indiscrétions
- gossip witch est bavarde -


L’homme en Jupe On a vu semblerait-il un sang pur jouer les transformistes au Cirque Avery. Nous n’avons pas encore de nom mais son jeune âge semble indiquer que son travestissement est une quête identitaire !

La tête d’enterrement N'est-il pas courant que lorsque l'on perd un être cher, on verse quelques larmes ? Eh bien si la mort de l'Actrice Louise de Montmorency emeut les foules, sa fille ne semble pas bien touchée. Etrange non ?

Le dimanche au Pays de Galles c'est le jour des mariages Il y a des évènements heureux dans ce monde enfin si l'union forcée et arrangéeest un évènement heureux ! Desmond Meadowes s'est débarassé de sa plus jeune soeur, reste la plus vielle des deux.




Partagez | 
Quête n°3 - Ordre du Phénix

(Aller à la page : Précédent  1, 2)
Parchemin envoyé Jeu 26 Oct 2017 - 20:43

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 14/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 122 hiboux. J’incarne : Imogen Poots , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Liv Rookwood & Lison Nott Je parle en : #5F6C76

Running to the sea

Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : moldu, et je le vis très bien, qu'on vienne me dire en face que je vaux moins qu'un autre sorcier, et vous verez de quel bois je me chauffe. Dans la vie je suis : Département Recherche et Développement magique – inventions J’ai juré allégeance : à l'Ordre par défaut car on m'a dénoncé et ils sont ceux qui m'ont accueillit. Côté cœur, : Célibataire
avatar
 

Quête n°3
I could hear them howling from afar. I saw them rushing to your car. In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea, the burning houses and the trees. I remember running to the sea, alone and blinded by the fear. And the river flows beneath your skin, like savage horses kept within. And all is wasted in the sand, like breaking diamonds with your hand. I remember running to the sea, remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor. And the river flows beneath your skin, like savage horses kept within. And all is wasted in the sand, like breaking diamonds with your hand. And the river grows inside of me.


Difficile de faire plus terrifiant, comme situation. Ils auraient dû être quatre pour gérer ces deux mangemorts, pourtant totalement imprévus. Mais ils étaient deux contre un chasseur et une psychopathe. Quelle chance avaient-ils de s'en sortir ? Alors qu'ils entraient dans la pièce, refermant la porte derrière eux, Mahlah réalisait que leur mission était vouée à l'échec. Les deux autres étaient derrière la porte, elle avait pu entendre les bruits de leurs pas de course. Ils ne pouvaient pas passer à deux dans l'armoire, ce qui voulait dire que l'un d'eux devrait se sacrifier pour passer dans une armoire et atterrir en territoire ennemi avec en plus le risque que l'un des mangemorts les suive. C'était suicidaire. Stupide. Et alors que la porte assurait un minimum de sécurité, une nouvelle explosion fit éclater le chambranle de la porte, ainsi que quelques pierres plus ou moins grosses autour de lui qui s'étalèrent dans la pièce. La sorcière se tourna vers la source du bruit et remercia le ciel d'avoir fait tomber cette pierre sur le mangemort afin de lui éviter la douleur d'un sort impardonnable. Mais si Caïn venait de louper son coup, la Lestrange aussi jolie que folle rattrapa bien vite sa bêtise. A peine la première explosion passée qu'une seconde fit éclater de nouveaux projectiles qui ne ratèrent pas leurs cibles, eux. Soufflée par un vent chaud, Mahlah heurta violemment le mur. La première douleur qu'elle ressentit fut celle de ses poumons, dans lesquels l'air ne passa plus pendant quelques secondes à cause du choc contre le mur. Puis elle sentit un liquide chaud couler le long de sa tempe et réalisa qu'une pierre avait dû lui ouvrir la peau. Elle allait mourir. Elle allait mourir ici et maintenant si elle ne fuyait pas. Son regard chercha Drewall pendant un instant avant de se poser sur lui. Voyant qu'il était toujours conscient, elle lui fit un léger non de la tête, désespérée de devoir abandonner la mission. Mais si ils restaient, ils étaient foutus. Elle se releva maladroitement, attrapant la pierre qui l'avait frappé à la tête, et brisa la vitre la plus proche. La barbe, des sorciers. Puisqu'ils avaient lamentablement échoué jusqu'ici avec la baguette, il était temps d'y aller à la façon moldue. La petite blonde ne fit même pas attention aux morceaux de verre qui vinrent lui mordre la peau en se faisant briser. Elle retira le gilet qu'elle portait pour le poser sur le rebord et éviter de s'enfoncer des morceaux ailleurs dans le corps. "Drewall !" avertit Mahlah une fois le passage dégagé. Elle sauta par la fenêtre, qui heureusement était au rez-de-chaussée, et se glissa derrière le mur, à l'extérieur du manoir. Si Drewall arrivait à la rejoindre avant de se prendre une autre attaque, ils pourraient fuir, transplaner quelque part, peu importait où. S'il voulait fuir avec elle...
black pumpkin



Running to the Sea.
In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea. Remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor.


Parchemin envoyé Ven 27 Oct 2017 - 16:04

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Neventer , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 31/07/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 284 hiboux. J’incarne : Colton Haynes , et l’avatar que je porte a été créé par : Neventer et GALLIFREYS (merci <3) code sign: ANESIDORA + img: GALLIFREYS . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Aleksei, l'antropophage, la Greyback Je parle en : #006666



Je suis âgé de : 32 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Réparateur d'objets magiques, botaniste, potionniste clandestin (mais chut!) J’ai juré allégeance : à personne mais loin d'apprécier cette guerre, je trouve le monde injuste et violent. Secrètement je pense que l'Ordre du Phénix détient la solution, et je partage leurs idées. Côté cœur, : C'est un bordel monstrueux. Champ Libre :




Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Cold
Death Eaters ♚ Mahlah ♚ Drewall
« Walking in the shadows I’m dreaming every possible mistake I could commite tomorrow. When you’ll come deep inside your silence I listen words of angry and i’m scared that hands could stop to tremble when i’m bare. »
Be Forest - Florence (Cold, 2011)

Les nécrophages sont un peu comme la merde qui vous colle à la semelle lorsque vous marchez dedans : difficile de s'en débarrasser. J'étais persuadé que mon dernier petit jouet allait nous créer une ouverture, nous permettre de gagner du temps et de nous enfuir, mais cette espèce de déjection de piaf qu'était Caïn Goldstein et son acolyte misérablement prétentieuse et bourgeoise nous collaient encore et semblaient être plus agacés qu'à leur arrivée. Le Goldstein semblait plus en colère qu'amusé. Au moins, j'avais pu desservir un minimum ma haine envers cette espèce de charogne, ce combat n'avait pas été complètement inutile. Mais dans le fond, il ne nous conduisait pas vraiment vers la réussite non plus. Je sentais que Mahlah et moi étions dans la quasi obligation de renoncer à notre quête. La journée avait été très longue et je n'avais plus de munitions sur moi. Je n'allais pas tenter un ultime coup de poker avec l'une des nombreuses lames que je planquais sur moi. Alors que nous nous retrouvions de nouveau devant nos ennemis, la mangemort ne tarda pas à nous montrer de quel bois elle se chauffe. Ce ne fut l'affaire que de quelques secondes. Je n'eus pas même le temps de voir le coup venir qu'elle me projetait -ainsi que Mahlah- contre le mur au fond de la pièce. Ma tête heurta la pierre et mon dos, première victime du choc, fit éjecter l'air de mes poumons dans un grognement. « Espèce de sac à... » puis un bruit à ma gauche me coupa net dans mes jurons. Mahlah venait de briser la seule vitre de la pièce avec une pierre tombée du mur ou du plafond. « Drewall ! » elle attira mon attention, puis sauta par la fenêtre. Ce fut l'action d'une demie seconde. Le temps d'un soupire, je la rejoignais, jetant un dernier regard à nos ennemis. Fort heureusement, nous n'étions pas à l'étage.
Je retrouvais Mahlah dehors, très facilement, alors qu'elle avait commencé à s'éloigner du théâtre de notre potentiel accident mortel. Je saisissais le bras de la jeune femme pour que nous puissions transplaner loin de cet endroit.
Nous nous sommes alors retrouvés chez moi. Enfin, dans l'atelier, au rez-de-chaussée de là où je dormais depuis plusieurs semaines depuis que l'incendie de la maison avait effacé une partie de ma vie. De nombreux objets magiques, en pièces détachées, étaient posés par-ci par-là et un silence paisible et effrayant à la fois régnait dans la pièce. « C'est le seul endroit safe qui m'a traversé l'esprit. » J'enlevais alors mon manteau que je lançais sur une chaise.
Je constatais que nous avions lamentablement échoué. Aucun de nous quatre n'avait pu pénétrer au ministère, les mangemorts nous ont attendu au tournant, nous n'avions absolument pas réussi à sauver les réfugiés et nous nous sommes enfuis comme des voleurs. Le seul point positif était qu'aucun de nous deux n'avait été capturé puis enfermé à Azkaban.
J'avais le visage éraflé, des plaies par endroit, du sang qui coulait de ma bouche et de mon arcade. Je me jetais dans un fauteuil dans l'arrière boutique, laissant à Malhal le choix de me suivre ou de s'en aller. Je me frottais les yeux. « Je déteste les quêtes de groupe. C'est définitif. »  


« Le sage et le lâche ont en commun l'art de la fuite. Bien prétentieux celui qui se permet de les juger. »
Pierre Bottero.


Made by Neon Demon


Don't count on me I'm not what you need. Temporary but can't be erased. Pushed away to a darker place. 

Parchemin envoyé Dim 26 Nov 2017 - 18:37

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 599
avatar
 
Quête n°4
- Odette, Phèdre & Magnolia -
Point de fuite - Mercredi 15 mai 1991
La Mission a échoué, l'Ordre à envoyé d'autre personne se charger du sortilège à votre place, celui a été levé quelques heures plus tard non sans de lourde pertes, quatre phénix ont perdu la vie ce jour là. L'armoire est détruite sur le passage des Phénix, et l'honneur est plus ou moins sauf, empêchant le monde d'être tracé.

Note de fin : Vous avez survécus, libre à vous d'avoir été blessée ou non dans votre course. Vous vous rendez à la Station en toute sécurité, le livre sur Lisbeth Hopkrik sous le bras. Il semble cacher quelques secrets qui pourraient vous aider à trouver cette mystérieuse île.   En fuite, les résidences de l’Ordre ne sont plus une option, et il ne vous reste que vos chez vous sous Fidelitas que certains ont encore, ou bien la vieille Station, bastion de la renaissance de l’Ordre en 1989 qui n’est plus que votre dernier espoir. Du 15 mai à aujourd'hui, vous avez eu cette station de métro désaffectée comme QG ! Mais libre à vous de loger ailleurs !  
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Augustine + mp Artemisia
mp Arsenius + mp Jemima  + mp Crixus

- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé

Contenu sponsorisé
- -
 
 
Quête n°3 - Ordre du Phénix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ordre de Mission
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Réintégration de Fanmi Lavalas dans la course: l'ordre est formel
» Ordre repêchage 2011 + loterie
» [Templar] L'ordre des templiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Angleterre :: Habitations-
Sauter vers: