indiscrétions
- gossip witch est bavarde -


L’homme en Jupe On a vu semblerait-il un sang pur jouer les transformistes au Cirque Avery. Nous n’avons pas encore de nom mais son jeune âge semble indiquer que son travestissement est une quête identitaire !

La tête d’enterrement N'est-il pas courant que lorsque l'on perd un être cher, on verse quelques larmes ? Eh bien si la mort de l'Actrice Louise de Montmorency emeut les foules, sa fille ne semble pas bien touchée. Etrange non ?

Le dimanche au Pays de Galles c'est le jour des mariages Il y a des évènements heureux dans ce monde enfin si l'union forcée et arrangéeest un évènement heureux ! Desmond Meadowes s'est débarassé de sa plus jeune soeur, reste la plus vielle des deux.




Partagez | 
[EXPRESS][+18, VIOLENT] - This is the hunt - ft Pietro

()
Parchemin envoyé Mer 17 Mai - 17:33

- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : khal , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 19/11/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 253 hiboux. J’incarne : Matthew Daddario , et l’avatar que je porte a été créé par : Texas Flood . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alexander Weasley Je parle en : lightseagreen



Je suis âgé de : 25 ans. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Bourreau pour les Mangemorts J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié à Siofra Meadowes, son cœur appartient toutefois à Caïn Goldstein mais ces choses-là ne se disent pas... Champ Libre : - possède un démon, un Eternel prénommé Nyssa et qui prend la forme d'une chauve-souris bleue aux dents longues (magie des Rackharrow).

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
La vengeance avait quelque chose de futile mais, en même temps, de terriblement satisfaisant. Bien entendu, ça pouvait sembler idiot, mais il y avait une leçon importante à en tirer : on ne provoquait pas un Rackharrow en en ressortant indemne. Les objets de sa colère, Jaina et Pietro, étaient encore pourtant saufs, mais ce n'était pas le cas des deux Lupin que Quintus lui avait ramené de sa rafle, comme un cadeau d'anniversaire en avance... Il avait tué la fille presque aussitôt, se plaisant à en envoyer certains échantillons à Pietro, juste histoire de lui rappeler qui dominait, ici bas. L'homme, qu'il savait être son frère, il l'avait gardé de côté, le torturant sans vergogne, tant et si bien, qu'à la fin, Marek, car tel était son nom, n'avait plus la force de crier. Chaque nouveau coup porté, chaque nouvelle entaille, se soldait maintenant par un grognement, parfois par le silence, ce qui n'avait plus rien d'amusant. Mais, au fond, cela demeurait frustrant, parce que Marek n'était ni Pietro ni Jaina et que cela ne lui apportait pas satisfaction. Il avait donc envoyé une dernière lettre au Lupin et, si cette fois, celle-ci ne comportait pas de morceaux de corps humain, elle comportait toutefois une photo bien nette du corps brisé de son frère avec une simple adresse. Une bâtisse abandonnée de la campagne anglaise avait trouvé grâce à ses yeux et il y avait amené son prisonnier, enchainé, toujours vivant bien que considérablement affaibli. Drefer ne faisait pas les choses à moitié quand il s'agissait d'être le bourreau et, une fois de plus, il s'était montré à la hauteur de la réputation de son père... Le corps sanguinolent du Lupin à genoux à ses pieds, ses membres entravés, Drefer se tenait derrière lui, une main ancrée dans ses cheveux, l'autre refermée sur une lame magique gracieusement prêtée par Caïn Goldstein. Il avait envoyé Nyssa surveiller les alentours, des fois que le Phénix ait la mauvaise idée de se présenter accompagné et, quand son Eternel revient finalement auprès de lui, c'est pour lui annoncer une nouvelle qui le réjouit au plus haut point. « Il arrive. Et il est seul... » Le sourire du Mangemort s'élargit quelque peu et sa poigne se resserre dans la tignasse de son prisonnier, qui laisse échapper un gémissement plaintif. A peine Pietro a-t-il franchi la porte d'entrée, se retrouvant nez à nez avec les deux sorciers que le Rackharrow laisse échapper un rire moqueur. « J'ai cru que tu ne te montrerais jamais... » Et sans lui laisser le temps de commenter, il tire sur les cheveux de son prisonnier, lui faisant relever la tête. Sa proie ne doit avoir que quelques secondes pour voir la lueur de désespoir dans les yeux de son frère avant que la lame de Drefer ne vienne trancher sa gorge et que le cadavre encore secoué de soubresauts, ne vienne mourir à ses pieds. Le sang pur hausse un sourcil moqueur, presque provocateur et, au moment précis où Pietro avance d'un pas, voir deux, pour fondre sur lui, le piège se déclenche, des cordes enchantées jaillissant de nulle part pour tenter de l'entraver. Le mangemort, lui, a déjà troqué la lame contre sa baguette, impatient d'ajouter un autre Lupin à sa collection...



BECAUSE YOU'RE MY HOME
I'll come back for you ☽ I can't turn around when I just figured out what I need to be. It ain't right to be apart from you. It don't feel right to leave you when I'm all alone.

Parchemin envoyé Jeu 18 Mai - 12:23

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 20/06/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 361 hiboux. J’incarne : Sebastian Hot Stan , et l’avatar que je porte a été créé par : © BlueOrchid . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.M. - D.M. - L.G. - Z.S. Je parle en : #993340



Je suis âgé de : trente et un ans (03.03.1960) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Fugitif, Tatoueur Magique à la sauvette, jusqu'à la reprise de Poudlard, il avait un salon à Pré-Au-lard, sans doute détruit par les mangemorts désormais. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire, au coeur tourmenté par les femmes Champ Libre : ∞ You were the sun while I was the moon. There is so much to say, but there will never be enough of an eternity to realize them. ∞



∞ People ask to change their lives. You changed mine from one day to the next in a wonderful way. ∞



Père biologique d'Ashlynn Avery ∞ Coureur de jupon notoire, maudit par l'amour condamné à aimer des femmes hors d'atteinte ∞ Dernier des triplés Lupin en vie. Bambi est morte à la Purge, remplacée par Nala et Marek s'est égorgé par Drefer Rackharrow en mai 91 ∞ Il parle rarement de ses parents. Blessé de ne pas avoir de père et trop soucieux de mettre sa mère en pitié des autres à cause de son handicap ∞ Loup Garou depuis 08/81, mordu par son grand-père afin de perpétuer la tradition familiale.



∞ I never choose love, because i'm a fool. But do not think it was a game. If it were, it would be a long way off. And it does not.∞



∞ There are things that make people attract. I drew death around you and I did not really want to make her go.∞

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 


“  THIS IS THE HUNT ”
DREFER RACKHARROW & PIETRO LUPIN

Les derniers envois avaient été insupportables. Se dire que Joana avait plus l’allure d’une poupée ou d’un puzzle ne passait pas aux oreilles de Gwen ou d’Oriana. Sans qu’il ne donne le nom du commanditaire. Pietro brûlait chaque lettre comme on voulait évaporer chaque cauchemar. Mais cette mèche de cheveux poisseuse de sang. C’est ce qui l’avait fait bouger comme un forcené. Il avait répondu, recevant encore d’autres choses immondes. Il refusait de mêler les femmes dans cette affaire. La dernière dans les mains de cet enculé de mangemort avait fini en charpie. Et c’était hors de question pour l’un ou l’autre. Alors la photo, il l’a gardé, il avait demandé où. On lui avait répondu. Simplement que c’était là-bas. Un piège grand ouvert, tendu où il savait qu’il ne ressortirait pas indemne des deux faces de la pièce. Autant physique que mental. Il y avait peu d’espoir. Il en était conscient, mais il se basait sur cet adage : l’espoir fait vivre. Tant qu’il y avait de l’espoir, il devait s’y rendre, il devait tenter ce qu’il pouvait pour sauver Marek. Le triplé, le triplé qu’il avait eu et qu’il ne verrait sans doute plus jamais. Il avait déjà était brisé par l’incarcération. Mais aujourd’hui c’était par la torture. Mais Pietro, qu’est-ce qu’il avait à perdre désormais ? Il avait perdu Rosalie, torturée et sans doute tuée de la même façon en décembre. Roisin était mariée et l’enfant allait être reconnu comme une sang-pur. Alors lui, il n’avait plus rien à perdre, si ce n’est Jaina, Skander, Lothar, Ombeline, Magnolia, Oriana, Gwen et Viola. Il n’avait plus qu’eux. Alors, il pouvait bien aller vers le piège le cœur léger. Eux, il les savait en sureté, contrairement à Marek. La famille avait toujours été quelque chose d’important à ses yeux, la seule motivation pour laquelle on pouvait se battre sans avoir de raison. Conformément à la restriction des transplanages et autres, il était venu en moyen de transports moldus. Sans doute pour cela qu’il faisait nuit, alors qu’il regardait l’astre lunaire à qui il manquait seulement un croissant pour être à son apogée. Ce connard, Pietro ne le grifferait pas, ne le mordrait pas, parce qu’il ne méritait même pas la souffrance de la lune, juste celle de finir en bière. Baguette en main, il n’a pas l’idée de revenir en arrière. Il n’avait qu’une motivation : Marek. Seulement lui. « J'ai cru que tu ne te montrerais jamais... » Dis la voix froide et carnassière du reptile, alors qu’il relève le corps de son frère par les cheveux. Le désespoir, la fatigue. Tout était mélangé dans l’éclat que vu l’aîné des triplés. Merlin qu’il avait souffert. Mais Pietro, il a pas le temps de bouger, que la lame tranche la gorge hâlée de son frère. Il est incapable de bouger. Il a juste ce grognement sourd qui sort de sa gorge. Laisser place à la bête plus qu’à l’homme. Il n’était pas là pour faire de pitié après tout. Marek est une poupée de chiffon qui tombe au pied du barbare Rackharrow. Il ne sent pas les larmes qui coulent Pietro la colère le faisant trembler sur place. Un pas, deux, l’étau se resserrent. Le piège se tend.

oui/oui - « Accio ! » hurle le sorcier sur le corps sans vie de Marek. Le sort réussit sans poster de problème et il l'envoie vers la porte de la grange abandonnée. Peitro ne le laisserait pas comme trophée à ce mangemort, jamais.
oui/non - « Accio ! » hurle le sorcier sur le corps sans vie de Marek. Le sort fonctionne, mais au moment de placer le corps sans vie à l'entrée de la grange, Pietro lâche sa baguette en étant pris dans le piège de Drefer et elle roule sans qu'il soit capable de la récupérer ce tour-ci.
non/non - « Accio ! » hurle le sorcier sur le corps sans vie de Marek. Le sort échoue, ne faisant bouger le lupin sans vie que de quelques mètres, mais pas assez pour le mettre en sécurité de la cruauté de Drefer.




lost the humain control
There is some kind of a sweet innocence in being human- in not having to be just happy or just sad- in the nature of being able to be both broken and whole, at the same time.  #993340©️ alaska.  

Parchemin envoyé Jeu 18 Mai - 12:23

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Pietro Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 21 Mai - 18:03

- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : khal , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 19/11/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 253 hiboux. J’incarne : Matthew Daddario , et l’avatar que je porte a été créé par : Texas Flood . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alexander Weasley Je parle en : lightseagreen



Je suis âgé de : 25 ans. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Bourreau pour les Mangemorts J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié à Siofra Meadowes, son cœur appartient toutefois à Caïn Goldstein mais ces choses-là ne se disent pas... Champ Libre : - possède un démon, un Eternel prénommé Nyssa et qui prend la forme d'une chauve-souris bleue aux dents longues (magie des Rackharrow).

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Le sang encore chaud de la gorge tout juste tranchée coule allègrement sur ses chaussures, tâchant le bas de son pantalon, mais il n'en a cure. Oh il a vu bien pire et moins satisfaisant... Il voit les larmes rouler sur les joues du lycan et il en frémit déjà d'avance, y prenant un plaisir absolument dingue, presque indécent. On pourrait bien le traiter de psychopathe, il s'en moquait pas mal... Il le regarde avant d'un pas, puis de deux, son cœur manquant un battement sous l'impatience, l'excitation se lisant dans ses prunelles vertes... « Accio ! » hurle-t-il, rapatriant le corps de son défunt frère, près de lui, faisant froncer les sourcils au mangemort. Il ne pouvait pas le laisser faire ça. Le corps devait être ramené au Ministère pour l'officialisation de son exécution, Pietro ne pouvait pas l'avoir. Malgré tout, il n'a pas vraiment le temps de repartir avec que le piège posé par Drefer se referme sur lui, les cordes s'enroulant autour de lui pour l'entraver. Le sang-pur ne peut retenir un ricanement moqueur comme il voit la baguette du Lupin rouler sur le sol, ne dissimulant pas son regard amusé. « Je ne peux pas te laisser le prendre, Lupin... » déclare-t-il en désignant le cadavre de Marek, se rapprochant du prisonnier à pas lents, baguette toujours en main. « J'ai des obligations, tu comprends ? Et sa dépouille appartient au Ministère... tout comme la tienne... » La baguette vient se planter sous le menton du jeune homme, appuyant légèrement, se faisant menaçante, alors que son regard se fait noir comme un soir sans lune. « Mais je vais m'amuser un peu, avant de te tuer... » qu'il décide, entaillant quelque peu sa gorge, juste de quoi faire couler un léger filet de sang qui vient peindre sa peau d'un pourpre absolument parfait. Le mangemort mordille sa lèvre inférieure, appréciateur ; il a toujours aimé le sang, le répandre et le voir couler, c'était une fascination ancienne qui ne lui était jamais passée. Il recule de quelques pas, se délectant de la scène et de le savoir à sa merci, pointant la baguette dans sa direction. Il en voulait encore plus.

OUI/OUI « Diffindo ! » Le sort fonctionne, bien ajusté, marquant son torse de longues estafilades sans pourtant couper le moindre morceau de corde. Depuis le temps, il maitrisait sa technique.
OUI/NON « Diffindo ! » Le sort fonctionne marquant son torse de longues estafilades mais il coupe également les cordes, par mégarde, comme sa main s'est mise à trembler au dernier moment.
NON/NON « Diffindo ! » Un jet de lumière rouge s'échappe de sa baguette et le manque de peu, frôlant son visage en ne laissant qu'une légère entaille sur sa joue avant de finir dans le mur.



BECAUSE YOU'RE MY HOME
I'll come back for you ☽ I can't turn around when I just figured out what I need to be. It ain't right to be apart from you. It don't feel right to leave you when I'm all alone.

Parchemin envoyé Dim 21 Mai - 18:03

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Drefer Rackharrow' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Jeu 6 Juil - 0:25

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 20/06/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 361 hiboux. J’incarne : Sebastian Hot Stan , et l’avatar que je porte a été créé par : © BlueOrchid . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.M. - D.M. - L.G. - Z.S. Je parle en : #993340



Je suis âgé de : trente et un ans (03.03.1960) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Fugitif, Tatoueur Magique à la sauvette, jusqu'à la reprise de Poudlard, il avait un salon à Pré-Au-lard, sans doute détruit par les mangemorts désormais. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire, au coeur tourmenté par les femmes Champ Libre : ∞ You were the sun while I was the moon. There is so much to say, but there will never be enough of an eternity to realize them. ∞



∞ People ask to change their lives. You changed mine from one day to the next in a wonderful way. ∞



Père biologique d'Ashlynn Avery ∞ Coureur de jupon notoire, maudit par l'amour condamné à aimer des femmes hors d'atteinte ∞ Dernier des triplés Lupin en vie. Bambi est morte à la Purge, remplacée par Nala et Marek s'est égorgé par Drefer Rackharrow en mai 91 ∞ Il parle rarement de ses parents. Blessé de ne pas avoir de père et trop soucieux de mettre sa mère en pitié des autres à cause de son handicap ∞ Loup Garou depuis 08/81, mordu par son grand-père afin de perpétuer la tradition familiale.



∞ I never choose love, because i'm a fool. But do not think it was a game. If it were, it would be a long way off. And it does not.∞



∞ There are things that make people attract. I drew death around you and I did not really want to make her go.∞

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 


“  THIS IS THE HUNT ”
DREFER RACKHARROW & PIETRO LUPIN

Il n'avait que sa rage, il n'y avait que sa haine. Sans le vouloir peut-être, il n'arrive pas à pleurer de toute façon, il n'a pas envie de lui faire ce plaisir à ce connard. Il a juste envie de récupérer sa baguette qui a roulé ça et là. De lui faire payer et prendre le corps de MArek. Chose presque trop facile quand il voit le corps inanimé de son frère arrivé à ses pieds, alors qu'il se prend les pattes dans les cordes du piège tendu. Il le savait Pietro que c'était un piège, il avait foncé dedans, que Roisin lui pardonne s’il y restait. « Je ne peux pas te laisser le prendre, Lupin... » Qu'il tente de l'empêcher pour voir. Il n'a pas besoin de le regarder, toujours hypnotisé par la gorge béante de Marek. Cette rage qui gonfle en lui n'aura pas d'égal. Ainsi, se permet-il à penser, il connait ce que Jaina a vécu en perdant son père et son frère la même nuit pour un crime mineur. Le crime de Marek s'était d'être son frère voilà tout. « J'ai des obligations, tu comprends ? Et sa dépouille appartient au Ministère... tout comme la tienne... » Proche, il s'en son souffle et son haleine putride. Puis la baguette qui entaille sa gorge sans le blesser mortellement. Il n'est pas fou ce sens de l'odorat est tout de même développer, assez pour sentir l'odeur métallique du sang et sa chaleur sur sa gorge. « Mais je vais m'amuser un peu, avant de te tuer... » Il se mordille la lèvre le con, quand Pietro lui crache à la gueule, tout ce qu'il méritait ce fils de pute après tout. Ajoutant vaguement entre deux sursauts de rages. « Grouille toi petite pute. » Que le sort de Drefer part sur lui, comme un éclair qui claque dans le ciel. « Diffindo ! » Il se mord l'intérieur des joues à sang, de douleur, mais il préférait souffrir et être sur pattes à la prochaine lune, que de hurler à la mort devant lui, sentant déjà son t-shirt qui se tâchait de sang, mais aussi ses liens qui se défilaient aussi vite qu'ils le pouvaient. Il avait tremblé ce con. Si bien que de son poids, il glisse sur le sol, se tachant du sang restant de Marek, son propre sang.

oui - Pietro est trop lent pour donner un coup à Drefer, à croire que rien ne va dans son sens, si bien que par la chute, sa baguette roule encore plus loin de ses doigts et pour la récupérer il doit se mettre dos au mangemort, au risque de finir mort avant qu'il récupère sa baguette. Mais à ses risques et périls, il préfère la récupérer quitte à transplanter d'urgence dans les minutes qui suivent.

non - Pietro arrive à se relaver assez vite pour surprendre Drefer d'un coup de genou dans l'estomac. Assez de temps pour récupérer sa baguette et lancer « Incarerem » sur le Mangemort qui se retrouve à son tour piégé. Ligoté au sol. Pietro, lui ne tremble pas et n'a aucune once de piété à lui asséner son pied dans la mâchoire. « A croire qu'c'est moi qui risque t'envoyer par la poste fils de pute. »



lost the humain control
There is some kind of a sweet innocence in being human- in not having to be just happy or just sad- in the nature of being able to be both broken and whole, at the same time.  #993340©️ alaska.  

Parchemin envoyé Jeu 6 Juil - 0:25

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Pietro Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 9 Juil - 15:54

- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : khal , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 19/11/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 253 hiboux. J’incarne : Matthew Daddario , et l’avatar que je porte a été créé par : Texas Flood . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alexander Weasley Je parle en : lightseagreen



Je suis âgé de : 25 ans. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Bourreau pour les Mangemorts J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié à Siofra Meadowes, son cœur appartient toutefois à Caïn Goldstein mais ces choses-là ne se disent pas... Champ Libre : - possède un démon, un Eternel prénommé Nyssa et qui prend la forme d'une chauve-souris bleue aux dents longues (magie des Rackharrow).

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Le Lupin est d’une vulgarité à toute épreuve et Drefer est bien incapable de dire si ça l’amuse ou si ça l’agace. Il sait juste qu’il attend avec impatience le moment où cette bouche cessera de prononcer des insanités pour ne plus laisser échapper que des cris et des suppliques. Douce mélodie à ses oreilles qu’il avait hâte d’entendre. Son sort part dans la direction du lycan mais sa main, traitresse, tremble un peu et, s’il le marque de longues lacérations qui entament sa peau, il le libère également de ses entraves. Pietro glisse sur le sol mais il ne laisse pas échapper le moindre hurlement, pas le moindre gémissement, et le bourreau se fend d’un sourire appréciateur. Il aimait les adversaires coriaces, ils étaient, à ses yeux, les meilleurs. C’était de ceux-là qu’il tirait sa plus grande satisfaction quand il parvenait, finalement, à les briser. Il se rapproche, pensant qu’il l’a déjà un peu trop abîmé, presque déçu que cela soit aussi facile, au final, même s’il ne va clairement pas s’en plaindre. Dans le fond, une victoire était une victoire, peu importait comment on l’obtenait, pas vrai ? Il est peut-être imprudent, le Rackharrow, comme, soudain, le Phénix se relève rapidement, le surprenant, lui qui le pensait déjà à l’agonie, et lui balançant son genou dans l’estomac. Il laisse échapper un gémissement étouffé et douloureux comme il se plie en deux sous le coup, grimaçant sous l’effet de la souffrance. Il n’a pas franchement le temps de réagir qu’un Incarcerem l’entrave presque aussitôt, le faisant tomber au sol, immobilisé. Sa baguette lui échappe et, même si elle n’est pas très loin de lui, il lui est bien impossible de la récupérer, dans cette position. Il gronde, le bourreau, comme il se retrouve prisonnier comme un animal. Il se débat un instant mais les liens refusent de lâcher et il darde sur lui un regard assassin. La panique aurait pu commencer à l’étreindre, telle une amante trop collante, puisqu’il ne supporte pas de se retrouver ainsi immobilisé, comme il ne supporte pas de se retrouver enfermé dans une pièce quelle qu’elle soit (Drefer avait des phobies bien singulières, pour un bourreau) mais le Lupin lui décoche un coup de pied en pleine mâchoire qui ne lui laisse pas le temps de se laisser aller à la peur. Il gueule malgré lui, le mangemort, comme la douleur vient se saisir de son visage, lui faisant voir des étoiles et tourner la tête. « A croire qu'c'est moi qui risque t'envoyer par la poste, fils de pute. » Il l’entend à peine, en vérité. Ses oreilles bourdonnent et il crache le sang qui lui encombre la bouche avec difficulté. Il lui faut de longues minutes pour reprendre son souffle et empêcher la souffrance de prendre le dessus mais il finit par y parvenir, en grimaçant toujours. « Dans tes rêves, sac à puces… » qu’il balance, activant la lame magiquement rétractable gracieusement prêtée par Caïn pour trancher ses liens, les faisant glisser au sol tandis qu’il se relève avec la souplesse d’un chat. La tête lui tourne toujours un peu mais il refuse de s’arrêter à cela comme il se met à tourner autour du lycan tel le prédateur autour de sa proie. Ce soir, le loup finirait en cage, il en était convaincu… La lame tourne entre ses doigts agiles et il ne cherche même pas à récupérer sa baguette toujours au sol. Pas maintenant. Sa rage était telle qu’il lui fallait du corps à corps et du sang brûlant pour l’apaiser…

OUI - Il se précipite brusquement sur le lycan, toute lame dehors, les dents serrées et le regard déterminé à en finir. Un coup de la garde de sa longue épée dans les dents suffit à déstabiliser le Lupin, suffisamment pour qu’il puisse l’envoyer voler contre le mur d’un autre coup, sa lame venant glisser sous sa gorge avec rapidité tandis qu’il le dévisage avec un sourire victorieux.

NON - Il se jette en avant, prêt à lui faire la peau et à l’accrocher dans son salon, mais le Lupin est plus rapide et il esquive le coup au dernier moment. Emporté par son élan, Drefer atterrit dans le mur, son épaule heurtant durement la paroi. Il fait volte-face, épée brandie devant lui, mais il se retrouve tout de même acculé dans un coin qui ne lui laisse pas beaucoup de marge de manœuvre…



BECAUSE YOU'RE MY HOME
I'll come back for you ☽ I can't turn around when I just figured out what I need to be. It ain't right to be apart from you. It don't feel right to leave you when I'm all alone.

Parchemin envoyé Dim 9 Juil - 15:54

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Drefer Rackharrow' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 13 Aoû - 1:55

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 20/06/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 361 hiboux. J’incarne : Sebastian Hot Stan , et l’avatar que je porte a été créé par : © BlueOrchid . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.M. - D.M. - L.G. - Z.S. Je parle en : #993340



Je suis âgé de : trente et un ans (03.03.1960) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Fugitif, Tatoueur Magique à la sauvette, jusqu'à la reprise de Poudlard, il avait un salon à Pré-Au-lard, sans doute détruit par les mangemorts désormais. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire, au coeur tourmenté par les femmes Champ Libre : ∞ You were the sun while I was the moon. There is so much to say, but there will never be enough of an eternity to realize them. ∞



∞ People ask to change their lives. You changed mine from one day to the next in a wonderful way. ∞



Père biologique d'Ashlynn Avery ∞ Coureur de jupon notoire, maudit par l'amour condamné à aimer des femmes hors d'atteinte ∞ Dernier des triplés Lupin en vie. Bambi est morte à la Purge, remplacée par Nala et Marek s'est égorgé par Drefer Rackharrow en mai 91 ∞ Il parle rarement de ses parents. Blessé de ne pas avoir de père et trop soucieux de mettre sa mère en pitié des autres à cause de son handicap ∞ Loup Garou depuis 08/81, mordu par son grand-père afin de perpétuer la tradition familiale.



∞ I never choose love, because i'm a fool. But do not think it was a game. If it were, it would be a long way off. And it does not.∞



∞ There are things that make people attract. I drew death around you and I did not really want to make her go.∞

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 


“  THIS IS THE HUNT ”
DREFER RACKHARROW & PIETRO LUPIN

Le destin de ce petit garçon ? Pietro s’en foutait comme en l’an quatorze. Il n’avait aucune sympathie pour lui. Il n’y avait rien qui semblait les lier. Alors, il pouvait beugler comme un gamin qu’il était. Ligoté là comme un vulgaire chien qu’il n’était pas. Pietro ne lui ferait pas cet honneur, jamais de lui faire partager quelque chose d’aussi important que sa malédiction. Il sourit Pietro, le coup lui fait cracher du sang. Alors qu’il aurait dû en finir, il se surprend à penser que c’est un pauvre gamin qui n’a sans doute rien demandé, qu’il se croit fort parce qu’il fait partie du camp qui gagne, mais il serait sans doute dans les jupons de sa daronne, à se cacher si c’était l’inverse. Il n’avait rien de courageux ce gamin, parce qu’il était sans doute là par la force de papa et maman, ça se trouve il avait une gamine, une femme et d’autres marmots mangemorts en route. En fini maintenant, c’était trop facile, trop doux pour le Rackharrow, il venait de lui briser durablement le cœur, de réaliser le seul épouventard qu’il connaissait. Pietro était encore horrifié par la vision qu’il avait eue d’un Marek si affaibli et mort si vite, sans moindre cérémonie. Dans le fond, alors, il s’en foutait le Lupin que ce mec ai pu avoir une vie à côté et de comment il s’était retrouvé là à combattre contre lui, qu’importe l’idéologie, un homme tuait parce qu’il en avait envie ou pour la guerre. Là c’était encore autre chose. Alors bien que le loup-garou joue avec sa bouffe depuis tout jeune, il jouerait avec celle-là durant quelques minutes encore. Le temps qu’il fasse face à cette douleur, il prend le temps de panser les siennes, ces lacérations sur son torse qui le font souffrir, mais bien moins que son cœur. Il se le promet il aurait la peau de ce bâtard. Et tout cela semblait bien parti. « Dans tes rêves, sac à puces… »  Dit-il le gamin quand il a repris un peu de force, assez pour revenir dans la course. Il force le Lupin à faire un pas de recul quand la lame est découverte, il avait autre chose à foutre que se prendre un coup de couteau là de suite. Il est au milieu d’un cercle Pietro, il pourrait sourire, il n’a que sa baguette, sa bite, pas de couteau comme on pourrait bien dire. Et il pas peur de l’utiliser sa baguette Pietro. Il hésitera pas un instant, pourtant, il est brusqué le Rackharrow, le gamin, il le jette contre un mur et lui fout le couteau sous la gorge, littéralement avec un air victorieux sur le visage. Ce qui sait pas, c’est que pour le Lupin, le corps c’est pas grand-chose. Alors, il le regarde un peu, un instant, quand il balance. « T’sais, moi jt’ égorgerais pas gamin. » Il a un petit sourire, désignant son cou du menton se coupant la peau dans un filet de sang mince. « J’abime pas c’que j’fais. » Le tatouage, Pietro il l’a reconnu entre mille et il est pas con, il abimera pas ce qu’il a pu faire. Et c’était sans doute une honte pour ce sang pur d’avoir la marque d’un ennemi dans la peau. Un sourire carnassier il a Pietro. Parce qu’il doit s’en sortir. Parce qu’il doit ramener Marek à la maison.

oui - Le Lupin attrape la lame avec ses mains, se tranchant les paumes, en la saisissant. Il souffre, retient le cri, mais la dégage assez pour sortir de contre le mur et faire quelques pas de côtés, assez loin pour que le Rackharrow ne l’atteigne pas en retour. Il retrouve sa baguette bien que désormais couverte de sang en lançant un « incendio » qui les sépare désormais. Marek de son côté, il a juste à rentrer à la maison, mais préférait éliminer le nuisible avant.

non - Pietro ne réussit pas à lever ses bras, il n’arrive pas à lui faire plus mal les lacérations le paralysant quelques instants. Il aurait pu user de sa tête pour s’en sortir, mais il ne trouve pas même la force de respirer parce qu’il cherche l’air. Avec une épée comme ça impossible de le toucher avec la tête du mangemort pour le moment, il ne lâche pas sa baguette pour autant la pointant en direction du mangemort. L’informulé déjà bien préparé dans sa tête.



lost the humain control
There is some kind of a sweet innocence in being human- in not having to be just happy or just sad- in the nature of being able to be both broken and whole, at the same time.  #993340©️ alaska.  

Parchemin envoyé Dim 13 Aoû - 1:55

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Pietro Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 20 Aoû - 20:57

- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : khal , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 19/11/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 253 hiboux. J’incarne : Matthew Daddario , et l’avatar que je porte a été créé par : Texas Flood . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alexander Weasley Je parle en : lightseagreen



Je suis âgé de : 25 ans. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Bourreau pour les Mangemorts J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié à Siofra Meadowes, son cœur appartient toutefois à Caïn Goldstein mais ces choses-là ne se disent pas... Champ Libre : - possède un démon, un Eternel prénommé Nyssa et qui prend la forme d'une chauve-souris bleue aux dents longues (magie des Rackharrow).

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Il triomphe, le sang pur, de le voir là, quasiment à sa merci, le cadavre de son frère à leurs pieds. La vengeance est puérile mais elle a une saveur des plus satisfaisantes, il ne le niera pas. Sa lame appuie contre la gorge du Lupin et s'il pourrait l'égorger là, tout de suite, telle n'est pas son intention. Pietro devait souffrir bien plus que ça et bien plus lentement. « T’sais, moi jt’ égorgerais pas gamin. » Le brun penche la tête, son regard attiré par le sang qui dégoûte de la gorge du lycanthrope, tâchant sa peau blanche et faisant frissonner d'envie le bourreau. « J’abime pas c’que j’fais. » Il met quelques secondes à comprendre de quoi il parle avant de réaliser qu'il parle de son tatouage. Il fronce les sourcils, réfléchissant. C'était impossible, il s'était fait tatoué dans le Londres moldu, il y avait de cela des années... En forçant sa mémoire à se rappeler des traits de son tatoueur, toutefois, il réalise avec surpris et horreur que son aîné ne ment pas. Il serre les dents, gronde à l'idée d'avoir un dessin aussi visible encré dans sa peau par un putain de Phénix. Il pourrait se jurer de l'enlever mais le problème, c'est qu'il aime ce tatouage, bien plus qu'il ne le devrait. Il lui faudrait donc se résigner à conserver une énième marque ennemie dans son épiderme... Trop absorbé par ses pensées et encore sous le coup de la surprise, il se laisse tromper, le Lupin se saisissant de la lame en s'y tranchant les paumes. Si l'image lui rappelle celle de Caïn, à contrario que le blond s'y était tranché la peau pour le sauver, il n'a pas vraiment le temps d'y penser que, déjà le sorcier lui échappe, reculant hors de sa portée. Un Incendio vient créer entre eux une barrière difficilement franchissable et il constate avec aigreur que le cadavre de Marek est du mauvais côté, celui de Pietro. Il gronde, craint que ce lâche de Phénix ne s'enfuisse avec le corps avant qu'il n'ait eu le temps de lui régler son compte et ça le met en rage. Une rage folle. « T'as donc si peur de m'affronter, Pietro ? » qu'il gueule, cherchant à le provoquer, bien conscient de son tempérament explosif. « Je savais que ta famille était une race de lâches, mais à ce point, ça frise le ridicule ! » Il rattrape sa baguette, qui était tombée au sol, d'un mouvement rageur, le fusillant du regard. « AGUAMENTI ! »

OUI - Le sort fonctionne, éteignant l'incendie et lui permettant de se rapprocher, lame tournant dans une main et baguette bien ancrée fermement dans l'autre. Son pied vient se poser sur le torse de Marek, en une attitude outrageusement conquérante. « Viens le chercher, Lupin... » Dans sa bouche, ça sonne comme une insulte.

NON - Le sort échoue, le faisant siffler de frustration et le cœur battant à l'idée qu'il lui file entre les doigts. Il lui faut un moyen de le retenir avant qu'il ne s'enfuie définitivement alors le voilà qui hurle. « BATS-TOI, LÂCHE... » Et pour lui donner envie de rester, il lui faut bien lui donner un brin de challenge, qu'il l'imagine à sa portée, alors le voilà qui laisse tomber la lame, pour le pousser à rester.



BECAUSE YOU'RE MY HOME
I'll come back for you ☽ I can't turn around when I just figured out what I need to be. It ain't right to be apart from you. It don't feel right to leave you when I'm all alone.

Parchemin envoyé Dim 20 Aoû - 20:57

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Drefer Rackharrow' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Ven 22 Sep - 1:01

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 20/06/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 361 hiboux. J’incarne : Sebastian Hot Stan , et l’avatar que je porte a été créé par : © BlueOrchid . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.M. - D.M. - L.G. - Z.S. Je parle en : #993340



Je suis âgé de : trente et un ans (03.03.1960) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Fugitif, Tatoueur Magique à la sauvette, jusqu'à la reprise de Poudlard, il avait un salon à Pré-Au-lard, sans doute détruit par les mangemorts désormais. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire, au coeur tourmenté par les femmes Champ Libre : ∞ You were the sun while I was the moon. There is so much to say, but there will never be enough of an eternity to realize them. ∞



∞ People ask to change their lives. You changed mine from one day to the next in a wonderful way. ∞



Père biologique d'Ashlynn Avery ∞ Coureur de jupon notoire, maudit par l'amour condamné à aimer des femmes hors d'atteinte ∞ Dernier des triplés Lupin en vie. Bambi est morte à la Purge, remplacée par Nala et Marek s'est égorgé par Drefer Rackharrow en mai 91 ∞ Il parle rarement de ses parents. Blessé de ne pas avoir de père et trop soucieux de mettre sa mère en pitié des autres à cause de son handicap ∞ Loup Garou depuis 08/81, mordu par son grand-père afin de perpétuer la tradition familiale.



∞ I never choose love, because i'm a fool. But do not think it was a game. If it were, it would be a long way off. And it does not.∞



∞ There are things that make people attract. I drew death around you and I did not really want to make her go.∞

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 


“  THIS IS THE HUNT ”
DREFER RACKHARROW & PIETRO LUPIN

C’était une sorte de chasse macabre de le voir ainsi, ainsi le loup et le Rackharrow, quelle fable farfelue qui se jouait ici même ! C’était complètement ridicule de les voir ainsi de battre pour savoir qui aurait le dernier mot en sachant très bien que l’un des deux devrait mourir pour l’affront que l’un à fait à l’autre. Si Marek et Joana avaient payé pour une main trop serrée sur un costume sans doute hors de prix. Lui n’avait rien eu en retour du moins pas encore. Tout venait à point pour qui sait attendre. Si la patience n’était pas le fort de Pietro, il en serait différent cette fois. Il allait prendre le temps ciblé, qui il devrait cibler au bon moment et à la bonne heure. Une femme, un enfant. N’importe qui qui pourrait le blesser plus qu’outre mesure. Il serait mentalement affecté, et c’est le loup qui porterait le coup de grâce. « T'as donc si peur de m'affronter, Pietro ? » Il est en rage le petit mangemort. Il est bien en rage, Pietro le ressent comme il l’aurait senti le sang à des kilomètres à la ronde. Pourtant, cette foutue odeur de plomb ne le perturbe pas. N’en était-il pas maculé lors des pleines lunes, du sang de petits animaux ou bien de plus gros. Jamais du sang humain. La seule fois avait été cette fois à Poudlard, quand il avait sa forme humaine. « Je savais que ta famille était une race de lâches, mais à ce point, ça frise le ridicule ! » Qui était le lâche, celui qui fuit pour sauver le cadavre de son frère, ou celui qui égorge les faibles et découpe les opprimés ? La question, la pique était ridicule et cela lui arracha un rire gras et froid. S’il pensait que Pietro avait de l’amour propre pour lui et qu’il s’offusquerait, il avait tort. Pietro ne pensait rien de lui, il n’était pas supérieur malgré son don de la lune. Il était humain, serviteur de la lune. « AGUAMENTI ! » lance-t-il en hurlant pour balayer les flammes qui les séparaient. C’était croire qu’il avait une chance folle ce Rackharrow. Et Merlin sait que c’était plus cela qui le faisait rager le Lupin, plus qu’autre chose, cette chance de cocu qui le caractérisait tant. Pietro n’a pas le temps de récupérer Marek à temps, pas à ce moment-là tout du moins. Fier comme un paon d’avoir réussi un sort élémentaire, alors que lui pissait le sang par les paumes de ses mains, il pose son pied sur le torse sans vie de Marek. Un grognement de rare se faisant entendre dans cette grange. « Viens le chercher, Lupin... » Il ne serait pas prié le Petit Prince. Pas une seconde. Lame et baguette, cela ne freinait jamais Pietro, il avait foutu une cargaison de veritaserrum en fonçant dedans comme un forcené. Il n’aurait pas peur de le mettre en pièce pour récupérer le corps de ce frère qui lui était cher. Pietro transplane donc à quelques pas derrière le jeune homme forçant un coup d’épaule dans son dos. Si tout allait très vite, c’était sans doute, car la pleine lune était proche et que ses réflexes étaient plus faciles, moins fatigués, un peu plus forts sans l’être trop. Il le fait dégager de Marek avant de prendre la main inerte de son frère, bien qu’encore tiède. Ne cherchant pas plus longtemps le combat, il ne lui lance rien de plus qu’un regard vainqueur. Il voulait reprendre ce corps, mais Pietro, lui transplane, emportant le corps. Cette partie, il ne l’avait pas gagné, il avait perdu son frère, mais il l’avait quand même un peu gagné, une demi-victoire pour chacun des deux.


lost the humain control
There is some kind of a sweet innocence in being human- in not having to be just happy or just sad- in the nature of being able to be both broken and whole, at the same time.  #993340©️ alaska.  

Parchemin envoyé

Contenu sponsorisé
- -
 
 
[EXPRESS][+18, VIOLENT] - This is the hunt - ft Pietro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» Inscriptions Express 68 : Fairy Tail
» The Hunt for Gollum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Angleterre-
Sauter vers: