Partagez | 
 
-Importante rencontre - Tristerina-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/06/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 386 hiboux. J’incarne : Emma Stone , et l’avatar que je porte a été créé par : SleepingCookie . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Lothar Lupin Je parle en : #A67E2E



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : une ex archéomage, actuellement en fuite. Mais aussi leader de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis mariée à Tristan Flamel


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Importante rencontre - Tristerina   Lun 10 Oct - 19:43


Importante rencontre, Hyde Park, mercredi 10 octobre 1990
Le réveil magique sonne sur la table de nuit. Et pourtant il n’y a personne dans le lit. Ekaterina n’avait pas dormis de la nuit et l’avait passée dans la petite pièce attenante. Elle en avait fait son atelier. Elle avait réquisitionné l’une des suites d’un ancien professeur de Poudlard. Oui, une suite, parce qu’on ne pouvait décemment pas appeler une chambre quelque chose qui avait trois pièces et demi. Elle ne pouvait pas accepter de dormir avec d’autres personnes alors qu’elle avait été contrainte d’emmener son fil dans sa fuite.  Il y avait une petite salle de bain, deux pièces qu’elle avait transformé en chambre et une troisième plus petite qui servait de salon, bureau, salle de classe, salle de jeu et j’en passe. Tout avait été si compliqué ces quatre derniers mois. Après le solstice, elle avait mis du temps pour se remettre du doloris. Mais elle n’avait pas eu le choix, elle devait le faire, pour Dragomir, mais aussi pour Tristan qu’elle venait de retrouver. D’ailleurs la discussion qui avait suivie avec lui, n’avait pas été de tout repos. Mais au moins, il savait à présent qu’elle faisait partie de l’ordre, qu’elle était l’un des leaders, peut-être pas le plus actif, s’était vrai. Il savait aussi qu’elle était recherchée et qu’elle allait devoir mettre sa vie entre parenthèses. S’était pour cela qu’elle avait envoyé un hibou à son travail, elle leur avait menti en leur expliquant être partie à l’étranger pour une durée indéterminée sur des fouilles et qu’elle avait choisi d’emmener son fils loin des conflits qui sévissaient en Angleterre. Elle aurait bien aimé faire de même pour sa famille mais…elle n’avait pas eu le courage de leur mentir et avait préférer passer le tout sous silence. Elle était maintenant recherchée pour s’être affiliée à l’Ordre du Phénix. Elle leur avait dit qu’elle était terriblement désolée, qu’elle ne pensait pas que tout aurait été aussi loin et qu’elle espérait qu’ils ne subiraient pas trop de retombées. Elle leur avait également dit qu’elle s’en irait dès la conversation terminée et qu’ils ne se reverraient que lorsque les choses se seraient calmées…soit peut-être jamais. Elle avait également laissé échapper que son mari était en vie. Après ça, elle avait pris ses affaires et son fils et était venue s’installer à Poudlard. Elle avait tout simplement passé le mois de juillet le plus mouvementé depuis longtemps.

Agitant sa baguette, elle fit taire le réveil dans la chambre. Elle délaissa son livre qu’elle étudiait depuis des heures pour entrer dans la chambre de son fils. Il avait fêté ses neuf ans le mois dernier. Loin de ses amis, loin de sa famille. Ils avaient beaucoup discutés tous les deux depuis leur installation ici et elle savait que voir ses grands-parents lui manquait énormément. Elle ouvrit les lourds rideaux, laissant entrer le soleil matinal. Elle s’assit ensuite sur le bord du lit et caressa les cheveux de son fils, posa un léger baiser sur son front et l’appela doucement. Il finit par ouvrir difficilement les yeux. « Bonjour mon chéri. » Lui dit-elle doucement dans un sourire. Elle le regardait se frotter les yeux. « Bien dormi ? » Il hocha la tête, encore trop ensommeillé pour répondre. « Tu te lèves et t’habilles ? On va aller manger dans la salle commune. » Il hocha à nouveau la tête et elle quitta la chambre. Elle devait elle aussi se préparer. Aujourd’hui…serait une journée importante. Elle en était tellement angoissée qu’elle n’avait tout simplement pas pu fermer l’œil de la nuit et qu’actuellement, elle peinait à fermer les boutons de son chemisier tant ses doigts faisaient n’importe quoi. « Je suis prêt ! » La petite voix s’éleva de l’autre côté de la porte. Elle inspira un grand coup et acheva de boutonner les réfractaires. Elle l’emmena ensuite à la salle commune et de quoi prendre un bon petit déjeuner apparut devant eux. Elle remerciant mentalement les elfes de maison et leur cuisinier. Elle mangeait du cout des lèvres, mais essayait de se forcer tout de même. « Drago, tu te souviens que c’est un jour important ? » Il leva les yeux vers elle. Et elle voyait à son visage qu’il réfléchissait. Et son visage s’est éclairé. « On va dans le monde moldu aujourd’hui ! » Lui dit-il soudain très impatient. Elle ne put s’empêcher de sourire. « Exactement, et puis je vais te faire rencontrer une personne importante. » Ajoute-t-elle incertaine. Lui de son côté avait définitivement arrêté de manger. « Oh qui ? Dis-moi maman s’il te plait ! » Elle lui sourit et leva le doigt devant elle, le bougeant doucement de droite à gauche. « Non, non, tu verras le moment venu. » Elle ne voulait pas lui faire de faux espoirs s’il ne venait pas et surtout, elle avait beau avoir cherché toute la nuit, elle ne voyait pas comment lui annoncer la chose.

Ils avaient fini par arriver au parc. Elle avait été très précise dans sa lettre à Tristan. Hyde Park, au bord du petit lac Round Pound, du côté de Kensington Palace. Après il y avait tout de même un petit périmètre à couvrir, mais elle ne doutait pas qu’il finirait par trouver, contrairement à si elle lui aurait simplement donné le nom du parc. Elle était installée sur un banc et regardait son fils nourrir les canards. Elle avait peur qu’il ne tombe dans l’eau, mais il devait aussi faire ses expériences. Il se pencha un peu trop et elle se redressa sur son banc. « Attention ! » Elle était prête à se lever, mais Drago recula un petit peu et elle se détendit, s’adossant à nouveau au dossier. Elle tourna la tête vers la droite en entendant des pas, s’était bel et bien Tristan qui arrivait vers eux. Elle lissa sa jupe, anxieuse. Un mouvement lui fit tourner la tête, elle vit Dragomir s’éloigner en courant après des pigeons. « Ne t’éloigne pas trop ! » Lui dit-elle…mère poule…qui l’eut cru. Tristan arriva à sa hauteur. Elle se leva. Ses mains tremblaient un peu. Elle ne savait pas si elle était prête pour cette rencontre. Mais lui l’était probablement. Et Dragomir…ne le sera peut-être jamais. Elle ne savait pas exactement comment l’accueillir et choisit finalement la simplicité. Elle l’embrassa. Elle en avait envie, elle avait besoin de se calmer et s’était possiblement le moyen le plus rapide et efficace. « Tu vas bien ? » Lui demande-t-elle gentiment. Elle lui prend la main et s’assied sur le banc. « Comment…comment te sens-tu ? » Pour la suite, pour la rencontre, a-t-il dormi ? Est-il excité ? Elle a un paquet de questions pour lui, mais elle ne veut pas le faire fuir si rapidement.

Ekaterina : #A67E2E
Dragomir : #66CCFF


La vengeance se savoure à froid



Dernière édition par Ekaterina Flamel le Mar 6 Déc - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Importante rencontre - Tristerina   Sam 15 Oct - 22:39



Importante rencontre

Il passa un manteau moldu assez chaud pour se garder de la fraicheur automnale. Elle était particulièrement persistante dans les Highlands. Il sortit du cottage en vérifiant derrière lui que les sorts de protection étaient actifs. Il les avait renforcés ces derniers mois. Sa vie avait beaucoup changé. Il n’en était pas mécontent. C’était rafraichissant. En pressant le pas, il se mit en marche pour atteindre la zone anti transplanage qu’il avait récemment délimité autour de son cottage.

Quatre bons mois avaient passés depuis la soirée du vernissage. Il avait retrouvé sa femme, son frère et sa sœur et rencontré ses neveux. Il avait cherché un travail, revu de vielles connaissances, en avait rencontré de nouvelles, il avait remplacé toutes les vieilles fripes qui trainaient dans sa penderie depuis 9 ans par des vêtements neufs. Avec soulagement, il avait vu ses capacités magiques revenir progressivement à leur niveau d’origine. En d’autres mots, il avait fait des efforts.

Ekaterina l’avait sans doute noté puisque quelques semaines plus tôt elle avait évoqué la possibilité d’une rencontre avec leur fils. Tristan avait tout de suite accepté. Il n’avait pas réfléchi une seconde, n’avait eu aucune hésitation. Maintenant que le moment fatidique s’approchait, il sentait l’anxiété monter. Il était terrifié à l’idée de ne pas être à la hauteur, de pas savoir que dire ou que faire. Pourtant, en parallèle de cette peur lancinante, l’enthousiasme de l’avait pas quitté depuis qu’Ekaterina lui avait communiqué la date et le lieu de la rencontre. C’est une fébrilité heureuse qu’il transplana au bord du lac Round Pound dans Hyde Park.

Il lui fallut quelques secondes pour prendre ses repères et il repaira rapidement Ekaterina assise sur un banc. Elle était seule sur ce banc et il eut un coup au cœur. Avait-elle changé d’avis ? Il pressa le pas vers elle en sentant la déception poindre, avec que son regard ne soit attiré par une petite silhouette aux bords de l’eau. Il sentit son inquiétude s’envoler. Aux regards vigilants que la rousse portait sur l’enfant, il en conclut qu’il s’agissait de Dragomir. Il s’arrêta un instant dans sa marche pour observer ce petit garçon penché au bord de l’eau, puis reprit sa marche. Ekaterina s’était levée, et il l’embrassa en passant machinalement un bras autour de sa taille pour la saluer. « Bonjour ! » Il prit un ton enjoué qui cacherait son anxiété espéra-t-il.

Ils s’assirent l’un à côté de l’autre sur le banc. Elle brisa le silence « Tu vas bien ? » Il lui sourit tendrement et saisit sa main pour la serrer avec douceur. « Ça va, et toi ? » Il ancra son regard sur Dragomir, essayant de trouver les ressemblances dont lui avait parlé Ekaterina. C’était assez difficile à faire entre le contre-jour et le fait que le garçon soit de dos, mais il arriva à se persuader que ces bouclettes qu’il croyait discerner dans ses cheveux étaient les même que les siens.

« Comment…comment te sens-tu ? » Cette question lui remit brutalement les pieds sur Terre. Il se rendit compte que qu’il s’était mis à serrer la main d’Ekaterina à en faire pâlir leur phalanges et que cette poigne devait sans doute lui faire un peu mal. Il fut d’abord tenté de bluffer, de dire que tout allait bien, qu’il était plein d’assurance et d’enthousiasme. Puis, il se dit qu’il était sans doute préférable de jouer carte sur table, il tourna la tête vers Ekaterina et avec une voix plus vacillante qu’il ne l’aurait voulu il souffla « Je suis terrifié, Kat … ». Il se reprit un instant plus tard et relâcha la pression sur sa main. Il reprit le contrôle de sa voix et déclara sur un ton plus posé, avec beaucoup de sincérité dans le regard. « Mais enthousiaste ! ».

Il jette un coup d’œil à Dragomir et pose la question qui le taraude « Comment procède-t-on ? Tu lui as déjà dit quelque chose ? » Il se doute que non, sinon le petit garçon ne serait pas posément accroupi à nourrir les canards en sachant que son père est finalement vivant, à quelques mètres de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/06/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 386 hiboux. J’incarne : Emma Stone , et l’avatar que je porte a été créé par : SleepingCookie . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Lothar Lupin Je parle en : #A67E2E



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : une ex archéomage, actuellement en fuite. Mais aussi leader de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis mariée à Tristan Flamel


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: Importante rencontre - Tristerina   Dim 30 Oct - 21:42


Importante rencontre, Hyde Park, mercredi 10 octobre 1990
Tristan est là, elle a tellement appréhendé ce moment, mais tellement espérer aussi. « Ça va, et toi ? » Franchement ? Elle n’en menait pas large. Elle n’avait pas dormi après tout. « Ça ira mieux quand il t’aura vu je crois. » Elle était honnête, elle appréhendait la réaction de Dragomir. Mais lorsqu’elle lui demande comment il va, il y a un moment de silence. Il ne semblait pas en mener très large non plus. « Je suis terrifié, Kat … » Il serait sa main et dut s’en rendre compte puisque la pression s’atténua légèrement. Elle l’observe et s’il n’était pas prêt ? « Mais enthousiaste ! » Bon, peut-être qu’il l’était en fait. Son regard semblait sûr de lui, elle sentait son cœur battra très vite, elle avait peur. Faisait-elle le bon choix ? Ils devraient bien être confrontés un jour ou l’autre de toute manière. « Comment procède-t-on ? Tu lui as déjà dit quelque chose ? » Là était toute la question. Elle ne savait absolument pas. Elle inspira profondément et réfléchit rapidement. « Il sait qu’il va rencontrer une personne importante et il en est tout excité. » Au moins, il était de bonne humeur et avait envie de rencontrer cet inconnu. Donc tout n’était pas perdu. « Je vais aller le voir et lui dire, ensuite je te le ramène. » Elle baisse les yeux sur ses mains. Un peu nerveuse. Mais elle doit garder une bonne contenance. Elle s’approche de lui, lui caresse gentiment le visage. S’était à elle d’être forte aujourd’hui. Tristan allait en avoir besoin. Dragomir aussi. Si les choses se passaient mal, elle devrait être là pour les deux. Si les choses se passaient bien, elle se sentirait moins coupable. « Ça va bien se passer. » Elle lui fait un petit sourire et l’embrasse doucement. « Je vais y aller, respire doucement, tout va bien se passer, tu verras, c’est un ange. » Elle l’espérait en tout cas, mais elle devait lui donner l’espoir, l’illusion que tout irait bien.

Ekaterina se leva de son ban, lâchant tout doucement la main de Tristan et lui tourna le dos après un dernier doux sourire. Elle s’approcha de Dragomir. Elle pose sa main dans ses cheveux. « Tout va bien mon chéri ? » Il tourne la tête vers elle avec un grand sourire. « Pourquoi il n’y a pas de canard à Poudlard ? » Elle rit. « Je ne sais pas, on demandera à Skander en rentrant si tu veux. » Il eut une expression de joie à cette idée. « Dis-moi, tu es prêt à rencontrer la personne importante ? » Il se releva d’un coup. « Oui, oui,  ouiiiiii ! Qui c’est maman ? Qui c’est ? » Il semblait fou de joie, espérons que les choses allaient continuer. « C’est ton papa mon chéri. » Il fit une drôle de tête, entre la joie et l’interrogation. « Mais papa est mort ? » Voilà les questions difficiles. « Je l’ai cru, tes grands-parents aussi. Mais il est revenu de son long voyage. » Les yeux de Dragomir pétillent. « Est-ce que tu veux le rencontrer ? » Il attrape la main d’Ekaterina. Elle le sent stressé. « Il veut me voir ? » Elle devait le rassurer à présent. « Bien entendu mon chéri. Il veut te rencontrer, il t’aime tu sais. » Elle n’en doutait pas, même si Tristan ne le lui avait pas dit. Dragomir semblait se détendre. « Tu as envie ? » Le petit garçon acquiesça de la tête. Ekaterina se releva et lui pris la main. « Ça va bien se passer, tu verras. » Il serait fort la main de sa mère. Elle marche en direction du banc ou l’attendait un Tristan probablement aussi nerveux que son fils.

En arrivant face à Tristan, elle lui fait un sourire qu’elle veut rassurant. Elle positionne Dragomir devant elle, entre ses deux parents, pose ses mains sur ses épaules. « Drago, je te présente ton papa. » Elle ne savait pas trop comment interpeller Tristan. Mon chéri ? Ça pourrait mal passer pour Drago. « Tristan, ton fils, Dragomir. » Tout allait bien se passer, elle en était certaine. Mais elle avait un peu peur. S’était à son mari maintenant de prendre les choses en main. Elle avait préparé le terrain et fait les présentations.

Ekaterina : #A67E2E
Dragomir : #66CCFF


La vengeance se savoure à froid

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Importante rencontre - Tristerina   Mar 1 Nov - 20:53



Importante rencontre

Il a déjà vécu des situations étranges, d’autres difficiles. Celle-là s’annonce être un savant mélange des deux. Il regarde Ekat s’éloigner vers Dragomir en tentant de maitriser les battements de son cœur. Mais l’organe vital n’en fait qu’à sa tête, il sent que son pouls commence à battre à un rythme effréné. Il se maudit, lui qui d’habitude arrive à bien maitriser ce genre de choses. Il essaye de tendre l’oreille pour comprendre ce que dit Ekaterina au petit garçon, mais il n’entend rien. Il pourrait jurer que son cœur bat juste en dessous de son oreille. Puis la rousse se retourne vers lui et entraine le garçon dans son sillage. Il les voit arriver vers lui. Les battements de son cœur attendent leur paroxysme. Ce n’est pourtant pas le moment pour un arrêt cardiaque.

Il détaille le garçon qui s’approche vers lui. Il comprend pourquoi Ekaterina lui a dit qu’il était parfois difficile de le voir, qu’il ressemblait à son père comme deux gouttes d’eau. Il a effectivement l’impression de se voir petit sur les photos de famille. Certes, il est du même roux flamboyant que sa mère, mais ce n’est qu’un détail. Le reste c’est lui. Les bouclettes dans les cheveux, les yeux bleus, l'expression du visage.

« Drago, je te présente ton papa. Tristan, ton fils, Dragomir. » Il n'arrive pas à déchiffrer le visage du garçon qui lui fait face pour comprendre sa réaction. Ou son absence de réaction. Dragomir le dévisage avec un air indescriptible. Tristan en perd ses mots lui aussi. Que dire ? Il ne peut pas se contenter d'un "bonjour Dragomir" n'est-ce pas ? Pourtant ce serait déjà bien de montrer qu'il est poli et qu'il a un minimum d'éducation. Il finit donc par se fendre d'un « Bonjour Dragomir. » et esquisse un sourire un peu bancal. Il voudrait que son fils réagisse, qu'il dise quelque chose, au moins qu'il laisse échapper une émotion pour que lui de son côté sache par où commencer. Mais Drago reste muet. Tristan se dit que cette histoire ne commence pas très bien.

Il jette un coup d’œil à Ekaterina, on peut y lire tout la désorientation du monde. Soudain son attention est attirée par un mouvement de la part de son fils. Dragomir approche la main du bras de son père, l’effleure du bout des doigts. Soudain il pince son avant-bras de toutes ses forces. Tristan sursaute et se libère le bras d’un mouvement brusque. « Aïe ! » Il a un mouvement de recul et jette un coup d’œil effaré au petit. Dragomir a attrapé le bras de sa mère et tire dessus, la regardant d’un air affolé. « Il est vivant, Maman ! » Il jette un coup d’œil méfiant à son père. « Maman a dit que vous étiez rentré de votre voyage … » Il jette un coup d’œil à sa mère, comme pour chercher son approbation. « Vous ne repartirez pas en voyage après ? »

Tristan comprend le sens de la question, il prend un air sérieux et fait non de la tête. « Non. Je ne repars pas. Ce voyage était un accident, je ne voulais pas partir si loin ni si longtemps. » Il se décale sur le banc, et fait signe que la place à côté de lui est libre. « Tu peux me tutoyer, Dragomir. Je suis ton père, tu n’as pas besoin de me vouvoyer. » Dragomir dénie de la tête, il ne veut pas s’asseoir. Il ne sait pas non plus s’il veut tutoyer cet étranger. « Vous étiez en voyage où ? Vous faisiez quoi là-bas ? »

En voilà une. Une question que Tristan redoutait. Puisque Dragomir ne veut pas s’asseoir, c’est lui qui se lève. Il amorce un geste pour inciter Ekaterina et Dragomir à le suivre. « Et si on marchait ? J’étais en voyage loin, là où ce n’est pas facile de revenir. » Il évince la question du pourquoi faire. Le garçon le suit sans trop d’opposition. Il attrape le bras de sa mère et lui demande silencieusement de venir avec eux. Il veut une présence rassurante à ces côtés, quelqu’un qu’il connait bien.

Tristan - #ff9900
Ekaterina - #A67E2E
Dragomir - #66ccff
Actions de Dragomir - italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/06/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 386 hiboux. J’incarne : Emma Stone , et l’avatar que je porte a été créé par : SleepingCookie . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Lothar Lupin Je parle en : #A67E2E



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : une ex archéomage, actuellement en fuite. Mais aussi leader de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis mariée à Tristan Flamel


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: Importante rencontre - Tristerina   Dim 6 Nov - 14:00


Importante rencontre, Hyde Park, mercredi 10 octobre 1990
Dragomir avait peut, il serrait tellement fort la main d’Ekaterina. Et elle se reprit mentalement pour avoir fait ce qui était probablement les pires présentations qui soient. Elle aurait présenté son fils à un voisin que ça aurait été limite pareil…autant dire qu’elle aurait pu chercher mieux…elle aurait dut chercher mieux. Elle est immobile et scrute attentivement les réactions de leur fils. Pour le moment les deux hommes sont immobiles et se font face. « Bonjour Dragomir. » Elle sourit à son mari, essaie de le rassurer devant son regard dérouté. Elle-même ne comprend pas pourquoi Dragomir reste aussi silencieux, lui qui est toujours très poli. Et puis Dragomir bouge, touche son père et sans qu’elle ne comprenne pourquoi, elle voit Drago pincer Tristan. Elle fronce les sourcils. « Aïe ! » « Il est vivant, Maman ! » Elle veut le gronder, ce n’est pas une réaction appropriée. Mais il ne lui en laisse pas le temps. « Maman a dit que vous étiez rentré de votre voyage … » Il se tourne vers elle et elle hoche la tête. Il sera toujours temps plus tard de lui faire la morale. « Vous ne repartirez pas en voyage après ? » Ekaterina lève les yeux vers Tristan, il lui a dit que non, mais elle attend peut-être autant la réponse que Dragomir, comme si elle avait besoin d’une confirmation de plus.

« Non. Je ne repars pas. Ce voyage était un accident, je ne voulais pas partir si loin ni si longtemps. » Elle se sent rassurée qu’il lui fournisse à peu près la même explication qu’à elle. Elle le regarde bouger sur le banc et ne peux retenir un sourire. « Tu peux me tutoyer, Dragomir. Je suis ton père, tu n’as pas besoin de me vouvoyer. » Il invite Drago à s’asseoir, mais il semble comme figé dans le sol, incapable de faire un pas vers lui. « Vous étiez en voyage où ? Vous faisiez quoi là-bas ? » Que de questions, mais voilà qui semblait légitime. Dragomir était à un âge où il posait sans cesse beaucoup de questions, sur tout et n’importe quoi, ce qui avait tout de même le don d’énerver Ekaterina. Tristan se lève. « Et si on marchait ? J’étais en voyage loin, là où ce n’est pas facile de revenir. » Il semble enclin à répondre à ses questions. Ce n’était que le début, probable que dans quelques mois, lui aussi en aurait marre de toutes ses interrogations. Dragomir tire le bras de sa mère, elle lui prend la main et avance avec eux.

Tous les trois marchent tranquillement au bord du petit lac. Elle a enfin l’impression d’être une famille, avec Tristan, avec Dragomir, leur fils entre eux deux.  « Drago, je sais que tu dois te poser beaucoup de questions… » Elle le voit lever les yeux vers elle. « Essaie de ne pas le harceler comme tu peux le faire avec moi parfois. » Elle lui sourit doucement et lui, baisse la tête. « Il n’a pas l’habitude tu sais. » Ekaterina lâche sa main, s’arrête et caresse la joue de Drago. « Tu ne voudrais pas lui faire peur ? » Elle rigole doucement, mais lorsque Drago lève la tête, le regard un peu affolé, elle comprend qu’il ne l’a pas pris comme ça. « Oh non ! Je ne veux pas qu’il reparte ! » Il se tourne vers Tristan et lui attrape la main, comme pour le garder avec lui, être certain qu’il ne partira pas. Ekaterina sourit en voyant ce geste. Peut-être que finalement Drago n’était pas tant réfractaire à l’idée d’avoir un père. Peut-être que tout n’était pas perdu et que la glace pourrait être brisé. Elle sourit à Tristan mais reste silencieuse. Elle ne voudrait pas qu’une remarque rompe tout contact entre eux deux. « Et si on se baladait encore un peu ? » Propose-t-elle souriante. Elle laisse Tristan et Dragomir ensemble et se poste de l’autre côté de son fils, vu qu’il a besoin d’être rassuré encore un peu. « Vous allez aussi venir vivre à Poudlard ? Avec nous ? » Lui demande-t-il de manière innocente. Ekaterina espérait qu’il finirait par perdre son vouvoiement.

Ekaterina : #A67E2E
Dragomir : #66CCFF
Tristan : #ff9900


La vengeance se savoure à froid

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Importante rencontre - Tristerina   Jeu 10 Nov - 12:13



Importante rencontre

Sentir la petite main de Dragomir s’accrochait à la sienne le surprend. C’est la première fois qu’il a ce genre de contact avec son fils. Il referme sa main autour de la sienne et lui souris. « Ne t’inquiètes pas, je ne repars pas. Ta maman te fait marcher. » Il observe Ekaterina d’un drôle d’air. Ça lui fait bizarre de la désigner, ainsi, comme une maman. Il a l’impression d’avoir rater une marche. Puis il se rappelle qu’il en a même raté plusieurs. La dernière fois qu’il a vu Ekat dans un rôle parental, elle s’apprêtait à accoucher et il s’imaginait être à ses côtés pour ce moment particulier et pour la suite. Finalement, les événements les avaient séparés et il se retrouvait avec un petit garçon de 9 ans au lieu d’un bébé. Il allait lui falloir un peu de temps pour s’acclimater au changement.

« Je n’ai pas peur de tes questions, mais je ne peux pas répondre à toutes celles tu me poses. Il faudra en reparler plus tard, quand tu seras plus grand. Si tu ne veux en oublier aucune, tu devrais les écrire quelques parts, et un jour on y répondra ensemble, dans quelques années. » Dragomir hoche la tête d’un air sérieux. Quand il sera plus grand, d’accord. Il a bien envie de dire qu’il est déjà grand, mais au fond l’inconnu qui lui fait face l’impressionne quand même un peu. Il n’ose pas trop polémiquer. Pour l’instant, il va se contenter de s’accrocher à leurs mains et de chercher le regard de sa maman à chaque hésitation. Il serre doucement la main d’Ekaterina comme si il voulait lui dire qu’il a vraiment besoin d’elle maintenant, qu’elle ne doit pas le laisser tout seul avec lui. C’est peut-être son père, et il est curieux de le connaître, mais pour l’instant il veut que sa maman reste avec lui.

« Vous allez aussi venir vivre à Poudlard ? Avec nous ? » Tristan est saisi par cette question. Cela fait plusieurs mois qu’il vient voir Ekaterina à Poudlard, mais ils se sont toujours arrangés pour se voir à la discrétion de Dragomir. Il n’a pas vraiment évoqué la possibilité d’emménager à Poudlard avec Ekat. Il lui jette un coup d’œil pour voir comment elle réagit à la question. Il n’a pas tellement envie de vivre là-bas. Il a l’habitude de vivre seul et il ne s’imagine pas passer d’une vie solitaire à une vie en communauté du jour au lendemain. Trop de monde et trop d’agitation, il aime la tranquilité de son cottage perdu dans les Highlands. Il nie de la tête. « Non, mais je viens parfois à Poudlard. Je passerais te voir quand tu en auras envie, il suffira de demander à ta maman de me le dire, d’accord ? »

Dragomir le dévisage, curieux. « D’accord … mais vous habitez où du coup ? » Tristan rit devant cette curiosité. Il ébouriffe les cheveux de son fils avec un sourire. « Tu es bien curieux. J’ai une petite maison en Ecosse, c’est une maison secrète, mais tu pourras venir y faire un tour si tu veux. » Il lui fait un clin d’œil. « Il faudra garder le secret par contre ! » Le petit garçon se sent important devant une telle responsabilité. Tristan ne craint pas grand-chose, il est le propre gardien du secret de son cottage et les rares personnes à connaitre l’existence de cet endroit sont Ekaterina, Basil et Violet. « Enfin, si ta maman est d’accord … » Tristan jette un coup d’œil à Ekat. Il a oublié de la consulter la dessus, il espère que la proposition de la dérangera pas trop. Dragomir tire sur la main de sa mère avec insistance. « Je pourrais, maman, hein maman ? ».


Tristan - #ff9900
Ekaterina - #A67E2E
Dragomir - #66ccff
Actions de Dragomir - italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/06/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 386 hiboux. J’incarne : Emma Stone , et l’avatar que je porte a été créé par : SleepingCookie . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Lothar Lupin Je parle en : #A67E2E



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : une ex archéomage, actuellement en fuite. Mais aussi leader de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis mariée à Tristan Flamel


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: Importante rencontre - Tristerina   Mar 6 Déc - 23:14


Importante rencontre, Hyde Park, mercredi 10 octobre 1990
Tristan semble heureux. Cela lui fait du bien, il semble accepter la présence de son fils, malgré les années d’absence. « Ne t’inquiètes pas, je ne repars pas. Ta maman te fait marcher. » Maman...oui, ça elle l’était. Mais que lui l’appel ainsi lui faisait bizarre. Elle croisa le regarde de Tristan qui devait probablement se dire la même chose.  « Je n’ai pas peur de tes questions, mais je ne peux pas répondre à toutes celles tu me poses. Il faudra en reparler plus tard, quand tu seras plus grand. Si tu ne veux en oublier aucune, tu devrais les écrire quelques parts, et un jour on y répondra ensemble, dans quelques années. » Elle sourit. Possiblement que Dragomir en aura oublié une bonne partie. Mais elle était touchée que Tristan fasse l’effort de vouloir lui répondre. Et aussi rassurée qu’il ne réponde pas à tout maintenant. Après tout certaines choses n’étaient pas faites pour passer par les oreilles d’enfants.

Lorsque Dragomir pose sa question, un peu compliquée, sur Poudlard, elle ne sait quoi penser. Ils n’en ont jamais vraiment discuté non plus et elle doute que Tristan quitte la tranquillité de sa maison pour venir vivre au château. Elle ne voit pas qu’il cherche des informations dans sa direction. « Non, mais je viens parfois à Poudlard. Je passerais te voir quand tu en auras envie, il suffira de demander à ta maman de me le dire, d’accord ? » Très bonne réponse une nouvelle fois. Tristan se révélera sans doute très doué dans son rôle de père. Mais peut-être ne lui dira-t-il pas assez non par la suite ? A surveiller, puisque la petite tornade avait besoin de limites très claires. « D’accord … mais vous habitez où du coup ? » Elle sourit à nouveau et n’est pas étonnée de ses questions trop curieuses. Elle apprécie de voir la complicité des deux hommes. « Tu es bien curieux. J’ai une petite maison en Ecosse, c’est une maison secrète, mais tu pourras venir y faire un tour si tu veux. Il faudra garder le secret par contre ! » Elle voit Dragomir tout fier de devoir garder un secret. A cet âge, on se contente de bien peu. « Enfin, si ta maman est d’accord … » « Je pourrais, maman, hein maman ? » Elle sourit et hoche doucement la tête devant l’insistance de son fils. « Bien entendu puisque ton papa est d’accord. » Dragomir est tout content, il lâche leurs mains et va courir un peu plus loin en sautillant. Il n’arrêtait pas de répéter la même phrase. « Je vais voir la maison de papa. »

Ekaterina s’approche de Tristan et lui prend gentiment la main. Elle quitte son fils, leur fils du regard, pour le poser sur son mari. « Alors, cette première rencontre ? » Elle lui sourit doucement, rassurée que les choses se soient, pour le moment, bien passées. « Il n’est pas vraiment méchant, juste parfois un gros mauvais caractère…mais j’imagine que tu découvriras ça plus tard. » Elle lui fait un clin d’œil. Il ne devrait pas être trop dépaysé au vu de son caractère à lui. Elle reste là, un instant à le regarder. Avant d’ajouter. « Je suis contente que tu sois venue et que ça se passe comme ça, c’est une bonne chose pour la suite. » Elle le regarde, un peu inquiète. Pensait-il la même chose ? Était-il partant pour qu’ils reforment une petite famille par la suite ?Elle hésite mais finalement se décide à l’embrasser. Elle en a envie et elle s’en fiche des regards extérieurs. Dragomir doit probablement être en train de sautiller un peu plus loin. Elle ferme les yeux et savoure ce moment, à eux deux. « Berk ! » Elle ouvre les yeux, met fin à leur étreinte et baisse les yeux. Le petit garçon se tiens là, devant eux, les yeux écarquillés en les regardant. « Eh bien quoi mon chéri ? » Il agite sa main devant lui. « C’est sale ! » Elle rigole. « Mais non, je montre à ton papa que je l’aime, c’est comme toi quand tu viens me faire un câlin ou un bisou. » Il semble réfléchir un moment. « Mais ce n’est pas sur la bouche… » Ekaterina penche légèrement la tête sur le côté. « Non, ça c’est réservé aux amoureux. » Il se touche le nez, en réfléchissant intensément. « Moi aussi je ferais un bisous sur la bouche ? » Elle ne peut s’empêcher de rire. « Bien entendu, tu le feras aussi plus tard, avec ton amoureuse. » Le petit garçon laisse son regard passer de l’un à l’autre de ses parents. « Vous êtes amoureux… » Elle ne répond rien, le laisse dans ses réflexions. « Je vais avoir un petit frère ? » Là, elle est trop choquée pour pouvoir répondre.

Ekaterina : #A67E2E
Dragomir : #66CCFF
Tristan : #ff9900


La vengeance se savoure à froid

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Importante rencontre - Tristerina   Dim 18 Déc - 18:44



Importante rencontre

Il regarde le garçon s’éloigner en souriant, puis il se tourne vers Ekat. « Alors, cette première rencontre ? » Il rit doucement. « C’est une drôle d’expérience, non ? Mais ça à l’air de bien se passer … » Il attrape sa main et joue avec leur doigts entremêlés, attirant la rousse vers lui. Il se rapproche un peu plus et quand il entend sa remarque sur le caractère de leur fils, il se met à rire à nouveau. « Ha bon ? Il doit tenir ça de toi, moi j’étais un ange quand j’étais petit … » Son sourire en coin dément ses paroles. Il était sans doute le plus turbulent de la fratrie, le premier à faire des bêtises, le premier à vouloir s’émanciper. Il était légèrement à contrecourant sur ce point. Les Flamel étaient souvent des sorciers calmes et discrets, assez secrets. Lui l’était peut-être un peu plus maintenant, mais cela n’avait rien à voir avec son véritable caractère, la force des choses avait eu raison de lui.

« Je suis contente que tu sois venu et que ça se passe comme ça, c’est une bonne chose pour la suite. » Il hoche la tête avec ferveur, l’espoir et l’optimisme illumine son visage. Il murmure du bout des lèvres « J’ai hâte de voir ce que nous réserve la suite … » Il n’y a jamais trop réfléchi, mais c’est incroyable cet optimisme qui l’habite en permanence depuis juin. C’est une flamme qui le pousse vers l’avant, chaque nouvel événement la ravive et le pousse à faire de nouveaux pas en avant. Peut-être que cet optimisme l’habite depuis toujours, et qu’il n’avait pas vraiment conscience de son existence jusqu’à ses derniers mois. Il n’avait pas eu besoin de l’identifier avant la Purge, tout lui souriait, et après l’horreur de septembre 1981, son optimisme l’avait maintenu en vie, soutenu à bout de bras.

Il profite de leur baiser, referme son bras libre dans le dos d’Ekaterina. Il ne lasse pas de ces contacts physiques avec sa femme. Mais celui-ci est rapidement interrompu par une voix enfantine. Il se dégage de leur étreinte, et jette un coup d’œil surpris à Dragomir. Les explications entre Ekaterina et son fils lui tire quelques sourires et quelques rires étouffés. « Moi aussi je ferais un bisous sur la bouche ? » Cette fois-ci, ses yeux s’agrandissent de surprise. Il glisse à Ekaterina en retenant un rire « Il est précoce un peu, non ? ». La suite le fait moins rire. La question qui suit bientôt les laisse tous les deux sans voix pendant quelques instants. « Vous êtes amoureux … Je vais avoir un petit frère ? » Il fixe Dragomir quelques secondes puis remonte la tête vers Ekaterina. Ca le rassure de voir qu’elle a l’air aussi saisie que lui. « Je m’y attendais pas à celle-là. » qu’il souffle discrètement à la rousse. Il ne sait pas quoi répondre. Il faut dire qu’ils n’ont pas trop abordé la question.

Il avise au loin une échoppe qui vend des churros sur le bord de la route. Il désigne le stand et propose « Tu veux des churros, Dragomir ? » L’avantage des enfants c’est qu’il n’est pas trop difficile de les faire changer de sujets. Une promesse de sucre et de gras suffit à détourner l’attention de Dragomir. Il hôche la tête et ils se dirigent tous les trois vers l’échoppe lentement, le garçon ouvre la marche de manière légère, permettant à ses parents de discuter discrêtement derrière lui. Tristan échange un regard avec Ekat. Il lui fait un regard d’excuse « J’ai pas l’intention de lui offrir des trucs à chaque fois qu’il pose une colle, si ça t’inquiètes, mais il m’a vraiment pris de court pour le coup … » Il n’y fait pas attention mais il lâche la main d’Ekaterina pour enfoncer ses poings dans les poches de sa veste. Il hésite un peu. « On en a pas vraiment discuté … ce n’est surement pas trop le moment pour un bébé, hein ? »

Ce n’est pas qu’il n’aimerait pas en avoir. Au contraire, pouvoir recommencer tout depuis le début, assister à ces moments qu’il a raté avec Dragomir l’enchanterait, mais il est lucide. C’est une illusion attrayante, un petit coin de paradis. Mais ça n’a rien de bien prudent. « Ca ne serait pas prudent pour toi, non ? C’est risqué vu le contexte. » Il parle à demi-mots, il ne sait pas comment lui dire qu’il veut une famille, mais qu’il ne faut pas se mettre en danger pour ça, qu’être trois, au fond, c’est déjà bien. Il ne connait pas sa position sur le sujet et ne veut pas donner l’impression de se fermer ou de les rejeter. L’instant est délicat.



Tristan - #ff9900
Ekaterina - #A67E2E
Dragomir - #66ccff
Actions de Dragomir - italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/06/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 386 hiboux. J’incarne : Emma Stone , et l’avatar que je porte a été créé par : SleepingCookie . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Lothar Lupin Je parle en : #A67E2E



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : une ex archéomage, actuellement en fuite. Mais aussi leader de l'Ordre du Phénix J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis mariée à Tristan Flamel


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: Importante rencontre - Tristerina   Dim 22 Jan - 16:47


Importante rencontre, Hyde Park, mercredi 10 octobre 1990
Elle sourit à Tristan lorsqu’il lui dit que les choses se passent bien et qu’il n’a pas l’intention de partir en courant. Elle est rassurée aussi, complètement même. Elle ne nierait pas avoir envisagé le pire, que les choses se passeraient mal et que Dragomir n’accepterait pas son père. Lorsqu’elle vient à parler du caractère de leur fils et qu’il fait l’innocent de ne pas savoir d’où ça peut venir, elle ne peut s’empêcher de rire. Elle aurait pourtant mit sa main au feu que petit il en faisait voir de toutes les couleurs à sa famille.  Leur embrassade interrompue par Dragomir était quelque chose d’imprévu. Ses questions suivantes également. Surtout celle concernant un petit frère. « Je m’y attendais pas à celle-là. » Elle regarde son mari, complètement décontenancée. « Moi non plus. » Jamais il n’avait parlé de petit frère ou de petite sœur. Même en côtoyant les enfants d’Odette ou les autres enfants présents à Poudlard. Tous deux restent comme deux ronds de flanc, ne sachant que répondre. Finalement Tristan trouve une alternative. « Tu veux des churros, Dragomir ? » Bien sûr qu’il veut. Il ne dira jamais non à du sucre. Elle a l’impression de respirer lorsqu‘il s’éloigne avec ses questions dérangeantes. Les deux adultes avancent tranquillement dans sa direction. « J’ai pas l’intention de lui offrir des trucs à chaque fois qu’il pose une colle, si ça t’inquiètes, mais il m’a vraiment pris de court pour le coup … » Il lui lâche la main et poursuit après une légère hésitation. « On en a pas vraiment discuté … ce n’est surement pas trop le moment pour un bébé, hein ? » Ekaterina ramène ses bras contre sa poitrine. « On n’en a pas discuté en effet… » Elle a l’impression de comprendre à sa phrase qu’il ne veut plus d’enfant avec elle. Elle est peinée. Mais décide de ne pas le montrer. Ce doit être une belle journée pour Dragomir. « Ça ne serait pas prudent pour toi, non ? C’est risqué vu le contexte. » A nouveau elle prend sa remarque comme un refus net. Alors elle choisit d’abonder dans son sens. Qui est-elle pour vouloir un enfant alors qu’elle vient de retrouver son mari. Et puis, ils ont déjà un fils, c’est bien suffisent. « Tu as raison, c’est trop dangereux. Être enceint serait une prise de risque supplémentaire, totalement inutile. »

Ils arrivent vers Dragomir, et ils lui commandent ses sucreries. Ekaterina ne souhaite pas revenir sur le sujet avec son fils, ce serait trop compliquer à expliquer. « Allons marcher encore un peu. » Leur dit-elle en souriant. Mais alors qu’ils s’éloignaient du stand, le soleil fut voilé par de gros nuages et la pluie ne tarda pas à tomber, surprenant toutes les personnes qui profitaient des rayons solaires. « Nous devrions rentrer, il ne faudrait pas qu’il attrape froid. » Dit-elle à son mari en le regardant. « Embrasse ton père mon chéri, nous rentrons. » Lui dit-elle souriante. Dragomir n’hésita pas à poser un baiser sur la joue de son paternel et lui demandant de le revoir prochainement. A son tour, Ekaterina embrasse son mari et, tout bas, ajoute un rapide « A bientôt »

Ekaterina : #A67E2E
Dragomir : #66CCFF
Tristan : #ff9900


La vengeance se savoure à froid

Revenir en haut Aller en bas
 

Importante rencontre - Tristerina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» question importante sur l'xp
» [Sortilèges]La matière la plus importante de votre cursus, assurément !
» [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]
» HERGE
» Bernard Clavel, l'insoumis, est mort, hier, 5 octobre, il avait 87 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres moldus-