Partagez | 
 
-You infected my mind [FB Express] - Priam-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


I am Allegiant, and I like it.
avatar
Je suis : Haeny , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/01/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 34 hiboux. J’incarne : Tobias Menzies , et l’avatar que je porte a été créé par : Moi . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alastar Rackharrow et Cordelia Peverell Je parle en : #088A08



Je suis âgé de : 42 ans , et j’ai le sang : mêlé, et c'est un fardeau que je porte avec ma famille à cause des erreurs des mes ancêtres. Dans la vie je suis : Éleveur et gardien de dragons le jour, créateur d'Inferi la nuit J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié

MessageSujet: You infected my mind [FB Express] - Priam   Mar 24 Jan - 22:58



 

You infected my mind - Express




Le 07 janvier 1988

Les ruelles du vieux Londres sorcier étaient silencieuses, plongées dans le noir. Tapis dans l'ombre de la nuit, les aspirants mangemorts attendaient leurs instructions. Ses instructions. Comme souvent en de telles circonstances, Deimos était nerveux. Nerveux car le test que ses élèves s'apprêtaient à passer était déterminant pour leur futur chez les mangemorts, mais surtout pour sa réputation. S'ils échouaient, il serait le premier à être pointé du doigt. Et il ne voulait pas qu'une ombre vienne obscurcir sa carrière pour l'instant parfaite. Il choisit de répéter les instructions par sécurité.

« Je vous rappelle donc que vous devez procéder à l'arrestation de deux traîtres. Ils se cachent dans cet immeuble. Vous n'aurez pas de mal à les identifier : ce sont des jumeaux blonds, d'âge moyen. Il y a d'autres habitants présents sur les lieux mais vous n'aurez pas à vous en préoccuper. Eliminez-les s'ils deviennent trop gênants... Un sortilège les empêchera de transplaner. Les premiers qui me ramèneront les traîtres vivants seront admis d'office dans nos rangs et serons complimentés auprès de la hiérarchie. »

C'était toujours bon de signaler ce genre de choses, pour les plus zélés. Il observa ses cinq recrues, ainsi que le sixième mangemort. Priam Greyback. Une membre qu'on avait joint à son groupe car il manquait selon ses supérieurs « quelqu'un pour compléter un groupe encore trop inexpérimenté. » Deimos ne connaissait pas la Greyback, qui devait être loup-garou, comme les autres. Mais il y avait quelque chose de fascinant, en elle. Elle respirait la sauvagerie propre à sa lignée, et dégageait une puissance tranquille dont ses cadets semblaient démunis.

Afin de lancer l'attaque, Deimos s'avança vers la porte de l'immeuble. D'un sortilège informulé, il la perça sans mal :

« ALLEZ-Y! »

Les mangemorts se ruèrent dans la brèche, fiévreux. Il pénétra dans le hall d'un pas lent, mesuré. Il se contenterait d'observer pour cette fois, toute intervention lui étant formellement interdite. C'était sans doute cela, le plus frustrant.    

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am decadent, and here I am.
avatar
Je suis : Syriane , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 14/11/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 70 hiboux. J’incarne : Ira Chernova , et l’avatar que je porte a été créé par : Avatars : Doux mensonge, Applestorm, Komorebi, Spotless Mind, Faust, Psychotic Kid, Melaluly, Shouu, Gallifreys, Mischievous wink, British Cookie, Odistole. Signature : anaëlle. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Mererid, Prudence & Valeryan Je parle en : Grey



Je suis âgé de : 28 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : dealeuse de poudre d'escampette pour la Main noire. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je ne porte pas sa marque mais je compte m'enrôler dans ses rangs. Côté cœur, : célibataire Champ Libre :

MessageSujet: Re: You infected my mind [FB Express] - Priam   Mar 14 Fév - 20:58

You infected my mind
Priam & Deimos


TW : language
7 janvier 1988

Le travail d'équipe, ça n'avait jamais été le fort de Priam. Mais une mission pour les mangemorts, ça ne se négocie pas vraiment - surtout quand on est plus une vacataire qu'un élément utile. Le plus souvent, on l'appelait lorsqu'il y avait un vide à combler. Rien de très glorieux mais la Greyback s'en fichait royalement. Tout ça n'avait aucun sens pour elle, elle ne courrait après aucune sorte de gloire. Seul le plaisir de la chasse pouvait parfois la dérider dans ces besognes ennuyeuses, mais aujourd'hui elle risquait de ne guère en profiter. Les deux proies étaient de toute façon déjà prises au piège, et il y aurait cinq louveteaux pour leur courir après en premier. Priam n'était là qu'au cas où les choses dérapent, si par exemple ils étaient accueillis par une force plus préparée qu'ils ne s'y attendaient. Ou encore si ces idiots arrivaient à laisser s'enfuir les traîtres. Deimos, qu'elle voyait pour la première fois, était quand à lui une sorte de juge durant cette épreuve que passaient les fraîches recrues.

Le mangemort avait beau garder une façade calme et contenue, on pouvait sentir au ton de sa voix qu'il ne pardonnerait aucune erreur - et surtout, qu'il ne les considérait pas vraiment dignes de son intérêt. L'homme se sentait clairement supérieur à ses recrues, et les former était pour lui une évidente perte de temps... Elle l'observa lancer l'attaque, un sourire amusé sur les lèvres, puis suivit les futurs mangemorts dans l'immeuble.

Elle n'eut pas à faire grand chose, si ce n'est couper la route à un des jumeaux qui tentait vainement d'échapper à son sort. Dans l'ensemble, le boulot fut plutôt bien mené par les recrues. Les deux traîtres gisaient sur le sol, dans un piètre état mais vivants. Trois des mangemorts commencèrent à les soulever pour les entraîner hors de l'immeuble et pouvoir transplaner avec. Priam marcha sur quelque chose et en entendant un bruit de verre brisé, elle se pencha pour ramasser le cadre qu'elle venait d'écraser. La photo était celle d'une petite famille, sûrement les sorciers qui avaient vécu ici autrefois. Tandis qu'elle se redressait, un sifflement appréciateur s'éleva dans son dos. La louve laissa échapper un soupire de lassitude et se retourna calmement. « Lequel ? » Les lâches s'écartèrent du concerné, le laissant seul en face d'elle. Il s'agissait d'un jeune homme, un gosse qui à vue d'oeil ne lui paraissait même pas majeur. « Tiens, ils recrutent à la maternité maint'nant. » Elle s'approcha de lui avec un sourire enjoliveur sur les lèvres. « Alors, mes fesses te plaisent ? » Il sembla hésiter, ne sachant trop s'il y avait une bonne attitude à adopter face à cette question. La nervosité se dégageait de lui et le sourire de Priam s'agrandit en le voyant baisser les yeux et secouer le menton. « Non ? Dommage. » Le coup de tête qu'elle lui assena fit émettre un craquement sonore au nez de la recrue, qui s'écroula sous le choc. « Tu vois, si tes p'tits camarades ont envie d'me baiser, eux ont l'intelligence de s'la fermer. Tout l'monde a le droit de rêver, hein ? Même les merdeux. » Elle n'attendit pas qu'il se redresse pour poser son pied sur la joue du gamin, écrasant son visage dans les débris qui jonchaient le sol et lui tirant un gémissement de douleur. « Recommence et j'te fais bouffer tes couilles » promit-elle en le libérant.

Elle se rendit alors compte du silence de mort qui régnait dans la pièce, et promena un regard défiant sur le groupe de recrues... avant que ses yeux ne tombent sur Deimos. La figure même du mangemort, avide de puissance, prêt à tout, et visiblement imperturbable face à la Greyback. Elle continua de le fixer en sortant une cigarette de sa poche. « Bon, on a fini non ? » lança-t-elle avec désinvolture à son intention. « Sauf s'il faut faire un rapport ? » Des mots emprunts de sarcasme, et pour cause ; cette mission ne méritait guère un rapport, tout au plus le Carrow ferait-il une évaluation de chacun de ses petits canetons. Rien de bien passionnant, et Priam le savait - comme le laissait entendre le sourire provocateur flottant sur ses lèvres.
Made by Neon Demon



Les loups n'ont pas de roi

Viens, viens chasser avec moi, souffle une voix dans mon cœur, dépouille-toi de ta souffrance, que ta vie soit tienne à nouveau, il est un lieu où tout temps est maintenant, où les choix sont simples et ne sont jamais ceux d'un autre. Les Loups n'ont pas de roi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Allegiant, and I like it.
avatar
Je suis : Haeny , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/01/2017 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 34 hiboux. J’incarne : Tobias Menzies , et l’avatar que je porte a été créé par : Moi . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alastar Rackharrow et Cordelia Peverell Je parle en : #088A08



Je suis âgé de : 42 ans , et j’ai le sang : mêlé, et c'est un fardeau que je porte avec ma famille à cause des erreurs des mes ancêtres. Dans la vie je suis : Éleveur et gardien de dragons le jour, créateur d'Inferi la nuit J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié

MessageSujet: Re: You infected my mind [FB Express] - Priam   Mar 16 Mai - 22:34



 

You infected my mind - Express




Le 07 janvier 1988

L'opération en cours, Deimos arpentait les escaliers d'un pas lent, mesuré. Un lion en cage. Bon sang qu'il aurait aimé se trouver aux côtés de ses recrues pour faire le travail lui-même. Proprement. Ou pas, d'ailleurs. Sans doute se serait-il laissé emporter, comme souvent. Ce n'était pas pour rien si on avait décidé de le brider en lui donnant ce rôle de Formateur.

Il laissa glisser ses ongles sur la rampe en bois vieilli, tentant d'ignorer vainement les cris et les bruits d'impacts de sortilèges. Ils étaient débusqués. Attiré par le bruit, et toujours sans se presser, Deimos continua son ascension. La tension retomba d'un cran lorsqu'il croisa quelques recrues accompagnant les traîtres. Sans même considérer ses élèves, qui n'avaient rien accompli d'exceptionnel en soi, il lança un regard glacial aux deux prisonniers. Un sort terrible les attendait. Et, quelque part, il regrettait de ne pas pouvoir le leur infliger lui-même.

Curieux de savoir où en étaient les autres, il poursuivit sa route jusqu'au dernier étage, lieu de l'affrontement. Il y surprit une scène... attendue. La jeune Greyback faisait tourner des têtes, apparemment. Elle en jouait, même, se permettant de confondre le gars un peu trop entreprenant devant tout le monde avant de le mettre à terre sans ménagement.

Néanmoins, la présence de Carrow avait jeté un froid dans la pièce et la brune ne mit pas longtemps à remarquer le silence teinté de terreur de ses congénères. Bien sûr, Greyback n'allait pas courber l'échine pour ses beaux yeux. Il n'était pas stupide au point d'espérer cela. Loin de s'excuser, elle s'avança nonchalamment vers lui en sortant une cigarette de sa poche. « Bon, on a fini non ? » Il la toisa sans ciller. Il y avait quelque chose en elle qui lui plaisait. Cette fougue. Cette insolence. Deimos avait passé des années à la réprimer chez la plupart de ses recrues. Et il avait toujours apprécié les plus indisciplinés. Ceux qui lui lançaient un défi, qui l'appelaient, inlassablement, à éprouver son autorité. Sa soif de domination.

En temps normal, il aurait presque cautionné cette attitude. Mais qu'elle se comporte avec une telle désinvolture devant ses élèves, cela, il ne pouvait décemment le tolérer. « Sauf s'il faut faire un rapport ? »
Ce fut sans doute la goutte de trop. Il se planta devant elle, à quelque centimètres de son visage. La cigarette l'effleurait presque.

« Un rapport ? Pour si peu de choses... » Sa voix frôlait les basses, menaçantes. Seule Greyback l'avait entendu, peut-être. Il s'en moquait. C'était comme si les autres recrues avaient disparu de la pièce. Pourtant, Deimos ressentait leur présence... presque gênante. « Allez, déguerpissez. » leur asséna-t-il. « Sauf vous, Greyback. » D'un sortilège informulé, il referma la porte derrière le groupe d'aspirants. « Vous devez savoir comment les mangemorts considèrent les fortes têtes de votre espèce. » Il parcourut la pièce lentement, sans la lâcher du regard. Deimos n'ignorait pas les risques qu'il prenait en s'enfermant avec un loup garou pour le sermonner. Il n'était pas suicidaire. Et ce danger l'amusait. Bien plus que cette opération routinière où il s'était ennuyé, finalement. « Semer la zizanie dans un groupe... dans MON groupe. Dites-moi ce qui me retient de faire un rapport, comme vous le dites ?   » Clairement : il la testait. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle approuve, pas du tout. Au fond, il ne savait à quoi s'attendre, et c'était sans doute pour cela qu'il allait aussi loin avec elle. Pour qu'elle le surprenne.


Code by Sleepy




Revenir en haut Aller en bas
 

You infected my mind [FB Express] - Priam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers-