Partagez | 
Groupe 4 - Lancement du mondial

()
Parchemin envoyé Dim 17 Mai - 22:06

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 551
malle
raise your wand
 
Lancement du mondial
- Coupe du monde de Quidditch -
Poudlard a gentiment accepté d'ouvrir ses portes au monde magique. Le premier match de quidditch opposant la France à la Chine va bientôt commencer. Les spectateurs sont nombreux à se masser dans les gradins, qui exceptionnellement ont été agrandit. Les places disponibles ont été multiplié par trois.

La ministre de la magie, aux côtés de Lord Voldemort, du maire de Pré-Au-Lard et du directeur de Poudlard se trouvent dans la tribune d'arbitrage. Mrs Lestrange jette un sonorus et commence son discours.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs et créatures en tous genres. J'ai l'honneur de présider et organiser cette nouvelle coupe du monde de Quidditch et je suis plus que ravie qu'elle se fasse dans notre beau pays cette année. Je souhaite remercier le directeur de Poudlard d'avoir accepté que nous utilisions son stade pour certains matchs. J'aimerais également remercier le maire de Pré-Au-Lard, d'avoir prêté un terrain qui servira de campement aux joueurs, entraîneurs et tous les sorciers qui le souhaitent. Merci enfin à vous qui avez répondu si nombreux à cette ouverture. Nous espérons que ce premier match vous satisfera ! Enfin je n'ai qu'une dernière chose à dire, que le match commence !

Le top départ avait été donné, les mascottes arrivèrent sur le terrain et firent leur show avant de laisser la place aux joueurs, à l'arbitre et aux indispensables balles. Le match commença et immédiatement tout le monde su qu'ils allaient largement en avoir pour leur argent, les deux équipes étaient terriblement bonnes. Les paris commencèrent à se faire, géré par la main noire. Dans la tribune, Lord Voldemort n'était plus visible, ne restaient que le directeur, le maire et la ministre de la magie.

Mais que le match se déroule sans problème aurait été une illusion. Il y eut une explosion dans le gradin Sud, déclenchant des cris et des mouvements de panique. Bientôt le gradin Est vibra et s'effondra dans un craquement sonore. Il n'en fallait pas plus pour que personne ne suive le match et que tout le monde panique. Des sorts commencèrent à fuser alors que les sorciers tentaient de quitter les gradins avant d'être frappés par un sortilège mortel.

Informations
Voici le Groupe 4. Nous avons décidé de faire plusieurs petits groupes afin de vous permettre d'avancer plus rapidement. Régulièrement, nous posterons avec le PNJ pour l'avancement de l'intrigue. Si vous ne postez pas, nous sauterons votre tour. Nous nous réservons le droit de faire intervenir vos personnages de manière plus ou moins douce dans nos RP avec le PNJ. Merci de bien tout prendre en compte. Voici ceux qui font partie de ce groupe : Alison McGonagall, Absynthe Chang, Artemisia Black, Cirilla Lovegood, Vega Greyback et Antigone Kinley. Votre groupe se trouve dans le gradin Nord, sous la tribune d'arbitrage, vous êtes coincé dans le bas des tribunes, à plusieurs mètres du sol.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 18 Mai - 22:13

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
COUPE DU MONDE DE QUIDDITCH
- Groupe 4 -



Son regard observait les différentes prouesses des joueurs, tel un ballet de voltige aérien. Le jeu est vif, agité et souvent dangereux, le risque avait toujours attiré son intérêt chez elle. C'était l'unique raison qui l'avait poussé à venir voir la coupe du monde, elle suivait rarement les tournois plus classiques. Elle agitait l'immense main en mousse d'un rose éclatant, où figurait un logo de chien-saucisse mordillant une banane bleue qui n'avait rien à voir avec ceux des équipes jouant actuellement ni même d'une quelconque équipe. « Que les Nekkers sont particulièrement vivaces, j'aurai dû écouter le Vodyanoi qui m'avait murmuré ce présage. » Elle marmonnait pour elle-même, sans attendre de réponse malgré sa voix parfaitement audible. Elle s'amusait comme une folle, mais personne autour d'elle ne comprendrait le vrai sens, pensant juste qu'elle était admirative du jeu qui s'offrait devant eux.

Rien ne semblait pouvoir entacher ce moment jusqu'à l'explosion qui fit trembler les gradins. Une vive douleur envahissait ses oreilles dont le sifflement mit un temps avant de se calmer. Elle regarda rapidement autour d'elle, nullement affolée ou inquiète, afin d'analyser la situation. Les créatures dangereuses faisaient partie de son quotidien, au point que la sensation de peur avait disparu, laissant place à l’adrénaline. « Oh ! Ils ont mis des explosions dans les bouboules du match ! Ceux qui sortent vivant des gradins ont gagné, c'est ça ? » Elle s'était tournée vers le groupe de personne, qui se trouvait dans la même galère qu'elle, toujours en agitant sa main en mousse. Elle affichait un sourire aux coins des lèvres, avant de poser son attention autour d'elle. « Par les Scolopendromophes à chaussette, il faut descendre les gradins avant la chute domino de la tour sud ! » Il était difficile de comprendre la raison de cette attaque, car malgré son attitude totalement fêlée en apparence, elle examinait avec précision le massacre. Il n'était pas question d'une querelle qui aurait mal tourné entre des supporteurs, la raison était bien plus grave. Elle caressa du bout des doigts sa baguette qui était logée dans la ceinture de sa robe à fleurs jaunes. Il n'y avait que des femmes autour d'elle dans la tribune, pouvait-il y avoir une ennemie dans le lot ? Elle ne reconnaissait aucun visage.

« Moi, je veux gagner ! » Elle avait pointé le doigt en mousse de sa main géante sur l'ensemble des filles, menace enfantine d'un jeu aux allures trop sérieux pour en rire. Elle se devait d'être méfiante, prudente envers ses inconnues. Et pourtant, elle n'hésita pas un seul instant à s'élancer vers les escaliers du gradin avec une hâte joueuse. Elle leur tourna le dos, une position de vulnérable. Mais, cela allait rapidement être le dernier de ses soucis…

Parchemin envoyé Mer 20 Mai - 11:48

avatar
avatar
profil
Je suis : SleepingCookie - Aurore , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 17/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 4151 hiboux. J’incarne : Emma Stone , et l’avatar que je porte a été créé par : Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alienor Rosier, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange et Lorelei Zabini Je parle en : #66858D



Je suis âgé de : 29 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : gérante du Cercle de Jeu, en charge des comptes des impôts et je supervise les hommes de main. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : je suis célibataire
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
S’était avec grand plaisir que je m’étais rendue à l’ouverture de la coupe du monde de Quidditch. J’adorais ce sport. Pas forcément y jouer, mais regarder. J’écoutais le discours de la Ministre, ma…belle-mère, mais je n’avais qu’une hâte, qu’elle se taise et que le match commence. J’étais prise dans l’enthousiasme de mes voisins, je les entendais supporter leurs favoris et un sourire vint naturellement sur mon visage. J’étais bien. Seule, mais bien. Et puis il y eut une détonation, d’un seul mouvement nous avons tous levés la tête pour voir le gradin d’en face partir en morceau. Mouvement de panique, tout le monde s’est levé et cherchait à fuir les gradins. J’étais dans le milieu du gradin et je voyais bien que tout le monde se ruait vers les escaliers. Je me suis levée, mais avec un temps de retard. Je fus entraînée assez loin des escaliers, avec un groupe de personnes dont aucun visage ne m’était familier. Nous étions à présent reléguer vers le bas des gradins.

Une jeune blonde se mit à courir vers les escaliers des gradins. Je ne comprenais pas son geste. « Reviens ! Ça ne sert à rien ! » J’avais vu le blocage qu’il y avait au niveau des escaliers, ça ne servait à rien de passer par là. Peut-être ne le savait-elle pas. Monter dans les hauteurs des gradins ne ferait que nous éloigner davantage du sol. D’où nous étions, le sol était le plus proche. Loin certes, mais moins qu’ailleurs. « Une idée de qui nous attaque ? » Je m’adressais aux jeunes femmes qui m’entouraient. Que des inconnues. Peut-être que certaines d’entre elles faisaient partie des assaillant. Finalement je reconnu Absynthe. Et une Greyback. Je ne la connaissais que de vue et de nom. Les Greyback n’étaient pas ce qui manquait chez les mangemorts. D’ailleurs, je ne pensais pas que ce soit un ordre de notre côté qui ai déclenché toute cette agitation, ce serait contre-productif aux plans du Lord et de la ministre…enfin j’imaginais. Je me suis penchée par-dessus le bord. « Passer par là serait possible vous pensez ? » Peut-être qu’à l’aide de sorts de lévitation nous pourrions descendre sans risque.



Parchemin envoyé Mer 20 Mai - 16:48

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 

Du monde, des gens qui se précipitent, qui se bousculaient, la frénésie et l’excitation pouvaient presque l’atteindre, elle aussi. Aujourd’hui, Antigone était Ella, une brune aux cheveux courts, le regard gris brillant et au visage fermé, qui n’inspirait pas la sympathie. Elle n’était pas là pour être sympa, de toute façon, ni pour se faire des amis dans cette foule excessive qu’Ella n’appréciait pas. Antigone non plus mais elle se retient de lâcher un fin sourire qui pourrait, quand même, trahir une légère appréciation du match d’un sport qu’elle n’avait pas vu depuis des lustres. Mais Ella l’en empêcha. Ella tentait de se fondre dans la masse, dans cette foule de personnes qu’elle haïssait plus que tout au monde. Des mangemorts, des ‘sang purs’, la race ultime, pensa-t-elle avec dégoût. Si elle n’avait pas le danger de mettre en péril sa couverture, elle leur balancerait des sortilèges aussi malsains les uns que les autres.

Mais tout vient à point à qui sait attendre.

Alors Antigone se terra doucement au fond d’elle-même, pendant qu’Ella scrutait discrètement les gradins où se trouvait, entre d’autres, la Ministre de la Magie. Ou l’illusion que Voldemort n’avait pas la main mise sur le gouvernement, qu’il y avait encore un semblant de démocratie dans sa dictature. Mais il fallait être vraiment d’une grande crédulité ou d’une profonde stupidité pour le croire. Puis, le match débuta et elle attendit encore, le décompte dans sa tête commençant au coup de sifflet qui ouvrit la compétition. Antigone tenta de masquer son impatience ; il fallait qu’elle reste le plus naturel possible.

Puis, une bombe retentit et Antigone ne put s’empêcher de sursauter ; la puissance était plus forte à celle qu’elle s’était attendue. « Par les Scolopendromophes à chaussette, il faut descendre les gradins avant la chute domino de la tour sud ! Moi, je veux gagner ! » Antigone était à deux doigts de pointer la connerie immense de cette remarque mais elle se tut. Elle reconnaissait brièvement la chevelure blonde de la Lovegood, qu’elle avait déjà aperçu dans les couloirs de Poudlard, et mit donc cette remarque stupide sur le compte de la famille de dingo dont elle venait. Mais ne jamais se fier aux apparences. Ella allait dégainer sa baguette, prête à balancer un sort discret qui ferrait dégringoler la blonde mais une autre voix la devança. « Une idée de qui nous attaque ? » Antigone se retient de sourire ; Ella roula des yeux avant de désarmer un type à côté d'elle. « Tu veux peut-être une pause thé et petits fours pour leur demander?, répliqua-t-elle en se baissant, un sortilège lui frôlant les cheveux. » Puis, pour faire bonne figure, elle lança un sortilège de Saucisson sur un membre de son équipe qui s’avançait derrière la rousse – elle venait d’épargner une Black, que Dieu lui en soit témoin. « Passer par là serait possible vous pensez ? » La Black était penchée vers le bas mais Ella regardait vers le haut ; la ministre n’était pas loin, il fallait juste réussir à travers la foule hystérique et la barrière de sortilèges et une nuée de mangemorts. La routine, en somme. « Je pense qu’il faudrait mieux passer par là-haut. La ministre s’y trouve encore, on trouvera forcément un moyen de sortir d’ici sans problème. » Alors qu’elle s’élançait sans attendre une réponse, tout en jouant des coudes et de la baguette (discrètement, toujours) pour se faire un passage (un capuchon noir qui s’effondrait sur la droite, un autre qui se retrouvait avec des pustules sur tout le corps à gauche) avant de s’arrêter brusquement. « Alison ? » Jamais elle n’avait pensé la revoir, elle ignorait même si elle était encore vivante. Mais ce n’était pas le moment de cogiter, ni même de s’octroyer d’émouvantes retrouvailles. Elle prit le bras de la jeune fille pour l’entrainer avec elle. « C’est pas prudent de rester ici. »
Parchemin envoyé Mer 20 Mai - 17:56

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 



Le match aurait du être pour elle une façon de s’amuser et d’oublier les désastres qui s’empilaient sur son crâne au fur et à mesure. Les billets étaient un cadeau d’une collègue qui en avait eu assez de la voir pleurer sur la mort pitoyable de Néphélé. Une façon de lui changer les idées en somme. Et elle avait accepté avec plus ou moins d’incertitude. Après tout même si elle n’avait jamais aimé particulièrement le quidditch essayer de se vider l’esprit ne pouvait pas faire plus de mal que cela pas vrai ? Mais de toute évidence dans leur trame insensée les Parques lui voulaient du mal. Comment aurait-il pu en être autrement alors qu’autour d’elle des gradins s’écroulaient un bruit fracassant, géants de bois aux membres brisés ? Absynthe soupire. Plus qu’agacée que terrifiée. Alors que pourtant elle devrait l’être. Au lieu elle est ennuyée. Ennuyée que même le sort conspire à lui gâcher la vie. Pour un peu elle se mettrait à taper du pied sur le sol telle une enfant.

Mais ce n’est malheureusement pas la chose la plus productive à faire. Au lieu elle se contente de scruter la douce blonde qui vient de s’enfuir vers les escaliers des gradins pourtant bloquée. Étrange créature. Entre la nymphe et le lutin. Elle entend aussi Artemisia l’appeler mais se contente de hausser les épaules. Doucement indifférente. «Ne t’inquiète pas. Ça ne sert à rien de l’appeler , elle se rendra compte par elle-même qu’elle ne peut pas passer par là et elle reviendra ! »Si elle n’était pas blessée entre temps. Mais mue par son égoïsme habituel Absynthe s’en moque. Dans son monde en noir et blanc elle ne se préoccupe que de ceux qu’elle apprécie. Et puisque la blonde est une inconnue elle peut bien se débrouiller seule. Absynthe secoue la tête. « Peu importe qui nous attaque, pour le moment sur ces gradins nous sommes des proies faciles, le mieux serait d’essayer de partir d’ici ! » Partir d’ici en vie s’entend. Et non les pieds devants comme cela allait sans doute être le cas pour tant de personnes. Des hurlements retentissaient déjà en fond sonore. Mélange de panique et de douleur pour ceux qui étaient tombés.

Elle penche gracieusement le cou pour regarder les nombreux mètres qui les séparent du sol. Peu rassurant pour elle qui à toujours cachée tant bien que mal un vertige persistant. «Je ne suis pas sûre que ce soit le plus judicieux, mais d’une façon ou d’une autre on doit sortir d’ici alors si personne d’autre n’a d’idées … » Elle espère qu’une autre voix s’élèvera pour proposer autre chose. Absynthe ne souhaite pas spécialement tester la puissance d’un sort de lévitation sur une personne … a fortiori sur elle-même. C'est alors que parle la brune qu'elle ne connait pas. Enfant au teint clairs et aux yeux luisants. Les lèvres d'Absynthe exhalent un soupir de soulagement et elle tourne la tête vers Artemisia. "Suivons-là, c'est mieux que rien"


[/color]
[color=#3366ff]
Parchemin envoyé Ven 22 Mai - 20:01

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 

waka waka
it's time for Quidditch


Alison ne pouvait que venir voir la Coupe du Monde Quiddtich, non seulement parce qu’elle avait des connaissances qui jouaient dans l’équipe nationale mais aussi parce qu’en tant que poursuiveuse professionnelle, son absence aurait été remarqué. Grâce à son travail, elle avait bénéficié de place gratuite dans les tribunes pour tous les matchs et elle avait fait en sorte d’en profiter au maximum pour se divertir tranquillement. Le discours de la ministre finit, elle observa les shows des mascottes avec un sourire admiratif sur les lèvres et des yeux qui absorbaient le spectacle comme une enfant. Et enfin le match commença, Alison observa les techniques de jeux pour essayer de s’en resservir avec les Harpies pour vaincre leurs adversaires dans le championnat de la ligue. Puis, il y eut l’explosion de la tribune sud et Alison eut l’impression de revivre la Grande Purge, les cris, les explosions, les bruits, l’horreur absolu. Choquée, Alison n’eut qu’une seule pensée correcte sur le coup, le fait que cette fois ce n’était pas les mangemorts qui avaient organisés la chose. C’était plutôt un coup de l’Ordre qui avaient du renaitre quelque part. Cette idée donna un sourire à Alison qui au fond appréciait de voir que l’espoir était encore là.

Son cerveau analysa tout de même la situation pour se rendre compte qu’elle n’était pas en sécurité ici et qu’elle devait absolument bouger. Se levant, elle observa les escaliers bouchés et grimaça en voyant le groupe de personnes coincée avec elle sur ce gradin. Quand une personne proposa de passer par le bas avec des sortilèges, elle fit une grimace mais retint cette idée en y apportant une modification, utiliser des balais plutôt que des sortilèges de lévitations. Elle n’eut pas le temps de répondre que c’était faisable si elle amenait des balais au niveau des gradins grâce à des sortilèges d’attraction qu’une inconnue lui parla et décida de l’entrainer vers le haut. Fronçant les sourcils, Alison lui opposa une résistance rompant sa tentative d’entrainement tout en se dégageant d’un coup sec. « C’est complètement idiot ! Les escaliers sont bouchés ! On ne pourra jamais atteindre le haut et la ministre pour obtenir une aide sans transplaner ! Et franchement, ils ont déjà du la transporter loin grâce à je ne sais quels moyens ! Je pencherais plus pour le fait de passer par le bas en amenant des balais jusqu’à nous. On est sur un terrain de Quidditch, c’est ce qui manque des balais. C’est beaucoup plus logique et sensée, compris, abrutie ? » Alison ne mâcha pas ses mots mais elle n’aimait pas le fait qu’on l’entraine de force sans lui demander son avis. Et surtout, elle n’aimait pas le fait que cette fille la connaisse alors qu’elle, elle ne l’avait vu ni de Merlin ni de Morgane. Sans parler du fait qu’elle revivait en partie son traumatisme de la Grande Purge, c’était tout simplement trop pour elle et il fallait qu’elle explose.
Parchemin envoyé Sam 30 Mai - 16:27

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 



Les cris de la foule bruissent à ses oreilles. Elle les voit d’ici, petites silhouettes aux couleurs chatoyantes qui se heurtent et se pressent en hurlant pour tenter d’échapper à l’enfer. Des flammes luisent au loin. Sans doute déclenchées par l’explosion et attisés par des imbéciles qui auront tentés de se défendre de la mauvaise manière. Une partie d’entre eux est condamnée. Ils peuvent essayer de courir mais le feu ira toujours plus vite.  Pas d’espoir pour ces rats pris au piège. Le transplanage n’est pas même une option dans l’enceinte de Poudlard alors il ne le reste qu’une option. Courir et mourir. Sa bouche se serre en imaginant que la moitié des victimes ne seront en fait pas même effleuré par la langue acide des flammes. Mais tout bonnement écrasée par la cohue de sorciers paniqués qui essayent tant bien que mal de survivre.

La manière façon de prouver que sang-purs ou nés-moldus ils ne sont tous que des animaux contrôlés par leur instinct.

Vu du haut du gradin cela parait presque risible. Un spectacle de marionnette. Pour elles les flammes sont encore loin. Mais à moins que quelqu’un ne prenne les choses en main elles finiront pas arriver toujours trop tôt. Et elles se retrouveront coincées jusqu'à ce que le bois s’écroulent et elles avec. Un sifflement dédaigneux lui échappe lorsque les remarques dédaigneuses d’une inconnue se font entendre. « Les balais ne manquent peut-être pas mais la majorité sont enfouis sont des gradins écroulés et les autres en train de bruler ! Si vous réussissez à mettre la main sur six d’entre eux en bon état cela relèvera du miracle ! Restons sérieuses ! » Quand à l’impolitesse flagrante de la jeune rousse mieux valait ne pas en parler. Ce n’était clairement pas le moment de s’emporter.

La baguette serrée entre ses doigts fins Absynthe s’avance. Clairement divisée. Incapable de choisir qui, parmi les voix qui s’entrecroisent autour d’elle à raison. Mais de toute façon très vite le temps de la réflexion est passé. Du coin de l’œil elle aperçoit des ombres filant dans le ciel. A leur vitesse et au milieu du chaos il est impossible de dire de qui il s’agit. Mais la panique serre soudain sa gorge alors qu’un cri lui échappe. « Attention !! Baissez-vous ! Maintenant !! » Mais trop tard. Peu importe qui étaient les sorciers qui les ont survolés des sort on été lancés. Et ils pleuvent désormais sur elles comme autant de gouttes acides. Une explosion retentit soudain dans les oreilles de la brune. Un craquement au milieu des escaliers des gradins dont une partie s’effondre lentement, restreignant encore l’espace dont les jeunes femmes disposent. Absynthe , elle roule sur le côté, poussant la jeune femme qui avait parlé si dédaigneusement la minute d’avant pour lui éviter un sort potentiellement fatal. Poupée de chiffon au milieu des nouveaux cris qui retentissent au fur et à mesure que d’autres goutent à la folie enragée venue du ciel.

Un éclair de douleur qui transperce ses côtes. Un liquide chaud qui se ment à couler le long de sa jambe. Pas de doute elle est blessée. Péniblement Absynthe essaye de se relever. Sans succès. Sa baguette à roulé à côté d’elle. Mais malheureusement toujours trop loin pour s’en saisir. Un gémissement de souffrance s’échappe de ses lèvres lorsqu’elle tend la main. Sa tête repart en arrière. Des tâches sombres s’amoncellent devant ses yeux. Elle ne sait pas si certaines de ses compagnes sont blessées. Mais son sauvetage s’avère sans doute compliqué. Elle est désormais allongée sur le bord d’un gradin, juste à côté du trou que l’explosion vient de causer, appuyée sur le bois déjà fragile. Il ne lui reste plus qu’a croiser les doigts pour qu’une âme charitable vienne l’aider. Sinon le temps semble pour elle, être compté.

Parchemin envoyé Dim 31 Mai - 11:50

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
COUPE DU MONDE DE QUIDDITCH
- Groupe 4 -



La foule s'était précipitée comme un troupeau de moutons avant de se retrouver bloquait pour une raison inconnue. Cirilla ignora les remarques des autres, voulant voir de ses propres yeux toutes les possibilités, même les plus stupides. Cependant, elle se résigna à revenir sur ses pas, en se disant que sauter directement serait probablement moins douloureux qu'être écrasé par ses animaux fous. Car oui, à cet instant il n'y avait plus que l'instinct de survie qui animait ses gens.

Elle regardait autour d'elle en écoutant la proposition concernant des balais, l'idée aurait pu être bonne s'il n'y avait pas d'autres facteurs à prendre en compte. Elle nota les insultes qui avaient traversé ses lippes, qu'elle aurait tendance à mettre sur le coup de la peur ou une technique d'amitié très vulgaire. Elle posa son attention sur l'autre fille, qui ne mit pas longtemps à répliquer. « Les balais ne manquent peut-être pas mais la majorité sont enfouis sous des gradins écroulés et les autres en train de bruler ! Si vous réussissez à mettre la main sur six d’entre eux en bon état cela relèvera du miracle ! Restons sérieuses ! » Elle approuvait muettement, pensant qu'ils ne devaient pas être les seuls à avoir imaginé cette solution d’échappatoire. Cirilla se perdit dans ses pensées, jouant discrètement avec ses cheveux en sentant le besoin de gigoter. Elle passait en revue les sorts, les idées qui pourraient être réalisables quand un mouvement dans le ciel attira son œil. Elle ne fut pas la seule à le remarquer. « Attention !! Baissez-vous ! Maintenant !! » Elle avait déjà bondit sur le côté en lançant un protego autour d'elle, un peu tardivement. Quelques débris éraflaient son visage, lui arrachant au passage une grimace. Elle prit le temps d'y poser les doigts, cherchant à évaluer les dégâts, rien de sérieux.

Son regard balaya le lieu, remarquant alors l'état de la jeune femme qui avait prévenu de l'attaque. Elle se releva en grimaçant légèrement, elle s'est peut-être fait une petite entorse à la cheville. Elle s'était prudemment approchée d'elle, ne sachant pas si tout était parfaitement stable sous ses pieds et elle n'était pas rassurée de la savoir étendue si proche du bord. « Ah non ! On ne va pas rejoindre les noyeurs des flammes ! » Elle posa ses doigts sur son cou afin de chercher son pouls. « Il faut qu'on la déplace de là. Elle doit en voir des belles étoiles scintillantes là ! » Elle pourrait difficilement la déplacer seule, remarquant alors l'état de sa jambe sanguinolente qui était peut-être plus important à s'occuper avant de la déplacer. « Tant pis, les nargols m'aideront à choisir une autre robe. » Elle déchira le bas de sa propre robe, enroulant le tissu autour de sa blessure en serrant assez fort. Elle ne se risquerait pas à lancer un sort de soin. Elle se tourna enfin vers les autres jeunes femmes, afin de voir s'il y avait d'autres blessées à s'occuper ou si elle trouverait de l'aide pour déplacer celle-ci.  

Parchemin envoyé Dim 14 Juin - 19:56

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 551
malle
raise your wand
 
Coupe du monde
- Groupe 4 -

Destruction de gradin, survole de la foule en balais, les sorciers s'y donnaient à cœur joie. De là-haut il était bien plus simple d'attaquer les petits parasites que la foule était. Un sorcier tout de rouge vêtu qui avait raté son sortilège du saucisson à cause d'un de ses alliés retint un juron en voyant l'escalier se détruire et la sorcière échappé de peu à la chute. Malheureusement pour lui, les autres femmes du groupe rejoignirent rapidement les deux femmes et il serait plus dur pour lui de les attaquer.

Artemisia soigne la blessure d'Absynthe pas suffisamment pour faire oublier la douleur, mais assez pour qu'elle puisse se lever et entamer le prochain combat. Cirilla récupère la baguette de la jeune femme évitant que celle-ci ne finisse plusieurs mètres plus bas. Antigone gît sur le sol, inconsciente et récupère son apparence originelle. Vega et Alison Rejoignent les autres femmes. Elles sont indemnes. Jasper finit par les rejoindre également ayant raté le début des opérations.

Le sorcier sourit en voyant Jasper s'avancer vers les femmes. Suivit peu de temps après par un autre compagnon également encapuchonné. Il s'avança également, prêt à attaquer, profitant de la confusion. Mais une voix s'éleva, imposant le silence et semblant sortir de nulle part. « Le phénix renaît toujours de ses cendres ! » Cette simple phrase est ensuite reprise des centaines de fois à travers tout le stade, brisant le silence qui s'était fait. Puis les explosions reprirent et les sorciers encapuchonnés passèrent à l'attaque. Des sorts de toutes les couleurs filaient vers les sorciers. Certains atteignant leur cible, d'autres non. Ces sorciers rouges étaient terriblement rapides à l'attaque.

Informations
Le groupe cinq étant dissous, Jasper Fortescue vous rejoint et Antigone Kinley a été supprimée. Nous nous réservons le droit de faire intervenir vos personnages de manière plus ou moins douce dans nos RP avec le PNJ. Merci de bien tout prendre en compte. Voici ceux qui font partie de ce groupe : Alison McGonagall, Absynthe Chang, Artemisia Black, Cirilla Lovegood, Vega Greyback et Jasper Fortescue.

Pour vous débarrasser des attaquants il faut que vous lanciez le dé pour vos sortilèges. Si deux joueurs ont un oui pour un mangemort, celui-ci est tué ou paralysé. Pour vous protéger de leurs sorts, il vous faut également un dé positif. Vous êtes libre de les faire intervenir dans vos RP pour qu'ils lancent d'autres sorts.

Parmi vous se trouve un joueur qui est membre de l'ODP. Celui-ci peut s'allier aux attaquants mais ne peut être tué ou paralysé avec un oui, il faudra deux oui de deux joueurs pour le paralyser. Mais il peut choisir de rester avec ses compagnon et passer inaperçu. C'est lui qui choisit.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Jeu 2 Juil - 19:40

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 551
malle
raise your wand
 
Coupe du monde
- clôture -

Les sorts fusent de partout. Un petit groupe a pu s'approcher de Mrs Lestrange, la ministre de la magie. Les sorts ont jaillit de partout, l'intention première, de tuer la ministre, était terriblement claire. Mais les protego ont été plus rapides et ceux qui sont tombés n'étaient que des personnes de moindre importance. Forcée par ses protecteurs, la ministre disparut dans un froissement de cape.

Le phénix renaissait de ses cendres et venait d'emporter la première bataille. Il venait de mettre en fuite une des têtes de l'hydre. Mais leur victoire fut de courte durée, le stade gémit et commença à s'effondrer. Des cris résonnaient dans le parc de Poudlard. Des craquements retentissants se faisaient aussi entendre, signe que les sorciers lambda, mangemort et phénix encore en état de fuir ne se faisaient pas prier.

Les morts se compteraient probablement par centaines dès le lendemain matin et de tous les bords. Il était peu probable que les mangemorts se soient laissés attaquer sans répliquer, sans se battre.

Informations
L'event est terminé. Merci aux participants. Nous sommes navrés qu'il n'y ait pas eu plus d'impactes, sans doute la faute aux examens. Nous repenserons notre façon de faire pour les prochains.

En attendant, nous vous demanderons de prendre en compte ce qui vient de ce passer. Après tout, c'est bel et bien le retour officiel de l'Ordre du Phénix sur le devant de la scène et ils ne sont pas prêt à se laisser écrabouiller une nouvelle fois.

Préparez-vous, il y aura du sang.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

 

Groupe 4 - Lancement du mondial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Groupe : Gouvernement Mondial
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Eugénisme et agenda mondial de dépopulation
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Pré Au Lard :: Poudlard-