Partagez | 
OPERATION NOCTURNE (SKALIBELTHAR - EXPRESS)

(Aller à la page : 1, 2  Suivant)
Parchemin envoyé Mer 28 Sep 2016 - 22:14


Invité
- Invité -
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Une connaissance en commun, quand Skander lui avait parlé de sa relation avec Odette, Bellamy crut d'abord à une vaste plaisanterie de la part de son amie. Pourtant, c'était bien vrai. Odette et Skander, le couple improbable par excellence. Avait-elle réussi à faire changer l'impétueux et insupportable Lupin ? Il fallait croire que oui. Les deux hommes s'étaient revus plus d'une fois depuis que Bellamy avait participé à sa fuite, et s'était occupé de la jolie Alienor. Mais Bellamy refusait obstinément d'entrer dans l'Ordre, pas assez courageux peut être. Il lui manquait juste un petit quelque chose. Il reçut une visite d'un Skander au bout du rouleau qui lui a raconté son histoire, celle de la fuite - du coup présumée disparition d'Odette - mais Skander cherchait un nom, une information qu'il n'était pas capable de lui donner. Mais Emma, elle, pourrait l'aider. Amie d'Odette et de la soeur de l'homme dont Skander cherchait à localiser la famille, elle saurait lui donner cette information. « D'accord, allons trouver Emma. » Avait alors dit le loup, intégrant d'office Bellamy à ses histoires. « Hors de question. » Avait répondu le Malfoy roux qui n'avait aucunement envie de retourner à Azkaban. « Elle verra un visage familier, Bell' aide-moi, s'il te plait. » Car il avait raison, rien n'était dit qu'elle veuille voir Skander, bien qu'ils soit anciens collègues. Enfin, rien n'était dit qu'elle voudrait le voir aussi, leur dernière entrevue avait laissé un goût amer à Bellamy qui peinait à tourner cette page. Il n'avait pas eu d'autre choix que de dire oui, en voyant l'état de son ami. Il avait déjà vu Skander amoureux, mais cette fois ci, cela semblait différemment, comme si la revoir, la savoir près de lui était vital. Il a renié ses et à dit ok. Le rendez-vous était fixé à Pré Au Lard, étonnement, Skander savait exactement où ils pourraient trouver Emma.

Le rendez-vous est fixé à vingt et une heure trente près du bar les Trois Balais à Pré Au Lard. En octobre cela faisait belle lurette que la nuit était tombée en Ecosse. Des années que Bell n’y avait pas mis les pieds, et au loin il pouvait apercevoir un Poudlard éclairé de toute part, splendide. Il soupire, mais il est en avance, toujours, avec la certitude que Skander Lupin, lui serait en retard, comme toujours. Mais quelle n’est - son agréable - surprise quand il voit sortir de la pénombre, Alienor. Il ne savait pas son nom de famille, son prénom, ça lui suffisait. Elle semblait en bien meilleur état que lorsqu’il l’avait laissé repartir. Mais que faisait-elle ici ? Elle s’était fait embarquer dans les aventures abracadabrantesque de Skander Lupin ? Peut être, de ce qu’il avait compris les deux étaient amis, et c'était peut être grâce à lui qu’ils se voyaient pour la seconde fois. « Alienor, vous aussi il vous a convoqué ? Il est incroyable. » Maugrée-t-il alors. « Néanmoins, » il ajoute avec un sourire, « Vous semblez en bien meilleur forme, j’en suis ravi. » Poli, comme toujours. Des fois Bellamy se demandait pourquoi il était ami avec quelqu’un comme Skander, son parfait opposé.
Parchemin envoyé Mer 28 Sep 2016 - 23:20


- I see everything, I am staff. -
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/09/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 962 hiboux. J’incarne : Gemma Aterton , et l’avatar que je porte a été créé par : Blake. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange, Lorelei Zabini Je parle en : #B7CA79



Je suis âgé de : 32 ans (13.05.60) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : actuellement en fuite. Je suis aussi une ex professeur de soin aux créatures magiques de Poudlard et ex prostituée à la maison close J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis célibataire, craintive des hommes Champ Libre :

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Alienor était un peu fâchée contre Skander…mais juste un peu. Cet homme bourru, elle le connaissait depuis un moment maintenant. Et elle était toute prête à lui pardonner et mettre ses réactions excessives sur le compte de la tristesse du départ d’Odette Moody. Mais lorsqu’elle avait appris la mort de Louise, elle en avait été toute retournée. Elle faisait fonctionner ses neurones, afin de mettre bout à bout les informations qu’elle avait. Odette avait été enlevée et Skander acheva de la convaincre. Il voulait aller voir une certaine Emma qui aurait des réponses à ses questions. Skander lui avait glissé qu’il serait aidé de Bellamy et immédiatement la sorcière se rendit compte qu’elle était très intéressée par cet interrogatoire. Elle ne le montra pas, elle n’était pas stupide, surtout que Skander se serait certainement foutu de sa gueule. Depuis qu’il l’avait soigné, elle voulait le revoir. Il avait été poli, courtois et absolument charmant. Autant dire qu’elle n’avait pas croisé beaucoup d’homme comme ça. Et rien que l’évocation de son prénom la rendait joyeuse. Oui, elle devait s’incruster. « Laisse moi venir, on est jamais trop prudent…et il ne faudrait pas que vous vous tapiez dessus… » Lui donna-t-elle comme explication. Elle faisait bien entendu référence à la dernière entrevue ou les deux hommes avaient été à deux doigts de se prendre la tête pour une broutille alors que les mangemorts les cernaient. Elle ne savait pas vraiment si elle l’avait convaincu, mais il accepta.

Cheveux tressés, basket aux pieds, elle se rendit au rendez-vous. Elle était un peu en avance, et pourtant elle était à côté. Mais elle était un petit peu stressée, sans vraiment savoir pourquoi. Arrivant près des Trois Balais, elle vit une silhouette et crut que Skander était en avance. Elle ne le savait pas si rigoureux sur l’heure. Mais en s’approchant, elle vit qu’elle avait fait erreur sur la personne. « Alienor, vous aussi il vous a convoqué ? Il est incroyable. » Elle sourit et s’approcha de lui. « Vous semblez en bien meilleur forme, j’en suis ravi. » Elle ne savait pas comment se comporter avec lui. « Oh j’ai choisis de le rejoindre dans cette mission. Je me suis dis que je vous éviterais de vous entretuer. » Lui dit-elle en rigolant. Enfin…elle était à moitié sérieuse, mais ce n’était peut-être pas la seule raison à sa venue. « Je vais nettement mieux, je vous remercie. Et vous ? Allez-vous bien ? » Elle le regarda avant d’ajouter. « Je suis étonnée également qu’il vous ait entraîné dans cette histoire. » Surtout qu’ils avaient l’air d’être comme chien et chat. Elle était un petit peu mal à l’aise d’être seule avec lui. Mais elle était prête à parier que Skander ne tardera pas à arriver.


Styx - La plus belle catin de la maison close - dixit Astraea Black
- C'est la catin la plus chaude de Londres - dixit Murphy Camlann

Styx Frye recouvre sa liberté et redevient Alienor Rosier
Parchemin envoyé Mer 28 Sep 2016 - 23:43


- I see everything, I am staff. -
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1905 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore & Augustine Avery. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 37 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody, pardon Odette Lupin depuis le mariage une année plus tôt. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Joséphine,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Parce qu'il devait la trouver. Tout simplement. Il ne savait pas encore comment mais il avait demandé à Bellamy après s'être  souvenu qu'il avait le même âge qu’Odette et qu'ils avaient été des connaissances. Mais il n'avait pas pu lui dire qui était exactement cet Adrien mais il avait pu lui donner une piste, comme quoi la sœur de ce type avait été amie à la fois avec Odette mais surtout avec Emma. L’ex-camarade auror de Skander, et l’ex-femme de la vie de Bellamy. Celle pour qui il avait été à Azkaban et qui a sa sortie n'avait pas voulu de lui. Dire qu'il n’en tenait pas rigueur à cette autre blonde serait faux, Bellamy avait traversé l'enfer pour elle. Et elle le remerciait à peine. Mais son ami avait accepté de l'accompagner, Skander n'avait pas besoin d'une baby sitter - enfin si pour Finlay mais il ne désespérait pas de trouver. Il savait qu’il finirait par réussir à convaincre Jaina de le garder, il aurait pu lui demander à elle de l’accompagner mais pour l’entendre tout le long se plaindre d’Odette en lui disant qu’elle ne valait pas la peine qu’il se démène de la sorte… Non merci. Le groupe composé de Bellamy et Skander irait donc à la rencontre de la née moldue, enfin, ça c’était avant qu’Alienor vienne se greffer à eux prétextant une fois qu’il avait dit qu’il serait accompagné de Bellamy qu’ils allaient se taper dessus si elle ne venait pas. Il y avait toujours un risque que Skander et le Mlafoy roux finissent par se taper dessus, mais cela avait toujours été ainsi. Pourtant, Belllamy était un de ses plus proches amis, car même après tout ce temps, la rancoeur, les crasses, les changements d’idéaux et le spertes, ils se soutenaient. Il avait confié la vie d’Alienor à son ami, et il ne regrettait pas. Il ne releva pas quand elle dit qu’elle viendrait, il se contenta de hocher la tête. Rendez-vous à vingt une heure trente à Pré Au Lard, vers les Trois Blais. Il ne dit rien d’autre, intrigué par cette soudaine envie de l'accompagner. Puis le Trio devient un quatuor quand son frère refusa de le laisser partir seul, comme si c’était son genre de faire des conneries. Ah si, maintenant que j’y pense, c’était totalement son genre.

Il arrive en retard, comme à son habitude, Skander n’a jamais été très ami avec sa montre, même pour les Grandes Occasion, il n’y avait que pour les missions où il parvenait à respecter un timing parce que la vie des autres pouvait en dépendre, alors il faisait un effort. Ils allaient retrouver Emma, et elle n’allait pas s’envoler de sitôt. Il arrive les mains dans les poches de sa vieille veste en cuir dont il ne se défait pour ainsi dire jamais, un jean, une vieille pair de basket noir, et un t-shirt blanc. Sa baguette glissée dans la poche de son jeans, ça même s’ils allaient chez les moldus, on est jamais trop prudent quand on est comme lui. Il arrive et voit le duo étrange, Alienor-Bellamy discuter, il n’entend alors que la dernière phrase de la demoiselle, « Je suis étonnée également qu’il vous ait entraîné dans cette histoire. »  Il sourit, il avait entraîné Bellamy, mais elle, elle était venue toute seule. «  On se vouvoie maintenant moi qui croyais que vous aviez brisé la glace. » Il y a ce quelque chose entre eux, enfin il connaissait Bellamy timide, Alienor l’était aussi, et il comprenait avec son passé, mais il ne put s’empêcher de le préciser. Il tend la main à Bellamy pour serrer sa main, le remerciant d’être venue, la jeune femme il l’avait vu un peu plus tôt. Quand le roux saisi sa main, Skander lui donne une tape amicale sur l’épaule, .  «  Elle est venue toute seule. » Un murmure pour son ami, et quand il lâche sa main en tournant le dos à la sorcière il lui adresse un regard qui en dit long. Même s’il avait perdu Odette,il n’aurait de cesse de la retrouver, mais il n’en avait pas perdu son humour, et son sarcasme.  «  On attend le dernier des Lupin. » Dit-il alors, attendant Lothar, peut être trop occupé avec sa cinglée qui visiblement ne lui avait encore rien dit.  





Parchemin envoyé Ven 30 Sep 2016 - 0:03


Invité
- Invité -
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Lothar tenait à son frangin. Les choses avaient été compliquées entre eux, mais il en ressortait toujours que Skander avait été là pour lui lorsqu’il en avait eu besoin et maintenant c'était à son tour à lui, d’être là pour son aîné. Alors il se proposa spontanément de l’accompagner lorsqu’il lui parla d’Emma. Non, ce n’était pas négociable et ça, il avait bien essayé de l’en dissuader. Mais quand il le voulait, il était têtu le cadet.

Vingt et une heure trente cinq, il était plus qu’à la bourre. Mais il avait été rejoindre Circée dans un coin de Pré au lard. Il voulait discuter avec elle, mais elle faisait la sourde oreille. Il ne comprenait pas les sous-entendu de son frère et le comportement fermé, voir agressif de celle qui lui mettait le cœur à l’envers. Décidément les femmes, c'était drôlement compliqué parfois. Voyant l’heure, il s’était excusé et avait traversé le village en courant. « On attend le dernier des Lupin. » Même pas essoufflé, s’arrêtant dans un dérapage, Lothar fit son entrée, se passant une main dans ses cheveux décidément très courts. Hommage à sa bataille contre le Rackharrow. « Chui là ! » Son ton était victorieux. Comme s’il venait de faire une bonne blague alors qu’au final…il était juste en retard. Il vit les deux personnes qui accompagnaient son frère. Il salua de la tête Alienor qu’il avait déjà croisé plus tôt dans la journée au château et s’approcha de l’homme lui serrant la main. « Lothar. » Il ne le connaissait pas et vu qu’ils allaient devoir passer la soirée ensemble, autant faire connaissance.

Une fois les salutations faites, il recula un peu et laissa son regard errer sur les trois personnes. « Alors, comment on fait ? C’est quoi le programme ? » Impatient ? Étrangement oui. Il avait envie de rencontrer cette femme qui avait potentiellement les clés de l’apaisement de son frère.
Parchemin envoyé Ven 30 Sep 2016 - 0:33


Invité
- Invité -
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Il mentirait s’il disait qu’il n’était pas content de voir qu’elle allait bien. Il l’appréciait, assez maintenant pour se soucier d’elle, mais la jeune et lui restaient tout de même de parfaits inconnus, d’où une certaine politesse de rigueur. Mais il ne maudissait pas Skander de l'avoir fait venir, sauf si ce dernier leur prévoyait un programme plus risqué de prévu, avec lui, tout était toujours possible. La jeune femme lui répond alors en riant, « Oh j’ai choisis de le rejoindre dans cette mission. Je me suis dis que je vous éviterais de vous entretuer. » Il sourit le roux, et il tente d’ajouter avec humour, « Vous êtes trop bonne ma chère... Enfin, c’est aimable de votre part. » Il sent qu’il ne sait plus comment parler, mais pour le coup, il la laisse enchaîner,  « Je vais nettement mieux, je vous remercie. Et vous ? Allez-vous bien ? » Il lui sourit, « Parfaitement bien. » Bien qu’il ne sache pas comment se comporter avec elle. C’était très étrange. « Je suis étonnée également qu’il vous ait entraîné dans cette histoire. » Il voulu répondre quelques choses du genre “vous savez c’est un ami…” Mais sur ces entrefaits, le sujet de leur conversation, le respsonsable de ce rendez-vous nocturne et intriguant arriva comme il savait si bien le faire. En grandes pompes avec une remarque qui eu le don de mettre Bellamy plus que mal à l’aise. Après quinze années de connaissance, Skander Lupin n’avait donc toujours pas mûrit. «  On se vouvoie maintenant moi qui croyais que vous aviez brisé la glace. » Foutu Lupin. C’était peut être son genre à lui briser la glace avec une parfaite inconnue, mais ça n’avait jamais été le genre de Bellamy qui avait mis des années à aborder Emma par exemple, bien sûr il y avait toujours eut cette différence de sang, mais le roux restait timide à l’excès. Heureusement qu’il restait la pénombre pour cacher ses joues, et sa gêne. Puis tandis qu’il jette un regard un peu noir à Skander pour tenter de rester fier, celui ci lui serre la main et lui met une étrange tape dans l’épaule pour se rapprocher de lui murmurer,  «  Elle est venue toute seule. » Quand il se décolle, il lui lance ce regard à la Skander, lourd de sous entendu. Alienor était-elle venu parce qu’il savait qu’il venait ? Allons donc, c’était ridicule. Le Lupin ajouta alors,   «  On attend le dernier des Lupin. » Plus on est de fou, plus on rit, avec un Lupin de plus, Skander cesserait peut être ses allusions douteuses. Enfin, ça dépendait du choix du dernier Lupin.

Et il arrive quelques secondes plus tard, en retard, comme tout Lupin qui se respecte. « Chui là ! » La ressemblance avec Skander est plutôt frappante, surtout par rapport au fait d’avoir la barbe mal rasée. Enfin Bell n’était guère mieux mais il est certain qu’on ne croirait pas qu’il est de leur famille, son teint trop clair, ses cheveux trop roux. Le frère de Skander - dans ses souvenirs s’approche lui lui serrer la main et se présente, « Lothar. » « Bellamy. » Il ne précise jamais son nom comme si “Malfoy” allait faire fuir les gens. A raison peut être. Le jeune Lupin se recule, et demande alors la question qui compte, « Alors, comment on fait ? C’est quoi le programme ? » C’est lui qui prend alors la parole. « Nous cherchons une certaine Emma, ancienne auror née moldue qui était amie à Poudlard avec Odette, et la soeur de cet Adrien. » Ca ne le rajeunissait pas tout ça. Une certaine Emma, c’était si impersonnel. Son Emma a lui, la fougueuse jeune auror qui arrivait parfois à tenir la tête à son mentor qu’était Skander. Une autre époque. « Je ne l’ai pas vue depuis… longtemps. » Trop longtemps ? Leur dernière entrevue l’avait refroidi. « La dernière fois que je l’ai vu elle habitait une petite maison de banlieue avec son mari au sud de Londres. » On sent une pointe d’amertume dans sa voix. Son mari, ça aurait dû être lui, pas ce crétin de moldu. Autre époque, autres espoirs. Maintenant sa vie était bien différente. Moins rose, moins épanouissante, mais que pouvait-il faire ? Faire comme les trois personnes à ses côtés, se battre et devenir un fugitif ? Tout dépendait peut être de la rencontre de ce soir, de la façon dont Emma l'accueillerait, voir s’il restait un espoir, ou si tout était foutu.  « Tu comptes aller sonner à sa porte au beau milieu de la nuit ? » Demande-t-il alors, essayant de voir où comptait aller Skander Lupin, et juger de la dangerosité du plan.


Bellamy : #ff9933
Aliénor: #b7ca79
Skander: #ff3333
Lothar: #cc9966
Parchemin envoyé Ven 30 Sep 2016 - 1:30


- I see everything, I am staff. -
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/09/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 962 hiboux. J’incarne : Gemma Aterton , et l’avatar que je porte a été créé par : Blake. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange, Lorelei Zabini Je parle en : #B7CA79



Je suis âgé de : 32 ans (13.05.60) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : actuellement en fuite. Je suis aussi une ex professeur de soin aux créatures magiques de Poudlard et ex prostituée à la maison close J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis célibataire, craintive des hommes Champ Libre :

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Et voilà, il avait fallut que quelques infimes secondes à Skander pour faire des allusions douteuses et faire rougir la jeune femme. « On se vouvoie maintenant moi qui croyais que vous aviez brisé la glace. » Certes, dans le passé elle aurait brisé la glace en moins de temps qu’il n’en fallait pour dire quidditch, mais après tout, cela avait été son métier, mais plus aujourd’hui. Elle ne savait même pas ce qu’il se passait avec Bellamy. Elle soupçonnait vaguement une certaine attirance sans pour autant s’autoriser à y céder. Les hommes étaient fait pour faire souffrir les femmes. Par chance elle n’entendit pas la suite, probable qu’elle aurait été s’enterrer dans les cachots de Poudlard pour ne plus jamais en sortir. L’arrivée de Lothar sembla la délivrer d’un poids. Lui au moins arriverait peut-être mieux contrôler Skander. Elle l’espérait en tout cas. « Alors, comment on fait ? C’est quoi le programme ? » Décidément, lui aussi semblait survolté, rien de tout cela ne sentait bon.

Elle croisa les bras en écoutant attentivement les réponses. Une personne amie avec Odette et l’auteur du rapt, voilà qui était intéressant, mais elle s’en doutait, enfin qu’ils allaient chercher une personne en lien avec tout ça. Une bonne mission passait toujours par une séance d’information. « Je ne l’ai pas vue depuis… longtemps. » Ali tiqua. Ils se connaissaient probablement bien crut-elle penser en sentant l’hésitation. « La dernière fois que je l’ai vu elle habitait une petite maison de banlieue avec son mari au sud de Londres. » Si elle ne releva pas le mot mari, elle comprit cependant au ton de sa voix qu’il y avait quelque chose. Elle sentit une boule se former au creux de son ventre. Que se passait-il ? Elle tenta de chasser ses interrogations qui n’avaient pas leur place ici ce soir en secouant la tête. « Tu comptes aller sonner à sa porte au beau milieu de la nuit ? » Elle releva vivement la tête et regarda Skander. « Ah non hein ! Il y a des règles de bienséance à tenir, ça ne se fait pas ! » Elle voulait bien qu’il soit désespéré et cherche des réponses à ses questions, mais de là à aller sonner à une heure indécente chez une personne, non, clairement Alienor n’était pas d’accord. Elle décroisa ses bras, les posa sur ses hanches et regarda les trois hommes, tour à tour. « Je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu’on va passer une bien drôle de nuit tous les quatre… » Il y avait fort à parier qu’ils se feraient jeter sur le pas de la porte à coup de sortilège bien senti...ou à coup de balais puisqu’ils allaient du côté moldu.
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966


Styx - La plus belle catin de la maison close - dixit Astraea Black
- C'est la catin la plus chaude de Londres - dixit Murphy Camlann

Styx Frye recouvre sa liberté et redevient Alienor Rosier
Parchemin envoyé Ven 30 Sep 2016 - 9:12


- I see everything, I am staff. -
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1905 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore & Augustine Avery. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 37 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody, pardon Odette Lupin depuis le mariage une année plus tôt. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Joséphine,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Skander ne savait plus depuis combien de temps il connaissait Bellamy. Il l'avait connu par l'intermédiaire d’Emma. Cette jeune auror qu'il avait dû prendre sous aile en tant que son mentor. La première tâche dont lui avait véritablement confié le total contrôle. Elle avait un mauvais caractère Emma, mais pas autant que son mentor. Encore heureux. La revoir c'était un véritable retour en arrière. Mais il savait où la trouver, parce qu'il avait des sources dans le monde moldu, même s'il n’y allait que très peu. Il aurait très bien pu y aller seul. Mais la présence de Bellamy était importante. Alienor venait parce qu'il y avait Bellamy. Et Lothar essayait de l'empêcher de faire une connerie. Ce n'était pas Finlay qui avait une baby sitter c'était lui. À juste titre non ?

Son frère débarqua. Encore plus en retard que lui. Il semblait content d'être là - sa folle ne lui avait donc pas encore parlé. Quelle idiote c'était à lui de le faire et apprendre ce genre de chose par hasard n'est pas une partie de plaisir. Lui l'avait appris au détour d'un couloir le goût en était encore amer. Son frère demanda alors la suite du programme il allait répondre mais son ami s'en chargeait. « Je ne l’ai pas vue depuis… longtemps. » Depuis la fois où elle lui avait probablement brisé le cœur. Skander ne se moquait, ne jugeait pas. Il ne pouvait que comprendre cette sensation de vide. Pire encore maintenant qu’il savait Ciena dans le monde des vivants. Et qu’il n'avait rien fait pour la sauver. « La dernière fois que je l’ai vu elle habitait une petite maison de banlieue avec son mari au sud de Londres. » On sent une jalousie poindre dans sa voix. Mais il comprenait. Il comprenait qu'il puisse être amer. Il avait donné sa vie pour elle et elle était aller se marier avec un autre. « Tu comptes aller sonner à sa porte au beau milieu de la nuit ? » l'interroge-t-il alors. Comme si aller déranger les gens était contraire aux règles de Skander. Enfin, Skander n'avait pas de règles. Mais c’est Ali qui s'offusque alors. « Ah non hein ! Il y a des règles de bienséance à tenir, ça ne se fait pas ! » Skander soupire et un lâche un « Oui maman. » auquel il se retient de rire. Elle les regarde alors tous les trois. « Je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu’on va passer une bien drôle de nuit tous les quatre… »


Heureusement ils n'allaient pas aller frapper à sa porte en pleine nuit enfin dans l'idée le principe était le même. « Par chance elle n'est plus mariée. N’habite plus la banlieue de Londres. Et Emma travaille de nuit. » dit il avec un sourire. Travailler de nuit pouvait signifier bien des choses. Prostituée, vigil, travailler dans un bar, et bien pire encore. Mais non, si Emma donnait dans le monde de la nuit à priori elle avait encore toute sa dignité. Skander aurait été déçue de la voir … Tomber si bas. Et puis il pense à Alienor, et se dit qu’il n’est pas question de dignité, juste de survie. encore une fois, les choses que l’on fait pour survivre ne définissent pas ce que nous sommes. « Par ici. » Dit-il alors en mettant la main en avant pour que chacun d’entre eux s’y accroche. Il dirigerait le transplanage. Il fallait éviter de trop transplaner, les mangemorts ayant des yeux et des oreilles partout. Le calme de Pré Au Lard disparaît alors. Laissant la place à une ruelle, sombre et moldue. On entend déjà au loin le brouhaha de la nuit, et la musique assourdissante des années 80 qui vrombissait dans la nuit. « Bienvenue dans les années quatre vingt ! » Dit-il avec humour, quand à côté d’eux passe une bande de jeune moldu habillé de façon assez étrange pour des sorciers comme eux.  « Elle est barmaid ici. » Ne lui demandez pas comment il savait. Il savait, c’est tout. Il intime la marche, et le quatuor se retrouve devant ce qui est une boite de nuit moldue. La musique à plein gaz. Ils auraient une chance d’entrer avec un sortilège de confusion, mais ce n’était peut être par la meilleure de solution avec toute cette foule. Il ne leur restait plus qu’à entrer. Enfin, Skander avait son idée sur la question. « Attendez-moi là, Lothar vient avec moi. » Puis, il se dirige vers la foule, les laissant en plan Alienor et Bellamy. Il jette un regard confiant à Bellamy. Skander avait toujours un plan A, puis un plan B, enfin non, il avait tendance à improviser au fur et à mesure.

Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966



Parchemin envoyé Ven 30 Sep 2016 - 11:32


Invité
- Invité -
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Il était au taquet. Il avait passé un magnifique début de soirée en compagnie de sa belle et il n’y avait pas grand chose qui pourrait ternir son humeur, s’était certain. Il se contint tout de même pour écouter attentivement. Il enregistra les informations et grimaça un sourire en entendant son frère faire de l’humour vis-à-vis d’Alienor. « Par chance elle n'est plus mariée. N’habite plus la banlieue de Londres. Et Emma travaille de nuit. » Lothar dévisagea son frère. Il était étonné qu’il sache tout cela. était-il en contacte avec elle ? Non, impossible étant donné qu’il avait demandé des informations à Bellamy. Et là, Lothar se demanda si son frère fréquentait souvent le monde moldu. Lothar jeta un rapide coup d’oeil à la femme qui les accompagnait, elle aussi avait vaguement travaillé de nuit. Il connaissait son passé, enfin les grandes lignes. Il avait eu des échos via Skander et puis à Poudlard tout se savait et Alienor n’avait pas vraiment fait de son passé post-purge un secret d’état. Il attrapa la main de son frère et transplana avec eux.

Ils arrivèrent quelque part à Londres et immédiatement Lothar capta la musique. Il aimait ça, il sentait une furieuse envie de se joindre aux moldu qui passaient à côté d’eux. Certes ils ne ressemblaient à rien, mais ils promettent une soirée festive. « Bienvenue dans les années quatre vingt ! » Lothar rigola. « Heureusement qu’on ne s’habille pas comme eux quand même. » Son frère les informa ensuite qu’elle travaillait comme barman. Voilà qui était intéressant. Peut-être pourrait-elle leur faire de bons petits cocktail. Il se demanda si l’alcool moldu était aussi puissant et désaltérant que le leur. « Attendez-moi là, Lothar vient avec moi. » Il fit son curieux et regarda son frère avec étonnement. Se séparer ? Bon...pourquoi pas. Il fit un petit signe de la main au petit couple qu’ils laissaient derrière eux et suivit son frère. Une fois un peu éloigné il lui fait une petite tape sur l’épaule. « Dis, les deux là...tu m’as pas dis qu’ils avaient passés une semaine ensemble ? » Quand je vous disais que tout se savait à Poudlard… Que Skander avait été attaqué en compagnie de la jeune femme et qu’il l’avait ensuite confiée à cet homme. Si Lothar ne savait pas exactement qui était qui avant qu’Alienor entre à l’ordre et ensuite avant de rencontrer Bellamy ce soir, il mettait enfin des visages sur les noms. Mais ce qui l’étonnait dans cette histoire c'était le comportement du second binôme. « Ils ont l’air tellement...distant, étrangers… Bon sinon...On rentre comment Skander ? C’est quoi ton plan ? » Droit au but. Après tout, c'était leur objectif principal ce soir. Et la relation étrange des deux autres n’était au final qu’un moyen de s’amuser et plaisanter un peu plus.
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Parchemin envoyé Ven 30 Sep 2016 - 12:25


Invité
- Invité -
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Heureusement qu’il y avait cette chère Alienor pour tenter de ramener un peu de bon sens parmis eux. Il fut incapable de la regarder pendant qu’il parlait d’Emma, gêné pour une raison inconnue. Enfin, il avait compris que la jeune femme lui plaisait beaucoup, sans avoir la certitude que la réciproque était réelle et ce malgré les allusions de Skander. Il baisse les yeux, feignant un air songeur quand elle dit alors,  « Ah non hein ! Il y a des règles de bienséance à tenir, ça ne se fait pas ! » Elle ne savait pas encore que Bienséane et Lupin dans la même phrase relevait de l’antithèse ? Car Skander c’était tout sauf l’art de manier les bonnes mannières. Mais, il savait être comme il faut parfois. Juste parfois. Celui ci répond avec une condescendance qui fait sourire Bellamy.  « Oui maman. » Il est con ce type, et en même temps, il l’adore. Cet ami perdu et retrouvé. Ils avaient été amis, sans jamais être proche, peut être que cela changerait avec le temps, qui sait. Le silence s’installe alors, et Alienor dit alors, « Je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu’on va passer une bien drôle de nuit tous les quatre… » Il sourit, et marmonne alors,  « Attendons-nous au pire. » Constatation évidente. Ils étaient en compagnie de Skander, imprévisible, recherché à travers tout le pays, et il ne manquerait plus qu’il soit ivre. Enfin, visiblement, il semblait à jeun. Visiblement, il ne se prononcerait pas.

Il fallait donc trouver Emma, mais Skander semblait tout à fait capable de trouver son ancienne apprentie. Tant mieux.  « Par chance elle n'est plus mariée. N’habite plus la banlieue de Londres. Et Emma travaille de nuit. »  Dire que Bellamy imagina le pire est un euphémisme. Loin de se douter que la femme qu’il semblait apprécier plus que de raison avait un passé au moins aussi trouble que le sien. Mais quand il parle d’Emma, Bell fixe son ami. Il est heureux qu’elle ne soit plus mariée. C’est égoïste, mais c’est une satisfaction.  « Tu es bien renseigné sur la question. » Dans quoi travaillait-elle ? Cette question travaillait le roux, mais il n’eut rien le temps de demander de plus que déjà, Skander disait, « Par ici. » Le prendre par la main, très peu pour lui. Pourtant, il n’a pas le choix. Il n’aime pas le contact physique Bellamy, avec un ami encore moins. Le petit groupe transplane alors, et la quiétude de Pré Au Lard disparaît soudainement, les quatre sorciers se retrouvent alors dans une ruelle, sombre et étroite. En fond de la musique étrange, et passe alors à côté d’eux une bande de jeune curieusement vêtus,  « Bienvenue dans les années quatre vingt ! »  « Heureusement qu’on ne s’habille pas comme eux quand même. » « J’ai toujours préféré les années soixante-dix. » Marmonne alors Bellamy, qui avait pour habitude de sortir pendant ces années là, parfois côté moldu avec Emma. Mais c’était une toute autre époque, pour ne pas dire une autre vie. Ils se mettent alors à suivre Skander qui dit finalement, leur laissant apparaitre une boite de nuit moldu à leurs yeux ébahis; « Elle est barmaid ici. » Étrange point commun qu’il avait avec elle. Barman et Barmaid, quel couple  de choc ils auraient fait. Il ne se sent pas à l’aise Bellamy, assez… rigide dans sa façon d’être, et profondément sorcier. Les gens autours n’étaient pas comme eux, et vice versa. Soudain, Skander et Lothar décident de s’éloigner. « Attendez-moi là,  Lothar vient avec moi. »   Il lui jette ce regard, La remarque est lâché et Bellamy fulmine. Quand cessera-t-il donc de l’ennuyer avec ça ?

Seul avec Alienor entouré de tous ces moldus, mais qu’est-ce qu’il allait bien pouvoir lui dire. Il n’en n’avait aucune idée.  « Vous n’avez... » Il songe à ce qu’a dit Skander, non ils n’avaient pas brisé la glace, mais ils n’étaient plus entièrement des inconnus, ils allaient passer la soirée ensemble, s’ils voulaient entrer ils devraient peut être se comporter comme de véritable connaissance. « Enfin… » Il bafouille nerveusement. Heureusement que la rue est peu éclairée. « Tu n’as pas trop froid ? » C’est l’une des choses les plus stupides qu’il avait jamais sortie. La pire peut être. Non, la pire était son, vous êtes trop bonne. Ca c’était le pire. « Je suis à la fois impatient de connaître son idée, et anxieux à l’idée qu’il ai prévu de nous faire participer. » Il y a de l’humour dans sa voix, beaucoup. Mais c’était la vérité.


Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Parchemin envoyé Ven 30 Sep 2016 - 13:35


- I see everything, I am staff. -
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/09/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 962 hiboux. J’incarne : Gemma Aterton , et l’avatar que je porte a été créé par : Blake. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange, Lorelei Zabini Je parle en : #B7CA79



Je suis âgé de : 32 ans (13.05.60) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : actuellement en fuite. Je suis aussi une ex professeur de soin aux créatures magiques de Poudlard et ex prostituée à la maison close J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis célibataire, craintive des hommes Champ Libre :

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Elle était très très intéressée par la suite des événements, mais elle avait aussi très peur de ce qu’ils allaient faire. Elle n’avait pas particulièrement envie de se retrouver avec une baguette sous la gorge. Après tout, on parlait d’une ancienne auror, ce n’était pas rien. « Par chance elle n'est plus mariée. N’habite plus la banlieue de Londres. Et Emma travaille de nuit. » Chance, chance...elle ne savait pas trop si elle appellerait ça de la chance. Travailler de nuit était vraiment large comme description et elle sentit l’anxiété monter. Elle ne se sentait pas prête à côtoyer à nouveau des filles offrant leur corps contre quelques pièces. Tout cela était encore bien trop présent dans son esprit et...dans son corps. Elle ne se sentait pas assez forte pour cela. Pire, Bellamy n’était pas au courant et elle avait peur de se trahir. Elle ne voulait pas qu’il sache. Elle était assez incertaine quand à ce qu’elle ressentait pour lui. Mais elle était presque certaine que s’il savait...quoi qu’elle ressentait vraiment...il partirait. « Tu es bien renseigné sur la question. » Elle sentit une pointe de jalousie. Quelque chose clochait et elle n’appréciait pas ça du tout. Elle secoua la tête et attrapa Skander pour transplaner. Sa main effleura cette de l’homme blond et elle se sentit rougir. Par chance la nuit l’empêchait d’être démasquée.

Les hommes parlent. Elle les suit, silencieuse. Elle n’a jamais beaucoup fréquenté le côté moldu et elle est assez inquiète à l’idée de ce qu’il allait se passer par la suite. Elle arrive devant ce qui est apparement une boîte de nuit. Elle en a beaucoup entendu parler. Il parait que les moldu aiment énormément faire la fête et danser sur toutes sortes de chanson. Chez eux, ils avaient des bals, elle n’avait jamais entendu parler d’une quelconque boîte de nuit sorcière. « Elle est barmaid ici. » Elle sentit un poid s’envoler. Elle n’aurait pas à discuter avec une prostituée et elle s’en sentait grandement soulagée. Cependant elle vit les deux Lupin s’éloigner. « Attendez-moi là,  Lothar vient avec moi. » Comment ça ? Il la laissait avec lui ? Enfin non...pas qu’elle ne voulait pas de sa compagnie, mais elle trouvait ça drôlement étrange tout de même. Mal à l’aise, elle croisa les bras, attrapant ses biceps, comme pour se rassurer. « Vous n’avez... » Elle se tourna vers lui. Dans la lumière de la rue elle pouvait vaguement discerner son visage. « Enfin… » Elle ne peut s’empêcher de sourire bêtement. Elle aime sa maladresse. Déjà dans leur première entrevue...enfin la seconde plutôt, la première étant dans la rue en bas de chez Skander, elle avait été charmée par cette facette. « Tu n’as pas trop froid ? » Passage au tutoiement. Etrangement, cela ne la choque pas plus que ça. Tentait-il un rapprochement ? Enfin, peut-être qu’il souhaitait simplement discuter plus librement en réfléchissant un peu moins à la manière de tourner ses phrases, c'était aussi une possibilité. « Non, tout va bien. » Elle fit une pause un peu mal à l’aise. « Je te remercie. » Il avait parlé d’une telle banalité. Certains s’en offusqueraient peut-être, mais pour Ali, cela ne faisait que lui donner un peu plus de charme. Il avait bafouillé alors qu’elle lui avait donné la pseudo raison de sa présence et elle n’avait pas relevé, si ce n’est rougir légèrement. Il se montrait prévenant. Elle était à deux doigts de faire un malaise tellement elle avait oublié tout cela. « Je suis à la fois impatient de connaître son idée, et anxieux à l’idée qu’il ai prévu de nous faire participer. » Elle releva l’humour et ne put retenir un rire franc. Elle porta une main à sa bouche. « Je suis tellement d’accord avec toi. Je pense qu’on va en voir de toutes les couleurs. » Elle poussa un soupire et laissa retomber sa main. « D’un autre côté, c’est aussi ce qui fait son charme il faut dire. Cet imprévu constant...c’est un bon leader, il sait toujours nous emmener, quel que soit ses délires. » Elle secoua la tête. Oui, Skander savait mener son monde par le bout du nez. La seule personne qui lui résistait peut-être réellement était la personne pour qui ils s’étaient lancés dans ces missions, cette très chère Odette. Elle regarda Bellamy et voulut lui dire quelque chose. Elle bafouilla un peu avant de réussir à sortir ses mots. « C’est...tellement étrange d’être ici, du côté moldu... » Elle hésita, mais les mots s'échappaient tout seuls. « ...Avec toi aussi. » A peine prononcé, elle regretta ses paroles. Elle ne savait pas comment il les prendraient, peut-être comprendrait-il de travers...Elle devint rouge écarlate et ne parvint pas à détourner le regard. Elle ne savait pas non plus si les lumières révéleraient sa gène ou non.
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966


Styx - La plus belle catin de la maison close - dixit Astraea Black
- C'est la catin la plus chaude de Londres - dixit Murphy Camlann

Styx Frye recouvre sa liberté et redevient Alienor Rosier
Parchemin envoyé Ven 30 Sep 2016 - 19:27


- I see everything, I am staff. -
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1905 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore & Augustine Avery. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 37 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody, pardon Odette Lupin depuis le mariage une année plus tôt. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Joséphine,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Il s’éloigne avec son frère parce qu’il sait que Bellamy n'adhèrent pas à cette idée, et qu’Alienor non plus. Mais ils n’allaient pas vraiment avoir le choix, et la présence de Lothar allait peut-être être décisive. Les deux frères s’éloignent alors, quand son frère dit alors,  « Dis, les deux là...tu m’as pas dit qu’ils avaient passés une semaine ensemble ? » Radio Poudlard, bonjour. C’était un peu le concept finalement. Mais c’était bien eux qui avaient passé du temps ensemble. La belle et douce Alienor avait été blessée par sa faute et c’était ce brave Bellamy qui prenait la relève. Il lui devait beaucoup pour avoir sauvé Ali, et il lui demandait encore plus ce soir, de faire face à ce passé douloureux. Il n’y avait qu’à un ami qu’on demande ce genre de chose, et il était clair que Bellamy était de ceux là. Un ami sur qui il pouvait compter, ce n’était pas rien par les temps qui courent. Skander lui devait déjà beaucoup, et le roux pourrait compter sur lui, quelque soit sa demande. Mais Lothar disait vrai, « Ils ont l’air tellement...distant, étrangers… » « Alienor a voulu venir, juste quand elle a su qu’il venait.  » Ajoute Skander avec malice. Il essaye de tenir le choc, de rire, de sourire, de comploter, de vivre en somme, malgré l’absence d’Odette. Il espère qu’il la retrouvera pour qu’un jour elle puisse pleinement voir cette part de lui, loin des drames et des pleurs. Loin des cris et de la douleur. Mais Lothar soulève la question de la soirée. « Bon sinon...On rentre comment Skander ? C’est quoi ton plan ? » « Ca va pas plaire à ta copine.  » Ni à la mienne. Mais en temps de crise, il faut savoir faire des concessions.

Pas de temps à perdre. Ils allaient devoir entrer dans cette boite de nuit. Sauf que trois mecs et une seule fille, ça ne rentre jamais en boite de nuit, quel que soit l’époque où le lieu, il est difficile d’entrer avec une majorité de mec. Skander cherche alors des yeux ce qu’il cherche. Ca ne plairait pas à Circée, c’était certain, et Skander ne s’amuserait pas à aller lui chercher des noises en ce moment, pas avec les hormones en ébullition. Ce qu’il cherche est sous ses yeux. Il attrape son frère par le bras, et l’entrain avec lui.  « Bonsoir mesdemoiselles.  » Il n’avait pas dû draguer une femme depuis… Depuis qu’il avait rencontré Odette, ça ne lui était même plus passer par la tête. Pourtant, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. La dernière femme qui n’était pas Odette qu’il avait dû croiser devrait croupir dans un bar russe qu’il avait visité lors du mariage de Shill, c’est dire. « Skander, mon frère Lothar. Vous êtes des habituées ? » Son sourire le plus ravageur peut être. Il a l’impression d’être rouillé, pire, ce sont des gamines. Mais elles sourient, et pouffent de rire. Une femme qui rit… Skander n’avait pas envie de la suite, mais l’idée était là. « Pas vraiment on vient fêter l’anniversaire d’une amie !   » Répond l’une des jeunes femmes qui sourit à Skander. « On fête l’anniversaire de notre ami qui est là bas !   » Il se retourne pour pointer Bellamy et Alienor du doigt.   « Et vous ne savez pas comment rentrer !  » Conclu-t-elle avec un sourire, quand ses amies lui murmure à l’oreille. « Je suis démasqué ! Ce videur est un vrai dur. » Dire ça quand pendant des années on a été homme de main pour la main noire au Cercle de jeux relevait de la plaisanterie, s’il le voulait, Skander ferait passer un sale quart d’heure au videur. Le groupe de demoiselle rit alors aux éclats. C’était dans la poche.   « Alors on va sauver votre soirée.  » « Je suis Clara !  » dit alors l’une d’entre elle et s’accrochant au bras de Lothar avec enthousiasme. Il préférait cent fois une moldue que la Rackharrow. Ca n’était certain.   « On va vous en devoir une. » Il a ce charisme qui fait que même s’il est plus âgé, le charme opère.   « Peut être même deux.  » Ajoute l’inconnue malicieuse, elle aussi en attrapant le bras de Skander. Il se sent étrangement mal à l’aise. C’est la première fois de sa vie qu’il réalise qu’il n’en voulait qu’une seule à ses côtés. Skander siffle alors pour sortir les deux tourtereaux de leur petite discussion, et d’un signe de la main leur demande de venir au plus vite.
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966



Parchemin envoyé Ven 30 Sep 2016 - 23:36


Invité
- Invité -
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Il faisait confiance à son frère. Il n’y avait pas photo pour ça. Son frère pouvait toujours compter sur lui, quel que soit la chose...bon, peut-être pas quand ça concernait CIrcée, mais c'était un détail et le cadet était bien décidé à faire accepter sa belle à son frère aîné. Il l’aura un jour, il l’aura. « Alienor a voulu venir, juste quand elle a su qu’il venait. » Il ne put s’empêcher de rire. Voilà qui expliquait tout. Elle en pinçait pour lui et la réciproque semblait aussi être vrai. Deux idiots qui ne savaient pas comment se parler. Mais si Lothar réfléchissait un minimum, il se rendrait vite compte qu’il avait aussi été dans cette situation...il n’y a pas si longtemps que ça. Mais on oublie bien vite en général les choses qui ne sont pas parfaites.

Lothar lui avait demandé quel était son plan. Peut-être n’aurait-il pas dut. « Ca va pas plaire à ta copine. » Circée ? Que venait-elle faire là dedans ? Il eut soudain peur, très très peur. Mais son frère finit par l’attraper par le bras et l'entraîna avec lui. « Bonsoir mesdemoiselles. » Non, non, non, non ! Pitié mais pas ça ! Pensait le jeune homme. Il avait toujours été un manche pour draguer. Il lui avait fallu des années avant de réaliser ses sentiments pour circée et plusieurs mois pour se lancer. C'était un plan qui allait couler, il aurait dut prendre Bellamy, pas lui. « Skander, mon frère Lothar. Vous êtes des habituées ? » Bon...peut-être que s’il laissait son frère parler...Il voit les jeunes filles sourire et il se sent mal. Son idiot de frangin allait bien finir par y arriver à l’aide de quelques mots et d’un sourir, il était sur le cul. « Pas vraiment on vient fêter l’anniversaire d’une amie !   »  « On fête l’anniversaire de notre ami qui est là bas !   » Lothar ouvre des grands yeux, avant de se reprendre rapidement. Décidément..beau-parleur et bon menteur. « Et vous ne savez pas comment rentrer !  » « Je suis démasqué ! Ce videur est un vrai dur. » Il crut qu’il allait éclater de rire. Son frère ? Retenu par un videur ? Quand les dragons mangeront de l’herbe oui ! « Alors on va sauver votre soirée.  » Jackpot ! Son frère était le meilleur, il n’y avait clairement pas photo. Il sentit qu’on lui attrapait le bras et tourna la tête pour regarder la jeune fille qui s’agrippait à lui. « Je suis Clara ! » Il lui sortit son plus beau sourire. Il allait devoir y mettre du siens. « Je suis charmé ! » Pardon Circée, pardon ! Pourvu qu’il ne lui vienne pas l’idée de venir dans cette boîte de nuit moldue ce soir...il pria mentalement Merlin de ne pas venir foutre la merde dans son ébauche de couple. « On va vous en devoir une. » « Peut être même deux. » Lothar secoue la tête en souriant. « Mon frère ce charmeur. » dit-il riant légèrement.

Son frère avait fait signe aux deux retardataires. Lorsqu’ils arrivèrent à leur hauteur, Lothar se fit un devoir de présenter les jeunes filles. « Bellamy, Alienor, je vous présente Clara et… » Et il ne savait pas comment elle s’appelait en fait. « Laurie. » L’aida-t-elle en rigolant. « Laurie. Elles ont accepté de nous aider à entrer. » Dit-il dans un grand sourire. Il était vraiment mal à l’aise, mais il devait jouer le jeu. « Du coup vous deux...ben… » Il laissa sa phrase en suspend. Il était certain qu’ils avaient compris. Il espérait juste qu’ils joueraient le jeu. Après un petit moment, il prit la direction de l’entrée, accompagné par Clara. Son frère le suivait, en grande discussion avec Laurie, comme elle s’était présentée. Le petit groupe s’approchait du videur. « Bonsoir. » Toujours très poli Lothar. Cela changeait de son frère. « Vous êtes ensemble ? » Lothar lui sourit, essayant de ne pas trop les faire jeter. « Tout à fait, tous les six. » Précisa-t-il. « Et prêt à s’amuser jusqu’au bout de la nuit ! » Ajouta la fille à son bras. Elle lui fit un clin d’oeil qui n’échappa probablement pas au videur.
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Parchemin envoyé Sam 1 Oct 2016 - 0:34


Invité
- Invité -
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Face à face avec elle. Mal à l’aise parce qu’il ne savait pas se comporter avec les femmes. Lui avait mis la totalité de sa scolarité pour oser approcher Emma. Alors, les femmes ce n’était pas son rayon. Pas le moins du monde. Il ne savait pas quoi lui dire. Devait-il espérer lui plaire ? Bellamy ne s’était jamais considéré comme quelqu’un ni de beau, ni d’attirant, il avait hélas au grand damne des siens hérité des cheveux roux de sa mère et non de la blondeur de son père. On fait avec ce que l’on a. Il s’enquit alors de savoir si elle a froid, si… Les nuits sont fraîches.  « Non, tout va bien. » Tant mieux. « Je te remercie. » Elle ne lui en veut pas pour le passage au “tu”, dieu merci. Il avait envie de la tutoyer depuis quelques temps, sans jamais oser. Même à la fin de sa convalescence chez lui, il aurait aimé. Mais comme toujours il est le disciple de la bienséance.

Il réussit à la faire rire. Pour citer quelqu’un qui ne faisait pas dans la délicatesse, qui était membre de l’Ordre, loup garou et avec eux. Femme qui rit… Non, Bellamy ne s’abesserait pas à ce genre de penser. Il est simplement ravi d’entendre son rire, de la voir rire avec cette façon adorable de mettre sa main devant sa bouche, comme si rire était une honte. « Je suis tellement d’accord avec toi. Je pense qu’on va en voir de toutes les couleurs. » Elle n’avait pas tort, avec Skander, ils avaient toutes les chances d’en voir des vertes et des pas mûr. Mais c’était comme ça, le roi des aventures étranges c’était lui. « D’un autre côté, c’est aussi ce qui fait son charme il faut dire. Cet imprévu constant...c’est un bon leader, il sait toujours nous emmener, quel que soit ses délirs. » Elle disait vrai, il sourit, mais il fallait bien que quelqu’un lui mette un peu de plomb dans la tête. « On devrait vite l’aider à retrouver Odette, il avait l’air plus calme quand elle était là. » Tenta-t-il avec une petite pointe de sarcasme. Il avait été surpris quand on lui avait parlé d’Odette et de Skander, mais en voyant la peine de son ami, il comprit que l’attachement du Lupin était réel. Parfaitement réel. Elle poursuit alors, « C’est...tellement étrange d’être ici, du côté moldu... » C’était un retour en arrière pour lui, mais tout avait changé. Lui y compris.  « ...Avec toi aussi. » Il n’a rien le temps de répondre qu’ils sont sifflé par un Skander Lupin en charmante compagnie. Et tout à coup, Bellamy le sent mal. Très mal, chercher sa copine au bras d’une autre ce n’était pas la meilleure des idées. Mais il n’est pas coutumier de tout cela le sang pur, il ne sait pas que pour entrer la présence de femme est obligatoire pour passer. Une, aussi belle et splendide soit-elle, ne suffisait pas. Il fut tellement surpris par ses mots qu’il remarqua à peine l’empourprement de ses joues. Pourtant, ça la rendait encore plus magnifique.

Que faisait donc les deux Lupin accompagné de deux créatures non moins charmante. N’étaient-ils pas supposés être chacun en couple… ? Il n’y comprenait rien notre sorcier vieux jeu Bellamy. Ils arrivent vers eux, « Bellamy, Alienor, je vous présente Clara et… » « Laurie. »  « Laurie. Elles ont accepté de nous aider à entrer. » Voilà qui était plus claire. « Enchanté mesd… » Il devait cesser d’être aussi poli aussi… Aussi Bellamy. Il se force à sourire, mais il est plus détendu maintenant qu’il comprend qu’à priori ils ne vont pas les aider à tromper leur petite amie, même si techniquement Skander n’en a plus. Lothar le clou sur place avec son, « Du coup vous deux...ben… » Non, non. Enfin, oui, et oui. Il avait très bien compris où il voulait en venir. Il jette alors ce regard gêné à Alienor, et il lui tend alors le bras comme un gentleman. Bien incapable de prendre les devant et de se coller à elle, mettre une main dans le dos. Il attend qu’elle saisisse son bras et lui glisse doucement,   « Si tu… si je fais un truc qui te gêne. » Il se racle un peu la gorge. Il ne savait pas ce qui le mettait le plus mal à l’aise, la proximité avec Alienor, ou savoir qu’Emma était quelque part derrière ces portes. « Bonsoir. » dit alors le frère de Skander, tout sourire. « Vous êtes ensemble ? » Il faut vendre du rêver ? Bellamy sourit comme il peut, incroyablement gêné.  « Tout à fait, tous les six. » « Et prêt à s’amuser jusqu’au bout de la nuit ! » Oh bon sang, par Merlin. Pourvu que ça marche. Bellamy malgré lui fit se rapprocher la jeune femme à ses côtés un peu plus.

« Allez-y. » Dit le videur en laissant passer Skander et ladite Laurie, puis Lothar et la non moins jolie Clara. Il respire Bellamy, jusqu’à ce que le videur l’arrête avec Alienor au bras. Il la serre contre lui, espérant qu’elle ne lui en tiendra pas rigueur. « Entrez, les vestiaires sont sur la droite. » Il respire enfin, et il entre aussi vite que les autres, entraînant Alienor avec lui. Quand ils ont fait quelques pas, il la relâche un peu, enfin, c’est elle qui tient son bras. Ils arrivent devant les vestiaires, il fait une chaleur à crever là dedans. « Tu as une autre idée encore plus à la con Lupin, ou pas ? » Il est passablement exaspéré, mal à l’aise, mais il savait à quoi s’attendre. Et Bellamy regrette d’avoir mis son blouson en cuir un peu usé. « Veux-tu que je mette ta veste au vestiaire ? » Demande-t-il alors poliment à Alienor. Il risquait les railleries de Skander, mais il s’en moquait. Il resterait fidèle à ce qu’il était. Mais ils n’avaient pas de temps pour les railleries, si ? Ils devaient trouver Emma. Et la nervosité de Bellamy monta d’un cran quand il entendu la musique clinquante des années 80.
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Parchemin envoyé Sam 1 Oct 2016 - 13:54


- I see everything, I am staff. -
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/09/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 962 hiboux. J’incarne : Gemma Aterton , et l’avatar que je porte a été créé par : Blake. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange, Lorelei Zabini Je parle en : #B7CA79



Je suis âgé de : 32 ans (13.05.60) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : actuellement en fuite. Je suis aussi une ex professeur de soin aux créatures magiques de Poudlard et ex prostituée à la maison close J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis célibataire, craintive des hommes Champ Libre :

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Elle appréciait sa compagnie, tout simplement. Elle était mal à l’aise parce qu’elle n’avait pas l’habitude d’être seule avec un homme, surtout pas un homme...comme lui. « On devrait vite l’aider à retrouver Odette, il avait l’air plus calme quand elle était là. » Elle acquiesça, elle était totalement d’accord, son large mouvement de tête montrait largement son accord là-dessus. Elle s’était ouverte, légèrement. Mais il ne releva pas. Peut-être n’avait-il pas vraiment compris ce qu’elle disait. Ou alors Skander les avait simplement interrompu...comme il savait si bien le faire. Elle tourna la tête dans leur direction et vit qu’ils les invitaient à venir. Accompagnant Bellamy, elle se dirigea vers eux. Elle ne comprenait pas pourquoi les deux hommes avaient une jeune fille à leurs bras. Bon...cela ne changerait probablement pas grand chose pour Lothar, après tout, il sortait avec une jeune fille aussi. Mais Skander ? Alors qu’il cherchait sa blonde ? Elle ne comprenait définitivement pas. Et puis la réponse vint de Lothar. Les deux filles étaient leurs passe d’entrée. Le videur ne laisserait jamais entrer trois hommes. Elle n’y avait pas penser...après tout, elle ne côtoyait pas tellement ce monde nocturne en règle général. Elle sourit et hocha doucement la tête à l’intention des deux jeunes femmes. « Du coup vous deux...ben… » Ben ? Ben quoi ? Elle ne comprenait pas...enfin elle n’avait pas forcément envie de comprendre. Elle tourne la tête et croise le regard gêné de Bellamy. Elle n’en mène pas plus large en réalité. Ce que cette idée était terrible...elle mettait les nerfs de la jeune femme à rude épreuve. Elle voit le rouquin lui tendre le bras. Maladroitement elle passe le sien. Ils se touchaient vraiment pour la première fois. Il y avait bien eu quelques frôlement et contact involontaires jusqu’ici, hormis les moments ou il devait s’occuper de sa blessure. Mais là, c'était très différent et elle avait soudain très très chaud. Malgré tout, ils gardaient une certaine distance entre eux. « Si tu… si je fais un truc qui te gêne. » Elle l’entends parler tout bas et entends aussi son raclement de gorge. Il est mal à l’aise, elle le ressent comme sa propre sensation. « D’accord. » Que dire de plus ? De toute manière, sauf s’il commençait à mettre ses mains sur elle, ou à se montrer trop entreprenant, elle ne dirait rien, elle n’allait pas refuser ce contact imprévu et à la fois bienvenue.

Ils s’avancent vers l’entrée et elle sent son coeur s’accélérer. Tout allait se jouer maintenant. « Bonsoir. » « Vous êtes ensemble ? » « Tout à fait, tous les six. » « Et prêt à s’amuser jusqu’au bout de la nuit ! » Elle sent Bellamy se rapprocher d’elle. Elle ne dit rien. Au vu de la proximité des autres, ils allaient devoir faire bonne figure. Elle troqua son visage tendu pour un sourire joyeux et une moue amusée. Si elle voulait rentrer, elle allait devoir y mettre du siens. « Allez-y. » Vient leur tour, elle était presque certaine qu’ils n’allaient pas passer. Il se serra contre elle et elle crut défaillir. Elle sentait sa chaleur a travers la manche de sa veste. « Entrez, les vestiaires sont sur la droite. » Une fois entrée, il se décolla un peu. Elle lâcha un soupire. Elle avait vraiment eut peur. Mais d’un autre côté, elle était excitée par cette aventure inédite et cette proximité qu’elle avait eu avec cet homme. « Tu as une autre idée encore plus à la con Lupin, ou pas ? » Elle sent son exaspération et pense être en partie coupable. Elle glisse alors doucement son bras afin de le libérer. Peut-être n’aime-t-il pas ce contacte, après tout, il y avait quelque chose de particulier avec cette Emma. « Veux-tu que je mette ta veste au vestiaire ? » Elle mourrait de chaud. Avec toutes ses émotions, mais également avec sa veste en tissus. Elle l’enleva du coup. « Donne plutôt ta veste à Skander, histoire que ce soit lui qui paie pour cette entrée...particulière. » Sur ses paroles, elle la tendit à Skander, en lui jetant au passage un regard lourd. Il allait le payer, un jour ou l’autre.

Une fois allégée, elle se sentit un peu mieux et put observer son environnement. Elle entendit de la musique et jeta un regard à Skander. Devaient-ils vraiment se jeter là-bas, vers la musique ? Probablement. « Bien, et si nous y allions ? » Son ton n’était absolument pas assuré. Elle appréhendait un peu la suite. Avançant dans le couloir, elle déboucha sur une salle immense. Et là, elle comprit exactement pourquoi elle n’avait jamais cherché à y mettre les pieds. Il y avait beaucoup trop de monde pour elle. Les deux jeunes filles s’étaient un petit peu éloignées et elle s’adressa aux trois hommes. « Je crois que le bar est là-bas. » Dit-elle en pointant un pan de mur éloigné. Pour le rejoindre, ils allaient devoir passer à travers la foule. Inconsciemment, elle attrapa la main de la personne qui se trouvait à ses côtés. Elle n’avait pas particulièrement envie d’être perdue là-dedans. En tournant la tête, elle vit qu’il s’agissait de Bellamy et rougit immédiatement. Sauf que cette fois-ci, aucune obscurité ne pourrait venir cacher son trouble. « Je… » Elle cherchait ses mots. « Est-ce que ça te dérange ? » Elle baissa la tête, gênée. « Je ne voudrais pas vous perdre. » Etait-ce réellement vrai ? Oui...en partie. Le hasard avait fait qu’elle avait attrapé Bellamy, voilà tout.
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966


Styx - La plus belle catin de la maison close - dixit Astraea Black
- C'est la catin la plus chaude de Londres - dixit Murphy Camlann

Styx Frye recouvre sa liberté et redevient Alienor Rosier
Parchemin envoyé Dim 2 Oct 2016 - 0:04


- I see everything, I am staff. -
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1905 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore & Augustine Avery. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 37 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody, pardon Odette Lupin depuis le mariage une année plus tôt. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Joséphine,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Entrer en compagnie des deux moldus fut plus facile qu’il ne l’aurait cru. Skander ne doutait pas vraiment qu’il aurait été capable de les convaincre, il était quand même assez content d’y être parvenu en peu de mot, en quelques regards. Comme quoi, la drague, c’est comme le vol à balais, ça ne s’oublie pas. Si par le passé il aurait été heureux et entreprenant avec une aussi charmante jeune fille à son bras, là, cette pauvre Laurie comme elle l’avait dit à son frère lui semblait bien transparente. Le contact de leur peau l’une contre l’autre comme une banale poignée de main. Encore sept mois auparavant il n’aurait eu de cesse de lui faire des avances plus ou moins voilé. Et la magie aurait opéré, car il comprit que la jeune fille l’appréciait - physiquement tout du moins - il s’était bien arrangé pour cette soirée. La barbe rasé, les vêtements plus soigné. Enfin, mal habillés ils ne seraient jamais entré. Il croit qu’ils ne rentront pas quand vient le tour de Bellamy et d’Alienor. Qu’ils y mettent un peu du leur, à se rythme là, ils seront encore entrain de se tourner autours de dix ans. Car, Skander est certain qu’il se passe quelque chose, entre eux. Quand il y pensait, Bellamy, c’était définitivement la meilleure personne qu’Alienor puisse rencontrer, bien loin des types dans son genre qu’elle avait pu croiser dans sa vie. Un type qui avait du respect pour les femmes, pour les politesses. Mais parfois, oui, il était chiant à mourir. Rabat-joie aussi. Bellamy quoi. « Tu as une autre idée encore plus à la con Lupin, ou pas ? » Il sourit Skander mais ne répond qu’un,  « Ca va. » Il est rabat-joie, mais tellement.  « Veux-tu que je mette ta veste au vestiaire ? » Quel gentleman. « Donne plutôt ta veste à Skander, histoire que ce soit lui qui paie pour cette entrée...particulière. » Miss Rosier est sur les nerfs. Elle lui tend alors sa veste qu’il attrape et quand Bellamy lui tend la sienne, qu’il prend, parce qu’il leur doit bien ça, il dit à l’attention du roux.  « Ca va, fais pas comme si ça t'avait pas plu. » Large sourire. Il lui tourne alors le dos pour aller déposer leur veste au vestiaire, toujours en compagnie de la jeune moldue.

« Fêtez bien l’anniversaire de votre ami !  » S’écrie alors Laurie pour tenter de couvrir la musique déjà bien forte. Une musique assourdissante à la sauce année quatre vingt. Skander hoche la tête et la sorcière se hisse alors sur la pointe des pieds, pour lui dire à l’oreille pour qu’il entende bien, « Tu m’en dois au moins une, deux si tu en as le courage.  » Sa voix est malicieuse. L’ancien Skander aurait sauté sur l’occasion, le nouveau… non. « J’m’en souviendrais ! » Répondit-il avec ce sourire qui semble tout faire passer. Elle se décolle alors de lui pour attendre son amie, toujours aux prises avec son frère, quand il s’approche alors d’Alienor et Bellamy, moins proche que tout à l’heure.  « Bien, et si nous y allions ? » Pressée de rencontrer l’ex de Bellamy. Ah oui, mais ça, elle ne le savait pas. « Je crois que le bar est là-bas. » Skander regarde la direction qu’elle indique et semble voir une silhouette blonde s’agiter au loin. Ce n’était pas sa blonde à lui, mais la blonde de Bellamy, mais néanmoins son ancienne apprentie. Il attend Lothard quand il regarde du coin de l’oeil, l’air de rien, Alienor attrapé la main de Bellamy. La douce enfant.  « Est-ce que ça te dérange ? » Skander essaye de faire comme s’il ne les écoutait pas, ou ne les regardait pas, mais forcé à parler fort pour couvrir la musique elle ajoute,  « Je ne voudrais pas vous perdre. » « C’est tellement mignon. » Sarcasme. Pourtant, il était heureux si ça leur convenait comme ça. Alienor méritait mieux que ce que la vie lui avait offert.

Une fois Lothar prêt, Skander traverse à leur côté la piste de dance où un Sweet Dreams Are Made of This endiablé retentit alors. Quelques pas de danse pour se frayer plus aisément un passage, essayant de se fondre dans la masse. Les gens pressés n’arrivent jamais à passer facilement dans la foule, alors qu’il suffit de faire croire que vous vous ambiancer vous aussi sur la piste pour que tout aille pour le mieux. Ils arrivent alors au bar, et Skander s’accoude sur celui-ci, et quand une blonde passe, Emma, il sait que c’est sa chance. Leur chance. « On va prendre trois whisky pur feu et une bière au beurre pour la demoiselle. » Lâche-t-il en sachant très bien que derrière le bar se trouve une sorcière.Emma, les cheveux blonds coupé depuis la dernière fois qu’il l’avait vu, mais c’était elle de dos. Une cascade de boucle blonde dans la nuque. « Enfin quelque chose de plus moldu fera l’affaire. » Quand elle se retourne il lui adresse un sourire. C’est bien elle. « Skander Lupin en personne. » Il sourit « Bell...Bellamy. » Bafouille-t-elle alors, gênée ou troublée par sa présence, comme si le voir en compagnie de Skander la surprenait. « Il a réussi à t'embrigader dans ses magouilles d’ivrogne. » Puis elle posa son regard sur Lothar, puis surtout, sur Alienor. Elle la fixe. « Lui-même. » Elle quitte alors Alienor des yeux après l’avoir détaillé quand il dit ces mots. Elle sourit à son sarcasme. « Que tu viennes en personne ou que tu envoie un de tes camarades ne changera en rien ma réponse. C’est toujours non, je ne rejoindrais pas l’Ordre. » Il avait bien compris qu’elle ne voulait pas revenir dans l’Ordre, pas pour l’instant. Pourtant, quand Skander avait été promu leader, il avait cherché les meilleurs et l’avait fait contacter du fait de ses compétences d’ancienne auror, elle avait refusé. « C’est tellement plus passionnant de regarder le monde partir en lambeau et de servir à boire. » Il est insolent, arrogant. Comme toujours. Il ne changerait pas pour rien au monde, même dans sa relation avec Odette, il était ainsi. Toujours arrogant, mais ça faisait parti de ce qu’il était. Il voit se redresser un peu, piqué au vif, quand elle lâche en préparant les verres, « Il y a des gens qui ont quelque chose à perdre, contrairement à toi ! » Ca ne lui faisait rien ces mots. Il savait ce qu’il avait à perdre. Son frère, le petit Finlay, Jaina, Aries, Marek, Pietro, Primrose, et les autres. C’était comme s’il avait déjà perdu Odette, Orion et Antigone mais il faisait tout ce qu’il pouvait pour retrouver leur trace. « Ta mère est morte, ton mari est parti. Tu as tellement de chose à perdre bien sûr. » Il est détestable. Il le sait. Il est arrogant. Il le sait. Il l’assume. « Tu crois que je n’ai rien à perdre ? » Il a tellement à perdre. Tellement. Il a déjà perdu, il perdra encore. Mais il explose alors, et il attrape le poignet d’Emma. Il s’est retenu de sortir sa baguette en ce lieu. Exposer la magie aux moldus n’étaient pas une bonne idée quand on était comme lui, un fugitif, le ministère serait très rapidement mettre la main sur lui, et l’idée était très mauvaise.  « Tu n’as pas idée de ce que j’ai à perdre. » Il sec, il parle fort pour couvrir la musique. Si jusqu’ici il était de bonne humeur, apaisé, il n’était que rage. Il n’avait pas oublié pourquoi il était là. Son but était unique : la retrouver. Mais il ne tolérerait pas cette...indifférence.


Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Emma (PNJ): #cc9966



Parchemin envoyé Dim 2 Oct 2016 - 18:16


Invité
- Invité -
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Au vu du malaise entre le couple non avoué du groupe, Lothar n’était absolument pas certain qu’ils allaient rentrer...et pourtant...Pourtant, ils y étaient bien parvenus, tous. « Tu as une autre idée encore plus à la con Lupin, ou pas ? » Même s’il savait que ce n’était pas pour lui, il se sentit tout de même visé et s’était retourné à l’évocation de son nom de famille, face au roux de la bade. Mais Skander le prit sur le ton de la rigolade. Bon, tant que son frère ne s’emportait pas… Il trouva touchant les petites attentions de Bellamy vis-à-vis d’Alienor et se dit qu’il devrait peut-être en prendre un peu de la graine pour Circée. Mais la jeune fille à son bras se serra un peu plus contre lui, abrégeant ses pensées pour sa jolie brune. Elle le regardait avec un drôle d’air et...il sentait très mal les choses. Cette fille était d’un collant, il ne savait pas comment s’en dépêtrer. « Tu...tu veux que je mette ta veste au vestiaire ? » Il essayait de comprendre, mais peinait un peu. Il se dirigea vers la file d’attente et enleva son blouson en cuir. Il prit la veste légère de la petite moldue et tendit le tout à l’homme lorsque ce fut son tour. « Et si...nous allions les rejoindre ? » Lui dit-il alors qu’elle reprenait son bras. Une véritable sangsue celle-là. « Tu ne veux pas laisser un peu tes amis et venir t’amuser avec moi ? » Qu’elle lui sort. Il cessa de respirer, surpris et choqué par ce qu’elle venait de lui sortir. « Heu tu sais... » Elle s’approcha encore un peu plus et lui fit un drôle de regard. Elle était bien mal tombée la pauvre. Lothar était peut-être le dernier des idiots en matière de filles. « Ce n’est pas possible, c’est un anniversaire. » Qu’il se rappela soudain. Elle fit une moue déçue et haussa les épaules. « Une prochaine fois. » Dit-elle en riant. Il hocha la tête et elle se détacha enfin. Il se sentit respirer et put rejoindre les autres.

A peine arrivé à leur hauteur que son frère se met en route. Il n’hésite pas et lui emboîte le pas. Une musique entraînante se lance alors. Il ne peut se retenir de danser, complètement emporté par l’air et les danseurs. Pris dans sa danse, il ne se rend pas tout de suite compte que son frère s’éloignait. Il décide alors de les rejoindre au bar, un petit peu à la traîne...comme toujours. « Skander Lupin en personne. » Ce devait être la femme qu’ils cherchaient. « Bell...Bellamy. » Elle bafouille. Il ne peut s’empêcher de regarder Alienor en coin et il n’apprécie pas vraiment ce qu’il voit. Il reporte le regard sur la blonde qui elle peinait à décrocher son regard de leur brune. « Il a réussi à t'embrigader dans ses magouilles d’ivrogne. » Le regard du cadet se fait dur d’un coup. Son frère n’était pas un ivrogne. Il avait certes eu une mauvaise passe à un moment de sa vie, mais c'était révolu et surtout...il y avait pire que lui une bouteille à la main...il y avait leur père...Il secoua la tête, refusant de penser à tout cela. « Que tu viennes en personne ou que tu envoie un de tes camarades ne changera en rien ma réponse. C’est toujours non, je ne rejoindrais pas l’Ordre. » La demoiselle avait donc été recrutée par le passé ? Intéressant. Et visiblement pas intéressée...tant pis. Mais ce n’était pas le sujet du soir. « C’est tellement plus passionnant de regarder le monde partir en lambeau et de servir à boire. » Il sent son frère changer très légèrement d’attitude. Ou était l’homme blagueur et séducteur de tout à l’heure ? Il s’approcha alors de son frère. « Il y a des gens qui ont quelque chose à perdre, contrairement à toi ! » « Ta mère est morte, ton mari est parti. Tu as tellement de chose à perdre bien sûr. Tu crois que je n’ai rien à perdre ? » Tout cela ne sentait définitivement pas bon. Il vit Skander lui saisir le poignet très rapidement. Trop rapidement pour qu’il puisse s’interposer. « Tu n’as pas idée de ce que j’ai à perdre. » Lothar pose sa main sur celle de son frère et de l’autre tente de le faire lâcher la demoiselle. « Nous on le sait Skander et c’est le plus important. » Dit-il assez fort pour être entendu des deux. Il se pencha vers l’oreille de son frère. « N’oublie pas la raison de notre venue, droit au but. » Il était doué pourtant d’habitude pour aller droit au but quand il voulait quelque chose. Cette femme avait été une partie de son passé, il le savait. Il ne savait pas forcément tout, mais il savait qu’ils avaient bossés ensemble et qu’elle avait, en tout cas, couché avec Bellamy, ici présent. Autant dire que ça allait faire des étincelles. Il parvint finalement a faire lâcher son frère, il ne savait trop comment. Il se tourna vers Bellamy. « Explique lui la raison de notre venue s’teu plait, histoire d’éviter d’autres soucis. » Elle devrait probablement l’écouter, enfin...sauf s’ils s’étaient quittés en mode scène de ménage violente...là, ce serait probablement dangereux.
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Emma (PNJ): #cc9999
Parchemin envoyé Lun 3 Oct 2016 - 20:53


Invité
- Invité -
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Le comportement de Skander semblait avoir raison de la patience d’Alienor. Bellamy peinait à voir si son ami était en pleine possession de ses moyens, ou sous l’influence de quelque chose, comme par le passé. « Donne plutôt ta veste à Skander, histoire que ce soit lui qui paie pour cette entrée...particulière. » Le roux lui adresse alors un sourire, et tend la veste à Skander tandis que la brune passe à côté de lui. C’était sans compter sur une énième remarque de Skander, à la Skander,   « Ca va, fais pas comme si ça t'avait pas plu. » Il lui aurait bien mis un autre coup de poing cette fois-ci pour faire disparaitre son large sourire. Mais son ami lui tourne le dos, prêt avec plein de bonne volonté à aller mettre tout cela au vestiaire. Il était comme il était, mais il restait un ami. Un véritable ami, car Bellamy devait avouer que oui, la proximité avec Alienor lui avait plu.  « Bien, et si nous y allions ? » De toute évidence, « Je crains que nous n’ayons pas le choix. » Il n’était pas très pressé à l’idée de traverser la foule, ses années à Azkaban l’avait rendu comme phobique de ces lieux, enfin… Très mal à l’aise, ça c’était certain. Ils suivent alors Alienor dans le couloir et l’étrange musique des années quatre vingt est déjà entrain de soûler Bellamy; « Je crois que le bar est là-bas. » Son ventre se noue. Il n’est pas certain de vouloir y aller, il s’est fait jeté quelques années plus tôt, même si tout semble différent, il n’a pas envie de… ressasser le passer. Mais c’est Alienor, et sa main attrapant la sienne qui le sort alors de ses pensées. « Est-ce que ça te dérange ? » Quand il tourne la tête vers elle, elle est rouge comme une pivoine, et lui ne doit être guère plus pâle. « Je ne voudrais pas vous perdre. » « C’est tellement mignon. » La remarque de Skander, comme toujours, mais cet abruti semblait avoir raison. Il se ressaisi, et répond alors,   « Absolument pas, au contraire soyons certains de ne pas se perdre. » Et il suit alors son ami dans la foule, sans lâcher la main d’Alienor. Il a peur de ce qu’il va voir, si l’on écoute Skander sa vie à elle avait grandement changé.

Ils arrivent après Skander au bar, il voit son ami accoudé et décide de faire de même lâchant alors la main d’Alienor en lui adressant un bref sourire. Mais il le perd rapidement quand il voit la femme blonde de dos, une sorcière aux cheveux plus court qu’à l’accoutumé, mais dont les boucles blondes n’avaient pas encore disparu. Il appréhende. « On va prendre trois whisky pur feu et une bière au beurre pour la demoiselle. » Skander dans toute sa splendeur. « Enfin quelque chose de plus moldu fera l’affaire. » Certainement qu’ils n’avaient pas tout cela ici. En revanche dans le bar où officiait Bellamy, c’était autre chose. Quand elle se retourne, Bellamy se fige. L’impression de voir un fantôme, et malgré tout le coeur qui bat. A-t-il réellement cessé de l’aimer depuis ce jour fatidique ? Il ne pourrait l’affirmer.  « Skander Lupin en personne. » Puis, elle pose son regard sur  Bell, « Bell...Bellamy. » Surprise. Oui, quelle surprise de retrouvé deux amis l’un avec l’autre dans un bar moldu quand l’un sort d’Azkaban, et que les mangemorts on grandement envie d’y mettre le second. « Il a réussi à t'embrigader dans ses magouilles d’ivrogne. » Dit-elle en observant les deux autres. Lothar d’abord, puis il sent que ses prunelles se posent sur Alienor. De la jalousie de voir une femme dans son entourage ? Quoi qu’elle pense, elle est très loin de la vérité. « Lui-même. » Reprend alors Skander pour attirer son attention. « Que tu viennes en personne ou que tu envoie un de tes camarades ne changera en rien ma réponse. C’est toujours non, je ne rejoindrais pas l’Ordre. » Bellamy hausse un sourcil quand il comprend que Skander a déjà tenté de la recruter. Cela semblait plutôt logique quand on connaissait ses talents en tant qu’Auror. « C’est tellement plus passionnant de regarder le monde partir en lambeau et de servir à boire. » Il prend cette pique pour lui. Lui qui a aussi refusé d’en être. « Il y a des gens qui ont quelque chose à perdre, contrairement à toi ! » Ces mots font réfléchir le sorcier, lui il ne lui restait rien. « Ta mère est morte, ton mari est parti. Tu as tellement de chose à perdre bien sûr. » Skander est agressif, le roux le regarde alors. Il perd patience.  « Tu crois que je n’ai rien à perdre ? Tu n’as pas idée de ce que j’ai à perdre. » Il n’a le temps de rien faire quand le loup saisi le poignet d’Emma, non sans une pointe de violence. Bellamy amorce le mouvement pour intervenir, tout comme Lothar. Le frère est plus rapide. « Nous on le sait Skander et c’est le plus important. » Il ajoute quelque chose à l’oreille de son frère, et Bellamy se détend un peu, sachant que Lothar à la situation sous contrôle quand Skander relâche son poignet. « Explique lui la raison de notre venue s’teu plait, histoire d’éviter d’autres soucis. » Ca c’était une autre paire de manche.

« Bell.. »
Il la coupe, « Ecoute-nous je t’en prie. » Sa voix est polie, mais il la supplie. De l’écouter, pas pour lui, elle a déjà dit ce qu’elle pensait de lui, ce qu’elle ne ressentait plus. Il voulait juste qu’elle écoute pour son ami, car leur amour à eux étaient perdus, voué à l’échec, mais il restait une chance à Skander. « Je.. » Elle bafouille quand il croise son regard. « S’il te plait. » « Pas ici, suivez-moi. » Lâche-t-elle alors, tendue et nerveuse, leur indiquant alors de longer le bar pour la retrouver au bout de celui-ci demandant au passage à l’un de ses collègues de la remplacer, un instant. Elle les invite à les suivres dans un petit couloir et ouvre finalement ce qui semble être la réserve, elle reste près de la porte faisant entrer tout le monde, pour avoir ce qui semblerait être du calme. « Je t’écoute. » Dit-elle juste à l’attention de Bellamy seulement, elle n’a pas un regard pour Alienor, quelques regards à Skander et son frère mais d’yeux que pour Bellamy. Croisant son regard, il commence alors, « A Poudlard, tu étais amie avec Odette, Amanda et Emily. » Il marque une pause, « On vient te voir parce qu’il semblerait qu’Odette soit... » Il jette un regard à Skander, le semblerait devrait le faire tiquer parce qu’il semble en être persuadé. « Elle a disparu, et tout nous porte à croire que ça a un rapport avec le frère d’Emily, un certain Adrien. » Il a besoin de marquer des pauses. « Je ne sais pas ce qui uni Odette et Adrien, mais je sais que c’est important, et nous avons besoin de pouvoir trouver sa famille, nous avons des questions pour eux. » Il s’inclut dans tout cela, conscient que c’était sans doute la meilleure chose à faire. « Emily était mon amie mais… Je ne vous dirais rien, qu’est-ce que vous lui voulez ? Vous lui voulez du mal ?! Vous l’accusez d’avoir participé à la disparition d’Odette ? » Elle hausse le ton Emma. « Que toi tu te soucis d’Odette passe encore mais lui… » Dit-elle en désignant Skander de la tête. « Lui, comme tu dis, il l’aime. » Il jette un bref regard à Skander et repose son regard sur Emma. « Y’en a qui feraient n’importe quoi pour être avec la personne qu’ils aiment. » Pique à peine voilé. Il n’a jamais digéré ce rejet. Jamais.  « Bell, je… » Il n’attend plus rien d’elle. « Je ne vous dirais rien. »
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Emma (PNJ): #cc9999
Parchemin envoyé Mar 4 Oct 2016 - 12:30


- I see everything, I am staff. -
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/09/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 962 hiboux. J’incarne : Gemma Aterton , et l’avatar que je porte a été créé par : Blake. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange, Lorelei Zabini Je parle en : #B7CA79



Je suis âgé de : 32 ans (13.05.60) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : actuellement en fuite. Je suis aussi une ex professeur de soin aux créatures magiques de Poudlard et ex prostituée à la maison close J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis célibataire, craintive des hommes Champ Libre :

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Elle appréhende fortement toute cette foule. Disons qu’elle n’avait pas de très bons souvenirs. A la maison close lorsqu’il y avait du monde, il y avait toujours des mains qui traînaient, des réflexions, des gestes totalement déplacés. Et puis, au bal hivernal, tout a volé en éclat et les gens se sont entretués. Elle-même avait failli y laisser la vie et avait été contrainte d’en prendre une. S’il y avait, ne serait-ce qu’un infime mouvement de foule, elle n’était pas certaine de pouvoir le supporter. C'était donc pour se donner du courage qu’elle avait attrapé la première main qui venait. Elle aurait très bien pu appartenir à Skander. Mais alors qu’elle était déjà écarlate, il ne fit qu’ajouter une couche. « C’est tellement mignon. » Bellamy avait aussi prit une jolie teinte, mais elle ne le vit que rapidement d’un coup d’oeil. Elle s’apprétait à lâcher sa main à cause de la réflexion de Skander quand Bellamy ouvrit la bouche. « Absolument pas, au contraire soyons certains de ne pas se perdre. » Elle a très chaud, mais se sent soulagée. Il l’entraîne alors dans la foule et elle tient bien sa main, ne voulant pas le perdre par mégarde. Elle arrive entière, mais un peu secouée au bar. Là, le rouquin lui lâche la main et s’accoude aux côtés de Skander. Elle suit les échanges, silencieuse, ne connaissant pas la personne et ne voulant pas forcément faire une gaffe. Elle s’approche un peu, restant aux côtés de Bellamy. « Bell...Bellamy. » Elle semble surprise. Alienor ne la quitte pas des yeux et la blonde le lui rend bien, figeant son regard sur elle. Instinctivement, Ali plisse les yeux, se demandant ce qu’elle pouvait bien lui vouloir. Son regard n’était pas réellement amical. Pas à son encontre du moins. Par la suite, Skander et elle se prennent un peu la tête, c’est qu’elle semble avoir un fort caractère et qu’elle pousse pas mal son ami à bout. Par chance, il est venu avec son petit frère et elle le voit s'apaiser, légèrement, mais s'apaiser tout de même. Puis c’est à Bellamy de prendre la parole. « Ecoute-nous je t’en prie. » Elle est scotchée d’entendre le ton qu’il emploie. Elle croit bien déceller de la supplication et elle ne l’imaginait absolument pas comme ça. Il en fait bafouiller la blonde et Alienor décida immédiatement que cette femme ne lui plaisait pas. A peine cette pensée effleure son esprit qu’elle se dit qu’elle était stupide et que de toute manière il n’y avait rien entre Bellamy et elle, donc pas de jalousie à avoir. S’il préférait les blondes, elle le lui laisserait.

Toujours silencieuse, elle les suit dans une petite pièce. Elle croise les bras, tout en restant non loin de la porte, de la blonde, mais un peu plus des trois hommes. « Je t’écoute. » La blonde ne lui jette jamais un seul regard. Pas un. Elle semblait avoir quelque chose contre Alienor. Tant pis, c'était réciproque. « A Poudlard, tu étais amie avec Odette, Amanda et Emily. On vient te voir parce qu’il semblerait qu’Odette soit... Elle a disparu, et tout nous porte à croire que ça a un rapport avec le frère d’Emily, un certain Adrien. Je ne sais pas ce qui uni Odette et Adrien, mais je sais que c’est important, et nous avons besoin de pouvoir trouver sa famille, nous avons des questions pour eux. » Les choses semblent bien expliquées. La réponse attendue est logiquement très simple. Une adresse. Mais bien entendu, il est connu que les blondes, hormis Odette qu’elle estimait beaucoup, étaient un peu arriérées mentalement pour comprendre une simple question. « Emily était mon amie mais… Je ne vous dirais rien, qu’est-ce que vous lui voulez ? Vous lui voulez du mal ?! Vous l’accusez d’avoir participé à la disparition d’Odette ? Que toi tu te soucis d’Odette passe encore mais lui… » Ali inspire profondément. Le ton monte. Elle ferme les yeux. Elle a la très vague impression qu’elle va perdre son sang froid. « Lui, comme tu dis, il l’aime. » Elle ouvre les yeux, regarde les deux hommes et hoche la tête. Certains peinent à y croire, mais oui, il l’aimait, ça se voyait la différence, ça se ressentait et il n’y avait pas à tergiverser cent ans là dessus. « Y’en a qui feraient n’importe quoi pour être avec la personne qu’ils aiment. » Elle a l’impression de recevoir un coup de poing dans le ventre. Voilà ce qu’il s’était passé. Voilà ce qu’elle ne savait pas. Ce qu’était cette relation entre eux deux. Et elle se sentit terriblement stupide. Stupide d’avoir pu y croire ne serait-ce qu’une seconde. Stupide que les hommes soient tous les mêmes. Elle n’était plus que colère. Cette bonne femme avait intérêt à parler ou elle allait enfin ouvrir sa gueule Ali. Et certainement pas pour la brosser dans le sens du poil, ex-auror ou non. « Bell, je… » Elle y croit, elle va céder, n’est pas ? « Je ne vous dirais rien. » Salope ! Pensa Ali, probablement si fort qu’ils ont tous dû l’entendre.

Elle décroise les bras et saisit brutalement la fillette par le bras, la forçant à lui faire face et à la regarder bien en face pour une fois, avec une force probablement insoupçonnée des autres. Non, on ne viens pas faire chier une ancienne prostituée, parce qu’elle doit bien savoir tenir les hommes un peu trop entreprenant. Sortilège ? Baguette ? Non, tout cela ne serait pas utile, clairement pas. Les femmes avaient d’autres moyens pour régler leurs comptes. « Bon, ça suffit ! Tu nous fais clairement chier et perdre notre temps ! » Ce n’était pas en lui parlant comme ça, qu’elle dirait quelque chose, n’est-ce pas ? « Non mais pour qui tu te prend ? » Elle essayait de dégager son bras, mais Ali tenait bon. « Pour une personne qui sait que dans un enlèvement, toutes les minutes sont précieuses. » Oui, elle le savait. Elle n’avait pas été enlevée, mais détenue contre son gré. Et plus le temps passait et plus son espoir de liberté s’éloignait. « Je n’ai rien à vous dire et certainement pas à une inconnue. » Lui dit-elle sèchement. La blonde aurait été un chat, elle lui aurait probablement craché dessus en faisant le dos rond, poils hérissés. « Alienor Rosier, absolument pas enchantée de te rencontrer. » Lui répondit-elle sèchement et le regard noir, s’attirant le même en retour. « Maintenant que les présentations sont faites, tu vas nous dire où on peut les trouver ! » Elle serrait les dents, elle serrait son poing sur le bras de l’autre cruche. Emma en contre-partie, voyant qu’elle n’arrivait pas enlever la main attrapa le col de son t-shirt et serra dans un simili d’étranglement, via le tissus. « Tu peux aller crever chez les mangemorts je ne te dirais rien. » Le coup partit tout seul. Le poing gauche d’Alienor est allé atterrir sur la pommette de la blondasse et deux cris se sont élevés dans ce placard à balais. Celui de l’autre, probablement plus sur le coup de la surprise que de la douleur, et le sien, de douleur. Elle n’avait jamais frappé personne et rencontrer un os venait de lui faire un mal de chien. Cela eut au moins comme conséquence de faire se lâcher les deux femmes. « Espèce de pute ! » Hurla presque la blonde en se tenant la joue. Alienor était touchée droit au cœur. Jamais cette parole n’aurait pu être plus vraie. Mais elle ne dit rien, secouant doucement sa main endolorie. Ses yeux commençaient à s’embuer très légèrement, plus touchée qu’elle n’aurait voulue par cette remarque piquante. Elle sortit sa baguette de sa poche et la pointa sur la blonde de sa main valide. « Maintenant tu causes, ou je te taillade jusqu’à ce que tu nous dises ce qu’on attends. » Elle jeta un vague regard aux hommes avant de revenir vers elle. « Même si ton petit ami est là, je m’en fout. » Elle n’avait rien à perdre de toute manière. Éventuellement se faire exclure de l’ordre, renvoyer de Poudlard...Sans rien, elle retournerait probablement à la maison close…ce sera les Black qui seront heureux de la revoir. Patrocle n’aura même pas eu à dépenser une seule noise de la prime qu’il offrait pour elle.
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Emma (PNJ): #cc9999


Styx - La plus belle catin de la maison close - dixit Astraea Black
- C'est la catin la plus chaude de Londres - dixit Murphy Camlann

Styx Frye recouvre sa liberté et redevient Alienor Rosier
Parchemin envoyé Mar 4 Oct 2016 - 13:53


- I see everything, I am staff. -
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1905 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore & Augustine Avery. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 37 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody, pardon Odette Lupin depuis le mariage une année plus tôt. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Joséphine,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Il fallait se calmer. Juste se calmer. Il n'avait pas l'esprit en paix le Lupin. L'avait-il seulement eu une fois dans sa vie ? Il n'en était même pas certain. Quand Bellamy parla à Emma c'est tout juste s'il ne l'écoutait pas. Il avait besoin de se calmer heureusement que Lothar avait été la… sinon. Sinon il aurait dérapé un peu plus. Les dérapages étaient monnaie courante pour lui. On pouvait le mettre sur le compte de sa personne et de son caractère comme on pouvait parfois le mettre sur le compte de l'alcool et de la drogue. Des jours qu'il n'avait pas touché une bouteille après quelques dérapage récent. La drogue en revanche. Il en avait eu besoin pour trouver la force de sortir ce soir. Une petite dose. C'est ce qu'il se dit. La petite dose pour avancer. Celle qui devient de plus en plus importante chaque jour. Il est sous son emprise pas assez pour que l'on puisse heureusement pour lui faire la différence.

Ils suivirent Emma dans une autre pièce. Probablement pour parler au calme. Skander avait appris qu’Odette avait été amie avec elle par le passé, tout comme elle avait été une connaissance de Bellamy. Au final la blonde et Skander avaient encore tellement à apprendre l'un de l'autre. Tellement à découvrir. Ça ne pouvait pas s'arrêter maintenant. Il était perdu dans ses pensées bien moins enjoué et charmeur qu'il l'avait été quelques minutes plus tôt en entrant dans la boîte de nuit. « Je t’écoute. » dit alors Emma. Elle était têtue la petite Blonde. Et visiblement assez troublée par la présence de Bellamy. Quand son ami lui avait dit qu'elle l'avait rejeté, Skander n'avait pas compris. Elle lui devait la vie, ils avaient tant vécu ensemble, ils avaient défié la famille de Bellamy, les principes, tout et elle avait abandonné. Elle non plus n'était pas très courageuse et ce n'était pas mentir qu'il avait été pot elle qui lui aurait enseigné le courage. Il reste debout et attend que Bellamy lui explique. « A Poudlard, tu étais amie avec Odette, Amanda et Emily. On vient te voir parce qu’il semblerait qu’Odette soit... Elle a disparu, et tout nous porte à croire que ça a un rapport avec le frère d’Emily, un certain Adrien. Je ne sais pas ce qui uni Odette et Adrien, mais je sais que c’est important, et nous avons besoin de pouvoir trouver sa famille, nous avons des questions pour eux. » Ce qui unissait Odette et Adrien, une histoire, un décès et une paire de jumeaux. Skander n'avait pas besoin d'en savoir plus. Il était le seul mordu dont Odette lui avait parlé dans son entourage cela faisait De lui le lien de cette histoire. Elle devait les aider. Il fallait qu'elle les aide. Enfin c'était surtout lui qui avait besoin d'aide. « Emily était mon amie mais… Je ne vous dirais rien, qu’est-ce que vous lui voulez ? Vous lui voulez du mal ?! Vous l’accusez d’avoir participé à la disparition d’Odette ? Que toi tu te soucis d’Odette passe encore mais lui… » Sa réputation le précédait. Il était certes difficile d'imaginer Skander tenir réellement à quelqu'un. Pourtant elle était la quand il tenait à Ciena. Elle l'avait vu. Pas aussi désespéré. Mais elle l'avait vu. Skander se prépare à faire une remarque cinglante mais apaisant Bellamy réplique. « Lui, comme tu dis, il l’aime. » A en crever s'il le fallait. « Y’en a qui feraient n’importe quoi pour être avec la personne qu’ils aiment. » Il regarde Emma à ces mots. Ils sont pour elle. Parce qu'elle a repoussé Bellamy qui avait attendu cinq putain d'années a l’ombre pour la voir heureuse dans sa vie avec un autre.  « Bell, je… » Soit honnête, Emma. Pense alors Skander. Il était clair que sa présence la troublait. Clair que cette remarque aussi. « Je ne vous dirais rien. » Skander n'en peut plus. Mais il y a quelqu'un de peut être encore plus à bout.

Il a envie de mettre les points sur les “i”, et lui faire comprendre qu’il y a peut être la vie d’Odette en jeu, mais aussi celle de ses enfants. Mais il n’a le temps de rien faire, c’est une Alienor énervée qui va saisir alors le bras d’Emma, sèche et autoritaire,  « Bon, ça suffit ! Tu nous fais clairement chier et perdre notre temps ! » Clairement. Il n’aurait pas dit mieux, peut être devrait-il la retenir un peu.  « Non mais pour qui tu te prend ? » Rétorque Emma, essayant de se dégager. Skander ne se fait pas de soucis pour Ali, elle peut encaisser. « Pour une personne qui sait que dans un enlèvement, toutes les minutes sont précieuses. » Il n’aurait pas mieux dit, elle avait son histoire, c’était de la séquestration elle aussi, d’une certaine manière. « Je n’ai rien à vous dire et certainement pas à une inconnue. » « Alienor Rosier, absolument pas enchantée de te rencontrer. »  Skander ne pu se retenir de laisser un sourire s’esquisser sur ses lèvres alors que les deux jeunes femmes se font face, elles ne se connaissaient pas mais se détestait déjà. Skander jette un oeil à Bellamy qui doit se décomposer. « Maintenant que les présentations sont faites, tu vas nous dire où on peut les trouver ! » Ne parvenant pas à dégager son bras, Emma saisi Ali au col. Un combat de femmes… ne manquait plus que ça.  « Tu peux aller crever chez les mangemorts je ne te dirais rien. » Le mot de trop, celui qui fait sortir Alienor de ses gonds puisque son poing s’abat sur la blonde. Elles crient toutes les deux. A coup sûr, Alienor s’est fait mal, c’est tout un art de mettre un poing dans le visage de quelqu’un.  « Espèce de pute ! »  Skander cherche alors le regard d’Alienor. C’était la pire insulte qu’on pouvait lui faire, Skander ne lui en parlait jamais, de ce passé. Emma ne le savait pas mais elle venait de toucher la corde sensible. Alienor sort alors littéralement de ses gonds et pointe sa baguette sur elle, « Maintenant tu causes, ou je te taillade jusqu’à ce que tu nous dises ce qu’on attends. » Elle regarde vers eux. « Même si ton petit ami est là, je m’en fout. » Oh Ali, si tu savais ce qui se passait entre eux tu ne serais pas aussi… jalouse. Car au final, il s’agissait de cela. En partie.

Il veut apaiser Alienor parce qu’il ne supporte pas de la voir dans un état pareil. Elle était son amie, l’une de ses plus proches amis, quoi qu’il en dise, quelque soit son comportement. Autant il aimait la charrier gentiment, mais il savait voir qu’elle n’allait pas bien. Il s’approche alors d’elle, ignorant totalement Emma. Il pose sa main sur la sienne qui tient la baguette et il dit doucement, « Ca va aller. » Il s’étonne de vouloir l’apaiser, quelques secondes plus tôt c’est lui qui aurait bien mis une claque à Emma pour tenter de lui faire entendre raison. Il pressa sa main avec douceur jusqu’à ce qu’elle fléchisse. Avec une fermeté certaine. Il sait qu’elle n’aime pas qu’on la touche mais elle ne lui laissait pas le choix.  « Ca va aller. » Répète-t-il à voix basse pour qu’elle seule puisse l’entendre. Laisse-la parler, elle ne sait pas de quoi elle parle. A-t-il envie de dire. Il ne dit rien, mais son regard parle pour lui. Il ne la jugeait pas sur son passé, elle ne le jugeait pas sur le sien, c’était là le principe même de l’amitié. Il faut qu’elle soit apaisé, mais il n’a pas de temps à perdre. Il se focalise sur Emma.  « Tu devrais la garder en laisse. » Peste-t-elle alors, froide, encore en train de triturer sa joue qui semble lui faire encore mal. « Putain ta gueule. » Les mots de Skander son froid, sec, et direct. Il jette un dernier regard à Alienor et se retourne vers Emma. Il ne l’agressera pas physiquement comme venait de le faire Ali, mais c’était tentant. Il fait un pas vers elle, cette fois-ci il lui fait face directement, la surplombe un peu. « Ecoute-moi bien. J’en ai rien à foutre que t’ai rien à perdre, rien à foutre de ta petite vie minable de putain de moldue. » Il pointe le doigt vers elle, « Je dois la retrouver. Pas seulement elle, mais aussi deux gamins. MES gamins. » Okay, biologiquement, ce n’était pas les siens. « Et j’en ai un troisième qui l'attend à la maison. »  Ce brave Finlay allait avoir besoin d’Odette, plus le temps passait, moins Skander s’en sentait capable. « Protège ta copine, j’en ai rien à foutre, mais si je dois apprendre qu’il leur ait arrivé quelque chose parce que tu n’as rien fait, je te le ferais payer. » Il n’était même pas sûr que cette fille était impliquée dans tout cela, tout ce qu’il voulait c’était une piste, une trace, un  espoir. Il le ferait, s’il devait apprendre que quelque chose était arrivé aux jumeaux, ou à Odette, et que l’information dont il avait besoin sans l’avoir eue avait pu les sauver, il le lui ferait payer. Il fait un pas vers elle, la sorcière recule alors se heurtant au mur derrière elle. Il sait faire preuve de charisme Skander, elle l’a déjà vu en colère, son ex-mentor. « Je ne te demande pas de te lever et de battre, juste de faire preuve de… de bon sens bordel. » « Belfast. » Lâche-t-elle alors. « Je ne l’ai pas revue depuis la Purge, mais je sais qu’ils étaient de Belfast.  » « Son nom ? » Demande Skander, comme s’il s’agissait d’un interrogatoire. « Emily O’Creachmhaoil. » Quel nom à coucher dehors. Skander recule alors.  « Merci Emma. » Lâche-t-il alors. Il avait un nom, et une destination, c’était peut être insuffisant, mais c’était tout ce qu’il avait.  « J’espère que tu les trouveras. On devrait savoir apprécier à sa juste valeur ces preuves d’amour. » Il la regarde, sachant très bien que ces mots sont pour Bellamy et un reproche pour elle même. Il regard Lothar, puis Alienor, il attrape avec douceur celle-ci par le bras. « On y va. » Il la poussa doucement vers la sortie de ce qui semblait être une petite réserve. Il regardait son poing, visiblement encore douloureux. Quand les femmes sauront se battre avec leurs poings… les hippogriffes seront des nageurs professionnels.
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Emma (PNJ): #cc9999



Parchemin envoyé Ven 7 Oct 2016 - 13:53


Invité
- Invité -
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Il était très heureux d’avoir réussis à calmer son frère, il n’aurait pas voulu que la jeune femme se retrouve le bras broyé...c’est tout de suite plus compliqué pour servir à boire. Il les suit dans la petite pièce et s’installe aux côtés de son frère. Il voit bien qu’elle n’en a que pour Bellamy. Et pourtant dans sa manière de s’expliquer avant d’arriver ici, elle ne semblait être que le passé...mais en les écoutant...il n’en était plus très certain...s’était d’un compliqué leurs histoires...il secoua la tête, dépité. « Je ne vous dirais rien. » Et merde, voilà qu’elle avait décidé de faire sa capricieuse...au nom d’une amitié qui remontait à mathusalem. En revanche la suite le laissa sur le cul. Si une personne dans cette pièce devait s’énerver, ce serait Skander et en fait, la jolie Alienor s’emporta purement et simplement et leur fit un remake de ce qu’aurait pu dire Skander. Impressionnant. Mais Emma n’était pas en reste et le Lupin le sentait très mal. « Pour une personne qui sait que dans un enlèvement, toutes les minutes sont précieuses. » Il ne savait pas tout de son passé, juste les bruits de couloir. En revanche il comprenait bien mieux son isolement presque permanent au château. Elle avait vécu quelque chose qu’elle avait du mal à digérer. « Alienor Rosier, absolument pas enchantée de te rencontrer. » Il voit son frère sourire du coin de l’oeil et il ne peut s’empêcher d’avoir la même réaction. Il comprenait parfaitement qu’elle ne l’apprécie pas mais...il n’était pas certain d’avoir toutes les raisons en sa possession. Et puis un coup partit, il se raidit, les choses allaient un peu loin là. Mais les deux autres ne bougeaient pas, regardant les femmes se battre. « Espèce de pute ! » Skander se tendit à ses côtés et la réaction d’Alienor fut de sortir sa baguette. Il était prêt à mettre la blonde à terre pour qu’elle ne meurt pas et puisse leur révéler l’information. Mais c’est son frère qui calma les choses. « Ca va aller. » Il était étonné de voir Skander si calme, surtout que quelques instants auparavent, il avait dut être apaisé. Il n’entend pas la suite, mais voit simplement la baguette s’abaisser. Lothar se détend, le plus gros est passé. « Tu devrais la garder en laisse. » « Putain ta gueule. » Là, elle l’avait cherché, clairement même. « MES gamins. » Lothat tiqua, avant de se souvenir qu’il les avait adopté. Il était “tonton” et il n’arrivait pas s’en souvenir. Il secoua la tête dépité par son manque de mémoire quand ça ne touchait pas à la cuisine. « Belfast. » Il ne s’y attendait pas et ouvre des yeux rond.  « Je ne l’ai pas revue depuis la Purge, mais je sais qu’ils étaient de Belfast. » Il est ravit, ils ont enfin une piste, une vraie, l’aventure allait pouvoir commencer, suivie d’un interrogatoire probablement musclé. « Son nom ? » « Emily O’Creachmhaoil. » Il toussote en mettant une main devant sa bouche pour se retenir de rire. Quel nom à coucher dehors ! Ce devait être super pratique à écrire à l’école sur tous les parchemins. « J’espère que tu les trouveras. On devrait savoir apprécier à sa juste valeur ces preuves d’amour. » Il claque de la langue, comprenant parfaitement à qui étaient destinés ces propos. Elle ne faisait que jeter de l’huile sur le feu déjà immense, n’avait-elle pas d’instinct de survie ou une once de fierté ? Il secoue la tête et pousse Bellamy vers la sortie, à la suite des deux autres. « Désolé mon gars, mais je ne suis pas certain qu’être en tête à tête avec elle te fera du bien. » Lui dit-il tout bas. Il se mêlait probablement de ce qu’il ne fallait pas, mais espérait qu’il l'écouterait.

Une fois sortis de la pièce, la musique ambiante le saisit violemment. « Allons boire un coup pour nous remettre de ces émotions. » Dit-il assez fort pour être entendu des trois autres. Car oui, des émotions il y en avait eues. Pour Skander, Alienor et aussi très probablement Bellamy. Dans tout ça, il avait été épargné puisqu’il avait tenue sa langue. Tant que le résultat était là, s’était le plus important. Fermant la marche, il les pousse petit à petit vers le bar ou Emma distribue les boissons. Il se retrouve à côté de Bellamy. Alors que la blonde s’était éloignée pour se remettre au travail il se tourne vers lui, un verre d’il ne savait trop quoi transparent à la main. « Bellamy...je sais qu’on ne se connait pas vraiment, mais je crois qu’il y a vaguement eut quiproquo tout à l’heure non ? » L’homme le regarde, il juge bon de préciser. « Entre Alienor, toi et Emma...tu ne penses pas ? » De ce qu’il avait compris, Bellamy et Emma avaient été ensemble par le passé et ne le sont visiblement plus au vu de la surprise qu’elle avait eu en le voyant et qu’elle avait été mariée. Mais des propos de la jeune femme il avait l’impression d’avoir relevé une point de tristesse ou de nostalgie...tout n’était peut-être pas finie pour elle. Et pourtant avant d’entrer dans cet endroit, ils avaient un petit quelque chose de touchant Bellamy et Alienor. Petit quelque chose qui semblait peu présent. Elle était à côté de lui et pourtant lui tournait résolument le dos pour discuter avec Skander. Il osa alors une autre question. « Alienor et toi...c’est pas sérieux ? » Après tout...ils avaient passés du temps ensemble, il y avait ce petit quelque chose et ils étaient un peu maladroit...comme deux adolescent qui se découvrent. Après un petit moment ou il laissa l’opportunité à Bellamy de répondre, il lève son verre et crie, pour couvrir la musique. « A la suite de l’aventure les gars ! » Alienor s’était retournée et ils entrechoquent tous ensemble leurs verres. Il jette un rapide coup d’oeil à Alienor qu’il trouve étrangement triste.

Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Emma (PNJ): #cc9999
Parchemin envoyé Lun 10 Oct 2016 - 0:27


Invité
- Invité -
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Bellamy n’aurait jamais cru voir sortir Alienor de ses gonds, elle semblait si calme et si posée, restant muette à chaque remarque taquine de Skander, mais là, elle a explosée, littéralement, tandis qu’il reste dans son coin. « Bon, ça suffit ! Tu nous fais clairement chier et perdre notre temps ! » Il ne sait pas ce qui le dérange le plus d’assister à cela, ou de voir qu’Emmane coopérait pas le moins du monde. Elle était si… indépendante. Pourtant, elle devait beaucoup à Skander, ce mentor qu’elle avait adoré détesté dans un premier temps, et dont les méthodes parfois abruptes s’avéraient être l’un des meilleurs enseignement que l’on pouvait recevoir. « Non mais pour qui tu te prend ? » Quand les femme s’énervent… Il ne vaut mieux pas itnervenir. « Pour une personne qui sait que dans un enlèvement, toutes les minutes sont précieuses. » Il ne comprenait rien, peut être parce qu’au final, ça ne le regardait pas. Il était du genre à ne pas se mêler de ce qui ne le regardait pas le Malfoy. Il était prudent, et assez centré sur sa personne, comme on le lui avait appris toute sa jeunesse d’ailleurs. « Je n’ai rien à vous dire et certainement pas à une inconnue. » « Alienor Rosier, absolument pas enchantée de te rencontrer. »  C’était la première fois qu’il aprenait le nom de la jeune femme, pas que ça ait une quelconque importance d’ailleurs. Mais le nom de Rosier avait son écho dans le monde magique, famille au sang mêlé désargenté, comme dirait sa mère. Mais ça n’avait pas d’importance.  « Maintenant que les présentations sont faites, tu vas nous dire où on peut les trouver ! » Bellamy amorce un mouvement d’approche quand Emma saisi Alienor au col, mais il se ravise quand il voit que Skander n’agit pas. C’est que la situation est… sous contrôle ? « Tu peux aller crever chez les mangemorts je ne te dirais rien. » Il ne reconnait en rien cette Alienor qui frappe alors Emma au visage. Il avait l’impression de se voir avec Skander quand il était sorti de ses gonds. « Espèce de pute ! » Lâche alors Emma, mais c’est le mot de trop et Alienor sort sa baguette tenant en joug la blonde. « Maintenant tu causes, ou je te taillade jusqu’à ce que tu nous dises ce qu’on attends. » Il croise brièvement son regard. « Même si ton petit ami est là, je m’en fout. » Bellamy tiqua, neuf ans qu’il n’avait plus été le petit ami d’Emma… Il recule d’un pas, piqué par ces mots. Il n’en faut pas plus que cette situation pour qu’il se referme.

La situation est entrain de dégénérer, Bellamy n’est pas habitué à tout cela, trop longtemps qu’il préfère la solitude à la société et dans des moments comme celui-ci il se souvenait pourquoi. C’est étonnement Skander qui intervient pour calmer Alienor,  « Ca va aller. » Il parvient à la faire baisser sa baguette. Il est alors soulagé le roux que personne ne soit blessé dans cette entrevue, enfin Emma a pris une claque bien mérité malgré tout.  « Tu devrais la garder en laisse. » « Putain ta gueule. » Emma allait un cran trop loin, et la remarque de Skander est mérité. Lui, Bellamy, il ne dit rien, muet. Il n’aurait jamais dû venir, jamais il n’aurait dû revoir Emma. Jamais il n’aurait dû suivre Skander. La prison l’avait marqué, quoi qu’on en dise, il fuyait les contacts sociaux, ce n’était pas pour rien qu’il préférait se morfondre chez lui le soir, un livre et rien d’autre. C’est la voix de Skander qui le fait relever les yeux vers Emma alors que jusqu’ici le sol semblait être son seul point de fixation, « Ecoute-moi bien. J’en ai rien à foutre que t’ai rien à perdre, rien à foutre de ta petite vie minable de putain de moldue. Je dois la retrouver. Pas seulement elle, mais aussi deux gamins. MES gamins. Et j’en ai un troisième qui attend à la maison. » Il était dur, mais Bellamy comprenait ce qu’il pouvait ressentir, bien sûr il n’avait pas d’enfant, mais se battre pour quelqu’un que l’on aime occupe votre temps, votre esprit, vous permet d’avancer. Il comprenait que son ami puisse avoir besoin de cela, il espérait juste pour lui qu’il ne ferait pas face à une déception comme lui y avait fait face.  « Belfast. » Lâche alors Emma, « Je ne l’ai pas revue depuis la Purge, mais je sais qu’ils étaient de Belfast.  » Quand elle évoque la Purge, Bellamy tourne la tête vers le mur, brièvement vers Alienor, puis sur Skander. Il ne sait pas où se mettre tellement mal à l’aise. « Son nom ? » « Emily O’Creachmhaoil.  J’espère que tu les trouveras. On devrait savoir apprécier à sa juste valeur ces preuves d’amour. »  Bellamy lève alors les yeux vers Emma, comme s’il allait dire quelque chose, mais Skander dit alors, « On y va. » Alors qu’il allait aller vers elle, c’est étrangement Lothar qui le pousse vers la sortie, réaliste, « Désolé mon gars, mais je ne suis pas certain qu’être en tête à tête avec elle te fera du bien. » Peut être que oui, peut être que non. Bellamy devait pourtant savoir s’il devait tourner ou non cette page. Si elle avait été claire jadis, ces mots semaient le doute. Il obtempère alors, incapable de penser sereinement. Tout ce qu’il veut faire c’est sortir d’ici.

La violence de la musique Moldu colle à Bellamy une migraine dont la cause n’est pas unique. Il est contrarié le sang pur, il est mal à l’aise, il est perturbé. « Allons boire un coup pour nous remettre de ces émotions. » Il veut refuser, sortir, mais on ne lui laisse pas réellement le choix. Pas le moins du monde. Quand il s’asseoit au bar aux côtés de Lothar, il est muet le sorcier. Perdu dans ses pensées. Les mots d’Emma le perturbent tellement, il lève la tête pour la regarder passer. Puis, il songe à ce qui vient de se passer et ne sait pas quoi penser de tout cela. Quand Lothar le sort de ses pensé,  « Bellamy...je sais qu’on ne se connait pas vraiment, mais je crois qu’il y a vaguement eut quiproquo tout à l’heure non ?  Entre Alienor, toi et Emma...tu ne penses pas ? » Il tourna la tête vers lui, en quoi il y aurait un quiproquo ? C’était insensé. « Alienor et toi...c’est pas sérieux ? » Il a presque envie de laisser échapper un rire nerveux. « Il n’y a pas d’Alienor et moi, y’a juste moi. » Lâche-t-il à Lothar, plutôt sec. Il n’y a rien avec Alienor, il s’est occupé d’elle, et ça s’arrêtait là. Il ne cherchait rien Bellamy, il l’appréciait. Mais ne cherchait rien. Il y a longtemps qu’il ne cherchait plus rien. Lothar brise alors le silence, et trique, « A la suite de l’aventure les gars ! » Bellamy pousse un soupire et trinque avec eux, il porte le verre à ses lèvres, et le boit d’une traite. Il est nerveux le roux, tellement nerveux qu’il n’a aucunement envie de rester. Trop mal à l’aise, pas à sa place. Il ne se sent pas bien ici, et puis, de toute façon, il a fait ce qu’il avait à faire, il a aidé Skander, son ami. Sincèrement il espérait qu’il finirait par retrouver Odette, car aussi bougre soit-il, il le méritait ce lambeau de bonheur. Il repose son verre sur le bar, et bien que l’esprit un peu sonné par ce qu’il venait de boire, il descend de la chaise, et pose sa main sur l’épaule de Skander, « Je vais me rentrer... » Lâche Bellamy, « Il y a bien trop de monde pour quelqu’un comme moi. » Il dit cela avec humour, mais Skander le connait et sait que pendant des années il n’a eu eu que pour seul compagnie quelques criminels et des détraqueurs, il n’est jamais à l’aise dans la foule bien longtemps. Amicalement, il serre la main de Skander, « J’espère que tu la retrouvera. » Mon ami. Et que tu profitera du bonheur avant qu’il ne soit trop tard. A-t-il presque envie de rajouter. Le bonheur est tellement éphémère. Il lâche la main de Skander et jette un regard à Lothar, puis à Alienor, il sourit, de convenance, mais aussi parce qu’il n’a rien contre eux. « Lothar, ce fut un plaisir. » Il lui serre la main, et regarde Alienor, « Je vais laisser à Skander le soin de soigner ta main cette fois-ci. » Car avec le coup qu’elle a donné, il a vu qu’elle c’était certainement fait mal à la main. Il sourit brièvement avant de ne pas regarder par dessus son épaule, et prendre le risque de croiser le regard d’Emma qui traîne encore dans le coin, il ne veut pa fléchir, il veut partir. Il traverse la foule, pressé de sortir, la musique est bien trop forte, bien trop forte. Il sort rapidement, récupérant sa veste à la hâte. Quand il est enfin à l’air libre, il respire. Et il n’a qu’une envie, partir d’ici. Quelques pas au bout de la rue, il bifurque dans une ruelle et transplane; Le tumulte de la ville disparait laissant apparaître un Godric’s Hollow bien calme, bien apaisant.


Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Emma (PNJ): #cc9999
Parchemin envoyé Ven 14 Oct 2016 - 22:56


- I see everything, I am staff. -
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/09/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 962 hiboux. J’incarne : Gemma Aterton , et l’avatar que je porte a été créé par : Blake. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange, Lorelei Zabini Je parle en : #B7CA79



Je suis âgé de : 32 ans (13.05.60) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : actuellement en fuite. Je suis aussi une ex professeur de soin aux créatures magiques de Poudlard et ex prostituée à la maison close J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis célibataire, craintive des hommes Champ Libre :

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Si s’était un combat de femme, dans les règles, sans intervention aucune, la blondasse serait morte à l’heure actuelle.  Mais malheureusement ce n’en était pas un. Skander s’est approché d’Alienor. « Ça va aller. » Non, ça n’allait pas. Elle l’avait blessée et elle en sortirait impunie. Ali avait compris qu’alors qu’elle s’attachait au premier homme depuis des années…en fait elle s’était fourvoyée sur son compte et cella n’aidait pas à aller mieux. Mais à force de répétition et de douceur de la part de son ami, elle finit par baisser son bras armé. Elle essayait de reprendre doucement contenance, elle voulait chasser la détresse qui l’envahissait. « Tu devrais la garder en laisse. » La détresse la quitta, remplacée par de la rage. « Putain ta gueule. » Elle sourit. Skander qui s’énervait, ça s’était normal, ça s’était quelque chose qui lui parlait. Il l’interrogea ensuite en lui balançant différentes vérités. Ali en profita pour ranger sa baguette. « On y va. » Il avait dut avoir ce qu’il voulait, elle avait volontairement fait le vide et occulté ce qui se passait. Elle se sentait encore capable de sauter à la gorge de l’autre idiote si elle entendait encore le son de sa voix. Alors elle avait essayé de se calmer.

Elle suit les autres hors de la pièce. « Allons boire un coup pour nous remettre de ces émotions. » Et que d’émotions ! Elle ne se fit pas prier. Elle se retrouva entre Skander et Bellamy. Elle aurait volontiers échangé sa place avec Skander, histoire de se tenir éloigné de l’homme qui l’avait blessé sans rien faire pour ça. La blonde lui fait glisser une bière moldu en lui jetant un regard noir. Regard que la brune lui rendit sans se faire prier. Elle la regarda s’éloigner sans prononcer un mot et s’accouda au bar. La musique était plutôt forte, mais elle entendit quelque chose qui, si elle ne se serait pas tenue, l’aurait peut-être fait rencontrer le sol de manière rapide et brutale. « Il n’y a pas d’Alienor et moi, y’a juste moi. » Ça avait au moins le mérite d’être clair. Très, très clair. Elle boit sa bière, ce soir, elle allait noyer son chagrin dans l’alcool, s’était plus que probable. « A la suite de l’aventure les gars ! » Elle lève son verre et trinque. Elle boit ensuite cul sec et  d’un geste de la main interpelle une personne derrière le comptoir. « Une autre bière. » Au beurre a-t-elle presque faillit ajouter.

Elle voit un mouvement sur sa gauche et tourne la tête. Bellamy descend de sa chaise. Elle le regarde en silence. Elle le voit poser la main sur l’épaule de Skander. « Je vais me rentrer...Il y a bien trop de monde pour quelqu’un comme moi. » Elle pouvait le comprendre, il y avait beaucoup de monde pour elle aussi. Elle avait peur que ça dérape, d’une manière ou d’une autre, même un simple mouvement de foule. Elle ne le jugeait pas sur ça. Elle le vit lâcher la main de Skander. Elle suit son regard, le croise, voit son sourire. Elle hoche la tête, mais n’arrive pas sourire, elle est blessée. « Lothar, ce fut un plaisir. » Il lui serre la main. Il la regarde ensuite à nouveau. Elle reste assise sur son siège, intriguée sur la suite. « Je vais laisser à Skander le soin de soigner ta main cette fois-ci. » Il sourit et s’en va. Et s’était tout. Elle le suivit des yeux, interdite, scotchée. Elle finit son verre d’une traite, sentant une colère poindre. Elle se tourne et demande quelque chose de plus fort. Nouveau verre en main elle regarde les deux hommes avec qui elle reste à présent. « Buvons les gars, à tout, à rien, à ce que vous voulez mais buvons. » Sa voix se brise à la fin, elle tente de le cacher en buvant une gorgée, gorgée qui lui brûle le gosier. Elle toussote et essuie un œil un peu trop humide. « Pfiou c’est fort ! » Dit-elle tentant de justifier son humidité oculaire. Passera, passera pas… Elle tenta aussi l’option changement de sujet. « Alors, on part quand ? » Elle voulait les accompagner, si elle pouvait aider, elle n’hésiterait pas un instant.
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Emma (PNJ): #cc9999


Styx - La plus belle catin de la maison close - dixit Astraea Black
- C'est la catin la plus chaude de Londres - dixit Murphy Camlann

Styx Frye recouvre sa liberté et redevient Alienor Rosier
Parchemin envoyé Ven 14 Oct 2016 - 23:39


- I see everything, I am staff. -
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1905 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore & Augustine Avery. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 37 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody, pardon Odette Lupin depuis le mariage une année plus tôt. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Joséphine,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Il a sa réponse, une réponse qui soulève bien des questions. Tout se bouscule dans sa tête, des questions d’organisation. Il a l’impression de faire un pas dans la bonne direction mais il a l’impression que l’objectif s’éloigne encore un peu plus. Il ne doit pas perdre espoir, trop de temps a été perdu, plus le temps plus les chances de les retrouver s’amenuisent. Perdu dans ses pensées, il veut partir se le champ, mais c’était sans doute la plus stupide des choses à faire, c’est son frère qui dit alors, « Allons boire un coup pour nous remettre de ces émotions. » Ce n’était pas d’un verre dont il avait besoin, mais d’une bouteille, voir plus encore.  Il se dirige vers le bar – cette fois ci se mettant à bonne distance d’Emma. Il a obtenu ce qu’il voulait, mais il ne tient pas particulièrement à la voir plus longtemps elle a beaucoup changé, comme chacun d’entre eux d’ailleurs. Il s’assoit juste à côté d’Alienor, il a vu à quel point les mots d’Emma l’ont marqué, et il comprend. Il entend alors Bellamy dire entre les mots de son frère, « Il n’y a pas d’Alienor et moi, y’a juste moi. » Pauvre Bellamy. Il regard alors Alienor,  puis commande un whisky, parce que rien d’autre ne passerait. Quand Lothar dit alors se tournant vers eux, « A la suite de l’aventure les gars ! » Il trinque avec eux, mais le cœur n’est pas à la fête. Il souffre, mais compte sur l’alcool pour endolorir ses sens et son âme, une soirée s’il le faut. Il boit son verre, cul sec. Et a côté de lui, Alienor fait de même, « Une autre bière. » « La même chose. » dit-il alors en désignant son verre vide.

Il a besoin de boire. Il sait que c’est sa plus grande faiblesse, cette facilité à renouer avec ses vieux démons. Mais il en a besoin, comme il a besoin de poudre d’escampette. Sans cela, il serait à genoux. Il est plutôt muet, perdu dans ses pensées. Il pense à mille choses, ce qu’il doit faire, ce qu’il aurait dû faire, c’est finalement la main de Bell sur son épaule qui le tire de ses pensées, « Je vais me rentrer...Il y a bien trop de monde pour quelqu’un comme moi. » Il comprend Skander, cela faisait beaucoup de monde quand comme Bell on avait passé cinq ans à l’ombre, quasiment seul. Il lui serre la main, à cet ami. « J’espère que tu la retrouvera. » « Merci. » Dit-alors Skander en lâchant sa main. Il le remerciait, sincèrement. Sans lui, Emma n’aurait pas été aussi facile à convaincre, il en était persuadé. Il restait ce quelque chose qui faisait qu’Emma était redevable de Bellamy, ce quelque chose qui était encore. Ce quelque chose qui venait se ravager sans qu’il ne s’en rende compte le cœur d’Alienor. Puis il salut Lothar, « Lothar, ce fut un plaisir. » Puis Alienor, « Je vais laisser à Skander le soin de soigner ta main cette fois-ci. » Quand on frappe quelqu’un comme venait de le faire Alienor, il y avait de forte chance pour qu’il y ai quelque chose de cassé, ou tout du moins de salement amoché. Frapper quelqu’un, c’est tout un art. il sourit Skander et regarde Bellamy partir, portant alors son verre à ses lèvres.

A côté de lui, Alienor demande à être servie de nouveau, quelque chose de plus fort. « Buvons les gars, à tout, à rien, à ce que vous voulez mais buvons. » Il la regarde, il sait que quelque chose ne va pas. Il la connait plutôt bien au final, il arrive à la comprendre, même des années après, il entend sa voix se briser doucement, mais elle porte alors le verre à ses lèvres, puis, elle manque de s’étouffé, et dit alors, « Pfiou c’est fort ! » Les larmes aux yeux, alcool ou peine, il ne saurait dire. Peut-être un savant mélange des deux. Il finit son verre cul sec, et fait signe au serveur de lui donner la même chose, et dit, « C’est pas pour les fillettes le whisky. » Il la regarde, un sourire taquin sur les lèvres. Elle est triste, ça se lit dans ses yeux. Elle ajoute alors, essayant de dévier la conversation,  « Alors, on part quand ?  » Il n’y avait pas de « on », il irait seul, il leur avait déjà suffisamment demandé en venant ce soir. Il n’avait aucune idée de ce qui pourrait l’attendre à Belfast, Louise était morte, il ne mettrait pas quelqu’un en danger, pas quelqu’un d’autre. Il secoue la tête avant de porter le verre à ses lèvres, « Vous n’irez nulle part, je vous ai déjà bien assez demandé. » Il jette un regard à Lothar également, il ne veut pas de leur présence, parce qu’il veut s’assurer qu’ils seront en sécurité. « Quelqu’un est déjà mort, hors de question que vous soyez les suivants. »  Il regarde son verre. Il n’a pas envie de parler de cela, et il dit alors, de but en blanc, pour changer de conversation, « C’est pas un mauvais bougre. » Lâche-t-il alors en regardant Alienor. « Bellamy. » Se sent-il obligé de préciser. « C’est juste que passer cinq ans à Azkaban pour une grognasse qu’en a rien à foutre de toi, ça rend… » Il lève les yeux vers Emma qui est quelques mètres plus loin entrain de travailler. C'était sa faute à elle si Bellamy était ainsi. Il fait une moue cherchant alors ses mots. « Ça rend comme ça quoi. » Il n’est pas ivre, pas vraiment. Il tient l’alcool Skander, mieux que les deux autres réunis, ça c’était certain. Il n’est pas ivre mais il se sent obligé de le préciser à Alienor, ce n’était pas un secret que Bellamy avait été à Azkaban, il suffisait qu’elle sache qu’on parlait de Bellamy Malfoy pour comprendre que cette histoire lors de la Purge avait fait grand bruit quand certains l’avaient voulu mort, le magemagot l’avait simplement condamné.



Parchemin envoyé Dim 30 Oct 2016 - 12:26


Invité
- Invité -
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Il a essayé d’être sympa Lothar. De faire comprendre à Bellamy que peut-être qu’Alienor avait pris les choses de travers, mais sa réponse le laissa un peu sur le cul. Apparemment il n’y avait rien du tout entre eux. Au moins les choses étaient claires. Il ne dit rien de plus, comprenant que le sujet était clos. Il choisit de partir, il n’allait pas le retenir, comprenant qu’il avait peut-être besoin de se retrouver seul après cette étrange soirée. « Lothar, ce fut un plaisir. » « De même. » Après tout, il était ravi de l’avoir rencontré, même si ce fut bref.

Il regarde la jeune femme boire, il ne savait pas que les femmes pouvaient avoir une telle descente. Il change de siège et se rapproche. Les deux Lupin encadrent désormais la jeune femme. Un signe très clair pour tous les hommes de cet endroit, pas touche à Alienor, elle est avec nous.  Il n’a pas encore finit son premier verre Lothar qu’il entend la jeune femme. « Buvons les gars, à tout, à rien, à ce que vous voulez mais buvons. » Se perdre dans l’alcool n’était jamais une bonne idée. « Pfiou c’est fort ! » Il sourit, petite nature se dit-il. Il porte son verre à ses lèvres et boit une gorgée tranquillement. « C’est pas pour les fillettes le whisky. » Il voit son frère sourire. Il essaie de lui remonter le moral probablement, il a bien entendu qu’elle ne semblait pas aller très fort dans sa voix. Mais il ne la connait pas assez bien pour oser dire quelque chose. « Alors, on part quand ? » Très bonne question. Mais Skander les ramènes bien vite à la réalité. « Vous n’irez nulle part, je vous ai déjà bien assez demandé. » Il croise le regard de son frère. Il hoche la tête, il comprend. « Quelqu’un est déjà mort, hors de question que vous soyez les suivants. » Il les veut en sureté, il n’a rien contre ça. Qui veillera sur lui ? Personne. Mais Skander savait prendre soin de lui, Lothar n’en doutait pas, pas depuis toutes ces années où il lui avait clairement démontré être totalement maître de sa vie et des aléas qui la traversait sans cesse. Il finit son verre et demande la même chose que les deux autres. Il ne savait pas s’il tiendrait, Skander tenait nettement mieux l’alcool et la demoiselle semblait bien partie pour ne plus se souvenir de la soirée. Mais il a envie de tester l’alcool moldu.

« C’est pas un mauvais bougre. Bellamy. » Il écoute, il est attentif, mais il ne sait pas trop ce qu’il pourrait dire. Il tourne le dos au comptoir, prenant appui de ses coudes dessus. Il observe la jeune femme. Il avait bien raison. Il y avait quelque chose. Quelque chose pour elle en tout cas. « C’est juste que passer cinq ans à Azkaban pour une grognasse qu’en a rien à foutre de toi, ça rend… » Il s’étouffe avec sa gorgée. D’un côté elle lui arrache le gosier, de l’autre il n’en croit pas ses oreilles. Ce mec qui semble bien sous tous rapports avait passé cinq longues années à Azkaban ? Hallucinant ! Il suit le regard de son frère et comprend. La grognasse comme il vient de dire n’est autre que la blondinette à qui ils avaient soutirés les informations. « Ça rend comme ça quoi. » De sa main libre il la pose sur l’épaule d’Alienor. « Aller, ne t’en fais pas. Il était peut-être perturbé de l’avoir revu aussi. » Après tout, il ne semblait pas totalement enchanté de lui parler, un peu mal à l’aise. « Peut-être que si tu essayeras d’aller le revoir un jour, un peu plus calme, ça ira mieux » Il n’en savait absolument rien. Simples suppositions. Il ne connaissait pas le mec. Tout ce qu’il savait s’était qu’ils avaient passés un moment ensemble, qu’elle semblait un peu perturbée et qu’elle allait probablement se noyer dans l’alcool ce soir. « Trinquons. » Il tend son verre, vers les deux autres. « A l’avenir grandement aléatoire. » Les verres tintent, la musique change. « Bon je vous préviens, je n’irais pas danser…même complètement bourré. » S’était lui qui disait ça ? Lui qui s’était laissé emporter par la musique dès les premières notes, dès son arrivée ? On y croit tous…
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Parchemin envoyé Jeu 10 Nov 2016 - 18:31


- I see everything, I am staff. -
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/09/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 962 hiboux. J’incarne : Gemma Aterton , et l’avatar que je porte a été créé par : Blake. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange, Lorelei Zabini Je parle en : #B7CA79



Je suis âgé de : 32 ans (13.05.60) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : actuellement en fuite. Je suis aussi une ex professeur de soin aux créatures magiques de Poudlard et ex prostituée à la maison close J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis célibataire, craintive des hommes Champ Libre :

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Opération nocturne.

BELLAMY MALFOY & ALIENOR ROSIER & LOTHAR LUPIN & SKANDER LUPIN


Elle broyait du noir Alienor. Elle se demandait ce qu’elle avait raté. Pourquoi elle avait e chic pour ne s’attirer que les regards des hommes les moins accessibles.  Elle faillit s’étouffer avec son whisky mais sourit à la remarque de Skander. S’était certain que s’était ne boisson d’homme, mais ce soir…ce soir elle voulait être aussi forte qu’un homme. Histoire d’éviter de fondre en larme au milieu d’une boîte de nuit moldue. En revanche, lorsqu’elle demanda quand ils allaient partir pour la suite des opérations, elle fut grandement déçue de la réponse de Skander. « Vous n’irez nulle part, je vous ai déjà bien assez demandé. Quelqu’un est déjà mort, hors de question que vous soyez les suivants. » Lothar ne disait rien. Elle choisit de faire de même. Elle pouvait comprendre, mais elle était déçue. Enfermée au château, elle n’aurait pas été contre une petite balade pleine de piquant.

Mais Ali tente de faire bonne figure, en vidant son verre, en le regardant vide comme s’il allait se remplir tout seul. « C’est pas un mauvais bougre. Bellamy. » Le prénom attire son attention. Vraiment ? Elle n’en était pourtant pas certaine. Elle continuait à fixer son verre, cherchant à se convaincre qu’elle ne voulait pas que Skander lui trouve des excuses, qu’elle s’en fichait. « C’est juste que passer cinq ans à Azkaban pour une grognasse qu’en a rien à foutre de toi, ça rend… » Cette fois elle tourne la tête vers son ami. Interloquée, perturbée. « Ça rend comme ça quoi. » Elle a la bouche ouverte, perturbée. Il avait vraiment été à Azkaban ? Elle n’en avait pourtant pas l’impression. Peut-être était-ce pour cela qu’il ne lui avait toujours pas donné son nom de famille. Pour cela qu’il vivait seul. Qu’il vivait dans un village un peu loin de toute agitation possible. « Je…je… » Elle aurait aimé trouver des excuses, s’excuser de son comportement. Elle avait mal agit, mal réagit. Mal interpréter les choses. En fait, il n’était peut-être pas attiré par elle, peut-être qu’il lui en voulait simplement.

Elle sent la main de Lothar sur son épaule et tourne la tête vers lui. « Aller, ne t’en fais pas. Il était peut-être perturbé de l’avoir revu aussi. » Elle hoche doucement la tête, cherchant à se réconforter dans cette idée, même si elle n’en était pas totalement convaincue. « Peut-être que si tu essayeras d’aller le revoir un jour, un peu plus calme, ça ira mieux » Elle se fige. Le revoir. Quel drôle d’idée, surtout après ce qui vient de se passer. Elle secoue la tête. « Je ne pense pas que ce soit une bonne idée…ni qu’il en ait envie… » Non, elle était fermement décidée, elle ne le voulait pas. Elle fit un geste et on lui servit un autre verre bien fort. « Trinquons. » Il tend son verre, elle entrechoque le sien. « A l’avenir grandement aléatoire. » Elle rit. « Ah ça ! » Et porte son verre qu’elle vide, cul sec. On le lui ressert. Ce soir, l’alcool serait son meilleur ami et probablement son compagnon de lit. « Bon je vous préviens, je n’irais pas danser…même complètement bourré. » Elle rit à nouveau, se laissant porter sur les effets de l’alcool. « Vraiment ? Quel dommage. » Elle marque une pause, se tourne pour regarder les danseurs. « J’aurais bien été me trémousser un peu pourtant… » Elle les regarde, l’un, puis l’autre. « Mais pas toute seule… » Pas folle la guêpe. « Ça vous dérange si je me perd un peu dans l’alcool ? » Dit-elle retrouvant un peu sa tristesse. « Sinon on peut y aller, on évitera que je me désartibule en transplanant pour rentrer. » Elle a un petit rire. Elle sait qu’elle en serait capable. Elle sait aussi qu’elle a déjà avalé plusieurs verres. Ce qu’elle ne sait pas, par contre, c’est si elle sera capable de se lever déjà…
Bellamy : #ff9933
Alienor : #b7ca79
Skander : #ff3333
Lothar : #cc9966
Emma (PNJ): #cc9999


Styx - La plus belle catin de la maison close - dixit Astraea Black
- C'est la catin la plus chaude de Londres - dixit Murphy Camlann

Styx Frye recouvre sa liberté et redevient Alienor Rosier
Parchemin envoyé


Contenu sponsorisé
- -
 
 
OPERATION NOCTURNE (SKALIBELTHAR - EXPRESS)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Le Comite de Defense du Bel-Air rejette l'operation Bagdad 2
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Angleterre-
Sauter vers: