Partagez | 
[INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.

(Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant)
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 22:20

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 865
malle
raise your wand
 
Le membre 'Cassandre Rosenbach' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 22:33

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Il s'effondra de douleur sur le sol, étouffant un cri entre ses dents. Un grognement s'échappa cependant de sa gorge alors qu'il se tordait de douleur. La douleur. C'est tout ce qu'il pouvait ressentir en ce moment précis, de la douleur et de la peur. Pour Cassandre, pour lui. Dans cet ordre. Une fois la douleur estompée, il la chercha rapidement du regard, toujours à terre. L'homme l'avait déposée un peu plus loin et il n'était plus dans le champ de vision du sorcier. Sans demander son reste, Jósteinn se rapprocha de la jolie blonde en rampant sur le sol. Ils étaient en bien mauvaise posture... "Marguerite... Ma sœur est ici. On va tous cramer..." n'écoutant que son coeur et les cris autour de lui, le jeune éleveur de dragons ne put s'empêcher de prendre la main de Cassandre dans la sienne. La serrant un petit peu. Il était là. "On va la retrouver..." jetant un regard circulaire, tentant tant bien que mal de trouver une autre blonde parmi les silhouettes noires et floues qui se bousculaient devant ses billes. "Endoloris !" sa voix lui fit relever les yeux vers elle. Elle avait vu Valko - et même si Jósteinn n'était pas friand des sortilèges inviolables, il devait admettre qu'il l'avait cherché. Elle rata malheureusement son sort et alors qu'elle murmurait un Et merde de circonstance, Jós tenta de les relever tous les deux. Il leur fallait mettre de la distance. De plus, les flammes dansaient toujours autour d'eux et devenaient dangereusement proches, la fumée âpre. Un regard à la salle alors qu'ils se mettent enfin debout (mais pour combien de temps) "Le feu..."

Sa main toujours fixée à celle de la sorcière, sa baguette dans l'autre main - sans même y penser, il se retourna également sur Valko. Les représailles allaient sûrement tenter et il décida de tenter une nouvelle fois un sortilège d'Expelliarmus. Il ne voulait utiliser le Doloris qu'en dernier recours... Jamais ce sort n'avait franchi le bout de sa baguette (ni aucun autre sortilège impardonnable) et il ne savait pas s'il était même capable d'en produire un. Si jamais il arrivait à désarmer le sorcier, cela leur vaudrait un temps précieux.

OUI: le sort atteint Valko et sa baguette retombe plusieurs mètres plus loin, non loin des flammes, il va devoir se dépêcher pour l'attraper
NON: le sort le rate et fait tomber un buffet plus loin

La baguette s'échappa des mains de Greyback et Jósteinn poussa Cassandra sur la droite, s'éloignant des flammes "Il faut trouver ta soeur et la sortie... Et vite..."
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 22:33

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 865
malle
raise your wand
 
Le membre 'Jósteinn Elwes' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 23:03

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
« Mais quel con franchement… » Je m’insulte moi-même, parce que dans le fond, il n’y a pas vraiment d’autres choses à faire. Il s’agit la de la situation la plus ridicule dans laquelle je me suis retrouvé, genre de toute ma vie. Enroulé comme un saucisson, je n’entends rien si ce n’est le chaos. Les flammes se rapprochent bien trop rapidement de mon visage, et j’essaie tant bien que mal de me rouler sur le côté, sans succès. « Hey ! Hey lève-toi ! » Si ma tête pouvais se lever, elle se ferait. Mais je me contente d’ouvrir de grands yeux en mode ouais vas-y viens me sauver. J’ai reconnu la voix immédiatement comme étant celle de mon maitre Jedi (Honoré). Sa voix résonne de nouveau, même si cette fois-ci incompréhensible. Il n’empêche que mon corps semble soudainement plus apte à se mouvoir. Comme un test, je me secoue dans tous les sens alors qu’une silhouette arrive à mes côtés. Dès qu’elle m’aide à me relever, je reconnus la silhouette de mon patron. « Allez mon vieux, on a pas le temps-là » Une fois sur pieds, je fais tourner mes épaules afin de m’assurer que tout fonctionne. « Merci, c’était pas un de mes meilleurs moments, » dis-je en lui offrant un sourire. Je tousse légèrement, mes poumons comprenant soudain que la fumée qui m’entoure était des plus néfastes. Qui a eu la magnifique idée de foutre le feu à la salle, non mais franchement. Mes yeux s’humidifient un moment, mais ma vision est toujours aussi nette. Et ce qu’elle voit me surprend. Là où, quelques instants auparavant se trouvait Skander, je ne vois désormais qu’une silhouette enflammée. « Oh putain. » Je pose une main sur l’épaule d’Honoré, plus pour lui dire que c’était la merde, et m’élance, une fois encore. Plus habile cette fois, je saute par-dessus une table et parvient à arriver jusqu’au groupe sans qu’aucun sortilège ne finisse sur ma face. Il y a du progrès. Skander n’est que flammes et sang, et je lance un premier sort sans réfléchir. « Aguamenti ! » Un jet d’eau s’écrase sur le torse du sorcier – faisons d’une pierre deux coups, les blessures se nettoient en même temps. J’suis un génie quoi. Je parcours la courte distance qui me sépare encore du Skander, et glisse comme un imbécile. Sur quoi ? Le sang de Gaby. Bien, la soirée pourrie un peu quand même, hein. Mes yeux rencontrent ceux d’Onyx, et nous partageons un de ces courts moments dont nous avions le secret. Elle s’occupera de Gabrielle, je me retourne vers le chef de l’Ordre. « Yoda, fais pas le con, on est censé avoir une soirée de fous le weekend prochain. » Mes mains se posent sur le torse encore noircit de l’homme, parsemé de longues coupures. « Vulnera Sanentur. » Une fois. « Vulnera Sanentur. » Deux fois.

OUI OUI Trois fois. « Vulnera Sanentur. » Oberyn finit par dresser un bouclier autour de Skander, ce qu’il espère leur offrira un instant de repos.
OUI NON Un sortilège empêche Oberyn de finir son incantation. Skander n’est pas parfaitement soigné. Oberyn parvient à se protéger du premier sort.
NON NON Oberyn ne peut terminer les incantations et n’a pas le temps de se protéger du sortilège (bonjour faites-moi mal).

Un sort m’arrête dans mon élan. Je laisse échapper un moment de surprise, assez rapide tout de même pour me protéger. Je parcours la salle des yeux à la recherche de mon agresseur.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 23:03

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 865
malle
raise your wand
 
Le membre 'Oberyn Scrimgeour' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 23:21

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
le bal du gouvernement
- so we can learn to pick ourselves up -
Le regard noir de Jonesy s'évader violemment de son loup passé et poussiéreux. Autour de lui, d'innombrables coupes vides s'amoncelaient comme un véritable charnier de pyrex. Sa tête se faisait lourde et vacillait en un mouvement de balancier qui lui donnait le mal de mer. Las, il étendait droit devant lui ses jambes jusqu'à ce que son pantalon découvre ses chevilles décharnées. Tandis qu'il devinait son frère Jonah qui le bousculait, Jonesy perdait sa lucidité, chassée par son ivresse mondaine et nocturne. Autour de lui, tout s'accélérait sans qu'il ne puisse rien y comprendre. Les silhouettes et leurs couleurs ressemblait à un carrousel lancé à une allure folle en un brouhaha monstrueux.

Des jets de lumières fusaient de tous côtés, certains explosant sans aucune pudeur. Jonesy s'était péniblement relevé, la tête toujours lourde et avinée. Avec les bulles du champagne s'étaient évaporés nombre de ses réflexes. Il était lent, malhabile et confus. Hystérique comme un aliéné, élancé par l'alcool, Jonesy avait levé haute sa baguette en hurlant à gorge déployée tel un animal furieux et étrange.

Cela faisait déjà quelques minutes qu'il lançait des sortilèges à l'aveugle, manquant fréquemment ses cibles desquelles il ne savait deviné si elles étaient contre ou avec lui. Il n'en avait que faire, refusant l'idée de ne pouvoir combattre. La moiteur du combat et la férocité des assaillants lui faisait monter en lui l'adrénaline et l'envie. Au loin, il reconnaissait la silhouette de son frère Jonah qui se démenait contre quelques assaillants qu'il devinait alors comme étant des Mangemorts, à sa grande surprise. Il n'avait jamais eu l'habitude de voir Jonah combattre, trop habitué à ce qu'il se cache derrière sa célébrité que lui seul ne percevait pas comme éphémère.

« Endoloris » - le maléfice avait scindé l'air en deux pour atteindre violemment son frère, sous ses yeux ahuris. Après la Purge, Jonesy s'était promis que personne ne pourrait plus s'attaquer à un Weasley. Conquérant et déterminé, s'échappant de son ivresse, il n'avait plus qu'une idée qui le mouvait : détruire la sorcière masquée et enroulée dans une robe noire qu'il trouvait vulgaire presque autant que le derrière qu'il tentait de camoufler, en vain (Priam). Haineux et colérique, sauvage et hors de lui, Jonesy avait toutes ses veines qui saillaient. Il criait à l'adresse de l'inconnue une saillie du type « Mégère, tu vas regretter de t'en prendre aux abrutis ! » tout en levant sa baguette qu'il abattait violemment en hurlant « Bombarda ! » - il était tout décidé à exploser la figure de la bonne femme ainsi que de dégager hors de sa vue ce derrière proéminent. Une pierre deux coups, qu'on dit.

lancer de dès
OUI : Le sortilège touche Priam qui l'envoie valser plusieurs mètres plus moins, hagarde.
NON : Le sortilège ricoche jusqu'à Jonah, alors assommé.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 23:21

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 865
malle
raise your wand
 
Le membre 'Jonesy J. Weasley' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 23:41

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 


Le bal du gouvernement (intrigue)
« Le carnaval et la dernière danse de l’hiver »

La danse avec Honoré avait beau être des plus agréables, quelque chose semblait se tramer. On attendait, le souffle court quand on était de l’Ordre. La musique, l’entrée des gens importants. Et tout ceci venu, tout ceci n’était plus un misérable rêve. Non, juste une vérité. Dans la foule, il e sépara petit à petit de sa cavalière, grisé par le monde. Par la simple peur qu’inspirait la créature debout au côté de la Ministre de la Magie. Ce soir signerait la salut de l’un des deux camps, mais ça, il ne pouvait pas le prévoir, il ne pouvait rien prédire. Il n’était pas voyant. Il n’avait pas vu Cythère dans la foule, il n’avait vu personne, il avait juste attrapé sa baguette au passage de la musique. L’agitation et les éclairs de diverses couleurs allant et venant dans la salle. Si le vert émeraude toucha le Lord Noir qui s’écroula au sol, Shill fut à la fois soufflé à la fois soulagé, mais était-ce si facile de tuer un aussi grand mage, aussi mauvais soit-il, était-ce si facile ? Il n’avait pas vraiment le temps de philosopher sur le sujet qu’un sort rasa de près son oreille. Si le combat semblait s’arracher sur lui, il bouscula plusieurs civils qui semblaient fuir vers la sortie. Être en sécurité, ce n’était pas vraiment ce à quoi il avait aspiré en rejoignant l’Ordre, non, il voulait voir triompher la justice, la vraie. Et désormais, c’était une chose qui ne tarderait pas à arriver. La Ministre à terre et Voldemort six-pied sous terre. Tout semblait facile. Un éclair vert passa près de lui, touchant une personne lambda, sans qu’il ne s’y attende, il lança un même éclair vers le mangemort. Il tuait pour ce qui lui semblait juste. Honoré semblait loin dans la salle, mais sans qu’il ne sache pourquoi, il se retrouva propulsé contre une table. Tant de champagne gâché, c’était dommage. C’est cependant avec la joue ouverte et le sang coulant le long de son coup qu’il se retrouva face à plusieurs personnes dont il connaissait le visage, son propre masque ayant déchaussé son faciès. Un hurlement féminin parvenant à ses oreilles. C’est Lothar qui était face à lui, quelques mètres plus loin. Nyx Greyback semble tenir son emprise sur le Lupin. Enfoirée. « On va dégager d’ici. On va dégager de cette putain de serre et personne nous f’ ra rien. Non, personne ! Parce que le prochain que j’vois bouger, il aura sa mort sur la conscience. » Il se relève avant une énergie insoupçonnée, tirant sa baguette, le bras tendu. Vers la tête de la louve. « Sectumsempra » le sang coulant toujours sur la chemise, le costume, le visage du Diggory, le traître à son sang s’approche, en espérant que le sort n’est pas loupé sa cible de si loin, si bousculé, Shill aurait peut-être touché une autre personne. Il hurla alors, crachant à la Greyback. « Crève Salope ! Petrificus Totalum » Avant de lancer un autre éclair, qui cette fois-ci ne toucha pas sa cible.

Le sort achève-t-il Nyx, qui est à bout de force ?
Oui-Oui -  La louve est touchée de plein fouet, permettant à Lothar de se dégager, pour qu'on vienne l'aider, alors que Shill jette un Petrificus Totalum à Nyx pour l'empêché de bouger.
Oui-Non -  La louve est touchée de plein fouet, permettant à Lothar de se dégager, pour qu'on vienne l'aider, alors que Shill loupe le Petrificus et Nyx est encore libre de ses mouvements.
Non - Oui - Le sort ne touche pas Nyx, mais une personne à ses côtés, mais le petrificus de Shill fonctionne.
Non-Non - Shill a la Polio et c'est la merde.
acidbrain ©


Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 23:41

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 865
malle
raise your wand
 
Le membre 'Shill G. Diggory' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 23:58

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1838 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
C’était le chaos, la guerre. Dans la mêlé, soudainement ses vêtements se mettent alors à prendre feu. Bordel de merde, il tapote alors sur sa veste en feu – mais le feu de propage alors rapidement. Alors qu’il amorce un mouvement pour essayer de se débarrasser de sa veste de smoking, la folle de tout à l’heure (Priam) lui lance un sort, déterminée à finir de l’achever, il aurait dû lui briser le cou quand il l’avait entre ses mains. « Sectusempra » Le visage de Skander se déforma alors sous la douleur, tomba alors à genoux devant elle d’abord, l’instant d’après il tomba sur le flanc, la douleur était atroce, pire que la pleine lune sans l’ombre d’un doute. « Ca, c'est pour le doloris, et ma gorge, connard. » Sa voix n’était plus la même s’il ne pissait pas le sang, Skander aurait ri, et il trouvera le moyen de le lui faire payer. Oh que oui. A peine conscient sa vision de trouble, il peut quand même apercevoir son frère aux mains de l’ennemis, son sang ne fit qu’un tour, mais il était parfaitement incapable de bouger.

Soudain, une tonne d’eau lui tomba alors dessus, il manqua de s’étouffer quand il respira au même instant. C’était si apaisant en même temps. Arrivant alors à sa hauteur un visage masqué qui malgré tout semblait familier (Oberyn) lui dit alors,  « Yoda, fais pas le con, on est censé avoir une soirée de fous le weekend prochain. » Nul doute, il savait à qui il avait à faire, et c’était un allié, une fois n’est pas coutume, c’était une bonne chose. « Vulnera Sanentur. » Une fois, ce n'était pas suffisant, mais c'était un début. « Vulnera Sanentur. »  Oberyn parvient de peu à éviter un sort,Quand il lève les yeux et voit son frère entre les mains de cette folle (Nyx). Mais il était pied et poing lié, elle tenait son frère.

 « Crève Salope ! Petrificus Totalum » Ce fut l’espoir que Skander attendait. Le sort de ce qui semblait être l’un des leur (Shill) frappa alors la folle qui retenait son frère en otage. Le voilà qui était libre, Skander se leva alors d’un bond essayant de rassembler ses forces pour l’attraper par le col, et le faire passer derrière lui – malgré tout il restait son frère. Faisant alors face à la sorcière (Nyx), l’animal qui sommeillait en lui sauta sur la jeune femme, la faisant alors basculer en arrière : il pesait son poids. Plaquant alors se main sur cou coup, pour tenter de la priver de respiration, sur un coup de tête,  alors qu’il tentait de tenir le poignet de la sorcière où elle avait sa baguette en main, Skander la mordit à l’épaule de cette même main – il ignorait qu’elle était loup garou, auquel cas la morsure l’aurait transformé en demi-lycan. Plantant ses dents avec rage dans son épaule (à Nyx) il voulait lui faire lâcher sa baguette.

En mordant Nyx, Skander parvint-il à lui faire lâcher sa baguette ?
Oui, la sorcière hurle même de douleur, la bouche rempli de son sang, Skander lui assène un coup de poing pour se dégager d’elle.
Non,  la sorcière se débat et un combat au corps à corps s’entame alors avec Skander, entre loups.




NOTE A TOUS LES JOUEURS:, vous ne pouvez pas reconnaître qui que ce soit, car les sorciers ont encore leur masque, donc voilà pour l'instant il ne peut y avoir aucune répercutions et représailles pot-intrigue, merci ! (sauf ceux qui ont précisé qu'ils avaient perdu leur masque !) Par exemple, rien ne vous dit que Skander (dont vous ne connaissez pas le nom) est le leader de l'Ordre Alors merci de respecter le jeu avec les masques - personne n'est omniscient !


It's good to be king like a conqueror

I can feel the weight, I can feel the weight of the world.I can feel the pressure, I know the pain and the hurt[...]I will not run when destiny comes, It's good to be king

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 23:58

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 865
malle
raise your wand
 
Le membre 'Skander Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 0:11

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -


Sa cheville l’élançait, et pendant l’espace d’une seconde, elle ne vit pas ce que sa bourde avait provoqué. Un départ de feu de plus ou de moins dans son champ périphérique, pas de quoi fouetter un chat n’est-ce pas. Sa main portée à son articulation endolorie, elle ne souhaite plus qu’une chose, se barrer d’ici, et vite. Ses poumons semblent écorchés par la fumée, ce n’est pas bon, pas bon du tout. Redressant le visage, elle aperçoit la torche humaine qu’elle a créée au travers de ses mèches écarlate au reflet morbide où se dessinait la danse frénétique des flammes. Qu’avait-elle fait. Elle ne l’avait pas fait exprès, bien sûr, mais le résultat n’en était pas moins là. Elle ne le faisait jamais exprès, mais elle était drôlement douée pour blesser les autres. L’un congelé, l’autre cramé, elle aurait presque pu rire de l’ironie de la situation dans d’autres circonstances. Elle est tellement hébétée qu’elle ne songe même pas à faire quelque chose pour réparer cet accident. Arriverait-elle seulement à se lever ? Rien n’est moins sûr, elle va crever là, comme l’imbécile qu’elle est. « Par la barbe de Merlin... » Désolée, elle l’est, mais elle ne peut que tenter de se lever comme l’animal blessé qu’elle est. Arrivera-t-elle à temps ? On la prend de court de toute façon, quelqu’un (Oberyn) nettoie les dégâts qu’elle a causés. Bien joué ma vieille… Elle qui voulait aider voilà qu’elle manque de tuer quelqu’un.

D’autres sorts sont lancés, sont-ils à ce point stupides ? Tant pis pour eux. « Aguamenti » Elle éteint les quelques flammes qui se dresse près d’elle, faisant monter des colonnes de fumée âcre. Toussant et pestant, elle se dit que ça vaut toujours mieux que d’être cuite. Et elle commençait à se trainer vers la sortie lorsqu’elle reconnue une voix. Non, ça ne pouvait pas être lui. Ce n’était pas possible, il n’était pas aussi con… Mais même si elle ne reconnaissait pas ce visage au travers de la fumée, du masque et de ce menton glabre, elle aurait reconnu cette voix entre toute. Shill… C’était cet enfoiré de Shill. « C’est pas vrai… » Sa voix n'est qu'un souffle éraillé. Elle est plantée sur place, comme une biche au milieu de la route, hypnotisée par les phares de la voiture qui arrive pour la transformer en rôti sanguinolent. Bordel, cette soirée n’en finirait donc jamais ?!



CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 0:41

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Les évènements se succèdent, et le cerveau d'Onyx ne semble pas avoir le temps d'assimiler tout ce qui se passe autour d'elle. Une seconde, elle se tient aux côtés de Gabrielle et Jonah, et l'instant d'après, sa meilleure amie s'écroule au sol, alors que Cosmo se fige, pétrifié non loin des flammes. Quant à Jonah, l'éclair de lumière qui le touche le pousse à se tordre de douleur, et son sang ne fait qu'un tour. Le hurlement qui s'échappe de ses lèvres lui parait irréel, alors que le sang gicle de la poitrine de la Gabrielle. Panique, colère, détermination. Les images s'enchaînent à une vitesse folle, et par miracle, d'autres membres de l'ordre qu'elle est incapable d'identifier leur viennent en aide. La torture de Jonah prend fin, et Cosmo peut de nouveau se mouvoir. Soulagement. Cela ne dure qu'un millième de seconde, puisque le regard de la brunette se pose sur le corps lacéré de sa meilleure amie. Gabrielle a besoin d'aide, de son aide, et il ne lui suffit que d'échanger un regard avec Cosmo pour savoir ce qu'elle a à faire. Dans le chaos général, Onyx ne remarque même pas qu'une sorcière (Aleksandra) jette un sort dans sa direction. L'esprit complètement absorbé par la mission qui lui incombe, elle se laisse tomber au sol, sans même remarquer que des larmes perlent au coin de ses yeux. « Je suis la Gab », elle murmure simplement, sa main dans la sienne. Il faut faire vite, car l'étendue des blessures de la jeune femme est plus qu'impressionnante. « Les plaies... Refermes les plaies... Refermes... » Les supplications lui déchirent le coeur. La mare de sang qui les entoure s'élargit un peu plus chaque seconde, et Onyx se concentre, pointant sa baguette sur les plaies béantes de son amie. « Vulnera Sanentur ». Une fois. Le flux de sang diminue, mais elle est loin d'être tirée d'affaire. « Vulnera Sanentur ». Deux fois. Les plaies commencent à se refermer lentement. Elle retient son souffle, et ouvre la bouche afin de prononcer le sort de guérison une troisième fois.

OUI, OUI « Vulnera Sanentur » une troisième fois, Gabrielle est totalement guérie et elle s'empare de sa main pour l'aider à se relever, dans le chaos général.
OUI, NON, Un sortilège pétrifiant vient rompre l'enchantement, et Onyx n'a pas le temps de soigner complètement Gabrielle. Par miracle, le sort ne fait que la frôler.
NON, NON Le sortilège frappe Onyx de plein fouet, et elle se fige. Gabrielle n'est que partiellement soignée, et elles sont à la merci des assaillants.

Par miracle, personne ne vient l'interrompre, et il ne faut qu'une poignée de secondes à Onyx pour soigner complètement son amie. Le soulagement qui s'empare d'elle est intense, et elle lui tend la main pour la relever. Elles n'ont pas de temps à perdre, car autour d'elles, les affrontements font rage. Pourtant, il lui semble que l'ordre du phénix prend peu à peu l'avantage, et que leurs assaillants les plus virulents s'effondrent, un à un. Elle se remémore alors les instructions transmises par Skander, et elle comprend. C'est le moment d'entamer une retraite, s'ils veulent éviter d'accumuler d'autres blessés. « On se carapate en vitesse, les mecs ! ». Stimulée par la montée d'adrénaline, sa voix est forte, et elle espère que tous pourront l'entendre.
Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 0:41

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 865
malle
raise your wand
 
Le membre 'Onyx Trelawney' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 0:43

avatar
avatar
profil
Je suis : Bella , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/05/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 654 hiboux. J’incarne : Lily Collins , et l’avatar que je porte a été créé par : @Bazzart JUGBAND BLUES. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Bellamy Malfoy Je parle en : #663366, et Pan l'éternel parle en #669933



Je suis âgé de : 22 ans maintenant, voilà le temps qu'elle fait honte aux siens par son comportement, mais elle tente de remonter la pente. Mais le temps des regrets et de la honte est terminé. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : créatrice d'objet de magie noire, elle est capable d’ensorceler une petite cuillère pour une faire une arme de destruction massive. Ce n'est pas totalement vrai, mais c'est presque cela. J’ai juré allégeance : à personne, cette guerre ne me touche pas, ne m'intéresse pas. Côté cœur, : il est brisé mon coeur. J'ai trahi l'homme que j'aime et j'ai perdu le père de mon enfant, mon premier amour. Il est à la dérive, en centaines de morceaux , irréparable et perdu à jamais. Champ Libre : Elle possède la Magie des Rackharrow, son éternel se nomme Pan et ressemble - s'il vous laisse le voir - à un énorme Main Coon avec de grands yeux luisants et une belle dentition à faire pâlir un dragon.

Elle est maman d'une petite bâtarde de sang pur, Nepthys Rackharrow, jamais l'enfant ne portera le nom de son père. Il lui porterait préjudice. Elle préfère qu'elle porte son nom et qu'il suive la voie des Rackharrow plutôt que celle des Lupin.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Elle était complètement perdue, et parfaitement incapable d’ouvrir la boucher. Tétanisée la douleur, pétrifiée par la peur. Elle n’arrivait plus à suivre, un instant des cheveux roux dans son champ de vision, la sorcière était incapable de réaliser ce qui se passait. Peut-être était-ce Sissi, ou bien Avia ? Elle ne savait pas. Elles étaient les deux seules tignasses rousses qu’elle pouvait avoir et apprécier dans sa vie. Un instant, c’était peut-être Kenan qui tentait de l’aider à se relever, pourtant elle avait l’impression que la douleur était encore présente, la première fois la psychomage lui avait dit que c’était post-traumatique, ici c’était simplement traumatique, dans sa tête. Alors qu’elle parvenait à se mettre sur deux pieds, un morceau de verre s’enfonce dans son épaule, la sorcière ne peut retenir un cri de douleur. Quand cela allait-il donc cesser ? Son frère parvint à la porter, elle savait que c’était Kenan, elle le sentait. Machinalement, elle s’agrippa alors à lui, sachant que sa vie pouvait en dépendre.

« Il n'y a pas de sortie, c'est une illusion. On est au milieu d'un zoo mon gars. Au mieux on se retrouvera devant une cage, au pire devant un dragon déchaîné. » C’était Lothar, c’était sa voix ; Elle ouvrit alors ses yeux noisettes, et le vit. Elle tressaillit quand il caressa sa joue, repensant à tout ce qu’il lui avait dit. Elle n’arrivait pas à juger de son état, et ça la rendait malade. Mais avant qu’elle n’ait pu dire quoi que ce soit, il disparut, la laissant dans les bras de son frère, sans un mot, rien.  « Qu'est-ce qui lui est arrivé ? Circée tu m'entends ? » Alastar, il était là. Circée leva les yeux vers lui, elle restait encore muette, incapable de parler. La douleur dans son épaule était vive, elle senti alors qu’il tentait d’y faire quelque chose. La douleur la soulage alors, même si elle se sent encore incapable de bouger seule.  « Qui a fait ça Erzsébet? Réponds. » Cici savait, mais le dire risquerait de mettre Lothar en danger, et elle ne pouvait pas, viscéralement elle était incapable de vouloir lui faire du mal ou le mettre en danger. Il lui avait fallu frôler la mort par la main de son frère pour qu’elle réalise qu’elle tenait réellement à lui. Maudit soient les Lupin, depuis le début ils conduisaient Circée à sa perte.

A côté, elle entendait une femme, Sissi sans l’ombre d’un doute parlé, mais ses paroles étaient lointaines. Comme enfermée dans sa bulle, Circée soulevée par son oncle était ailleurs. Incapable de parler. « Kenan. » articula-t-elle.  Son frère, comment allait-il ? Elle voulait savoir, s’il allait mal, elle irait mal, c’était les vases communicants.   « Papa, Alastar, Avia, Erzsèbet… Lo… Lui. » dit-elle articulant difficilement.  Elle voulait savoir. Incapable de prononcer une phrase, elle se ravisa de prononcer le nom de Lothar, espérant le protéger, elle ne savait pas exactement de quoi, mais savait que c’était la bonne chose à faire. Secouée par le doloris de Skander, la sorcière était dans un état de stress et de panique total.

Hj je fais pas trop avancer navrée Arrow

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.



Il n'est pas d'ombres dans le noir. Les ombres sont les servantes de la lumière, les filles du feu. Plus vive est la flamme, plus sombres sont les ombres qu'elle projette. (...)



Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 2:56

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 


Le bal du gouvernement (intrigue)
« Le carnaval et la dernière danse de l’hiver »

Le Seigneur des Ténèbres, il était là, présent dans cette pièce… Je ne savais pas trop comment réagir face à cette annonce. La majorité des invités l’applaudissaient. Je ne voulais pas qu’on doute de moi, alors j’ai fait pareil. Puis, tout s’est passé si rapidement! L’Ordre qui est sortie de nulle part, prête à se battre, ici. Ça s’annonçait très mal pour le reste de la soirée! Je n’avais qu’une idée en tête : sortir d’ici avant que ça ne dégénère. Or, je ne pouvais pas quitter la fête sans en avertir mon père, pour éviter qu’il me cherche. Je devais donc tenter de le trouver dans cette immense foule très agitée, ce ne serait pas facile. Les sorts fusaient de partout, ça devenait terriblement dangereux. En même temps, je savais que mon frère et ma soeur étaient ici, mais je ne les avais pas encore vus. Je commençais à m’inquiéter pour eux! Je commençais même à paniquer, tout simplement. J’ai pris quelques secondes pour enlever mon masque, comme il m’empêchait de bien voir. La baguette à la main, je me suis aventurée dans la foule, sur mes gardes. Pour une fois, j’étais bien heureuse de passer inaperçu.

Il est certain que j’aurais aimé pouvoir combattre avec l’Ordre, mais comme je n’en fais pas encore partie, je vais me contenter de fuir cette bataille. Je n’étais absolument pas prête à ce que mon père découvre la vérité sur moi et en subir toutes les conséquences. Je le voyais surveiller Cassandre sans arrêt, je ne voulais pas vivre la même chose. Et puis, comment réagirait-il? Après tout, il aurait peut-être moins de patience avec moi!

Il y avait des flammes, il fallait que je me dépêche encore plus à trouver ma famille. Sinon, j’allais mourir ici. C’est à ce moment que j’ai cru apercevoir une chevelure blonde qui m’était familière pas trop loin d’où je me tenais. « Cass? Cass c’est bien toi? » En courant, je me suis approchée de ma sœur, jusqu’à ce que j’arrive à ses côtés. J’étais soulagée de l’avoir trouvée! Mais nous n’étions pas encore sorties de la pièce… Ça allait être un vrai cauchemar! C’est là que j’ai remarqué Jos à côté d’elle. Ça ne m’a pas pris bien du temps avant de voir qu’ils se battaient contre quelqu’un d’autre. Je n’arrivais pas à voir qui était cette personne… J’ai serré ma baguette encore plus, je devenais de plus en plus anxieuse. Je désirais les aider, mais je ne savais même pas qui viser! Je me sentais complètement inutile, et surtout très effrayée. Il fallait que je garde mon sang froid. Je faisais de mon mieux pour rester calme. Enfin, pour tenter de rester calme.
acidbrain & image brittrobertsonsource (tumblr)


Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 7:44

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Les sortilèges de riposte fusèrent alors que Nyx tenait toujours Lothar prisonnier. Erebos en évite quelques uns, le corps félin bien que toujours un peu endolori. Après tout, vous prendre deux sortilèges de torture dans la face a de quoi vous sonner quelque peu... Mais loin de se laisser abattre ou de s'avoue vaincu; c'est la rage et la colère qui animait ses veines. Lorsqu'un inconnu aux cheveux roux flamboyants derrière son masque (cela laissait peu de doutes sur son identité) s'intercala devant Priam la traitant de mégère et l'envoyant valser plusieurs mètres plus loin, c'est un cri de colère qui s'échappa de ses lippes pourtant serrées. "Priam!" au même moment, Nyx se faisait également attaquer par deux hommes successivement. Ne sachant trop à qui apporter son soutien le premier, Erebos avait cependant toujours eu un attachement particulier pour Priam. Tout particulier. Se retournant sur Aleksandra qui était la plus proche, il lui siffla, la voix rapide et la hargne suintant derrière chacun de ses mots "Occupe toi de Nyx s'il te plaît!" alors qu'il tournait rapidement les talons, courant jusqu'au corps hagard de la louve, voyant au passage la baguette de Valko apparement désarmé par un autre roux. Il y mit un léger coup de pied, faisant rouler la baguette en direction de son ami. Il en aurait besoin pour les aider. Alors qu'il arrivait aux côtés de Priam et qu'il lui prenait la main afin de l'aider à se relever sans chanceler, il se retourna, feulant entre ses dents "Tu vas payer espèce de goule..." levant sa baguette en direction de Jonesy, de la haine pure et simple au fond des billes. L'ordre était également en train d'organiser une retraite maintenant qu'ils avaient libéré un des leurs. Une décision sage à la vue des flammes qui léchaient la salle, de plus en plus près du groupe qui se retrouverait bientôt bloqué... "Endoloris!"

OUI/OUI: Le sortilège de Doloris touche Jonesy de plein fouet, qui s'effondre de douleur sur le sol
OUI/NON: Le sortilège touche Jonesy mais il a perdu de la puissance en chemin, il s'effondre quand même mais la douleur est amoindrie et il s'en remettra plus vite
NON/OUI: Le sortilège touche un des piliers de la structure de la salle, déjà affaiblie par le feu, une partie de la salle menace de s'écruler
NON/NON: Le sortilège le rate de peu et se perd de nouveau dans les flammes

Le sortilège touche le sorcier roux - en ayant certes perdu de sa puissance- mais tout de même. Toujours soutenant Priam il s'adresse à elle, la voix rapide et toujours aussi sèche mais les billes profondément inquiètes tout de même  "Ca va aller? Allons y..."
Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 7:44

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 865
malle
raise your wand
 
Le membre 'Erebos Black' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 13:24

avatar
avatar
profil
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 12/05/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1285 hiboux. J’incarne : Hugh Jackman , et l’avatar que je porte a été créé par : Shad . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Artemisia Black, Alienor Rosier, Athelstan Lestrange Je parle en : #7d748f



Je suis âgé de : 45 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : gérant de Cornucopia et créateur d'objets ensorcelé de magie noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : je suis veuf avec...quelques enfants
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

Irvin avait entraîné tout son petit monde avec lui, le plus vite possible loin des combats. Il se figea cependant. Il vit une femme flottant dans les airs et il se demanda ce qui pouvait bien se passer. Curieux et presque désireux de lui venir en aide, il essaya de s'approcher, il se prit un sortilège perdu qui lui entailla la cuisse, le forçant à boiter pour avancer. La femme avait disparu lorsqu'il arriva. Il vit en revanche une autre femme au sol, inconsciente. Elle portait une robe violet foncé et il crut un instant que s'était Circée. Il se précipita vers elle et tomba à genoux. En lui tournant le visage face à lui, il vit qu'il s'agissait en fait de Lilith. Ses gestes se figèrent. Il ne croyait pas ce qu'il voyait. « Lilith ? Répond-moi. » Il la secouait doucement, puis plus énergiquement devant son silence. Elle avait les yeux ouverts, il aurait dû savoir. Mais il refusait ce qu'il voyait. La main tremblante, il finit par la poser devant son nez, il ne sentait pas d'air. Il la posa ensuite sur sa gorge, cherchant un pouls. Mais il ne sentait rien non plus. Il restait prostré devant le corps, semblant oublier sa filleule qui n'était pas loin ainsi que la jeune serveuse. Il la secouait en vain, répétant son prénom comme si cela lui permettrait de la faire revenir.

Il ferma les yeux et laissa ses larmes couler. Il se laissa envahir par la colère et la rage. Lilith était morte, il avait son cadavre dans les bras. Il venait perdre sa dernière attache à son frère, il en oubliait Sìleas inconsciemment. Il venait de perdre une femme qu'il aimait, son amante. Une personne qui était capable de le faire passer de deux émotions radicalement différentes en un rien de temps. Il se sentait vide, détruit. Il ne savait pas qui l'avait tué. Il ne savait pas si c'était la faute à ces terroristes de l'Ordre du Phénix ou si c'était celle des mangemorts, qu'il haïssait fermement depuis des années. Qui que ce soit, il paierait et ce, même s'il devait mettre à feu et à sang toute l'Angleterre. Il sentait la colère le posséder, l'habiter et il hurla. Il hurla toute sa peine, toute sa douleur, tout son chagrin, mais aussi sa rage et sa colère. Il se moquait bien des combats qui faisaient rage autour de lui. Il se moquait bien des flammes qui se faisaient de plus en plus virulentes. Il souffrait et il voulait crever et faire payer à la terre entière.




Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 13:45

avatar
avatar
profil
Je suis : Gallifreys aka Lexxie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 660 hiboux. J’incarne : Holland - la rouquine - Roden , et l’avatar que je porte a été créé par : un créateur de bazzart, merci . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Astra Black, Gideon Peverell, Skander Lupin. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 27 années brisée , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : prisonnière des mangemorts, ils tentent de m'exploiter pour mon don. Quand comprendront-ils enfin que je ne contrôle rien, qu'ils m'achèvent je n'en peux plus. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est plutôt complexe, je suis complètement perdue.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Avia avait réussi à retrouver Irvin, cela faisait au moins une personne à laquelle elle tenait qu'elle trouvait encore en vie. Ici, c'était un véritable carnage, Irvin entrain dans leur fuite une jeune serveuse, Avia e pu qu'approuver ce geste. Elle était au courant de ce qui devait se passer ce soir, sauf que c'était pire que ce qu'elle avait pu imaginer : un mal nécessaire se disait-elle. Elle courut à la suite de son parrain, bien contente de ne pas avoir mis de robe longue pour courir, ces talons étaient un peu handicapant mais Avia savait s'en accoutumer pour l'instant. Irvin se stoppa net en voyant le corps d'une femme sur le sol. Avia plaqua alors sa main de stupeur sur ses propres lèvres, elle ne la connaissait pas très bien pourtant elle savait qu'elle avait déjà fait partie de cette famille.  Elle n'avait jamais vu son parrain dans un état pareil, cherchant un pouls, ou un souffle. « Lilith ? Répond-moi.  » Mais Avia compris rapidement qu'elle était morte, triste pour son parrain, mais en voyant la marque de l'avant bras du cadavre, tout remord la quitta. Il pleurait hurlait.

Avia jeta un regard à la serveuse dont elle ignorait le nom (Phèdre), essayant de se montrer rassurante. Les sorts volaient dans tous les sens, ils ne pouvaient rester ici à découvert. Posant alors sa main sur l'épaule d'Irvin, s'agenouillant à côté de lui, elle dit alors doucement : « Elle est déjà partie, Irvin, s'il te plait laisse-la partir.  » Perdre quelqu'un faisait mal, terriblement mal. Avia avait serré le corps de sa fille des heures, refusant de la lâcher, incapable de la lâcher, mais il fallait qu'Irvin fasse plus vite, il fallait trouver le déclencheur, l'élément qui ferait tilt. Baguette en main , Avia se releva alors, tirant cette fois ci Irvin avec plus de hargne et plus de force, il fallait partir.  « Tu ne peux pas la ramener !   » Dit-elle alors en hurlant presque pour qu'il l'entend, l'écouter serait autre chose.  « Pense à Circée, elle a besoin de son père ! » Kenan aussi naturellement, mais avec Circée elle espérait créer un déclique. A la Purge sa fille avait été blessé parce qu'il n'était pas à ses côtés, elle espérait que ces mots le ferait bouger, elle espérait que rien n'était arrivé à sa famille, elle savait que les conséquences en étaient terribles.

Pendant qu'elle parle à Irvin, les flammes se font de plus en plus présente dans la serre, empêchant les sorciers de viser convenablement. Un sort frappe alors Avia qui titube, se retenant à Irvin, quel est ce sortilège ?
Oui, expelliarmus, la baguette de la sorcière est pojettée un peu plus loin, le choc du sort met en péril l'équilibre de la sorcière sur ses talons.
Non, c'est une entaille à l'épaule qui est la conséquence du sort, la douleur est vive mais Avia est encore capable de marcher et possède toujours sa baguette.

« Ma baguette ! » Protesta alors Avia qui sans sa baguette se sentait comme nue et sans défense. Elle tira alors Irvin de plus belle, cherchant désespérément sa baguette des yeux. Elle était là quelques mètres plus loin, par terre, bordel jamais elle n'allait y arriver.



I TAKE EVERYTHING I AM FEELING, EVERYTHING THAT MATTERS TO ME… I PUSH ALL OF IT INTO MY FIST, AND I FIGHT FOR IT.


Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 13:45

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 865
malle
raise your wand
 
Le membre 'Avia Spudmore' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 14:48

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Tout ce qui se passa ensuite devint soudain très flou. Priam se souvint d'une énième crinière flamboyante traverser devant ses yeux, puis d'un violent coup en pleine poitrine qui lui coupa le souffle. Elle vola. Longtemps, elle ne savait pas vraiment. Mais la sorcière retomba plusieurs mètre plusieurs mètre plus loin comme une vulgaire poupée de chiffon, inanimée. Il fallait avouer que la chute n'était pas des moindre. La sorcière heurta le sol dans un craquement sonore, signe que son dos n'était pas en très bonne forme désormais.

Elle a le souffle coupé. Une douleur fulgurante lui transperçe le corps. Elle souhaite crier, mais aucun son ne sort de sa bouche. Elle entend des sons, indistincts, lointain, comme si elle se trouvait derrière une cascade d'eau glacée. Des étoiles jaillissent doucement devant ses yeux tandis qu'un brouillard épais obscurit sa vision. Elle sent ses sens la quitter peu à peu, tandis qu'elle sombre dans l'insconcience. Elle ne voit rien si ce n'est de vague forme sombres bouger autour d'elle, la chaleur est presque insoutenable mais Priam a froid, comme si on avait versé un liquide glacé dans ses os. Elle frissonne tandis que son front se couvre d'une sueur moite. Le monde est rouge, rouge, rouge comme le sang, rouge comme le feu.

Elle entend une voix familière hurler. Nyx. Nyx était en danger, elle devait aller la sauver. Mais elle n'était même pas sûre de l'endroit où elle se trouvait. Tout était si vague. La douleur dans son dos est insupportable. Elle ne parvint presque plus a respirer, les étoiles s'intensifie. Elle sent une présence à ses côtés, qui lui prend la main. Elle est chaude. Elle l'a reconnaît entre mille. L'homme qu'elle aime secrètement depuis des années. Le cœur qui bat derrière sa facade de pierre. Priam entend la voix d'Erebos. Elle peut sentir sa chaleur sur son corps, lui redonner un peu de vie. « Nyx.... » sa voix est totalement brisée. Elle prononce difficilement les quelques mots qui lui semblent les plus importants. « Blessée, va aider Nyx... vite » Elle crache. Tente de se relever mais son dos lui fait atrocement mal. Elle a envie de jurer. Elle aimerait rester entre ces bras pour le reste de sa misérable vie. Avec lui. Mais elle doit tuer. Elle les tuera tous jusqu'au dernier. Elle le jure sur la vie de tout les Greyback qu'aucun d'entre eux ne sortira vivant de ce zoo.
Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 15:19

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Je n’eus pas le temps de répondre à Doylana avant que la ministre n’intervienne pour son discours. Il y avait en effet eu des rumeurs d’attaque. De là à savoir quand l’ordre frapperait, je n’étais pas devin. Le discours une fois fini et les applaudissements de circonstances s’étant tus, c’est le lord lui-même qui apparut sur scène. Cette homme, aussi abject soit-il, était impressionnant. Un sorcier qui irradiait de puissance et de pouvoir. Il commença son discours et le monde bascula dans le chaos. Les sortilèges fusaient, les corps tombaient blessés ou morts et je vis un sortilège atteindre Doylana de plein fouet. Elle disparut un instant et à ce moment-là plus rien ne comptait.

J’oubliais mon ressentiment, j’oubliais mes querelles avec les autres Rookwood. Je lançais moi aussi quelques sorts sans essayer de viser ou de me protéger vraiment et me dirigeait vers l’endroit où Lana s’était réfugiée. Elle ne semblait pas gravement blessée. « Doylana, on retrouve Dione et Ciarán et on part ». Je sortais de ma cachette improvisée et remarquais que des flammes avaient commencé à lécher les murs de la serre rendant l’air irrespirable et la concentration impossible, mais je levais ma baguette et visant toutes les personnes qui s’approchaient d’un peu trop près, je lançais des sorts à la volée en tendant une main secourable à Doylana et à sa compagne d'infortune pour les aider. Les flammes bloquaient notre passage et je décidais de lancer un sort pour les éteindre.

Il lance un aguamenti sur les flammes qui l'entourent. Cela est-il efficace ?

OUI, il parvient à contenir les flammes et ils vont pouvoir avancer.
NON, entre la fumée et le chaos ambiant, il perd sa concentration et ne parvient pas à éteindre le feu qui se rapproche dangereusement.

De l'eau fit irruption de sa baguette venant éteindre les flammes les plus proches et dégageant un passage. Il aida sa cousine à se relever. « Tu arrive à voir où sont Ciarán et Dione ? ».

HRJ:
 
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 15:19

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 865
malle
raise your wand
 
Le membre 'Orpheus F. Rookwood' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :
Parchemin envoyé Lun 11 Avr - 17:01

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Elle ne veut pas trop s’avancer, Nyx, mais elle a l’impression de toujours s’en prendre plein la gueule. Sûrement qu’elle le mérite, pourra-t-on dire, sûrement qu’elle n’agit pas comme il faudrait qu’elle agisse. Pourtant, elle se tue à faire ce qui doit être fait. Pour sa survie, celle de ceux qu’elle veut voir survivre. Et au final, tout lui retombe dessus : avalanche d’insultes, de sortilèges, de regards noirs et autres brutalités dont elle se passerait plutôt bien mais qu’elle a appris à ignorer. C’est sa rage qui lui redonne la force d’avancer, pas son courage – dire que Nyx est quelqu’un de courageux serait mentir. Elle a le besoin d’exprimer ce qu’elle ressent, mais peut-être que parfois, il vaudrait mieux qu’elle s’énerve en silence, dans son coin. Ça lui éviterait bien des problèmes. Là, elle en a eu marre. Elle voulait partir loin d’ici mais aucun des deux camps n’a semblé décidé à céder, même malgré la menace brûlante qui les pressait vers la sortie. Alors Nyx, elle a voulu faire accélérer les choses. Elle pensait vraiment que ça fonctionnerait – sa prise d’otage, sa requête – et les Mangemorts semblaient gagner du terrain, même si pas au point d’avoir l’avantage, mais rien de comparable en tout cas avec le début des combats où tous avaient été pris au dépourvu. Elle a dû surestimer ses chances, la louve. Parce que tout a foiré.

C’est un sort venu de nulle part qui l’a d’abord forcée à relâcher son emprise sur le faiblard (Lothar), permettant à d’autres de le tirer hors de sa portée. Étouffant d’affreux gémissements, se tenant la tête à deux mains, elle se force cependant à rester debout, ne s’avouant toujours pas vaincue. Elle ne se demande même pas d’où provient le sortilège complètement fourbe qui lui est tombé dessus, elle ignore que c’est Shill, pas bien loin, qui a réussi son coup. Mais ça n’est pas terminé – ben non voyons, on va quand même pas lui laisser le temps de se reprendre ! – et elle se fait bientôt écraser par un poids mort dont elle ignore également la provenance (bonjour Skander). C’est ce même poids mort pas si mort que ça qui, en la plaquant au sol, l’empêche de bouger. Entre deux clignements de paupières, elle reconnait son masque – c’est l’enfoiré qui a failli tuer Priam. Et là, sa colère prend des proportions inimaginables. S’il est plus grand qu’elle, elle est plus déchaînée. S’il est plus fort, elle s’appelle Greyback. Et pourtant, elle a beau hurler, crier comme une démente et se débattre aussi bien qu’elle le peut, il parvient à garder l’avantage sur elle et ne lui laisse pas une seconde de répit : lui coupant la respiration d’un bras, il tente de lui faire lâcher prise sur sa baguette de l’autre. Mais elle tient bon, Nyx, elle refuse de le laisser gagner – elle en a ras-le-bol de perdre – et le pousse à employer d’autres méthodes. Elle reconnaîtrait entre mille la lancinante douleur que procure une morsure. Ce type est une bête, un monstre. Il est pire que tous, de loin pire qu’elle. Elle hurle comme elle n’a jamais hurlé. Le pousse à l’aide de ses jambes pour qu’il lui foute la paix. Elle doute y être pour quoi que ce soit, n’empêche qu’il desserre sa mâchoire et retire ses dents de la chair. Focalisée sur les atroces lancements dans son épaule, elle a l’impression de ne rien ressentir lorsqu’il lui assène un ultime coup, l’assommant à moitié.

Elle aurait pu se relever, tenter quelque chose, n’importe quoi. Mais lui reste coincé au fond de la gorge le goût amer et cuisant de cette humiliation qui la convainc de rester à terre. Elle a assez donné pour le moment, décide-t-elle. Elle va rester couchée quelque temps, histoire de compter ses blessures. Promis, elle revient après la pub.
 

[INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» le nouveau gouvernement
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» liste partielle du futur gouvernement
» Réactions au renvoi du gouvernement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: Zoo Scamander-