Partagez | 
From pain to break-out (Judas)

()
Parchemin envoyé Mar 9 Oct 2018 - 18:15


- I see everything, I am staff. -
Je suis : Marine , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/10/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 278 hiboux. J’incarne : Nina Dobrev , et l’avatar que je porte a été créé par : @midnight blues . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Crixus&Raven Je parle en : #ffe4e1



Je suis âgé de : 26 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Médicomage en empoisonnements par plantes et potions(en fuite) J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien.

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Elle apparaît : là, sur la plage. Devant elle, se dressent les remparts. Elle ne les voit déjà plus. Six mois ont habitué ses yeux à cette île, sans même qu'elle ne s'en rende compte. Elle n'était pas là, lorsque l'Ordre du Phénix l'a découverte, mais elle l'a rejoint bien assez tôt, dès qu'elle eut été prête. Maintenant elle regarde les remparts et les champs sans les voir. Elle n'y trouve plus vraiment quoi que ce soit d'intéressant. Elle se dit que Tristan aurait aimé voir, s'il avait été là. C'est avec elle qu'aurait été sa place, pas là-haut. Elle compte les jours, depuis qu'il a disparu. Avec peine et douleur, elle y pense. Avec des mauvais souvenirs, elle y pense. Elle passe son temps à y penser. Quoiqu'elle fasse. Samuel peut bien essayer de remplacer tout ce qu'il pourra de lui, ce ne sera jamais pareil. Violet avait cette relation avec Tristan qu'elle ne retrouve nul part. Pas même avec Judas, alors qu'elle le devrait. Elle devrait reposer sur les personnes qui sont encore là pour elle, mais elle s’accroche à des fantômes. Comme le faisait, les nuits après la Purge. Se réveillant pleurant et hurlant, pour se rendre compte que personne ne venait. Pas maman. Pas papa. Elle était seule. incroyablement seule. La nuit commence à tomber doucement sur l'île, et Violet ne veut pas vraiment rester ici. Elle ne veut pas expliquer les raisons de sa sortie à qui que ce soit, alors elle baisse la tête et traverse les remparts. Ses pas ne résonnent pas, elle se sent silencieuse, oubliée. Après tout, c'est ce qu'elle préfère. Qu'on ne fasse pas attention à elle, qu'elle n'attire aucun regard. Elle se sent isolée mais c'est la sensation qu'elle recherche.

Violet passe les portes sans les compter. Elle n'ont aucun intérêt. Cette île lui semble vide, maintenant. Vu l'heure, elle ne se serait pas étonnée de sentir toutes sortes d'épices s'échapper des pièces à vivre. Mais tout semble complètement fantomatique, mort. Peut-être rate-t-elle quelque chose. Le ciel pourrait tomber sur leur tête, que son égoïsme involontaire de ne penser qu'à elle ne le remarquerait pas. Elle semble un peu égoïste, au fond, de ne penser qu'à elle-même. De toujours se dire que tout va mal, qu'elle ne s'en sortira pas. C'est ce qu'elle ressent, et ce que les autres autour doivent doivent penser. Mais elle s'en contre-fiche, elle n'a pas envie de voir des gens. Elle a besoin de sa solitude salutaire, qui pourtant lui fait plus de mal que de bien. Pourtant, elle passe devant une porte. Une seule. Qui lui est familière, et qui lui sert le cœur. Elle est convaincue de n'avoir besoin de personne, pour gérer sa peine mais pourtant... Elle se sent happée d'une envie. Elle se dit qu'elle n'a jamais rien à perdre, et pourtant elle se sent déjà incapable d'en parler. Ce n'est qu'une illusion, mais elle voit distinctement dans sa tête les mots « pousse-moi ». Elle tend la main, vers cette porte et la retire finalement. Elle est hésitante et pourtant elle a terriblement envie de la pousser. Peut-être ne sera-t-il tout simplement pas là, réglant ses problèmes. Mais si elle ne pousse pas cette porte, elle ne saura jamais si Judas est derrière. Elle cherche la solitude, et en même temps, elle ne se sent pas de repousser cette envie soudaine de tirer cette porte.

Alors elle la pousse, le regrettant probablement. Elle serre si fort la poignée, depuis quelques secondes, que ses doigts blanchissent déjà. Elle n'entend aucun bruit derrière. Au fond, elle espère vraiment se trouver face à une pièce vide. Elle pousse tout doucement la porte, l’entrebâillant juste avant de l'ouvrir un peu plus. Elle passe de trois quart, et le voit, là. « Judas, tu... ? » Elle relâche la poignée, ses doigts blanchis par la pression qu'elle a maintenu dessus. Elle devient livide, en prononçant ces mots parce qu'elle se rend compte qu'elle fait une bêtise. Qu'elle n'a besoin d'en parler à personne. Qu'elle s'en sortira toute seule. Elle ajoute, précipitamment : « non, rien. ». Elle relâche tout contact avec la porte, et fais demi-tour, la laissant à demi entrouverte derrière elle. Elle tourne les talons sans regarder, cherchant sa porte à elle, qu'elle puisse fortement, sans se poser plus de questions. Elle sent ses nerfs lâchés. Elle se sent complètement partir, dans cette sensation de vide qui la rend complètement mal. Elle ne se pose aucune question, elle s'écroule, comme une vulgaire poupée de chiffon. Tout ce qu'elle se sent, c'est complètement idiote. Elle n'a plus qu'une estime réduite d'elle-même, et elle se sent encore plus faible quand elle a ce genre de gestes. Elle tombe sur le lit, ses yeux brûlants et relâche les larmes. La tête contre l'oreiller.
 
From pain to break-out (Judas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» Connaissez-vous Prison Break ?
» Judas La Corde
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Irlande :: L’Ile Mystérieuse-
Sauter vers: