Partagez | 
EVENT #7 - SAMAIN

(Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant)
Parchemin envoyé Dim 16 Oct - 17:06

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 552
malle
raise your wand
 
EVENT #7
-Samain-

31 OCTOBRE - 20H00
Il a tout prévu, Ramsey. Ce soir l'ensemble de la population a été cordialement invitée et il n'y aurait aucune différence de sang ou de statut social. Après tout, c'était son objectif, égaliser au maximum pour obtenir un maximum de voix. Les candidats ont également été invités, ils auront un discours à prononcer, ils devront vendre leur programme politique. Le grand hall était métamorphosé, il y avait d'immenses tables un peu partout et la décoration se voulait simple et neutre. En cette veillée de Samain, la magie était à l'honneur et cette fête, il se faisait un devoir de la remettre au goût du jour, malgré les attaques nocturnes des années précédentes.

Petit à petit les convives arrivaient, les places étaient libres, hormis la table d'honneur ou les candidats s'installeront. Cette table était visible de tous car légèrement surélevée. Petit à petit, le calme du ministère en pleine nuit se perturba de paroles et des rires. Il ne craignait pas d'attaque des membres de l'Ordre, pas ce soir. Les élections étaient aussi pour eux et attaquer une soirée comme celle-ci serait tout simplement le signe de leur déchéance. Ramsay observe de loin l'agitation de la ruche, ce soir il va faire sa grande annonce et si cela le réjouit, il ne doute pas de risquer sa vie en faisant cela, comme le couple Lestrange avant lui.

Il entend les trompettes magique, il est temps. Le silence se fait et il entre dans la salle. Il monte jusqu'à l'estrade, prend place derrière sa chaise, observe la foule, lève les bras et parle à haute et intelligible voix, usant d'un léger sonorus pour être entendu de tous. « Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, chers enfants. » dit il en faisant une très légère courbette et en ayant préalablement accroché les regards. « Je vous souhaite à tous la bienvenue et je vous remercie de fêter Samain en ma compagnie. » Il sourit et se veut chaleureux. Quelques murmure s'élèvent. Approbations ? Railleries ? Il ne sait pas et n'en a cure. « Je vous invite à prendre place où vous le souhaitez, ce soir toutes les barrières tombent, nous fêterons la magie d'une manière générale.» Il frappe dans ses mains, les chaises se tirent vers l'arrière et tout le monde va prendre place dans un brouhaha joyeux... et peut-être un peu tendu également.

NOTE AUX JOUEURS :
Pour vous, personnes neutres qui se présentent aux élections, ce soir c’est bien plus que la fête de la magie, c’est le moment ou les politiciens se rencontrent, vous pouvez retrouver un aperçu de tous les candidats PNJ, par ici, mais vous avez aussi pu vous présenter, et la liste de nos candidats est par ici (lien). Dans l’idéal, vous allez prononcer un discours les uns après les autres pour convaincre vos camarades sorciers qu’ils ont besoin de vous. Soyez convaincant, un prix sera présent pour vos efforts de sauvetage du monde magique.

Pour les personnes neutres électeurs, c’est votre tours d’écouter, de faire vos petites messes basses et de choisir, dans le fond, un membre à élire. Car il est clair que le monde magique a besoin de vous. Chaque voix est comptabilisée avec ferveur pour faire des sondages, mais n’oubliez pas, c’est de la politique, et chacun doit y trouver son compte.

RÈGLES ET RECOMMANDATION :

Vous pouvez faire des RP aux alentours de 500 mots ; essayez de rester court dans vos réponses pour faciliter le RP. Il va y avoir une intervention de PNJ pour venir rythmer l’intrigue, car comme vous vous en doutez, rien ne va rester ainsi très longtemps.

Pour ce premier tour, pas de discours, pas de choix à faire, installez-vous simplement où vous le souhaitez et faites connaissance avec vos voisins.

PARTICIPANTS :
Basil Flamel, Ozzy Rosebury, Bellamy Malfoy, Priscilla Quirell,  Erzsébet Grimstone, Alienor Rosier, Irvin Rackharrow, Charlotte Cavendish, Primrose Flourish, Astraea Potter-Black, Archibald Peverell, Circée Rackharrow, Theodore Potter, Kenan Rackaharrow, Seth Diggory, Ambregris Marlowe, Leik Grimstone, Magnolia Lupin, Alea Umbridge, Heather Malfoy, Amadeus Zabini, Lorelei Zabini.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 16 Oct - 22:02

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
EVENT #7
-let 'em burn-

31 OCTOBRE - 20H00
Il ne savait pas pourquoi il se trouvait ici. Pourquoi il avait cédé à sa curiosité… Il arrivait si bien à gérer cette part de sa personnalité en temps normal. Il le fallait bien, pas question de mettre le nez dans les affaires de ses clients. Ouvrir les lettres qu’il transportait n’augurait que des problèmes… Et pourtant, la curiosité avait gagné cette fois-ci. Il avait sorti ses vêtements les plus potables pour se rendre à Samain. Il y aurait des politiciens… et des futurs politiciens… Le genre de clients potentiels qu’il ne fallait pas laisser filer. Peut-être que c’était une excuse pour se rendre à la soirée mais dans tous les cas, le résultat était le même. Il était là, à regarder où il pouvait bien s’installer. S’il pouvait éviter de se retrouver proche de quelqu’un qu’il souhaitait sa mort, il n’était pas contre ! La liste commençait clairement à s’allonger… Il devrait penser à souscrire une assurance vie.

Il s’en foutait bien de qui pouvait être élu tant que son business ne soit pas affecté. Il ne savait même pas s’il allait voter. Profiter des boissons et des petits fours qui seront proposés durant la soirée serait déjà pas mal. C’était toujours mieux que les coquillettes passées de date depuis un an qu’il traînait dans son placard. La salle se remplissait, grouillant de monde. Il n’était pas des plus à l’aise mais la masse de gens garantissait une certaine discrétion. En cas de besoin, il pourrait facilement se faire oublier, disparaître dans l’anonymat de la quantité. Son regard s’arrêta brusquement sur une personne dans la salle. Oh bordel. Celle blague-là, il ne l’avait pas prévue. Lara Rosebury était présente. Sa très chère mère. Personne ne pouvait dire à première vue qu’ils étaient de mère et fils… et heureusement. Il avait hérité des traits asiatiques de son père bien plus que ceux anglais de sa mère. Et surtout, il n’avait pas suivi le chemin qu’elle lui avait montré… Il n’avait jamais succombé à la drogue. Il soupira. Comment avait-elle réussi à se retrouver là ? Ce n’était pas dur à voir qu’elle était bien loin de la réalité. Ses yeux étaient perdus dans le vague, sa belle tenue ne trompait personne. Il s’éloigna d’elle. Cela faisait des années qu’il ne lui avait pas parlé, il n’allait pas reprendre le contact pendant la soirée. Il lui suffisait de l’éviter et tout se passerait bien. Okay, à la moindre embrouille, que cela vienne de sa mère où autre part, il se barrait. Il n’avait aucune envie de s’attirer de nouveaux ennuis. Il les collectionnait déjà bien assez comme cela. Néanmoins, s’il pouvait partir après avoir l’estomac rempli, ce serait pratique !  

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Dim 16 Oct - 23:20

avatar
avatar
profil
Je suis : WW. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 30/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 894 hiboux. J’incarne : Katherine McNamara , et l’avatar que je porte a été créé par : Gallifreys, Hishnack & Texas-Flood ♥︎ . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Nerissa Carrow Je parle en : #477C64 ainsi qu'en italique pour le fourchelang. Daksha s'exprime en #A8A8A8.



Je suis âgé de : 22 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Joaillère et chercheuse au département R&D pour le compte des Mangemorts. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, sans être mangemort mais je collabore avec eux pour préserver mes intérêts personnels. Côté cœur, : je suis mariée à Kenan Rackharrow et mère d'un petit Emrys âgé de quatre mois. Champ Libre :
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Event 7 - Samain
« A vote is like a rifle: its usefulness depends upon the character of the user. » - Theodore Roosevelt.

S
amain, la nuit où l’on fête la magie mais pour Sissi, c’est une toute autre occasion : ce soir là, elle fêtait ses vingt-deux ans. Vingt-deux années, dont celle-ci commençait d’une bien étrange manière. Elle n’était pas venue pour les Grimstone mais pour Kenan, pour les Rackharrow auxquels elle était désormais liée, de façon officielle. Peut-être cela lui sauvait-il en partie la vie à l’heure où une prime était posée sur la tête de sa soeur aînée, où ses frères n’avaient toujours pas de mariage à profiler. Finalement, la petite fourchelangue était la donnée inattendue, celle qu’on imaginait pas trouver un quelconque parti - quand bien même ça ne soit alors que les Rackharrow, que ceux qu’on jugeait si sombre. Quel autre choix avait la pauvre petite ? S’ils savaient.  Oh, quoique désormais, ils doivent savoir. Elle est venue dans une robe noire au dos orné d’un serpent, aux manches contrastant avec cette peau laiteuse, comme pour assumer avec insolence ce qu’elle était. Daksha est sans doute déjà quelque part, ombre parmi les ombres à veiller comme il le devait sur sa propriétaire. Kenan ne lui a pas laissé le choix, il lui a souligné ses engagements quand elle a osé refuser. Elle n’aime pas Samain, elle n’aime pas l’idée que sa mère se présente aux élections, elle n’aime pas se retrouver près d’Irvin, elle n’aime pas non plus voir Circée dans cet état. Il faut pourtant aller de l’avant, il faut être polie et élégante. Il faut qu’elle devienne mondaine, au moins ce soir.

« Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, chers enfants. » Il y’a des tables bien ornées, il y’a une décoration simple et chic, il y’a des rires qui s’élèvent et, accrochée au bras de Kenan, elle n’ose pas regarder vers l’estrade. Elle est tendue, Sissi, sous pression. Sa mère avait eu des réactions inédites avec elle, profondément angoissantes, ce dont elle n’osait parler à personne. « Je vous invite à prendre place où vous le souhaitez, ce soir toutes les barrières tombent, nous fêterons la magie d'une manière générale. » Elle se laisse guider, parce qu’elle n’est pas sûre de parvenir à faire un choix dans une période où elle se sentait aussi vulnérable que réduite à l’état de chair fraîche pour Mangemorts en quête de recrutements intempestifs. Il n’y avait pas que des avantages à être associées à Irvin et sa famille, à cette Marque que beaucoup de Rackharrow portaient. « Monsieur, est-ce que vous préférez que je reste un peu à l'écart ? » La question est posée sur un ton bien différent de celui qu’elle utilisait autrefois, elle n’est plus l’amie de Circée, elle est la future belle-fille et cette situation l’enferme dans une éducation stricte, dans des leçons qu’elle avait eu de son père.

SISSI : #477C64 - DAKSHA : #A8A8A8 - FOURCHELANG : italiques.
© Starseed



Open your eyes, i'm all a disguise.
I carry on like a princess, ⊹ but man i've got them fooled cause underneeth my business I'm cold, I'm hard, I'm cruel. Never gonna put a spell on me, never ever gonna bring me back, never gonna make me be something I'm not because i'm evil. (anaëlle)



Parchemin envoyé Dim 16 Oct - 23:32

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
EVENT #7
-let 'em burn-

Avec Tybalt (7 ans) et Jasper (4 ans)
Pourquoi avait-il accepté de prendre ses fils avec ? Il se le demandait. Il n’aurait pas dû se laisser avoir par les yeux de chiens battus. Depuis le temps qu’il y avait le droit, il aurait dû développer une résistance à cette attaque ! Mais non, il n’avait eu aucune chance de lutter. Il avait deux boules d’énergies à tenir tranquille, une par main. Heureusement, Jasper était plus calme que son aîné… Il ne tiendrait pas avoir deux hyperactifs casse-cous. Bon, avec de la chance, les garçons allaient bien vite s’ennuyer et vouloir rentrer. Ce n’était pas le genre de soirée faite pour les enfants… Il salua quelques connaissances d’un sourire et d’un petit coup de tête. Non, il ne lâcherait pas les mains de Jasper et Tybalt de sitôt ! Il n’imaginait pas la catastrophe qui pourrait se passer ! Lui, papa anxieux ? C’était un euphémisme. Il était le pro pour imaginer les scénarios catastrophes en toutes circonstances. Le parent rationnel, cela n’avait jamais été lui… c’était le rôle de Tilly… Mais elle n’était plus là.

Il crût reconnaître Erzsébet Grimstone plus loin, il irait certainement la saluer lorsqu’il en aurait l’occasion. Elle n’était pas si effrayante qu’on le disait, en tout cas à ses yeux. Etrange, certes, mais pas forcément mal intentionnée. Il préférait juste lorsque que son serpent n’était pas dans les parages. Il réussit à empêcher de justesse que Tybalt attrape un verre de vin. Venir ici était une mauvaise idée. Très mauvaise idée. Il voulait passer du temps avec ses garçons mais ce n’était certainement pas la meilleure façon… Note pour la prochaine fois : ne pas céder aux yeux de chiens battus. Il devait tout de même admettre que c’était une bonne raison pour sortir leurs petits costumes. Ils étaient adorables même s’il n’y avait aucune chance que leurs vêtements restent propres et entiers jusqu’à leur retour à la maison. En entendant l’annonce, il ne tarda pas à rejoindre une des tables et à installer l’aîné de ses fils à côté de lui, Jasper sur ses genoux… trop timide pour accepter de s’asseoir trop loin de son père alors qu’il y avait trop d’inconnus autour. « Dis papa, pourquoi tout le monde est habillé comme à l’enterrement de maman ? » Comment ne pas être mal à l’aise avec un telle question de la part de votre enfant. Que pouvait-il bien lui répondre ? Tybalt et ses questions… Il lui fit un petit sourire gêné. « C’est compliqué Ty… » A peine les mots sortis, il fit une moue. Tybalt testait quand son père lui donnait cette réponse. 

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 0:20

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Event 7 - Samain
« I'm not ready » - Theodore Roosevelt.

Créature farouche que tu étais, c’était prêté à l’excessive de la société le temps d’un événement. Depuis plusieurs jours tu te terrais dans le chemin de travers, entre la librairie et ton logement sans prendre le temps de discuter ou de te détourner le temps d’un soir pour des loisirs. Non, tout n’était que routine, tout n’était que solitude et surtout que terreur dans ton coeur. Alors ton père qui connaissait bien sa fille, t’avait tiré gentiment par le bras, te demandant de l’aide pour venir à l’élection. Il mentait tu le savais, il avait beau ne plus être tout jeune, il n’était pas rendu au stade ou il avait besoin qu’on l’assiste.
Un mensonge donc, que tu avais accepté de croire pour, essayait quelques instants de te changer les esprits.
Docile sorcière tu avanças lentement lorsque ton père et toi vous fîtes votre entré dans la pièce remplit de siège majoritairement vide. « Je vais devant, tu viens?» il t’avait déjà forcé la main pour que tu l’accompagnes et dans un élan de gentillesse il te laissait ainsi le choix, celui de t’installer ou tu le souhaitais, il ne cherchait pas à t’imposer sa présence, il voulait juste que tu sortes, que tu cesses de te laisser entrainer dans une routine bien trop rythmé. « Je vais plutôt rester ici» laissas-tu échapper de ta bouche dans un murmure enfantin, et tu désignas la dernière rangée, tu ne voulais pas te faire remarquer, tu voulais simplement écouter ce qu’ils avaient à dire rien de plus. Tu cherchais à te faire petite, tu détestais l’attention que tu subissais depuis plusieurs semaines. Alors dans le silence tu viens prendre place sur une des chaises, et tu attendis que tout commence.
Tes mains vinrent nerveusement se croiser contre ton buste, si l’on était observateur, c’était le genre de posture que l'on adoptaient lorsqu’on cherchait à se mettre en retrait, qu’on cherchait à se protéger. Mais ce n’était pas ce que tu faisais depuis plusieurs jours, chercher à te mettre en retrait dans le vain espoir qu’on t’oublie. C’était pour ça que tu tremblais, même en étant dans le ministère de la magie, non . Tu avais constamment peur et rien ne semblait réussir à t’apaiser.
Primrose: seangreen - Mr Flourish ( Angus ) : Snow
© Starseed
Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 0:22

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 

Morgana Evans & Mrs Borgin

Event n°7 - Samain


On frappe à sa porte aussi vite qu’elle venait de remontrer de la boutique, il y a peine cinq minutes. Quand elle ouvre, elle déglutit mal, s’étouffant, passant délicatement sa main devant sa bouche, détournât la tête. « Je vous ai fait peur Miss Evans ? » Évidemment qu’il lui avait fait peur, c’était normal après tout, elle ne s’attendait pas à voir son patron ainsi, devant sa porte. Lui qui ne devait pas venir. Quand elle arrive à reporter son regard sur l’homme, il lui tend un paquet, carré, un papier de soie vert semble en sortir. Elle le regarde interdite, elle ne sait pas vraiment de quoi il s’agit quand il la presse. « Vous n’ouvrez donc pas ? » Si évidemment qu’elle ouvrait. Levant le couvercle, c’est une paire de gants en cuir et un béret rouge qui est dans la boite. Elle le regarde avant de retourner son regard sur ce qu’elle vient de recevoir. Articulant difficilement. « Je… Merci. » Elle ne sait finalement que dire oui, quand il lui demande de se rendre avec lui au Samain.

Elle ne sait pas vraiment pourquoi, mais c’est bien accroché au bras de Mr Borgin qu’elle entre au Ministère de la Magie. Elle n’avait pas le souvenir d’y être déjà allée. Mais la princesse charlotte qui n’était jamais allée dans le monde magique de sa vie avait bien franchie des étapes entant que Morgana Evans. Un sourire, elle ajuste sa veste en damier noir et blanc, une robe noire basique qu’elle porte s’accorde finalement bien avec les gants et le béret qu’elle a reçu. Un sourire, puis elle se figent, serrant ses doigts contre le bras du cinquantenaire. Elle n’aimait pas la foule – dans cette identité comme dans celle de Charlotte — Princesse ou non, elle détestait toujours les réceptions. Quand elle jette un regard paniqué sur la foule, une pique la prend dans le crâne, quand elle aperçoit Ozzy. Évidemment depuis le sort d’Oubliette, elle ne se souvient plus de qui est qui ? Ses seuls souvenirs sont ceux de Mr Borgin et des bons soins qu’elle a reçus quand elle est devenue semi-lycan. Défaut et tare dans le monde magique, elle ne pensait pas être une née moldu dans un monde bourgeois de sorciers de sang pur ou de riche sang-mêlé.

Pourtant, elle ne se rend pas vraiment compte de sa posture presque parfait de son éducation de noble lambda, elle lâche le bras de Mr Borgin pour porter son regard sur tout ce qui bouge, sur tout ce qu’elle peut entendre. Quand un petit garçon demande à son père pourquoi tous sont vêtus comme à l’enterrement de sa mère, elle grimace ladite Morgana. Elle ne sait pas vraiment comment, mais plus ouverte, elle vient s’assoir à côté de Tybalt, souriante. Elle ébouriffe les cheveux du jeune garçon un instant avant de répondre clairement et doucement. « C’est parce que les gens ne savent pas s’habiller autrement que comme ça, c’est ce que voulait dire ton Papa j’imagine. » Elle cherche le regard du dit père, alors que Borgin la surveille non loin, que quelques mangemorts au courant de sa véritable identité la surveillent au loin. Elle sourit faiblement, posant ses mains sur la table. « Mais tu sais ce qu’on fête ce soir petit ? » Au moins que quelqu’un lui explique ce qu’était le Samain.

Mr Borgin : #006666
Morgana/Charlotte : #663366
AVENGEDINCHAINS
Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 12:00

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 17/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1003 hiboux. J’incarne : Felicity - Perfect - Jones , et l’avatar que je porte a été créé par : un créatueur de Bazzart que je remercie. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Skander Lupin, Gideon Peverell & Avia Spudmore Je parle en : #663366



Je suis âgé de : 29 années fanées, autant d'années à se fourvoyer au nom d'une famille qui n'a fait que se servir de moi. Je n'ai jamais été aussi vivante que ces dernières semaines, libérée délivrée. , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : une ancienne mère maquerelle, mais maintenant je travaille comme potionniste "Aux Fleurs de Luz". J’ai juré allégeance : à personne, je suis complètement perdu(e) et je ne sais pas sur quel pied danser, ni à quels saints me vouer. Côté cœur, : veuve depuis d'une année, et je ne regrette pas sa mort. Les rumeurs vont de bon train à mon sujet, mais je reste libre et l'amour de ma vie est une petite fille aux grands yeux verts. Champ Libre :




malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
SAMAIN - ATRIUM DU MINISTERE
Les mondanités c’était toute la vie d’Astraea Black, enfin Potter-Black. Elle n’aurait dû s’appeler que Potter des suites de son mariage mais les règles et les us devaient encore faire d’elle – pour son plus grand dégoût – l’une des tenancières de ce bordel et le nom de Black devait y être rattaché, sans doute pour inspirer la crainte. Elle était douce Astra, du monde que l’on ne mettait pas en péril ce qui lui était cher. Mais ses mœurs à elle, ils changeaient progressivement, elle ne tolérait plus d’être une marionnette dans les mains de sa famille, mais elle n’était pas encore capable de le dire à voix haute, cette conviction intime l’aiderait peut être un jour à s’en sortir. Elle se serait bien passé de cette sortie, à sept mois de grossesse, elle avait d’avantage l’impression d’avoir envie de passer sa soirée à dormir tranquillement, se reposer plutôt que de se pavaner dans une robe inconfortable sur des talons. Mais elle n’avait pas eu le choix de venir représenter les Black ce soir, dieu sait où étaient sa mère, Artemisia et Arsenius pour être à un endroit « plus important ». Mais elle n’était pas dupe Astra, plus maintenant, c’était en rapport avec les mangemorts dans lesquels elle ne s’était jamais engagé, trop faible pour supporter la pression selon son père, aujourd’hui Astra pouvait dire qu’elle ne le voulait simplement pas.

Il devait y avoir des Black ce soir, elle et son père, cela faisait deux représentants. Elle n’était  pas là de gaité de cœur, mais elle avait fait l’effort comme toujours. Pour eux, comme toujours. L’effort dans la présence, l’effort dans le physique. Elle aurait préféré resté mal coiffé dans son lit plutôt que de lâcher ses épaisses boucles brunes, rester sans maquillage plutôt que d’user de celui-ci pour paraitre rayonnante, elle aurait préféré laisser ses bijoux à la maison plutôt que devoir les étaler comme pour affirmer la suprématie Black, et finalement elle aurait préféré un pyjama plutôt que cette robe noir à la taille empire qui laissait bien deviner l’avancement de sa grossesse. Elle est au bras de son époux quand le Ministre – l’escroc bâtard selon elle les invite à prendre place. « Je n’ai aucune envie de mettre un pied dans ce nid à vipère. » lâche-t-elle à l’attention de Theodore. Elle n’avait aucune envie d’être là ce soir, trop fatiguée peut être. Ou bien las d’être l’instrument de sa famille.Elle lève ses prunelles vertes vers son époux, cet homme qu’elle avait aimé, puis détester de tout son être. Maintenant tout était différent, là où ils auraient dû se trouver à la suite logique des choses mais en empruntant nombre de chemin détournés.


When everything turns to black

All the rules are changing now You're living in sin Everything around you is caving in All you're holding on to Slipping like water through your hands.

Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 12:12

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 17/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 261 hiboux. J’incarne : Benedict Cumberbatch , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Skander Lupin, Avia Spudmore, & Astra Black. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 37 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : écrivain magique, et expert en histoire de la Magie, avant la fermeture de Poudlard j'y enseignait cette fabuleuse matière. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres mais sans être mangemort parce que c'est ce qu'on attend de moi. Au final, je ne fais que suivre, sans réelles convictions. Côté cœur, : je suis un éternel célibataire, ma mort prochaine pour seule compagne. Enfin j'ai été récemment fiancée à une créature répondant au nom de Nerissa Carrow, si la mort sera ma compagne éternelle, peut être sera-t-elle une compagne comme une autre.
malle
raise your wand
 
SAMAIN - ATRIUM DU MINISTERE
On pouvait presque affirmer qu’on l’avait trainé de force ce brave Archibald Peverell, les fêtes, les soirées, depuis le fiasco du bal du ministère à la fin de l’hiver, la rupture de ses fiançailles il n’avait pas vraiment envie de fréquenter le gratin sorcier. Pas le moins du monde, il se fichait de leur jugement, trente années qu’on le jugeait comme l’infirme Peverell alors… il y avait bien longtemps que le regard des autres ne l’intéressait pas le moins du monde. Il aimait l’idée d’être ce qu’il voulait être pour sa propre personne, pas pour les autres. Ce fut assez inédit de voir Antioche Peverell et son fils aîné débarquer côte à côte dans cette soirée. Ce qui étonnait le plus c’était l’absence d’autre membre de sa famille, mais il se souvenait alors de leur marque sur l’avant-bras, et il semblait soudain logique que quelque chose se prépare. Mais, ce n’était pas sa guerre à Archie. « Je ne vous ferais pas honte plus longtemps. » Lâche-t-il à l’attention de son père et de sa belle-mère, le sarcasme dans l’intonation, il croise alors le regard noir de son père, ignorant totalement dès lors sa belle-mère, et il disparait alors dans la foule.

Il aurait tant aimé qu’une de ses sœurs soit là, n’importe laquelle, il ne faisait pas de différence, au moins il aurait eu quelqu’un pour médire à ses côtés toutes la soirée, nulle doute que Lavinia aurait été la plus à même à médire, c’était dans sa seconde nature. Il reste en retrait tandis qu’il voit son père aller saluer diverses personnes, faux cul à l’extrême.  Le Peverell avait été surpris de ne pas le voir se présenter, mais il se disait qu’il prenait peut être de l’âge… Archie lui cherche sa place, l’élève du fond du cours c’est ce qui lui ressemble le plus, il s’avance vers la dernière rangé quand il voit assi Primrose, que l’on pourrait dire sa « libraire préférée », un petit bout de femme parfaitement attachant. « On ne serait pas mieux à feuilleter un bon livre plutôt qu’à devoir resté écouter cette tragi-comédie politico-dramatique ? » Lance alors Archibald un sourire aux lèvres quand il arrive près d’elle. « Je peux ? » demande-t-il alors en désignant la chaise vide à ses côtés ?
Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 18:49

avatar
avatar
profil
Je suis : Littlefoot , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 05/09/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 242 hiboux. J’incarne : Taylor LaShae , et l’avatar que je porte a été créé par : bazzart . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Jemima R. Yaxley & Adeline Lovegood Je parle en : #666699



Je suis âgé de : 24 balais , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : J'étais Botaniste à l'hôpital Ste mangouste, maintenant je suis en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, mais entre nous c'est un camp comme un autre, je ne sais plus en quoi croire, à cause d'eux, je suis en fuite. Côté cœur, : Ex copine de Drewall E. Lupin, maintenant il paraît que j'ai un coeur de glace Champ Libre : .
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Samain - Event 7
Neutre et sorciers
sans camp précis
"One of the reasons people hate politics is that truth is rarely a politician's objective. Election and power are  - Cal Thomas

Je n'avais jamais aimé la politique. Pour moi les élections c'était toujours un bal de belle promesses qui n'allaient jamais être réalisé. Comme c'était ma première élection en angletterre, je me devais bien de porter une attention particulière aux nouveaux candidat. Je n'avais pas envie de voir un mangemort de plus nommé ministre. Mon vote n'allait compter que pour une seule voix, mais c'est ensemble que nous avions le pouvoir de changer le monde magique. C'est probablement pourquoi j'avais décidé de me présenter au ministère de la magie. J'avais envie d'entendre ce que chaque partie avait de positif à dire. Voldemort était mort ! N'était-il pas temps d'écrire une nouvelle page de l'histoire ? D'avancer vers le changement ? J'étais arrivé très tôt et j'avais eu la chance de choisir ma table. J'avais fait un effort et j'avais acheté une robe d'un grand designer sorcier pour l'occasion. Aujourd'hui c'était le samain et le samain c'était aussi un jour où je ne travaillais pas. Enfin une journée de congé ! J'avais entendue dire que les fêtes sorcière précédente avaient toujours mal tourné et je me demandais si celle-ci allait également prendre fin avec la mort d'une personne importante.

L'annonce avait été faite. La soirée allait bientôt commencer. « Dis papa, pourquoi tout le monde est habillé comme à l’enterrement de maman ? » Un sorcier venait de rejoindre la table voisine avec ses deux enfants. Je ne voulais pas écouter leur conversation, mais les tables étaient si près l'une de l'autre qu'il était bien difficile de ne pas porter attention. La réponse de l'homme ne m'avait pas surprise. La mort c'était compliqué et l'expliquer à des enfants devenait quelque chose d'encore plus complexe. Je me retournais lentement avec un jolie sourire aux lèvres. « Je crois que j'ai quelques friandises en trop. » Je regardais le papa, « Vous n'y voyez pas d'inconvénient ? » demandais-je avant de procéder. Je ne voulais pas m'attirer les foudres de ce dernier, mais je me disais que des bonbons c'était une bonne distraction pour des gamins de leur âge. Eh puis, cela donnerait quelques minutes de répit à leur père qui ne semblait pas très à l'aise de répondre à leurs questions existentiel et délicate sur la vie.
Made by Neon Demon





The streets are not safe anymore ! I will fight until i die ! Yes, i will fight because blood doesn't matter. Everyone deserve peace. - Dahlia

Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 23:06

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
EVENT #7
-SAMAIN -

31 OCTOBRE - 20H00

C'est la fin du mois d'octobre, le dernier jour, les sorciers ont une autre manière de le fêter que ce qu'elle a connu durant dix ans. Ils sont bien loin de cogner à la porte pour réclamer des bonbons, déguisés, bien loin de regarder des films d'horreur pour se donner peur et se mettre dans l'ambiance. Ayant pu le faire de nombres fois avant d'aller à Poudlard, Priscilla a toujours trouvé les deux bien différents. Encore plus ce soir où c'est des élections. Cela casse un peu tout ce que représente la Samain selon elle... mais c'est toujours mieux que la violence qu'il y a cette nuit depuis la Purge. En espérant que le tout change cette année. Bien habillée, elle a beaucoup de choix avec les différentes robes qu'elle a pu mettre au fil des dernières années lorsque son mari était toujours vivant, elle fait son entrée au Ministère de la Magie, suivant les sorciers en avant d'elle. Elle n'est pas parmi les premières et si elle se fit à ceux derrière elle, elle n'est pas non plus la dernière.

Ramsey fait un discours, indiquant que tous pouvaient se mélanger, que les tables ne soient pas attribuées. C'est nouveau et inattendu. Elle espère ne pas se retrouver entourée de mangemorts de manière involontaire. Elle marche dans la salle, les tables se remplissant de plus en plus. Elle fait un petit signe de tête à Sissi qu'elle voit au loin, qui est déjà bien accompagnée, et elle regarde les tables qu'il y a, certaines pleines, d'autres non. Elle s'approche d'une table où il y a un jeune homme, Seth, seul. — Je peux ? lui demande-t-elle, pointant une chaise à la table où il est installé. Peut-être qu'il attend d'autres personnes et que la table va être pleine. Ce n'est pas  le cas. Elle le remercie tout en lui souriant, s'installe à quelques chaises de lui, et continue de regarder autour d'elle, perdue dans ses pensées. Elle sait pour qui voter, elle ne sait juste pas si cela va rester anonyme grâce à la magie. Elle ne s'est jamais vraiment intéressée à la politique. Elle reconnaît tout de même son importance. Peut-être qu'ils peuvent tout savoir et ça, ça jetterait en l'air ses années à faire semblant qu'elle approuve la situation actuelle. Le double-jeu, c'est rarement facile.

Elle se retourne vers le jeune homme. — Je suis Priscilla. se présente-t-elle. Tant qu'à passer elle ne sait combien de temps à la même table que lui, autant faire le minimum pour se présenter.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Mar 18 Oct - 19:50

avatar
avatar
profil
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/09/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 599 hiboux. J’incarne : Gemma Aterton , et l’avatar que je porte a été créé par : crack in time . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange Je parle en : #B7CA79



Je suis âgé de : 30 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : en fuite, ex professeur de soin aux créatures magiques et ex prostituée J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis célibataire
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
SAMAIN - Seule
Elle en avait clairement assez de devoir vivre enfermée à Poudlard, surtout qu’elle avait obtenu sa liberté, on la lui avait donné, elle n’était pas censée être recherchée. Pas pour « Propriété de la Main Noire » surtout…ce n’était pas un argument valable. Alors elle avait été se balader du côté moldu et avait acheté une perruque blonde. Elle essayait de se grimer pour sortir en toute sécurité. Elle aurait peut-être dut se trouver à Poudlard, mais ce n’était pas son tour de garde et elle ne doutait absolument pas qu’ils étaient tous assez grands et compétents pour faire sans elle. Elle avait gardé sa baguette avec elle tout de même, elle tentait le diable en sortant ainsi, mais elle n’était pas totalement folle tout de même. Mille galions, ce n’était pas rien pour les personnes qui n’avaient plus rien actuellement à cause du ministère.

Elle était entrée dans l’Atrium ou elle avait été méchamment blessée il y a presque un an. Elle en eut des frissons dans le dos. On n’oubliait pas comme ça un attentat à la potion explosive, pas quand on était dans les premiers de la file. Elle enfila des lunettes à grosse monture noire sur le nez et se tint un peu en retrait, observant autour d’elle. Ils furent inviter à s’assoir, les chaises raclaient le sol magiquement, elle se dirigea vers une table proche d’un mur. Les tables étaient très grandes et elle ne doutait pas qu’elle aurait des voisins, mais plutôt éloigné de l’action, elle espérait qu’il n’y aurait pas trop de mangemort ou d’attention sur elle. Elle prit place, face à la salle, dos au mur et commença à triturer la longueur de sa nouvelle chevelure blonde. Elle appréhendait grandement la suite. Mais il n’y avait pas de raison que ça se passe mal, il y avait des enfants, des vieillards et logiquement l’attention était sur les candidats à l’élection sur l’estrade. Elle entendit des pas se diriger dans sa direction et elle baissa la tête, un peu inquiète à l’idée qu’on la reconnaisse.


Styx - La plus belle catin de la maison close - dixit Astraea Black
- C'est la catin la plus chaude de Londres - dixit Murphy Camlann

Styx Frye recouvre sa liberté et redevient Alienor Rosier


Parchemin envoyé Mar 18 Oct - 20:50

avatar
avatar
profil
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 12/05/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1292 hiboux. J’incarne : Hugh Jackman , et l’avatar que je porte a été créé par : Shad . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Alienor Rosier, Athelstan Lestrange Je parle en : #7d748f



Je suis âgé de : 45 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : gérant de Cornucopia et créateur d'objets ensorcelé de magie noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : je suis veuf avec...quelques enfants
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
SAMAIN - Avec Kenan, Circée et Sissi
Une fête. Bon Samain se fêtait chez les Rackharrow. Ils organisaient en général quelque chose de bien sombre, comme un culte pour les éternels qu’ils convoquaient. Mais cette année…Non cette année était différente. Ils avaient été soupçonnés suite au solstice et le patriarche avait décidé que sortir et fêter avec les autres sorciers était quelque chose d’indispensable. Alors Irvin avait essayé de motiver ses enfants.  Ses enfants…tout devenait si particulier…Son fils allait se marier, sa fille faisait tout dans le désordre. Ne restait que sa nièce, qui pour le moment, continuait à faire les choses dans les règles.

Ils étaient venus tous ensemble au ministère de la magie. Irvin ne cessait de jeter des coups d’œil à sa fille. Elle ne lui avait rien dit…mais Avia oui. Il brûlait de discuter avec elle et de mettre les choses au clair. Il avait peur que ce ne soit ce fichu Lupin et il se faisait la promesse de lui faire comprendre les ennuis qu’il avait créés la prochaine fois qu’il le verrait. Il reporte son regard sur ce qui l’entoure. La décoration est belle et il y a du monde. Il écoute silencieusement le discours du ministre de la magie par intérim. Ils sont ensuite invités à prendre place. Il se dirige donc vers la table la plus proche, actuellement libre. Il tire sur les manches de sa chemise qui dépassent de sa veste. Il fait signe à ses enfants de choisir une place. « Monsieur, est-ce que vous préférez que je reste un peu à l'écart ? » Il est intrigué et regarde la jeune fille. « Pourquoi cela Erzsébet ? » Il désigne une place aux côtés de son fils. « Tu es la bienvenue à notre table voyons. » Il prend place et reporte à nouveau son regard sur elle. « Sauf si tu ne le souhaites pas, je ne peux te forcer. » Il regarde l’estrade. « Après tout, ta mère se présente il me semble. Je peux comprendre que tu souhaites te rapprocher et être avec elle. » Il jette un regard à son fils. « Je pense que Kenan saura se passer de toi le temps d’une soirée, ne t’inquiète pas. » Il la regarde à nouveau et…tente de lui sourire. Il avait l’impression que cela faisait longtemps qu’il n’avait pas souris.




Parchemin envoyé Mar 18 Oct - 21:21

avatar
avatar
profil
Je suis : Roxanne , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 16/06/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 246 hiboux. J’incarne : Danielle Campbell , et l’avatar que je porte a été créé par : class whore, signature par astra et tumblr pour les gifs, Skander&Aoife pour les bannières . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alea Umbridge Je parle en : #996666

gif par hqgifhunts (tumblr)

Je suis âgé de : 23 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : En fuite pour m'être sauvée d'Azkaban. J’ai juré allégeance : à l'Ordre par défaut car on m'a dénoncé et ils sont ceux qui m'ont accueillit. Côté cœur, : Célibataire Champ Libre :            
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

Event #7

Samain


Aujourd’hui, j’étais en charge de fermer la boutique à 17 h. Mais même s’il n’y avait plus de clients après cette heure, ça ne signifiait pas non plus que je n’avais plus aucune tâche à faire. Je devais nettoyer quelques cages ainsi que le plancher, nourrir les hiboux et puis en soigner quelques-uns. Je n’allais pas partir d’ici avant 19 h 30. Et puis, tant qu’à être sur le chemin de traverse, j’irais ensuite au ministère pour la soirée organisée en ce 31 octobre. Je m’étais emmené des vêtements de rechange, afin de me préparer à la boutique après mes heures de travail. Bien sûr, j’en avais avisé le patron, qui s’en fichait royalement. Pour rien au monde je n’allais rater cette soirée en l’honneur de la magie. En plus de célébrer la Samain, c’était aussi une soirée importante pour l’élection d’un nouveau ministre de la magie. Le sorcier choisi aurait le sort du monde magique entre ses mains, ce n’était donc pas une mince tâche. Bien que je ne sois pas une grande fanatique de la politique, je comprends quand même que chaque vote est important. Je n’ai pas envie qu’on donne le pouvoir à n’importe qui après tout! Si ça pourrait être une personne neutre, ne faisant partie ni des Mangemorts, ni de l’Ordre, ce serait parfait. Un bon leader ne doit pas avoir de parti pris. J’ai hâte d’en découvrir un peu plus sur les candidats, mais je ne me fais pas d’idées : je sais qu’ils présenteront sûrement assez de promesses vides aussi dans leur discours.

Une fois arrivée dans le grand hall, je n’ai pu m’empêcher d’être ébahie par l’organisation qui avait été faite. La décoration était simple, mais de très bon goût. Un grand nombre de citoyens sorciers était déjà arrivé, plusieurs personnes étaient dispersées autour de différentes tables. J’étais un peu intimidée, je ne savais pas où aller et je n’étais pas très douée pour m’imposer dans une conversation. Je n’ai pas eu le temps de me poser plus de questions, puisque Ramsay prit la parole. Il avait tout d’un grand parleur et il était très doué à ce jeu. Du coin de l’œil, j’ai aperçu une table encore libre et je suis allée m’y installer. Je serais sans doute rejointe par d’autres sorciers d’ici quelques minutes. Je balayais la salle de mes yeux, tentant de discerner quelques visages qui m’étaient familiers. Il semblait que peu de gens que je connais ne soient arrivés encore. Je me sentais bien petite sur ma chaise dans le fond de la salle. Je tentais de me concentrer sur la table surélevée, où les candidats étaient assis. L’un d’eux serait notre prochain ministre!


AVENGEDINCHAINS & oliviacookeworld (tumblr)


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.

Parchemin envoyé Mar 18 Oct - 21:28

avatar
avatar
profil
Je suis : Bella , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/05/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 659 hiboux. J’incarne : Lily Collins , et l’avatar que je porte a été créé par : @Bazzart JUGBAND BLUES. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Bellamy Malfoy Je parle en : #663366, et Pan l'éternel parle en #669933



Je suis âgé de : 22 ans maintenant, voilà le temps qu'elle fait honte aux siens par son comportement, mais elle tente de remonter la pente. Mais le temps des regrets et de la honte est terminé. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : créatrice d'objet de magie noire, elle est capable d’ensorceler une petite cuillère pour une faire une arme de destruction massive. Ce n'est pas totalement vrai, mais c'est presque cela. J’ai juré allégeance : à personne, cette guerre ne me touche pas, ne m'intéresse pas. Côté cœur, : il est brisé mon coeur. J'ai trahi l'homme que j'aime et j'ai perdu le père de mon enfant, mon premier amour. Il est à la dérive, en centaines de morceaux , irréparable et perdu à jamais. Champ Libre : Elle possède la Magie des Rackharrow, son éternel se nomme Pan et ressemble - s'il vous laisse le voir - à un énorme Main Coon avec de grands yeux luisants et une belle dentition à faire pâlir un dragon.

Elle est maman d'une petite bâtarde de sang pur, Nepthys Rackharrow, jamais l'enfant ne portera le nom de son père. Il lui porterait préjudice. Elle préfère qu'elle porte son nom et qu'il suive la voie des Rackharrow plutôt que celle des Lupin.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
SAMAIN - Avec Kenan, Irvin et Sissi
Samain, c’était habituellement une fête qu’elle passait avec les siens, les éternels, et tout le reste. Cette année Circée aurait été tenté de le passer seul dans sa chambre, ou avec Lothar comme celui le lui avait proposé, et avec le reste des membres de l’Ordre, mais manger et se regarder toute la soirée en chien de faïence avec Skander n’était peut-être pas une option acceptable. Mais au final, elle n’avait pas eu le choix : soirée au Ministère pour les élections. Pour réparer les choses, pour palier aux soupçons qui s’étaient posés sur eux lors du Solstice.  Le « tenue correcte éxigée » avait fait bondir Circée qui bondissait pour un rien ces derniers temps, faute aux hormones. Elle se demandait comment jusqu’ici aucun Rackharrow n’avait réussi à être au courant. Elle avait donc opté pour quelque chose de simple, une robe noire, resserrée sous la poitrine, une taille empire, ample, et apte à cacher ce qui commençait à son grand damne à prendre forme.

Elle n’ouvre pas beaucoup la bouche Circée depuis tout à l’heure, si ce n’était pour se plaindre. Les hormones avaient augmenté son niveau de « peiniblitude » à un stade assez élevé. Elle s’assit alors à la table que lui indique son père. Elle se met à la gauche de Kenan, à la droite de son père. Entre les deux, elle pousse un soupire et pose un coude sur le table, avachie. « Monsieur, est-ce que vous préférez que je reste un peu à l'écart ? »  A moitié avachie, comme si à moitié couchée sur la table sa robe faisait son œuvre et cachait tout. Elle lève pourtant les yeux étonnés vers Sissi. « Pourquoi cela Erzsébet ? Tu es la bienvenue à notre table voyons. »  Elle était de la famille, enfin presque. Elle ne répond rien Circée. « Sauf si tu ne le souhaites pas, je ne peux te forcer. Après tout, ta mère se présente il me semble. Je peux comprendre que tu souhaites te rapprocher et être avec elle. »  La politique à Circée, le cadet de ses soucis. En ce moment, elle était peut être égoïste mais ce qui l’occupait grandissait sous son nombril. Et elle ne savait pas comment elle allait gérer tout cela, l’annonce, la certitude que les siens allaient la mettre à la porte. Elle réalisait que ce soir, c’était peut être la dernière fois qu’elle passait une soirée en « famille ». « Je pense que Kenan saura se passer de toi le temps d’une soirée, ne t’inquiète pas. » Elle pouffe Circée. Elle a accepté leur relation mais l’idée de voir Kenan se passer de Sissi lui parait saugrenue. Elle ne contrôle pas grand-chose Circée ce soir. Enfin, elle ne contrôlait plus grand chose dans sa vie d'ailleurs.

Mais elle n’avait pas envie que Sissi passe la soirée loin d’eux, parce qu’elle savait. Et ça, ça rassurait Circée de savoir que sa meilleure amie savait. Elle n’en avait fort heureusement pas informé Kenan, sinon, il y a bien longtemps qu’elle aurait eu une mise au point avec son frère, et elle l’en remerciait, elle savait que garder un secret n’avait rien de bien facile. Circée toujours à moitié couchée sur la table attrape le verre devant elle, et le porte à ses lèvres. Puis elle regarde le verre dégouté, « C’est infecte. » Maugrée-t-elle alors à voix basse. Tout avait un sale goût. « Tu devrais rester avec nous. » Maugrée-t-elle alors. Puis, elle se relève légèrement, mais pas trop. Puis elle dit à l’attention de Sissi, « Sinon Kenan va entrer dans un état dépressif profond. » Les hormones la rendent encore plus sarcastique que d’habitude, c’est dire. Elle n’a pas beaucoup de filtres habituellement Circée, mais là c’est encore pire. Elle fixe Sissi, mais son amie peu lire dans son regard « je t’en prie laisse-moi pas tout seul avec eux », leur cacher des choses ce n’était pas son fort, si habituellement elle arrivait à les éviter là… Sissi avait au moins une chance de l’aider à changer de conversation au cas où.



Il n'est pas d'ombres dans le noir. Les ombres sont les servantes de la lumière, les filles du feu. Plus vive est la flamme, plus sombres sont les ombres qu'elle projette. (...)



Parchemin envoyé Mar 18 Oct - 22:35

avatar
avatar
profil
Je suis : Roxanne , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 06/07/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 96 hiboux. J’incarne : Chloe Moretz , et l’avatar que je porte a été créé par : vinyles idylles et les gifs viennent de tumblr . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Magnolia Lupin Je parle en : #99ff99

gif par ms-moretz (tumblr)

Je suis âgé de : 23 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Employée au service de régulation des déplacements par cheminée, dans le département des transports magiques. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, sans être mangemort mais je collabore avec eux pour préserver mes intérêts personnels. Côté cœur, : Célibataire
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 


Event #7 - Samain

Une soirée au ministère était organisée ce soir. J’y étais invitée, comme à peu près tous les autres sorciers. Est-ce que j’ai envie d’y aller? Non pas vraiment. Mais je n’ai pas le choix, après tout je travaille au ministère et il était de mon devoir de participer à cette soirée électorale. Et puis nous avions été fortement encouragés à venir à la fête… C’était presque une obligation en fait! Nous allions élire un nouveau ministre, certes, mais aussi mon nouveau supérieur. Nous sommes tellement d’employés au ministère, que nous ne rencontrons jamais le ministre et il ne nous reconnait pas, mais ça reste mon patron. Et puis, c’était surtout une superbe fête pour souligner la Samain, l’une de mes fêtes préférées. Toutefois, porter le nom Umbridge dans une soirée n’est pas de tout repos. Ce n’est pas un nom bien accepté et plusieurs sorciers se contentent de me regarder comme si j’étais un déchet. Je reste forte et je ne m’enflamme pas, pour montrer que les préjugés ne sont pas toujours vrais.

Je suis arrivée pile au moment où Ramsay parlait. J’avais décidé de porter une jolie robe de couleur noir. Malgré sa simplicité, elle restait assez chic pour le genre de soirée. La salle était silencieuse, hormis celui qui avait pris la parole. Il y avait des sorciers qui semblaient boire ses paroles, alors que d’autres roulaient des yeux, ce qui était assez impoli. Je suis restée plantée près de l’entrée en attendant qu’il finisse de parler. Quand j’ai aperçu mon oncle tout près de moi, j’ai sursauté. Je ne voulais pas le voir, donc je suis partie me mêler à la foule. Cet homme est bien l’une des dernières personnes que j’ai envie de voir! Après tout ce qu’il nous avait fait subir à cause de sa trahison… Je ne voulais pas y penser, afin de ne pas gâcher ma soirée. Je fus rapidement sortie de mes pensées lorsque quelques collègues du même étage que moi sont venus me saluer poliment, tous s’étaient mis en beauté ce soir! J’ai parlé un peu avec eux, puis je me suis retirée pour aller m’asseoir. Ramsay disait qu’on pouvait se mélanger, et qu’on ne devait pas faire attention aux idéaux des autres. Je ne pouvais m’empêcher de penser que ça pourrait mal tourner tout ça. Mélanger des Mangemorts et des membres de l’Ordre, je ne suis pas certaine que ce soit la meilleure des idées. Non, je ne pense pas qu’il puisse y avoir une attaque sanglante. Je crois juste que plusieurs sorciers pourraient commencer à s’engueuler et à se lancer des piques. Ce qui peut être drôle à regarder, mais assez horrible à subir.
claude gueuse & chloemoretzdaily sur tumblr





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector. (c)neon demon

Parchemin envoyé Jeu 20 Oct - 0:58

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Samain - Event 7
31 octobre 1990
When days grow short and nights get cold; And autumn trees turn red and gold; Move, we may, through sun drenched days; 'Midst leaves and berries and bales of hay; In our hearts we feel the lure; Toward darkness, shivers and things not pure; While ghostly shadows creep slowly by; Spying on witches and brooms that fly; Icy fingers that grab their prey; And do bad things 'til night turns to day; Heed this plea to stay inside; Find covers and blankets and sheets to hide; Slowly this night will fade to day; And fiends and monsters will crawl away; Once a year, on this dank night; We'll shake and shiver 'til morning light - Denise M. Cocchiaro

Samain. D'ordinaire soirée de réjouissances, en quelque sorte, ce soir promettait d'être bien différent des autres. Ce soir, pour la première fois, Miss Heather Malfoy allait voter pour un nouveau ministre de la magie. Or il se trouvait que l'un des prétendants au poste était sa propre tante, Callidora Malfoy, et la jeune femme se devait d'être présente. Plus par nécessité que par envie, elle tenait à représenter sa branche de la famille, même si ses parents étaient également présents, afin de montrer qu'elle était . Sûrement peu de monde la connaissait, mais elle voulait montrer que les Malfoy n'étaient pas une espèce en voie de disparition, qu'ils avaient encore leur mot à dire et que la relève était présente. Sa présence allait-elle réellement faire passer tous ces messages ? Elle n'en savait rien mais ça ne coûtait rien d'essayer. C'est donc habillée d'une jolie mais simple robe blanche et chaussée d'escarpins argentés, ses longs cheveux blonds détachés et ses lèvres relevées d'un rouge vibrant qu'elle se rendait à cette soirée organisée par le ministère.

A présent sur place, l'idée ne lui semblait plus aussi bonne que lorsqu'elle s'était décidée à venir ; elle ne connaissait personne ou seulement de trop loin. A une table elle crut reconnaître un de ses cousins, un Flamel, avec ce qui semblait être sa progéniture et elle ne sut quoi en penser. Chassant l'homme de ses pensées, elle adressa un sourire à ses parents avant de les laisser, afin de trouver une table le temps qu'ils saluent leurs connaissances. Elle erra un peu, tentant vainement de reconnaître un visage ou deux dans la foule, avant d'apercevoir sa poupée, Magnolia Lupin.  Cela valait-il le coup de recevoir quelques commentaires désobligeants de son père quant au patronyme de sa camarade ? Sûrement. « Bonsoir, lança-t-elle à la jeune femme une fois à sa hauteur.  Puis-je me joindre à vous ? » Elle ne la vouvoyait que parce qu'elle n'était pas sûre que l'autre l'ait reconnue et attendit avec un joli sourire un peu faux sa réponse.
Made by Neon Demon
Parchemin envoyé Sam 22 Oct - 15:16

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Event 7 - Samain
« I'm not ready » .


Tu le sens ce traitre, ce lâche, ce corps qui se crispait au fil des minutes, qui se tendant à chaque seconde, ton corps était en alerte, prêt à te faire fuir si la nécessité le demandais, mais tu t’obstinais à résister, à contre dire ton instinct qui voulait que tu retournes dans un territoire connu et que tu estimais comme ta tanière, un endroit ou tu serais en sécurité. Un endroit ou même les prédateurs ne pourraient s’aventurer pour te capturer. Tu sursautas, lorsqu’une ombre s’approcha de toi, et poussa un soupir de soulagement quand la voix se fit entendre.« On ne serait pas mieux à feuilleter un bon livre plutôt qu’à devoir resté écouter cette tragi-comédie politico-dramatique ? »  Archibald.   « Je peux ? » S'il y avait bien un sorcier qui savait te faire oublier beaucoup de choses dans ta triste vie, c’était bien lui. Et s'il y avait bien une personne que tu souhaitais avoir à côté de toi dans un lieu public, c’était lui également. Car il était un sang pur, car il était un homme, car il était un sorcier, car il représentait beaucoup de choses que tu n’étais pas mais surtout car il affichait toujours une certaine joie de vivre. C’était ce qui te manquait dans ta vie, et tu admirais celle d’Archibald, qu’il affichait quotidiennement.
« Bien sur.» c’était une évidence que tu laissas glisser entre tes lèvres. Il était toujours le bienvenu à tes côtés. Aussi nerveuse pouvais-tu être. Car l’une de tes jambes tressautait nerveusement, un geste qui avait souvent le don d’agacer les autres, mais qui ne trahissait que le stress. Et tu n’arrivais pas à te contrôler. Accompagné de tes mains qui tremblait légèrement, c’était comme si tu avais la chair de poule. Mais tu n’avais pas froid, non tu restais simplement envahi par la peur des autres, la peur qu’on s’en prenne encore à toi. « Je dois bien le reconnaître, j’aurais préféré rester à la librairie. Au moins, les livres eux sont des histoires, on a conscience que ce n’est pas la réalité. Ici, je pense qu’on a probablement affaire aux meilleurs menteurs de notre société.» Car après tout ce n’était pas ça, la principale qualité pour se faire élire . Dire les mensonges les plus convaincants, car de toute manière les promesses ne serait jamais entièrement respectés.

Primrose: seagreen
© Starseed
Parchemin envoyé Sam 22 Oct - 19:24

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 916
malle
raise your wand
 
EVENT #7
-Samain-

31 OCTOBRE - 21H00
« Sorcières, Sorciers, merci de nous faire l’honneur de votre magique présence en cette soirée sacrée qu’est Samain. Si nous sommes réunis en cette veillée ancestrale, bon nombre d’entre nous portant les douleurs du deuil, c’est pour ne pas oublier la promesse qui vous a été faite : celle de la démocratie, d’une vie meilleure. Une démocratie promise dans le discours de mon regretté et estimé oncle, Balthazar Lestrange. C’est en son nom, et au nom des idées qu’il défendait que nous sommes réunis ce soir, dans un but unique : élire le représentant du Peuple sorcier en Angleterre. »  A ces mots, l’assistance salue alors cet élan de démocratie. Il laisse quelques secondes passer, savourant cette euphorie collective. « Parce que nous valons mieux que ceux que nous combattons et qui font porter le deuil à tant des nôtres, n’importe quel sorcier âgé de plus de dix-sept ans a eu l’occasion de poster sa candidature. Si nous sommes réunis dans ce temple de la démocratie en cette nuit magique, c’est pour vous présenter chacun des sorciers qui s’estime en mesure de porter vos attentes et vos exigences sur ses épaules. Qui estime être en mesure d’apporter le changement que vous attendiez. Nous leur avons donné la parole, à chacun d’entre eux... Qu’on leur réserve un tonnerre d’applaudissement je vous prie ! » Il montre fièrement de la main la table des candidats, les invitant alors à se lever pour savourer eux aussi cet engouement collectif.

Après que Ramsay Parkinson ait esquissé un signe de la main, un homme s’avance sur l’estrade, posant une étrange coupe au centre de la grande table. « Eh bien, laissons donc le sort et le hasard décider lequel d’entre eux sera le premier à dévoiler ses idées et ses projets ! » La coupe magique - qui n’est pas sans rappeler la Coupe de Feu du tournois des Trois sorciers - est alors déposée sur la table, aux côtés du candidat Zabini et, d’un geste de la baguette, l’homme fait cracher un nom à la coupe. « Ramsay Parkinson » dit alors le larbin à voix haute en montrant aux autres candidats déçus le nom du premier participant.

Le ministre par intérim qui s’était assis entre temps se leva, un grand sourire sur les lèvres. Il s’éclaircit la gorge et enfin se lança. « C’est avec un immense privilège que je vais m’acquitter de cette tâche ! » Dit-il alors, faussement gêné de passer le premier. Cette attitude fait sourire ses futurs électeurs qui voient ainsi en cet homme poindre un peu de modestie et d’autodérision. « Ma ligne de conduite est bien entendu la paix dans tout le royaume magique. » Il laisse un petit silence afin de permettre aux sorciers de réagir à ses propos. Qui ne voudrait pas de la paix ? « Il ne peut y avoir de paix tant que les responsables des attaques et des attentats courent encore. Je n’aurais de cesse de pourchasser chaque membre de l’Ordre du Phénix jusqu’à ce que justice soit rendue à chacune des victimes, à chaque famille endeuillée. » Cela provoque une réaction violente au niveau de l’assemblée. La plupart sont bien entendu d’accord avec ces propos et réclament une vengeance en bonne et due forme. Le larbin tente de calmer la foule. « Que chacun garde son calme, je vous prie. » Tandis que des voix commencent à s’élever. « Il est nécessaire de garder cette unité qui a jadis fait notre force, et je vous fais la promesse qu’avant les premières neiges de l’hiver, l’Ordre ne sera plus qu’une organisation insignifiante, et ne représentera plus nulle menace pour personne. Merci de votre attention ! » Sur ces mots, il reprend sa place, salué par un tonnerre d’applaudissements et d’acclamations en tous genres, puis laisse la parole au dirigeant des festivités. « Merci Mr. Parkinson. Buvons à présent afin de sceller ces promesses. » Les coupes se lèvent sur l’estrade des candidats et le peuple est invité à faire de même. Les liqueurs parfumées coulent alors le long des gosiers.

« Sans plus de transition, passons au candidat suivant. » Il fait un geste vers la coupe et un nouveau nom en sort, attrapé en plein vol par le maître de cérémonie. « Eszter Grimstone » A nouveau, il montre le parchemin. Une femme brune et élégante se lève alors, tout sourire. « Devons-nous laisser notre belle Angleterre aux mains de véritables esclaves ? » La foule réagit immédiatement à ses propos et un gros brouahah se fait entendre. Elle est alors obligée d’élever la voix pour se faire entendre. «Notre société se déchire, les sorciers de tous les milieux souffrent d’une situation inextricable et qu’ont fait mes prédécesseurs jusque-là, si ce n’est enfoncer la population dans la pauvreté ? Que gagnons-nous à écouter des hommes prêts à se laisser Marquer comme des animaux pour un soi-disant être supérieur ? » Un silence pesant tombe sur l’assemblée. Qui ne serait pas choqué par un discours si radical mené par l’ambassadrice, pourtant neutre de par son nom ? Une exclamation surgit de la foule : « Retourne dans ta cuisine, femme ! » Cela soulève de nouvelles exclamations, mais la candidate ne perd pas pied pour autant. «Je n’ai qu’une chose à dire : faites le choix qui n’impliquera pas de corruption, pas de soif de pouvoir ou de puissance, faites un choix de raison, sans laisser de place aux… » Elle est contrainte de s’interrompre : l’un des candidats vient de s’écrouler sur la table, dans une mare de sang. Gaëllys Peakes n’agonise déjà plus, emportée par une mort violente et rapide, probablement empoisonnée, à en juger par le sang qu’elle a craché avant de tomber raide sur la nappe d’un blanc jadis immaculé.

Cela lève les foules, des exclamations horrifiées s’élèvent des tables les plus proches, et bientôt tout l’atrium se met à paniquer, tandis que certains sorciers en suffoquent même, atterrés. Un sorcier commerçant sur le chemin de Traverses, Angus Flourish se lève brutalement, comme suffoquant soudainement. Il fait quelques pas vers une table où se trouve plusieurs sorciers, Irvin, Circée, Kenan, et Erzsébet, et il s'appuie alors sur l’épaule de Kenan Rackharrow avant de convulser violemment de vomir du sang sur la table, éclaboussant hélas de celui-ci ces mêmes convives. Il s’étouffe alors, et semble incapable de parler. Puis, il s'effondre soudainement, mort. Un vent de panique s’élève alors, il semble empoisonné. Madame Malfoy est affectée à son tour, prise d’une fièvre soudaine qui la fait délirer et la rend doucement dangereuse, sa baguette à la main. Elle lance des sortilèges de manière aléatoire, à travers toute la salle. Son mari est à ses côtés et appelle au secours. Personne n’ose l'approcher, et on s’exclame alors : « Que quelqu’un se débarrasse de la folle ! » (QU’ON LUI COUPE LA TETE #QueenOfHearts) Personne ne semble se soucier d’Harvey Zabini dont le regard menaçant se pose sur ses compagnons de table. D’un mouvement de la baguette, il scelle les portes de l’atrium. « Personne ne sortira tant qu’on n’aura pas trouvé les coupables ! » Dit-il après avoir jeté un sonorus. Sa voix couvre tous les hurlements et le silence se fait quelques instants. Les sorciers viennent de comprendre qu’ils sont coincés. Alors que certains pensent s’échapper par les cheminées, celles-ci explosent toutes, détruisant la dernière sortie possible et blessant plus ou moins gravement les sorciers à proximité. Les élections tournent au désastre, Samain ne semble finalement être un bon jour pour personne. #onpensaitquelepirec’étaitpoudlard

RÈGLES ET RECOMMANDATION :

Vous pouvez faire des RP aux alentours de 500 mots ; essayez de rester court dans vos réponses pour faciliter le RP. Il va y avoir une intervention de PNJ pour venir rythmer l’intrigue, car même si les choses ont dégénéré, nous ne souhaitons pas en rester là.

Pour ce deuxième tour, vous êtes clairement prisonnier, il y a panique et des sorts qui fusent. Vous pouvez jouer avec le dé pour voir si vous êtes blessés par l'un des sortilèges de Mme Malfoy.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 22 Oct - 20:12

avatar
avatar
profil
Je suis : WW. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 30/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 894 hiboux. J’incarne : Katherine McNamara , et l’avatar que je porte a été créé par : Gallifreys, Hishnack & Texas-Flood ♥︎ . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Nerissa Carrow Je parle en : #477C64 ainsi qu'en italique pour le fourchelang. Daksha s'exprime en #A8A8A8.



Je suis âgé de : 22 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Joaillère et chercheuse au département R&D pour le compte des Mangemorts. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, sans être mangemort mais je collabore avec eux pour préserver mes intérêts personnels. Côté cœur, : je suis mariée à Kenan Rackharrow et mère d'un petit Emrys âgé de quatre mois. Champ Libre :
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Event 7 - Samain
« A vote is like a rifle: its usefulness depends upon the character of the user. » - Theodore Roosevelt.

«
 Pourquoi cela Erzsébet ? Tu es la bienvenue à notre table voyons. » Elle est gênée. Elle serre sa prise autour du bras de Kenan, jetant un regard vers les candidats comme si ça avait une quelconque importance. Elle a peur mais n’en dit rien, n’en montre rien, il n’y a guère que le jeune homme pour sentir cette pression sur sa peau, cette façon de s’accrocher à lui comme si sa vie en dépendait. « Sauf si tu ne le souhaites pas, je ne peux te forcer. Après tout, ta mère se présente il me semble. Je peux comprendre que tu souhaites te rapprocher et être avec elle. » Sa mère se présente, un véritable affront quand on pensait au nombre de fois où elle avait interdit à sa benjamine de s’impliquer politiquement dans quelque affaire que ce soit. Le rictus est amer sur les lèvres maquillée d’un rose naturel. « Ma mère ne me veut pas à proximité. » C’est sec, ça tombe comme une sentence, alors bien sûr que Kenan saurait se passer d’elle, elle sait qu’il n’est pas dépendant mais elle se sent plus en sécurité là, auprès des Rackharrow. Circée finit d’achever ses réticences à s’imposer en prenant la parole. Elle est avachie sur cette table, dans une robe trop ample pour sa frêle silhouette, à offrir à qui le veut bien sa mauvaise humeur pour dissimuler ce qui se cache sous son nombril. Celle qui a besoin d’elle, c’est bien la jolie Circée, morte de trouille. « J’imagine que je ne peux pas abandonner ma future belle-famille, mh ? » Elle esquisse un sourire, Sissi. Elle croise le regard d’Irvin, toujours aussi embarrassée par cette idée. C’est vrai, c’est gênant non ? Elle ne se sentait pas digne de tout ça, digne de son seul fils, de sa famille tout entière. Que penseraient les grand-parents, d’elle ? Qu’elle n’a pas la réputation et les idéaux qu’il faut, elle en est certaine et pourtant elle s’assied à leur table. Ma petite, tu es fiancée, il faut assumer. « En tous cas ton frère a l’air clairement moins dépressif que toi. Hey, c’est Samain, souris. Tu ne voudrais pas être triste pour mon anniversaire ? » Okay, elle ne l’avait dit à personne mais c’était un moyen comme un autre de détourner l’attention de l’état nauséeux de son amie.

Le calme avant la tempête qui se déchaine, une tempête verbale de promesses absurdes. Les coupes se lèvent et si Erzsébet agit par politesse, elle n’a pas soif, elle ne porte pas le breuvage à ses lèvres, l’estomac bien trop noué. Les paroles de Ramsey Parkinson lui font bien moins d’effets que celles de sa mère osant qualifier ouvertement les Mangemorts d’esclaves. Le penser est un droit, le clamer est un affront quand Ekaterina avait déjà fauté. Morte de honte, elle ne veut s’empêcher de souffler : « Je suis tellement désolée.. » Désolée que son nom puisse devenir une source de problèmes. C’est à son tour d’avoir la nausée, de cette angoisse qui lui coupe la respiration. Elle voudrait bien partir mais elle ne peut pas s’échapper, pas maintenant. Et sa mère est coupée dans son discours par le premier mort. Gaëllys Peakes a rendu l’âme. L’horreur se répand dans la foule tandis qu’Erzsébet ne peut s’empêcher d’extirper sa baguette du pli de sa robe. Pourquoi fallait-il que chaque sortie devienne un enfer ? Un homme s’approche d’eux, chancèle, se rattrape à Kenan et convulse. Il vomit du sang à leur table, rhabillant de rouge la nappe et les tenues des Rackharrow - et la sienne, par la même occasion. Elle devrait être tétanisée mais elle ne pense qu’à une chose : se déplacer et protéger Circée, ce qu’elle fait immédiatement en écartant le corps inerte. Elle ne tremble plus, la gamine, elle reste froide et détache de cette enveloppe charnelle victime d’un poison violent. « Circée regarde-moi. Tout va bien ? » Elle s’est agenouillée devant la brune tandis que la foule s’agite, s’effraye, envisage de fuir. Sissi, elle aurait peur plus tard, elle subirait le choc ensuite, comme toujours. « Que quelqu’un se débarrasse de la folle ! » Un sortilège fuse au-dessus d’eux, les frôle de justesse. Les cheminées explosent, les blessés s’accumulent, plus rien n’a de sens et ils sont prisonniers de cet enfer, tous. « Protego. » C’est tout ce qu’elle parvient à faire quand un éclair rouge file droit sur eux.  

OUI ◊ Le sortilège fonctionne et évite à Circée, Kenan et Irvin d'être touchés.
NON ◊ Le sortilège s'active mais la puissance provoque un ricochet qui blesse une personne à proximité.

SISSI : #477C64 - DAKSHA : #A8A8A8 - FOURCHELANG : italiques.
© Starseed



Open your eyes, i'm all a disguise.
I carry on like a princess, ⊹ but man i've got them fooled cause underneeth my business I'm cold, I'm hard, I'm cruel. Never gonna put a spell on me, never ever gonna bring me back, never gonna make me be something I'm not because i'm evil. (anaëlle)



Parchemin envoyé Sam 22 Oct - 20:12

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 916
malle
raise your wand
 
Le membre 'Erzsébet Grimstone' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 23 Oct - 10:19

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 


Samain - 31 octobre 1990
Rackharrow and co.

La réplique de sa sœur arrache un sourire au sorcier. Un état dépressif profond parce qu’on l’éloignerait de sa fiancée ? Mmh, il pourrait bien faire comme si, effectivement. Mais bien sûr, l’idée que Sissi puisse se trouver à une autre table qu’à la sienne ne le réjouissait pas. Certainement pas avec la candidature de madame Grimstone et les imperceptibles tensions de la demoiselle quand il s’agissait d’évoquer sa mère. Une main possessive glisse dans le dos de la rouquine, comme pour l’empêcher de partir, malgré les paroles encourageantes d’Irvin, enclin à la laisser choisir par elle-même. Mais Sissi reste, se rapproche de Circée – Kenan lui laisse sa place pour qu’elle puisse passer le repas aux côtés de sa meilleure amie. Il est pensif, peut-être un peu ailleurs, il a à peine ouvert la bouche depuis tout à l’heure. Outrageusement, il n’a même pas pris la peine de lever son verre à l’unisson pour le toast général. Regards désapprobateurs dont il se fiche, comme à son habitude.  

Mais quand tout dérape, quand la première gerbe de sang fuse de la bouche de Gaëllys Peaks, que le discours de l’ambassadrice se coupe, c’est un soupire exaspéré qui lui échappe. « Dites-moi que c’est un mauvais rêve. » Le ton est morose, il ne le cache pas.
Et ils ont à peine le temps d’enregistrer ce qu’il s’est passé que les événements s’enchaînent. Ne peuvent-ils donc pas passer une fête tranquille ? Ils auraient dû rester dans leur cocon familial. Mais avec les soupçons, encore trop récents, qui pesaient sur les Rackharrow, Irvin avait sans doute pris la décision la plus raisonnable.

Kenan ressent un poids sur son épaule et, dans un réflexe, il attrape le poignet, le tord brutalement, geste qu’il ne tarde pas à comprendre inutile. Aucune résistance ne lui est imposée, les os craquent trop spontanément et, en se retournant dans la foulée, il comprend pourquoi. L’homme dégobille ses tripes ensanglantées sur leur table, charmantes éclaboussures mettant soudainement le pourpre à l’honneur. Si, à l’instar d’Erzsébet, Kenan ne tremble plus, l’esprit éprouvé d’évènements plus sombres les uns que les autres, au cours de cette dernière année, l’adrénaline monte toutefois crescendo. « Pas de folies, Kenan. » L’avertissement de Datrix s’insinue bien clairement dans sa tête. « Le dernier essai a été désastreux, tu n’as pas encore assez de contrôle pour… » « Datrix ! T’es mignonne, tu la boucle. J’ai besoin de me concentrer, là. » Elle râle, l’éternel. Mais le message est passé, elle le sait, elle le lit dans les pensées trop décousues de son maître. L’inquiétude transperce la voix de Sissi quand elle s’adresse à Circée, après s’être agenouillée devant elle, pour lui demander si tout va bien. Le temps du conflit interne avec sa créature, que la rouquine lance déjà un Protego qui dévie l’éclair rouge. Kenan écarquille les yeux et réplique : « Par Merlin, Erzsébet ! » Il la relève, l’éloigne légèrement de sa jumelle. « Circée a deux jambes en parfait état, elle peut s’en servir toute seule, ne t’en fais pas. Et bien que j’admire ta dextérité, je suis prêt à parier que tu seras deux fois plus efficace debout que sur le sol. » Mais il ne sait rien, Kenan. Il ne s’est même pas demandé pourquoi une telle réaction de la part de Sissi. Sa propre inquiétude est sans doute légitime quand son avenir est – de nouveau – mis à mal. « Je crois qu’on évitera le prochain évènement public, si vous n’y voyez pas d’inconvénients. » Enfin, si, cette fois encore, ils s'en sortent indemnes.   
       

© 2981 12289 0
Parchemin envoyé Dim 23 Oct - 12:14

avatar
avatar
profil
Je suis : Bella , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/05/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 659 hiboux. J’incarne : Lily Collins , et l’avatar que je porte a été créé par : @Bazzart JUGBAND BLUES. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Bellamy Malfoy Je parle en : #663366, et Pan l'éternel parle en #669933



Je suis âgé de : 22 ans maintenant, voilà le temps qu'elle fait honte aux siens par son comportement, mais elle tente de remonter la pente. Mais le temps des regrets et de la honte est terminé. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : créatrice d'objet de magie noire, elle est capable d’ensorceler une petite cuillère pour une faire une arme de destruction massive. Ce n'est pas totalement vrai, mais c'est presque cela. J’ai juré allégeance : à personne, cette guerre ne me touche pas, ne m'intéresse pas. Côté cœur, : il est brisé mon coeur. J'ai trahi l'homme que j'aime et j'ai perdu le père de mon enfant, mon premier amour. Il est à la dérive, en centaines de morceaux , irréparable et perdu à jamais. Champ Libre : Elle possède la Magie des Rackharrow, son éternel se nomme Pan et ressemble - s'il vous laisse le voir - à un énorme Main Coon avec de grands yeux luisants et une belle dentition à faire pâlir un dragon.

Elle est maman d'une petite bâtarde de sang pur, Nepthys Rackharrow, jamais l'enfant ne portera le nom de son père. Il lui porterait préjudice. Elle préfère qu'elle porte son nom et qu'il suive la voie des Rackharrow plutôt que celle des Lupin.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
SAMAIN - Avec Kenan, Irvin, Sissi & le cadavre
Pourquoi est-ce que chaque évènement public doit se terminer dans un fichu bain de sang ? Une attaque, une de plus. Mais du fait de qui ? Circée se fige dès que la situation commence à dégénéré, elle savait qu’elle aurait dû faire une de ses crises d’hystérie pour avoir le droit de rester sagement à la maison. Elle se conforta dans ce sentiment quand un homme chancela s’étouffant – ou quelque chose du genre – jusqu’à eux, s’appuyant sur son frère avant de cracher du sang sur le table, éclaboussant la nappe blanche, et leur affaire. Le cœur de Circée fait un bon, comme son estomac. Elle n’a pas le temps de plaqué sa main sur sa bouche, horrifiée par ce qu’elle a sous les yeux que déjà sa meilleure amie écarte le corps, faisant preuve d’un sang-froid dont Circée serait même dans son état normal fortement incapable. Ce n’était pas le premier corps dans un état pareil qu’elle voyait. Elle se souvenait encore du corps sans vie de Cassiopeia Greyback, elle avait participé à cela, mais c’était pour sauver sa vie. Quand son amie lui parle à genoux devant elle, Circée l’entend, mais ses mots sont difficiles à comprendre, « Circée regarde-moi. Tout va bien ? » Elle n’a pas le temps de lui répondre, que déjà Sissi fait preuve d’une réactivité, et pare un sortilège, « Protego. »  Elle ne tremble pas vraiment Circée, elle est plutôt… léthargique. C’est Kenan qui parle alors que Circée en est incapable, et relève alors sa fiancée. « Par Merlin, Erzsébet ! » Circée ferme les yeux essayant de chasser la vue du sang, qui la perturbe grandement. Avant ça ne lui avait jamais vraiment posé de soucis, mais là « Circée a deux jambes en parfait état, elle peut s’en servir toute seule, ne t’en fais pas. Et bien que j’admire ta dextérité, je suis prêt à parier que tu seras deux fois plus efficace debout que sur le sol. » Rien n'était moins sûr concernant Circée. « Je crois qu’on évitera le prochain événement public, si vous n’y voyez pas d’inconvénients ». Pour Circée c’était le dernier, elle le savait très bien. Il n’aurait même jamais dû avoir lieu, jamais.

Le brouhaha, le sang sur la table, sur sa robe, sur celle de sa meilleure amie, sur le costume de son frère, et même celui de son père. Circée tente de chasser tout cela de ses pensées, tandis qu’autour d’elle c’est le chaos. « Kenan a raison, je vais bien. » Je suis assez grande pour me débrouiller, voulut-elle ajouter pour rassurer tout le monde. Même si elle et Sissi savaient que ce n’était pas réellement le cas elle ne comptait pas en parler au milieu de ce chaos. En fait, elle ne comptait pas en parler tout court. « Tu devrais… » Prend soin de toi. Circée voulu ouvrir ses yeux pour croiser le regard de son amie et être rassurante quant à son propre état, mais il y avait du sang partout, et l’estomac de la brune rackharrow se soulève alors. Alors qu’elle les regardait tous les deux, elle baisse soudainement la tête pour … vomir. On ne peut pas dire ces choses là de façon élégante. Il n’y avait aucun sang de ses vomissements, juste un repas bien maigrelet, mais il n’y avait qu’un pas à ce que les gens pensent qu’elle aussi, elle avait été empoisonnée. Ce n’était pas le cas, c’était juste que s’en était trop à la fois pour son estomac, et ses nerfs. Repliée sur elle-même, elle aurait voulu être à mille kilomètre d’ici, sagement endormie dans les bras de Lothar, elle aurait été en sécurité enfin… quand on sait qu’à Poudlard, ils subissent une attaque, rien n’est moins certain.  



Il n'est pas d'ombres dans le noir. Les ombres sont les servantes de la lumière, les filles du feu. Plus vive est la flamme, plus sombres sont les ombres qu'elle projette. (...)



Parchemin envoyé Dim 23 Oct - 16:48

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Fête du Samain
Event 7 - 31 octobre 1990
When the whole world is silent, even one voice becomes powerful.

Revivre la Purge lui aurait certainement fait moins peur que ce qu’il allait affronter là. Tiré à quatre épingles, Amadeus serrait sûrement un peu trop le bras de sa cousine qu’il tenait fermement depuis qu’ils avaient passé le seuil d’entrée du ministère. C’était l’un des moments qu’il avait attendu le plus de toute sa vie. Le moment où enfin peut-être il allait pouvoir faire régner ses propres lois, ses propres idées. Pourvu qu’il soit élu. Il ne demandait que ça. Pour enfin obtenir le respect de Scylla. Pour enfin imposer le respect que les Zabini méritaient. Cette soirée avait toute son importance, il se devait d’être parfait. Il lâcha enfin le bras de Lorelei, qui ne devait pas franchement apprécier d’être collé à lui, quand il vit son frère. Il était fier de sa famille, ici réunie, pour le soutenir. Et déjà il apercevait Alessandro auprès des autres politiques, prêts à prononcer leur discours et à donner le meilleur d’eux-mêmes. Ils avaient beau avoir le même sang, il était primordial qu’un fanatique comme lui n’accède pas au pouvoir.

Conscient qu’il était sûrement le dernier des candidats à arriver, que tous l’attendaient peut-être, Amadeus prit tout de même le temps de faire un rapide tour du hall du ministère, salua des connaissances. Il aperçut rapidement Astraea Black et se dirigea vers elle, lui serrant la main, échangeant quelques formalités, avant de repartir. La sympathie des Black était un atout majeur de sa campagne, tout comme l’était celle des Lestrange. Des familles influentes qui pouvaient faire la différence. Une chance qu’il soit en bon terme avec les deux.

Enfin il accéda à la grande table, jetant un dernier coup d’œil à Lorelei et Harvey. Pourvu que tout se passe bien. Ramsay Parkinson commença alors son discours. Un amas de mots insignifiants et inutiles si vous voulez son avis. Il ne faisait aucune confiance en le ministre, le soupçonnait même d’avoir déjà truqué les élections, lui assurant alors une victoire sans aucun vote. On posa une coupe à côté d’Amadeus, on tira le premier nom. Ramsay. Comme d’un fait du hasard. Il nota les différents procédés du Parkinson. Il fallait avouer qu’il avait une certaine éloquence. Passa le tour de la Grimstone, et le nombreux sifflements qu’elle suscita prouvèrent au Zabini que certaines choses dans la communauté magique n’étaient pas prêtes de changer : pour toucher le plus de monde possible, il fallait donc rester dans les rangs, surtout, garder et répéter les valeurs de la société magique telles que nous les connaissions aujourd’hui. Ne pas se permettre de singularité, pas encore. Cette étape là viendrait après. Les gens voulaient être rassurés, et cela commençait par ne pas déranger leurs habitudes, mais les améliorer.

Mais très vite, la fête du Samain tourna au cauchemar, on en attendait pas moins d’une cérémonie officielle, c’était devenue coutume. Des morts, du sang, des cris. Une impression de déjà-vu s’inséra dans son esprit. D’un regard, il remercia son frère de prendre certaines choses en main, il ne perdait pas de vue qu’il avait une campagne à assurer, et tout se jouait maintenant. La plupart des convives tentait de se protéger des sorts de Stella Malfoy, Amadeus en fit de même, lui qui était désormais dans sa ligne de mire. Il tenta alors de dégainer sa baguette. « Petrificus Totalus »

Le sort fonctionne-t-il ?
Oui : Stella est maitrisée. Amadeus se relève. « Que tout le monde garde son calme et se rassoie. La panique ne nous avancera à rien. Nous allons procéder à une fouille rapide des convives. » Il fallait trouver les coupables au plus vite.

Non : Le sort échouant, Amadeus tente de se rapprocher un peu plus de Stella pour tenter de récupérer sa baguette, au risque de se faire toucher par des sorts dans les minutes qui suivent.


Made by Neon Demon


Spoiler:
 
Parchemin envoyé Dim 23 Oct - 16:48

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 916
malle
raise your wand
 
Le membre 'Amadeus Zabini' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 23 Oct - 19:04

avatar
avatar
profil
Je suis : Dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 26/07/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 126 hiboux. J’incarne : Luke Pasqualino , et l’avatar que je porte a été créé par : © AERIE. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.M. - D.M. - P.L. - Z.S. - I.E. Je parle en : #b9770e



Je suis âgé de : vingt-sept ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Ecrivain, Astronome, je dépanne également au Cirque ou au théâtre quand on a besoin de moi. J’ai juré allégeance : à personne, cette guerre ne me touche pas, ne m'intéresse pas. Côté cœur, : Mariée à Roisin Avery, depuis décembre dernier. Père d'une petite Ashlynn depuis mai. Champ Libre :
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
SAMAIN - Avec Kenan, Irvin, Circée et Sissi
Tu ne pensais pas quoi que ce soit de cette soirée, sauf peut-être que sortir te ferait du bien, la Russe avait eu le don de repartir d’où elle venait, laissant ton cœur dans un sale, état. Elle ne se plaisait pas en Angleterre. Soi, mais elle n’avait pas le droit non plus de partir comme si de rien n’était. Tu errais chez toi comme une âme en peine, préférant. La compagnie des étoiles et de tes livres, mais un hibou de ta mère avait vite fait de te sortir de ta léthargie, elle se présentait aux élections magiques, voilà une bien étrange façon de… Et le tout avait lieu le soir même de l’anniversaire de ta petite sœur, un rictus sur le visage, tu n’avais pas envie d’y aller, mais c’était ça ou bien ne pas souhaiter l’anniversaire d’Erzsébet en sa compagnie. Une grimace quand tu t’observas dans le miroir une dernière fois, passant un regard dans la chambre de la Russe complètement vidée de ses affaires… Elle était bien partie, mais tu rajustas ton nœud papillon, avant de franchir la porte, la fermant magiquement et tranplanant dans l’entrée du Ministère où avait lieu la fête.

Tout était faste, tout était grandiose sans trop en faire, tu ne te sentais directement pas à ta place, préférant rester appuyer contre une cheminée où personne ne semblait vouloir sortir. C’était une façon d’observer ta mère de loin, c’était une façon de voir Sissi avec sa belle-famille, pour te rendre compte que tu étais définitivement seul cette fois. Tu finirais sans doute seul, sans personne à ton bras à crever en regardant dans ton télescope. Tu soupires en pensant à la drogue qu’il y a chez toi pour oublier ta peine. Finalement, tu avais bien fait de sortir pour ne pas t’arracher les neurones de cette merde. Quand le tirage au sort a lieu, c’est le ministre en titre qui prend la parole, avant que ta mère ne soit coupée dans son discours, la Peakes s’écroulant sur la table à son tour. Le chaos, toujours le chaos. Tu te décolles de ta cheminée, pour rejoindre ta sœur et les Rackharrow. Quand elle lance un protego, que tu voies Kenan, près d’elle, tu l’attrapes par le bras. Tes mains sur son visage. « Sissi, ça va ? Tu n’as rien toi ? » Tu t’inquiètes trop pour elle. Toujours de trop.

Pourtant, c’est ce moment que choisit Circée pour lâcher son repas. Enfin au vu des évènements, c’est à croire si elle n’est pas touchée elle aussi par la folie. Elle est si faible, que tu poses une main dans son dos et l’autre sur son ventre. Cependant, tes yeux s’écarquillent quand tu retires ta main aussi vite. Elle n’est pas folle comme les autres. Pas du tout, c’est bien tout le contraire. Tu t’approches de son oreille comme pour contrôler qu’elle va bien. En murmurant à son adresse seule. « Je ne dirais rien. » Tu te doutais de son regard suppliant de te taire. Quand tu te retournes vers la famille, tu as un faible sourire, tes cheveux encadrant ton visage. « Faut qu’on se barre d’ici, au moins d’à côté d’un corps, derrière un endroit où on peut se protéger des sorts de la folle de Malefoy »


the queen and her knight

 

EVENT #7 - SAMAIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Le Ministère de la Magie-