indiscrétions
- gossip witch est bavarde -


L’homme en Jupe On a vu semblerait-il un sang pur jouer les transformistes au Cirque Avery. Nous n’avons pas encore de nom mais son jeune âge semble indiquer que son travestissement est une quête identitaire !

La tête d’enterrement N'est-il pas courant que lorsque l'on perd un être cher, on verse quelques larmes ? Eh bien si la mort de l'Actrice Louise de Montmorency emeut les foules, sa fille ne semble pas bien touchée. Etrange non ?

Le dimanche au Pays de Galles c'est le jour des mariages Il y a des évènements heureux dans ce monde enfin si l'union forcée et arrangéeest un évènement heureux ! Desmond Meadowes s'est débarassé de sa plus jeune soeur, reste la plus vielle des deux.




Partagez | 
Quête n°1 - Ordre du Phénix

(Aller à la page : Précédent  1, 2)
Parchemin envoyé 20.08.17 15:06

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 984
avatar
 
Quête n°1
- Skander, Nathaniel, Ciena & Alexander -
Suite à la disparition du lieutenant et d'un de ses rafleurs, le dernier semble hésiter quelques secondes avant de transplaner à son tour, la mâchoire serrée par la colère.

Le groupe s'éloigne sûrement, ou peut-être transplanent ils plus loin, pour se remettre de l'altercation et soigner un minimum les éventuels blessés. Leur objectif n'a pas changé, mais ils décident d'attendre que la nuit soit entièrement tombée pour continuer.

Ils parviennent à transplaner à proximité de Pré-Au-Lard. Se glisser dans le village est plus simple qu'ils ne s'y attendaient ; la surveillance est bien présente, mais nettement moins poussée qu'elle a pu l'être par le passé. Ils évitent les mangemorts, et ne déclenchent aucune alerte. Lorsqu'ils atteignent l'ancien bar d'Ableforth, la porte arrière de celui-ci est barricadée comme ils s'y attendaient mais elle n'est pas difficile à forcer. En fouillant l'endroit, qui semble aussi abandonné qu'il est supposé l'être, ils finissent toutefois par tomber sur une large silhouette, assise à une table dans l'arrière boutique où vivait autrefois Ableforth. « Des rebelles, mh ? » L'homme éclate d'un rire rauque. « Vous avez des années de retard, les enfants. C'est terminé, pour les braves comme vous », grogne-t-il en se tournant la tête vers eux. Visiblement âgé, sa peau est presque grise, une odeur désagréable se dégage de lui et ses cheveux et sa barbe ont tant poussé qu'on reconnaît à peine les traits de son visage, mais il s'agit bel et bien d'Ableforth Dumbledore.

INFORMATIONS

+ Rappel : Vous êtes ici pour chercher des informations sur l'île, dont Albus a fait mention dans des lettres adressées à son frère.
+ N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé 21.08.17 18:28

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1885 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 




quête n°1
SKANDER, NATHANIEL, CIENA & ALEXANDER

L’attaque est intense,  « Skander ! Ta salope de femme périra pour ce qu'elle a fait ! Elle A TUÉ MON ENFANT ! » les mots de Quintus ne le font même pas sourciller. Un mangemort bon est un mangemort mort, et il en va de même pour ses gosses. Innocent ou pas, il s’en fiche Skander, sans retenu, sans moral, ce n’était un secret pour personne. Il n’a pas honte ; lui il avait fait ce qu’il avait à faire, c’était une vengeance comme une autre. Le mangemort avait lancé un impérium à Skander pour qu’il étrangle Odette alors enceinte de Sirius, ce n’était que justice.  « Quoi? Est-ce qu’il dit vrai ?»  Oui, et alors. Il s’en fiche, il n’a pas le temps de répondre, qu’Alexander met un terme à la discussion. « C'est pas vraiment le moment, Ciena ! » Les femmes parlent trop chiffon de toute façon, même Ciena. Ils n’ont pas le temps pour débattre, mais Skander ne niera jamais. Les enfants étaient un tribu à payer, comme un autre. Combien d’enfant les mangemorts avaient-ils sacrifiés à la Purge ? Aucun d’entre eux n’avait payé ce prix. Ce salopard avait failli lui prendre Sirius, et la vengeance était parfaite.

Les sorts fusent dans tous les sens. Et Skander couvre ses camarades, cherchant des yeux une issue. Il les couvre, et fini par courir les rejoindre, quand Quintus le loupe quand Alexander l’attaque à la cuisse, « Endoloris! »  Il serait aisé d’aller l’achever un peu. D’en terminer maintenant. Mais ils n’ont pas le temps. A terre, avant que son larbin mangemort ne le fasse transplaner, Skander un sourire victorieux sur les lèvres, ce n’est pas lui qui l’a mis à terre, mais sa victoire, c’est les fausses couches de sa cinglée de bonne femme, une Rackharrow tarée de plus, une garce de plus. Pour seul réponse à ses accusations, un magnifique doigt d’honneur fier, avant de prendre la fuite avec les autres. Sans sacrifice il ne peut y avoir de victoire, c’était certain. A la guerre, l’honneur n’est pas une arme, c’est un fardeau. Alors triomphons sans honneur ni gloire, qu’importe.

(...) Ils arrivent à se glisser en dehors de la forêt. Mais ce n’est pas une raison pour Skander en pas être sur ses gardes. Les mangemorts étaient partout à Pré Au Lard, c’était étrange de voir la ville sous le joug mangemort, alors qu’ils avaient pu s’y promener librement pendant un bout de temps.  Ils poussent la porte du bar désert, et y trouve un homme. Il est censé être mort. Depuis des années, depuis une décennie. Mais… « Des rebelles, mh ? » Les meilleurs, se retient d’ajouter Skander. « Vous avez des années de retard, les enfants. C'est terminé, pour les braves comme vous » Vieux sac, pense-t-il alors. « Depuis quand l’avis d’un putain de cadavre ambulant a une quelconque importance ? » Lâche Skander. « Vous êtes sensé être mort, c’est vous qui en avez terminé. » Il est plutôt sec, sur ses gardes. Il est sensé être mort, de façon officielle tout du moins, depuis longtemps, pour ne pas dire très longtemps. Alors il se méfie de lui, est-ce une ruse mangemort ? « Aucun combat n’est terminé tant qu’il restera quelqu’un pour se battre vieux singe. » La délicatesse de Skander. Il n’en avait aucune, il n’en avait eu que très peu, mais sous malédiction, c’était encore pire. Mais cela semblait naturel aux yeux des autres. Sans gants, sans manière, ils n’avaient pas de temps pour cela. « Mais puisque vous semblez plus  en semble qu’un putain d’inferi, on recherche l’île. » Il reste vague, volontairement. Il ne précise pas quelle île, si c’était bel et bien Abelforth, il saurait de quoi il parlait, autant ne pas trop en dire au cas où.



Parchemin envoyé 21.08.17 22:18

- I am Divergent, deal with it. -
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/06/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 220 hiboux. J’incarne : Natalie Dormer , et l’avatar que je porte a été créé par : ahiṃsā . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Vega et Betty. Je parle en : Teal



Je suis âgé de : 35 ans , et j’ai le sang : moldu, et je le vis très bien, qu'on vienne me dire en face que je vaux moins qu'un autre sorcier, et vous verez de quel bois je me chauffe. Dans la vie je suis : En fuite, je tente de rester en vie en me battant pour l'Ordre J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Je suis célibataire, par défaut.

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
15 mai 1991

« C'est pas vraiment le moment, Ciena ! » Elle n’a pas pu faire autrement, l’ancienne aurore. Les Phénix ne devaient pas se rabaisser à tuer des innocents, peu importait comment ça s’était produit à la base. Mais Alex avait au moins raison sur un point, ce n’était pas le temps de discuter de morale. Elle se prit un sortilège dans le bas du dos qui eut l’effet de la paralyser quelques secondes, Alex se rapprochant d’elle. « Ca va ? » Elle s’accroche à son bras, seulement pour pouvoir plonger ses yeux des les siens. « J’ai connu mieux! » Qu’elle jure presque, entre ses dents. « Cours ! Je vais les retenir... » Quand elle arrive à faire bouger ses orteils, elle ne se fait pas prier et s’élance en avant, consciente qu’elle ne leur servira plus à grand-chose depuis qu’elle est encore blessée. Elle entend malgré tout le lieutenant des mangemorts lancer deux sorts impardonnables et elle se retourne bien les deux fois pour voir s’ils touchent leur cible. Elle sourit de victoire quand elle se rend compte que ce n’est pas le cas, encore plus quand ils s’évaporent dans la nuit. Ils sont seuls désormais, ils peuvent se rapprocher de Pré-Au-Lard qui est malgré tout cerné par les mangemorts. Déguisés, ils doivent se rapprocher du bar où ils devaient avoir des informations d’Abelforth Dumbledore. Tout serait bon, des écrits, des potions, n’importe quoi. Quelle surprise elle eut quand elle se rendit compte de l’homme qui leur faisait face, avec sa grande barbe. « Des rebelles, mh ? » Sa voix, son visage. Elle le reconnaissait de par les peintures. N’était-il pas mort? Elle a encore du mal à respirer, une main bien reposée contre sa hanche comme pour soutenir son poids et l’autre contre l’une des tables du bar.
« Vous avez des années de retard, les enfants. C'est terminé, pour les braves comme vous » Certes, la guerre n’était définitivement pas à leur avantage ces temps-ci, mais ils étaient toujours là. Surtout, ils venaient même de gagner une bataille contre le Nott. « Depuis quand l’avis d’un putain de cadavre ambulant a une quelconque importance ? Vous êtes sensé être mort, c’est vous qui en avez terminé. Aucun combat n’est terminé tant qu’il restera quelqu’un pour se battre vieux singe. » Skander, toujours aussi diplomate. Malgré tout, ses paroles reflétaient bien les pensées de son ancienne flamme, sans qu’elle n’ait jamais le courage pour le dire. « Mais puisque vous semblez plus ensemble qu’un putain d’inferi, on recherche l’île. » L’île qui leur permettrait à tous les Phénix d’être à l’abri, une fois pour toute. Sans craindre une attaque des mangemorts, où ils pourraient continuer leur vie. « Nous continuons de nous battre pour la juste cause, mais nous avons besoin d’un endroit en paix. » Qu’elle rajoute à l’intention du vieil homme en espérant qu’il voudrait bien lui révéler l’endroit.

Made by Neon Demon





You're on your own, In a world you've grown. Few more years to go, Don't let the hurdle fall. So be the girl you loved. — Retrograde.

Parchemin envoyé 26.08.17 20:21

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : khal , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 19/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 127 hiboux. J’incarne : Sam Heughan , et l’avatar que je porte a été créé par : tearsflight . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Drefer Rackharrow Je parle en : indianred



Je suis âgé de : trente-quatre ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Fugitif, leader de la section d'attaque bêta pour l'Ordre. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : veuf depuis une dizaine d'années.

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
C'est avec un plaisir non dissimulé qu'il constate qu'ils ont réussi à mettre les mangemorts en déroute. Toute victoire était bonne à prendre, en temps de guerre, même la plus infime d'entre elles. Ils n'avaient, toutefois, pas assez de temps pour célébrer la défaite des raffleurs, qu'il leur fallait déjà se hâter d'aller à Pré-Au-Lard, obtenir les réponses dont ils avaient besoin. Cette île existait-elle vraiment ? Ils en auraient eu bien besoin et Alexander ne pouvait s'empêcher d'y rêver, à cet endroit protégé où ils n'auraient pas à regarder sans cesse par dessus leurs épaules. Le bar, ils l'atteignent plutôt facilement, peut-être trop facilement d'ailleurs, mais le Weasley est encore trop grisé d'adrénaline pour y prêter vraiment attention. Il ouvre toutefois une bouche de trois pieds de long en voyant Abelforth Dumbledore se tenir devant eux. Lui qui le croyait mort, comme la plupart de ses camarades à en voir leurs propres expressions surprises... « Des rebelles, mh ? » Il l'observe sans trop y croire, le rouquin, sentant les réponses arriver, leurs espoirs les plus fous sur le point de se réaliser. « Vous avez des années de retard, les enfants. C'est terminé, pour les braves comme vous. » Déception. Sa mine se décompose. Il ne s'était pas attendu à ce genre de réponse de la part d'un Dumbledore. Skander non plus, visiblement. « Depuis quand l’avis d’un putain de cadavre ambulant a une quelconque importance ? Vous êtes sensé être mort, c’est vous qui en avez terminé. Aucun combat n’est terminé tant qu’il restera quelqu’un pour se battre vieux singe. » Il ne peut retenir un léger sourire en coin devant la verve de leur leader. La manière laissait à désirer mais si elle était efficace, il était bien disposé à essayer. « Mais puisque vous semblez plus ensemble qu’un putain d’inferi, on recherche l’île. » Les prunelles claires du Weasley se dardent sur le vieillard, à la recherche d'une réaction quelconque, un détail qui pourrait leur permettre de savoir s'il était au courant de quoi que ce soit. « Nous continuons de nous battre pour la juste cause, mais nous avons besoin d’un endroit en paix. » C'est Ciena qui parle. Sa voix est plus douce mais pas sûr qu'elle suffise à amadouer le gérant du bar alors il tente à son tour, comme l'autre demeure silencieux... « Vous ne souhaitez plus vous battre, c'est votre choix... Mais, dehors de ces murs, cette guerre se poursuit, avec ou sans vous... » Il cherche à jouer sur sa corde sensible, sans être certain que cela fonctionne. « Si vous savez quelque chose à propos de cette île, il faut nous le dire. C'est ce qu'Albus aurait voulu... » De ça, au moins, il était convaincu...



THE NIGHT IS BLIND
It's so hard to find the way back home ☽ Losing grip, but it's worth the risk to brave the cold. No matter where you go I'll find you. Hold on for your life.

Parchemin envoyé 29.08.17 15:53

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Texas-Flood dit "TF" , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 371 hiboux. J’incarne : Liam Hemsworth , et l’avatar que je porte a été créé par : Moony - Ectra (gif profil) - Astra (codes signa) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Caïn, le mangemort chasseur badass de créatures magiques, Eden, le Grimstone Russe globetrotter et Björn le loup arracheur de coeurs. Je parle en : #cc9966



Je suis âgé de : 25 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Concepteur et réparateur d'objets magiques pour le Département R&D de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : vit secrètement aux yeux du monde une idylle avec son premier amour, Artemis Grimstone.

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
volatile times
One misstep, you're mine. And you better stay clever if you wanna survive. Once you cross the line, you'll be wishing you would listen when you meet your demise. ft. CIENA, SKANDER & ALEXANDER



Les échanges de sorts filent de toute part et si Nathaniel se contente dorénavant de protego, laissant le soin à Skander et Alex de se montrer bien plus offensifs de par leur expérience du terrain, il n’en demeure pas moins rapide dans sa course, bien décidé à ce qu’ils échappent à ces satanés mangemorts. En définitive, Quintus gueule bien plus qu’il ne se montre efficace et cela arrache un sourire en coin au voyant qui s’éloigne en lâchant un clin d’œil au Weasley qui vient de leur permettre de prendre la fuite plus sereinement, le lieutenant fuyant avec ses raffleurs. Bon débarras. Ciena blessée, il s’apprête à la rejoindre mais Alex le devance et là aussi il ne se fait pas prier pour se remettre en route. Ils transplanent jusqu’à Pré-Au-Lard et Nate se montre horriblement silencieux depuis lors, sans doute un peu trop d’ailleurs mais il demeure sur ses gardes, se montre utile au moment de passer la porte menant à l’intérieur de la bâtisse et reprend sa place un peu à l’arrière du groupe, quand bien même il sache qu’Alexander se montre extrêmement protecteur avec lui et Ciena pour le coup. Baguette entre les doigts, son autre main saigne toujours mais il n’y prête pas vraiment attention, tout comme au reste des quelques coupures de son visage. La voix d’Abelforth résonne d’outretombe et les sourcils du Trelawney se froncent bien qu’il continue d’être muet comme une carpe. Le sorcier comprend l’attitude de leur leader vis-à-vis du vieillard, sans doute aurait-il fait de même pour tester et noyer le poisson, s’assurer d’un moyen détourné d’avoir des informations et être en mesure de vérifier une identité. Les pièges mangemorts sont partout, preuve en est lorsqu’ils ont franchi cette forêt. Ils semblent sans cesse avoir une longueur d’avance que Nathaniel n’apprécie que très moyennement.

Tapi dans l’ombre derrière Alex, le voyant pose ses billes bleues sur la silhouette du vieillard, analysant l’attitude et attendant des réponses qui ne viennent pas encore. Ciena prend la parole, bientôt suivi du rouquin et Nathaniel ne pipe toujours un seul mot. Il vient lentement s’adosser contre le mur et croise doucement ses bras contre sa poitrine. Les secondes défilent, sûrement un peu longue avant qu’il ne se remette en mouvement et passe délicatement devant Alexander, doigts effleurant l’avant-bras de l’ancien auror pour qu’il s’écarte lentement et le laisse passer, se mettant ainsi en vue d’Abelforth mais néanmoins toujours en retrait. Il y a quelque chose dans cette situation qui lui parait bien trop facile…

« Si c’est terminé, pourquoi être resté ? ».

Il aurait pu aller n’importe où ailleurs, finir sa vie dans un endroit tranquille et se terrer puisqu’il est supposé être mort. Pourquoi continuer d’attendre ici si la cause est perdue ? Question innocente en soi, mais cela intéresse vraiment le voyant de le savoir.  





WILL WE EVER LET IT GO.
I don't want to know what it's like to live without you ☽ I don't want to know who we are without each other. It's just too hard. That broken piece, let it go and unleash all the feelings.



Parchemin envoyé 26.11.17 18:38

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 593
avatar
 
Quête n°1
- Skander, Nathaniel, Ciena & Alexander -
Le vieil homme a bien changé depuis la dernière fois qu’il avait ouvert pour la dernière fois ce bar, le 31 août 1981. Il se souvenait encore de la magnifique soirée d’été quand il avait clos la porte de la taverne et qu’il avait jeté un regard sur Poudlard qui se dressait au loin dans l’obscurité. Il se souvenait de la dernière fois où il s’était endormi dans un monde libre. Il n’avait pas parlé à son frère depuis longtemps, des querelles familiales encore vivaces plus d’un demi-siècle plus tard n’aidait en rien. Et le lendemain, il fuyait, disparaissait et… le monde la considéré comme mort, lui le frère d’un symbole de liberté. Quelle ironie, il était pourtant là aujourd’hui, face à ces quatre fringants rebelles. Il fait face à leurs espoirs, leur scepticisme, et leur colère. Pourquoi, c’est l’éternelle question, n’est-ce pas ? L’Ordre a changé de visage, loin des idéalistes de jadis, non bien différents de ce qu’ils combattaient. Le viel homme pouvait voir que chacun d’entre eux portait des stigmates de ce combat. Lui avait rendu les armes il y avait presque dix années de cela, abattu, et sans aucune échappatoire. Il devrait être mort, il rit un peu Abelforth, « Je devrais être mort, oui. » Il avait simulé sa mort, comme un lâche. Qui lui en voudrait, chacun des quatre présents savaient que s’il avait manifesté qu’il était en vie, on l’aurait exécuté, trop… « J’ai simulé ma propre mort pour m’en sortir, sinon, ils auraient planté ma tête au bout d’une pique, et l’aurait donné à manger aux dragons. » Pire encore, il aurait pu être dénué de son âme par un détraqueur ou finir seul dans une cellule à Azkaban. « Vous pouvez dire que je suis lâche, n’ayons pas peur des mots. Il faut savoir rendre les armes quand la victoire est impossible. » La victoire leur avait échappés, à tous, et le monde avait sombré dans un chaos incommensurable. Mais pourquoi était-il là ? Il contourne le quatuor pour tirer l’une des chaises pleines de poussières. Dix ans qu’elles n’avaient pas servies ; c’était encore étonnant que rien n’ait bougé ici, sans doute le fait que Pré Au Lard avait été un bastion de résistance tout ce temps, et que, l’état extérieur du vieux bar présageait qu’à l’intérieur, rien n’était utile ou utilisable. Il s’assoit et d’un signe à la fois sec et autoritaire, demande à ses quatre là de prendre place. «  Ce que mon frère aurait voulu, c’est qu’aucun d’entre vous n’ait besoin de se battre au péril de sa vie pour… la liberté. » A ce mot, il rit. « Ou du moins ce qu’il en reste. » Il avait raison, Albus Dumbledore n’aurait rien voulu de tout cela. Rien du tout, ces quatre-là, il avait dû les avoir comme élève, chacun d’entre eux. Abelforth regarde les quatre successivement, tous marqués par cette guerre, ils le portaient sur leur épaule, ce fardeau. « Mais mon frère n’est plus là pour en juger, paix à son âme. » Il se lève alors, et va chercher dans ce qui semble être un vieux sac de voyage en cuir quelque chose. Albus n’était plus là, c’était lui, le dernier garant de cet héritage, de cet… île. Le pas bancal, Abeforth n’a plus rien du jeune et dynamique gérant de la tête de sanglier, oh non. Son pas lourd, maladroit et hasardeux le conduit jusqu’à la table, où il pose un parchemin, vierge en apparence.

Le parchemin n’a rien dessus, rien du tout, à son sommet on peut juste voir écrit :  Lisbheth Hopkirk. Un nom, rien que cela, une piste vaine, sans doute. Le vieil homme se racle la gorge, et prend un ton solennel, « Seul un cœur vaillant et sincère verrait le contenu de ce message a-t-il dit. »  Il se moque presque des paroles de son frère le vieux Dumbledore. « Une vaste fumisterie je suppose. »  Il fait glisser le parchemin sur la table, pour que les quatre puissent l’examiner. Le premier qui tend la main pour le prendre est Alexander, juste en face du vieux sorcier. Mais quand Alexander le touche, celui-ci se met brusquement à changer. De l’encre magique apparait alors. « Par la barbe de Merl… » Commence alors le Dumbledore. Le texte suivant apparait alors, « Mon cher Albus, je t’écris cette lettre car mon heure est proche. Comme tu le sais l’œuvre de ma vie ne doit pas tomber dans de mauvaises mains. Je crains que devoir faire de toi le gardien de mon funeste secret, celui qui me coûtera la vie à coup sûr. Tu sais que l’île est ma raison d’être, ce havre de paix crée par Merlin pour fuir les moldus et leur chasse aux sorcières. Elle est réelle Albus, je l’ai trouvé. Mais… elle doit rester secrète. Le Nocturlabe que je t’ai offert l’an dernier, il ne peut être détruit j’ai essayé par tous les moyens, mais c’est impossible. Ne l’enterre pas avec moi, cache le, je t’en supplie. Il ne doit pas tomber entre de mauvaises mains, je sais que Gellert le convoite, tout comme il convoite l’île. Il ne doit jamais trouver l’œuvre de Merlin, ce havre de paix doit être préservé à tout prix, et ne doit être qu’un refuge de dernier recours. Puisses-tu en faire bon usage mon ami, je sais que ton cœur vaillant et sincère te guideront et saurons te faire lire ces quelques lignes. Si d’aventure tu en cherchais la localisation, sache qu’il te faudrait suivre Vega jusqu’à l’Horizon, et quand tu seras sur la bonne voie, le Nocturlabe te guidera. Adieu mon ami. » Tous la lisent, et la tendent au vieux sorcier qui ne croyait pas à ces histoires de cœur vaillant et sincère. Sa flamme à lui s’était éteinte il y avait trop de temps maintenant. Ses yeux parcourent le parchemin, et il dit alors, « Je crois que je sais où est votre Nocturlabe. » Il lève les yeux vers les quatre, quand on entend du grabuge à l’extérieur. Ils avaient été suivi, bien évidemment. Il les fait se lever, leur demandant de rester silencieux, et plie la lettre et la tend à Ciena, et dit à voix basse, « Dans la tombe de notre sœur Ariana, c’est là qu’il l’a caché. »  Il le savait, si c’était pour le cacher à Gellert Grindlewald lui-même, c’était forcément là bas.  « A Godrics Hollow. » Précise-t-il, quand soudain, la porte éclate en milles morceaux.  « FUYEZ ! » Hurle-t-il au petit groupe avant de lever sa baguette.  « Le vieux singe n’en a pas terminé de son combat. Soyez-en digne !  » Quelques mots avant de se lancer contre le groupe de mangemorts, laissant aux phénix le temps de fuir, et de transplaner un peu plus loin, derrière eux, le cri de douleur d’un homme, et puis le silence. Plus rien, plus de cris, plus de sorts, juste la mort. Ils n’avaient pas le temps de reculer, ils avaient de précieuses informations entre leurs mains. Et ils ne pouvaient pas gâcher le sacrifice d’un homme pour autant. Direction Godrics Hollow, ils avaient une tombe à piller.

Note de fin :, vous avez survécu à cela, plus ou moins indemne pyscologiquement. Vous vous poser bien des questions sur l’île, sur cette mystérieuse Lisbeth Hopkirk. Mais vous quatre avez poursuivi votre chemin jusqu’à la tombe couverte de ronces et de lierre d’Ariana Dumbledore, et l’avez ouverte, trouvant finalement dans une petite boite en bois, le fameux Nocturlabe (+ photo) . Ce soir là, aucun mangemort n’est venu perturber votre quête, puisqu’à quelques dizaines de kilomètre de là, l’équipe charger de détruire la carte a réussi sa mission. En fuite, les résidences de l’Ordre ne sont plus une option, et il ne vous reste que vos chez vous sous Fidelitas que certains ont encore, ou bien la vieille Station, bastion de la renaissance de l’Ordre en 1989 qui n’est plus que votre dernier espoir. Du 15 mai à aujourd'hui, vous avez eu cette station de métro désaffectée comme QG ! Mais libre à vous de loger ailleurs !
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé

Contenu sponsorisé
- -
 
 
Quête n°1 - Ordre du Phénix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ordre de Mission
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Réintégration de Fanmi Lavalas dans la course: l'ordre est formel
» Ordre repêchage 2011 + loterie
» [Templar] L'ordre des templiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Pré Au Lard :: Poudlard-
Sauter vers: