Partagez | 
 
-LE SOLSTICE D'ÉTÉ - Neutres & Infiltrés & Mangemorts-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le profil de l'utilisateur


I am Odedient, what else ?
avatar
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 17/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 986 hiboux. J’incarne : Felicity - Perfect - Jones , et l’avatar que je porte a été créé par : un créatueur de Bazzart que je remercie. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Skander Lupin, Gideon Peverell & Avia Spudmore Je parle en : #663366



Je suis âgé de : 29 années fanées, autant d'années à se fourvoyer au nom d'une famille qui n'a fait que se servir de moi. Je n'ai jamais été aussi vivante que ces dernières semaines, libérée délivrée. , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : une ancienne mère maquerelle, mais maintenant je travaille comme potionniste "Aux Fleurs de Luz". J’ai juré allégeance : à personne, je suis complètement perdu(e) et je ne sais pas sur quel pied danser, ni à quels saints me vouer. Côté cœur, : veuve depuis d'une année, et je ne regrette pas sa mort. Les rumeurs vont de bon train à mon sujet, mais je reste libre et l'amour de ma vie est une petite fille aux grands yeux verts. Champ Libre :






Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: LE SOLSTICE D'ÉTÉ - Neutres & Infiltrés & Mangemorts   Dim 17 Juil - 13:34

Astra n’était pas une fille du monde, elle détestait les mondanités, et n’avait elle-même pas pris part au bal du ministère, au grand damne de sa famille qui lui en a tenu rigueur. Mais les premières nausées et la fatigues qui les accompagnaient avaient déjà pointé le bout de leur nez sans qu’elle n’en sache rien. Tout était allé bien trop vite à son goût : Theodore, le mariage, eux, la grossesse. Elle était encore debout bien que fatiguée. Mais c’était fait – il ne restait plus qu’à avancer, aussi dignement que possible. Elle se sentait quelque fois au bord des larmes ou de tomber quand il évoquait sa défunte sœur – mais tout était la faute d’Arsen, tout était de sa faute – tout était toujours de sa faute. Depuis son enfance, son frère la manipulait pour en faire ce qu’il voulait, la malléable Astrae Black dont il parvenait à faire ce qu’il voulait. Sortir de la maison, vivre avec quelqu’un d’autre, c’est ce genre de chose qui commence à vous ouvrir les yeux sur votre propre vie.

La brune Black – désormais Potter portait une robe ample, désireuse de ne pas trop montrer ses formes, comme si elle n’était pas encore très à l’aise avec cela. Elle avait été élevée dans la bienséance, le respect des règles – étonnant pour une famille comme la sienne où l’on passe sa vie à enfreindre les lois pour le triomphe de l’unique loi qui vaille pour eux : la leur. Mais Astra était l’exception dans cette famille, un vent de douceur, de respect, et sagesse. Il fallait bien cela pour contrebalancer la fougue de sa sœur, et la noirceur d’Arsen, mais aussi l’ambition d’Erebos. Cette réunion élitiste au sein de ce marché – car ce n’était ni plus ni moins que cela, les renégats c’était ces Phénix, ils n’étaient pas convié, mais traqué et tué. Alors quand Lestrange annonça des élections, la sorcière ne pu retenir un rire narquois, que Theodore commenta alors,  « Depuis quand un Lestrange adhère-t-il à l'idée même de faire des élections ? Ou de laisser le pouvoir à quelqu'un d'autre ? » Elle le regarda, « Depuis qu’ils ont dû trouver un moyen de les trafiquer en leur faveur. » Lâche-t-elle, sèche. Elle est une Black, c’était dans ses gênes de mépriser les Lestrange.

La foule n’était pas l’une des choses favorites de la sorcière, certainement pas ces derniers temps, elle s’était félicité de ne pas se rendre au bal du ministère, heureuse de ne pas avoir assisté à ce carnage. Mais la fête du solstice elle s’y rendait depuis sa tendre enfance et appréciait cette nostalgie, sauf que cette année, tout semblait bien différent. « Prête ? » Lui demanda alors Theo, prêt à bouger, il devait en être ainsi : se mêler à la foule. Si elle pouvait elle rentrerait bien sagement chez elle, s’asseyant sur le canapé dans un pantalon large, un t-shirt trop grand, pour lire un livre. Elle était plus fatiguée qu’elle ne voulait bien l’admettre, mais elle esquissa un sourire, répondant alors : « Oui, mais je n’ai pas envie de voir Arte. » Lâcha-t-elle alors, encore pleine de rancune vis-à-vis de sa sœur, sans doute que cette émotion ne passerait peut être jamais. Mais Arte n’avait rien fait si ce n’était être le témoin d’un serment inviolable qui rendait Astra complice, et qui la mettait en danger de mort.


When everything turns to black

All the rules are changing now You're living in sin Everything around you is caving in All you're holding on to Slipping like water through your hands.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


You know nothing, muggle.
avatar
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 521

MessageSujet: Re: LE SOLSTICE D'ÉTÉ - Neutres & Infiltrés & Mangemorts   Dim 17 Juil - 20:05

Le solstice d'été
- mangemorts, membres de l'ODP infiltrés
et autres sorciers -

LAMBETH, 21 JUIN 1990

Le brouhaha de la fête ne cessait pas. Depuis l’attaque lors du bal du ministère, les sorciers se faisaient plus rares qu’auparavant lors de ces évènements publics. Qui pourrait leur reprocher d’avoir peur du lendemain ? Sans doute personne, car l’éventualité d’une attaque n’était jamais à écarter. Nul n’était dupe dans ce monde, la guerre civile faisait rage, entre les Mangemorts, soldats de l’actuel ministère et les Phénix. Des batailles dans les rues pour tenter d’extraire un infiltré, ou pour tenter de gagner un peu de terrain. La foule amassée autour des stands ne faisait que parler des élections qui se profilaient à l’horizon. Leurre ou véritable élan de démocratie ? Tous les avis étaient représentés même si les septiques cachaient leurs mots de peur d’être arrêtés pour trahison. Car sous ces faux airs de démocratie, c’est bien la population magique que le Ministère espère encore convaincre de rester de leur côté. Ils craignent une attaque de l’Ordre du Phénix, sachant très bien que s’ils le font l’attaque d'aujourd'hui passera pour une atteinte au droit de vote magique, leur faisant indéniablement perdre des points, et peut être même la guerre. Le ministre et ses associés discutent au pied de l’estrade. « Toujours aucun signe de l’Ordre ? » Demande alors le ministre, inquiet comme si son plan ne se déroulait pas exactement comme il l'avait prévu. « Aucun signe monsieur, il semblerait qu’aucune attaque ne soit finalement prévue. » Balthazar Lestrange parle dans sa barbe sans que personne ne puisse le comprendre, mais on peut lire l’énervement sur son visage. Ils avaient tout prévu : l’attaque, la bataille, et une victoire de leur idéologie. Tout avait été écrit. Nerveusement, « Allons-y.» Lâche-t-il à ses collaborateurs, portant la coupe de Champexolosif à ses lèvres, il revêtît alors son masque politique, son sourire figé, et entre dans la danse, une coupe à la main, à la rencontre de ses électeurs, car nul ne doute qu’il sera l’un des candidats. Le pouvoir est addictif.

Le ministre se perd alors dans la foule, son escouade à ses côtés, saluant avec fierté ses compatriotes sorciers. Il se dirige alors vers un groupe de sorciers composé de la jeunesse magique dans toute sa splendeur. Lachlan Rackharrow, Magnolia Lupin Priam Greyback, Oberyn Scrimgeour & Nyx Greyback sont tous regroupés autour d’un stand, quand le ministre et son équipe de protection s’approchent d’eux, les discussions se taisent alors tandis que le ministre serre la main d’Oberyn, puis celle de Magnolia qui est à ses côtés en disant ces mots, « Le monde peut être fier d'avoir une jeunesse comme vous qui ne craint pas les menaces qui pèsent sur ses droits et son avenir depuis trop longtemps. » Il continue alors de serrer les mains, un sourire de circonstance sur les lèvres car il fait face à ses futurs électeurs, mais aussi aux sorciers de demain sans se douter une seconde que parmi eux se trouve un traître.  « Je ne prends pas trop de votre temps, et que jeunesse se fasse ! » Il a cet air enjoué qui est pourtant si faux, comme si faire preuve de bons sentiments aiderait à le faire élire. Il serra les dernières mains, celles de Nyx avant de quitter le jeune groupe et de se laisser porter par la foule.

Ce stand était dans un sale état, avec un attroupement autour. Il respirait la magie noire avec ces ouvrages anciens et ternis. Ils sont tous là, ou presque, Les Rackharrow et une tête rousse, Irvin Rackharrow, Kenan Rackcharrow, Sileas Rackharrow, Alastar Rackharrow, Circée Rackharrow &  Erzsèbet Grimestone réunis autour du stand. Il s’approche alors d’Irvin et lui serre la main,   « J’espère que les affaires se portent bien Mr Rackharrow, bientôt Pré Au Lard sera un bastion libre, je vous en fait la promesse. » Il connaît ses électeurs au sang pur, car ils sont son “fond de commerce”, ce sur quoi le gouvernement tient en place depuis plus de huit années désormais.  Mais le problème était réel, Pré Au Lard était désormais en territoire Phénix, et le ministère ne pourrait pas le permettre plus longtemps. un jour le Ministère devrait aller récupérer ce qu’il estime qu’il leur revient de droit : Poudlard et Pré Au Lard. Il assure à Irvin que bientôt un coup de pied sera mis dans la fourmilière, libérant ainsi les accès à ce village enclavé. Balthazar serre alors la main des différents membres de la famille et ajoute  « C’est toujours agréable de voir une famille aussi soudée, même quand il s’agit de travailler. » Son sourire est bien sûr faux.  « Je vous prie de m’excuser pour cette interruption je ne voudrais pas empêcher quelqu’un d’acheter l’un de vos magnifiques ouvrages ! » Il se retourne alors, et se heurte alors à deux des Rackharrow, Circée & Sileas renversant un peu de sa coupe de champagne sur les deux jeunes femmes. Son sourire se perd une fraction de seconde avant qu’il ne laisse échapper un rire de convenance et leur fasse faux bond, maugréant à son garde du corps, « Foutues gamines, mon costume est tâché ! » Il époussette alors sa veste avec nervosité, tous ces élans de bons sentiments ne lui ressemblent pas, et déjà, il sait que sa femme a dû faire preuve de beaucoup de force et de courage pour affronter ces gens toutes ces années.

Il sait pourtant que le bain de foule n’est pas fini. Il a voulu reculer quand il vit une Black dans l’assistance qu’il s'apprêtait à saluer, mais en politique tous les coups sont permis. Une assemblée constituée d’Artemisia Black, Desmond Meadowes, Erlhing & Asphodel Peakes où il fit irruption en s’exclamant alors,  « En voilà un bien beau bébé !  » Ses mots sonnent faux pourtant. Il lève sa coupe de champexplosif à cette mère et son enfant, comme pour lui souhaiter bonne chance pour l’avenir. Alors qu’il tend la main à Erlhing, le ministre se fige soudainement. Son teint, sa mine - tout change. Il tousse, semble avoir quelque chose de coincé dans sa gorge. Il s’étouffe, tousse encore, et il ne peut se retenir de tousser en crachant du sang sur le couple Peakes et leur enfant. Sa coupe lui glisse alors des mains s’écrasant puis se brisant sur le pavé. Il recule alors, titube une fois avant de tomber lourdement sur le sol, convulsant. Un de ses chargés de sécurité tente de faire quelque chose mais rien n’y fait, il cesse alors doucement de convulser, laissant son corps inerte sur le sol, la bouche, le nez et les oreilles en sang. Ses yeux grands ouverts son rouges tandis que sa peau est devenue diaphane et froide. Le ministre était mort, une fois encore, cette fois-ci empoisonné, cela ne faisait aucun doute.

Des cris dans la foule, des hurlements même. Une fois encore le ministère et son chef sont sur le point de s'effondrer; Qui l’a empoisonné ? C’est une question que sa garde rapprochée et les mangemorts aimeraient bien connaître. Son garde du corps touche alors la base de son cou, et murmure à l’attention des autres, « Il est mort. » « Réquisitionnez tous les mangemorts, personne ne sortira de ce marché sans avoir été interrogé. » Le regard de celui qui est à genoux auprès du corps  pointe du doigt les Rackharrow, spécialistes de la Magie Noir. Ils sont une des nombreuses possibilités. Les Black, les ennemis, les jaloux du pouvoir, les Phénix, ou même des anarchistes, les coupables peuvent être multiples pourtant, il n’y a qu’un seul qui peut servir leur dessin : le Phénix. « C’est l’Ordre, ils doivent être derrière tout ça, il faut trouver leurs complices, ils sont parmi nous, interrogez un par un les sorciers présent ici, personne ne sort tant que nous n’aurons pas le coupable, personne, s’il faut y passer la nuit alors nous y passeront la nuit. » L’ensemble de l’équipe de protection acquiesce alors, tandis que l’un des membres de celle-ci se dirige en courant vers Dvalinn Höltmýrson, « Mr Lestrange est mort, il faut boucler la zone et interroger tout le monde, débusquer ces putains de Phénix. » Tandis que près du corps du ministre, l’un d’entre eux, responsable de la police magique s’exclame alors d’une voix forte, mais insuffisante pour couvrir le brouahah interminable. « Votre atte...» Il pousse un soupire et sort sa baguette, pour formuler un sortilège de Sonorus, « SILENCE ! » Le calme revient doucement, « Le ministre est mort, le coupable se trouve parmi nous, chacun d’entre vous est invité à garder son calme et à attendre qu’un membre de l’autorité vienne vous interroger à l’aide de Veritaserum. Si vous avez des informations sur un potentiel espion de l’Ordre du Phénix, votre courage sera récompensé !   » Tous les mangemorts sont alors appelés à prendre leur poste à mener les interrogatoires. Les stock de veritaserum n’ont jamais été aussi bas, mais qu’importe, tous les moyens étaient nécessaire pour finir par trouver le coupable de tout cela.


Ce sujet est maintenant clos, merci de consulter la réparition en groupe dans ce sujet.
Puisse le sort et les dés vous être favorable !
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -
Revenir en haut Aller en bas
 

LE SOLSTICE D'ÉTÉ - Neutres & Infiltrés & Mangemorts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» la presentation de Solstice de Nuit
» Infiltrés [4/5]
» Cérémonie en l'honneur du nouveau gardien ~ Solstice d'été ~
» Cernunnos
» Les royaumes de Borée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers-