Partagez | 
Quête n°3 - Ordre du Phénix

(Aller à la page : 1, 2  Suivant)
Parchemin envoyé Mar 11 Juil - 22:34

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 554
malle
raise your wand
 
Quête n°3
- Drewall & Mahlah -
Hardwick Hall - Mercredi 15 mai 1991

Vous êtes enfin sortis du chaos. Sans savoir comment, par miracle penserez-vous peut-être - vous voilà enfin loin de ceux qui sont venus apporter la mort et la désolation dans votre précieux havre. Durant votre fuite, le bâtiment a explosé par endroits : vous vous êtes relevés avec peine, et vous êtes peut-être aperçu que celui ou celle auquel vous teniez n’était plus là… blessé, enseveli... mort ? Vous avez laissé un ou des êtres chers derrière vous, tiré par un camarade qui voulait vous sortir de là. Le choix n’existait pas, il vous fallait vivre ou mourir. Avancer ou tomber. Alors vous avez repoussé vos inquiétudes, et avez foncé jusqu’à la limite où vous deviniez pouvoir transplaner en priant pour que les autres s’en sortent aussi.

Un bâtiment a cependant attiré votre regard, par on ne sait quel miracle, le souvenir d’une discussion vous est revenu, vous vous êtes rappelé que cet endroit est abandonné, trop délabré, un peu oublié du monde. Vous décidez de vous y abriter, au moins pour reprendre votre souffle, au moins pour espérer respirer avant de poursuivre sur votre lancée dans une course effrénée. Ils sont là, les autres Phénix, vous les voyez débarquer les uns après les autres. L’espoir fait vivre, vous avez envie de croire que tout va s’arranger. Et d’urgence, tout s’organise.

Skander Lupin est là, encore debout, couvert de poussière mais entier. Il est de sale humeur, contrarié par la situation et si il n’aboie pas les ordres, le ton ne laisse pas de place à la discussion : ils ne devaient pas partir si vite à la recherche d’indices mais ils n’ont plus le choix, leur temps est compté. Il partira donc avec Nathaniel, Ciena et Alexander sur la piste qu’ils avaient envisagé de suivre à l’origine : Abelforth. Le danger le pousse à écarter Odette, Alienor, Magnolia, Victoire et Phèdre, poussé par un élan de bonté ou par l’envie de ne pas être encombré par la protection des jeunes femmes. Il demande à Ekaterina de les emmener à la bibliothèque magique afin qu’elles puissent trouver des informations sur cette île mystérieuse. Il n’a pas le temps de négocier avec les protestations d’Odette puisque deux Mangemorts font sauter la vieille porte délabrée, l’un illuminant différents protagonistes d’une aura magique visiblement liée à cette drôle de carte que tient l’autre en retrait. Alienor attrape Magnolia et Odette, Ekaterina saisit Victoire et Phèdre puis Magnolia a le réflexe de saisir le bras d’Ekaterina et toutes transplanent juste avant qu’une autre explosion ne souffle les lieux. « Vous quatre, réglez ça ! » La voix de Skander résonne dans la pièce, entre les quintes de toux liées à la poussière et les grognements contrariés de ceux qui se sont pris des débris sur le crâne. Drewall, Derek, Lothar et Mahlah s’échappent donc des décombres à toutes jambes, sans émettre de protestations : ils ont déjà compris que leur existence était en jeu.

« Vous quatre, réglez ça ! » L’ordre résonne encore dans l’esprit de Drewall, Lothar, Mahlah et Derek. Premier réflexe, transplaner, n’importe où. Encore couverts de poussière, ils se remettent de cet épisode, mais hors de question de rester dans ce champ au milieu de nulle part pour longtemps. Très vite, Mahlah évoque la malle à disparaître qu’une équipe a réussi à faire entrer au Ministère quelques temps plus tôt. L’armoire à laquelle la malle mène se trouve à Hardwick Hall, l’une des planques qui se trouve près de la ville de Derby. Elle n’aurait pas dû servir si vite, surtout sans préparation ni polynectar, mais le temps presse et les instructions de Skander sont claires. La carte ensorcelée se trouve à n’en pas douter au Ministère et s’y introduire de force serait du suicide. Alors les quatre sorciers transplanent dans l’entrée du Hardwick Hall, et sont aussitôt accueillis par une dizaine de personnes : un seul parmi eux est un membre actif des phénix, les autres sont des civils protégés par l’Ordre. Enfants, personnes âgées et femmes enceintes, autant d’individus restés à l’abris ici pendant que la réunion avait lieu à Chatsworth House. « Où est Erik ? » demande l’une, « est-ce qu’ils vont bien ? Que s’est-il passé ? » interroge l’autre. Peut-être l’équipe prendra-t-elle le temps de rassurer ces pauvres gens, avant de se diriger vers la pièce où Mahlah sait que l’armoire a été rangée.

INFORMATIONS

Vous devrez privilégier les réponses courtes de 500 mots maximum. Nous interviendrons régulièrement avec le PNJ afin de vous forcer à faire des choix dans vos actions, ce qui déterminera la suite de votre quête. Vous devrez également user du dé afin d'avancer ou pour tout sort que vous jetterez, c'est pourquoi nous vous rappelons que vous pourrez trouver des explications sur leur utilisation ici et que nous sommes à votre disposition pour des renseignements supplémentaires.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mer 12 Juil - 11:37

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Quête N°3

It's Time To Work


Transplaner après avoir vu Skander énerver, en voilà une journée qui commence bien pour moi, je m'allume une cigarette comme à mon habitude. Moi qui n'aime pas les ordres d'habitude, je dois bien avouer que maintenant, la situation était beaucoup plus importante que je ne le pensais. Je n'avais pas le temps de saluer mes camarades, la situation était bien trop grave et me mettait de mauvaises humeurs, je ne connais pas ce fameux Skander, du moins pas comme je le souhaiterais, évidemment, j'ai entendu parler de lui.

Bon apparemment, nous étions dans l'entrée du Hardwick Hall, du moins c'est la déduction que je pouvais faire à ce moment précis. Je regarde autour de moi en époussetant ma veste et je regarde chacun de mes camarades en me demandant ce qui peut bien ce passé par ici alors que je vois une dizaine de personnes qui viennent à notre rencontre, ce serait une situation des plus charmantes, si on ne se trouvait pas dans une telle situation. Les questions des personnes qui se trouvaient ici n'étaient pas les plus réjouissantes, mais je devais les rassurer un minimum pour pouvoir détendre l'atmosphère. Alors que ma cigarette fume sur le coin de ma cigarette, je m'avance pour chercher du regard un cendrier et je leur réponds d'une voix douce et détendue.

- Eric doit être en sécurité à l'heure où nous parlons, ne vous en faites pas. Quant à ce qu'il s'est passé, tout ce que je peux dire, c'est que nous venons ici via l'ordre de Skander alors rassurez-vous.

Je claque mes cendres dans un bol vide qui va me servir de cendrier de fortune et je retourne vers Mahlah, me mettant dos aux personnes qui sont venues à notre rencontre, je lui murmure d'une voix douce et claire question qu'elle soit la seule à m'entendre.

- Il faut que tu trouves la malle, pendant ce temps, je reste ici pour essayer d'apaiser les frayeurs des gens surtout des plus jeunes question que la panique ne gagne pas tout le monde d'accord ? Tu feras passer le mot aux autres en temps voulut, je compte sur toi l'intello.

Je me retourne vers les gens avec un large sourire question de scruter les visages et de percevoir les émotions de chacun. Puis tout en écartant les bras, je m'adresse à qui voudra répondre.

- Alors, qui veut bien me faire visiter ce charmant endroit ?

Je me mets accroupis devant deux jeunes enfants, mettant ma cigarette dans le bol que j'écrase doucement avant de me transformer en panda roux et de venir à leurs hauteurs question de réussir à leurs arrachés un sourire. Et puis dans cette forme, je serais bien plus efficace en terme d'ouïe et d'odorat.

© MR. CHAOTIK


Parchemin envoyé Mer 12 Juil - 16:12

avatar
avatar
profil
Je suis : Neventer , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 31/07/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 135 hiboux. J’incarne : Colton Haynes , et l’avatar que je porte a été créé par : Neventer Je parle en : #006666

Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Réparateur d'objets magiques, botaniste, potionniste clandestin (mais chut!) J’ai juré allégeance : à moi-même, les autres, allez au diable. Côté cœur, : C'est un bordel monstrueux.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Cold
Lothar ♚ Derek ♚ Mahlah ♚ Drewall
« Walking in the shadows I’m dreaming every possible mistake I could commite tomorrow. When you’ll come deep inside your silence I listen words of angry and i’m scared that hands could stop to tremble when i’m bare. »
Be Forest - Florence (Cold, 2011)

Nous aurions presque pu sentir le temps filer à travers nos doigts. Ou alors, étaient-ce les battements de nos cœurs que nous ressentions à travers nos veines et nos artères ? Je n'avais jamais été autant énervé, que ce soit par la pression ou par l'envie de les voir tous périr, pendus au bout d'une corde ou la tête au fond d'un seau et le reste du corps gisant à l'autre bout d'une salle d'exécution. Je cherchais le regard de Lothar, la colère et la peur y faisaient drôle de ménage. Et puis nous sommes partis. Dix minutes plus tard, je n'étais déjà plus capable de me souvenir de ce que nous avions fait à la minute précédente, mais mon cousin était toujours à mes côtés. Même si nous avions passé peu de temps ensemble jusque là, je me sentais rassuré, je devais bien l'admettre, mais je n'avais pas le temps de décrypter les informations que mon cerveau m'envoyait, je devais tenir ma garde et alors que je commençais à la relâcher, Skander nous aboya dessus. Je lui répondais avec un regard perçant et sauvage. Lui-même le connaissait bien, typique des fils de la lune, il n'allait pas mal l'interpréter. Il devait savoir que je n'étais déjà plus moi-même.
Deux transplanages plus tard, le silence revint suite à quelques exclamations et soupirs ressemblant davantage à des cris de surprise étouffés. Je balayais la pièce du regard. Il faisait sombre. Où étions-nous déjà ? Ha oui ! L'une de ces planques où je n'avais jamais mis les pieds. Hardwick Hall. Je ne sais pas ce que mon cerveau essayait de me dire, mais tout ce que je recevais était un profond sentiment de déception, de culpabilité et d'échec. Nous étions quatre. Quatre. Quatre imbéciles à entendre nos cœurs battre dans le hall d'une baraque pleine de chiards, de vieilles et de femmes enceintes jusqu'aux yeux qui venaient de faire monter l'atmosphère de 80% sur l'échelle de la tension. Ou peut-être bien que c'était de notre faute. Je me tournais, il y avait Lothar, qui avait toujours le même regard. Et puis Derek Callahan, qui venait d'envoyer Mahlah Ellsworth en quête de la malle. Des cellules grises et une bonne paire de bras en plus, ce n'était pas de refus. Une petite fenêtre, enfoncée dans un très large mur de pierre, au-dessus des marches d'un escalier était ouverte. Je rabaissais mon foulard et  m'allumais une cigarette. Après avoir tiré une très longue latte, consumant un tiers de ma clope. J'expirais bruyamment la fumée, puis coinçait la cigarette entre mon index et mon majeur pour fortement me frotter les yeux avec mes éminences thénar. « Putain de merde. » Dis-je à moi-même. « Putain de bordel de merde. » Me répétais-je. Enfin, mes jurons étaient audibles pour l'assemblée toute entière qui m'avait certainement vu m'éloigner à trois mètres du hall.  
Made by Neon Demon & img. by hoechlin.tumblr.com



Night Witches
Drewwal Eòghan Lupin ☽ It's all entertaining. We're coming after dark one after the other. Cut it and scatter. ©️ASTRA

Parchemin envoyé Jeu 13 Juil - 20:59

avatar
avatar
profil
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 14/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 76 hiboux. J’incarne : Imogen Poots , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Liv Rookwood Je parle en : #5F6C76

Running to the sea

Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : moldu, et je le vis très bien, qu'on vienne me dire en face que je vaux moins qu'un autre sorcier, et vous verez de quel bois je me chauffe. Dans la vie je suis : Département Recherche et Développement magique – inventions J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire
malle
raise your wand
 

Quête n°3
I could hear them howling from afar. I saw them rushing to your car. In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea, the burning houses and the trees. I remember running to the sea, alone and blinded by the fear. And the river flows beneath your skin, like savage horses kept within. And all is wasted in the sand, like breaking diamonds with your hand. I remember running to the sea, remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor. And the river flows beneath your skin, like savage horses kept within. And all is wasted in the sand, like breaking diamonds with your hand. And the river grows inside of me.


De la poussière, des décombres partout, c'est infernal, on y voit rien, on ne sent plus rien si ce n'est la poussière et le sang. Des morts... Des tas de morts. Et peut-être même des gens encore vivants qui agonisent, attendent de l'aide. Le regard Mahlah se posa sur l'endroit de l'explosion avec désespoir. Tout était trop calme. Tout était complètement écroulé. Il n'y avait personne de vivant là dessous, impossible. Elle doit s'éloigner, continuer à avancer. Qui sait ce qui peut encore se passer ? Si une autre explosion n'est pas programmée ? Juste au cas où tout le monde ne soit pas mort. Ou une attaque peut-être ? Si ça se trouve dans quelques minutes une armée de types effrayants vont débarquer et... Non. Elle n'avait plus envie de fuir. Elle avait trop couru, pourquoi cela devait-il arriver alors qu'elle commençait tout juste à se plaire dans sa nouvelle cachette ? L'esprit embrumé, elle se rendit dans le bâtiment le plus proche qu'elle puisse voir. Se reposer, réfléchir, se remettre les idées en place. Elle en avait besoin, c'était primordiale si elle ne voulait pas sombrer dans la folie. Et la, surprise !

Manquerait plus que quelques ballons et on pourrait presque croire à une petite fête improvisée. Il y avait déjà un paquet de gens dans cet endroit. Peut-être devrait-elle s'enfuir maintenant ? C'était le bâtiment le plus proche de là où avait eu lieu l'explosion, qui dit que les mangemorts n'avaient pas prévus que les gens se réfugieraient ici et posé une autre bombe ? Elle s'avança néanmoins, et bingo. Nouvelle explosion. Qu'ils sont prévisibles, ces méchants. Et qu'ils sont cons, ces gentils. La jeune femme, qui avait été soufflée par le nouveau BOUM se releva tant bien que mal, cherchant un visage amical dans tout ce bordel... Pour finalement croiser du regard la carcasse poussiéreuse de Lothar. Elle se précipita vers lui pour prendre son bras comme on s'accroche à une bouée de sauvetage, encore l'esprit vague, et le traîna en dehors du bâtiment pour transplaner en compagnie de Derek et de quelqu'un d'autre, qu'elle ne connaissait pas. Une fois dans le hall, elle lâcha enfin le bras de Lothar pour laisser ses fesses toucher le sol. "Deux... Deux minutes ok ?!" pesta-t-elle. Ils venaient de se prendre deux explosions en pleine face et Derek était déjà au taquet, non mais c'est quoi ce type ?

Mahlah passa une main rapide dans ses cheveux pour dégager la poussière et toussa un peu. Elle devait s'en remettre. Elle ne devait pas se laisser aller au chagrin et à la peur, sinon tout recommencerait, comme à la purge. Et là, ni Salome ni Elias n'étaient présents pour la rassurer. Elle reprit son souffle, respirant calmement pour essayer de se calmer, et quand enfin elle se sentit apte à marcher sans avoir l'impression d'être complètement bourrée, elle se releva. La malle ne devait pas être loin... Derek avait l'air motivé pour se taper les questions -et dans quelques minutes sûrement les plaintes- des gens, Drewall avait l'air encore plus perdu qu'elle, et Lothar... Est-ce qu'il était encore saoul ? Pour l'instant, le moins pire de leur petit groupe semblait encore être Derek. Elle marmonna un vague "Equipe de bras cassés..." et s'écarta du groupe, cherchant la malle. Un peu de temps seule ne serait pas plus mal. Elle ne savait même pas ce qu'elle cherchait exactement... A quoi ressemblait cet espèce de coffre. Bah, elle finirait bien par trouver. Ce n'était pas le plus difficile. Le pire, c'était qu'après ils allaient devoir aller directement dans la gueule du loup, et Mahlah était terrifiée à l'idée de se faire attraper par des mangemorts, quels qu'ils soient.
black pumpkin



Running to the Sea.
In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea. Remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor.


Parchemin envoyé Jeu 27 Juil - 21:19

avatar
avatar
profil
Je suis : TF , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 10/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 403 hiboux. J’incarne : Dominic Sherwood , et l’avatar que je porte a été créé par : TF & Swanou, les codes signa par Astra . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Nate, le Phénix rebelle qui se fait péter la tronche et Eden, le Grimstone russe aux allures de globetrotter Je parle en : #99cccc



Je suis âgé de : 26 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Chasseur de créatures magiques pour le compte du Ministère J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : il bat pour ce que la Société jugerait comme inacceptable. Il bat face aux émeraudes, défaille au toucher des mèches sombres et appartient tout entier à un homme. Amour de l'ombre partagé mais gardé secret, j'appartiens corps et âme à celui que tous connaissent sous le nom de Drefer Rackharrow. Champ Libre :
MEMORY IS HEADED FOR DISASTER, HEART IS BEATING SLOW.




PLEASE HEAVEN, TELL ME. WOULD SHE BE PROUD OF ME ?



BECAUSE YOU'RE THE REASON MY HEART BEATS.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
En ligne
hail to the hounds
Second, don't you tell me what you think that I can be. I'm the one at the sail, I'm the master of my sea. I was broken from a young age, taking my soul into the masses. ft. PHOENIX BABIES


Tes doigts effleurent la marque qui s’est remise à brûler il n’y a pas si longtemps que ça lorsqu’ils vous ont appelé pour cette fameuse réunion. Pas le temps de s’attarder sur cette sensation que tu n’apprécies guère néanmoins, car en un éclair tu transplanes pour atterrir juste devant l’enceinte d’Hardwick Hall. Un coup d’œil est jeté sur la droite tandis que d’un pas déterminé et baguette tenue fermement dans ta main tu t’approches déjà des portes. Tu n’es pas du genre à porter ta robe de sorcier ou même ta tenue de mangemort mais tu as fait un effort. Vêtu entièrement de noir, seule ta robe virevolte dans ton sillage et ce sont les traits fermés et l’air glacial que tu franchis le seuil du hall dans un bruit sourd. Tes prunelles analysent rapidement la scène qui se joue devant toi. Derek accroupis, Lothar à portée de baguette, et Drewall que tu reconnaitrais entre mille à cause de ses gênes lupin sagement posté un peu plus loin à l’opposé. La seule qui manque à l’appel de tes yeux vairons, c’est Mahlah. Hormis les lupins, dont un que tu connais de visage plus que l’autre, tu ne connais aucune de ces cibles.

« Bombarda. ». Les mini explosions retentissent à mesure que tu réitères ton sort pour faire céder tout le monde à la panique. Si tu n’oublies pas de protéger, tu profites de la proximité de Lothar à ton entrée pour l’envoyer violemment voler d’un sort contre un mur. Un Lupin inconscient sans même utiliser ta lame, tu en esquisses un sourire en coin satisfait. « Scylla, si tu veux bien te donner la peine. » que tu lances cette fois d’un franc sourire en direction de ton camarade mangemort comme si elle était un membre élite. Tu t’avances dans le hall en repérant les âmes errantes et désarçonnées qui hurlent déjà en tous sens. Le temps d’un instant ton regard s’arrête sur le ventre arrondi de certaines et tu serres les dents. « Avada Kedavra. ». Le sort résonne de tes lèvres et vient se répercuter sur un vieillard qui s’étale de tout son long à même le sol. Tu n’es pas friand de ce sort pour bien des raisons qui te sont propres. En règle générale, tu chasses et tu tues des créatures.  Pourtant tu l’utilises, les flammes vertes faisant échouer un autre corps juste avant que tu ne t’avances en direction de Drewall. Les Lupin tu en fais ton quatre heure. « Un loup dans la bergerie… » que tu lâches sans nécessairement la volonté de te faire entendre, ta lame favorite prenant forme entre tes doigts pour former cette épée qui est si chère à ton cœur et réservée à tes chasses. Les sorts c’est bien, mais pour un chiot de sa trempe, une lame est encore mieux. Tu te rapproches, d’un pas, puis deux, mais au moment où tu pourrais le viser de ta baguette tu ne fais que le fixer dans les yeux et viser dans sa diagonale.

OUI
Les verts éclats s’échappent et viennent foudroyer ta troisième cible déjà. Probablement la femme du vieillard que tu as assassiné un peu plus tôt. Ou pas.

NON
Les verts éclats s’échappent, visent une vieille femme mais par chance ne l’atteignent pas, venant plutôt heurter l’un des murs de la pièce.

Dans ton autre main, tu fais tourner ta lame sur elle-même, un air mauvais sur tes traits. Tu nargues, ouvertement.  




Parchemin envoyé Jeu 27 Juil - 21:19

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Caïn T. Goldstein' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 30 Juil - 1:49

avatar
avatar
profil
Je suis : Wednesday , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 30/04/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 708 hiboux. J’incarne : Eva "Goddess" Green , et l’avatar que je porte a été créé par : Lux Aeterna . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Phèdre Momo & Saoirse Rackh. Je parle en : #6699cc

The more she gets hurt, the more venomous she grows.

Je suis âgé de : 29 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Oubliator au Département des Accidents et Catastrophes Magiques ainsi que Bourreau parmi les rangs du Lord. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : rien de palpitant depuis bien des années, mon frère aîné vendra certainement ma main au plus offrant. Champ Libre :



malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 





quête n°3
CAÏN GOLDSTEIN & SCYLLA LESTRANGE

Les ordres avaient été donnés au Ministère. Après les avoir attaqué et les forcer à se replier hors de Chatsworth House, les Phénix n'en avaient toujours pas fini avec leurs ennemis de toujours. Les Mangemorts étaient lancés à leurs trousses tel des chiens de chasse, ils ne s'arrêtaient jamais, enragés et bien décidés à faire le plus de victimes possible. Accompagnée du jeune Goldstein, Scylla transplana alors non loin de la ville de Derby, aux abords d'une vieille bâtisse. Vêtue de sa robe de mage noir la Lestrange n'avait même pas pris la peine de porter son masque. Pourquoi se cacher ? Tout le monde savait parfaitement pour quel camp elle jouait ses cartes, elle en était fière, elle voulait les voir souffrir puis mourir, plus besoin de masque. Cette sale vermine ne payerait jamais assez pour le décès de leur Maître à tous ainsi que ceux de ses parents. Jamais assez. D'un pas léger -presque en sautillant de joie, Scylla s'approcha alors du bâtiment et, contrairement à son camarade mangemort, le visage de la jeune femme portait un sourire en coin amusé sur ses fines lèvres rouge carmin, se réjouissant déjà des affrontements qui les attendaient, il y aurait de quoi faire elle en était persuadée.

Cette affirmation s'avéra vrai en tout cas : le pas de la porte d'Hardwick Hall franchit les yeux perçants et froids de la mangemort se posèrent immédiatement sur un groupe de réfugiés, tous agglutinés les uns à côtés des autres. Honnêtement elle n'aurait su dire qui faisait partie de l'Ordre ou non, mais dans le doute tue le cochon. Son collègue assénait déjà la pièce à coup de bombarda : leur entrée en scène avait été ainsi annoncée. Ce dernier l'invita même à prendre part aux festivités avec un sourire, enfin un sourire ! La panique s'empara alors du groupe qui se sépara en nuées tel des fourmis effrayées quittant le navire. Le compteur de morts avait également déjà été mis en marche. Scylla laissa donc Caïn se diriger vers ce qu'elle avait cru reconnaître comme étant l'un des nombreux traîtres de Lupin pour se concentrer à son tour sur le reste de la petite troupe, se dirigeant vers l'autre coin de la pièce, resserrant fatalement l'étau sur eux. Des éclats vers jaillissent des deux baguette mangemort. « J'aurais juré avoir entendu des rires d'enfants au dehors ... » Fit la sorcière pensive pour elle-même. Baguette à la main elle lâchait des sorts non prononcés entre les quatre murs. De simples Endoloris dans un premier temps. Un jeune homme s'écroula au sol et se met à convulser, gémissant de douleur. S'en prendre aux enfante était le meilleur moyen de faire sortir les héros armés de leur cachette. Ses yeux se posèrent alors sur deux bambins se cachant sous des tables, de pauvres meubles de bois, non loin de Derek. La Lestrange brandit sa baguette et d'un geste net et vif fit violemment sortir les corps des deux enfants de leur cachette plutôt évidente, les envoyant valser contre le mur opposé grâce à un Mobilicorpus. L'un s'ouvrit le crâne et se releva, accroupi sur le sol, l'autre ne bougeait déjà plus. Si fragile. Elle lança alors un regard glaçant au gamin resté à genoux puis fit brusquement un pas en avant dans sa direction afin de l'effrayer, la bouche ouverte, toutes dents dehors. La petite souri prit ses jambes à son cou et partit se terrer ailleurs, la sorcière laissa alors échappé un rire amusé. Le temps ne leur manquait pas, il était prévu qu'ils ratissent toute la baraque de toutes façons, tôt ou tard, ils retomberont dessus.

L'un des membres de l'Ordre (celui qui était déjà sur les lieux avant que les autres ne débarquent) se jette alors sur la sorcière, visiblement prêt à en découdre suite à ce qu'il doit certainement juger comme  étant des horribles agissements. La Lestrange se risque à lancer alors deux sortilèges succinctement avant que son agresseur ne lève sa baguette :

Lancé de Dés :
-Oui & Oui : l'Expelliarmus puis le Sectumsempra s'abattent successivement sur le sorcier, le désarmant et le blessant gravement.
-Oui & Non : l'Expelliarmus touche seulement le sorcier et le Sectumsempra est dévié sur un mur.
-Non & Non : l'Expelliarmus n'atteint pas le sorcier et le Sectumsempra frappe dans le dos une femme qui tentait de fuir.
-Non & Oui : l'Expelliarmus n'atteint pas le sorcier mais le Sectumsempra le frappe de plein fouet, l'envoyant valser un peu plus loin, meurtri.

La sorcière rage un peu mais se contente malgré tout de cela. Un seul héro alors ? Scylla en doute bien, toutes ces âmes en peines et en proie au désespoir ne pouvaient décemment compter sur une seule baguette pour les défendre. Prête à une quelconque riposte, la sorcière est sur le qui vive tout en regardant les derniers impurs fuirent de toutes parts, la chasse allait être longue ici.


Daddy's Little Psycho & Mommy's Little Soldier.
-If Death Comes For Me Today I'm Ready-


Parchemin envoyé Dim 30 Juil - 1:49

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Scylla L. Lestrange' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mar 1 Aoû - 18:48

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Quête n°3
- Drewall & Mahlah -
Hardwick Hall - Mercredi 15 mai 1991
Avant que vous n'ayez le temps de les rassurer, l'arrivée de Caïn et de Scylla cause un vent de terreur chez les protégés des rebelles, ceux-ci s'éparpillant et criant leur terreur de perdre la vie des mains des mages noirs. Sur la dizaine de civils, déjà trois morts, dont un enfant.

Lothar est inconscient et sera probablement emmené par les mangemorts. En cas de non réponse de la part de Derek, il connaîtra le même sort. Vous pouvez tenter de les porter, mais vous savez que les chances de survie d'un sorcier inconscient passant à travers l'armoire sont très faibles, et qu'au Ministère ils seraient un poids mort pour vous. Donc à moins d'abandonner la mission...

INFORMATIONS
+ Seule Mahlah connaît l'emplacement de l’armoire, qui se trouve dans une pièce éloignée du rez-de-chaussée, dans l'aile est.
+ Pour passer dans l’armoire, chaque joueur doit avoir passé au moins un tour à se diriger activement vers celle-ci, sans être ralenti. À partir du tour suivant, il peut entrer au Ministère et ne postera plus jusqu'au prochain message du PNJ.
+ Pour chaque joueur qui a réussi à passer dans l’armoire, le joueur suivant doit attendre un tour de plus pour pouvoir passer (l'armoire ne peut pas accueillir plus d'une personne à la fois, sauf si vous ne tenez pas à la vie). Concrètement, cela signifie que le premier à passer aura posté au moins deux fois pour arriver au Ministère, le second trois fois, etc.
+ Chaque joueur peut décider de rester plus longtemps dans le château afin d’aider les civils sous la protection des Phénix à se mettre à l’abris (par exemple, en s'éloignant assez pour qu'ils puissent transplaner). Plus vous passez de tours à les défendre, plus ils seront nombreux à s'en sortir vivants.
+ Avertissement : passé ce point, en cas d'échec cette quête a des chances élevées d'avoir des conséquences sur votre personnage (emprisonnement, etc). Vous pouvez encore abandonner et prendre la fuite, en revanche ce ne sera plus aussi simple une fois passée l'armoire.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mer 9 Aoû - 4:57

avatar
avatar
profil
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 14/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 76 hiboux. J’incarne : Imogen Poots , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Liv Rookwood Je parle en : #5F6C76

Running to the sea

Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : moldu, et je le vis très bien, qu'on vienne me dire en face que je vaux moins qu'un autre sorcier, et vous verez de quel bois je me chauffe. Dans la vie je suis : Département Recherche et Développement magique – inventions J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire
malle
raise your wand
 

Quête n°3
I could hear them howling from afar. I saw them rushing to your car. In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea, the burning houses and the trees. I remember running to the sea, alone and blinded by the fear. And the river flows beneath your skin, like savage horses kept within. And all is wasted in the sand, like breaking diamonds with your hand. I remember running to the sea, remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor. And the river flows beneath your skin, like savage horses kept within. And all is wasted in the sand, like breaking diamonds with your hand. And the river grows inside of me.


Il n'était pas difficile de se diriger dans cet endroit. C'était un espèce d'immense chateau, comme celui dans lequel elle vivait, mais tout était minutieusement rangé malgré la crise actuelle. Son cerveau fumait un peu tandis qu'elle essayait de se souvenir de l'endroit où avait été posée l'armoire. Inutile de chercher dans les chambres, ce n'était tout bonnement pas possible ou logique. Aller hop, une petite culotte pour le ministère. C'était quelques part au rez-de-chaussée, à droite si sa mémoire était bonne. Quelle pièce déjà ? Bah, il n'y a pas cinquante pièces et l'armoire était dans l'une des dernières, c'était sûr. Mais alors qu'elle s'y dirigeait dans l'intention de s'assurer de son emplacement avant d'aller chercher les autres, un boucan infernal la fit sursauter et même presque lâcher un cri. Son coeur battant la chamade, elle se tourna la provenance du bruit et force est de constater que ça venait tout droit du hall où étaient les garçons et les innocents. Ils venaient de se faire attaquer, c'était sûr. Elle tira machinalement sa baguette de sa ceinture et hésita encore quelques secondes, regardant tour à tour le fond du couloir et la porte du hall. Un grognement s'échappa de ses lèvres alors qu'elle se dirigeait vers cette seconde option. Même si elle avait confiance en la capacité de ses alliés, elle n'irait pas loin dans le ministère si elle était seule.

Et bien peut-être qu'elle aurait dû y aller, finalement. A peine eut-elle ouvert la porte que ses yeux rencontrèrent les premiers cadavres au sol. Suivirent les corps inanimés et, elle l'espérait, inconscients de Derek et Lothar. Ses mains se mirent à trembler alors que son souffle se raréfiait sous la panique. Une grande brune à l'air totalement cinglé prit même un malin plaisir à faire peur à un gosse. Gosse qui se dirigea droit sur Mahlah, qui s'écarta pour le laisser passer mais le chopa en plein vol. "Doucement, doucement !" dit-elle pour tenter de le calmer. "Regarde moi !" ordonna-t-elle d'une voix mal assurée. Elle prit le gamin entre quatre yeux. "Tu vas dans une chambre, n'importe laquelle, et tu passes par la fenêtre, c'est compris ? Je veux que tu trouves un endroit où te cacher, seulement avec quelqu'un que tu connais, tu m'entends ? Ne parle à personne que tu ne connais pas ! Et dès que tu peux, dès que tu es avec quelqu'un de confiance, dis lui de demander l'aide au manoir. C'est très important ! Aller, sauve toi, vite !" Le gamin hocha la tête, les yeux remplis de larmes, avant d'obtempérer. Le coeur serré, Mahlah aurait adoré faire de même, mais il y avait des gens à aider de l'autre côté. Elle prit son courage à deux mains et retourna dans le hall aussi discrètement que possible.

Une brève analyse de la situation, et Mahlah jugea que Drewall était en plus mauvaise position que Derek. La lame qui tournait dans la main de l'inconnu lui tournant le dos semblait bien menaçante, mais le plus gros danger restait la baguette. Si jamais elle pouvait donnait une seule seconde d'avantage à Drewall... Le regard de Mahlah se posa sur la sorcière qui s'amusait à terroriser son entourage et la petite blonde prit la décision la plus difficile de sa vie. Risquer la vie d'une ou deux personnes de plus pour s'assurer de garder un combattant -Drewall- de plus à ses côtés. Ce n'est donc pas vers Scylla qu'elle se tourna mais vers Caïn, pointant sa baguette non vers celle du sorcier ou sur sa lame, mais bien sur lui-même. Un truc qui apparaît et disparaît comme ça, ça n'engage rien de bon. Mais elle espérait que Drewall soit assez malin pour profiter de ce temps de répit et pour reprendre le dessus, tandis qu'elle pourrait ensuite s'occuper de la vilaine sorcière à qui il ne manquait plus que le nez crochu pour faire partie des contes d'Halloween. Ce n'est donc pas un sort de désarmement que Mahlah lança, mais, malgré une main tremblante, un "Confundo !" d'une voix forte et marquée. Dans le pire des cas, elle le ratait mais attirait l'attention sur elle pour quelques précieuses secondes. En théorie.

Réussit-elle à lancer son sort sur Caïn ?
Oui : Le confundo file droit vers Caïn dans le but de lui embrumer l'esprit quelques secondes.
Non : La main trop tremblante, le sort de Mahlah s'évanouit dans la pièce sans toucher rien ni personne.

Et merde.
black pumpkin



Running to the Sea.
In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea. Remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor.


Parchemin envoyé Mer 9 Aoû - 4:57

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Mahlah Ellsworth' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 13 Aoû - 16:59

avatar
avatar
profil
Je suis : Neventer , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 31/07/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 135 hiboux. J’incarne : Colton Haynes , et l’avatar que je porte a été créé par : Neventer Je parle en : #006666

Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Réparateur d'objets magiques, botaniste, potionniste clandestin (mais chut!) J’ai juré allégeance : à moi-même, les autres, allez au diable. Côté cœur, : C'est un bordel monstrueux.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Cold
Death Eaters ♚ Mahlah ♚ Drewall
« Walking in the shadows I’m dreaming every possible mistake I could commite tomorrow. When you’ll come deep inside your silence I listen words of angry and i’m scared that hands could stop to tremble when i’m bare. »
Be Forest - Florence (Cold, 2011)

Soudain, une odeur.  La haine. La mort. Le soufre qui ne fait qu'empester nos vies. Cette odeur nauséabonde qui n'épargnera personne.  Je balançais ce qu'il me restait de cigarette, sautais les quelques marches qui séparait du sol et fit signe de silence assez brutalement. J'écoutais. Mais il était déjà trop tard. La déjection de vampire qu'était Caïn Goldstein et son espèce de charogne suppurant de dédain venait de transplaner à quelques mètres de moi et mes acolytes. Je retenais mon souffle, en sachant pertinemment qu'ils n'allaient pas perdre de temps avant de tout retourner autour de nous. En une fraction de seconde, Lothar se voyait propulsé contre le mur comme un vulgaire pantin. Si le choc était le deuxième de la journée pour le Lupin, j'osais espérer qu'il allait se remettre dans le droit chemin après ces évènements. S'il y avait un après pour lui. Je ne m'autorisais pas à me demander s'il allait bien ou pas. Plus rien ne comptait ici. Depuis l'entrée des vermines, je suppose que j'avais légèrement laissé de côté l'un des principaux buts de ma mission. Je me surpris à maudire nos camarades qui nous avaient laissé là, à sauver des gens faibles et fragiles, qui n’avaient malheureusement quasiment aucune chance de survit en ces temps sombres. Une sensation étrange s'empara de moi. Sauvage. Animale. Le temps n'existait plus, la violence avait pris le dessus. Dans la panique générale, je me dirigeais vers Caïn, baguette dans une main, dague tirée de ma botte dans l'autre.  L'expression de mon visage révélait cette envie de me nourrir de la chair et du sang de Goldstein. Entre temps, Mahlah tenta de gagner du temps sur Caïn à ce que j'eus le temps de comprendre, mais visiblement sans succès.

OUI – D'un violant coup de baguette, Caïn Goldstein s'encastra dans un mur dont le matériaux pourrit par l'humidité et l'âge n'offrit aucune résistance à la rencontre du poids du sorcier.
NON – D'un violent coup de baguette, mon incontrôlable colère fit projeter une vitrine pleine à craquer de vieille vaisselle immonde près du mangemort qui reçu une pluie de porcelaine.

Je rangeais ma baguette et me jetais sur lui, entaillant sa joue avec une dague. « On ne dit plus bonjour ? Connard. » Murmurais-je à son oreille. Cette vue ne me donna qu'une irrésistible envie, ...

OUI –  … Je lui arrachais le lobe de l'oreille. En me relevant, la bouche pleine de sang, je lui crachais le morceau de chair au visage.
NON - … Mais le mangemort n'était pas suffisamment sonné pour se laisser faire, il dégagea, mais de rage, je lui assenais un coup de tête.

Je ne pensais même plus aux autres, ni à Mahlah qui devait très certainement être en duel avec l'autre vipère.  
Made by Neon Demon



Night Witches
Drewwal Eòghan Lupin ☽ It's all entertaining. We're coming after dark one after the other. Cut it and scatter. ©️ASTRA

Parchemin envoyé Dim 13 Aoû - 16:59

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Drewall E. Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 13 Aoû - 23:46

avatar
avatar
profil
Je suis : TF , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 10/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 403 hiboux. J’incarne : Dominic Sherwood , et l’avatar que je porte a été créé par : TF & Swanou, les codes signa par Astra . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Nate, le Phénix rebelle qui se fait péter la tronche et Eden, le Grimstone russe aux allures de globetrotter Je parle en : #99cccc



Je suis âgé de : 26 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Chasseur de créatures magiques pour le compte du Ministère J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : il bat pour ce que la Société jugerait comme inacceptable. Il bat face aux émeraudes, défaille au toucher des mèches sombres et appartient tout entier à un homme. Amour de l'ombre partagé mais gardé secret, j'appartiens corps et âme à celui que tous connaissent sous le nom de Drefer Rackharrow. Champ Libre :
MEMORY IS HEADED FOR DISASTER, HEART IS BEATING SLOW.




PLEASE HEAVEN, TELL ME. WOULD SHE BE PROUD OF ME ?



BECAUSE YOU'RE THE REASON MY HEART BEATS.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
En ligne
hail to the hounds
Second, don't you tell me what you think that I can be. I'm the one at the sail, I'm the master of my sea. I was broken from a young age, taking my soul into the masses. ft. PHOENIX BABIES


Les cris autour de vous ne te gênent pas le moins du monde, les yeux vairons fixés sur la cible. Un sourire narquois étire les traits de ton visage alors que tu tentes d’assassiner un autre protégé des phénix qui n’échappe des éclats verts que de justesse. Confundo. Le sort résonne dans ton dos et te force à détourner les yeux de Drewall quelques secondes à peine. Si le sort ne t’atteint pas, la distraction est néanmoins suffisante pour permettre au lupin de commencer à se rapprocher de toi dangereusement. Considérant Mahlah comme un danger moindre, tu fais partir un autre avada kedavra en direction d’une réfugiée qui cette fois-ci s’écroule au sol inerte. Si Scylla prend plaisir à s’amuser un peu, toi tu ne t’embarrasses pas à blesser les âmes en peine, tu fais au plus rapide. Les choses s’accélèrent si vite que tu as tout juste le temps de croiser le regard noir et avide de sang du lycan qui s’avance, dague en mains. « Showtime. » que tu lâches entre tes dents d’un autre sourire satisfait mais parviens malgré tout à te faire surprendre par la violence de son levé de baguette et du sort qui vient faire exploser une vitrine, mêlant verre et morceaux de porcelaines qui viennent entailler ta main gauche protégeant ton visage par réflexe. Blessures toutefois superficielles qui accordent une diversion à Drewall et lui permet de te bondir dessus, te faisant tomber lourdement au sol par la même occasion. Le tranchant de sa dague vient rencontrer la chair tendre de ta joue et la proximité avec cet animal baveux est loin de te faire plaisir. Un grognement s’échappe du fond de ta gorge pendant que les perles carmines dégoulinent lentement le long de ta joue, la piqûre de l’entaille te faisant froncer les sourcils, doigts serrant le manche de ton arme que tu ne bouges pas encore, comme d’un fait exprès. On ne dit plus bonjour ? Connard.

Proximité qui devient véritablement dérangeante mais paroles qui t’arrachent un sourire et un ricanement mauvais juste avant que tu ne sentes ses dents déchirer ton oreille avec violence. Cette fois, c’est un cri de colère mêlé à la douleur vivace qui s’envole de tes lèvres, t’obligeant à repousser violemment le lycan d’un coup de poing dans la mâchoire, et ce, malgré ton propre morceau de chair qu’il te recrache au visage. Il n’en faut pas plus à ta colère qui explose littéralement.

OUI
D’un coup sec, tu te redresses sans porter ta main à ton oreille blessée et sanguinolente. Sans ménagement et sans frapper à l’aveugle, la lame fend l’air et profite de la distance réduite pour venir entailler sèchement la cuisse de Drewall.

NON
D’un coup sec, tu te redresses sans porter ta main à ton oreille blessée et sanguinolente. Sans ménagement et sans frapper à l’aveugle, la lame fend l’air et tu profites de la distance réduite pour tenter de porter un coup à la cuisse de Drewall, mais ta première tentative échoue et tu te vois forcé de combler cette erreur par un coup de pied dans son abdomen.

Il apprendra que tu n’es pas né de la dernière pluie. Tu n’en es pas à ton premier Lupin, et probablement pas au dernier. « Tu sauras que je ne dis jamais bonjour aux chiens dans ton genre. » que tu lâches d’un air mauvais à son attention, enfin en mesure de lui répondre. Rapidement, tu recules, remets de la distance entre vous sans jamais le quitter des yeux, ou par à-coups furtifs en direction des autres qui hurlent panique. « Mais voyons donc cher clébard, ne feras-tu donc rien pour les empêcher de mourir sous tes yeux ? ».

OUI
Un nouvel éclat vert s’envole de ta baguette pour venir s’échouer sur une jeune femme de six ans ta cadette. Dommage collatéral de cette guerre. Dommage collatéral face auquel le Lupin ne semble strictement rien en avoir à faire.  

NON
Un nouvel éclat vert s’envole de ta baguette pour venir s’échouer sur une jeune femme de six ans ta cadette mais elle a le réflexe de se baisser, le sort venant dramatiquement toucher un enfant qui tentait de fuir, ce qui te fait grincer des dents discrètement. Dommage collatéral de cette guerre. Dommage collatéral face auquel le Lupin ne semble strictement rien en avoir à faire.  

« Ne sont-ils voués qu’à être des dommages collatéraux ? ».

OUI
Tu profites des palabres qui quittent tes lèvres pour t’avancer de quelques pas en sa direction et lever subitement ta baguette en un Incarcerem informulé qui suffira à t’apporter la diversion nécessaire, les liens se ruant déjà sur le phénix pour le bloquer.

NON
Tu profites des palabres qui quittent tes lèvres pour t’avancer de quelques pas en sa direction et lever subitement ta baguette en un Incarcerem informulé qui devrait suffir à t’apporter la diversion nécessaire, les liens se ruant déjà sur le phénix, mais un vieillard affolé passe tout juste entre vous à cet instant et prend le sort à la place du lycan, atterrissant un peu plus loin au sol, littéralement saucissonné.  





Parchemin envoyé Dim 13 Aoû - 23:46

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Caïn T. Goldstein' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mer 23 Aoû - 15:46

avatar
avatar
profil
Je suis : Wednesday , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 30/04/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 708 hiboux. J’incarne : Eva "Goddess" Green , et l’avatar que je porte a été créé par : Lux Aeterna . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Phèdre Momo & Saoirse Rackh. Je parle en : #6699cc

The more she gets hurt, the more venomous she grows.

Je suis âgé de : 29 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Oubliator au Département des Accidents et Catastrophes Magiques ainsi que Bourreau parmi les rangs du Lord. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : rien de palpitant depuis bien des années, mon frère aîné vendra certainement ma main au plus offrant. Champ Libre :



malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 




quête n°3
CAÏN GOLDSTEIN & SCYLLA LESTRANGE

Les sortilèges fusaient de toutes parts. Et cela plaisait beaucoup à la Lestrange. Certain n’atteignaient pas leur cible mais qu'importe, les dommages collatéraux comptaient quand même non ? Tant que ces sangs sales périssaient et souffraient, c'était le principal. Ils ne méritaient que ça, c'était donnant donnant avec la sorcière. Alors que cette dernière avait prit la décision de s'amuser un peu à son arrivée, la frustration de ne pouvoir en finir avec ce faux héros la fit changer d'avis. Son sort atteint le sorcier en pleine poitrine qui, elle le devinait sans mal, devait être en proie à une incommensurables douleur à présent grâce à son sectumsempra. Elle perdit bien vite son sourire amusé cependant, affichant de nouveau un visage froid et fermé. Plus envie de s'amuser, versatile, Scylla voulait à présent mener à bien la tâche qui leur avait été confiée, finit la rigolade. Elle fit quelque pas vers sa victime et envoya alors un Avada Kedavra vers le Phénix souffreteux déjà à terre pour en finir, passant d'un état de délire enfantin au plus sombre des sérieux. Les mangemorts avaient agi comme un coup de pieds frappant une fourmilière : les insectes s'échappaient de tous les côtés sans trop savoir où aller, complètement affolés. La panique. Pendant qu'elle était occupée à mettre fin à une vie, Caïn se faisait charcuter par un sac à puces. Se tournant vers son collègue, elle le voit se débrouiller tant bien que mal. Mais le combat restait équitable et il parvenait même à lancer encore des sorts touchant les fourmis. C'était parfait.

Alors qu'elle venait de se retourner vers Caïn, elle vit un sortilège lancé en sa direction, dans son dos qui plus est. Il le loupa en beauté et vint s'écraser sur un mur sans aucun effet quel qu’il soit. Le sac à puces n'avait pas lancé ça. La lamia chercha alors un court instant le sorcier responsable de cet échec. Un sorcier muni d'une baguette était une menace, il fallait l'éliminer au plus vite afin d'être en sécurité pour pouvoir poursuivre la mission en toute tranquilité. Combien étaient-ils ces sales rats ?! Peut-être qu'à eux deux ils ne feraient pas le poids … L'inquiétude pointa alors le bout de son nez. Lorsqu'elle posa ses yeux bleus sombres sur une jeune femme blonde toute frêle, plantée là non loin d'une encablure du hall mais armée d'une baguette, Scylla sût tout de suite qu'elle tenait son coupable. La mangemort leva alors son bout de bois magique, bien décidée à entraver cette menace émergente qu'est Mahlah. D'un mouvement sec du poignet la sorcière lance alors un Expelliarmus non prononcé.

Lancé de Dés n°1 :
-Oui  : la baguette s’échappe des mains de la jeune femme et atterrit à l'autre bout du hall.
-Non  : le sort passe à côté de la cible et se perd.

Désarmer était utile car la menace paraîtrait ainsi bien minime. Sans baguette cette sorcière se transformerait en fourmi paniquée, comme ses petits camarades. Mais la Lestrange voulait surtout anéantir toutes chances de possible riposte. Si Phénix ils étaient, leur place était à Azkaban. Ou bien dans la tombe. N'en ayant pas finit avec cette rebelle, Scylla tente une deuxième fois sa chance : « Expulso » récite-t-elle en accompagnant ses paroles d'un violent coup de bras, donnant très clairement un sens à son impulsion, visant Drewall.

Lancé de Dés n°2 :
-Oui  : Malhlah se voit soulever et propulser avec violence sur Drewall.
-Non  : Scylla échoue à viser Drewall et Mahlah finit simplement sa course contre un meuble en bois non loin de Caïn et son adversaire.

Les ramener pour une petite séance de torture était très tentant. Quelques cadavres jonchaient le sol du hall à présent, dont deux sorciers encore vivants qui avaient voulu jouer les héros. Pour attirer l'attention, la blonde avait fait fort.


Daddy's Little Psycho & Mommy's Little Soldier.
-If Death Comes For Me Today I'm Ready-


Parchemin envoyé Mer 23 Aoû - 15:46

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Scylla L. Lestrange' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Jeu 24 Aoû - 10:59

avatar
avatar
profil
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 14/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 76 hiboux. J’incarne : Imogen Poots , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Liv Rookwood Je parle en : #5F6C76

Running to the sea

Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : moldu, et je le vis très bien, qu'on vienne me dire en face que je vaux moins qu'un autre sorcier, et vous verez de quel bois je me chauffe. Dans la vie je suis : Département Recherche et Développement magique – inventions J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire
malle
raise your wand
 

Quête n°3
I could hear them howling from afar. I saw them rushing to your car. In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea, the burning houses and the trees. I remember running to the sea, alone and blinded by the fear. And the river flows beneath your skin, like savage horses kept within. And all is wasted in the sand, like breaking diamonds with your hand. I remember running to the sea, remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor. And the river flows beneath your skin, like savage horses kept within. And all is wasted in the sand, like breaking diamonds with your hand. And the river grows inside of me.


Bravo Mahlah. Tu voulais attirer l'attention, c'est gagné. La vipère qui s'amusait à massacrer des gosses avait porté son attention sur elle, et vu que son attention était centrée sur son attaque vers Caïn, qu'elle foira lamentablement, elle ne la remarqua pas. Pas tant que sa baguette ne lui échappa pas des mains, tout du moins. Après ça, ce fut le bordel dans sa tête. Elle ne put que voir sa baguette voler plus loin sans pouvoir rien y faire, impuissante, avant de chercher d'où venait ce sortilège. Elle ne mit pas longtemps à trouver, ça ne pouvait venir que d'une personne, et lorsque Mahlah posa les yeux sur Scylla elle se sentit décoller du sol... Avant d'être propulsée. Un cri s'échappa de ses lèvres tandis qu'elle traversait la pièce pour mieux s'écraser contre Drewall. Elle ne doutait pas des muscles du loup mais pour le coup elle n'était pas sûre qu'il puisse arrêter un boulet de canon. Parce que c'était précisément ce qu'elle avait l'impression d'être à ce moment. Ils s'écroulèrent tous les deux sur le sol et Mahlah se rendit compte qu'elle était bien contente qu'il fut sur sa trajectoire, parce qu'entre un mur et son corps frêle, elle n'aurait pas parié sur le second. Elle avait néanmoins sentit le coup passé et sentit des douleurs lui traverser tout le corps alors qu'elle se redressait maladroitement sur le sol. Ses bras et ses jambes tremblaient, son esprit comprenait. Ils devaient partir. Ce combat était trop dangereux et ils allaient mal finir à ce rythme là. Ils ne pouvaient rien faire non plus pour les civils et ça la rendait mal à l'idée de les abandonner mais ils n'étaient pas Superman. Ils devaient se barrer, au moins tenter de récupérer la carte magique. S'il échouait lamentablement à sauver le peu de personnes qui restait, ils pourraient en sauver d'autre par le biais de cette carte. Tout du moins elle l'espérait. Son regard se posa sur sa baguette, puis sur Drewall. "On doit y aller ou on va se faire massacrer..." lâcha-t-elle dans un souffle. Elle se redressa légèrement en croisant un instant le regard effrayant de Caïn qui se tenait devant eux. Elle ne réfléchissait plus. L'adrénaline et la peur parlaient pour elle. "Faut rejoindre la malle, on a plus le temps." Elle ne croyait pas ce qu'elle était sur le point de faire, c'était dingue. D'un geste fort, elle poussa Drewall vers Caïn pour attirer son attention et tapa un sprint vers sa baguette, qu'elle récupéra en pleine course avant de plonger derrière un meuble renversé pour éviter un éventuel sort lancé. Elle venait indirectement de dire à Drewall où elle allait, à lui de suivre s'il le pouvait. Elle prit à peine quelques secondes pour remettre ses idées en place et se remit à courir vers la porte de l'aile Est en jetant un "Sectumsempra", mais vers Scylla cette fois.

Le sort atteint-il Scylla ?
Oui, l'attaque la frappe de plein fouet dans le but de lui provoquer de profondes coupures.
Non, le sort dévie et frappe le lustre au dessus de la sorcière qui se détache et tombe vers elle.

Enfin un peu de chance ! Le temps que Scylla subisse ou se protège de l'attaque, elle eut le temps de parcourir les derniers mètres qui la séparaient de la porte de l'aile Est et s'y engouffra. Elle ne pouvait pas s'occuper de Drewall pour l'instant et elle espérait vraiment qu'il la suive. Mais il était plus fort qu'elle, elle ne s'inquiétait pas trop. Elle avait en tête la mission principale et elle devait se rendre au ministère. Et dans le pire des cas, même si elle se faisait rattraper ça laisserait quelques minutes de plus aux deux ou trois derniers civils survivants de fuir. Quand à elle, elle poursuivait son sprint vers la porte qui contenait l'armoire. Si au moins l'un des deux pouvaient passer... Ce serait complètement inutile si Drewall ne pouvait pas les arrêter et qu'ils la suivaient à l'intérieur. Mais tant pis. Elle aurait tout donné au moins. Pour Elias et Salomé.
black pumpkin



Running to the Sea.
In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea. Remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor.


Parchemin envoyé Jeu 24 Aoû - 10:59

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Mahlah Ellsworth' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 27 Aoû - 18:34

avatar
avatar
profil
Je suis : Neventer , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 31/07/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 135 hiboux. J’incarne : Colton Haynes , et l’avatar que je porte a été créé par : Neventer Je parle en : #006666

Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Réparateur d'objets magiques, botaniste, potionniste clandestin (mais chut!) J’ai juré allégeance : à moi-même, les autres, allez au diable. Côté cœur, : C'est un bordel monstrueux.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Cold
Death Eaters ♚ Mahlah ♚ Drewall
« Walking in the shadows I’m dreaming every possible mistake I could commite tomorrow. When you’ll come deep inside your silence I listen words of angry and i’m scared that hands could stop to tremble when i’m bare. »
Be Forest - Florence (Cold, 2011)

La rage avait pris possession de mon corps. J'aurais aimé que cet événement fracassant ait lieu pendant la pleine lune. J'aurais aimé sentir mes os se broyer, se déformer, sentir mes dents s'allonger, mes poils pousser et me recouvrir par milliers. J'aurais aimé être plus sauvage que je ne l'étais déjà. Mais je n'en n'avais pas besoin. J'avais la combinaison parfaite. J'étais l'humain et l'animal, lucide et sauvage. Un parfait psychopathe.
Alors que dans un bruit écœurant, Caïn recevait son propre lobe d'oreille en plein visage, il se releva avec un coup de poing et m'entailla la cuisse d'un geste avec son autre main. Entre mes dents serrées par le choc, j'inspirais bruyamment, le nez plissé, les sourcils froncés. Il n'avait pas touché l'artère mais le sang qui jaillissait de la plaie forma en quelques secondes une grande tâche à l'endroit où mon pantalon l'épongeait. Je plongeais mon regard dans celui de mon adversaire. Alors que je respirais par la bouche et que je serrais les dents, mon sourire s'élargit et je laissais un rire s'échapper. Mauvais. La dépersonnalisation n'avait rien de magique à ce niveau-là. « Tu sauras que je ne dis jamais bonjour aux chiens dans ton genre. Mais voyons donc cher clébard, ne feras-tu donc rien pour les empêcher de mourir sous tes yeux ? ». Me disait-il pour gagner du temps et de la distance. Je gardais la même expression, n'ayant aucun contrôle sur elle. « Tu parles trop, nécrophage. » Il lança plusieurs sorts alors que je venais d'achever ma réplique, mais au vu de sa réaction, le résultat n'était pas celui espéré. « Ne sont-ils voués qu’à être des dommages collatéraux ? » Nouveau rire. L'avantage d'un lieu clôt était d'utiliser les murs à son avantage. Caïn avait suffisamment reculé. Mais son acolyte préféra se servir de Mahlah comme d'une boule de bowling  pour la faire s'écrouler sur moi. Sonné et encore plus en colère, je repoussais la jeune femme comme si je ne la connaissais pas et qu'elle n'avait été qu'une gêne, pour que Caïn ne se serve d'aucune de mes émotions contre moi. «  On doit y aller ou on va se faire massacrer... Faut rejoindre la malle, on a plus le temps. » Je ne répondais pas à la Phoenix, mais je saisissais où elle voulait en venir et l'urgence dans sa voix me rappelait que nous étions en mission plutôt que dans une vulgaire baston. En une seconde, je tournais mon regard vers Mahlah qui attaqua la vipère, à présent victime d'un violent Sectumsempra. Sans attendre les conséquences du sortilège, je remontais mon foulard, glissais ma main dans la poche de mon manteau, puis je lançais un petit objet sphérique dans un mur de pierre, à quelques mètres de Caïn. Le projectile explosa dans une fumée noire opaque, étouffante, qui s’engouffra dans toute la pièce. Les gens suffoquaient, toussaient, vomissaient. J'allais presque quitter la salle, mais je savais que les mangemorts n'allaient pas s'arrêter là. Alors, en suivant les traces de Mahlah vers la porte qui menait à l'aile Est, j'allais chercher dans une autre poche, un nouveau projectile. Dans ma course, je le plaçais dans le renfoncement d'un mur, aux côtés d'une petite statuette hideuse. D'un geste rapide et habitué, j'allumais la petite mèche avec mon briquet.

OUI – Le petit objet explose et détruit le mur, provoquant un effondrement dans un puissant vacarme. Profitant de l'éboulement, je me remettais à courir et je rejoignais Mahlah dans la pièce où se trouvait l'armoire, en croisant les doigts pour que le mur détruit ferait barrage aussi longtemps que nécessaire...
NON – Je me suis remis à courir mais la mèche s'est éteinte avant d'avoir atteint l'explosif. Je rejoignais Mahlah, en espérant que le lacrymogène avait obligé nos ennemis à perdre notre trace pendant quelques minutes, le temps que nous rejoignons l'armoire...

… Je laissais un dernier petit cadeau à nos ennemis en refermant la porte de la pièce derrière nous. En la rouvrant, les deux individus provoqueraient un choc dans l'explosif en forme de bloque porte.

OUI – Si les mangemorts arrivent jusque là, ni moi, ni Mahlah ne pourront voir les conséquences de l'explosion.
NON – L'objet mal dosé ira heurter un mur, le détruira, compromettant la structure de la pièce.

Tant pis pour Derek et Lothar. Tant pis pour ceux qui nous avaient abandonné. Tant pis pour les réfugiés. S'ils étaient suffisamment malins, ils auraient compris qu'il était temps de prendre la poudre d'escampette. J'étais conscient que Mahlah et moi-même avions échoué à la moitié de notre mission. Peu m'importait. J'en voulais à la terre entière d'avoir été fourré dans un traquenard pareil. Moi qui voulait proposer plus fréquemment mes services à l'Ordre, je me souvenais à présent pourquoi j'avais agit en solo toutes ces années.  

Made by Neon Demon



Night Witches
Drewwal Eòghan Lupin ☽ It's all entertaining. We're coming after dark one after the other. Cut it and scatter. ©️ASTRA

Parchemin envoyé Dim 27 Aoû - 18:34

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Drewall E. Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mar 29 Aoû - 19:27

avatar
avatar
profil
Je suis : TF , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 10/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 403 hiboux. J’incarne : Dominic Sherwood , et l’avatar que je porte a été créé par : TF & Swanou, les codes signa par Astra . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Nate, le Phénix rebelle qui se fait péter la tronche et Eden, le Grimstone russe aux allures de globetrotter Je parle en : #99cccc



Je suis âgé de : 26 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Chasseur de créatures magiques pour le compte du Ministère J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : il bat pour ce que la Société jugerait comme inacceptable. Il bat face aux émeraudes, défaille au toucher des mèches sombres et appartient tout entier à un homme. Amour de l'ombre partagé mais gardé secret, j'appartiens corps et âme à celui que tous connaissent sous le nom de Drefer Rackharrow. Champ Libre :
MEMORY IS HEADED FOR DISASTER, HEART IS BEATING SLOW.




PLEASE HEAVEN, TELL ME. WOULD SHE BE PROUD OF ME ?



BECAUSE YOU'RE THE REASON MY HEART BEATS.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
En ligne
hail to the hounds
Second, don't you tell me what you think that I can be. I'm the one at the sail, I'm the master of my sea. I was broken from a young age, taking my soul into the masses. ft. PHOENIX BABIES


L’insulte qui part de la bouche du chien n’en est pas une à tes oreilles. Elle ne t’atteint pas ni ne te trouble, bien au contraire. S’il t’observe de ce large sourire, tu ne peux qu’en faire de même, sourire en coin qui se glisse à tes lèvres comme le plus infâme des poisons. Arrogance exacerbée malgré le sang qui ruisselle le long de ton cou pour venir s’échouer en gouttes à même le sol. Cette chaire déchirée est douloureuse, brûlure vivace qui a su t’énerver davantage sur le moment, mais jamais tu ne comptes t’arrêter ou même t’empêcher d’aller au bout de la sauvagerie, si telle doit-elle être aujourd’hui. L’espace se crée entre toi et la silhouette de Drewall mais alors que tu t’apprêtes à reprendre tes assauts de plus belle, Mahlah se met à voler et rencontrer le corps du Lupin. Les deux phénix s’étalent comme deux quilles à même le sol et tu fronces les sourcils avant de constater qu’il ne s’agit là que d’un effet de Scylla à laquelle tu adresses un très léger sourire en coin, lame tournoyant dans ta main. Les choses se passent très vite et tu n’as pas le temps de lever ta baguette que c’est à nouveau le corps du loup qui vient à ta rencontre et t’empêche de viser la jeune femme qui a osé te fixer droit dans les yeux. Cette dernière en profite pour lancer un sort en direction de ta comparse et tu fulmines, espérant que Scylla parviendra à l’avoir esquiver car tu n’as de nouveau pas l’occasion de blesser davantage le phénix que tu l’observes jeter un objet sur le mur à ta gauche. « Scylla ! Projectile ! » que tu beugles juste avant que l’objet n’explose, accompagné d’un protego.

OUI
Le protego fonctionne et empêche la fumée de t’étouffer plus qu’elle ne l’aurait fait dans le cas contraire, te permettant de gagner du temps.

NON
Le protego n’est pas assez rapide et la fumée noire t’englobe à l’image des autres personnes présentes dans la pièce. Tu grognes et caches le bas de ton visage à l’aide de ton haut mais il t’est impossible de voir plus loin que le bout de ton nez.

Tu finis par te servir d’un expulso comme d’un moyen de contrer la fumée opaque et ainsi être en mesure de voir où les deux idiots se dirigent. Là où la majorité des personnes encore présentes se sont stoppées net, bloquées par la suffocation de la fumée, c’est le corps en mouvement de Drewall qui t’interpelle. « Lestrange, direction Est ! » que tu beugles à nouveau à l’attention de Scylla, n’ayant pas le temps de t’attarder sur son état. Baguette pointée en avant, tu ranges la lame de ta main droite dans ta poche et files en direction des impurs, non sans avoir la gorge irritée. C’est en courant que tu parviens à rejoindre le couloir emprunté mais bien que tu te méfies, l’explosion retentit alors que les silhouettes des deux phénix s’éloignent et tu es forcé de te protéger.

OUI
Tu t’es stoppé à temps, l’explosion ayant eu lieu juste quelques secondes avant que tu n’arrives et tu parviens à repousser plusieurs pierres s’effondrant, dégageant ainsi un peu la voie, mais pas suffisamment pour pouvoir passer.

NON
L’explosion te propulse de côté contre le mur d’en face et tu souffles sous le choc, ta tête heurtant la surface rigide dans un grognement agacé et douloureux, liquide carmin ruisselant contre tes doigts se portant à l’arrière de ton crâne. Il te faut néanmoins te relever.

Pas le temps de rester inactif. Couvert de poussière et le sang rouge dégoulinant toujours dans ton cou, tu te sépares de ta cape sombre devenue bien trop encombrante et lèves ta baguette en direction du mur de pierre.

OUI
« Confringo ». Le sort part et fait un trou dans les pierres échouées, permettant de dégager plus rapidement la roche. Tu répètes le processus une seconde fois, ce qui te permet d’escalader à distance raisonnable le mur qui bloque le passage et dans une durée pas suffisamment grande pour trop te retarder.

NON
« Confringo ». Le sort part au milieu vers les pierres échouées mais n’a pas l’effet escompté, ce qui t’oblige à réitérer une seconde fois. Cette fois, ça marche, mais tu as perdu du temps qui vous est précieux et l’escalade est moins aisée que prévue.
 
Tu ignores ce que les Phénix cherchent, mais il est hors de question qu’ils parviennent à s’enfuir, alors une fois que tu as passé le mur, tu te remets à courir, sourcils froncés et hargne au cœur. Pas de doute possible quant à leur direction, et la porte fermée n’est pas du genre à te faire peur, mais deux explosions suffisent et tu n’iras pas à l’aveugle. Pas cette fois en tout cas. Rejoint ou non par ta comparse, tu avises la porte et viens t’adosser contre le mur à quelques mètres de cette dernière, de façon à ne pas être vu et à distance suffisante. Pas un son ne s’échappe de la pièce et tu fais de même, calmant ta respiration comme tu le peux. D’un geste de baguette, tu fais en sorte que la porte s’ouvre à la volée et te protèges de l’explosion qui fait à nouveau son effet.

OUI
L’explosion n’est pas assez grande pour créer un autre éboulement, mais suffisamment pour projeter quelqu’un au sol et le faire vibrer, détruisant la chambranle de l’entrée de la pièce par la même occasion, laissant celle-ci définitivement ouverte.

NON
Si l’explosion détruit le chambranle de la porte, d’autres pierres s’effondrent, rendant l’accès également difficile, l’une d’entre elle ayant fait office de projectile contre ton épaule, t’obligeant à serrer les dents pour ne pas te faire repérer tout de suite.

Ils n’ont aucun moyen de savoir si l’explosion vous a eu, toi et Scylla, c’est donc votre chance. Tu attends à peine quelques secondes et décide de t’arrêter sur l’ancien pas de la porte en visant Mahlah.

OUI
« Endoloris. ». Pas de haussement de ton pour toi qui en définitive est subitement bien trop calme, au summum de l’agacement. C’est la colère sourde qui s’exprime dans le sort que tu lances, usant de l’impardonnable, toi qui n’en est pourtant pas friand à côté de l’utilisation d’une lame. Le sort touche la sorcière de plein fouet mais cela ne t’arrache aucun sourire. Tu veux juste les empêcher de fuir.

NON
« Endoloris. ». Pas de haussement de ton pour toi qui en définitive est subitement bien trop calme, au summum de l’agacement. C’est la colère sourde qui s’exprime dans le sort que tu lances, usant de l’impardonnable, toi qui n’en est pourtant pas friand à côté de l’utilisation d’une lame. Mais le sort ne touche pas la sorcière une pierre s’effondrant encore te forçant à te décaler.
 



Parchemin envoyé Mar 29 Aoû - 19:27

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Caïn T. Goldstein' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 24 Sep - 19:32

avatar
avatar
profil
Je suis : Wednesday , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 30/04/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 708 hiboux. J’incarne : Eva "Goddess" Green , et l’avatar que je porte a été créé par : Lux Aeterna . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Phèdre Momo & Saoirse Rackh. Je parle en : #6699cc

The more she gets hurt, the more venomous she grows.

Je suis âgé de : 29 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Oubliator au Département des Accidents et Catastrophes Magiques ainsi que Bourreau parmi les rangs du Lord. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : rien de palpitant depuis bien des années, mon frère aîné vendra certainement ma main au plus offrant. Champ Libre :



malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 




quête n°3
CAÏN GOLDSTEIN & SCYLLA LESTRANGE

Deux, ils étaient deux à défendre les sangs-de-bourbe à présent. Scylla avait réunis ce duo de traîtres en se servant de l'un pour handicapé l'autre. Les autres continuaient de se cacher, de pleurer, de crier parfois en voyant les sorts fuser à proximité, les frôler dangereusement. Ils craignaient pour leur vie et ils avaient bien raison, il aurait été fou de garder son calme dans une situation pareil. Bien entendu la riposte ne se fit pas attendre : la blonde qui avait volé quelques secondes plus tôt lança un sectumsempra en plein sur la Lestrange qui ne put se protéger à temps. Frapper par le sortilège la sorcière s'écroula et se mit ainsi à se vider très doucement de son sang, des lacérations piquantes spontanées parcourant son corps de toutes parts sous sa robe noire. Étonnamment ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait sous l'emprise de cette malédiction ; lors de l'attaque sur Poudlard aussi Scylla avait dû subir et résister à ce maléfice. La jeune femme retint alors ses cris en les changeant en gémissements rauque de douleurs. Alors qu'elle se retrouvait à moitié baissé, un genoux au sol elle entendit Caïn prononcé son prénom juste avant que la pièce ne soit plongée dans un chaos total. Ce n'était pas des phénix mais des kamikazes, à croire qu'ils n'avaient aucune considération pour leurs semblables apeurés qui étaient restés dans la salle.

Pas le temps de comprendre, de se préparer, de lever sa baguette, Scylla protégea sa tête de ses bras par réflexe, recroquevillée sur ses genoux. Pas le temps de souffler, pas une minute, pas une seconde, les événements s'enchaînaient à une vitesse folle alors qu'il lui fallait faire l'effort de se relever, peiner, en chier. Déjà en train de souffrir à cause des nombreuses plaies qui avaient pris place sur chacun de ses membres, la Lestrange se mit à tousser à pleins poumons avant de venir couvrir sa bouche et son nez d'une de ses manches, gardant sa baguette bien en main de l'autre. Caïn et les autres avaient déjà quitté la pièce, elle l'avait entendu, il lui avait dit où aller. Il fallait donc se lancer à leur poursuite maintenant. Ils tenaient déjà deux rebelles qui avaient facilement été mis hors d'état de nuire. Il ne restait plus que ces deux crétins et ils pourraient ainsi reprendre le cours de leur mission, s'occuper des survivants comme il se doit. Mais il fallait se mettre debout sur ses deux pieds pour ça. Le visage à moitié couvert, l'Oubliator ne pouvait correctement reprendre son souffle mais les lacérations finissaient déjà par cesser. Elle mit alors un pieds à terre, se releva un peu en chancelant, puis l'autre, grimaçant en prenant complètement appui dessus. La missions pouvait continuer.

Le temps qu'elle se remette de tout ça, la mangemort avait pris un peu de retard sur la situation. Heureusement pour elle son coéquipier avait déjà déblayé le chemin qu'elle n'avait plus qu'à suivre pour les rattraper. Alors que la sorcière reprend sa course en escaladant des gravas une énième détonation se fait entendre, pile poil dans la direction qu'elle s'apprêtait à prendre vers l'aile Est. Elle était donc sur le bon chemin. Elle arriva tout juste après l'explosion de la porte qui n'existait plus. Elle tomba sur son camarade mangemort, caler contre un mur, silencieux, Scylla n'avança donc pas d'avantage afin d'éviter d'être vu. Chacun d'un côté de la porte, la pièce était à présent ouverte et il ne tenaient qu'à eux d'entraver les deux criminels en fuite. Caïn lança un sortilège impardonnable de torture physique en direction de la petite garce qui ne cessait de s'en tirer. Bien décidée à les stopper dans leurs petites affaires, Scylla à son tour attaqua. Ils aimaient les explosions, qu'à cela ne tienne, la sorcière ne se fit pas prier pour prononcer un « Bombarda », baguette levée. Ils avaient déjà mis un foutoir sans nom dans ce taudis, ils n'étaient plus à cela près.

Lancé de Dés :
-Oui  : Le bombarda envoie valser les gravas causés par l'explosion de la porte dans toute la pièce, propulsant les phénix blessés contre le mur du fond.
-Non  : Le sort fait s'effondrer le mur qui se trouve derrière les phénix, les décombres bouchant quelque peu l'accès au prochain couloir.

Une fois le sortilège effectué, la Lestrange se replia derrière le mur duquel elle avait surgit afin de se mettre à l'abri, se cachant de possible retombées dangereuses. Lassée de leur courir après elle se préparait déjà à contre-attaquer, sa baguette toujours prête. Cette pièce devait être la dernière qu'ils traversent, quoi qu'ils cherchent, ils ne devaient aller plus loin.


Daddy's Little Psycho & Mommy's Little Soldier.
-If Death Comes For Me Today I'm Ready-


Parchemin envoyé Dim 24 Sep - 19:32

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Scylla L. Lestrange' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

 

Quête n°3 - Ordre du Phénix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ordre de Mission
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Réintégration de Fanmi Lavalas dans la course: l'ordre est formel
» Ordre repêchage 2011 + loterie
» [Templar] L'ordre des templiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Angleterre :: Habitations-