Partagez | 
DANCE WITH THE DEVIL ❱ artty

()
Parchemin envoyé Dim 25 Juin - 17:20

avatar
avatar
profil
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 11/11/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 121 hiboux. J’incarne : Lily James , et l’avatar que je porte a été créé par : solaris . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Vega, Ciena et Quintus Je parle en : indianred

Life

Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Journaliste investigatrice au Golden Blood J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Ennivrée et aveuglée, je suis mariée à Reed depuis presque dix années.
malle
raise your wand
 
Dance with the Devil.
Betty et Arthur.

Wish less was going on, Wish I could just throw the ball, And ignore it all.

17 mai 1991

Avoir l’air heureuse. Contentée. Fière de porter la marque. C’était toutes des histoires qu’elle faisait croire aux autres, sans jamais s’y fier réellement. Elle a en assez de porter un masque de femme parfaite, elle a bien l’impression que l’amour qu’elle porte pour Arthur est la seule chose qui lui reste. Et encore là, rien n’est moins certain que leur relation actuelle. Il avait toujours eu une force étrange sur elle, pour qu’elle en arrive à oublier tout ce qui lui arrivait. Sa seule présence lui suffisait à pardonner tout ce qui lui arrivait, à se rappeler pourquoi ils avaient toujours eu l’air d’un couple profondément amoureux. Ils l’étaient. Du moins, Betty était une folle éperdue à la minute où ses prunelles fondaient sur lui. Néanmoins, cela ne voulait pas dire qu’elle était toujours heureuse. Car Arthur ne pouvait pas rester près d’elle à toute heure de la journée. Ils avaient tous les deux des obligations et encore plus depuis qu’ils tentaient de ramener le Lord à la vie. Betty était obligée de travailler heures après heures dans ses investigations pour en découvrir plus sur cette histoire. Ça aurait pu être bien plus facile si elle n’avait pas fait l’erreur de sa vie pas plus tard qu’hier dans la nuit. Des heures qu’elle était réveillée, mélangé à l’alcool pris en trop grande quantité et le fait que ces indices sur Voldemort l’empêchaient de se concentrer sur retrouver sa sœur. Toutes ses raisons qui la mettaient dans un état qu’elle n’avait jamais connu auparavant. Vengeur. Colérique. Sans penser aux conséquences. La proximité de l’appartement de Caïn, de leur histoire déjà trop éloignée. Deux amis qui franchirent une ligne inavouée depuis tant d’années. Un baiser. Des caresses, mais rapidement une réalisation de la grandeur de cette erreur. Qu’elle ne pourrait pas effacer. Elle se rappelle par intermittences de cette nuit. L’alcool prenant l’avantage sur tout le reste. Mais elle se souvient bien d’une chose, de ses lèvres sur celles de son ancien amant. Cela faisait dix ans qu’elle ne les avait pas goûtées. Qu’elle n’avait pas embrassé quiconque autre personne que son mari qu’elle adulait.

Elle s’en voulait et surtout, elle lui en voulait à lui. Égoïste femme, elle tentait de jeter la faute sur une autre personne que la sienne. Il la rendait faible. Tel un poison qui s’insinuait dans ses veines à petite dose. Car si ses prunelles s’illuminaient en sa présence, elles s’assombrissaient mille fois plus quand il quittait la pièce. Il n’arrivait même pas à voir à quel point la sorcière gardait leur passé, amer dans son cœur. Leur impossibilité d’avoir un enfant. D’avoir choisi un camp, de s’être inclus dans cette foutue guerre pour les empêcher de pouvoir adopter également. C’était ainsi qu’elle le voyait, car ils ne pourraient espérer avoir une famille tant qu’un climat aussi lourd régnerait. Cette marque, elle la détestait car elle l’éloignait de tout ce qu’elle désirait. Sa sœur incluse. Il est dix-huit heures passé, elle est rentrée tard la nuit dernière et elle dormait encore quand Arthur est parti à Ste-Mangouste. Elle sait qu’il ne devrait pas rentré avant encore deux heures. Elle a décidé de pas rentrer travailler au Golden Blood aujourd’hui, prétextant se concentrer davantage sur ses recherches. C’était faux. Elle avait un mal de cœur atroce. Elle avait tant pleuré que ses yeux étaient tout rouges, enflés aussi. Elle était assise dans la chambre principale, devant son grand miroir qu’elle utilisait pour se voir de la tête au pied avant de quitter la demeure. Elle s’observe. Se dégoute. Se fixe et pleure. Encore un peu. Comme si elle pouvait le faire toute la vie durant. La musique qu’elle a mis en fond dans la chambre l’empêche de se rendre compte qu’Arthur est déjà rentré. Peut-être que c’était ça qu’il lui fallait, de voir dans quel état se trouvait réellement sa femme pour qu’enfin il se rende compte de son mal être?

Made by Neon Demon




 
love makes us blind.
Shape of you☽ We push and pull like a magnet do, Although my heart is falling too, I'm in love with your body.

 

DANCE WITH THE DEVIL ❱ artty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: Habitations-