Partagez | 
Groupe 1 - Lancement du mondial

()
Parchemin envoyé Dim 17 Mai - 22:04

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 551
malle
raise your wand
 
Lancement du mondial
- Coupe du monde de Quidditch -
Poudlard a gentiment accepté d'ouvrir ses portes au monde magique. Le premier match de quidditch opposant la France à la Chine va bientôt commencer. Les spectateurs sont nombreux à se masser dans les gradins, qui exceptionnellement ont été agrandit. Les places disponibles ont été multiplié par trois.

La ministre de la magie, aux côtés de Lord Voldemort, du maire de Pré-Au-Lard et du directeur de Poudlard se trouvent dans la tribune d'arbitrage. Mrs Lestrange jette un sonorus et commence son discours.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs et créatures en tous genres. J'ai l'honneur de présider et organiser cette nouvelle coupe du monde de Quidditch et je suis plus que ravie qu'elle se fasse dans notre beau pays cette année. Je souhaite remercier le directeur de Poudlard d'avoir accepté que nous utilisions son stade pour certains matchs. J'aimerais également remercier le maire de Pré-Au-Lard, d'avoir prêté un terrain qui servira de campement aux joueurs, entraîneurs et tous les sorciers qui le souhaitent. Merci enfin à vous qui avez répondu si nombreux à cette ouverture. Nous espérons que ce premier match vous satisfera ! Enfin je n'ai qu'une dernière chose à dire, que le match commence !

Le top départ avait été donné, les mascottes arrivèrent sur le terrain et firent leur show avant de laisser la place aux joueurs, à l'arbitre et aux indispensables balles. Le match commença et immédiatement tout le monde su qu'ils allaient largement en avoir pour leur argent, les deux équipes étaient terriblement bonnes. Les paris commencèrent à se faire, géré par la main noire. Dans la tribune, Lord Voldemort n'était plus visible, ne restaient que le directeur, le maire et la ministre de la magie.

Mais que le match se déroule sans problème aurait été une illusion. Il y eut une explosion dans le gradin Sud, déclenchant des cris et des mouvements de panique. Bientôt le gradin Est vibra et s'effondra dans un craquement sonore. Il n'en fallait pas plus pour que personne ne suive le match et que tout le monde panique. Des sorts commencèrent à fuser alors que les sorciers tentaient de quitter les gradins avant d'être frappés par un sortilège mortel.

Informations
Voici le Groupe 1. Nous avons décidé de faire plusieurs petits groupes afin de vous permettre d'avancer plus rapidement. Régulièrement, nous posterons avec le PNJ pour l'avancement de l'intrigue. Si vous ne postez pas, nous sauterons votre tour. Nous nous réservons le droit de faire intervenir vos personnages de manière plus ou moins douce dans nos RP avec le PNJ. Merci de bien tout prendre en compte. Voici ceux qui font partie de ce groupe : Overland Carrow, Alastriona Meadowes, Mérope McGonagall, Maynard Quirrell, Arcturus Nott et Drànn Yen. Votre groupe se trouve dans le gradin Sud, non loin de l'explosion.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 17 Mai - 22:53

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
C'était l’événement de l'année, celui que tout le monde attendait, la coupe de quidditch et enfin sur notre territoire qui plus est. Je n'avais jamais été un grand fan de quidditch moi même, enfin, j'aimais bien ça, j'avais même brièvement fait partit de l'équipe à Poudlard, mais c'était devenu tellement … tellement élitiste je trouvais et tout à fait dans l'ordre d'idée qui m'avait fait être rejeté. Pourtant j'étais là, attendant le coup d'envoie en poussant des hurlements tel un fan hystérique. Pourquoi ? Tout simplement parce que je me délectais de l'ambiance qui régnait ici plus que pour le match lui même. J'aimais cette joie, cette insouciance et cette énergie qui se créait lors d'échange de ce genre et qui pendant un court instant donnait l'impression que tout allait bien. Bon ce n'était pas vraiment le cas mais c'était bien pour ça que j'avais dit impression car Voldemort était toujours là, enfin « était » était justement le bon mot mais je m'en fichais, les sangs purs avaient les meilleurs places sans doute et les autres avaient dû faire milles effort pour se faufiler. Mais une fois installé qui faisait attention à son voisin ? Au début peut être mais une fois le match lancé il n'y avait plus que ça qui comptait et quand on se réjouissait c'était tous ensembles pour l'équipe que nous supportions. Bref, pour moi c'était agréable comme ambiance et je m'en délectais alors que je levais le bras en signe d'encouragement et utilisais mon autre main pour faire porter ma voix plus loin même si je ne savais absolument pas qui je supportais, suivant simplement le mouvement en même temps que mes voisins.

Mais bon, c'était à croire qu'absolument rien ne pouvait se passer normalement dans ce trou plein de merde qu'était devenu l'Angleterre ! Car à peine le match avait-il commencé qu'un bruit assourdissant se fit entendre à une distance bien trop proche à mon goût, me faisant sursauter alors que j'étais plongé dans la course poursuite entre un cognard et un attrapeur, cherchant l'origine de l'explosion pour me rendre compte qu'elle provenait de notre gradin même. Puis ensuite ce fut un autre gradin qui s'effondra sans plus de raison, aggravant les cris alentours mais surtout la panique qui prenait tout le monde, essayant de fuir un assaillant qui était encore invisible. Moi je restais à ma place, tournant ma tête dans chaque direction dans l'espoir de comprendre ce qu'il se passait car il était inutile de tenter un mouvement de retraite sans savoir ce qui nous attendait, c'était le meilleur moyen de rater un élément important et se faire tuer. Ce qui arriva d'ailleurs à quelques personne qui espéraient trouver refuge …. ailleurs ? Une pluie de sortilège de mort tombant ici et là pour les faire s'effondrer à leur tour, inertes. Je rageais intérieurement de ne toujours pas voir nos agresseurs et surtout de ne pas savoir si j'avais à m'en inquiéter ou non.

« Rah mais bordel ! Ils sont où ?! Ils ont gâché mon plaisir ! »

Enfin, me dira-t-on, si c'était l'ordre j'aurais à craindre à cause de mon sang et de ma réputation et si c'était les mange mort j'aurais à craindre à cause de mon homosexualité connue et de mes habitudes indignes d'un sang pur. En clair, j'étais dans la merde quoi qu'il arrive ! Je sortais donc instinctivement ma baguette en la gardant assez prêt de mon corps pour que l'on ne remarque pas immédiatement que j'étais près à me défendre, toujours accroupis contre le bord avant du gradin et surveillant les environs et le ciel, prêt à faire passer un sale quart d'heure au premier qui s'approcherait de moi avec des intentions hostiles. Je m'arrêtais seulement un instant pour me tourner vers ceux qui étaient encore présents et n'ayant pas pris la fuite soit par courage, par folie ou par peur, afin de leur demander :

« Hey ! Quelqu'un sait qui nous attaque et qui est cible ? »
Parchemin envoyé Dim 17 Mai - 23:38

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
LANCEMENT DU MONDIAL
- COUPE DU MONDE DE QUIDDITCH -

± ± ±


Drànn n'avait jamais porté plus d'attention que ça au Quidditch. A vrai dire, il n'aimait pas particulièrement. Les potions, les livres, les parchemins, les poisons, concoctions et autres traques et chasses était ce qui attirait d'ordinaire son attention. Le sport, le quidditch, bien moins. Mais il ne niait pas l'importance que cette pratique occupait dans le monde magique. Des équipes internationales, des championnats mondiaux, une compétition entre les pays et les équipes d'un même continent. Le quidditch réunissait les sorciers pour mieux les faire se détester. Combien d'amitiés se sont clôturés par un pari perdu et des mots lancés sans réellement les penser ? Peut-être trop, ou peut-être juste assez.

Chine contre France était le match qui se jouait en cette journée pas particulièrement plus ensoleillé que les autres. Tant mieux, au moins ne suera-t-il pas comme un chien en attendant que le match prenne fin. Merlin qu'il avait hâte que cela se termine, même pas commencé que Drànn se réjouissait déjà de la clôture de cette rencontre. Oh il aurait pu faire semblant, feindre d'en avoir quelque chose à cirer. Mais non. Rien. Il aurait pu entretenir le cliché de l'asiatique brandissant une banderole pour encourager les autres yeux bridés sur le terrain. Mais il s'en fichait royalement, qu'ils retournent là où est leur place, qu'ils laissent l'Angleterre tranquille. C'était déjà difficile de garder le pays sous leurs ordres sans faire trop de morts, alors si en plus des étrangers venaient mettre le bordel. Drànn soupira alors qu'il montait les gradins, sa cape reposant sur ses épaules, sa chemise retroussé jusqu'au dessus de ses coudes. La marque des ténèbres glissait sur son avant-bras, éclatait de vivacité sur sa peau dorée. Ne pas oublier de rappeler indirectement à la population que le jour avait beau être aux festivités, les mots prononcés n'étaient pas moins écoutés et sanctionnés. Les sorciers et sorcières prirent place dans les gradins de Poudlard. Drànn ne perdit pas de temps à se remémorer cette époque. C'était inutile, son esprit devait resté alerte. Attentif, prudent. Tout pouvait arriver. Il faudrait être stupide et bête pour croire que tout se déroulerait sans encoches. Il y avait du monde, beaucoup de monde. Il y aurait bien un ou deux idiots kamikazes qui jugeraient bon d'entamer un discours qu'il regretterait en espérant soulever la foule et renverser ceux aux commandes. C'était certain. C'est pour ça que Drànn était là, qu'il avait été appelé. Parce que Lord Voldemort était intelligent, qu'il le savait tout autant que lui.

Le match débuta, les cris s'élevèrent et Drànn assista aux premières passes. Le visage calme, le regard affûté, l'esprit attentif. Il guetta.

Une explosion suivi d'un bruit sourd traversa les tympans du mangemort qui se leva d'une traite, sortant sa baguette dans la foulée. Il le savait. Il le savait que des idiots allaient tenter quelque chose. Mais qui ? Quoi ? Il aurait pu se rassurer en se disant que ce n'était qu'un accident technique. Mais les accidents techniques ne lancent pas de sort mortels. Le gradin Est s'effondra. Les cris cognèrent dans tout les sens alors que Drànn ne bougea pas, regardant autour de lui à l'affût des assaillants. Bande de lâches, à ne pas oser montrer leurs visages. Le gradin où Drànn se trouvait se désemplis rapidement. Quelques corps tombèrent du haut des remparts, inertes, touchés par un sort malheureux alors que d'autres crurent bon de descendre à tout allure pour fuir loin du stade. Drànn fit quelques pas rapides. Un sifflement à son oreille le fit se baisser alors qu'un rayon vert vint s'éclater contre la paroi au-dessus de lui. « Enfoirés. » pesta-t-il avant de se relever. « Hey ! Quelqu'un sait qui nous attaque et qui est cible ? » Drànn tourna la tête vers la personne ayant prononcés cette interrogation, somme toute légitime. Sa tête lui disait quelque chose et sa présence en ces gradins démontrait chez lui soit un courage inutile, soit une stupidité débordante. Drànn était encore là, parce que c'était son rôle, son job. En temps que serviteur du Lord, il ne devait pas fuir, il ne pouvait pas. L'homme face à lui ne portait pas la marque, dans le cas contraire il saurait son identité. Hors il ignorait tout de lui. En tout les cas, il était là. Drànn se détourna d'un autre sort avant de rejoindre rapidement le jeune homme à l'abri derrière les remparts de bois. « L'origine est inconnue, mais la cible, franchement, me semble plutôt évidente. » déclara-t-il d'un ton dur qui n'était rien d'autre que le fruit de l’événement. Oui, la cible semblait évidente, limpide même. C'était eux.
Parchemin envoyé Lun 18 Mai - 19:00

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
LANCEMENT DU MONDIAL

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


Le Quidditch est toujours synonyme de souvenirs heureux pour Alastriona. Elle se souvient sans difficulté des nombreux match auxquels elle a pu assister lorsqu'elle était à Poudlard. Bien sûr, ces venues étaient motivées par autre chose que son intérêt pour le sport, pourtant, elle ne saurait nié qu'elle a toujours adoré ça Alastriona. Quand bien même elle n'a jamais été une joueuse hors paire, bien plus à l'aise avec la théorie que la pratique. Et aujourd'hui cela n'a guère d'importance. Assise dans les gradins, elle ne porte qu'un intérêt mineur à ce qui se passe autour d'elle. Plongée dans ses pensées, le regard posé dans le vide, elle semble ailleurs. Elle est venue sans sa famille Alastriona, ne souhaitant pas partager ce moment avec eux. Il n'a pas été facile de les convaincre pourtant. En arrivant, elle a cherché sa cousine du regard, ne l'a pas trouvé. Elle sait, pourtant, qu'elle est ici. Alastriona se souvient des mots que lui a soufflé son oncle. Lui aussi doit être là. Quelque part. Peut-être tapis dans l'ombre. Lorsque le coup de sifflet annonce le début du match, elle semble s'éveiller. Elle supporte la France Alastriona. Ce pays dont la langue lui a donné du fil à retordre. Ce pays qu'elle espère visiter un jour. Mais elle ne se donne pas à cent pour cent. Elle jette parfois des coups d’œils autours d'elle. Note qu'elle ne semble pas connaître beaucoup de personnes dans ces gradins. Un poids en moins sur son cœur. Alastriona sait ce qu'il va se passer. Elle l'a entrevue. Quelques flashs, quelques images. Et puis les mots de son oncle. Parce qu'il n'a pas pu la laisser dans l'ignorance, quand bien même elle refuse toujours qu'il reste son agent de liaison. Une fraction de seconde avant l'explosion, Alastriona ferme les yeux.

Lorsqu'elle ouvre de nouveau les yeux, c'est le chaos. Les gens ont peur, ils veulent fuir pour sauver leur peau. Elle, elle bouge à peine, tout juste pour se mettre à l’abri des sorts qui fusent. Les gradins se vident et il ne reste bientôt qu'une poignée de personne. Elle aurait sans doute dû suivre le mouvement Alastriona. Mais son but n'est pas de se mettre à l'abri. « Hey ! Quelqu'un sait qui nous attaque et qui est cible ? » Elle lève les yeux au ciel. Se dit qu'il doit être stupide celui là. Elle le regarde, l'examine. Il lui semble familier. Peut-être un sang pur croisé autrefois. Elle s'en fiche. « L'origine est inconnue, mais la cible, franchement, me semble plutôt évidente. » Elle regarde le propriétaire de la seconde voix. Lui semble avoir un peu plus de jugeote. Mais il ne lui inspire pas confiance, un frisson parcours son échine quand son regard se pose sur lui. Elle les rejoint. Peu sûr de ce qu'elle devrait faire d'autre Alastriona. Elle garde le silence pourtant. Mutisme mystérieux qui cache effervescence de pensées qui anime son esprit. Elle ne veut pas rester ici Alastriona. Quand bien même l'endroit est peut-être plus sûr qu'un autre. Quand bien même elle doute qu'aucune place ne soit plus sûre dorénavant. Pourtant, elle, elle connaît la vrai cible. Elle sait d'où vienne ces attaques. « Vous devriez sortir vos baguettes, juste au cas où. ». Son ton est des plus neutre, presque indifférent. Pourtant, ce qu'elle veut, c'est bien de voir leur arme. Pour ne pas être prise par surprise. Elle tient déjà sa baguette dans sa main droite, le regarde affûté, à la recherche de quelque chose.

made by roller coaster
Parchemin envoyé Dim 31 Mai - 12:51

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Ce monde était foutu, à croire qu'il ne pouvait pas se passer UNE journée sans qu'il n'arrive un accident, un meurtre ou une catastrophe ! Cela en devenait presque lassant, un jour il se passerait quelque chose et les gens ne prendrait même plus la peine de se lever de leurs sièges pour simplement demander à la fin « qui est mort cette fois ? » sauf que pour l'instant c'était encore la panique, une panique qui provoquait limite plus de mal que les agresseur eux même, chaque sorcier n'hésitant pas à marcher sur l'autre ou à le pousser pour sauver sa vie alors qu'en réalité, en plus de créer un chemin de désolation, plus ils fuyaient, plus ils avaient une chance d'être victime d'un de ces sorts qui pleuvait de nul part pour leur ôter la vie. C'est pour ça que je restais sur place, car il n'y avait que comme ça que je pouvais éviter cette belle bande de boeufs tout en pouvant plus clairement garder un œil sur tout ce qui se passait depuis le début de l'attaque, même si pour l'instant je ne voyais rien de concret, enfin rien qui aurait pu me donner la moindre information concernant tout ça … et merde à la fin, je voulais juste voir le match moi ! Je ferais mieux de m'enfermer dans mon manoir, comme un ermite de luxe. Au moins si là bas j'entendais un cri, je saurais que c'est parfaitement normal …

Enfin … au moins je n'étais pas seul ! Quelques personnes m'ayant rejointes sur ma position. Après bonne chose ou pas ? Là était la grande question et j'avoue que rien à les entendre … j'avais presque envie de me coller ma baguette sur la tempe et de réciter le sortilège de mort. C'était notamment ce mec là, un peu péteux, à ce tenir là comme un terrible messager de l'apocalypse, façon roman de bas étage du moins, le genre qui plairait aux petites sorcières. Il était donc là, à se tenir avec cette prestance ridicule, avant de répondre à ma question d'une manière … disons qu'à peine eut-il fini sa phrase je frappais ma main contre mon visage dans un grand « clac », totalement dépité par ce que je venais d'entendre.

« Nan mais … Tu te fous de ma gueule, hein ? Évidente ?! Il y a des sorts qui partent de nul part pour frapper des sorciers. Et je vois pas ces sorciers porter une putain de pancarte pour dire « Bonjour ! Je suis un né moldu ! Ou un sang pur ! » de même que les sorts ne tirent pas de petites banderoles pour dire « Vive Voldemort ! » ou « A mort Voldemort ! » … »

Je soufflais, totalement désespéré. Pourquoi avais-je des idées, franchement ? Pourquoi j'avais eut envie de venir ici ? Prochain coup j'irais juste au bar, car si là bas j'avais toujours des problèmes, je m'en foutais, car de toute manière j'étais bourré quand ça arrivait. Quoi qu'il en soit l'autre personne avec nous se mit à intervenir à son tour, nous conseillant très franchement de sortir nos baguettes. Bien, cela veut dire qu'elle n'a pas vu que je l'ai déjà dehors, dans ma main, posée contre ma cuisse, donc peut être que les autres, quels qu'ils soient, ne l'auront pas vu non plus.

« Ouai ouai, mais concentrons nous plutôt sur ce qui se passe autours que sur ce qu'on a dans les mains. En gros, laisse moi tranquille sale gueuse ! » Dis comme un gamin que l'on faisait chier alors que je ne la connaissais aucunement.
Parchemin envoyé Dim 14 Juin - 19:56

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 551
malle
raise your wand
 
Coupe du monde
- Groupe 1 -

Les sorts fusaient, certains sorciers tombaient des gradins. Mais il y avait un petit groupe qui n'avait pas fui, se contentant de se rassembler, pour mieux mourir. Un cri venait du haut du gradin, puis trois sorciers se mirent en marche. Avec la panique, le petit groupe ne les vit pas alors qu'ils venaient droit sur eux. L'un des trois s'arrêta et partit dans une autre direction. Mais les deux autres, tout de rouge vêtu, capuche de leur cape sur la tête se rapprochaient dangereusement, baguette au clair.

Un premier sort vola, fit exploser les gradins sur lesquels ils étaient assis il y a peu, ratant de justesse Maynard, mais ne l'empêchant pas d'être blessée au bras. Un autre sort fuse et fait tomber inconscient Arcutus. Les deux sorciers ont enfin toute l'attention du petit groupe. Ils avaient déjà repérés d'autres membres de leur camp, ils devraient faire le poids.

« Le phénix renaît toujours de ses cendres ! » Par-dessus le vacarme des explosions, une voix s'élève, couvrant tous les bruits, semblant venir de nulle part. Cette simple phrase est ensuite reprise des centaines de fois à travers tout le stade, brisant le silence qui s'était fait. Puis les explosions reprirent et le groupe pouvait entendre les deux sorciers rire. « Vous périrez tous. » Drànn et Overland qui était à proximité l'un de l'autre prirent un sortilège de jambencoton, alors que Mérope et Alastriona furent protégées par un bouclier lancé par Alceste.

Informations
Le groupe cinq étant dissous, Alceste Lupin vous rejoint et Arcturus Nott a été supprimé. Nous nous réservons le droit de faire intervenir vos personnages de manière plus ou moins douce dans nos RP avec le PNJ. Merci de bien tout prendre en compte. Voici ceux qui font partie de ce groupe : Overland Carrow, Alastriona Meadowes, Mérope McGonagall, Maynard Quirrell, Alceste Lupin et Drànn Yen.

Pour vous débarrasser des attaquants il faut que vous lanciez le dé pour vos sortilèges. Si deux joueurs ont un oui pour un mangemort, celui-ci est tué ou paralysé. Pour vous protéger de leurs sorts, il vous faut également un dé positif. Vous êtes libre de les faire intervenir dans vos RP pour qu'ils lancent d'autres sorts.

Parmi vous se trouve un joueur qui est membre de l'ODP. Celui-ci peut s'allier aux attaquants mais ne peut être tué ou paralysé avec un oui, il faudra deux oui de deux joueurs pour le paralyser. Mais il peut choisir de rester avec ses compagnon et passer inaperçu. C'est lui qui choisit.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 14 Juin - 20:43

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
LANCEMENT DU MONDIAL

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


Elle n'a aucunement confiance en ceux qui l'entoure Alastriona. Elle ne les connaît pas, ou trop peu. Elle ignore leur allégeance Alastriona. Elle devrait avoir peur Alastriona, mais ce n'est pas le cas. « Ouai ouai, mais concentrons nous plutôt sur ce qui se passe autours que sur ce qu'on a dans les mains. En gros, laisse moi tranquille sale gueuse ! ». Elle sert la baguette dans sa main Alastriona. Elle se retient pour ne pas l'attaquer, là, tout de suite, sans plus de cérémonie. Elle plisse légèrement les yeux Alastriona, l'observe. Plus elle le regarde, plus il lui semble familier. Avec sa crinière ébène, elle est sûre de l'avoir déjà croisé dans les couloirs de Poudlard. Elle creuse dans sa mémoire Alastriona. Et puis ça lui revient. Carrow, qu'il s'appelle. Pas n'importe lequel, Overland. Le controversé Overland. « J'oubliais que t'as l'habitude d'avoir de plus grosses baguettes dans tes mains, Carrow. ». C'est tellement hypocrite de sa part de l'attaquer sur son homosexualité. Elle qui n'est pas bien différente de lui. Sauf que son secret à elle est sauf. Mais elle n'a pas le temps d'éprouver quelconques remord Alastriona, on les attaquent. Elle retient un sourire entendant la phrase des assaillants Alastriona. Une seconde d'inattention qui aurait pu être dramatique. Elle regarde les deux hommes se prendre le sort de plein fouet Alastriona. Elle se tourne vers celui qui les a protégé elle et l'autre demoiselle. « Merci. ». Le remercier, c'est la moindre des choses, même si le moment ne s'y prête peut-être pas.

Dans son fort intérieur, Alastriona ne souhaite qu'une chose. Prêter main forte aux attaquant. Se battre au côté de l'ordre. Mais elle doit protéger sa couverture Alastriona. Elle doit continuer de prétendre être une autre. Elle sait que c'est préférable, que c'est la seule manière de protéger Isibéal. Alors elle se met à couvert Alastriona, s'approche des deux qui ont été touché Alastriona. Baguette toujours à la main, prête à se défendre, mais refusant d'attaquer. Elle ne peut pas se battre à leur côté Alastriona, mais elle peut refuser de leur faire du mal. Et c'est ce qu'elle compte faire. Elle regarde Overland, un air amusé sur le visage. « Voilà ce qui arrive quand on insulte les gens sans les connaître. ». Il n'a que ce qu'il mérite au final le Carrow. Elle pourrait les libérer Alastriona. Elle connaît le sort pour les sortir de cette situation. Mais elle ne le fait pas. Hors de question de prendre le risque de libérer un mangemort.
made by roller coaster
Parchemin envoyé Dim 14 Juin - 21:42

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Cette situation m'agaçait déjà au plus haut point. Cette attaque, je n'en voulais pas ! Personne n'en voulait d'ailleurs, mais moi seul m'intéressait et là je voulais juste me détendre. Pour me défouler j'aurais eut mille et une façon de le faire, j'aurais pu aller dans un bar pro sang pur et commencer à provoquer un peu les gens pour créer une bagarre, c'était facile, mais aussi non mortel, pour moi comme pour mon opposant. Mais là je voulais rire, profiter de la foule, hurler des encouragements à une personne inconnu. À la place j'observais ce massacre, massacre qui m'amusait aucunement et en compagnie de gens irritables alors que j'étais celui qui était le plus agaçant parmi ces personnes qui ne désiraient qu'une chose, sortir de cet enfer. Partir … j'aurais aimé le faire, mais je m'y refusais, car tous ceux qui avaient voulu, la majeure partie l'avait regretté. Il ne fallait pas être stupide, il ne fallait pas céder à la panique ni se séparer du groupe à moins de se faire cible facile face à ces prédateurs encore tapis dans l'ombre.

Seulement voilà, il y avait cette fille, avec ses remarques idiotes et sa peau douce et parfaite. Une pimbêche, pimbêche car malheureusement pour elle j'étais frustré de la situation et qu'elle fut la première à dire un mot de travers. Sans doute n'était-elle pas méchante, peut être même que je pourrais la trouver tout à fait agréable en temps normal, mais pour aujourd'hui elle serait ma pire ennemie … et cela ne faisait que commencer ! Car à peine m'avait-elle embêté en me demandant de me mettre sur mes gardes alors que je l'étais déjà depuis le début de l'attaque, j'avais justement baissé ma garde face à ses insultes pour ensuite entendre deux de nos assaillants hurler, puis rire et nous menacer avant de nous balancer un sortilège que je ne pu éviter, me faisant tomber à terre et me rendant incapable de me relever. Foutu sortilège de jambencoton … Mais le visage que je maudis intérieurement est celui de cette fille qui a réussit à me distraire.

« Merde ! »

Je lève ma baguette, prêt à utiliser un de mes sortilège préféré, un développé avec ma mère pour les saigner, les affaiblir et bien les faire souffrir. Mais je stop mon mouvement … l'ordre du phénix … Alors c'est eux nos « ennemies » ? Ils ne sont pas mes plus proches amis mais en même temps je n'ai rien contre eux, je comprend leur cause et ne pas le faire serait trahir ce qu'est Sorah alors forcément, je n'ai pas vraiment envie de les mettre à terre. Je jure une nouvelle fois et lance un autre sort, effectuant quelques mouvement et faisant s'élever du sol des volutes d'ombre que j'envoie en direction des deux sorcier dans l'espoir de les aveugler. Alors je me recul en rampant au maximum pour me rapprocher des autres, observant Alceste avec une sorte de soulagement et lançant un regard assassin à la fille.

« Tout ça c'est ta faute ! Si tu m'avais pas perturbé la vilaine ! En plus la GROSSE baguette que je tiens habituellement a décidé de te défendre toi … c'est aberrant ! Hein Alceste ! » Je m'adresse à présent à lui « Tu me vois moi et une donzelle, tu défends la fille ? Pfeuh ! Aide moi à me défaire de ce truc au moins ! » Indiquant mes jambes et le sortilège lancé dessus.
Sort d'aveuglement :
Oui : Les projectiles touchent les sorciers.
Non : Ils ratent leur cible en s'écrasant ailleurs sur autours d'eux ou même sur eux mais pas leurs yeux.
Parchemin envoyé Dim 14 Juin - 21:42

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 551
malle
raise your wand
 
Le membre 'Overland Carrow' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Jeu 2 Juil - 19:39

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 551
malle
raise your wand
 
Coupe du monde
- clôture -

Les sorts fusent de partout. Un petit groupe a pu s'approcher de Mrs Lestrange, la ministre de la magie. Les sorts ont jaillit de partout, l'intention première, de tuer la ministre, était terriblement claire. Mais les protego ont été plus rapides et ceux qui sont tombés n'étaient que des personnes de moindre importance. Forcée par ses protecteurs, la ministre disparut dans un froissement de cape.

Le phénix renaissait de ses cendres et venait d'emporter la première bataille. Il venait de mettre en fuite une des têtes de l'hydre. Mais leur victoire fut de courte durée, le stade gémit et commença à s'effondrer. Des cris résonnaient dans le parc de Poudlard. Des craquements retentissants se faisaient aussi entendre, signe que les sorciers lambda, mangemort et phénix encore en état de fuir ne se faisaient pas prier.

Les morts se compteraient probablement par centaines dès le lendemain matin et de tous les bords. Il était peu probable que les mangemorts se soient laissés attaquer sans répliquer, sans se battre.

Informations
L'event est terminé. Merci aux participants. Nous sommes navrés qu'il n'y ait pas eu plus d'impactes, sans doute la faute aux examens. Nous repenserons notre façon de faire pour les prochains.

En attendant, nous vous demanderons de prendre en compte ce qui vient de ce passer. Après tout, c'est bel et bien le retour officiel de l'Ordre du Phénix sur le devant de la scène et ils ne sont pas prêt à se laisser écrabouiller une nouvelle fois.

Préparez-vous, il y aura du sang.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

 

Groupe 1 - Lancement du mondial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Groupe : Gouvernement Mondial
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Eugénisme et agenda mondial de dépopulation
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Pré Au Lard :: Poudlard-