indiscrétions
- gossip witch est bavarde -


L’homme en Jupe On a vu semblerait-il un sang pur jouer les transformistes au Cirque Avery. Nous n’avons pas encore de nom mais son jeune âge semble indiquer que son travestissement est une quête identitaire !

La tête d’enterrement N'est-il pas courant que lorsque l'on perd un être cher, on verse quelques larmes ? Eh bien si la mort de l'Actrice Louise de Montmorency emeut les foules, sa fille ne semble pas bien touchée. Etrange non ?

Le dimanche au Pays de Galles c'est le jour des mariages Il y a des évènements heureux dans ce monde enfin si l'union forcée et arrangéeest un évènement heureux ! Desmond Meadowes s'est débarassé de sa plus jeune soeur, reste la plus vielle des deux.




Partagez | 
Light up the dark ☾ Keylan G. FitzGerald

()
Parchemin envoyé Jeu 4 Jan - 8:43

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 18/08/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 75 hiboux. J’incarne : Kirsten Zellers , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Mahlah Ellsworth Je parle en : #F5DEE6

/

Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Virologiste magique de formation. Elle travaille pourtant aujourd'hui comme simple serveuse dans un café du Londres moldu. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire Champ Libre : /
avatar
 

Light up the dark.
I don't have to mention that I saw you today. I shone the sign into your eyes and you don't always have to question why there's pleasure in pain cause there's no truth for you to find. I'm drawing perfect circles round the life that we could share and what is ours is ours to keep. I know the thing you want the most. You hide it over there, safe at the dark end of the street. When the devils waiting down by the river calling out. I wanna be the one to light up the dark in you and when the flood is over, and all the love is pouring out. I wanna be the one to light up the dark in you. There's so little I'm afraid of when it comes to an end but I can't leave you on your own when your chaos turns to silence and your enemy's your friend. I will roll away the stone.


La fin de la mâtiné approche, le soleil est presque à son apogée et il n'est plus question que de quelques minutes avant qu'il ne se mette à redescendre pour aller éclairer un autre hémisphère. Malgré les nuages et le ciel gris dignes d'un hiver anglais, quelques éclaircies viennent donner un peu de vie aux rues moroses de cette partie ensorcelée de Londres. Mais Liv n'en profite pas. Elle est dans la chambre de Keylan depuis une heure déjà, attendant que son entraînement se finisse. Elle était arrivée tôt, afin de croiser le moins de personne possible dans les rues. Personne n'était à la maison chez les FitzGerald, et c'était tant mieux, elle ne se voyait pas expliquer la raison de sa présence ici à des inconnus, aussi bienfaiteurs soient-ils. Liv intervenait très souvent dans des missions de discrétion qu'elle se donnait elle-même et aujourd'hui en était une. Elle devait entrer dans un bâtiment en apparence des plus banales mais où travaillait quelqu'un à qui elle devait reprendre un objet qui lui était cher. Elle aurait pu aller directement chez lui, mais premièrement elle se voyait mal débarquer chez un père de famille, aussi pro-minister soit-il, et deuxièmement l'objet en question était dans son bureau. Quand il y était. Parce que ce connard l'emmenait partout avec lui.

Rentrer dans le bâtiment et trouver le gars n'était pas un problème. Le soucis, c'était d'éparpiller toute la foule qu'il y avait devant. C'était au centre de tous les commerces, elle n'avait aucune chance de passer inaperçue parmi tous ces sorciers si rien ne venait les distraire. Et la distraction, elle l'avait trouvé tout bêtement, en regardant sans trop d'intérêt un match de baseball dans lequel un sportif réussissait à capter toute l'attention de la foule avec quelques sourires charmeurs. Les Phénix aussi avaient une star du sport dans leurs rangs et Liv n'avait aucun scrupule à se servir des alliés de ceux qui lui servaient à obtenir vengeance. Beaucoup de personnes œuvraient en secret pour l'Ordre mais ceux qui l'intéressaient cette fois étaient les FitzGerald. Plus particulièrement un FitzGerald. Keylan était sans conteste la petite star de la famille et Liv savait très bien comment user de ce potentiel de charmeur qu'il avait. Elle s'était renseignée sur lui, sur ses jours d'entrainement, ses horaires, et puis elle avait attendu. Une heure, peut-être deux, elle n'était pas bien sûre.

Lorsque le trentenaire passa la porte de sa chambre, Liv était confortablement installée sur le siège du bureau, les jambes croisés, le regard posé sur la fenêtre. Sa cape noire, similaire à celle des mangemorts, étaient nonchalamment posée sur le lit. Elle jouait nonchalamment avec sa baguette, pensive, et ce n'est que le bruit de la porte qui se referme qui attira son attention. Elle était connue dans le monde sorcier. Les rumeurs lui avaient donné le statut de "traîtresse", d'un côté comme de l'autre. Les Mangemorts cherchaient à remettre la main dessus, l'Ordre se méfiait d'elle. Mais elle comprenait, lorsque l'on porte le nom de Rookwood il est difficile de rejoindre les rangs adverses. La jeune femme tourna la tête vers lui, ses traits doux et le léger sourire serein sur ses lèvres ne laissant aucunement deviner toute la haine qui la rongeait de l'intérieur. "Bonjour Keylan." La baguette glissant entre ses doigts, n'importe qui aurait pu penser à une menace, mais il n'en était rien. Elle avait l'air décontracté, l'observait du bas de sa chaise d'un air presque impérieux, comme si rien ne pouvait l'atteindre. "Je m'appelle Liv. Liv Rookwood. Que dirais-tu de passer à quelque chose de plus excitant que le financement ?" Ses billes noires s'étaient logées dans le bleu intense du sportif, comme deux scanner. Elle crevait d'envie de le toucher, de lui arracher ses souvenirs, afin de plus en savoir sur lui. Mais elle allait se retenir. Pour l'instant. S'il allait dans son sens... Sinon elle se débrouillerait d'une façon ou d'une autre pour le forcer à faire ce qu'elle voulait, ce n'était pas un soucis.




White Foxes.
I've wept and I've stumbled, I fought and I craved for the gravy of your soul but all I want to do now is walk among the barren trees and fields of snow. You gave me my very first gun. I'll go out and hunt the hidden dome with white foxes.


Parchemin envoyé Ven 5 Jan - 22:28

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Inky , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 30/12/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 21 , et l’avatar que je porte a été créé par : Ectra Je parle en : #ffffff



Je suis âgé de : 30 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Joueur de Quidditch J’ai juré allégeance : à moi-même, les autres, allez au diable. Côté cœur, : Célibataire

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
L'irlandais poussa la porte de son coude, ses mains étant pleines, ses vêtements de sport empilés sur son uniforme et son équipement de quidditch. L'entraînement avait été bref, la mauvaise température ayant aider à mettre fin à cette torture plus rapidement qu'il n'en fallait de crier ''chemin de traverse!''. Les choses s'étaient surtout gâtées lorsque le vent s'était levé de facon soudaine. En temps normal, l'Irlandais en aurait redemandé, lui qui adorait qu'on lui mette le plus d'obstacles possible afin qu'il performe encore mieux que ce qu'il n'aurait crut. Mais pour cette fois, il préférait nettement retourner chez lui, trop de choses à penser, trop de tracas qui l'empêchait de se concentrer et donner le meilleur de lui-même sur le terrain. Il avait donc prit le chemin du retour sans faire de détours, surtout que son très cher père l'avait avertit d'une visite impromptue qu'il allait devoir gérer à sa place. Il ne s'était pas fait prier, même si la tranquilité du manoir l'intéressait plus à une nuit d'action pour le moment. Fatigué, et les muscles endoloris et noués, il passait l'encadrement de la porte qu'il continuait de pousser du pied pour se retrouver face à une presque inconnue fàce à lui. Presque, parce qu'elle venait de se présenter, mais aussi parce qu'il reconnaissait son visage pour l'avoir vu sur quelques affiches et même dans la Gazette du Sorcier. Et ce visage n'était pas bon présage, aussi joli était-il.

''Liv Rookwood, tu connais déjà mon prénom...et visiblement la nature de notre sympathie envers l'Ordre.''

Il pouvait en parler ouvertement devant elle, puisqu'il faisait confiance aveugle au patriarche de la famille FitzGerald, qui n'aurait jamais laissé entrer quelqu'un qui n'était pas digne de confiance chez lui. Si la demeure familiale servait à quelques rares occasions d'havre de paix pour certains sorciers en fuite, il était encore plus rare que les murs acceuillent des gens d'action. Ce qui étonnait le plus l'Irlandais, c'était avec laquelle Liv avait prit son aise dans sa chambre, à son bureau, comme si le tout lui appartenait. Il était vrai que la plupart du temps, les membres de l'Ordre présents chez les FitzGerald était la bienvenue et invité à y faire comme chez eux, mais on était un peu plus loin que la simple visite de coutoisie. Keylan plongea son regard d'un bleu glacial dans celui de la jeune femme alors qu'un sourire se dessina sur ses lèvres.

''Quelque chose de plus excitant? Je t'écoute. Qu'est-ce que l'Ordre a comme plan cette fois? Un coup d'état? Une autre évasion?''

Keylan balanca ses vêtements et autres objets sur une chaise qui traînait près de la porte maintenant fermée. Seul accès à sa chambre, il y fit dos quelques secondes avant de franchir quelques pas dans la direction de Liv avant de se raviser et d'opter pour aller s'assoir sur le rebord de la fenêtre. Croisant les bras, il ne lâcha pas la sorcière du regard. Elle avait des très jolis traits, mais c'était surtout ses cheveux qui avait attiré son attention, et il espérait vivement que les mots subitlité et infiltration allait sortir des la bouche de la jeune femme. Gonflant la poitrine comme à son habitude lorsqu'il prenait cette position, trop habitué aux photos prises par les fans et les journalistes, mais aussi parce qu'il était de nature à utiliser sa stature de dieu nordique pour s'imposer peu importe ou il allait. Ce n'était que par pure habitude. Il se place plus confortablement sur le bord de sa fenêtre tout en penchant la tête vers Liv, intéressé à en savoir plus.


This is war. And victory is the only nobility.
I am the Reaper and death is my shadow

 

Parchemin envoyé Sam 6 Jan - 12:52

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 18/08/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 75 hiboux. J’incarne : Kirsten Zellers , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Mahlah Ellsworth Je parle en : #F5DEE6

/

Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Virologiste magique de formation. Elle travaille pourtant aujourd'hui comme simple serveuse dans un café du Londres moldu. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire Champ Libre : /
avatar
 

Light up the dark.
I don't have to mention that I saw you today. I shone the sign into your eyes and you don't always have to question why there's pleasure in pain cause there's no truth for you to find. I'm drawing perfect circles round the life that we could share and what is ours is ours to keep. I know the thing you want the most. You hide it over there, safe at the dark end of the street. When the devils waiting down by the river calling out. I wanna be the one to light up the dark in you and when the flood is over, and all the love is pouring out. I wanna be the one to light up the dark in you. There's so little I'm afraid of when it comes to an end but I can't leave you on your own when your chaos turns to silence and your enemy's your friend. I will roll away the stone.


Plus sexy en vrai qu'à la télévision, y a pas à dire. Cet homme devait avoir des centaines de fans devant sa porte qui attendaient ne serait-ce qu'un simple sourire. Liv aussi en voulait à sa belle gueule, mais elle avait d'autres projets que de s'afficher avec. La mission qu'elle s'était donnée n'était pas officielle, elle était purement personnelle, et le sportif n'avait aucune raison de lui venir en aide. Elle avait donc déjà décidé qu'elle allait simplement le manipuler. Rien de bien méchant, elle allait juste un peu embellir la vérité. Et au pire... Elle pourrait toujours parler de lui aux "chefs" de l'Ordre un peu plus tard, histoire de le pousser dans l'action. S'il en avait envie, tout du moins ! Il était jeune, dynamique, il n'y avait strictement aucune raison pour qu'elle se soit déplacée pour rien. La jeune femme le suivit du regard, admirant discrètement son corps d'athlète, avant de reposer les yeux sur lui. Il ne déviait ni ne baissait le regard et elle appréciait sincèrement. En général les gens étaient mal à l'aise lorsqu'ils devaient lui parler dans les yeux. Elle soupçonnait son nom de famille d'être la cause de cette gène mais n'avait pas cherché plus loin.

Elle n'avait aucune sympathique pour l'Ordre, et elle aurait aimé lui dire ça mais ils ne se connaissaient pas et elle s'apprêtait à lui mentir, alors elle se contenta d'un vague sourire sur les lèvres, sans prononcer un mot. La bonne nouvelle, c'était qu'il semblait motivé à agir. Bon il se montait peut-être un peu le bourrichon pour l'instant, mais il devait savoir, en tant que sportif, que tout le monde commence en bas de l'échelle. Elle fit un léger non de la tête. "Plus excitant qu'un simple financement, mais moins excitant qu'un coup d'état." Le mensonge, c'était tout un art chez elle. Elle avait mentit toute sa vie à sa famille en ne leur laissant rien deviner de ses intentions, elle avait mentit à Xéphandre -quoi que les sentiments étaient réels- qui, à en croire la rage avec laquelle il avait réagit lorsqu'elle lui avait posé un lapin à l'autel, avait cru à sa docilité jusqu'au bout. Elle n'avait jamais menti à l'Ordre sur ses intentions et ses motivations à les rejoindre par contre. Tromper le joueur de quidditch ne devrait pas être compliqué.

Elle se leva de sa chaise lentement, faisant lentement le tour de cette chambre qu'elle avait pourtant déjà visité, et commença à examiner les objets personnels posés sur les meubles. Elle se retenait de tout toucher, se retenant de faire fonctionner son pouvoir. Le viol de la vie privée, ce n'était pas trop son truc, même si elle avait une curiosité débordante. "On va aller récupérer quelque chose, en plein jour, dans un bâtiment au coeur du centre du Londres sorciers. On va devoir être subtil et s'infiltrer sans se faire remarquer pour rejoindre le bureau où est entreposé l'objet." Elle tourna de nouveau la tête vers lui, un sourire paisible sur le visage. Lui n'allait que servir d’appât et de distraction, mais c'était un rôle important. Sans lui, Liv ne pourrait pas rentrer dans le bâtiment. "C'est en plein jour, donc il faut que tu restes habillé en civil. Plus on aura l'air normal, moins on nous remarquera." Et plus il sera facile pour les fans de se ruer sur lui, laissant alors l'opportunité à Liv de pénétrer dans le bâtiment sans qu'on la remarque. Au pire s'il retombait sur elle il gueulerait un peu, mais et après ? Elle était certaine qu'elle allait s'en remettre.




White Foxes.
I've wept and I've stumbled, I fought and I craved for the gravy of your soul but all I want to do now is walk among the barren trees and fields of snow. You gave me my very first gun. I'll go out and hunt the hidden dome with white foxes.


Parchemin envoyé Dim 7 Jan - 11:40

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Inky , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 30/12/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 21 , et l’avatar que je porte a été créé par : Ectra Je parle en : #ffffff



Je suis âgé de : 30 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Joueur de Quidditch J’ai juré allégeance : à moi-même, les autres, allez au diable. Côté cœur, : Célibataire

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Ses yeux se posèrent sur la jeune sorcière alors qu'elle se levait de la chaise de son bureau pourtant confortable pour faire le tour de la grande chambre en se retenant de toucher à presque tous les objets qui se trouvaient dans la large pièce. Il la laissait faire avec un sourire amusé, sans décroiser les bras tout en l'écoutant attentivement. Ses mots lui déplurent évidemment, mais il ne pouvait laisser passer cette opportunité de pouvoir aider l'Ordre. Pas qu'il s'impatientait à sauter dans l'action, mais plutôt pour établir que les FitzGerald étaient de confiance, enfin surtout lui. Il n'appréciait pas que le patriarche prennent toutes les décisions dans le secret et qu'il ne partage que les conséquences le temps opportun pour lui. L'irlandais n'oserait jamais contredire son père, ou aller à l'encontre de ce qu'il désirait pour la famille.

Un soupire s'échappa d'entre ses lèvres alors qu'il entendit bien les mots qu'il redotuait. Il allait devoir faire dans la dentelle et la discrétion, ce dont il n'était absolument pas fan, et encore moins talentueux.Il ne se doutait absolument pas qu'elle était en train de l'utiliser à des fins personnelles, et allait sûrement lui en vouloir par la suite, mais pour le moment, il se demandait quel allait être le plan afin de réussir cette mission en plein jour. Il se doutait bien que le tout allait être complexe, surtout s'ils devaient se promener dans les rues de Londres ensemble.

''Três bien, et qu'est-ce que quelque chose?''

Il demandait simplement par curiosité, la réponse n'allait absolument rien changer à ce qu'il s'appretait à faire. Pour lui le plus important était de savoir la nature de cette aventure et à quel point cette chose était importante aux yeux de la jeune Rookwood.

''T'es consciente qu'en plein jour, on ne passera pas inaperçus?'

Keylan était quand même un visage connu dans le monde magique, et encore plus à Londre, là où il évoluait en tant que joueur professionnel de quidditch pour l'équipe locale. S'il devait rester en civil en plus, c'était clair qu'ils allaient se faire remarquer. En fait, c'était peut-être ce que voulait Liv fini-t-il par penser. Il changea de position en se levant du cadre de la fenêtre et en s'approchant de la porte menant à une autre pièce dans laquelle ses vêtements étaient installés. Les quelques mètres furent franchis alors qu'il enlevait son haut qu'il avait mit pour sortir de sa pratique, un simple t-shirt col en v de couleur noir.

''Alors quel est le plan?''


This is war. And victory is the only nobility.
I am the Reaper and death is my shadow

 

Parchemin envoyé Mer 10 Jan - 16:36

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 18/08/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 75 hiboux. J’incarne : Kirsten Zellers , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Mahlah Ellsworth Je parle en : #F5DEE6

/

Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Virologiste magique de formation. Elle travaille pourtant aujourd'hui comme simple serveuse dans un café du Londres moldu. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire Champ Libre : /
avatar
 

Light up the dark.
I don't have to mention that I saw you today. I shone the sign into your eyes and you don't always have to question why there's pleasure in pain cause there's no truth for you to find. I'm drawing perfect circles round the life that we could share and what is ours is ours to keep. I know the thing you want the most. You hide it over there, safe at the dark end of the street. When the devils waiting down by the river calling out. I wanna be the one to light up the dark in you and when the flood is over, and all the love is pouring out. I wanna be the one to light up the dark in you. There's so little I'm afraid of when it comes to an end but I can't leave you on your own when your chaos turns to silence and your enemy's your friend. I will roll away the stone.


Elle était déjà entrée dans sa chambre sans attendre qu'il y soit, elle n'allait pas en plus commencer à toucher à tout ce qu'elle voyait. Surtout qu'elle risquait fortement d'être tentée de laisser passer une vision ou deux, et là c'était carrément une violation de vie privée. Elle était plutôt réfractaire aux règles à suivre, mais tout de même. Un peu de savoir vivre. Tout est-il que sa proposition sembla intéresser le joueur de Quidditch puisqu'il posait des questions sur la nature de la mission et de l'objet à récupérer. En soi, ça ne lui servirait à rien, mais ça il ne le savait pas encore. "Une montre à gousset magique." dit-elle franchement. C'était la vérité, c'était la sienne. Son connard de frère l'avait vendu quand il avait pris possession de son ancienne chambre, chez leurs parents, et qu'il avait voulu se débarrasser de toutes les affaires de Liv. Elle s'était rendue compte que c'était l'un des objets qui avait disparu lorsqu'elle s'était rendue chez elle par effraction, un jour où personne n'était là. Elle y tenait à cet objet, son ami de Poudlard le lui avait offert et c'était tout ce qui lui restait de lui. Entre temps, il s'était fait tuer pour avoir aidé des sang-moldus à fuir pendant la grande traque. Elle allait récupérer cette foutue montre, coûte que coûte.

Elle se tourna vers lui avec un sourire serein sur les lèvres et hocha la tête. "On va passer inaperçu, ne t'en fais pas. C'est tellement improbable qu'un célèbre joueur de Quidditch et une traître se promènent ensemble, en plein coeur du Londres sorciers, sans même prendre la peine de se cacher, que personne ne verra que nous sommes là. C'est tout l'intérêt d'y aller en plein jour." expliqua-t-elle. Et le pire dans tout ça, c'était que c'était vrai. Un célèbre écrivain a dit : lorsque l'ombre t'est refusée, choisis la lumière puisque être visible est souvent le meilleur moyen de ne pas être vu*. Il suffisait d'ouvrir un magazine people pour se rendre compte que sur toutes les photos volées des stars du moment, ils portaient tous des casquettes, des lunettes, tentaient de se faire discret... L'exposition volontaire n'intéressait pas les journalistes et les gens étaient bien trop égocentriques pour relever la tête sur une personne lambda dans la rue. Bon, peut-être qu'une teinture temporaire allait être de mise pour Liv, mais c'était vraiment le strict minimum.

Son regard suivit le joueur, qui alla jusqu'à une pile de vêtement et retira finalement son haut. Ses mots, qu'elle était sur le point de sortir, restèrent bloqués dans sa gorge. Ok, peut-être que finalement elle comprenait l'engouement des groupies qui serait prêtes à vendre père et mère pour une nuit avec Keylan. Mais elle n'était pas là pour ça et ne devait pas commencer à craquer pour lui ou sa mission allait devenir compliquée. Elle dévia le regard en feignant de s'intéresser à une coupe posée sur un meuble de la pièce. Elle aurait pu rougir si elle avait été plus timide que ça, mais elle n'était pas pudique pour un sou et il lui était déjà arrivée de se changer devant des personnes, masculines ou féminines, sans aucune gène. Là, la seule raison qui la poussait à regarder ailleurs, c'était qu'elle devait rester concentrée et ne pas loucher sur le corps d'athlète qu'elle avait devant les yeux si elle voulait rester crédible. "Le plan..." C'était de se pointer devant le bâtiment, de glisser discrètement à une ou deux nana que le magnifique Keylan Fitzgerald était là, de laisser un groupe s'agglutiner autour de lui, et de rentrer tranquillement à l'intérieur du bâtiment pour aller récupérer sa montre. "C'est de se pointer dans le bâtiment, de monter dans le bureau du directeur en prétextant une réclamation sur un produit de luxe défectueux et de réussir à le faire sortir de son bureau. La montre traîne constamment sur son bureau, donc pendant que tu joueras le méchant client mécontent et que tu l'entraîneras plus loin, moi je pourrai la subtiliser en m'introduisant dans son bureau. A moins que tu veuilles faire l'inverse, peu importe." De toute façon ce n'était qu'un plan en carton.

*Pierre Bottero.




White Foxes.
I've wept and I've stumbled, I fought and I craved for the gravy of your soul but all I want to do now is walk among the barren trees and fields of snow. You gave me my very first gun. I'll go out and hunt the hidden dome with white foxes.


Parchemin envoyé

Contenu sponsorisé
- -
 
 
Light up the dark ☾ Keylan G. FitzGerald
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pokemon SLLN (Solar Light and Lunar Dark)
» [F] ▲ CARA DELEVINGNE - she's the light in the dark
» toby&billie - I'd be damned Cupid's demanding back his arrow So let's get drunk on our tears and Searching for meaning But are we all lost stars, trying to light up the dark?
» but are we all lost stars, trying to light up the dark? ❤ joanne.
» Aymeric- But are we all lost stars, trying to light up the dark?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers-
Sauter vers: