Partagez | 
EVENT #7 - LET 'EM BURN

(Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant)
Parchemin envoyé Dim 16 Oct - 11:03

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 550
malle
raise your wand
 
EVENT #7
-let 'em burn-

1  NOVEMBRE 1990 - 1H00
La nuit du Samain était à la fois claire et glaciale. Pas l’ombre d’un nuage dans le ciel, et la lune à demie pleine éclairait de sa pâle et froide lueur le lac noir. Poudlard était à moitié endormie, on y voyait encore quelques lumières, par ci, par là. Mais le château n’abritait plus autant d’âme; depuis les menaces à l’encontre de Poudlard par le Ministre Intérimaire Ramsay Parkinson, l’évacuation vers des lieux de secours avaient été débutés. Ceux-ci, trouvés par le biais d’une bienfaitrice Née Moldue – la Princesse Charlotte Cavendish, offre le gîte à tous les membres de l’Ordre dans diverses de ses résidences à travers le pays. Il ne reste plus que quelques membres qui n’avaient pas encore eu le temps de quitter les murs, les personnes chargées de la sécurité et le corps médical. Un repas avait réuni les quelques membres qui restaient ainsi que leur famille dans la Grande Salle, Halloween étant une fête importante chez les sorciers. Finalement, chacun d’entre eux étaientt partis se coucher, tandis que les chargés de sécurité prenaient le tour de garde comme chaque soir, guettant une faiblesse dans les protections de Poudlard, guettant une intrusion. Ils sont loin de se douter que c’est ce soir que leur monde va changer et que leur précaire sécurité va bientôt voler en éclats.

Non loin de Pré Au Lard se massait une armée vêtue de noir. Parés de leur tenue de combat, le noir de rigueur, les Mangemorts se réunissaient en secret pour lancer la reconquête de Poudlard. Le Ministre et Mangemort Ramsay Parkinson n’avait pas pris part à l’attaque, car il était bien trop occupé à animer à des centaines de kilomètres de là à Londres une soirée mondaine pour le Samhain, et pour les élections magiques à venir, occupant les sorciers pendant qu’ils tentaient d’entrer dans l’histoire. « Nous allons entrer par un passage secret sous Honeydukes qui va nous conduire directement au troisième étage, soyons silencieux. » Commence alors l’un des mangemorts chargé de mener cet assaut. Il n’en dit pas plus et l’armée silencieuse quasi invisible dans la nuit marche d’un pas rapide dans les ruelles vers la boutique. Peut-être y avait-il des Phénix qui vivaient à Pré Au Lard, mais qu’importe, s’ils réussissaient, ils seraient au cœur du château et l’ennemi serait à leur merci. Le commerçant leur ouvre la porte et il regarde passer chacun d’entre eux, une boule au ventre, il lui était impossible de refuser – naturellement. Le passage est ouvert, et quand le premier d’entre eux arrive au bout du tunnel froid et humide sous terre, un escalier en colimaçon de pierre se dévoile à eux. Il ne leur restait qu’à monter et ils y seraient. Le mangemort qui ouvre la marche dit alors : « Nous ne faisons pas de prisonnier, pas ce soir. » Le sourire carnassier aux lèvres, l’ordre était simple : tout le monde devait mourir.

Au troisième étage de Poudlard, deux Phénix montent la garde. Max O’Reagan, né moldu membre de l’Ordre depuis quelques mois ayant fait toute sa scolarité à Beauxbâton, car il a eu la chance de naitre et de grandir en France. Il avait été outré par la situation du monde magique si bien qu’il avait décidé de venir se battre pour la liberté et à ses côtés : Bridget Marshall, jeune sang-mêlée dont la mère avait été assassinée à la Purge et qui avait appris la magie sur le tard. Ils discutent, « Tu dis n’importe quoi, je suis certaine que les Canon de Chudley vont gagner leur prochain match, ce n’est pas comme si les Flèche d’Appleby avaient une chance ! » « Foutaise, tu ne crois quand même pas que… » Ce pauvre Max n’a pas le temps de finir sa phrase que le mur derrière glisse, désignant l’ouverture du passage secret. Les deux sorciers échangent un regard affolés et lèvent leur baguette en direction du passage, mais c’est trop tard, un éclair vert frappe la jeune femme qui s’effondre. Il a le temps de dévier un sort, le jeune Max, de se cacher derrière un pilier. Blessé à l’épaule, il souffre, et dans un dernier effort, il lève alors sa baguette vers le plafond et laisse quelques étincelles rouges y apparaitre. Au même instant un Avada Kedavra le frappe de plein fouet. « Foutu Phénix. » Crache un mangemort qui pousse du pied le cadavre de la sorcière. Mais tout à coup, une alarme retentit alors dans tout Poudlard. Ils sont repérés, ce brave Phénix a eu le temps de prévenir les siens avant de mourir, un dernier acte de bravoure.

NOTES AUX JOUEURS :
- Membre de l’Ordre du Phénix, si vous êtes encore à Poudlard c’est pour une raison, c’est peut être votre jour de garde, vous êtes membres du corps Médical, vous êtes membres d’une section d’attaque, soit vous n’êtes tout simplement pas encore partis, mais vous étiez sur le départ. Vous êtes actuellement un peu « partout » dans le château, l’alarme stridente vous réveille alors, et vous n’avez qu’un seul but : Appliquer la procédure d’urgence. Qu’est-ce que la procédure d’Urgence ? La procédure d’urgence est de rejoindre la Grande Salle où, quand l’alarme est déclenchée, il est possible de transplaner, vous offrant une porte de sortie. Cette procédure s’applique pour les personnes non membre de la section d’attaque qui doivent être évacuées. Si vous êtes membres d’une section d’attaque, vous devez escorter ceux qui ne le sont pas vers la Grande Salle et depuis ce point, vous devez vous réunir pour organiser la défense de Poudlard. Vous ne pouvez pas accéder directement à la Grande Salle, sinon c’est trop facile, la plupart des sorciers dorment dans des anciens dortoirs ou dans des salles de cours, le rez de chaussé de Poudlard et le premier étage sont essentiellement dédié au fonctionnement de l’Ordre.
- Mangemort, vous êtes actuellement au troisième étage libre à vous de progresser seul ou en groupe, votre but est de débusquer tous les membres de l’Ordre, de les tuer et de reprendre le contrôle de Poudlard. Vous ne pouvez pas tout de suite tomber sur des membres de l’Ordre, c’est impossible, laissez-leur une chance de se réveiller.
- Merci de préciser en haut de chacun de vos postes à quel endroit vous vous trouvez à Poudlard pour aider les autres joueurs.
- Aucune confrontation entre Phénix/Mangemort n’est autorisée avant la prochaine intervention du PNJ, merci de respecter cela.

REGLES ET RECOMMANDATION :

Vous pouvez faire des RP aux alentours de 500 mots ; essayez de rester court dans vos réponses pour faciliter le RP. Il va y avoir une intervention de PNJ pour venir rythmer l’intrigue, car comme vous vous en doutez, rien ne va rester ainsi très longtemps.

PARTICIPANTS :
Mangemort : Ianto Astorg, Desmond Meadowes, Crixus Lovegood, Alceste Alderton,  Artemisia Black, Lachlan Rackharrow, Quintus Nott, Nyx Greyback Vega Greyback, Scylla Lestrange, Cassiopeïa M. Selwyn, Wynessa Goldstein, Mererid Rackharrow, Innocent Peakes, Hanne B. Goldstein, Arsenius Black, Dorcas Skeeter.

Ordre et affiliés: Skander Lupin, Pietro Lupin, Shill Diggory,  Jaina Lupin,  Ekaterina Grimstone, Tristan Flamel, Odette Moody, Lothar Lupin, Marek Lupin, Philippe Raulne, Joana McGonagall.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 16 Oct - 15:56

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1821 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
LA TOUR DE DIVINATION
Le goût de ses lèvres contre les siennes, la chaleur de son corps, la douceur de sa peau, le goût de celle-ci. Un goût qu’il avait eu l’impression d’oublier trop de temps. Presque deux mois qu’il dû se passer de sa douceur, de sa présence. Les corps entrelacés dans le clair obscure de la nuit du Samain, quelques soupires. Il a besoin de réapprendre à connaitre chaque parcelle de son corps, chaque changement. Il délaisse ses lèvres une seconde pour déposer un baiser brulant sur sa mâchoire, puis dans son cou. Le souffle court. Tant de choses ont changé en si peu de temps, mais c’est la première fois qu’ils ont du temps pour eux depuis son retour. L’évacuation de Poudlard, la mise en sécurité des jumeaux, et de Finlay en dehors de l’école avait été prise de temps, prise de tête. C’était leur première soirée à eux, juste à eux deux. Une invitation à redécouvrir l’autre. Il connaissait ses lèvres, les goûts de celle-ci, par cœur. Mais tout avait changé, son ventre arrondi annonçait un avenir, un nouveau but. Elle n’en était en rien moins désirable. Au contraire, elle était sienne, cette fois-ci. Totalement. Il délaisse finalement son cou pour reprendre son souffle quand soudain, il se fige quand l’alarme retenti.  

Il se redresse alors brutalement, se décollant d’Odette. Ce n’était pas un exercice, c’était ce qu’il craignait depuis l’annonce coup de poing de ce bâtard Parkinson dans le journal. L’attaque tant crainte, et tant attendue à la fois ? Il aurait espéré que l’évacuation soit total, qu’aucun membre non membre d’une section d’attaque ne soit là. Pourtant, il en restait tellement… il restait Odette. Il saute hors du lit, ils n’ont pas une minutes à perdre. Pas de temps à perdre, ils jouaient sans cesse contre le temps ces deux-là, toujours. « Habilles-toi. » dit-il alors qu’il est déjà entrain de se rhabiller. Il baisse les yeux vers elle. La crainte de la perdre le saisit alors. Aujourd’hui plus que jamais, il avait encore tant à perdre. Il pourrait la perdre elle, mais aussi l’enfant à venir. Son combat pour la liberté n’avait jamais eu autant de sens à ses yeux qu’en cet instant. Il y avait une procédure à appliquer, conduire les non-membres de la Section d’attaque à la Grande Salle et les mettre en sécurité. Il enfile son jeans, ses chaussettes et ses chaussures. Il ne tremble pas, habitué à l’appel du combat. Avant, il n’avait rien à perdre, à part son frère, mais Lothar savait prendre soin de lui, Odette serait-elle capable de s’en sortir s’il devait y avoir combat ? Il doutait. Il doutait même de lui, d’être capable de la protéger, et de protéger les autres. Il attrape un sac à dos posé sur le sol, il était prêt depuis des jours, il en sort sa baguette qu’il glisse dans la poche de son jeans. « Ne prends que le minimum. » dit-il alors sans la regarder, il tente de penser, il veut visualiser le chemin idéal pour aller à la Grande salle. Il tente de comprendre, comment, quand, pourquoi, par où, combien sont-ils ? Milles questions qu’il tente de comprendre et d’élucider. Il ne doit pas penser qu’à elle, pas qu’à eux deux, il y avait tellement plus en jeu que cela. Il était un leader, sous pression constante. Il enfile alors son t-shirt, il était prêt. Au final, il n’avait pas grand-chose, le matériel, il avait déjà tout perdu. Il ne lui restait qu’elle à sauver ce soir, et les autres Lupin. S’il est fort, son ventre se noue, la peur de faillir le guettant sans cesse.


It's good to be king like a conqueror

I can feel the weight, I can feel the weight of the world.I can feel the pressure, I know the pain and the hurt[...]I will not run when destiny comes, It's good to be king

Parchemin envoyé Dim 16 Oct - 16:49

avatar
avatar
profil
Je suis : SleepingCookie - Aurore , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 17/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 4141 hiboux. J’incarne : Karen Gillan , et l’avatar que je porte a été créé par : Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alienor Rosier, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange et Lorelei Zabini Je parle en : #66858D



Je suis âgé de : 28 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : gérante du Cercle de Jeu de la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : célibataire. J'ai été mariée à Desmond Meadowes pendant quelques mois.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
TROISIèME éTAGE - Côté droit du passage secret
Elle était prête. Impatiente et aussi un peu angoissé. Vêtue de sa cape noire et de son masque, elle attendait avec les autres mangemorts qu’on lui donne le feu vert. Tout devait être parfais. Ils devaient entrer ans le château sans se faire remarquer, autrement le plan tomberait bien vite à l’eau. Mais elle avait confiance. Elle sentait qu’ils allaient y arriver. Ils avaient trop échoué jusque-là, il était temps que la roue tourne, qu’elle tourne en leur faveur, enfin. Elle procède à une dernière vérification, elle a sa baguette, elle a bien son masque, elle est prête, mais aussi un peu fébrile. Elle jette un regard à Arsenius à ses côtés. Sa présence l’apaise. S’il est là, il ne pourra pas lui arriver grand-chose…en théorie. Elle est encore un peu choquée par le sortilège qu’elle a subit lors du solstice. Ses jambes vont très bien, mais elle a cette peur au fond d’elle, peur de souffrir encore autant. Elle lui touche doucement le bras, comme pour s’assurer qu’elle ne rêve pas. Elle baisse les yeux et voit sa bague de fiançailles sur le bras de son frère. Desmond. Il est là aussi. Mais ce n’est pas pareil. Ils sont promis l’un à l’autre, si elle devait mourir, il serait libre. Bon, il devrait trouver une autre bague de fiançailles…sauf s’il l’enlevait de son cadavre…Mais elle ne doutait absolument pas qu’il se ficherait de ce qui lui arriverait par la suite.

Le signal est donné, ils passent tous par le passage secret, elle avance difficilement parmi les autres, glisse son masque sur le visage. Elle n’a pas lâché Arsenius. Elle a peur de le perdre. Dans tous les sens du terme. La lumière, enfin. Et les premiers sortilèges. Lorsqu’elle sort, elle voit deux cadavres, ils étaient entrés. Enfin. Ils avaient réussis ! Mais il y a aussi une alarme, ce n’est pas un bon signe ça. Elle entend du mouvement. Partout. Ça court, c’est la panique. Elle ne peut s’empêcher de sourire et de les imaginer comme des moutons alors que le loup rôde. Ils sont pris au piège, les mangemorts sont entrés. « Nous ne faisons pas de prisonnier, pas ce soir. » Elle frémit, elle n’aime pas tuer. Mais torturer sera un plaisir. Ils ne méritaient que ça. D’un pas assuré, elle se dirige vers le côté droit, le couloir tourne, il y a des escaliers plus loin, ils pourront monter ou descendre. Elle en voit d’autres venir dans cette direction. Elle appréhende l’impact avec les moutons apeurés.



Parchemin envoyé Dim 16 Oct - 17:27

avatar
avatar
profil
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/06/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 386 hiboux. J’incarne : Emma Stone , et l’avatar que je porte a été créé par : SleepingCookie . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Lothar Lupin Je parle en : #A67E2E



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : une ex archéomage, actuellement en fuite. Mais aussi leader de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis mariée à Tristan Flamel
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Cinquième étage
Dragomir est loi, en sécurité, avec d’autres enfants de l’ordre. Ekaterina ne se fait absolument aucun souci pour lui, il est entre de bonnes mains. Mais ce soir…ce soir c’est Samain. Ce soir, on fête la magie. Et là, pour le moment, elle fête l’amour. Tristan est dans son petit appartement Il est vide. Toutes les affaires de Dragomir ne sont plus là, ne reste que des meubles, des vêtements qu’elle a emporté du manoir Grimstone il y a quelques mois et un sac à dos, à fond magique. Mais elle ne veut pas penser à tout cela, elle pense aux mains de son mari qui glissent sur son corps. Elle pense aux siennes qui caressent son dos et ses hanches, ses doigts qui suivent parfois une cicatrice. Elle pense aux baisers de Tristan qui sont toujours plus emplis de ferveurs, elle pense aux diverses sensations qu’elle ressent. Elle ferme les yeux, se laisse aller, savoure.

Il est allongé à ses côtés, elle le regarde avec amour…chose qu’elle n’aurait pas crue possible il y a des mois de ça. Elle suit sa barbe des doigts et sourit bêtement. Voilà plusieurs mois qu’il venait ici. Ils ne vivaient pas ensemble, chacun avait encore son chez soi, après tout, neuf ans de solitude ne s’effaçait pas en quelques mois. Ils devaient réapprendre à vivre ensemble et ça, ils le faisaient petit à petit. Dormir ensemble…ils savaient le faire sans soucis particulier. Elle ouvrit la bouche, mais elle fut coupée dans son élan par une alarme. Son reflexe fut immédiat, elle se redressa dans le lit et regarda autour d’elle. Personne. « Habille-toi. Vite ! » Elle sortit du lit et attrapa ce qui lui tombait sous la main. « L’alarme, ils sont entrés. » Elle était inquiète, elle prenait son rôle de leader très au sérieux, elle avait des vies à protéger. Par chance, il n’y avait plus d’enfants ou de sorciers à protéger, ne restait que des personnes sachant se battre. Et Tristan avait récupérer ses capacités normalement. Elle se saisit du sac à dos. Elle jeta dedans quelques habits et des photos importantes pour elle. Le reste était inutile. Elle l’enfila sur le dos. « Il faut gagner la grande salle, mais les mangemorts peuvent être n’importe où. » Il y avait de l’empressement dans sa voix. Elle se tourna vers Tristan, saisit son T-shirt qu’il venait d’enfiler et l’attira à elle. « Fais attention à toi par Merlin ! » Sur ces paroles, elle l’embrassa une dernière fois avant de sortir.


La vengeance se savoure à froid


Parchemin envoyé Dim 16 Oct - 21:08

avatar
avatar
profil
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 26/04/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 268 hiboux. J’incarne : Henry Cavill , et l’avatar que je porte a été créé par : Avanged in Chains . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Vega, Ciena et Betty Je parle en : teal



Je suis âgé de : 36 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : un Raffleur pour le Ministère J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Je suis marié depuis février à Mererid Nott, et mon coeur l'aime, tout autant que son jumeau.
malle
raise your wand
 
En ligne
TROISIèME éTAGE - Côté droit du passage secret


C’était son moment de gloire, au simple chasseur de loup-garou. Il pouvait montrer à tous ce dont quoi il était capable, parce qu’il avait su se frayer une place de choix dans le cercle du nouveau Ministre par Intérim : Ramsay parkinson. La seule chose qu’ils n’avaient pas en commun était leur rapport avec les Black, pour le reste, Quintus et lui étaient deux êtres semblables. À l’esprit de vengeance incarnée et malgré le sang souillé du bâtard, le Nott avait passé outre puisqu’il voulait profiter de la situation. Et il l’avait fait en étant chargé de l’assaut de ce soir, contre l’Ordre. Ils savaient comment rentrer en douce à Poudlard, dans le QG même de ces fils de cracmoles. Quintus était fier, sa voix était forte aussi, ses prunelles ne cessaient de passer en revue chacun des mangemorts présents. L’attaque avait été lancée à la dernière minute, de sorte qu’aucune taupe ne pouvait être allée avertir les Phénix sans que les autres mangemorts ne s’en rendent compte. « Nous allons entrer par un passage secret sous Honeydukes qui va nous conduire directement au troisième étage, soyons silencieux. » Il avait attendu ce moment toute sa vie, bien que son métier représentait plus sa force physique que celle mentale, Quintus Nott était un sorcier d’une famille renommée. En tant qu’héritier des Nott, il rendrait sa mère fière par le succès qu’aurait cette mission.

Les mangemorts s’entassent dans le passage secret. Au bout du tunnel, les deux sorciers qui montaient la garde dans le couloir ne font franchement pas long feu. C’était presque trop facile, il y avait quelque chose qui clochait. Quand l’alarme retentit, le visage de Quin se déforma d’une plus grande haine. Aucun moyen de passer inaperçu, désormais. Tout ce qu’il veut le sorcier, c’est de tomber sur son ancien meilleur ami pour pouvoir enfin l’achever. Skander ne méritait pas de vivre, pour tous les mensonges qu’il lui avait offerts et pour cette amitié entachée. Personne ne pouvait rire autant d’un Nott. Il se retourne finalement vers les autres mangemorts et déclare, comme Parkinson le lui a demandé : « Nous ne faisons pas de prisonnier, pas ce soir. »  Ils doivent ensuite se disperser pour attaquer de tous les fronts à la fois. Même si l’alarme est bien présente, les Phénix ne doivent pas être sur un pied d’Attaque et c’était leur chance. Tout ce qui comptait, c’était qu’ils étaient entrés! Ils arrivent tous devant des escaliers et il sait déjà que deux choix s’offrent aux mangemorts. La voix de Quin s’élève une dernière fois : « Et si l’un de vous trouve cette bouse de Lupin, qu’il me l’amoche, mais vous me le laisser en vie, il est à moi! » Ses amis sont près de lui, Desmond, et Alceste aussi est là. Il attend donc que certains mangemorts l’accompagnent, il décide de monter vers les cieux, car quel meilleur endroit pour un homme qui se prend pour le sorcier le plus grandiose de tous?



OUR SUPREMACY

Wake to see, your true emancipation is a fantasy. Policies Have risen up and overcome the brave. © anaëlle.


Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 7:17

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 20/11/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 111 hiboux. J’incarne : Tom Hiddleston , et l’avatar que je porte a été créé par : un super créateur de bazzart Swan. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Astra Black, Gideon Peverell, Skander Lupin & Avia Spudmore Je parle en : #??????



Je suis âgé de : Trente-cinq années déjà, que le temps passe vite. , et j’ai le sang : mêlé, et c'est un fardeau que je porte avec ma famille à cause des erreurs des mes ancêtres. Dans la vie je suis : psychomage à Ste Mangouste, à force de détermination j'ai réussi à aller où je le souhaitais. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : je suis marié depuis des années déjà au fruit interdit, l'indomptable Betty. Notre amour à affronter les lois et les règles.
malle
raise your wand
 
TROISIèME éTAGE -  passage secret
Mangemort, qui aurait cru qu’il le serait un jour. Il avait toujours été obsédé par cette pureté du sang qu’il n’atteindrait jamais, mais Américain, ces préoccupations étaient à des milliers de kilomètre de celles qui auraient dû être les siennes. Les américains voulaient la peau de l’un des plus grands escrocs que le monde magique ai connu, l’Angleterre et son gouvernement borderline avait fait en sorte de l’accepté, ce contre quoi il leur offrait ses services d’escroc. Il aurait pu parvenir à se faire accepter dans l’Ordre sans soucis mais le plan avait tourné au vinaigre quand ils avaient tués Voldemort, et là l’escroc avait fini par ne devenir qu’un mangemort de plus, il était impossible d’infiltrer l’Ordre désormais une goutte de ce putain de véritaserum et tout tombait à l’eau.  Etre un suiveur, ce n’était pas pour lui mais pour la première fois de sa vie, il n’avait plus le choix, et plutôt que de se morfondre dans une non-satisfaction néfaste, il avait décidé de s’engager, corps et âmes dans le combat. Il avait voulu entrer dans la légende en obtenant la prime de la capture du leader de l’Ordre mais Oxena et son passé trouble qui semblait impliqué le Lupin d’une manière plutôt intense avait tout fichu par terre. C’était aussi pour cela qu’elle n’était pas à ses côtés, étranges de voir Clyde sans Bonnie. Mais c’était comme ça, voir Bonnie le mettait hors de lui, alors il était temps de faire cavalier seul.

Comme les autres mangemorts, vêtus de noir de la tête au pied, comme les ombres qui agissaient au nom de la mort, comme les faucheuses. Ils étaient les annonciateurs de la mort ce sort, à eux tous les cavaliers de l’Apocalypse,  « Nous ne faisons pas de prisonnier, pas ce soir. » Dit l’un des mangemorts qui menait l’attaque. Eh bien, qu’il en soit ainsi : pas de prisonnier, ce n’était pas le but de nourrir gratuitement des Phénix en prison, ils devaient purement et simplement tous mourir, le monde n’en serait que plus sûr.  Il a sa baguette en main, prêt à en découdre avec quiconque se mettra en travers de sa route. Sorcier aguerri ou phénix apeuré, il ne fera aucune différence. Alors qu’il se met en marche pour quitter le passage secret en enjambant l’une des premières victimes, il entend alors,  « Et si l’un de vous trouve cette bouse de Lupin, qu’il me l’amoche, mais vous me le laisser en vie,  il est à moi! »  Ca il ne pourrait certainement pas lui garantir, Lupin avait été sa cible, et il l’était d’autant plus qu’Oxena semblait lui échapper à cause de lui. Il ne relève pas l’escroc, il se fond alors dans la masse. Ianto n’avait jamais mis les pieds à Poudlard, il n’avait aucune idée d’où il se trouvait, absolument aucune idée. « Il serait logique de prendre d’assaut les anciens dortoirs des élèves. » Lui c’est là qu’il aurait élu domicile, s’il avait été l’un d’entre eux. Il ne parle à personne en particulier, il cherche juste un groupe sur lequel se greffer.



- Ses postures, impostures -
Il veut de la vie en grosses coupures Enfant de luxure tout ce qu'il touche brûle. Dans les veines du sang d'apache  Comme si Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.

Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 8:45

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
TROISIèME éTAGE - Côté droit du passage secret

« Nous ne faisons pas de prisonnier, pas ce soir. » Ne pas faire de prisonnier semblait être une solution judicieuse, si Poudlard tombait il ne resterait sans doute pas grand-chose de ces soi-disant rebelles. Alceste était d’accord avec cela : tuer tout le monde, même s’il devait s’agir de sa propre sœur, Arianna, qui devait peut être se trouver quelque part dans ce château, elle avait visiblement été inspiré par les tragiques faits d’armes de sa sœur aîné durant la Purge. Il y avait tant de personne à supprimer entre ces murs, tant de personne qui ne méritaient pas de vivre. Sa sœur, sa traitresse de sœur, bien sûr. Tout était limpide dans la tête d’Alceste, si elle s’était absenté lors de la nuit du bal, laissant son fils à la merci de sa grand-mère c’était parce qu’elle en avait été de cette tragique attaque, la traitresse. Mais il y est d’autres traitres qui eux aussi méritent de mourir, debout à côté de Quintus, le sang est silencieux, concentré sur la marche à suivre, quand celui-ci dit alors, « Et si l’un de vous trouve cette bouse de Lupin, qu’il me l’amoche, mais vous me le laisser en vie,  il est à moi! »  Pourquoi plus à Quin qu’aux deux autres ? Skander avait trahis personnellement chacun d’entre eux depuis trop d’années pour se la jouer aussi… personnel. Il a ce pincement de lèvre comme lorsqu’il est agacé Alceste, mais il ne dit rien, hormis un : « J’espère que tu partageras quand même. » A la fois las et stoïque, comme à son habitude.

Aux côtés de Quintus, de Desmond, et de la fiancée de Desmond, cette chère Artemisia, il est encore muet, tandis que tout ce petit monde se met en mouvement, prêt à en découdre. Trop de fois les mangemorts avaient reculé sans qu’ils ne puissent rien y faire. C’était leur chance. Il emboite le pas de Quintus, et demande alors,  « Que fait-on ? » Demande alors Alceste alors qu’ils semblent se mettre en route vers les étages, la baguette à la main. Car cette alarme n’est clairement pas à leur faveur, ils auraient dû pouvoir bénéficier de l’effet total de surprise si ce maudit phénix n’avait pas eu le temps de prévenir. « On les débusque un par un, ou on fou le feu et on attend qu’ils sortent. » Pour lui, et ceux qui le connaissait, ils savaient qu'il serait partant pour la première option, sans l'ombre d'un doute. Il parle d’horreur avec une aisance folle, quasi… psychopathique.  La dernière solution, c’était la facilité, la première avait un côté bien plus « fun ». 

Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 9:04

avatar
avatar
profil
Je suis : Gallifreys aka Lexxie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 659 hiboux. J’incarne : Holland - la rouquine - Roden , et l’avatar que je porte a été créé par : un créateur de bazzart, merci . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Astra Black, Gideon Peverell, Skander Lupin. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 27 années brisée , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : prisonnière des mangemorts, ils tentent de m'exploiter pour mon don. Quand comprendront-ils enfin que je ne contrôle rien, qu'ils m'achèvent je n'en peux plus. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est plutôt complexe, je suis complètement perdue.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
COUR DE POUDLARD, REZ DE CHAUSSÉE
Accoudé sur le pont de bois qui reliait le parc de Poudlard et la cour principale de l’Ecole, la rousse avait les cheveux attaché dans un chignon un peu fouillis. Une de ces nuits de garde où généralement il ne se passait pas grand-chose, même si ces derniers temps, la tension était palpable. Son compagnon de garde ce soir n’est autre que l’intendant et cuisinier de Poudlard, Lothar « Je suis d’accord, y’a rien de meilleur qu’une bonne vieille tarte au citron. » Dit- alors Avia en riant. Elle ne sait pas qu’elle fait fasse au… « courtisant » de sa chère petite Circée, c’est à peine si elle a eu le temps de passer voir celle qu’elle considérait comme sa petite sœur ces derniers temps, la récente morsure de Vega par son loup garou de Greyback de père avait un peu tout chamboulé dans la vie d’Avia qui avait l’impression de perdre le contrôle. Mais ils n’ont pas le temps de penser à quoi que ce soit d’autre, soudainement, l’alarme qui indique une intrusion dans le château retentit alors. Elle croise le regard de Lothar, et sans un autre mot, elle se met à courir vers la cour, quittant alors le pont de bois. Elle sait que Lothar est à sa suite, mais rien ne leur indique par où ils sont entré, elle jette un regard par-dessus son épaule, le parc semble calme.

« On fait exploser le pont. » Elle regarde Lothar « Au cas où ils viendraient de ce côté, ça devrait les ralentir. » Elle ne fait pas dans le détail Avia, elle a toujours été assez franche et brutale, ce n’est pas quelque chose qui doit faire peur à Lothar, son frère à lui – l’un de leur leader – était de lui pire qu’elle ne le serait jamais. Elle a peur pourtant Avia, peur que dans l’autre camp, Vega soit là, qu’elle ait été forcée de venir. Elle voulait tellement garder cette couverture, mais à quel prix ? La destruction du pont pourrait les faire repérer également mais à ce stade ils n’avaient plus beaucoup de choix. Avia se retourne alors vers le pont, espérant avoir l’assistance de Lothar, on est jamais de trop de deux baguettes pour faire plus de dégâts. « INCENDIO ! » lâche-t-elle alors pour mettre feu au pont, il est fait de bois, cela ne sera clairement qu’une question e minutes avant qu’il n’en reste rien, elle compte sur Lothar pour achever le tout avec un petit « Diffindo » qui ferait bien des dégâts lui aussi.

Le sort d’Avia fonctionne-t-il ?
Oui, les flammes commencent à se propager et finissent rapidement par rendre le pont impraticable.
Non, le sortilège essouffle rapidement.

EDIT POST DE « EH MERDE FAIS CHIER ! » lâche-t-elle alors énervée. Elle relève sa baguette et regarde Lothar « Essaye toi pour voir, ça me soule. » Elle est nerveuse la Avia, elle l’est toujours.



"I take everything I am feeling, everything that matters to me… I push all of it into my fist, and I fight for it."

Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 9:04

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 779
malle
raise your wand
 
Le membre 'Avia Spudmore' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 9:20

avatar
avatar
profil
Je suis : Dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 20/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 378 hiboux. J’incarne : Torrance Coombs , et l’avatar que je porte a été créé par : © class whore . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.L. - P.L. - L.G. - Z.S. Je parle en : #663333



Je suis âgé de : trente cinq ans (02.01.56) , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Ambassadeur du Royaume-Uni Magique et Lieutenant des Mangemorts nouvellement nommé J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Veuf, Divorcé, Célibataire, il ne sait plus où est la norme dans les relations amoureuses, continuellement hanté par un fantôme. Champ Libre : Père d'Isolde Meadowes, veuf éploré de Lynn Meadowes et Tristan Meadowes (Femme et Fils)

malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
TROISIÈME ÉTAGE - CÔTÉ DROIT DU PASSAGE SECRET
Pas de prisonniers, c’était bien compris. Malgré tout, le chef de la Sécurité Sorcière avait bien d’autres choses à faire que de boire du Champagne lors du Samain. Un sourire sur les lèvres quand il retrouve les couloirs du château. Il en avait passé de belles années ici même. Finalement, il regarde quelques tableaux se taisent à leurs arrivés. Un sourire en coin, un rictus pincé. C’est quelque chose qu’il voulait inspirer la crainte et le respect à la fois. Il allait reprendre ce qu’il leur revenait de droit. « Et si l’un de vous trouve cette bouse de Lupin, qu’il me l’amoche, mais vous me le laisser en vie, il est à moi ! » « J’espère que tu partageras quand même. » Un haussement d’épaules de la part de Desmond, puis un rire fin et ironique, Alceste était comme lui, bien placé pour en vouloir à Skander. Et dire que lors du Solstice, ils l’avaient loupé de si peu. « Au premier qui le trouve camarade. » La chasse était simplement lancée. Emboîtant le pas à ses deux compères encore du bon côté, il regarde Artemisia et son frère lui aussi de leurs côtés. « Il serait logique de prendre d’assaut les anciens dortoirs des élèves. » Il aurait presque applaudi. Mais il regarde aussi vite Alceste qui venait de demander ce qu’ils faisaient. « On les débusque un par un, ou on fou le feu et on attend qu’ils sortent. » Il renifle simplement. « La dernière fois qu’on a foutu le feu à un village de traîtres, la plus grande partie n’est jamais revenue » (cf. intrigue 4) il porte son regard sur l’américain qui a reçu, il y a peu les égards du groupe. « Écoute donc ce bougre. Quel est ton nom déjà ? » Il ne cache pas son ignorance, en tant qu’ambassadeur et chef d’un groupe de sécurité, des noms, il en voit défiler par milliers.

Pourtant, il se détache presque du groupe pour porter un regard à sa fiancée. Il n’est pas romantique Desmond, mais le mariage semblait se rapprocher à grands pas malgré tout. Malgré tout, il tenait plus à elle qu’il ne voulait le croire. Il soulève sont masqué à demi pour voir son visage. Qu’importe son groupe, ou bien le frère de la demoiselle, il sourit un peu, posant sa main gantée dans le creux de son cou, soufflant juste à son adresse, même si son frère avait pu l’entendre. « Si on doit être séparé, tu fais attention à toi. » Comme un ordre, mais plus une inquiétude malgré tout. Il rebaisse son masque, puis se retourne vers ses amis, les bras écartés. « Déjà on trouve comment éteindre cette alarme, c’est déchirant pour nos tympans. »


Quintus :#666633
Ianto :#99cccc
Alceste : #666666
Desmond : #663333



cursed story, cursed blood

≈ i need time to win back your love again. but i don't want love again. also for you, i can to try and he will rise my love and my hope into the future, i just need time to love you


Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 10:06

avatar
avatar
profil
Je suis : dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 19/06/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 247 hiboux. J’incarne : Sebastian Hot Stan , et l’avatar que je porte a été créé par : © blue comet . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.M. - D.M. - L.G. - Z.S. Je parle en : #993340



Je suis âgé de : trente et un ans (03.03.1960) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Fugitif, Tatoueur Magique à la sauvette, jusqu'à la reprise de Poudlard, il avait un salon à Pré-Au-lard, sans doute détruit par les mangemorts désormais. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Célibataire, au coeur tourmenté par les femmes Champ Libre :

Père du bâtard de Roisin Grimstone, Ashlynn, est l'aîné d'un triplage : Oriana et Marek. Oriana est morte à la Purge, et une née moldue a pris sa place. Marek est mort en 1991 de la main de Drefer Rackharrow.

malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
COUR DE POUDLARD, REZ DE CHAUSSÉE
Depuis l’évacuation de Poudlard et des membres qui étaient les plus en danger à Pré-Au-Lard, les derniers Phénix étaient à Poudlard. Simple question de sécurité. Demain, ils seraient tous en lieux sur grâce à leur protectrice introuvable depuis des mois. Il jette sa clope alors qu’il arrive dans la cour Pietro, autant dire qu’il était de gardes même si c’était pas forcément son rôle à Poudlard, mais les Mangemorts ne devraient pas débarquer ce soir, trop occuper à faire la fête. Sur les toits de la cour, il observe les gens qui arrivent par le pont : Lothar et Avia. Un rictus pour son cousin qui semble pas mal se débrouiller depuis qu’il lui a un peu bourré le mou sur : comment faire avec les filles pour les nazes. Enfin, les jambes croisées, le loup observent tant qu’il le peut encore, la nuit semble clair et surement serait-elle frisquette, mais la pleine lune n’était pas dans si longtemps, il avait besoin de repos pour ne tuer personne et trouver comment s’occuper puisque son salon de tatouage allait devenir plutôt volant et clandestin. Il tente d’allumer sa sixième clope quand, l’oreille se tend, comme tout le monde, il l’entend. Cette foutue alarme. « Fait chier putain de merde ! », alors qu’il jette aussi dans le vide la clope à peine allumée et que les deux phénix en bas courent jusque dans l’enceinte de la cour. Pas con de se rapprocher du château étant donné qu’il ne voyait pas d’où ils pouvaient venir. Quand il s’approche du bout du toit, il prend sa baguette dans sa paume et se retrouve au sol après un saut que quelques mètres.

« INCENDIO ! » Pas bête l’idée, mais Pietro reste en retrait, alors que le sortilège semble mettre quelques out de bois en feu, il s’éteint aussi vite. Il pouffe de rire alors que la sang pur demande à Lothar de rattraper le coup, mais lui, il se teint les côtes alors que l’alarme retentit, et il se calme soudainement, il y a Marek dans le château. D’un pas de loup il s’approche de son cousin et de la vermeille sang pur. « T’es vraiment à chier Spudmore ! » Mais ce n’est pas lui qui jette le sort, il laisse Lothar le faire. Quand il ajoute « J’étais sur les toits, ils sont pas sur la route de Pré-Au-Lard et y rien dans le Parc. Soit, ils sont juste cachés, soit à l’intérieur. Y faut sortir les gens d’là. Si ses connards sont à l’intérieur, atteindre la Grande Salle ça va être tendu. » Brève constatation du chargé de sécurité. Mais plus effroyable que possible, les passages secrets étaient nombreux à Poudlard et malheureusement, il ne les connaissait pas tous, pas un seul même, il avait appris à sortir par la Cabane Hurlante voilà tout.


Avia : #990033
Pietro : #993340


lost the humain control
There is some kind of a sweet innocence in being human- in not having to be just happy or just sad- in the nature of being able to be both broken and whole, at the same time.  #993340 › © alaska.  

Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 11:08

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
REZ DE CHAUSSÉE, COUR DE POUDLARD
Depuis quelques jours, la Lupin est d'une humeur de chienne. Elle ne comprend pas, que l'on puisse abandonner l'école à cause de menaces. Ils devraient, au contraire, se battre pour ce qu'ils avaient si durement gagné. Certes, elle n'avait pas fait partie de cette bataille, mais elle est plus que prête à combattre, pour que les sacrifiés ne soient pas morts en vain. Aussi, parce qu'elle n'a nulle part où aller, qu'elle n'a pas l'intention d'être tributaire de qui que ce soit, encore moins de Cavendish, mais n'a pas plus les moyens de s'offrir un chez soi. Bien sûr, elle pourrait aller chez son jumeau, mais elle ne souhaite pas le mettre d'avantage en danger. A ses yeux, il ne reste qu'a combattre, hors, la grande majorité ne sont pas du même avis malgré ses arguments. Sans parler de la pleine lune, le lendemain, ce simple fait explique encore sa présence dans l'école en plus de n'avoir aucun autre refuge sous la main qui ne mettrait personne en danger.

Alors que tout le monde avait quitté la Grande Salle à la fin de la fête, elle y était restée, perdue dans ses songes belliqueux, quand un membre de la sécurité l'y trouve. « Raulne veut te voir. Philippe Raulne. » Jaina hausse des sourcils, sincèrement étonnée par cette demande. A tel point qu'elle se demande si la sécurité n'est pas en train de lui faire une blague pour la voir déguerpir les lieux. Ils en seraient capables, comme ils savent qu'ils ne feraient que s'attirer ses foudres. A moins d'être masochistes, certains évitent de se frotter à elle. Donc, le seul moyen d'être certaine, c'est d'aller voir par elle-même et en effet, Raulne est présent. « Que se passe-t-il Raulne, tu peux plus te passer de moi ? » Lance-t-elle plus mauvaise que d'humeur blagueuse.

Au même moment, l'alarme retentit et elle change du tout au tout. Les yeux plissés, le corps tendu, les lèvres recourbées sur ses dents comme si le loup montrait les crocs, aux aguets, sa main s'empare de sa baguette magique. Tous les gardes de Poudlard se mettent en garde et guettent les lieux. Où est l'ennemi ? Elle regarde dehors, derrière Raulne et n'y voit rien jusqu'à ce que sa vision s'adapte à l'obscurité et qu'elle voit un groupe, dont l'un des membres tente apparemment de jeter un sort. Jaina entend la voix de Pietro et ce qu'il dit, elle reconnaît ensuite Avia et Lothar, mais reporte son attention sur Raulne. « Il faut que tu dégages, va dans la Grande Salle, c'est le seul endroit où tu pourras transplaner. Ou tu te bats avec nous. » Très accueillante et diplomate, comme à son habitude. Il n'a que quelque pas à faire pour se retrouver dans la Grande Salle, tandis qu'elle le contourne et se dirige directement vers ses cousins et Spudmore. « S'ils sont pas au dehors de Poudlard, ils sont dedans. Je compte bien les retrouver, il faut faire diversion pour permettre aux autres d'atteindre la Grande Salle, qui est avec moi ? »
Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 11:55

avatar
avatar
profil
Je suis : Wednesday , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 29/04/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 680 hiboux. J’incarne : Eva "Goddess" Green , et l’avatar que je porte a été créé par : Lux Aeterna . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Phèdre Momo & Saoirse Rackh. Je parle en : #6699cc

The more she gets hurt, the more venomous she grows.

Je suis âgé de : 29 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Oubliator au Département des Accidents et Catastrophes Magiques ainsi que Bourreau parmi les rangs du Lord. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : rien de palpitant depuis bien des années, mon frère aîné vendra certainement ma main au plus offrant. Champ Libre :



malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
TROISIèME éTAGE -  passage secret
Enfin, les nuits à se tourmenter l'esprit allaient pouvoir cesser. Peut-être. Avec un peu de chance ... Ce serait ça ou la mort de toutes façons. En parlant de mort, depuis celle tragique de son bien aimé père Scylla tournait en rond comme une dragonne en cage. Elle n'avait que faire des élections, ce qu'elle voulait c'était agir, se venger en bonne et due forme; combien de temps avait-elle réclamé ça! Même si il avait fallu la mort du Lord et de ses deux parents pour que les choses bougent enfin c'était le moment, c'était là. Au moins ce bâtard de Ramsay avait eu ce mérite : faire avancer les troupes face à la menace de l'Ordre. Il était hors de question que les Mangemorts se terrent, effrayés en attendant leur sentence au poteau. Ils en étaient loin ! Le monde magique leur appartenait encore, ainsi fallait-il en profiter et prouver leur suprématie en récupérant ce qui leur revient.

Complètement surexcitée, emplie d'une rage accumulée depuis des mois maintenant la sorcière ne tenait plus en place. Mais la discrétion était de mise. Alors il fallait se contrôler. Baguette à la main depuis qu'elle avait transplané du manoir au Pré-au-Lard dans sa robe noire, encapuchonnée avec un sourire félin aux lèvres, la jubilation était au combien plaisante et elle ne la cachait nullement. La Lestrange plus que quiconque se devait de faire partie de cette escouade. Empruntant le passage secret de la boutique de bonbons la plupart de ces mangemorts allaient effectuer un voyage dans le temps vers le passé. Poudlard. Château où ils avaient tous grandi, les voilà à présent réunis pour revendiquer les lieux. Le Chef annonça la couleur directement : pas de prisonniers. Parfait. Ce qui enchantait grandement la Lamia. Cela lui rappelait la Grande Purge. Quel merveilleux souvenir. Pour la première fois depuis des semaines Scylla était presque heureuse. Presque. Tant qu'elle ne verrait pas leurs cadavres joncher le parquet de cette école son bonheur resterait incomplet. Parmi la petite troupe elle avait fait sa place, écoutant d'une oreille plutôt distraite, impatiente que les festivités commencent autant qu'une fnant peut l'être avant d'ouvrir ses cadeaux de Noël. Black, Meadowes, Nott, peut lui importait qui se trouvait à ses côtés, sa vanité était complètement balayer par sa soif de sang. Ils se battaient pour leur défunt Lord ce soir. Tous l'avaient soutenu, tous avait regretté sa mort. Il était temps de prendre sa revanche. Entrant enfin dans l'enceinte du château, des frissons parcourus l'échine de la sorcière. Cette odeur, ce pâle éclairage. La fête allait commencer et quel meilleur endroit que l'école où elle avait tout appris, qui avait fait d'elle un Oubliator expérimentée.


Daddy's Little Psycho & Mommy's Little Soldier.
-If Death Comes For Me Today I'm Ready-


Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 12:47

avatar
avatar
profil
Je suis : Marine , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 08/10/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 489 hiboux. J’incarne : Alexander Skarsgård , et l’avatar que je porte a été créé par : gallifreys, my queen . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Violet Je parle en : #ff4500

Good night, tiny humans.

Je suis âgé de : trente-quatre ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : éleveur et braconier de créatures magiques. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : je suis à marier.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
En ligne
TROISIèME éTAGE -  passage secret
« Déjà on trouve comment éteindre cette alarme, c’est déchirant pour nos tympans. » Les oreilles de Crixus n'en pensent pas moins. Ce son l’exaspère au plus au point. L'excitation lui mord petit à petit les doigts. Il sent les frissons investir sa nuque. Il est prêt depuis longtemps pour une nouvelle bataille. Plus qu'assez lassé de cette gueguerre, Crixus aime les grandes batailles. Et il sait que celle-ci s'annonce épique. Que ces chiens de l'ordre se terrent derrière leurs alarmes. Ils broient peut-être leurs oreilles, mais ils sont loin de détruire leur motivation. N'auraient-ils pas tué le Lord qu'ils auraient été épargnés. La vengeance a brûlé lentement leurs esprits. Les yeux du Mangemort glissent lentement sur chacun de ses partenaires. Parfois, il regrette quelque peu cet uniforme qui cache leurs vraies personnalités. Tous habillés en noir, tous masqués. Cette longue cape qui cache les formes et les couleurs.

L'homme n'a jamais emprunté ce passage. a vrai dire, il n'était pas avide de bonbons à l'école. Les sucreries ne sont pas vraiment sources de plaisir pour lui. Ce qu'il aime, c'est le sang, les batailles et les cris. Il jouit en faisant couler le sang, il jouit devant les cris d'horreur des innocents. Ce soir, il ferait couler le sang pour retrouver un monde de puissance dominé par les idées du Lord. Enfin, il dit. Il a hâte de voir les cadavres embellir le sol. Baguette en main, il se tient prêt à partir. Il crève d'envie de se jeter un sortilège pour ne plus entendre cette vilaine alarme. Et il n'écoute plus que d'une sourde oreille les bavardages des autres. Lui qui adore les mots, il trouve pourtant qu'ils parlent trop. Ils parlent pour ne rien dire, de toute manière. Tous savent faire leur travail. L'attente lui pèse, mais il ne dit rien et se contente d'observer. Il remue d'une main agitée sa lame. Bien sûr qu'elle est affutée, bien sûr qu'il l'a toujours sur lui. Il la vénèrerai presque autant qu'il vénérait son Lord. Il porte un regard fier sur les reflets du métal. Elle a déjà brisé tant de chairs... Et elle est prête à prendre de nouveau part à la bataille.

Desmond : #663333
Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 13:42

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Cinquième étage, aile nord, avec Ekaterina

Cette sonnerie lui fait l’effet d’une douche froide. Son corps se crispe un instant puis il laissa retomber sa tête dans l’oreiller qui transforma un flot d’insultes en gargouillement indistinct. Il se laissa une demie seconde pour maudire la terre entière, puis se reprit. La minute suivante, il avait passé ses jambes par dessus le bord du lit et il commençait à récupérer ses vêtements éparpillés par terre. Il ne connait peut-être pas les détails de la sécurité de l’Ordre, mais il se doute bien qu’une alarme qui retentit au milieu de la nuit n’annonce pas un festin surprise dans la Grande Salle.  « Habille-toi. Vite ! L’alarme, ils sont entrés.» Il grommelle indistinctement pendant qu’il enfile ses chaussures à la hâte.

Pendant qu’il enfile son t-shirt, elle lui fournit un début d’explication, l’objectif est de rejoindre la grande salle mais les mangemorts peuvent être partout. « Ils choisissent bien leur moment pour venir nous faire chier ces trous du cul. » Il a un ton d’enfant boudeur maussade, mais ça ne signifie pas qu’il sous-estime la situation. Il avance vers la sortie en récupérant sa baguette magique et jette un coup d’œil en arrière pour voir où en est Ekaterina. Elle ajuste son sac à dos sur ses épaules puis le tire par le T-Shirt. « Fais attention à toi par Merlin ! » Il se demande presque si il n’y pas une petite menace dans sa voix et acquiesce docilement de la tête.

Le baiser qu’elle lui donne lui rappelle qu’il avait autre chose en tête pour la soirée. Il évacue cette pensée le plus rapidement possible, pour se concentrer sur des choses plus urgentes. « Oui, oui, promis, allez, on y va. Concentre-toi sur le chemin, tout ça, j’assure nos arrières. » Il se rappelle qu’il a en face de lui un leader d’un Ordre dont il ne fait même pas partit et qu’il faut vraiment qu’il arrête de prendre ce ton autoritaire sans le vouloir. Il lui fait une moue qui exprime vaguement des excuses ou des remords.

De toute façon, ce n’est clairement pas lui qui va pouvoir trouver le chemin le plus rapide pour accéder au rez-de-chaussée ou qui est en mesure de savoir qui se trouve où dans ce labyrinthe qu’est Poudlard à ces yeux. Il n’a jamais mis les pieds dans le château pendant son adolescence, ayant reçu une scolarité au manoir Flamel. Il ne connait pas toutes les petites subtilités de l’architecture poudlardienne, si se rendre à la Grande Salle n’est pas un problème en soi, le faire rapidement en évitant les pièges est un défi plus corsé.  

Il lance un sortilège qui atténuera le bruit de leur fuite, puis ils sortent silencieusement de la chambre, se retrouvant dans un couloir dans l’aile nord du château. Il se rappelle qu’Ekat lui a dit un jour que son logement se trouvait au cinquième étage du château. Ce n’est pas top, pense-t-il, mais au moins ils ne sont pas au sommet d’une de ces tours que l’on aperçoit depuis le parc. Il s’élance derrière Ekaterina au pas de course, la baguette, prête à servir, ancrée dans sa main gauche.

Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 14:13

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Rez de chaussée, cour de Poudlard



Je me regardais dans la glace. En sueur. Tenir un jour de plus. Une croix de plus griffonnée sur le calendrier de la solitude. Je dormais encore moins que d'habitude, avec tout le bordel de ces derniers temps. La rencontre avec les mangemorts, successivement. La tentation de raccrocher pour de bon. Mais aussi la rencontre avec la Phénix. La jeune femme qui s'était présentée comme la cousine de Lupin. Un ancien collègue, du temps où nous formions l'élite des forces du Ministère, avec quelques autres camarades. Je réfléchissais. Les apparitions, les cris déchirants, tout était cent fois pire qu'avant. Je devais faire quelque chose. Je plonge ma tête dans le grand baquet d'eau froide et l'eau est presque gelée ; je secoue la tête en grognant quand je la retire du liquide qui me fait suffoquer sous le coup du choc de température. Ca rafraîchit les idées. Je m'essuie la tronche. Je m'habille de frais. On est au milieu de la nuit...


Mais je dois faire quelque chose. Je ferme derrière moi et engoncé dans mon blouson de cuir noir, je transplane. Pour arriver devant les grilles de Poudlard. La grande grille de fer forgé n'éveille rien chez moi ; aucune nostalgie, aucun sentiment. Je n'ai pas eu à me battre pour cet endroit, et je n'y ai pas grandi. Mais je sais ce qu'il représentait pour ma femme. J'avance et on m'interpelle. Des gardes. Cachés dans l'ombre. J'explique ce que je viens faire ici, mains écartées, paumes ouvertes. J'explique que je veux voir Jaina Lupin. D'abord elle. Et selon ce que ça donne, son cousin. Je sens plus que jamais cette émotion qui me serre le cœur, cette colère qui change les hommes de bien en personnes haineuses et cruelles... Cette bonne vieille haine qui me glace le cœur. J'attends plusieurs minutes, sous surveillance, devant la porte principale. Il fait frisquet, dehors. Mais ce vieux blouson m'a toujours tenu chaud. J'attends. Jusqu'à ce qu'elle arrive, et me lance une vacherie.



| C'est ça, bonsoir à toi aussi, Lup.... |


Mon cœur se glace, loupe quelques battements, quand une alarme stridente retentit. Je sais ce que ça veut dire. J'ai lancé ce genre de sortilège de protection sur la distillerie, ravivant d'anciennes mesures de protection mises en place par mes prédecesseurs. Je reconnais le fait qu'il s'agisse d'une intrusion. Et vu l'endroit, vu l'enjeu, ça ne peut vouloir dire qu'une chose.


Ils sont venus.


Je ne sais pas vraiment ce que je ressens, mais ça me prend aux tripes. La haine et la colère s'embrasent. La peur, aussi. J'ai toujours eu peur, mais j'ai toujours dompté cette émotion pour en retirer ses bénéfices. Meilleure concentration. Sens plus alertes. Réflexes aiguisés. Je déglutis péniblement, en pensant à ce qu'Elle penserait si les mangemorts souillaient une fois de plus le havre de son adolescence. Je hoche la tête, tire lentement ma baguette.


Je le sens dans mes tripes.



| Seule la mort met fin au devoir. |


Je m'étais perdu en chemin, je m'étais mangé les épreuves sur ma route en pleine face, tête baissée contre le mur. Mais l'instant dévoilait tout ce que j'avais toujours été. Je marche d'un pas décidé pour rejoindre le petit groupe qui se fait. Je suis toujours un auror. Dans mes tripes, à défaut d'en avoir la plaque.


Je n'ai jamais été qu'une seule chose, et cette identité s'imprime en moi au fer rouge, imposant sa marque bien au delà des ecchymoses reçues dans cette vie de chien. Je suis ce que je suis. Et je dois faire ce pourquoi je suis fait.
Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 14:37

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
REZ DE CHAUSSÉE, COUR DE POUDLARD
Encore sous les coups de quelques blessures, Amos et Céleste étaient partis le soir même après Samain fêté rapidement dans la Grande Salle avant qu’il entame un tour de garde court, avant de retourner dans leur maison et d’y effacer leurs traces, à tous les trois. Mais rien n’était fait et il descendait encore les escaliers en compagnie d’Orianne, son apprentie. Chose certaine, c’est que la petite brune avait bien des talents en tant qu’Auror et que dans le fond, elle ne serait pas de trop pour l’aider. Un sourire, ils passent la porte du hall pour se retrouver dans la cour où personne ne semble vraiment être jusqu’à ce que diverses silhouettes se dessinent avec l’alarme qui se déclenche. Foutue Mangemorts, c’est tout ce qu’ils pensent tous les deux. Et pourtant, le groupe en face pensait exactement la même chose d’eux. Et dans l’immédiat, c’était la fuite qui été requise, comme l’avait fait comprendre Skander dans les dernières instructions, temps pi pour la maison et pour les traces qu’il pourrait laisser derrière lui. Il se met à courir vers le groupe composé d’Avia, Lothar, Pietro, Philippe et Jaina, pour entendre ce que chacun a à dire jusqu’à ce que la femme Lupin pose le plus important.« S'ils sont pas au dehors de Poudlard, ils sont dedans. Je compte bien les retrouver, il faut faire diversion pour permettre aux autres d'atteindre la Grande Salle, qui est avec moi ? »

De sa poche, le Diggory sort un papier, qu’il tend devant les autres. « On a ça aussi. C’est un sort de lumières dansantes, si on le fait dans le hall ça va se rependre dans les étages et les ralentir. Au moins qu’on ait le temps de retrouver tout le monde. » Ce qu’il oubliait de dire, c’est que les flammes qui sortiraient du sort pouvaient eux aussi les bruler au contact, mais ça serait tout de même intéressant. Il sourit un instant, puis plus sérieux, il reprend. « Je sais pas où ils sont rentrés, mais on a besoin de les louper pour aller cherche ceux dans les tours de Serdaigle et Gryffondor, c’est les points les plus hauts. Et se séparer pour couvrir tous les dortoirs serait pas inutile avant de rejoindre la Grande Salle. » Pour sauver le plus de monde tout du moins. Il garde le papier en main. « Le temps que le sort se repende dans les couloirs, on a une bonne heure. Seront épargnés ceux qui montent et ceux en bas auront plus de mal à nous avoir. » Et ils ne nous auront pas, ils étaient tous décidés de toute façon.


Avia : #990033
Pietro : #993340
Jaina : #e32636
Shill : #0066ff
Parchemin envoyé Lun 17 Oct - 19:45

avatar
avatar
profil
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 403 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : Hathaways . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
TROISIèME éTAGE - Côté droit du passage secret


Elle avait failli à la tâche. La pauvre sorcière était censée prévenir tous les sorciers pour éviter le plus de morts possible. Les paroles de Quintus, le mangemort qui dirigeait l’attaque raisonnait à ses oreilles : « Nous ne faisons pas de prisonnier, pas ce soir. » Et le pire, c’était que Vega devait agir de sécurité tampon, entre les décisions folles des mangemorts et les rebelles de l’ODP. Tout ce qu’elle souhaitait, c’était que ce conflit termine, qu’elle puisse retourner dans les bras d’Avia et qu’elle n’ait pas à se demander chaque seconde de son existence si elles seraient hantées. Elle avait aussi besoin de savoir que sa famille était protégée, pas tous les Greyback, assurément. Mais ceux qui comptaient vraiment dans sa vie, comme celle qui se trouvait à ses côtés : Nyx. Elle était retournée habiter chez elle, incapable de mettre un pied dans l’appartement qu’elle avait habité avec Hurley pendant tant d’années. Et elle pouvait continuer de se rendre dans le sous-sol de la Maison de Jeu, pour pouvoir s’épancher sur la Poudre d’Escampette, cette drogue qu’elle avait créé et qui détruisait la vie de temps de gens désormais. Au lieu d’en ralentir la production, ce qui la motivait était d’en réduire les effets. Ou du moins, d’insuffler à chaque personne qui en prendrait un peu, un certain espoir qu’ils pourraient enfin s’en sortir. Elle n’avait pas terminé ses essais, loin de là, elle savait qu’aussitôt sa nouvelle formule sortie, Patrocle le découvrirait et on ne donnerait pas cher de sa peau. Alors là, elle pourrait sans doute quitter sa cousine et aller vivre à Poudlard avec Avia. Elle aurait au moins agit du mieux qu’elle le pouvait. Contrairement à maintenant, alors qu’elle avait été prévenue in extremis de cette attaque des mangemorts sur ce qui allait être sa future maison. Elle ne pouvait pas prévenir Avia, Skander, Aries. Aucun de ces êtres, ces sorciers qu’elle avait appris à côtoyer que tout récemment. Ça la démangeait, d’autant plus que cet assaut promettait d’être des plus sanguinaires. À la trempe de la Grande Purge, au même moment où toute sa vie avait été chamboulée par le sortilège d’Oubliettes de son père. Elle était tendue, la sorcière. Parce que désormais, elle n’avait plus le sang clair. Non, nous étions le 31 octobre, et ce n’était pas la fête de Samain qui l’importait. Dans deux jours, Vega subirait sa première transformation et elle pouvait déjà sentir ses sens se décupler. Sa tristesse aussi, mêlée à une colère innée à l’idée de perdre Avia. Non, ça elle ne l’accepterait jamais. Son souffle est irrégulier, sous son masque. Quand tous les mangemorts arrivent à des escaliers, elle prend la main de sa cousine (Nyx.). « On va en bas. ». Qu’elle lui dit, tout simplement et sans lui demander son avis. Elle savait, elle connaissait les journées de ronde de sa copine et si elle voulait la trouver, c’était en se rendant le plus près des parc possibles. Elle devrait la retrouver entre temps, non?!



Quintus :#666633
Vega :white


 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©endlesslove.



Parchemin envoyé Mar 18 Oct - 7:41

avatar
avatar
profil
Je suis : Dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 18/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1249 hiboux. J’incarne : la sublime Sarah Gadon , et l’avatar que je porte a été créé par : © class whore . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : D.M. - P.L - L.G. - Z.S. Je parle en : #996666



Je suis âgé de : vingt-neuf ans (20.01.62) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Mère au foyer, ex-psychomage, et Médicomage pour l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Je suis mariée avec les Leader de l'Ordre, Skander Lupin. (le 8 juin 1991) Champ Libre :

Maman de quatre enfants (Antigone, Orion, Finlay, Sirius) et belle-mère de Victoire.

Elle a été agressé par un loup quand elle a eu 24 ans et garde de forte séquelles vis à vis de la violence et du sang, la rendant parfois inoffensive ou trop agressive, tout dépens de l'enjeu.

malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
En ligne
LA TOUR DE DIVINATION
La redécouverte du corps de l’autre était quelque chose qui lui avait manqué. Malgré les images horribles qui restaient gravé dans son esprit, la blonde s’adonnait à des baisers suaves, d’une douceur dont elle bénéficiait, elle seule et pas d’autres. Elle savait qu’elle avait des craintes, des doutes, mais là dans la pièce, la température ambiante laissait des effluves douces-amères s’échapper entre deux soupirs, se languissant d’une suite malgré ses formes changées, malgré qu’elle soit tout simplement porteuse d’une vie une nouvelle fois. Vie qui mangeait petit à petit la sienne. Mais elle battrait le loup, comme à son habitude, elle irait contre le loup. Mais le gout de l’autre sur sa peau, la pression de ses lèvres n’avait rien à envier à cette soirée de Samain. D’autres la passaient à débattre, elle la passait à aimer avec lui. Rien de plus banal, alors qu’il n’y avait pas trois petites terreurs à leurs côtés. Alors qu’ils étaient bien plus que seuls. Tous les deux, ils avaient toujours été quatre ou cinq, rarement deux, hormis cette nuit à Sainte Mangouste. Pourtant, il n’est pas minuit, mais le charme semble être rompu quand l’alarme stridente se met à retentir dans leurs oreilles. Sur ses gardes, Skander se relève déjà, s’habille déjà, alors que la Blonde Moody a perdu de ses réflexes de son état. « Habille-toi. »  Elle avait déjà bien du mal à se retourner alors s’habiller serait tout aussi long.

Tant bien que mal, elle arrive à faire toucher le sol à ses pieds, en attrapant sa robe longue, qu’elle enfile après avoir remis ses sous-vêtements. Courir serait bien compliqué, mais il n’y avait presque plus rien, ici, quelques affaires déjà dans un sac, et des souvenirs en bas. Son sac en main, elle le regarde quand il annonce. « Ne prends que le minimum. » Elle ne laisserait pas ses souvenirs aux mains des mangemorts. Elle sourit et pose une main sur son épaule. « Je vais faire ce que je peux. » Elle était paniquée, mais autant ne pas le faire ressentir. Autant ne pas transmettre de stress alors que la pleine lune était dans si peu de temps. Tenant son ventre en descendant les marches qui menaient dans l’ancienne salle de classe, elle ouvre en grand son sac sans fond et y fourre les livres, boites à bijoux de Sofia, photo. C’était des choses dont ils avaient besoin. Il ne restait rien de toute façon, Robb avait tout pris avec lui dans la journée avant de partir avec les enfants. Quand elle le voit sac à l’épaule, elle finit se rétrécir sa harpe et de la mettre dans le sac. Quand il arrive près d’elle. Elle a besoin de savoir que tout ira bien. La grossesse l’handicapant plus qu’elle ne le voudrait, elle agrippe sa baguette à bout de bras. En souriant faiblement. « On y arrivera. » Il était leader, il pensait à trop de choses en même temps. « Skander, ce sont les plus forts qui restent, on a juste besoin de protéger Tristan qui a encore des lacunes. » Elle se détache de lui vers la porte. Ils devaient retrouver l’autre couple lui contenait une Leader. Elle sourit en ouvrant la porte pour le rassurer, baguette devant elle. Ajoutant, avant de commencer la descente de l’escalier de la tour de divination. « Moi ça ira. »


Skander : #ff3333
Odette : #996666



This isn't the separation that hurts me
why think separately of this life and the next when one is born from the last.... Time is always too short for those who need it, but for those who love, it lasts forever.


Parchemin envoyé Mar 18 Oct - 13:11

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1821 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
SIXIEME ETAGE, COULOIR NORD.
Quelle idée à la con d’avoir laissé Odette dans l’enceinte du château, dans son état. Il s’en voulait maintenant, s’il venait à lui arriver quelque chose, il n’était pas certain qu’il se le pardonnerait. Il pensait à tellement de choses. Il essayait de comprendre par où ils avaient pu entrer, quand, comment. Et surtout par quel chemin allaient-ils rejoindre la Grande Salle. Le plus court, pour ne pas fatiguer d’avantage Odette, elle n’était guère en mesure de courir, plus il pensait à son plan plus l’avoir voulu à ses côtés semblait être suicidaire, elle aurait mieux fait de rester avec les trois marmots.  « Je vais faire ce que je peux. » Dit-elle alors quand il lui demanda de prendre le minimum, mais traduction en langage féminin « je prends tout et fais-moi pas chier ».  A la porte de l’ancienne salle de cours, il n’entend rien dans les escaliers baguettes à la main. Il est perdu dans ses pensées. il est à l’affût du moindre bruit, puis, il est sorti de ses pensées par Odette qui voyait bien qu’il pensait, trop peut être, « On y arrivera. »  Il était clair que les chances n’étaient pas de leur côté. Son but, c’était de la conduire à la Grande Salle, et ensuite, une fois qu’elle serait en sécurité, tenté de garder possession de l’école avec le reste des sections d’attaques. « Skander, ce sont les plus forts qui restent, on a juste besoin de protéger Tristan qui a encore des lacunes. » Il se faisait plus de soucis pour elle que pour Tristan, quand on a été auror, on oublie pas aussi facilement ce que l’on a appris, mais elle physiquement était plus lente que les autres, plus vulnérable aussi. Elle se détache alors de lui pour se diriger vers la porte, et dit, « Moi ça ira. » « Je sais. » Il ferait tout pour.

Il se retourne pour regarder une dernière fois la salle de divination, un sentiment étrange, comme s’il savait qu’il risquait de ne jamais la revoir. Seraient-ils en mesure de garder Poudlard ? Rien n’était moins sûr. Il y avait de bons comme de mauvais souvenirs entre ces murs. Il ferme la porte derrière lui, comme pour éviter tout retour en arrière, alors qu’Odette commence à descendre, il attrape sa main pour la stopper, silencieux. Un « Hominium Revelio » informulé pour être de progresser sans encombre. Il n’y a rien, c’est le calme plat. « Allons-y. » dit-il alors simplement, toujours très concentré. Les marches lui semblent paraitre une infinité. Et l’alarme qui ne cesse de gueuler. En bas, il précède Odette de quelques marches, au cas où. Baguette au poing. Les escaliers les conduisent alors au sixième étage, côté nord du château. Il s’arrête et enlève son sac à dos, et dit à Odette, « On doit trouver Ekat et Tristan. » Au moins nous serons mieux protéger, enfin, tu seras mieux protéger, pense-t-il alors. Il fouille alors dans son sac à dos pour sortir l’objet qui avait fait débat pendant une réunion de l’Ordre mais qui ne s’était jamais avéré aussi utile qu’aujourd’hui. Un talkie-walkie, idée de Skander pour qu’aucun mangemort ne puisse intercepter une discussion, contrairement aux moyens sorciers. « C’est le moment de voir si ça marche. » Il porte l’appareil près de ses lèvres, et appuyai sur le bouton, « Ekat, c’est Skand, tu m’entends ? » Il attend plusieurs secondes sans avoir de réponse, et appuyai pour ajouter, « Pour parler faut appuyer sur le bouton. » Comme s’il savait que son amie et co-leader avait dû oublier ce détail.Arrêter à l’angle du couloir à couvert au cas où, le silence apparent de cet étage n’avait rien de rassurant. Il jetait des regards à Odette, inquiet qu’il puisse lui arriver quelque chose.


Skander : #ff3333
Odette : #996666


It's good to be king like a conqueror

I can feel the weight, I can feel the weight of the world.I can feel the pressure, I know the pain and the hurt[...]I will not run when destiny comes, It's good to be king

Parchemin envoyé Mar 18 Oct - 16:03

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
REZ DE CHAUSSÉE, GRANDS ESCALIERS.
Ça fait bizarre, d’être là. À cet endroit. De le sentir, de le voir. Se souvenir. Nyx frissonne. Cache pourtant sa peau laiteuse quoiqu’abîmée derrière le tissu noir et grossier, capuchon rabattu sur le brun des cheveux, masque funeste pour ultime barrière entre le désastre alentour et le bleu des yeux. Elle fait partie des derniers du groupe, petite et silencieuse, presque intimidée par la grandeur du lieu. Fébrile à la pensée du carnage prochain. La beauté des corps étendus par terre, les bulles de sang qui explosent, soufflées par la dernière once de vie au creux des poumons calcinés. Nyx, c’est pas parce qu’elle dit rien que tout s’passe bien sa tête. Nyx, elle est pas bien, de toute façon. Et ça, tout l’monde le sait, on s’fait pas trop d’illusions à son sujet. Elle entend des bruits étouffés, aperçoit d’la lumière. Lointaine. Des couleurs. Violentes. Une alarme. Stridente. Et enfin la montée se termine, les escaliers n’ont plus de marches. Et la louve, elle voit bien que rien n’a changé. Ni le gris d’la pierre, ni le froid des murs. Pas même tous les sentiments qu’ils renferment. Vieux, désagréables. Et les Mangemorts avancent, alors elle avance aussi. Ça parle, autour d’elle. C’est laid, ce qu’on dit. Rouge et inquiétant. C’est bien, ça lui plait. Elle ne s’intéresse pourtant que distraitement au trio bien trop bruyant. Attend les ordres, les savoure. Jette un regard en biais vers Crixus, qui lui ne semble pas l’avoir remarquée. C’est pas plus mal. Elle se sent toujours gênée quand il est dans les parages. Non parce qu’il l’effraie, bien qu’il soit pas très rassurant, dans son genre, mais plutôt à cause de la relation plus que compliquée qu’entretiennent son frère à elle et sa sœur à lui. C’est pour ça que quand on lui prend la main, elle accepte de partir.

Même si elle capte pas très bien c’qui se passe. Même si elle comprend pas pourquoi tout l’monde monte alors qu’elle doit descendre.

Mais comme réfléchir, elle laisse ça aux autres, elle dit rien, s’contente d’incendier le dos de sa cousine de ses prunelles glacées. « On va en bas. » qu’elle dit, Vega. « Pourquoi ? » répond l’enfant. Le ton n’a pourtant rien d’innocent. Il est même brutal, écorché. Simple mot balancé comme un reproche, interrogation méfiante et peu rassurée. Parce que Nyx, elle sait plus quoi penser d’sa Greyback préférée. Un jour on la voit, un autre pas. Elle est humaine puis devient louve. Destinée à devenir un monstre mais rebelle dans l’âme. Nyx elle en peut plus, d’Vega. Elle avait déjà du mal à la comprendre avant, mais alors là… Et puis elles descendent. Encore, toujours plus. S’arrêtent pas au deuxième étage, ni au premier. Juste au rez d’chaussée. Elles deux contre le monde entier. Sauf que là y’a personne, et heureusement pour elles, d’ailleurs. Parce que sinon, elles… « AU LOUP, AU LOUP. » Comme folle, Nyx se retourne. Avise un vieux sorcier, debout et tout con dans son grand tableau. « Ta gueule. » glisse-t-elle alors, presque amusée. Mais quand la femme peinte à côté se met à hurler elle aussi, quand les bébés dans leurs berceaux d’aquarelle commencent à geindre puis à brailler, Nyx, elle rigole plus. Lâche la main de son aînée, la pousse sans délicatesse aucune derrière elle. « Bombarda ! » Elle a pointé de sa baguette les tableaux, qui tous crient en écho et couvrent presque l’alarme. Orchestre désenchanté et insupportable. Suffit qu’un trio de Phénix passe dans l’coin et c’est peut-être fini pour les louves. Ouais, rien qu’ça.  

Le sort fonctionne-t-il ?
OUI, les tableaux les plus proches explosent, s'écroulent au sol mais les encore accrochés se taisent, apeurés.
NON, Vega (ou qui veut) pare le sort et les portraits restent intacts. Ils crient cependant toujours plus forts et risquent d'attirer les sorciers alentours, Phénix ou Mangemorts.


Vega // white,
Nyx // darkgoldenrod,
Portrait // darkgrey.
Parchemin envoyé Mar 18 Oct - 16:03

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 779
malle
raise your wand
 
Le membre 'Nyx Greyback' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mar 18 Oct - 17:02

avatar
avatar
profil
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 285 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
REZ DE CHAUSSÉE, COUR DE POUDLARD
Nuit de garde, une parmi tant d’autres. Lothar avait bien proposé à Circée de passer cette nuit en sa compagnie, surtout après…ce qu’il avait appris. Il n’en revenait toujours pas, il était complètement choqué, alors même que cela faisait plusieurs jours qu’il savait. Il ne pouvait le dire à personne. Il n’avait pas grand monde qui pourrait le comprendre en fait. Il se méfiait un peu de Skander, surtout lorsqu’il avait compris, après coup, qu’il savait bien avant lui. Et il était plus que probable que le père de Circée veuille sa peau à présent. Il papotait du coup vaguement avec Avia pour se changer les idées lorsque l’alarme retentit.  Pas besoin de mots pour savoir qui s’était infiltré. Ils ont traversés le pont et Avia a tenté de lui mettre le feu…échec. « Essaye toi pour voir, ça me soule. » Pietro débarqua à son tour et comme à son habitude se fend la poire. Il dit cependant quelque chose d’intéressant, ils venaient de l’intérieur et dans ce cas-là, leurs compagnons étaient presque fait comme des rats. Jaina arrive sur ces belles paroles et annonce qu’elle va les chercher. Sa cousine pensait-elle vraiment qu’il la laisserait se jeter là-dedans seule ? Jamais.

Shill se joignit ensuite à eux, mais il n’était pas certain d’avoir compris ce qu’il proposait. Mettre le feu au château ? Et risquer de blesser, ou pire, leurs compagnons d’armes ? « Le temps que le sort se repende dans les couloirs, on a une bonne heure. Seront épargnés ceux qui montent et ceux en bas auront plus de mal à nous avoir. » Il secoua la tête, il ne le sentait pas du tout ce plan. « Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, il faut les emmener à la grande salle pour transplaner. S’ils sont dedans, ils ont dû passer par les passages secret, du coup les autres doivent être surveillés à l’extérieurs, ils ont aussi été à Poudlard les mangemorts. Alors mettre le feu en bas nous prive toute sortie possible. » Il était clairement contre cette idée. « Par contre, oui, je suis partant pour aller dégager le passage, allons-y à grand coup de sortilège et d’effondrement du château, on devrait bien pouvoir récupérer tout le monde. » Ce n’était pas le rôle de Lothar que la stratégie et la sécurité, il n’était que l’intendant, mais il espérait que ses compagnon adhéreraient à son idée. Lothar se retourna et jeta un bombarda maxima sur le pont, espérant que ce sortilège prive toute fuite par là.

Avia : #990033
Pietro : #993340
Jaina : #e32636
Shill : #0066ff
Lothar : #cc9966



Parchemin envoyé Mar 18 Oct - 17:26

avatar
avatar
profil
Je suis : Gallifreys aka Lexxie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 659 hiboux. J’incarne : Holland - la rouquine - Roden , et l’avatar que je porte a été créé par : un créateur de bazzart, merci . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Astra Black, Gideon Peverell, Skander Lupin. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 27 années brisée , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : prisonnière des mangemorts, ils tentent de m'exploiter pour mon don. Quand comprendront-ils enfin que je ne contrôle rien, qu'ils m'achèvent je n'en peux plus. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est plutôt complexe, je suis complètement perdue.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
REZ DE CHAUSSÉE, COUR DE POUDLARD
Il y a un autre Lupin qui arrive pour assister à son échec cuisant. « T’es vraiment à chier Spudmore ! » « Ferme-la Lupin où je te fais bouffer ta putain de baguette. » Rétorque-t-elle simplement, énervée la Spudmore. Elle est nerveuse Avia, et facilement énervée. En l’écoutant elle comprit que l’attaque venait donc de l’intérieur, et elle essayait de comprendre, comment. Elle était chargé de la sécurité depuis qu’elle était venue de façon permanente à Poudlard. C’était d’ailleurs pour cela qu’elle était encore entre ces murs. Ils furent alors rejoint par un homme qu’elle ne connaissait pas (Philippe) et une autre Lupin, Jaina. Puis c’est un sixième convive qui s’invite à leur petite réunion, Shill, et dont le plan semble… abracadabrantesque. « Le temps que le sort se repende dans les couloirs, on a une bonne heure. Seront épargnés ceux qui montent et ceux en bas auront plus de mal à nous avoir. »Elle hausse un sourcil Avia. C’était trop risqué. Beaucoup trop risqué. Elle allait lui dire d’arrêter la poudre d’escampette et d’ouvrir les yeux pour trouver un plan plus cohérent, mais c’est Lothar qui le fait, « Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, il faut les emmener à la grande salle pour transplaner. S’ils sont dedans, ils ont dû passer par les passages secret, du coup les autres doivent être surveillés à l’extérieurs, ils ont aussi été à Poudlard les mangemorts. Alors mettre le feu en bas nous prive toute sortie possible. »Enfin quelqu’un de sensé.  « Par contre, oui, je suis partant pour aller dégager le passage, allons-y à grand coup de sortilège et d’effondrement du château, on devrait bien pouvoir récupérer tout le monde. »  Enfin un plan qui avait de la gueule : foncer dans le tas. Sauver ce qui pouvait l’être, mettre le tout dans la Grande Salle, laissé transplaner ceux qui n’avaient rien à faire là, et défendre Poudlard.

Elle est songeuse Avia, elle pense à voix haute,  « Il y a le passage sous le Saule Cogneur mais ce n’est pas celui-ci de toute évidence. » Elle marque une pause, puis réfléchie, « Il y a un passage secret au troisième étage qui vient directement de chez Honeyduckes à Pré Au Lard, on a une équipe en garde devant la statue de la Sorcière Borgne. » Elle l’avait pris en seconde année pour aller en douce à Pré Au Lard.  « Si c’est le passage du troisième étage, ils sont sur la route de chacun des membres de l’Ordre, chaque dortoir, chaque… chambre aménagé passe pas là. » Dit-elle grave. Ils n'avaient plus le choix, « Des duels, des mangemorts tarés, des sortilèges en pagailles, une faible chance de survie. » Dit alors Avia avec humour, « Mais qu’attendons-nous ! » Elle est combattive, mais sarcastique avant tout, elle n’a pas sa langue dans sa poche. Elle s’est enrôlé dans l’Ordre parce qu’elle avait la rage, parce qu’elle avait envie de faire quelque chose de sa vie. Parce qu’il fallait bien agir, pour ne pas laisser le monde tomber en ruines.  « J’approuve Lothar, on rentre, on récupère tout le monde, on applique la procédure, point barre : escorter ceux qui doivent l’être à la Grande Salle et après on avise. » Appliquer le plan, pour une fois qu’Avia voulait s’en tenir à un plan.

Avia : #990033
Pietro : #993340
Jaina : #e32636
Shill : #0066ff
Lothar : #cc9966


"I take everything I am feeling, everything that matters to me… I push all of it into my fist, and I fight for it."

Parchemin envoyé Mer 19 Oct - 14:37

avatar
avatar
profil
Je suis : -littlefoot- , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 01/07/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 426 hiboux. J’incarne : mathilda bernmark , et l’avatar que je porte a été créé par : kiri . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Dahlia Forest & Adeline Lovegood Je parle en : #669999



Je suis âgé de : 27 bougies , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Langue de plomb J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Deux fiancé mort à mon actif, je porte malheur... enfin, c'est ce qu'on dit. Champ Libre : .
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Troisième étage Passage secret
Mangemorts
Let 'em burn - Event 7

« Soyez sans pitié »  chuchotais-je un sourire aux lèvres. Le mangemort à la tête de cette mission venait de nous dire que cette fois il n'y allait pas y avoir de prisonier. Parfait ! Puisque ce n'était pas mon intention de ramener l'un de ces phénix vivant. Romola était en retrait pour le bien de la campagne que notre père organisait dans le but d'être nommé ministre. Je m'étais gardé de passer tout commentaire sur sa candidature et j'assistais aux apparence publique lorsqu'on me le demandait. La politique n'était pas ma tasse de thé. Cette attaque pour reprendre le contrôle de poudlard ne pouvait pas mieux tomber ! J'abaissais mon masque sur mon visage et je me faufilais à la hauteur de Scylia Lestrange. Nous avions pour habitude de chasser la vermine dans les rues de Londres et cette ont nous demandait de le faire entre les mûrs de poudlard. C'était étrange de revenir ici. Je n'avais pas mit les pieds à poudlard depuis ma dernière année d'étude. Si enfant je trouvais l'endroit accueillant, aujourd'hui je le trouvais sordide. Les phénix avaient souillé l'école et cela me laissais un goût amers en bouche. Le côté positif c'est que j'avais peut-être la chance de mettre la main sur le petit con qui avait tué mon fiancé lors du solstice d'été. (Pietro) Je jubilais à l'idée de le faire souffrir encore une fois avant de le laisser rendre l'âme. Il était responsable si un jour j'allais terminer vieille fille ! Parce que soyons honnête qui se fiance deux fois pour se retrouver avec deux fiancé mort sur les bras ? Mon père avait du mal à me trouver un prétendant et je ne blâmais pas les familles de sang-pur. Je portais malheur...
 
Made by Neon Demon



I knew someone was watching me the whole time.  


Spoiler:
 

 

EVENT #7 - LET 'EM BURN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Pré Au Lard :: Poudlard-