Partagez | 
I JUST WANNA KNOW YOU BETTER (vevia)

()
Parchemin envoyé Mar 21 Avr - 23:28

avatar
avatar
profil
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 412 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : Hathaways . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

'Cause all I know is we said, "Hello." And your eyes look like coming home. All I know is a simple name, Everything has changed.



Elle avait plus besoin de se laver l’esprit que le corps en lui-même, qu’elle avait baigné sous la douche pendant trois heures hier au soir. Elle détestait prendre part aux manigances des Mangemorts ou de la Main Noire. Elle souhaitait rester terrée dans le sous-sol de la maison de jeux à modifier la Poudre d’escampette plutôt que d’aller torturer des gens. Il y avait deux différences entre celles de s’attaquer aux partisans de l’Ordre qui renaissait de ses cendres, ceux qui l’avaient attaqué lors de la Grande Purge, et celle de demander une taxe exutoire aux pauvres sorciers. Cela dit, Vega n’avait absolument aucun choix en ce qui concernait ce genre de mission. Elle exécutait, comme elle le faisait toujours, en la parfaite soldate qu’elle était, formée par son père. Elle avait accompagné Blaze lors d’une mission particulièrement glauque où son corps avait été couvert de sang, par les soins médicaux de la jeune femme. Blaze était une femme étrange, surtout qu’elle avait dit à la sorcière qu’elles étaient de très grandes amies avant et avait essayé de lui apprendre des choses totalement folles sur ses relations. M’enfin, elle avait mis cette soirée de côté, lavée par l’eau de la douche. Elle s’était lovée dans les bras de son mari, dormant à peine. La journée avait été des plus longues à la Main Noire et rien n’avait avancé dans ses calculs, du coup, Patrocle lui avait fait un immense sermon. Elle était totalement épuisée et la seule chose qui l’intéressait ce soir c’est de penser à autre chose. Elle avait eu l’idée de se rendre aux Thermes pour relaxer un peu.

Elle avait demandé à son père la permission et ce dernier avait accepté sous condition que Lorcan l’accompagne. Elle aurait grandement préféré la compagnie de Nyx, mais son père ne voulait rien entendre. Depuis qu’elle avait fait la rencontre d’Avia dans le cercle de jeux, elle n’arrivait plus à l’oublier et depuis ce jour, Hector se faisait un grand damne à la surveiller. Vega ne savait dire si c’était une coïncidence ou quoi que ce soit, mais ça l’énervait grandement. Elle ne disait rien, alors qu’une partie d’elle-même bouillonnait, signe avant gardeur de son côté rebelle d’autrefois. C’était particulièrement gênant de se faire masser par une vélane en compagnie de son frère. Elle avait cru qu’il la laisserait tranquille un peu, mais il ne semblait pas vouloir la lâcher d’une semelle. Heureusement pour lui, les thermes étaient mixtes et elle ne pouvait pas s’en échapper. Une fois le massage terminé et son corps aussi tendu dû à la présence de Lorcan, elle soupira et se rendit dans les grands bassins d’eau chaude. Les minutes passèrent, aucun des deux ne parlaient et c’était tant mieux. Au loin, un groupe de sorcière avaient les yeux ancrés sur le sourire vainqueur de son frère. Vega fit la moue, mais vit là un moyen de se débarrasser de lui. « Allez, vas-y, tu en meurs d’envie. » Lorcan protesta, mais il était clair qu’il était tenté. Vega fit un signe discrètement aux filles de s’approcher et elle sentit son frère se raidir. Aussi près, à lui parler doucement et toucher ses mains, ça ne prit pas longtemps avant qu’il laisse tomber. « On se revoit tout à l’heure! » Chantonna-t-elle, en saluant son frère qui fut suivi des trois autres sorcières. Toujours pareil, les hommes ne pensaient qu’avec leur troisième jambe! Elle s’enfonça davantage dans le bain et soupira d’aise, elle avait enfin la tranquillité. Ses prunelles s’ouvrèrent un peu entre deux respirations et elle observa une chevelure ambrée entrer dans les bains. Son air changea aussitôt et elle sourit doucement en se rapprochant de la femme. « Bonsoir Avia, je vois que le destin a décidé de nous mettre sur le même chemin ces jours-ci! »





 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©endlesslove.



Parchemin envoyé Dim 26 Avr - 23:36

avatar
avatar
profil
Je suis : Gallifreys aka Lexxie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 660 hiboux. J’incarne : Holland - la rouquine - Roden , et l’avatar que je porte a été créé par : un créateur de bazzart, merci . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Astra Black, Gideon Peverell, Skander Lupin. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 27 années brisée , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : prisonnière des mangemorts, ils tentent de m'exploiter pour mon don. Quand comprendront-ils enfin que je ne contrôle rien, qu'ils m'achèvent je n'en peux plus. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est plutôt complexe, je suis complètement perdue.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

Il y avait des jours agréables comme le lundi où son pub était fermé. Parfois il est agréable de prendre du temps pour soi plutôt que de travailler et de donner du temps pour les autres. Souvent elle se rendait aux thermes quand elle avait le temps pour ne penser à rien hormis son bien être – mais souvent elle était prise de remords et rebroussait chemin pour aller dans son pub à broyer du noir, et tenter de relever la tête avec son commerce. Les affaires n’étaient pas très florissantes en ce moment mais elle n’avait pas tant perdu que cela – les gens buvaient plus durant les temps sombres – c’était un fait.   Elle avait de plus en plus de client, mais elle avait aussi plusieurs ardoises qu’elle n’effacerait sans l’ombre d’un doute jamais – elle était du genre à faire crédit, mais pas assez méchante pour réclamer l’argent parfois, elle avait le don de voir de la détresse chez les gens qui fréquentaient son bar car on ne boit pas trop sans raison. Elle se demandait comment il se faisait qu’elle n’ait jamais sombré dans l’alcool elle aussi, pourtant plusieurs fois, elle avait faillit.  Quand elle s’était retrouvée sans souvenir, elle avait totalement perdue pied et n’était pas sortie de sa chambre durant des jours, terrifiée, complètement perdu. Elle s’était endormie élève à Poudlard insouciante, et venait de se réveiller dans un monde où des centaines de gens étaient mort, où le Seigneur des Ténèbres avait gagné, où tous ses idéaux avaient fichus le camp – cela avait été un choc assez rude.  Elle avait été tellement abattue qu’elle avait bien failli laisser ses parents faire d’elle ce qu’ils voulaient, ils l’avaient fiancé à un sang pur comme sa sœur, et quelques mois plus tard, Avia s’était réveillée en se disant que malgré ses souvenirs en moins elle n’avait pas pu faire des choses qui l’auraient changées au point de la laisser être une marionnette pour les siens. Elle s’est souvenue qu’aussi loin qu’elle se souvenait, elle était indomptable, libre – à jamais.

C’était libre qu’elle s’était rendu aux Thermes ce jour là – elle avait un cruel besoin de se détendre, hier au soir la Main Noire était venue réclamer son impôt et elle avait dû donner une somme qui lui aurait été bien utile pour survivre – mais elle avait encore quelques économies de côté, mais celles-ci fondaient à vue d’œil. Même si les Thermes avaient un coût, il fallait absolument qu’elle se détende et se change les idées.  Beaucoup de choses étranges s’étaient succédé ces derniers jours à commencer par cette rencontre troublante avec cette fille au Cercle de jeux de la Main Noire, cette Vega – dont la mémoire avait également été éffacé. Pour Avia, cela devait avoir un lien, forcément, les dates semblaient correspondre mais… mais elle avait été incapable de lui dire qu’il lui était arrivé la même chose. Elle détestait en parler.  Elle entra dans les bains avec l’agréable sensation de chaleur qui effleurait sa peau à mesure qu’elle s’enfonçait dans l’eau chaude. Ce qu’elle appréciait dans les thermes était de pouvoir être au calme, et d’entendre en fond quelques brides de conversation à voix basses entre les personnes présentes, mais ici, personne ne faisait d’éclats de voix, c’était le maitre mot : le calme. Elle voulait être au calme, quand elle vit cette fille arriver vers elle, Vega :  « Bonsoir Avia, je vois que le destin a décidé de nous mettre sur le même chemin ces jours-ci! » Elle avait ce sourire sur le visage, et Avia – légèrement crispée, répondit à ce sourire. Il y avait une notion de destin songea alors Avia – elles avaient vécu une expérience bien trop identique en même temps pour que cela ne soit une simple coïncidence, et c’était peut-être cela le destin. « Bonsoir Vega. » répondit-elle poliment. « Il faut croire en effet. »



I TAKE EVERYTHING I AM FEELING, EVERYTHING THAT MATTERS TO ME… I PUSH ALL OF IT INTO MY FIST, AND I FIGHT FOR IT.


Parchemin envoyé Mar 28 Avr - 4:56

avatar
avatar
profil
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 412 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : Hathaways . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

'Cause all I know is we said, "Hello." And your eyes look like coming home. All I know is a simple name, Everything has changed.

Elle avait un sourire vainqueur affiché sur son visage en observant le derrière de tête de Lorcan. La paix! C’était ce qu’elle méritait et non d’être surveillé 24h/24. Si ce n’était pas un membre de sa famille, elle pouvait compter sur le regard d’Arcadius dans son dos qui n’avait pas vraiment le choix de faire ce qu’on lui demandait. Elle ne lui en voulait pas, c’était tout de même normal pour un mari de vouloir passer du temps avec sa femme, non? Bon d’accord, si on se fiait à leur histoire on pouvait dire que c’était inhabituel, Vega étant plus frigide que jamais et Arcadius trop fier pour quoi que ce soit. Enfin, l’attention ne lui faisait sans doute pas de mal, elle avait passé de bons moments avec son mari depuis quelques jours, mais il y avait quelque chose d’encore plus étrange qu’auparavant. Elle ne s’était jamais sentie amoureuse d’Arcadius, leur union n’étant pas basée sur les sentiments, mais récemment il lui semblait que leurs échanges en paroles ne convenaient plus. Leur relation était connue comme étant des plus passionnelles au lit, mais ils n’avaient rien fait depuis une semaine, depuis qu’elle avait croisé le regard d’Avia. C’était ce qui était le plus étrange que tout, on espérait que ça s’arrangerait avec le temps. Ainsi, libérée des hommes un peu trop possessifs de sa vie, la sorcière souffla plusieurs minutes avant de remarquer une chevelure qui attira son attention. Elle se mordit la lèvre inférieure en observant aux alentours pour vérifier que Lorcan n’était pas dans le coin avant de l’approcher. Elle se retrouvait une fois de plus près de la sorcière qui la laissait pleine d’émotions plus contradictoires les unes que les autres. Même ici, dans les thermes et si peu vêtue, elle était à l’aise devant Avia, comme si elles se connaissaient plus que tout.

« Bonsoir Vega. Il faut croire en effet. » Sa voix était si détachée qu’elle lui brisa le cœur. Comme si Avia se retenait, comme si elle connaissait le ton de voix habituel de la sorcière et qu’il lui manquait quelque chose. Par Merlin, pourquoi se sentait-elle ainsi avec une parfaite inconnue! « Ça tombe bien que je te trouve ici, je voulais te poser d’autres questions quand je me suis rendu compte que je n’avais pas de moyen de te rejoindre. » Elle se rappelait sans cesse de la conversation qu’elle avait eue avec son père sur le banc du Zoo Scamander au sujet de la « réputation » de la fille Spudmore. Même si elle avait voulu prendre de l’information auprès de sa famille, elle n’aurait pas eu bien des réponses aux dires de son père. Du coup, elle ne l’avait pas fait, bien qu’elle aurait fini par craquer un jour. « Où travailles-tu? Je… J’ai entendu dire que tu ne vivais plus chez tes parents alors je… » Elle se rendit compte de son erreur. De SES erreurs en fait. La gêne transparu sur son visage et elle se recula d’un pas, comme si elle s’attendait à ce qu’Avia lui crie après, voire pire, qu’elle la frappe comme sa famille avait l’habitude de faire. « Désolée… J’ai demandé à mon père si j’avais déjà parlé de toi autrefois et il m’a dit des choses. Enfin, ce n’est pas grave, je ne l’est pas cru une seconde. » Ce qui était absolument vrai, peu importe ce que son père avait décidé de décréter au sujet de la sorcière qui lui faisait face, elle sut que ce n’était pas vrai. Elle voulait savoir ce qui s’était passé avec sa vie, pourquoi elle faisait référence à un événement chaotique. Elle ne le demanda pas tout de suite, sachant très bien qu’elle en avait assez dit pour le moment…






 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©endlesslove.



Parchemin envoyé Mer 6 Mai - 23:18

avatar
avatar
profil
Je suis : Gallifreys aka Lexxie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 660 hiboux. J’incarne : Holland - la rouquine - Roden , et l’avatar que je porte a été créé par : un créateur de bazzart, merci . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Astra Black, Gideon Peverell, Skander Lupin. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 27 années brisée , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : prisonnière des mangemorts, ils tentent de m'exploiter pour mon don. Quand comprendront-ils enfin que je ne contrôle rien, qu'ils m'achèvent je n'en peux plus. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est plutôt complexe, je suis complètement perdue.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

« Ça tombe bien que je te trouve ici, je voulais te poser d’autres questions quand je me suis rendu compte que je n’avais pas de moyen de te rejoindre. » Elles n’avaient fait que se croiser ce soir-là, et discuter. Elles n’avaient eu qu’une discussion éphémère, et Avia en était déjà assez perturbée. Elles avaient cette amnésie en commun, mais Avia n’avait pas été capable d’en parler, elle ne voulait pas en parler. Elle n’en parlait jamais, elle avait l’impression que si elle n’en parlait pas, cela n’existait pas – c’était aussi simple que cela. Avia voulait l’ignorer, et Vega lui rappelait cela en mémoire malgré elle. « Où travailles-tu? Je… J’ai entendu dire que tu ne vivais plus chez tes parents alors je… » Jamais elle ne cessait de parler ? C’était le genre de comportement qui faisait sourire Avia – elle avait toujours quelques chose à dire, c’était à la fois touchant, amusant et dans certaines situations cela pourrait paraitre embêtant. Elle l’assommait sous ses questions – elle n’arrêtait donc jamais ? « Et bien… » Avait alors commencé à dire la jeune femme avant d’être interrompue par une Vega qui semblait... déstabilisée, et surtout coupable de curiosité. « Désolée… J’ai demandé à mon père si j’avais déjà parlé de toi autrefois et il m’a dit des choses. Enfin, ce n’est pas grave, je ne l’est pas cru une seconde. » Les rumeurs, toujours les rumeurs. « Ah les rumeurs… » Sa voix resta en suspens. «  Et que t’a-t-il dit au sujet de l’abominable personne que je suis ? » Elle marqua une pause. Elle devait sans doute avoir la réputation d’être une abominable personne auprès de gens comme Hector Greyback, comme elle l’était auprès de sa famille. Le monde des sangs purs est petit. Avia ne s’en souvenait pas, mais Hector Greyback avait une dente contre elle, et lui faisait sans doute encore payer aujourd’hui en disant des horreurs à Vega à son sujet. « Mais soit, établissons ma vérité. » avait-elle dit, elle n’avait rien à cacher – « Je possède un pub à Godric’s Hollow, où je travaille. » dit-elle simplement. « Et toi ? » Bien qu’elle avait sa petite idée sur la question, quand elle l’avait croisé au Cercle de Jeu elle semblait familière des lieux, et les Greyback sont très proches du milieu de la Main Noire, elle ne savait pas ce que Vega était. Peut-être fille de joie, ou sbire de la Main Noire, peu importe. Ce qui intriguait Avia c’était cette amnésie si semblable à la sienne, dont les dates correspondaient. Mais que pouvaient-elles bien avoir en commun. « Par merlin à vingt-sept ans, heureusement que je ne vis plus chez mes parents. » lâcha-t-elle alors, amusée. Elle avait su saisir son indépendance quand il le fallait – elle refusait d’être une marionnette, une chose dont l’on se sert, elle voulait vivre sa vie, et l’avait fait dés qu’elle l’avait pu. Cela avait été difficile mais elle avait réussi à s’en sortir et heureusement sinon, elle aurait fini comme sa sœur, épouse d’un sang pur qui ne l’aime pas. « Je ne suis pas de ces gamines qui restent indéfiniment chez leurs parents par peur de l’avenir. » commença-t-elle alors à dire, elle avait forgé son propre avenir avec ses mains et sa volonté. Ce n’était pas en claquant des doigts qu’elle avait réussi à obtenir ce pub – elle avait travaillé dur et payait encore un crédit à ces crétins de gringotts pour pouvoir y travailler. Avec l’impôt de la Main Noire cela faisait beaucoup de choses à payer, elle le savait – la vie n’était pas facile, mais elle avait évité la facilité, choisi un chemin plein d’embuche qui serait bien plus enrichissant, bien plus vertueux, elle le savait.



I TAKE EVERYTHING I AM FEELING, EVERYTHING THAT MATTERS TO ME… I PUSH ALL OF IT INTO MY FIST, AND I FIGHT FOR IT.


Parchemin envoyé Jeu 28 Mai - 4:01

avatar
avatar
profil
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 412 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : Hathaways . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

'Cause all I know is we said, "Hello." And your eyes look like coming home. All I know is a simple name, Everything has changed.


« Et bien… » La sorcière parlait trop, comme toujours. Cela avait toujours été une tare bien accrochée à elle, avec ou sans mémoire. Elle était celle de la famille Greyback qui parlait le plus, sans hésiter. Les autres étaient si stoïques, inexpressifs et différents. Ou c’était plutôt la sang-mêlée qui était l’unique des Cruels. Elle avait toujours une remarque à faire, son père l’avait souvent punit pour cela et il était bien le seul sur terre à pouvoir la faire taire d’un seul coup d’œil. En plus, elle était très nerveuse en compagnie d’Avia sans trop savoir pourquoi, comme si elle savait qu’elle n’avait rien à faire en sa compagnie. Lorcan était occupé à minoucher des belles filles, ça lui laissait donc quelques minutes tranquilles. Par contre, ça ne l’empêchait pas de dire des conneries et d’avoir l’air d’une folle devant la belle brunette. Elle se rendit compte de son erreur et s’excusa aussitôt, en coupant la belle. « Ah les rumeurs… Et que t’a-t-il dit au sujet de l’abominable personne que je suis ? » Vega frissonna malgré la chaleur des termes et enfouit un peu sa tête dans l’eau pour camoufler ses dents qui mordaient sa lèvre inférieure. Son père lui avait dit des tas de choses sur elle, mais pour une seule fois depuis qu’elle avait perdu la mémoire, le côté rebelle de Vega refaisait surface et elle savait qu’il lui mentait. Ou plutôt, qu’il lui cachait quelque chose. « Que tu n’étais pas fréquentable. J’ai clairement vu qu’il était furieux, mais je ne saurais dire exactement pourquoi. As-tu fait quelque chose à la si « parfaite » réputation des Greyback? » Demanda-t-elle, sa voix empreinte de sarcasme. Peut-être quand elle avait perdu la mémoire, Avia avait fait un truc qui avait taché sa famille? Elle se demandait si elle lui dirait, alors qu’elles ne se connaissaient même pas. Mais il y avait ce sentiment… Qu’elle donnait entièrement toute sa confiance à la brunette.

« Mais soit, établissons ma vérité. » Elle faisait bien de changer de sujet, inexorablement, elles devraient parler des vraies choses. Sauf peut-être pour la sorcière qui ne s’était pas rendu à quel point elle avait honte de sa propre existence. « Je possède un pub à Godric’s Hollow, où je travaille. Et toi ? » Elle se sentait absolument minable. « Je détruis la vie de centaines de sorciers en les rendant accrocs à une drogue qui les prive tranquillement de tous leurs pouvoirs, de leur âme par le fait même… » Merde. Elle ne s’était pas attendue à recevoir la question en retour, ni du fait qu’elle ne pouvait pas dire n’importe quoi. Elle ne pourrait pas lui mentir, mais elle pouvait au moins camoufler la vérité. « J’étais très douée en alchimie à Poudlard. C’est à peu près la seule chose qui m’ait restée après ma perte de mémoire. Sauf que j’étais perdue, je ne savais pas où m’en aller et mon père m’a aider à trouver du boulot. Je travaille donc pour les Black, comme tu dois t’en douter… » Elle l’avait vu sur les lieux après tout, elle ne pouvait pas lui mentir là-dessus. « Par merlin à vingt-sept ans, heureusement que je ne vis plus chez mes parents. Je ne suis pas de ces gamines qui restent indéfiniment chez leurs parents par peur de l’avenir. » Vega toussota. Elle fronça les sourcils. Ce n’était pas parce qu’elle avait réussi à s’émanciper que tous avaient la même chance. Elle avait le sang-pur, mais elle n’était rien. D’une manière ou d’une autre, son ton l’avait touché et écrasé son cœur. Piqué à vif, elle répondit : « Je vis au-dessus, dans le même immeuble. Ma famille est ma seule constante dans ma vie. Je me suis perdue au travers du temps, Avia. Ses prunelles se plantèrent dans les siennes. « Je n’ai pas peur de l’avenir, je le vis. On m’a imposé un mari et je fais tout en mon possible pour avoir un héritier. Elle lâche ses paroles comme s’il s’agissait d’un discours qu’elle avait tant récité devant son reflet. Elle faisait pitié. Surtout qu’on avait l’impression qu’elle s’était servie à la fois de son mari pour prouver à Avia qu’elle n’était pas qu’une moins que rien, tout en étant malheureuse de sa situation… Double face!





 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©endlesslove.



 

I JUST WANNA KNOW YOU BETTER (vevia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!
» CBS wanna trade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: « The Mermaid » - les Thermes-