Partagez | 
Tremblement à Chiswick House feat. Pietro

()
Parchemin envoyé Mer 26 Juil - 23:27

avatar
avatar
profil
Je suis : Blondie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 22/07/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 44 hiboux. J’incarne : Barbara Palvin , et l’avatar que je porte a été créé par : avengedinchains Je parle en : #B4AF91



Je suis âgé de : 21 ans , et j’ai le sang : moldu, et je le vis très bien, qu'on vienne me dire en face que je vaux moins qu'un autre sorcier, et vous verez de quel bois je me chauffe. Dans la vie je suis : Membre de la section d'attaque bêta de l'ordre J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Pas le temps pour compter fleurette Champ Libre : Je suis surnommée Phoenix.

Particularités : deux ailes de Phoenix tatouées dans le dos.

Déteste, voir phobie des brocolis
malle
raise your wand
 
Tremblement à Chiswick House  

     
Discussion épicée supplément cheddar
     


Salomé était d’aussi bonne humeur qu’un troll des montagnes à la diét’. Elle avait grand besoin de se défouler, surtout après ce qu’elle venait d’apprendre. Un sorcier de sa section avait laissé entendre que cela n’était pas dû au hasard si elle ne faisait pas de mission périlleuse actuellement. Un mec beaucoup moins talentueux n’arrêtait pas une minute ; tandis qu’elle se faisait chier comme un rat mort. Elle a l’impression d’être devenue une pestiférée, ou d’être punie comme une gamine pour une faute qu’elle n’aurait pas commise. Salomé ne supportait pas d’être là, sans rien faire. Si on lui demandait encore une fois de préparer le repas pour ceux qui rentrent de mission, elle risquerait d’exploser et d’en foutre partout sur les murs.

Histoire de se calmer, elle décida de descendre au sous-sol pour se défouler. Elle ne comptait pas s’entraîner à lancer des sortilèges, mais plutôt à utiliser ses poings et ses jambes pour libérer toute son animosité. Savoir se battre, ce n’est pas seulement être doué en sort, c’est aussi apprendre à se servir de ses poings lorsque les deux combattants sont désarmés. Cette pratique fait très moldu, mais elle a fait ses preuves. Elle était seule, sans compagnon de duel pour l’aider à perfectionner son swing, donc autant s’entraîner au combat au corps à corps. Sa baguette était toujours sur elle, mais pour le moment elle ne lui était d’aucune utilité. Salomé est juste incapable de se séparer de son arme. Elle faisait partie d’elle comme s’il s’agissait du prolongement de son bras.

La jeune femme se mit à frapper un sac avec ses poings et ses jambes, en imaginant la tête de Piétro. Oh, elle l’adorait, cela collait parfaitement entre eux, mais à ce moment précis, elle lui botterait bien le cul. La sorcière espérait qu’elle se faisait de fausses idées, que Piétro n’était pas derrière tout ça et qu’il s’agissait seulement d’une lubie d’Alexander. Néanmoins, c’était bien le genre de Piétro de mettre sa truffe là où il n’y a pas d’eau pour la laver. Je vais lui mettre une putain de muselière !!! pensait-elle en frappant plus fort et en enchainant les mouvements avec souplesse.

Au bout de vingt minutes, elle s’arrêta net, essoufflée. Et si elle se faisait des films, si Piétro y était pour rien… et si le problème venait d’elle ? elle n’a pas eu la chance d’étudier à Poudlard, elle n’a pas vécu dans une famille de sorcier… dans aucune famille d’ailleurs… peut-être qu’elle est plus un handicap. Pensait-elle en ayant une boule dans la gorge. Il ne se passait pas une semaine sans que ses vieux démons viennent la torturer. Arrête ton délire, tu ne serais pas dans la section d’attaque sinon ! Certes, en entrant dans l’ordre, elle avait dû faire ses preuves… sauf que maintenant, le manque d’action commençait à la rendre folle. Elle avait l’impression d’être une louve en cage… Il lui est arrivé de sortir ces dernières semaines… mais pour des missions à la con qu’un nouveau-né pourrait faire.

– RAHHHHH ! grogna-t-elle en frappant une dernière fois dans le pauvre sac de boxe qui n’avait rien demandé.

Elle entendait du remu ménage au rez-de chaussé. Les autres commençaient à s’activer dans le manoir. Quelques membres de l’équipe alpha devaient faire escale ici entre deux missions. Elle ne savait pas si Piétro en faisait parti. Il est dommage que les sorciers n’aient pas de téléphone portable, ça serait plus simple pour communiquer…. Et pour envoyer des injures par sms. Pendant un moment, la jeune femme s’inquiéta pour son ami… elle espérait qu’il soit encore vivant… pour mieux l’achever elle-même tiens...

Quelqu’un descendit la rejoindre pour l’informer de l’heure d’arrivée des membres de l’équipe alpha. La jeune femme hocha la tête en poursuivant de plus bel son entraînement. Elle ne souhaitait pas faire preuve d’irrespect… c’est juste qu’elle avait encore largement le temps de continuer à se défouler avant de monter rejoindre les autres. Elle qui adorait écouter le déroulement de chaque mission, elle en était maintenant frustrée. C’est comme si vous regarderiez un fondant au chocolat sans pouvoir en goûter un morceau, une véritable torture.  

Quant à cette histoire, elle ne savait pas s’il fallait mieux en parler à Alexander, se ruer sur Piétro ou bien se la jouer plus fine pour découvrir la vérité. Or, une chose était sûre, c’est qu’elle était incapable de cacher longtemps ses émotions. Il pouvait s’avérer qu’elle soit une véritable bombe à retardement, un tempérament de feu qu’il ne vaut mieux pas titiller.


   
made by roller coaster


The fire of resistance burns inside me
Don't want your God and His higher power


Parchemin envoyé Dim 13 Aoû - 3:17

avatar
avatar
profil
Je suis : dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 20/06/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 263 hiboux. J’incarne : Sebastian Hot Stan , et l’avatar que je porte a été créé par : © blue comet . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.M. - D.M. - L.G. - Z.S. Je parle en : #993340



Je suis âgé de : trente et un ans (03.03.1960) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Fugitif, Tatoueur Magique à la sauvette, jusqu'à la reprise de Poudlard, il avait un salon à Pré-Au-lard, sans doute détruit par les mangemorts désormais. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire, au coeur tourmenté par les femmes Champ Libre :

Père du bâtard de Roisin Grimstone, Ashlynn, est l'aîné d'un triplage : Oriana et Marek. Oriana est morte à la Purge, et une née moldue a pris sa place. Marek est mort en 1991 de la main de Drefer Rackharrow.

malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 


"TREMBLEMENT À CHISWICK HOUSE"
SALOMÉ CLARKSON & PIETRO LUPIN

Les missions s’enchaînaient et ne se ressemblaient pas toutes, les unes et les autres étaient enfin regroupés au point de rassemblement. Dans deux jours, ils seraient de nouveau séparés avant de prendre un repos bien mérité. Et Pietro n’avait pas manqué de prendre un peu d’effectif à Alexander Weasley, le chef de la section Béta à l’Ordre. Les bras croisés sur sa poitrine, il écoute Jaina qui raconte à une née-moldue, ses exploits lors de la dernière escapade avec son groupe. Pietro n’en avait pas été. Pas avec elle. Sa manière d’être si protecteur avec Jay lui posait trop souvent préjudice lors des missions. C’est dans ces moments-là qu’il faisait plus parler son cœur que sa tête. Mais Jay étant une cousine la moindre once de sentiment était une honte brûlante pour lui, comme quelque chose qui allait contre les lois naturelles. Alors, il jetait son dévolu sur d’autres filles à l’Ordre ou chez les moldus. Mais la dernière en date avait mis au monde un enfant, une petite fille qui se fondait chez les sangs purs sans que l’on sache pour sa nature de bébé de sang-mêlé. Ashlynn, sa fille, il ne l’avait jamais vu, mais il l’aimait déjà avec les clichés qu’il avait dans sa poche de perfecto en cuir noir vieillit par les missions et le temps. Il soupire quand il annonce au groupe qu’il était temps de rentrer à la plaque pour cette nuit. La journée suivante pour les missions les plus courtes. La moitié du groupe serait près des leurs dans une journée, les autres dans trois jours. Évidemment, il faisait partie de ceux-là, il n’y avait personnes à la maison qui l’attendait. Pas de femme, un enfant qu’il ne pouvait reconnaître comme le sien. Pietro n’avait plus que sa grand-mère, sa mère, Magnolia sa cousine et sa fausse sœur : Oriana. Encore une histoire tirée d’un mauvais film, mais Pietro avait su faire avec la née-moldu qui avait pris l’identité de sa sœur suite à la Purge, bien que cela soit long et éreintant pour les deux parties. Il avait su lui faire confiance, mais seulement dix ans après.  

Alors, le groupe Alpha avait pris la route de Chiswick House, Pietro en fin de groupe, les mains dans les poches et les idées ailleurs. Il savait qu’il y avait pas mal de gens qu’il connaissait dans ce QG là. Mais il y’ en ait une particulièrement qu’il avait pas forcément eu le temps de revoir alors que les missions enchaînaient pour trouver la fameuse île où tout le monde pourrait se cacher en sécurité. Loin des mangemorts et des moldus mal intentionnés. Salomé était une née-moldue qui l’avait surprise, plutôt agréablement, parce qu’elle était pas dégelasse à regarder. Autant dire les choses crument. Mais aussi parce qu’ils étaient semblables malgré la différence d’âge, d’éducation ou encore de sang. Elle avait ce côté louve sauvage sans être mordue, sans être une semi-lycan non plus. Sinon elle arrivait bien à cacher ce qu’un garou pouvait sentir, après tout, Pietro il avait déjà une création dans le camp des mangemorts depuis la reprise de Poudlard par ces cons endoctrinés. Alors si c’était une semi la petite, il l’aurait percée à jour depuis longtemps. Malheureusement pour lui, elle avait choisi Alexandre plutôt que la section Alpha. Alors, il était un peu comme ça Pietro, il mettait son museau dans les papiers de tout le monde. Elle était jeune, pas fragile, mais aussi irréfléchie que lui, sang chaud. Et la fois passée, il avait presque perdu les pédales au point de mordre quelqu’un.
Dans le fond, il voulait pas qu’elle puisse approcher de près ou de loin, la folie qui habitait les gens de leur genre après avoir fait des choses terribles. Alors y voulait la protéger. C’était aussi simple que ça y parait. Mais il devait s’y prendre comme un manche, comme d’hab, ça changerait pas ça comme disait Jaina.

Alors y passent les portes de la bâtisse en oubliant qu’il ne serait peut-être pas le bienvenu. Quelques accolades, quelques mots pour des membres de l’Ordre qu’il n’avait pas vus depuis un bail. C’était un peu ça Pietro, un con, mais pas que. Alors, il se fait prendre à part par une personne qui voulait lui parler d’un tatouage. Le temps s’arrête toujours un peu quand on lui parle de sa passion au loup. Alors, il reste là dans l’entrée à discuter de tout et de rien. Du choix de l’encre, d’une partie invisible, magique ou encore mouvante grâce à son encre. De la couleur, la taille. Tant de choses qu’il en oublie presque qu’il est encore dans l’entrée alors qu’un hydromel doit l’attendre dans l’une des pièces où l’on bouffe. Si bien qui lâche à la fin de la conversation. « J’peux r’passer, genre la semaine pro’ avec le matos histoire que tu sois certain, sinon envoie un patronus ça sera plus rapide et fiable qu’une bestiole. » Dixit la bestiole elle-même. Il n’est qu’un loup-garou aux poils clairs quand la lune se lève, alors Pietro il se souvient de sa dernière lune en s’observant dans l’un des grands miroirs de ce QG de fortune mis à disposition par il ne sait plus quelle duchesse, mais il se souvient que ladite demoiselle, c’était Aries, feu son cousin, qui l’avait déniché, alors il se souvient de cette lune où le semi-lycan lui avait envoyé un sort après qu’il ne lui a mordu le cul pour jouer avec Skander dans leur forme lupinne. De vrais gamins à la tête d’une rébellion qui les dépasseraient sans doute un jour. Fin, il n’y avait que Skander à la tête de son groupe, lui il lui servait juste d’bras armé. Pas plus.

Pourtant, y faut pas plus de temps au loup pour retrouver une vision franche et voir que dans son dos y avait sa p‘tite louve sans malédiction. Le visage sans doute rouge de colère ou d’efforts, il savait pas trop. C’était juste un animal fallait pas trop lui en d’mander à Pietro. Il a un petit sourire en coin, les mains dans les poches, il observe juste son reflet à la née-moldue qui remontait ou descendait d’où il ne sait. Il était même pas sûr qu’elle soit dans ce QG tout le temps. Mais au moins, elle était en vie. Quand il lui demande « T’es fatiguée la louve ? » Il ne s’attend pas à la colère qu’il pourrait prendre sur le coin du museau, mais il trouve ça amusant de lui parler par miroir interposé, ça rajoute un peu de jeu qui manque à sa vie en c’moment.


lost the humain control
There is some kind of a sweet innocence in being human- in not having to be just happy or just sad- in the nature of being able to be both broken and whole, at the same time.  #993340 › © alaska.  

 

Tremblement à Chiswick House feat. Pietro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» 7.0 earthquake hits Haiti / Puissant tremblement de terre en
» Young Haitian MD named White House fellow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: Habitations-