Partagez | 
Ballycastle Bats Through the Ages ft Charlie Weasley

()
Parchemin envoyé Mar 8 Mai 2018 - 19:29


- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Jadelienka , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 28/10/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 62 hiboux. J’incarne : Evan Rachel Wood , et l’avatar que je porte a été créé par : @BABYGONE . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : #TeamNonSchizophrène Je parle en : #E96363

Il était un petit naviiiireuh ♪

Je suis âgé de : 28 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Attrapeuse dans l'équipe de Quidditch anglaise J’ai juré allégeance : à moi-même, les autres, allez au diable. Côté cœur, : Célibataire et intolérante aux poils Champ Libre : Crédits signature : code ASTRA ; icones ADASTRA & FoX

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 

Ballycastle Bats
Through the Ages

feat Charlie Weasley


Le Quidditch. De tous les événements qui avaient bouleversés la vie d'Ollie Longbottom, la jeune femme devait avouer qu'il avait été le premier à chambouler sa manière de penser, de s'organiser, de rythmer toute sa vie entière. Elle se rappelle de ses premiers pas timides sur le terrain, à apprendre simplement à attraper son balai, à le prendre bien en main, bien avant même de songer à l'enfourcher. Ce premier pas vers ce qui aujourd'hui faisait d'elle une joueuse d'exception – c'est ce que disaient en tout cas les grands magazines de sports – n'avait pourtant pas été évident. Dans sa famille, le sport n'avait été qu'une matière scolaire, et lorsque son emploi du temps lui avait indiqué « cours de vol » en première année, le cœur de Ollie n'avait rien ressenti de particulier, à par une pointe d'appréhension. Elle n'y connaissait rien, ne savait ni les règles du Quidditch, ni les informations de base pour bien tenir en équilibre dans les airs. Et pourtant, une fois que son balai avait répondu à l'appel, et qu'elle s'était trouvée à quelques centimètres du sol, les pieds dans le vide, elle sut immédiatement qu'elle ne pourrait plus vraiment avoir les pieds sur terre.

Flash back - Poudlard

Les deux Longbottom volaient sur le terrain de Quidditch, vide, tournoyant autour de trois des six grands anneaux qui surplombaient le terrain. Le match contre les Poufsouffle était proche, le dernier de la saison, et les jeunes femmes aimaient se serrer les coudes et s'entraîner plus que les autres. Elles se passaient le souaffle, faisaient des figures autour des buts et jouaient un peu le rôle de tous les joueurs présents d'ordinaire sur le terrain. Les deux jeunes femmes se ressemblaient tellement, blondes, des yeux clairs envoûtants, et des traits fins qui reflétaient leur gentillesse. L'une d'entre elle était plus grande en taille, mais également plus grande de quelques années et tournoyait autour de la plus jeune qui ne savait où donner de la tête.

« Nom d'une citrouille en rondelles Ollie, tire ! »

La jeune femme qui ne cessait de tourner sur son balai émit un petit rire, puis continua sans répondre quoi que ce soit.

« Olivia Longbottom, TIIIIIIRE ! » aboya la plus jeune, ce qui fit immédiatement réagir l'aînée « Ne m'appelle pas Olivia, O-PA-LI-NEUH ! » dit-elle en grimaçant. Ni une, ni deux, la plus jeune s'empara du manche de son balai à deux mains et fonça sur sa grande sœur en deux temps trois mouvements. D'une main solide et imperturbable elle garda son balai en main et de l'autre, elle s'empara de la balle rouge sans qu'Ollie n'ait le temps de faire quoi que ce soit. « Attends que j't'attrape toi, sale petit fennec ! » Comme deux petites filles, mais dans une danse aérienne, les deux jeunes serdaigles réveillèrent leur âme d'enfant et s'envolèrent l'une derrière l'autre tout autour du terrain de Quidditch désert.

Fin du Flash Back.


Retour à l'entraînement. Quel bonheur de revenir sur le ''terrain'' avec Charlie qui avait été sa première partenaire et coach en tant que joueuse professionnelle ! Après tous ces entraînements pour des matchs importants, être toujours la meilleure, se focaliser sur l'essentiel, garder l'esprit d'équipe mais être sans pitié face à l'équipe adverse, Ollie avait besoin d'une chose avec le Quidditch : S'A-MU-SER, et Charlie avait éveillé en elle la véritable enfant qui attendait ce jour comme on attend le jour de son anniversaire ou l'ouverture des cadeaux de Noël. Depuis leurs retrouvailles, elles avaient essayé de se voir à plusieurs reprises pour jouer ensemble, le jeu d'Ollie n'avait plus rien à voir avec la jeunette qu'elle était à l'époque, il était beaucoup plus mûr, plus réfléchi et bien plus souple, mais elle ne se sentait pas si différente. Voilà quelques dizaines de minutes que les jeunes femmes se faisaient des passes dans les airs – il fallait bien s'échauffer un peu – et il semblait à la jeune Longbottom que c'était hier qu'elles s'étaient rencontrées pour la première fois et échangeaient leurs premières passes sur le terrain. Ollie observa que Charlie n'avait pas perdu les habitudes qu'elle avait autrefois chez les Chauve-Souris, elle avait cette même tenue irréprochable sur son balai, un équilibre parfait qu'Ollie avait toujours admiré, peu importait la position dans laquelle elle était, elle paraissait inébranlable. De nombreux détails comme celui-ci faisait de Charlie une véritable modèle pour la Longbottom, qu'elle a toujours soigneusement écouté et dont elle avait suivi le moindre conseil. Aujourd'hui, les rôles s'inversaient, ou du moins, à sa manière, Ollie devenait un peu la coach de la jeune Weasley.

Ces derniers temps, elle sentait que son amie était KO émotionnellement. Malgré la gentillesse qui elle, était restée telle qu'elle, Charlie était passée par tellement de choses atroces qu'elle semblait avoir pris un bon coup sur la tête et avoir du mal à se relever. Elle avait tenté de lui en parler, mais ça ne faisait pas avancer le schmilblick, l'action qu'elles menaient toutes deux devait faire avancer les choses, mais tout cela allait lentement, et continuer à se cacher ne devait pas aider. Ollie avait parfois du mal à se mettre à leur place, aux fugitifs de l'Ordre, devoir sans arrêt rester planqué, se couvrir pour sortir au risque de se faire repérer, risquer sa vie à la moindre action... Ollie avait sa vie au dehors, sa passion, elle avait tout le loisir de se boire un petit verre à découvert, tout ce qu'elle risquait était qu'on lui demande un autographe – ça n'était arrivé qu'une seule fois, et elle était devenue rouge pivoine – et même si elle ne rendait jamais visite à sa famille, elle passait parfois vérifier que ses jeunes frères étaient en sécurité. Ils ne pouvaient pas tous dire la même chose qu'elle chez les Phénix, d'autres vies étaient bien plus difficiles à préserver, et elle avait le beau rôle.

« T'es pas trop rouillée Charlie, tu voles encore comme une véritable petite chauve-souris ! » se permit Ollie. Charlie semblait s'amuser, elle était contente de la voir ainsi, le sourire aux lèvres, le Quidditch avait réunit les deux jeunes femmes quelques années auparavant, et voilà qu'Ollie remettait son amie sur pied le temps d'un entraînement.

L'environnement était paradisiaque sur cette île, et la plage semblait s'étendre à vue d’œil. Les deux jeunes femmes avaient décidé de se faire quelques passes de souaffle entre les rochers, une bonne raison d'aller explorer les environs sur leurs balais.


Good morning world.
Ollie Longbottom ☽ And you think you are bold, and you think you are brave. When push comes to show, you know it's a feign. You're better off if you choose to abstain. Your fear is your true grave. Turn your head. From all the things you dread. It will keep you alive. At least for a while.

Parchemin envoyé Ven 17 Aoû 2018 - 6:47


- I see everything, I am staff. -
Je suis : Littlefoot , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/01/2018 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 194 hiboux. J’incarne : Polly Ellens , et l’avatar que je porte a été créé par : Avatar : Gallifreys / sign : lazare / gif : Wednesday . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : D.F-A.L-J.Y Je parle en : #993300



Je suis âgé de : 32 balais / 01.01.1960 , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : en fuite. Avant la purge, j'étais batteuse pour les Chauves-Souris de Fichucastel. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien.

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Ballycastle bats through the ages
Ollie & Charlie

J'avais les mains moites. Il faisait noire à l'exception d'un rayon de lumière qui s'imitait?? entre les portes qui menait au terrain de quidditch. Je pouvais entendre la foule qui s'était fait bruyante après la présentation de l'équipe adverse. Il était question de quelque minutes avant que notre tour sonne et que nous entrions dans le stade. « Rookie ! » Il s'agissait du deuxième batteur de l'équipe. C'est lui qui s'était chargé de mon entrainement au sein des Chauves-Souris de Fichucastel.« T'avise pas de vomir sur mes chaussures. » Je relevais la tête pour croiser son regard amusé et son sourire en coin. Anxieuse comme je ne l'avais jamais été avant, j'avais du mal à rire à gorge déployé comme je l'aurais normalement fait. Il me donna un coup de coude joueur et je forçais un sourire pour lui faire plaisir. Mon coeur battait si fort. J'avais l'impression qu'il voulait s'échapper de ma poitrine. Les portes s'ouvrir et une lumière aveuglante entra dans la pièce. « LES CHAUVES-SOURIS DE FICHUCASTEL » S'écria le commentateur du match.

***

Les mains moites, j'attrapais mon manche de balais et je venais coincer un souaffle sous mon bras gauche. Cela faisait neuf années que je n'avais pas touché le manche en bois de l'une de ses bêtes. Je frissonnais en me remémorant où j'avais passé tout ce temps. En un clignement de cil, je pouvais revoir les murs de pierres, entendre de nouveau le vent sifflé et sentir le froid venir me geler chacun de mes membres. Un clignement de cil, c'est tout ce que cela me prenait. Je faisais encore régulièrement des cauchemars, mais ceux- ci ne portait pas le visage de détraqueurs... non. Kleon Lovegood se tenait au dessus de moi et prenait son pied en me manipulant comme une vulgaire poupée de chiffon. Le temps que j'avais passé à moisir dans sa cave... J'allais avoir du mal a me le sortir de la tête. Je me sentais d'ailleurs encore redevable à Jarman qui m'avait fait sortir de son manoir familiale. Jusqu'ici je jouais au dur à cuire et je montrais le moins d'émotion possible. Il n'y a que les sorciers qui me connaissait réellement qui pouvait voir au travers de ma carapace. J'avais fait partie d'un bon nombre de missions pour l'ordre et cela m'avait permis de changer le mal de place. J'avais laissé Ollie prendre les devants. Si j'avais été dans mon état habituelle la vague de nervosité qui me traversait le corps m'aurait fait rire. Pourtant, il n'y avait pas même la trace d'un sourire sur mes lèvres. Rêve pas Charlie, Ça fait trop longtemps que tu n'a pas utiliser un balais. Si ça se trouve tu sais même plus comment voler. J'avais toujours été dur avec moi-même. Cela m'avait longtemps évité de m'en prendre plein la gueule, mais aussi de me faire garder les deux pieds sur terre lorsque ma carrière avait décollé. Je me lançais dans un décollage en douceur. Ma tête me répétais que j'étais rouillé et que je devais me ménager, mais mon corps me prouvait le contraire. N'y avait-il pas un proverbe moldu qui résumait très bien le sentiment qui m'envahissait ? Si je me souvenais bien c'était : On dit que marcher, c’est comme le vélo, ça s’oublie pas. Ah le monde moldu ! Si la cause sorcière du moment ne me tenais pas temps à coeur, je crois bien que je me serais exilé chez eux. En quelques minutes de vol, je reprenais ma vitesse d'antan et je venais suivre la Longbottom de très près. « T'es pas trop rouillée Charlie, tu voles encore comme une véritable petite chauve-souris ! » Silencieuse, je penchais mon corps contre le manche et je la dépassais dans un coup de vent bruyant. Elle n'avait pas tort et ce n'était pas sans me déplaire. Je lançais le souaffle derrière moi. Un brin d'entrainement n'allait pas nous faire de mal. S'en suivit un échange entre les rochers de l'île. Je suivais le rythme d'Ollie. Je me souvenais bien de la jeune sorcière lorsqu'elle débutait à peine sa carrière de joueuse de quidditch. Elle avait toujours eu une grande soif d'apprendre. Je n'étais pas surprise de voir qu'elle avait maintenant la prestance et la force d'une vrai joueuse de carrière. Après neuf année dans le domaine je ne m'attendais à rien de moins. Je fermais les yeux le temps d'apprécier le vent qui venait me caresser le visage. Charlie. C'était la voix de Kleon. Je l'entendais comme s'il se tenait derrière moi. C'est mon corps tout entier qui se raidit sur mon balais. J'avais passé beaucoup de temps sous la baguette du Lovegood. Il m'avait laissé les souvenirs qu'il avait bien voulut et il y avait des moments où j'arrivais à revoir des morceaux qu'il avait tenté de me cacher. Oh ma pauvre Charlie. Chuchota-t-il à mon oreille. J'étais allongé sur une table de bois incapable de bouger le moindre membre. Il se tenait près de moi les mains en sang. Mon sang. J'entendais un cri au loin et dans un réflexe je me penchais vers la gauche évitant un rocher de justesse. J'ouvrais de nouveau les yeux en cherchant mon air. Pointant le manche de mon balais vers le sol, cette fois je perdais de l'altitude volontairement. C'était la première fois que des morceaux de mémoire me revenait en plein jours. L'entrainement venait de se terminer pour moi, je ne voulais pas risquer de me tuer la prochaine fois que j'allais fermer les yeux.
Made by Neon Demon (code) et dandelion (gif)



And she is not afraid
No. She never was. She was
the brave one. The tough one.
Sometimes I have to remind myself of who I once was. When the times are hard. When It seems like there is no more hope. I am the tough one !

Parchemin envoyé Sam 20 Oct 2018 - 18:56


- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Jadelienka , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 28/10/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 62 hiboux. J’incarne : Evan Rachel Wood , et l’avatar que je porte a été créé par : @BABYGONE . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : #TeamNonSchizophrène Je parle en : #E96363

Il était un petit naviiiireuh ♪

Je suis âgé de : 28 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Attrapeuse dans l'équipe de Quidditch anglaise J’ai juré allégeance : à moi-même, les autres, allez au diable. Côté cœur, : Célibataire et intolérante aux poils Champ Libre : Crédits signature : code ASTRA ; icones ADASTRA & FoX

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 

Ballycastle Bats
Through the Ages

feat Charlie Weasley
___________________________________________________________

A peine avaient-elles échangé quelques passes, qu'Ollie s'aperçut que quelque chose n'allait pas dans l'attitude de Charlie. En effet, alors qu'elle maniait son balai avec aisance, elle vit soudain qu'elle fermait les yeux. A premier abord, la jeune attrapeuse s'était demandé si Charlie ne tentait pas de jouer les yeux fermés pour accentuer l'adrénaline, mais bien vite, elle se rendit compte qu'elle ne contrôlait plus son balai et se laisser tomber à pic en chute libre. L'entraînement ne se déroulait pas bien haut dans les airs, mais Ollie avait peur que la jeune femme ne glisse de son balai ou pire, tombe sur un rocher dont les pointes seraient un peu trop prononcées. Elle lâcha le souaffle dont elle venait de s'emparer et vola le plus rapidement possible pour accompagner la chute de son amie jusqu'au sol.

Les deux jeunes femmes étaient à présent en sécurité, les pieds sur terre, mais Ollie Longbottom se doutait que quelque chose était arrivé sans qu'elle ne sache vraiment quoi. Qu'avait-il pu se passer durant ces trente secondes pendant lesquelles l'expression de la Weasley avait radicalement changé ? Il était impossible pour elle d'imaginer ce que l'esprit de Charlie avait pu lui transmettre pendant ce laps de temps, mais elle n'arrivait pas à formuler une question qui ne mette pas la jeune femme mal à l'aise. Des souvenirs ? Une voix ? L'anxiété de remonter sur un balai ? Elle ne saurait dire.

« Est-ce que ça va Charlie ? »

Elle se trouvait ridicule de demander ça après ce qui venait d'arriver, évidemment que ça n'allait pas, mais elle souhaitait laisser le temps à son amie de reprendre ses esprits.

« Tu m'as fait une de ses peurs ! Tu es partie en chute libre tout d'un coup... Est-ce que tu t'es rendue compte de ce qu'il s'est passé ? »

L'atmosphère était assez tendu. Alors que la journée avait si bien commencé pour les deux jeunes femmes, Ollie sentait qu'il faudrait un peu plus qu'un petit tour dans les airs pour remettre Charlie sur pieds. Elle avait été naïve de penser que tout irait bien, simplement grâce au Quidditch. C'était un peu le défaut de la jeune Longbottom, la naïveté, mais parfois il valait mieux s'y accrocher lorsque l'on voyait dans quel monde on vivait.

Alors que la Weasley paraissait toujours un peu sonnée, Ollie lui attrapa le bras et les dirigea toutes les deux vers un rocher plutôt lisse sur lequel elles pourraient se poser sans trop de difficulté, avec une jolie vue de la mer.

« Viens par ici, on va se poser un instant. Je pense que tu as besoin d'un peu de repos. »

Elle préféra ne pas insister et de lui demander à nouveau ce qu'il s'était passé là-haut, si Charlie souhaitait en parler, elle lui dirait suffisamment tôt. Cela lui faisait bizarre de voir son amie dans un état de fragilité comme celui-là. Dans ses souvenirs, lorsqu'elle était à ses côtés dans l'équipe, elle l'avait toujours connue avec une énergie débordante, un sourire collé aux lèvres et une hargne lorsqu'elle était montée sur son balai. La Charlie qu'elle avait à présent devant elle semblait perdue, perdue dans quelque chose qu'Ollie ignorait, et ne pouvait comprendre. Depuis des années et des années, beaucoup de personnes autour d'elle avait catégoriquement changé, Ollie elle-même avait ressenti une violence en elle qu'elle ne connaissait guère. Cette sombre époque les rendait fous, les uns après les autres. Ou s'ils n'étaient pas fous, ils s'affaiblissaient, par les souvenirs, les douleurs, les pertes de chacun. Cette sombre époque avait détruit bien d'âmes innocentes, et continuait d'abîmer les esprits de ceux qui avaient réussi à survivre.


Good morning world.
Ollie Longbottom ☽ And you think you are bold, and you think you are brave. When push comes to show, you know it's a feign. You're better off if you choose to abstain. Your fear is your true grave. Turn your head. From all the things you dread. It will keep you alive. At least for a while.

Parchemin envoyé


Contenu sponsorisé
- -
 
 
Ballycastle Bats Through the Ages ft Charlie Weasley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charlie Weasley - Ma vie parmi les dragons
» charlie weasley - i know you like I know all about dragons
» Charlie Weasley
» Toc... Toc
» Une pluie si soudaine (PV Charlie Weasley)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Irlande :: L’Ile Mystérieuse-
Sauter vers: