indiscrétions
- gossip witch est bavarde -


L’homme en Jupe On a vu semblerait-il un sang pur jouer les transformistes au Cirque Avery. Nous n’avons pas encore de nom mais son jeune âge semble indiquer que son travestissement est une quête identitaire !

La tête d’enterrement N'est-il pas courant que lorsque l'on perd un être cher, on verse quelques larmes ? Eh bien si la mort de l'Actrice Louise de Montmorency emeut les foules, sa fille ne semble pas bien touchée. Etrange non ?

Le dimanche au Pays de Galles c'est le jour des mariages Il y a des évènements heureux dans ce monde enfin si l'union forcée et arrangéeest un évènement heureux ! Desmond Meadowes s'est débarassé de sa plus jeune soeur, reste la plus vielle des deux.




Partagez | 
[INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.

(Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant)
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 0:26

Invité
- Invité -
avatar
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -


Elle était restée en retrait une bonne partie de la soirée. Immobile dans sa robe de soirée bleu nuit qui mettait sa peau laiteuse à son avantage. Une coupe de champagne à la main, elle était restée en retrait, ne reconnaissant de toute façon pas grand monde avec tous ces masques. Il devait bien y avoir un ou deux collègues qu’elle connaissait dans cette foule, mais elle n’avait pas la force de se mêler à l’élite sorcière pour tailler la bavette et parler travail. Car ce n’était que grâce à cela qu’elle avait été conviée de toute façon. Employée du Ministère, ce n’était pas comme si elle avait forcément le choix de toute façon. Cythère n’avait jamais fait de vague depuis la Purge, pas même après le décès d’Axel, elle n’allait pas briller par son absence maintenant. Bien trop de chose était en jeu. Sa vie d’abord, mais aussi celle de sa famille. Elle avait donc fait bonne figure, s’était présentée à l’heure, vêtue d’une de ses plus belles robes et d’un loup en dentelle bleu.

Elle pensait même pouvoir s’éclipser de bonne heure. Profiter de l’alcool offert par le Ministère, écouter le discours de la Ministre et rentrer à temps pour avoir le temps de lire un peu avant d’aller se coucher. Routine assommante et bien huilée. Bien sage dans son coin, elle resserra ses bras autour d’elle lorsque le Seigneur des Ténèbres fit son entrée. Elle n’était pas à l’aise, pas alors qu’il était dans la même pièce qu’elle. Mais cela ne l’empêcha pas d’applaudir, comme les autres. Toujours faire profil bas. Une étrange musique se fit entendre et les sorts commencèrent à fuser. « Oh bordel de… » Jurer, c’était son truc quand elle était stressée, et à cet instant, elle avait de nombreuses raisons de l’être. La Ministre était blessée, le Seigneur des Ténèbres au sol, et tout laisser penser que cela allait finir en pugilat. Le bon timing pour sauver ses fesses et partir d’ici le plus vite possible était là. Car la rouquine n’avait aucune envie de finir entre deux feux. Lâchant son verre, elle retroussa sa robe pour se mouvoir plus rapidement. Fichus talons. Elle manqua de se tordre la cheville alors qu’elle prenait la fuite, glissant sur un bout de verre briser. A se demander qui avait eu la bonne idée de s’affaler de la sorte sur le buffet.


CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 0:39

Invité
- Invité -
avatar
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -

C’était beaucoup trop tôt pour annoncé la nouvelle aux yeux de Callista et pourtant, comme d’habitude, sa mère en avait décidé autrement. La blonde n’avait donc eu d’autre choix que de se plier à ses ordres, encore une fois. Voyez-vous, l’évènement était parfait pour afficher ses fiançailles avec Archibald Peverell au monde magique et plus particulièrement, à l’élite sorcière. La dernière fille Snape, enfin fiancée. Ça allait jaser tant elle avait mis du temps à se décider mais enfin, ses parents pourraient se pavaner et raconter leur histoire à qui voudrait bien l’entendre. Ils allaient redorer leur blason aux yeux de la ministre, tout cela grâce à Callista. Un arrière gout amer ne la quittait plus depuis la nouvelle, énervée de devoir se comporter comme on le lui dictait. Pourtant, la perspective de revoir Archibald avait surpassé le reste et c’est pourquoi elle avait mis un soin particulier à se préparer. Dans sa robe bleu glacier, la belle avait des airs de reine des glaces, son visage de porcelaine caché derrière un masque argenté.

Coincée dans sa robe juste au corps, elle avait pourtant fait bonne figure, saluant les invités aux côtés de ses parents. Puis, elle l’avait vu et un sourire s’était immédiatement dessiné sur ses lèvres. Accompagné de sa famille, Archibald avait doucement pris sa main après avoir salué ses parents, l’entrainant loin d’eux. La chose allait surement déplaire à sa mère qui regretterait de ne pas avoir pu annoncer la nouvelle une fois les Peverell arrivés. Néanmoins, c’était exactement ce dont la Snape avait besoin et c’est avec tendresse qu’elle déposa un baiser sur sa joue avant de s’avancer pour écouter le discours de la ministre, toujours accrochée à la main d’Archibald. C’est alors qu’elle remarqua la présence de sa sœur à qui elle adressa un grand sourire avant de reporter son attention sur l’estrade. Il était là, en chair et en os, lui arrachant un frisson de profond malaise. Le Lord.

Une musique se fit entendre et le chaos s’abattit sur la salle. Les grands du monde magique britannique, terrassés en quelques sorts. Callista n’en croyait pas ses yeux tandis qu’un cri s’échappait de sa gorge, seul signe de la terreur qu’elle ressentait en cet instant. Incapable de mouvoir, elle sortit de sa léthargie pour chercher Triss, introuvable. Puis ses yeux croisèrent ceux d’Adonis durant quelques secondes avant qu’elle ne soit tirée de force par Archibald. Elle se débâtit pour essayer de le mettre en garde mais il avait disparu lui aussi. Désespérée, Callista réalisa qu’elle ne devait son salut qu’au Peverell qui essayait de la faire sortir de la salle de bal. Alors, elle resserra son étreinte un peu plus fort et courût à en perdre haleine.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 0:51

- I am decadent, and here I am. -
Je suis : Bella , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/05/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 686 hiboux. J’incarne : Lily Collins , et l’avatar que je porte a été créé par : @Bazzart JUGBAND BLUES. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Bellamy Malfoy Je parle en : #663366, et Pan l'éternel parle en #669933



Je suis âgé de : 22 ans maintenant, voilà le temps qu'elle fait honte aux siens par son comportement, mais elle tente de remonter la pente. Mais le temps des regrets et de la honte est terminé. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : créatrice d'objet de magie noire, elle est capable d’ensorceler une petite cuillère pour une faire une arme de destruction massive. Ce n'est pas totalement vrai, mais c'est presque cela. J’ai juré allégeance : à personne, cette guerre ne me touche pas, ne m'intéresse pas. Côté cœur, : il est brisé mon coeur. J'ai trahi l'homme que j'aime et j'ai perdu le père de mon enfant, mon premier amour. Il est à la dérive, en centaines de morceaux , irréparable et perdu à jamais. Champ Libre : Elle possède la Magie des Rackharrow, son éternel se nomme Pan et ressemble - s'il vous laisse le voir - à un énorme Main Coon avec de grands yeux luisants et une belle dentition à faire pâlir un dragon.

Elle est maman d'une petite bâtarde de sang pur, Nepthys Rackharrow, jamais l'enfant ne portera le nom de son père. Il lui porterait préjudice. Elle préfère qu'elle porte son nom et qu'il suive la voie des Rackharrow plutôt que celle des Lupin.

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
«  Je comprends que tu veuilles protéger ton frère et ton père.  » Non, non, non.  «  C'est important la famille.  » Il ne pouvait pas comprendre, il ne pouvait simplement pas. Son frère et son père était la seule chose qui lui restait, bien sûr ily avait son oncle, Sissi, mais Kenan et Irvin étaient les deux choses qui l’empêchaient de sombrer, bien qu’elle refuse de l’admettre. Lothar ne connaissait pas l’entendue des dégâts psychologique de la sorcière. «  Mon frère ne me fera jamais de mal physiquement, il n'a plus que moi.  » Ca elle ne pourrait pas le parier, elle ne pourrait pas jurer, alors si elle n’en était pas certaine, elle ne pouvait pas se baser sur des suppositions. « Je pourrai te protéger. »  Ca non plus, elle ne pouvait en jurer. « Je pourrais tenter de lui parler pour comprendre et essayer de le faire changer d'avis. »  Circée l’écoutait à peine, elle fixa sa main tremblante, se sommant d’arrêter de trembler sur le champ, en vain. « Mais si tu veux qu'on laisse tomber et que j'enterre mes...sentiments...je...je...comprendrais.  » Sentiments ? Il avait des sentiments pour elle ? Circée leva alros les yeux vers lui à la fois interdite, surprise et comme si au fond d’elle elle était heureuse de l’entendre. « C'est ta famille, personne ne peut renier sa famille. Pour rien au monde je ne renierais mon frère et mon père, ils sont tout ce que j’ai. » Dit-elle à voix basse. Soudain, un vent de panique souffla. La sorcière n’avait pas entendu le discours, juste le chaos.

Ses mains se mirent alors à trembler de plus belle. Les cris, elle ferma ses yeux, essayant de ne pas paniquer. Tout ceci ne lui faisait que lui rappeler le pire jour de sa vie, ne se doutant pas que quelques secondes plus tard cela serait encore plus vrai. Elle cherchait sa baguette nerveusement dans les plis de sa robe, ses mains tremblaient. Quand soudain, elle n’eut pas le temps de voir d’où cela pouvait venir, son visage de figea alors,  puis se déforma une seconde plus tard sous la douleur. Ses jambes cédèrent. Elle s’écroula sur le sol, elle n’avait pas eu le temps de sortir sa baguette de sa poche. La douleur était affreuse, parcourant chacun de ses membres, chacune des cellules de son corps. C’était insoutenable. La sorcière avait les larmes aux yeux, tant parce que la douleur était insupportable, mais aussi parce que cela faisait remonter les souvenirs de la Purge. Circée ne put s’empêcher de crier de douleur, incapable de retenir ses larmes, elle avait l’impression d’étouffer. Soudain, le sort cessa, laissant circée au sol, sonnée, le corps encore engourdi par la douleur, couchée sur le flanc, elle laissait ses yeux clos, pourtant les lames ne cessaient alors de couler.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.



Il n'est pas d'ombres dans le noir. Les ombres sont les servantes de la lumière, les filles du feu. Plus vive est la flamme, plus sombres sont les ombres qu'elle projette. (...)



Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 1:30

Invité
- Invité -
avatar
 
... everyone must stand alone.
P
as de promesses ce soir. Ils savaient tous ce qu’ils risquaient à participer à une telle opération pour l’avoir préparée depuis des mois. Et pourtant, aucun doute, aucune peur n’occupait l’esprit de Jonah tandis qu’il enfilait son masque et son costume. Il se forçait à penser comme s’il s’apprêtait à jouer un match décisif, seul moyen de conserver son calme. Les notes de rouge sur son costume noir faisaient encore plus ressortir ses cheveux roux ainsi que ses yeux bleus derrière son masque d’ébène. Il était facilement reconnaissable pour qui s’attarderait sur son apparence plus longtemps que nécessaire et surtout pour qui le connaissait bien. Restait à espérer qu’il ne soit pas une cible de choix pour ses ennemis mais cela, il était trop tard pour y palier.
Son invitation en main, il finit par passer les grilles menant au zoo. D’un pas calme, il fit mine de s’émerveiller du décor alors qu’il fouillait les lieux en quête de traits connus. Il aperçût son frère Jonesy, à qui il décrocha un coup d’épaule en passant. Luttant contre l’envie de le blesser, il ravala sa rage et continua son chemin. Une coupe de champagne à la main, il continua son observation, ratant un battement chaque fois qu’il trouvait un être aimé dans la salle. Puis, il l’aperçut dans la foule. Un sourire au bord des lèvres, il ne pût s’empêcher de regarder Sissi danser pendant quelques minutes, ravi de la voir irradier de bonheur.
Ce sentiment lui était devenu de plus en plus familier maintenant qu’il avait fait part de ses sentiments à Olivia. Il se forçait à ne pas la regarder d’ailleurs, sachant pertinemment qu’il ne pourrait détacher ses yeux de sa belle. Elle était prête. Cosmo était prêt. Gabrielle l’était plus encore. Il devait se concentrer sur sa tâche, ils y arriveraient.
Les lumières s’éteignirent. Le discours commença. La face d’encocaïné fit son entrée. Mais malgré tous les entrainements… ou plutôt à cause d’eux… Le premier reflexe de Jonah en entendant Madonna ne fut pas de lancer des sorts non… Ce fut plutôt de répéter la bêtise qu’il faisait sans cesse à l’entrainement avec Cosmo : Life is a myyyyyysteeeryyy… , chuchotement de courte durée puisqu’il fut interrompu par plusieurs sorts qui atteignirent leurs ennemis de plein fouet. L’enfer se déchaina alors dans le zoo, forçant Jonah à se saisir de sa baguette pour attaquer les Mangemorts.
Son regard fut attiré par la chevelure rousse de Sissi qui venait de se protéger in-extremis d’un sort. Sans réfléchir, il s’élança, non sans un signe de tête à Cosmo au passage. Il contra plusieurs sorts avant de réussir à atteindre la Grimstone, devant qui il se positionna pour la protéger de Nyx. Erzsy, va-t-en tout de suite. Lâcha-t-il avec rage avant de lever sa baguette pour affronter la louve. Confundo !, de quoi lui gagner du temps… avant d’aller venger ses parents et Onyx.

OUI Le sort atteint Nyx et la laisse complètement confuse.
NON Le sort est contré.

© Starseed
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 1:30

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 938
avatar
 
Le membre 'Jonah M. Weasley' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 9:22

Invité
- Invité -
avatar
 
Bal hivernal
When it gets hard, you know it can get hard sometimes
It is the only thing that makes us feel alive


Un énorme foutoir. Voilà en résumé ce qui arrive en quelques instants à peine. Tout sombre, le monde s'écroule, trop beau pour durer. Il n'en faut pas plus pour que le Lord tombe sous les yeux médusés, pour que les sorts volent dans tous les sens, pour que la peur s'installe. Et dans ce chaos irémédiable, ils sont forcément touchés. Une Sissi qui s'accroche à le raisonner alors que l'esprit commence déjà à partir en vrille. Kenan le rappelle aussi bien que possible, hoche la tête, seul signe qu'il a compris, qu'elle n'a pas tort, qu'il abdiquera. Une seconde plus tard, c'est une Sissi stupéfixée qu'il aurait pu retrouver si elle n'avait pas eu le réfléxe inoui de se protéger, sous une bordée de jurons de la part du jeune homme qui n'en revient pas. Et tout s'enchaîne si vite. Wealsey – qu'il aurait reconnu n'importe où pour l'avoir vu dans d'autres états qu'avec un simple déguisement sur le nez - sort d'il ne sait où pour venir se placer devant Erzsébet ; il se serait étouffé du surnom qu'il lui donne s'ils n'avaient pas été si pressés par le temps et l'environnement hostile qui n'avait pas tardé à s'aménager alentours. Weasley lève sa baguette en direction de Greyback et d'un coup d'épaule, Kenan dévie le sort : « Putain, Weasley, fais pas le con, elle est de notre côté. » Loin d'imaginer que leur côté n'était pas identique. D'un geste, il arrache son masque, plante son regard dans celui de Nyx. Fais gaffe à toi, semble-t-il traduire. Sa main s'accroche à celle de Sissi. « On s'en va. » Promesse qu'elle comprendrait : il ne s'impliquerait pas ce soir. Pour elle. « Reste avec moi. » Kenan l'entraîne à sa suite, esquisse des Protego à tour de bras pour éviter comme il peut les sorts qui fusent. Il fonce sur l'endroit où il avait vu Circée pour la dernière fois. Dans la panique du moment, il oublie tout, jusqu'à garder ses pensées silencieuses. « Datrix ! Il faut que tu trouves Sìleas ! Fais vite ! » L'éternel s'incruste dans son esprit pour lui faire remarquer qu'elle n'a pas attendu sa demande pour s'activer.

Le monde se fige quand, sous ses yeux, il tombe sur une Circée en pleine agonie, écroulée sur le sol, en proie à une torture inadmissible qu'elle avait déjà trop subie. Kenan croise les billes de Sissi, s'excuse silencieusement. Quand il se retourne, c'est pour asséner un « Endoloris ! » d'une voix que la haine a rendue si rauque qu'elle en devient méconnaissable. Cette pourriture ! Il allait payer. Seulement, il ignorait que c'était à Skander Lupin qu'il s'en prenait. Les répercussions risquaient de le prendre de court. Si le sort s'abat sur Lupin assez longtemps pour lui faire briser son Doloris et libérer Circée, c'est sans compter sur le mouvement d'une salle en plein délire.


Un sort fuse presque aussitôt dans la direction de Kenan et Erzsébet, visant certainement le jeune homme qui a la folle idée de s'en prendre à Skander. Le sort atteint-il Kenan ?

Oui : Il est percuté de plein fouet, s'écrase violemment sur une table à quelques mètres de là, complètement sonné.

Non : Par chance, le sort a été dévié et n'atteint pas sa cible. Ce n'est qu'une question de temps avant que Kenan ne soit interrompu dans son sortilège...                        

HRP:
 


CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 9:22

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 938
avatar
 
Le membre 'Kenan Rackharrow' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 10:44

- I am decadent, and here I am. -
Je suis : WW. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 30/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 924 hiboux. J’incarne : Katherine McNamara , et l’avatar que je porte a été créé par : Gallifreys, Hishnack & Texas-Flood ♥︎ . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Nerissa Carrow Je parle en : #477C64 ainsi qu'en italique pour le fourchelang. Daksha s'exprime en #A8A8A8.



Je suis âgé de : 23 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Joaillère et chercheuse au département R&D pour le compte des Mangemorts. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, sans être mangemort mais je collabore avec eux pour préserver mes intérêts personnels. Côté cœur, : je suis mariée à Kenan Rackharrow et mère d'un petit Emrys âgé de cinq mois. Champ Libre :

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Bal hivernal.
“A miracle every day would cease to be miraculous—it would be mundane. Though even a boring sunset is still glorious.”
- Jarod Kintz, Seriously delirious, but not at all serious.

I
l y avait mille circonstances dans lesquelles elle aurait pu comprendre ses sentiments, des circonstances moins dangereuses mais lorsque Kenan fait la bêtise de riposter, elle sent son coeur se briser net. « Arrête ! C’est eux le gouvernement maintenant ! Ne sois pas.. » Les mots sont morts dans sa bouche alors qu’elle s’accroche au bras du jeune homme, le tirant en arrière, le suppliant de cesser cette folie. Pourtant elle sait qu’elle l’a perdu, qu’à cette seconde, il n’y a plus aucun avenir envisageable, pas même dans un rêve stupide. Jonah leur aurait sauvé la vie si Rackharrow n’était pas coincé dans l’ordre établi qui était tombé. Elle a glissé. Lentement, le long du bras masculin pour terminer sa chute à genoux sur le sol. Circée torturée, les sortilèges qui fusent, les corps qui tombent. Aucun appel au secours n’aurait été entendu parce qu’elle n’avait plus personne à appeler. Elle se fichait pas mal de se prendre un sortilège de plein fouet, elle n’était même plus sûre de pouvoir vivre après ça - de le vouloir. C’était un cauchemar qui se répétait, comme si elle avait le don de s’attacher aux mauvaises personnes. Ludwig était tombé parce qu’il était de l’Ordre, Kenan tomberait parce qu’il avait les convictions d’un Mangemort. Elle étouffe de ses larmes silencieuses et de la terreur qui l’envahit. La froide petite Grimstone est morte, elle agonise au milieu d’un capharnaüm sans nom. Même Weasley n’avait pas été honnête, il savait ce qu’elle pensait du gouvernement mais il a joué la comédie pour qu’elle ne s’engage jamais sur la pente glissante de la révolte, sur laquelle elle se trouvait quelques semaines plus tôt. « .. ils sont la justice.. » dernière supplique à genoux. Et dans un élan de folie, elle s’est déplacée, elle a bougé pour venir près de Circée, la prenant dans ses bras, la serrant contre elle. La proximité de Skander ne semble pas l’angoisser, parce qu’elle estime ne plus avoir sa place dans un système qui ne cesse de tuer, de torturer, qui agit de la même manière que le défunt Lord. « Serpensortia.. » le sortilège un peu tremblant est murmuré ; elle ne lâche pas son amie mais considère que désormais, leur seul espoir de s’en sortir n’est pas dans les comportements sanguins du jumeau.

Le serpent s'extirpera-t-il de la baguette pour aller chercher de l'aide ?
Oui - Le serpent glisse sur le sol et part en quête de Jonah, qui, elle le sait, comprendra l'appel à l'aide.
Non - Le serpent glisse sur le sol et implose dans un pouf caractéristique d'un sortilège magistralement raté.

Sissi : #477C64
Daksha : #A8A8A8
Fourchelangue : italique.
© Starseed



Open your eyes, i'm all a disguise.
I carry on like a princess, ⊹ but man i've got them fooled cause underneeth my business I'm cold, I'm hard, I'm cruel. Never gonna put a spell on me, never ever gonna bring me back, never gonna make me be something I'm not because i'm evil. (anaëlle)



Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 10:44

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 938
avatar
 
Le membre 'Erzsébet Grimstone' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 13:00

Invité
- Invité -
avatar
 

Gabrielle jeta un regard en coin à Marcus, elle voulait savoir s'il pouvait la reconnaître ou non. Mais elle était certaine de son camouflage. Du moins tant que les choses sérieuses n'avaient pas commencé. Ce qui ne saurait tardé. L'assemblé se tu quand la ministre prit la parole. A chaque mot qu'elle disait, le visage de Gabrielle se fermait. Et quand elle appelé sur scène le Seigneur des Ténèbres, l'atmosphère changea du tout au tout. Un silence glacé et une angoisse lancinante se répandit parmi les sorciers. Elle savait que le moment était proche. Alors qu'il commencait à parler, d'une voix qui dénotait avec son physique de mort, Gabrielle s'avança de quelques pas au devant de Marcus et Asphodel. Elle savait ce qui allait se passer. Au premières notes de la musiques, ses doigts de refermèrent fermement sur sa baguette. Quand il tourna la tête vers les musiciens, au moment précis où chacun se demandait ce qui était en train de se passer, elle savait que partout, l'Orre était prêt. Alors comme un seul homme, d'un même mouvement, des baguettes se levèrent partout dans la salle, dirigé vers la scène. Gabrielle ne se préoccupait plus de rien. Seules comptait ses cibles. Elle lança un premier soir, conjurer à celui des autres Phénix, il atteint sa cible. Puis un autre, et encore un autre, sans répit. Sous l’afflux des éclairs, leurs ennemis ne purent tenir plus longtemps. Elle vie la Ministre projeté plus loin, elle ne se releva pas, peu lui importait son état. Un éclair de lumière verte illumina la pièce. Et comme au ralentit, elle vit Voldemort tomber. Son cœur rata un battement. Ils avaient réussi.

Dans la cohue qui s'en suivit, Gabrielle entendit Asphodel l'appelait. Ou plutôt appelé Prudence. Immédiatement, elle la chercha du regard et la trouva à terre, sous une table, et complètement apeuré, ce qui était bien compréhensible. Elle s'avança vers elle malgré les sorts et lui tendit la main. Ne restez pas là, regagner la sortie, il va y avoir du dégât. La prévint-elle.

Elle voulait éviter Marcus à tout prit, elle priait pour qu'il est la présence d'esprit de s'enfuir. Elle ne voulait pas se retrouver face à lui. Elle chercha du regard ses amis, les éclats rouge et les masques noirs qui les caractérisait. Elle paerçu alors, non loin d'elle, une silhouette, touché par un sortilège impardonnable. Une silhouette bien reconnaissable. Skander. Elle sentit son sang ne faire qu'un tour. Elle chercha immédiatement l'origine du sort et la trouva sans peine. Un sorcier à la baguette toujours levé vers son chef (Kenan). Elle n'attendit pas plus. Expulso !

Le sort atteint-il Kenan ?
oui: Kenan reçoit le sort en pleine poitrine, il est projeté plusieurs mètres en arrière
non: Le sort ne l'atteint pas directement, mais créé un mouvement qui le déstabilise et laisse quelques seconde de répit à Skander.  

Son sort atteint sa cible. De plein fouet. Pas franchement une surprise. Elle se précipita vers Skander, il connaissait sa couverture, il l'avait vu se transformer en Prudence lorsqu'il préparait cette attaque. Pas de casse ?! Elle se tenait prête à attaquer à nouveau, guettant les amis comme les ennemis, toujours prête à jeter un sort qui enverrait l'adversaire au tapis.
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 13:00

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 938
avatar
 
Le membre 'Gabrielle McGonagall' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 13:56

- I am Insurgent, and proud to be. -
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1882 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Il n’eut pas le temps de dire oui, qu’un sorcier levait sa baguette dans sa direction, lui jetant un sort terrible. Le doloris. Skander était habitué à la douleur, les nuits de pleines lunes étaient douloureuses, mais le doloris était encore pire. Les mains crispées autours de sa baguette et parfaitement incapable de s’en servir, il tomba à genoux, le visage crispée. Lothar n’était pas loin, peut être lèverait-il le doigt pour son frère ? Du moins après ce qu’il venait de faire subir à la jeune Rackharrow rien n’était moins certain. La douleur était présente, omniprésente, dans chaque membres, chaque parcelle, partout. Il ne dut son salut qu’à Gabrielle – du moins cette femme à l’apparence étrangère derrière laquelle Gabrielle se cachait grâce à ses fabuleux dons. Alors, la douleur cessa, pourtant il était encore sonné.  « Pas de casse ?!  » Il était vivant, sonné et encore plus énervé qu’il l’était avant, l’adrénaline perfusant alors chacune de ses veines, lui insufflant la rage de vaincre. « Ca va, ne restons pas ici ! » dit-il alors assez fort, pour qu’elle puisse l’entendre, l’homme qui lui avait jeté un sort avait été expulsé, il se retint d’aller l’achever lui-même.

Il attrapa alors Gabrielle par le bras, pour s’empêcher de tituber dans un premier temps, et il était parfaitement hors de question qu’elle reste ici. Il avait fait une promesse à sa mère et la laisser se faire tuer était contre ses principes. « Sortons d’ici, une fois dehors on pourra transplaner au QG. » C’était le point de ralliement, là-bas, des premiers secours pourraient leur être prodigués. De nouveau sur ses deux jambes, avant de partir dans la direction opposée, Skander leva sa baguette dans la direction de son assaillant, d’une rousse et de sa victime. «Confringo ! » La baguette pointé vers le plafond de verre de la serre, brisant celle-ci en mille morceau, idéal pour les occuper le temps de se voir prendre la fuite avec Gabrielle. « SUIS-MOI ! » dit-il alors se mettant à courir, baguette à la main. Il avait étudié les lieux, chaque membre de l’ordre avait étudié les lieux. Il y avait une sortie vers l’arrière, il fallait la trouver au plus vie !

Durant l’explosion de la verrière au-dessus de leur tête, que se passe-t-il ?
Oui & oui, Le verre tombe sur les sorciers, blessant alors Kenan qui a été projeté en arrière, entaillant son épaule, la blessure est légère, mais douloureuse quand même. Mais à côté de là, c’est Circée qui est la plus blessée par le verre quand un morceau de la verrière lui lacère l’épaule. Par chance, Erzsèbet n’a rien – rien de grave, sa joue est seulement éraflé par le même morceau qui entaille circée. Et non loin de là, Lothar est également blessé par les débris de verre, son avant-bras gauche pisse le sang, la douleur est supportable, mais plutôt handicapante.
Oui & Non, Le verre tombe sur les sorciers, blessant alors Erzsèbet entaillant son épaule, la blessure est légère, mais douloureuse quand même. Mais à côté de là, c’est Kenanqui est la plus blessée par le verre quand un morceau de la verrière lui lacère l’épaule. Par chance, Lotharn’a rien – rien de grave, sa joue est seulement éraflé par le même morceau qui entaille circée. Et non loin de là, Circée est également blessé par les débris de verre, son avant-bras gauche pisse le sang, la douleur est supportable, mais plutôt handicapante.
Non & non, Un sort de protection protège la verrière qui se brise en mille morceaux, mais  le verre se change alors  en poudre avant qu’il ne touche le sol. Épargnant les sorciers en dessous, ouf alors !



Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 13:56

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 938
avatar
 
Le membre 'Skander Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 14:04

Invité
- Invité -
avatar
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -

Il y avait eu ce plissement de nez involontaire lorsqu'il eut reçu son invitation. Faciès rembruni et grognement en coin de bouche, Greyback avait accueilli la nouvelle avec une ferveur absente. Néanmoins son patronyme appelant à la loyauté des engeances obscures, le loup avait décidé de mettre de côté son inimitié à l'encontre de ces mondanités et d'y pointer son museau. Quelques apparences furtives pour une probité fantoche.

***

Lorsque la musique retentit, la plèbe s'affole. Les discours solennels ont fait sonner le glas de leurs ennemis : les baguettes se braquent et l'ardeur rugit. L'Ordre du Phénix s'érige contre tous, l'outrecuidance épinglée à leur boutonnière, quand soudain les sorts fusent. Valko balaie de prime abord les lieux de son regard perçant : il l'a entrevue en arrivant. Nyx demeure en l'instant sa seule préoccupation, aussi n'hésite-t-il pas à la chercher dans la masse, bouscule les quidams de ses épaules massives, lance quelques sorts à l'arraché. Certains se perdent sur les corps en mouvement quand d'autres éclatent les coupes de champagne*, l'auteur continue son chemin sans pour autant scander son nom. Le capharnaüm couvrirait l'inflexion de sa voix, tue sous les éclats, les heurts, les hurlements des combats. Ce n'est qu'après quelques secondes qu'il aperçoit au loin Cassandre déjà à terre ; mais le loup ne se drape d'aucune intégrité probante. Il se souvient de son outrecuidance et leur dissentiment. La proposition de Greyback de mettre un terme à la vie du patriarche des Rosenbach, l'effronterie patentée de Cassandre. Alors un rictus mauvais ourle le coin de sa lippe comme il lève sa baguette à l'encontre de cette silhouette rampant au sol : « Sectumsempra ! »


Cassandre est-elle touchée ?
Oui ; le sort l'atteint de plein fouet.
Non ; le sort a été dévié (par qui veut )
____________________________________

* si vous voulez vous prendre un sort perdu ou des éclats de verre, c'est le moment Arrow
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 14:04

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 938
avatar
 
Le membre 'Valko L. Greyback' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 14:28

Invité
- Invité -
avatar
 

Cette soirée était effectivement bien moins pénible que prévue, elle se surprenait même à passer un bon moment. Ce qui était plutôt curieux en compagnie d'un Rookwood. Mais leur plaisante conversation fut interrompue par l'arrivée de la Ministre de la Magie en personne. Cassandre écouta poliment ces quelques mots, mais l'atmosphère changea du tout au tout quand le Seigneur des Ténèbres se montra. Elle fut parcouru d'un frisson et se souvint soudainement de la raison qui l'avait poussé à rejoindre l'Ordre, avant d'être contrainte de retourner sous le joug de son père. Puis dès les premières notes de musique, dès qu'elle s'aperçut de l'incompréhension qui régnait, elle comprit que les choses allaient déraper. Les sorts fusèrent de partout au même instant, et elle vit tomber la Ministre, puis Voldemort, sous un éclair vert. Elle savait ce que cela signifiait. Mais tout c'était passé si vite qu'elle n'était même pas sûre de comprendre. Il y eu une seconde de flottement, puis ce fut la panique. Le Ministère venait de tomber. Elle saisit sa baguette par réflexe et chercha son frère et sa sœur. Elle avait participé à l'élaboration des stratégies de l'Ordre pendant deux ans. Elle connaissait leur fonctionnement. Elle échangea un regard tendu avec Jósteinn.

Avant d'avoir eu le temps de réagir, un serveur la percuta et la renversa. Elle sentit l'arrière de son crâne cogner le sol dur. Elle tenta de se relever mais sentit une douleur cuisante quand sa main gauche fut piétinée par le mouvement de foule. Elle poussa un cri de douleur et ramena son bras meurtri contre elle. Maggie ! elle ne pouvait s'empêcher d'appeler sa sœur. S'il devait lui arriver malheur, elle ne s'en remettrait pas. Elle enleva d'un geste brusque son loup qui l'empêchait de voir clairement et chercha Jósteinn du regard, presque désespérée en quête d'un soutient, quand un autre sort la frappa de plein fouet. Ses yeux s'arrondir sous l'effet de la surprise, elle vit Valko en fasse d'elle. Elle se sentit immédiatement faiblir quand le sort dessina de grandes plaies sur tout son corps. Jósteinn... Murmura-t-elle comme une supplique. Elle n'eut même plus la force de se redresser et s’affaissa sur le sol. Elle sentait ses forces la quitter doucement. Plus pâle que jamais, une fleure coupée, elle ne pouvait rien faire d'autre, ses yeux vagues dirigés vers le plafond en attendant qu'on la piétine ou qu'elle finisse de se vider de son sang, selon ce qui serait le plus rapide. Elle chercha inconsciemment une main à laquelle se raccrocher, peu désireuse de mourir ainsi.
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 14:36

- I am decadent, and here I am. -
Je suis : WW. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 30/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 924 hiboux. J’incarne : Katherine McNamara , et l’avatar que je porte a été créé par : Gallifreys, Hishnack & Texas-Flood ♥︎ . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Nerissa Carrow Je parle en : #477C64 ainsi qu'en italique pour le fourchelang. Daksha s'exprime en #A8A8A8.



Je suis âgé de : 23 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Joaillère et chercheuse au département R&D pour le compte des Mangemorts. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, sans être mangemort mais je collabore avec eux pour préserver mes intérêts personnels. Côté cœur, : je suis mariée à Kenan Rackharrow et mère d'un petit Emrys âgé de cinq mois. Champ Libre :

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
avatar
 
Bal hivernal.
“A miracle every day would cease to be miraculous—it would be mundane. Though even a boring sunset is still glorious.”
- Jarod Kintz, Seriously delirious, but not at all serious.

J
usque là sonnée, elle a été parfaitement incapable de défendre qui que ce soit, les yeux fixés sur le corps de Circée, comme prisonnière d’un cauchemar. Le mascara dégouline sur ses joues, dissimulées derrière un rideau de cheveux roux. Elle voudrait la sortir de là, la sauver, la ramener à eux mais elle ne peut rien faire, rien sinon contempler l’étendue de son impuissance, comme à l’époque de la Purge, quand ils étaient dans le train, quand le corps inerte de son ami était tombé à ses pieds. Le bruit de verre brisé la ramène à la réalité, beaucoup trop tard, sa joue à peine éraflée quand la jeune femme dans ses bras se retrouve blessée. L’épaule est lacérée. Par réflexe, elle a relevé le nez vers Kenan, projeté plus loin. Déchirant un énième morceau de sa robe, Erzsébet prend le temps d’entourer la blessure de Circée, soin d’urgence quand elle n’est pas certaine qu’un sortilège suffise ou qu'elle puisse l'appliquer sans risques - la méthode moldue lui semble soudain plus judicieuse. « Ca va aller. Respire, on va te sortir de là. » Elle ne sait pas vraiment où elle trouve la force de parler, de la rassurer quand elle-même est absolument morte de peur. Rien ne pourrait les sauver s’ils ne faisaient pas preuve d’un minimum de prudence, et encore, une mauvaise rencontre est vite arrivée. « Je vais aider Kenan mais je reviens, promis. » Une caresse sur la joue de la brune avant de s’en séparer. Sissi se relève et se précipite vers le jeune homme sonné, plus loin, sur le sol. Sans prendre le temps de la réflexion, elle entreprend de retirer la manche de la veste qui entrave la visibilité, la détachant d’un geste de baguette. De là, elle accède à la blessure, superficielle mais sans doute douloureuse. « Episkey. » souffle-t-elle, pour stopper le saignement. Elle remercie le ciel d’avoir un frère médicomage qui lui a répété un certain nombre de fois que les sortilèges de soins rudimentaires étaient vitaux, même pour une adepte de la magie noire.

Une gifle magistrale s’en suit. Kenan a agit inconsidérément et elle a eu la peur de sa vie. Le coeur bat encore trop vite et le visage ravagé par le mascara semble tout droit sorti d’un mauvais film. « Je t’aime alors tu ne me refais plus jamais ça, Rackharrow. Jamais, tu entends ?! » Ses doigts en tremblent encore. Elle se fiche pas mal des convenances ou d’être raisonnable, cacher l’étendue de ce qu’elle ressent est parfaitement inutile quand tout le monde y risque sa peau. C’est d’ailleurs peut-être sa seule chance de lui dire. « Vous avez besoin d’aide ? » demande-t-elle finalement à Lothar à la vue de la marre de sang qui se forme sur le sol.

Sissi : #477C64
Daksha : #A8A8A8
Fourchelangue : italique.
© Starseed



Open your eyes, i'm all a disguise.
I carry on like a princess, ⊹ but man i've got them fooled cause underneeth my business I'm cold, I'm hard, I'm cruel. Never gonna put a spell on me, never ever gonna bring me back, never gonna make me be something I'm not because i'm evil. (anaëlle)



Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 14:42

Invité
- Invité -
avatar
 

La rouquine pare le sort de la louve in-extremis et retire son masque. C’est un visage outré et familier qui s’offre aux yeux de tous. Erzsébet Grimstone. Elle est dans la liste, c’est une sang-pur. Ma vieille, t’as foiré. Elle aurait dû tirer sur l’autre (Lothar), merde ! Elle se retourne mais ne le voit plus. Et quand bien même, c’est la panique totale, Nyx ne parvient pas à voir qui est de quel côté, d’autant plus que bon nombre de sorciers sont encore masqués. C’est perturbant, ça la frustre. Elle se sent perdue, déstabilisée, et elle déteste ça. Elle refuse pourtant de regarder vers la scène, où gisent les corps abîmés des deux puissants. Ça l’obligerait à se demander une énième fois ce qu’elle fout là. Elle ne sait pas ce qu’elle fera, une fois que tout sera terminé. Elle suppose que son avenir se joue maintenant. Elle est très mal engagée dans ce jeu, mais elle doit tout faire pour le gagner – et malgré tout, l’espoir s’est éteint, Nyx se bat pour se battre, ni plus ni moins.

Un sort explose à même pas un mètre d’elle. La louve relève le visage, la moue hargneuse, le sang battant à ses tempes. On n’a apparemment pas apprécié qu’elle s’en prenne à la Grimstone. Un rouquin (Jonah) se tient devant la belle, sa baguette pointée sur la bête. C’est quoi son problème ? C’est son frère ? Une histoire de clan ? Les roux s’entraident, c’est ça ? C’est un autre homme qui semble l’avoir retenu (Kenan). Elle ne dit rien mais retient les traits de son visage qui lui sont visibles derrière son masque. Lui est de son côté, elle s’en souviendra. Il n’a pourtant pas semblé vouloir de mal à l’attaquant, ce qui doit signifier qu’il n’est pas dangereux. Pour lui, en tout cas. Parce que Nyx est assez proche pour voir la lueur vibrer dans ses yeux bleus, et la grimace qu’il esquisse est plutôt explicite : il est plus que simplement en colère contre elle. Grand bien lui fasse. Le bras tendu, elle s’apprête à riposter. Puis le plafond explose, et il se met à neiger du verre. Nyx se protège les yeux et après un bref état des lieux – les bras un peu égratignés – elle reporte son attention sur le rouquin. Elle enlève rageusement son masque où se sont fichés des morceaux de verre et, cette fois bien décidée à finir ce qu’elle a commencé, elle hurle : « Obscuro ! » Chaque chose en son temps. On peut faire ce qu’on veut d’un ennemi aveugle.

Le sort fonctionne-t-il ?
OUI + Il touche Jonah de plein fouet et sa vision se noircit alors : Nyx profite qu'il soit déconcentré pour lui asséner un violent coup de pied dans le bas ventre, de quoi la défouler un peu (c'est cadeau. )
NON + Déconcentrée par l'explosion de la serre et son regard attiré par Skander et Gabrielle qui fuient, Nyx rate son sort et, craignant un retour direct de la part de Jonah, elle décide de tenter de se replier, à la recherche de ceux qu'elle ne peut pas perdre.
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 14:42

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 938
avatar
 
Le membre 'Nyx Greyback' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 14:52

Invité
- Invité -
avatar
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -



Les sorts fusaient, certains déviés de leur cible initiale pour aller d’écraser sur de la nourriture, des coupes de champagne et d’autres convives. Les camps importaient peu dans ce genre de cas précis. Dommages collatéraux . C’était ce qu’il serait, des pertes, certes tragiques, mais on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Cythère ne pouvais pas rester là, et il était hors de question qu’elle termine sur la liste des infortunés qui étaient juste au mauvais endroit, au mauvais moment. Pas question ne finir ainsi. Planquée derrière les restes du buffet, elle cherchait dans sa pochette sa baguette. Qu’elle puisse au moins se défendre et sortir d’ici pas trop amochée. Sa main saisissant enfin sa baguette, elle raffermit sa prise sur le manche de bois lustré.
Prenant une profonde respiration, elle se rassure comme elle peut avant de se relever, baguette à la main. Elle observe longuement le chaos avant de se redresser. Sortir d’ici sans se prendre au moins un sort relèverait du miracle. Certains sont au sol, assommés, blessés ou pire, elle n’ose y songer. Que de gâchis… Mais elle n’a pas le temps de s’appesantir d’avantage sur les pertes causées et à venir que le plafond explose. Des bris de verre égratignent sa peau alors qu’elle se protège de ses bras. Elle secoue vivement la tête pour faire tomber les débris de la serre coincés dans sa chevelure. Et maudis ses satanés talons lorsqu’elle se rend compte qu’elle est visée par un sort perdu. Elle a tout juste le temps de lever sa baguette pour tenter de dévier le sort.

Oui –Oui – Elle arrive de justesse à dévier le sort qui se dirige maintenant vers Skander qui fuit avec Gabrielle. Le sort touche Skander et ce dernier fini projeté quelque mètre plus loin, sonné.
Non – Non/oui elle se prend le sort de plein fouet et s’écroule sur les débris de verre.
et c'est tout What a Face



CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 14:52

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 938
avatar
 
Le membre 'Cythère Macpherson' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 15:24

Invité
- Invité -
avatar
 

Gabrielle aida Skander à se relever, elle s'occuperait de soigner les blessés plus tard. Quand ils seraient tous en sécurité au QG, conformément au plan. Mais avant cela, il fallait parvenir às rtor d'ici pour transplaner. Plus facile à dire qu'à faire, tant le risque de se voir percuter par un sort perdu était grand. Elle détestait tout ces dommages collatéraux. Elle savait qui était l'ennemi, et elle ne voulait pas s'attaquer à quiconque d'autres. Mais dans la panique, bien sur, tout le monde se défendait, tous se sentaient attaquer de toute part. Quand elle le vit pointer sa baguette vers le plafond, elle voulu lui hurler de ne pas faire ça. Combien d'innocent seraient touchés par les bris de verre. Mais personne ne pouvait dire à Skander ce qu'il avait à faire ou non, et la colère qu'elle voyait dans ses yeux lui indiqua que de toute façon, il ne l'aurait pas écouter. Elle obéit et le suivit dans sa fuite, se protégeant de l'explosion du plafond de verre. C'était les ordres, tous les connaissaient. Retourner au QG. Mais elle n'en avait aucune envie, elle ne pouvait pas seulement transplaner et laisser les autres ici. Oberyn était là. Tout comme Onyx et Jonah. Elle ne les laisserait pas, pas sans être sûre qu'ils pourraient rentrer indemnes. Attends ! Cria-t-elle à l'attention de Skander. Elle ne les laisserait pas mourir ici Et Lothar ? Elle ne l'avait pas du dans la précipitation. On ne peut pas partir comme ça ! Si les autres sont blessés, ils ne rentreront jamais ! Elle ne les laisserait pas mourir ici. Elle avisa plus loin au fond de la salle un membre de l'Ordre et il lui sembla reconnaître Jonah, ces cheveux roux, cette silhouette mince, elle ne voyait pas qui d'autre cela pouvait être. Elle attira l'attention de Skander sur le jeune homme quand une sorcière (Nyx) s'avança vers lui lui pour envoyer un coup de pied dans le bas ventre. Passée la surprise de cette scène, Gabrielle se reprit et visa l'inconnue. Hors de question de partir et de le laisser là.

Le sort atteint-il Nyx ?
Oui : elle est stupéfixée, ce qui est plutôt mérité.
Non : le sort rate Nyx, echec...

Elle lâcha un juron quand son sort manqua sa cible. Ce n'était pas dans ses habitudes pourtant. Elle se tourna vers Skander. Hors de question de les abandonner. On n'est pas des mangemorts.! C'était leur philosophie, de sauver leur grosses fesses en priorité. Pas celle de l'Ordre.
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 15:24

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 938
avatar
 
Le membre 'Gabrielle McGonagall' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 15:38

Invité
- Invité -
avatar
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Elle était restée en retrait. Comme était son habitude. Elle aimait ce genre de soirées non pas pour les conversations toutes plus ennuyeuses et hypocrites que les autres. Elle les aimait pour se pavaner en silence vêtue de ses plus belles tenues. Le côté mode tout ça... son gros point faible. La barbie sanguinaire, version rock'n roll. C'est qu'elle a une réputation à tenir la Greyback. Elle n'avait pas besoin de battre des cils pour attirer le regard. Contrairement à Valko, cela ne l'ennuyait pas de se rendre au bal, rien ne l'obligeait d'ouvrir la bouche. La bouffe et l'alcool étaient gratos, et c'était encore une occaz d'aller faire du shopping, elle va pas se plaindre.

Elle avait marché quelques minutes au milieu des gens, sans sourire, faut pas déconner non plus. Elle avait chaussé son dernier bébé à la mode, une robe noire dont la traine volait derrière elle, le dos fendu jusqu'aux prémices de son élégant postérieur. De charmant escarpins venait parfaire le tout. Simplicité aux pieds lorsque la tenue vaut déjà tout les regards. Après trois verres de champagne, l'ennui commençait à la faire soupirer. Elle jetait des regards à l'heure, adossée contre le mur, observant tout ce qui se passait. Elle renifle. Il se passe un truc mais elle sait pas quoi. Mais il se passe un truc. Elle repère Valko et Nyx. Leur regards sont étrange, leur visages fermés.

Et puis le chao. La musique arriva et le chao s'installa. Le seigneur des ténèbres était tombé. Priam ne bouge pas, observe de prime abord. Elle sent l'excitation commencer à parcourir son corps tandis qu'un sourire mauvais s'étale sur son visage. La roue tourne.... Et les Greyback aussi. Agir intelligemment. Honoré le nom Greyback. Se venger de ces enculés qu'ils lui ont parfois fait vivre l'enfer. Le loup s'éveille, et Priam dévoile ses canines dans un sourire carnassier. Voilà qu'arrive son passage préféré. Ses yeux fusent, vifs, sombre. Le sourire s'étire, il attend la boucherie, ça la démange. Se décollant du mur, Priam repère le Lestrange. Enfoiré de Lestrange. Elle a jamais pu le piffrer. L'ordre au pouvoir, meilleur moment pour buter les nouveaux ennemis. Elle sort sa baguette d'un geste vif. La foule court en tout sens, ce qui a le don d'agacer prodigieusement la jeune femme qui essait de viser tant bien que mal. Un bruit de verre eclate, du sang eclabousse son visage. Elle grogne. La voilà enervée. Tuer deux trois mangemorts et sauver ses fesses. Trouver Valko. Trouver Nyx. Se barrer presto. Putain, impossible de voir quoi ce soit avec ce foutu masque. Son sourire se tord. Sauter par dessus les corps à terre, enfoncer ses talons dans quelques visage, elle grogne. Ca coute cher ces merdes.

Priam vise Ezekiel et lance un incarcerem qui ligote le sorcier, l'immobilisant.
OUI OUI : Ezekiel est incapable de bouger, à la merci de n'importe quel psychopathe qui aurait envie de jouer un peu. Priam se penche sur lu, retire son masque et lui un « bonjour » charmant, avant de pointer sa baguette sur son ventre et de murmurer « Endoloris ».
OUI NON : Ezekiel est ligoté, mais l'endoloris ne marche pas. Priam crache sur le visage d'Ezekiel, et se barre aussi qu'elle le peut.
NON OUI : Le sort ne fonctionne qu'a moitié, Seules les pieds d'Ezekiel sont ligotés, le faisant tomber à terre, mais le laissant libre de dégainer sa baguette.

NON NON : BIG FAIL. Priam se barre, mettant des coups de coudes à toutes personnes ne trouvant sr son chemin.

Priam ouvrit grand les yeux. BORDEL DE MERDE COURS MA FILLE !!!!!!!!!!!!!!!!
Parchemin envoyé Dim 10 Avr - 15:38

- You know nothing, muggle. -
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 938
avatar
 
Le membre 'Priam Greyback' a effectué l'action suivante : La main du destin


'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé

Contenu sponsorisé
- -
 
 
[INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» le nouveau gouvernement
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» liste partielle du futur gouvernement
» Réactions au renvoi du gouvernement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: Zoo Scamander-
Sauter vers: