indiscrétions
- gossip witch est bavarde -


L’homme en Jupe On a vu semblerait-il un sang pur jouer les transformistes au Cirque Avery. Nous n’avons pas encore de nom mais son jeune âge semble indiquer que son travestissement est une quête identitaire !

La tête d’enterrement N'est-il pas courant que lorsque l'on perd un être cher, on verse quelques larmes ? Eh bien si la mort de l'Actrice Louise de Montmorency emeut les foules, sa fille ne semble pas bien touchée. Etrange non ?

Le dimanche au Pays de Galles c'est le jour des mariages Il y a des évènements heureux dans ce monde enfin si l'union forcée et arrangéeest un évènement heureux ! Desmond Meadowes s'est débarassé de sa plus jeune soeur, reste la plus vielle des deux.




Partagez | 
(EXPRESS) Someone's gonna get hurt • Lilwen

()
Parchemin envoyé Dim 15 Avr 2018 - 22:04

- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : Kalixow , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/01/2018 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 153 hiboux. J’incarne : Elizabeth Olsen , et l’avatar que je porte a été créé par : Afanen . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Freyja & Judas Je parle en : #9966CC



Je suis âgé de : 30 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Archéomage. J'ai beaucoup voyager pour ce métier, mais depuis la fermeture des frontières en mars 1990, je me contente d'arpenter les sentiers du Royaume-Uni. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : le mien, il a été donné à un homme depuis ma cinquième année à Poudlard. C'est une passion dévorante qui m'embrase à son égard. Le problème, c'est qu'il n'en a rien à foutre de moi, préférant les charmes de ma saleté de cousine. Il finira par céder, ça ne saurait tarder.

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 

Someone's gonna get hurt
Gwen & Lily-Rose

« La haine nous élève parfois au-dessus de celui que nous détestons, jamais au-dessus de celui qui nous méprise. »
Les pires atrocités venaient de quitter tes lèvres de velours empoisonné. Il aurait été plus sage de te contenir, mais il avait péter les plombs et en bonne langue de vipère, tu n’avais pas prit quatre chemins pour lui faire fermer sa grande gueule. Il t’en voulait, pour l’instant du moins. Ah, Nevan. Malgré les quatorze années qu’il avait passé à tenter de te déchiffrer, il avait encore beaucoup à apprendre. Tu n’étais pas le genre de femme qu’on apprenait à connaître par coeur. Tu gardais pour toi un certain mystère et tu t’amusais à jouer avec ça. Tu pouvais surprendre par des gestes calculés de ton cru. Cependant, tu n’étais pas une personne imprévisible. Chacune de tes actions se mettaient en place à l’avance dans ton crâne et tu ne montrais aux gens que ce que tu désirais qu’ils voient. Soit ton plus beau côté ou le pire. Tu t'adaptes aux besoins des situations.

Les petites heures du matin brillaient dans toute leur noirceur et l’air frais parvenait à apaiser l’énervement que le Yaxley provoquait en toi. Tu ne voulais pas retourner le voir. Pas ce soir. En fait, tu veux le laisser pourrir dans sa haine. Il finirait bien par revenir de lui même dans tes bras ou bien tu te retournerais vers lui quand tu en aurais besoin. Comment avait-il pu vociférer de telles paroles à l’égard de l’amour de ta vie - ce bel adonis qui te faisait rêver (pour ne pas dire baver) depuis ta jeunesse- ? L’Oubliator n’avait pas encore comprit à quel point tu tenais à Desmond et que tu ne supportais pas qu’on puisse salir son nom d’injures. Nevan venait de l’apprendre à la dure. Tu progressais dans les sombres rues de Londres lorsqu’un bruissement attira ton attention vers ta gauche. Tu t’avanças dans cette direction avec précaution. En ces temps de guerre, on n’était jamais trop prudent. Tu ne fonçais jamais vers un affrontement tête première. À vrai dire, tu attendais de voir à qui tu avais à faire et ta baguette n’était entre tes doigts que par mesure préventive. À quelques mètres, tu t’arrêtes pour observer cette silhouette qui fouillait dans une ruelle pour tu ne savais quelle raison. Ça sentait la vermine à plein nez. Tu penchas ta tête sur le côté afin de voir un peu mieux. Un sourire mauvais se dessina sur tes lèvres teintées de carmin. Ces traits que tu avais méprisés pendant de nombreuses années durant ton passage à Poudlard tu les reconnaîtrais entre tous. Sa sale gueule ne s’était pas arrangée avec le temps d’ailleurs. « Dwight?! » Lâcha-tu d’un ton moqueur. « Décidément, tu as enfin compris que ta véritable place se trouve parmi les ordures. » Un sourire hautain s’échappa de ta bouche alors que tu l’observes. Tu te réjouissais de tomber sur ta sang de bourbe préférée. Vraiment, ta soirée venait de prendre un tournant plaisant. Dès que tu perçois un mouvement chez elle, fais un pas de plus, levant ta baguette dans sa direction. Tu ne savais pas ce qu’elle avait en tête, si elle allait fuir ou te sauter à la gorge. « Ah non, tu restes-là, sang-de-bourbe. J'en ai pas fini avec toi. » Tu venais de tomber sur elle et t’allais profiter de la moindre occasion de pouvoir raviver de vieux souvenirs. C’était un bon bouc-émissaire à l’époque, restait à savoir si ce serait encore le cas ce soir.
(c) DΛNDELION




blessed by beauty and rage
ultraviolence ☽ I'm not strong enough to stay away. I would die without you. I'm not to blame cause you bring my heart to it's knees. There's nothing I can do. My heart is chained to you and I can't get free. Look what this love's done to me.

 
(EXPRESS) Someone's gonna get hurt • Lilwen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» Inscriptions Express 68 : Fairy Tail
» Partie 68 Express

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers-
Sauter vers: