Partagez | 
 
-Un plus un égal trois ~ Leik-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


I am Odedient, what else ?
avatar
Je suis : Miline , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 24/11/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 60 hiboux. J’incarne : Magdalena Zalejska , et l’avatar que je porte a été créé par : Odette elle est très chouette x) Je parle en : #249541



Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Médicomage obstétricienne J’ai juré allégeance : à personne, je suis complètement perdu(e) et je ne sais pas sur quel pied danser, ni à quels saints me vouer. Côté cœur, : Je suis mariée


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Un plus un égal trois ~ Leik   Jeu 11 Mai - 16:48


Je me traine. Les maux de dos, l’envie quasi permanente de me rendre aux toilettes, les pieds gonflés –que je ne vois presque plus d’ailleurs-, l’écœurant besoin de tremper les aliments salés dans le chocolat fraichement fondu et Merlin sait que j’en passe. Je me souviens avec un pincement au cœur d’avoir précisé à de nombreuses femmes enceintes que « la grossesse n’était pas une maladie ». Aujourd’hui, je m’en veux un peu, le dernier moi est horrible. Mes humeurs sont changeantes passant du rire aux larmes de l’impatience à l’angoisse en une seconde. Jusqu’à aujourd’hui j’ai travaillé, me ménageant le plus possible mais tout de même debout, camouflant au mieux un ventre bien trop rebondi pour une naissance prévue pour juillet. Ce soir la fatigue et la lassitude me gagne et Leik est toujours cet époux parfait. Aux petits soins avec moi, prévenant, attentionné et aimant. Voilà presque un mois que je ne me sens bien qu’entre ses bras malgré les quelques visions, parce que sa voix a pour effet d’apaiser le bébé qui cesse de remuer et frapper comme s’il participait à un match de quidditch et que son odeur et sa peau m’apaise moi. Il travaille de la maison, je sais qu’il passe la tête dans la chambre quand je dors, je sais qu’il est là et c’est l’essentiel. Il est dans le salon et travaille alors que je vérifie, une fois encore, toutes les potions nécessaires pour mon accouchement à la maison. Le terme approche à grand pas. Petit à petit j’ai préparé cela avec Leik, il sait qu’il devra m’aider et je suis certaine qu’il est prêt mais l’angoisse ne peut jamais être calmée alors je vérifie encore et encore. Je le rejoins, passe une main sur sa nuque, me penche légèrement pour y déposer mes lèvres. Un baiser suivi d’un murmure. Je vais prendre un bain… je t’appelle pour la douloureuse épreuve d’en sortir ?   Y entrer était à ma portée en sortir en revanche s’avérait être d’une réelle complexité. Dans la salle de bain je fais couler l’eau, tiède voir un peu plus froid et y ajoute quelques huiles essentielles, mélange de ma composition qui me permet de me détendre un peu. Je me dévêts et entre dans l’eau sans en mettre partout –miracle-. Je pose ma tête sur le rebord et ferme les yeux. Je grimace en discutant avec mon ventre.Sauvage. La douleur va et viens comme s’il s’évertuait à me tenir éveiller. Après 10 bonnes minutes à la supporter je vide l’eau de la baignoire et tente de trouver une respiration qui calmerait le bébé. Aujourd’hui il a beaucoup bougé et la douleur est presque devenue coutumière. C’est une fin de grossesse, rien de plus normal. Je me redresse un peu, assise et sens un écoulement inhabituel. Un filet puis davantage. Ca n’est pas l’eau de la baignoire, non je ne sais que trop bien ce qu’il en est. Je respire profondément et patiente sans rien dire. J’attends que l’écoulement soit moins important pour le prévenir. Je ne dois pas l’affoler. Leik ? Peux-tu venir… Je serre les dents en sentant une contraction un peu plus violente que ce que j’ai pris pour des mouvements du bébé. .. s’il te plait.   Parce que je dois sortir de là, je ne peux pas accouché dans la baignoire, ça n’est pas vraiment ce que j’avais prévu. Mon ton est calme et je tente de le rester en me murmurant à moi-même. Le bébé va bien, tout va bien se passer, tout va bien…   Après tout ce n’est que le début du travail et c’est une première grossesse, il y a de forte chance que le travail dure. C’est pourtant un peu inquiète que je regarde Leik qui arrive près de moi. Il arrive.


Revenir en haut Aller en bas
 

Un plus un égal trois ~ Leik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Trois Mousquetaires
» La Geste des Trois Amants
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Trip à trois!
» Un, Deux, Trois ... mètres de cordes (PV Kilip)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: Habitations-