Partagez | 
 
-Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


You know nothing, muggle.
avatar
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 742

MessageSujet: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Jeu 11 Mai - 17:49

Mission n°39
- Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney -
À la recherche de l'armoire perdue
Depuis quelques temps, le département Recherche et développement magique de l'Ordre du Phénix s'est fixé pour objectif de mettre la main sur une série d'objets magiques très particuliers : les armoires à disparaître. Si leur fonctionnement exact reste un mystère, l'Ordre a réussi à mettre la main sur l'une d'entre elle lorsque Poudlard était encore sous leur contrôle, et espère désormais en trouver une deuxième. Après plusieurs mois de recherche, et quelques interventions sans succés, c'est finalement Nathaniel qui a réussi à suivre la trace de l'une d'entre elles. Pratiquement sûr de ses sources, le voilà envoyé avec une acolyte, Jaina, pour récupérer l'armoire.

La maison, qui se situe dans la banlieue de Londres, appartient à une famille d'anciens receleurs d'objets magiques. Elle n'abrite plus que les grands-parents, ainsi qu'un grenier de belle taille où s'accumulent bibelots et autres machins à l'utilité qui reste à prouver... Prenez garde cependant, car si vous parvenez à atteindre cette caverne d'Alibaba, il se peut que vous ne tombiez pas que sur des objets amicaux.

Résumé de la situation et informations : Parvenez à entrer par effraction chez ces sorciers et à mettre la main sur l'armoire. L'usage de la violence est envisageable mais risquerait d'attirer les autorités. Si vous avez des questions, contactez Mererid. N’oubliez pas de vous servir des dés pour lesquels vous trouverez toutes les informations ici.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Texas-Flood dit "TF" , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 260 hiboux. J’incarne : Liam Hemsworth , et l’avatar que je porte a été créé par : TF - Astra (codes signa) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Caïn, le mangemort chasseur badass de créatures magiques Je parle en : #cc9966



Je suis âgé de : 25 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Concepteur et réparateur d'objets magiques pour le Département R&D de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Ven 12 Mai - 13:59



Merlin would be proud... Or not.

FT. JAINA LUPIN


Ca y est. Il en était sûr et certain, il venait enfin de mettre la main dessus après des jours et des jours de galère. En soi, ça l’avait bien occupé, en dehors de ses règlements de compte passagers avec Drefer. Ca l’avait surtout empêché de devenir fou à tourner en rond dans l’une des maisons que l’Ordre occupe depuis leur état de fuite. Non pas qu’être en vie ne soit pas un soulagement en soi, mais Nathaniel était plutôt du genre à vouloir se rendre utile, c’est pourquoi, dès qu’on lui a mentionné la potentialité de mettre le nez sur une armoire à disparaître, il n’a pas hésité une seule seconde à fouiner partout, jusqu’à aller récupérer des plans. C’est d’ailleurs avec ces derniers qu’il fonce rejoindre Jaina, veste en cuir sur les épaules. A en juger par sa tête, il ne fait pas mouche avec son parchemin dépliable à l’infini, si bien qu’il se sent forcé de hausser un sourcil interrogateur et de lâcher en guise de bonsoir un : « Quoi ? Tu ne feras pas cette tête dans cinq minutes quand il faudra qu’on sache par quel bout commencer à explorer la maison. ».

Il aurait bien voulu s’expliquer davantage mais c’est comme si un vent venait de lui souffler au visage et ils transplanent tous deux à l’endroit que le Trelawney a indiqué. Bien évidemment, étant située en banlieue de Londres, à cette heure de la nuit les quelques rues sont plutôt désertes, ce qui ne va pas pour lui déplaire. Dépliant alors son plan qu’il avait annoté, Nate attrape sa baguette et se met à relire ses indications. « Si on se transplane à cet endroit, on a peu de chances de heurter quelque chose, d’après mes sources… ». Il s’arrête, ayant levé ses prunelles azures sur la sorcière. « Fiables. Mes sources. » qu’il se sent contraint d’ajouter avant de rouler des yeux. Cette mission promettait d’être intéressante, vraiment. « Le grenier est immense et bondé d’objets en tous genre, mais la maison n’est gardée que par des seniors. ». On lui a toujours dit de se méfier de l’apparence trompeuse des vieilles sorcières et des vieux sorciers, mais il pense tout de même qu’il s’agit d’une aubaine. « D’après mes calculs, l’armoire devrait se trouver dans ce secteur de la pièce. Et il n’y a aucun sortilège qui protège la maison, car personne ne se doute que deux pauvres vieux ont un trésor caché dans cette précieuse demeure. ». Il ne se voyait pas entrer à l’intérieur sans lui avoir fait son petit état des lieux en lui montrant les secteurs de la carte concernée. Mais maintenant que c’est fait, Nate ne compte pas perdre un seul instant. « Prête à y aller ? ». Il ne peut s’empêcher de la taquiner, parfois, c’est qu’elle a tellement l’habitude de grogner qu’il ne peut jamais résister à l’envie de se montrer un peu fanfaron. Qui plus est, si on regarde bien, il n’a encore que vingt-quatre ans, a connu des misères, certes, mais vingt-quatre ans tout de même, et un profond sens de l’humour douteux quand il s’y met.

Rangeant son plan qui redevient minuscule dans la poche de son jean, il pose sa main sur l’épaule de la Lupin qu’il se met à serrer un peu, aussi grand qu’elle, si ce n’est plus, et il transplane, serrant tout de même les fesses pour que ses sources soit à 99% fiables. Lorsqu’il disait une telle chose, ils se rapprochaient plus des 90%, mais 99 serait encore mieux…

OUI
Rapidité et efficacité de mise, Nate rouvre les yeux pour s’apercevoir qu’ils ont transplané sans encombre à l’intérieur du grenier, et avec une discrétion pour ainsi dire parfaite, étant donné qu’ils n’ont marché sur aucun objet magique dangereux, ne se sont pas encore fait dévorer, et n’ont reçu aucun stupéfix dans la tête. Soulagé, il libère son emprise sur la jeune femme et murmure un lumos tandis qu’il prend connaissance de son environnement sans prendre la peine d’attendre trop longtemps après la louve.

NON -
Malheureusement pour le jeune sorcier, l’empressement a été sans doute un peu trop vivace, ce qui fait qu’à leur arrivée dans le grenier, ils glissent pour ainsi dire tout de suite sur un sac de billes qui a l’air bien plus moldu que magique celui-là ! Se sentant partir en avant, Nathaniel se rattrape à la première chose qu’il trouve, soit une sorte de plateau métallique qui se met dangereusement à vriller, menaçant de s’effondrer à même le sol dans un cafarnaüm des plus spectaculaires. A cette vision, le sorcier se laisse glisser, emporté par les billes en tenant les bras tendu au-dessus de sa tête pour conserver le plateau bien en place. En espérant toutefois que Jaina réussisse à l’empêcher de heurter l’autre tas immense qui se dresse devant eux…

Le grenier est immense, bien plus grand qu’il ne le pensait, et surtout, beaucoup plus fouillis. Autant dire que cela complique davantage la tâche, même s’ils recherchent une armoire et non un dé à coudre. Encore heureux, d’ailleurs, sinon ils auraient bien été dans la bouse d’éruptif.




A LITTLE WHILE LONGER.
Shadows in disgrace ☽ Heaven if you sent us down, so we could build a playground, you'd be so proud of what we've made. I hope you got some beds around, 'cause you're the only refuge now.




Dernière édition par Nathaniel P. Trelawney le Ven 12 Mai - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


You know nothing, muggle.
avatar
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 742

MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Ven 12 Mai - 13:59

Le membre 'Nathaniel P. Trelawney' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : MoonOfBlood , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 12/01/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 156 hiboux. J’incarne : Gal Gadot , et l’avatar que je porte a été créé par : gallifreys. Je parle en : firebrick.



Je suis âgé de : trente ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : fugitive de l'Ordre et ex-Potionniste. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je reste irrécupérable.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Lun 22 Mai - 4:04

mission n°39
- Merlin would be proud... or not. -


Renouer avec l’Ordre avait ça de bon que Jaina retrouvait doucement ses marques avec son humanité – celle qui contrebalançait la bête rugissante, la manipulatrice féroce et impitoyable. Elle connaissait Nathaniel depuis suffisamment longtemps maintenant, mais elle n’avait que rarement eu l’occasion de passer du temps avec lui. Du véritable temps, sans sortilèges qui fusaient au-dessus d’eux, sans menace de mort permanente. La louve était naturellement attirée par la désinvolture du sorcier, lequel lui rappelait parfois sa fratrie éparpillée. L’insouciance d’Ombeline, la détermination de son aîné disparu, la témérité de Drewall. Elle n’aurait pas su l’expliquer, encore moins l’aurait-elle avoué à haute voix, néanmoins son affection pour le voyant était sincère. Réelle. Et c’est pour ça qu’elle ne lui tourna pas le dos lorsqu’il vint lui parler de son affaire « à ne pas rater » dont il était soi-disant parfaitement certain et qui pourrait aider l’Ordre à étudier les armoires à disparaître. Pour ainsi dire, il lui jeta pratiquement le plan – les plans – à la figure, constatant que sa mine déjà sombre ne faisait que se renfermer davantage à chaque tressautement du papier infini. Elle était sur le point de lui dire de lui faire une remarque bien sentie lorsqu’il l’interpella, nullement refroidi par ses manières sauvages. C’était ça aussi Nathaniel : quelqu’un qui n’avait pas peur d’elle, quelqu’un qui ne savait jamais quand reculer, quelqu’un qui l’amusait, quand bien même elle ne l’admettrait jamais. Elle haussa simplement un sourcil devant sa remarque, transplanant sans le prévenir à l’endroit qu’il venait d’indiquer. Il voulait qu’elle l’accompagne ? Soit. Mais elle ne resterait pas en arrière en le regardant prendre tous les risques ; par Merlin, il n’était pas le seul à qui l’inaction donnait la Dragoncelle !

« Plus tu parles, et moins ça me donne confiance. C’est un signe, non ? » lâcha-t-elle après ses explications précipitées, ses prunelles se levant vers leur nouveau paysage avec méfiance.

Trelawney et ses sources, Trelawney et ses plans. Du moment que ça ne finissait pas par leur exploser à la gueule, Jay jugerait qu’ils s’en sortaient bien. Les orbes électriques de Nathaniel brillèrent lorsqu’il posa une dernière question, juste avant de mettre sa main sur son épaule et de transplaner. Une demi-seconde avant le saut, Jaina étouffa un grognement qui mourut aussitôt qu’ils réapparurent dans le grenier.

OUI – Un souffle, c’était tout ce qui leur fallut pour être là où il l’avait prédit. Pour une fois, les sources du voyant étaient irréprochables. Au moment où il retira sa main de son épaule, Jaina lui lança un bref regard avant de sortir sa propre baguette. Lui lancer des fleurs ? Inutile ; cela ne ferait que le rendre plus insupportable et elle ignorait pour combien de temps ils en auraient ici.

NON - Un grenier définitivement trop grand, trop encombré, trop poussiéreux. Elle réalisa à peine qu’ils s’en sortaient sans encombre, son odorat lui indiquant toute autre chose. Il y avait vraiment trop de poussière ici. Jaina sut ce qui risquait d’arriver avant que ça ne se produise, elle s’écarta d’un pas du sorcier et mis ses mains autour de son nez pour étouffer l’éternuement qui la fit trembler de tout son corps. Et devant l’air mi-moqueur, mi-réprobateur de Nate, elle se contenta de lui renvoyer un grondement : « J’ai le nez sensible. » Et sans attendre qu'il ne la charrie, elle brandit sa baguette avec un Lumos autoritaire.

« Tes sources t’ont renseigné sur la taille de l’armoire ? » Une seconde de silence. Elle se retourna vers lui, sa baguette levée : « Imagine qu’ils l’aient rétrécie comme l’une de ces babioles… » Elle fit passer la lumière sur un assortiment de minuscules voitures de collection. « Je refuse de passer plus de temps que nécessaire coincée avec toi, je te préviens Nate. »

Un vieux dicton disait que qui aimait bien, châtiait allégrement. C’était parfaitement le cas avec Jaina, qui ne manquait aucune occasion de grogner auprès de ceux qu’elle appréciait. A contrario, elle n’accordait qu’une ignorance emplie de mépris à ceux qu’elle ne supportait pas. Peut-être que dans le fond, Nathaniel aurait préféré qu’elle ne le chambre pas en permanence… Mais qui lui demandait son avis ? Ils prirent des directions opposées, décidant sans avoir besoin de se consulter qu’il fallait mieux qu’ils se séparent. L’endroit était grand. Vraiment trop grand, songea la louve en sondant les ténèbres. Ce vieux couple aurait très bien pu l’agrandir magiquement, pour ce qu’elle en savait. Elle s’immobilisa un instant, huma l’air.

« Attends, je sens… quelque chose. »

Elle n’aurait su dire quoi précisément, il y avait bien trop d’odeurs qui se mélangeaient ici. Et le parfum de renfermé n’aidait en rien.

OUI – Tout en reniflant, Jay marcha jusqu’à une pile de draps et autres textiles auxquels elle jeta un long regard contrarié. Maintenant, elle reconnaissait cette fragrance : des Doxys. Ils devaient pulluler, à n’en pas douter. Elle s’écarta en prenant garde de ne pas effleurer le nid, rebroussant chemin jusqu’à Nathaniel en pinçant les lèvres. « Je vais prendre une douche en rentrant. Une longue, longue douche. »

NON - Tout en reniflant, Jay marcha jusqu’à une pile de draps et autres textiles auxquels elle jeta un long regard contrarié. Maintenant, elle reconnaissait cette fragrance : des Doxys. Ils devaient pulluler, à n’en pas douter. Elle tenta de s’écarter prudemment, mais échoua en se prenant les pieds dans un tapis qui traîna là. Fort heureusement, elle ne perdit pas totalement l’équilibre, ce qui n’empêcha pas une dizaine de créatures de se mettre à voleter autour d’elle comme un essaim furieux. Une seule piqûre et elle la sentirait passer, elle le savait pertinemment. Deux, et cette mission devrait être avortée – Jaina gronda avec frustration, envisageant très sérieusement de mettre le feu à ces foutues bestioles. Quoi, le grenier ? « Nate. Je te paie un verre tout à l’heure si tu règles ça. » Un peu de motivation n’avait jamais fait de mal à qui que ce soit.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


A new promise to be fulfilled, A new page to be written.

the devil whispers "you cannot withstand the storm."
the warrior replies "i am the storm."
© Astra.




Dernière édition par Jaina Lupin le Lun 22 Mai - 4:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


You know nothing, muggle.
avatar
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 742

MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Lun 22 Mai - 4:04

Le membre 'Jaina Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


--------------------------------

#3 'Destinée' :


--------------------------------

#4 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Texas-Flood dit "TF" , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 260 hiboux. J’incarne : Liam Hemsworth , et l’avatar que je porte a été créé par : TF - Astra (codes signa) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Caïn, le mangemort chasseur badass de créatures magiques Je parle en : #cc9966



Je suis âgé de : 25 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Concepteur et réparateur d'objets magiques pour le Département R&D de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Lun 29 Mai - 21:27



Merlin would be proud... Or not.

FT. JAINA LUPIN


Il ne peut pas s’en empêcher, quand elle éternue juste devant lui, lui dont le bout de la baguette brille d’ores et déjà dans le noir grâce au Lumos qu’il a prononcé. Il sourit, de ces sourires en coin dont il a le seul secret et qui sous-entend énormément de chose. Il s’amuse de la situation mais il lui fait également les gros yeux, car le moindre bruit pourrait leur attirer des ennuis. La réponse de Jaina le fait sourire davantage tandis qu’il s’éloigne doucement, avançant pas à pas dans le dédale d’objets en tous genres. Ce grenier est une vraie mine d’or, mais il peut aussi être indéniablement dangereux. A la première question de la louve, Nathaniel ne répond pas, concentré à éclairer divers objets qui se trouvent de chaque côté de leurs corps. De toute manière, même s’il l’avait voulu il n’aurait pas eu le temps de répondre puisqu’elle fait les questions et les réponses dans la foulée. Lâchant un léger soupir, cette fois le Phénix roule des yeux et se retourne vers elle temporairement, se stoppant dans sa recherche, l’index en l’air, baguette dans l’autre main. Il réfléchit, la bouche entrouverte comme s’il allait gober une mouche. « Non… Je ne sais pas quelle taille elle fait. Mais tu viens peut-être de nous donner la solution pour sortir l’armoire d’ici sans encombre. Tu es un génie… Jay. ». Et autant dire qu’il ne mâche pas ses mots quand il dit une chose pareille. Il le pense sincèrement. Je refuse de passer plus de temps que nécessaire coincée avec toi, je te préviens Nate.  Hum. Nate plisse le nez en la fixant. « Si c’était pour dire ça juste après, je me serais peut-être abstenu de te faire un compliment… ». Laissant une légère moue lui échapper, il se remet en marche et les deux sorciers se séparent temporairement afin de couvrir plus de surface. Le voyant se met donc à chercher une armoire à disparaître sous toutes les formes possibles, de petite ou grande taille. Il soulève quelques draps poussiéreux, fait quelques trouvailles intéressantes à certains endroits dont il note l’emplacement pour plus tard mais il n’ose y toucher, de peur de faire une connerie plus grosse que lui. Car c’est bien connu, dernièrement il a tendance à avoir la poisse, en dit long d’ailleurs la marque qui orne toujours son flanc.

Quelques minutes plus tard, la voix de Jaina retentit jusqu’à ses oreilles et il se fige instantanément, bifurquant même dans une fine allée pour se rapprocher au mieux de la louve, mais il ne progresse que lentement. « Jaina… Att… ! » qu’il tente déjà d’articuler en ne parvenant pas jusqu’à son niveau. Il n’avait pas hurlé, juste prononcé les mots le plus bas possible. Du moins, si l’on pouvait appeler ça des mots. Trop tard. Des doxys se mettent subitement à voler, bien que la sorcière se soit rattrapée juste à temps pour ne pas faire un vacarme monstre. Nate. Je te paie un verre tout à l’heure si tu règles ça. Nathaniel lui fait les gros yeux, pour la seconde fois de la soirée avant de froncer les sourcils, baguette en l’air. « Non mais tu es sérieuse ? ». Marmonnant dans sa barbe, il s’apprête à râler en mode : je sens quelque chose, moi, la louve, et bien évidemment c’est plus fort que moi et mon nez, fallait que je me mette en mode chasse blablabla… Mais les bestioles ne lui en laissent pas le temps, si bien que ses prunelles azurs sont forcées de se focaliser partout en même temps. « J’ai pas de Doxycide sur m… ». Il recule de plusieurs pas alors que des doxys lui foncent dessus, visiblement plus attirés par sa odeur corporelle. Sur le coup, il se maudit d’avoir pris une douche avec le savon que Charlotte lui avait laissé. Ca sentait la citrouille sur un fond de fraise ça n’avait strictement rien de masculin. Sous l’urgence, il tente de regarder partout à la fois.

OUI
« Stupéfix ! » qu’il se met à beugler sans doute un peu trop fort et plusieurs fois, en paralysant ainsi déjà trois à la suite. Ce qui lui laisse juste assez de temps pour observer à la hâte ce qu’il pourrait trouver comme objets autour de lui, profitant d’ailleurs de la diversion pour demander à Jaina si « A côté de la cage il n’y aurait pas des fioles ? Ou un pulvérisateur pour les annihiler ? Ca m’aiderait beaucoup ! ».

NON
« Stupéfix ! » qu’il se met à beugler sans doute un peu trop fort, mais manque de chance, aucun des sorts qu’il n’envoie de les atteint, les créatures volent beaucoup trop vite et il trébuche dans ce qui ressemble de près ou de loin à un vase. « A côté de la cage il n’y aurait pas des fioles ? Ou un pulvérisateur pour les annihiler ? Ca m’aiderait beaucoup ! ». Il prononce ces mots dans l’urgence en tentant tant bien que mal de se rattraper mais il s’étale de tout son long dans une allée plus large que les autres (au moins un peu de chance dans la malchance), mais c’est sans compter sur un doxy qui vient le heurter de plein fouet au visage. Se débattant avec la chose, Nathaniel le tire par les ailes et l’envoie voler plus loin, mais un autre revient à la charge et il sent les dents pointues pénétrer la chaire de son cou. « Par Merlin ! ».  

Si non,

OUI
La morsure n’est pas douloureuse mais il sent sa tête qui tourne et sait pertinemment que ça allait compliquer la donne. Toutefois, le vase qu’il a renversé un peu plus tôt roule, passe devant lui et vient heurter ce qui ressemble de près à un objet bien plus grand que les autres et un peu tordu, camouflé d’un drap. « Jay je crois que j’ai quelque chose ! ».

NON
La morsure n’est pas douloureuse mais il sent sa tête qui tourne et sait pertinemment que ça allait compliquer la donne. Toutefois, le vase qu’il a renversé un peu plus tôt roule, passe devant lui et vient heurter ce qui ressemble de près à une montagne d’objets différents qui se mettent sérieusement à branler. « Jay je crois qu’on va avoir un problème. ».

Il n'est pas certain qu'il s'agisse de l'armoire car il voit double et se bataille toujours à coups de stupéfix avec les doxys qui l'entourent, mais ça ressemble fortement à ce qu'ils recherchent !




A LITTLE WHILE LONGER.
Shadows in disgrace ☽ Heaven if you sent us down, so we could build a playground, you'd be so proud of what we've made. I hope you got some beds around, 'cause you're the only refuge now.




Dernière édition par Nathaniel P. Trelawney le Lun 29 Mai - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


You know nothing, muggle.
avatar
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 742

MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Lun 29 Mai - 21:27

Le membre 'Nathaniel P. Trelawney' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : MoonOfBlood , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 12/01/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 156 hiboux. J’incarne : Gal Gadot , et l’avatar que je porte a été créé par : gallifreys. Je parle en : firebrick.



Je suis âgé de : trente ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : fugitive de l'Ordre et ex-Potionniste. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je reste irrécupérable.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Jeu 1 Juin - 9:54

mission n°39
- Merlin would be proud... or not. -

Il la gratifia de génie, bouda la minute d'après parce qu'elle n'avait pas été tendre et quelque part, Jaina se sentit amusée par ses réactions. Même si elle ne le montrait pas. Ou presque pas. Il était plus facile de dissimuler un sourire en tournant le dos à la personne, dans le fond. L'avantage était qu'en se séparant, il ne pouvait pas voir les réactions de la louve. Et il ne pu pas non plus lui venir en aide lorsque les premières Doxys se mirent à voleter autour d'elle.

L’essaim vrombit, une seconde ou deux, devant le regard consterné de Jaina qui réalisait progressivement la merde monumentale dans laquelle ils venaient de se fourrer. Ce n’était pas suffisant de devoir entrer par effraction – même si théoriquement il n’y en avait eu aucune, puisqu’ils avaient transplané – dans un lieu totalement inconnu, il fallait également qu’ils se retrouvent face à des Doxys. Ces créatures horripilaient la louve depuis qu’elle avait été mordue par l’une d’elle à l’âge de treize ans, en tentant de débarrasser un vieux grenier pour gagner quelques Mornilles. Heureusement pour elle à l’époque, elle avait rapidement été traitée et elle n’avait souffert d’aucune séquelle. Seule une très petite cicatrice blanchâtre sur son pouce droit attestait de la mésaventure. Et quand finalement, les bestioles se désintéressèrent de la sorcière pour foncer vers son comparse, elle ne put retenir un grognement désespéré. Mettre en danger Nathaniel n’était pas dans ses plans. Elle aurait encore préféré se faire mordre elle-même plutôt qu’il paie à sa place. Et si sur l’instant, elle se demanda la raison de ce revirement, elle ne se posa pas plus de question en dégainant sa propre baguette. Les sortilèges de Nate volaient sans toucher leurs cibles, et elle tenta également la manœuvre en profitant de la distraction qu’il offrait.

OUI – Les Stupéfix informulés fusaient, abattant sur le coup quelques Doxys qui tombèrent sur le sol en plein vol. Elle n’aurait eu, très franchement, aucun scrupule à les écraser, mais elle avait d’autres chats à fouetter.
NON – Elle fut incapable de soulager le voyant qui tentait désespérément d’échapper à l’essaim furibond.

Lorsque Nathaniel trébucha et chuta, le sang de la louve se chargea d’une nouvelle dose d’adrénaline brute. La situation devenait franchement précaire. Avec une virevolte, elle chercha quelque chose à utiliser contre les Doxys, et juste au moment où il se fit mordre, son regard tomba sur un pulvérisateur. Le genre antique, même pour les sorciers. Gros, sans doute un peu rouillé. Elle n’était même pas certaine qu’il contienne encore du produit. Faute de mieux, Jaina se jeta dessus en croisant les doigts. Et en essayant de faire le moins de raffut possible.

OUI – Quand elle le souleva, elle sut immédiatement qu’il était quasiment plein. « On verra ça plus tard, retiens ta respiration ! » Ils devraient également trouver un moyen d’empêcher Nate de sombrer à cause du venin, mais cela ne serait à rien de mettre la charrue avant les hippogriffes. Avec une satisfaction non dissimulée, la louve aspergea généreusement l’essaim, pressant la gâchette jusqu’à ce qu’il ne reste plus une seule bestiole volante.
NON – Presque vide. Evidemment. A croire que cette mission de routine était là pour lui faire regretter de faire confiance à un Trelawney. Oh, il en entendrait parler de ses bonnes combines ! « On verra ça plus tard, retiens ta respiration ! » Serrant les dents, Jaina visa l’essaim avec minutie, veillant à ne pas gaspiller une seule goutte de Doxycide. Elle tomba en rade de produit assez rapidement, mais la perte de plus d’une moitié de leurs compagnes suffit à faire fuir les autres. Non sans vrombir furieusement et les menacer de leurs petits bras, considérant sûrement l’idée de revenir les assaillir dès qu’ils auraient le dos tourné. Mais le grondement sauvage du lycanthrope excédé termina de les convaincre. Certaines batailles ne valaient pas la peine d’être menées.

Jaina se débarrassa rapidement du pulvérisateur, reprenant sa baguette, poussant du pied les quelques Doxys inconscientes et engluées. Elle n’avait rien trouvé pour contre les effets du venin. L’état de Nathaniel évoluait à vue d’œil ; elle se pencha à ses côtés, relevant le regard vers l’objet imposant qu’il avait désigné quelques minutes plus tôt. Fallait-il continuer la mission alors qu’il était infecté ? Elle avait bien une idée, la louve, mais ce serait comme essayer de jouer au plus malin avec un Sphinx. Stupide. Une grimace tordit ses traits tandis qu’elle essayait d’aider le sorcier à se relever.

« Si ça marche, c’est toi qui me paie un verre… »

OUI – « Accio, antidote ! »  La baguette resta immobile un court moment avant qu’une ribambelle de fioles de toutes tailles s’extirpent difficilement d’un tiroir ; sans chercher à déterminer si les potions étaient périmées, Jay attrapa celle qui mentionnait venin de Doxy pour la verser dans la bouche d’un Nathaniel encore surpris. « Avale, » ordonna-t-elle avec un regard sombre. C’était peu ragoûtant, mais ça lui permettrait de tenir encore quelques heures.
NON – « Accio, antidote ! » Une seconde. Deux. Dix. Et subitement, Jay eut la certitude qu’il allait éclater de rire. « Il faut qu’on se dépêche, tu ne vas pas tenir longtemps, » marmonna la sorcière entre ses dents serrées.

Elle se tourna vers le lourd drap empoussiéré, se demandant si leur chance allait continuer à être aussi incertaine. Et si l’armoire n’était plus là ? Gardant un bras près de lui, au cas où le venin finirait par avoir le dessus, Jaina s’adressa au voyant.

« A toi l’honneur. »
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


A new promise to be fulfilled, A new page to be written.

the devil whispers "you cannot withstand the storm."
the warrior replies "i am the storm."
© Astra.




Dernière édition par Jaina Lupin le Jeu 1 Juin - 9:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


You know nothing, muggle.
avatar
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 742

MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Jeu 1 Juin - 9:54

Le membre 'Jaina Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


--------------------------------

#3 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Texas-Flood dit "TF" , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 260 hiboux. J’incarne : Liam Hemsworth , et l’avatar que je porte a été créé par : TF - Astra (codes signa) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Caïn, le mangemort chasseur badass de créatures magiques Je parle en : #cc9966



Je suis âgé de : 25 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Concepteur et réparateur d'objets magiques pour le Département R&D de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Jeu 1 Juin - 14:39



Merlin would be proud... Or not.

FT. JAINA LUPIN


Si la morsure n’était pas douloureuse jusque-là, elle se rappela subitement au Trelawney qui rampait à présent à quatre pattes par terre dans l’allée pour essayer d’esquiver au mieux les autres doxys furieux. La vision floue, il doit s’y prendre à plusieurs reprises pour avancer et esquiver les obstacles qui traînent sur sa route tandis que le vase qu’il avait bousculé un peu plus tôt se met à rouler à ses côtés. Il beugle alors plus ou moins sans s’en rendre compte auprès de Jaina qu’il a trouvé quelque chose mais à peine les mots sont-ils prononcés que la louve lui donne un ordre contre lequel il ne rechigne pas. Se laissant s’allonger sur le sol, le voyant bloque sa respiration et commence à voir tomber les doxys autour de lui. Du moins, une partie, et avec ses yeux qui se voilent. C’est qu’il a l’impression qu’il fait de plus en plus chaud dans la pièce. Et cette morsure qui le brûle, insupportable. Lentement, il essaye de se redresser, de nouveau à quatre pattes dans l’allée et se sent tirer si fort à ses yeux qu’il en a un haut-le-cœur. « Pas si v… ». Nate ne va pas au bout de sa phrase.

OUI
Le haut-le-cœur le prend avec une telle violence qu’il se force à prendre de grandes inspirations pour ne pas rendre tout ce qu’il avait bien pu avaler dans la journée. La manœuvre semble fonctionner et lui qui était devenu subitement livide récupère un brin de couleur sous la chaleur de la fièvre.

NON
Le haut le cœur le prend avec une telle violence qu’il a tout juste le temps de se détourner de Jaina et d’attraper à ce qui ressemblait à un seau en cuivre avant que la nausée ne l’emporte et qu’il se mette à tousser et cracher, la tête dedans. Ce n’est qu’après une bonne minute entière qu’il en ressort, l’air moins livide mais les prunelles brillantes de fièvre,  puis repose l’objet du délit plus loin. La honte.

Si ça marche, c’est toi qui me paie un verre…
D’un petit signe de tête il acquiesce et se raccroche à son bras. « Définitivement. Tout ce que tu veux. Mais c’est juste un petit contretemps ça c’est… Rien. ». Toutefois, il chancelle et Jaina a tout juste le temps de lui éviter de finir par terre. Pour un rien, c’était en réalité déjà pas mal, même si le voyant a connu bien pire ces derniers temps. Le sort est prononcé et autant le dire Nate se montre pessimiste, même s’ils se trouvent dans un grenier rempli de babioles et autres objets magiques en tous genres. Ce n’est qu’en voyant les fioles voler jusqu’à la Lupin qu’il se fige, l’air surpris, tellement surprise qu’elle va bien plus vite que lui dans son état et en moins de temps qu’il ne faut pour dire merlin, la potion se trouve déjà sur sa langue. Avale. Bien qu’il ne soit pas convaincu, il s’exécute en une grimace et avalant la mixture avant de rétorquer un « Pas au premier rancart. » juste pour la blague et la forme. Le goût est immonde mais cela semble faire effet, il ne sent déjà plus les bouffées de chaleur, du moins pour le moment. Rattrapant sa baguette qui était tombée au sol durant la bataille, il se rapproche de ce qui ressemblerait fort bien à la raison de leur visite.

OUI
Nathaniel s’avance un peu plus et vient attraper le drap poussiéreux entre ses doigts. D’un coup sec, il se met à tirer dessus et révèle alors l’armoire à disparaître. La vision lui offre un sourire ravi et rayonnant, venant ensuite toiser sa camarade du regard. « Tu vois ? Je t’avais dit que ce serait une affaire à ne pas rater. ».

NON
Nathaniel s’avance un peu plus et vient attraper le drap poussiéreux entre ses doigts. D’un coup sec, il se met à tirer dessus et révèle alors une vulgaire armoire. La déception se lit sur son visage tandis qu’il tourne la tête vers Jaina. « Ce n’est pas la nôtre, celle-ci n’a rien de particulier mais… Juste au cas où… ». Pris d’un élan de courage malgré sa tête à faire peur, il vient délicatement tourner la poignée de ladite armoire et les portes se mettent violemment à s’ouvrir, les envoyant tous deux voler en arrière.

Si oui,

OUI
Fier de sa trouvaille, Nathaniel fait le tour de cette dernière avant de venir pointer sa baguette sur elle et de prononcer son sort « Reducto ». Touchée en plein cœur, l’armoire se met doucement à rétrécir sans faire le moindre bruit et il vient tout sourire tendre la minuscule chose entre les doigts de Jaina. « A toi l’honneur, la rétrécir était ton idée. Ne la perds pas. »    

NON
Fier de sa trouvaille, Nathaniel fait le tour de cette dernière avant de venir pointer sa baguette sur elle et de prononcer son sort « Reducto ». Touchée en plein cœur, l’armoire est toutefois protégée par un sortilège et le voyant se retrouve par surprise violemment projeté en arrière et vient s’écraser contre une montagne d’objets en tous genre, dont un piège à lycanthrope qui vient se refermer sur sa cheville et lui arracher un grognement qu’il se doit d’étouffer en plaquant sa main contre ses lèvres. Ce n’était vraiment pas son jour de chance…

Si non,

OUI
Ils tombent tous deux sur une montagne d’objets mais Nathaniel, par réflexe, a tout juste le temps de lancer un « Silencio » pour que leur chute ne se transforme pas en vacarme. Un brin sonné et ralenti par sa précédente morsure, le phénix lève les yeux pour apercevoir ce qui ressemble à s’y méprendre à un épouvantard. « Jay, épouvantard ! ».  

NON
Ils tombent tous deux sur une montagne d’objets mais Nathaniel, par réflexe, tente de lancer un « Silencio » pour que leur chute ne se transforme pas en vacarme mais échoue lamentablement. Un brin sonné et ralenti par sa précédente morsure, le phénix lève les yeux pour apercevoir ce qui ressemble à s’y méprendre à un épouvantard. « Jay, épouvantard ! ». Ce n’est toutefois pas leur seul problème… Les vieillards ont visiblement été réveillés par le raffut.  





A LITTLE WHILE LONGER.
Shadows in disgrace ☽ Heaven if you sent us down, so we could build a playground, you'd be so proud of what we've made. I hope you got some beds around, 'cause you're the only refuge now.




Dernière édition par Nathaniel P. Trelawney le Jeu 1 Juin - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


You know nothing, muggle.
avatar
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 742

MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Jeu 1 Juin - 14:39

Le membre 'Nathaniel P. Trelawney' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


--------------------------------

#3 'Destinée' :


--------------------------------

#4 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : MoonOfBlood , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 12/01/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 156 hiboux. J’incarne : Gal Gadot , et l’avatar que je porte a été créé par : gallifreys. Je parle en : firebrick.



Je suis âgé de : trente ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : fugitive de l'Ordre et ex-Potionniste. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je reste irrécupérable.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Ven 2 Juin - 1:35

mission n°39
- Merlin would be proud... or not. -

C’était étrange de remarquer à quel point les détails les plus insignifiants pouvaient prendre plus de relief pendant les situations difficiles. Le parfum de citrouille que portait Nathaniel ne l’avait pas marquée avant qu’elle ne soit à côté de lui, en train de le relever – sans parler de l’odeur nauséabonde qui suivit son mouvement trop brusque. Le bourdonnement des Doxys s’évanouissait lentement dans l’arrière-plan de leur scène. Mais Jaina avait l’habitude de gérer le stress et l’adrénaline. Elle leva les yeux au ciel devant l’insistance des mâles à prétendre qu’une plaie béante n’était généralement qu’une égratignure. Et elle eut un sourire plus franc à sa dernière touche d’humour.

« Fais pas ta mijaurée, Trelawney, je suis sûre que t’as déjà eu des trucs plus dégoûtants dans la bouche que ça. »

Malheureusement, le soulagement qui suivit l’amélioration de l’état du voyant laissa place à une véritable déception. Dans le cas de la louve, elle fronça simplement des sourcils en constatant que ce n’était pas l’objet de leur venue. Dans une tentative désespérée, Nate approcha la main de la poignée ; à peine l’eut-il effleuré que les portes s’ouvrirent brutalement en les faisant valser vers l’arrière.

OUI – Les réflexes du lycanthrope lui permirent de ne pas se laisser désarçonner. Jaina retrouva rapidement son équilibre et fut prête à accueillir cette nouvelle menace, baguette en main.

NON – Ce n’était clairement pas son jour de chance puisqu’elle trébucha sur le drap en voulant éviter de se prendre la porte en pleine figure. Jaina se mordit la langue en voulant s’empêcher de crier de surprise, sa baguette sautant de sa main pour rouler sous un rocking-chair poussiéreux et le goût du sang envahissant sa bouche. Autant dire que lorsque le Trelawney la prévint au sujet de l’épouvantard.

Si OUI ;
OUI - « Par Merlin… » Elle rajouta d’autres insultes et exclamations dans sa barbe en se redressant, découvrant le corps d’Ombeline sur le sol. Ensanglanté, à la limite du reconnaissable. Son premier instinct fut de se jeter près d’elle, mais elle le réprima en se souvenant que ce n’était qu’une illusion. « Riddikulus ! » Le corps implosa en un dizaine de boules multicolores qui roulèrent dans tous les sens et l’air se remplit d’un rire enfantin. « Hm, je déteste ces trucs. » Elle se retourna vers Nathaniel en pestant, juste à temps pour voir la créature essayer de s’en prendre à lui.

NON – « Par Merlin… » Elle rajouta d’autres insultes et exclamations dans sa barbe en se redressant, découvrant le corps d’Ombeline sur le sol. Ensanglanté, à la limite du reconnaissable. Son premier instinct fut de se jeter pèrs d’elle, mais elle le réprima en essayant de se souvenir que ce n’était qu’une illusion. « Riddikulus ! » Le cadavre aux cheveux blonds disparu pour laisser place à un autre, de courts cheveux noirs, des yeux sombres fixant le vide. Pietro. « Riddikulus ! » Avant même de retenter, Jaina savait qu’elle échouerait. Elle était bien plus secouée par ces visions qu’elle ne voudrait l’admettre. Lothar la fixait à présent, froid et raide, de multiples lacérations sur le torse. « Ri… Riddikulus ! » Skander. Ses cauchemars prenaient vie. Et cette fois, elle ne pouvait pas détacher ses yeux de l'épouvantard. Plus rien n'existait. C'était leur destin à tous.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


A new promise to be fulfilled, A new page to be written.

the devil whispers "you cannot withstand the storm."
the warrior replies "i am the storm."
© Astra.




Dernière édition par Jaina Lupin le Ven 2 Juin - 1:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


You know nothing, muggle.
avatar
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 742

MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Ven 2 Juin - 1:35

Le membre 'Jaina Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Texas-Flood dit "TF" , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/12/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 260 hiboux. J’incarne : Liam Hemsworth , et l’avatar que je porte a été créé par : TF - Astra (codes signa) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Caïn, le mangemort chasseur badass de créatures magiques Je parle en : #cc9966



Je suis âgé de : 25 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Concepteur et réparateur d'objets magiques pour le Département R&D de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Ven 2 Juin - 15:39



Merlin would be proud... Or not.

FT. JAINA LUPIN


A sa remarque, Nathaniel ne peut s’empêcher de froncer les sourcils en réfléchissant cinq minutes. « Non… Non je crois pas avoir déjà eu quelques choses de plus répugnant dans la bouche qu’une potion immonde périmée. Mais merci quand même Jay. ». Il agrémente le tout d’un sourire qui se veut sincère et un brin moqueur, mais avant qu’il n’ait pu constater réellement que ça allait mieux, la louve le soulève et il se retrouve forcé de rendre dans un seau. Autant dire que ce n’était pas fort agréable. Il n’évoque d’ailleurs pas plus ce détail, ressentant une forme de honte, le rouge lui montant presque aux joues tandis qu’il se focalise sur le gros objet face à eux. Tirant sur le drap, s’en suit une profonde déception qui les abat tous les deux un instant, même si dans le doute, le voyant approche sa main de la poignée dans le but d’ouvrir la porte et de s’assurer qu’il ne s’agit définitivement pas de ce qu’ils cherchent. Quelle erreur n’a-t-il pas fait là… A peine effleurée, les portes s’ouvrent à la volée sur vos deux avec force. Si Jaina demeure quasiment immobile, lui, s’envole quasiment vers d’autres cieux mais parvient par il ne sait quel miracle à lancer un silencio sur sa chute, si bien que les objets qui s’écrasent sous son poids ne font pas un seul vacarme. C’était moins une.

OUI
Pendant que la louve fait face à l’épouvantard à coup de riddikulus, Nate, lui, se redresse comme il peut et constate avec soulagement qu’hormis des bleus il n’aura rien du tout. Toutefois, un drôle de porte-clés attire son attention un peu plus loin, si bien qu’il en oublie l’image que renvoyait l’épouvantard à Jaina.

NON
Pendant que la louve fait face à l’épouvantard à coup de riddikulus, Nate, lui, se redresse comme il peut, mais allant trop vite dans son élan et pour son état, il se met à quatre pattes, sa main venant s’appuyer sur un morceau de miroir brisé. La douleur est imminente et lui arrache une véritable grimace suivi d’un grognement tout aussi plaintif. « J’espère que c’est pas moi qui l’ai brisé… ». Auquel cas, sept ans de malheur… Terminant de se redresser, Nathaniel retire le morceau de miroir enfoncé dans la chair de sa main et lève juste à temps ses prunelles azures pour apercevoir un drôle de porte-clés.

Dans un bruit assourdissant, les billes multicolores se mettent à rouler à même le sol, faisant sursauter le sorcier lorsque ce dernier entend les rires enfantins. Ca lui arrache un frisson mais lui se dirige déjà vers le fameux objet repéré, à peine plus gros qu’un pouce. C’est en sentant comme un courant d’air froid dans son dos qu’il se retourne pour faire face à l’épouvantard. Par Merlin, le temps d’un instant il l’avait oublié celui-là. Ne craignant plus de voir cette fameuse boule de cristal rouler vers lui, c’est sans se douter un seul instant de ce qu’il pourrait observer qu’il se tourne vers la créature. Il ne faut que quelques secondes pour que l’expression de son visage se mette à changer instantanément. En face de lui, se trouve la silhouette de Leona. Elle parait bien vivante. Tellement vivante. A une exception près… Plus elle s’avance vers lui et plus son corps devient livide. Ses billes claires deviennent voiles, presque blanches tandis que sa peau commence à flétrir et tomber littéralement en lambeaux. Instinctivement, Nate pose une main contre son cœur, baguette immobile dans l’autre. Il a beau savoir qu’il s’agit d’un épouvantard il en perd le nord, deviendrait presque aussi livide que l’image qu’il lui renvoie et il se met à frémir de douleur intérieure. « Leona… ». Un murmure, un souffle, personne ne sait qu'elle est morte, même pas Jaina. Figé, il le reste, jusqu’à qu’un son ne le réveille de sa léthargie et ne l’oblige à bouger.

OUI
« Riddikulus ! » qu’il lâche après avoir papillonné des yeux pour retrouver sa contenance. De par la proximité qu’il a avec la créature, le sort n’échoue pas et l’épouvantard se met à arborer un pyjama combinaison en forme de licorne. C’est tout ce qu’il a trouvé pour contrer la triste image de sa défunte jumelle.

NON
« Riddikulus ! » qu’il lâche après avoir papillonné des yeux pour retrouver sa contenance. De par la proximité qu’il a avec la créature, le sort ne devrait pas échouer mais pourtant Nathaniel le rate bel et bien. Pestant dans sa barbe, les deux yeux grands ouverts, le cadavre ambulant de sa jumelle se dirige toujours vers lui et il commence à paniquer.  

Conscient que son geste ne les aide pas à se débarrasser de la créature, le Trelawney réfléchit à tout ce qui lui passe par la tête, et c’est à cette occasion qu’il se lance dans l’idée folle la plus dingue encore de toute leur sainte magique soirée.

OUI
« Confringo. ». Baguette tendue, il vise et l’épouvantard explose purement et simplement, envoyé voler sous la force du choc et répandre son sang ignoble et gluant plus loin.

NON
« Confringo. ». Baguette tendue, il vise et l’épouvantard explose purement et simplement dans un jet de sang gluant puissant qui vient les arroser tous les deux. Là, oui, pour le coup, il pourrait en vomir une seconde fois. Passant une main sur sa bouche, il grimace. « Je retire ce que j’ai dit tout à l’heure, ça, c’est encore plus dégueulasse que de la potion périmée. »  

Lentement, il se retourne vers la louve en espérant ne pas se prendre un pain dans la figure et vient faire pendre le fameux porte-clés devant ses prunelles. « Je crois que cette fois, c’est la bonne. ». Pour sûr, ça ne ressemble en rien à un tardis miniature, mais bel et bien à une armoire.  
 



A LITTLE WHILE LONGER.
Shadows in disgrace ☽ Heaven if you sent us down, so we could build a playground, you'd be so proud of what we've made. I hope you got some beds around, 'cause you're the only refuge now.




Dernière édition par Nathaniel P. Trelawney le Ven 2 Juin - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


You know nothing, muggle.
avatar
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 742

MessageSujet: Re: Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney   Ven 2 Juin - 15:39

Le membre 'Nathaniel P. Trelawney' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


--------------------------------

#3 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -
Revenir en haut Aller en bas
 

Mission n°39 - Jaina Lupin & Nathaniel Trelawney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: Habitations-