Partagez | 
 
-(F) Madison Davenport - I'm bleeding out for you-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1818 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 35 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: (F) Madison Davenport - I'm bleeding out for you   Mer 12 Oct - 19:03

RHEA LUPIN
-je ressemble à Madison Davenport -
SHOW ME A WIZARD
‹ Nom: Elle porte désormais le nom de Lupin nom de ce père qu’elle a cherché toute sa vie, alors que lui n’avait même pas idée qu’elle existait. Elle a longtemps porté le nom de Moseley, celui de sa mère, mais celle-ci n’est plus de ce monde, elle préfère porter le nom de père, comme si ça lui permettait d’être encore plus proche de lui.
‹ Prénom(s): Son prénom est Rhea, mais là, il n’est pas beaucoup employé dans les RPs, donc si vous souhaiter le changer je suis assez d’accord. Pour les prénoms possibles, je dois avouer bien apprécier : Apolline, Camille, Léonie, Lucie, Madeline, Constance, Ninon, Victoire, Victorine, Violaine, Zéphyrine, Zoé, Elise, Ismène, Henriette, Athénaïs, Mazarine, Joséphine, Eva, Eugénie, Adelaïde, Hortense, Marielle, Iphigénie, Garance, Flore, Alphonsine, Hortense. Mais je suis ouverte à d’autre possibilité.
‹ Nature du Sang:  Fille de deux sang mêlé, elle est a forcément le sang mêlé, il n’en est pas possible autrement. Mais elle n’en a pas honte, bien au contraire, elle se fiche de ces suprématistes sang pur, et vit sa vie comme elle l’entend.
‹ Age:   Elle a dix huit ans, née à Paris le 1 er Juin 1972.  Elle a tout juste dix huit ans.
‹ Groupe :   Elle est insurgent, nouvelle dans l'Ordre au grand damne de sa mère quand celle-ci était encore en vie, fille d'un des leader, elle ne veut pas que cela fasse une quelconque différence, et que son père ne s'avise pas de tenter de la faire changer d'avis.
‹ Allégeance : La jeune fille est membre de l'Ordre du Phenix depuis mai 1990, elle a passé l'été à faire des missions des plus périlleuses, abattue par la mort de sa mère durant une mission courant juin. Mais elle n'abandonnera pas, jamais.

I'LL WRITE YOU A TRAGEDY.
+ Petit bout de femme de dix huit ans au caractère bien trempé, elle n’a jamais été scolarisé dans une école de sorcellerie. Ni en France où elle a vécu avec sa mère des années, ni en Angleterre, Poudlard ayant été un temps réservé à l’élite de la sorcellerie.  Cependant elle est travailleuse et s’efforce d’apprendre vite et bien la plupart des sorts nécessaires en cas d’attaque, car maintenant qu’elle est entrée dans l’Ordre, elle ne veut avoir à ne décevoir personne, et ne veut pas que l’on vole à son secours. Elle déteste jouer les demoiselles en détresse, elle déteste ça. Sa scolarité n’a été que moldue et londonienne. Elle en garde un verbe fleuri d’expression moldues. C'est dans son cractère. Arrogante, sarcastique, lunatique, bavarde, indépendant,  souvent garçon manqué, rusée, parfois manipulatrice, voici ce qu’est cette jeune femme pleine de vie qui n’a pas sa langue dans sa poche. Son franc parlé et sa capacité à s’adapter à l’environnement font d’elle une sorcière pleine de ressource. Elle ne supporte pas le monde dans lequel elle vit, et aspire à pouvoir aider à le changer. Quoi que dise sa mère,  elle veut entrer dans l’Ordre et pas seulement vivre à son crochet. Elle vient de le faire à ses dix huit ans, comme un ultime défi à sa mère.

+ Ce qu’elle sait de sa naissance est assez vague, elle sait que Beatrix Moseley est sa mère, qu’elle est née en France alors que celle-ci avait tout juste dix-sept ans, qu’elle a été élevée les neuf premières années de sa vie par une de ses tantes, et que l’année de ses neuf  ans, sa mère est revenue la chercher, quittant définitivement l’Angleterre pour la France à cause de la Purge, quand la petite fille l’a vu débarquer ce premier septembre dix-neuf centre quatre-vingt-un, c’était le plus beau jour de sa vie elles seraient enfin réunies. Elles ont eu une existence assez paisible. Jusqu’à ses onze ans, là, Rhéa n’est allée pas à Poudlard, ni à Beauxbâtons. Sa mère décidant alors de déménager en Angleterre une nouvelle fois, pour venir en aide à ses anciens amis, à ceux qu’elle considérait comme sa famille. Elle et Rhéa ont alors vécu des années à Londres, côtés moldus, préservant sa fille de l’influence néfaste de ce monde, tentant de lui inculquer quelques rudiments de magie.Cette dernière année, l’Ordre du Phénix étant sorti de l’ombre, elle n’a pas pu protéger Rhéa bien longtemps de la magie, et voyant sa fille incapable de se défendre dans le besoin, elle a accepté de laisser des membres de l’Ordre lui enseigner la magie. Rhéa déteste les potions et les sortilèges mais s’est trouvé une véritable passion pour tous les sortilèges de combat, cependant sa magie reste encore compliquée à maitriser pour elle.

+ Depuis Avril 1990, la jeune fille habite avec sa mère dans l’enceinte de Poudlard - déserté des élèves devenu QG de l'ordre du phénix -  dans un dortoir de la tour Serdaigle qu’elles se sont aménagé elles deux. Depuis que la sorcière est en pleine crise d’adolescente, les relations entre les deux Moseley sont très tendues. Pleine de question, Rhéa n’aspire qu’à une chose : connaitre son histoire, son passé, le nom de son père. Car elle le sait, il est en vie et d’après les dires de sa mère il ne sait même pas qu’il existe, et elle blâme sa mère pour ses secrets. Refusant de lui parler la plupart du temps. La jeune femme refuse de parler à sa mère depuis qu’elles se sont violemment disputées pour plusieurs raisons. La première étant une violente dispute au sujet de l’entrer de sa fille dans l’Ordre, et la seconde quand Rhea a entendu dire par des amis de sa mère qu’elle avait été « adoptée », elle sait que c’est faux et que c’est un mensonge. Elle se sent blessé que sa mère n’assume pas la réalité des choses. De ce fait, la jeune sorcière commence à douter de l’identité de son père, si elle cache sa naissance, alors c’est que c’est quelqu’un qu’elle connait. Pire, elle a une idée sur la question, enfin, plutôt une sorte d’intuition.

+ Evolution survenue en Rp, la mort de sa mère lors d’une mission de l’Ordre du Phénix fin juin 1990 a été un véritable coup de massue pour la jeune fille, un coup de massue, tout à coup, elle se retrouvait Orpheline. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle a intensifié les recherches sur son père, elle a plutôt sombré, et s’est investie corps et âme dans l’Ordre quitte à se blesser, elle s’en moquait éperdument. Elle a passé les deux mois d’été à enchainé les missions, puis elle s’est exilée en France la totalité du mois de Septembre avec la ferme intention de laissé toute cette vie derrière elle, fuyante et lâche, mais s’en était trop pour les nerfs de la jeune fille qu’elle était. C’est une lettre de Skander qui veut alors s’assurer que tout va bien – le meilleur ami de sa défunte mère mais aussi l’homme que sa mère aimait – qui la pousse à revenir. Le fait que l’on s’inquiète pour elle lui fait plaisir, et la rassure soudainement, elle qui se croyait abandonner à la vie. De retour à Poudlard, elle a appris le départ d’Odette Moody et de ses jumeaux, découvrant alors un Skander abattu.

"LIVE FAST, DIE YOUNG."

SKANDER LUPIN
C’est le seul ami de sa mère qu’elle n’ait jamais rencontré. Le seul dont elle a entendu parler des années, sans le voir. La première rencontre entre une gamine de douze ans et ce type qui puait l’arrogance ne s’est pas nécessairement bien passée. S’ignorant pendant des années, avec quelques interactions du genre « Salut la gamine », « Salut le vieux », rien de plus. Elle était persuadée de ne pas pouvoir le supporter, pourtant quand sa mère a demandé à l’Ordre des volontaires pour enseigner la magie à sa fille, c’est naturellement Skander qui est venu lui proposer de l’Ordre. Rhéa a énormément appris de ses méthodes parfois brutales, souvent difficiles, mais nécessaires. Elle lui doit beaucoup, énormément en matière de sortilège, et a découvert derrière ses allures un peu bougre et rude quelqu’un de sympathique quand on cherche un peu, mais surtout quelqu’un qui sait apprendre et qui aime apprendre. Elle ne pensait pas un jour être impatiente d’avoir cours avec lui, et quand il devait déléguer pour des raisons logistiques, ou à cause d’une mission, elle était souvent déçue. Il était le contraire de sa mère : imprudent, arrogant, drôle, bougre, brutal parfois, mais toujours à son écoute, la poussant à donner le meilleur d’elle-même, et à suivre sa propre voie sans écouter les autres.

La jeune femme n’est pas aveugle, elle a tout de suite vue l’attachement qu’avait sa mère pour cet homme, en voyant tant de complicité, la jeune sorcière a bien cru qu’ils étaient amants depuis des années, ou quelque chose du genre. Elle y a cru, un instant – mais elle a rapidement comprit que c’était à sens unique, déçue pour sa mère.  Elle n’en tient par rigueur au sorcier, pas le moins du monde. Pourquoi le ferait-elle ? Sa mère est bien assez grande pour se débrouiller toute seule dans ses histoires de cœur, et elle est peut être jeune, mais elle a remarqué que depuis des années, Skander ne semble défintivement pas du genre à être l’homme d’une seule femme, sa « mère veut s’y casser les dents, qu’elle y aille », songe-t-elle alors. Depuis qu’elles sont à Poudlard, la petite sorcière a appris à apprécier Skander, remarquant un changement dans son comportement. Des hauts très haut et des bas très bas. Elle fut peiné quand il est revenu abattu de son séjour à Ste Mangouste, et a été inquiète pour lui, tout comme sa mère qui se rongeait les ongles jusqu’au sang, incapable de lui venir en aide. Depuis, il semble aller mieux, et accepte de l’aider quand elle le demande. Nouvellement recrutée dans l’Ordre elle veut devenir forte, n’avoir à dépendre de personne, il n’y a que Skander qui peut l’aider à devenir forte. Plus forte qu’elle devrait l’être. Elle partage avec lui cette rage de vaincre, de survivre.

Quand la sorcière s’est disputée avec sa mère au sujet de sa naissance. Elle avait entendu une discussion entre elle et Skander, elle précisait qu’avoir adopté Rhea était la meilleure décision de sa vie, et que la pire avait été de quitter ce pays. Rhea a fait un bond : elle n’était pas adopté, elle le savait, elle en était sure et certaine. La dispute a explosée, conduisant Rhea a pensé que son père n’est sans doute même pas au courant de son existence, puisque sa mère semble tellement décidé à tout cacher d’elle. Une intuition, un pressentiment. Elle voyait l’attachement de sa mère à Skander – son plus vieil ami disait-elle, rien de plus. Pourtant, elle n’est pas dure Rhea, oh non. Plus elle le regarde, plus elle y pense, plus elle se dit que son père, c’est sans doute lui. Elle n’est pas certaine, comment pourrait-elle l’être ? Elle meurt d’envie d’en parler à sa mère, mais semble effrayé d’en connaitre la réponse. Toute sa vie elle s’est imaginé détesté son père, imaginant qu’il avait préféré l’abandonné, alors que peut-être il n’était juste pas au courant de son existence.  Mais la mort de sa mère a mis un terme à cette quête et l'a malgré tout éloigné de Skander, puisqu'elle s'est donné corps et âme dans les Mission de l'Ordre, souhaitant simplement tout oublier.

 Elle a voulu sortir de sa tête la recherche de son père, faisant alors taire son intuition, et essayant de ne pas y penser. Parfois on dit que plus on cherche quelque chose, moins on le trouve. La vérité s’est présenté à elle au cours du mois d’Octobre 1990 quand Skander lui a annoncé qu’il était son père. Heureusement qu’elle était assise, elle était prête à lui hurler dessus comme quoi il s’était foutu de sa gueule jusqu’ici mais… il lui a expliqué ne jamais avoir été au courant, et avoir été mis au courant par l’ex-meilleure amie de sa mère, Ciena MacArthur –née moldue soit disant morte à la Purge qui a changé d’identité et travaille désormais pour l’ennemi. Elle a tout de suite voulu construire une complicité avec lui, chose qu’ils avaient malgré tout commencé à construire quand il avait appris la magie et les sortilèges à la jeune fille. Elle tient énormément à lui, et le départ d’Odette, sa petite amie, et des deux jumeaux que Skander avait adopté le mine, alors quand il découvre avec effroi que le départ d’Odette ressemble d’avantage à un enlèvement, elle est là pour le pousser à chercher, prête à l’aider en gardant notamment le bébé orphelin de quelque mois que la blonde a laissé derrière elle – un petite Finlay dont Odette était la marraine. Elle a pris le nom de Lupin, et aspire à faire partie de cette famille dont elle est membre, elle découvre qu’en plus d’avoir un père, elle a un oncle, plusieurs grands cousins, elle qui se croyait seule n’a au final été jamais aussi entourée. Elle ne sait encore rien de la lycanthropie de son père, ni de son addiction pour la drogue, si elle venait à savoir elle n’aurait ni peur, mais ferait tout pour l’empêcher de sombrer, car elle a déjà perdu une mère et refuse de perdre qui que ce soit d’autre, certainement pas ce père qu’elle a cherché toute sa vie.

HAVE YOU MET THE PSYCHO WHO WROTE THIS ?
Bonjour (ou bonsoir), voici donc venu le temps où nous nous présentons ? Ah ah. Nous sommes plusieurs à t’attendre de pied ferme, alors Invité n’ayez crainte.

Au niveau de la présence, nous ne sommes pas compliqué(e) - le minimum sur le forum étant un rp par mois, c'est le minimum syndical, et nous comprenons les aléas de la vie, donc nous ne sommes pas pointilleux sur le sujet.

Le pseudo est négociable !

Pour ce qui est de l'avatar, il est difficilement négociable, j'aime beaucoup Madison Et puis, elle a une tête de Lupin

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


Then I’ll raise you like a phoenix

Strike a match and I’ll burn you to the ground  Put on your war paint Cross walks and crossed hearts and hope to die.
Revenir en haut Aller en bas
 

(F) Madison Davenport - I'm bleeding out for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Madison Rayne© vs Mike Alexander : World Championship
» Cause I'm bleeding out ▬ Caitlyn
» madison (+) et du coeur à tes lèvres, je deviens un casse-tête.
» (m ) n. JACK DAVENPORT ๘ les chaînes de ton âme.
» Jade L. Nichols - Madison Beer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Les sorciers recherchés :: Sorciers retrouvés-