indiscrétions
- gossip witch est bavarde -


L’homme en Jupe On a vu semblerait-il un sang pur jouer les transformistes au Cirque Avery. Nous n’avons pas encore de nom mais son jeune âge semble indiquer que son travestissement est une quête identitaire !

La tête d’enterrement N'est-il pas courant que lorsque l'on perd un être cher, on verse quelques larmes ? Eh bien si la mort de l'Actrice Louise de Montmorency emeut les foules, sa fille ne semble pas bien touchée. Etrange non ?

Le dimanche au Pays de Galles c'est le jour des mariages Il y a des évènements heureux dans ce monde enfin si l'union forcée et arrangéeest un évènement heureux ! Desmond Meadowes s'est débarassé de sa plus jeune soeur, reste la plus vielle des deux.




Partagez | 
INTRIGUE - GROUPE 4

(Aller à la page : 1, 2  Suivant)
Parchemin envoyé Dim 17 Juil - 20:08

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 584
avatar
 
Le solstice d'été
- GROUPE 4 -

Participants : Skander, Aries, Odette,  Ekatarina,  Desmond, Artemisia, Quintus  Erlhing, Asphodel, Astraea, Theo, Tristan.

LAMBETH, 21 JUIN 1990
Le marché commence à être divisé en plusieurs groupes alors que les interrogatoires s’organisent doucement dans le chaos laissé par la mort du Ministre. Alors que certains sont sous le choc, d’autres s’insurgent d’être confinés au marché sans possibilité de quitter les lieux. Tous comprennent néanmoins que la situation est grave et qu’il n y aura pas d’exceptions. Vous n’avez donc pas votre mot à dire quant à ceux qui se trouvent à vos côtés puisque les Mangemorts s’occupent de vous guider à différents postes où s’alignent doucement les fioles de veritaserum. Si certains sont sereins, d’autres tremblent de voir leurs secrets dévoilés, rebelles ou simples sorciers lambdas, vous risquez tous très gros…

Pourtant, dans la foule, de nouveaux arrivants font leur entrée discrètement, les membres de l’Ordre du Phénix n’abandonneront jamais les leurs entre les mains du gouvernement et comptent bien semer la pagaille pour sauver les infiltrés. Le mot d’ordre est discrétion, les Phénix espèrent qu’un coupable sera trouvé avant qu’un rebelle ne passe par la case veritaserum… Ils sont prêts à agir et n’hésiteront pas à jouer de la baguette dès qu’un Mangemort empoignera un membre de l’Ordre pour lui faire subir un interrogatoire. Quand votre tour arrivera, que ferez-vous?

NOTE

+ Si vous êtes neutre alors vous n’avez qu’à attendre sagement que l’on vienne vous interroger car c’est la meilleure chose à faire, rester à réfléchir sur le monde et son déroulement.
+ Si vous êtes infiltré alors honnêtement ça commence à sentir le roussi pour vous, vous craignez pour votre sécurité mais aussi pour celle des gens qui vous connaissent car vous savez que si l’on découvre votre implication, vos proches vont finir par en payer le prix. Resterez-vous les bras croisés ou tenterez-vous quelque chose ?
+ Si vous êtes Mangemort l’un de vos supérieurs a enclanché le sortilège pour vous rappeler à Votre Défunt Maitre et à ses idées, votre marque sur l’avant bras vous démange, que vous soyez un ancien mangemort, ou un mangemort convaincu, la marque vous brule et vous êtes invité à rejoindre vos rangs afin de débusquer les traitres.
+Vous pouvez faire des rp aux alentours de 500 mots ; essayez de rester court dans vos réponses pour faciliter le rp. Il va y avoir une intervention de pnj pour venir rythmer l’intrigue, car comme vous vous en doutez, rien ne va rester ainsi très longtemps.
Puisse le sort et les dés vous être favorable !
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mar 19 Juil - 22:50

- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 17/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 4217 hiboux. J’incarne : Emma Stone , et l’avatar que je porte a été créé par : vinyles idylles . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alienor Rosier, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange, Lorelei Zabini Je parle en : #66858D



Je suis âgé de : 29 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : gérante du Cercle de Jeu, en charge des comptes des impôts et je supervise les hommes de main. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : je suis célibataire

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Tentative infructueuse de lui faire comprendre que s’il crevait devant elle, cela ne lui ferait ni chaud, ni froid. Il en rit même. Ce fut vraiment un échec lamentable. Tant pis, une prochaine fois. « J’ai d’autres projets pour le moment. » Elle lève les yeux au ciel, presque exaspérée que monsieur ait tant de projets que cela. Le regard qu’il lui lance est noir. Peut-être avait-elle tout de même réussit un peu en fin de compte. « Ah. Tu me fais penser à mon décès, mais j’ai quelque chose pour toi. » Intriguée, elle hausse un sourcil. Il lui tend un écrin, elle fronce cette fois-ci ses sourcils. Se moquait-il d’elle ? « J’espère que c’est ta taille et qu’elle te plaira. » Ok, s’était bien ce qu’elle pensait. Elle n’eut pas le temps d’ouvrir l’écrin qu’il saisit sa main pour l’entraîner plus loin, vers d’autres personnes. Elle sort alors la bague en lui jetant un coup d’œil. Jolie mais bon, peut-être un peu gros. Elle la glissa à son doigt. Si elle n’y tenait pas plus que ça, elle n’avait pas trop le choix. En relevant les yeux, elle vit le couple qu’ils avaient rejoint et l’enfant. Il était drôlement prévenant et bavard tout d’un coup son…fiancé. Mais Artemisia ne pouvait lâcher la femme du regard. Elle semblait tellement affolée. Elle fut dérangée par la présence du ministre qui avait décidé de saluer la foule. Quel idiot de Lestrange tout de même. « En voilà un bien beau bébé !  » Elle t’en foutrait du beau bébé, ils étaient tous moche et bien trop sale et pleurnichards pour elle. Elle n’a pas encore put lui serrer la main, et lui montrer tout son dégoût, que le ministre s’était figé.

Il tousse, crache du sang et elle ne peut retenir un mouvement de recul, une expression d’horreur sur son visage. Sa gorge laisse échapper un cri d’horreur alors qu’il tombe au sol et convulse. Elle n’a pas de pitié pour lui, pas de compassion, sa mort ne peut-être qu’une bonne chose. Et pourtant, son premier réflexe est de faire un pas en avant pour essayer de lui porter assistance. Elle, une Black, porter assistance à lui, un Lestrange, l’ennemi de sa famille. Quelle ironie. Mais elle se fige en voyant les mouvements de panique et un homme se pencher sur lui. « Il est mort. » Elle regarde toute cette scène, choquée. Elle a déjà tué, de la pire des manières et pourtant, elle est choquée. Elle n’est pas marquée, elle ne sent pas l’appel, mais elle a entendu l’ordre. Elle sort sa baguette, suit et pousse des sorciers dans une partie du marché pour les interroger. De mangemorts, ils n’étaient que trois, dont son fiancé. Elle se tourna vers le couple avec qui ils étaient. « Débarbouillez-vous un peu, histoire de ne pas avoir l’impression d’interroger des écorchés. » S’était plus un ordre qu’une demande et elle n’en avait rien à faire s’ils n’étaient pas d’accord. Elle se tourna vers ses deux comparses. « On commence comment ? » Les interrogatoires ? Elle connaissait, mais pas au veritaserum. Plus en force brute et dans le sang. Caché derrière d’autres, elle ne vit pas l’ennemi public numéro un à proximité.



Parchemin envoyé Mer 20 Juil - 23:57

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1886 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Le ministre mort ça ne lui posait aucun soucis moral, s’il avait dû le faire lui-même, il l’aurait fait. Mais rien n’allait dans leur sens, les Phénix n’avaient pas besoin de cela, pas maintenant – tuer quelqu’un alors qu’officiellement ils faisaient un pas vers la démocratie c’est très mauvais pour l’image, pour le moral – car il n’est pas dupe le Loup, c’est eux qu’on accusera, il le sait. S’il devait discréditer quelqu’un, c’est comme ça que ferait le sournois serpentard  qu’il avait appris à être. Il assumait ce qu’il faisait – sauf que cette fois, ce n’était pas eux il en était certain. Cette solution n’avait pas été évoquée, nulle part. C’était stupide, et dangereux, ils avaient trop à perdre, sur le terrain, mais aussi dans les jeux des idéologies. Maintenant il faut assumer les conséquences, sauver ce et ceux qui peuvent l’être. Il a choisi de faire ce sacrifice si nécessaire depuis longtemps, il n’avait juste pas prévu d’avoir Odette à ses côtés, il avait peur de la faire passer avant le reste, comme si sa sécurité pouvait plus importé que la liberté.

Récupéré Ekaterina, Avia, Onyx, Jonah et les autres, ça restait la priorité. Il ne laisserait certainement pas l’un d’entre eux se faire prendre, s’il devait se faire prendre lui-même, alors qu’il en soit ainsi. Le trio se rendit sur le marché, ils réussirent à profiter d’une faille de sécurité pour y entrer. Il baisse alors la tête, essayant de faire profil bas, il s’est rasé depuis les photos des affiches, espérant passer un peu plus inaperçu. Si seulement ils avaient eu un peu de polynectar sous la main tout aurait été bien plus simple. Il cherche la seconde Leader des yeux – Ekaterina, celle qui avant tout était l’une de ses plus proches amies. Elle comme lui possède des informations importantes, elle comme lui en sait plus que les autres, elle comme lui si elle tombait les conséquences pourraient être terrible. C’était inconscient de risquer leur peau ensemble, mais ils n’avaient pas le choix. Skander n’aurait confié cette opération à personne d’autre, alors quand tête baissé il lève les yeux pour voir une tignasse rousse, le plan s’échafaude dans sa tête.

« Récupérez Ekat, et partez vers le quai. » Dit-il à mi-voix. « Je serais derrière vous. » Il leur jette un bref regard à Aries, et un regard plus insistant à Odette, il sait ce qu’il fait ou presque. Il sait qu’il fera ce qu’il peut pour être juste derrière eux, comme toujours. Il n’a pas manqué à sa promesse une seule fois dans sa vie, il s’en sort toujours avec des palabres. Lui, il part à l’opposé sans leur laisser le choix, et tête baissé dans la foule, veillant à être tout de même à bonne distance des mangemorts, il tape sur l’épaule d’un sorcier de dos, un de ces anonymes qui n’a rien demandé. Quand il se retourne Skander le frappe alors au visage, sans grande violence, mais le résultat est pourtant là.

Que se passe-t-il ?
oui, L’homme réagit en lui collant son poing dans le visage à son tour,  c’est une bonne chose, le leader de l’Ordre est alors tout à fait moins reconnaissable, et la foule se précipite alors, craignant une attaque. Un mouvement de foule s’amorce alors, permettant à Aries et Odette de rejoindre Ekaterina, attirant par la même occasion l’attention des mangemorts. Avec un peu de chance, le visage en sang de Skander lui permettra de se fondre dans la masse.
non, L’homme s’effondre sous le coup du leader. Une femme à côté de lui hurle alors « IL EST LA ! » Cette fois-ci, Skander n’a pas le choix.  Mais au moins l’effet escompté est là, les mangemorts s’intéresseront plus à lui qu’à eux.



Parchemin envoyé Mer 20 Juil - 23:57

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Skander Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Jeu 21 Juil - 1:01

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 18/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1388 hiboux. J’incarne : Sarah -badass- Gadon , et l’avatar que je porte a été créé par : © Lexie d'amour (avatar) EXCEPTION (signa) Tumblr (gifs) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : D.M. - P.L - L.G. - Z.S. - I.E. Je parle en : #996666



Je suis âgé de : vingt-neuf ans, approchant doucement de la trentaine, cela lui fait peur de vieillir. (20.01.62) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : J'ai choisi d'élever mes enfants avant de reprendre une activité. Mère au foyer, je ne cache en rien mes compétences en médicomagie et en psychomagie pour les mettre au service de l'Ordre du Phénix dont je suis une membre active. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Jeune mariée et éperdument éprise de son mari, je me suis unie à Skander Lupin, l'homme de ma vie après mes trois fils, le 8 juin 1991 lors d'une petite cérémonie en Cornouailles. Champ Libre :
Il le sait, il le sent. Il murmure à mi-voix, juste pour elle, mais aussi pour lui, « Je n’irais nulle part. » Et toi non plus, où que tu ailles, je te trouverais, je te protégerais, je n'échouerais plus, plus jamais. Je te le promets. Il se sentait obligé de le lui rappeler, cette promesse...

« Jamais sans toi. » Répond-elle. Non, elle n’irait jamais nulle part sans lui, plus jamais sans lui. Alors, elle délaisse son front pour un baiser léger sur ses lèvres, chaste, pieux, mais bien plus vrai, les émotions à vif et les sentiments à nu. Elle ne voudrait jamais le perdre. (skandette)


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
La question était sans doute ailleurs, mais elle n’avait pas envie de donner sa vie, ni de laisser celle de Skander filer juste pour une attaque dont les circonstances avaient changé. Pourtant, tout le monde y met son grain de sel et elle se laisserait presque convaincre jusqu’à ce que le patronus de Jonah ne vienne envelopper la salle d’une lumière étrangement morbide. Sans aucun commentaire, l’heure n’est plus au débat, il faut agir et les sortir de là. Il y a Jonah et Archie qui devaient se rendre à l’évènement. Alors, il fallait les sortir d’ici et rapidement. Pourtant, elle fait la grimace quand elle entend Skander dire qu’elle serait avec lui et Aries. Je n’ai pas besoin de nounou. Pense-t-elle. Si bien que ça doit surement se lire dans ses yeux. Mais elle n’a pas le loisir de protester, les autres sont déjà partis quand ils transplanent tous les trois au sud de Lambeth. La foule n’est pas réellement dense, mais il y a un attroupement non négligeable et plusieurs personnes à genoux. Le ministre devait être ici. C’était certain. Pourtant, c qui retient l’oreille d’Odette, c’est l’eau qui n’est pas si loin. La Tamise. Elle se glace lentement. C’était le mauvais secteur, elle aurait tant préféré être au nord avec les voies de chemin de fer. Mais là près de l’eau. Elle n’était pas certaine de pouvoir fuir si rapidement à l’occasion. Elle tremble, mais tente de ne pas le montrer en vain.

« Récupérez Ekat, et partez vers le quai. » Non, non, non ! Pas le quai c’était la pire idée qui soit. Très sérieusement, il faudrait qu’elle lui parle de la vraie fin tragique d’Adrien pour qu’il comprenne dans quelles situations il ne fallait pas la mettre. Elle soupire pourtant. « Je serais derrière vous. » Elle fronce les sourcils. Non, non, non et encore non. C’était quoi cette manie de toujours agir seul quand il ne fallait pas ? Si quelqu’un se rendait compte de qui il était, c’était la prison ou la mort. Et elle ne souhaitait ni l’un, ni l’autre la blonde. Pourtant, elle regard noisette de l’homme vient se planter longtemps dans le sien. Il ne faudrait pas dire qu’elle n’était pas en colère, il avait ce don de la mettre hors d’elle et là, il n’y avait qu’Aries qui serait là pour le protéger. Elle était complètement inutile dans ce genre de situation. Pourtant, elle ne peut pas dire un mot qu’il est déjà parti dans le sens inverse. Elle ajoute agacée à l’adresse d'Aries. « Mais fait quelque chose bon sang ! » Mais rien n’y fait, jamais ils n’arriveraient à le faire changer d’avis, la bagarre déjà engagée. Le passage entre le la tignasse de la seconde Leader se dessine si bien qu’elle avance malgré elle. Petit pas, après petits pas. Elle tente de dissimuler ses cheveux, son visage tout ce qui pourrait la compromettre. Mais elle croise le regard d’Asphodel alors qu’elle arrive presque à la hauteur de la Grimstone. La panique la prend si vite qu’elle ne prend pas le temps de poser un regard à Finlay. Un autre pas. Elle tire la manche de la rouquine, lançant rapidement avant qu’Erlhing lui aussi ne l’aperçoive. « On se tire d’ici et vite ! » Mais peut-être que c’est déjà trop tard ?



God, forgive me if I have sinned
but all these actions, I did for them.
They are my family, my heart and my blood



Parchemin envoyé Jeu 21 Juil - 16:20

Invité
- Invité -
avatar
 

Le solstice d'été, Lambeth, 21 juin 1990
Alors qu’Ekaterina papotait bout de bois avec Avia, elle entendit Tristan se présenter. Elle retint sa respiration un instant en l’entendant se nommer, mais les deux autres n’ont pas semblé faire le lien. Elle respira alors mieux. La suite sa passa très rapidement. Des cris, des bousculades, des ordres. Elle comprit vaguement que le ministre était mort et elle vit Jonah envoyé un patronus aux leurs. Elle attrapa alors la main de Tristan. Pas question de le perdre dans un mouvement de foule. Petit à petit ils sont poussés, loin de leur place initiale. Dans la direction de la Tamise. Et là, sur la table, elle voit des fioles. Le mot veritaserum résonne à ses oreilles. Elle ne peut pas, absolument pas, se faire interroger. Sa main serre celle de Tristan, elle commence à paniquer. Elle doit rester pourtant, ne pas montrer aux autres et surtout aux mangemorts qu’elle en sait plus que ce qu’il paraitrait. Que son côté neutre n’est en fait qu’une façade. Et pourtant, elle est terrorisée. Elle se rapproche de Tristan. « Tristan ? » Elle cherche son regard. Pourra-t-il comprendre en croisant ses yeux ? Et tout d’un coup, elle se rappel une phrase qu’il lui disait parfois pour qu’elle s’en aille, quand les choses devenaient plus compliquées pour lui lorsqu’il était dans l’Ordre. « Un jour il faudra vraiment qu’on la fasse cette croisière sur la Tamise. » Peut-être que les personnes autour d’eux ne verront là que des projets d’avenir d’un couple. Mais eux, s’était un projet qu’ils faisaient depuis qu’ils s’étaient rencontrés. Et surtout, s’était leur code pour attention danger. S’il ne l’avait pas compris dans son regard, il comprendrait ses paroles.

Elle sentit qu’on lui attrapait la manche. Elle se tourne et voit Odette. Ils sont là, ils sont venus à leur secours. Elle sent un poids s’ôter. « On se tire d’ici et vite ! » Alors qu’elle allait la suivre, gardant toujours la main de Tristan dans la sienne, elle repère qui est l’auteur de la bagarre et de la diversion qui a laissé s’approcher Odette. Ce n’était autre que Skander. En même temps qui serait assez idiot pour se jeter dans la gueule du loup et tenter quelque chose ? Elle poussa Tristan devant elle. « Odette, occupe-toi de lui, fais le sortir d’ici, il ne doit pas parler et certainement pas mourir. » Elle la regardait de manière insistante. Peu connaissaient son passé. Peut-être ferait-elle le lien, peut-être pas. Elle jeta un regard à Tristan, un regard qui voulait dire beaucoup, mais surtout une promesse de son retour. Elle tourna les talons et se jeta dans la mêlée pour chercher Skander. Elle parvint jusqu’à lui et lui attrape le bras. « Tu es complètement fou ma parole ! » Elle essaie de l’attirer, afin qu’ils se fraient un passage et puisse s’en aller. « Viens, tirons-nous, s’ils t’attrapent, c’est Azkaban ! » Son ton était pressant, les choses dangereuses, ils ne devaient pas rester là.

Arrive-t-elle jusqu’à lui ?
Oui, Elle lui attrape le bras et veut l’entraîner avec elle.
Non, Elle se prend un coup et est repoussée vers les mangemorts.
Parchemin envoyé Jeu 21 Juil - 16:20

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Ekaterina Grimstone' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 23 Juil - 1:03

- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 27/04/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 321 hiboux. J’incarne : Henry Cavill , et l’avatar que je porte a été créé par : Moi . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Vega, Ciena, Maggs et Betty Je parle en : teal



Je suis âgé de : 36 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : un Raffleur pour le Ministère J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Je suis marié depuis février à Mererid Nott, et mon coeur l'aime, tout autant que son jumeau.
avatar
 
Tout c’est passé si vite, une fois de plus vous avez été dépassés par les événements. Tu te demandes comment c’est possible et tu ne peux que te rendre à l’évidence : L’Ordre reprend sans cesse de l’importance. La victoire n’est pas assurée. Peu importe si tu crois à ta cause, combien tu voudrais voir tous les sorciers de sangs impurs mourir, cette nouvelle attaque te montre que la guerre n’est pas gagnée. Le nouveau ministre est mort, empoisonné alors qu’il venait de dévoiler à tous qu’il ferait des élections. C’était pourtant la décision la plus juste et on trouvait quand même le moyen de le tuer pour ça? Tu n’en reviens pas, ta marque te démange déjà et tu cries à Oxena des ordres. Elle n’a pas encore la marque et à en comprendre ses paroles, elle n’en portera jamais. Quand bien même, elle était de votre côté et c’était tout ce qui comptait. « Oxena, dirige-toi à l’extrémité de la Place. Assure-toi que personne ne s’échappe. » Elle acquiesce et vous vous séparez, toi tu te diriges vers Artemisia et Desmond, pour former un groupe intéressant. Tu reconnais la diplomate nouvellement maman, ainsi que son mari, mais les autres tu ne les connais pas vraiment. Vous devez procéder à l’interrogatoire pour découvrir qui a tué le ministre et tu ne laisseras personne partir, cette fois. « On commence comment ? » Tu tournes ta tête vers Artemisia, mais pointes le couple et le bébé qui se trouve près de vous. « Par ces deux-là, je parie qu’ils souhaitent se mettre à l’abri. » Tu croises le regard d’Erlhing, comme un silence sous-entendu. Avoir un enfant, tu voudrais partir d’ici au plus vite et d’une certaine manière, tu as l’impression que les Peakes n’ont rien à voir avec l’attaque. « Je… Skander! » Tu t’exclames, pour que tes deux collègues t’entendent. Tu aperçois au loin don ancien ami Skander, dont le visage en sang a été dévoilé quelques secondes. Tu t’élances aussitôt à sa poursuite, tu peux remarquer déjà d’autres sorcières essayer de l’amener au loin. Tu t’en fiches, des êtres présents près de lui, des innocents qui l’entourent. Tu lui avais promis, si tu le voyais à nouveau, tu lui ferais payer sa traitrise. « BOMBARDA MAXIMA! »

Que se passe-t-il ?
oui Le sortilège de Bombarda Maxima est exécuté avec brio, une détonation se produit à quelques mètres seulement du Leader de l’Ordre, ainsi que ses partisans.
non Le sortilège n a été dévié, il touche au passage deux sorciers innocents qui hurlent de douleur.



OUR SUPREMACY

Wake to see, your true emancipation is a fantasy. Policies Have risen up and overcome the brave. ©️ anaëlle.


Parchemin envoyé Sam 23 Juil - 1:03

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Quintus Nott' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 23 Juil - 12:29

Invité
- Invité -
avatar
 


Le solstice d'été - groupe 4

Si la foule calme avait commencé à l’angoisser, contre toute attente le fait de la voir s’agiter tout d’un coup le tranquillisa. Il garda son sang-froid, observant avec attention les choses se mettre en place. Cela lui était complétement égal que le ministre soit mort. Il entendait distinctement le nom de l’Ordre du Phoenix revenir dans les conversations. Huit ans auparavant cela l’aurait inquiété, mais il était devenu complétement étranger à cette organisation. Il suivit Ekaterina dans les mouvements de foule, aperçut les fioles de véritaserum sans s’émouvoir plus que cela. Il avait déjà vécu pire qu’un interrogatoire sous potion et il ne lui semblait pas vraiment avoir grand-chose à cacher.

Sa petite observation tranquille de la situation prit fin en entendant sa femme l’appeler. Son ton lui mit la puce à l’oreille, puis un coup d’œil vers elle lui fit constater qu’elle n’était pas dans son assiette. Il la dévisagea d’un regard curieux. Il lui semblait que comme lui elle n’avait rien à cacher, mais finalement, il ne savait pas tout concernant sa nouvelle vie, peut-être avait-elle omis des détails importants. Il s’apprêtait à lui demander quel était le problème, lorsqu’elle évoqua une croisière sur la Tamise. Cette fois-ci, son regard curieux se tinta d’une franche inquiétude. Il connaissait très bien la signification de cette phrase, c’était lui qui l’avait mise en place. Sa main libre trouva d’instinct sa baguette dans une poche de sa robe de sorcier et s’agrippa autour du bois. Il ressentit un certain soulagement en sentant la magie fourmiller sous ses doigts, c’était surement bon signe, sa baguette lui obéirait peut-être correctement si il devait en faire usage.

Il s’apprêta à nouveau à s’adresser à Ekaterina, quand tout se passa très vite. Avant qu’il ait eu le temps d’ouvrir la bouche, la rouquine se tourna vers une jeune femme blonde (Odette), le poussa en avant semblant le confier aux mains de cette parfaite inconnue et disparut presque aussi vite. Vraisemblablement, sa nouvelle interlocutrice s’appelait Odette et elle venait d’être chargée d’un babysitting imprévu, durant lequel lui-même ne devait ni parler ni mourir. La seconde partie du plan l’arrangeait bien, il n’avait pas l’attention de trépasser maintenant. Quand à ne pas parler, cela ne lui posait pas vraiment de problèmes de se taire, même si il ne voyait pas très bien pourquoi c’était si important. Il ne voulait pas non plus passer pour un grand malpoli donc il échangea un regard avec Odette et la salua d’un hésitant « … Bonjour ? ».

Il se retourna ensuite pour chercher sa femme des yeux, tentant désespérément d’apercevoir sa chevelure flamboyante dans la foule. Ce qu’il vit lui tira quelques jurons et un air plutôt ahuri sur le visage. Ekaterina était à côté d’un visage ensanglanté qu’il connaissait bien. Skander n’avait pas vraiment l’air au top de sa forme. « Nom d’une véracrasse, qu’est-ce que c’est que ce bordel ?! » Il jeta un coup d’œil à Odette, se demandant si elle pouvait lui apporter un début d’explication. Tristan n’était pas vraiment du genre à jurer, il avait plutôt l’habitude parler de manière posée, mais pour le coup, de nouveaux noms d’oiseaux lui échappèrent en cascade.
Parchemin envoyé Dim 24 Juil - 1:16

- I am Allegiant, and I like it. -
Je suis : Dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 20/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 448 hiboux. J’incarne : Torrance Coombs , et l’avatar que je porte a été créé par : © Class Whore . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.L. - P.L. - L.G. - Z.S. Je parle en : #663333



Je suis âgé de : trente cinq ans (02.01.56) , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Ambassadeur du Royaume-Uni Magique et Lieutenant des Mangemorts nouvellement nommé J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié à Adelina Meadowes. Cette femme qu'il a aimé et qu'il aime simplement de toute son âme. Brèvement fiancé à Artemisia Black lors de la disparition de Lynn. Champ Libre :
Père d'Isolde Meadowes, veuf éploré de Lynn Meadowes et Tristan Meadowes (Femme et Fils)


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Le ministre était mort après avoir touché l’enfant. Une quinte de toux sanglante que Desmond aurait voulue évitée sur ce fils bâtard en face de lui. Mais il n’en fait rien, il attend de voir la suite. Et les émeutes, tout ce qui s’y rapporte voila ce qu’il gagne finalement. Un faible sourire sur l’affolement qui prenait la femme Peakes dans les yeux. Il remarqua enfin que l’enfant avec son regard. Ce même bleu caractéristique. Il frisonne en restant près d’Artemisia qui semble plus en proie à l’humanité en se penchant vers le cadavre de Lestrange quand on annonce la phrase. Il est mort. Évidemment qu’il était mort, après du sang et des convulsions, il ne pouvait s’agir que de poison. Finalement, elle lâche une phrase qui n’aide pas le mangemort à bouger un poil plus que l’autre. Pourtant, il n’est pas contre le fait de torturer le mari, mais l’enfant devrait rester sauf. Mais désormais, il est certain qu’une personne qui connaissait le Meadowes comprendrait qu’il n’était pas de sang Peakes. « On commence comment ? »  Il ne voulait pas commencer, haussant les épaules, Quintus les rejoint. Le futur beau-frère, le fiancé. Il ne manquait plus grand monde pour que le cercle de la famille soit complet. . « Par ces deux-là, je parie qu’ils souhaitent se mettre à l’abri. » Il a un petit rictus. « Évidemment. Il semblerait. » Il ne pouvait qu’approuver, mais il était trop loin pour saisir une fiole. « Ton sbire, Nott, pourrait se rendre utile et apporter des fioles de sérum. » Puis une bagarre s’amorce. D’un geste complètement désintéressé, il sort sa baguette de sa poche, la tenant en bout de bras, alors que le Nott allait parler de nouveau. « Je… Skander ! »  Il écarquille les yeux le Meadowes. Le leader de l’Ordre était donc ici. Un regard en direction du couple Peakes pour leur spécifier que ce n’était que le début, alors que Desmond suit Quintus à la poursuite du premier recherché de l’Angleterre magique. Un sourire mesquin empoigne son visage quand il voit le sort fonctionner.

« Joli sort. » Ajoute Desmond sur une pointe de bonne humeur déconcertante alors qu’il enjambe le corps du ministre. Sous quelques injures de certains de ses fidèles. Baguette au poing, il ne veut pas vraiment lancer de sort sachant pertinemment qu’il n’est pas des plus doués. Il se rapproche plus que possible près du groupe de phénix ou bien de ceux qui semblent en être. La femme rousse (Ekaterina) l’intrigue plus qu’autre chose. Il sourit. Baguette au poing, la visant. « Endoloris. »
L'endoloris est-il un échec à cause de la nullité de Desmond ?
oui, bah, tant pis on va faire autrement les gars, parce qui faudra bien les attraper.
non, la polio n'est pas vaincu, mais Ekaterina est touchée, la douleur la prenant le temps du sort.
( compte un bon 30 sec copine )



Adelina and Desmond ⊹ i need time to win back your love again. but i don't want love again. also for you, i can to try and he will rise my love and my hope into the future, i just need time to love you (by anaëlle)


Parchemin envoyé Dim 24 Juil - 1:16

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Desmond Meadowes' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 24 Juil - 18:43

Invité
- Invité -
avatar
 
Theo expulse l'air par ses narines avec un petit rire en entendant la réaction de sa femme à propos des élections. Evidemment, elle réagit de cette manière. Les Black et les Lestrange ne sont pas vraiment amis après tout. Mais le médicomage ne peut s'empêcher que quelque chose peu claire se cache derrière cette intention que beaucoup pourrait qualifier de louable.
Alors qu’ils se donnent un peu de courage pour avancer dans la foule, Theo regarde le Ministre faire de même, saluer tout le monde, avec un sourire hypocrite que tout politicien se doit de porter. Il a l’impression de ne plus connaître grand monde dans cette foule dense. Une part de lui espère tomber rapidement sur une tête connue. N’importe qui, même sa propre mère. Pour ressentir un semblant d’appartenance à cette société sorcière qui, pourtant, ne lui convient pas forcément.
D’un coup, du coin de l’œil, Theo voit le Lestrange s’effondrer. Et tout s’enchaîne. On l’annonce mort - par du poison cela ne fait aucun doute pour le médicomage- ainsi que la formation de groupes pour faire boire à tous du Veritaserum. La situation devient grave et le visage de Theo se fige. Son mariage avec une Black ou son Occlumensie ne vont pas le sauver cette fois. Il déglutit alors qu’on les somme de rejoindre le groupe où se trouve, entre autres, Desmond et Artemisia. Ironique vous avez dit ? Pile la personne qu’Astra ne veut pas voir. Et encore moins Theo désormais. « Je ne peux pas boire ce Veritaserum. Et toi non plus, encore moins enceinte », souffla-t-il doucement à l’intention de l’ancienne Black. Pourtant sur le papier, Theo n’a rien à se reprocher : il ne fait pas partie de l’Ordre et n’a en aucun cas planifié cette attaque. Mais si les Mangemorts lui posent des questions sur son allégeance, alors la donne change drastiquement. Car il n’est plus pro-gouvernement depuis longtemps. Et cela l’arrangerait grandement que ses petits secrets ne soient pas dévoilés sur la place publique.
Seulement il continue de s’approcher vers le petit groupe, qui se demande comment procéder. Jusqu’au moment où l’un deux (Quintus) crie le nom de l’indésirable no1 : Skander Lupin. Desmond le suit alors que Theo tourne la tête dans leur direction et aperçoit une tête bien trop familière. « Odette… » Le médicomage est abasourdi, en reconnaissant le visage de la Moody, au loin. Elle est donc belle et bien vivante. Les rumeurs qu’il a entendues sont donc fondées… La colère se fait sentir avant de retomber aussi sec. La situation dégénère et Astra ne peut décemment pas rester là. Encore moins avec sa sœur qu’elle ne veut pas voir le moins du monde, pour il ne sait quelle raison. Theo sort tout de même sa baguette. Dans une situation pareille un médicomage n’est jamais de trop. Et la tentation de briser les fioles de Veritaserum est bien trop tentante. Mais il ne peut pas. Pas maintenant. Ce serait bien trop voyant. Alors il se tourne vers Astra, rentrant dans un état de panique comme lors de l’annonce de sa grossesse – ou presque. « Sors ta baguette, ça va aller. Je te jure que ça va aller ». Décidément, ils ont choisi le bon jour pour faire leur « retour ».
Parchemin envoyé Dim 24 Juil - 22:42

- I am Odedient, what else ? -
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 17/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1007 hiboux. J’incarne : Felicity - Perfect - Jones , et l’avatar que je porte a été créé par : un créatueur de Bazzart que je remercie. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Skander Lupin, Gideon Peverell & Avia Spudmore Je parle en : #663366



Je suis âgé de : 29 années fanées, autant d'années à se fourvoyer au nom d'une famille qui n'a fait que se servir de moi. Je n'ai jamais été aussi vivante que ces dernières semaines, libérée délivrée. , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : une ancienne mère maquerelle, mais maintenant je travaille comme potionniste "Aux Fleurs de Luz". J’ai juré allégeance : à personne, je suis complètement perdu(e) et je ne sais pas sur quel pied danser, ni à quels saints me vouer. Côté cœur, : veuve depuis d'une année, et je ne regrette pas sa mort. Les rumeurs vont de bon train à mon sujet, mais je reste libre et l'amour de ma vie est une petite fille aux grands yeux verts. Champ Libre :





Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Un Lestrange de moins – la Black en elle ne pouvait que s’en rejouir. Cette famille et la sienne avaient sorti les armes depuis trop d’années pour ne pas réjouir de voir leur nombre baissé. Deux de moins en quelques mois, c’était presque inespéré. Si tout le monde voulait accuser l’Ordre, c’était un choix, pour Astra, les Lestrange avaient bon nombre d’ennemis à commencer par les Black – mais elle n’était au courant de rien. Comme toujours si c’était le cas. Et d’ailleurs elle préférait l’ignorance. La seule fois où elle avait su, elle s’en mordait les doigts. Jamais elle n’aurait voulu savoir pour Rhéa, cela la rongeait chaque jour. Quand on annonça des interrogatoires au Veritaserum, son sang se glaça. C’était hors de question, elle avait des choses à cacher, et c’était dangereux, tant pour elle que pour le bébé.  « Je ne peux pas boire ce Veritaserum. Et toi non plus, encore moins enceinte » La future mère le fixa alors. Qu’avait-il à se reprocher ? Soudainement elle avait peur pour lui, qu’avait-il pu faire de si répréhensible pour qu’il craigne d’être interrogé ? Il n’était quand même pas de ces Phénix – par Merlin, faites que non songea-t-elle tremblante d’inquiétude. « Qu’est-ce que tu… » Commence-t-elle alors.  Elle s’interrompt, préférant ne pas savoir. Savoir c’est prendre le risque d’être en danger. Mais il a raison, c’était hors de question de boire du véritaserum.

Le nom de l’ennemi numéro un, ancien employé des Black retenti alors dans la foule. Ce type était-il assez cinglé pour venir dans un endroit sous haute surveillance pour ses opinions, et ses idées ? L’Ordre était alors plus brave qu’elle ne l’aurait pensé. Les deux époux se dirigent alors vers sa sœur, elle n’a pas envie de la voir mais elle est mangemorte, cela peut aider. Quand soudain Theo prononce un nom,  « Odette… » Astra sursaute quand elle voit son époux sortir sa baguette. Il est fou, les mangemorts pourraient mal le prendre. Astra le fixe, elle est terrifiée car elle n’est pas une sorcière de terrain, elle n’est pas douée en duel, elle voulait juste passer un bon moment en sa compagnie, par risquer sa  vie. Ni celle de cet enfant de leur enfant.  « Sors ta baguette, ça va aller. Je te jure que ça va aller » Elle hoche négativement la tête. Elle est incapable de sortir sa baguette, elle attrape sa main à la place. Si lui à sa baguette, cela sera bien plus utile. Elle ne se sent pas capable de jeter le moindre sort, car elle se sent faible, elle le sait. Son autre main libre se glisse sur son ventre, comme pour s’assurer que tout va pour le mieux. « Je n’arriverais pas à jeter le moindre sort je … » J’en suis incapable dans mon état. Elle tremble la Black, comme une feuille.

Bien qu’ils soient proches d’Artemisia, la foule s’agite alors que les sorts fusent un peu plus loin, que se passe-t-il ?
Oui, La bataille qui se joue quelque mètres plus loin a entrainé un mouvement de foule dont est victime Astra qui se retrouver bousculée par terre, sur le pavé. Ses mains alors en sang, elle se retrouve sur le flanc, alors que des sorciers sont prêts à la piétiner.
Non, Cette fois-ci c’est Theodore qui est victime du mouvement de foule Astra est incapable de le retenir, et finit par lui lâcher la main.

Elle lâche sa main sans le vouloir, « THEO ! » Elle fait un pas en arrière manquant d’être destabilisé par la foule. Elle a besoin de lui, elle cherche alors sa baguette à la hâte dans son sac à main, faisant tomber la moitié de ce qu’il contient sur le pavé, tremblante. Elle le cherche des yeux, et quand elle le voit enfin, elle se précipite vers lui, pointant sa baguette d’une main tremblante vers une sorcière qui manque de piétiné Theodore. Elle jette alors un « Expluso ! » Pour protèger son époux. Pour les siens, elle était capable de plus qu’elle n’était capable d’imaginer. Elle se précipite alors vers lui, au diable la foule, elle doit l’aider à se lever.





Parchemin envoyé Dim 24 Juil - 22:42

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Astraea Potter-Black' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mar 26 Juil - 3:07

Invité
- Invité -
avatar
 
« En voilà un bien beau bébé ! » Asphodel n’était plus que l’ombre d’elle-même, peu importait ce qui se passait autour d’elle. Artemisia qui esssayait d’attirer son attention, auquel elle aurait sans doute remercié, sourié assez rapidement, elle se contenta de fixer, sans arrêt, Desmond. L’homme qui avait brisé son existence, qui avait usé de sa confiance pour l’agresser de la pire des façons. Elle avait cru qu’il était son ami, il avait été longtemps son amant et même son collègue, alors elle n’avait jamais compris pourquoi il avait changé du tout au tout. Marquée, elle se retrouvait devant son pire cauchemar, son enfant dans les bras. Celui qui avait ces prunelles aussi bleues, ce nez fin. Finlay avait une prédominance de traits de sa mère, par ses cheveux d’un blond vénitien, ainsi que son sourire, mais on ne pouvait pas lui enlever les parcelles qui venaient de son paternel. Elles étaient évidentes pour ceux qui savaient, mais pouvaient également être associés aux prunelles azur d’Erlhing lorsqu’on le leur demandait. Prise sur le fait, la sorcière se rapprochait de son mari pour qu’il la protège. Elle ne se rendit même pas compte qu’on cria la mort du ministre, seulement lorsque les gens commencèrent à courir et crier près d’eux. Pris au piège, certains voulaient s’évader pour ne pas être sous le joug des mangemorts. Enfin, elle réussit à lâcher Desmond des yeux pour observer la Black. « Débarbouillez-vous un peu, histoire de ne pas avoir l’impression d’interroger des écorchés. » Elle fronce des sourcils, l’«écorchée». Peut-elle avoir la liberté d’avoir l’air apeurée si elle le souhaitait? Elle pouvait mettre la faute sur la panique actuelle, sans avoir l’air d’être aux pieds du Mangemort. Odette[color=#66858D]« On commence comment ? « Par ces deux-là, je parie qu’ils souhaitent se mettre à l’abri. » Elle remarque un autre homme qu’elle reconnait aussitôt comme le patriarche des Nott. Elle hoche la tête une fois en guise de remerciement, qu’ils puissent les laisser partir le plus vite possible serait le mieux. Qu’on ne l’oblige pas à rester plus de cinq minutes en compagnie de Desmond, par Merlin! « Évidemment. Il semblerait. » Sa voix qui la fait frissonner, comme un serpent. « Ton sbire, Nott, pourrait se rendre utile et apporter des fioles de sérum. » Véritaserum. Aussitôt, la mauvaise cloche sonne dans son cerveau de mère protectrice. NON! Qu’elle se crie dans sa tête, elle plonge aussitôt ses yeux dans ceux d’Erlhing comme pour lui signifier sa pire crainte. Elle n’a cependant pas le temps d’ouvrir la bouche que Quintus Nott crie, trouvant le leader de l’Ordre. Il s’élance, jetant un sort de Bombe un peu plus loin, en plein dans la foule. Parfait! Soulagée, elle serre son mari dans ses bras et approche sa bouche tout près de son oreille. « Il ne faut en aucun cas qu’on me donne du Véritaserum, pour Finlay… » Qu’elle murmure enfin, en se détachant de lui. La bataille commence, il faut au moins qu’ils tentent de se mettre à l’abri. Tant que cet abri ne pourrait pas servir à Desmond et à la découverte de son propre enfant!
Parchemin envoyé Mar 26 Juil - 17:51

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1886 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Il n’était pas stupide, il savait exactement ce qu’il avait à faire et dans la situation actuelle il fallait préserver au maximum leur chance et leurs diverses infiltration, à commencer par Ekaterina, son amie de longue date, une vieille connaissance, cette personne sur qui il pouvait compter et vice versa. S’il était l’âme guerrière de l’Ordre, elle en était sans nul doute possible la raison et la sagesse, celle qui pouvait tempérer ses propos lors des réunions.  Alors qu’il se débattait dans la mêlé qu’il avait créée, ce mouvement foule inespéré, il comptait bien de fondre dans la masse et ne pas s’en échapper afin de ne pas en être vu. Bien sûr que c’était risqué, lui plus que quiconque était conscient et capable d’en accepter les tenants et les aboutissants ; Si par le passé il s’était battu parce qu’il n’avait rien à perdre, aujourd’hui il se battait parce que justement il avait quelque chose à perdre. La main de son amie Ekaterina l’attrapa alors pour l’extraire de la foule, «  Tu es complètement fou ma parole ! »  Oui Maman, fut-il tenté de répondre par défis de l’opposition, par esprit de taquinerie. Il l’aurait fait un autre jour, mais pas celui-ci.  « Viens, tirons-nous, s’ils t’attrapent, c’est Azkaban !  » S’ils la voyaient avec lui, c’était peut-être encore pire. « Si on reste là, on finira tous les deux à Azkaban, putain d'idée. » Il était à la fois énervée qu’elle soit venu le rejoindre, s’ils échouaient alors ils en auraient deux pour le prix d’un, et aussi braves puissent-ils être, sous véritaserum leurs informations seraient précieuses.

C’est hélas la seule chose qu’il a le temps d’ajouter qu’un bombarda maxima explose non loin d’eux ; cette fois-ci il craint qu’ils ne soient repéré, enfin surtout lui. Mais pour Ekaterina ce n’est qu’une question de temps. Mais si Ekat est à côté de lui, où est Odette ? Il manque de trébucher avec le sort car la foule est alors encore plus agité, il ne lâche pas le bras d’Ekat, mais quand celle-ci est alors touché par un doloris, il ne peut rien faire, et la lâche cherchant du regard le coupable, et veut le faire cesser. Dans la foule il aperçoit Quintus mais ce n’est pas lui, c’est l’homme à côté de lui, Desmond qui en est l’auteur. Skander lève alors sa baguette, « CONFRINGO » Hurle-t-il, visant les pieds de Desmond.

Quel est l'effet du sort ?
Oui, Il fonctionne à merveille et les pavés sous les pieds du mangemort Desmond et de son voisin Quintus explosent, et les déstabilisent (voyez par vous-même s’ils chutent ou son juste déséquilibrés), rompant ainsi le sortilège de doloris qu’il lance à Ekaterina, et provoquant un nuage de poussière par l’explosion laissant du temps aux deux Leaders.
non, Le sortilège est dévié par un autre sort, et il va frapper un peu plus loin, non loin d’Artemisia. Le sort de doloris donc dur assez longtemps pour réellement faire souffrir Ekaterina.

EDIT POST-DES Le sort est alors rompu, Skander garde sa baguette en main et se penche vivement pour soutenir Ekaterina, c’était sans nul doute son premier doloris, lui en avait vu bien de pire. La douleur d’un doloris étant intense et insupportable, comme pouvait l’être la douleur de la lune. « Allez on y va. » Murmure-t-elle en passant son bras sous ses épaules, il ne peut pas la porter, car de son autre main, il tient toujours sa  baguette. Il se tient prêt à riposter en cas de besoin, et il presse le pas, suppliant mentalement qu’elle tienne le coup. Il ne veut pas la perdre, ni elle, ni personne : personne ne meurt ce soir. Il court avec sa co-leader sous le bras, vers une tignasse blonde qu’est Odette, il est certain d’apercevoir Aries, mais il ne connait pas l’autre homme, le brun. Pourtant s’il lui faisait face, il l’aurait reconnu s’était certain. Il fut soulagé de les voir en un seul morceau. Ils devaient fuir, vers les quais, car dans la foule, trop d’innocent pouvaient être en danger, et ici, ils avaient aucune chance de transplaner.



Parchemin envoyé Mar 26 Juil - 17:51

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Skander Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mar 26 Juil - 22:01

Invité
- Invité -
avatar
 


Le solstice d'été - groupe 4

Il se hausse sur la pointe des pieds, se démenant pour apercevoir sa femme au-dessus de la foule. Ce n’est plus une foule, c’est une marée humaine qui panique et qui s’agite. Par intermittence, il les aperçoit, elle, Ekaterina, sa tignasse rousse, lui, Skander, sa gueule ensanglantée. Il se demandait vaguement ce qu’ils faisaient ensemble, un peu surpris de la voir à ses côtés. Il lui avait demandé si elle avait gardé contact avec lui quelques semaines plus tôt et elle avait répondu par la négative. Vu les émeutes que Skander provoquait vraisemblablement sur son passage, Tristan se dit qu’elle avait sans doute ces raisons pour répondre non.

Sa réflexion s’arrête là. Il sent son sang quittait son visage et il pâlit brusquement en voyant le sort qui s’abat sur la rousse. Le sortilège Doloris. Son estomac se retourne en entendant sa prononciation. Il y a déjà eu affaire, il connait cette douleur qui sort de nulle part et que l’on ne peut pas chasser. Elle rend fou, elle attise la colère et le désir de vengeance. Il ne souhaiterait pour rien au monde y être confronté de nouveau. Il ne souhaitait pour rien au monde qu’elle y soit confrontée un jour. Il se fait la réflexion que peut-être l’a-t-elle déjà affronté sans qu’il ne le sache, 8 ans de sa vie lui ont échappé, 8 ans dont il ne connait que les grandes lignes. Enfin, pas toutes les grandes lignes, à l’évidence, il perçoit qu’il lui manque des pièces importantes du puzzle pour faire sens à tout ce qui prend place autour de lui actuellement.

Le sortilège prend fin, il n’arrive pas à voir correctement pourquoi ni comment, il comprend juste que c’est grâce à Skander. Ils les voient se rapprocher et son cœur s’accélère. Il n’a pas revu Skander depuis plus de 8 ans. Il n’a aucune idée de comment il a évolué durant ce long laps de temps, mais il doute que le vieil ami qu’il connaissait voit d’un œil gracieux et indulgent une désertion comme la sienne. Lui-même aurait pensé cela inimaginable dix ans plus tôt. Un coup d’œil à Ekaterina lui fait oublier toutes ces considérations. Le sortilège n’a peut-être pas duré très longtemps, mais cela ne l’a pas empêché pas d’être douloureux. Il les rejoint en hâte et épaule la jeune femme, glissant son bras autour de sa taille et son épaule sous son bras pour la soutenir, à l’opposé de Skander. Il n’accorde aucun regard à son vieil ami, la seule chose qu’il lui passe par la tête est de s’assurer qu’elle tient le coup. Qu’il le reconnaisse ou non lui semble bien peu important à côté. Il a envie de lui demander si elle va bien, mais la question lui semble tellement ridicule qu’il se contente de lui murmurer un discret « Kat, tiens le coup, ça va aller. ». Il se dit qu’il fait sortir d’ici, mais il n’a aucune idée de comment, il ne sait pas quels sont les enjeux, il ne peut que faire des erreurs en jouant solo, alors il espère que les compagnons d’Ekaterina sont plus inspirés que lui.

Parchemin envoyé Mer 27 Juil - 2:20

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : Dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 18/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1388 hiboux. J’incarne : Sarah -badass- Gadon , et l’avatar que je porte a été créé par : © Lexie d'amour (avatar) EXCEPTION (signa) Tumblr (gifs) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : D.M. - P.L - L.G. - Z.S. - I.E. Je parle en : #996666



Je suis âgé de : vingt-neuf ans, approchant doucement de la trentaine, cela lui fait peur de vieillir. (20.01.62) , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : J'ai choisi d'élever mes enfants avant de reprendre une activité. Mère au foyer, je ne cache en rien mes compétences en médicomagie et en psychomagie pour les mettre au service de l'Ordre du Phénix dont je suis une membre active. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Jeune mariée et éperdument éprise de son mari, je me suis unie à Skander Lupin, l'homme de ma vie après mes trois fils, le 8 juin 1991 lors d'une petite cérémonie en Cornouailles. Champ Libre :
Il le sait, il le sent. Il murmure à mi-voix, juste pour elle, mais aussi pour lui, « Je n’irais nulle part. » Et toi non plus, où que tu ailles, je te trouverais, je te protégerais, je n'échouerais plus, plus jamais. Je te le promets. Il se sentait obligé de le lui rappeler, cette promesse...

« Jamais sans toi. » Répond-elle. Non, elle n’irait jamais nulle part sans lui, plus jamais sans lui. Alors, elle délaisse son front pour un baiser léger sur ses lèvres, chaste, pieux, mais bien plus vrai, les émotions à vif et les sentiments à nu. Elle ne voudrait jamais le perdre. (skandette)


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
« Odette, occupe-toi de lui, fais le sortir d’ici, il ne doit pas parler et certainement pas mourir. » Elle n'a besoin que d'un signe de tête pour accepter la demande de la seconde Leader. Odette se doute malgré le peu d'informations qu'il s'agit de quelqu'un de très important pour la Grimstone et il fallait y faire attention. Pourtant, il reste résolument poli Tristan lui adressant une salutation, elle réprime un sourire amusé, vraiment, il était perdu le pauvre petit. Jusqu'au premier sort des Mangemorts qui semblaient s'attrouper près du lieu de la bagarre commencée par Skander. « Nom d’une véracrasse, qu’est-ce que c’est que ce bordel ?! » Elle garde sa prise sur son bras ajoutant à son adresse, un simple murmure dans le chaos. C'est trop dangereux. Il fallait sans doute les aider, mais il fallait avant tout s'en sortir vivant. « On doit les aider. » Si au début, Odette voulait retourner vers Aries discrètement, c'était sans compter Desmond qui s'approche, avec l'autre mangemort, pour un doloris en direction de la rouquine. Pourtant, un vif mouvement de foule s'engage vers les deux compagnons des leaders, elle grimace Odette, alors qu'elle croise le regard de Theodore. Il fallait se sortir d'ici et rapidement. Avant que tout le monde ne la reconnaisse. Avant que l'une des personnes qu'ils venaient sauver soit morte. Car Ekaterina n'était pas des plus en point de vitalité. Elle était si blême à cause du sortilège, que Tristan se défait de son emprise, aidant tant bien que mal Skander à avancer. Baguette au poing, elle avance de quelques pas couvrant leurs arrières des sortilèges. « Protego ! »

Le protego fait-il gagner du temps à Skander, Tristan et Ekat ?
Oui Le sort renvoi les autres sortilèges vers les mangemorts, ce qui a le don de faire s'écrouler une pancarte publicitaire accrochée au mur juste au dessus d'Erlhing et Asphodel, les mettant en danger.
Non Le sort laisse passer quelque sort et la Moody est touchée à l'abdomen, où du sang tâche sa chemise, la laissant vulnérable et à genoux alors que le groupe avance des sorts qui leur pleuvent presque dessus.

EDIT POST DES
Alors que le groupe gagne du temps vers la Tamise, elle reste complètement hors d'elle Odette. Voyant les sorts retourner à l'envoyeur, elle remarque enfin Erlhing et Asphodel sous la pancarte qui manque de s'écouler sur eux. Elle ne respire pas, se servant juste de ses pieds, un sort lui ouvrant l'épaule, alors qu'elle n'a de cesse que de tenter d'arriver jusqu'au couple et leur enfant. « ERLHING ! ATTENTION ! » Hurle-t-elle se rendant compte qu'elle a plus que complètement lâcher son groupe pour se retrouver au milieu de la foule, s'accrochant au bras d'Asphodel, la tirant le plus loin possible du danger pour épargner son fils, en espérant que son mari soit en sécurité désormais. « Tu vas bien ? Dis-moi que tu vas bien ! » Demande-t-elle.



God, forgive me if I have sinned
but all these actions, I did for them.
They are my family, my heart and my blood



Parchemin envoyé Mer 27 Juil - 2:20

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Odette S. Moody' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 6 Aoû - 12:05

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 584
avatar
 
Le solstice d'été
- GROUPE 4 -

LAMBETH, 21 JUIN 1990
C'est la panique, les sorts fusent de partout, tout explose, des gens se font torturer. Dans cette partie du marché, ça hurle de terreur plus que ça ne discute ou se fait interroger.

Alors qu'Artemisia dé-bouchonne une fiole de veritaserum pour faire boire Erlhing, tout en surveillant les deux Potter, Astraea et Theodore, qui sont à proximité. Odette et Asphodèle sont ramenés manu militari auprès d'Artemisia et des fioles par d'autres mangemorts. Les deux femmes avalent également un peu de ce liquide révélateur.

De leur côté, Quintus et Desmond partent en chasse des fuyards, à savoir Skander, Ekaterina, Tristan et Aries. Ils ne sont pas du tout déterminés à les laisser s'enfuir. À force de sortilèges, ils arrivent leur barrer la route. Mais pour combien de temps ?

NOTE

+ Dé 1 : À quelles questions doit répondre Erlhing ?
Oui, Faites-vous partie de l'Ordre du Phénix ? Connaissez-vous des membres de l'Ordre du Phénix ?
Non, Que craignez-vous que l'on découvre ? Vos pensées et actes sont-ils anti-mangemort ?

+ Dé 2 :  À quelles questions doit répondre Asphodèle ?
Oui, Faites-vous partie de l'Ordre du Phénix ? Connaissez-vous des membres de l'Ordre du Phénix ?
Non, Que craignez-vous que l'on découvre ? Vos pensées et actes sont-ils anti-mangemort ?

+ Dé 3 :  À quelles questions doit répondre Odette ?
Oui, Faites-vous partie de l'Ordre du Phénix ? Connaissez-vous des membres de l'Ordre du Phénix ?
Non, Que craignez-vous que l'on découvre ? Vos pensées et actes sont-ils anti-mangemort ?

+ Dé 4 :  Comment se passe l'attaque des mangemorts et des fuyards ?
Oui & Oui, Tous les quatre sont arrêtés, bloqués par un sortilège d'immobilisation. Ils sont ramenés vers les fioles et le sortilège prend fin. Mais les baguettes sont confisquées.
Oui & Non, Skander, Aries, Ekaterina et Tristan sont bien blessés par des projections de briques. Ils peuvent cependant toujours se battre.

Non & Oui, Quintus et Desmond se prennent un sortilège qui les ralentit très fortement.
Non & Non, La troupe est arrêtée par la chute d'un pan de mur, sans qu'il n'y ait de victimes.

+ Vous pouvez faire des rp aux alentours de 500 mots ; essayez de rester court dans vos réponses pour faciliter le rp. Il va y avoir une intervention de pnj pour venir rythmer l’intrigue, car comme vous vous en doutez, rien ne va rester ainsi très longtemps.
+ N'hésitez pas à reposter plusieurs fois, tant que vous respectez le tour de la personne que vous avez attaqué.
Puisse le sort et les dés vous être favorable !
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 6 Aoû - 12:05

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Why do we fall ?' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


--------------------------------

#3 'Destinée' :


--------------------------------

#4 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 15 Aoû - 0:23

Invité
- Invité -
avatar
 

Theo sait qu’il doit se taire rien qu’au regard qu’Astra lui lance. Sa réaction ne se fait pas attendre et son début de question également. Et pourtant, il veut la rassurer. Lui dire qu’il n’est au courant de rien, bien loin de faire partie de l’Ordre du Phénix. Que cela ne concerne que la politique. Ce sujet qu’il exècre, préférant qu’on le laisse tranquille, à soigner les gens. A penser dans son coin que les idéologies Mangemort ne sont que de sombres conneries. Mais tout s’enchaîne bien trop rapidement pour ajouter quoi que ce soit. Lupin est dans la ligne de mire des Mangemorts et il croise le regard de cette amie qu’il pense morte depuis bien longtemps, et qui tourne la tête. La situation dégénère bien trop rapidement et son réflexe est de sortir sa baguette, en sommant sa femme de faire de même. Il n’a pas le temps de laisser la colère de cette fausse mort prendre le dessus de ses émotions, pas maintenant. Seulement la détresse qu’il voit chez Astra n’arrive pas à le laisser de marbre, et il sert sa main pour essayer de la calmer, la faire arrêter de trembler. Elle comme lui ne sont pas des sorciers de terrain, et le médicomage le sait. Seulement, les situations de stress ne lui sont pas inconnues, pas comme chez la Black. Pas de la même manière en tout cas. Alors il se rapproche, sans lâcher sa main – ni sa baguette de l’autre. Il veut lui dire qu’elle n’a juste qu’à se protéger, plutôt que de lancer des sorts, mais n’en a pas le temps. Un énorme mouvement de foule les fait se séparer de manière violente. Theodore se fait emporter et se retrouve rapidement à terre, à chercher sa baguette au sol, tombée non loin de lui. Il évite les gens comme il peut, en essayant tant bien que mal de se relever. Il voit sa baguette et a tout juste le temps de la récupérer quand un Expulso provient de derrière lui, touchant un sorcier sur le point de lui tomber dessus. Le médicomage se relève alors et adresse un sourire à sa « sauveuse » qui n’a pas l’air aussi enjoué que lui, avant de lui reprendre la main. « Tu vois que tu es capable de lancer un sort. Mais blague à part, il ne faut vraiment pas qu’on reste là. » Ses priorités reviennent rapidement en mémoire alors qu’Astra est à nouveau à ses côtés : faire en sorte qu’elle et le bébé n’aient rien et qu’aucun d’eux ne boit de Véritaserum. Seulement Theodore sait que le regard d’Artemisia veille, tout comme il sait que les interrogations ont commencé. C’est alors que le sorcier de tout à l’heure, plus qu’énervé, revient à la charge avec un Expulso. Theo s’interpose immédiatement sans réfléchir.

Que se passe-t-il ?
Oui : Theo réussit à lancer un Protego à temps
Non : Theo est touché et est envoyé valser

Si Non au premier dé, où atterrit Theo ?
Oui : non loin des fioles de Veritaserum et réussit même à en briser certaines
Non : un peu plus loin dans la foule
.

« PROTEGO ! » Le sort fuse et Theo réussit à les protéger tous les deux - ou du moins trois - de l'Expulso du sorcier. Si une part de lui est désormais remontée à bloc pour faire mordre la poussière à quiconque essayait de leur faire du mal, l'autre part rêve secrètement à se faire envoyer valser en plein sur les fioles de Veritaserum restantes. Qu'on lui donne une bonne excuse pour détruire ses fioles, en somme, car il ne peut décemment pas le faire lui-même. Encore moins avec les yeux de sa belle-soeur un peu trop fixés sur lui.
Parchemin envoyé Lun 15 Aoû - 0:23

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 946
avatar
 
Le membre 'Theodore Potter' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé

Contenu sponsorisé
- -
 
 
INTRIGUE - GROUPE 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Intrigue | Groupe 4 ~ Casse dans les boutiques de la Cour
» PATINOIRE (intrigue, groupe 3.)
» CHIENS DE TRAÎNEAU (intrigue, groupe 2.)
» Intrigue | Groupe 6 ~ Chasse à l'homme au niveau -5
» Intrigue | Groupe 3 ~ Massacre à l'hôpital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers-
Sauter vers: