Partagez | 
COCKINESS ❱ MARSEN (FB/EXPRESS/HOT)

()
Parchemin envoyé Dim 13 Aoû - 1:44

avatar
avatar
profil
Je suis : Isabelle , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 24/07/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 39 hiboux. J’incarne : Sophie Turner , et l’avatar que je porte a été créé par : Nebula . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Vega, Quintus, Betty et Ciena Je parle en : crimson



Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Chargée des relations commerciales pour la compagnie Fantastic Cauldron J’ai juré allégeance : à moi-même, les autres, allez au diable. Côté cœur, : Je suis fiancée avec Minos Nott.
malle
raise your wand
 
I love it when you eat it.
MARSEN
Taking over your empire, She may be the queen of hearts. But I'mma be the queen of your body parts.

4 avril 1989

Elle ne savait pas comment elle avait fait pour convaincre Tina de la suivre. En réalité, ça relevait d’un exploit. Il fallait dire que la sorcière avait préparé son amie depuis des lustres, tant de moment où elle lui avait glissé des allusions à cette super soirée. D’autres fois où elle n’avait été de cesse d’être là pour son amie, à chaque moment où elle en avait besoin. Maggs avait même passé des nuits avec elle dans son cirque, ce qui n’était franchement pas le genre de la Selqyn qui aimait un luxe approuvé. Elle ne lui en aurait pas voulu, si la brune ne l’avait pas suivi. Elle n’usait même pas d’habituelles manipulations pour le lui faire entrer dans le crâne. Non, mais peut-être que Tina s’était enfin dit qu’elle pourrait offrir un de ses plus grands cadeau à son amie; soit de l’accompagner dans une fête. Et pas n’importe laquelle, celle de Lexa Malfoy. Tout l’étendard des jeunes sorciers de sang-pur connaissait l’excentricité des fêtes d’anniversaires de Lexa et ce n’était pas parce qu’elle avait cinq ans de plus que Maggs qu’elle n’ait pas invitée. Ce n’était pas non plus puisqu’elle la côtoyait par le passé, pas plus que d’autres jeunes de sang-pur que l’on voyait parfois lors des événements de leur rang. Pour l’occasion, une immense maison avait été louée dans le Nord du Royaume-Uni, en Écosse pour être plus précis. À son bras, Tina se trouvait à ses côtés alors qu’elles entraient dans la grande demeure où déjà, l’ambiance était à la débauche. Leur peau ne se touchait pas étant donné les longs gants de la voyante, toujours aussi prévenante. Le visage de son amie se crispa à peine un mètre dans l’endroit, tandis que celui de Maggs était illuminé de joie. Voilà qui serait une soirée des plus parfaites, comme elle les aimait. « Détends-toi! » Qu’elle lui souffla à l’oreille, sachant qu’elle ne tiendrait pas trop longtemps. D’autres filles se rapprochèrent à leur arrivée, pour discuter comme elles savaient si bien le faire quand on possédait un nom et de l’argent. Les minutes passèrent, deux verres aussi plus tard et son visage se rembrunit quand elle remarqua Amadeus Black au loin. Sa mâchoire se serra, Tina lui fit des excuses avant de se diriger vers son ami. Pathétique, cet homme. Elle soupire quand elle prend une gorgée de plus et l’une de ses comparses lui lance : « Alors, Maggs, t’as jeté ton dévolu sur quelqu’un? » Les mœurs de la rouquine d’occasion étaient connues parmi ses fausses amies, mais c’était seulement parce qu’elle faisait la différence. L’unique à avoir le courage de lever la tête devant n’importe quel sorcier, d’avoir du pouvoir dans la compagnie de ses parents. D’être plus qu’une simple future fille à marier, quoi. « Y’a pas mal de compétition ce soir, les filles. Je n’ai pas encore arrêté mon choix! » Quand l’énième verre est achevé, elle se sent déjà plus légère et elle commence à avoir chaud. Elle laisse ses amies se diriger vers la table principale pour s’amuser à un certain jeu d’adresse incorporant magie et alcool, tandis qu’elle bifurque vers la porte menant aux jardins. Elle n’a pas son manteau, mais le froid de ce mois d’avril ne l’atteint pas, quand elle ferme les yeux et savoure l’instant, l’air sur son visage…



Made by Neon Demon


ok shut up.
Boys can't buy my love, I'm a motherfucking woman.

Parchemin envoyé Lun 14 Aoû - 15:28

avatar
avatar
profil
Je suis : Cha' , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 11/03/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 375 hiboux. J’incarne : Jamie Dornan , et l’avatar que je porte a été créé par : Gallifreys <3 . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Xéphandre Lovegood et Rodrick Rackharrow Je parle en : #808000



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : gérant du Cercle de Jeu et responsable de la zone de Poudlard J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : vaut mieux ne pas savoir... Champ Libre :
malle
raise your wand
 
I love it when you eat itMaggs & Arsen
Le sexe, c’est toujours une relation de pouvoir, qu’on le veuille ou non. Il faut une lutte, une domination de l’un sur l’autre.

•••

Vêtu luxueusement, c’est à une énième soirée mondaine qu’Arsenius Black se rendait ce soir. L’héritier de la Main Noire raffolait de ce genre d’événement, et ne manquait pas de s’y afficher dès que l’occasion se présentait. Se montrer et en imposer encore et toujours, discuter avec de potentiels alliés ou partenaires de commerce, séduire en toute élégance, bref le genre d’occupation qui plaisait au fils Black. Ce soir, il avait opté pour un costume noir corbeau, pour faire honneur à son nom et sa famille. Une chemise blanche sous la veste faisait ressortir le petit nœud papillon sombre qu’il portait au cou. Il le tripotait d’ailleurs, ayant plus pour habitude de porter des cravates. Mais ce soir, il s’était dit que ça changerait, pour une fois. Il s’y était donc rendu avec son petit frère, Amadeus. Il avait tenu à l’emmener, bien qu’ils ne soient pas des plus proches. Mais Arsen y voyait plus un moyen pour le cadet de rencontrer de nouvelles personnes et de les charmer pour en faire de nouveaux alliés. Et aussi de se montrer, de faire comprendre à tous les autres sorciers que les Black étaient bien présents, et qu’il ne fallait en aucun cas les sous-estimer. D’un pas assuré donc, ils pénétrèrent dans l’énorme demeure Écossaise qui abritait la fête de Lexa Malfoy. La demoiselle était de deux ans sa cadette, mais ils s’étaient fréquentés brièvement lorsque Arsenius avait dû se fiancer à une Malfoy, tristement disparue d’ailleurs. Mais bref, c’était une toute autre histoire. Voilà pourquoi il se trouvait ici, parmi tant d’autres invités, plus ou moins influents. La fête avait déjà commencé apparemment, les frères se séparèrent donc rapidement. Il était temps de faire ce qu’ils savaient faire le mieux, séduire autant professionnellement que personnellement.

Évidemment, lorsqu’il évolua parmi la foule pour aller se chercher un verre, de nombreux regards se retournèrent sur lui. Admiration, anxiété, respect, haine. Tant de sentiments différents qu’il voyait dans leurs yeux. Lui souriait à tous, se contrefichant bien de l’avis de chacun. Il n’était pas là pour faire des histoires. S’amuser, profiter et discuter business si l’occasion se présentait, c'est ce qu'il ferait. Verre en main, un groupe d’homme se forma en un instant autour de lui. Hypocrisie, sourires mielleux et compliments exagérés étaient au rendez-vous. Mais il jouait le jeu le Black, faisant mine de prêter attention à ces insectes qui essayaient de se faire bien voir auprès de lui. Il riait avec eux, et écoutait leurs paroles, jouant à la perfection son rôle. Mais après quelques verres, et de nombreuses personnes qui étaient venues le saluer, il commença à se fatiguer d’eux. D’un geste poli, il se retira, jetant un coup d’œil dans la salle. Son frère était en pleine discussion avec une de ses amies apparemment. Soit, il le laisserait tranquille cette fois-ci. Il se dirigea donc vers les jardins, s’aérant l’esprit et fuyant pendant quelques minutes toutes ces sangsues qui espéraient ses bonnes grâces. Une fois dehors, l’air lui cingla le visage, mais il n’en fut que ragaillardi. Un bon bol d’air frais quand on a de l’alcool dans le sang, ça ne peut qu’être bénéfique. Mais bien vite, tandis qu’il se dirigeait vers un endroit calme, il vit une silhouette féminine. Il s’approcha, un sourire malicieux aux lèvres et déchanta aussitôt lorsqu’il vit qui était cette jeune femme. Maggs Selwyn en chair et en os. Il soupira, ne pouvant plus faire demi-tour ; la demoiselle l’avait sûrement entendu, ou même vu. « Selwyn, quel plaisir… » Ironie, sarcasme ? Sans aucun doute. Les Selwyn n’avaient jamais apprécié les Black, et ces derniers leur rendaient bien. Pas de chance pour lui, il venait de tomber sur une de leur filles. « Eh bien, moi qui voulait un peu de calme, je suis servi ! » Il soupira en croisant les bras, se postant juste à côté d’elle. Il fixait les jardins, se demandant si tout resterait aussi calme. Rien n’était moins sûr avec ces deux-là.

© 2981 12289 0





Parchemin envoyé Hier à 3:26

avatar
avatar
profil
Je suis : Isabelle , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 24/07/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 39 hiboux. J’incarne : Sophie Turner , et l’avatar que je porte a été créé par : Nebula . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Vega, Quintus, Betty et Ciena Je parle en : crimson



Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Chargée des relations commerciales pour la compagnie Fantastic Cauldron J’ai juré allégeance : à moi-même, les autres, allez au diable. Côté cœur, : Je suis fiancée avec Minos Nott.
malle
raise your wand
 
I love it when you eat it.
MARSEN
Taking over your empire, She may be the queen of hearts. But I'mma be the queen of your body parts.

4 avril 1989

Elle avait l’impression d’être plus légère, de se trouver dans un endroit plus calme qu’il ne le fallait. Comme si ses oreilles avaient coupé le son de la musique et celles de rires qui se répercutaient à l’intérieur de cette immense demeure. Une fête de débauche, voilà ce que c’était sensé être. Et Maggs était très bien partie, l’alcool affluant dans son sang. Il ne lui resterait plus que quelqu’un lui propose une drogue quelconque et elle se laisserait sans doute aller à l’euphorie. Il lui en fallait beaucoup pour la toucher, déjà à son âge elle était habituée aux vices du monde sorcier. Quand on perdait sa virginité à treize ans avec un « ami » de son père et cela en consentant, il ne fallait pas s’attendre à mieux. C’était donc après plusieurs cocktails sorciers qu’elle se trouvait dans un état mi-enjoué, mi-triste, celui bien accentué par les effets de l’alcool. Elle se demandait d’ailleurs comment le parc faisait pour être aussi calme, s’imaginant très bien un minimum de trois personnes rendent leurs bouchées sophistiquées à l’instant même où elle aspirait l’air en grandes goulées. La blonde ne s’attendait pas à ce qu’on vienne la déranger aussi vite, ça faisait quoi, trois minutes qu’elle était sortie. Elle les avait comptés, les secondes. Et ce n’était pas une rencontre des plus plaisantes, il fallait l’avouer. « Selwyn, quel plaisir… » Ses paupières s’ouvrent aussitôt quand elle entend son nom, mais formant une petite fente pour l’observer de côté. Suspicieuse. « Sentiment non réciproque, Black. » Qu’elle lâche simplement, en reportant son regard vers les jardins, pour tenter de se calmer. Car la colère se met à monter en elle à une vitesse fulgurante, il n’y avait que cette putain de famille sur cette terre pour la mettre dans un tel état. « Eh bien, moi qui voulait un peu de calme, je suis servi ! » Ses prunelles qui roulent dans ses orbites, et bien qu’il aille voir ailleurs. Les Black étaient les plus grands ennemis des Selwyn pour tout le mal qu’ils avaient fait à leur entreprise. Ils avaient travaillé comme jamais pour la sortir de la misère, cette même difficulté qui avait toujours été engrangée par les taxes de la Main Noire. « Alors, pourquoi tu ne dégagerais pas, hum? » C’est pas comme ça qu’on parle à un aîné. Un sang-pur. Un Black. Mais qu’est-ce qu’elle s’en fichait hein? Jamais elle n’aurait vouvoyé un des leurs pour politesse, elle n’en avait que faire des bonnes manières. Le vrai côté vulgaire de Maggs qui ressortait par sa faute. Celle et l’alcool qui en rajoutait une couche. « Faudrait pas que le fidèle héritier des Black ne perde davantage de temps à licher des culs. » Qu’il la laisse tranquille, ça serait bien plus profiteur pour les deux sorciers. Elle savait qu’elle était au bord du gouffre là, elle ne s’en était jamais pris à personne, mise à part par la parole. La violence physique, voire celle de la baguette, ce n’était pas son fort. Elle préférait d’autres attaques qui touchaient bien plus profondément que les précédentes.

Made by Neon Demon



ok shut up.
Boys can't buy my love, I'm a motherfucking woman.

 

COCKINESS ❱ MARSEN (FB/EXPRESS/HOT)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» Inscriptions Express 68 : Fairy Tail
» Partie 68 Express

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Écosse :: Habitations-