Partagez | 
Mission n°40 - Lothar Lupin & Mahlah Ellsworth

()
Parchemin envoyé Ven 19 Mai - 19:45

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Mission n°40
- Lothar Lupin & Mahlah Ellsworth -
À l'épreuve du terrain
Début mai. Après quelques hésitations, étant donnés les récents évènements, les leaders de l'Ordre ont fini par accepter que Mahlah se rende à nouveau sur le terrain pour mettre en pratique ses dernières créations. Un pari quelque peu risqué, d'autant qu'il s'agit également d'une mission de reconnaissance ; c'est Lothar qui accompagnera la jeune femme, avec pour objectif de s'assurer que l'endroit ne cache rien qui leur soit utile. L'endroit en question ? Une des planques de la Main noire. En apparence, une usine moldue désaffectée au beau milieu de la campagne anglaise. D'après leurs sources, y sont entreposés une partie des stocks de l'organisation criminelle. À priori, surtout de la drogue et d'autres produits illicites produits par les Black. Mais l'Ordre veut profiter de cette information pour s'assurer que rien d'autre ne s'y trouve.

Le bâtiment est surveillé par une dizaine d'hommes de main, postés à l'extérieur et à l'intérieur. À Mahlah et Lothar de décider d'une technique d'approche, mais il est certain que s'ils sont découverts trop vite, le risque est grand que des renforts soient envoyés.

Résumé de la situation et informations : Vous devez pénétrer dans le bâtiment et atteindre la pièce qui contient les stocks, vous assurer qu'il s'agit bien de drogue et quitter les lieux sans encombres. Transplaner est impossible dans l'enceinte de l'usine. Si vous avez des questions, contactez Mererid. N’oubliez pas de vous servir des dés pour lesquels vous trouverez toutes les informations ici.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 22 Mai - 6:02

avatar
avatar
profil
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 14/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 65 hiboux. J’incarne : Imogen Poots , et l’avatar que je porte a été créé par : Caïn ❤ Je parle en : #5F6C76

Running to the sea

Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : moldu, et je le vis très bien, qu'on vienne me dire en face que je vaux moins qu'un autre sorcier, et vous verez de quel bois je me chauffe. Dans la vie je suis : Département Recherche et Développement magique – inventions J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire
malle
raise your wand
 

A l'épreuve du terrain
I won't lie to you I know he's just not right for you. And you can tell me if I'm off but I see it on your face when you say that he's the one that you want. And you're spending all your time in this wrong situation, And anytime you want it to stop. I know I can treat you better than he can. And any girl like you deserves a gentleman. Tell me why are we wasting time on all on your wasted crying when you should be with me instead. I know I can treat you better, better than he can. I'll stop time for you the second you say you'd like me too. I just wanna give you the loving that you're missing. Baby, just to wake up with you would be everything I need and this could be so different. Tell me what you want to do.


C'était pas si mal, comme moyen de se changer les idées. Les missions pseudo-suicide pour une noob du terrain comme elle, qu'est-ce qu'elle aurait pu trouver de mieux comme façon de relativiser sur sa vie incroyablement vide de sens ? Mahlah préférait nettement rester planquée au fond de son atelier, elle avait assez couru et combattu comme ça pendant la traque. Mais parfois elle était obligée de mettre les pieds dehors pour tester ses inventions. Elle essayait également de se rassurer, elle n'était pas seule, Lothar l'accompagnait, il saurait les défendre si ça tournait mal. En principe... Elle aussi, savait se défendre, c'était pas la question. Elle était juste complètement effrayée par ce que pourraient lui faire les mangemorts s'il réussissaient à lui mettre la main dessus. Avec Elias et Salome elle n'avait jamais eu aucune crainte, ils étaient un trio parfaits, mais Lothar... Elle ne le connaissait que peu. Elle l'avait déjà croisé auparavant, ils avaient dû s'adresser la parole une dizaine de fois, mais sans plus. Elle ne connaissait absolument pas ses capacités et toute sa confiance reposait sur l'Ordre. Si ils l'avaient foutu avec elle, c'est qu'il était doué quelque part, à tous les coups. ... N'est-ce pas ?!

La sensation de vertige s'affaissa rapidement tandis que les deux sorciers atterrissaient en plein milieu d'un bois. Le transplanage n'avait causé aucun dégât heureusement, et les avait mené pile où il fallait. Assez loin de l'usine désaffectée pour qu'ils ne se fassent pas attraper à leur arrivée, mais assez proche pour qu'ils n'aient pas trois heures de marche à se taper. Pour le retour, et bien, ils n'auraient qu'à s'enfuir à la façon moldue. Ce n'était pas inhabituel pour Mahlah après tout. Par miracle il ne pleuvait pas, et le soleil se faisait timide à travers les nuages qu'il essayait de percer. Dans tous les cas le sol était sec et à peine eut-elle posé les yeux sur son environnement qu'elle posa son sac à dos par terre. Elle avait apporté un ou deux gadgets qu'elle voulait essayer et cette mission était le moment idéal pour ça. Beaucoup de ses appareils étaient réputés pour être inspirés du monde des humains mais elle avait su les arranger à la façon sorcier. D'ailleurs, ce qu'elle en sortit semblait parfaitement humain puisqu'il s'agissait à première vue d'une carte tout ce qu'il y a de plus banale. Une carte du monde moldu, bien entendu, mais avec quelques petits arrangements.

Elle l'ouvrit et l'étala doucement par terre, un petit sourire apparaissant sur ses lèvres. Son compagnon n'étant pas loin, elle lui fit signe de s'approcher. "C'est une toute nouvelle carte que j'ai essayé de mettre au point. Je ne pouvais pas l'essayer à l'intérieur, ça n'a aucun intérêt, c'est plus utile sur les grandes distances." expliqua-t-elle. Elle sortit sa baguette et la pointa sur le papier. "Revelio." Une multitude de points s'affichèrent sur la carte sous les yeux émerveillés de Mahlah. "Ca marche, ça marche !" se réjouit-elle. Elle posa le doigt devant deux points verts sur la carte. "Ici, c'est nous. Les points bleus, ce sont les humains, et les rouges, les sorciers." Il n'y avait qu'un endroit qui accumulait une dizaine de points rouges et elle pointa le doigt dessus. "C'est là qu'on doit se rendre. Et si on..." elle se stoppa net, papillonnant plusieurs fois des yeux en voyant que les points commençaient à disparaître et réapparaître... A mesure que les feuilles des arbres au dessus de leurs tête y balançaient leurs ombres et que les nuages entrecoupaient le ciel. "Et merde... J'ai pas pris en compte la luminosité..." Elle lui offrit un petit sourire désolé en pointant une direction du doigt. "Bon ben de toute façon c'est par là... Faut juste essayer de pas dévier de la trajectoire... On y va ?" Elle rangea la carte dans son sac et le remit dans son dos, le regardant avec un sourire doux.
black pumpkin



Running to the Sea.
In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea. Remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor.


Parchemin envoyé Mer 24 Mai - 22:11

avatar
avatar
profil
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 286 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

A l'épreuve du terrain + Mahlah + début mai 91
Le liquide descendait tout seul dans sa gorge. Depuis des mois maintenant il n’était plus vraiment sobre. On pouvait toujours trouver une trace d’alcool dans son sang. Mais qu’importe, qui s’en souciait ? Qui est-ce qui se ferait du souci pour Lothar ? Pas grand monde pensait le sorcier. Et pourtant, il y avait bien quelques sorciers se comptant probablement sur les doigts d’une main qui seraient embêté, voir attristé qu’il disparaisse à cause de l’alcool…ou des missions qu’il enchainait les unes après les autres, cherchant le grand frisson, cherchant à tutoyer le danger et possiblement la mort. Et pourtant, s’il s’échinait à partir sur le terrain seul, voilà qu’on lui donnait autre chose à faire. Une sorte de babysitting pour chercheuse. Il ne connaissait pas parfaitement bien Mahlah, il n’avait pas souvenir d’avoir eu de longues discussions avec elle. Mais il se souvenait en revanche que ses inventions foiraient souvent…bon d’accord, plutôt parfois. Quoi qu’il en soit, Lothar n’était pas ravi de servir de bouclier à cette inventrice. Il était encore moins ravi de côtoyer une femme. Il les fuyait comme la peste ces temps. Les seules qu’il tolérait portaient le nom Lupin…ou allait le porter prochainement. Ah oui et il y avait le second leader. Il dodeline de la tête tout seul dans son coin en repensant à la rouquine. Il avait du respect pour elle. Mais s’il la tolérait, s’était uniquement parce qu’elle était sa supérieure.

Lorsqu’elle est prête ils transplanent dans une forêt. Un environnement qu’il finissait par bien connaître finalement, surtout de par sa condition lupine. Heureusement que la lune ne serait pas pleine avant plusieurs semaines. Il se sentait respirer depuis la dernière le mois dernier, l’effet se faisant moins puissant, il ressentait moins toutes les sensations et se sentait plus apaisé…enfin, moins sur les nerfs que d’habitude. Il la voit trifouiller dans son sac et en sortir un truc qu’il n’identifie pas de suite. La carte n’est finalement identifiée que lorsqu’elle la pose au sol en l’ouvrant. Tous les deux se penchent dessus et il est épaté de voir des petits points apparaître et se déplacer. Il la regarde d’un drôle d’air lorsqu’elle s’extasie sur le bon fonctionnement de son objet. Ils n’étaient pas sortis si elle avait cette réaction à chaque fonctionnement. Mais il pouvait comprendre quelque part qu’elle soit contente que ça ne leur explose pas à la tronche…pour une fois. Il regarde attentivement la carte jusqu’à…ce que ça s’efface. Pas encore au point le truc. « Et merde... J'ai pas pris en compte la luminosité... » Elle sourit. Il la regarde sans rien dire, haussant simplement les épaules. Il suit la direction pointée par son doigt du regard. « Bon ben de toute façon c'est par là... Faut juste essayer de pas dévier de la trajectoire... On y va ? » Il se redresse et lorsqu’il tourne la tête pour la regarder, il est perturbé par son sourire. Pourquoi souriait-elle par Merlin ? Cherchant à cacher son visage lisible comme un livre ouvert, il se tourne dans la direction. « Allons-y. » Il ne semblait pas très engageant à première vue.

Ont-ils de la visite dans les bois ?
Oui, du bruit se fait entendre, venant dans leur direction.
Non, rien à signaler pour l’instant.

Dé si oui:
 

Les deux sorciers avancent petit à petit sous le couvert des arbres. Le petit bois craque sous leurs pas. Heureusement que ce n’était pas l’automne, tout le monde les entendraient arriver à des kilomètres à la ronde. Étaient-ils vraiment bruyant ou était-ce simplement son audition améliorée par sa morsure qui amplifiait les sons ? Il ne savait finalement plus faire la différence. « Faut qu’on soit silencieux, on sait jamais s’ils ont des hommes qui patrouillent. » Chuchote-t-il à l’adresse de la jeune femme, sans lui décrocher un regard. Ils avancent tranquillement et Lothar est toujours silencieux, ne cherchant pas forcément à discuter avec la jeune femme. Regrettant que ce soit une mission où il faille être discret, alors que foncer dans le tas et lancer des sorts à tout va lui aurait fait déjà plus plaisir. Doucement, mais surement, ils arrivent à l’orée du bois et Lothar s’accroupit derrière un buisson. Ils étaient encore loin de la destination, mais désormais, ne restait qu’un terrain presque découvert, quelques murets par-ci et par-là, des arbres de temps à autre. Autant dire qu’ils seraient presque à découvert pour arriver au bout. « Toujours dans la bonne direction ? » Lui demande-t-il en la regardant cette fois-ci. Il jette un coup d’œil entre deux branches, soupire et la regarde à nouveau. « Dans ton sac tu auras pas une cape d’invisibilité à tout hasard ? Histoire d’être certain d’arriver incognito. » Il n’y croyait pas, mais on ne pouvait jamais être certain avec les inventeurs.



Parchemin envoyé Mer 24 Mai - 22:11

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Le membre 'Lothar Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 29 Mai - 18:34

avatar
avatar
profil
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 14/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 65 hiboux. J’incarne : Imogen Poots , et l’avatar que je porte a été créé par : Caïn ❤ Je parle en : #5F6C76

Running to the sea

Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : moldu, et je le vis très bien, qu'on vienne me dire en face que je vaux moins qu'un autre sorcier, et vous verez de quel bois je me chauffe. Dans la vie je suis : Département Recherche et Développement magique – inventions J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire
malle
raise your wand
 

A l'épreuve du terrain
I won't lie to you I know he's just not right for you. And you can tell me if I'm off but I see it on your face when you say that he's the one that you want. And you're spending all your time in this wrong situation, And anytime you want it to stop. I know I can treat you better than he can. And any girl like you deserves a gentleman. Tell me why are we wasting time on all on your wasted crying when you should be with me instead. I know I can treat you better, better than he can. I'll stop time for you the second you say you'd like me too. I just wanna give you the loving that you're missing. Baby, just to wake up with you would be everything I need and this could be so different. Tell me what you want to do.


Pas très engageant, c'était le mot. Lothar ne parlait pas beaucoup, et lorsqu'il le faisait il donnait l'impression d'être profondément ennuyé. Mahlah sentait que cette mission n'allait pas être des plus agréables... Et puis pourquoi l'évitait-il du regard comme ça ? Elle était si odieuse à voir ? Il venait à peine de lancer l'ordre de départ qu'il était devant. La jeune femme lâcha un soupir discret avant de le suivre, silencieuse. Elle l'observait de temps en temps, se remémorant les nombreux avertissements qu'on avait pu faire à son égard. Un soûlard, déprimé, taciturne et désagréable. Mais il ne pouvait pas être que ça, il y avait forcément quelque chose d'autre en lui. Il y avait forcément un petit quelque chose qui pourrait le tirer vers le haut. Mais comment aider quelqu'un à se sortir du gouffre lorsque l'on galère soi-même à remonter ? Mahlah avait de plus en plus de mal à cacher son propre désespoir, surtout à ses deux amis, comment pouvait-elle convaincre Lothar de ne pas s'abandonner au sien ? Elle ne pouvait rien y faire pour l'instant. Elle préféra donc se concentrer sur ses pas, essayant de faire craquer le moins de branches et de feuilles possible. Mais elle n'avait rien d'un loup et encore moins d'une chasseuse. Sa seule aptitude de discretion reposait sur les terrains urbains. Quelle idée aussi, de l'envoyer elle en mission d'infiltration !

Elle était tout de même fière de sa façon d'avancer. Elle n'avait pas l'impression d'être un éléphant perdu dans un poulailler et c'était tout ce  qui comptait. Mais ce n'était visiblement pas assez pour Môssieur Lupin qui lui rappela qu'ils devaient être silencieux. Elle s'arrêta quelques secondes en lui lançant un regard blasé et leva les yeux au ciel avant de reprendre sa marche. Elle le suivit sans rien dire, commençant à regretter amèrement qu'on ne l'ait pas foutu avec Elias ou Salome. C'était pourtant logique qu'on laisse une équipe gagnante fonctionner ensemble non ? Peut-être que les responsables des missions avaient pensé qu'un nouveau duo marcherait. C'était stupide. Entre un gars qui faisait visiblement tout pour s'épuiser à la tâche et une inventrice douée uniquement dans la fuite, c'était perdu d'avance. Stop. C'est à cause de pensées comme ça que tout devient noir. Lothar devait avoir sa chance, comme n'importe qui. Peut-être était-il juste un peu timide. Elle s'approcha et s'accroupit derrière un buisson à ses côtés. Elle observa un instant la plaine puis fronça les sourcils, déçue de ne rien y voir. "Peut-être... J'ai pas de cape d'invisibilité, mais j'ai quelque chose qui pourrait nous permettre de vérifier si on est du bon côté, voir même un peu plus si ça marche. Je vais t'expliquer..."

L'heure était à une nouvelle tentative. Elle sortit ce qui semblait être une vieille longue vue de son sac et l'allongea doucement. "Je t'explique... J'ai trafiqué le verre que j'y ai introduit et j'y ai ajouté quelques enchantements. Il peut zoomer plus loin que la lunette d'un fusil sniper, sur une distance de quatre kilomètres. Mais il peut aussi percevoir et marquer toute vie organique mobile de plus de trente kilos. Animaux et humains. Le petit truc en plus, c'est qu'il est censé traverser les murs, les arbres, ou les déformations terrestres de moins de trois mètres de diamètre. Je l'ai pas encore testé, j'attendais d'être sur le terrain pour le faire... Je ne sais pas du tout si elle marche." Elle la déplia et la posa devant un de ses yeux, fermant l'autre pour regarder à l'intérieur. Elle commença à tourner l'objectif et...

La longue vue marche-t-elle ?
- Oui, elle marche, ou en partie.
- Non, elle est détraquée.

Dé si oui :
 

"Ca marche !" lâcha-t-elle avec peut-être un peu trop d'enthousiasme. Elle plaqua aussitôt une main sur sa bouche pour étouffer sa joie. "Pardon..." Elle zooma un peu plus. "Je vois la battisse, avec quelques hommes qui la surveillent..." Elle fronça les sourcils. "Un, deux, trois... Quatre... C'est pas possible, y en a forcément d'... Oh non ! La transparence ne marche pas !" Elle grogna un peu et rabaissa la lunette pour la tendre au Lupin. "Bon... Les premiers que j'ai vu son marqués, tu pourras les voir dès que tu zoomeras. Mais on peut pas voir si il y en a de l'autre côté du bâtiment ou à l'intérieur... T'as une idée ?" demanda-t-elle en le regardant. Décidément, ses inventions n'en faisaient qu'à leur tête aujourd'hui.

black pumpkin



Running to the Sea.
In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea. Remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor.


Parchemin envoyé Lun 29 Mai - 18:34

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Le membre 'Mahlah Ellsworth' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 3 Juin - 20:07

avatar
avatar
profil
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 286 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

A l'épreuve du terrain + Mahlah + début mai 91
Dommage qu’il soit dans cet état Lothar. Il n’était peut-être pas un grand dragueur en temps normal, mais être en compagnie d’une jolie fille lui avait toujours plus. Il savait qu’il présentait mal et il serait plus que probable qu’il écope d’une mauvaise réputation suite à leur promenade dans la campagne anglaise. Mais qu’importe, de toute manière il n’avait plus rien que sa famille. Il chasse ses pensées, se concentrant sur sa mission. Sa première envie aurait été d’avancer droit dans la campagne, à couvert d’une cape d’invisibilité de préférence, mais le découvert ne le dérangeait pas plus que ça de toute manière. Suicidaire ? Si peu en réalité… « Peut-être... J'ai pas de cape d'invisibilité, mais j'ai quelque chose qui pourrait nous permettre de vérifier si on est du bon côté, voir même un peu plus si ça marche. Je vais t'expliquer... » Il était curieux du coup. Déçu qu’elle n’ait pas de cape dans son super sac, mais curieux tout de même de voir ce qu’elle allait leur sortir pour l’avancée de leur mission. S’il croyait qu’elle allait sortir sa carte une nouvelle fois, elle prit plutôt ce qui ressemblait à une longue vue. Le scepticisme du Lupin se lisait sur son visage, sourcil arqué, il doutait de ce qu’elle lui présenterait, peu convaincu qu’avec ce simple objet ils pourraient voir bien loin. « Je t'explique... J'ai trafiqué le verre que j'y ai introduit et j'y ai ajouté quelques enchantements. » Bien sûr, quelle logique. Après tout, elle était une sorcière, elle devait bien avoir trafiqué l’objet, comme pour la carte. « Il peut zoomer plus loin que la lunette d'un fusil sniper, sur une distance de quatre kilomètres. » Il fait alors une moue épatée. Voilà qui leur serait utile, même s’il ne savait pas ce qu’était un sniper, s’était probablement quelque chose qui voyait loin. « Mais il peut aussi percevoir et marquer toute vie organique mobile de plus de trente kilos. Animaux et humains. Le petit truc en plus, c'est qu'il est censé traverser les murs, les arbres, ou les déformations terrestres de moins de trois mètres de diamètre. » Ah oui, quand même, ça rigole plus ! « Je l'ai pas encore testé, j'attendais d'être sur le terrain pour le faire... Je ne sais pas du tout si elle marche. » Il lève cette fois les yeux au ciel. Bien entendu, pourquoi tester son matériel avant de partir, ce ne leur serait pas vital de toute manière n’est-ce pas ? Il secoue la tête alors qu’elle ne peut plus le voir, collant sa longue vue à son œil.

« Ca marche ! » Il sursaute. Voulait-elle alerté toute l’Angleterre pendant qu’elle y était ? Mais il la voit plaqué une main sur sa bouche. « Pardon... » Il ne peut retenir un sourire. Impulsive la petite. S’était chou à voir…même si ça pourrait aussi les mener à leur perte. Il l’observe alors qu’elle semble concentrée. Elle a de jolis cheveux. Pense-t-il. Elle doit prendre soin d’elle… Il sourit une fraction de seconde. « Je vois la bâtisse, avec quelques hommes qui la surveillent… Un, deux, trois... Quatre... C'est pas possible, y en a forcément d'... Oh non ! La transparence ne marche pas ! » Par contre elle n’est pas très douée en magie. Ricane-t-il intérieurement. Mais elle est excusée, elle est jolie. Ne peut-il se retenir de penser. Ferme-là idiot. Il se remet en place tout seul, alors que la sorcière ajoute à son intention. « Bon... Les premiers que j'ai vu son marqués, tu pourras les voir dès que tu zoomeras. Mais on peut pas voir si il y en a de l'autre côté du bâtiment ou à l'intérieur... T'as une idée ? » Il récupère l’objet et le porte à son œil, s’obligeant à fermer le second afin de pouvoir voir nettement. Il repère alors les sorciers marqués comme elle venait de le lui dire. Ils apparaissaient en rouge, comme s’ils avaient un halo. En revanche, s'il voit parfaitement le bâtiment, il ne voit rien d'autre qui pourrait leur service. « Classe le zoom. » Lâche-t-il en refermant la longue vue qu’il lui rend. « Bon on en a quatre, c’est déjà pas mal. » Il se relève, se mettant à découvert. Il lui tend la main pour l’aider à se relever. « Toute manière ils sont loin, pas besoin de continuer à être proche du sol pour l’instant. » On le sera probablement bien assez plus tard. Qu’il se dit. Une fois relevée, il se rend compte qu’elle doit faire presque quinze centimètres de moins que lui. Taille moyenne pour une femme qu'il se dit. Tiens, elle est plus petite que…TA GUEULE LUPIN ! Conflit intérieur. Il détourne le regard d’elle et se recule un peu. Lothar regarde la plaine devant eux. « On pourrait avancer sous désillusion. » Ce ne serait pas de l’invisibilité pure et dure et en se déplaçant trop rapidement ils pourraient être vus, mais ça pourrait faire l’affaire pour s’approcher. « Une fois à proximité, on pourra probablement mieux les marquer et les comptes pour savoir comment s’y prendre. » Il se tourne vers elle. « Prête ? » Il sort sa baguette. Voilà longtemps qu’il ne l’avait pas jeté. Longtemps aussi qu’il n’avait pas pratiqué la magie sans avoir de l’alcool dans le sang. Il essayait de ne pas trop le faire lorsqu’il n’était pas totalement clair au niveau de ses pensées, mais il jugeait qu’il allait plutôt bien aujourd’hui. Il pointe sa baguette sur sa tête et murmure le sort, fermant les yeux et se concentrant.

Le sort fonctionne-t-il ?
Oui, il devient invisible, reflétant ce qui se tenait derrière lui.
Non, sa tête disparait mais tout le reste est toujours bien visible.

Dé si non:
 

Le Lupin a une sensation de liquide visqueux qui glisse partout sur lui et devient totalement invisible aux yeux de la sorcière. Il lève l’une de ses mains devant lui afin de voir si tout à fonctionné. « Parfais ! » Lâche-t-il satisfait de lui. « Besoin d’un coup de main ou ça ira ? » Demande-t-il à Ellsworth. « Après on pourra commencer notre petite avancée. » De l’impatience se fait entendre dans sa voix. Oui, il avait hâte d’aller au front, d’aller à la rencontre de ces mangemorts et de leur montrer de quel bois il se chauffait.



Parchemin envoyé Sam 3 Juin - 20:07

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Le membre 'Lothar Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 12 Juin - 7:59

avatar
avatar
profil
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 14/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 65 hiboux. J’incarne : Imogen Poots , et l’avatar que je porte a été créé par : Caïn ❤ Je parle en : #5F6C76

Running to the sea

Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : moldu, et je le vis très bien, qu'on vienne me dire en face que je vaux moins qu'un autre sorcier, et vous verez de quel bois je me chauffe. Dans la vie je suis : Département Recherche et Développement magique – inventions J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire
malle
raise your wand
 

A l'épreuve du terrain
I won't lie to you I know he's just not right for you. And you can tell me if I'm off but I see it on your face when you say that he's the one that you want. And you're spending all your time in this wrong situation, And anytime you want it to stop. I know I can treat you better than he can. And any girl like you deserves a gentleman. Tell me why are we wasting time on all on your wasted crying when you should be with me instead. I know I can treat you better, better than he can. I'll stop time for you the second you say you'd like me too. I just wanna give you the loving that you're missing. Baby, just to wake up with you would be everything I need and this could be so different. Tell me what you want to do.


Une véritable catastrophe aujourd'hui, ses inventions. Enfin la longue vue marchait au deux tiers, c'était déjà ça. Ce qu'elle notait surtout, c'est que le garou ne s'était pas moqué d'elle une seule fois. Ou alors il s'était fais discret... Elle le laissa se servir de la longue-vue pour qu'il constate les faits et en profita pour l'observer quelques instants. Malgré toutes les rumeurs qu'on pouvait entendre à son sujet à propos de l'alcool et des déprimes, Mahlah trouvait une certaine beauté à cet homme. Il était séduisant, à n'en pas douter. La barbe de plusieurs jours lui allait bien, aussi. Et elle aurait bien aimé le voir sourire. Elle était certaine qu'il devait avoir un joli sourire. Tirée de ses pensées lorsqu'il reposa les yeux sur elle, elle détourna aussitôt le regard pour qu'il ne la surprenne pas en train de le fixer bêtement. Elle n'était sûrement qu'une gamine à ses yeux, qu'était-elle en train d'imaginer ? Elle prit doucement la main qu'il lui tendait pour se relever et haussa un sourcil en le voyant se figer de la sorte. Il semblant observer quelque chose sur elle mais de là à savoir quoi... Enfin il se recula et Mahlah regarda de nouveau la plaine pour éviter de rougir comme une pivoine.

La désillusion, quelle bonne idée. "Prête." Pour ce qui est des sortilèges d'évasion, Mahlah se débrouillait très bien. Elle avait passé des mois et des mois à les utiliser pour échapper aux mangemorts, alors cela ne faisait plus partie des difficultés qu'elle pouvait rencontrer. "Ca va merci, les jeux de cache-cache, je gère." dit-elle avec une pointe d'humour. Sortant à son tour sa baguette, elle imita le lupin pour confondre son corps dans le paysage sans problème. Elle s'observa quelques instants avant de relever les yeux vers... Ben rien du tout, puisqu'elle ne le voyait plus. "Ca m'a l'air tout bon." Enfin, elle ne pouvait plus l'admirer, c'était bien le seul point négatif. Mais elle ne loupa pas cette note d'impatience dans sa voix et ses sourcils se froncèrent légèrement. "Lothar... Tu n'oublies pas que c'est une mission d'infiltration, hein ? Je suis plus douée pour me cacher que pour me battre et j'ai pas envie de finir sur un pilot d'execution..." admit-elle un peu timidement. Elle s'était assez battue comme ça. Et puis ils avaient une mission... Ils ne devaient pas se faire remarquer. "Allons-y." Elle souffla légèrement, plus habituée à rester planquée dans son laboratoire d'inventions que de sortir, ces derniers temps, et se lança dans la plaine à découvert. Sort de désillusion ou pas, elle avait l'impression de pouvoir être tirée comme un lapin.

Plus il avançaient et plus Mahlah se sentait mal à l'aise. Elle avait l'impression que le trajet durait une éternité tout en se rapprochant à vitesse grand V du bâtiment qu'elle redoutait. Une contradiction très désagréable se mélangeait dans ses sentiments. La baguette à la main, ses doigts raffermirent leur prise dessus, comme si elle risquait de s'envoler d'un coup. Ils étaient tout proches du bâtiment maintenant, mais il n'y avait aucun endroit où réellement se planquer le temps d'établir un plan. De plus, plus ils approchaient et plus l'évidence était difficile à avaler : l'endroit était tout bonnement énorme. La sorcière n'osait même plus sortir sa longue vue, de peur qu'elle ne soit pas désillusionnée et qu'elle se fasse remarquer au moindre mouvement. Vu la taille de l'usine, il devait y avoir d'autres hommes planquées, et même sûrement quelques uns à l'intérieur. Deux grosses portes principales se trouvaient de chaque longueur de l'usine et de nombreuses fenêtres, plus ou moins en bon état, si ce n'était brisées, parsemaient la longueur. "Lothar..." murmura Mahlah. Elle tendit légèrement la main sur le côté, comme pour essayer de le toucher. Si elle ne pouvait le voir, elle pouvait entendre ses pas, et elle savait qu'il n'était pas loin. Ca la rassurait, en quelque sorte, même si elle sentait ses propres mains trembler sous la crainte.

Sa main toucha enfin le bras du lupin et elle le serra légèrement, autant par inquiétude que pour attirer son attention. "Il faut qu'on passe par les fenêtres." dit-elle à voix basse. "On pourra jamais rentrer par les portes principales, et ça va prendre trop de temps de vérifier toutes les petites portes secondaires." Bizarrement, cette mission ne l'emballait plus tant que ça. Elle avait passé des années à courir pour échapper aux mangemorts et voilà qu'aujourd'hui elle se jetait en plein dans leur gueule. Et si on la chopait ? Si le pire arrivait et qu'elle se faisait tuer ? Elle n'aurait même pas eu le temps de dire au revoir à Salome et Elias. Malgré tout le self-contrôle qu'elle essayait de garder, elle avait peur et une boule s'était formée dans le creux de son ventre, incapable de se dire que tout allait bien se passer. Elle avait compris depuis longtemps que tout ne pouvait pas toujours bien se passer et que les sacrifices étaient aussi aléatoires que douloureux. Et si c'était Lothar qui se faisait attraper ou tuer ? Mais hors de question qu'elle exprime sa peur. Pour la truffe du loup, elle devait déjà assez sentir l'affolement comme ça, inutile de le confirmer par des paroles. "Alors ? Comment on fait ?" s'enquit-elle. C'était lui l'expert du terrain après tout. A lui de confirmer si son idée de passer par les fenêtres était bonne ou complètement stupide.

black pumpkin



Running to the Sea.
In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea. Remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor.


Parchemin envoyé Mer 14 Juin - 12:51

avatar
avatar
profil
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 286 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

A l'épreuve du terrain + Mahlah + début mai 91
Se désillusionner, quelle idée merveilleuse sur le principe. Bravo Lothar, probablement la première bonne idée qui te traverse l’esprit depuis des semaines ! Dans d’autres circonstances, il aurait ricané comme un gosse aux conneries qu’il pouvait se dire. Mais le sujet était sérieux. La magie mal maitrisée pouvait vite partir en cacahuète. « Ca va merci, les jeux de cache-cache, je gère. » Affirme la jeune femme lui faisant face. Bien, si je me plante elle pourra m’aider. Mais ça, il ne l’avouera pas de vive voix, ce serait bien trop humiliant voyons. Fort heureusement tout se passa bien de son côté. Tout comme de celui de Mahlah étant donné…qu’il ne la voyait plus. « Ca m'a l'air tout bon. » Ce fut un soulagement pour le Lupin. Il se disait qu’il n’était pas complètement un raté alors. Un peu. Voir beaucoup. Mais pas totalement. Il y avait de l’espoir et là où il y avait de l’espoir…ben il y avait juste de l’espoir en fait. « Lothar... Tu n'oublies pas que c'est une mission d'infiltration, hein ? Je suis plus douée pour me cacher que pour me battre et j'ai pas envie de finir sur un pilot d'exécution... » Il grommelle alors quelque chose entre ses dents, plus signifiant qu’il comprenait, qu’il boudait et ne cautionnait pas, plutôt qu’autre chose. Rabat joie… Ne peut-il se retenir de penser. Mais d’un autre côté, il comprenait qu’elle ne voulait pas passer sa dernière journée avec lui, aujourd’hui. Qui le voudrait de toute manière ?

« Allons-y. » C’est elle qui lance le grand départ. Il ne la voit pas partir…il ne la voit pas tout court en fait. Était-elle vraiment partie ? Il tend l’oreille et perçoit des pas, un peu plus loin. Elle est vraiment partie. Il ne traîne pas, passe les buissons et la suit. Son pas est rapide. L’avait-il dépassée ? Il la cherche, guette un signe, un bruit. Enfin il voit un léger scintillement. Elle est devant, à quelques pas. En deux foulées il la rejoint. Lothar espérait que les sorts tiendraient. Il n’avait pas envie de finir repérer. Pas alors qu’ils étaient un et demi face à tous ces mangemorts. Bon…peut-être deux… mais elle ne semblait pas vraiment dangereuse. Le bâtiment se rapprochait et l’excitation du loup allait croissante. Oui, oui, mission d’infiltration… Il tentait de se le rappeler, encore et encore pour ne pas faire de gaffe et sauter sur le premier mangemort qui passait. Mais il avait l’impression d’avoir son cœur qui battait en rythme pour lui dire : "Bas-toi. Saute-lui dessus. Défonce-le." Bref, tout pour ne pas suivre les belles paroles de la jeune femme. Le bâtiment était imposant et l’ampleur de la tâche confiée lui sautait à la tronche. On va en chier. Simple constat, mais probablement très correcte. « Lothar... » Qu’elle murmure. Il l’entend bien avec son oreille lupine. Il se rapproche alors de la direction prise par la voix. Il sent quelque chose sur son bras et baisse instinctivement les yeux. Mais il ne voit rien. Une pression. Elle doit avoir passé ses doigts autour de son bras. Il a un léger frisson. Heureusement qu’elle ne peut le voir.

« Il faut qu'on passe par les fenêtres. On pourra jamais rentrer par les portes principales, et ça va prendre trop de temps de vérifier toutes les petites portes secondaires. » Il regarde alors plus attentivement le bâtiment. Il y a pas mal de fenêtres un peu partout. Certaines bien trop hautes, d’autres un peu plus accessibles. Enfin pour lui, avec une bonne détente. Probablement un peu moins pour Mahlah…elle est plus petite. Les portes le tentaient un peu plus. Clairement accessible. Bien gardées, mais ils ne risquaient pas de se rompre le cou. Entre la crispation des doigts de la jeune femme et l’odeur de peur qui embaumait l’air ambiant, il se doutait qu’elle appréhendait la suite. Il sentait que s’était à lui d’entrer en jeu. A lui de montrer qu’il était un homme et qu’il savait assurer en mission. Il savait…n’est-ce pas ? « Alors ? Comment on fait ? » Pression supplémentaire. Il essaie de faire tourner son cerveau au plus vite. Il observe à nouveau la façade, cherchant une fenêtre plus accessible, moins surveillée. Enfin, il repère quelque chose. « Viens avec moi. » Chuchote-t-il. Lothar bouge son bras pour attraper la main qui la tenait quelques instants auparavant. Il ne devait pas la perdre, parmi ces mangemorts, ça signerait leur fin. Doucement, il s’approche du mur et le longe. Enfin il s’arrête sous une fenêtre. Un mangemort n’est pas très loin. De son bras libre, il remonte le long du bras de la jeune femme qu’il tient, jusqu’à son épaule, jusqu’à ses cheveux. Il approche sa tête de la sienne. Il parle alors le plus doucement possible, proche de ce qu’il pense être son oreille. « On va passer par cette fenêtre. Elle est ouverte et il y a quelques prises le long du mur. » Il fait une pause et regarde le mangemort. « Je vais m’accroupir entre tes jambes et me redresser doucement pour que tu sois assise sur mes épaules, tu gagneras un peu de distance. N’hésites pas non plus à te mettre debout si jamais, je te tiendrais. » Il ne pouvait pas la voir, savoir si le projet lui plaisait ou non. Mais s’était risqué. S’il avait mal évalué le poids de la demoiselle, il pourrait peiner à se redresser ou simplement à la supporter si elle se mettait debout. Mais par rapport à ses estimations, elle devrait pouvoir atteindre la fenêtre sans trop de soucis.

Tenant toujours Mahlah, il s’approche du mur et la met face à ce dernier. Il lâche alors sa main, mais laisse ses mains posées sur elle. Ce n’était pas une histoire de tripotage, mais bel et bien de pouvoir la situer pour ne pas la rater et la faire chuter. Si au passage il la tripotait un peu…il ne doutait pas qu’elle le lui ferait payer le moment venu. Ses mains suivent sa taille, ses hanches, le haut de ses cuisses à mesure qu’il s’accroupi. De la main droite il lui écarte doucement les jambes et se positionne. Il se redresse alors doucement, ses mains remontant en même temps le long de ses jambes. Il la tient par la taille et se met complètement debout, Mahlah sur ses épaules. Étrangement, il l’imaginait un peu moins lourde, probablement le contenu de son sac qu’il avait mal évalué. Il lève la tête pour tenter de se positionner au mieux par rapport à la fenêtre et elle vient butter contre le ventre de la jeune femme. Ils semblaient bien et regarde à nouveau le mur. Concentré. Prêt à la tenir si elle décidait de se mettre debout. Et surtout, les oreilles aux aguets vis-à-vis du mangemort quelques pas derrière eux.

Le mangemort entend-t-il quelque chose ?
Oui, un bruit suspect, il regarde autour de lui et commence à bouger. Il risque de voir un scintillement ou de heurter Lothar.
Non, ils ont été silencieux, pour l’instant. Reste à espérer que le passage de la fenêtre le soit aussi.

Manque de bol, il entend quelque chose qui ne lui plait pas trop. Des pas. Le mangemort bouge. Il a dû entendre quelque chose. Se tournant légèrement pour jeter un coup d’œil, Lothar ne peut que constater qu’il semble être sorti de sa léthargie et qu’il guette les environs en se déplaçant. Il y a presque quatre-vingt pourcent de chance pour qu’il finisse par heurter les deux phénix. Le temps presse, il faut se dépêcher. Lothar tapote la jambe de la jeune femme, espérant que celle-ci verra le danger et se pressera. Au pire, s’il était découvert et qu’elle était en sûreté en hauteur les dommages seront moindre. Il se savait capable de survivre à une certaine dose de torture, mais pas en excès. En revanche Mahlah semblait plus fragile et susceptible d’en sortir détruite. Si le Lupin ne la connaissait pas énormément, il ne lui souhaitait tout de même pas ce triste sort.



Parchemin envoyé Mer 14 Juin - 12:51

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Le membre 'Lothar Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 24 Juin - 21:17

avatar
avatar
profil
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 14/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 65 hiboux. J’incarne : Imogen Poots , et l’avatar que je porte a été créé par : Caïn ❤ Je parle en : #5F6C76

Running to the sea

Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : moldu, et je le vis très bien, qu'on vienne me dire en face que je vaux moins qu'un autre sorcier, et vous verez de quel bois je me chauffe. Dans la vie je suis : Département Recherche et Développement magique – inventions J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire
malle
raise your wand
 

A l'épreuve du terrain
I won't lie to you I know he's just not right for you. And you can tell me if I'm off but I see it on your face when you say that he's the one that you want. And you're spending all your time in this wrong situation, And anytime you want it to stop. I know I can treat you better than he can. And any girl like you deserves a gentleman. Tell me why are we wasting time on all on your wasted crying when you should be with me instead. I know I can treat you better, better than he can. I'll stop time for you the second you say you'd like me too. I just wanna give you the loving that you're missing. Baby, just to wake up with you would be everything I need and this could be so different. Tell me what you want to do.


Il fallait qu'elle se lance ou elle n'aurait jamais le courage de le faire. C'était pour que ça que Mahlah avait fini par lancer le signal de départ et par passer devant. Elle était à deux doigts de faire demi-tour et d'abandonner, et si elle faisait ça elle ne se le pardonnerait jamais. Depuis que son petit groupe et elle n'avaient plus eu besoin de se planquer et de fuir à tout va, la jeune Ellsworth s'était permise de rester cachée, bien à l'abris dans son atelier ou aux côtés de ses amis, et ce n'était pas bon du tout. Elle se reposait sur ses lauriers, se sentait lâche et peureuse, et c'était le cas ! Elle l'était. Sauf qu'elle ne supportait pas ça. Elle n'avait pas envie de passer sa vie à se cacher, il était loin le temps où elle ne connaissait pas beaucoup de sorts et où elle devait compter sur quelqu'un d'autre pour se sortir d'une situation délicate. Encore plus loin le temps où elle n'était que le jouet malheureux de Mererid. Déjà à cette époque elle aurait dû se rebeller, ça aurait fait les pieds à cette peste. Mais elle n'avait pas osé. Tout comme elle avait préféré se cacher plutôt que d'affronter les mangemorts qui les avaient poursuivis, ses amis et elle, pendant toutes ces années. Tout comme elle restait planquée depuis qu'elle était sous la protection du Phénix. Mais tout cela devait suffire. Bien que son moral soit au plus bas et qu'elle n'espèrait plus rien, elle devait se prouver à elle même qu'elle pas qu'une gamine fragile incapable de s'occuper d'elle-même. Et puis elle n'était pas seule dans cette épreuve, Lothar était là et si jamais il arrivait quelque chose elle savait qu'elle pouvait compter sur lui. Il n'était pas réputé pour abandonner ses compagnons.

Restait à passer ces foutues fenêtres. Elle sentit la main du loup-garou prendre la sienne et ses joues prirent une couleur tomate. Heureusement qu'il ne pouvait la voir. Que penserait-il ? Une gamine stupide qui rougit parce qu'on lui prend la main... Il devait avoir vécu tellement de choses déjà que ça lui paraîtrait sûrement puéril. Elle le suivit jusqu'à la fenêtre, gardant un oeil vigilant sur un mangemort qu'elle avait repéré pas loin, et s'arrêta près du mur. Son regard se releva automatiquement sur la fenêtre, qui lui paraissait bien trop haute, mais son attention fut vite captée par les gestes de son compagnon. Elle sentit un frisson violent s'emparer d'elle lorsque la main du garou entama sa course le long de son bras, glissant sur son épaule puis sur ses cheveux. Puis son coeur rata un bond lorsqu'elle sentit le souffle de Lothar près de son oreille. Si proche... Elle se sentait toute timide, son cerveau lui hurlant que ce n'était que par soucis de discrétion qu'il était aussi proche, alors que ses hormones en ébullition ne faisaient que répéter un espèce de gnaniaghh complètement stupide. C'était quand même dingue que cet homme la foute dans des états pareils ! Mais son aura elle-même suffisait à troubler Mahlah. Elle n'avait pas fais attention à lui jusqu'à maintenant et elle commençait à se rendre compte petit à petit à quel point il était séduisant. Pas seulement dans son physique, mais aussi dans ses gestes et dans sa façon de réfléchir. Il lui plaisait, et elle se sentait ridicule de s'en rendre compte.

Heureusement, tout ce charme ne déstabilisa pas assez Mahlah pour que les consignes de Lothar passent à la trappe. Elle hocha bêtement la tête pour signaler qu'elle avait compris, avant de se souvenir qu'il ne pouvait la voir. "D'accord." souffla-t-elle discrètement pour se rattraper. Elle se laissa tourner face au mur... Et rebelote. Les mains de l'homme sur son corps la firent frissonner et envoyèrent son coeur battre jusque sur Mars. Toute la trajectoire de ses doigts tracèrent des ligne de feu qui laissait une sensation perdurant sur sa peau, tandis qu'il arrivait à la fin du périple. Elle bougea sa jambe sous la pression de la main de Lothar, comme un robot, incapable de réfléchir à ce moment, et ne se réveilla que lorsqu'elle se sentit décoller du sol. Ses mains se posèrent automatiquement sur la tête de Lothat, comme pour avoir un appui qui lui permettrait de garder l'équilibre, et son esprit se centra sur la fenêtre. Elle devait rentrer là dedans et s'assurer que la voie était libre pour que Lothar fasse de même. La petite tape sur la cuisse la fit tourner la tête et elle écarquilla les yeux en voyant le mangemort. Se dressant alors sans réfléchir plus longtemps, elle se hissa sur le bord de la fenêtre. De l'autre côté, une plateforme métallique longeait le mur d'un pan à l'autre, rejoignant des escaliers qui menaient vers l'étage inférieur, soit le rez-de-chaussé. On pouvait entendre des voix en bas, trois personnes qui discutaient comme si absolument rien ne pouvait leur tomber sur le coin du bec à tout moment.

Y-a-t-il un mangemort qui rode sur la plateforme métallique ?
- Oui, et il approche de Mahlah.
- Non, la voie est libre.

Personne sur la plateforme métallique, c'était le moment ou jamais. Se penchant de nouveau par la fenêtre, Mahlah tendit la main et souffla très légèrement "Vite, attrape ma main !" au garou en bas. C'est à peine si une personne normale aurait pu l'entendre même si elle avait été à côté, mais elle espérait que l'ouïe fine de Lothar comble ce besoin de rester discrète.
black pumpkin



Running to the Sea.
In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea. Remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor.


Parchemin envoyé Sam 24 Juin - 21:17

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Le membre 'Mahlah Ellsworth' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 9 Juil - 15:34

avatar
avatar
profil
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 286 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

A l'épreuve du terrain + Mahlah + début mai 91
La jeune femme n’était pas très lourde, tant mieux, il pourrait la porter assez longtemps ainsi. Mais ce mangemort qui tournait et retournait à proximité ne lui disait rien qui vaille. Seul ou accompagné d’un autre membre de l’ordre plus agressif, il lui aurait déjà probablement sauté dessus pour le réduire au silence. Faire croire à une crise cardiaque ou un truc comme ça pouvait éventuellement toujours cacher leur présence…n’est-ce pas ? Il avait une telle haine et envie de violence en lui depuis des mois qu’il s’étonnait de ne pas sauter automatiquement à la gorge de tous ceux qui lui posait un problème. L’alcool l’aidait peut-être à garder un semblant de sang-froid. Qui sait vu la quantité ingurgitée. Il sentait les mains de la jeune femme sur sa tête. Entre ça,  le contacte de ses cuisses sous ses mains et le poids sur ses épaules, s’était tout ce qu’il avait pour savoir qu’elle était toujours là. Mais il sent du mouvement, il tangue légèrement ne pouvant voir ce qu’elle faisait pour s’équilibrer et tout d’un coup, plus rien. Elle devait être montée. Ou alors tombée à terre…Mais il espérait que s’était la première solution.

Le mangemort est de plus en plus proche et force Lothar à se coller au mur pour ne pas être touché. Il retient même sa respiration sachant que son haleine parfumée pourrait le dévoiler. L’homme semble mettre une éternité à s’éloigner. Glissant très doucement sa main dans sa poche afin de se saisir de sa baguette, il finit par la saisir et fait bouger un buisson un peu plus loin.

Le mangemort mord-t-il à l’hameçon ?
Oui/Non

Lothar voit le mangemort se retourner et se diriger vers le buisson. Il respire enfin le Lupin de le voir s’éloigner. Bon il n’était plus dans ses pattes, il pouvait monter tranquillement. « Vite, attrape ma main ! » Sa main ? Quelle main ? Il ne a voyait pas, tout  comme elle. « Recule je ne te vois pas. » Souffle-t-il à son tour. Il espère qu’elle l’a entendu. Il attend un court instant, au cas où elle doive se reculer. Enfin il se concentre sur la fenêtre. Il ferme les yeux un bref instant et se lance.

Rameute-t-il des mangemorts à cause de son saut ?
Oui : Peut-être un peu bruyant l’atterrissage.
Non : Silencieux comme un loup chassant sa proie.

Il attrape souplement le bord de la fenêtre et s’y glisse silencieusement. Pas un bruit, pas une hésitation. Il pouvait remercier sa morsure pour lui permettre de faire un bond pareil. Il regarde autour de lui, mais évidemment il ne voit pas la jeune femme. « Tu as remarqué quelque chose ? » Un mangemort, un observateur, n’importe quoi qui pourrait leur nuire. Il ne voulait pas tout faire foirer maintenant qu’ils étaient si près du but. Il s’avance à l’intérieur et heurte quelque chose. Il tend la main et c’est elle, il a touché quelque chose d’un peu mou sans vraiment savoir ce que s’était. « Oups…pardon… » Bégaie-t-il en retirant sa main. Il s’avance un peu et a comme un frisson qui lui parcourt l’échine. Il frémit sans vraiment savoir ce qu’il se passe. En revanche, son sortilège d’invisibilité est en train de disparaître. Mais ça, il ne le sait pas.



Parchemin envoyé Dim 9 Juil - 15:34

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Le membre 'Lothar Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Ven 14 Juil - 15:24

avatar
avatar
profil
Je suis : Psyborg , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 14/05/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 65 hiboux. J’incarne : Imogen Poots , et l’avatar que je porte a été créé par : Caïn ❤ Je parle en : #5F6C76

Running to the sea

Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : moldu, et je le vis très bien, qu'on vienne me dire en face que je vaux moins qu'un autre sorcier, et vous verez de quel bois je me chauffe. Dans la vie je suis : Département Recherche et Développement magique – inventions J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire
malle
raise your wand
 

A l'épreuve du terrain
I won't lie to you I know he's just not right for you. And you can tell me if I'm off but I see it on your face when you say that he's the one that you want. And you're spending all your time in this wrong situation, And anytime you want it to stop. I know I can treat you better than he can. And any girl like you deserves a gentleman. Tell me why are we wasting time on all on your wasted crying when you should be with me instead. I know I can treat you better, better than he can. I'll stop time for you the second you say you'd like me too. I just wanna give you the loving that you're missing. Baby, just to wake up with you would be everything I need and this could be so different. Tell me what you want to do.


Evidemment qu'il ne pouvait pas voir sa main, quelle idiote. Mahlah se recula à la demande de Lothar et elle ne put que percevoir un faible bruit au moment où il passa la fenêtre. Elle ne le voyait toujours pas, et lui non plus d'ailleurs, et ça commençait à devenir vraiment handicapant. Maintenant qu'ils étaient à l'intérieur, il valait mieux qu'ils arrêtent le sortilège. "Non, je n'ai rien vu, je pense qu'on peut desc... Eh !" Elle s'arrêta net dans ses paroles, sentant une main toucher...

Mais que touche donc Lothar ?!
- Oui & oui, il touche la joue
- Non & non, il touche le bras
- Oui & non, il touche un boobs
- Non & oui, il touche les fesses

... ses fesses ! Elle rougit et s'écarta rapidement, avant de pincer ses lèvres entre elles pour se retenir de rire. Elle sentait que si elle craquait maintenant, elle allait partir dans un fou rire incontrôlable. Ce serait con, vu que les mangemorts étaient en bas. "C'est pas grave." le rassura-t-elle dans un murmure. Elle s'avança ensuite vers le bord de la plateforme et jeta un coup d'oeil plus bas.

Les trois mangemorts qui discutent en bas sont-ils attentifs ?
- Oui, ils ont beau discuter, ils gardent un oeil sur tout ce qui les entoure.
- Non, ils sont en train de jouer aux cartes.

Ces boulets étaient en train de jouer aux cartes, le nez baissé sur leur main, et n'étaient pas du tout attentifs à ce qui se passait autour d'eux. Un sourire naquit sur le coin des lèvres de Mahlah. Enfin, la chance leur souriait. Elle se tourna vers Lothar et sursauta sur le coup en retenant de justesse un cri, ne voyant que sa tête... Sans corps. Elle l'observa de bas en haut, perplexe, avant de souffler légèrement. "T'es en train de redevenir visible." lui dit-elle à voix basse. Ce qui voulait dire qu'elle aussi, sûrement. Elle s'approcha un peu. "Les gardes en bas sont en train de jouer aux cartes. On a juste à descendre les escaliers et prendre la porte sur la gauche... Y a pas d'autre porte alors je suppose que les stocks sont là. Prêt ?" Elle n'attendit pas vraiment sa réponse, pressée d'en finir et de rentrer. C'est à pas de loup qu'elle traversa la passerelle pour descendre doucement les escaliers. Arrivée en bas, elle était accroupie, de peur qu'on ne la voit. Ils étaient bien trop concentrés sur leur partie de poker pour remarquer quoi que ce soit à vrai dire, mais la jolie blonde ne pouvait s'empêcher d'angoisser. Elle se glissa sur le côté et ouvrit tout doucement la porte qui, heureusement, ne grinça pas. Elle se faufila alors à l'intérieur, baguette à la main au cas où elle se retrouve nez à nez avec un indésirable...

Si non précédemment, y a-t-il quelqu'un dans la pièce qui contient les stock ?
- Oui, un garde est là.
- Non, personne, la voie est libre.

Mais rien. La pièce était vide de monde. Il y avait énormément de caisses mais strictement personne pour les surveiller. En même temps, il n'y avait aucune porte dans cette salle, aucune passerelle aussi, si bien que même si quelqu'un était passé par la fenêtre il se serait cassé les jambes à l'atterrissage. Mahlah attendit que le loup soit entré et qu'il ait refermé la porte pour se redresser, se sentant tout de suite plus soulagée. Mais le ton de sa voix ne se fit pas beaucoup plus fort pour autant. "Bon ben y a plus qu'à fouiller..." dit-elle avec une note de désespoir en voyant tout ce qu'il y avait devant eux. Elle ne pensait pas encore à la façon dont ils allaient devoir s'y prendre pour faire demi-tour et heureusement, sinon elle serait déjà en panique.
black pumpkin



Running to the Sea.
In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea. Remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor.


Parchemin envoyé Ven 14 Juil - 15:24

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 896
malle
raise your wand
 
Le membre 'Mahlah Ellsworth' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

 

Mission n°40 - Lothar Lupin & Mahlah Ellsworth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Angleterre-