indiscrétions
- gossip witch est bavarde -


L’homme en Jupe On a vu semblerait-il un sang pur jouer les transformistes au Cirque Avery. Nous n’avons pas encore de nom mais son jeune âge semble indiquer que son travestissement est une quête identitaire !

La tête d’enterrement N'est-il pas courant que lorsque l'on perd un être cher, on verse quelques larmes ? Eh bien si la mort de l'Actrice Louise de Montmorency emeut les foules, sa fille ne semble pas bien touchée. Etrange non ?

Le dimanche au Pays de Galles c'est le jour des mariages Il y a des évènements heureux dans ce monde enfin si l'union forcée et arrangéeest un évènement heureux ! Desmond Meadowes s'est débarassé de sa plus jeune soeur, reste la plus vielle des deux.




Partagez | 
light in the dark ☾ (nalex)

()
Parchemin envoyé Mer 31 Mai - 20:02

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Texas-Flood dit "TF" , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 365 hiboux. J’incarne : Liam Hemsworth , et l’avatar que je porte a été créé par : Moony - Ectra (gif profil) - Astra (codes signa) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Caïn, le mangemort chasseur badass de créatures magiques, Eden, le Grimstone Russe globetrotter et Björn le loup arracheur de coeurs. Je parle en : #cc9966



Je suis âgé de : 25 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Concepteur et réparateur d'objets magiques pour le Département R&D de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : vit secrètement aux yeux du monde une idylle avec son premier amour, Artemis Grimstone.

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
light in the dark
Here I stand and here I fell. I fell for it, I messed everything up. It's taking me down, I need fresh air. A light in the dark, to understand what this meant. ft. ALEXANDER WEASLEY


Il a transplané, plusieurs fois, pour être sûr de ne pas être suivi au cas où Drefer en aurait décidé autrement, ou mimé… Un sommeil profond. Nate ne peut jamais être sûr de rien avec lui, et encore moins maintenant. Encore moins lorsqu’un voile de panique s’est insufflé dans ses veines au moment où il a réalisé, passant une main dans ses cheveux, encore sagement installé à côté dans ce lit poussiéreux, ce qu’il venait tout juste de faire. Il a fui, ayant laissé un mot, juste une phrase, pas grand-chose, tu peux partir, pour indiquer qu’il avait levé les sorts l’empêchant de transplaner. Il a filé sans demander son reste, tout juste rhabillé et il n’a cessé de courir depuis. Il a fait toutes les maisons, toutes celles servant de planques aux Phénix dans le but de le trouver lui, comme un besoin urgent de parler à quelqu’un. Il ne peut pas se confier à la fratrie Trelawney, les voir les mettrait en danger, il est et demeure un fugitif après tout. A peine arrivé dans le salon d’une énième maison, il beugle. « Quelqu’un a vu Alex ?! ». Il déambule dans les couloirs, gravit les marches quatre à quatre mais là encore c’est un échec et il repart aussitôt sous les regards parfois perplexe de ses camarades qui pensent qu’il lui manque subitement une case ou bien qu’il a vu un griffon en train de se taper une licorne. C’est finalement au bout de la quatrième fois, presque essoufflé comme un bœuf qu’il parvient à mettre la main sur le Weasley, présent dans les jardins. « Alex ! ». Il est limite livide, blanc comme un linge et il a encore un reste des hématomes que lui avait laissé le Rackharrow quelques jours plus tôt. Par Merlin, sur le moment il ne file tellement plus droit qu’il se demande même s’il n’aurait pas dû prendre une douche, d’ailleurs il a un peu de poussières dans sa tignasse. Son cœur va faire un arrêt cardiaque s’il continue à battre si vite. « J’ai… Euh… ». Quelle superbe entrée en matière, Nathaniel, il va très sûrement le prendre pour un fou s’il continue sur cette lancée, celui à qui il se confie le plus au sein de l’Ordre.

Le voyant sait pertinemment ce que le rouquin va penser, qu’il a soit, fait encore une énième connerie en jouant avec des mini explosifs magiques, soit qu’il a eu une véritable vision traumatique. Encore. Car des visions de mort, il en a souvent Nathaniel. Sauf aujourd’hui. Là, il n’y en avait pas eu, du tout. Et au fond, ça le perturbait. En fait, rien de ce qu’il n’avait prévu avait fonctionné comme c’était supposé le faire, et pour son esprit qui avait tout pensé et échafaudé depuis trois jours, cela relevait d’un échec en soit. Du moins, il a du mal à vraiment réaliser ce qu’il s’est indéniablement passé dans cette vieille bâtisse abandonnée. Conscient qu’il est en train d’être pris pour un dingue, le phénix penche la tête sur le côté et passe une main dans ses cheveux, à l’arrière de son crâne, visiblement gêné, ne sachant par où commencer. Observant à droite, puis à gauche, il se met subitement à attraper Alexander par le bras pour le traîner un peu plus loin, perdu entre les rosiers. A en juger par les décorations fleuries, cette partie du jardin rendait hommage à la bourgeoisie française des temps jadis. Intéressant par eux, des anglais qui considéraient toujours les français comme des mangeurs de grenouilles. Soit, il ne s’attarde pas davantage sur ses réflexions personnelles en admirant l’art des fleurs moldu, et une fois qu’il s’est assuré qu’ils sont bels et bien seuls, se met à soupirer, son organe vital tambourinant à présent à ses tempes.

« J’ai fait une connerie… ».

Bougre de gobelin, une sacrée grosse connerie. Se mordant nerveusement la lèvre inférieure, il fixe sans relâche de ses billes azures son compagnon fugitif. Au fond, il l’admire Nate, ce grand homme, cet ancien auror, et il est flatté de l’avoir comme allié, ami, et frère de cœur. Car c’est bien cela qu’il est, aux yeux du Trelawney, et il est soulagé, de pouvoir parler à quelqu’un de ses doutes. Oh il pourrait en parler à Jaina mais avec cette dernière ils savent surtout s’envoyer des piques adorables. Ils s’adorent mais ne se le disent pas. Avec Alex, c’est différent, et bien plus spontané. Tellement spontané que bégayer devant lui est une première tant son esprit vogue entre souvenirs, images et… Il aurait dû prendre une douche. Vraiment. « Est-ce que tu as déjà… ». Il s’arrête, réessaye. « En fait j’ai… ». D’un seul coup, le jeune sorcier tape du pied, agacé par lui-même et il fronce les sourcils temporairement avant de pester. « Par Merlin... ». Un nouveau soupir s’échappe de ses lèvres tandis qu’il observe maintenant son aîné en faisant la moue, véritablement embêté. « Je l’ai… Fait avec une… Personne de la gente masculine… Sauf que… Je suis pas intéressé par ça. Je sais pas ce qu’il m’a pris ! Il était là… ». Avec ses maudits yeux verts, sa tignasse sombre, son air de coincé à froncer les sourcils, complètement à sa merci. Il aurait dû cogner, frapper, ou bien même le tuer, depuis le temps qu’ils se le disent, tiens ! Il était tellement en colère. Tellement. « … Et après je me rappelle plus. Enfin si, je veux dire, je sais que je l’ai fait mais… Par Merlin. Alex. J’étais en colère ! ». Au fond, Nate ne sait pas trop ce qu’il attend du Weasley, mais il est complètement en panique, ses mots n’ont ni queue ni tête.





WILL WE EVER LET IT GO.
I don't want to know what it's like to live without you ☽ I don't want to know who we are without each other. It's just too hard. That broken piece, let it go and unleash all the feelings.



Parchemin envoyé Mar 13 Juin - 23:31

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : khal , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 19/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 99 hiboux. J’incarne : Sam Heughan , et l’avatar que je porte a été créé par : Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Drefer Rackharrow Je parle en : indianred



Je suis âgé de : trente-quatre ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Fugitif, leader de la section d'attaque bêta pour l'Ordre. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : veuf depuis une dizaine d'années.
avatar
 
Alexander ne restait jamais au même endroit bien longtemps ; c'était un électron libre qui n'avait jamais réussi à se poser, encore moins depuis qu'il était en fuite et traqué comme un animal. Cet abruti de Caïn Goldstein ne lui aurait certainement pas donné tort sur ce point très précis... Aujourd'hui, il se promène donc dans les jardins à la française d'une des planques de l'Ordre ; il n'a jamais été très porté sur la botanique mais cette roseraie l'aidait à avoir les idées claires, la plupart du temps, et il en avait bien besoin, en ce moment. Ses dernières missions n'avaient été que des échecs cuisants qui avaient bien failli lui coûter la vie. Il en arrivait presque à se dire que cela était de sa faute et qu'il portait la poisse à ceux qui l'entouraient. Il suffisait de voir combien de ses proches étaient morts par sa faute pour s'en persuader. « Alex ! » Une voix qu'il ne reconnaît que trop bien le sort de sa rêverie et il se tourne pour voir Nathaniel arriver vers lui. Il a l'air d'avoir le diable aux trousses et son visage est abîmé ; aussitôt, ça suffit à faire paniquer le rouquin qui l'attrape par les épaules. « Nate ! Ça va ? » Question rhétorique, ça n'a vraiment pas l'air d'aller... « J’ai… Euh… » Il a l'air vraiment perturbé et, un instant, il se demande s'il a eu une autre de ces visions terribles qui lui filaient parfois des cauchemars ; il se demande surtout pourquoi il a l'air si perdu... Sans protester, il le laisse l'entrainer un peu plus avant dans la roseraie, se laissant guider par cette main qu'il sent fébrile. « J’ai fait une connerie… » Le rouquin grimace ; il était certainement bien mal placé pour juger, lui l'impulsif qui n'en faisait qu'à sa tête... « Laquelle ? » interroge-t-il simplement, priant Merlin que ce ne soit pas une trop grosse connerie... « Est-ce que tu as déjà… En fait j’ai… Par Merlin... » Le Weasley l'observe, sans comprendre ce qui peut provoquer ces bégaiements et cet agacement de sa part. « Respire. » conseille-t-il simplement, le plus pragmatiquement du monde, attendant la suite. « Je l’ai… Fait avec une… Personne de la gente masculine… Sauf que… Je suis pas intéressé par ça. Je sais pas ce qu’il m’a pris ! Il était là… » Sur le moment le rouquin ne comprend pas vraiment, tentant de remettre les pièces du puzzle à leur place mais tout ça n'est pas très clair et les propos décousus de Nathaniel n'aident pas vraiment. « … Et après je me rappelle plus. Enfin si, je veux dire, je sais que je l’ai fait mais… Par Merlin. Alex. J’étais en colère ! » L'aîné fronce les sourcils, passant une main embarrassée dans ses boucles rousses. « Tu as fait quoi ? » interroge-t-il comme il n'a pas compris avant de réaliser, sa bouche s'ouvrant en un « o » choqué. « Oh tu veux dire... Tu as fait ça ? » Il hésite entre rire aux éclats et demeurer sérieux, finissant par laisser échapper un petit rire amusé. « Nate... » commence-t-il, passant son bras autour des épaules du jeune homme, dans ce geste fraternel qu'il avait bien souvent envers lui. Le Weasley n'était pas du genre à juger les gens, surtout pas pour quelque chose d'aussi futile... « Rappelle-moi de ne jamais te mettre en colère, si ça te donne ce genre d'envie... » pouffe-t-il avant de reprendre un peu de sérieux, ébouriffant les cheveux du plus jeune. « Plus sérieusement, Nathaniel... Tu étais consentant ? Ca t'a plu ? » Il attend l'assentiment à chacune de ses questions. « Alors, quel est le problème ? » interroge-t-il avec tout le sérieux du monde. Une relation d'un soir ne le poussait pas au mariage, encore moins à une orientation sexuelle alors vraiment, le franc Weasley ne voyait pas où ça pouvait coincer. Peut-être parce qu'il n'avait pas tous les tenants et les aboutissants de cette affaire et là était bien tout le cœur du problème. D'ailleurs, il s'y intéresse très rapidement, questionnant sur un ton taquin. « C'était qui ? J'le connais ? » Oui, Alexander n'avait jamais été très sérieux...



THE NIGHT IS BLIND
It's so hard to find the way back home ☽ Losing grip, but it's worth the risk to brave the cold. No matter where you go I'll find you. Hold on for your life.

Parchemin envoyé Mer 14 Juin - 9:18

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Texas-Flood dit "TF" , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 365 hiboux. J’incarne : Liam Hemsworth , et l’avatar que je porte a été créé par : Moony - Ectra (gif profil) - Astra (codes signa) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Caïn, le mangemort chasseur badass de créatures magiques, Eden, le Grimstone Russe globetrotter et Björn le loup arracheur de coeurs. Je parle en : #cc9966



Je suis âgé de : 25 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Concepteur et réparateur d'objets magiques pour le Département R&D de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : vit secrètement aux yeux du monde une idylle avec son premier amour, Artemis Grimstone.

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
light in the dark
Here I stand and here I fell. I fell for it, I messed everything up. It's taking me down, I need fresh air. A light in the dark, to understand what this meant. ft. ALEXANDER WEASLEY


C’est sans doute la première fois qu’il bégaye autant et paraît aussi peu concentré sur une seule et même idée. Enfin non… Alexander n’a pas tort de soupçonner l’éventualité d’une vision terrifiante, cela aurait très bien pu être le cas, la panique l’emportant parfois sur ses émotions lorsqu’il faisait face à la mort. Avec le temps, ces effets se sont dissipés mais qui peut oser prétendre un jour s’être habitué à voir la mort en face ? Certainement pas Nathaniel. Pour l’heure, c’est tout autre chose qui perturbe et dérange le jeune Phénix, raison pour laquelle il n’a eu de cesse de transplaner jusqu’à trouver la chevelure significative et repérable entre toutes - du moins pour lui - du Weasley. L’inquiétude qui se lit sur le visage de l’aîné, il la perçoit tout de suite, veut le rassurer mais étant lui-même inquiet à l’idée de sa connerie ne parvient pas à faire autre chose qu’entrechoquer ses explications. Respirer, il essaie tant bien que mal le Trelawney avant de réussir par enfin suggérer l’affront qu’il pense avoir causé à… A qui au juste ? A lui-même ? A l’Ordre ? Oui, à l’Ordre… Clairement, Drefer était un mangemort en plus d’être un homme alors… Les mots s’enchainent les uns après les autres, sans doute un peu flou car Alex ne semble pas réussir à déchiffrer ce qu’il tente tant bien que mal de révéler à voix haute. Tu as fait quoi ? Nate vient poster ses prunelles bleues dans les siennes et les écarquille un peu en penchant la tête sur le côté pour espérer lui faire comprendre sans avoir à le dire. Oh tu veux dire… A sa question il acquiesce doucement en regardant subitement devant lui. Au loin, il aperçoit Caïn qui se dore la pilule au soleil, non loin d’un arbuste avant de reporter son attention sur le rouquin lorsque ce dernier l’appelle doucement. Le bras passe autour de ses épaules et il l’observe comme si sa vie était en jeu.

Aux paroles de son aîné, la réaction de Nathaniel ne se fait pas prier et il souffle en levant rapidement les yeux au ciel, lui donnant déjà une tape au niveau de l’omoplate. Il ne trouve pas ça drôle lui, pas du tout même. Sourcils froncés, le voyant se renfrogne un instant pendant qu’Alex reprend contenance et sérieux pour son plus grand soulagement. Tu étais consentant ? Il hoche la tête timidement. Ca t’a plu ? Se mordant la lèvre inférieure il jette un coup d’œil à son camarade Phénix. « Joker. ». Mais le léger sourire en coin veut tout dire. Alors quel est le problème ? Le problème ? Si Nate s’était calmé pendant quelques secondes le voilà à nouveau reparti dans une nervosité croissante rien qu’à penser au fameux problème. Au moment où la question fatidique est finalement posée, il ne sait plus où se mettre et se dégage gentiment de l’étreinte fraternelle d’Alex, passant une main dans ses cheveux au passage pour les remettre en place en grognant doucement de contrariété. Il ne lui en voulait pas outre mesure, il s’agit plutôt là d’une réaction un tantinet puérile, Nate ressemble bien plus à un môme pris en faute qu’autre chose à cet instant de toute évidence.

« Crois-moi, tu veux pas savoir… » qu’il commence à dire en s’éloignant de deux pas, croisant les bras et lui tournant le dos temporairement. Il ne sait pas s’il est censé lui avouer qu’il s’agit bel et bien du Rackharrow. Si le Weasley connait l’aversion qu’ils ont l’un pour l’autre depuis des années, Nathaniel ne se voit pas lui dire qu’il a cédé à une pulsion avec un ennemi clairement identifié comme tel. Toutefois, l’on ne peut pas dire que cela soit nécessairement de sa faute, les choses se sont passées tellement vite au sein de cette bâtisse abandonnée qu’il a lui-même du mal à comprendre comment ils ont pu en arriver à ce résultat. Ni même comment il a pu, au réveil, vouloir s’assurer de la présence ou non d’un potentiel ressenti quelconque. Il vivait dans un cauchemar éveillé, c’est la seule explication logique que son cerveau semble en mesure d’accepter en cet instant.

Se retournant à nouveau pour faire face au rouquin, il hésite de longues secondes. Le dire ou ne pas le dire ? En même temps, au sein de l’Ordre, Alex est le seul en qui il ait véritablement confiance, une confiance aveugle même. Un soupir s’échappe des lippes du jeune sorcier tandis qu’il continue de peser le pour et le contre pendant encore plusieurs secondes, puis il se rapproche et finit par murmurer.

« Drefer… ».

Il baisse les yeux, incapable de le regarder dans les yeux, persuadé d’avoir fait une incommensurable connerie. « J’allais le tuer… Enfin, probablement pas non, mais j’étais en train de me venger pour ce qu’il m’avait fait et là… Au lieu de se renfrogner comme il fait d’ordinaire il m’a embrassé et j’ai… Je me suis perdu, je crois. ». Et tout s’est enchainé à vitesse grand V sans qu’il n’ait le temps de réaliser ou dire quoi que ce soit. « Je lui en voulais vraiment Alex, mais je pensais pas au point de… Faire… ça. ». Pour sûr Nate en est tout retourné et n’ose plus regarder autre chose que ses pieds.





WILL WE EVER LET IT GO.
I don't want to know what it's like to live without you ☽ I don't want to know who we are without each other. It's just too hard. That broken piece, let it go and unleash all the feelings.



Parchemin envoyé Dim 18 Juin - 0:08

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : khal , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 19/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 99 hiboux. J’incarne : Sam Heughan , et l’avatar que je porte a été créé par : Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Drefer Rackharrow Je parle en : indianred



Je suis âgé de : trente-quatre ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Fugitif, leader de la section d'attaque bêta pour l'Ordre. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : veuf depuis une dizaine d'années.
avatar
 
Il sait bien, le Weasley, que ce genre de choses n'est pas bien vu dans la société bien pensante des sangs purs, mais Nathaniel n'en était pas un et, de toute manière, les sang purs qui composaient l'Ordre du Phénix n'avaient, pour la plupart, pas été élevés comme ça. Il ne voyait, du coup, pas vraiment où était le problème, lui, mais peut-être qu'il était un peu trop épicurien je m'en foutiste aussi. Il finit tout de même par lui demander de qui il s'agit, parce qu'il est un brin curieux et que seule l'identité du dit « amant » peut provoquer un tel malaise chez lui. Nathaniel lui répond par une pirouette qui lui fait esquisser une moue contrariée. « Crois-moi, tu veux pas savoir… » Il penche la tête en le voyant s'éloigner d'un pas ou deux et lui tourner le dos. « Ben si, justement... » Malgré tout, il ne le forcera pas s'il ne souhaite rien lui dévoiler parce qu'Alexander n'était pas intrusif et rien d'autre ne lui importait que de savoir que son ami allait bien... Il demeure donc en retrait, le laissant réfléchir et s'isoler, si c'est ce dont il a besoin ; lui, il ne bougera pas tant qu'il aura l'impression que le Trelawney a besoin de parler. Le blond finit par se retourner vers lui, semblant peser le pour et le contre, s'il devait lui dire quoi que ce soit ou se taire... Le rouquin hausse les épaules, comme pour lui signifier que ça n'a pas d'importance, au fond, mais il sourit quand il le voit se rapprocher à nouveau. « Drefer… » murmure-t-il et l'aîné ne peut s'empêcher de pouffer, pensant qu'il lui fait une blague, certes de mauvais goût, mais drôle quand même. « C'est ça, ouais. » qu'il ricane avant que son sourire ne se fane en voyant l'expression du plus jeune et en comprenant qu'il est on ne peut plus sérieux. « J’allais le tuer… Enfin, probablement pas non, mais j’étais en train de me venger pour ce qu’il m’avait fait et là… Au lieu de se renfrogner comme il fait d’ordinaire il m’a embrassé et j’ai… Je me suis perdu, je crois. » Alexander ouvre la bouche sous l'effet de la surprise, ses yeux clairs écarquillés, complètement incrédule. Qu'est-ce qu'il était en train de dire, au juste ? Que Drefer Rackharrow l'avait embrassé et qu'ils avaient fini par coucher ensemble ? Sérieusement ? « Je lui en voulais vraiment Alex, mais je pensais pas au point de… Faire… ça. » Sur le moment, il ne sait pas vraiment quoi dire et il reste silencieux de longues secondes. « On parle bien de Drefer Rackharrow, le mangemort ? Ton Drefer... ? » Il voulait juste vérifier, même si la précision était sans nul doute inutile car le prénom n'était pas très répandu. L'adjectif possessif le concernant était sorti tout seul ; il savait à quel point Nathaniel était engagé avec cet ennemi-là. Il n'aurait jamais pensé que ça puisse aller jusque-là, pourtant... Il soupire, posant une main sur l'épaule du plus jeune pour l'inciter à le regarder. « Tu sais que je ne te reprocherai jamais rien, Nate, mais... tu joues à un jeu dangereux avec un adversaire plus dangereux encore... » Il lui dédie un léger sourire.« Ce que tu as fait n'a pas d'importance mais ça ne doit pas se reproduire. Dans sa famille, ce genre d'inclinaison est un acte de trahison, il est capable de te tuer juste pour te faire taire... » Nate ne pouvait pas le nier, Alexander avait raison. Malgré tout, le rouquin note l'information dans un coin de sa tête ; ce n'était pas le genre d'armes qu'il aimait utiliser mais il n'hésiterait pas, s'il devait être amené le faire... « Pourquoi ? » interroge-t-il finalement sans lui reprocher quoi que ce soit. « Tu parles de le tuer depuis des années, pourquoi est-ce que tu n'as pas mis un terme à cette histoire une bonne fois pour toute ? Ou tu aurais pu l'amener à l'Ordre pour qu'on puisse l'interroger... » Sa voix reste douce et égale, il ne juge pas, il ne le fera jamais avec le Trelawney mais, quand même, on parlait de Drefer Rackharrow, une petite pourriture sans cœur qui avait exécuté et torturé des dizaines des leurs... Il ne savait plus vraiment quoi penser de la relation qui unissait ces deux-là, mise à part qu'elle devenait un brin trop malsaine et qu'il aurait été mieux pour tout le monde qu'elle s'arrête net...



THE NIGHT IS BLIND
It's so hard to find the way back home ☽ Losing grip, but it's worth the risk to brave the cold. No matter where you go I'll find you. Hold on for your life.

Parchemin envoyé Dim 18 Juin - 18:52

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Texas-Flood dit "TF" , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 365 hiboux. J’incarne : Liam Hemsworth , et l’avatar que je porte a été créé par : Moony - Ectra (gif profil) - Astra (codes signa) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Caïn, le mangemort chasseur badass de créatures magiques, Eden, le Grimstone Russe globetrotter et Björn le loup arracheur de coeurs. Je parle en : #cc9966



Je suis âgé de : 25 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Concepteur et réparateur d'objets magiques pour le Département R&D de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : vit secrètement aux yeux du monde une idylle avec son premier amour, Artemis Grimstone.

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
light in the dark
Here I stand and here I fell. I fell for it, I messed everything up. It's taking me down, I need fresh air. A light in the dark, to understand what this meant. ft. ALEXANDER WEASLEY


Si, justement. Il veut savoir, forcément qu’il veut savoir. Perdu avec lui-même, dans ses craintes et ses doutes, Nate pèse au moins dix fois le pour et le contre d’une telle révélation. Il mord sa lèvre inférieure, tournant le dos au Phénix à la chevelure de feu. Au fond de lui, le voyant sait pertinemment qu’il peut avoir confiance, mais ce qu’il craint ce n’est pas son ami, ni même ce frère de cœur, c’est bel et bien la cause qu’ils défendent en elle-même. En un sens, de par ses actes, il l’a plus ou moins trahi. Non seulement il s’est mis en danger mais ça reviendrait presque comme… Pactiser avec l’ennemi. Lorsqu’il fait de nouveau face à Alexander et qu’il s’approche de lui, Nathaniel voit bien au haussement d’épaules de l’ancien auror que l’identité de l’amant d’une fois n’a pas d’importance pour lui, sauf que le jeune sorcier sait pertinemment que ce n’est que chose temporaire. Malgré tout, et parce qu’il a besoin de crever l’abcès, le Trelawney finit par révéler d’un murmure l’identité de celui avec qui il a commis l’irréparable à ses yeux. La réaction de son aîné ne se fait pas attendre et il explose littéralement de rire lui faisant voir que sa duperie ne prend pas sur lui, sauf qu’il ne ment pas le moins du monde ni ne rit. C’est même tout l’inverse, Nathaniel est vraiment perturbé et son visage se décompose à vue de nez à mesure qu’il rit. Pour peu, il finirait presque par en rougir et imiter Drefer. Gêné, il se met alors à tenter d’expliquer ce qu’il s’est passé et le pourquoi il a flanché, mais plus il parle et plus il se dit que c’est totalement insensé ce qui est arrivé. Ca n’aurait jamais dû se passer comme ça. Le silence finit par retomber entre eux deux et le cœur du plus jeune se met à battre considérablement la chamade dans sa cage thoracique. On parle bien de Drefer Rackharrow, le mangemort ? Ton Drefer... ? La question est légitime, en soi, même si elle le met davantage mal à l’aise, surtout lorsque le rouquin se met à accentuer le côté possessif de la chose. Ton. Nate se fige et devient tout bonnement écarlate pour le coup en baissant les yeux et croisant les bras contre sa poitrine. « Oui… Oui… Mon… Drefer. ». Sur le moment, ses mots sonnent presque comme un léger ronchonnement contrarié mais en réalité il en frissonne encore, pensant qu’il aurait véritablement dû prendre une putain de douche avant de venir.

La main qui se pose sur son épaule le fait tressaillir mais il ose lever ses deux billes bleues dans celles d’Alex, silencieux, une moue toujours contrariée au visage. Ce que tu as fait n'a pas d'importance mais ça ne doit pas se reproduire. Dans sa famille, ce genre d'inclinaison est un acte de trahison, il est capable de te tuer juste pour te faire taire... Nate ne peut pas nier qu’il a raison en effet, mais au fond de lui, une part se dit que le Rackharrow ne serait sans doute pas capable de le tuer, tout comme il n’en est lui-même pas capable. Il y a entre eux ce lien compliqué. Il se déteste, depuis des années, mais se connaissent aussi à bien des égards. Savoir que l’autre a péri pourrait avoir des effets qu’il ne préfère pas imaginer, ou tout du moins un vide qui ne pourrait être comblé. Le Trelawney a totalement conscience du côté malsain de la chose, mais cela fait tellement d’années maintenant… Pourquoi ? Le regard du blond s’étant égaré, il vient soudainement reporter son attention sur le Phénix à la question. Il soupire, Nathaniel, cherchant à mettre des mots sur ses ressentis, mais le fait est que tout est compliqué pour lui-même, alors tenter de l’expliquer à quelqu’un…

« J’ai essayé, mais… J’ai pas pu. Je crois que je me suis habitué à l’avoir… Comme une sorte d’ombre permanente à mes trousses. Je veux dire… Je m’attends pas à ce que quelqu’un comprenne je le comprends pas moi-même. Le fait est que j’ai essayé de le tuer, je n’y suis pas parvenu. Je pense que… J’ai peur du vide que ça pourrait impliquer. ». Ce même vide qui lui broie les entrailles depuis la disparition de Leona. « Je n’ai même pas pensé à l’emmener auprès de l’Ordre, Alex. Tout s’est tellement enchaîné si vite que… Une fois que ça a été terminé je l’ai simplement… Laissé filer. Ou disons plutôt que je me suis tiré comme un voleur en ayant compris ce que je venais de faire… ». Un nouveau soupir s’échappe de ses lèvres et il vient passer une main nerveuse dans ses cheveux, balayant un peu de poussière blanche au passage qui s’y trouvait encore. « Je me suis habitué à le voir venir me faire chier, et… Je sais pas. J’en sais rien. ». Les billes azur s’écartent de leurs semblables pour fixer l’horizon des jardins, fixant à nouveau le fléreur qui bronze au soleil. « Je l’explique pas… Mais je suis pas gay ça c’est sûr. ». Oui, il tenait bon de le signifier, quand même, au moins une fois.




WILL WE EVER LET IT GO.
I don't want to know what it's like to live without you ☽ I don't want to know who we are without each other. It's just too hard. That broken piece, let it go and unleash all the feelings.



Parchemin envoyé Ven 15 Sep - 18:27

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : khal , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 19/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 99 hiboux. J’incarne : Sam Heughan , et l’avatar que je porte a été créé par : Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Drefer Rackharrow Je parle en : indianred



Je suis âgé de : trente-quatre ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Fugitif, leader de la section d'attaque bêta pour l'Ordre. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : veuf depuis une dizaine d'années.
avatar
 
Il a du mal à y croire le rouquin, tellement tout cela lui paraît improbable ; non vraiment, lui qui avait toujours cru que les deux ennemis de toujours finiraient par s'entretuer, il n'aurait jamais imaginé un tel tournant dans leur relation. Il passe une main nerveuse dans ses cheveux, conscient de tout ce que cela implique. Nathaniel pourrait être accusé de trahison envers l'Ordre, quand bien même Alexander savait bien, lui, au fond, que le Trelawney aurait préféré mourir plutôt que de les vendre aux mangemorts. Alors, s'il gardera pour lui ce petit secret honteux, il veut tout de même savoir pourquoi, connaître ses raisons pour être sûr qu'elles demeurent bonnes. Le voyant aurait pu leur amener le bourreau, quand bien même il avait souhaité épargner sa vie ; les informations qu'il détenait auraient pu être d'une grande aide pour leur cause. Il n'aurait pas pu lui garantir que le Rackharrow en serait ressorti en vie, après tout, ils étaient nombreux à avoir une dent contre lui, ici... « J’ai essayé, mais… J’ai pas pu. Je crois que je me suis habitué à l’avoir… Comme une sorte d’ombre permanente à mes trousses. Je veux dire… Je m’attends pas à ce que quelqu’un comprenne je le comprends pas moi-même. Le fait est que j’ai essayé de le tuer, je n’y suis pas parvenu. Je pense que… J’ai peur du vide que ça pourrait impliquer. » L'ancien Auror fronce les sourcils, esquissant une moue ennuyée. Ce genre de lien était dangereux quand il était partagé par des personnes de camps différents. C'était typiquement ce qui pourrait causer leur perte, à tous les deux. Il se foutait bien de ce que deviendrait le mangemort, mais il tenait suffisamment à Nathaniel pour ne pas le laisser s'engager sur cette pente dangereuse et glissante... « Je n’ai même pas pensé à l’emmener auprès de l’Ordre, Alex. Tout s’est tellement enchaîné si vite que… Une fois que ça a été terminé je l’ai simplement… Laissé filer. Ou disons plutôt que je me suis tiré comme un voleur en ayant compris ce que je venais de faire… » Si le regard de l'aîné est un brin sévère, rien dans ses paroles ou dans ses gestes ne laisse présager une éventuelle colère de sa part. Nathaniel était perdu, c'était à lui de le guider. « Je me suis habitué à le voir venir me faire chier, et… Je sais pas. J’en sais rien. » Il observe en demeurant silencieux, le rouquin. « Je l’explique pas… Mais je suis pas gay ça c’est sûr. » Alexander finit par sourire, remuant la tête de gauche à droite. « Bien sûr que non... » Il soupire, semblant réfléchir un instant avant de finalement laisser échapper, dans un souffle à peine audible. « Ça ne peut pas se reproduire, Nate... » C'était une obligation, une condition non négociable s'il voulait que le Weasley continue à lui apporter son soutien. « Je te couvrirai, pour cette fois, mais... » Son regard bleu vient accrocher les prunelles toutes aussi claires de son vis à vis. « ...mais si je le croise dans les rues de Londres, ça ne m'empêchera pas de le tuer... » Il penche la tête, esquissant une grimace un brin contrariée. « Et ça ne devrait pas t'en empêcher non plus... » Il demeure coi un instant avant d'interroger, un peu distant, par nécessité. « Est-ce que c'est d'accord, Nathaniel ? » Il ne lui demandait pas nécessairement de le tuer. Il voulait toutefois que le blond soit en mesure de prendre les choses en main, lors de leur prochaine rencontre et par « chose », il n'entendait pas le fessier du bourreau... Non. Vraiment pas...



THE NIGHT IS BLIND
It's so hard to find the way back home ☽ Losing grip, but it's worth the risk to brave the cold. No matter where you go I'll find you. Hold on for your life.

Parchemin envoyé Dim 17 Sep - 13:14

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Texas-Flood dit "TF" , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 365 hiboux. J’incarne : Liam Hemsworth , et l’avatar que je porte a été créé par : Moony - Ectra (gif profil) - Astra (codes signa) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Caïn, le mangemort chasseur badass de créatures magiques, Eden, le Grimstone Russe globetrotter et Björn le loup arracheur de coeurs. Je parle en : #cc9966



Je suis âgé de : 25 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Concepteur et réparateur d'objets magiques pour le Département R&D de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : vit secrètement aux yeux du monde une idylle avec son premier amour, Artemis Grimstone.

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
light in the dark
Here I stand and here I fell. I fell for it, I messed everything up. It's taking me down, I need fresh air. A light in the dark, to understand what this meant. ft. ALEXANDER WEASLEY



Le plus jeune ne semble pas encore totalement réaliser ce qu’il vient tout juste d’arriver, et son teint pâle tranche avec l’écarlate de ses joues qui ne refroidissent plus. Il ne sait plus quoi penser Nathaniel, il est juste complètement perdu. Une chose est néanmoins certaine, il ne veut pas voir le Rackharrow mort. Les explications demandées sont difficiles à prononcer, l’ordre d’idée n’étant pas vraiment arrêté. Ce lien n’est pas clair pour lui, devoir l’expliquer à quelqu’un d’autre est donc une tâche des plus compliquées. Pourtant, le Trelawney vient se prêter au jeu, cherchant les mots au fur et à mesure de son avancée, et frissonnant encore en pensant au contact de la peau de Drefer contre la sienne. Les billes d’azur se posent dans le vide, ne croisant celles d’Alexander que quelques secondes, ne le voyant pas froncer les sourcils face à ces révélations. Le fait est que le blond est incapable de tuer son ennemi de toujours. Il aurait beau le frapper avec violence qu’il ne pourrait se résoudre à le faire. Preuve en est qu’il avait essayé, mais le sort en avait largement décidé autrement… Je suis pas gay, ça c’est sûr. C’est sur cette note qu’il termine ses explications bancales. Au fond, Nate ne s’attend pas à ce qu’Alex le comprenne, il n’est pas certain d’avoir été très clair dans ses paroles. Se refusant de sourire, crispé par l’angoisse, il voit les lèvres du rouquin s’étirer malgré les traits sévères qu’il pouvait arborer. Bien sûr que non... Il sait qu’il aime encore et toujours Artemis, cela ne changerait jamais, mais le Trelawney demeure toujours irrémédiablement perdu, et il ne peut nier le rapprochement avec le mangemort non plus.

L’ancien auror soupire, Nathaniel lève enfin la tête pour le fixer de son air désespéré. D’ordinaire il n’est jamais abattu le jeune phénix, toujours le premier à redémarrer, à aller au -delà des obstacles, bien plus optimiste que pessimiste, mais en cet instant tout se mélange dans sa tête. Il n’a pas menti en disant qu’il avait peur du vide. Perdre Drefer reviendrait en quelque sorte à perdre un autre bout de son passé. Un bout de ce qu’il était à Poudlard, car leurs chamailleries ont commencé bien avant que Leona ne périsse à la Purge. Il s’est habitué à la présence du brun dans son sillage. Ça ne peut pas se reproduire, Nate… Les mots d’Alexander tombe comme le couperet sur sa nuque, quand bien même il sache d’ores et déjà qu’il a raison. Il déglutit, le Trelawney, en baissant les yeux et hochant la tête. Je te couvrirai, pour cette fois, mais... Le myocarde se met à battre sauvagement dans sa poitrine, comme s’il craignait subitement d’avoir brisé quelque chose entre lui et celui qui lui fait face. Il le couvrirait pour cette fois, mais sûrement pas la fois suivante s’il devait y en avoir une. Mentalement, Nate se gifle. Bien sûr que non, qu’il n’y aurait pas de deuxième fois. Les prunelles océaniques viennent trouver leurs semblables, bien que l’attitude du blond fasse entièrement penser à celle d’un gamin pris en flagrant délit de larcin. ...Mais si je le croise dans les rues de Londres, ça ne m'empêchera pas de le tuer... Il déglutit à nouveau, difficilement et horriblement silencieux. Et ça ne devrait pas t'en empêcher non plus... Il sait tout ça, c’est d’ailleurs tout le fond du problème, quelque chose en lui est mort. Quelque chose en lui est cassé, et il ne peut s’empêcher de penser que tout ce qu’il s’est passé dans cette cave, la fois-là, avait finalement réussi à le briser. Pourquoi Merlin alors le Rackharrow était-il tout bonnement incapable de le tuer lui aussi en retour ? S’étaient-ils finalement brisés tous les deux ? Est-ce que c'est d'accord, Nathaniel ? Le ton est distant et Nathaniel sait qu’il n’a pas droit à l’erreur, quand bien même il voudrait fermer les yeux pour oublier. « C’est d’accord… ». Un murmure à peine audible qui l’oblige à se râcler la gorge et poser fièrement ses prunelles dans celles du rouquin. « C’est d’accord. » qu’il répète de manière plus ferme et convaincante. Même si à l’intérieur il ne peut s’empêcher d’avoir peur.  

Penchant la tête sur le côté, il vient croiser ses bras contre sa poitrine, toujours aussi gêné et en proie à ses réflexions personnelles. Car bien que les images aient été bloquées sur l’instant, elles ne cessent de l’assaillir dorénavant. « Merci Alex… De garder ça… Pour toi. ». Après tout, l’ex auror n’était nullement obligé de le faire, il aurait très bien pu courir le répéter. Nate aurait probablement eu des ennuis. « C’est quand même… Un comble pour un voyant de ne pas l’avoir vu venir… ». Il tente un brin d’humour même s’il ne parvient toujours pas à sourire. Alors il fait la seule chose qu’il a envie de faire sur l’instant, sûrement un peu trop en mal d’amour le gosse en fin de compte. Il se saisit des épaules du Weasley et lui donne une accolade amicale. Sa manière à lui de dire sincèrement merci. Juste avant de se souvenir que… « Je devrais… Peut-être aller prendre une douche. ».    





WILL WE EVER LET IT GO.
I don't want to know what it's like to live without you ☽ I don't want to know who we are without each other. It's just too hard. That broken piece, let it go and unleash all the feelings.



Parchemin envoyé

Contenu sponsorisé
- -
 
 
light in the dark ☾ (nalex)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pokemon SLLN (Solar Light and Lunar Dark)
» [F] ▲ CARA DELEVINGNE - she's the light in the dark
» toby&billie - I'd be damned Cupid's demanding back his arrow So let's get drunk on our tears and Searching for meaning But are we all lost stars, trying to light up the dark?
» but are we all lost stars, trying to light up the dark? ❤ joanne.
» Aymeric- But are we all lost stars, trying to light up the dark?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres moldus-
Sauter vers: