Partagez | 
FB Who the hell are you?! (Lothar)

()
Parchemin envoyé Mer 6 Avr - 16:13

avatar
avatar
profil
Je suis : Haeny , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/01/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 643 hiboux. J’incarne : Sam Riley , et l’avatar que je porte a été créé par : Eden Memories (Bazzart) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Cordelia Pevrell, Deimos Carrow Je parle en : color=#cc0000



Je suis âgé de : 32 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Fugitif, ancien brigadier pour le ministère J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Veuf, le fantôme de son ex-femme rôde quelque part sur une falaise du Pays de Galle
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Who the hell are you?!
Alastar ✧ Lothar



Février 1990

Un putain de dossier en perspective... On avait chargé Al' de retrouver le responsable d'actes de vandalisme commis aux abords du Ministère plusieurs jours auparavant. Le coupable avait adressé un message pour le moins "salé" au Seigneur des Ténèbres à l'aide d'une magie indélébile. Il avait fallu plusieurs jours aux employés pour nettoyer le carnage et l'affaire était déjà ouverte pour retrouver le fauteur de troubles : on n'insultait pas le Lord sans en subir les conséquences. Ils étaient deux sur le coup et avaient décidé de travailler séparément pour plus de commodités.

Al' détestait ce genre de cas, parce qu'il avait la fâcheuse tendance de sympathiser avec le coupable de tels actes et il finissait par perdre toute motivation. Il préférait, évidemment, les affaire bien plus grave, qui requéraient une enquête et un suivi approfondi. Là, on parlait très certainement d'un gars désespéré qui avait passé sa frustration envers le gouvernement de la façon la plus idiote qui soit... certainement pas d'un criminel dangereux pour le Ministère. Mais bon, son boulot était ce qu'il était et Rackharrow savait qu'il devait également en assumer les mauvais côtés.

L'enquête l'avait mené à la Tête de Sanglier, un bar qui n'était pas vraiment dans les petits papiers des mangemorts ou des Blacks. Et pour cause : dernier bastion d'une hostilité affirmée et franche envers Voldemort, l'établissement, devenu presque légendaire auprès de la résistance, subsistait au nez et à la barbe de la Main Noire. Un véritable exploit qu'Alastar peinait à comprendre. Bref, il valait mieux ne pas s'y rendre si on était du côté des oppresseurs, et pourtant c'était bien ce qu'il devrait faire, à son grand dam.

Le brigadier s'y rendit donc. Non pas pour interroger le gérant ou les clients (il n'était pas suicidaire, non plus!) mais plutôt pour découvrir l'ambiance du lieu et repérer un éventuel suspect. Il connaissait le profil du vandale, avec un peu de chance, il tomberait sur un type qui collerait au descriptif dont il avait possession. C'était peut-être une méthode risible, mais Al' manquait de motivation alors forcément, son investissement personnel s'en ressentait.

Peu à l'aise, Rackharrow pénétra dans le pub, en cette soirée brumeuse. L'établissement était bondé, et rassemblait à vue de nez au moins une dizaine de personnes recherchées par le Ministère. C'était à se demander ce qu'attendait sa brigade pour venir les cueillir... mais soit. Al' n'était pas là pour ça. Il s'attabla non loin du bar et commanda un scotch tout en scrutant discrètement la clientèle. Un vieillard assis à côté de lui, et qui sentait bon la bière et le feu de bois, engagea maladroitement la conversation

"Z'êtes pas un habitué, c'est la première fois que j'vous vois. 'Fait pas bon de traîner par ici en c'moment j'vous préviens" il leva son verre en mode "mais bon tchin quand même mon pote" et Al' suivit. "Ça m'est égal. Si vous voulez tout savoir" "Oh tiens, Lothar! Si je t'attendais par ici!"

Al' n'était pas mécontent que le vieux lui foute la paix quelques secondes. il reprit son observation sans comprendre qu'il avait déjà eu affaire à ce fameux "Lothar" qui venait d'entrer dans l'établissement. Et que, si ce dernier l'apercevait, les choses risquaient de mal se terminer...

 
Spoiler:
 








_________________

Parchemin envoyé Sam 14 Mai - 16:08

avatar
avatar
profil
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 286 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

Who the hell are you ?! - février 1990 + Alastar & Lothar
Les journées de merde s'enchaînaient, encore et toujours le même train-train quotidien. Lothar en devenait fou, complètement barge. Plus cela allait et plus son patron lui tapait sur le système. Plus les jours passaient, pour il en voulait à son frère. Lorsqu'il rentrait le soir après le boulot, il se faisait discret, ne voulant pas tomber sur Skander. Seul point positif dans sa vie actuellement, probablement Circée. Il avait réussit renoué avec elle, il avait réussi à lui parler et apaiser les choses. Même s'il avait fini à Sainte Mangouste à cause de son épaule, il était bien et heureux de l'avoir retrouvée, telle qu'elle était avant la pleine lune, avant que tout ne change entre eux.

Aujourd'hui, son chef de cuisine lui avait donné un avertissement, le trouvant trop dans la lune. Il lui avait rappelé que d'autres seraient prêts à prendre son poste s'il ne remuait pas le cul. La raison de son animosité ? Son absence de l'autre jour. Jour où il s'était battu avec un demi-géant pour les beaux yeux de sa belle, jour ou il avait été bien blessé et où il avait dû faire un séjour express à Sainte Mangouste. Le medicomage s'était occupé de son épaule et de sa main, rien de très grave en fait, mais une journée et demie d'absence, cela avait des répercussions sur une cuisine. Lothar aimait son boulot. Enfin, il aimait cuisiner. Travailler pour le chaudron baveur ne lui plaisait pas plus que cela, mais il mettait de l'argent de côté pour ouvrir son propre restaurant, poursuivre le rêve de sa mère et réaliser le sien. Il n'avait pour le moment pas assez sous son lit pour envisager de partir, aussi se taisait-il et faisait-il son travail sans rien dire.

Fin de service, il se changea et quitta le chaudron baveur. Il ne voulait pas rentrer, il était encore tôt et il ne voulait pas voir son frère. En tant que membre de l'ordre, il avait un endroit ou il aimait se rendre, un endroit assez mal famé, mais où il pouvait être tranquille. La tête de sanglier. Il transplana à pré-au-lard et poussa la porte de l'établissement. Il n'allait pas souvent boire un verre, il ne voulait pas finir que son père et son frère, mais parfois un bon verre faisait du bien par là où il passait. « Oh tiens, Lothar! Si je t'attendais par ici ! » Il ne lui fallut pas longtemps pour trouver son interlocuteur. Voix avinée, le cul au bar, voilà une personne qu'il connaissait bien pour l'avoir vue à chaque fois qu'il venait ici. « Je ne peux dire autant de toi, tu es toujours là mon gars. » Il s'approcha de lui, s'assit du côté libre et lui claqua amicalement le dos. « T'as le cul vissé à s'te chaise depuis le temps ? » Blagua-t-il. L'autre rit maladroitement et choisit de changer de sujet. « Fait pas bon ces temps, t'as pas peur ? » Lothar haussa les épaules sans répondre. Il s'en fichait bien de toute manière. Il commanda un pur feu et le barman le lui apporta en le saluant. Oui, Lothar avait l'habitude de venir ici et les autres habitués le reconnaissaient sans trop de problèmes. Il commença à boire son verre et son regard se posa sur l'homme de l'autre côté de son voisin. Cela aurait pu être monsieur tout le monde, cheveux sombres, il ne voyait pas vraiment son visage. Lothar leva son verre. « À ta santé mon gars, j'espère que tu apprécieras la taverne. » Un nouveau, indubitablement, il ne l'avait encore jamais vu ici. Lothar le fixait. Il attendait que l'homme tourne la tête, voire de qui il s'agissait, s'il le connaissait ou pas.

Mais l'homme ne semblait pas vouloir tourner la tête, malgré le verre qu'il avait levé. Ne se décourageant pas, Lothar se déplaça et alla s'asseoir à ses côtés. Il se tourna de façon à voir son visage et là, il se figea. Il claqua son verre sur le comptoir, renversant légèrement son contenu. « Qu'est-ce que tu fous ici assassin ! » Il l'avait reconnu, Alastar Rackharrow, l'assassin de Sélène, l'assassin de sa voisine, un homme qui ne lui inspirait que du dégoût et de la colère. Il crevait d'envie de le sortir d'ici à coup de pied au cul, de l'éjecter de sa vue.



Parchemin envoyé Mer 13 Juil - 14:59

avatar
avatar
profil
Je suis : Haeny , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/01/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 643 hiboux. J’incarne : Sam Riley , et l’avatar que je porte a été créé par : Eden Memories (Bazzart) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Cordelia Pevrell, Deimos Carrow Je parle en : color=#cc0000



Je suis âgé de : 32 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Fugitif, ancien brigadier pour le ministère J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Veuf, le fantôme de son ex-femme rôde quelque part sur une falaise du Pays de Galle
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Who the hell are you?!
Alastar ✧ Lothar



Février 1990

Le vieux avait finalement daigné le laisser tranquille. Alastar sirota son scotch en lançant discrètement des coups d’œil du côté des tables les plus suspectes. Il y avait pas mal de gars louches et recherchés par le Ministère en ces lieux. Pas mal de mauvaise graine, voire de révolutionnaires affirmés, qui buvaient un verre à la mort du Seigneur des Ténèbres de façon totalement décomplexée. Même s'il les rejoignait sur le fond, Rackharrow n'approuvait pas la forme. Mais soit. Il n'était pas là pour arrêter des "terroristes", mais bien un simple plaisantin qui avait eu le malheur de se mettre le gouvernement à dos. Pauvre gosse. Parce que oui, on soupçonnait un jeune homme d'une vingtaine d'années environ, trop immature et inconscient pour réaliser les conséquences d'un acte stupide.

Le brigadier ne prêtait pas réellement attention à ce qu'il se passait juste à côté de lui. Et il aurait dû... Oh ça oui. Ce "Lothar" avait rejoint le vioque pour trinquer, mais à partir de là, Al' s'était focalisé sur autre chose, à son grand malheur. Le brun essaya de l'interpeller pour trinquer.« À ta santé mon gars, j'espère que tu apprécieras la taverne. » Mais autant parler à un mur. Si Al' avait vaguement entendu la formule, ce qui le fit lever son verre très légèrement en signe de politesse, il n'y prêta guère attention. Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous dans ce bar à vouloir causer sans arrêt ? Il pensait que le jeune homme arrêterait de le perturber, lorsqu'il vint s'asseoir à ses côtés. Rackharrow se raidit, adoptant une attitude froide et détachée. En clair il montrait qu'il ne voulait pas taper la discussion avec qui que ce soit, mais c'était visiblement pas assez évident. Alors, il s'apprêtait à demander à ce gentil gars de lui foutre la paix, parce qu'il n'avait pas envie de s'éterniser en banalités et politesses. C'était pas son truc, à Al'. Pas du tout. Mais alors qu'il allait s'exécuter, le visage du brun changea radicalement.

Alastar connaissait ce regard. Ces yeux chargés de haine et de dégoût qui déformaient un visage au départ avenant. Il savait ce que cela signifiait. « Qu'est-ce que tu fous ici assassin ! «  Le bar entier se tut. Tous se tournèrent vers Rackharrow qui restait sagement accoudé au bar, comme si rien ne s'était passé. Mais qui donc était ce type ? Bien sûr, il lui disait quelque chose. Leur chemin devaient déjà s'être croisés... mais où bon sang?!

Le silence devenait difficilement supportable et rester muet ne ferait qu'accroître les doutes à son encontre. Alastar n'avait pas beaucoup d'options pour se sortir vivant de ce trou à rats, et il crut bon de gagner du temps, pour commencer. Jouer l'innocent, en somme.

« Assassin? On ne se connait pas, à ce que je sache, alors range ta baguette et achève ton verre. » Avec un petit peu de chance, ce gars n'avait aucune influence dans ce pub. Les autres clients, certainement habitués à ce qu'une bagarre éclate de temps en temps pour cause d'ivrognerie, finiraient par les laisser régler leur compte entre eux. Du moins, il l'espérait.

 








_________________

Parchemin envoyé Dim 7 Aoû - 15:15

avatar
avatar
profil
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 286 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

Who the hell are you ?! - février 1990 + Alastar & Lothar
Fureur, colère, haine, un peu tout ça défilait sur le visage de Lothar. Dans sa tête, passait et repassait les événements qui alimentaient sa colère à son encontre. Le sortilège mortel venant frapper la femme qui habitait en face de chez Skander et lui. Les annonces de la mort de Sélène, sa vieille amie, les soupçons sur cet homme qui lui avait toujours tourné autour et qui était bien connu pour être totalement barge et fidèle aux mangemorts. Et pourtant, là devant lui, il feignait l’ignorance. Lothar sortit sa baguette, il la tenait fermement et n’était pas prêt à se laisser tuer sans avoir tenté de sauver sa vie. « Assassin? On ne se connait pas, à ce que je sache, alors range ta baguette et achève ton verre. » Raidit, Lothar regardait cet homme. Le bar était silencieux, même le barman était sur ses gardes. On ne traitait pas d’assassin n’importe qui ces temps. Pas sans en payer le prix fort en général. Mais Lothar ne recherchait pas une somme d’argent particulière. Non, il ‘était que le pauvre cuisinier du chaudron baveur et était dévoré par la colère d’une mort injustifiée. « Tu vas pas commencer à me dicter mes actes Rackharrow. » Il entendit un murmure. Les Rakcharrow étaient connu comme faisant partie des hommes de voldemort. Même si certains étaient tombés en disgrâce, ce nom à lui tout seul n’évoquait rien de bon. Il se leva, laissant son verre sur le comptoir. Il fit deux pas en arrière. « Tu as tué ma voisine. Tu pensais peut-être que je ne t’avais pas vu, mais on n’oublie pas comme ça un assassin quand on est gosse. Surtout un avec qui on a été à Poudlard. » Parce que oui, Lothar et Alastar s’étaient côtoyés à Poudlard. D’âges différents, ils n’étaient pas dans les mêmes cours. Mais Lothar avait une bonne mémoire des gens et en bon poufsouffle, il ouvrait grand ses oreilles et laissait les informations arrivées en masse afin de pouvoir agir au mieux par la suite.

Bras le long du corps, baguette à la main, il ne se laisserait pas faire et serait prêt à riposter si besoin. Il lui jetait un regard mauvais. « Pourquoi un mangemort viens poser son cul dans ce bar ? T’as l’intention de faire enfermer tout le monde ? » Non, Lothar ne savait pas que son interlocuteur était normalement de son côté. Mais quelque part, cela prouverait qu’il est bien infiltré chez l’ennemi. Cependant il n’était pas certain que les habitués apprécient de savoir que cet homme était là pour de mauvaises raisons et qu’ils risquaient tous leur peau ce soir. Il avait bien envie aussi de balancer ses soupçons pendant qu’il le tenait. Mais s’était trop tôt. Bien trop tôt, chaque chose viendrait au moment opportun. Il suffisait d’être patient, le moment se présentera probablement de lui-même voilà tout.
Note de bas de page:
 



Parchemin envoyé Lun 12 Sep - 12:26

avatar
avatar
profil
Je suis : Haeny , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/01/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 643 hiboux. J’incarne : Sam Riley , et l’avatar que je porte a été créé par : Eden Memories (Bazzart) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Cordelia Pevrell, Deimos Carrow Je parle en : color=#cc0000



Je suis âgé de : 32 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Fugitif, ancien brigadier pour le ministère J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Veuf, le fantôme de son ex-femme rôde quelque part sur une falaise du Pays de Galle
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Who the hell are you?!
Alastar ✧ Lothar



Février 1990


Al' maudissait cette mission qui l'avait mené directement dans ce trou à rats. Il s'en voulait de ne pas avoir fait appel à un partenaire pour venir dans ce bar peuplé de résistants notoires. Mais s'il l'avait fait, beaucoup de combattants de l'Ordre se seraient fait repérer et arrêter par le Ministère. Quelque part, en s'exposant de la sorte, seul, il les épargnait. Mais allez expliquer ça à des rebelles farouches qui vous prennent pour un assassin. « Tu vas pas commencer à me dicter mes actes Rackharrow. » Son nom fit peser un silence lourd de sens sur le bar. Même si sa famille restait discrète, certains connaissaient leur allégeance de toujours. Mangemorts de renom, mages noirs dans l'âme. Bref, rien d'engageant. Il déglutit et balaya l'assistance du regard, constatant que les clients du bar étaient désormais tous attentifs à cette discussion plus qu'intéressante à leurs yeux. Certains sortirent discrètement du bar, sentant la tension monter, d'autres avaient déjà dégainé leur baguette, prêts à venir en renfort si les choses dérapaient. Al' pouvait gérer un sorcier en duel. Il lui était déjà arrivé d'en mettre deux au tapis. Mais là, c'était du suicide. N'empêche, il ne connaissait toujours pas l'identité de ce type qui venait chambouler tous ses plans.

« Tu as tué ma voisine. Tu pensais peut-être que je ne t’avais pas vu, mais on n’oublie pas comme ça un assassin quand on est gosse. Surtout un avec qui on a été à Poudlard. » Si Alastar ne se souvenait plus de cette « voisine », il se souvenait vaguement avoir croisé le brun à Poudlard. Ce n'était pas un Serpentard, il en était sûr. Ce devait être un Gryffondor, voire un Poufsouffle, qu'il aurait pu malmener de temps à autres. Une vieille rancoeur brûlait dans le regard de son interlocuteur, et Al' sut alors qu'il était sur la bonne piste. À la mention du meurtre, plusieurs clients se levèrent pour murmurer des menaces et des paroles peu flatteuses.

« On fait tous des choses que l'on regrette. J'ai déjà tué, parfois injustement. Mais peu ici peuvent se vanter de ne pas l'avoir fait. » Il lança un regard noir aux résistants qui se tenaient dans son dos, menaçants. Il était inutile de nier ce meurtre. C'était sa parole contre celle de ce blanc-bec, qui avait l'air apprécié dans cet établissement. Sa parole ne ferait pas le poids.  « Pourquoi un mangemort viens poser son cul dans ce bar ? T’as l’intention de faire enfermer tout le monde ? » Al' ricana. Ce mec était pas possible. Il devait vraiment lui avoir fait quelque chose d'horrible pour subir un tel acharnement. On aurait dit qu'il prenait un malin plaisir à étaler son pedigree de mangemort pour qu'il se fasse tuer sur place. Et même si cette haine avait de quoi surprendre Alastar, il commençait légèrement à paniquer, et à sentir que sa situation se ternissait au fil des minutes. Déjà, Rackharrow envisageait les quelques solutions qui lui permettraient de sortir de ce bar vivant. Il n'y en avait pas des masses, malheureusement.

« Tu penses vraiment que si je voulais vous arrêter, je serais venu me jeter dans la gueule du loup comme un con ? » Bon Ok, c'était ce qu'il avait fait, à peu de choses près. Mais tout n'était pas perdu. Il devait absolument montrer que ces allégations ne le déstabilisaient pas. Autrement, il ne sortirait de cet endroit que les deux pieds devant. « Je n'ai jamais été mangemort. Et j'ai pas à m'expliquer à un gars que je ne connais pas. Franchement, je ne sais pas ce que je t'ai fait pour t'intéresser autant, mais c'est limite insultant alors laisse-moi achever mon verre, et je quitte cet endroit. Je vois bien que je ne suis pas le bienvenu ici, et j'suis pas du genre à m'acharner. »

Al' avala une lampée de scotch. Son verre était presque vide. Il lui faudrait quitter le bar avant que ce type ne déballe d'autres informations sur son passé, ou ne trouve autre chose. Le temps pressait. Al' pensa, presque amèrement, qu'il aurait aimé que Lorolei soit là. Pour une fois...


 








_________________

Parchemin envoyé Sam 13 Mai - 15:49

avatar
avatar
profil
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 286 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

Who the hell are you ?! - février 1990 + Alastar & Lothar
La colère était là, elle pulsait dans ses veines, il pouvait le sentir Lothar. Que ce meurtrier se pointe ici, dans cette taverne qui abritait de nombreux sorciers révoltés du système montrait une grande envie de suicide de sa part. Mais surtout qu’il s’obstine encre et toujours à nier les faits. Il avait au moins la satisfaction de voir que les autres clients, ainsi que le barman commençaient à s’insurger de la présence de cet homme. Entre son nom, l’évocation du meurtre et de son côté mangemort, autant dire que personne ne le considérait comme le bienvenue. « On fait tous des choses que l'on regrette. J'ai déjà tué, parfois injustement. Mais peu ici peuvent se vanter de ne pas l'avoir fait. » Lothar avait au moins la conscience tranquille de n’avoir jamais tué personne, pas même sous sa condition de loup. Alors c’est la tête haute qu’il regarde l’homme. « Tout le monde ne prend pas une vie quand un autre choix se propose. » Il le fusille du regard. Non, décidément, il ne porterait jamais cet homme dans son cœur. A l’évocation de la possibilité d’arrêter tout le monde, il écoute la défense de l’autre. « Tu penses vraiment que si je voulais vous arrêter, je serais venu me jeter dans la gueule du loup comme un con ? » Et là, Lothar hoche la tête. Il était de notoriété que les mangemorts étaient toujours à l’affut d’un peu plus de mérite et de gloire, alors venir pour coffrer un maximum de personne ne tromperait personne ici. « Je n'ai jamais été mangemort. Et j'ai pas à m'expliquer à un gars que je ne connais pas. Franchement, je ne sais pas ce que je t'ai fait pour t'intéresser autant, mais c'est limite insultant alors laisse-moi achever mon verre, et je quitte cet endroit. Je vois bien que je ne suis pas le bienvenu ici, et j'suis pas du genre à m'acharner. » Finir son verre, il rit Lothar. Un rire sans joie et grave. « Tu as par exemple fais disparaitre une très bonne amie à moi, une certaine MacGonagall. » Il était connu qu’ils avaient presque tous été exterminés à la purge. Mais les rares qui avaient pu survivre se comptaient sur les doigts d’une main. Et manque de bol, une autre s’est ajoutée à la liste des disparues quelques années plus tard. Il range sa baguette le Lupin. « Fini ton verre je t'en prie. Pour ma part, je n’ai pas envie d’entendre plus d’âneries de ta part. » Il jette un regard au barman et aux clients. « Tu as de la bonne compagnie pour me remplacer. » Il ricane un peu plus Lothar. Et se dirige ensuite vers la porte afin de quitter l’établissement. Il n’était pas prêt de remettre les pieds ici si l’endroit commençait à se faire de plus en plus visité par les mangemorts. Quoi que raconte le Rackharrow, Lothar ne croyait pas un traitre mot concernant son appartenance aux mangemorts. Travailler au ministère de la magie, à la bridage même ne laissait pas beaucoup de place au doute. Seul dans la rue, il transplane plusieurs fois avant de rentrer, histoire de brouiller les pistes, au cas ou.
TERMINE



 

FB Who the hell are you?! (Lothar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Pré Au Lard :: La tête de Sanglier-