Partagez | 
[EVENT PHENIX] L'île Mystérieuse

(Aller à la page : Précédent  1, 2, 3)
Parchemin envoyé Mar 2 Jan - 10:44


Invité
- Invité -
avatar
 
Son sortilège fonctionne, elle lâche un soupir de soulagement face au répit dont ils peuvent tirer partie. Pendant une minute tout au plus. C’est toujours ça de gagné. Son coeur bat la chamade, l’adrénaline file entre ses veines, l’empêche de trembler. Elle déteste tout ça, se retrouver sur un maudit bateau, entouré par une eau glacial qui aura tôt fait de les happer dans ses profondeurs si le navire ne tient pas le choc. Jaina se tient prête à relancer le sort si nécessaire, pendant qu’elle écoute l’agitation dans son dos. Elle écoute la théorie nébuleuse concernant le détraquage des objets magique, une théorie identique à celle de Poudlard. C’est pas con, ça lui redonne un regain d’espoir.

Alors que le navire tangue sous l’assaut des vagues déchaînés, tout à coup, le calme revient. Comme s’ils venaient de passer une barrière magique imperceptible, l’eau se fait plate et le vent ne s’engouffre plus entre leurs vêtements. Les yeux plissés elle observe les environs, concentrée, elle ne réalise pas tout de suite qu’il s’est mis à neiger jusqu’à ce qu’un flocon atterrisse sur son nez. C’est étrange, vraiment étrange et pourtant les mystères du monde magique ça les connait. Ce calme soudain et cette neige, c’est irréel, du moins c’est ce qu’elle pense, ce doit être un énième charme. Un moyen d’abaisser leur vigilance pour mieux les frapper.

Quelque chose vient confirmer ses soupçons, lorsque le navire est “bousculé”, voilà que ça parle ensuite de monstre. C’était trop beau pour être vrai. Putain ! Elle est prête à affronter une dizaine de Mangemort, mais là, sur ce navire, elle aimerait plutôt être chez elle. Devant un feu de cheminée, une tasse de thé et un livre entre les mains. L’eau, elle aime pas ça, mais ce Monstre marin, elle aime encore moins. Sa baguette toujours en main, elle se tient prête à frapper à coup de sortilèges, par instinct, quand d’autres font remarquer qu’il vaut mieux éviter d’attaquer la chose. Elle les écoute, et pense simplement qu’ils sont tarés, mais elle s’exécute néanmoins.

Là, tout de suite, elle n’a rien de lumineux à dire. Même blaguer est au-dessus de ses forces alors qu’elle imagine une gueule béante et puant le poisson se refermer sur elle pour l’engloutir. Jaina n’est pas paralysé par la peur, mais presque avec cette même idée en tête. Et si elle n’était pas digne ? Quoi qu’il en soit, elle ne se laissera pas bouffer sans réagir, elle est prête.


Jaina parle en ae1725
Parchemin envoyé Mer 3 Jan - 13:47


- i don't know where i am -
Je suis : Flavio , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 31/10/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 198 hiboux. J’incarne : Linus Wordemann , et l’avatar que je porte a été créé par : Odistole ( Avatar ) Wednesday ( GIF ) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Black, Meadowes, Lupin, Lovegood Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 21 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Serveur à la Tête de Sanglier J’ai juré allégeance : à personne mais loin d'apprécier cette guerre, je trouve le monde injuste et violent. Secrètement je pense que l'Ordre du Phénix détient la solution, et je partage leurs idées. Côté cœur, : Célibataire, qui voudrait d'un déchet comme lui
avatar
 

L'île mystérieuse

Intrigue de décembre


Il fallait prendre des risques dans la vie autrement, celle-ci n’avait rien d’excitante. Judicaël était un homme qui avait besoin de prendre du plaisir dans sa vie au quotidien et quoi de mieux que de partir à l’aventure auprès des siens. Le sorcier n’avait jamais prit de bateau de sa vie, les transports moldu oui mais le bateau, jamais et ce fut une première pour lui. Fort heureusement, il y avait du beau monde sur ce bateau. Des gens en qui, il avait soigneusement confiance. Il se devait d’être exemplaire et de montrer qu’il avait sa place dans l’Ordre. Il y avait cette bête, peut-être pas si monstrueuse qu’elle laissait paraître mais il fallait rester prudent. La nature avait toujours ses droits sur l’homme. Il y a des paroles entre chaque personnes du bateau. Il voit les lèvres de son amie Odette s’adresser à son conjoint Skander. Il entend des versions, des avis bien différent des autres. " Il fait le tour du bateau, il arrive de votre côté écartez vous ! " Puis soudain, c’est une jeune femme pratiquement à l’eau, ou du moins, une personne car Caël n’a pas le temps de voir de qui il s’agit mais probablement de cette jeune fille qui était non loin du bord. « Capitaine Skander !  Femme pratiquement à bas bord ! » Il n’a pas envie de faire de l’humour mais il ne peu s’en empêcher. C’est un comique en premier lieu. Il aurait très bien pu faire carrière dans un cirque mais l’occasion ne s’était jamais présenté à lui et heureusement. Il ne compte pas faire la même erreur que de la personne qui est pratiquement entrain de tomber à l’eau mais il faut s’approcher du bord. Entre la bête dans l’eau, la jeune fille également et les vagues qui ne cesse de s’agiter, il faut vite et il le sait. « On ne sait pas de quelle espèce il s’agit, si elle est agressive ou non mais il faut faire vite, avec les vagues » Il sait que Skander le sait mais il faut faire au plus vite. Le temps de réflection et de réaction est compter. Plus ils attendent, plus la personne en question risque de finir en nourriture pour plancton. « Pourquoi ne pas tenté une diversion pour la bête? Le temps que nous ramenons à bord la personne, on s’occupe de la bête. Nous devons avoir ce qu’il faut au niveau des cordes pour pouvoir l’aider à grimper » Mais les vagues continuèrent de faire bouger le bateau. La situation n’avait rien de normal et rien de rassurante à la fois. Il sait que chaque personnes peut amené sa propre idée et c’est ce qu’il fallait. Plusieurs cerveaux étaient utiles. Il se tient alors au bois du bateau, tout proche du bord. Les pieds glissent alors il fait attention. Lui qui espérait ne pas être trempé pour cette escapade familial, il s’était bien tromper pour ce soir. « Que faisons-nous? » Skander était le chef de cette excursion. Il attendait sa réponse comme celle des autres.   
AVENGEDINCHAINS
Parchemin envoyé Mer 3 Jan - 18:58


- I see everything, I am staff. -
Je suis : Littlefoot , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 05/09/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 391 hiboux. J’incarne : Taylor LaShae , et l’avatar que je porte a été créé par : amor fati . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Jemima R. Yaxley, Adeline Lovegood & Charlie Weasley Je parle en : #666699



Je suis âgé de : 25 balais , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : J'étais Botaniste à l'hôpital Ste mangouste, maintenant je suis en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, mais entre nous c'est un camp comme un autre, je ne sais plus en quoi croire, à cause d'eux, je suis en fuite. Côté cœur, : Ex copine de Drewall E. Lupin, maintenant il paraît que j'ai un coeur de glace Champ Libre :


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Lîle mystérieuse
Event phénix

T'as conscience que si le bateau coule, on coule avec ?” Je me mordais la langue pour ne pas répliquer. Jaina n'avait pas tort, mais cela ne l'aurait pas tuer d'être plus délicate. M'enfin, une Lupin, forcément avoir de la classe c'était pas dans les gênes de la famille. Elle n'avait pas perdue un instant pour nous sortir un sort pour nous protéger des vagues. Eh bah, au moins j'étais pas la seule à essayer de trouver des solutions. La menace de tomber à l'eau étant de l'histoire ancienne, nous revenions à notre problème principal. Il était où le nord ?! Je ne portais que très peu d'attention à ce qui se disait et j'attendais qu'ils trouvent la solution. Je m'étais prise une giffle en pleine gueule la seule fois où j'avais essayé d'aider, je n'étais pas assez stupide pour m'en prendre une deuxième. Ouais, vous pouvez appeler ça faire la gueule, qu'est-ce que vous voulez que ça me fasse. C'était ça où tout le monde allait assister entre une prise de tête entre Jaina et moi. Je préférais la jouer low profile. « La blonde a raison, Dumbledore avait appliqué ce même genre de sort à Poudlard quand on y était à l’école, c’est une signature clairement. On est peut-être déjà dans le champ de protection de l’île. » Je hochais la tête. Je ne pouvais pas croire que cela m'avait échappé. Ils avaient bien raison. C'était un sort signé Dumbledore il n'y avait pas le moindre doute. Skander confirma le tout et fit tourner le bateau d'une manière un peu sec. Nous étions de nouveau en route. Il était pas trop tôt, je commençais à avoir hâte d'atteindre l'île pour mettre de la distance entre moi et les jumeaux lupins. Les vagues viennent de nouveau inonder le pont, le vent semble se déchaîner et puis plus rien. Est-ce qu'on venait de passer le champ de protection de l'île ? Le silence règne sur le bateau et l'air se fait de plus en plus froid. Si froid qu'il commence à neiger. La coque entre en collision avec quelque chose et il s'en fallut de peut pour que nous nous retrouvions tous dans l'eau. « OH PUTAIN DE MERDE! Y’A QUELQUE CHOSE DANS L’EAU! » Qu'est-ce que j'avais été naïve de penser que le reste de notre trajets allait se faire sans le moindre pépin. Je me retournais vers ma cousine qui venait de nous crier qu'il y avait quelque chose dans l'eau. Une créature qui garde l'île ? «Et si c'était un test..» murmurais-je. Je levais ma baguette. J'étais loin d'être terrorisé par cette bête des profondeurs, mais j'étais loin d'être confiante.
Made by Neon Demon


Weeping Willow
Giving your past away will heal you for a while, but like the wind, it comes and goes. And by the time you realize how much you miss the one you seek he’s good and gone. - Cocoon

Parchemin envoyé Mer 3 Jan - 21:08


- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/06/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 272 hiboux. J’incarne : Amber Heard , et l’avatar que je porte a été créé par : moonlight roses . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Vega, Maggs. Je parle en : indianred

Je suis âgé de : 32 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : En fuite, je tente de rester en vie en me battant pour l'Ordre J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Je suis célibataire, par défaut.

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
l'île mystérieuse
- l'ordre du phénix en quête d'un havre de paix-
21 DECEMBRE - PORT DE BARMOUTH

Ça lui était venu comme ça, car elle se rappelait de chaque batailles depuis plus d’un an maintenant. Si elle avait été une différente personne pendant des années, à ne pas pouvoir être le maître de ses gestes et de ses souvenirs, désormais elle se faisait une loi de se rappeler de chaque chose qu’elle faisait. Et elle se rappelait à quel point les objets avaient partis en vrille quand ils étaient à Poudlard, un peu comme en cet instant présent. Bellamy ajoute un autre fait intéressant, ce « faux nord » c’était tous pointé dans la même direction, non? Ils étaient près du but, Ciena le sentait elle aussi. Ce qui voulait dire qu’ils devraient bientôt passer leur test. Un sentiment d’inquiétude traversa son corps tout entier. « Putain, Bell, Ciena, vous êtes des putains de génie. » Skander avait raison, ils avaient tous raison. Ils arrivaient à la réponse de toute cette énigme. Elle s’était séchée à l’aide de sa baguette quand ils étaient entrés dans la cabine du capitaine, mais il y avait autre chose qui clochait. Le bateau se mis à tanguer plus que nécessaire. « OH PUTAIN DE MERDE! Y’A QUELQUE CHOSE DANS L’EAU! » Le cri de Freya lui glace le sang et elle sort aussitôt sous cette putain de tempête, se retrouvant trempée en moins de deux. Elle court jusqu’à la barre pour voir ce qui les attend et elle l’impression qu’elle a soudainement le mal de mer, quand elle aperçoit quelque chose d’énorme dans l’eau. Elle panique aussitôt, Jaina avait raison. Peut-être que la bête était venue pour elle. Elle entend à peine les voix des autres Phénix, tant la peur la transit. Elle remarque cependant le corps d’Ernestine qui tombe du bateau, en même temps qu’elle s’agrippe à une poutre du bateau. « Erny! » Qu’elle crie, avant de courir à sa rencontre pour lui tendre la main, l’aider à remonter. Ils avaient beau ne pas vouloir attaquer cette bête en premier, elle venait de leur montrer qu’elle n’était pas tout à fait inoffensive. Et elle entend le murmure de Dahlia, qui est si près d’elle. Le voilà, encore et toujours ce test qui lui donnait froid dans le dos.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.




You're on your own, In a world you've grown. Few more years to go, Don't let the hurdle fall. So be the girl you loved. — Retrograde.

Parchemin envoyé Sam 6 Jan - 19:26


- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Kalixow , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 25/11/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 714 hiboux. J’incarne : Astrid Bergès-Frisbey , et l’avatar que je porte a été créé par : BALACLAVA . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Guenièvre, Judas & Dylan Je parle en : crimson

Je suis âgé de : 30 ans. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : en fuite & membre de la section d'attaque Alpha au sein de l'Ordre du Phénix. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est... particulier. Cependant, l'amour de ma vie est mon fils Lazarus. Champ Libre :

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
 
Le regard de Freyja refusais de quitter l'étendue sommbre que prenait la mer. Tout de suite après son cri, elle fut rejointe par de nombreux Phénix. Si jamais il se passait quoi que ce soit de merdique, ils y seraient à plusieurs pour s'en sortir. Ça sonnait comme un bon plan. 'fin si on pouvait apeller ça comme tel. « C'est quoi ce truc... Une baleine?! » « Ou bien la femme du poulpe du lac noir. » Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres. Putain qu'il était con. Elle allait répliquer quelque chose lorsque la voix de Drewall s'éleva tout près. « On a qu'à lui envoyer Pietro. On a la preuve qu'il sait s'y prendre avec la gent féminine depuis l’appareillage. » Aussitôt, elle éclate de rire. C'était plus fort qu'elle. « Bonne idée! T'as qu'à user de tes charmes pour l'amadouer, Lupin. Je suis certaine que la créature apprécierait! » Lâcha-t-elle, tout sourire, à l’intention de Pietro. Elle les écouta discuter de leur embarcation de fortune et souhaita profondément qu’ils ne se retrouveraient pas à la flotte avec cette créature. Elle prit une profonde inspiration pour calmer la vague (quelle bonne blague) d’anxiété qui croissait graduellement au creux de son ventre. Elle ne devait pas montrer son trouble. Pour qu’on se moque de ses craintes? Certainement pas! Pietro sauterait sur la première occasion de se foutre de sa gueule. Elle le savait trop bien. Elle était trop fière pour le laisser gagner à ce petit jeu. Ça se passerait bien. Il le fallait. Ce fut l’arrivée de Gabrielle qui la sortit de ses idées anxieuses. « On n’attaque pas. Pas les premiers en tout cas. Si ce truc est inoffensif, je ne veux pas qu’il pense que nous sommes une menace et passe à l’attaque. » La McGonagall était parfaitement d’accord avec sa cousine. C’était exactement ce qu’elle avait l’intention de faire. Déjà qu’ils n’avaient aucune idée de la forme corporelle que prenait la créature ni l’ampleur de sa taille. L’attaquer en premier serait parfaitement stupide et suicidaire si la créature n’était là que pour les secouer un peu. Ce fut Odette qui renforça l’impression que la McGonagall commençait à se faire. « Nous devons tirer des enseignements, les mangemorts ont jeté la pierre en premier il y a dix ans, si Dumbledore l’avait prévu, il faut faire l’inverse de ce qui s’est produit lors de la Purge. » Freyja tourna la tête vers la blonde. « Odette, je t’ai déjà dit que t’étais brillante? À bien y penser, c’était certain qu’ils subissaient un test depuis le début. L’île jouait avec eux. « C’est peut-être ça qu’il faut faire pour mériter le droit de passage vers l’île! C’est ce qui semble le plus logique! » Un autre coup contre la coque la fit douter un peu de ses paroles, mais elle tenta de se convaincre que c’est la solution. « Reste plus qu’à attendre et espérer que ça passe. » Marmonna-t-elle, serrant tout de même sa baguette entre ses doigts, au point où ses jointures blanchirent. Ce petit bout de bois était sa promesse de sécurité.

Freyja parle en crimson


BIRD SET FREE
© FRIMELDA


Parchemin envoyé Mer 31 Jan - 0:22


- I see everything, I am staff. -
Je suis : Wednesday , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/11/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 850 hiboux. J’incarne : Hailee Steinfeld , et l’avatar que je porte a été créé par : Gallifreys ♥ . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Scylla Lestrange & Saoirse Rackharrow. Je parle en : #9999cc

Nothing succed to put me down so far

Je suis âgé de : 20 ans , et j’ai le sang : moldu, mais c'est ma honte, je me cache de cette vérité il y a bien des années que j'ai tiré un trait sur la magie. Dans la vie je suis : sans emploi et prostituée en fuite. J’ai juré allégeance : à personne mais loin d'apprécier cette guerre, je trouve le monde injuste et violent. Secrètement je pense que l'Ordre du Phénix détient la solution, et je partage leurs idées. Côté cœur, : j'ai toujours été seule, le corps et le coeur bloqués, qui serait assez fou pour accepter mon passé ... Champ Libre :


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
l'île mystérieuse
- l'ordre du phénix en quête d'un havre de paix-

Les choses prenaient une tournure plus dangereuse. Autant, déjà trempée jusqu'au os, la possibilité de passer pardessus bord ne l'effrayait plus, autant savoir à présent qu'ils pouvaient se faire tuer voir avaler par une créature marine l'angoissait au plus haut point. Si seulement Alienor était là … Mais quoi de mieux que partir en mission pour se rendre compte ce qu'était de faire partie de l'Ordre ? Rien de plus formateur que le terrain lui assurerait certainement l'un de ces combattants. La Née-Moldue décida de ne pas accourir vers les rembarres du pont du bateau pour observer la créature comme les autres, non, elle s'en passerait très bien, essayant d'encrer ses pieds fermement dans le bois humide qui leur servait le sol instable.

Elle fut rejointe par la sorcière qui l'avait empoignée pour ne pas qu'elle chute à nouveau (Bella), cette dernière posa doucement une main sur l'épaule de Phèdre, se voulant sans aucun doutes rassurante. « Il ne se passera rien de fâcheux hm ? Et puis tu as une baguette en cas de pépin non ? » La gamine la regarda alors avec un visage déconfit en secouant négativement la tête. Non, pas de baguette, encore une situation où elle aurait apprécié en posséder une et surtout savoir s'en servir. C'était sensé être qu'une excursion, elle n'avait pas songé aux dangers que cela impliquait, comme la faune et la flore sauvage magique par exemple. Elle ne connaissait rien, du moins pas grand chose du monde sorcier ; le peu qu'elle y avait passé en tout cas ces dernières années elle avait été enfermée, pour sa sécurité ou afin d'être abusée. Il lui restait tellement de choses à apprendre et expérimenter. Cette mission était un début, peut-être plus dangereux que prévu certes, mais il fallait bien commencer quelque part. Peu importait elle trouverait bien le moyen d'être utile à un moment, il fallait l'espérer. Déjà si elle réussissait à rester en vie et survivre à tout ça, c'était très bien. Alors qu'elle réalisait peu à peu l'idiotie dont elle avait fait preuve en embarquant dans cette quête à laquelle elle n'était absolument pas préparée, des cris se firent entendre : la bête passait à l'attaque. Phèdre se tourna vers une jeune fille à la veste rouge non loin (Ernestine). Le bateau penche dangereusement d'un côté, la Née-Moldue s'accroche fermement à ce qu'elle put, lorsqu'elle relève la tête après avoir essuyé une salve d'eau salée de plein fouet, la jeune fille avait disparut. Un nouveau cri se fit entendre alors. Fort heureusement une sorcière lui vint en aide : elle était passée par dessus bord mais avait eu la possibilité et le réflexe de se raccrocher au bateau. Tout allait si vite. Cette phénix aurait pu y rester, le cœur de Phèdre battait à cent à l'heure en constatant cela, ça aurait très bien pu être elle, même l'âge semblait coïncider. Cela la rassura de voir qu'elle n'était pas la seule jeunette à partir à l'aventure inconsidérément, même si ce n'était pas forcément un bon constat.

Malgré ces dernières secousses et son attaque claire sur l’embarcation, l'idée générale semblait être d'attendre que les choses se calme ce qui n'était pas plus mal. La créature les avait certainement perçus comme des indésirables mais sans riposte de leur part elle les laisserait peut-être continuer leur chemin.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.

Phèdre : 9999cc



Help me,
it's like the walls are caving in
Sometimes I feel like giving up, no medicine is strong enough.
Someone help me,
I'm crawling in my skin, sometimes I feel like giving up but I just can't.

Parchemin envoyé Lun 19 Mar - 15:07


- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 646
avatar
 
l'île mystérieuse
- l'ordre du phénix en quête d'un havre de paix-

21 DECEMBRE - PORT DE BARMOUTH - 18h03
La créature des mers secoue plus d'une fois le navire, manquant de le faire chavirer. Était-ce une créature ennemie, ou bien simplement la gardienne de cette mystérieuse île ? Vous le savez tous, jamais Merlin ne l'aurait laissé sans l'ombre d'une protection, c'était tout bonnement impossible. Complètement impensable de la part de l'un – si ce n'est le plus grand – sorcier de tous les temps. L'île avait été protégée pour fuir les moldus, à l'époque où ils chassaient les sorciers et la magie sans relâche, aujourd’hui, elle était l'Eldorado ultime d'une bande de sorciers luttant pour l'égalité du sang, pourchassé eux-même par d'autres sorciers. L'Ordre ne s'était pas posé la question de savoir de qui Merlin aurait pris le parti, les époques étant différentes. Mais ils étaient là, guidés par le fantôme lointain d'Albus Dumbledore et de son frère, mort pour la cause et sans qui ils ne seraient rien aujourd'hui.

La bête semble se calmer. Pendant des longues – très longues – minutes, rien d'autre que le cliquetis des vagues ne vient chalouper l'embarcation. Rien. Rien, le calme plat. Étrange pour une mer réputée comme capricieuse. Petit à petit, la mer devient huile, sans l'ombre d'une vague, rien. On n'entendait pas même le vent souffler au loin. Et tout d'un coup, la neige chute, silencieuse, à gros flocon, créant un calme surréaliste et hivernal, au beau milieu de la mer d'Irlande. Il y avait définitivement quelque chose de magique là-dedans. « Elle est partie, la bestiole? » Demande un membre de l'Ordre (Un PNJ). Personne ne saurait lui répondre. Il n'en faut pas plus pour que le bruit – ou bien le parfais / mauvais timing – secoue la flotte de fortune et la face dangereusement tanguer. Sous l'eau, on peut entendre le râle d'une créature qui, au final, n'inspirait que très peu confiance. Quand soudain, la bête sort de l'eau, à la fois terrible et majestueuse. Un immense dragon marin qui s'épanouissait, apparemment, aussi bien dans l'air que dans l'eau. La créature menaçante survole le navire et va se poser sur le plus gros rocher qui surplombe la plage.

Doucement, le dragon disparaît, comme du sable qui s’effrite au vent, tel un mirage. C’était comme s'il les avait jugés digne de fouler le sol de l’île car aucun d’entre eux ne l’avait attaqué. La mer reprend vie et le bateau peut finalement accoster sans plus de dégâts. Quand ils arrivent sur le sable, de l’eau s’insinue dans la coque, rendant l’embarcation tout simplement inutilisable. Au loin, derrière la plage, vous voyez se dresser une bâtisse, ancienne, mais encore debout. Il est là, l’eldorado Phénix, le havre de Paix de Merlin. C’était bientôt Noël et pour la première fois depuis longtemps, l’Ordre allait pouvoir souffler. Skander saute, les deux pieds dans le sable humide de la plage, et lance, à sa façon : « Monter un campement, contre les rochers là-bas. » À l’abri du vent et loin des affres de la mer. « On va aller explorer le reste de l’île et surtout le bâtiment, là-bas, avec les sections d’attaques. » Les ordres étaient clairs, seules les sections d’attaque viendraient avec lui. Des gens parés à tout, on ne savait jamais.

(…) L’exploration fut longue et éprouvante. Mais mis à part quelques goélands et autres petites créatures, il n’y avait pas âme qui vive sur ce rocher. Le seul bâtiment était un château à l'abandon depuis longtemps, une sorte d’ancien Monastère qui pourrait fournir le gîte et le couvert à une bonne partie de l’Ordre. Il fallut quelques jours aux Phénix pour investir les lieux et quelques semaines de plus pour arriver à s’y installer. Comme ils s’étaient organisés du temps de Poudlard, les postes furent à nouveau définis et les chambres attribuées. Hormis quelques personnes qui avaient la possibilité d’avoir un logement sûr, la plupart des phénix élurent domicile ici. Maintenant qu’ils avaient foulé le sol de l’île, c’était comme si un fidélitas géant les autorisait à s’y rendre en transplanant depuis le continent et vice-versa. Toute personne ayant mis un pied sur l’île, pouvait aller et venir à sa guise et y amener avec elle quelqu’un.

NOTE : Vous pouvez donc aller et venir sur l’île, mais vous pouvez aussi y habiter en sachant que tout au plus vous avez une chambre pour vous. Les repas sont dans ce qui devait être l’ancien réfectoire, de ce qui semblait être des moines. Pour toutes informations visuelles, l’île ressemble à ceci et il s’agit d’un château comprenant plusieurs bâtiments, avec des fortifications. Sur l’île vous trouverez des falaises, une plage et beaucoup d’îlot tout autour de celle-ci. Par les jours de beau temps vous pouvez apercevoir les côtes galloises à l’est. De plus, il y a toujours un sacré vent et pas mal de goéland un peu espiègle qui mangeront tout ce qu’ils trouvent !

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Augustine + mp Artemisia
mp Jemima  + mp Crixus + mp Scylla + mp Drewall

- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé


Contenu sponsorisé
- -
 
 
[EVENT PHENIX] L'île Mystérieuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Mew,ile mystérieuse
» Mystérieuse atmosphère
» Les Mystérieuses Cités d'Or, le film !!!!
» Arya Ombrelune
» Jade McGrégor, une héritière mystérieuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Irlande :: L’Ile Mystérieuse-
Sauter vers: