Partagez | 
 
-[INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1817 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 35 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Dim 3 Avr - 22:45

Il connaissait son frère par cœur, alors quand la charmante sorcière aux yeux noisettes et au visage charmant lui dit : « Vous voyez clair dans le jeu de votre frère, Skander. »  Cette jeune femme n’avait pas idée à quel point il y voyait clair. Son frère tentait de lui cacher l’identité de la jeune femme, rendant cette découverte tout bonnement intrigante et délicieuse. Etait-ce l’une de ses conquêtes ? Peut-être, Skander et lui partageait un goût pour les femmes, et celle-ci semblait réellement charmante. « J’ignore quelle idée saugrenue lui a traversé l’esprit. » C’était une question qu’il voulait éluder. « Circée Rackharrow, ravie de vous rencontrer. » En chair, en os, ravissante, et dont le cœur était hélas encore palpitant.  Un sourire carnassier se dessina alors sur ses lèvres – face à elle l’occasion rêvé de se venger d’Irvin Rackharrow, s’il ne la tuait pas sur le champ, nul doute que l’occasion n’allait pas tarder à se représenter. Il continua à danser avec elle, la voyant perdre l’équilibre à plusieurs reprises.  Il grimaça, tentant alors de rester calme quand la jeune femme marcha sur l’un de ses pieds. « Oh je suis navrée, j’aurais dû vous prévenir que danser avec moi était à vos risques et péril ! » Son sourire et son rire cristallin n’étaient plus en rien charmant aux yeux de Skander. Il ne savait pas s’il allait lui faire peur, ou bien s’il allait rester tout aussi charmant.

Il se contenta alors de sourire de plus belle, « Mes chaussures en ont connue d’autre. » dit-il avec une pointe d’humour, laissant alors un rire s’échapper de ses lèvres. Rire à la fois nerveux, et tendu. Il la tenait entre ses mains, elle semblait si fragile, il se demandait comment elle avait pu échapper aux griffes d’un loup garou par une nuit de pleine lune, elle devait être pleine de ressources, soit d’autant plus dangereuse. « Nous nous rencontrons enfin Miss Rackharrow, j’ai tellement entendu parler de vous. » Sa voix était charmante, mais au fond il fulminait. Il resserra alors sa main sur le flanc de la sorcière, déterminé à ne pas la laisser s’échapper une fois encore. « Je peux enfin admirer ce visage qui conduira mon frère à sa perte. » Sa voix avait doucement changé. « Vous sembler aussi lugubre que votre père et que le reste de votre famille. » Il était plus sec, resserrant son emprise sur sa main, elle ne pouvait pas s’échapper. « Je vous prierais de ne pas jamais vous approcher de mon frère, je suis certain que vous tenez à votre frère également. » Sa voix n’était ni plus ni moins qu’une menace. Skander n’avait jamais été un enfant de cœur, menacer des jeunes et jolies demoiselles faisait partie de son passe-temps. « Si vous tenez à votre famille en général, je suggère que tout ceci reste entre nous, Miss Bott. » Dit-il quand la chanson se termina alors, « Je vous avais promis une seule danse, je ne vous retiens pas plus longtemps. » S’inclinant doucement, il ne put s’empêcher lui jeter un regard noir et froid, ajouté d’un sourire de convenance. Laissant alors la jeune femme au milieu de la piste, il la quitta alors en direction de son frère à qui il jeta alors avec un sourire « Absolument délicieuse cette Julia Bott. » Il ajouta : « Profite du reste de la soirée, et tiens toi prêt. » Avant de disparaitre dans la foule, car il était censé travailler. Mais les choses s’annonçaient très intéressante ce soir.


Then I’ll raise you like a phoenix

Strike a match and I’ll burn you to the ground  Put on your war paint Cross walks and crossed hearts and hope to die.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Dim 3 Avr - 23:31

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Des talons qui font saigner les pieds, une robe peut confortable, un masque pour cacher trois quart d’heure de maquillage bien appliqué, un sourire forcé.. ce n’était certes, pas agréable, mais ça avait au moins le mérite de lui ouvrir des portes. Business is business comme disent les moldus, il faut savoir sauter sur toutes les occasions pour se faire un nom. C’était dans ce but là que Dione a -sans aucune hésitation- décidé de répondre à l’invitation du bal organisée par le ministère et Mrs Lestrange : être vu, voir, et se lier.

Sans surprise, à son arrivé, elle reconnue les invités sans trop de difficulté. Si elle n’était pas capable de deviner qui se trouvait sous chacun des masques, elle avait pourtant repéré les grandes familles famille présente, et tenta de se souvenir des noms et des liens de chacun d’entre eux. Ce n’était pas bien difficile, on le lui avait appris et fait récité depuis qu’elle savait parler. Les sang-purs étaient donc présents, bien sur, ainsi que quelques tâches qu’elle ne prie même pas la peine d’observer (qu’ils gardent leur costume bon marché pour les personnes de leur sang, elle n’était pas là pour eux) et des membres de sa famille. Il était difficile de ne pas repérer Ciaran : un homme saoul qui utilise des techniques de dragues tellement lourdes qui n’ont pour effet que de faire saigner les oreilles des filles qui prennent le temps d’écouter.. Pas de doute, c’était forcément lui. Dione conclue en un quart de seconde qu’elle n’irait pas le voir pour le moment, la soirée ne s’était pour le moment pas encore avérée être suffisamment désastreuse pour vouloir l’oublier à coup de verre d’alcool.
Elle aperçue Doylana aussi, elle nota sa tenue en mémoire, si la soirée n’était pas fructueuse, elle aurait toujours un point auquel se rattacher avant de résigner à tenir compagnie à Ciaran.
« Hum, mademoiselle ? » Lanca-t-elle en direction de l’une des serveuses (Oprah). Elle savait très bien où était sa place, mais elle n’était pas du genre à cracher sur le bas peuple, surtout quand il avait une utilité (et qu’il pouvait en retour cracher dans son champagne). Elle fit un léger signe de main pour qu’on lui apporte de quoi boire. « Mrs Lestrange engage du personnel non qualifié maintenant ? » Elle avait soufflé cette phrase pour elle même, mais peut-être un peut trop fort. On reste attentive pendant le service, l’attention, règle numéro une, les invités ne devraient même pas avoir à réclamer ; son regard se fit plus noir que ce qu’elle aurait voulu. Tant pis, au moins, elle avait maintenant une coupe de champagne pour se donner une contenance.
Elle attrapa un verre et détourna immédiatement le regard pour s’assurer que la serveuse ne se sente pas en droit d’engager une réplique.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 0:26



Le bal du gouvernement (intrigue)
« Le carnaval et la dernière danse de l’hiver »

Il ne fallut pas trop longtemps pour que la demoiselle reconnaisse la voix de Shill. Et bien que la réaction de la libraire le fasse sourire un peu derrière son masque, il regarda autour de lui pour ne pas attirer l'attention. Pas trop tout du moins, car beaucoup de personnes étaient heureuses de trouver dans la foule d'autres gens qu'ils connaissaient malgré les masques. C'était une histoire de voir si l'on pouvait reconnaître ses vrais amis, ses vrais alliés. Shill ne connaissait pas grand monde. Peut-être qu'il verrait au loin l'un de ses frères. Ou peut-être pas... « Je suis contente de voir que tu vas bien, j’ai eu peur, tu sais. » Je suis désolé.. Elle parlait un peu fort, mais il eut un petit sourire, calme et posé, il garda une main sur s hanche. Accrochée comme elle l'était à son coup, si sa cheville glissait, elle se ferait surement très mal. Et puis, elle n'avait pas de hanches désagréables non plus la petite Deauclaire... Mais, il fut quelque peu attendri par la gêne qu'elle eut et le fait qu'elle se détache de lui le plus rapidement possible. Comme si elle venait de réaliser ce qu'elle faisait. Plus bas, elle ajouta à son adresse. « C’est de la folie de venir ici, mais… oh je suis curieuse raconte-moi tout, où étais-tu ? » Dans la foulée, il prit la coupe de champagne qu'elle lui tendit, alors qu'elle y portait déjà ses lèvres. « Il y a trop de choses à raconter, tu sais. En fait, l'Europe du Nord est vraiment un bel endroit, surtout la Suède. Mais pour échanger des couronnes contre des livres sans passer par des bureaux de changes, ça devient compliqué... » Une gorgée de champagne. Un sourire. « Mais je te raconterais... Dans un endroit moins peuplé peut-être. » Il l'observa un instant, depuis leur première rencontre au Chaudron buveur, il ne l'avait pas regardé comme il le devait finalement. Une grande robe noire. Le bout de ses doigts avait déjà compris que le dos était un décolleté indécent, mais sa peau était tiède... Il ajouta simplement. « Cette robe te vas bien, tu sais. » Tu devrais être comme ça plus souvent. Pensait-il. Il tendit la main vers la Française en souriant, coupe à la main malgré tout, il la posa mi-pleine sur un plateau, dans un français imprécis. « Voulez-vous m'accorder une danse ? »

acidbrain ©




HRP : Pour toi Phèdres
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 0:31

Elle se sentait tout de suite plus à l’aise en compagnie de Triss, plus à sa place. Elle avait toujours son plateau en main mais elle profitait de son amie et ne faisait guère attention à ce qu’il se passait dans les alentours, les verres qu’elle était censée apporter restaient sur le comptoir tandis que son plateau était vide. Parfois elle voyait Phèdre passer et lui lançait un petit sourire. Elle espérait qu’elle aussi profitait de la soirée comme il se devait. Après tout, c’était agréable finalement, de voir du monde, de s’amuser. Les rires qu’Oprah entendait lui suffisait pour passer une bonne soirée et pour se sentir de bonne humeur. Elle entendit cependant un appel derrière son dos. Elle pensa tout d’abord que ce n’était pas pour elle. Pourtant, elle se retourna tout de même. Une blonde (Dione) la fixait, elle en déduit que ça devait être elle. Oprah lança son plus beau sourire et se dirigea droit vers les coupes de champagne. « Mrs Lestrange engage du personnel non qualifié maintenant ? » Elle n’eut même pas besoin de se retourner pour reconnaître la même voix. Décidément, elle ne se demanda pas de nouveau pourquoi elle détestait tant les mangemorts, ces enfants pourris gâtés. C’était eux les moins que rien. Elle posa délicatement les coupes sur son plateau et se redirigea vers la fille. Celle-ci attrapa un verre et se détourna d’elle. Oprah n’en attendait pas moins venant de sa part. Elle agita alors son plateau, doucement, assez pour renverser le liquide sur la belle robe de la demoiselle mais pas pour faire tomber un seul verre. Elle avait tout de même fini par prendre le coup de main, après un après-midi d’entrainement. Elle prit un air faussement gêné et sa voix la plus mielleuse. « Oh pardon, je n’ai pas fait exprès » Elle s’en alla avant même qu’on ne puisse lui demander de nettoyer, et quand bien même on l’aurait fait, et bien qu’un simple sortilège aurait pu tout arranger, c’est avec sa salive de sang-mêlé qu’elle aurait astiqué.

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 0:44

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
« Ev’, là je peux pas vraiment respirer… » Je voulais bien comprendre le fait qu’un nœud papillon se devait d’être bien serré tout ça, mais j’aimais bien pouvoir fournir de l’oxygène à mon corps. Ses yeux se posèrent dans le mien, un de ses sourcils levés comme elle en avait le secret. Elle resserra le bout de tissu, forçant ainsi un couinement d’entre mes lèvres, ce à quoi le rire d’Aria fit écho. Je lui offris un regard noir avant d’annoncer dans un faible souffle : « Evgenia, mère, madame, ou… » Elle desserra le nœud et finit de le nouer, un sourire au visage. Prenant un pas de recul, elle s’assura que mon habit était satisfaisant. Vêtu d’un costume qui aurait surement suffit à nourrir une famille des mois durant, je me sentais étrangement à l’aise. La lourde cape sorcière posée sur mes épaules était à l’origine de ma légère grimace. Qui avait eu une idée pareille, non mais je vous jure. Le truc lourd, pas pratique, et un peu moche aussi. La mode sorcière, je la comprendrai jamais. Evgenia releva son menton, et je l’imitai, m’assurant que ma droiture était particulièrement précise. Son doux regard me fit sourire et elle m’enlaça avant de quitter la pièce, de son naturel silencieux. Seul avec Ariadne, je laissai tomber mes épaules. « Pas de bêtises ce soir, soit un bon Scrimgeour. » Namého. J’étais pas un chiot. Je tirai ma langue, c’était tout ce qu’elle méritait. Ma nouvelle sœur s’approcha de moi et passa une main dans mes cheveux, comme pour les désordonner. « Arrêtes, tu le sais mes boucles elles sont rebelles ! » Je fis la moue, ce qui la fit rire de nouveau. « Sang purs de merde ? » Je lui offris un clin d’œil. « Sang purs de merde. » Elle fit un pas en arrière, et je transplanai.

La neige qui se posa sur mon visage m’offrit une douce fraicheur et je restai un moment à profiter de la légère température. Jusqu’à ce qu’il se mette à faire grave froid. Mon invitation voulait tout dire. Tiré au sort, certes. Tout de même, j’allais faire partie de cette aristocratie pompeuse qui en valait le coup, celle qui serait capable de m’offrir tellement. Celle qui, il ne fallait pas l’oublier, m’avait enlevé tellement. Ce fut donc armé de mon plus faux sourire que j’entrai dans la grande salle. Quelqu’un prit ma cape et je les remerciai d’un mouvement de tête. Ma main s’entoura autour d’une des flûtes de champagne tandis que mes yeux parcoururent la salle qui était, il fallait bien l’avouer, d’une grande beauté. Mes yeux reconnurent quelques silhouettes de l’Ordre. Je savais que quelque chose devait arriver ce soir, mais je ne savais quoi. Je ne faisais pas partie du monde du Phénix, pas ce soir. Ce soir, j’étais simplement l’imbécile qui manqua de renverser tout son verre sur un inconnu. « Pardonnez-moi, je suis terriblement navré ! » Bien joué Obe, bien joué.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 8:35

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
La réception était magnifique. Tout comme Ezekiel qui se vantait de l'être également dans son costume luxueux, visage à demi-caché derrière son loup noir. Il s'avança doucement dans la serre qui faisait office de salle de bal pour cette soirée mémorable, essayant de reconnaître les autres invités, plus ou moins en vain. Le gouvernement avait mis les petits plats dans les grands et c'était peu de le dire. Mais, le jeune Lestrange ne s'attardait pas sur la majestueuse décoration, il faisait profil bas tout à coup. Un seul regard de sa mère et Ezekiel baissait légèrement la tête. Il était en retard et la ministre de la magie alias Mrs Lestrange n'avait pas manqué de le remarquer. Pas de doute qu'il aurait une réprimande, plus tard, quand la réception aura pris fin et certainement pour une bonne raison. C'était sa soirée d'hommage, ses enfants se devaient de lui faire honneur. Arriver en retard n'avait jamais été une option envisageable. Morgana tourna la tête avec dédain et Ezekiel poursuivit son chemin, avec un peu moins d'entrain. Il était énervé, contre tout le monde, surtout contre lui-même. Il attrapa violemment une coupe de champagne, tout en continuant sa quête visuel. Il reconnut son cousin sans peine (Adonis) mais pour rien au monde il n'irait lui parler, encore moins sous les yeux de sa mère. Il avait commis une erreur en arrivant en retard, il n'en commettrait pas une deuxième en parlant à la branche ostracisée.

Une conversation non loin de lui l'intrigua et il tendit l'oreille avant d'interrompre l'échange entre les deux jeunes femmes (Marguerite & Charlotte) dont l'une n'en avait visiblement pas la permission.  « Charlie, c'est ça, vous n'avez pas quelques verres à distribuer ?! Vous êtes payée pour ça après tout, non ?! », exposa-t-il ironiquement tout en montrant du doigt le plateau qu'elle tenait entre ses mains et les nombreux invités présents dans la serre. Après tout, il était dans son bon droit et il ne se gênait pas pour le faire remarquer. « Ne vous en faites pas, je tiendrai compagnie à Miss Marguerite. », fit-il en lui adressant un sourire hypocrite avant de se tourner vers la jolie demoiselle en question. « Enchanté, Ezekiel Lestrange. ». Oui, comme Mrs Lestrange, la ministre de la magie, il espérait que cela fasse son petit effet. Mais un autre événement attira son attention tout à coup. À seulement quelques mètres de lui, une serveuse (Oprah) se permit volontairement de renverser de l'alcool sur la robe d'une demoiselle, visiblement irritée et il y avait de quoi l'être. Décidément, c'était la deuxième fois qu'il prenait une vulgaire domestique en plein délit et le sang commençait à lui monter sur les tempes. « Laissez-moi vous aider. », fit-il à la demoiselle en détresse (Dione) en lançant un sort pour faire disparaître toute trace de liquide sur sa robe élégante. Évidemment, la serveuse avait déjà disparu, mais si il venait à l'attraper au cours de la soirée, elle passerait un sale quart d'heure. Et un sourire sadique apparaissait au coin de ses lèvres à l'idée de cette future potentielle torture.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 11:49

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Tandis qu'elle degustait le savoureux breuvage doré, Doylana tourna le regard vers l'entrée de la salle et sourit en reconnaissant la nouvelle venue. Elle arrivait enfin. La jeune femme fit un clin d'oeil complice à sa cousine (Dione) qui paraissait peu à l'aise au milieu de tout ce gratin élégamment vêtue. Dione était quant à elle vraiment ravissante, et Lana se felicita interieurement de la robe qu'elle avait choisi ensemble. Cette semaine, les magasins de vêtements sorciers étaient particulièrement bondé en raison du bal imminent, et il avait fallut user de bons sens pratique pour arriver avant la foule de dames tout apprêtées, irritées par le manque de place pour se changer, quant la robe qu'elle avait déjà reperée ne filait pas entre les mains d'une nouvelle arrivée.

Doylana prit doucement le bras de sa tendre amie (Aoife) et l'attira vers sa jeune cousine. Cela aurait de plus le mérite de les éloigner du fiancée non désiré. « Viens, je crois que nous avons une charmante recrue à chaperonner, il ne manquerait plus qu'elle tombe entre les mains de Ciaran » Doylana leva les yeux au ciel en apercevant son frère attraper un énième verre de champagne, et s'arreta tout net lorsqu'elle surpris la scène entre sa cousine et la jeune serveuse. Toujours retrait, l'ainé Rookwood observa la scène sans broncher, s'étant toujours donné pour ordre de ne jamais intervenir quand il n'y avait pas danger. Elle avait toujours opéré de cette manière avec ses petits frères, mettant un point d'honneur à ce qu'il apprenne à se débrouiller seul face aux aléas de la vie. Elle haussa un sourcil lorsque la serveuse (Oprah) renversa volontairement un verre sur sa cousine, et un sourire vint discrètement se poser au coin de ses lèvres. En tout cas, elle ne manquait pas de répondant, cette jeune femme, c'était une belle revanche. S'avancant discretement derrière Dione, Lana posa delicatement sa main sur son épaule, et murmura à son oreille de sorte qu'elle seule puisse entendre « Ne te fais pas remarquer en premier lieu par de la méchanceté Dione.... Cette serveuse ne le méritait pas, tu le sais autant que moi. Je sais que tu es tendue, mais tout se passera bien. Sourit, et montre ton bon visage avant toute chose. »

Elle eut a peine le temps de terminer sa phrase qu'un jeune homme, (Ezekiel) qui avait assisté à la scène, vint tel un preux chevalier en aide à sa cousine. Lana sourit aimablement, sa chevelure dorée scintillant sous les lumières de la salle. « Mais je vois que tu es entre de bonnes mains, voilà qui me permettra de ne pas trop m'inquieter ».
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 12:04

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Dione avait vu venir le danger, le plateau qui se rapproche mais surtout le regard de la serveuse (Oprah) était exactement le même que celui qui lui faisait sa soeur quand elle préparait quelque chose de mauvais. Malheureusement, un verre à la main, et des talons aiguilles, ça entrave les reflèxes. Elle n’a pas réussi à se reculer assez rapidement pour ne pas tacher sa robe. « Oh pardon, je n’ai pas fait exprès. » Dione releva le menton : rester digne en toute occasion. Mais ça ne l’a pourtant pas empêcher de faire un léger mouvement de main vers sa baguette, mouvement qu’elle arrêta aussi-tôt. Vraiment Dione ? Ce geste la surpris, elle qui se pensait incapable de faire du mal à des personnes de sang inférieur au sien, elle venait d’avoir la preuve que non. Si la pièce n’avait pas été rempli de monde..
Ce temps de réflexion ne lui permis pas de faire un scandale, ce qu’elle n’aurait pas prévu de faire de toute façon, on n’attire pas inutilement l’attention sur soi quand on est à un rang aussi élevé que le sien. La fille s’en sort bien, tant mis pour elle. Quand Dione sera mangemort.. l’histoire pourrait bien être différente.
Elle sentie une présence familière derrière elle, et une voix qu’elle connaissait très bien. « Ne te fais pas remarquer en premier lieu par de la méchanceté Dione.... Cette serveuse ne le méritait pas, tu le sais autant que moi. Je sais que tu es tendue, mais tout se passera bien. Sourit, et montre ton bon visage avant toute chose. » Dione lacha un petit rire, et murmura sur le même ton : « Ne t’en fais pas, tu m’as très bien éduqué.. » Elle n’osa pas rajouter qu’elle était à présent bien trop grande pour que ses faits et gestes soient aussi surveillés, elle contrôlait très bien ses excès de colère à présent, mais se serait mentir de dire qu’elle n’avait ne pas apprécier ce soutient.

« Laissez-moi vous aider. » Dione tourna la tête vers la voix qui venait de l'interpeller (Ezékiel), et imita un expression exaspéré : soupire, yeux levés au plafond.. Vraiment ses serveuses..
« Mais je vois que tu es entre de bonnes mains, voilà qui me permettra de ne pas trop m'inquieter ». Dione lança un regard plein de sous-entendu à sa cousine, les garçons, elle sait très bien géré, ça, c’est Ciaran qui le lui a appris.
Elle laissa donc le jeune homme faire, bien qu’elle y serait parfaitement arrivée toute seule, elle savait qu’il était parfois bénéfique de savoir jouer les demoiselles en détresse. Elle regarda la tache disparaître et gratifia son sauver d’un sourire enjoué cette fois. « Merci beaucoup, je n’aurais pas cru devoir subir ce genre d’incident dans une soirée comme celle-là.. » Visiblement, les Black mettaient tout le monde dans une situation délicate avec leur taxe, si même les grandes familles ne peuvent plus avoir de personnel qualifié maintenant.. Elle garda cette pensée pour elle, pas certaine de savoir à qui elle avait à faire. « Qui dois-je remercier pour m’avoir sauvé d’un aussi gros embarrât ? » Les masques ajoutaient peut-être un côté mystérieux à la soirée, Dione voyait surtout ça comme une contrainte ; comme voir et être vu si on ne peut même pas mettre de nom sur les invités ? M’enfin, il ne fallait pas être idiote pour savoir que cet homme était quelqu’un d’important, suffisamment pour continuer la conversation avec un plaisir non dissimulé.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Haeny , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/01/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 645 hiboux. J’incarne : Sam Riley , et l’avatar que je porte a été créé par : Eden Memories (Bazzart) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Cordelia Pevrell, Deimos Carrow Je parle en : color=#cc0000



Je suis âgé de : 32 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Fugitif, ancien brigadier pour le ministère J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Veuf, le fantôme de son ex-femme rôde quelque part sur une falaise du Pays de Galle


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 13:39

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Bien sûr qu'il était invité, comment aurait-il pu en être autrement ? Ce bal devait être une idée de la vieille Lestrange qui semblait se débattre dans un océan de problèmes. Cependant, elle restait avant tout préoccupée par les apparences et le gouvernement avait bien besoin d'afficher une certaine assurance après la perte de Poudlard. Al' avait hésité à s'y rendre, vraiment. Son absence serait certainement passée inaperçue, mais il n'avait de toute façon rien à faire ce soir-là et il imaginait bien que toutes ses connaissances feraient le déplacement, alors... Alors autant laisser une chance à Miss Lestrange et sa clique.

Il revêtit un costume noir qu'il ne sortait que pour les grandes occasions : c'est-à-dire ces rende-vous mondains sans grand intérêt auxquels il était habitué malgré lui, sang pur oblige. Alastar s'était procuré un masque sobre, un loup anguleux aux reflets bleu nuit. Il salua son Éternel qui, évidemment, ne pourrait se rendre au Zoo avec lui. Imaginez un peu le fatras qu'aurait pu déclencher un loup plumé d'un mètre vingt au milieu de tous ces mondains...

"Pas de bêtises. Et embrasse les jumeaux de ma part." "On dirait ma mère... " Après un dernier sourire adressé à Igbal, Alastar transplana jusqu'à l'entrée du zoo, décoré avec faste et goût pour l'occasion. Il présenta son invitation et se masqua, fin prêt à percer la foule qui affluait déjà sous la serre. Al' prit quelques secondes seulement pour admirer le décor avant qu'une serveuse ne passe à proximité avec un plateau. Rackharrow attrapa agilement une coupe qui lui donnerait un peu de contenance. Le souci avec les bals masqués, c'est qu'il était toujours très compliqué d'y repérer amis, proches, famille ... Tout le monde se ressemblait ou presque et il lui faudrait bien se laisser aller aux hasard des rencontres avant de croiser une silhouette connue. Alors qu'il s'apprêtait à tremper ses lèvres dans le liquide doré, Al' fut bousculé par un inconnu un peu pataud ( Oberyn )   « Pardonnez-moi, je suis terriblement navré ! » Alastar se retourna, légèrement agacé. Heureusement, le champagne qui s'était échappé du verre avait décidé de l'épargner, lui et son costume. Il s'en tirait avec une tache anecdotique.  "Ce n'est rien." Il effaça la marque d'un coup de baguette maîtrisé avant d'aviser l'importun : Al' ne pensait pas le connaître. Il était jeune et avait les cheveux châtains. "Vous aussi, vous venez de débarquer au milieu des hostilités? Le gouvernement doit avoir investi la moitié de ses fonds dans cette fête, c'est d'une tristesse.". Peut-être s'adressait-il à un haut responsable, mais Rackharrow s'en moquait, ce faste avait quelque chose de désespérément risible et il ne comptait pas cacher son opinion par diplomatie - ou plutôt hypocrisie, dans ce cas.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.








_________________
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 16:50

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
J’avais été invité à cette prestigieuse soirée. J’étais habillé de mon plus beau costume. J’avais passé de longues minutes à essayer de porter mon masque afin qu’il ne me gratte pas le haut du nez. Mes cheveux étaient plus ou moins coiffés, ce qui tenait d’un certain miracle il fallait bien l’avouer. Je me tenais droit, digne Scrimgeour. J’étais entré dans cette assemblé il y avait à peine quelques minutes. Ce qui ne m’empêcha pas de me présenter de la manière la plus digne possible, en m’écrasant sur le corps d’un parfait inconnu (Alastar). Il y avait de ces jours durant lesquels je me demandai par quel miracle j’étais parvenu à faire croire au mon que j’étais le grand Oberyn Scrimgeour. Je m’excusai aussi poliment que possible, ce qui n’empêcha pas mon esprit de s’insulter tout seul. Quel imbécile, non mais j’vous jure. Par un autre de ces miracles, mon champagne, tout comme celui de ma victime, se contenta de tomber au sol. « Ce n’est rien. » Il avait l’air pas content. Ce qui était compréhensible, certes. Pardon mec. « Et il ne s’agit que de mon premier verre, » dis-je avec un léger rire. Peut-être plus Cosmo qu’Oberyn, mais bon, il me fallait rire face à cette situation des plus gênantes.

Je ne reconnus pas immédiatement l’homme, pourtant son visage était familier. Je restai un instant à l’observer, essayant tant bien que mal de mettre un nom sur ce visage qui, j’en étais certain, avec déjà un jour croisé mon chemin. « Vous aussi, vous venez de débarquer au milieu des hostilités? Le gouvernement doit avoir investi la moitié de ses fonds dans cette fête, c'est d'une tristesse. » Une certaine surprise passa sur mon visage, rapidement remplacée par un léger sourire. « Il faut croire que les apparences importent plus que la politique. » Comme pour appuyer mes dires, je haussai les épaules. Les propos du sorcier me plaisaient bien, la soirée allait être intéressante. « Il n’empêche qu’une telle soirée a ses avantages. » Je levai mon verre, en mode tchin tchin j’te comprends, avant d’en boire une gorgée. La fête battait son plein, et il était vrai que tout semblait faux. Au moins aussi faux que moi et ma droiture, mais avec un coté chic que je ne supportai pas. Ça, et le fait que je savais très bien que certains de ceux qui m’entouraient faisaient partie du petit entourage de Voldemort. Ne pas y penser. « Je ne me suis pas présenté, » dis-je avec un rire, tendant une main chaleureuse vers l’inconnu. « Oberyn Scrimgeour, membre administratif du Magenmagot. » Une présentation comme il fallait dans ces soirées. J’espérai juste ne pas me retrouver face à l’un de ces minions, ou mangemorts comme ils aimaient se faire appeler.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


Dernière édition par Oberyn Scrimgeour le Lun 4 Avr - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 17:28

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -


Un bal. Masqué qui plus est. Il n’y a bien qu’un Lestrange qui puisse penser à un événement de ce genre. L’idée plaît plutôt au Yaxley. Ça l’amuse même. Devoir bien se vêtir et porter un masque, cacher son identité, se prendre pour un autre. C’est plutôt alléchant comme programme. Au moins de quoi passer une soirée sans avoir à se soucier de l’heure à laquelle il devra se forcer à dormir. Il n’en demande pas plus pour le coup. C’est donc tout naturellement qu’il se vêtît élégamment. Il ne faudrait pas qu’il dénote dans le décor. Il fait même un petit effort et essaye de dompter ses cheveux constamment en bataille. Avec tout ça, il n’est pas en avance, mais ce n’est pas si grave que ça. L’invitation indique qu’ils peuvent arriver à partir de vingt heure, il ne sera pas fusiller s’il arrive un peu en retard et puis qui arrive à l’heure à ce genre de réception ? C’est le meilleur moyen pour mal commencer la soirée.

C’est donc d’un pas tranquille qu’il fini par arriver à la serre septentrionale du Zoo Scamander. Comme il s’y attendait, il n’était pas le seul à arriver à cette heure-là, mais même si ça n’avait pas été le cas, ça ne lui aurait pas fait monter la tension pour autant. Quand il découvre les lieux, il ne peut pas dire qu’il n’a pas été étonné. Ils avaient mis le paquet. La serre était magnifique et offrait un lieu idyllique pour passer une bonne soirée. Heureusement, le masque qui recouvre une partie de son visage cache cet air émerveillé qui n’a pas l’habitude de passer sur sa face. Il marche tranquillement entre les invités, reconnaissant parfois quelques personnes qu’il salut poliment. Malgré les masques certaines personnes sont reconnaissables. Comme Erebos par exemple, à moins que ce ne soit le son de sa voix qui l’ait fait s'arrêter, mais en tout cas il se retourne et le découvre, une coupe à la main. Fauve, sans gêne l’attrape avant de le remercier à sa façon. « Oh qu’est-ce que tu peux être serviable, tu penses toujours à moi » non sans une pointe de moquerie, bien entendu. Il salut Aleksandra avant de se retourner sur le remue ménage un peu plus loin. Une serveuse s’est apparemment emmêlée les pinceaux pour redécorer la robe de l’une des convives. Un petit sourire en coin se dessine sur les lèvres du blond. « Je ne savais pas qu’il y avait des ateliers customisation à cette petite soirée. Tu crois que l’on peut participer ? » demande-t-il à l’égard d’Erebos. « Fais attention à ta jolie robe, Aleksandra, se serait dommage qu’elle finisse dans le même état. » on pourrait presque croire qu’il est prévenant.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 18:27

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Un bal en l’honneur de la ministre et de son règne. Après tout pourquoi pas. J’avais reçu l’invitation plus tôt dans la semaine et en tant qu’employé du ministère, je me voyais mal décliner l’invitation. Ces soirées mondaines ne m’enchantaient guère, mais au moins ce bal-ci était masqué ; je n’aurais pas besoin de voir les têtes de mes interlocuteurs : youpi. J’enfilais donc un costume noir, sobre, auquel j’ajoutais une chemise blanche et un nœud papillon couleur vermeil – seul touche de couleur de ma tenue. Je n’étais ni coquet, ni particulièrement intéressé par ma propre apparence. Ce costume était pratique et passe-partout. A l’entrée de la serre, je tendais mon invitation et en retour on me tendit un masque dont je m’équipais avant d'entrer.

La serre avait été particulièrement bien décorée pour l’occasion. La neige magique qui tombait doucement du plafond avait une qualité hypnotique, mais je détachais mon regard de celle-ci pour le poser sur les invités. Les robes de soirée fines se mêlaient aux plus beaux costumes sur mesure dans un ballet de tissu incessant. Je ne comptais pas danser aussi je me dirigeais rapidement vers une serveuse et attrapait un verre sur son plateau en la remerciant. Je posais mon regard sur toutes les personnes présentes. J’en reconnaissais certains : des employés du ministère pour la plupart que je saluais vaguement ; plus par politesse qu’autre chose. Puis je repérais mes cousins : Ciarán, d’abord, qui était difficile à manquer dans cette foule puis Doylana ensuite qui s’éloignait de ma sœur Dione. Cette dernière était en charmante compagnie du moins si charmante était l’adjectif adéquat ici. Je décidais d’enquêter de mon côté et m’approchais donc de Doylana. « Toujours aussi élégante cousine ». Un petit compliment pour dire : je viens en paix. « Je vois que tu as laissé Dione en charmante compagnie. Tu sais qui est ce jeune homme ? ».

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am decadent, and here I am.
avatar
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 12/05/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1279 hiboux. J’incarne : Hugh Jackman , et l’avatar que je porte a été créé par : Shad . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Alienor Rosier, Athelstan Lestrange Je parle en : #7d748f



Je suis âgé de : 45 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : gérant de Cornucopia et créateur d'objets ensorcelé de magie noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : je suis veuf avec...quelques enfants


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 19:38


Il l'avait bousculé, il avait tenté de s'excuser et avait remarqué l'habilité de la jeune femme à tout récupérer avant que cela ne touche le sol. Étrangement, elle (Phèdre) s'est également excusée alors qu'elle n'avait rien à se reprocher. Elle lui tendit également une flûte de champagne pour essayer de faire passer sa quinte de toux. Il la vida et après une dernière toux put enfin se calmer. « Ça va aller ... ? » Il eut un petit moment de bug avant de finalement lui répondre par l'affirmative. « Merci mademoiselle pour votre réactivité. » Il aurait pu préciser que tous les autres sorciers aux environs auraient pu le voir crever sous leurs yeux sans réagir. La société n'était plus ce qu'elle était. Il regarda le plateau vide de la demoiselle, puis baissa les yeux sur le sol où les petits fours avaient disparu. « Je vous présente mes excuses mademoiselle. » Il fit une pause et plissa légèrement ses yeux sous son masque. « Allez-vous bien ? Ne vous ai-je pas blessé ? » Après tout, il pouvait être assez bourrin dans son genre et blesser involontairement également. Il espérait que la jeune femme allait bien. Il posa les deux coupes de champagne qu'il avait dans les mains sur le plateau d'un serveur passant tout prêt.


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 20:51

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Doylana sourit en coin, et porta son verre à ses lèvres. Elle n'était certes pas une mère, mais elle comprenait assez aisément les regards appuyés signifiants « Là, tu es censé me laisser tranquille maintenant, je suis une grande fille on s'interesse à moi VA T'EN. » Pas besoin d'être Einstein pour le comprendre. Lana leva gentiment les yeux au ciel, et, passant doucement sa main sur l'épaule de sa cousine signifiant « souviens toi, j'ai les yeux partout » Elle s'éloigna après avoir lancé un regard pleins de sous entendu à Ezekiel. Tu la touche, je te bouffe. Si t'as pas compris. Dione était encore toute jeune, pas très habituée aux soirées mondaines, et surtout, elle était très impulsive, caractère assez propre à la seconde branche de la famille Rookwood, avait remarqué Lana. Elle distança Dione de quelque pas seulement, assez loin pour lui laisser un peu de liberté, mais tout de même proche pour être dans les parages au cas de besoin.

Tandis qu'elle discutait avec Aoife sur le charmant pas vraiment charmant fiancé qui semblait les suivre à la trace, un vêtement effleura son dos. L'ainée Rookwood se retourna pour se trouver face à orpheus, frère de ladite Dione, et second cousin de la seconde branche. Un cousin qui Doylana n'appréciait pas tellement. Il n'avait certes pas l'air très méchant, mais la jeune femme le soupconnait d'une grande fourberie et d'une grande capacité au mensonge.Elle avait donc taché de garder sa jeune cousine auprès d'elle le plus tôt possible, l'éloignant autant que faire se pouvait de ce frère dont l'allegeance semblait plus que douteuse. Il était vrai que les Rookwood ne portait pas le seigneur des ténèbres dans leur cœur. Mais il étaient réputée pour être intelligents, et intelligents signifiait aussi savoir où était sa place pour la sécurité de toute la famille. Ce qu'Orpheus semblait avoir quelque peu oublier...

Néanmoins, Doylana était loin d'être le genre à eclater un scandale en lieu public. L'intelligence comme je disais. Et Orpheus était très loin d'être idiot, lui aussi. Ce qui effrayait particulièrement l'ainée des Rookwood. Ainsi les deux cousins savaient se tenir en milieux mondains, et savait jouer la comédie pour être très aimable l'un envers l'autre quand il le fallait. Doylana sourit au compliment d'Orpheus. Elle devait avouer que son sourire faisait déjà tout le travail, il avait la beauté Rookwood ancrée en lui. « Je te remercie Orpheus, je te retourne le compliment, très joli smoking. » Elle se tourna vers Dione, haussant un sourcil en direction d'Orpheus. « En effet, très charmante, il s'agit d'un membre de la famille Lestranges. Tu sais qui ils sont, bien entendu. Je ne pense pas qu'il soit un mal que Dione se fasse des relations parmis les grands... Sous bonne surveillance, evidemment ». Elle lui sourit, sourire bien appuyée signifiant en d'autre termes » Elle est déjà sous bonne surveillance, pas la peine de t'en mêler. »
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 21:27

Elle dut se faire violence pour ne pas lui demander encore de lui raconter son périple mais elle réussit à se contenir en pensant que ce n'était ni le lieu ni le moment et que de toute façon il changeait de sujet. « Cette robe te vas bien, tu sais. » Elle fut flattée et lui sourit de plus belle, sûrement était-elle déjà rouge pivoine. Elle voulut lui retourner le compliment mais en le regardant bien, il n’avait pas vraiment l’air d’avoir fait un effort ce soir, mise à part peut-être pour sa coupe. Pour ce qui était du costume jaune moutarde, il n’était pas tellement à son goût et elle se garda bien de faire une réflexion, ça aurait été inapproprié, surtout qu’elle se doutait qu’il avait été prêté par l’Ordre et non choisi par Shill lui-même. Elle baissa les yeux pour éviter de répondre. « Voulez-vous m'accorder une danse ? » Elle n’avait pas envie de danser, enfin si, mais pas avec Shill. Elle savait qu’il y avait Lothar là-bas avec l’autre fille. Elle aurait souhaité qu’il l’invite elle et pas une autre. Mais elle avait bien compris, elle ne l’intéressait pas. Alors sans plus se demander pourquoi elle posa sa main dans celle de Shill. C’était peut-être parce qu’il le lui avait demandé en français, c’était un geste qu’elle avait bel et bien noté. Ou peut-être encore pour rendre quelqu’un jaloux, ça n’aurait rien d’étonnant. Quoiqu’il en soit, elle lui répondit elle aussi en français avant de se se retrouver sur la piste de danse, une main toujours dans celle de son ami et l’autre sur son bras.

Ses pas étaient maladroits mais son partenaire ne semblait pas lui en tenir rigueur. Il était difficile de soutenir son regard, elle eut peur que ça ne devienne trop gênant, aussi elle préféra fixer la salle. « Mais dis-moi, qui t’as appris à danser aussi bien ? » C’est seulement à ce moment là, pour guetter sa réponse, qu’elle tourna la tête pour le regarder. En fait, si elle l’avait croisé dans des situations normales à chaque fois, elle aurait pu se rendre compte plus tôt qu’il était beau garçon. Mais elle le remarquait ce soir, malgré le masque qui lui cachait la moitié de son visage, ça ne lui enlevait en aucun cas son charme. Et elle se surprit à faire durer l’échange de regard un peu plus longtemps encore, avant de prêter de nouveau attention à ce qui l’entourait et de revenir un peu plus sérieuse. Elle se colla tout prêt de lui pour atteindre son oreille, d’un geste très intime mais qui se voulait surtout discret. « Tu penses que c’est pour bientôt ? » Elle parlait évidemment de leur action pour l’Ordre, qu’il n’avait pas réussi à lui faire oublier. Une chance que cette danse lui permette d'avoir une vue d'ensemble : elle voyait distinctement si Skander était prêt à leur fait un quelconque signe ou non.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 22:22

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Il ne s'était pas rendu compte en premier temps que la demoiselle en détresse n'était pas seule, accompagnée de sa mère peut-être, sans doute aux vus des propos qu'elle tenait. Ezekiel hocha la tête avec un sourire charmeur, de celui qui voulait faire bonne figure ou qui cherchait à amadouer avec plus ou moins de résultat. Évidemment qu'elle était entre de bonnes mains avec lui, leur aînée n'avait pas à s'inquiéter le moins du monde, le jeune Lestrange était un homme d'honneur avec des valeurs. Digne de son rang et de son statut. Il surprit l'échange entre les deux femmes mais ne s'en formalisa pas outre mesure, un peu plus cependant lorsque la plus âgée lui lança un regard rempli de sous-entendu. Et il avait parfaitement bien compris le message. Ezio avait l'impression de voir sa mère dans ce regard, en moins féroce néanmoins. Il hocha la tête avant de se tourner vers la plus jeune, et se comporter enfin en ce gentleman qu'il était parfois, faisant disparaître toute trace du méfait précédent. Le sourire qu'elle lui lançait était sans doute la plus belle des récompenses. La seule qu'il pouvait escompter de toute manière.

L'incident avait été regrettable et n'aurait jamais du avoir lieu. Tout comme ce laisser-aller dont il avait été témoin de cette dénommée Charlie qu'il avait laissé avec mademoiselle Marguerite alors même qu'il venait tout juste de se présenter à elle. Un peu malpoli pour le coup, tant pis. Il irait s'excuser plus tard, si jamais cela lui traversait l'esprit de nouveau au cours de la soirée. « Excusez-moi, j'en oublie toutes les formalités. Ezekiel Lestrange, fils aîné de Balthazar et Morgana Lestrange qui sera bien évidemment informée de ce fâcheux incident. », se présenta-t-il galamment, sans doute avec trop de formalité, mais avec un sourire de mise tout de même. À croire qu'il cherchait à défiler son arbre généalogique tout entier. Lui-même avait un soupçon quant à l'identité de la mystérieuse, du moins de son nom de famille mais il n'en était pas absolument certain. C'était surtout le regard et la posture de celle qui les observait toujours d'ailleurs, qui lui mettait la puce à l'oreille. Et Dione qui se présentait à son tour lui permit d'ôter  tout doute qui aurait pu subsister alors. « Je crois que votre tante nous espionne. », fit-il en jetant un coup d’œil envers l'intéressée (Doylana), lui levant sa coupe de champagne, trinquant à son espionnage, amusé par la situation. Et une idée lui vint subitement en tête. Il posa sa coupe sur un plateau qui passait par là, sans prendre le temps de s'attarder sur le serveur, serveuse, il ne savait même pas. « Et si nous alimentions les ragots, m'accordez-vous cette danse, mademoiselle Dione Rookwood ? ». Ezekiel ne lui laissait guère le choix, l'entraînant sur la piste, les yeux rieurs et le sourire joueur. Si elle n'avait pas eu le sang aussi pur que lui, Lestrange ne serait pas permis une telle excentricité, surtout que Doylana n'était pas la seule à les épier. Mrs Lestrange avait également l’œil avisé et suivait la scène avec attention.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Lun 4 Avr - 23:15

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Dione écouta attentivement sa présentation. Lestrange. Ezékiel. Elle revit mentalement l’arbre généalogique sur son cahier d’enfant que son père lui avait fait apprendre par coeur. Elle se sentit idiote, elle aurait dû le deviner toute seule, pourtant elle ne laissa rien paraître, juste un léger sourire, satisfaite de savoir que la responsable de sa robe tachée (durant moins d’une minute) serait punit de façon correcte. Elle hocha même légèrement la tête en signe de remerciement. « Rookwood, Dione, Rookwood. » Elle avait pris cette habitude de commencer à se présenter par son nom. C’est ce que les gens voulaient de toute façon ; ils se moquaient bien de savoir qui elle était, ce qu’ils veulent vraiment savoir, c’est à quel clan elle appartenait. Contrairement à lui, elle ne prit pas la peine de préciser sa branche ; quels parents de toute façon ? Ils étaient tous les deux morts, et elle préférait qu’on l’associe à son cousin Shylock plutôt qu’à son frère Orpheus.
« Je crois que votre tante nous espionne. » Dione but une gorgée de champagne en se tournant vers sa “tante”. Elle ne retient pas son sourire, amusée d’avoir une revanche. Oui, sa vieille tante ne la quittait pas des yeux et elle se promit de lui en toucher deux mots une fois la soirée finie ; Doylana était en train de la ridiculiser, et Dione n’aimait vraiment pas ça. Bon sang, elle est assez grande pour se débrouiller toute seule. « J’en suis désolée, veillez excusez ma vieille tante, elle est désespérée à l’idée de se marier, je crois qu’elle n’a pas envie que je lui passe devant. » Dit-elle parfaitement consciente que Lana pouvait l’entendre à cette distance, mais également que le jeune Lestrange pouvait y comprendre un sous-entendu. Elle imita Ezékiel, levant à son tour son verre de champagne. « Et si nous alimentions les ragots, m'accordez-vous cette danse, mademoiselle Dione Rookwood ? » A l’école, Dione avait toujours détesté les ragots, c’était en grande parti pour cela qu’elle évitait d’avoir des groupes d’amis ; les ragots, ces informations plus ou moins fausses que l’on ne contrôle pas.. Sauf quand on les provoque. L’idée la fit rire et elle ne se retient pas. Le contrôle.., elle vivait pour ça : contrôler son monde. « Avec grand plaisir monsieur Lestrange. » Elle attrapa la main de jeune homme en le suivant sur la piste de danse. Elle ne se serait pas imaginée danser en arrivant, mais à présent, la soirée semblait se dérouler bien mieux qu’elle avait commencé. Elle laissa ses mains se poser sur le corps de son cavalier qu’elle rapprocha du sien sans aucune hésitation. Comment alimenter les rumeurs si leur danse ne laissait pas sous-entendre une proximité ? « Je dois reconnaître que vous avez du cran de vous frottez au Rookwood.. Mon frère est dans le coin également, mais n’ayez crainte, je le tiendrais à distance. » Dione repéra Orpheus avec Lana alors que ses pas de danse lui firent parcourir la pièce, et elle n’eut pas besoin de les entendre qu’ils parlaient d’elle. Mrs Lestrange semblait également les observer du coin de l’oeil.
Elle se colla un peu plus à son cavalier, suffisamment pour pouvoir lui murmurer à l’oreille : « Tant que vous tenez votre mère à distance également.. Elle ne risque pas d’apprécier ce qu'il se dira demain à notre sujet. » Les rumeurs vont vites, y compris dans le milieu mondain, mais pour l’instant, cette idée faisait très fortement sourire Dione.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Mar 5 Avr - 0:10


Il y avait bien longtemps que Cassandre ne s'était plus rendu à ce genre de soirée. Il faut dire que pendant sa cavale ou pendant sa lutte au côté de l'Ordre, elle n'avait pas croulé sous les invitations pour les soirées mondaines. Tout le monde la croyait probablement morte d'ailleurs à cette période de sa vie. Mais elle était un peu effrayée de voir à quel point elle avait vite réintégré les codes sociaux. C'est vrai qu'elle avait baigné dans ce monde la majeure partie de sa vie, mais elle aurait cru qu'elle aurait eu plus de mal à se remettre dans le bain. Finalement, pas tant que ça. De toute évidence, les vieilles habitudes avaient la vie dure.

Cassandre adressa un regard désabusé à Ciaràn et Jósteinn qui lui laissaient le choix de la conversation. Elle remarqua que Rookwood se prenait une nouvelle coupe de champagne. On pourrait parler de votre évident penchant pour la boisson, Mr Rookwood, mais ce serait assez peu délicat de ma part d'amener le sujet. Dit-elle en l'amenant tout de même, sans se départir de son sourire. Qui s'y frotte s'y pique, Cassandre n'était pas du genre à laisser sa part au fléreur, à Poudlard, elle était même connue pour ça, ce sens de la phrase, cette pique qui vise juste. Elle finit elle même sa propre coupe et en attrapa une nouvelle sur le plateau du serveur qui devrait réserver sa soirée à déshydrater exclusivement Ciaràn. Elle leva d'ailleurs sa coupe, comme pour boire à la santé de ces messieurs. Elle s'amusait bien, ce qui était assez inattendu. Cette soirée est moins pénible que prévu, finalement. Commenta-t-elle en jetant un regard à la ronde. Je perds la main messieurs, j'ai laissé tomber ces mondanités après Poudlard. A l'époque on alimentait les ragots, aujourd'hui, on est censé être plus matures non ? On devrait échanger sur la décoration ou sur l’impressionnant arsenal de sécurité... Son regard s'attarda sur des sorciers à la mine austère qui jetaient des regards furtifs, prêts à repérer les sorciers louche. Le Ministère craint une attaque... Évoqua-t-elle, à la fois questionnant ses interlocuteurs et constatant une réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Odedient, what else ?
avatar
Je suis : Bella , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/05/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 637 hiboux. J’incarne : Daisy Ridley , et l’avatar que je porte a été créé par : Lexxie (Gallifreys) d'amour, la toute belle ! J'te kiffe . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Bellamy Malfoy Je parle en : #663366, et Pan l'éternel par en #669933



Je suis âgé de : 22 ans maintenant, voilà le temps qu'elle fait honte aux siens par son comportement, mais elle tente de remonter la pente. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : receleuse et créatrice d'objets magiques en tout genre - spécialisée dans l'art de la magie noire avant tout, elle ne porte pas le nom de Rackharrow pour rien. J’ai juré allégeance : à personne, cette guerre ne me touche pas, ne m'intéresse pas. Côté cœur, : il est brisé mon coeur. J'ai trahi l'homme que j'aime et j'ai perdu le père de mon enfant, mon premier amour. Il est à la dérive, en centaines de morceaux , irréparable et perdu à jamais. Champ Libre : Elle possède la Magie des Rackharrow, son éternel se nomme Pan et ressemble - s'il vous laisse le voir - à un énorme Main Coon avec de grands yeux luisants et une belle dentition à faire pâlir un dragon.

Elle est maman d'une petite bâtarde de sang pur, Nepthys Rackharrow, jamais l'enfant ne portera le nom de son père. Il lui porterait préjudice. Elle préfère qu'elle porte son nom et qu'il suive la voie des Rackharrow plutôt que celle des Lupin.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
En ligne
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Mar 5 Avr - 0:14

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Elle était sans doute l’une des plus piètres danseuses qu’il puisse être donné de rencontrer. Mais visiblement le sorcier décida de ne pas lui en tenir rigueur.   « Mes chaussures en ont connue d’autre. »  Elle était sans doute l’une des plus piètres danseuses qu’il puisse être donné de rencontrer. Mais visiblement le sorcier décida de ne pas lui en tenir rigueur. « Nous nous rencontrons enfin Miss Rackharrow, j’ai tellement entendu parler de vous. » Avait-il réellement entendu parler d’elle ? Etait-ce par Lothar ? Pourquoi l’avoir caché alors ? Elle esquissa un sourire exprimant le plaisir de le rencontrer, même si Lothar avait évoqué son existence sans donner de nom, « son frère », ni plus ni moins. Elle tressaillit quand il prit la liberté de resserrer sa main sur son flanc, mal à l'aise malgré tout. « Je peux enfin admirer ce visage qui conduira mon frère à sa perte. » Circée manqua alors un pas, manquant de marcher sur la chaussure du sorcier, une fois encore. Sa perte ? Entre temps, il resserrait son emprise sur sa main comme s’il ne tenait pas à la laisser partir, la faisant légèrement souffrir. « Vous sembler aussi lugubre que votre père et que le reste de votre famille. »  Etait-il fou ? Que lui voulait-il ? La jeune femme avait doucement perdu son sourire pour ne lui jeter qu’un regard noir, et des lèvres froides, figées. Son père et sa famille n’étaient en rien lugubre à ses yeux, c’était lui qui l’était à présent.  « Je vous prierais de ne pas jamais vous approcher de mon frère, je suis certain que vous tenez à votre frère également. » Elle voulut ouvrir la bouche pour lui demander d’aller se faire voir chez les hippogriffes, mais il n’avait pas le droit de menacer son frère. Quand elle tenta doucement de retrier sa main de la sienne, il la serra de plus belle, comme s’il n’avait pas terminé son laïus. « Si vous tenez à votre famille en général, je suggère que tout ceci reste entre nous, Miss Bott. » C’était une menace. « Je vous avais promis une seule danse, je ne vous retiens pas plus longtemps. »  La musique cessa le temps pour l’orchestrer de changer de thème, la jeune femme resta alors debout tandis qu’il la lâchait enfin. Elle sentie qu’elle pouvait respirer. Circée aurait dû lui sauter à la gorge, mais sa famille était trop précieuse pour elle. Qu’est ce qui lui permettait de le prendre au sérieux ? Un sentiment, une émotion, un souvenir « Ça doit être Skander », avait dit Lothar dans la forêt interdite. Tout devenait alors plus clair, absolument limpide. C’était lui qui lui avait envoyé cette lettre espérant qu’elle courrait à sa mort gaiment. Qu’avait-elle pu lui faire ? S’approcher de son frère ? Voilà un sang mêlé plus radical et fermé que les sangs purs eux même.

Debout au milieu elle fut poussée par deux danseurs qui avaient repris une nouvelle danse, perdue dans ses pensées elle traversa alors la piste de danse dans la direction opposée à celle de Lothar, désireuse de reprendre ses esprits. Tout était limpide, mais tout était étrange. Elle attrapa une coupe de champagne sur le plateau de l’un des serveurs et ne put s’empêcher de le la boire d’une seule traite, espérant que celle-ci ferait passer ce goût amère dans sa bouche. Elle fixa alors sa main tenant sa coupe, celle-ci se mettait doucement à trembler. Elle n’avait pas envie de paniquer ici, pas envie d’entrer dans l’une de ses crises, cela arrivait quand elle sentait qu’elle perdait le contrôle, qu’elle était menacée – tous les critères étaient hélas réunis.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


I’ll let you do whatever, I’ll be your bad girl.

Choke me because I said so Stroke me and feed my ego I've been a bad girl, don't you know? (...)
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Mar 5 Avr - 0:44

« Quoi qu'il en soit, je vous remercie. J'ai réussi à me faire passer pour un investisseur de génie aux yeux de mon frère. Ce n'est pas rien » un sourire poli sur les lèvres de Jósteinn alors qu'il hoche légèrement la tête, ravi d'avoir être pu être d'une utilité quelconque. La suite de la conversation fit naître sur les lèvres du jeune sorcier un sourire amusé. En effet, il n'était pas là pour parler finances - même si c'était un sujet qui allumait toujours cette lueur d'intérêt au fond de ses yeux. Ciaràn se ressaisit d'une coupe de champagne alors que Jósteinn portait la sienne à ses lèvres dans un geste ample. L'homme qui était quelques secondes plus tôt encore un inconnu se révélait être d'une compagnie agréable. Il était drôle et bien élevé. Jósteinn croisa le regard désabusé de Cassandre - les deux garçons lui avait après tout laissé le choix de la conversation. Il lui adressa un sourire encourageant et rempli de compassion (il aurait détesté avoir à sortir un sujet de conversation de sa manche comme ça). « On pourrait parler de votre évident penchant pour la boisson, Mr Rookwood, mais ce serait assez peu délicat de ma part d'amener le sujet. » un bref éclat de rire bon enfant s'échappa de sa gorge. Elle avait en effet de la répartie. Une lueur amusée au fond des yeux, il se reprit lui aussi une coupe - la sienne étant vide. La blonde leva sa coupe comme pour boire à leur santé à tous les deux et Jósteinn leva la sienne dans sa direction en retour. La soirée s'annonçait charmante, du moins l'irlandais espérait qu'elle le soit. « Cette soirée est moins pénible que prévu, finalement. » en effet « Je perds la main messieurs, j'ai laissé tomber ces mondanités après Poudlard. A l'époque on alimentait les ragots, aujourd'hui, on est censé être plus matures non ? On devrait échanger sur la décoration ou sur l’impressionnant arsenal de sécurité... » il haussa un sourcil, prenant enfin le temps de détailler plus longuement les invités les entourant. Si la plupart portaient la mine austère des hauts gens de ce monde, il y avait en effet parmi eux d'autres sorciers - plus austères encore - qui semblaient être là afin de veiller à la sécurité de la soirée. « Il paraît oui » jetant à elle et Ciaràn un regard amusé avant de reprendre « et vu leur nombre, j'ai bien peur que la conversation ne dure plus longtemps si nous parlons du service de sécurité... » le ton penseur, son esprit occupé à tenter de résoudre le puzzle. Le ministère devait en effet craindre des attaques pour déployer des moyens pareils lors du bal hivernal. « Le Ministère craint une attaque.... » c'était en effet évident et le jeune sorcier étouffa un soupir soucieux. Le monde était en train de changer, il pouvait parfois sentir cette drôle d'électricité dans l'air. Il pouvait parfois voir dans le regard de certains sorciers une excitation nouvelle, une frénésie inédite. Et il restait interdit, ne sachant trop quoi en penser. Son regard balaya rapidement la pièce, tout semblait pourtant se dérouler au mieux pour le moment. « J'en ai bien peur oui... » lui répondit-il dans un souffle qu'il ne voulait pas trop soucieux - peu enclin à plomber l'ambiance de cette soirée qui jusqu'ici s'annonçait des plus agréables. Il porta une nouvelle fois la coupe à ses lèvres tout en gardant son regard planté sur ses interlocuteurs, reprenant d'un ton qu'il espérait plus léger au fond duquel perçait des notes d'amusement   « Personne n'aurait un ragot à raconter, histoire de repartir sur une notre plus légère? » une lueur malicieuse au fond des billes « Ce n'est pas plus mal de parfois laisser la maturité de côté » un sourire amusé au coin des lippes.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Mar 5 Avr - 0:57

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
La coupe à la main, Doylana ne disait pas un mot. Elle avait le regard perdu dans le vague. Et la voix reconnaissable de Dione], suffisamment forte pour que sa cousine l'entende lui parvint aux oreilles. Sentant le rouge lui monter aux joues, Doylana se pinça la lèvre. « Si seulement elle savait comme j'aimerais parfois ne pas avoir à me tuer l'esprit pour sauver toutes leur petites fesses... » Lana soupira. Dione était jeune. Encore bien jeune, elle ne pouvait lui reprocher son besoin de liberté. Mais c'était d'autant plus blessant que Lana avait toujours été au coté de sa cousine, et l'avait aidé dans chacun de ses pas. Cette remarque la piqua au vif, comme si, finalement, elle n'était maintenant qu'un lourd fardeau. A cet instant l'ainée Rookwood se senti vieille, très vieille. Et terriblement seule. Sous son masque qui cachait ses rougeurs, la jeune femme se sentait comme un imposteur. Au milieu de gens qu'elle n'appréciait pas reellement, qu'elle ne connaissait pas reellement, au milieu d'un monde de tromperie, de forcat, un monde de monstre. Un monde, où elle ne se reconnaissait pas. Elle aurait tellement, tellement aimé que Shylock soit ici a ses côtés ce soir... A cet instant, elle ne desirait qu'une chose : s'enfuir loin d'ici.

Mais les paroles de Shylock lui revinrent en mémoire et l'ainée Rookwood inspira longuement. Elle portait le poid de son nom sur les épaules, et c'était à eux deux que revenait la tâche de faire perpetuer leur excellente réputation. Leur position était très enviable, la plupart des gens ici la connaissait et l'appreciait. Et bien que Dione subissait les affres de sa jeunesse, il était normale qu'elle tente de se faire un nom parmis les grands. Il était seulement regrettable qu'elle eut besoin de s'en prendre au siens pour se mettre en avant. Doylana, elle, se devait de bien jouer la comédie. Et la nourriture et le champagne était délicieux, en compagnie d'Aoife, cette soirée ne serait peut être pas si mauvaise. Elle jeta un dernier regard très vif vers Dione, entre la tristesse et la deception, sous entendant « tu es toute seule maintenant ma grande, je ne soutient plus pour ce soir. » Puis se tourna vers Aoife, tournant le dos à sa cousine. Attrapant deux verre au passage, elle en tendit un à son amie, et but une nouvelle gorgée du sien. Levant son verre, elle déclara tout sourire « Et bien ma belle, allons nous trouver de sympathiques camarades pour la soirée, je suis épatée par la qualité de la nourriture et de la boisson, et le décor est vraiment radieux ... » Jetant un regard vers Orpheus « Je ne pensais pas que tu étais très friand de ce type de mondanité, Orpheus, c'était bien mal te connaître, apparemment » Lui lanca t'elle en souriant. Merde, elle allait finir par avoir des crampes à force de sourire comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 283 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Mar 5 Avr - 12:11


Le bal du gouvernement + 15 mars 1990
La soirée avait si bien commencé. Et il avait fallu que son frère s'incruste et détruise tout...comme il en était si coutumier. Il avait bien essayé de donner une autre identité à la jeune femme. Et bien entendue Circée l'avait mal pris. Il le comprenait. En la voyant, partir il avait eu l'espoir que les choses s'arrêteraient là, mais en fait Skander l'avait retenue et il lui avait même proposé de danser. En les voyant s'éloigner, Lothar eut l'impression que le souffle lui manquait. Il n'avait pas peur que son frère se l'approprie ou qu'elle le trouve meilleur danseur que lui...quoiqu'ils n'avaient jamais dansé ensemble. Non, en fait il avait peur de la manipulation qu'allait probablement exercer Skander sur Circée. Il ne les quitta pas un seul instant des yeux, observant tour à tour le visage de la jeune femme et celui de son frère. Il les vit sourire, rire. Mais il n'arrivait clairement pas se détendre. Il restait figé, faisant la sourde oreille aux serveurs qui lui proposaient quelque chose. Il se fit légèrement bousculer, mais n'y prêta pas attention. Il aurait aimé entendre ce qu'ils se disaient, mais il ne voyait que les expressions du bas du visage. Et puis les sourires disparurent. Lothar devint tout blanc. Il était certain qu'il savait. Son frère savait qui elle était. Et si s'était le cas, elle était en danger. La musique s'arrêta, ils se séparèrent. Lothar n'avait pas bougé et son frère le rejoint. Il ne s'arrêta cependant pas assez longtemps pour que Lothar lui demande des comptes. Il le voyait sourire, mais il n'y croyait pas. « Absolument délicieuse cette Julia Bott. Profite du reste de la soirée, et tiens toi prêt. » Il avait quitté Circée des yeux quelques instants pour regarder son frère s'éloigner. En regardant à nouveau la piste de danse, il vit qu'elle avait disparu. Et dans sa tête, ce fut la panique. La jeune femme était en danger. Elle risquait de faire partie des dommages collatéraux et il ne le voulait pas. Il se mit alors à sa recherche.

Marchant rapidement, il la cherchait des yeux. Sa robe violette devrait être reconnaissable tout de même. Il commença à avancer parmi les danseurs, mais se fit refouler. Enfin, il crut la voir, un tissu violet. Il espérait que c'était elle. Il fit alors le tour et la vit, elle tenait une coupe vide. Il ne réfléchit absolument pas à une approche quelconque. Il arriva en force. Mais en se rapprochant, il vit qu'elle tremblait. Les choses ne s'étaient clairement pas bien passées. Il ralentit le pas et s'approcha plus près d'elle. Il posa très doucement une main sur son bras. « Circée ? » Il avait parlé tout bas. « Dis-moi que tu vas bien s'il te plaît. » Il savait que son frère avait pu la torturer mentalement, mais aussi physiquement sans qu'il ait rien vu. Il espérait que ce n'avait pas été le cas. Il aurait également aimé s'excuser, mais il ne savait comment s'y prendre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Odedient, what else ?
avatar
Je suis : Bella , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/05/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 637 hiboux. J’incarne : Daisy Ridley , et l’avatar que je porte a été créé par : Lexxie (Gallifreys) d'amour, la toute belle ! J'te kiffe . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Bellamy Malfoy Je parle en : #663366, et Pan l'éternel par en #669933



Je suis âgé de : 22 ans maintenant, voilà le temps qu'elle fait honte aux siens par son comportement, mais elle tente de remonter la pente. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : receleuse et créatrice d'objets magiques en tout genre - spécialisée dans l'art de la magie noire avant tout, elle ne porte pas le nom de Rackharrow pour rien. J’ai juré allégeance : à personne, cette guerre ne me touche pas, ne m'intéresse pas. Côté cœur, : il est brisé mon coeur. J'ai trahi l'homme que j'aime et j'ai perdu le père de mon enfant, mon premier amour. Il est à la dérive, en centaines de morceaux , irréparable et perdu à jamais. Champ Libre : Elle possède la Magie des Rackharrow, son éternel se nomme Pan et ressemble - s'il vous laisse le voir - à un énorme Main Coon avec de grands yeux luisants et une belle dentition à faire pâlir un dragon.

Elle est maman d'une petite bâtarde de sang pur, Nepthys Rackharrow, jamais l'enfant ne portera le nom de son père. Il lui porterait préjudice. Elle préfère qu'elle porte son nom et qu'il suive la voie des Rackharrow plutôt que celle des Lupin.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
En ligne
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Mar 5 Avr - 14:12

LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Elle agissait de façon différente face à une même situation – tout dépendait de son état d’esprit du moment, si elle se sentait à l’aise et suffisamment forte elle entrait dans le lard sans se poser de question, mais si comme en cet instant elle se sentait déstabilisée, menacée et perdue, elle était à deux doigts de perdre pied.  Sa coupe vide en main tremblait tout autant que ses deux mains, elle détestait perdre pied, ici elle n’avait aucun repère, rien. Elle tentait de trouver un membre de sa famille dans la foule, son père ferait même l’affaire, Kenan sans doute trop occupé avec sa nouvelle occupation favorite, Alastar ferait tout autant l’affaire. Mais elle cherchait, ces masques n’aidaient pas à la faire de sentir en sécurité. Elle ne se sentait pas bien du tout, espérant ne pas recroiser Skander Lupin de sitôt, ne sachant pas très bien si elle lui sauterait à la gorge, ou si elle le fuirait.   Debout dans la foule, elle fixait un point dans le vide, perdue. Elle essayait de respirer calmement, doucement, de faire le point sur ses idées, de faire silence en elle, en vain. Elle sentait toujours le verre trembler dans sa main, elle resserrait son emprise dessus comme pour essayer de se canaliser.

On posa alors une main sur son bras, « Circée ?  » La voix était basse, « Dis-moi que tu vas bien s'il te plaît.  » Elle retourna vers lui, et sursauta vivement. Elle fit un pas en arrière, espérant installer une distance. Son frère était cinglé, qu’est ce qui lui disait que Lothar ne l’était pas tout autant ? « Ne me touche pas. » dit-elle, reculant encore d’un pas. Si parler à Lothar éveillait la colère et la violence de son frère, Circée était prête à le laisser. « Je vais parfaitement… » Elle bafouilla alors, « Bien, très bien merci. » Elle essaya d’être froide, et distante. Mais elle en était incapable, D’une manière qu’elle ne parvenait pas à identifier et à nommer, elle tenait énormément à lui, malgré toutes les tensions, la rancœur qu’elle avait pu ressentir à son égard, finalement tout était la faute de Skander, c’était lui qui avait tenté de la tuer. « Je… je vais te laisser. » Dit-elle, serrant une fois trop fort sa coupe dans sa main qui se brisa en mille morceaux. Heureusement vide, le verre tomba au sol, blessant la main de la sorcière au passage, « Et merde ! » Maugréa-t-elle à voix basse, les mains encore plus tremblantes qu’avant.  
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


I’ll let you do whatever, I’ll be your bad girl.

Choke me because I said so Stroke me and feed my ego I've been a bad girl, don't you know? (...)


Dernière édition par Circée Rackharrow le Mar 5 Avr - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 283 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Mar 5 Avr - 14:53


Le bal du gouvernement + 15 mars 1990
Il l'avait pourtant abordée avec beaucoup de douceur, mais sa réaction le bloqua. Elle se dégagea, elle reculait. Des têtes s'étaient tournées vers eux. On n'agressait pas une femme impunément même ici et il le savait. Et, pourtant, il avait juste tenté d'être doux pour elle. Son action de rejet le blessa bien plus qu'il n'aurait cru cela possible. Il ne comprenait réellement pas tout ce qui se passait. Il appréciait Circée. Il avait été attiré par elle lors de leurs débuts. Elle l'avait repoussé. Il pensait tout sentiment éteint. Et pourtant, avoir failli la tuer, ressentir le besoin de s'expliquer, avoir peur pour elle, être heureux de la voir...il était réellement entrain de se demander s'il n'était pas entrain de tomber sous le charme de la jeune femme. Mais cétait tout simplement impossible.

Elle lui avait annoncé très clairement son envie de le laisser. Il sentit une pointe de tristesse percer la couche d'inquiétude. Puis il vit la flûte qu'elle tenait se briser dans sa main. La tristesse disparut, laissant place à une vague plus forte d'inquiétude. Elle n'allait clairement pas bien. Il entendit des murmures autour d'eux. Il vit le verre disparaître à peine, eut-il touché le sol. Ses yeux étaient rivés sur les mains de la sorcière. Elles tremblaient, de manière incontrôlable semblait-il. Il laissa tomber le fait qu'elle l'avait repoussé auparavant. Il lui attrapa ses deux mains, une dans chaque main. « Circée, regarde moi. » Il ne savait pas ce qui se passait à l'intérieur de la jeune femme, mais il était clair qu'il y avait un problème. Il attendit qu'elle lève la tête et croise son regard. Il eut l'impression que cela prenait une éternité. « Circée, vient avec moi, on va s'occuper de tes mains. » Il commença à reculer, doucement, elle suivit le mouvement. Il lâche sa main, celle qui n'était pas blessée et l'entraîna un peu plus vite un peu à l'écart de la foule, loin de tous ces regards.

Une fois plus au calme, il sortit sa baguette et fit un mouvement très lent au-dessus de la main de la jeune femme, la plaie se referma. Il rangea sa baguette, mais garda sa main dans la sienne. De sa main libre il leva la tête de la jeune femme afin qu'elle croise son regard. « S'il te plaît, ait confiance en moi. Quoi que t'ait dit Skander, on s'arrangera pour contrecarrer ses plans. » Il fit une pause, cette fois-ci c'était sa main, celle qui tenait celle de la jeune femme qui tremblait légèrement. « S'il te plaît. Laisse-moi t'aider. » De sa main libre, il caressa doucement, de deux doigts, la joue de la jeune femme.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.   Mar 5 Avr - 17:57


Charlie aurait dû se douter que l'un des invités finirait par venir lui chercher directement des noises, à elle ou à l'une des autres courageuses personnes chargées du services. L'équation était d'une logique imparable : enfermez un troupeau de Sang-Purs dans la même salle, sans elfes de maisons à martyriser, avec pour seule consigne d'épater leurs rivaux, et vous créerez des individus imbuvables qui passeront leur nerfs sur les familles les plus faibles et les domestiques. Manque de bol, elle appartenait à la deuxième catégorie. Celle qui n'avait pas le droit de se défendre. Sauf bien sûr si elle souhaitait passer le reste de la soirée dans la rue et faire une croix sur son salaire.

Ravalant sa fierté, elle s'appliqua à esquisser un grand sourire idiot.

« Comme je suis sotte ! », s'exclama-t-elle en se frappant le front du plat de la main. « J'avais cru comprendre que mon job impliquait également de tenir compagnie aux pauvres demoiselles solitaires qui attendent le cavalier parfait, que vous êtes visiblement. »

« Ne vous en faites pas, je tiendrai compagnie à Miss Marguerite. »

« J'en suis navrée. », se désola-t-elle en adressant un regard d'excuse à la pauvre Marguerite. Elle n'avait toutefois d'autre choix que de l'abandonner à ce crétin. « Navrée d'abandonner la noble compagnie d'une demoiselle aussi charmante. », ajouta-t-elle en guise d'explication, avec un nouveau sourire idiot.

Puis elle tourna le dos aux deux sang-purs sans laisser le temps à son interlocuteur d'en remettre une couche. De toute façon, son attention semblait s'être déjà dirigée autre part. Elle l'aperçut du coin de l'oeil courir à la rescousse d'une autre jeune fille.

« C'est ça que t'appelle tenir compagnie ? Pauvre crétin....», s'énerva-t-elle en français.

Ses pas la conduisirent vers le buffet, où elle prit tout son temps pour recharger son plateau. Dire qu'elle n'était pas pressée de retourner auprès de ces sangsues étaient un euphémisme aussi gros qu'un magyar à pointe en début de digestion d'un éléphant....
Revenir en haut Aller en bas
 

[INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» le nouveau gouvernement
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» liste partielle du futur gouvernement
» Réactions au renvoi du gouvernement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: Zoo Scamander-