Partagez | 
bed time + (quintus)

()
Parchemin envoyé Mer 26 Sep 2018 - 18:05


- I am decadent, and here I am. -
Je suis : Laura. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/09/2018 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 33 hiboux. J’incarne : Gal Gadot , et l’avatar que je porte a été créé par : (c) dandelion (ava) + anaelle (sign) Je parle en : indianred



Je suis âgé de : trente ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : sage femme et accompagnante à la naissance au sein de Sainte Mangouste, ou au domicile des Sang Pur. Il m'arrive aussi d'avoir à gérer la contraception des filles de la Maison Close. Je m'occupe, maintenant, à plein temps de la petite Althéa Nott. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Le brune a été mariée pendant près de trois ans, mais elle est à présent veuve depuis trois ans.
avatar
 
BED TIME.
Quintus & Antonina.

It is easier to keep up than to catch up. ✻✻✻   « Baby beluga in the deep blue sea, he swims so wild and he swims so free. Heavens above and the sea below and a little white whale on the go [...] ». Me balançant sur le rocking chair, je perdais mon regard vers la fenêtre et je m'apercevais qu'une journée, supplémentaire, était entrain de s'achever. Le ciel était devenu sombre, chassant la moindre lumière prodiguée par le soleil. Je baissais alors mes prunelles sur la petite fille, endormie, qui réchauffait,  littéralement, mon être. Grâce à sa joue contre mon cou et sa respiration, qui s'était fait lente, je savais qu'il était temps pour moi d'arrêter de chanter et de la mettre dans son lit.  Un dernier baiser sur sa petite joue de porcelaine, avant de déposer son petit corps relâché sur le matelas. Un petit sursaut la secoue alors, mais aucun son n'est émis de sa bouche. Depuis que j'étais entrée au service du lieutenant Nott, son unique fille avait été l'enfant la plus silencieuse qu'il m'ait été donné de rencontrer. Cette particularité ne m'avait pas rebutée et je ne me sentais pas dans la nécessité de poser des questions. Quand bien même, j'aurais souhaité le faire, j'étais bien consciente que le père de la petite fille ne serait pas enclin à y répondre. Ce que je pouvais bien comprendre. Alors, je me contentais de prendre soin de ce petit être, plein de malice, comme si elle était ma chaire. Bien entendu, il y avait pas de confusion, je n'allais en aucun cas me transformer en kidnappeuse. Si je le faisais, j'aurais bien entendu perdu l'esprit et je serais devenue suicidaire par dessus le marché, vu le paternel de la petite.  Reprenons. Bien capable de séparer mon travail de ma vie personnelle, je ne pouvais pas m'empêcher de m'attacher, un peu plus chaque jour, à Althéa. Ce petit rayon de soleil qui m'éblouissait de son innocence, presque inconsciente du remue ménage qui s'effectuait autour d'elle. Presque, oui. En effet, les enfants sont souvent sous-estimé et derrière son petit visage d'ange, ses grands yeux interrogateurs, je pouvais voir qu'il y avait une grande compréhension. Je tournais les talons et je quittais la chambre à reculons, le plus silencieusement possible. Je continuais mon manège en fermant doucement la porte, je finissais pas percuter quelqu'un – que je devinais être le père d'Althéa. J'étouffais un cri de surprise, portant la main à mon cœur en faisant volte-face. « Un peu plus et je réveillais votre petit ange. », déclarais-je en réprimant un rire. Je pris de la distance avec la porte entrebâillée de la chambre pour que ma voix ne porte pas aux oreilles de la petite fille. « Elle s'est endormie, il y a quelques minutes. », l'informais-je, d'un ton joyeux en observant le lieutenant.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


It's alright, if you're my lady, you're a killer queen ⊹ You never real - you never realized, you never said goodbye. I called you up sometimes, I told you, that I miss you babe and you were stuck inside my head. (by anaëlle)

Parchemin envoyé Jeu 27 Sep 2018 - 3:10


- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 27/04/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 400 hiboux. J’incarne : Henry Cavill , et l’avatar que je porte a été créé par : mittwoch . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Vega, Ciena, Maggs et Rose Je parle en : teal



Je suis âgé de : 36 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : un Raffleur pour le Ministère et lieutenant des mangemorts J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Je suis veuf, la seule personne qui compte pour l'instant est ma fille. Champ Libre : ninadrefersileas
avatar
 
BED TIME.
Quintus & Antonina.

It is easier to keep up than to catch up. ✻✻✻
« Je vais rentrer plus tôt, aujourd’hui. » Desmond lorgne son regard vers le lieutenant, comme s’il avait parlé dans une autre langue. « Quoi? » Qu’il lui demande, exaspéré. « Disons que t’étais plutôt du type à sortir le dernier, depuis un moment. » Il était diplomate son meilleur ami, parce qu’il savait très bien que de parler directement de la perte de Mererid ne passerait pas. Certes, ils n’étaient pas du genre à parler pendant des heures sur leurs sentiments, surtout Quintus, mais quand même. « Ça va! J’ai envie de passer la soirée avec Althea, simplement. » Il pouvait en parler ouvertement à lui, il n’avait pas à cacher son amour inconditionnel pour sa petite comme quand il était avec 99% du monde des mangemorts. Il avait une réputation de dur à tenir. Qu’empêche, il évite les blagues de (mauvais) goût du sorcier et le salue avant de transplaner. Il est presque vingt-et-une heure, il espère franchement que sa fille sera encore debout pour pouvoir la border elle-même. Malgré ses onze mois, Althea n’avait franchement pas un horaire régulier de sommeil. Il ne s’en était jamais posé de questions, après tout elle avait perdu sa mère, celle qui la nourrissait. Il avait compris que ça pouvait traumatiser quiconque, même ce tout petit être. C’était tout de même beaucoup plus facile depuis qu’il avait engagé Nina. Depuis trois mois maintenant, c’était elle qui s’occupait de la petite. Il avait passé des dizaines d’entrevue avant de l’engager officiellement, disons qu’il n’y allait pas par quatre chemins. Il lui fallait la meilleure pour sa progéniture et Nina Carrow était parfaite pour le rôle. Elle était merveilleuse avec les enfants, c’était ce qui l’avait attiré en premier vers elle quand il l’avait croisé à Ste-Mangouste en visite chez le pédiatre pour Althéa. Elle ne s’était jamais occupée d’une seule enfant par le passé, trop occupée à en accoucher un tas d’autre et à travailler conjointement avec les Black. C’était parfait pour Quintus qui sût dénicher ce talent sur pied et jusqu’à présent, il n’avait vraiment rien à redire sur sa façon de faire. Quand il transplane devant le labyrinthe, il est presque fébrile à l’idée de tenir Althea dans ses bras. Cela faisait longtemps qu’il ne l’avait pas mise au lit, trop occupé avec son travail de Lieutenant et de raffleur. Il passe l’entièreté des charmes sans difficulté, bientôt, sa fille viendrait rejoindre tout le reste de la famille au manoir. Au jour de ses un an, comme un moment symbolique qui prouvait qu’elle avait survécu tout ce temps. Quand il s’apprête à entrer dans la chambre de sa fille, c’est plutôt Nina qui en sort, tout en douceur. « Un peu plus et je réveillais votre petit ange. » Elle rit, pourtant il y en a un des deux qui n’as pas l’air de trouver la situation bien marrante. « Elle s'est endormie, il y a quelques minutes. » La froideur dans le regard du lieutenant est nouvelle, à l’égard de la sorcière. « Je voulais la mettre au lit. » Des mots qui claquent. Qui sortent de sa bouche comme un couteau qu’on planterait à répétition dans un melon. Il semblerait que ce ne soit pas la meilleure des soirées pour Quintus, qui en revenait à ses anciennes habitudes. Comme un cœur brisé, une mauvaise nouvelle, comme si le fait qu’Althea dorme déjà soit la fin du monde. Il laisse échapper un grognement, tout en serrant les poings. Il s’est déjà retourné pour se diriger vers la cuisine pour se servir un thé, bien décidé à veiller sur sa prunelle cette nuit.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


Spoiler:
 



OUR SUPREMACY

Wake to see, your true emancipation is a fantasy. Policies Have risen up and overcome the brave. ©️ anaëlle.



Parchemin envoyé Mar 2 Oct 2018 - 20:28


- I am decadent, and here I am. -
Je suis : Laura. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/09/2018 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 33 hiboux. J’incarne : Gal Gadot , et l’avatar que je porte a été créé par : (c) dandelion (ava) + anaelle (sign) Je parle en : indianred



Je suis âgé de : trente ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : sage femme et accompagnante à la naissance au sein de Sainte Mangouste, ou au domicile des Sang Pur. Il m'arrive aussi d'avoir à gérer la contraception des filles de la Maison Close. Je m'occupe, maintenant, à plein temps de la petite Althéa Nott. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Le brune a été mariée pendant près de trois ans, mais elle est à présent veuve depuis trois ans.
avatar
 
BED TIME.
Quintus & Antonina.

It is easier to keep up than to catch up. ✻✻✻ En acceptant l’emploi de nourrice auprès de la petite Althéa, j’avais déjà eu vent de la réputation du lieutenant Nott et son caractère rigide – tout comme de la tragédie qui avait frappé sa femme. Cependant, jusqu’à maintenant, j’avais eu la chance de voir une facette touchante de sa personnalité. Grâce à la présence de sa petite fille, sans aucun doute. Mais, lorsque ses deux prunelles bleues croisèrent les miennes, alors que je me retournais vers lui, un sentiment glacial se déversa le long de mes veines. Comme si le fait d’avoir couché la petite avait fait soufflé un vent de fin du monde. « Je voulais la mettre au lit. ». Une déclaration, presque accusatrice, se déverse d’entre ses lèvres, accompagné d’un grognement, cette dernière me transperce et j’en reste bouche bée. Je fronçais les sourcils en observant son attitude, ses poings serrés alors qu’il tournait les talons, me plantant dans le couloir. Je ne tardais pas lui emboîter le pas, pénétrant à sa suite dans la cuisine. Je ralentissais, une fois arrivée sur le pas de la porte. Je ne me dégonflais pas et je me raclais la gorge avant de prendre la parole. « Je m’excuse, mais vous rentrez généralement tard et cela n’a jamais posé un problème lorsque je la couche avant votre arrivée. », commençais-je, en tentant de prendre des pincettes. Après tout, j’appréciais grandement mon emploi et les heures passées auprès de la petite princesse endormie. Pourtant, je ne pouvais pas m’empêcher d’être irritée par sa remarque. En effet, je pensais être bonne dans ce que je faisais et jusqu’à présent toutes mes décisions concernant Althéa – même si cela se résumait à des choix concernant sa nourriture, son sommeil ou ses activités – avaient été appréciés. Ou alors, quelque chose lui était resté en travers de la gorge et il n’osait pas me le dire ? Cela m’étonnerait fortement, il ne me paraissait pas être quelqu’un qui tournait autour du pot pour dire quand quelque chose lui déplaît. Ou alors, il m’aurait congédier sur le champ. Il était évident qu’il se gênerait pas pour le faire si j’ouvrais trop la bouche. « Si j’ai fais quelque chose qui vous dérange, dites le moi maintenant, cela évitera tout malentendu. », continuais-je, en tentant d’être honnête sans tomber dans l’agressivité. Ce qui était assez compliqué puisque je ne comprenais pas pourquoi il agissait ainsi – et surtout maintenant. C’était un de mes problèmes : je prenais les choses, un peu trop à cœur surtout lorsqu’il s’agissait de mon travail. « Je suis désolé mais je ne me vois pas la laisser hurler jusqu’à ce que vous arriviez. », ajoutais-je avant de croiser les bras sur ma poitrine, soutenant son regard du mieux que je le pu. Soyons clair, je n’avais pas peur de l’homme face à moi, mais plus du fait de perdre mon emploi.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.



It's alright, if you're my lady, you're a killer queen ⊹ You never real - you never realized, you never said goodbye. I called you up sometimes, I told you, that I miss you babe and you were stuck inside my head. (by anaëlle)

Parchemin envoyé Jeu 11 Oct 2018 - 17:53


- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 27/04/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 400 hiboux. J’incarne : Henry Cavill , et l’avatar que je porte a été créé par : mittwoch . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Vega, Ciena, Maggs et Rose Je parle en : teal



Je suis âgé de : 36 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : un Raffleur pour le Ministère et lieutenant des mangemorts J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Je suis veuf, la seule personne qui compte pour l'instant est ma fille. Champ Libre : ninadrefersileas
avatar
 
BED TIME.
Quintus & Antonina.

It is easier to keep up than to catch up. ✻✻✻
Il était amer depuis la mort de sa femme, il avait retrouvé ses anciennes habitudes. La seule personne pour qui il considérait encore offrir un tempéremment acceptable mise à part sa famille et son meilleur ami restait Nina. Il devait conserver un ton professionnel, un air avenant également car il ne pouvait pas passer comme un gourou devant celle qui s’occupait de sa fille. D’autant plus que tout ce qui touchait Althéa, cela le rendait soit plus à cran, soit complètement heureux. Il était méfiant pour la sécurité de sa prunelle, mais il savait que Nina s’en occupait incroyablement bien. Jusqu’à présent il n’avait rien eu à reprocher à la brunette, et en tant que telle, elle n’avait rien fait de mal ce soir. Disons seulement qu’il était sur le mauvais pied, que cette fois-ci il n’avait pas nécessairement envie de s’adoucir près de la nounou parce qu’elle l’avait « empêché » de passer un moment avec Althéa. C’était facile de remettre la faute sur elle, parce qu’il était un sale orgeuilleux et tout lui montait si facilement à la tête. Il ne remarque même pas à quel point elle est surprise de son ton, car il est déjà parti dans la cuisine en n’attendant pas qu’elle la suive. Il s’arrête dans ses mouvements quand il sent sa présence. Levant les yeux au ciel, il se retourne pour lui faire face. « Je m’excuse, mais vous rentrez généralement tard et cela n’a jamais posé un problème lorsque je la couche avant votre arrivée. » Ses sourcils qui se froncent, le lieutenant qui la dévisage comme si un simple soldat lui faisait face. Il avait cru qu’elle était faible, même si elle portait le nom de Carrow. Il n’avait pas vraiment eu à faire à elle en tant que mangemorte, elle ne devait donc pas effectuer des missions d’importance capitale. En tant que personne qui s’occupe d’enfant, il ne lui était simplement pas venu à l’esprit qu’elle pourrait avoir envie de lui tenir tête. Au lieu de le mettre en rogne, il trouve cela plutôt intéressant. « Si j’ai fais quelque chose qui vous dérange, dites le moi maintenant, cela évitera tout malentendu. Je suis désolé mais je ne me vois pas la laisser hurler jusqu’à ce que vous arriviez. » Ses prunelles se fixent dans les siennes, quand son corps se rapproche du sien. « Il ne faudrait pas que ça en devienne une habitude. » Qu’il aime se sentir important, mais ça ne changeait pas. Il lui offre la tasse de thé qu’il s’était servie, avant de faire de même pour lui. « La prochaine fois j’enverrai Samhein pour vous avertir. » D’accepter de lui envoyer un hibou pour l’avertir restait un excuse en soit pour le sorcier. Enfin, il ne s’excuserait pas pour son tempérament, ça il ne l’avait jamais fait à part avec Mererid. Sa vie était définitivement moins palpitante sans elle, ni sans l’intérêt de Drefer. Il ne lui restait qu’Althéa, du moins, pour le moment. « J’aimerais qu’on discute davantage du déménagement d’Althéa. Avez-vous eu une illumination pour la décoration? » Il avait pas mal commencé le processus, il avait tout fait refaire la chambre à côté de la sienne dans le manoir, mais c’était encore en travaux.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.




OUR SUPREMACY

Wake to see, your true emancipation is a fantasy. Policies Have risen up and overcome the brave. ©️ anaëlle.



Parchemin envoyé Mar 27 Nov 2018 - 16:35


- I am decadent, and here I am. -
Je suis : Laura. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/09/2018 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 33 hiboux. J’incarne : Gal Gadot , et l’avatar que je porte a été créé par : (c) dandelion (ava) + anaelle (sign) Je parle en : indianred



Je suis âgé de : trente ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : sage femme et accompagnante à la naissance au sein de Sainte Mangouste, ou au domicile des Sang Pur. Il m'arrive aussi d'avoir à gérer la contraception des filles de la Maison Close. Je m'occupe, maintenant, à plein temps de la petite Althéa Nott. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Le brune a été mariée pendant près de trois ans, mais elle est à présent veuve depuis trois ans.
avatar
 
BED TIME.
Quintus & Antonina.

It is easier to keep up than to catch up. ✻✻✻ Le patronyme de Carrow avait toujours créer une atmosphère de frayeur. Cependant, je ne me considérais pas comme quelqu'un d'effrayant, au contraire. Mais quelle définition peut-on donner au mot « effrayant » dans un monde comme le nôtre ? Malgré mon statut de mangemorte, je n’avais jamais effectué de grosse mission, sans doute à cause de mon cœur, un peu trop tendre au goût de certains. Ce genre de tempérament pouvaient passer pour de la faiblesse face à de nombreux regards. N'est-ce pas la meilleure stratégie, d'être sous estimée par le monde qui nous entoure ? Alors oui, je paraissais douce, au cœur tendre, presque passive … mais lorsque la situation se présentait, je savais montrer les crocs ou au moins, tenir tête. C'était ce qui était entrain de se passer face au lieutenant Nott. Et ce dernier me dévisageait alors qu'il s'apercevait que je l'avais suivi dans la cuisine pour m'exprimer face à sa froide déclaration. Je me tempérais, j'évitais de parler trop vite, sans quoi je pouvais bien me retrouver à la porte. « Il ne faudrait pas que ça en devienne une habitude. », dit-il en m'offrant une tasse de thé. Geste et attitude plutôt déroutants, je me saisis de la anse en la regardant à peine, focalisant mes prunelles inquisitrices sur l'homme en face de moi. Quelques instants plus tôt, j'étais en plein blizzard sibérien et à présent, j'étais de retour dans un environnement familier. « La prochaine fois, j’enverrai Samhein pour vous avertir. », déclare t-il. Je perdais rapidement mon attitude défensive. Ce n'était pas des excuses, mais je n'en attendais pas d'un homme comme Quintus. Il ne devait sûrement pas avoir l'habitude d'en présenter, encore moins à ses subalternes comme moi-même. « Bien. », lâchais-je en portant la tasse à mes lèvres, laissant pendant quelques instants, le silence s'installer, tentant d'analyser la situation, si il y avait quelque chose à comprendre dans notre échange. « J’aimerais qu’on discute davantage du déménagement d’Althéa. Avez-vous eu une illumination pour la décoration? », continua t-il, me sortant de mes pensées, changeant de cap et me coupant l'herbe sous le pied, une nouvelle fois. Il était vrai que le déménagement d'Althéa allait être un événement capital pour toute la maisonnée Nott. La petite fille semblait aussi impatiente que son paternel, bien qu'aucun mot ne puisse s'échapper d'entre ses lèvres pour l'exprimer. Pourtant, on pouvait bien voir, à la mention du Manoir, les yeux de la petite s'illuminant d'une certaine excitation. Je devais bien avouer que animation m'avait, peu à peu, gagnée, bien que je tentais de la tempérer tant bien que mal. Un grand sourire s'étira lentement sur mon visage. Je posais la tasse qui réchauffait mes mains, avant de m'empresser à répondre. « J'ai demandé à Althéa de m'aider, enfin de dessiner, gribouiller ce qu'elle aimerait voir dans sa chambre. Nous avons aussi parcouru un grand nombres des livres de la bibliothèque. », soufflais-je avant de lancer un accio. Les croquis de la petite princesse se glissérent entre mes doigts après quelques instants. « Ce qui en est ressorti, c'est qu'elle se passionne pour les licornes. », dis-je en pointant du doigt, les traits mal assurés noircissant le parchemin. Bien entendu, il fallait avoir un œil plutôt aguerri pour pouvoir interprêté les barbouillages d'Althéa, le cône faisant office de corne pour seul indice. «  Alors, je me suis dit qu'elle apprécierait peut être une sorte de fresque sur un mur de sa chambre … », continuais-je, avant de relever le regard vers le patriarche. Je pinçais des lèvres avant d'ajouter. « Je pense que je me suis un peu trop laissé prendre par toute l'affaire. », soufflais-je, un sourire d'excuses plaqué sur les lèvres.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


It's alright, if you're my lady, you're a killer queen ⊹ You never real - you never realized, you never said goodbye. I called you up sometimes, I told you, that I miss you babe and you were stuck inside my head. (by anaëlle)

Parchemin envoyé


Contenu sponsorisé
- -
 
 
bed time + (quintus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» All Time Low

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: Habitations :: Manoir Nott-
Sauter vers: