Partagez | 
(F) JENNA COLEMAN - ARSONIST'S LULLABYE

()
Parchemin envoyé Sam 4 Juin - 23:32

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 17/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 261 hiboux. J’incarne : Benedict Cumberbatch , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Skander Lupin, Avia Spudmore, & Astra Black. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 37 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : écrivain magique, et expert en histoire de la Magie, avant la fermeture de Poudlard j'y enseignait cette fabuleuse matière. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres mais sans être mangemort parce que c'est ce qu'on attend de moi. Au final, je ne fais que suivre, sans réelles convictions. Côté cœur, : je suis un éternel célibataire, ma mort prochaine pour seule compagne. Enfin j'ai été récemment fiancée à une créature répondant au nom de Nerissa Carrow, si la mort sera ma compagne éternelle, peut être sera-t-elle une compagne comme une autre.
malle
raise your wand
 
CORDELIA PEVERELL
-je ressemble à JENNA COLEMAN -
SHOW ME A WIZARD
‹ Nom: Elle porte fièrement le nom de Peverell, fille méprisée par un père car elle était la première née d'une seconde union, il aurait espéré un fils, elle n'était qu'une fille. Cependant, elle demeure fière de son nom, et de l'héritage qu'il représente.
‹ Prénom(s): Le prénom est Cordelia, mais il peut être changé si vous le souhaitez. Généralement, elle l'apelle Elia, elle détesté "Cordy", ne vous y risquez pas, la vénéneuse jeune femme risquerait de vous en tenir rigueur.
‹ Nature du Sang:  Son sang est Pur comme elle se plait à le dire si souvent, et espéré que rien ne viendra jamais entacher son sang.
‹ Age:   La sorcière a Vingt Neuf ans.
‹ Groupe :   Elle est Allegiant et suit fièrement les mangemorts dont elle fait partie.
‹ Allégeance : Elle est Mangemorte.

I'LL WRITE YOU A TRAGEDY.

+ Fille aînée du second mariage de l’aîné des Trois Frères Peverell, elle est une fille, au grand damne de son père. Délaissé par ce dernier qui préféra ses deux filles issues de son premier mariage, elle ne put s’empêcher de développer de la haine pour son propre père, et pour ses demi-sœurs aînées. Jamais sa mère n’a pris sa défense vis-à-vis de son père, trop occupée à tenter de lui donner le fils qu’il désirait tant. Il ne lui ait jamais resté de proche que son demi-frère aîné, Archibald. Une année, ce n’était rien. Indépendante, elle est partagée entre aimé sa famille malgré tout et la détester de tout son être. C’est l’attachement de son frère pour celle-ci qui contribue à la faire rester à sa place. Parce qu’il a besoin d’elle, et qu’elle a besoin de lui.

+ Elle possède une relation conflictuelle avec ses deux parents. Elle a été ignorée toute sa vie par son père, et sa mère ne l’a jamais vu que comme un moyen d’obtenir quelque chose. Un moyen de faire un beau mariage, un moyen de réussir un mauvais coup. Si Cordelia a choisi de travailler dans les potions c’était bien parce que sa mère lui en indiqua la voie. D’abord elle crut à sa bonne volonté, puis, elle a rapidement réalisé qu’elle y trouverait son compte. Sa mère lui demande régulièrement des potions, mais une fois, ce fut pire : elle lui demanda de concocter un poison. Cependant, elle est incapable de se défaire de l’emprise méphitique de sa mère et répond toujours à ses besoins, comme si elle espérait pouvoir la rendre fière, au moins une fois dans sa vie. Très douée dans les potions, la sorcière travaille à Ste Mangouste en tant que potionniste, elle est tant capable de guérir que de tuer. Avec sa mère elle a acquis une grande expérience dans les poisons.

+ Fiancée une seule fois à un sorcier russe, elle a très mal vécu cela, en sachant qu’elle allait devoir quitter tout ce qu’elle connaissait pour le suivre. Elle s’est sentie comme « vendue » comme du bétail à l’étranger. Elle est allée passer quelques mois à Moscou, à son plus grand désarroi. Quand ils sont revenus en Angleterre pour organiser leur mariage, il ne reste que quelques semaines à la sorcière pour se débarrasser de lui. Il était arrogant, la considérait comme un objet, méprisant avec les anglais et les femmes, alcoolique, mais la seule chose que son père avait vu était son sang pur, son soutien au seigneur des ténèbres sans failles et son argent, rien d’autre. Elle songea tout d’abord à l’empoisonner, mais ses talents de potionnistes auraient fait d’elle à juste titre la coupable idéal. Le temps lui étant compté, elle confia son exécution à une âme désespérée. Il fut tué au cours d’une nuit de pleine lune, trop ivre à la sortie d’un bar, on dit qu’il avait cherché d’un peu trop près un loup garou. Cela remonte à cinq ans maintenant, mais elle n’a pas été remariée ou fiancé depuis, et elle s’en porte très bien.

+  Mangemorte déterminée, la mort du Seigneur des Ténèbres a été ce que l’on peut appeler une catastrophe pour elle, et a vu plusieurs personnes qu’elle croyait connaitre exécuté comme des traitres. Elle qui déjà était de nature méfiante redoute encore plus le contact avec les gens. Elle est mangemort depuis la première Purge, à laquelle elle a participé pendant l’attaque du Poudlard Express. Elle est très fière de ses actions, ses talents de potionnistes font d’elle un excellent élément pour ceux-là. Elle est du genre à mépriser les gens qui n’ont pas le courage de porter la marque, comme elle. Elle l’arbore fièrement, espérant secrètement rendre fier un père et une mère qui ne l’ont jamais vu comme quelqu’un d’important.

"Citation dite par le personnage,
et/ou reflétant son état d'esprit."

ARCHIBALD PEVERELL
 Elle n’a jamais compris pourquoi sa mère avait tant de mépris pour son frère. Elle n’a jamais compris pourquoi quand il pleurait elle n’allait pas s’occuper de lui, alors qu’elle quand elle pleurait, elle se pressait près d’elle. En grandissant elle comprit qu’elle n’était pas sa mère, mais cela n’a pas empêché la petite fille de l’aimer comme s’ils étaient complètement du même sang. Une année de différence ce n’est rien. Ils ont toujours été proche, et quand la mère de la sorcière tentait de les séparer, elle brisait les interdits et préférait aller lire en compagnie d’Archie, qui diminuer depuis sa naissance par une déficience cardiaque qui faisait que leur père ne l’avait jamais considéré comme un héritier viable, se devait de rester sagement à l’intérieur plutôt que d’aller jouer. C’est grâce à lui que la tempétueuse enfant qu’elle était a réussi à calmer ses ardeurs et à se trouver une passion pour les livres, ce qui sans l’ombre d’un doute contribua à son assiduité scolaire. Elia et Archie n’ont pas besoin de mots pour se comprendre, ils sont capables de préparer un mauvais coup d’un seul regard.

Si elle a fait des études de médicomagie et de potionniste c’est parce que sa mère l’y a poussé mais pas seulement. Son frère étant malade du cœur depuis la naissance, elle a toujours aspiré à être capable de le guérir un jour, ou à défaut de pouvoir soulager ses douleurs. Quand ils étaient à Poudlard, elle avait tendance à veiller sur lui plus que de raison, étant extrêmement possessive avec lui, voulant être certaine que personne ne puisse lui faire du mal, personne. Cependant, Archie n’est pas en reste, loin de vouloir faire ce qu’on lui dit, il s’est battu plusieurs fois avec des camarades pour défendre sa sœur, finissant la plupart du temps à Ste Mangouste. Il n’y peut rien, la défendre c’est plus fort que lui, qu’importe les blessures ou la douleur, ses sœurs passent avant tout le reste, elles sont les seules qui aient jamais été là pour lui. Pourtant, la dépendance de la sorcière à sa mère qui est une manipulatrice sans fin est ce qui source de dispute entre les deux, Archie voit parfaitement claire dans le jeu de sa belle-mère, mais Elia y reste complètement aveugle. Les disputes parfois violentes peuvent durer des jours, une fois ils sont restés trois mois sans se parler. Cette fois-là où Archie est partie en voyage pour son travail. Cette fois où elle a failli le perdre.

En Chine, elle l’a trouvé au beau milieu de ce que l’on appelle vulgairement une crise cardiaque, alors qu’elle était venue le trouver pour s’excuser. Depuis, elle lui interdit de repartir explorer le monde, cherchant même le soutien de ses sœurs ennemies comme Amelia dans cette tâche. Archie n’est hélas plus guère en état de partir, au repos forcé depuis des mois maintenant. S’il a été blessé légèrement au bal du ministère, son cœur y a reçu un coup de plus. Ses récents fiançailles mettent la sorcière sur ses gardes, elle l’aime assez pour détruire tout ce qui pourrait briser son propre frère. Occupée à la santé de celui-ci, elle s’occupe de son traitement et lui donne des potions fortifiantes et de soin, sauf que la dernière qu’elle lui a donné à manquer de lui ôter la vie. Depuis, Archie est à Ste Mangouste, il a frôlé la mort à cause d’elle. Terrifiée par ce qu’elle a fait, elle soupçonne sa propre mère d’avoir trafiqué ses potions, ou alors elle est juste un monstre de plus. Elle a peur d’affronter son frère, sans savoir que jamais il ne lui en tiendra rigueur, aveuglé par l’amour d’une sœur.  
"we are family no matte what the say."

AMELIA PEVERELL
À peine Cordelia vint-elle au monde que la compétition entre les enfants d’Antioche se fit sentir. Amelia, ainée du premier mariage de leur père, était la favorite, et rien ne pourrait jamais le changer. Lorsqu’elle arriva à un âge qui lui permit de comprendre les relations familiales, la plus jeune sœur devint jalouse de son ainée pour qui leur père semblait réaliser ses moindres désirs. Amelia haïssait également Cordelia, puisqu’elle n’était que le souvenir de sa défunte mère, et un rappel constant de l’ignorance que sa nouvelle belle-mère lui offrait. Très jeunes, leur relation fut électrique. Bien que choyée par son père, l’ainée avait également été forgée par la haine que sa belle-mère avait envers elle, ce qui la poussa à surpasser la cadette. De longues années durant, elles s’évitaient, se disputaient. Ce fut Archibald, de son naturel doux, qui les rapprocha. Les deux sœurs avaient beau être différentes, elles partageaient un amour pour leur frère que tout surmontait. Toutes deux étaient protectrices, trop surement, et avaient tendance à vouloir protéger leur frère l’une de l’autre. Quelque part, Amelia est jalouse de la relation qui a si longtemps liée son frère et sa sœur, puisqu’elle sait pertinemment qu’elle ne pourra jamais l’aimer comme Cordelia l’aime.

Chaque dispute qui brisa Archi et Elia se voyait ponctuée de menaces de la part de l’ainée qui ne supportait pas de voir son frère souffrir. Elle apprit également à les rapprocher lorsque leur éloignement le rongeait. Pour dire vrai, les deux sorcières ne firent que se supporter de longues années durant. Ce furent les fiançailles de Cordelia qui les rapprocha une première fois. Alors qu’elle cherchait un moyen de se débarrasser de son fiancé, Amelia tuait son époux qui avait osé lever la main sur elle. Ces sœurs qui s’étaient si longtemps crues différentes semblèrent se comprendre de plus en plus. Elles se comprirent d’autant plus que toutes deux savaient qu’au fond d’elles-mêmes, elles n’hésiteraient pas à mettre fin à la vie de l’autre si cela pouvait leur permettre d’atteindre leur but.

Elles se rapprochèrent de nouveau lorsque les fiançailles d’Archibald furent annoncées. L’une comme l’autre était du même avis : si cette Snape osait briser le cœur de leur frère, elle ne vivra pas assez longtemps pour le regretter. Cordelia tenait son poison prêt, Amelia s’assurerait que personne ne pourrait jamais remonter jusqu’à elles. Cette proximité qui ne faisait que grandir les surprit. Le seul désir d’Amelia est de prendre le contrôle de sa famille, et elle se prit à penser que sa jeune demi-sœur pourrait être l’une de ses pièces maîtresses, ayant toujours respecté ses capacité en matière de potions. Puis vint le jour de l’accident, ce breuvage qui manqua de tuer Archibald. L’ainée oublia tout ce qui avait un jour pu les rendre similaires, et ne se souvenait que de ce qui les différenciait. Amelia manqua de tuer sa jeune sœur, arrêtée seulement par la pensée de ce que son frère aurait voulu. Cordelia fut laissée sanglante sur le sol du manoir familial, et la haine qu’elle avait un jour éprouvée envers son ainée revint. Envoyées près de dix ans en arrière, elles s’évitent, sachant pertinemment que la mort de l’une aurait de sombres conséquences sur la relation que l’autre entretenait avec Archi. Alors elles attendent. Patiemment.

"BLOOD IN THE WATER"

SKANDER LUPIN
Il lui fallut trouver une âme assez noire et désespérée  pour un marcher sanglant, noir et terrible. Fiancée à un sorcier sang pur russe, la sorcière ne le supportait pas. Elle ne supportait ni son alcoolisme, ni son accent, ni sa façon de se tenir, encore moins sa façon de la prendre pour une femme objet. Il n’y avait plus qu’une seule solution : s’en débarrasser. Potionniste reconnue, un empoisonnement aurait été vite repéré, et elle n’avait certainement envie de passer le reste de ses jours à Azkaban, ce n’était pas la place des dames selon elle. Elle valait mieux que cela. il a fallu qu’elle tombe sur un sorcier suffisamment désespéré pour accepter son marché : un meurtre contre de l’argent. Mais elle n’avait pas envie de faire appel à ces chasseurs de primes, car elle allait devoir tuer un mangemort – ce n’était pas dans les coutumes. Quand elle est entré dans ce bar –miteux disait-elle- elle l’a vu accoudé au bar, on lui avait donné son nom. Il travaillait pour la Main Noire, mais vu dans l’état où il se trouvait, elle doutait qu’il soit capable de quoi que ce soit.  Elle ne sut si elle fut dégoûtée par l’odeur de l’alcool ou par cette attitude arrogante et sarcastique qui se dégageait de Skander Lupin – l’homme de main miteux de la Main Noire. Miteux, comme ce bar.  - Cependant, ce fut l’homme de la situation, endetté, il accepta. Quand elle quitta le bar elle ne fut pas certaine qu’il se souvienne le lendemain de cette conversation.

- Un marché est un marché, l’homme ivre avait compris les termes du contrat, et vint à sa rencontre un matin, lui indiquant simplement qu’il avait accompli sa part du marché, à elle d’honorer la sienne, et dans les plus brefs délais. Elle rétorqua qu’elle voulait une preuve, sinon, il n’aurait rien. La menaçant physiquement, il lui dit qu’elle saurait bien assez tôt. Il était nettement moins ivre que dans ce bar, mais il était tout aussi instable à jeun. Il quitta la sorcière, lui disant que ce soir elle avait intérêt à payer ses dettes, car elle suivrait le même chemin de que fiancé si elle tentait de le rouler, pire qu’il la dénoncerait. Elle rit répondant « Si je tombe, tu tombes avec moi Lupin. » Elle n’eut pas à attendre bien longtemps, on vint la trouvé pour lui dire que le cadavre de son fiancé avait été retrouvé au lendemain de la pleine lune, mordu à mort par un loup garou, et laissé en marge de Pré Au Lard où il avait pour habitude d’aller boire un verre avec des amis. Elle dû feindre son chagrin, mais elle comprit : le Lupin était un Loup. Elle avait définitivement bien choisi son âme désespérée. Elle est alors allé payé ses dettes satisfaites. Elle avait l’impression de détenir une sacrée information, mais quand elle le menaça, « Descend de ton nuage princesse, tu m’as payé pour ça, que je sois loup ou pas, tu coulerais avec moi. Alors cesse de croire plus maligne que les autres. » Elle détestait être menacé, et encore plus être mise en défaut. C’était certain, elle le détestait.

- Elle refusa de croiser sa route, et vice versa pendant trois ans. Elle ne voulait rien avoir à faire avec un loup garou alcoolique, elle était une Peverell et se devait d’avoir de bien meilleures fréquentations. Cependant, elle choisit de persévérer dans l’art du poison, et se retrouva une fois aux prises avec un sorcier peut sympathique qui exigeait de sa part une potion de mort bien particulière. Cependant,  celle-ci ne fonctionna pas comme prévu, plongeant la cible dans le coma plutôt que sa la tuer. Elle fut passée à tabac, et ne dû son salut qu’au passage in-extrémis d’un loup garou, étrangement sobre. Il pouvait désormais lui dire qu’elle avait une dette envers lui. Elle refusa de l’admettre, mais en échange, il réclama six mois de potion tue-loup pour deux. La mention « pour deux » éveilla l’intérêt de la sorcière. Il y avait donc deux loups ? Voilà qui demeurait intéressant ; elle dû s’y plier, tout simplement. Ils ne cessèrent alors de se voir durant six mois, tous les mois, à chaque livraison de potion. - Il n’y eu jamais de sentiments entre eux, jamais si ce ne fut une attirance passagère qui au cours de six mois d’entrevue incessante se ponctua par une brève relation, charnelle, mais intense. Elle était tout ce qu’il avait jamais détesté : sang pur, mangemorte, princesse et tueuse ; et elle ce qu’elle avait toujours haït : un nuisible, un loup, un putain de sang mêlé et un macho. Quand les six mois de potions prirent fin, ils cessèrent de se voir. Fermant la brève parenthèse. Ils se croisèrent, ne manquant pas de se menacer mutuellement. Elle savait qu’il était un loup meurtrier, lui savait qu’elle avait ordonné un meurtre. A armes égales. Quand elle a vu son nom et sa photo comme sorcier le plus recherché d’Angleterre pour être le leader de l’Ordre, son sang n’a fait qu’un tour. Elle le tuera. Il s’est joué d’elle, elle connait ses noirs secrets, il payera.
"once you go black you never go back."

CALLISTA SNAPE
Callista et Cordelia ont commencé à réellement se découvrir à Sainte-Mangouste de par leur travail qui les amène parfois à travailler en étroite collaboration. Bien qu’elles se soient toujours fréquentées lors de soirées mondaines ou à Poudlard, elles n’avaient jamais pris la peine de tisser de liens étroits, restant toujours en surface. Depuis que Callista et Archibald ont annoncé leur fiançailles, les deux jeunes femmes se sont encore plus rapprochées, Cordelia appréciant que son frère ait enfin trouvé une candidate digne de ce nom. Pourtant, à cause de son côté protecteur elle ne peut s’empêcher de se méfier, craignant que la Snape ne puisse briser le coeur d’Archibald par mégarde. Elle essaie de taire ses suspicions mais c’est plus fort qu’elle, Cordelia sent que Callista a des affaires non-réglées avec un certain Adonis Lestrange. Elle a remarqué leurs oeillades chaque fois qu’ils viennent à se croiser et surtout, elle a remarqué à quel point le sorcier semblait au fond du trou depuis que son frère s’est fiancé à son amie. Elle sent que le vent peut tourner, que cet homme instable peut essayer de récupérer la Snape et blesser ainsi son frère. Alors elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher que cela n’arrive, ne manquant jamais une occasion de vanter les mérites d’Archibald afin que Callista tourne la page et accorde toute son attention à son frère. Si ces fiançailles n’aboutissent pas, amie ou non, sa fiole de poison est prête à tuer pour cet affront et elle sait qu’elle n’hésitera pas, pas lorsqu’il est question d’Archibald.
"YOU'RE WALKING A DANGEROUS LINE."

HAVE YOU MET THE PSYCHO WHO WROTE THIS ?
Ici, c'est la tribune libre. A vous de proposer ici les avatars que vous désirez en sachant qu'ils ne sont pas réservés. Ici vous pouvez également faire part de vos exigences, mais également proposer des nom/prénoms au cas où le nom serait libre et que vous souhaiteriez orienter un peu le choix.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Mer 8 Juin - 19:30

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
coucou me voilà
Parchemin envoyé Mer 8 Juin - 19:59

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1863 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
AJDSLFKSDLKFDG
(ici Archie, Skander et Astra )


This is how it's gonna be, This is what you'll think of me, It's going down like I told ya.  I'll be the last man standing here, I'm not going anywhere. I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy. I'm dangerous, So dangerous. [...] I'm the baddest mother up in here and I'm about to make it clear.

Parchemin envoyé Mer 8 Juin - 20:15

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Parchemin envoyé Mer 8 Juin - 22:01

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 17/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 261 hiboux. J’incarne : Benedict Cumberbatch , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Skander Lupin, Avia Spudmore, & Astra Black. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 37 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : écrivain magique, et expert en histoire de la Magie, avant la fermeture de Poudlard j'y enseignait cette fabuleuse matière. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres mais sans être mangemort parce que c'est ce qu'on attend de moi. Au final, je ne fais que suivre, sans réelles convictions. Côté cœur, : je suis un éternel célibataire, ma mort prochaine pour seule compagne. Enfin j'ai été récemment fiancée à une créature répondant au nom de Nerissa Carrow, si la mort sera ma compagne éternelle, peut être sera-t-elle une compagne comme une autre.
malle
raise your wand
 
Je t'aime déjà.
Si tu as besoin de quoi que ce soit, ou même de rien, tu peux me mpotter
Parchemin envoyé Sam 16 Juil - 15:57

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 


Spoiler:
 
Parchemin envoyé Dim 17 Juil - 23:50

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
OUI VIENS DONC CHEZ NOUS

(mais aussi viens pas tavu, pff )
Parchemin envoyé Lun 18 Juil - 13:37

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Ohouiiiiii

(Nan mais trop tard t'as vu, j'vais venir pourrir ton petit quotidien bien douillet )
 

(F) JENNA COLEMAN - ARSONIST'S LULLABYE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (f) jenna-louise coleman - i may be a twin but i'm one of a kind
» scénario jenna coleman
» (F/LIBRE) JENNA COLEMAN - ELYANNA P² NOM (Obsession - Amour interdit)
» (F/PRISE) JENNA COLEMAN • save you from your old ways.
» F ➛ (Jenna Coleman) La curiosité est un vilain défaut, l'empathie est également assez redoutable.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Les sorciers recherchés :: Sorciers retrouvés-