Partagez | 
try to forget ft. darren

()
Parchemin envoyé Dim 13 Aoû - 0:37

avatar
avatar
profil
Je suis : dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 20/06/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 263 hiboux. J’incarne : Sebastian Hot Stan , et l’avatar que je porte a été créé par : © blue comet . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.M. - D.M. - L.G. - Z.S. Je parle en : #993340



Je suis âgé de : trente et un ans (03.03.1960) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Fugitif, Tatoueur Magique à la sauvette, jusqu'à la reprise de Poudlard, il avait un salon à Pré-Au-lard, sans doute détruit par les mangemorts désormais. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire, au coeur tourmenté par les femmes Champ Libre :

Père du bâtard de Roisin Grimstone, Ashlynn, est l'aîné d'un triplage : Oriana et Marek. Oriana est morte à la Purge, et une née moldue a pris sa place. Marek est mort en 1991 de la main de Drefer Rackharrow.

malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 


“  TRY TO FORGET ”
DARREN MULCIBER & PIETRO LUPIN

Il courait Pietro, il n’avait pas d’autres choix. Dans un temps premier, il avait tenté de se battre, mais dans un second temps, il n’avait pas eu cette chance de pouvoir continuer. Ses équipiers ayant pris la fuite pour ramener ce qu’ils étaient venus chercher. Il leur avait dit de partir le chef de la section alpha. Il était resté là avec un autre phénix qui venait de se prendre un éclair vert. Encore une vie de brisé. Il s’était battu en rendant le coup aussi vite qu’il ne l’avait pu avant de fuir vers les ruelles qui ressemblait plus à des labyrinthes qu’à autre chose. Il avait envie de s’en foutre plein à la gueule, encore un corps qu’il laissait derrière lui sans avoir pu rien faire pour le sauver. Un jeune qui mourrait encore pour la cause alors que la tatoueur, alors que le loup s’en sortait à cause de cet instinct de survie qui lui était propre. S’il arrivait à rejoindre les habitations moldues, cela serait plus facile. Cette histoire de secret magique pourrait lui être profitable au moins, mais il courrait à en perdre haleine trop vite pour réussir à atteindre cette zone moldue. Il devait trouver un coin où se planquer et vite fait. C’est un éclair de couleur violette qui lui lacère le bras. Il n’était pas certain que cela soit grave Pietro, mais il avait plus que besoin de s’arrêter quelque part, il avait besoin de transplaner et de se mettre en sécurité et vite fait. « Allez Lupin arrête de jouer au chat. Ramène ton cul ». Dis le mangemort à ses trousses avec tic et tac ses copains mangemorts. Il se retourne à demi, lançant un bombarda sur les pavés afin de gagner un peu de temps et un peu d’invisibilité à leurs yeux grâce à la poussière. « Ferme là trou du cul ! » hurle-t-il avant de tourner dans une ruelle et de pousser un râle puissant. Son bras lui faisait énormément mal. Comme son arcade ou ses jambes endolories par la course. En plus, c’était le lendemain de la journée du Quidditch, ils n’avaient pas autre chose à foutre que de lui courir après ces salops ? Non, évidemment que non… C’était toujours bien plus intéressant de crier au loup. Il soupire en voyant que son sang tache le mur sur lequel il vient de se heurter. « Eh merde… » Il en perdait beaucoup trop de toute façon, il devait se reposer. Et il était loin d’être en état pour transplaner instantanément.

Il n’attend que quelques minutes avant de reprendre sa route. Une marche rapide en tentant de ne pas être l’hippogriffe dans un magasin de porcelaine magique. Tentant d’ouvrir des portes dans la rue où il se trouve ? Tentant en vain de trouver une porte ouverte pour ne pas laisser de traces magiques derrière lui. Et évidemment, ce n’était pas la rue. Il jure encore à haute voix. Bien que les bruits qu’il entend sont encore loin. L’avantage d’avoir une mutation lupinne était sans doute de sentir et d’entendre plus loin et plus fort que les autres sorciers lambda. Quand il donne un coup d’épaule un peu plus fort dans une porte, elle s’ouvre à son grand étonnement. Sans attendre plus longtemps, il s’y faufile la fermant avec la clé qu’il venait de faire tomber à cause du choc. Il était en sécurité, du moins, c’est ce qu’il pensait.

Dans un mouvement, il entend sans peine les pas non loin de lui. Il y a une ou plusieurs personnes dans cette maison, ou cet appartement, il ne sait pas trop la configuration de la bâtisse où il a atterri. Il sait juste qu’il a besoin d’eau, de désinfectant et de pansements. Pour une fois qu’il aurait été content de tomber sur la blonde de Skander, elle était pas là cette garce. Il rage intérieurement, le sang chaud étant d’autant plus près que la lune n’était que dans deux semaines et que son mauvais caractère n’allait que se renforcer. Pietro n’était pas un mauvais bougre, mais la morsure ne l’avait pas arrangé, ni la guerre, ni la perte de Rosalie, Marek et Oriana. Il ne lui restait plus que la seule pensée qu’il avait un petit être dans le monde magique, qui ne portait pas son nom, mais qui était de son sang, sans qu’il ne puisse le prendre contre lui. Pietro savait qu’il avait eu une fille et il était bien déterminé à la rencontrer un jour. « Bon, la cuisine. » Fît-il dans l’obscurité ambiante. Il tentait de réfléchir et de ses nourrir de pensée positive, sans y arriver véritablement. Combien de temps allaient mettre les personnes vivant ici pour se rendre compte de sa présence. Était-ce des amis ou des ennemis ? Finirait-il trahi et livré au mangemorts ? C’était bien Rackharrow qui se ferait un plaisir de l’exécuter comme une douce vengeance à leur dernière entrevue. Il passe une main dans ses cheveux, regardant le sang qui commence à imprégner son sweet manche longue en coton gris. « Putain de merde, c’est pas croyable d’être si con. » Se dit-il à lui-même en passant d’une pièce à l’autre pour trouver ce dont il avait besoin pour se soigner. Pietro était loin d’être bon en sortilèges de guérison et il ne s’y risquerait pas sans un médicomage à ses côtés.

Quand il trouve enfin la pièce qu’il cherchait, Pietro sait que les gens ne vont pas tarder, il fait du bruit, retourne les tiroirs. Peut-être que la personne vivante ici avait déjà appelé la brigade magique pour un vol ou des nuisances. De quoi le faire déguerpir en soi. Mais vivement, il se retourne, les bruits de pas arrêtés, les bruits s’étant tus. La personne n’était pas loin. Baguette au poing, il la pointe vers l’ombre dont il reconnait immédiatement l’odeur. En ajoutant sec et ironique. « De toutes les baraques de la rue, fallait que j’tombe sur la tienne putain. » Putain, comme une expression à part entière chez les Lupins, et ce, depuis des générations.


lost the humain control
There is some kind of a sweet innocence in being human- in not having to be just happy or just sad- in the nature of being able to be both broken and whole, at the same time.  #993340 › © alaska.  

 

try to forget ft. darren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past
» Un malheureux évènement [PV Darren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: Habitations-