Partagez | 
Quête n°3 - Ordre du Phénix

()
Parchemin envoyé Mar 11 Juil - 22:34

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 550
malle
raise your wand
 
Quête n°3
- Drewall, Mahlah, Lothar & Derek -
Hardwick Hall - Mercredi 15 mai 1991

Vous êtes enfin sortis du chaos. Sans savoir comment, par miracle penserez-vous peut-être - vous voilà enfin loin de ceux qui sont venus apporter la mort et la désolation dans votre précieux havre. Durant votre fuite, le bâtiment a explosé par endroits : vous vous êtes relevés avec peine, et vous êtes peut-être aperçu que celui ou celle auquel vous teniez n’était plus là… blessé, enseveli... mort ? Vous avez laissé un ou des êtres chers derrière vous, tiré par un camarade qui voulait vous sortir de là. Le choix n’existait pas, il vous fallait vivre ou mourir. Avancer ou tomber. Alors vous avez repoussé vos inquiétudes, et avez foncé jusqu’à la limite où vous deviniez pouvoir transplaner en priant pour que les autres s’en sortent aussi.

Un bâtiment a cependant attiré votre regard, par on ne sait quel miracle, le souvenir d’une discussion vous est revenu, vous vous êtes rappelé que cet endroit est abandonné, trop délabré, un peu oublié du monde. Vous décidez de vous y abriter, au moins pour reprendre votre souffle, au moins pour espérer respirer avant de poursuivre sur votre lancée dans une course effrénée. Ils sont là, les autres Phénix, vous les voyez débarquer les uns après les autres. L’espoir fait vivre, vous avez envie de croire que tout va s’arranger. Et d’urgence, tout s’organise.

Skander Lupin est là, encore debout, couvert de poussière mais entier. Il est de sale humeur, contrarié par la situation et si il n’aboie pas les ordres, le ton ne laisse pas de place à la discussion : ils ne devaient pas partir si vite à la recherche d’indices mais ils n’ont plus le choix, leur temps est compté. Il partira donc avec Nathaniel, Ciena et Alexander sur la piste qu’ils avaient envisagé de suivre à l’origine : Abelforth. Le danger le pousse à écarter Odette, Alienor, Magnolia, Victoire et Phèdre, poussé par un élan de bonté ou par l’envie de ne pas être encombré par la protection des jeunes femmes. Il demande à Ekaterina de les emmener à la bibliothèque magique afin qu’elles puissent trouver des informations sur cette île mystérieuse. Il n’a pas le temps de négocier avec les protestations d’Odette puisque deux Mangemorts font sauter la vieille porte délabrée, l’un illuminant différents protagonistes d’une aura magique visiblement liée à cette drôle de carte que tient l’autre en retrait. Alienor attrape Magnolia et Odette, Ekaterina saisit Victoire et Phèdre puis Magnolia a le réflexe de saisir le bras d’Ekaterina et toutes transplanent juste avant qu’une autre explosion ne souffle les lieux. « Vous quatre, réglez ça ! » La voix de Skander résonne dans la pièce, entre les quintes de toux liées à la poussière et les grognements contrariés de ceux qui se sont pris des débris sur le crâne. Drewall, Derek, Lothar et Mahlah s’échappent donc des décombres à toutes jambes, sans émettre de protestations : ils ont déjà compris que leur existence était en jeu.

« Vous quatre, réglez ça ! » L’ordre résonne encore dans l’esprit de Drewall, Lothar, Mahlah et Derek. Premier réflexe, transplaner, n’importe où. Encore couverts de poussière, ils se remettent de cet épisode, mais hors de question de rester dans ce champ au milieu de nulle part pour longtemps. Très vite, Mahlah évoque la malle à disparaître qu’une équipe a réussi à faire entrer au Ministère quelques temps plus tôt. L’armoire à laquelle la malle mène se trouve à Hardwick Hall, l’une des planques qui se trouve près de la ville de Derby. Elle n’aurait pas dû servir si vite, surtout sans préparation ni polynectar, mais le temps presse et les instructions de Skander sont claires. La carte ensorcelée se trouve à n’en pas douter au Ministère et s’y introduire de force serait du suicide. Alors les quatre sorciers transplanent dans l’entrée du Hardwick Hall, et sont aussitôt accueillis par une dizaine de personnes : un seul parmi eux est un membre actif des phénix, les autres sont des civils protégés par l’Ordre. Enfants, personnes âgées et femmes enceintes, autant d’individus restés à l’abris ici pendant que la réunion avait lieu à Chatsworth House. « Où est Erik ? » demande l’une, « est-ce qu’ils vont bien ? Que s’est-il passé ? » interroge l’autre. Peut-être l’équipe prendra-t-elle le temps de rassurer ces pauvres gens, avant de se diriger vers la pièce où Mahlah sait que l’armoire a été rangée.

INFORMATIONS

Vous devrez privilégier les réponses courtes de 500 mots maximum. Nous interviendrons régulièrement avec le PNJ afin de vous forcer à faire des choix dans vos actions, ce qui déterminera la suite de votre quête. Vous devrez également user du dé afin d'avancer ou pour tout sort que vous jetterez, c'est pourquoi nous vous rappelons que vous pourrez trouver des explications sur leur utilisation ici et que nous sommes à votre disposition pour des renseignements supplémentaires.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mer 12 Juil - 11:37

avatar
avatar
profil
Je suis : Zelos/ Julien , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 27/06/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 75 hiboux. J’incarne : Billy Huxley , et l’avatar que je porte a été créé par : Pixelow & Morphine signa: Abi Je parle en : #0099ff

/

Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire Champ Libre :
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Quête N°3

It's Time To Work


Transplaner après avoir vu Skander énerver, en voilà une journée qui commence bien pour moi, je m'allume une cigarette comme à mon habitude. Moi qui n'aime pas les ordres d'habitude, je dois bien avouer que maintenant, la situation était beaucoup plus importante que je ne le pensais. Je n'avais pas le temps de saluer mes camarades, la situation était bien trop grave et me mettait de mauvaises humeurs, je ne connais pas ce fameux Skander, du moins pas comme je le souhaiterais, évidemment, j'ai entendu parler de lui.

Bon apparemment, nous étions dans l'entrée du Hardwick Hall, du moins c'est la déduction que je pouvais faire à ce moment précis. Je regarde autour de moi en époussetant ma veste et je regarde chacun de mes camarades en me demandant ce qui peut bien ce passé par ici alors que je vois une dizaine de personnes qui viennent à notre rencontre, ce serait une situation des plus charmantes, si on ne se trouvait pas dans une telle situation. Les questions des personnes qui se trouvaient ici n'étaient pas les plus réjouissantes, mais je devais les rassurer un minimum pour pouvoir détendre l'atmosphère. Alors que ma cigarette fume sur le coin de ma cigarette, je m'avance pour chercher du regard un cendrier et je leur réponds d'une voix douce et détendue.

- Eric doit être en sécurité à l'heure où nous parlons, ne vous en faites pas. Quant à ce qu'il s'est passé, tout ce que je peux dire, c'est que nous venons ici via l'ordre de Skander alors rassurez-vous.

Je claque mes cendres dans un bol vide qui va me servir de cendrier de fortune et je retourne vers Mahlah, me mettant dos aux personnes qui sont venues à notre rencontre, je lui murmure d'une voix douce et claire question qu'elle soit la seule à m'entendre.

- Il faut que tu trouves la malle, pendant ce temps, je reste ici pour essayer d'apaiser les frayeurs des gens surtout des plus jeunes question que la panique ne gagne pas tout le monde d'accord ? Tu feras passer le mot aux autres en temps voulut, je compte sur toi l'intello.

Je me retourne vers les gens avec un large sourire question de scruter les visages et de percevoir les émotions de chacun. Puis tout en écartant les bras, je m'adresse à qui voudra répondre.

- Alors, qui veut bien me faire visiter ce charmant endroit ?

Je me mets accroupis devant deux jeunes enfants, mettant ma cigarette dans le bol que j'écrase doucement avant de me transformer en panda roux et de venir à leurs hauteurs question de réussir à leurs arrachés un sourire. Et puis dans cette forme, je serais bien plus efficace en terme d'ouïe et d'odorat.

© MR. CHAOTIK





Derek Callahan-/-Cúchulainn-/-Zelos
Member Of The Order Of The Phénix & Animagus
Be My Friend, Be Nice Or Die

Parchemin envoyé Mer 12 Juil - 16:12

avatar
avatar
profil
Je suis : Neventer , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 31/07/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 93 hiboux. J’incarne : Colton Haynes , et l’avatar que je porte a été créé par : Neventer Je parle en : #006666

Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Réparateur d'objets magiques, botaniste, potionniste clandestin (mais chut!) J’ai juré allégeance : à moi-même, les autres, allez au diable. Côté cœur, : Dahlia Forest est mon âme soeur, et non, nous ne sommes pas mariés, bon sang !
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Cold
Lothar ♚ Derek ♚ Mahlah ♚ Drewall
« Walking in the shadows I’m dreaming every possible mistake I could commite tomorrow. When you’ll come deep inside your silence I listen words of angry and i’m scared that hands could stop to tremble when i’m bare. »
Be Forest - Florence (Cold, 2011)

Nous aurions presque pu sentir le temps filer à travers nos doigts. Ou alors, étaient-ce les battements de nos cœurs que nous ressentions à travers nos veines et nos artères ? Je n'avais jamais été autant énervé, que ce soit par la pression ou par l'envie de les voir tous périr, pendus au bout d'une corde ou la tête au fond d'un seau et le reste du corps gisant à l'autre bout d'une salle d'exécution. Je cherchais le regard de Lothar, la colère et la peur y faisaient drôle de ménage. Et puis nous sommes partis. Dix minutes plus tard, je n'étais déjà plus capable de me souvenir de ce que nous avions fait à la minute précédente, mais mon cousin était toujours à mes côtés. Même si nous avions passé peu de temps ensemble jusque là, je me sentais rassuré, je devais bien l'admettre, mais je n'avais pas le temps de décrypter les informations que mon cerveau m'envoyait, je devais tenir ma garde et alors que je commençais à la relâcher, Skander nous aboya dessus. Je lui répondais avec un regard perçant et sauvage. Lui-même le connaissait bien, typique des fils de la lune, il n'allait pas mal l'interpréter. Il devait savoir que je n'étais déjà plus moi-même.
Deux transplanages plus tard, le silence revint suite à quelques exclamations et soupirs ressemblant davantage à des cris de surprise étouffés. Je balayais la pièce du regard. Il faisait sombre. Où étions-nous déjà ? Ha oui ! L'une de ces planques où je n'avais jamais mis les pieds. Hardwick Hall. Je ne sais pas ce que mon cerveau essayait de me dire, mais tout ce que je recevais était un profond sentiment de déception, de culpabilité et d'échec. Nous étions quatre. Quatre. Quatre imbéciles à entendre nos cœurs battre dans le hall d'une baraque pleine de chiards, de vieilles et de femmes enceintes jusqu'aux yeux qui venaient de faire monter l'atmosphère de 80% sur l'échelle de la tension. Ou peut-être bien que c'était de notre faute. Je me tournais, il y avait Lothar, qui avait toujours le même regard. Et puis Derek Callahan, qui venait d'envoyer Mahlah Ellsworth en quête de la malle. Des cellules grises et une bonne paire de bras en plus, ce n'était pas de refus. Une petite fenêtre, enfoncée dans un très large mur de pierre, au-dessus des marches d'un escalier était ouverte. Je rabaissais mon foulard et  m'allumais une cigarette. Après avoir tiré une très longue latte, consumant un tiers de ma clope. J'expirais bruyamment la fumée, puis coinçait la cigarette entre mon index et mon majeur pour fortement me frotter les yeux avec mes éminences thénar. « Putain de merde. » Dis-je à moi-même. « Putain de bordel de merde. » Me répétais-je. Enfin, mes jurons étaient audibles pour l'assemblée toute entière qui m'avait certainement vu m'éloigner à trois mètres du hall.  
Made by Neon Demon & img. by hoechlin.tumblr.com



Night Witches
Drewwal Eòghan Lupin ☽ It's all entertaining. We're coming after dark one after the other. Cut it and scatter. ©ASTRA

Parchemin envoyé Jeu 13 Juil - 20:59

avatar
avatar
profil
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 14/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 41 hiboux. J’incarne : Imogen Poots , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg Je parle en : #5F6C76

Running to the sea

Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : moldu, et je le vis très bien, qu'on vienne me dire en face que je vaux moins qu'un autre sorcier, et vous verez de quel bois je me chauffe. Dans la vie je suis : Département Recherche et Développement magique – inventions J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire
malle
raise your wand
 
En ligne

Quête n°3
I could hear them howling from afar. I saw them rushing to your car. In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea, the burning houses and the trees. I remember running to the sea, alone and blinded by the fear. And the river flows beneath your skin, like savage horses kept within. And all is wasted in the sand, like breaking diamonds with your hand. I remember running to the sea, remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor. And the river flows beneath your skin, like savage horses kept within. And all is wasted in the sand, like breaking diamonds with your hand. And the river grows inside of me.


De la poussière, des décombres partout, c'est infernal, on y voit rien, on ne sent plus rien si ce n'est la poussière et le sang. Des morts... Des tas de morts. Et peut-être même des gens encore vivants qui agonisent, attendent de l'aide. Le regard Mahlah se posa sur l'endroit de l'explosion avec désespoir. Tout était trop calme. Tout était complètement écroulé. Il n'y avait personne de vivant là dessous, impossible. Elle doit s'éloigner, continuer à avancer. Qui sait ce qui peut encore se passer ? Si une autre explosion n'est pas programmée ? Juste au cas où tout le monde ne soit pas mort. Ou une attaque peut-être ? Si ça se trouve dans quelques minutes une armée de types effrayants vont débarquer et... Non. Elle n'avait plus envie de fuir. Elle avait trop couru, pourquoi cela devait-il arriver alors qu'elle commençait tout juste à se plaire dans sa nouvelle cachette ? L'esprit embrumé, elle se rendit dans le bâtiment le plus proche qu'elle puisse voir. Se reposer, réfléchir, se remettre les idées en place. Elle en avait besoin, c'était primordiale si elle ne voulait pas sombrer dans la folie. Et la, surprise !

Manquerait plus que quelques ballons et on pourrait presque croire à une petite fête improvisée. Il y avait déjà un paquet de gens dans cet endroit. Peut-être devrait-elle s'enfuir maintenant ? C'était le bâtiment le plus proche de là où avait eu lieu l'explosion, qui dit que les mangemorts n'avaient pas prévus que les gens se réfugieraient ici et posé une autre bombe ? Elle s'avança néanmoins, et bingo. Nouvelle explosion. Qu'ils sont prévisibles, ces méchants. Et qu'ils sont cons, ces gentils. La jeune femme, qui avait été soufflée par le nouveau BOUM se releva tant bien que mal, cherchant un visage amical dans tout ce bordel... Pour finalement croiser du regard la carcasse poussiéreuse de Lothar. Elle se précipita vers lui pour prendre son bras comme on s'accroche à une bouée de sauvetage, encore l'esprit vague, et le traîna en dehors du bâtiment pour transplaner en compagnie de Derek et de quelqu'un d'autre, qu'elle ne connaissait pas. Une fois dans le hall, elle lâcha enfin le bras de Lothar pour laisser ses fesses toucher le sol. "Deux... Deux minutes ok ?!" pesta-t-elle. Ils venaient de se prendre deux explosions en pleine face et Derek était déjà au taquet, non mais c'est quoi ce type ?

Mahlah passa une main rapide dans ses cheveux pour dégager la poussière et toussa un peu. Elle devait s'en remettre. Elle ne devait pas se laisser aller au chagrin et à la peur, sinon tout recommencerait, comme à la purge. Et là, ni Salome ni Elias n'étaient présents pour la rassurer. Elle reprit son souffle, respirant calmement pour essayer de se calmer, et quand enfin elle se sentit apte à marcher sans avoir l'impression d'être complètement bourrée, elle se releva. La malle ne devait pas être loin... Derek avait l'air motivé pour se taper les questions -et dans quelques minutes sûrement les plaintes- des gens, Drewall avait l'air encore plus perdu qu'elle, et Lothar... Est-ce qu'il était encore saoul ? Pour l'instant, le moins pire de leur petit groupe semblait encore être Derek. Elle marmonna un vague "Equipe de bras cassés..." et s'écarta du groupe, cherchant la malle. Un peu de temps seule ne serait pas plus mal. Elle ne savait même pas ce qu'elle cherchait exactement... A quoi ressemblait cet espèce de coffre. Bah, elle finirait bien par trouver. Ce n'était pas le plus difficile. Le pire, c'était qu'après ils allaient devoir aller directement dans la gueule du loup, et Mahlah était terrifiée à l'idée de se faire attraper par des mangemorts, quels qu'ils soient.
black pumpkin



Running to the Sea.
In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea. Remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor.


 

Quête n°3 - Ordre du Phénix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ordre de Mission
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Coran-Siran [ Maître de l'Ordre du Lys d'or ] [Gaucelm]
» Réintégration de Fanmi Lavalas dans la course: l'ordre est formel
» Ordre repêchage 2011 + loterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Angleterre :: Habitations-