Partagez | 
fb - Bluish confessions - zekander - express

()
Parchemin envoyé Sam 12 Aoû - 20:25

avatar
avatar
profil
Je suis : Dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 16/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 60 hiboux. J’incarne : Diego Luna , et l’avatar que je porte a été créé par : © Gallifreys ♥ / Signa © WILD HEART. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.M. - D.M. - L.G. - P.L. Je parle en : #669966



Je suis âgé de : trente et deux ans, tout les 21 mars , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Artificier Magique en fuite, ex-Oubliator, il a aussi bossé pour la Main Noire quelques années J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Coeur brisé, mais il sait que c'est juste pour elle qu'il s'est éloigné, aujourd'hui peut-être qu'un nouveau départ est possible
malle
raise your wand
 







Bluish confessions
ZEKERIAH SHAFIQ & SKANDER LUPIN

mi-mars 1991 ▬ C’était à croire qu’il avait passé la pire journée de sa vie. Il était tard et il venait tout juste de revenir de Londres, de petit transplanages ici et là pour ne pas attirer l’attention, mais comme toujours, il avait atterri dans le petit village où ils avaient pris un verre l’autre fois. Zekeriah n’était pas des plus clairs. Il était même plutôt mal, quand Astra l’avait quitté, il était parti faire la tournée de quelques bars à Londres. Il ne croyait pas à l’explication qui lui avait sorti par une force de caractère qui le caractérisait bien. Il ne pouvait pas croire. Si bien qu’il avait mis énormément de temps à faire des deux miles qui le séparaient du cottage du Lupin. Il était perdu, à la fois heureux et avec un poids en plus sur les épaules. Mais surtout, et le gros point de la soirée. Il avait les cheveux bleus électriques. Si à Londres et ces quartiers extravagants, cela ne posait pas de problème, c’était différent en ce qui concernait les gens qui vivaient à la campagne. L’ex-oubliator n’aurait que quelques sorts à mettre en place pour qu’ils oublient la vision d’horreur qu’ils avaient eue les moldus, mais non, il se dirigeait vers ce qui semblait être pour les moldus, une maison mal entretenue. Une sorte de ruine comme on en trouvait beaucoup en Cornouailles. Mais il n’eut qu’à passer le champ du sort pour voir apparaitre la jolie propriété à la façade blanche au volet bleu azur. Une chose était certaine, Zekeriah était poursuivie par cette maudite couleur bleue.

Il n’eut pas à attendre longtemps que le chien de la famille, Bilbo s’il se souvenait bien, venu courir vers lui en aboyant comme un petit fou, il n’en fallut pas plus pour qu’il aperçoive les lumières du bas de cette maison à étages s’allumer et la maîtresse de maison appeler le chien à la porte. Odette vient juste d’accoucher à ce qui parait. Peut-être aurait-il l’occasion de voir le bébé en avant-première, après les membres de la famille et le parrain et la marraine. « Zekeriah… ? » s’étonne-t-elle à la porte en le voyant arriver Bilbo sur ses talons. Il sourit, ajoutant un maigre. « ‘lut. Félicitations et désolé pour le raffut. » Elle a un petit sourire Odette, quand elle se pousse pour le laisser entrer. Les nouvelles allaient en soi très vite, mais il demande Skander, Zeke et il la voit disparaitre dans l’escalier unique de cette maison. Il n’a pas attendu longtemps pour que le regard du loup débouche sur lui. Rieur et incompréhensif. Qu’il ajout eune fourrant sa main dans sa chevelure de personnage de manga. « Faut que tu m’aides, frère. » Il tentait d’être sérieux, mais il puait la vodka à plein nez.




But love doesn’t make sense
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez forte pour me retenir et assez intelligente pour me laisser filer

Parchemin envoyé Lun 28 Aoû - 21:39

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1867 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 







Bluish confessions
ZEKERIAH SHAFIQ & SKANDER LUPIN

Il existait encore quelques rares et calme journées au Cottage, depuis que la majorité avait déserté celui-ci, il ne restait que Skander et Odette, et une ribambelle de gamin, dont le petit dernier Sirius ne faisait pas encore ses nuits, et qui donnait à Skander de bien vilaines cernes sous les yeux, car si la majeure partie du temps Odette se levait, il n’en dormait pas plus. Le moindre bruit le réveillant à outrance – la peur constante d’une attaque, même s’il avait confiance en Bellamy pour protéger ce sortilège de fidelitas. On ne sait jamais ce que les mangemorts sont prêts à inventer. Skander avait bardé la propriété de sort visant à repousser la Magie Noire, et avait un strutoscope prêt à l’usage à proximité pour détecter les résidu de magie noire. On est jamais trop prudent.  Il est assis dans le salon, penché sur le Golden Blood – ou le torchon qui se plait à porter le nom de journal, tandis que non loin de là, Antigone, Finlay et Orion jouent paisiblement dans le bruit, mais Skander s’y ai habitué, lui qui au début tiquait à chaque gazouillis. Mais progressivement les gazouillis incompréhensible devenaient une sorte de langue, même si cela semblait être à eux trois une langue particulière. Puis, soudain on le tire de sa lecture quand Odette l’appelle. Zekeriah l’ami de longue date était là.

Il a une furieuse envie de rire quand il le voit se tenant dans l’entrée, une fabuleuse chevelure bleue électrique. Par Merin, il avait craqué sa baguette ou quoi ? Peut être bien. Il a envie de rire Skander, il n’en peut plus. « Faut que tu m’aides, frère. »  De l’aide ? Les cheveux ce n’était pas son fort, mais alors pas du tout. Il veut rire, furieusement et se retient. « Tu n’aurais pas dû tenter les sorts de coloration seul. » Il n’arrive pas à se retenir trop longtemps de rire, ça lui échappe. Il rit Skander, un peu moins quand il sent que son ami empeste un peu l’alcool, « Et en état d’ébriété, c’est encore pire. » Il veut continuer de rire, il se reprend un peu. Quand soudain, la petite Antigone passe la tête dans la porte, et pointe du doigt Zekeriah, « Moi j’veux ça ! » Les cheveux, évidemment. Sacrée Antigone, Skander se baisse alors pour la laisser venir dans ses bras, et une fois qu’elle s’accroche à lui, il se lève, la petite dans les bras. « Comme tonton Zeke ? » Il a vraiment envie de rire, à l’idée que la petite veuille la même chose. « Tu demanderas à Maman. » Il botte en touche, évidemment.  Il dit alors à l’attention de son ami « Ne reste pas dans l’entrée. » Le loup entre dans le salon où jouent les deux autres petits, la petite toujours dans les bras, qui fixait Zekeriah et ses cheveux avec envie.


This is how it's gonna be, This is what you'll think of me, It's going down like I told ya.  I'll be the last man standing here, I'm not going anywhere. I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy. I'm dangerous, So dangerous. [...] I'm the baddest mother up in here and I'm about to make it clear.

Parchemin envoyé Mer 30 Aoû - 23:04

avatar
avatar
profil
Je suis : Dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 16/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 60 hiboux. J’incarne : Diego Luna , et l’avatar que je porte a été créé par : © Gallifreys ♥ / Signa © WILD HEART. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.M. - D.M. - L.G. - P.L. Je parle en : #669966



Je suis âgé de : trente et deux ans, tout les 21 mars , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Artificier Magique en fuite, ex-Oubliator, il a aussi bossé pour la Main Noire quelques années J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Coeur brisé, mais il sait que c'est juste pour elle qu'il s'est éloigné, aujourd'hui peut-être qu'un nouveau départ est possible
malle
raise your wand
 







Bluish confessions
ZEKERIAH SHAFIQ & SKANDER LUPIN

Il n’y avait pas plus drôle situation que celle de Zekeriah, forcé de demander de l’aide, complètement ivre dans une maison remplie d’enfants. Il sait bien que Skander meurt d’envie de rire, pourtant, il la demande cette précieuse aide, ces précieux conseils. « Tu n’aurais pas dû tenter les sorts de coloration seul. » Et c’est un rire sincère, un peu malvenu que Zekeriah prend. Il ne lui en voudrait pas longtemps, simplement car il est vrai que de le voir dans un tel accoutrement, lui et sa grande écharpe de couleur autour du coup et ses cheveux dignes de personnages fictifs. Il n’y a pas plus haineux que la Shafiq pourtant… Pourtant, le rire diminue à mesure que le loup se rapproche de l’indien. Sent-il la vodka qu’il a absorbée en grande quantité ? Sans aucun doute à ses dires. « Et en état d’ébriété, c’est encore pire. » Ce n’était simplement pas de son fait à Zeke, juste le coup d’une potion, juste le coup du choc qu’il venait de prendre dans les dents qui le rendaient faible, totalement faible, lui qui détestait cette sensation. Pourtant, une tête blonde arrive le pointant du doigt, les yeux remplits d’étoiles. « Moi j’veux ça ! » Skander n’attend pas plus pour prendre l’enfant dans ses bras, alors que Zeke se mord la lèvre, serait-il un jour, un père pour ce bébé qui n’était nul autre que sa fille. Cette Adhara qui était sa chair et son sang, serait-il simplement mieux que son lâche de père pour elle ? « Comme tonton Zeke ? Tu demanderas à Maman. » « C’est hors de question ! » répond ladite Maman alors dans la pièce à vivre. C’est Zeke qui rit cette fois, un peu jaune, mais qui rit tout de même.

« Ne reste pas dans l’entrée. » « Merci ». Dit-il d’une petite voix en se délaissant de son écharpe multicolore et de son manteau un peu abimé par les aléas de sa marche quasi nocturne. Avant de finalement rejoindre la famille idéale dans le salon, trois têtes blondes à jouer et la dernière dans un berceau au-dessus duquel sa mère se penchait pour commencer l’éveil de l’enfant. Il a presque les larmes aux yeux Zekeriah en pensant qu’il avait déjà loupé tant de choses avec cette fille, la sienne et celle de son grand amour impossible. Pourtant, il prend place, alors que la petite Antigone, de nouveau à terre, vient s’asseoir sur le canapé à ses côtés et non sans mal. Se laissant toucher les cheveux de bonnes grâces, il y fait quand même attention à la petite. « Skander, j’ai un problème, du genre énorme. Et j’crois que t’es le mieux placé pour m’aider. » Il relève les yeux vers le père de famille, vers le Leader, vers l’ami. Ce même qui lui avait dit de foncer l’autre fois au bar. Ce même qui lui avait dit qu’il n’avait rien à perdre. Alors que désormais il avait tant à perdre. « Tu te souviens l’histoire de la fille Black ? » Évidemment qu’il s’ne souvenait le loup, c’était tellement dur à imaginer qu’il devait s’en souvenir. « Elle m’a fait boire une potion et v'là le résultat. » Plein de chagrin, de peine et de colère, la voix de Zekeriah. Odette de la salle à manger, demande alors. « Et pourquoi elle t’a fait boire une potion avec des effets apparents ? » Naïvement, elle demande la maman, mais c’est sans doute cette phrase qui fait couler les larmes de Zekeriah, alors que la petite Antigone lui tire une mèche. Ajoutant de toute son innocence d’enfant. « C’est pas beau de pas répondre Tonton ! »




But love doesn’t make sense
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez forte pour me retenir et assez intelligente pour me laisser filer

Parchemin envoyé Lun 11 Sep - 20:35

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1867 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 







Bluish confessions
ZEKERIAH SHAFIQ & SKANDER LUPIN

Il semble aller mal Zekeriah, ami de longue date, même si au début ce bout d’indien était parfaitement soulant. Ils s’étaient connus à la Main Noire, et il avait contribué à faire entrer Skander à l’Ordre, avec l’aide de Cora McGonagall. Cette chère Cora lui manquerait toujours, tout comme sa force et sa détermination, mais elle avait eu le mérite de réussir à faire cohabiter deux forts caractères comme les leurs. « Merci » Dit alors son ami avant de le suivre dans le salon. C’est un peu bruyant, il devait le reconnaitre, mais c’était à croire qu’il s’y faisait, doucement mais surement. C’était une habitude, le silence n’est pas une bonne chose dans une maison pleine d’enfant, c’est le signe que quelque chose de mauvais se prépare, et qu’ils sont entrain de se mettre dans de beaux draps. « Skander, j’ai un problème, du genre énorme. Et j’crois que t’es le mieux placé pour m’aider. »Il n’avait jamais été un grand solutionneur de problème, mais soit, allons-y. « Tu te souviens l’histoire de la fille Black ? » Comme si Skander allait oublier que son ami avait réussi à emballer la fille Black, et le faire livrer des informations capitales à l’Ordre, c’était presque brillant. Mais il ne l’avouerait pas, parce que le nom de Black le faisait grincer des dents. Il hoche alors la tête pour lui indiquer de poursuivre, « Elle m’a fait boire une potion et v'là le résultat. »  Il y a de la tristesse dans sa voix. Quand Odette dans la pièce voisine, dit alors,  « Et pourquoi elle t’a fait boire une potion avec des effets apparents ? » Il lève les yeux au ciel. « C’est pas beau de pas répondre Tonton ! » Il jette un regard noir à Odette, tandis que la petite Antigone a bien vu que quelque chose n’allait pas chez tonton Zeke. Il pleure. Ça, c’était une première.

Mais Odette n’a pas à écouter aux portes une conversation entre deux amis, pas alors que Zekeriah semblait réellement aller mal. Assit sur le canapé, il pousse un soupire, et avant de répondre à son ami, il doit mettre les choses au point,  « Est-ce que j’interviens dans les conversations de gonzesses que vous avez avec Bellamy ? » Demande-t-il à sa future femme d’un ton parfaitement Skanderien. L’art du sarcasme de l’arrogance. « Non, parce que c’est des trucs de gonzesses. » Pardon Bellamy mais c’était vrai. « Truc de gonzesses. » Répète la petite Antigone, fière comme un pape en regardant son papa. « Chut, dis pas ça. » Fait alors Skander en posant son index sur ses lèvres, gestes qu’imite alors la petite tout sourire. Les gosses, faites des gosses qu’ils avaient dit.  La petite Antigone était un véritable mime, capable de répéter tous les gestes de Skander, et un perroquet car elle pouvait répéter tous les mots aussi, même les pires.  Soudain, l’escalier fait résonner quelques pas, c’est Josy, la fille de Skander, « Salut. » dit-elle avec la nonchalance dont elle est capable, « Josy ! » S’écrie alors Antigone en la voyant. Parfait, une diversion. Il se lève, et fait signe à Zekeriah de le suivre, « On va prendre l’air. » Histoire d’avoir une réelle discussion, posée, loin de tout ce brouhaha incessant.  Il entraine son ami par la porte fenêtre du salon. Le temps n’était pas au beau fixe, mais au moins, ils étaient… tranquilles. Skander fait un pas vers la rambarde de la terrasse, et sort son paquet de cigarette pour en prendre une, et tend le paquet à son ami. « L’effet apparent, c’était pourquoi ? » Demande-t-il alors. « Je croyais que tu l’avais oublietté, comment elle a croisé ta route ? » Question judicieuse pour celui qui s’inquiétait des questions de sécurité. Il avait vu ses larmes, sa détresse, il voulait comprendre.



This is how it's gonna be, This is what you'll think of me, It's going down like I told ya.  I'll be the last man standing here, I'm not going anywhere. I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy. I'm dangerous, So dangerous. [...] I'm the baddest mother up in here and I'm about to make it clear.

Parchemin envoyé Ven 22 Sep - 2:18

avatar
avatar
profil
Je suis : Dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 16/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 60 hiboux. J’incarne : Diego Luna , et l’avatar que je porte a été créé par : © Gallifreys ♥ / Signa © WILD HEART. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.M. - D.M. - L.G. - P.L. Je parle en : #669966



Je suis âgé de : trente et deux ans, tout les 21 mars , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Artificier Magique en fuite, ex-Oubliator, il a aussi bossé pour la Main Noire quelques années J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Coeur brisé, mais il sait que c'est juste pour elle qu'il s'est éloigné, aujourd'hui peut-être qu'un nouveau départ est possible
malle
raise your wand
 







Bluish confessions
ZEKERIAH SHAFIQ & SKANDER LUPIN

Elle y pouvait rien la blonde si elle posait les bonnes questions, ni même si Skander lui jetait un regard noir pour cette putain de question, mais Zeke ne pouvait pas s’empêcher de penser qu’elle avait raison, pourquoi une potion avec effet apparent, c’était la première question qui fallait poser en fait. Après, il ne sait pas s’il trouve cette relation étrange ou mignonne entre Skander et sa blonde. C’était quelque chose d’étrange à définir en vérité. Pourquoi se parler d’la sorte et s’aimer aussi fort ? C’était sacrément con, mais Zeke y pensait qu’il n’aurait jamais le droit à un truc de la sorte. Il avait l’impression que c’était pour les autres, jamais pour lui, l’envieux, le jaloux des autres. Il était toujours un peu comme ça Zeke dans une moindre mesure. « Non, parce que c’est des trucs de gonzesses. » « C’est lui fait pas un procès non plus ». Qu’il dit Zeke alors que la petite tête blonde assise à côté de lui répète complètement ce que son père pouvait lui dire. C’était croire que même si elle était pas un Lupin, de ce qu’il en comprenait en vérité Zekeriah, elle le serait quand même, c’était fascinant de voir la capacité d’adaptation des enfants en bas âge, alors qu’il se dit que la sienne serait sans doute une fière mangemorte qui n’aurait de cesse que de vouloir tuer son pauvre géniteur qui avait souillé son nom, son sang, son futur, bref tuer le mec qui avait foutu sa vie en l’air en baisant, tout connement. C’était cru, mais c’était ça la vérité en fait. Quand Josy apparait, il se dit Zeke que c’est une putain de belle gamine et qu’elle ressemblait vraiment à son père quand on la regardait de plus près. C’est la diversion que le loup semblait attendre. Alors qu’il le pousse à la suivre. « On va prendre l’air. » Mains dans les poches et les cheveux toujours aussi bleus, Zeke, il suit le Leader, l’ami, le loup.

Il avait pas peur d’avouer la vérité Zeke, c’est juste que la vodka ne l’aidait pas à avoir les idées claires en vérité. C’est juste qu’il en crevait de savoir qu’il avait une gamine et qui pourrait jamais la voir grandir comme un vrai père le ferait et qu’elle aurait des pères par procuration avec ses putains d’oncles… Des mangemorts encore une fois. Alors qu’Astraea, c’était une jolie petite fleur qu’on forçait à faner pour suivre des idéologies qu’elle avait jamais acceptées, et il le savait mieux que la Black elle-même à ce moment-là. Skander il tend le paquet de clopes et forcément, il en prend une, maladroitement, puis il l’allume avant de tendre son briquet à son ami. Qui commence alors les questions. « L’effet apparent, c’était pourquoi ? Je croyais que tu l’avais oublietté, comment elle a croisé ta route ? » Zeke, il tire une longue latte de la clope qu’il a dans les mains. À vrai dire, il savait pas trop comment commencer. Comment il avait recroisé ça route. « C’était par hasard en fait. » Il est pensif et il se souvient de ce jour de décembre où à la fin, elle lui avait cassé le nez. « J’aillais encore piquer de la bouffe dans un magasin de quartier moldu. Sauf qu’elle était dans l’même magasin. Et qu’elle avait aucune thune pour acheter une tutte à sa gosse. Alors j’sais pas, j’ai été jaloux d’voir que Goldstein il avait eu une gamine avec elle p’ être. » Dit-il la voix serrée. C’était vraiment dur à dire. « Puis à croire que j’ai pas bien fait mon travail d’oubliator écoute, elle avait une sensation de déjà vu, et pour qu’elle le laisse tranquille j’ai raconté la vérité. » Il ricane jaune. « Elle m’a défoncé le nez. » Et si c’était seulement la fin de l’histoire. Il lève les yeux au ciel en tirant une autre latte. « Puis à croire que j’ai mal pris l’fait qu’elle ait rien cru en fait. J’ai envoyé une fiole d’souvenir chez elle. C’est pas elle qui l’a ouverte évidemment. Mais j’lui avais donné rendez-vous où ma sœur elle voulait aller quand elle était malade. C’était, Astra qui s’occupait d’Moana à Sainte Mangouste t’sais. » Il respire un grand coup. « Pendant un temps, j’crus qu’elle viendrait jamais en fait. Puis elle est venue aujourd’hui. Et on a pris un café, histoire de parler de dignité et d’honneur perdu. Et elle m’a fait boire ça foutue potion là. » Un point de suspens. Le point qu’il n’arrivait pas à digérer en vérité. C’était dur de ne pas être prêt psychiquement à être père d’une gamine si jeune. « Puis quand je beuglais comme un veau, elle m’a montré les cheveux d’la gosse… Aussi… Aussi bleu qu’les miens en fait. » Il sent une nouvelle larme couler sur sa joue alors qu’il le laisse assimiler c’qui vient de dire. C’est pas facile surtout pour un mec qui considére qu’un mangemort bon mangemort est un mangemort mort. « Bref, c’pas la fille à ce connard de Goldstein. C’la mienne. » Un déchirement dans son petit cœur d’indien. Mais il allait devoir y survivre cette fois.



But love doesn’t make sense
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez forte pour me retenir et assez intelligente pour me laisser filer

 

fb - Bluish confessions - zekander - express

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» Sacrements, Pastorale, Confessions à toute heures, Bureau de Gwendoline Von Wittelsbach.
» Inscriptions Express 68 : Fairy Tail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Angleterre :: Habitations :: Le cottage de Trethydn-