Partagez | 
Interrogatoire sous tensions - Alienor

()
Parchemin envoyé Lun 16 Mai - 9:50

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 

Interrogatoire sous tension, La Station côté marché noir, mai 1990
Décidément, depuis le bal, depuis le rebondissement, il y avait foule qui se pressait aux portes de l'ordre. Mais cette foule devait être triée, analysée et surtout ils devaient faire attention de ne pas recruter de traîtres ou de mangemorts désireux de les faire tomber. Skander lui avait parlé de plusieurs personnes dont il aimerait qu'elle s'occupe. Pour la plupart, il n'y avait pas trop de soucis, des connaissances de membres de l'ordre, de la famille. Mais on n'était jamais assez trop prudent. Personne encore au sein de l'ordre ne savait vraiment qu'elle était la seconde leader et cela lui convenait très bien. Lors de la perte de mémoire de Skander, elle avait eu très peur. Peur de devoir prendre la relève, peur de ne pas être à la hauteur, peur que tout s'effondre à cause d'elle. Elle ne se jugeait pas assez qualifiée pour faire ce travail seul. Elle avait besoin d'apprendre encore un peu. Mais voire qu'il avait finalement retrouvé la mémoire, par elle ne savait quel miracle, l'avait apaisée et lui avait fait grand bien.

Dans une pièce de la station, côté marché noir, elle avait demandé à Skander de fixer un rendez-vous avec l'une de ses nouvelles protégées. Elle ne comprenait pas, comment il pouvait s'entourer d'autant de femme, mais d'un autre côté, elle comprenait l'attrait qu'il avait pour elles. S'il avait un certain charme, elle devait avouer n'y avoir jamais été sensible. Il était le meilleur ami de son mari et même si le mari n'était plus de ce monde, on ne couche pas avec les potes...c'est quelque chose qui la rebute assez. Assise dans la pièce sur l'unique chaise, elle attendait l'arrivante, fixant la petite table en bois. L'objectif de cette entrevue était simple. Elle devait se faire un avis sur la jeune femme. Elle devait savoir si elle était digne de confiance ou non. Il paraîtrait qu'elle avait sauvé la vie de Skander, en quelque sorte, mais elle ne jugerait elle-même que par les informations qu'elle soutirerait à la jeune femme. N'étant pas legilimens, il y avait sur cette table tout un attirail qui lui serait utile pour la pousser à bout, dans ses retranchements afin de n'obtenir que la vérité.

Songeuse, réfléchissant à la façon dont elle pourrait opérer, elle caressait doucement le bois d'érable chaud de sa baguette. Elle aimait cette chaleur, elle aimait cette couleur claire. Le contact de cette dernière, comme une part d'elle-même avait le don de la calmer et de l'apaiser. La porte s'ouvrit, grinçant légèrement, tirant la jeune femme de ses pensées. Elle tourna la tête et vit Lothar en compagnie d'une jeune femme. Il ne lui dit rien, ils échangèrent un simple regard. Si tous à présent savaient que Skander était leader, le forçant à fuir, il n'en était rien pour elle. Lothar était un peu plus protéger, servant parfois à faire le hibou pour son frère, comme aujourd'hui. « Bonjour, je vous en prie, asseyez-vous. » Son ton se voulait cordial pour l'instant, mais assez directif pour que la brune ne discute pas ses ordres. Elle regarda le Lupin quitter la pièce en refermant la porte et la jeune femme s'asseoir. À présent debout, elle se tenait face à la femme qui devait avoir à peu près son âge. « Votre identité je vous prie et dites-moi pourquoi vous êtes là. » Questions simples mais qui permettraient de jauger un peu la jeune femme.
Parchemin envoyé Lun 16 Mai - 11:58

avatar
avatar
profil
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/09/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 599 hiboux. J’incarne : Gemma Aterton , et l’avatar que je porte a été créé par : crack in time . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange Je parle en : #B7CA79



Je suis âgé de : 30 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : en fuite, ex professeur de soin aux créatures magiques et ex prostituée J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis célibataire
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

Il était encore difficile pour Alienor de se souvenir de qui elle était par le passé. Si elle n'avait jamais oublié sa vie avant la purge, cela faisait si longtemps qu'elle ne réagissait pas tout de suite lorsqu'on l'appelait Alienor. Sa dernière rencontre avec Skander avait été très animée, jamais elle n'aurait cru que chercher de l'aide auprès de lui l'emmènerait dans des problèmes monstrueux. Mais au final, cela ne l'avait pas dérangé. Si elle avait été un peu rouillée au début, elle avait finalement pris beaucoup de plaisir à utiliser sa baguette autrement que pour faire un lit ou nettoyer une chambre. Elle avait été amochée lors de ce combat, mais elle n'en tenait rigueur à personne, il avait été ardu et il était normal de ne pas en ressortir indemne. Son épaule cependant n'en était pas complètement remise.

Suite à tout cela, Skander et elle avaient beaucoup discuté, beaucoup bus aussi. Il avait finalement décidé de lui parler rapidement de l'ordre du phénix. Elle se doutait bien qu'ils étaient de retour au vu de ce qu'il s'était passé dernièrement dans le monde magique. Mais elle ne savait pas vraiment si elle souhaitait les rejoindre. Tout ce qu'elle désirait était sa liberté. Et si à peine retrouvée elle devait la donner à un groupe qui ferait d'elle une machine de guerre ou de la chair à canon, très peu pour elle. Ils en avaient longuement discuté et vu qu'elle n'avait plus aucun endroit où aller, plus personne à faire souffrir si elle venait à mourir, elle avait accepté de passer un interrogatoire.

Skander l'avait remise entre les mains de son frère cadet. Frère qu'elle n'avait vu que quelques fois par le passé alors qu'ils étaient quasiment allés à Poudlard ensemble. Elle ne savait pas s'il faisait aussi partie de l'ordre, elle ne savait si ce serait lui qui lui ferait passer l'interrogatoire, elle ne savait rien. Il lui avait simplement demandé si elle connaissait le marché noir, ce à quoi elle avait répondu de manière affirmative. Il lui arrivait de venir chercher de quoi survivre lorsque les temps étaient durs et s'était plusieurs fois par semaine en général. Elle s'y était donc rendue par ses propres moyens, dépensant le peu d'argent qu'il lui restait, pour acheter un ticket de métro moldu. Une fois sur place, elle chercha l'homme des yeux sans grand succès. On lui attrapa le bras et elle se retourna pour voir Lothar. « Tu m'as fait peur ! » Il sourit sans rien dire cependant pour s'excuser. « Suis-moi mais en silence. » Tout cela lui faisait un peu peur, avait-elle eu raison de se lancer dans ce nouveau défi, avait-elle eu raison de dire oui à cet interrogatoire ? Elle le suivit cependant sans lui faire part de ses craintes. Elle arriva devant une porte close. « Bonne chance Ali. » Il entra, elle le suivit et il l'abandonna là, en compagnie d'une femme, rousse.  « Bonjour, je vous en prie, asseyez-vous. » En la voyant pour la première fois, Alienor la trouva...sympathique. Son ton était plutôt engageant mais ne prêtait pas à discussion, aussi s'exécuta-t-elle. Une fois assise, elle leva les yeux vers celle qui allait vraisemblablement procéder à l'interrogatoire. Elle ne ressemblait pourtant pas à un bourreau ou à une personne habituée à tirer les vers du nez des gens. Les apparences seraient-elles trompeuses ?  « Votre identité je vous prie et dites-moi pourquoi vous êtes là. » Elle la vouvoyait, elle restait donc dans une phase d'approche plus cordiale que tortionnaire, du moins était-ce ce qu'elle pensait.

Ali ouvrit la bouche et la referma. Son identité...laquelle voulait-elle ? Elle serait tentée de donner son pseudo, mais peut-être que Skander avait parlé d'elle et dans ce cas, elle aurait meilleur temps de donner son véritable nom. Elle inspira alors, fermant les yeux et choisit de se lancer. Le tout pour le tout. Ouvrant les yeux, elle regarda la femme lui faisant face. « Je m'appelle Alienor Rosier. » Ses yeux ont glissé vers une table qu'elle n'avait pas encore remarquée. En voyant ce qu'il y avait dessus, son cœur rata un battement. Il ne lui avait jamais dit que l'interrogatoire serait de la torture. Elle tenta de se reprendre, sans quitter la table des yeux. Il y avait eu une autre question de la part de cette femme. « Je...Je suis venue parce que Skander m'a parlé de vous...enfin de...de vous savez quoi. » Prudente, elle ne voulait pas lancer quelque chose qui pourrait le mettre en danger. Et si elle était face à un mangemort ? Et si Lothar était également un mangemort ou s'était fait avoir par cette femme ? Elle avait réellement peur pour le moment, mais une part d'elle était en veille, prête à bondir si elle devait se battre et protéger sa vie.


Styx - La plus belle catin de la maison close - dixit Astraea Black
- C'est la catin la plus chaude de Londres - dixit Murphy Camlann

Styx Frye recouvre sa liberté et redevient Alienor Rosier


Parchemin envoyé Mer 18 Mai - 23:08

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 

Interrogatoire sous tension, La Station côté marché noir, mai 1990
Ekaterina n'avait pas l'intention de faire durer la chose jusqu'au bout de la nuit. Elle n'avait absolument aucune patience. Mais vraiment aucune. Quand il fallait faire quelque chose, dire quelque chose, elle aimait aller directement au point important. L'identité ne devait pas être quelque chose de trop compliqué à décliner, et pourtant, elle avait eu un moment d'hésitation. Cela ne laissait rien présager de bon. Elle avait bien remarqué que la femme avait tiqué sur la table. Mais il fallait bien lui faire peur, qu'elle croit qu'elle risquerait quelque chose, qu'elle risquerait sa vie si elle lui mentait ou lui cachait des informations. Malheureusement, elle n'avait aucun don de legilimencie pour s'assurer de la véridicité des propos, mais elle avait autre chose qui pourrait peut-être l'aider. Elle pouvait essayer de lire sur son corps, ses tensions, ses hésitations. Généralement ils aidaient plutôt bien à savoir ce qui se passait dans la personne en face d'elle. Sa seconde question avait mis un peu de temps à obtenir une réponse. Mais cette fois-ci, elle mit plus cela sur le coup de la découverte de la table que d'une hésitation quelconque à répondre. En revanche sa réponse n'était pas très claire.

La pièce était assez sombre, faiblement éclairée par une bougie sur la même table. C'était bien entendu fait exprès. Parce qu'il y avait l'électricité ici, après tout, les moldus l'avaient installé partout. S'impatientant un peu, Ekaterina tapotait du pied. « Il n'y a pas de, vous savez quoi, pas de demi-mots. Je veux la vérité, tel qu'un enfant me la dirait. » Elle fit une pause, regardant la jeune femme. « Si vous êtes ici, c'est que vous le voulez, je ne vous ai pas forcée, vous êtes peut-être en fuite. Alors si je serais mangemort, vous seriez probablement morte. » Elle s'approcha d'elle. « Miss Rosier, je suis membre de l'ordre du phénix. Si vous venez ici pour nous nuire, je vous tuerai avant que vous sortiez. » Elle fit une pause à nouveau, laissant le temps à ses paroles de bien entrer dans le crâne de son interlocutrice. « Si vous venez chercher de l'aide, un avenir, une famille, vous êtes la bienvenue. Mais il y a des conditions. » À nouveau elle fit une pause, laissant sa phrase en suspens. « Nous ne tolérons aucun secret. Je veux savoir toute votre vie. J'ai besoin de savoir qui vous êtes, ce vous nous voulez, ce que vous attendez, ce que vous valez. » Son ton était ferme, clair et tranchant, il ne laissait aucune place à de la négociation ou à un point de vue divergent. « Maintenant, parlez-moi de vous. Du début. » Elle s'était redressée, se tenait droite comme un i, attendant l'histoire de cette femme.
Parchemin envoyé Mer 22 Juin - 21:10

avatar
avatar
profil
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/09/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 599 hiboux. J’incarne : Gemma Aterton , et l’avatar que je porte a été créé par : crack in time . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange Je parle en : #B7CA79



Je suis âgé de : 30 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : en fuite, ex professeur de soin aux créatures magiques et ex prostituée J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis célibataire
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

Alienor était sur la réserve. Pendant ces dernières années, elle n'avait plus été elle-même, contrainte et forcée à courber l'échine et répondre à toutes les demandes. Elle en avait vu de toutes les couleurs et avait été de nombreuses fois au bord de baisser les bras. Mais elle avait toujours tenu bon, certaine qu'un jour elle pourrait tout quitter. Qu'un jour elle pourrait vivre son rêve. Aujourd'hui, elle était aux portes de son rêve. La fin de son calvaire, le début de son combat. Mais il restait un obstacle, et pas des moindres. Cette femme, qui se trouvait devant elle ne semblait absolument pas commode et elle ne savait comment la prendre pour lui faire comprendre les choses. Elle avait peur de gâcher sa chance. Elle la voyait tapoter du pied, elle la voyait s'impatienter et elle sentait bien qu'elle peinait.  « Il n'y a pas de, vous savez quoi, pas de demi-mots. Je veux la vérité, tel qu'un enfant me la dirait. » Ali prit la remarque de plein fouet et baissa la tête.  « Si vous êtes ici, c'est que vous le voulez, je ne vous ai pas forcée, vous êtes peut-être en fuite. Alors si je serais mangemort, vous seriez probablement morte. » Elle n'avait pas tort, pas tort du tout même. Et puis au vu de sa dernière entrevue avec Skander, les mangemorts voulaient probablement sa peau, même si elle ne savait pas si elle avait été identifiée.

« Miss Rosier, je suis membre de l'ordre du phénix. Si vous venez ici pour nous nuire, je vous tuerai avant que vous sortiez. »  Elle releva la tête à la mention de son nom, encore peu habituée à ce qu'il soit employé. Voilà tellement longtemps qu'elle ne l'avait plus entendu. En entendant la fin de la phrase de la femme qui lui faisait face, elle ouvrit de grands yeux. « Non ! » Elle se reprit rapidement. « Je veux dire, je n'ai aucune intention de vous nuire ! » Elle ne voulait pas mourir pour commencer et ensuite, elle n'avait absolument aucune raison de vouloir du mal à l'ordre, après tout, elle avait été amie avec Skander, si elle aurait voulu leur nuire, elle l'aurait dénoncé aux mangemorts depuis un moment, mais voilà, même avant de le revoir dans son appartement, avant de se faire attaquer, elle ne savait pas qu'il était un fugitif. « Si vous venez chercher de l'aide, un avenir, une famille, vous êtes la bienvenue. Mais il y a des conditions. » Elle hocha la tête, elle comprenait bien entendu que tout ne pourrait s'acquérir d'un claquement de doigt et au point où elle en était, elle était totalement prête à les accepter, quelles qu'elles soient...sauf peut-être tuer. Elle n'était absolument pas certaine de pouvoir refaire une chose pareille.  « Nous ne tolérons aucun secret. Je veux savoir toute votre vie. J'ai besoin de savoir qui vous êtes, ce vous nous voulez, ce que vous attendez, ce que vous valez. » Demande totalement justifié, elle la comprenait bien et était disposée à lui répondre le plus honnêtement possible.   « Maintenant, parlez-moi de vous. Du début. » Cette femme faisait peur...enfin...elle en imposait et Alienor se demanda que était son rôle dans l'organisation. Etait-elle un bourreau ? Un interrogateur ? En tout cas, elle remplissait pas trop mal cette fonction jusqu'à présent.

La tête haute, le regard directement posé sur la femme lui faisant face, elle inspira profondément avant d’attaquer son long monologue. « J’ai grandis avec une demi-sœur que je ne devais pas fréquenter, mais nous avons toujours été en bons termes. » Son enfance avait été bâclée en quelques mots. De toute manière, s’était il y a longtemps et il n’y avait rien à dire à ce sujet. « J’ai été à Serpentard à Poudlard. Après mes études, je suis entrée à Poudlard comme professeur de soins aux créatures magiques. J’ai toujours rêvé de m’occuper d’animaux, d’avoir mes propres animaux et non pas de faire dans le train-train familiale. » Elle avait beaucoup aimé ses années à Poudlard, les plus belles de toute sa vie, que ce soit comme élève ou comme professeur. Le plus pénible étant généralement les copies à corriger et les idées de devoir à donner. « J’ai fuis lors de la purge, en essayant de sauver quelques élèves du train. J’avais l’intention de fuir ma vie de toute manière, trop de contraintes familiales, mais je ne pensais pas le faire si brusquement. Et j’ai perdu toutes mes affaires, tous mes bien ce jour-là. Je me suis retrouvée à errer et étrangement je n’avais pas envie de faire marche arrière. » Les pires jours de sa vie. Son errance dans l’allée des embrumes, à la recherche d’une solution pour survivre, tout en désirant accomplir son rêve. « On m’a enrôlé à la maison close ou j’ai travaillé pour les Black, jusqu’à il y a peu, ou les deux filles Black ont tuées ma demi-sœur. La maquerelle m’a rendue ma liberté à condition que je garde cela secret. » A peine eut-elle prononcé ses mots qu’elle se rendit compte qu’elle venait de passer outre cette règle. Elle haussa les épaules, plus pour elle-même que pour son interlocutrice. Ce qui était fait, était fait de toute façon. « J’ai tué une femme lors du bal qui a couté la vie au serpent et à la ministre… » Elle eut une hésitation, son ton se fit plus hésitant. « Je crois que je ne le vis pas très bien d’ailleurs. » Elle ferma les yeux, inspira et se reprit. « Bref, je suis à la rue, sans travail et j’ai retrouvé Skander pour lui demander de l’aide, on s’est fait attaquer par des mangemorts, j’ai alors appris qu’il était recherché et au final il m’a dit de venir ici, aujourd’hui…pour ça. » Elle venait de résumé sa vie en quelques minutes. Sa vie n’avait décidément absolument rien de passionnant.

Elle n’avait pas quitté la femme des yeux, observant toutes ses réactions et fil de son récit. « Est-ce que ce résumé vous convient ? » Oui, elle osait la défier. Elle en avait marre, elle comprenait, mais elle voulait entrer dans le vif du sujet.


Styx - La plus belle catin de la maison close - dixit Astraea Black
- C'est la catin la plus chaude de Londres - dixit Murphy Camlann

Styx Frye recouvre sa liberté et redevient Alienor Rosier


Parchemin envoyé Dim 26 Juin - 14:39

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 

Interrogatoire sous tension, La Station côté marché noir, mai 1990
Attentive et commençant à arriver à bout de patience, elle espérait que la brunette allait répondre à ses questions sans tourner autour du pot. Et elle ne fut clairement pas déçue alors que l'interrogée s'exécutait, non sans avoir tenté de la détrompé sur la raison de sa présence ici.  « J’ai grandis avec une demi-sœur que je ne devais pas fréquenter, mais nous avons toujours été en bons termes. » Si la discussion commençait par son enfance et qu'elle s'éternisait dessus, Ekaterina sentait qu'elle allait avoir beaucoup, beaucoup de peine à garder son self contrôle et éviter de jeter un ou deux sortilèges à la sorcier pour la faire accélérer un peu.  « J’ai été à Serpentard à Poudlard. Après mes études, je suis entrée à Poudlard comme professeur de soins aux créatures magiques. J’ai toujours rêvé de m’occuper d’animaux, d’avoir mes propres animaux et non pas de faire dans le train-train familiale. » Saut dans le temps, on était passé à Poudlard, tout aussi inintéressant que l'enfance. Enfin presque. Lorsqu'elle aborda son premier métier, Ekaterina l'écouta très attentivement. Le fait qu'elle ait été professeur à Poudlard pourrait être quelque chose de clé pour eux, surtout dans sa branche. Peut-être pourrait-elle les aider et dresser quelques créatures pour eux. Sa candidature commençait à devenir intéressante.  « J’ai fuis lors de la purge, en essayant de sauver quelques élèves du train. J’avais l’intention de fuir ma vie de toute manière, trop de contraintes familiales, mais je ne pensais pas le faire si brusquement. Et j’ai perdu toutes mes affaires, tous mes bien ce jour-là. Je me suis retrouvée à errer et étrangement je n’avais pas envie de faire marche arrière. » Alors comme ça la demoiselle souhaitait changer de vie. Cela ne lui avait clairement pas réussit si on regardait ou elle se trouvait à l'instant présent. Quelle idée aussi de tourner le dos à sa famille en des temps aussi douloureux. Ekaterina savait parfaitement ce qu'avait dû ressentir ses proches en la pensant morte. Elle aurait bien aimait aller distribuer quelques paires de gifles juste pour remettre les idées au clairs dans la tête de cette femme.  « On m’a enrôlé à la maison close ou j’ai travaillé pour les Black, jusqu’à il y a peu, ou les deux filles Black ont tuées ma demi-sœur. La maquerelle m’a rendue ma liberté à condition que je garde cela secret. » La rouquine resta interdite. Ancienne prostituée ? Elle se demanda combien d'homme elle avait dû accueillir dans son lit pendant ses huit longues années. Cela la dégoutta et elle frissonna. Probablement que de nombreux hommes de l'ordre avaient fini dans son lit...répugnant.  Elle eut un pincement au cœur en apprenant que les Black avaient tués sa sœur. Elle comprenait qu'elle veuille s'enrôler contre eux après coup.  « J’ai tué une femme lors du bal qui a coûté la vie au serpent et à la ministre… Je crois que je ne le vis pas très bien d’ailleurs. » Elle ne les portait pas dans son cœur apparemment. Mais elle comprenait qu'elle ne vivait pas bien ce meurtre. Signe que la jeune femme avait un cœur et qu'elle ne tuait pas pour le plaisir. Probablement son premier meurtre aussi. Ekaterina eut presque pitié pour la jeune femme, elle commençait à avoir de la compassion pour elle qui avait eu une vie si dure. « Bref, je suis à la rue, sans travail et j’ai retrouvé Skander pour lui demander de l’aide, on s’est fait attaquer par des mangemorts, j’ai alors appris qu’il était recherché et au final il m’a dit de venir ici, aujourd’hui…pour ça. » La leader pencha la tête, compatissante. Elle comprenait que Skander l'ait envoyé, elle avait un passif compliqué et surtout elle était un peu au bord du gouffre, elle avait besoin d'aide.  

Toutes les deux se regardaient. Elle espérant avoir bien répondu probablement et Ekaterina jugeant ce que son cœur et sa tête lui disait.  « Est-ce que ce résumé vous convient ? » Elle hocha la tête. « C’est parfais, merci. » Elle sortit sa baguette de sa poche et alluma la lumière des moldu. « Je suis navrée de vous avoir fait revivre votre passé. » D’un autre coup de baguette, elle fit disparaître les outils de torture. Et apparaître une seconde chaise sur laquelle elle s’assit, face à la jeune femme. « Vous savez, faire partie de l’ordre, c’est quelque chose qui peut être terriblement dangereux, vous ne reverrez peut-être plus votre famille, vous devrez peut-être vivre en étant en fuite et vous pourrez risquer la mort à chaque coin de rue. » Son ton était doux, elle se faisait un devoir de prévenir chaque nouvelle recrue des dangers qui l’attendait en rejoignant leurs rangs. « Je veux que vous connaissiez vraiment tous les risque en nous rejoignant. » Le but était tout de même que les membres ne regrettent pas leur choix et risquent de trahir leurs compagnons d’armes. Elle regardait la jeune femme, attendant sa réponse finale. « Si cela ne vous dérange pas, je serais ravie de vous compter parmi nos membres. » Et elle était sincère sur ce point.
Parchemin envoyé Dim 3 Juil - 18:55

avatar
avatar
profil
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/09/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 599 hiboux. J’incarne : Gemma Aterton , et l’avatar que je porte a été créé par : crack in time . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange Je parle en : #B7CA79



Je suis âgé de : 30 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : en fuite, ex professeur de soin aux créatures magiques et ex prostituée J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis célibataire
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

« C’est parfais, merci. » Au moins les choses étaient claires. Tout du long de son discours sur sa vie, elle avait scruté le visage de la femme lui faisant face. Elle crut repérer un peu d’intérêt par ici ou par-là, mais aussi de l’énervement à un moment. Les choses seraient probablement compliquées lorsque viendrait le moment de délibérer. Mais Alienor vit la lumière et la femme s’installa face à elle, faisant disparaître les objets potentiellement dangereux. Voilà qui était étrange. Avait-elle prit sa décision ? Déjà ? « Je suis navrée de vous avoir fait revivre votre passé. » Prise de court, elle ne savait trop comment réagir. « Oh heu…c’est pas grave. » Après tout, elle commençait à avoir l’habitude de raconter son passer. Elle espérait juste que toutes les personnes qu’elle allait rencontrer ne lui demanderaient pas son passé, ce serait vite fatiguant. « Vous savez, faire partie de l’ordre, c’est quelque chose qui peut être terriblement dangereux, vous ne reverrez peut-être plus votre famille, vous devrez peut-être vivre en étant en fuite et vous pourrez risquer la mort à chaque coin de rue. » Alienor rit et haussa les épaules. « Je n’ai plus de famille et à part ma famille, rien à perdre non plus. » Il n’y avait pas de soucis de ce côté-là, elle était plus seule que jamais et se sentait prête à se battre pour survivre, même si elle savait qu’elle serait  capable de rendre les armes un jour venu. « Je veux que vous connaissiez vraiment tous les risque en nous rejoignant. » Elle hocha la tête, comprenant parfaitement. Elle ne pourrait pas venir la voir plus tard en lui reprochant de ne pas avoir été prévenue. Mais cela lui était bien égal. Elle avait envie de les rejoindre et n’avait pas d’autre alternative. « Si cela ne vous dérange pas, je serais ravie de vous compter parmi nos membres. » Elle se leva alors, fit un pas en avant et lui tendit la main, main que sera la jeune femme. « Je serais honorée de vous rejoindre, de servir votre cause et de me battre à vos côtés. »

Par cette poignée de main, le pacte était scellé. Toutes les deux ont discuté un petit moment des modalités, de comment rapatrier les affaires de la jeune femme, d’où vivre, du poste qu’elle pourrait occuper pour eux. Alienor pourrait s’occuper des animaux présents dans l’enceinte du château. Elle serait donc dans son élément et en plus de cela, elle réaliserait quelque part son rêve. Elle avait le droit de loger dans son ancien appartement de professeur à Poudlard et pourrait être accompagnée pour récupérer ses affaires. Désormais, elle était une fugitive et devrait prendre ses précautions pour sortir de l’enceinte du château.


Styx - La plus belle catin de la maison close - dixit Astraea Black
- C'est la catin la plus chaude de Londres - dixit Murphy Camlann

Styx Frye recouvre sa liberté et redevient Alienor Rosier


 

Interrogatoire sous tensions - Alienor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Un temple sous terre [PV Kusari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres moldus :: La Station – le marché noir-