Partagez | 
Quête N°3 - Mangemorts

()
Parchemin envoyé Mar 11 Juil - 21:45

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 551
malle
raise your wand
 
Quête n°3
- Jules, Rodrick, Alaric & Antigone -
Caverne, Ecosse - 28 Juin 1991

Que seraient les Mangemorts sans la sombre magie de leur Maître ? Pauvres moutons affolés. Ne le sont-ils pas un peu, dans cette situation dérangeante où le symbole est tombé ? Ils sont jetés dans une course contre la montre pour ramener Voldemort, l’organisation s’aventurant sur des chemins encore inexplorés. Une grotte en flanc de falaise renfermerait un indice précieux sur la manière dont il est possible de créer un horcruxe. “Les Secrets les plus sombres de la Magie Noire”, ouvrage fondateur pour quiconque désire une existence forgée de puissance et de terreur, a disparu. On soupçonne qu’il ait été dissimulé afin que personne ne tente d’égaler celui qui dirige d’une main de fer le pays depuis dix ans. Voldemort n’était pas un homme imprudent et le choix de la cachette, en revanche, force à prendre des risques. C’est escarpé et la première tentative pour transplaner à l’intérieur échoue, manquant projeter Rodrick sur les rochers, à plusieurs mètres de là, mort peu enviable que les autres choisissent de ne pas provoquer. Il faut se frayer un chemin, tant bien que mal, en se tenant à la pierre humide, en suivant l’étroit chemin effondré par endroits.

Vingt minutes. Vingt longues minutes à subir l’averse, le sol boueux, l’ascension périlleuse. Vingt minutes mais vous entrez, enfin, vous rendant compte qu’étrangement, aucune autre protection que celle empêchant de transplaner n’est posée sur les lieux. Soulagement général. Après tout, vous avez suffisamment marché et vous reposer ne vous fera pas de mal. La caverne est si sombre que vous peinez à distinguer ce qui vous entoure, si bien que l’un de vous prend la décision de jeter un “Lumos”, afin de savoir où vous êtes et si, par miracle, ce que vous cherchez se trouve sous votre nez. Vous êtes face à ce qui semble mener à une grotte plus en profondeur, sans doute un dédale de chemins plus ou moins vain. Rien de bien notable au bout de votre baguette qui ne parvient pas à éclairer l’intégralité des lieux. Quelque chose frôle le dos d’Antigone, à la texture douce. « Qui ose déranger mon tourment ? » Lugubre voix qui résonne contre la pierre sans avoir d’origine distincte alors vous levez les yeux et réalisez qu’à l’angle de votre oeil se trouve une patte immense. Le plafond n’est pas aussi bas que vous le pensiez, loin de là, c’est le corps velu et pris au piège de la structure qui vous domine, ses nombreux yeux vous scrutant avec attention. Maintenant, peut-être, les remarquez-vous, les toiles qui tissent autour de squelettes un cocon éventré. Nombreux ont tenté de s’approprier ce qui dort dans la grotte mais aucun n’est jamais ressorti. S’il n’y’a pas de barrière magique à faire sauter, c’est bien parce que la gardienne est terrifiante. « Savez-vous combien de vulgaires mortels se sont pris dans mes pièges ? Et vous, vous pensez pouvoir entrer sans y perdre des membres ? Je me régale d’avance de votre chair. Quoiqu’il semble que l’un de vous ne soit plus bien frais.. »

INFORMATIONS

Vous devrez privilégier les réponses courtes de 500 mots maximum. Nous interviendrons régulièrement avec le PNJ afin de vous forcer à faire des choix dans vos actions, ce qui déterminera la suite de votre quête. Sachez que vous pouvez aussi décider de votre comportement avec l'Acromentule, dans ce cas le PNJ passera pour faciliter votre échange. Vous devrez également user du dé afin d'avancer ou pour tout sort que vous jetterez, c'est pourquoi nous vous rappelons que vous pourrez trouver des explications sur leur utilisation ici et que nous sommes à votre disposition pour des renseignements supplémentaires.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mar 18 Juil - 22:03

avatar
avatar
profil
Je suis : narco , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 03/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 37 hiboux. J’incarne : christian bale , et l’avatar que je porte a été créé par : madhattress ♥ (ava & gif) tumblr (gif profil) & alas (signa) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : minos nott & merlyn parkinson Je parle en : #579A00



Je suis âgé de : quarante huit ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : comme son père, il est bourreau pour le compte des mangemorts J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : marié à Elisabeth Lovegood, amoureux comme au premier jour
malle
raise your wand
 
Peut être étais-ce une mauvaise idée. Une longue pente escarpé le long d'une colline, la mer en furie qui s'abat sur la roche, ce n'était plus de son âge tout ça, il pensait avoir apprit la leçon depuis Poudlard. Pourtant, la curiosité maladive du Rackharrow avait finalement prit le dessus et l'avait poussé à ce joindre a cette expédition. C'est don accompagné de son aîné, du patriarche Black et d'une jeune Malfoy qu'il s'engouffra dans cette étrange caverne. Le lieu semblait protéger pour éviter qu'on pénètre dans ses entrailles, ce qui avait presque valu la mort de son fils, ce qui affola le père qu'était le bourreau, sous son apparente distance habituel. C'est donc sans lâcher du regard son fils qu'il découvre l'immense caverne obscur. Il lance un lumos pour tenter d'éclairer l'endroit en étant surprit de ne percevoir aucune magie dans la roche éroder par des siècles de ruissellements. Aucune magie ne semblait protéger l'endroit, ce qui n'allait pas rassurer le Rackharrow. Si dans ces lieux, le seigneur des ténèbres avait dissimuler un de ses secrets, ce n'était certainement pas sans protection, il n'était pas connu pour être de nature imprudente, bien au contraire. La prudence est donc de mise, même s'il se doute que cela ne sera pas suffisant à l'évidence.

Rapidement, une voix résonna à travers la caverne, ne faisant qu'augmenter cette peur qui lui déchire les entrailles, pur instinct de survie que de rester sur ses gardes, que de craindre pour la vie de ce qui lui est chère. Ses yeux se lèves sur ce qu'il pensait être le plafond, découvrant avec stupéfaction une gigantesque acromentule. Par réflexe, il attrape immédiatement le bras de son fils, instinct u père qui protège ses progéniture, même s'il sait qu'il est capable de se débrouiller seul, c'était simplement dans sa nature. Le regard noir, il ordonne à Rodrick. « Reste derrière moi. » Sans un mot de plus, il attrape sa baguette. « Protego amplificatum. » Un bouclier de lumière se dessine autour de sa baguette, les couvrant presque entièrement de la tête au pieds, laissant une bien maigre fenêtre de tir, mais Jules le savait, avant de passer à l'offensif, la défense était primordial. Il fallait se mettre hors de porté de ce monstre géant et rapidement localiser ce qu'ils cherchaient. Son regard se tourne alors vers leur deux autres partenaires. « Black ! Malfoy ! Il faut vite se mettre hors de portée de ce monstre, il faut localiser l'artefact en priorité, après, on pourra ensevelir cette créature. » Les consignes étaient clairs, son cerveau tournait à vive allure sous l'effet de l'adrénaline, celle perdue au fil des années. Calculant les possibles stratégies à adopter afin de risquer le moins de perte, parmi toute les idées qui lui sont apparu, celle-ce semblait être la plus prudente. Si cet endroit n'était pas protéger, leurs frappes devraient être chirurgical, dans une situation de stress, ce n'est pas la spécialité de tous. Mais une fois ce qu'ils cherchaient en leur possession, ils pourront sans problème donner libre cours à leur furie sans risquer de perdre l'objet sur un quelconque chemin qui s'effondrerait.


My loves, my prides, my blood

Parchemin envoyé Jeu 20 Juil - 17:57

avatar
avatar
profil
Je suis : Cha' , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 64 hiboux. J’incarne : Luke Grimes , et l’avatar que je porte a été créé par : Bazzart . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Xéphandre Lovegood et Arsenius Black Je parle en : #2F4F4F



Je suis âgé de : 26 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Médicomage, spécialisé dans les Blessures par créatures vivantes J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Célibataire, même si je devrais faire perdurer l'héritage familial
malle
raise your wand
 
Quête n°3
- Jules, Rodrick, Alaric & Antigone -
Caverne, Ecosse - 28 Juin 1991

Haletant, ses avants bras le brûlaient. Un filet de sang coulait sur sa peau, mais rien de bien grave, il pourrait se soigner. Malgré tout, suspendu dans le vide, il pestait comme jamais. Déjà qu'il n'était pas agréable au quotidien, mais là c'était pire que tout. Il maudissait tous les Mangemorts qui lui venaient à l'esprit. Il aimait et respectait son père comme un fils le ferait, mais jamais il ne se serait retrouvé dans cette situation s'il n'avait pas été marqué pour lui. Ce n'était pas par conviction qu'il était là, mais bien pour faire plaisir à sa famille. Et il avait failli le payer de sa vie. Projeté dans le vide à cause d'un sort de protection, il n'avait pas réussi à transplaner dans cette fameuse grotte. Et pourtant, c'est là-bas qu'ils devaient se rendre pour y trouver un soi-disant artéfact qui devait les aider à ramener le Lord. Prise de risque inutile de son avis, mais il n'avait pas trop eu le choix. De plus, son père faisait partie du groupe, il n'avait donc pas le droit à l'erreur. Père qui d'ailleurs l'avait aidé à remonter sur la falaise, probablement inquiet du sort de son aîné. Le remerciant rapidement, il était reparti sans plus tarder, avançant difficilement le long de la falaise, sous un temps horrible. Rodrick n'avait jamais autant juré de sa vie, bien qu'il le faisait toujours silencieusement. Avec soulagement, ils pénétrèrent finalement l'immense caverne, accompagnés du patriarche Black et d'une Malfoy. Jules prit alors l'initiative de lancer un Lumos, sort qui ne fit rien apparaître d'autre qu'une grotte profonde et sombre. Rodrick poussa un long soupir discret, observant les alentours, du moins ce qu'il pouvait en voir. S'il pouvait découvrir quoi que ce soit qui pourrait les aider à avancer, il serait plus vite sorti d'ici.

Mais une énorme voix caverneuse le fait sursauter. « Qui ose déranger mon tourment ? Savez-vous combien de vulgaires mortels se sont pris dans mes pièges ? Et vous, vous pensez pouvoir entrer sans y perdre des membres ? Je me régale d’avance de votre chair. Quoiqu’il semble que l’un de vous ne soit plus bien frais. » Un frisson le parcoure, tandis qu'il bouge la tête lentement pour découvrir l'origine de ce son. Si c'était une créature agressive et impulsive, les mouvements brusques n'étaient pas à envisager. Déglutissant, c'est une gigantesque Acromentule qu'il aperçoit, juste au-dessus d'eux. Il prend une grande inspiration. Ce n'est pas la première créature de ce genre qu'il voit, mais c'est probablement la première fois qu'il en voit une si grosse et si effrayante. Il essaye de calmer son rythme cardiaque. Après tout, toutes les Acromentules meurent de la même manière n'est-ce pas ? Il en avait déjà chassé plusieurs pour leur venin, mais celle-ci semblait d'une autre envergure. De toute façon, il n'eut pas le temps de réfléchir à grand-chose puisque Jules s'était emparé de son bras. « Reste derrière moi. » Son ton et son regard imposent tous deux l'obéissance, bien que Rodrick eut l'envie de protester. Le geste le touchait, mais ce n'était plus un gamin et il savait à quoi il avait affaire, tout ça faisait partie de son métier après tout. Avantage que n'avaient peut-être pas les autres d'ailleurs. Mais il obéit, bougonnant. « Protego amplificatum. » Un bouclier apparaît, qui les protègera sûrement d'une quelconque agression de la part de leur ennemi. Rodrick sort tout de même son couteau, ainsi que sa baguette, on était jamais assez prudent. « Black ! Malfoy ! Il faut vite se mettre hors de portée de ce monstre, il faut localiser l'artefact en priorité, après, on pourra ensevelir cette créature. » Rodrick semblait avoir compris la stratégie que proposait son paternel. Et il avait même une petite idée pour pouvoir leur permettre de gagner du temps. Il leva à son tour sa baguette, dans la fenêtre de tir du bourreau, puis visa les huit yeux de la créature qui se trouvait au plafond. « Incendio. »

OUI : Le sort est réussi, l'Acromentule n'a pas le temps d'esquiver et ses huit yeux sont touchés, ce qui leur laisse quelques secondes de répit pour leur prochaine action.

NON : Le sort fonctionne, mais l'Acromentule s'y étant attendu se protège à l'aide d'une de ses énormes pattes velues. Une odeur de roussi se fait sentir, et bien que la créature fut touchée, elle n'est pas assez ralentie pour leur laisser le temps de prévoir un plan d'action.

Les flammes jaillirent de la baguette du jeune Rackharrow, atteignant directement les yeux ronds et noirs de la créature. Celle-ci poussa une sorte de hurlement bestial, réagissant à la douleur provoquée. Elle était aveuglée, mais pas pour longtemps. Il fallait en profiter, et agir au plus vite.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.



Parchemin envoyé Jeu 20 Juil - 17:57

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Le membre 'Rodrick Rackharrow' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Jeu 20 Juil - 20:58

avatar
avatar
profil
Je suis : lydia (laure) , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/07/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 20 hiboux. J’incarne : amber heard , et l’avatar que je porte a été créé par : morrigan Je parle en : indianred



Je suis âgé de : trente ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : à la direction de la banque de gringotts. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Lorsque ses compères avaient organisé cette expédition cruciale pour l'avenir des Mangemorts, ce n'était pas ce qu'elle avait imaginé. La pluie s'abattait avec une rare violence sur la silhouette frêle de la sorcière, tandis qu'elle soupirait. Elle leva doucement sa baguette au dessus d'elle, et un petit voile scintillant se forma, la protégeant de la pluie. Elle se doutait pertinemment que ses manières risquaient d'être moquées par ses compagnons d'aventure, mais son confort personnel était bien plus important à ses yeux que l'image qu'elle pouvait renvoyer. Ils finirent alors par s'engouffrer dans la caverne. L'humidité des lieux ne plaisait guère à la sorcière, qui tentait tant bien que mal de cacher son mécontentement. Les trois hommes aux côtés d'Antigone semblaient tout aussi ravis par le terrain. L'un d'eux, Jules Rackharrow, lança un lumos afin de les aider à se repérer. Antigone se pinça les lèvres. Elle ne savait pas si éclairer les lieux était la meilleure idée au monde, compte tenu de l'allure de la caverne. Tout à coup, Antigone sursauta. « Qu'est-ce que c'était ? » souffla t-elle, un air interrogateur accroché au visage. Elle se retourna doucement, mais ne vit rien d'anormal. Elle arqua un sourcil. Un silence mortuaire s'installa doucement. La sorcière sentit comme une présence derrière elle, devant elle, à côté d'elle. Bref, partout. « Qui ose déranger mon tourment ? Savez-vous combien de vulgaires mortels se sont pris dans mes pièges ? Et vous, vous pensez pouvoir entrer sans y perdre des membres ? Je me régale d’avance de votre chair. Quoiqu’il semble que l’un de vous ne soit plus bien frais. » La voix résonna dans toute la caverne, faisant frissonner la sorcière, qui retint un cri. Elle leva doucement les yeux, et constata l'horreur.

Une Acromentule d'une taille irréelle se trouvait au dessus d'eux, les scrutant de ses nombreux yeux. Antigone retint son souffle, horrifiée. Elle tourna légèrement la tête vers ses compagnons de route. Jules les enveloppa d'un voile protecteur, tandis qu'ils se reculèrent pour se mettre en sécurité. La sorcière mesura sa respiration. Chaque seconde était décisive dans ce type de situation. S'ils attendaient trop, leurs corps risquaient d'orner la caverne, pris dans les filets de la bête. Rodrick Rackharrow lança un sortilège afin d'atteindre l'acromentule. Des flammes sautèrent aux yeux de celle-ci, qui poussa un cri terriblement angoissant. C'était le moment. Les choses devaient aller vite, il fallait agir. Antigone se mit à réfléchir à toute vitesse. Sa respiration était mesurée, régulière. Elle se concentrait. Ses yeux se baladèrent vers les visages de ses acolytes. Elle devait faire quelque chose, mais n'était pas certaine de son plan. S'il ratait, cela risquait seulement d'énerver la bête, ce qui serait mauvais. La sorcière tendit sa baguette vers les pattes géantes de l'acromentule. « Incarcerem ! »

oui : des cordes apparaissent sur deux pattes de l'araignée, les resserrant l'une contre l'autre, gênant les mouvements de l'acromentule.

non : des cordes viennent entourer seulement une patte de l'acromentule, n'ayant donc aucun effet, si ce n'est de l'agacer fortement.

Des cordes jaillirent à tout va de la baguette de la sorcière. Elles vinrent alors saucissonner une patte de l'acromentule, puis se dirigèrent vers une deuxième. Seulement, elles ne parvinrent pas à couvrir la distance entre les deux. Les cordes vinrent donc serrer une patte de la bête, seulement une. Celle-ci poussa alors un cri, laissant présager un certain énervement. Antigone se mordit les lèvres, et croisa le regard du monstre. Elle recula de quelques pas. Déglutissant, elle n'osa pas regarder ses acolytes.



ultraviolence
tell me I'm your National Anthem, Booyah, baby, bow down Making me say wow now. Tell me I'm your National Anthem, Sugar, sugar, how now Take your body downtown. Red, white, blue is in the sky, Summer's in the air and baby, heaven's in your eyes. I'm your National Anthem. (lana del rey)


Parchemin envoyé Jeu 20 Juil - 20:58

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Le membre 'Antigone Malfoy' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Jeu 20 Juil - 21:39

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Quête n°3
- Jules, Rodrick, Alaric & Antigone -
Caverne, Ecosse - 28 Juin 1991

Vous vous êtes empressés d’attaquer l’Acromentule piégée entre les murs et la créature n’a d’abord eu qu’un mouvement de ses immenses pattes qui vous surplombent. Monstre. Elle est offusquée, l’araignée, d’être ainsi jugée, tandis qu’elle se prend les flammes au niveau des yeux. Cri lugubre entre la souffrance et la fureur soudaine, qui résonne en écho contre la pierre. L’échec d’Antigone, si il contrarie Gipsy, ne provoque aucune réaction visible. Vous pensez un instant vous en sortir, pouvoir reprendre comme si de rien n’était, pour achever celle qui vous barre le passage mais déjà, vous n’entendez plus Rodrick bouger. Il n’est plus dans le maigre champ de vision que vous aviez, enroulé brutalement à un morceau de toile, collé près de nombreux cocons qui, vous ne le remarquez que maintenant, ornent le plafond. Antigone, à son tour, est engluée par la matière soyeuse et collante, seuls ceux qui n’ont pas attaqué frontalement sont donc encore libres de leurs mouvements. « Est-ce moi, que vous traitez de monstre ? Les sorciers sont les êtres les plus sauvages et brutaux que j’ai eu l’occasion de croiser durant ma longue vie ! » La voix est plaintive, morne, visiblement déçue. Pensait-elle que l’un d’eux aurait suffisamment d’intellect pour faire autre chose qu’un acte aussi prévisible que violent ? L’espoir fait vivre, sinon elle serait morte depuis bien des années. « Qu’allez-vous donc faire, désormais ? Essayer de m’achever ? Oh, je ne suis que le cadet de vos soucis, aussi prisonnière que vous l’êtes. Vous n’avez plus aucun moyen de sortir d’ici, très chers, le chauve s’en est assuré ! » Elle ne menace pas, elle constate, elle informe qu’elle n’a pas choisi de s’établir en ces lieux. Vous avez suivi vos préjugés, il se pourrait que la suite soit bien moins plaisante et la promenade de santé prévue frôle déjà le cauchemar. Avis aux claustrophobes, prenez une grande inspiration.

INFORMATIONS

Vous pouvez poser trois questions à votre immense compagne d’infortune, choisissez les bien car vous ne pourrez pas retourner sur vos pas après la prochaine intervention du PNJ.

Vous devrez privilégier les réponses courtes de 500 mots maximum. Nous interviendrons régulièrement avec le PNJ afin de vous forcer à faire des choix dans vos actions, ce qui déterminera la suite de votre quête. Vous devrez également user du dé afin d'avancer ou pour tout sort que vous jetterez, c'est pourquoi nous vous rappelons que vous pourrez trouver des explications sur leur utilisation ici et que nous sommes à votre disposition pour des renseignements supplémentaires.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 23 Juil - 0:28

avatar
avatar
profil
Je suis : Annab' , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 18/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 191 hiboux. J’incarne : Robert Downey Jr. , et l’avatar que je porte a été créé par : Skander, non ? . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Aucun Je parle en : 66000

true story

Je suis âgé de : 51 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : A la tête de la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié à Caelia Black (scéna)
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Quête n°3
- Jules, Rodrick, Alaric & Antigone -
Caverne, Ecosse - 28 Juin 1991


Une falaise escarpée, des chemins pentus, de la pluie et des coéquipiers qui ne portaient pas le noms des Black. Soit. Le travail d'équipe, c'était vraiment pas son truc, mais il était assez intelligent pour savoir qu'il lui fallait éviter de se faire des ennemis. Après une vingtaine de minutes pour trouver leur chemin, et éviter de tomber, il posa les pieds sur un sol inégal mais plus stable. Le groupe avait été forcé de s'y rendre de manière moldue, puisque des charmes protecteurs avaient été mis en place par leur Seigneur et Maître. Rodrick commençait avec un handicap. Alaric ne connaissait pas personnellement la jeune femme qui les avaient accompagnés, et sa première impression d'elle fut mauvaise. Précieuse, s'était-il dit. Courageuse ? L'avenir lui apprendrait.
La caverne qu'ils avaient atteins était sombre, même avec la lueur d'un lumos. Un bruit s'était fait entendre, arrachant quelques mots peu rassuré de la Malfoy. Les ténèbres ne se dissipaient pas, mais ils découvrirent un spectacle impressionnant. Une gigantesque acromentule (donc, plus grande que les habituelles) leur faisaient face. Elle avait prit la peine de les avertir de leur prochaine mort. Un geste touchant, vraiment. Que faire dans cette situation ? Jules semblait avoir prit le leadership, et le fils attaqua pendant que le père protégeait. Quelque chose clochait cependant. Un Incarcerem vole et n'a pas l'effet escompté. Le stress surement. Peu importe. Le patriarche Black a encore la tête froide (au sens propre, comme au sens figuré, puisqu'il sent toujours les embruns de la mer lui lécher le visage) et il tente de réfléchir, de mettre le doigt sur l'arrière goût qu'il a dans la bouche. Mais à peine a-t-il le temps de faire un pas sur le côté que sa voisine se fait faucher par une toile, tout comme le plus jeune. Vile représailles des faibles attaques mangemortes contre la gardienne. La baguette de mélèze tourne nerveusement dans ses mains. Il n'est qu'un homme, il le sait. L'attaque sera futile, même si elle réussit. Il faut une autre approche. Il jette des coups d’œils inquiets en direction des vagues au dehors, au chemin qu'ils viennent d'emprunter. C'est si proche, que veut-elle dire par là, aucun moyen de s'échapper. C'est littéralement juste en face de lui, l'échappatoire. Elle s'offusquait, parlait de tourment, de prisonnier. Une araignée avait besoin de parler de ses problème au psychologue arachnéen, clairement. Mais n'essayons pas de faire de l'esprit. Ce serait mentir que de dire qu'il était relax. Il aurait préféré se trouver tranquille dans son Cercle a faire payer quelques tricheur et compter ses gallions.

Il fit quelques pas en direction de l'araignée. (Quelle belle couleur le noir) Il fallait être plus diplomate, de toute façon, avec deux sorciers hors d'état de nuire, parler était le seul moyen de gagner du temps pour trouver une solution de les sortir de ses toiles sans se faire tuer en essayant. Il joua la carte de l'acteur, tentant tant bien que mal de cacher la nervosité de sa voix. Profitez-en bien les autres, ce ne serait pas souvent que ce léger tremblement serait audible.

< Pardonnez nos manières peu accueillantes, .... (avait-elle un nom ? A priori, 'monstre' et 'créature' n'était pas les mots qu'elle préférait.) Nous avons été surpris. (c'était le minimum syndical.) Nous n'avons pas prit la peine de déclinez nos identités, ou de nous enquérir de la votre. Il faisait les cents pas désormais, accaparant l'attention de l'araignée en jouant avec sa baguette.
Improvisation.
< Nous sommes à la recherche de l'artefact "du chauve" comme vous l'appelez. Nous sommes certains qu'à sa mort, il est devenu possible pour ses détracteurs, Il désigna chacun d'entre eux d'un coup de baguette laissant une infime étincelle rougeoyer, de pouvoir détruire les artefacts et ainsi libérer les êtres qui s'y trouvaient. Y compris vous. Il laissait planer le doute, faisant croire que oui, ils avaient totalement le moyen de sortir d'ici.  Alaric voulait aussi ne pas penser l'inverse.  Oui, ils étaient ennemis de leur maître, ils ne cherchaient pas du tout à ramener ' le méchant chauve qui l'avait emprisonnée ici toute sa vie ' à la vie, et que d'ailleurs, il était mort. Bonne nouvelle, elle n'aurait pas de représailles. Croire soi-même est la première étape pour convaincre. Tout le monde savait ça. Il fit taire les tressaillements dans sa voix. Pour cela, nous devons localiser l'artefact. Libre à vous de nous éclairer, si vous souhaitez retrouver la chaleur de votre liberté.

Quitte ou double.

Spoiler:
 
CE MESSAGE EST MOYEN BOF APPROUVE PAR LE MINISTÈRE DE LA FALAISE MAGIQUE.



Spoiler:
 

Parchemin envoyé Mer 26 Juil - 22:42

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Quête n°3
- Jules, Rodrick, Alaric & Antigone -
Caverne, Ecosse - 28 Juin 1991

Les pattes remuent, le cliquetis des pinces en résonance entre les parois de la caverne. Elle est immense, cette acromentule, véritable présence au-dessus de vos têtes. Vous vous sentez sans doute petits face à cet être dont la réputation précède la raison. Rodrick est toujours piégé dans la toile, dans le vide, à la hauteur finalement du haut des pattes de la créature. C’est Alaric qui attire l’attention des huit yeux. Des excuses ? Le voyez-vous donc amadouer celle qui passe de monstre à presque dame courtisée. Aurait-elle pu sourire que cela se serait vu. « Nous n'avons pas prit la peine de déclinez nos identités, ou de nous enquérir de la votre. » Il joue avec sa baguette, ce sorcier mais c’est autre chose qu’elle perçoit. Allez-vous en sortir sans y laisser des plumes ? Le doute est encore permis. « Gipsy. » Elle le décline, son nom, consentant à échanger - pour le moment. Mort. Le chauve était donc mort. « Oh.. » Une expression si humaine de cette voix qui ne l’était absolument pas. « Fut un temps, je me promenais à travers les galeries de cette grotte. Je n’en ai jamais vu le bout. Jamais en toutes ces années. » Placée là bien avant que ces humains n’aient conscience de l’existence de ces lieux. « Je ne suis pas stupide, cet endroit est un piège. Tous ces sortilèges.. tous ceux qui vivent ici, prisonniers… tellement de morts. J’ai toujours faim mais je ne mange pas chaque visiteur, parfois ils subissent bien pire. »

INFORMATIONS

Vous pouvez poser trois questions à votre immense compagne d’infortune, choisissez les bien car vous ne pourrez pas retourner sur vos pas après la prochaine intervention du PNJ.

Vous devrez privilégier les réponses courtes de 500 mots maximum. Nous interviendrons régulièrement avec le PNJ afin de vous forcer à faire des choix dans vos actions, ce qui déterminera la suite de votre quête. Vous devrez également user du dé afin d'avancer ou pour tout sort que vous jetterez, c'est pourquoi nous vous rappelons que vous pourrez trouver des explications sur leur utilisation ici et que nous sommes à votre disposition pour des renseignements supplémentaires.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Jeu 27 Juil - 17:40

avatar
avatar
profil
Je suis : Cha' , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 64 hiboux. J’incarne : Luke Grimes , et l’avatar que je porte a été créé par : Bazzart . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Xéphandre Lovegood et Arsenius Black Je parle en : #2F4F4F



Je suis âgé de : 26 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Médicomage, spécialisé dans les Blessures par créatures vivantes J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Célibataire, même si je devrais faire perdurer l'héritage familial
malle
raise your wand
 
Quête n°3
- Jules, Rodrick, Alaric & Antigone -
Caverne, Ecosse - 28 Juin 1991

Les sorts fusaient, pourtant ils réalisèrent bien vite que c'était une grossière erreur. Mais bien sûr, il était trop tard. Tandis que tous avaient les yeux rivés sur l'énorme créature, Rodrick assista impuissant à son propre enlèvement. N'ayant aucunement eu le temps de réagir, la toile de l'Acromentule l'avait enserré fortement, puis l'avait projeté dans les airs, lui coupant le souffle. Très peu rassuré, il avait pu observer d'autres cocons, probablement des sorciers aussi. Il déglutit, priant intérieurement pour que ses camarades trouvent rapidement une solution. Il tenait beaucoup trop à la vie. Toujours paralysé, ne pouvant rien bouger, ne serait-ce que le petit doigt, il vit avec angoisse la jeune Malfoy subir le même sort.  Bon, il n'en restait plus que deux, l'opération semblait mal partie. Maintenant qu'ils avaient compris qu'ils ne pouvaient pas user de la force contre elle, il fallait trouver un autre moyen. À la vue de la situation, il ne restait plus que la parole et la ruse. Leur répondant, la bête se plaignit du nom qu'ils lui avaient donné, monstre. Un rictus de colère se dessina sur les traits du Rackharrow. N'avait-elle pas précisé qu'ils étaient appétissants ? Ça n'ouvre guère les choses de manière sympathique, mais bon, il n'était pas en position pour se plaindre. Ils devaient agir intelligemment. C'est d'ailleurs le Black qui prend la parole. Rodrick se hait lui-même de penser une telle chose, mais cet homme est peut-être le mieux placé pour entuber l'Acromentule, puisqu'il le fait déjà au quotidien. Celui-ci s'excuse donc pour leur impolitesse, expliquant la raison de leur présence ici. Habilement, il lui fait miroiter sa liberté, contre quelques potentielles informations. Rodrick doutait que ça marche vu l'amabilité de la créature, mais il l'espérait de tout son coeur. Ce n'est pas qu'il ne passait pas un bon moment, mais la toile bien que soyeuse commençait vraiment à le gêner.

Galante, elle finit par se présenter. Gipsy est donc son nom, amusant. Mais ils n'étaient pas très avancés avec ça. Ce n'est pas en connaissant son identité qu'il pourra se décoller de cette chose. Gipsy était donc bien mignonne, mais si elle pouvait le faire redescendre, ce serait génial. Mais la phrase qui suivit l'inquiéta un peu plus que son propre sort. À son écoute, Rodrick serra les dents. Gipsy n'était donc pas la pire chose que pouvaient rencontrer les sorciers qui s'aventuraient en ces lieux ? Très rassurant. Rodrick ne voulait même pas savoir ce que le chauve, comme elle disait, leur avait préparé. Empaqueté dans sa toile, c'est une énorme remise en question qui lui vint à l'esprit. S'ils parvenaient à se libérer d'ici, pourquoi iraient-ils là-bas, affronter ces choses ? Lui n'était pas Mangemort pur et dur, lui n'était là que pour son père. Mourir ici, pour quelqu'un qu'il respecte à peine et dont il ne partage pas les idées, très peu pour lui. Pourtant, si tous décidaient de poursuivre la quête, il n'aurait pas le choix. Sortir d'ici tout seul semblait peu probable. Il soupira donc longuement, choisissant ses mots avec soin, espérant une libération à la clé. « Gipsy, mon nom est Rodrick. Mes mots vont sembler stupides, mais je m'excuse. C'est bien la première fois que je rencontre une Acromentule qui ne se jette pas sur moi au premier regard. » Sa voix semblait navrée. Le Rackharrow suivit ensuite le mensonge du Black. « Comme vous, être ici ne m'enchante guère, mais nous n'avons pas le choix, nous devons trouver et détruire cet artéfact néfaste et dangereux. Pour cela, peut-être pourrez-vous nous aider. D'ailleurs, peut-être serait trop vous demander de me libérer, je ne suis pas très à l'aise pour discuter. » Il fronça ensuite les sourcils, se souvenant des paroles de Gipsy. « Vous avez parlé de quelque chose de pire dans ces galeries, de quoi parlez-vous exactement ? Nous aurions besoin de savoir, pour nous en sortir et mettre toutes les chances de notre côté. Si nous mourrons là-bas, cet artéfact continuera d'agir pour le malheur de tous. » Rodrick n'était pas sûr de son coup, mais toutes informations, si elle en donnait, pourrait leur être vitale. L'air inquiet et concerné, toute agressivité avait disparu de ses traits tandis qu'il espérait l'avoir convaincue de le relâcher, et de l'aider.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.



Parchemin envoyé Mar 1 Aoû - 18:19

avatar
avatar
profil
Je suis : narco , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 03/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 37 hiboux. J’incarne : christian bale , et l’avatar que je porte a été créé par : madhattress ♥ (ava & gif) tumblr (gif profil) & alas (signa) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : minos nott & merlyn parkinson Je parle en : #579A00



Je suis âgé de : quarante huit ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : comme son père, il est bourreau pour le compte des mangemorts J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : marié à Elisabeth Lovegood, amoureux comme au premier jour
malle
raise your wand
 
Le bourreau reste en retrait, quelques peu désorienté par cette bien étrange acromentule, vive mais aussi pourvu d'une logique, de ce qui semble être des émotions. Il connaissait que trop peu ces bêtes qui habitaient pourtant le monde magique depuis toujours, un certain intérêt s'éveillait malgré la situation particulièrement instable pour cette équipe de fortune, la Malfoy et son fils étant les prisonniers des fils de cette arachnide géante, ce qui n'enchanta guère le Rackharrow, craignant que son héritier puisse se faire gober à tout instant. Ils n'étaient pas en position de force, ils n'étaient plus que des proies devant leur potentiel prédateur. Pourtant, l'étrange créature sembla montrer une parcelle d'humanité suite aux paroles d'Alaric. Manœuvre risqué du patriarche Black qui a pourtant son succès. Il l'applaudirait si cela ne leur coûterait pas la vie, un mensonge finement jouer ça se respecte toujours après tout, surtout lorsque celui-ci pourrait leur sauver la vie. Puis son attention se tourne vers son fils qui pose une bonne question... C'est vrai que si cette fois, il y avait moyen de savoir ce qui les attendait, pour ne pas se retrouver comme dans les méandres de Poudlard, simplement démunit. Mais rien ne disait que cette magie dont parlait l'acromentule était dut à ce qu'ils cherchaient, si le bourreau avait comprit une chose, c'est que le seigneur des ténèbres n'était pas une personne prévoyante, non, il effleurait délicatement la paranoïa. Survivre à ses pièges relevaient de l'exploit.

Jules fini par soupirer avant d'ouvrir la bouche. « Pour disperser tout malentendu qui pourrait venir troublé les rapports que vous avez avec ces deux personnes, ma chère Gipsy. Si vous n'aviez pas envisager de nous dévorer, nous ne vous aurions pas associer à un ''monstre''. Et voyant votre situation actuelle, je suis certain que s'associer avec des sorciers pour vous sortir d'ici n'aurait pas put aggraver votre position particulièrement, au pire. Si nous périssons, nous serons votre repas, simplement. Et si nous réussissons à percer à jour la magie de cette grotte, vous serez libre. » Autant être réaliste, ils risquaient de mourir ici, et ainsi mettre toute les chances de leur côté, dans les deux cas, l'arachnide gigantesque y gagnait, soit la liberté, soit un repas pour prendre une seule et unique décision. Simplement pour leur accorder un sursit et peut être même un soutient tactique. Peu de chose pouvaient rivaliser avec une créature de cette taille, n'est-ce-pas ? Il doutait grandement qu'un dragon puisse sommeiller au cœur de ces cavernes.


My loves, my prides, my blood

Parchemin envoyé Dim 6 Aoû - 15:49

avatar
avatar
profil
Je suis : Annab' , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 18/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 191 hiboux. J’incarne : Robert Downey Jr. , et l’avatar que je porte a été créé par : Skander, non ? . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Aucun Je parle en : 66000

true story

Je suis âgé de : 51 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : A la tête de la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié à Caelia Black (scéna)
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Quête n°3
- Jules, Rodrick, Alaric & Antigone -
Caverne, Ecosse - 28 Juin 1991


L'araignée se mit à parler, des bribes d'informations et une voix caverneuse. Il fallait prendre tout ce qu'elle leur donnait. Des informations, du temps perdu à parler, c'était du temps gagner à vivre, en soit. La jeune femme du groupe était rester muette, mais l'égo des mangemorts qui l'accompagnait les avait poussé à parler et à argumenter avec Gipsy. Ni l'un ni l'autre n'avait comprit que les beaux discours, les demandes de conforts et les reproches n'étaient pas vraiment indiqué. Tel père tel fils, pas un pour rattraper l'autre. Enfin. Il s'imaginait mal Gipsy (Un nom à vous glacer le sang, pensait ironiquement le Black) décrocher tranquillement Rodrick de son perchoir car ce dernier s'était excusé (mais sans oublier de souligner qu'il était choqué que sa race n'était pas toujours assoiffée de sang, cela devrait lui faire plaisir ...) , après que son père lui ait fait remarqué gentillement que '' vous êtes une méchante araignée qui nous avez menacé, vous avez tord et nous les sorciers en position de faiblesses, nous avons raison ''. On avait jamais le dernier mot avec une acromentule sauf si on la tuait, et le Black avait bien envie de leur ouvrir les yeux, mais à priori, un Rackharrow, ça reste aveugle. Il se contenta d'afficher un visage sceptique et un roulement d'yeux qui n'échapperait probablement à personne, et il les laissa malheureusement parlé. La moindre reprise ou hésitation pouvait donner l'impression à l'araignée qu'ils n'étaient pas d'accord, et donc, que tout ce qu'ils racontaient était un immense mensonge. (Et elle n'aurait pas tord)

Le rejeton Rackharrow avait au moins le mérite d'avoir posé une bonne question. Autant savoir ce qu'ils devaient affronté dans cette caverne lugubre, car il était hors de question qu'Arsen hérite ce soir, ni qu'il se retrouve coincé dans les entrailles sombre d'une putain de caverne, et sans l'artefact. Claustrophobie vous comprenez. Il avait besoin d'avoir une porte de sortie à tout instant, littéralement.

Au moins, les deux sorciers avaient eu la présence d'esprit de suivre le mouvement mensonger du Black, et ce dernier espérait que cette araignée (qui semblait plus intelligente de la moyenne, rien qu'au ton qu'elle avait employée en comprenant la mort de leur Seigneur et Maitre) ferait le bon choix. A savoir les aider, et non les dévorer. De la manière proposée par Jules, il semblait probable qu'elle accepte, et peut-être qu'elle leur révèle certains secrets.

Alaric, toujours en position dangereuse puisque devant la créature, s'éclaircit la gorge.

< J'approuve les dernières paroles de mon collègues ( enfin seulement les dernières, car c'était toujours un fou que de se plaindre sur les termes employés, mais bon, autant ne pas épiloguer ) sur ce dernier point. Aidez-nous et nous vous aiderons en retour. Le cas échéant, vous ne serez pas perdante.

Bon, ne pas en faire des caisses non plus, cela risquait de sonner faux. On verrait si elle accepterait de les 'aider' à creuser sa propre tombe. En espérant aussi qu'elle répondrait également à Rodrick. Mais il ne fallait pas sous-estimer la valeur des connaissances de l'arachnide.

< Pourquoi maintenez-vous qu'il est impossible de sortir ? Que se passera-t-il si nous essayons tout de même ?

On ne vas pas cacher le léger stress du patriarche quand il repense aux paroles prononcées un peu plus tôt. Il reste indétectable pour ses compagnons, fort heureusement. Sa plus grande faiblesse restera cachée des yeux sorciers encore un moment. Après tout, la claustrophobie était son épouvantard.

CE MESSAGE EST PAS TROP APPROUVE PAR LE CHAUVE.



Spoiler:
 

Parchemin envoyé Dim 20 Aoû - 16:25

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Quête n°3
- Jules, Rodrick, Alaric & Antigone -
Caverne, Ecosse - 28 Juin 1991

Avez-vous déjà entendu une acromentule rire ? J’en doute. Ce son aiguë qui s’extirpe d’entre les mandibules de la créature est si désagréable et menaçant qu’aucun des sorciers présents ne pourrait l’interpréter de la bonne manière. Que croyiez-vous ? Que Gipsy serait stupide ? Ces grands yeux noirs vous scrutent dans l’obscurité sans que la toile ne libère Rodrick. « Vous avez parlé de quelque chose de pire dans ces galeries, de quoi parlez-vous exactement ? » Elle ne peut pas sourire, l’araignée géante, elle ne peut pas leur offrir l’expression carnassière qu’aurait un lion en cage. Elle n’est pas mauvaise, elle est simplement habituée à une extrême solitude depuis des années, affamée trop souvent, contrariée bien plus encore et sa patience n’a de limite que la comédie que les humains jouaient trop souvent. « Croyez-vous vraiment que j’ai la maîtrise de ces toiles ? Vous connaissez bien mal ce sorcier. Chasser un Artefact sans connaitre la noirceur du propriétaire est une erreur. C’est lui-même qui me l’a appris. » Certainement par erreur, d’ailleurs, tandis qu’elle se faufilait entre les galeries, cherchait une sortie dans cette jeunesse qu’elle n’avait plus. Elle avait l’impression d’avoir vécu mille ans d’enfermement. « Il n’y’a que la mort, ici. La plus terrible des morts. »

« Si vous n'aviez pas envisager de nous dévorer, nous ne vous aurions pas associer à un ‘’monstre’’. » L’attention se porte sur le petit homme, le laissant finir pour n’offrir qu’un plus grand silence, quelques secondes lourdes de sens. « Votre manque de culture m’afflige. » La voix caverneuse traduit autant de lassitude que de mépris, mélange assez peu probable. « Nous autres avons besoin de nous nourrir. Vous tuez pour le plaisir de tuer et vous osez nous traiter d’animaux. » La franchise indéniable de l’acromentule tient à la fois de sa situation et de sa nature, mentir lui est un concept étranger. « Si nous périssons, nous serons votre repas, simplement. Et si nous réussissons à percer à jour la magie de cette grotte, vous serez libre. » < Pourquoi maintenez-vous qu'il est impossible de sortir ? Que se passera-t-il si nous essayons tout de même ? > « Vous pensez que je serais encore là si il y’avait un moyen de sortir ? » Question de bon sens, enfin ! Elle ne comprend pas ce qui n’est pas clair pour eux, elle ne comprend pas qu’ils ne prennent pas la mort au sérieux. Se pensent-ils supérieurs ? Dans ce cas, qui lui assure qu’ils ne sont pas les sbires de ce monstre sans âme ? « Le feu brûle les toiles, ouvre les galeries mais je ne peux rien vous révéler de plus et je ne peux rien pour votre amie, je suis navrée. » Antigone est déjà entièrement couverte du cocon qui s’est refermé autour d’elle, vous devrez avancer en la laissant derrière.

INFORMATIONS

Vous devrez privilégier les réponses courtes de 500 mots maximum. Nous interviendrons régulièrement avec le PNJ afin de vous forcer à faire des choix dans vos actions, ce qui déterminera la suite de votre quête. Vous devrez également user du dé afin d'avancer ou pour tout sort que vous jetterez, c'est pourquoi nous vous rappelons que vous pourrez trouver des explications sur leur utilisation ici et que nous sommes à votre disposition pour des renseignements supplémentaires.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 3 Sep - 17:27

avatar
avatar
profil
Je suis : Cha' , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 64 hiboux. J’incarne : Luke Grimes , et l’avatar que je porte a été créé par : Bazzart . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Xéphandre Lovegood et Arsenius Black Je parle en : #2F4F4F



Je suis âgé de : 26 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Médicomage, spécialisé dans les Blessures par créatures vivantes J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Célibataire, même si je devrais faire perdurer l'héritage familial
malle
raise your wand
 
Quête n°3
- Jules, Rodrick, Alaric & Antigone -
Caverne, Ecosse - 28 Juin 1991

Un... son, provenant de l'Acromentule, s'éleva dans la caverne qui serait peut-être bien leur tombeau. Il ne savait pas vraiment à quoi ce bruit ressemblait. Un cri ? Un langage ? Un rire ? Jamais il n'avait entendu une telle chose, et pourtant, il en avait tué des Gipsy. Du moins, des moins intelligentes qu'elle apparemment. Et dire qu'elle serait peut-être la dernière créature qu'il verrait de toute sa vie. Plus le temps passait en réalité, plus Rodrick avait l'impression qu'il mourrait bientôt dans cette toile sous les yeux de son géniteur et des deux autres Mangemorts qui l'accompagnaient. Quelle triste mort. Bien évidemment, les excuses et les belles paroles de l'héritier Rackharrow résonnent dans le vide. Il avait peu d'espoir dans celles-ci, mais il était à un tel point de désespoir qu'il avait préféré essayer. Il n'avait rien à perdre de toute façon, à part sa vie, qui ne tenait apparemment qu'à un fil. « Croyez-vous vraiment que j’ai la maîtrise de ces toiles ? Vous connaissez bien mal ce sorcier. Chasser un Artefact sans connaitre la noirceur du propriétaire est une erreur. C’est lui-même qui me l’a appris. » Rodrick soupira. Super, il n'avait donc aucun moyen de sortir de là, quelle joie. Voldemort était donc complètement cinglé. Qu'elle ne s'y trompe pas, Rodrick s'y connaissait un minimum en noirceur, disons juste que celle de cet homme l'intéressait peu. Voldemort n'avait jamais été quelqu'un qu'il avait envie de connaître, ni de servir. Sa simple présence ici n'était qu'un devoir qu'il rendait à son père et rien d'autre.  « Il n’y’a que la mort, ici. La plus terrible des morts. » Elle avait au moins répondu à sa question, c'était un début. Bien que la réponse ne lui convienne pas du tout par contre. La plus terrible des morts les attendait ? Génial, c'était tellement tentant. Enfin, de toute façon, il ne voyait pas bien comment il pourrait voir cette fameuse mort, là-bas dans les cavernes, il ne pouvait même pas partir d'ici.

Sans pouvoir bouger d'un centimètre, Rodrick écouta les discussions qui se firent ensuite. Une conversation quant à la condition de la créature et son mode de vie fut des plus ennuyantes pour le jeune homme qui en avait assez d'être ligoté. Puis vint la question du Black, pertinente en effet. « Vous pensez que je serais encore là si il y’avait un moyen de sortir ? » Elle marquait un point, malgré tout, eux sorciers préféraient largement tout essayer pour s'en sortir plutôt que des rester ici à se nourrir des visiteurs. Le cannibalisme, très peu pour eux. « Le feu brûle les toiles, ouvre les galeries mais je ne peux rien vous révéler de plus et je ne peux rien pour votre amie, je suis navrée. » L'attention de Rodrick fut portée sur Antigone, qu'on ne voyait désormais plus. Un cocon la recouvrait totalement. Rodrick déglutit, plus perturbé par ce qu'il lui arriverait que par le sort de cette Malfoy. Tant pis pour elle, mais lui, il voulait survire, de préférence. Il réfléchit très rapidement aux paroles de l'Acromentule, qui avait parlé du feu. Évidemment, il suffisait que le Black, ou son père brûle cette foutue prison blanche et le libère. Mais le reste fut tout aussi intéressant. "Le feu ouvre les galeries". Celui-ci leur servirait donc peut-être pour la suite ? Oui c'était probablement un indice. De toute façon, ils n'avaient rien d'autre, il leur fallait prendre le peu d'informations qu'ils avaient. D'un signe de tête, Rodrick avisa son père pour qu'il l'aide à se dépatouiller de cette toile. Mais quand celui-ci s'approcha pour plus de précision, un clic retentit et il fut à son tour complètement entouré d'une toile. En conséquence, Rodrick fut relâché brusquement, et tomba violemment sur le sol. Dans le même temps, les deux toiles fermées furent projetées au plafond, plus personne ne pouvait rien y faire. Le souffle coupé, le Rackharrow mit quelques minutes à reprendre son souffle et à se relever. Rien de cassé, sûrement quelques bleus plus tard, rien d'autre. Il se précipita vers sa baguette et se tourna vers le Black. Il essayait d'analyser la situation. Antigone était perdue, Jules le semblait aussi. Ils n'étaient donc plus que deux, magnifique.

Les rouages du cerveau de Rodrick tournaient à pleine vitesse. Devaient-ils s'attarder à essayer de les libérer ? Ou poursuivre leur chemin ? Prenant une grande inspiration, il dut se résoudre à choisir l'option qui semblait la meilleure. Soit, tenter de continuer leur chemin. Jamais l'Acromentule n'avait réussi à sortir, il leur fallait donc trouver cet artéfact, et peut-être qu'avec ce dernier ils trouveraient un moyen de sortir d'ici, et de sauver leurs camarades. Rodrick ne partirait pas sans son père, c'est sûr. Mais pour l'instant, il était impuissant. La seule chose qui s'offrait à eux était de se risquer à affronter ce qu'il y avait plus loin. À la clé la mort, ou dans le meilleur des cas, une porte de sortie et une solution à leurs problèmes. Rodrick se tourna donc vers Gipsy et s'inclina. « Je vous remercie pour ces informations Gipsy. Nous allons tenter notre chance dans ces galeries, de toute façon, nous n'avons pas trop le choix. Soit nous mourrons ici à ne rien faire, soit nous mourrons là-bas en essayant de nous en sortir. Et dans le meilleur des cas, nous parvenons à trouver l'artefact et à retrouver notre liberté. » En effet, c'était le meilleur des cas, celui qui serait probablement le plus difficile à obtenir. Mais s'ils voulaient partir, il fallait agir. « Nous... laissons nos amis là, en espérant que nous reviendrons les chercher pour nous sauver. Ainsi, vous pourrez peut-être, vous aussi, retrouver votre liberté. C'était un plaisir de vous avoir connue, Gipsy. » Pas vraiment en réalité, il se contentait seulement d'être poli avant qu'elle ne change d'avis et les dévore. Rodrick avisa donc Alaric, et lui montra les galeries d'un air interrogateur. Il finit ensuite par s'avancer jusqu'à l'entrée de celles-ci, s'adressant au Black. « Ça ne m'enchante pas du tout, mais je crois que c'est la seule solution restante. Vous me suivez Black ? Je pars devant, et si je hurle, faites demi-tour tout de suite et courrez le plus loin possible. Si l'un de nous pouvait survivre, ce ne serait pas plus mal. » Baguette en main, désormais éclairée d'un simple Lumos, il s'aventura prudemment dans l'obscurité. Il ne croyait pas spécialement en quoi que ce soit, mais si un quelconque dieu pouvait veiller sur eux, il lui en serait éternellement reconnaissant.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.



Parchemin envoyé Ven 15 Sep - 19:20

avatar
avatar
profil
Je suis : Annab' , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 18/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 191 hiboux. J’incarne : Robert Downey Jr. , et l’avatar que je porte a été créé par : Skander, non ? . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Aucun Je parle en : 66000

true story

Je suis âgé de : 51 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : A la tête de la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié à Caelia Black (scéna)
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Quête n°3
- Jules, Rodrick, Alaric & Antigone -
Caverne, Ecosse - 28 Juin 1991


Le discours de l'araignée ne plaisait pas à Alaric. C'était clair. Non pas parce que elle précisait leur morts imminente, non, mais à cause de son manque cruel de détail et de sa capacité à tourner autours du pot. Oui, ils allaient mourir s'ils continuaient. Oui, si on pouvait sortir elle ne serait plus ici. Mais cela ne réglait aucune question : Que lui était-il arrivé lorsqu'elle avait tenté ? S'était-elle retrouvé face à une barrière infranchissable ? Ou simplement la même roche escarpée que eux à leur arrivée. Enfin, le chemin de retour n'etait pas forcément barré pour eux, s'il était barré pour elle. Donc des détails n'auraient pas été de trop. Alaric avait de toute manière une confiance aveugle dans ses capacités, il savait qu'il trouverait le moyen de se barrer si les choses s'envenimaient trop, même s'il devait sacrifier l'équipe pour ça.

En parlant d'équipe, Gipsy était en conversation. Sans cracher sur l'information qu'elle leur donnait (le feu brûle les toiles, en effet, grande nouveauté que eux, sorciers dignes de ce nom, ne connaissait pas) elle était en train de leur annoncer la prise de leur collègue Malfoy. Rodrick ne semblait donc guère enchanté, et à peine son père fit un pas pour le libérer (un incendio en préparation ?) qu'il se fit lui-même toilifié. (bah, pas d'incendio du coup.) et Rodrick retombait lourdement sur le sol (les réflexes des Rackarrows étaient immenses... Alaric appréciait intérieurement de le voir s'échouer sur le sol, qu'il ne jugea pas utile  de lever sa baguette pour un petit Aresto Momentum. Le patriarche à vraiment le sens de l'esprit d'équipe, c'est fou.) Donc, ils ont la Malfoy en moins (ce n'est pas comme si elle avait été très utile depuis le début) mais également le patriarche numéro 2. Il avait beau ne pas les apprécier plus que cela, ils étaient tout de même en effectif réduit de moitié. Et à tout moment, le fils ne partirait pas sans le père. Bien qu'il se tournait déjà vers lui et ne semblait pas outre mesure effondré de perdre son paternel pour le moment. (ou pas?) Bon. les effectifs réduits de moitité n'étaient pas des plus encourageants, mais Alaric, à nouveau, se gardait bien d'incendioter la toile de Jules. Son fils n'avait qu'à le faire, ce n'était pas son combat.

Qu'Alaric soit égoïste et égocentrique, d'accord. Qu'il pense à sécuriser sa peau et sauver ses propres intérêts avant d'imaginer penser aux autres, ça aussi d'accord. Mais qu'il se fasse impunément traiter de lâche par le fils Rackharrow, là, ça ne passe pas. Ils s'écartent tout deux de l'araignée pendant que le jeune fils veut se la jouer héros à partir devant. S'il hurle, c'est pas son problème, et en aucun cas il ne partira en courant ou quoi que ce soit -et repasser devant gipsy qui ricanne ?-

< Déjà, tu ne me donnes pas d'ordres. Il me semble que nous avons une mission, nous n'allons pas sortir de cette grotte sans un résultat tangible. Sauf si tu veux être la risée des mangemorts, mais bon, libre à toi. Moi, j'ai une réputation à défendre. Il s'arrête et regarde le Rackharrow suspendu faiblement visible sous le plafond noir. C'est sur que la réputation de ta famille, elle ...

Inutile de dire qu'il ne prenait pas Gipsy au sérieux. Si il l'avait vraiment cru dès le départ (taille imposante, imminence de se faire dévorer etc.) Elle semblait se positionner facilement comme une acromentule victime (#psychologie d'acromentule) "je n'ai pas pu sortir y'a 15 ans, donc j'ai abandonné les essais." Ce n'était pas sa mentalité à lui. Il n'avait pas l'habitude d'être mis dans une situation d'échec, et puisqu'elle n'avait pas été capable de lui dire ce qui bloquait véritablement la sortie qu'ils avaient empruntés, il considérait simplement qu'elle n'en savait strictement rien, et qu'ils pourraient prendre le même chemin au retour. Pas de stress, donc.

Alaric affiche également un Lumos sur sa baguette, et les deux hommes s'engagent dans le boyau noir. Il se fit qu'on y voit quand même fichtrement rien.

< Lumos Maxima.

Oui : Ca fonctionne, donc la baguette est beaucoup mieux éclairée et une boule de lumière parcoure le tunnel devant eux. RIP, t'as le droit de te foutre de sa tronche :'(
Non : Too bad so sad, try again. Le lumos normal suffira. (+ la honte d'avoir raté un sort de 3è année :'( )


CE MESSAGE EST PAS TROP APPROUVE PAR LE CHAUVE.



Spoiler:
 

Parchemin envoyé Ven 15 Sep - 19:20

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Le membre 'Alaric P. Black' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Ven 15 Sep - 21:32

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Quête n°3
- Jules, Rodrick, Alaric & Antigone -
Caverne, Ecosse - 28 Juin 1991

Vous avancez dans les boyaux de la grottes seulement guidés par la lumière de lumos, vous hasardant dans cette pénombre si intense qu’elle n’en semble pas naturelle, la magie elle-même paraît avoir du mal à la percer. Le silence et pas une seule autre ouverture durant de longues minutes. Oh, Gipsy se doute, au loin, de la jubilation temporaire de la vieille carne qui refuse de la croire mais elle sait, elle, qu’elle n’est pas ce que les lieux renferment de pire. L’un de vous pose un pied sur un mécanisme, certainement sans l’avoir vu et s’ouvre alors un nouveau chemin, à gauche. L’odeur de vieille mort vous prend à la gorge, cadavres putréfiés abandonnés là. Abandonnés, vraiment ? Bientôt, une main se pose sur l’épaule de Rodrick, les doigts fins laissant presque voir la forme des os.

Trois choix s’offrent à vous, à déterminer à l'aide des dés :
Oui oui - Si les cadavres s’agitent, se redressent tous comme animés par une unique volonté - à savoir celle de vous tuer - vous pouvez avancer, courir vers l’ouverture suivante, juste en face, mais pour cela vous devrez vous débattre avec la masse immonde.
Oui - non - L’ouverture derrière vous et celle face à vous se sont fermées mais une autre se dérobe sur le côté, au travers d’une toile épaisse si aisément signée Gispy dans ses jeunes années.
Non non - Vous devez tenter d’activer le mécanisme qui rouvre les passages puisque la chance s’est refusée à vos beaux yeux et vous a piégé avec les inferi. Priez donc pour faire deux oui au tour suivant, mes amis.

INFORMATIONS

Vous devrez privilégier les réponses courtes de 500 mots maximum. Nous interviendrons régulièrement avec le PNJ afin de vous forcer à faire des choix dans vos actions, ce qui déterminera la suite de votre quête. Vous devrez également user du dé afin d'avancer ou pour tout sort que vous jetterez, c'est pourquoi nous vous rappelons que vous pourrez trouver des explications sur leur utilisation ici et que nous sommes à votre disposition pour des renseignements supplémentaires.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

 

Quête N°3 - Mangemorts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Attaque des Mangemorts
» Liste des Mangemorts
» Les Mangemorts observent... *pv Ellasandra*
» Les Mangemorts [3/3]
» Hermione J.Granger [termine]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Écosse-