Partagez | 
[INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.

(Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant)
Parchemin envoyé Ven 25 Mar - 20:54

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 552
malle
raise your wand
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
ZOO SCAMANDER,   15 MARS 1990
La neige venait de tomber comme une ultime fois sur l’Angleterre, faisant sentir à tout le monde que l’hiver était encore présent. Depuis quelques semaines, les températures matinales étaient fraîches. Mais ce n’était pas l’hiver rude de 1990 qui allait mettre à mal la volonté du gouvernement, bien décidé à fêter en grande pompe le huitième anniversaire de l’arrivée au pouvoir de Mrs Lestrange. En effet, la Purge a sonné le glas d’une société magique considérée comme malsaine et gangrenée en septembre dix-neuf centre quatre-vingt-un. Il a pourtant fallu des mois de combat et de traque pour mettre un terme aux dernières poches de résistance, et ce fut le quinze mars dix-neuf-cent quatre-vingt-deux que le gouvernement fut pleinement au pouvoir, instaurant les règles aujourd’hui en vigueur. L’année a été rude, une défaite à Poudlard – et refusant de perdre la face devant cet échec, le gouvernement avait affirmé sa puissance, sa détermination et son envie de garder le monde tel quel. Voulant resserrer les liens des troupes, et continuer à faire valoir le prestige du sang : chaque famille de sang pur s’est vue remettre une invitation en main propre par un membre du gouvernement, insistant sur le fait que le Seigneur des Ténèbres comptait sur leur présence. Chaque mangemort et sorcier travaillant au ministère a également reçu une invitation. Beaucoup de sorciers dans le besoin se sont vus proposer un poste lors de la soirée, soit comme serveurs, cuisiniers, hôtes et hôtesses, soit comme membre de la sécurité pour les membres de la Main Noire.

La soirée tant attendue et sous haute sécurité se déroule dans une des serres du Zoo Scamander, transformé pour l’occasion en un immense jardin d’hiver, dont les plantes sont recouvertes d’une neige magique. Celle-ci tombe alors aussi de la verrière et disparaît avant de toucher la tête des sorcières et sorciers. L’ambiance est magique, festive, guidée et hivernale, comme si les sorciers souhaitaient saluer une dernière fois l’hiver avant de laisser la place au printemps. « Le carnaval et la dernière danse de l’hiver », c’est l’intitulé indiqué sur l’enveloppe magique. Le masque est donc de rigueur, tout comme les tenues correctes et assez classes, car n’oubliez pas que vous serez en présence de la Ministre et du Seigneur des Ténèbres en personne. Mais le masque ne vous assure par tous les droits d’entrer, car c’est seulement après être passé à l’entrée où sera contrôlé votre identité que vous serez invités à le porter. En effet, chaque invitation a été écrite à l’encre magique dont seuls les mangemorts ont le secret – si vous n’avez pas votre nom inscrit avec cette encre sur cette invitation, impossible d’entrer, un charme de protection protège la fête et ses invités prestigieux.

Non loin de là – des membres de l’Ordre du Phénix se préparent en secret pour une mission des plus dangereuses : infiltrer la fête. C’est grâce à l’encre dérobée lors d’une mission périlleuse qu’ils ont alors réussi à falsifier des invitations pour ceux qui n’en ont pas reçu, mettant alors toutes les forces en présence pour tenter un ultime coup d’éclat. Pendant ce temps, les invités affluent à la fête, mieux habillés les uns que les autres. Ce soir les hautes sphères de la société magique fêtent un triomphe, et rêvent de voir le monde inchangé. Pourtant, ce soir c’est bel et bien leur monde qui risque de s’effondrer.

C’est à vous de décider de l’avenir du monde magique, ce soir, les masques tombent.

NOTE AUX JOUEURS : par mp vous avez reçu une invitation indiquant la raison de votre présence. Merci de vous y tenir, et d’y être fidèle, car c’est une soirée très très select, donc n’importe qui n’entre pas sans invitation. Pour l'instant le PNJ n'interviendra pas, vous pouvez utiliser le système de dés si vous le souhaitez, mais pour l'instant il s'agit d'une soirée classique donc nous doutons que cela soit utile. N'oubliez pas qu'un maximum de 500 mots est autorisé pour favoriser la fluidité du rp et la rapidité des réponses, c'est une intrigue !

pour être ajouté en cours d'intrigue si vous n'êtes pas encore inscrit, le sujet des inscriptions est encore ouvert, c'est seulement après le mp du PNJ que vous pourrez vous intégrer dans le sujet!
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 26 Mar - 22:23

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -

Les soirées mondaines, les bals où le gratin de la bourgeoisie sorcière s'amusaient à cracher leur venin n'était pas leur genre de soirée qu'elle appréciait généralement. Elle n'était pourtant pas étrangère de ce milieu, malgré la honte qu'elle semblait apporter à sa mère quand elle osait fouler du pied l'un de ses événements particuliers. Les familles respectables n'avaient pas à supporter l'horreur de son apparence difforme, selon les dires de sa mère. Hélas, elle ne pouvait pas ne pas répondre à l'invitation qu'elle avait reçue quelques jours plus tôt, au malheur de sa maternelle. Un chaud manteau drapé sur les épaules, elle contemplait la neige qui tombait en abondance en s'approchant de la serre où avait lieu de Bal. Il y avait déjà du monde qui se présentait à l'entrée, tous accompagnée par leur carton entre leurs doigts. Un bref regard lui suffit à remarquer la présence d'une patrouille de sécurité, la ministre était prudente ou craignait-elle une attaque ?

Une fois à l’intérieur, elle pouvait difficilement nier que l'endroit était magnifique. Elle se perdit plusieurs minutes à admirer les décorations avant de se diriger vers l'une des tables à buffet. Son attention se posa sur une coupe de champagne, saluant et remerciant le serveur qui l'avait servi. Elle but quelques gorgées, savourant la fraîcheur de l'alcool sur ses lippes, puis vérifia si son masque était correctement mis. Elle avait eu un mal fou à le faire tenir avant de partir. Elle contempla la foule avec curiosité, est-ce qu'elle arrivera à reconnaître quelqu'un qu'elle connaissait avec ses masques ? Ou bien quelqu'un qui semblerait intéresser pour engager une discussion.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Sam 26 Mar - 23:46

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -

Debout dans son costume sombre, un masque aux éclats émeraude sur le visage, il déambule entre les invités, parfaitement à son aise au sein d'une haute société qu'il fréquente depuis sa plus tendre enfance. Pour la première fois depuis plusieurs jours, il semble sobre, du moins pour l'instant. À chacun de ses pas, les luxueuses coupes de champagne lui font de l'oeil, et il sent qu'il ne mettra pas bien longtemps à céder. Silencieusement, il balaie la foule de ses prunelles sombres. Tous sont présents pour honorer le régime, et surtout l'arrivée au pouvoir de cette tante qu'il exècre : Morgana Lestrange, probablement quelque part dans la pièce, bien résolue à s'éloigner le plus possible de son neveu et de la branche honteuse de la famille. L'avantage, dans cette foule de silhouettes masquées, c'est qu'elle ne le verra peut-être pas venir, lui, lorsqu'il s'insinuera sournoisement à ses côtés. Non pas pour lui baiser la main, jamais, mais plutôt pour se rapprocher du Lord, seul individu auquel il voue une réelle fidélité.

Incapable de repérer une figure connue, son regard s'attarde un instant sur les sublimes décorations qui ornent la pièce. Le Ministère a vu les choses en grand, cette fois-ci, et a probablement décidé de marquer un grand coup. Après quelques minutes, alors qu'il commence à s'ennuyer, ses pas le mènent instinctivement vers le buffet. À quelques mètres de lui, il lui semble repérer une silhouette étrangement familière, bien que de dos, et probablement masquée. Saisissant à la volée une coupe de champagne sur un plateau, il porte le breuvage à ses lèvres et se délecte de la sensation que lui procure la moindre goutte d'alcool. Cela ne vaut pas le whisky, certes, mais il s'en contentera. Armé de son habituelle aisance, il s'approche de l'inconnue, esquissant un sourire charmant. « La soirée promet d’être belle, n’est-ce pas ? ». Le sourire qui vient éclairer son visage relève presque du miracle, alors même que depuis plusieurs semaines, il s'éteint à petit feu. Le bal hivernal semble réveiller son goût profond de la représentation et de l'apparence, et pour ceux qui ne le connaissent pas ou peu, il est presque impossible de remarquer qu'il n'est plus l'Adonis d'antan. « Très jolie robe », il fait remarquer sincèrement, avant de porter de nouveau sa coupe à ses lèvres. Même s'il converse avec une inconnue, ses yeux cherchent encore la Ministre, et surtout, le Seigneur des Ténèbres.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Dim 27 Mar - 0:21

avatar
avatar
profil
Je suis : WW. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 30/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 889 hiboux. J’incarne : Katherine McNamara , et l’avatar que je porte a été créé par : Gallifreys, Hishnack & Texas-Flood ♥︎ . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Nerissa Carrow Je parle en : #477C64 ainsi qu'en italique pour le fourchelang. Daksha s'exprime en #A8A8A8.



Je suis âgé de : 22 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Joaillère et chercheuse au département R&D pour le compte des Mangemorts. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, sans être mangemort mais je collabore avec eux pour préserver mes intérêts personnels. Côté cœur, : je suis mariée à Kenan Rackharrow et mère d'un petit Emrys âgé de trois mois. Champ Libre :
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
En ligne
Bal hivernal.
“A miracle every day would cease to be miraculous—it would be mundane. Though even a boring sunset is still glorious.”
- Jarod Kintz, Seriously delirious, but not at all serious.

L
e masque or sur les yeux, elle errait entre les merveilles de cette décoration, un peu perdue. Jouer les mondaines était un sport, un art qu’elle avait fini par maîtriser avec le temps, malgré ses difficultés sociales parfois évidentes. Dans des évènements tels que celui-ci, elle ne faisait pas d’impair, elle se montrait sous son meilleur jour, pour honorer sa famille et ne pas finir exécutée pour un soupçon stupide qui serait en réalité une mauvaise interprétation comme elle en avait le secret. Elle devait retrouver Kenan, lui ayant préalablement indiqué qu’elle porterait une robe satinée bleue, la précisant près du corps pour taquiner le jeune homme - et s’assurer qu’il vienne sans faire d’histoires à son père. Elle n’aimait ni l’idée qu’ils soient en conflit, ni celle de retrouver ouvertement le fils sans prendre le soin de cacher les sentiments à peine naissants qui les unissait. La sécurité était à son comble, comme l’étalage de finesse et d’aisance. Ne pas répondre à l’invitation aurait été tentant si elle n’avait pas eu à coeur de conserver ses airs de non impliquée dans la guerre ambiante. Fréquenter les Rackharrow était toutefois un coup à se faire coller une étiquette pour le restant de ses jours. Qu’importait, après tout, étant fourchelangue elle en avait déjà une sur le front depuis Poudlard. Bouh, vilaine créature du diable. « Très jolie tenue. » a-t-elle soufflé à une jeune femme, en s’approchant du buffet, n'étant pas assez ivre pour attaquer la soirée en abordant l'homme (Adonis), non loin. Elle assumait visiblement à merveille ses rondeurs et Sissi lui trouvait de fait quelque chose d’assez frais, ça changeait des adeptes du régime drastique. Elle-même ne mangeait que peu, mais par manque d’appétit plus que par souci de sa ligne.

En l’absence de Daksha, elle s’avérait beaucoup moins reconnaissable, être rousse n’étant pas en soi un trait physique rarissime. Seul le bracelet en argent formant un serpent autour de son poignet faisait référence à sa faculté à siffler aux créatures rampantes et c’était finalement le tatouage au niveau de son cou qui faisait office de carte d’identité, en partie dissimulé par la longue chevelure. « Ils ne font pas semblant avec la sécurité. » remarque presque pour elle-même tandis qu’elle attrape à son tour une coupe de champagne, remerciant le serveur.

Sissi : #477C64
Daksha : #A8A8A8
Fourchelangue : italique.
© Starseed



Open your eyes, i'm all a disguise.
I carry on like a princess, ⊹ but man i've got them fooled cause underneeth my business I'm cold, I'm hard, I'm cruel. Never gonna put a spell on me, never ever gonna bring me back, never gonna make me be something I'm not because i'm evil. (anaëlle)



Parchemin envoyé Dim 27 Mar - 16:03

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 

Cassandre regarda une dernière fois l'invitation qu'elle avait reçu du Ministère. Elle savait que Marguerite en avait reçu une également. « Le carnaval et la dernière danse de l’hiver » Elle ne se faisait pas d'illusion, ce bal était une façon pour le Ministère de prouver sa puissance. Elle savait que le pouvoir en place était affaibli par la résurrection de l'Ordre du Phénix. Elle avait toujours aimé les bals et les soirées mondaines, ça avaient été son quotidien pendant des années. Mais c'était sa première soirée officielle depuis son retour d'entre les morts. Depuis que son père avait réussi à convaincre le Ministère qu'elle avait été ensorcelée et avait lutter aux côtés de l'Ordre contre son grès. Ce soir était une sorte de test aux yeux de son père. La soirée devait prouver si oui ou non, elle était bien revenue de leur côté. Elle devait se sentir comme un poisson dans l'eau dans ce genre de soirée. Après tout, c'était le monde auquel elle appartenait. Elle vérifia une dernière fois son reflet dans la glace. Elle portait une robe longue couleur sable aux drapés sophistiqués, cintrée à la taille. Elle ajusta d'un geste nerveux une mèche de ses longs cheveux blonds qui descendaient en une cascade de boucle sur ses épaules. Elle entendit l'horloge du salon sonner. C'était l'heure d'y aller. Elle attrapa délicatement son masque rouge et or qu'elle posa sur ses yeux.

L'endroit était magnifique, elle ne pouvait le nier, le Ministère avait fait les choses en grand. Les invités commençaient à arriver, les uns après les autres, les doigts serrés sur leur carton d'invitation. Elle nota la présence de patrouille de sécurité en divers endroits. Étrangement, cela ne la rassura pas. Elle chercha dans la mêlé des tenues de bal et des têtes masquées un regard qu'elle aurai pu reconnaître, peu désireuse de rester seule. Sans pour autant vouloir se plier aux jeux des amabilités et des mondanités avec des gens qu'elle n'appréciait pas. Un serveur lui présenta un plateau, elle se saisi d'une coupe de champagne et en bu une gorgée plus par réflexe qu'autre chose, mais aussi pour tenter de s'occuper.
Parchemin envoyé Dim 27 Mar - 16:55

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Bal hivernal
When it gets hard, you know it can get hard sometimes
It is the only thing that makes us feel alive


Mars 1990

Ça ne tiendrait qu'à lui, il n'y serait pas allé. Mais impossible de se défiler quand le père et la sœur était également invités au Bal du Gouvernement... Quand, sans doute, il retrouverait son oncle, sa tante, peut-être même cet idiot de Lachlan, quoiqu'il doutait que sa présence ne soit réellement requise. Et puis, il y avait Sissi. Un sourire en coin quand il avait remarqué la petite enveloppe ressemblant à la sienne, sur le bord de la table de l'appartement de la jeune femme. Bien, au moins, cela lui faisait une parfaite raison de subir ces mondanités. Ils avaient convenus de se retrouver directement au bal, comme Kenan s'y rendrait certainement avec sa famille et que l'annonce de leur relation – du moins, l'annonce qui avait été faite à Circée, puisqu'Irvin n'en savait encore rien – était encore un peu trop fraîche, ils préféraient ne pas mettre d'huile sur le feu, rester un minimum discret.

Arrivés à proximité de la salle de bal, la neige voletant de toute part et le froid mordant les joues, Kenan s'excusa auprès de Circée et de leur père pour s’éclipser sans plus de précisions qu'un « Je vous rejoindrai plus tard. ». Autant dire que sa disparition ne serait peut-être pas bien accueillie. D'autant plus en prenant en compte la tension ambiante en Circée et Irvin, tandis qu'à l'inverse, le jeune homme s'était calmé à l'égard de son père. Revirement presque inattendu. Mais Kenan était ailleurs. La foule, déjà relativement dense, il se fondit dans la masse comme un poisson dans l'eau. Le costume sombre et le masque noir aux reflets argents, légèrement bleutés, il était pratiquement méconnaissable. Pas de jean, pas de t-shirt, pas de blouson. Ce soir, il avait son rôle à jouer et le noir des vêtements rappelait la réputation même de sa famille.

Nonchalamment appuyé contre une colonne en marbre, les bras croisés sur le torse, un sourire en coin. Kenan observait Erzsébet depuis de longues minutes. Il se perdait dans sa contemplation, sans gêne. Elle ne lui avait pas menti : sa robe était réellement près du corps. Bleue, comme par hasard. Il la voit esquisser un essai de conversation, attraper une coupe de champagne et il ne bouge pas. A deux mètres d'elle, à peine. Mais la foule se densifiant, il n'était qu'une ombre, une parmi d'autres.              


CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Dim 27 Mar - 21:18

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Il avait reçu l'invitation il y a de ça quelques semaines. Chaque membre de la famille Black en avait évidemment reçue une - rassemblement de puissants histoire de montrer à la face du monde la largesse du régime en place. Asseoir sa puissance malgré la résurrection de l'Ordre. C'est l'esprit travaillé par plusieurs choses qu'Erebos avait enfilé son plus beau costume et avait tenté de dompter ses cheveux cuivrés habituellement peu enclins à rester en place. L'esprit occupé tout d'abord par Elizabeth, ange blond qui ne semblait plus jamais quitter ses pensées. Mais également par les récents évènements lors de la mission à laquelle il avait participé avec les Mangemorts. Se retrouver piégés de la sorte n'avait plu à personne, évidement, et le plus jeune des Black s'était en plus senti blessé dans son orgueil. Persuadé qu'il aurait du se rendre compte plus tôt que quelque chose clochait - comme si cela aurait changé quoi que ce soit. Ses cheveux plus ou moins en place, il se saisit du masque noir posé sur la commode, lissant du revers de la main le col de sa chemise. L'invitation dans la poche intérieure de sa veste de costume, aux côtés de sa baguette. Il transplana jusqu'au lieu indiqué sur l'invitation et une fois sur place, fut bien obligé de reconnaître que le ministère n'avait pas lésiné sur les moyens. Erebos était un grand amateur de soirées mondaines et celle ci ne faisait pas exception. Ces derniers temps, il lui manquait cependant la présence de l'élue de son coeur à ses côtés pour qu'il ne profite pleinement de ces moments voluptueux. Se saisissant au vol d'une coupe de champagne, dont il vide une bonne partie trop rapidement. Toisant la salle du regard à la recherche d'une personne qu'il reconnaisse derrière le masque.
Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 1:10

avatar
avatar
profil
Je suis : Bella , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/05/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 659 hiboux. J’incarne : Lily Collins , et l’avatar que je porte a été créé par : @Bazzart JUGBAND BLUES. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Bellamy Malfoy Je parle en : #663366, et Pan l'éternel parle en #669933



Je suis âgé de : 22 ans maintenant, voilà le temps qu'elle fait honte aux siens par son comportement, mais elle tente de remonter la pente. Mais le temps des regrets et de la honte est terminé. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : créatrice d'objet de magie noire, elle est capable d’ensorceler une petite cuillère pour une faire une arme de destruction massive. Ce n'est pas totalement vrai, mais c'est presque cela. J’ai juré allégeance : à personne, cette guerre ne me touche pas, ne m'intéresse pas. Côté cœur, : il est brisé mon coeur. J'ai trahi l'homme que j'aime et j'ai perdu le père de mon enfant, mon premier amour. Il est à la dérive, en centaines de morceaux , irréparable et perdu à jamais. Champ Libre : Elle possède la Magie des Rackharrow, son éternel se nomme Pan et ressemble - s'il vous laisse le voir - à un énorme Main Coon avec de grands yeux luisants et une belle dentition à faire pâlir un dragon.

Elle est maman d'une petite bâtarde de sang pur, Nepthys Rackharrow, jamais l'enfant ne portera le nom de son père. Il lui porterait préjudice. Elle préfère qu'elle porte son nom et qu'il suive la voie des Rackharrow plutôt que celle des Lupin.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Les bals, ça n’avait jamais été le fort de la jeune femme. Premièrement parce que dans une robe, elle se sentait engoncée et incapable de bouger comme elle le souhaitait, deuxièmement parce qu’elle ne se sentait pas sassez femme pour ce genre de mondanité.  Si ça n’avait tenu qu’à elle, elle n’y serait même pas allé, préférant rester dans sa chambre avec un bon livre plutôt qu’à aller danser. Elle n’avait jamais dansé à une fête, sauf avec son père au dernier bal de Noel, et cet évènement n’était pas prêt de se reproduire d’ailleurs.  Elle y était accompagnée de son frère et de son père, mais peu enthousiaste à l’idée de venir, elle n’avait pas décroché un seul mot. Après un control à l’entrer, la jeune femme noua son masque dans la chevelure relevé dans un chignon organisé, contrastant avec la jeune femme avec les cheveux libres et dans le vent qu’elle était.  Elle portait une robe violette qu’elle avait choisie seule, et un masque de couleur noir, avec quelques strass dessus. Elle soupira en voyant le monde qui était réuni, et entendit son frère dire : « Je vous rejoindrai plus tard. » Circée se retint de laisser échapper un rire narquois. Et croisa les bras sur sa poitrine une fois qu’il fut parti, elle n’avait pas l’intention de rester seule avec son père, certainement pas.

La décoration était splendide, l’hiver touchait presque à sa fin, et pourtant Circée ne se laissait jamais de voir de la neige, elle adorait la neige et ce depuis toujours. Pourtant, cette fête de ne l’enthousiasmait pas le moins du monde ; si elle avait eu une bande d’amis, peut être auraient-ils pu se retrouver, mais hélas, elle n’en avait pas beaucoup. A défaut de retrouver quelqu’un, elle laissait son regard sa balader.  Elle regarda autours d’elle, elle ne se sentait pas à sa place. Après avoir esquissée une moue boudeuse, elle dit à son père : « On se retrouve plus tard. » Leur relation avait changé depuis Noel où elle avait volontiers dansé avec lui, mais là, elle n’avait pas envie d’être seule avec lui, c’était hors de question.  Le laissant, la jeune femme disparu alors dans la foule, s’approchant d’un buffet, où elle attrapa une coupe de champagne, boire n’était peut-être par la meilleure solution mais c’était une solution comme une autre.  Avec un peu de chance, la soirée passerait vite et elle serait bientôt au chaud dans son lit, les pieds nus loin de ces talons qui lui faisaient tellement mal aux pieds !
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
[/quote]



Il n'est pas d'ombres dans le noir. Les ombres sont les servantes de la lumière, les filles du feu. Plus vive est la flamme, plus sombres sont les ombres qu'elle projette. (...)



Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 2:18

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Le bal d'hiver
Le taux d'auto-satisfaction ambiant est tellement énorme que je peux physiquement le ressentir. Partout autour de moi, des hommes et des femmes déambulent, pour la plupart endimanchés dans des costumes hors de prix mais pourtant mal taillés. Remarque, je ne vaux pas beaucoup mieux qu'eux, à ceci près que mon costard a été fait sur mesure. Un masque rouge et or -quel comble pour un ancien Serpentard- complète ma panoplie de parfait abruti. Ces gens me dégoûtent. Ils arborent tous le même sourire hypocrite, heureux de se retrouver entre gens de bonne compagnie. A leurs yeux, ils constituent l'élite de la société sorcière. Je suis prêt à parier qu'ils se sont tous fendus d'un triple salto arrière lorsqu'ils ont reçu le carton d'invitation les conviant à ce bal hivernal.

Personnellement, je ne suis là que pour tuer le temps. Et aussi pour palier à l'absence de Shylock, qui a été plus prompt que nous tous pour se soustraire à cette obligation. Du coup, Eden, Lana et moi même sommes contraints de faire acte de présence. Cela dit, je suis pour l'instant le seul sur place. Ce qui n'est pas pour me déplaire. Bien que je n'apprécie pas particulièrement ce type de soirées, je dois reconnaître que la gent féminine y est fort bien représentée. Les femmes autour de moi rivalisent de sex-appeal et je ne me fais pas prier pour profiter du spectacle. Mon regard croise celui d'une  rouquine à qui je souris brièvement avant de déplacer mon attention vers la coupe de champagne que me tend un serveur. Elle fait une tête de plus que moi. Je n'ai pas beaucoup de principes en matière de séduction, mais je ne ferais jamais quoi que ce soit avec une femme plus grande que moi. Question de principe. Et d'esprit pratique, aussi.  Il vous faut un dessin ?

J'avale l'intégralité du liquide d'une seule traite. Quitte à être coincé ici, autant en profiter. Le serveur fait mine de s'éloigner mais je le retiens par le bras histoire de reprendre une nouvelle flûte de champagne. Je peux clairement lire le jugement dans son regard, mais je n'en ai cure. Car mon attention est désormais accaparée par une charmante petite blonde, visiblement esseulée avec une consommation à la main. Sa longue robe couleur sable lui va à merveille, et c'est tout naturellement que je m'approche d'elle. Je cogne ma coupe contre la sienne. « Santé ! ». Un sourire sincère éclaire maintenant mon visage. Cette fille est vraiment très belle. « Vous êtes seule ? Faites attention.  Les femmes peuvent être assez jalouses entre elles et je ne suis pas certain qu'elles apprécient d'avoir l'air de gueuses en haillons à côté de vous. Et je sais de quoi je parle, je viens de passer vingt minutes à les observer. Vous êtes sublime. ». Je porte le champagne à mes lèvres avant d'apercevoir Adonis au loin. Je le salue d'un signe de tête. Il a l'air sobre, et je le suis aussi. Intervention divine.
Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 17:19

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
C'est avec une surprise presque dissimulée qu'il avait reçu une invitation pour le bal hivernal du gouvernement. Occasion s'il en faut pour le pouvoir en place de monter sa puissance. Le bal tombait justement pendant une des rares soirées de congé du jeune sorcier. Il passait habituellement ces jours de repos à lire des livres sur les dragons afin d'en apprendre toujours plus mais ce soir il avait envie de se laisser tenter par un peu de mondanités. Tentant tant bien que mal de discipliner ses cheveux roux à l'aide de sa baguette, il lisse le col de sa chemise blanche du revers de la main. Il avait envie d'être présentable. L'espoir un peu fou et encore indéterminé que Cassandre soit elle aussi présente. Sur son invitation était stipulé qu'il lui faudrait faire office de serveur lors de l'événement... Il avait l'habitude de travailler afin de gagner son entrée. C'était le dur lot des sangs mêlés dépourvus de famille. C'était le dur prix à payer pour bien vivre dans ce monde qui semblait s'essouffler.

Une fois son plus beau costume bleu marine revêtu et sa cravate nouée, Jósteinn transplana jusqu'à l'adresse indiquée sur l'invitation. Ses yeux s'écarquillèrent de surprise devant toute la beauté du lieu. Un chandelier majestueux, les murs sublimes et les masques ornés. S'empressant d'enfiler le sien afin de ne pas avoir l'air hors du temps, un sourire amusé s'empara de ses lèvres. Une fois son invitation montrée à l'entrée, on lui cala un plateau d'argent entre les bras et il réprima à peine un sourire las. Gagner sa place parmi les puissants était un travail de toute une vie et l'islandais n'avait jamais eu une minute de repos. Peut être cela serait il différent quand le fait qu'il était le fils de Dvalinn serait connu. Peut être, par le plus grand des hasards. Le plateau en main, il commença son tour de la salle, repérant au loin Cassandre. Et alors qu'il s'avançait vers elle, le cœur gonflé d'enthousiasme - il se permit de poser son plateau sur une table, prenant au passage deux coupes en main. Il voulait lui offrir et passer la soirée en sa compagnie, tant leur entrevue autour d'un verre quelques semaines auparavant lui avait plu. Il continua son avancée vers elle, son massue noir ne masquant que faiblement son identité tant sa carrure et ses cheveux roux étaient reconnaissables. Il s'arrêta cependant à quelques mètres, le cœur dans les talons alors qu'un autre homme l'avait devancée aux côtés de la jolie blonde. Pantois et les deux coupes en main il ravala un soupir alors qu'il les observait au loin.
Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 17:44

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Les Karkaroff au complet avaient été invités au bal, évidemment. Tout comme certaines autres grandes familles de sang-purs, ils avaient leur place au milieu de ces mondanités assises sur une autorité que le gouvernement n'était pas près de céder. Sacha avait laissé entendre à sa famille qu'elle se préparerait chez elle et qu'elle les retrouverait directement au zoo, où une salle avait été aménagée spécialement pour l'événement. Aussi avait-elle enfilé une jolie robe de cocktail, noire, légèrement asymétrique, aux franges satinées en haut, à la texture de velours un peu plus bas. Pour l'occasion, un peu de maquillage et les cheveux relevés en une haute queue de cheval feraient l'affaire. Une paire de haut talons noirs pour accompagner le tout, et le tour était joué.

Arrivée dans la salle, Aleksandra salue, sourit, répond poliment, remercie. Ange aux paroles douces et bien élevées qui, dans l'ombre, sévit sous une forme bien plus démoniaque, autrement plus malsaine. Impossible de s'en rendre compte, toutefois. Les jolis yeux verts contrastent merveilleusement avec le noir de l'habillement dévoilé une fois le manteau attrapé par un majordome et entreposé dans un vestiaire. Soucieuse de bien suivre le thème du bal gouvernemental, elle a posé sur ses yeux un masque noir orné de quelques paillettes vertes. Pour faire plaisir à son père, elle ne serait qu'agréables mondanités, ce soir. Sauf si...

Une flûte attrapée au vol est rapidement portée aux lèvres subtilement colorées de la sorcière. Quand il lui semble reconnaître une silhouette, elle s'approche et constate sans trop de mal qu'effectivement, c'est une connaissance. Un sourire mutin plaqué sur la bouche, elle s'annonce d'une voix doucereuse. « Oh, mais que vois-je ? Black, tu es terriblement élégant ! » Il la connaissait bien et peut-être aurait-il, de ce fait justement, du mal à savoir si elle était honnête ou si elle jouait d'ironie. En réalité, le masque lui saillait parfaitement, le costume faisait office d'une parure élégante ; bien que taquine, elle était sincère.        
Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 18:52

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 

Cassandre jeta un regard circulaire à l'assemblée. Elle savait que son père ne devrait plus tarder à arriver, avec Marguerite. Tristan devait être déjà là également. Mais elle n'avait aucune envie de supporter les regards glacés et autres avertissements silencieux que pouvaient lui réserver son paternel. Elle aurait aimé que Marguerite soit déjà là, elles auraient rit en se moquant de l'ambiance guindée de la soirée ou en commentant telle ou telle coiffure. Le Ministère cherchait à montrer qu'il était toujours fort, cette démonstration de luxe était évidente. Ca ne sentait pas bon pour la suite. Le strangulot qui s'étouffe sur la berge remue plus que celui dans l'eau n'est-ce pas... « si on se débat, c'est bien qu'on est en train de crever » disait l'autre. Elle fut tiré de ses pensées par le tintement d'une coupe de champagne contre la sienne, qu'elle tenait d'une main distraite. Elle se tourna vers le nouveau venu. Santé ! Une voix qu'elle ne reconnu pas. Elle observa rapidement l'inconnu, il avait une bonne carrure, un costume élégant, un masque rouge et or et il lui sourit. Cassandre lui rendit son sourire et leva légèrement sa coupe à son intention. Vous êtes seule ? Faites attention.  Les femmes peuvent être assez jalouses entre elles et je ne suis pas certain qu'elles apprécient d'avoir l'air de gueuses en haillons à côté de vous. Et je sais de quoi je parle, je viens de passer vingt minutes à les observer. Vous êtes sublime. Au moins il ne s’embarrassait pas de palabres inutiles. Et bien, ça à le mérite d'être direct. Mais elle était toute disposée à accepter ses compliments, après tout, c'était plutôt agréable. Merci pour les compliments, je vous inquiétez pas pour moi, au besoin je sortirai les griffes. Répondit-elle avec un sourire amusé. Au fait à qui ai-je l'honneur ? Malgré le jeu du bal masqué, Cassandre préférait savoir à qui elle avait à faire. Elle était de nature méfiante.

Elle jeta un regard à l'assemblée et elle croisa un regard qu'elle reconnu tout de suite, malgré le masque. Jósteinn. Il était là. Elle était ravi de le revoir, elle l'avait tant souhaité depuis leur entrevue écourtée au chaudron baveur. Elle ne savait pas s'il l'avait reconnu, mais peu importe, elle lui adressa un sourire et lui fit signe de les rejoindre, ses lèvres formant silencieusement le mot « venez ». Après tout, il n'allait pas passer la soirée seule.
Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 19:00

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Il toisait la salle d’un regard aussi mauvais qu’interrogateur. Presque tous les grandes familles de sang purs étaient présentes ce soir - ce qui n’était pas une surprise. Et si Erebos maintenant des apparences cordiales avec la plupart d’entre eux, ils ne pouvait pas s’empêcher d’en mépriser quelques uns. La soirée serait longue… C’est sur cette pensée prédominante qu’il étendit le bras pour se saisir d’une nouvelle coupe de champagne; au vol. Laissant la coupe vide derrière lui (il y avait après tout des domestiques payés ou invités pour se charger de leur rendre la soirée agréable). Et alors qu’il portait une nouvelle fois le liquide à ses lèvres, une voix mutine un brin moqueuse se fit entendre derrière lui. A la simple écoute de cette voix chantante, un sourire amusé prit place sur ses lèvres. Aleksandra Karkaroff avait toujours le don de le faire ricaner. Il ne pouvait pas s’empêcher d’imaginer du sang tacher sa jolie robe tant cela changeait des tenues dans lesquelles il avait l’habitude de voir la jeune femme. « Oh, mais que vois-je? Black, tu es terriblement élégant! » un rire sortit de ses lippes alors qu’il s’autorisai à la toiser de haut en bas quelques minutes, appréciant ses courbes cachées sous le tissu sombre. Rien de lubrique cependant au fond de ses yeux. « Je suis bien obligé de te retourner le compliment, Karkaroff… », les lèvres déformées dans un sourire charmeur. Son regard faisant de nouveau le tour de la salle une ultime fois avant de se reposer sur son interlocutrice; il avait repéré à quelques mètres d’eux une grande femme à la carrure bien trop carrée et à la robe peu saillante. « Je suis sûr que tous les hommes de la salle te dévisagent secrètement… » sa voix se faisant taquine « En même temps si on te compare à cette goule on sait tout de suite où poser le regard.. » avec un geste discret de la main en la direction de la femme d’une quarantaine d’années. Il guetta la réaction d’Aleksandra avec l’impatience d’un enfant fier de sa blague, une lueur amusée au fond des yeux. Cette soirée pourrait presque devenir agréable.
Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 19:15

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Elle (Cassandre) capta son regard et Jósteinn lui rendit un sourire enthousiaste alors qu'elle lui fit signe de la rejoindre, elle et l'inconnu. Prenant son courage à deux mains et affichant un sourire en coin complice, il s'avança vers elle - arrivant enfin à sa hauteur. Son sourire s'élargit un peu alors qu'il détaillait ses traits, lui tendant la coupe de champagne dans un geste assuré bien qu'un peu maladroit.  « Vous êtes vraiment ravissante ce soir! » bien loin de se douter que l'autre homme venait de lui faire les mêmes compliments. Un sourire sincère sur les lèvres et l'oeil rieur, il se retourna enfin vers l'inconnu - son sourire complice se transformant brièvement en un air calme et poli. Après tout, il ne savait pas à qui il avait à faire et il était toujours plus prudent de prendre des pincettes - surtout dans ce genre d'évènements. Il aurait au fond beaucoup aimé que Dvalinn y soit présent tant il brûlait en lui cette envie d'être vu en public aux côtés de son père adulé. Le regard sur Ciarán et la main tendue dans une posture décontractée - après tout Jósteinn était très à l'aise en société « Jósteinn Elwes. » une présentation brève pour en finir rapidement avec les formalités et l'oeil un peu interrogateur, attendant en retour que l'inconnu ne décline lui aussi son identité. Il redirigea son regard sur la jolie blonde et dans un sourire rieur, s'adressa à elle  « Vous allez bien? J'espère que vous n'avez pas eu de problèmes avec votre père la dernière fois! »
Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 19:26

avatar
avatar
profil
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 286 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 

Le bal du gouvernement + 15 mars 1990
Un bal, Lothar n'était pas un habitué des soirées mondaines, etc. De par son statut de sang-mêlé, il n'était généralement pas le bienvenu. Encore cette fois-ci, s'il pouvait venir, s'était incognito. Il avait sorti une tenue de soirée. Cependant, pas de cravate, pas de nœud papillon non plus. Il avait troqué son t-shirt contre une chemise et sa veste en cuir contre une veste de costard. Il avait bien entendu mit la mains sur un loup, étant donné que c'était un bal masqué.

Une fois l'entrée passée, en ayant beaucoup prié pour que l'invitation passe et que son frangin n'ait pas merdé, il enfila son loup. Il pouvait désormais faire la fête en attendant que quelque chose se passe. Il avançait tranquillement dans la foule, sans que personne ne le remarque. Il prit une coupe de champagne et la porta à ses lèvres. Il était plus que certain que les Rackharrow seraient présents ce soir. Noble famille de sang pur, il était presque certain de voir Circée.

Il finit par la remarquer. Elle était habillée d'une très jolie robe violette. Il avait reconnu sa nuque, la couleur de ses cheveux. Et en s'approchant, il croisa son regarda, il était certain que s'était elle. Il sourit alors en s'approchant d'elle alors qu'elle lui tournait le dos, regardant autour d'elle. Une fois dans son dos, il lui chuchota quelques mots à l'oreille. « Mais ne serait-ce pas ma sauveuse ? » De sa main libre, il prit délicatement son bras et la fit tourner pour qu'elle soit face à lui. « Mais c'est que vous êtes encore plus en beauté ce soir. » Il ne jugea pas utile de rajouter une comparaison avec sa chemise de nuit. Le but n'était très clairement pas de la mettre mal à l'aise.



Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 19:33

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Elle aurait préféré faire autre chose ce soir que de se mêler à nouveau à une de ses soirées mondaines, une soirée pleine de mangemort qui plus est. Mais ses maigres revenus ne lui permettaient plus de bien vivre et maintenant qu’elle vivait avec Phèdre, elles devaient se serrer les coudes. La demoiselle était là aussi, serveuse comme Oprah. Une chance au moins, elle ne serait pas seule. Elle était arrivée à quatorze heures pétantes, avait passé la sécurité sans encombre en présentant son carton d’invitation et elle était maintenant là depuis plusieurs heures quand les premiers invités commencèrent à arriver. Elle enfila alors son masque. Elle avait pour la première fois l’opportunité de se fondre dans la masse sans que personne ne la reconnaisse comme la pauvre Mousy ayant perdu sa famille, ou comme la grassouillette du coin. Bien sûr, son poids se voyait toujours, bien que quelque peu caché par la tenue qu’elle avait dû enfiler.

Attrapant un plateau, posant quelques coupes de champagne sur ce dernier, elle sortit enfin de la cuisine et tout en veillant à ne rien renverser elle se mêla à la foule. Devant elle, elle aperçut une jolie demoiselle, toute aussi enrobée qu’elle. Elle sut tout de suite à qui appartenait cette silhouette. Elle arriva par derrière pour la surprendre. « On dirait que quelqu’un t’a déjà servie » Triss était très élégante dans sa belle robe bleue. Oprah lui sourit, elle était contente de voir un autre visage connu que celui de Phèdre dans cette soirée. Elle avait eu peur de ne faire que de servir durant toute la nuit, mais peut-être pourrait-elle bavarder aussi ? Elle se rappela que ça avait déplu à certains, qu’elle s’invite au bal la dernière fois, surtout qu’elle n’était pas accompagnée. Là, elle n’avait pas de souci à se faire, personne ne la reconnaitrait. « C’est agréable, de pouvoir être à la fois tout le monde et personne à la fois, ce soir » Elle aimait cette sensation, elle espérait que peut-être elle pourrait attirer les regards de certains hommes ce soir, peut-être pourrait-elle danser.

Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 20:49

avatar
avatar
profil
Je suis : Bella , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 13/05/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 659 hiboux. J’incarne : Lily Collins , et l’avatar que je porte a été créé par : @Bazzart JUGBAND BLUES. . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Bellamy Malfoy Je parle en : #663366, et Pan l'éternel parle en #669933



Je suis âgé de : 22 ans maintenant, voilà le temps qu'elle fait honte aux siens par son comportement, mais elle tente de remonter la pente. Mais le temps des regrets et de la honte est terminé. , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : créatrice d'objet de magie noire, elle est capable d’ensorceler une petite cuillère pour une faire une arme de destruction massive. Ce n'est pas totalement vrai, mais c'est presque cela. J’ai juré allégeance : à personne, cette guerre ne me touche pas, ne m'intéresse pas. Côté cœur, : il est brisé mon coeur. J'ai trahi l'homme que j'aime et j'ai perdu le père de mon enfant, mon premier amour. Il est à la dérive, en centaines de morceaux , irréparable et perdu à jamais. Champ Libre : Elle possède la Magie des Rackharrow, son éternel se nomme Pan et ressemble - s'il vous laisse le voir - à un énorme Main Coon avec de grands yeux luisants et une belle dentition à faire pâlir un dragon.

Elle est maman d'une petite bâtarde de sang pur, Nepthys Rackharrow, jamais l'enfant ne portera le nom de son père. Il lui porterait préjudice. Elle préfère qu'elle porte son nom et qu'il suive la voie des Rackharrow plutôt que celle des Lupin.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -
Elle ne se sentait pas à l’aise dans cette robe, simplement parce qu’elle n’en avait pas l’habitude et avait l’impression d’être ridicule. Elle avait la sensation que toutes les femmes autours d’elle étaient cent fois plus élégantes et raffinée qu’elle ne serait jamais. Elle n’avait pas eu de femme à la maison pour lui montrer l’exemple – elle avait certes eu sa tante à ses côtés, sans parler de Avia avec qui elle avait grandit en partie, mais cela ne remplacerait jamais une mère. Elle croisa le regard d’un inconnu prêtant aucune intention à celui-ci, ne se doutant pas qu’il n’avait d’inconnu que l’apparence. Elle tourna alors le dos à celui-ci, un coupe à la main, et la porta à ses lèvres délicatement. Elle ne devait pas finir ivre ce soir, bien que l’idée de se lâcher un peu pour oublier tout cela lui avait effleuré l’esprit. Quand soudain, on murmura alors à son oreille, d’une voix qu’elle connaissait plutôt bien en réalité. « Mais ne serait-ce pas ma sauveuse ?  » Elle une sauveuse ? Elle n’eut pas le temps de répondre quoi que ce soit que le sorcier attrapait son bras avec douceur et délicatesse pour la faire se retourner. Derrière le masque, elle pouvait reconnaitre les traits de Lothar – c’était plutôt lui qui l’avait sauvé quand elle y songeait. «  Mais c'est que vous êtes encore plus en beauté ce soir.  » Tenait-il à la faire rougir ? Elle esquissa alors un sourire un peu gênée, elle était toutefois plus présentable que quand il avait frappé à la fenêtre de sa chambre.

Elle n’avait pas la même version de l’histoire, elle considérait que c’était lui qui l’avait sauvé, ce qui lui était arrivé en revanche n’était encore une fois que la faute sa la jeune femme ; l’avoir conduit à Ste Mangouste était un juste retour des choses, elle devait le faire. « Dans mes souvenirs, c’est toi qui m’a sauvé, sans toi je ne serais peut-être que de la chaire à pâté pour demi-géant. » Répondit-elle avec malice.  « Moi je n’ai fait que réparer mes erreurs, et réparer mes tords. » S’il avait blessé c’était à cause d’elle, juste à cause d’elle, parce qu’elle agissait avec entêtement préférant l’affrontement que la négociation. « Tu n’es plus blessé ? » demanda-t-elle alors, un peu angoissée par l’attente de réponse. Et s’il était encore blessé à cause d’elle ? Cela ne ferait que deux fois en très peu de temps, elle commençait sérieusement à croire qu’elle était un aimant à emmerde.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.



Il n'est pas d'ombres dans le noir. Les ombres sont les servantes de la lumière, les filles du feu. Plus vive est la flamme, plus sombres sont les ombres qu'elle projette. (...)



Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 21:49

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Ca lui plaisait de jouer le rôle de l’infiltrée ce soir. Après tout le mal qu’ils s’étaient donnés pour pouvoir s’introduire à ce bal, Honoré était bien contente de passer la sécurité et d’enfiler son masque. Elle avait choisi d’être élégante ce soir en s’achetant une robe, plus belle encore que celles mises à leur disposition à la Station, parce qu’il y avait là quelqu’un qu’elle aimait beaucoup elle le savait et si elle pouvait l’impressionner, elle n’y manquerait pas. Elle attrapa une coupe de champagne, elle était tendue, ça lui ferait du bien. Elle savait qu’elle ne pourrait pas boire beaucoup, il fallait qu’elle reste lucide, quelque chose se tramait, et elle avait d’ailleurs prévu un petit rangement pour sa baguette, histoire de pouvoir y accéder rapidement en cas de pépin, ou quand l’heure aurait sonné.

Elle aperçut Lothar au loin, commença à se diriger vers lui. Elle s’arrêta net lorsqu’elle vit qu’il était déjà en charmante compagnie. Nul doute qu’elle ressentait une petite pointe de jalousie. Elle changea alors de direction, se resservit une coupe, elle en aurait tout de même besoin après tout. Elle avala bien vite et se cala contre un mur, priant pour que sa solitude ne dure pas trop longtemps. Elle ne remarquait personne d’autres de l’Ordre pour le moment, elle se sentait un peu désarmée, entourée ainsi de nombreux mangemorts. Et elle avait faim, terriblement faim, elle espérait secrètement que les petits fours de mettent pas trop de temps à arriver. Elle aurait préféré que Skander la place dans les membres du personnel plutôt qu’invité, finalement. Elle n’avait rien à faire ici et ne connaissait personne. Elle resta ainsi, à scruter la foule pendant quelques minutes. Tout le monde avait l’air de discuter, de s’amuser déjà. Riez bien bande de fou, vous rirez moins dans quelques heures.

Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 22:44

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Le bal d'hiver
Contrairement à ce que son adorable blondeur pourrait laisser croire, il semblerait que la jeune femme (Cassandre) aie du répondant. « Ciaràn Rookwood, pour vous servir. Puis-je me permettre de vous retourner la question ? Un joli prénom à mettre sur un joli visage, c'est tout ce que je demande ». Mon œil aguerri de pochard ne manque pas de repérer le passage d'un autre serveur, et c'est d'une main habile que j'attrape une nouvelle coupe de bulles. Me convier à une soirée où le champagne coule à flot, c'est un peu comme comme laisser Shy dans une bibliothèque. Revenez quelques heures plus tard, et vous pouvez être sûr de nous retrouver avec un sérieux mal de tête. Nous souffrons d'addictions dont les conséquences sont semblables. La sienne est socialement plus tolérable, voilà tout.

Ma charmante interlocutrice fait signe à un type (Jósteinn) de nous rejoindre. A peine est-il arrivé à notre hauteur qu'il lui fait à son tour remarquer à quel point elle est en beauté. Je souris, amusé. Cela nous fait déjà un point de convergence. Je serre poliment mais néanmoins fermement la main qu'il me tend. « Ciaràn Rookwood ». Je remarque soudain que son visage me dit quelque chose. C'est pas récent, mais je suis à peu près sûr de moi. « Ce ne serait pas à vous que je dois un investissement ma foi assez judicieux dans un magasin de farces & attrapes, à Manchester ? Vous avez vu juste ». C’était à l'occasion d'une des rares fois où je me suis demandé quoi faire de tout l'argent qui dormait dans ma chambre forte chez Gringotts. J’étais assez réticent à l'idée d'un tel placement, mais le temps lui a donné raison. Je touche un retour sur investissement tout à fait correct. Et visiblement, il n'est pas indifférent au charme de cette jeune femme. J'ai beau avoir une réputation de connard fini, je présente contre toute attente l'une ou l'autre qualité humaine. Par exemple, le concept de solidarité masculine est profondément ancré en moi. Si je ne me trompe pas sur ses intentions, je ne lui tirerais pas dans les pattes. Et puis, il m'a fait gagner de l'argent. J'imagine que ça doit jouer. Brrrr. Se pourrait-t-il qe je devienne vénal?

Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 23:06

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1863 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Tout allait bien se passer. L’opération allait bien se passé. Il avait décidé de rester sobre ce soir – et toute la journée, ne pouvant pas se permettre d’avoir l’esprit embrumé, ce soir il travaillait. La Main Noire son employeur l’avait « convoqué » pour assurer la sécurité lors de l’une de ces soirées pour le compte du ministère, autrement dit s’il fallait mettre quelqu’un dehors ou s’assurer que quelqu’un ne commette pas d’attentat, c’était à lui de s’en assurer, douce ironie du sort. Il pouvait compter sur la présence des membres de l’Ordre ce soir, infiltré au sein de cette société élitiste qui lui donnait envie de vomir. Son travail était de se fondre dans la masse, de guetter les comportements suspects, de conduire les sorciers ivres vers la sortie – homme de main et agent de sécurité en somme. Il évoluait vêtu comme les autres invités dans la salle où de la neige magique tombait de plafond donnant à cette mascarade ridicule une ambiance féerique.  

Il repéra alors son frère, derrière son masque les yeux de Skander pouvait le reconnaitre à sa démarche, sa façon de se tenir, et son costume, le voilà qui était en charmante compagnie, une sorcière à la robe violette – dont il ne connaissait pas l’identité, pour l’instant. Il s’approcha alors d’eux, plutôt discrètement écoutant des brides de leur conversation : « Tu n’es plus blessé ? » Son frère blessé, il n’était pas au courant. Il fronça alors les sourcils, intrigué par cette sorcière qui en savait plus que lui. Arrivant à leur hauteur, il s’incrusta dans leur conversation – comme une fleur, déterminé à devenir de qui il s’agissait. « Qui donc est blessé, mademoiselle ? » Sa voix était plutôt charmeuse, et enjouée. « S’il y a quelqu’un de blesser, j’espère que ce n’est pas de votre faute, il serait dommage de voir une si jolie visage au banc des coupables. » Il la regardait, déterminé à savoir de qui il s’agissait, ses traits étaient plutôt familiers, mais il ne parvenait pas à mettre un nom sur ce demi-visage. « Skander Lupin. » Dit-il en tendant la main à la jeune femme.


This is how it's gonna be, This is what you'll think of me, It's going down like I told ya.  I'll be the last man standing here, I'm not going anywhere. I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy. I'm dangerous, So dangerous. [...] I'm the baddest mother up in here and I'm about to make it clear.

Parchemin envoyé Lun 28 Mar - 23:16

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 

Elle plissa légèrement les yeux lorsque son interlocuteur déclina son identité. Un Rookwood alors ? Elle l'observa avec intérêt. Sa famille était bien connue dans le monde magique pour être une famille de mangemort. Elle savait que son père avait des contacts avec certains d'entre eux, ce qui n'avait rien de surprenant, les mangemort biens placés communiquaient tous entre eux. La drague était simpliste mais amusante, et il y avait bien longtemps que Cass ne s'était plus amusée, elle avait trop fuit les autres depuis des années pour se permettre d'être courtisée de la sorte. Cassandre Rosenbach. Répondit-elle simplement avec un sourire. En général, les gens de la haute société associait facilement son nom à celui de la haute couture. C'est un plaisir de vous rencontrer, Mr Rookwood. Lui répondit-elle, aimable, sans se départir de son sourire. Son père ne pourrait pas dire qu'elle ne faisait pas bonne figure. Et c'était finalement agréable de retrouver ce monde auquel elle appartenait.

Quand Jósteinn s'approcha, Cassandre lui offrit un sourire ravi. Il lui offrit à son tour un compliment sur son apparence. Je vous retourne le compliment, vous êtes très élégant. Je suis rentrée juste à temps, ne vous inquiétez pas. Le rassura-t-elle. Elle attrapa la coupe qu'il lui tendait et en profita pour poser celle qu'elle tenait déjà en main, éventée, sur le plateau d'un serveur qui passait. Elle observa les deux hommes se serrer la main et eu la vision fugitive de capitaines d'équipe sur le terrain de Quidditch avant le coup de sifflet d’envoi d'un match. Son sourire prix un accent plus mutin. Ciaràn évoqua un excellent placement financier qu'il semblait devoir à Jósteinn. Décidément Jósteinn, vous rendez les riches, plus riches encore. Releva Cassandre d'un air amusé. Elle trouvait ce système répugnant, mais ça, bien sûr, elle ne pouvait pas le dire. Sa situation était assez délicate comme ça. Mais ne parlons pas affaire ce soir, s'il vous plaît messieurs. Demanda-t-elle en sirotant une gorgée de champagne. Elle n'avait pas l'habitude d'être aussi frivole. Elle n'avait plus fait ce genre de soirée depuis la fin de ses études et elle commençait à se dire qu'elle était un peu trop à l'aise dans ce genre de situation. C'était peut être bien dans ses gênes finalement.
Parchemin envoyé Mar 29 Mar - 0:13

avatar
avatar
profil
Je suis : Wednesday , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/11/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 569 hiboux. J’incarne : Hailee Steinfeld , et l’avatar que je porte a été créé par : Lux Aeterna . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Scylla Lestrange & Saoirse Rackharrow. Je parle en : #9999cc



Je suis âgé de : 19 ans , et j’ai le sang : moldu, mais c'est ma honte, je me cache de cette vérité il y a bien des années que j'ai tiré un trait sur la magie. Dans la vie je suis : sans emploi et prostituée en fuite. J’ai juré allégeance : à personne mais loin d'apprécier cette guerre, je trouve le monde injuste et violent. Secrètement je pense que l'Ordre du Phénix détient la solution, et je partage leurs idées. Côté cœur, : j'ai toujours été seule. Champ Libre :

malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -

Son premier vrai travail. Excitation, appréhensions et surtout peur se mêlaient parmi les sentiments de la très jeune femme qu'était Phèdre. Enfin, son premier « vrai » travail ; c'était une façon de parler. Disons que faire le tapin n'avait pas forcément été choisi comme option lors de son orientation. Alors qu'aujourd'hui si. Dans sa lettre de recrutement, on lui proposait de refuser, mais elle ne l'avait pas fait. Parce qu'elle avait besoin d'argent pour pouvoir aider Oprah plus que tout. Heureusement, cette dernière était présente et les deux jeunes femmes avait été affectées à la même besogne : s'occuper du service. Elles allèrent donc ensemble, bien avant que la soirée ne soit lancée, sur leur lieu de travail. La sécurité passée sans problèmes et grâce à leurs convocations en règle, elles passèrent la journée à apprendre le métier. Les chutes de plateaux furent nombreuses et ô combien bruyantes. Fallait-il prier pour que cela n'arrive pas durant la soirée ? Les heures avaient avancé jusqu'au moment fatidique. Honnêtement, si le masque n'avait pas été de rigueur pour cette soirée, la gamine n'aurait jamais mis un pieds à ce bal, même pour tout l'or du monde. Le gérant Black de la maison close devait certainement être présent, son acolyte chasseur de tête de prostitués désobéissantes aussi, ainsi que pas mal de leurs clients... Il y avait de quoi vouloir rebrousser chemin. Mais elle était cachée sous un masque, portait une tenue pas spécialement remarquable car elle était serveuse. Elle était loin d'avoir la classe et l'élégance de toutes ces femmes en robe … Ils avaient donc mieux à penser en cette soirée.

La née-moldue avait pu voir ce lieu se transformer durant la journée. Passé ce long moment d'émerveillement, le travail devint une routine lente. Son plateau de flûtes à champagne venait justement de se faire prendre d'assaut. Phèdre se rendit à l'arrière puis prit un plateau de petits fours qu'elle ramena dans la salle de bal. Les convives se servaient à leur guise lors du passage de la serveuse. Plutôt nerveuse, cette dernière essayait tant bien que mal de paraître naturel. Elle finit par se mettre un peu à l'écart, respirant lentement et fort, essayant de reprendre contenance. Puis remarqua alors une jeune femme, appuyée le dos au mûr, solitaire et l'air plutôt renfermé (Honoré). Elle lui tendit son plateau de petits fours, un peu timidement. Ne désirant pas l'embêter d'avantage, Phèdre la laissa ensuite ; pensant que cette jeune femme désirait se retrouver seule. Belle comme elle l'était, elle ne le resterait certainement pas longtemps, alors autant laisser le champ libre. Le service reprit donc.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


I got the feeling that I'm going under but I don't know if I'll make it out alive. You've watch me bleed until I can't breathe, shaking, falling onto my knees, tripping over myself, aching. I'm begging you to come help.

Parchemin envoyé Mar 29 Mar - 4:49

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
LE BAL DU GOUVERNEMENT
- un dernier pas de danse dans la neige hivernale -

J’ai été invitée pour qu’on puisse me parader du bon côté des tensions qui terrassaient le monde magique. J’étais une sorcière de sang-pure, tout comme mon mari, et il valait de soi que nous soyons les bienvenus dans un événement mondain. Qui ne voudrait pas de la Diplomate française dans un tel événement? J’avais bien hésité à y aller, tout simplement puisque cela faisait des semaines que je ne me rendais plus au ministère. J’avais raté l’épisode des attaques dans les villes Moldus, bien que j’aie dû écrire un rapport long et complet pour le ministère français. On m’avait accordé un congé pré-natal étant donné le stress que j’avais subit. La plupart des gens pensaient que j’étais seulement rentrée en France quelques temps, j’avais voulu garder le secret de ma grossesse le plus longtemps possible. Mais Erl m’avait convaincue. Vêtue d’une longue robe couleur bourgogne, les paillettes reflétaient davantage au niveau de mon ventre. Huit mois maintenant, assez pour pouvoir fournir comme excuse un laisser-aller de la part de deux fiancés trop intéressés. De cette façon, personne ne pouvait vraiment penser autre chose, personne ne pouvait découvrir que l’enfant qui grandissait en moi était issu d’un viol. Mes cheveux étaient coupés, ils me donnaient chaud depuis quelque temps ce qui avait expliqué mon coup de baguette. Nous entrâmes ensemble dans la grande salle du Zoo qui avait été aménagée pour l’occasion. On avait pris soin de vérifier nos identités à l’entrée, mais nous n’avions eu aucun problème. Pas comme la sorcière juste derrière vous qui avait volé la carte d’invitation d’une autre… J’ajuste mon masque au niveau de mon visage, mais celui-ci est formé de demi-lune, ne laissant donc aucun doute sur mon identité. D’une certaine manière, je veux qu’on me reconnaisse. Pas comme la femme qui s’est fait larguée en pleurs par son mari le soir du bal de noël. Je suis heureuse, un grand sourire éclaire mes traits et j’acquiesce doucement lorsqu’Erlhing se dirige vers un groupe d’amis écossais. J’observe aux alentours, à la recherche d’un visage connu…

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Mar 29 Mar - 13:46

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
le bal du gouvernement
- so we can learn to pick ourselves up -
Tous étaient semblables à milles fourmis ouvrières, comme de petits insectes qui s'affairaient frénétiquement. Chacun semblait avoir revêtu son plus bel ensemble comme pour épater ou éblouir son éphémère cavalier qui partageait une danse. Jonesy n'avait fait qu'un effort réduit à la mesure de ses moyens.
Des vents furieux soufflaient contre le frêle hibou qui portait dans son bec plusieurs lettres trempées. L'une d'elle suintait son encre où il était écrit élégamment « Jonesy Jesper Weasley ». Ne reconnaissant pas l'écriture, il arrachait sans cérémonie le courrier et dévorait la lettre. À mesure qu'il avançait dans sa lecture, son teint blêmissait, ses couleurs chassées par son dégoût et sa révolte. Le jour même du bal, moins d'une heure avant l'heure de rejoindre ces sorciers qui, tous, le révoltaient, il avait rejoint l'étage de la bicoque familiale de Loutry Saint Chaspoule. Il avait fouillé les grands malles poussiéreuses de Jonah, son frère cadet, à la recherche de l'un de ses anciens costumes. Il en trouva un qui laissé découvrir ses poignets et un peu moins ses chevilles et quelque peu rapiécé. Alors, dans un « plop » sonore, il transplanait jusqu'à ce bal dément.

Il ne prit aucun temps à s'émerveiller de la décoration qui ornait le moindre espace de la serre qui abritait l'événement. Au fur et à mesure des coupes de champagne, sa bouche s'était faite plus pâteuse et ses yeux fatigués. Il claquait frénétiquement sa langue contre ses dents, agacé par ces sorciers semblables à de petits insectes parmi lesquels il ne parvenait pas à reconnait qui que ce soit. Là, un plateau rempli de coupe de champagne passa devant lui rapidement. Pour qu'il rebrousse chemin, Jonesy héla « Amenez-moi... euh... ça ! », d'une voix plus avinée que de raison.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Mar 29 Mar - 18:49

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Cassandre lui retourna le compliment tout en le rassurant sur l'issue de leur rendez-vous improvisé. Il lui répondit rapidement d'un sourire sincèrement soulagé - il aurait en effet détesté qu'elle n'ait des ennuis à cause de lui. Il retourna ensuite son attention sur l'inconnu, échangeant avec lui une poignée de main un poil raide. Une lueur curieuse au fond des yeux lorsqu'il déclina son identité: Rookwood. Il s'occupait en effet de son portefeuilles d'investissements à la banque. Il avait une excellente mémoire des noms et des chiffres, maintenant qu'il avait un nom à mettre sur le visage du jeune homme, il pouvait visualiser presque clairement où en était ses comptes. Sans savoir si le sorcier le reconnaitrait - après tout, il n'était qu'un conseiller financier parmi d'autres, même si particulièrement vif - il choisit de ne pas aborder le sujet de lui-même. Il ne voulait pas avoir l'air pompeux... « Ce ne serait pas à vous que je dois un investissement ma foi assez judicieux dans un magasin de farces & attrapes, à Manchester ? Vous avez vu juste. » donc, il s'en souvient. Un sourire enthousiaste aux lèvres, Jósteinn hocha la tête derrière le masque, en effet, il s'agit bien là de lui. « C'est bien moi! Je suis ravi de vous voir satisfait de vos investissements... » un petit rire cordial. C'était unes des raisons pour lesquelles il aimait tant son travail. Il reporta son regard sur la jeune femme lorsque celle-ci prit la parole; « Décidément Jósteinn, vous rendez les riches, plus riches encore. » elle semblait trouver cela amusant, bien que Jósteinn (dans toute sa curiosité) aurait aimé en savoir un peu plus sur ce qu'elle pensait réellement. Il était sûr que c'était fascinant. Le jeune sorcier but une nouvelle gorgée de la coupe de champagne « Mais ne parlons pas affaire ce soir, s'il vous plaît messieurs. » il lui adressa un sourire amusé alors qu'il terminait sa coupe, en prenant une autre dans le plateau d'un serveur, lui adressant au passage un large sourire poli. Les gens étaient trop souvent désagréables avec le personnel dans ce genre de soirées et Jósteinn espérait que peut-être, sa bonne humeur pourrait rendre la soirée de ce garçon un peu moins fastidieuse. Vouloir aider les gens, toujours. Il finit par rediriger son regard vers ses interlocuteurs, cet air amusé collé aux lippes. « Et de quoi désireriez vous parler? » elle arrivait toujours àle surprendre et il se demandait quel sujet elle pourrait bien amener dans une situation comme celle-ci...
 

[INTRIGUE] LE BAL DU GOUVERNEMENT.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» le nouveau gouvernement
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» liste partielle du futur gouvernement
» Réactions au renvoi du gouvernement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: Zoo Scamander-