indiscrétions
- gossip witch est bavarde -


L’homme en Jupe On a vu semblerait-il un sang pur jouer les transformistes au Cirque Avery. Nous n’avons pas encore de nom mais son jeune âge semble indiquer que son travestissement est une quête identitaire !

La tête d’enterrement N'est-il pas courant que lorsque l'on perd un être cher, on verse quelques larmes ? Eh bien si la mort de l'Actrice Louise de Montmorency emeut les foules, sa fille ne semble pas bien touchée. Etrange non ?

Le dimanche au Pays de Galles c'est le jour des mariages Il y a des évènements heureux dans ce monde enfin si l'union forcée et arrangéeest un évènement heureux ! Desmond Meadowes s'est débarassé de sa plus jeune soeur, reste la plus vielle des deux.




Partagez | 
IT'S A NEW DAWN, IT'S A NEW DAY ❱ quinfer

()
Parchemin envoyé 24.12.17 17:26

- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 27/04/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 344 hiboux. J’incarne : Henry Cavill , et l’avatar que je porte a été créé par : Moi . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Vega, Ciena, Maggs et Betty Je parle en : teal



Je suis âgé de : 36 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : un Raffleur pour le Ministère J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Je suis marié depuis février à Mererid Nott, et mon coeur l'aime, tout autant que son jumeau.
avatar
 
23 décembre
Parfois, il se demandait comment il arrivait à convaincre les gens autour de lui. Avant de se rappeler du pouvoir qu'on lui associait, à son nom, à la marque à son bras et en tant que lieutenant. Il l'avait eu facile le sorcier, si on oubliait sa vie personnelle on s'entend. Malgré son statut de raffleur, il avait toujours su utilisé la stratégie aux muscles et s'était frayé un chemin à la plus haute hiérarchie des Mangemorts, à la suite du Seigneur des Ténèbres. Il l'attendait toujours. L'espérait toujours. Car il n'était pas dupe, il savait qu'ils devraient gagner cette guerre à ses côtés. Il espérait simplement que les mangemorts ne trouvent pas la réponse à son retour dans dix ans, il ne pourrait tenir jusque là. Pour ce qui était de sa vie amoureuse et familiale, il était encore dans de beaux draps. Sa fille, sa prunelle de ses yeux, celle-là il ne pouvait pas dire qu'il ait des problèmes avec elle puisqu'il l'aimait plus que tout. Même si elle était muette. Même si elle était malade. Même s'il ne savait pas si elle allait vivre passée la dizaine d'année. Le nouveau père était complètement gaga devant sa fille et il était prêt à tout pour la protéger, comme Mererid l'était. C'était, encore à ce jour, la chose qui les rapprochait le plus l'un de l'autre. Et c'était dans un esprit familial qu'il souhaitait laissé sortir Althea de sa propre maison pour ce fameux 23 décembre. Althea ne sortait pas de son labyrinthe, parce que tout était considéré comme trop dangereux. Il avait engagé tous ses amis raffleurs pour la protection du manoir, mais il doutait que Skander et l'Ordre les attaque en une telle soirée, bien que c'aurait été le meilleur plan puisqu'il aurait sans doute fonctionné. Ils étaient beaucoup trop attaché aux valeurs et à la famille pour faire capoter toute cette fête. Du moins, l'espérait-il. Il avait invité les Meadowes pour ce réveillon de noël, pour rapprocher comme toujours ces familles. Il avait aussi invité Arsenius à la soirée, parce que Sophia et lui devaient se voir le plus souvent possible. Du moins, c'était ainsi que Quintus voyait la chose. Il fallait avouer que l'annonce des fiancailles avait été une espèce de révélation pour le Lieutenant. Il se devait de parer ses arrières. Au lieu de décider de le décapiter du fait qu'il ait touché au corps de Mererid, il tentait de se le mettre dans sa poche en l'alliant définitivement à sa famille. Il se doutait bien que cela ne faisait pas le bonheur de sa femme, mais évidemment il ne lui avait pas demandé son avis. Leur relation était toujours aussi tendue et ils ne partaient pas dans de longues conversations, on s'entend. Cette soirée prévoyait d'être haute en émotion, autant par les froids monstres qui régneraient que par la jalousie qui insufflerait. Quintus savait que l'ambiance de noël en serait pas au beau fixe. Il souhaitait seulement passer la soirée avec des gens qu'il aimait, et cela incluait Drefer. Même s'il devait supporter sa vue en compagnie de sa femme; Siofra. Il ne l'avait pas revu depuis qu'il avait été retenu par les Lupin et il avait besoin de lui parler. Heureusement que Mererid avait commencé à le pardonner, car sinon la soirée n'aurait pu se produire ainsi. Il y avait certaines limites que Quintus ne parvenait pas à franchir avec sa femme et celle de s'inclure dans la relation des jumeau était maintenant évidente. Ils ne pourraient pas quitter le hall comme il le voulait, le sorcier le savait déjà. Mais il prévoyait bien s'éloigner un peu pour lui parler. Cela faisait deux heures maintenant que les invités étaient arrivés et ils étaient tous dans le grand hall où de la musique de noël jouait à bon train et les attentions étaient portés sur Althea. Quintus en profita donc pour se rapprocher de Drefer et de lui demander de le suivre, juste à côté du sapin. Peut-être auraient-ils plus de temps pour se voir en prié plus tard, mais pour l'heure c'est de cela qu'ils devaient se contenter. « Comment vas-tu? » Qu'il commença simplement. Cela faisait des mois qu'ils n'avaient pas eu de discussion sans la couverture de leur emploi respectif. « Je suis heureux que tu sois venu ce soir. » Pour le voir. Pour rencontrer Althea. Ou bien seulement pour entretenir les apparences avec sa femme, qui sait?



OUR SUPREMACY

Wake to see, your true emancipation is a fantasy. Policies Have risen up and overcome the brave. ©️ anaëlle.


Parchemin envoyé 10.01.18 17:40

- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : khal , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 19/11/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 269 hiboux. J’incarne : Matthew Daddario , et l’avatar que je porte a été créé par : Texas Flood . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alexander Weasley Je parle en : lightseagreen



Je suis âgé de : 25 ans. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Bourreau pour les Mangemorts J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié à Siofra Meadowes, son cœur appartient toutefois à Caïn Goldstein mais ces choses-là ne se disent pas... Champ Libre : - possède un démon, un Eternel prénommé Nyssa et qui prend la forme d'une chauve-souris bleue aux dents longues (magie des Rackharrow).

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Il n’avait pas quitté l’appartement de Caïn, ces derniers jours. Après sa libération de chez les Lupins par Mererid et le Goldstein, il avait eu besoin de se ressourcer un peu, de ne réfléchir à rien, de dormir pendant des heures. Siofra avait compris, enfin, il le croyait. Elle était suffisamment sensible pour saisir son besoin de retrait après ça. Ces sales enfoirés de Lupins. Un jour il leur ferait la peau, à tous. Ses pensées s’égarent un instant vers Bambi et il soupire dans son verre de whisky, un brin dépité. Etait-elle incluse dans ses menaces de mort ? Il était bien incapable encore d’en décider mais il était fort probable que cela n’arrivât jamais. Comment aurait-il pu lui faire le moindre mal à elle en dépit de tout ça ? Il n’en savait rien… Ses lèvres se trempent dans son verre de bourbon. Il pouvait accorder ça à Quintus ; il avait toujours eu un goût certain pour le whisky, il avait eu tout le temps de s’en rendre compte, du temps où il avait habité ici. Ces souvenirs, heureux, pour la plupart, auraient ou lui tirer un léger sourire, si tout ne c’était pas aussi mal terminé, au final. Il y avait perdu bien des plumes, le Rackharrow, c’était une expérience qu’il ne voulait plus jamais revivre. En dépit de tout cela, il avait accepté l’invitation de se rendre à ce repas de pré-Noël, majoritairement pour enterrer définitivement la hache de guerre avec Merrerid. Cette querelle avait assez duré, estimait-il et, si elle le désirait, il était prêt à faire l’impasse sur tout et à recommencer comme avant. Ou presque. Le fait que sa jumelle se soit donné tant de mal pour le sortir des griffes des Lupins n’avait pas été étranger dans sa décision, il lui fallait bien le reconnaître. Et puis, elle lui avait manquée. Quintus aussi, en un sens, même s’il avait fait de son mieux pour ne pas y penser. Depuis lors, leurs relations étaient demeurées strictement professionnelles et si ça représentait toujours une légère douleur au niveau de son myocarde, cette plaie purulente avait fini par guérir. Presque. Il reste près de Siofra, la plupart du temps, même si sa famille est là aussi. Il est important de conserver les apparences dans ce monde fait de faux-semblants et, même en comité restreint, il ne voudrait pas trahir que son cœur et son esprit sont ailleurs. Malgré tout, sans le savoir vraiment, Althea a ravi son âme un peu plus ce soir et il a eu bien du mal à détourner le regard de cette gamine de son sang, la couvant d’un air protecteur alors qu’elle n’était même pas la sienne. Pas tout à fait…

Quand Quintus lui fait signe, l’entraînant un peu à l’écart, à côté du majestueux sapin de Noël qui trônait dans le salon des Nott, il le suit sans vraiment trop discuter. Le lieutenant possédait sans nul doute toujours cette aura et ce charisme qui incitait les gens à se rallier à lui. Son verre rempli à la flasque de bourbon, il se glisse à sa suite, ses doigts refermés autour du récipient. « Comment vas-tu? » Il esquisse un semblant de sourire, haussant les épaules. Comment il allait ? Il revenait d’une semaine de détention chez les Lupins, il était toujours coincé dans un mariage qu’il n’avait jamais souhaité, dans une vie qu’il aurait voulu fuir. « Je suis heureux que tu sois venu ce soir. » Il boit une gorgée, penchant légèrement la tête. « Comment aurais-je décemment pu décliner ton invitation ? » Les conversations personnelles… Ca faisait longtemps qu’ils n’en avaient pas eu, ça sonnait étrange que tous ces mots dans leurs bouches. Son regard glisse sur Mererid, plus loin, qui tient Althea dans ses bras. Charmant tableau. « Ça a l’air d’aller. Entre vous deux. » Est-ce que ça le réjouissait ou éprouvait-il une pointe de déception ? Il n’en savait rien. « Althea est magnifique. Peut-être qu’elle aura des cousins très bientôt… » Il se fend d’un sourire avant de plonger de nouveau ses lèvres dans son verre. Il ne parlait pas nécessairement de lui et de Siofra ; il n’était pas vraiment pressé de produire un héritier, quand bien même on les en pressait de toutes parts. Il ne doutait pas que cette pression soit pire encore pour sa jeune épouse. Il lui semblait cependant qu’Arsenius et Sophia feraient de merveilleux parents. Mieux valait eux que lui…



BECAUSE YOU'RE MY HOME
I'll come back for you ☽ I can't turn around when I just figured out what I need to be. It ain't right to be apart from you. It don't feel right to leave you when I'm all alone.

Parchemin envoyé 14.01.18 2:13

- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 27/04/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 344 hiboux. J’incarne : Henry Cavill , et l’avatar que je porte a été créé par : Moi . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Vega, Ciena, Maggs et Betty Je parle en : teal



Je suis âgé de : 36 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : un Raffleur pour le Ministère J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Je suis marié depuis février à Mererid Nott, et mon coeur l'aime, tout autant que son jumeau.
avatar
 
Il était fébrile, le lieutenant. Le simple fait de voir Drefer et Mererid dans la même pièce le ravissait. Il ne pouvait pas s’empêcher de ressentir cette joie en lui, même s’il avait oublié son amour pour Drefer. De voir les deux jumeaux réunis alors que tout avait été de sa faute lui permettait de se dire qu’ils pouvaient tous passer à autre chose. C’était pour cela qu’il avait invité les Meadowes en cette soirée de noël du 23 décembre, ça et parce qu’il avait l’habitude de voir Desmond cette journée-là. Désormais, les deux familles étaient réunies à nouveau et par le mariage, cela ne pouvait qu’enjouer l’hériter. Ce noël était déjà mieux que les précédents, le meilleur si on considérait la belle enfant que sa femme tenait dans ses bras. Et ce sourire qui ornait son visage, qui pour une fois, semblait plus sincère qu’il n’y a longtemps. Depuis leur altercation avec Mahlah, il avait l’impression qu’ils étaient dans une bonne passe. Après tout, elle ne voulait plus se battre ouvertement contre lui, elle lui faisait moins la tête ça c’est sûr. Et plus les jours passaient et mieux c’était, il était bien heureux le lieutenant. Le fait que Drefer ait l’air en santé aussi lui faisait plaisir, surtout après ce qu’il avait vécu. Preuve que lui et sa femme se rapprochaient, elle lui avait raconté son sauvetage et les malheurs qu’il avait vécu auprès des Lupin. Une raison de plus de les détester, de se rallier contre un ennemi commun. Quintus ne l’avait pas revu depuis et dans sa question du comment ça va, il sous-entendait bien plus. Drefer ne sembla pas le comprendre, par contre. Du moins, il évite le sujet royalement, il ne sait sans doute pas que Mererid s’est ouverte à lui. « Comment aurais-je décemment pu décliner ton invitation ? » Il en avait tous les droits, c’était justement ça qu’ils avaient décidé. « Mais maintenant, c’est toi qui prends les décisions. » Il dit cela, ses prunelles se vrillent vers Siofra qui semble ne pas savoir où se mettre. Tant mieux, qu’il pensait. Elle n’avait jamais été d’un grand intérêt pour Quintus, si ce n’était qu’il devait la protéger puisqu’elle était la sœur de Desmond, mais sans plus. Ou du moins, il ne se rappelait pas autre chose à son sujet et le fait qu’elle soit désormais la femme de Drefer ne pouvait pas la mettre du bon côté de la balance. « Ça a l’air d’aller. Entre vous deux. » Il faisait bien d’attirer son attention vers sa femme à lui, il ne peut s’empêcher de sourire à la vue de celle-ci, mais surtout de sa fille. « Oui, disons que ça a pris une éternité, mais je crois qu’on est sur la bonne voie. » Il ne voulait pas lui faire du mal, ni tourner le fer dans la plaie. Mais entre eux, c’était du passé et ils en avaient tous les deux décidé ainsi. Quintus arrivait enfin à regarder vers l’avenir et il sentait vraiment qu’il passait à autre chose. « Althea est magnifique. Peut-être qu’elle aura des cousins très bientôt… » Il sent sa mâchoire se crisper quelques secondes, mais il reprend ses esprits et hoche la tête. « Être père est la meilleure chose qui me soit arrivé. Alors oui, je te le souhaite. » Il est sérieux pour une fois, d’ailleurs il fixe encore son cadet et cette fois-ci, son sourire se remplace un peu par l’inquiétude. « Tu ne m’as pas répondu… Comment ça va? Mererid m’a raconté ce qui est arrivé. » Voilà, au moins c’était assez clair maintenant.



OUR SUPREMACY

Wake to see, your true emancipation is a fantasy. Policies Have risen up and overcome the brave. ©️ anaëlle.


Parchemin envoyé

Contenu sponsorisé
- -
 
 
IT'S A NEW DAWN, IT'S A NEW DAY ❱ quinfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dawn Of War II
» Dawn of war 2 Retribution
» Nouvelle extension de Dawn of war 2
» SAGA TWILIGHT- Twilight, New Moon, Eclipse, Breaking Dawn
» [Achat] -U- Je cherche équipement Narrow et Dawn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: Habitations :: Manoir Nott-
Sauter vers: