anipassion.com
Partagez | 
Blood is running deep some things never sleep - Tristan & Violet [EXPRESS]

()
Parchemin envoyé Dim 13 Nov - 23:24

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 


Blood is running deep some things never sleep

Il s’était endormi à peine depuis 20 minutes qu’il rouvrit les yeux. Ses cycles de sommeil étaient très irréguliers depuis des années. Il dormait à peine plus de 4 à 5 heures par jours et par à-coups, mais c’était juste un rythme à prendre. Il s’y était fait depuis longtemps. La principale différence depuis son retour était que maintenant il restait un minimum étendu dans son lit. Il écoutait la respiration paisible d’Ekaterina, effleurait son corps du bout des doigts en se demandant encore parfois si sa présence était réelle, il fermait les paupières et appuyait le front contre sa peau, tentant de se rendormir.

Cette nuit-là, le charme n’opéra pas. Il resta un moment allongé dans l’obscurité, un bras passé autour de la taille de sa beauté rousse. Puis il finit par tenter de démêler le plus doucement possible leur pied entremêlé, ce n’était pas une tâche facile. Il se leva en grimaçant en sentant le sommier bouger sous son poids. Il tendit l’oreille pour guetter un signe de réveil, mais rien ne vint. Il s’habilla en hâte et rejoignit la cuisine sur la pointe des pieds.

Depuis qu’ils cohabitaient à huit, le cottage avait subi quelques modifications d’agrandissements. Si les enfants partageaient un dortoir à l’étage, Tristan s’était arrangé pour que chaque adulte ait sa propre chambre, même si Violet partageait sa chambre avec cette inconnue que Basil avait ramené d’on ne sait où. Tristan n’avait toujours pas compris cette histoire. Leur cohabitation durait depuis presque un mois et elle mettait parfois les nerfs de Tristan à rudes épreuves.

Passé d’une vie parfaitement solitaire à une collocation à 6 avait été compliqué. Cela ne lui faisait pas forcément de mal de se remettre à la vie commune, mais il avait parfois du mal à faire abstraction de l’agitation ambiante. Mais il était content que ce soit Basil et Violet qui aient eu à essuyer les couacs du début plutôt qu’Ekaterina.

Il s’appuya contre le plan de travail tandis que l’eau se mettait à bouillir sur la cuisinière. Il était en train de déposer des feuilles de thé dans la théière et de verser de l’eau dessus lorsque le bruit de la porte d’entrée lui fit lever la tête. Il jeta un coup d’œil à l’heure et se tendit légèrement. Il avait laissé sa baguette dans la chambre et il le regretta. Il trouvait suspect cette intrusion si tard dans la nuit. Mais il se détendit dès qu’il vit la petite silhouette rousse passée rapidement devant l’entrée de cuisine.

Il chuchota pour ne pas réveiller les occupants endormis de la maison. « Violet ? C’est toi ? » Comme il n’avait pas de réponse, il se rapprocha de la porte et fut surpris de voir la silhouette immobile de sa sœur dans l’obscurité. « Violet ? Je fais du thé tu en veux ? » Elle entra furtivement dans la cuisine. Il lui jeta un coup d’œil surpris, intrigué par son silence. « J’avais pas vu que tu étais sortie, qu’est ce que tu faisais ? » Toujours pas de réponse. Il lui trouvait une attitude vraiment étrange. « Violet ? Tout va bien ? Qu’est ce qu’y t’arrives ? »

Tristan #ff9900
Parchemin envoyé Sam 10 Déc - 22:29

avatar
avatar
profil
Je suis : Marine , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/10/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 139 hiboux. J’incarne : Nina Dobrev , et l’avatar que je porte a été créé par : Sweetie Plum . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Crixus Je parle en : #ffe4e1



Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Médicomage en empoisonnements par plantes et potions(en fuite) J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

La jeune femme pose une main tremblante sur la poignée du cottage. Ses os lui semblent toujours frigorifiés, après ce qu'elle a vécu. Elle remercie la Rackharrow qui lui a sauvé la vie, et en même temps, elle sait qu'elle se sentira toujours redevable. Les mains des hommes... Elle sent encore la lourdeur de leurs paroles résonner à ses oreilles. Elle les entends, vouloir envoyer un message à Basil. Elle sent les doigts pressés contre son corps. Elle sent le vent glacial qui l'aurait tuée, après la bataille. Si... Elle veut déjà oublier. Elle aurait aimé se lancer un sortilège d'Oubliette, juste après ça. Violet connaît les mauvais souvenirs. Elle sait qu'elle ne s'en défera jamais. Elle a appris à vivre avec la Purge. Elle a appris à vivre avec l'histoire des Flamel. Mais apprendra t-elle à vivre avec autant de mauvais souvenirs ? Elle n'en sait rien, vraiment.

Ses doigts tournent lentement la poignée. Elle sait qu'ils dorment tous à cette heure. Elle ne souhaite pour rien au monde croiser Basil. Elle n'a pas assez de force pour tenter de camoufler les hématomes qu'elle porte déjà partout sur le corps. Sans parler de son visage... Les traces de ses larmes marquent encore ses joues. Elles tracent des sillons brillants sur sa jolie peau de bébé. Elle passe l'encadrement de la porte, lentement, silencieusement. La lumière qui émane de l'intérieur du cottage l'interpelle. Non. Elle ne veut croiser personne à cette heure-ci. Pas maintenant.

Elle reprends ses esprits à l'appel de la voix de Tristan. C'est celui face auquel elle aura peut-être le moins de difficultés à être ce soir. Basil l'enfermerait à double tour dans sa chambre pour avoir osé rentré à une heure si tardive. Violet ne réponds pas aux questions de son frère. Elle ne se sent même pas de boire une tasse de thé.

Ses pas résonnent lentement sur le sol de la cuisine. Elle se cache sous la cape. Elle baisse la tête, honteuse. Et pourtant, elle n'a rien fait. Elle s'approche de son frère silencieusement. Sa main se pose sur e dossier d'une chaise, et elle lève les yeux vers son frère. Elle ne peut pas le cacher, elle ne s'en sent pas capable. Et puis... Tôt ou tard il le saurait. Et puis, elle se dit qu'elle aura besoin de lui pour le cacher à Basil.

« Tristan... » Et elle fond en larmes, celles-ci recommençant à couler sur ses joues. Elle n'a pas le cœur à dire un mot de plus, elle se laisse tomber dans ses bras. Recherchant la chaleur de son grand frère pour la consoler. Elle veut qu'il lui fasse oublier cette sensation. Elle veut oublier toutes les sensations, elle veut oublier toutes les émoitions.
Parchemin envoyé Sam 17 Déc - 20:03

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 


Blood is running deep some things never sleep

Il a juste le temps d’ouvrir les bras quand elle se réfugie contre lui. Il l’enveloppe dans une étreinte rassurante et la berce doucement. « Allons, allons … C’est fini Violet, c'est fini ... » Ils restent quelques temps comme ça, dans le silence. Quand il a l’impression que ses pleurs se sont taris, il décroise ses bras et la fait reculer légèrement. « Ca va mieux ? Dis-moi ce qu’il se passe maintenant … » Il remarque qu’elle garde la tête baissée, alors d’une main douce il lui fait lever la tête. Il pose enfin les yeux sur son visage, sur les bleus et sur les traces de larmes. Cette fois, il laisse échapper un juron. « Merlin ! Qu’est-ce que ?! Tu t’es fait attaquée ?! » Il prend son visage entre ses mains et passe un doigt léger sur sa pommette bleuie. « Bon sang … » C’est juste un murmure, quelques mots qui lui échappent sans qu’il ne s’en rende compte.

Il tire une chaise proche de la table et la fait s’asseoir. « Tu es blessée ailleurs ? » Il fronce les sourcils et tapote ses poches à la recherche de sa baguette. Il pousse un soupir d’exaspération contre lui-même quand il se souvient qu’il l’a laissé dans sa chambre. « Tu as ta baguette ? J’ai oublié la mienne en haut, j’ai besoin de la tienne pour te guérir ça. » Il tente de combler le silence, Violet n’est toujours pas très bavarde. Il finit par récupérer lui-même la baguette de la rouquine dans une poche de sa cape de sorcière et il commence à tapoter doucement les bleus et les entailles sur le visage de sa sœur.

Les sorts de guérison ne sont pas spécialement son fort, alors il doit s’y reprendre à plusieurs fois pour faire disparaitre une blessure. Il ne supporte pas ce silence entre eux et il parle, il meuble. « Je suis pas très bon pour les sorts de guérison … tu pourrais le faire bien mieux que moi, c'est sur ... c'est ton métier ... mais on va se débrouiller avec ça, hein … tu ne veux pas me raconter ce qu’il s’est passé ? Je promets que je ne monterais pas sur mes grands hippogriffes dans la demi-seconde. » Il va attendre le matin, le temps d’y voir plus clair. Après, il ne répond plus de rien. Il replace une mèche rousse derrière l’oreille de Violet, attendant patiemment des explications, mais il ne veut pas la forcer.

La théière siffle derrière lui, ce qui a pour effet de faire sursauter Violet. Il prend ses mains dans les siennes puis souffle d’une voix douce. « Doucement … Rien ne peux t’arriver ici, Violet … je vais te faire du thé, ça va te réchauffer. » Il se relève, sers deux bols de thé fumants qu’il ramène sur la table avec la baguette de Violet puis finit par s’asseoir en face d’elle.

Tristan #ff9900
Parchemin envoyé Sam 11 Fév - 14:24

avatar
avatar
profil
Je suis : Marine , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/10/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 139 hiboux. J’incarne : Nina Dobrev , et l’avatar que je porte a été créé par : Sweetie Plum . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Crixus Je parle en : #ffe4e1



Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Médicomage en empoisonnements par plantes et potions(en fuite) J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

« Merlin ! Qu’est-ce que ?! Tu t’es fait attaquée ?! » « Oui », elle a envie de hurler « oui », elle a envie de haïr et de détester ce qu'il s'est passé. Violet est forte, mais elle se sent faible pour cette fois. Son caractère s'efface dans des situations comme celles-ci. Elle ne devient plus qu'une ombre d'elle-même. Comme la Purge l'a rendue cadavérique pendant quelques temps, elle a l'impression de rechuter à nouveau. Elle sent la chaise glisser sur le sol, et son frère l'asseoir dessus. Elle le fait sans même y penser, sans même chercher à réellement le faire. « Tu es blessée ailleurs ? » Elle ne bouge pas. Si son visage a quelques hématomes, elle ne veut pas qu'il voit ceux qui sont sur le reste de son corps. Parce qu'elle ne veut pas les voir non plus.

D'un geste mécanique, elle sort sa baguette et lui donne lorsqu'il le demande. Après tout, c'est peut-être la seule personne de la soirée qui ne lui veut réellement aucun mal. C'est son frère. Elle se concentre sur cette idée pour faire passer les mauvais rêves. Peut-être que si elle pense réellement à quelque chose de concret, elle arrivera à faire une pause dans la peur et la détresse. Elle en est capable, bien sûr, mais elle ne se sent pas de le faire tout de suite.

Elle lève des yeux perdus à son frère lorsqu'il lui demande gentiment de lui expliquer. Elle sait qu'il ne fera rien, pas ce soir, qu'il n'est pas comme Basil qui sauterait directement avec ses deux pieds dehors pour aller tuer tout homme de la Main Noire qu'il croiserait sur chemin, même si cela l'emmène à Azkaban. Basil n'est pas très stable, au contraire de Tristan. Le thé siffle, et Violet regarde son frère faire. « Doucement … Rien ne peux t’arriver ici, Violet… Je vais te faire du thé, ça va te réchauffer. » Elle pose ses deux mains autour de la tasse et sent la chaleur entourer ses doigts. Elle était si frigorifiée qu'elle n'avait même pas remarqué qu'elle avait perdu presque toute sensation. Elle ne sent qu'à peine la chaise sur laquelle elle est assise. Elle ne sent pas la chaleur qui émane de la cape sur ses épaules.

Son cœur soupire tandis qu'elle attends que son thé refroidisse. Elle sait que son frère se doute qu'elle ne sera pas vraiment très bavarde ce soir. Mais elle veut au moins essayer d'aligner quelques mots, pour lui. « J'ai voulu faire des courses de dern-ière mi-nutes. » Elle a l'impression de suffoquer à chaque mot qui sort de sa bouche. Elle marque des pauses en plein milieu des mots, comme si elle tentait de remettre pièce par pièce les morceaux d'un puzzle. « Je suis tombée sur... Je n'aurais pas dû. » Elle s'effondre contre la table, laissant sa tête tomber dans ses bras. Elle en est incapable.
Parchemin envoyé Dim 19 Fév - 13:17

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 


Blood is running deep some things never sleep

Il lève un sourcil en entendant cette fin de phrase non-terminé, mais avant de pouvoir demander un développement, elle s’effondre sur la table. Un instant, il croit qu’elle s’est évanouie. Il bondit sur ses pieds, et passe de l’autre côté de la table, se glissant sur le banc à ses côtés. Il constate avec soulagement qu’elle n’a pas perdu connaissance et caresse doucement ses cheveux roux, qui soudainement lui semble avec perdu leur éclat. Il l’attire contre lui, et la serre dans ses bras, réconfortant. « Tu as fait des courses, ok c’était peut-être pas hyper prudent, mais t’as le droit de vivre aussi … Dis moi, qui est-ce que tu as croisé pour être dans cet état ? » Il lui frictionne le dos, pas sur d’être très doué pour remonter le moral de sa sœur.

Il boit une gorgée de thé. Il se sent démuni face à l’état de sa sœur, il a presque envie d’aller chercher quelqu’un pour l’aider … Mais il sait que Basil est hors-jeu, il risquerait de monter sur ses grands hippogriffes dans la demi-seconde. Ils n’ont pas vraiment besoin de ça. Il replace une mèche folle derrière l’oreille de sa sœur, s’apprêtant à lui demander si elle veut qu’il aille chercher Ekaterina. Peut-être qu’elle se sentirait plus à l’aise pour parler du traumatisme avec une femme. Il n’a pas réussi à saisir correctement jusqu’où a été l’agression, mais il ne se voit lui demander cash. Il a peur de la réponse aussi.

Alors qu’il remet cette mèche en place, il dévoile par la même occasion une blessure passée inaperçue jusqu’ici. Il connait ce genre de blessure, c’est ni plus ni moins qu’une baguette magique qui découpe la peau. Son corps est couvert de cicatrice de ce genre, hérité de son incarcération après la Purge. Il a un hoquet de surprise et d’horreur. La forme est étrange et il ne comprend pas sa signification. « Tu … tu as été torturé ?! » Son cœur se fend, il ne voulait pas sa petite sœur subisse ce genre de chose. Il nettoie doucement la plaie, mais hésite à la refermer. Il a parfaitement conscience d’être incapable de guérir ça proprement. Son corps en est le parfait témoignage. Si il s’en occupe lui-même, cela cicatrisera, mais elle gardera une trace indélébile toute sa vie sur son visage. Il murmure un peu honteux. « Tu … Tu as une … enfin … si je referme ça moi-même … tu garderas une cicatrice, je ne sais pas faire ça proprement … » Il regrette de ne pas être plus doué en médicomagie. Il a toujours estimé que son niveau était largement suffisant, qu’il s’agissait de guérir et non de faire dans la dentelle. A présent, il aurait aimé s’être montré plus appliqué pendant sa formation. Puis, une autre question s’impose dans son esprit, comment vont-ils justifier cet espèce de M sanglant sur la joue de sa cadette auprès de Basil ? Un bleu peut passer pour de la maladresse. Deux ou trois bleus pour beaucoup de maladresse, mais une blessure tranchante ?

Tristan #ff9900
Parchemin envoyé Dim 19 Fév - 20:58

avatar
avatar
profil
Je suis : Marine , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/10/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 139 hiboux. J’incarne : Nina Dobrev , et l’avatar que je porte a été créé par : Sweetie Plum . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Crixus Je parle en : #ffe4e1



Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Médicomage en empoisonnements par plantes et potions(en fuite) J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

« Tu as fait des courses, ok c’était peut-être pas hyper prudent, mais t’as le droit de vivre aussi … Dis moi, qui est-ce que tu as croisé pour être dans cet état ? » Elle veut répondre. Elle le veut, absolument. Mais elle n'y arrive pas. Elle ne sait pas comment aborder les choses, elle ne sait même pas remettre ses idées en place. Être sauvée par quelqu'un qui... Cherchera à la retrouver, pour reprendre son « dû ». Mais quel dû ? Elle lui a sauvé la vie, on ne devrait pas attendre quelque chose, de quelqu'un en danger. Mais cette femme là... Elle faisait froid dans le dos. Comme électrocuté, Violet jette la cape que la Rackharrow lui as mis sur les épaules au sol.

Ses yeux se lèvent à nouveau sur son frère. Mais celui-ci a déjà remarqué la blessure sur sa joue. « Tu … tu as été torturé ?! » Oui. Non. Même pas ! Elle n'a même pas eu le temps d'être torturée, ou touchée, rien. Mais elle est comme une gamine à qui on a volé son nez. Elle pleure pour rien. Elle s'en fit pour rien, ou presque rien.

« Tu … Tu as une … enfin … si je referme ça moi-même … tu garderas une cicatrice, je ne sais pas faire ça proprement … » Oh. C'est vrai, Tristan n'est pas vraiment doué pour guérir les blessures. Elle lui reprend alors sa baguette des mains, et lance un sortilège pour refermer la plaie et retirer la cicatrice.

Dé : Guérison
Oui : Le sang disparaît, la plaie fait mine de se refermer, mais sans plus de force dans le sortilège : la cicatrice restera quand même, malgré que ce ne soit plus douloureux.
Non : Sa baguette gronde un peu, des étincelles en sortent, et cela ne fait qu'aggraver le plaie, sous le coup de la chaleur.

Elle lâche un petit cri, et sa baguette tombe au sol. Idiote. Elle a tenté de réparer elle-même, mais c'est surement pire que si Tristan l'avait fait lui-même. Lassée, elle secoue la tête de droite à gauche, et baisse les yeux. Elle n'a su que faire ça, ce soir : baisser les yeux.

Parchemin envoyé Dim 19 Fév - 20:58

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 849
malle
raise your wand
 
En ligne
Le membre 'Violet Flamel' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 20 Fév - 18:12

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 


Blood is running deep some things never sleep

Il s’en veut de pas avoir deviné qu’elle était bien trop faible psychologiquement pour manier sa baguette, tandis qu’impuissant il assiste au micro-drame. Pourtant il n’est pas coupable, il ne peut pas penser à tout, l’erreur est humaine. Mais le mal est fait, la voilà avec une blessure encore plus sanglante qui lui barre la joue. Il lui presse le bras dans une vaine tentative de réconfort et se baisse pour récupérer la baguette tombée à terre. Lorsqu’il relève la tête, il la trouve la tête baissée. Il fait relever le menton et encre ses yeux dans les siens en lui faisant signe de soutenir son regard. Sa voix a perdu de sa douceur, elle est devenue ferme. « Tête haute, moussaillon, on ne baisse pas les yeux devant l’ennemi, et certainement pas devant son frère. » Un coup de baguette magique fait disparaitre le sang et un autre arrête l’hémorragie.

Il observe la plaie propre, puis prends une profonde inspiration avant de pointer sa baguette vers la joue de sa cadette. La blessure se referme, il s’applique comme il ne sait jamais appliquer pour ce genre de chose. Ses sourcils sont froncés et il parait très sévère. Finalement, il fait ça plutôt bien, les bords de la coupure se rejoignent délicatement, et finissent par laisser de fines lignes rose sur la joue de Violet. Cela aurait pu être bien pire, de la part de Tristan. Mais il doute qu’elle disparaisse facilement un jour. Il se mord l’intérieur de la bouche, pas franchement enthousiaste à l’idée de dire à sa sœur qu’il vient d’hériter d’une cicatrice qui la suivra sans doute très longtemps. « Si on te dégote de l’huile de dictame demain, elle devrait blanchir rapidement et ça sera facile à maquiller … Enfin, j’imagine, je ne me maquille pas … » Sa voix est légèrement rieuse lorsqu’il termine sa phrase. Par dégoter de l’huile de dictame, il veut dire voler un innocent apothicaire ou marchander fermement au marché noir. Mais il est largement prêt à faire ça pour sa sœur, il n’aura aucun scrupules.


Tristan #ff9900
Parchemin envoyé Mar 21 Fév - 18:12

avatar
avatar
profil
Je suis : Marine , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/10/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 139 hiboux. J’incarne : Nina Dobrev , et l’avatar que je porte a été créé par : Sweetie Plum . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Crixus Je parle en : #ffe4e1



Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Médicomage en empoisonnements par plantes et potions(en fuite) J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

« Tête haute, moussaillon, on ne baisse pas les yeux devant l’ennemi, et certainement pas devant son frère. » Son frère s'occupe d'elle. Elle ne pouvait pas mieux tomber. Peut-être qu'Ekaterina aurait été gentille avec elle, elle aussi. Mais son frrèe, reste son frère. Si ça aavit été Basil... Bah, il n'aurait pas cherché à la soigner, mais plutôt à obtenir des noms pour aller dégnommer toute la main noire. Et si elle était tombée sur un des petits... Elle ne veut pas y penser. Qu'aurait-ils dit, face à leur tante, en pleurs, frigorifiée, et tremblante ? « Mais tata, il t'arrive quoi ? » Elle les voit déjà se frotter les yeux, encore endormis, réveillés par le bruit. Dieu merci, les choses ne se sont pas passées comme ça.

Tristan s'acharne à tenter de refermer chacune de ses blessures. Elle lui en est reconnaissante. Quand il retourne sur sa joue, elle grimaçe alors que la blessure se referme. Visiblement, il s'en sort mieux qu'elle. « Si on te dégote de l’huile de dictame demain, elle devrait blanchir rapidement et ça sera facile à maquiller … Enfin, j’imagine, je ne me maquille pas … » « Merci Tristan. » C'est peut-être la seule phrase qu'elle arrive à terminer de la soirée. Violet est tremblante, mais réchauffée. Elle prend son temps, avec ses idées qui reviennent doucement en place.

Et puis, elle démarre. C'est comme... Renverser un seau d'eau. Vider tout ce qu'on possède. Faire brûler des vieilles photos. On a besoin de le faire, d'en parler. « Ce sont des homms de... la Main Noire, qui m'ont agressée. » Elle déglutit. « Je suis pitoyable. J'ai pensé que je pourrais me dépêcher et terminer ce que j'avais à faire. Mais comment tu veux faire, quand ils sont ... 5 ? 4 ? J'en sais rien. » Elle ne termine pas son histoire tout de suite. Elle coince ses yeux dans ceux de son frère, mais celui-ci ne comprendra jamais si elle ne va pas jusqu'au bout. « Mais... » Le souvenir de la jeune femme lui fait froid dans le dos. Jamais plus elle ne veut croiser cette personne. Violet s'est tue. Elle hésite à aborder ça. Parce qu'elle a peur qu'il y ait des représailles, que ce nom évoque chez Tristan une envie de lui faire manger des carottes sur un bûcher ou... Cette Rackharrow lui a fait très peur. Malgré que Violet ne soit pas une froussarde, elle ne sait pas comment réagir. Prendre la menace au sérieux ? Se dire qu'elle vit avec une épée de Damoclès qui va lui tomber sur la tête au premier croisement ? Sérieusement Violet, elle regrette d'être sortie ce soir-là.

Parchemin envoyé Jeu 23 Fév - 18:55

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 


Blood is running deep some things never sleep

Il entend le nom de la Main Noire et il laisse échapper un soupir d’exaspération. Il se reprend immédiatement en regardant sa sœur. Il ne soupire pas contre elle. Elle n’y peut rien si des sauvages l’ont attaqué dans la rue. Elle n’est coupable de rien. Il secoue la tête pour lui faire comprendre qu’il ne s’exaspère pas contre elle. Il écoute religieusement son récit, comme s’il savait que parler lui serait cathartique. Il en a fait l’expérience. Il a attendu neuf ans pour parler, et encore, il ne s’était ouvert à personnes de trop proche. Il ne voulait pas les accabler. Mais à sa grande surprise, parler avait été un pas certain vers la guérison. Il se lève et leur ressert deux grands bols de thé, paisiblement. Attendant la suite des explications.

Pourtant elles ne viennent pas. Le « mais … » semble coincé dans la gorge de Violet. Il hausse un sourcil interrogatif puis se rassoit et lui lance un regard curieux et un peu inquiet. « Mais quoi Violet ? Comment tu t’aies sorti de ce guet-apens, au fait ? » Il boit une longue gorgée de thé tout en laissant ses pensées dérivées vers la fameuse Main Noire.

Lui qui n’était revenu que depuis cinq mois, il avait eu du mal à appréhender le concept et à s’y soumettre. Mais la dure réalité l’avait rattrapé deux mois plus tôt lorsqu’il avait appris ce que les Black avaient réservé à Basil lorsqu’il avait oublié de payer une taxe. Tristan s’insurgeait qu’on puisse exiger d’honnêtes sorciers de payer une foutue taxe. Une taxe qui rimait à quoi d’ailleurs ? et de quel droit la prélevait-il ? Il avait pu constater la hausse des prix sur le Chemin de Traverse et la manière religieuse qu’avaient les sorciers lambdas de compter leur noises lorsqu’ils réglaient à la boutique. En tant que Flamel l’argent n’avait jamais été un problème avant la Purge, l’expression ‘rouler sur l’or’ prenait une toute autre dimension quand vos ancêtres avaient inventé l’or liquide. Mais maintenant, c’était différent. Il ne pouvait pas se plaindre d’être sans le sous, être propriétaire de son logement et user de magie résolvait un grand nombre de problème. Mais il était loin de lancer l’argent par les fenêtres. Il garder précieusement les économies faites les cinq dernières mois, avec la ferme intention de les réserver aux cas d’urgence. Se procurer du dictam pour sa sœur, par exemple. Secouant la tête, il reporta son attention sur Violet.

Tristan #ff9900
Parchemin envoyé Ven 24 Fév - 23:19

avatar
avatar
profil
Je suis : Marine , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/10/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 139 hiboux. J’incarne : Nina Dobrev , et l’avatar que je porte a été créé par : Sweetie Plum . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Crixus Je parle en : #ffe4e1



Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Médicomage en empoisonnements par plantes et potions(en fuite) J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

« Mais quoi Violet ? Comment tu t’aies sorti de ce guet-apens, au fait ? » C'est la partie critique. Violet en sait pas vraiment si elle doit en parler ou pas. Elle ne sait pas si c'est mieux pour elle ou non. Remarquez... Elle sait que Tristan lui recommandera juste de faire attention, mais il n'ira jamais l'enfermer dans une tour comme le ferait Basil. Tristan est beaucoup plus serein envers sa sœur. Il doit être le seul des deux à vraiment avoir compris qu'elle n'avait plus 11 ans. En même temps... Basil s'est vite retrouvé comme son tuteur, c'est normal qu'il se sente compte un père pour elle, mais c'est parfois... étouffant. Tristan ne sera jamais comme ça avec elle, à moins qu'il n'attrape le « Basilovirus », ce qu’elle n'espère pas. Mais Basil peut être persuasif, tandis que Tristan est résistant. Ces deux là se valent. « C'est... Une femme qui m'a sauvée de ça. » Elle expire. « Elle a juste eu à leur cracher son nom à la figure pour qu'ils s'éloignent. Quasiment. » C'est la partie la plus drôle de l'histoire. Parce que... Violet n'a toujours pas compris pourquoi celle-ci n'avait pas que passé son chemin, en les encourageant même peut-être.

Elle boit une gorgée de thé. Le liquide chaud lui réchauffe la gorge et la tasse manque de lui brûler les mains. Violet sent le regard de son frère sur elle. Elle se doute qu'il est certain que la marque sur sa joue n'est pas due aux hommes de la Main Noire, même si tous les autres bleus viennent de là. Elle pense qu'elle aura du mal à se regarder dans le miroir avant d'aller se coucher. imaginer les mains sur elle.... C'est une épreuve.

« Rackharrow » Ce nom lui brule les lèvres. « C'est le nom qu'elle a dit porter. Et... C'est elle qui m'a fait ça sur la joue. » Les mots se perdent dans sa gorge tandis qu'elle passe un doigt sur la blessure. Un M pour Meredid, elle ne l'oubliera pas. Mais... C'est un détail qu'elle gardera pour elle. Parce que... Elle ne veut pas totalement mêler Tristan à cette histoire. Il y a des détails qu'elle gardera pour elle. Un point c'est tout. Violet se frotte les épaules, tandis qu’elle avoue doucement : « J'ai peur Tristan... »


Parchemin envoyé Dim 26 Fév - 0:24

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 

Blood is running deep some things never sleep

Rackharrow Tristan fronce les sourcils, ce nom ne lui parle pas beaucoup. De nouvelles familles ont dû arriver sur le marché du m’as-tu-vu depuis la Purge, parce qu’il connaissait plutôt bien les noms avant, dans son métier il avait vu des noms prestigieux passer sur le tableau d’affichage du bureau et il avait bien retenu qu’une famille crainte avait toujours des choses à se reprocher. Il secoue la tête, l’air un peu hautain, on ne refait pas un Flamel orgueilleux « Rackharrow, tu dis ? qu’est-ce que c’est que ces arrivistes ?  » Il allait ajouter quelque chose, mais il bloque en entendant la suite. C’est elle qui lui a fait cette marque sur sa joue ? Il observe la fine cicatrice en plissant les yeux. Un M ? comme quoi ? mine ? Il ne comprend pas le sens de la cicatrice, mais peut-être que ce n’est pas un M justement … Il penche la tête, un W à l’envers ? une rune inconnue ? il connait bien les runes pourtant …

« J'ai peur Tristan... ». Son regard s’adoucie et il sourit à sa sœur en écartant un mèche rebelle de son front. « Mais non, voyons … il ne faut pas avoir peur … » Il se reprend … La peur est un concept primitif, elle est là pour vous faire avancer. « Enfin, si … tu as le droit d’avoir peur, c’est naturel, c’est un bon instinct. Mais ne laisse pas cette peur te paralyser, Violet, on est déjà passé par tant. Chacun de nous. On la connait maintenant, cette bonne vieille amie qui te glace le sang … On l’apprivoise, et elle nous donne de la force. Une Rackhatruc ne va pas te briser, elle peut te faire plier, évidemment, mais un roseau solide se relève toujours. Les derniers Flamel sont des roseaux, Violet. Les plus résistants qui soient. » Il plonge son regard dans le sien et lui sert doucement le bras avec un sourire doux. Il a confiance en elle. Elle n’est peut-être pas au top de sa forme aujourd’hui, elle ne le sera surement pas demain, ni même la semaine prochaine. Il faut du temps pour se remettre d’un traumatisme, ils en ont tous fait l’amer expérience.

Mais Tristan est un éternel optimiste, envers et contre tout. Il ne doute pas que sa sœur surmontera cette épreuve comme elle en avait surmonté d’autre. Il ajoute doucement « Et puis, si besoin, on est là, tu le sais, n’est-ce-pas ? » . Elle peut compter sur lui et sur Basil, pour peu que ce dernier puisse garder son sang-froid. La vie des Flamel a été si jalonné de drames qu’aux yeux de Tristan plus rien de peu les arrêter, si ce n’est la mort elle-même. Ce n’est pas ce qu’il souhaite pour eux, définitivement. Il a l’intention de vivre encore un long moment, suffisamment longtemps pour voir la paix revenir. Et il a la ferme intention d’entrainer le diable avec lui. Eternel optimiste.

Tristan #ff9900
Parchemin envoyé Lun 27 Fév - 14:21

avatar
avatar
profil
Je suis : Marine , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/10/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 139 hiboux. J’incarne : Nina Dobrev , et l’avatar que je porte a été créé par : Sweetie Plum . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Crixus Je parle en : #ffe4e1



Je suis âgé de : 24 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Médicomage en empoisonnements par plantes et potions(en fuite) J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

« Mais non, voyons … il ne faut pas avoir peur … » Non, vraiment pas. Une psychopathe semble avoir décidé de lui faire la peau la prochaine fois qu'elle la verrait, mais il n'y avait vraiment pas de quoi avoir peur. Violet l'écoute tandis qu'il lui fait son discours sur la peur. Elle boit ses paroles en les assimilant doucement. Il a raison. Elle a beau se sentir fragile, elle ne l'est pas. Pas vraiment, en tous cas. La pression sur son bras la fait se sentir mieux. Quoiqu'il arrive, elle a un grand frère. Et même deux. « Et puis, si besoin, on est là, tu le sais, n’est-ce-pas ? » Elle sourit. Et même si elle se sent assez grande pour s'en sortir toute seule, elle n'est jamais trop grande pour refuser l'aide de sa famille.

« Oui, bien sûr. » Le son qui s'échappe de ses lèvres est timide. Elle termine lentement son thé, puis elle fait un sourire triste à Tristan. « Je crois que... Je vais aller me coucher. » Elle s’acquiesce elle-même d'un geste de la tête. Lentement, elle se lève, s'en va poser un baiser sur le front de son frère. S'éloignant lentement vers sa chambre, elle lui murmure : « Merci Tristan. Bonne nuit. » Le noir du couloir lui donne le tournis, tandis qu'elle s'en va doucement. Elle manque de se tromper de chambre, mais elle finit par arriver au bon endroit. Lassée, elle s'allonge sur le lit, ses cheveux venant autour de son visage. Elle est endolorie et fatiguée, mais elle n'a pas envie de dormir. Le sommeil viendra la prendre de lui-même, lorsqu'elle sera prête. Cette soirée a été éprouvante, et même si son frère a réussi à la convaincre de ne pas se laisser abattre, elle se sent fragile. Elle n'a qu'à glisser un œil dans le miroir pour confirmer son impression. Mais... C'est une Flamel. Elle est forte à l'intérieur. Elle a hérité d'une grande partie du caractère de sa maman, qui ne se laissait pas marcher sur les pieds. Violet est un peu comme ça, même si elle n'a pas réellement encore fait ses preuves, pour elle. La nuit risque d'être pleine de cauchemars, et, par habitude, Violet n'est absolument pas enjouée à l'idée de dormir. Depuis la Purge, elle a rarement eu de vrais rêves. Ce ne sont toujours que des cauchemars ou un sommeil sans rêves.
 

Blood is running deep some things never sleep - Tristan & Violet [EXPRESS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» Who is running Haiti for whom?
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Écosse :: Habitations :: Loch Unish-