Partagez | 
 
-YOU CHOOSE THE WRONG SIDE, ME OLD FRIEND + LUPIN & MALFOY-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Bella , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/02/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 63 hiboux. J’incarne : Domhnall Gleeson , et l’avatar que je porte a été créé par : bazzart . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Circée Rackharrow et Meara Potter Je parle en : #ffcc33

Je suis âgé de : 29 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : en fuite, ex-taulard. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est très compliqué je dois l'admettre.

MessageSujet: YOU CHOOSE THE WRONG SIDE, ME OLD FRIEND + LUPIN & MALFOY   Dim 6 Mar - 12:24



you chosse the wrong side, my old friend+ skander lupin & bellamy malfoy

Bellamy ne sortait presque jamais – c’était comme son corps tout entier, ses émotions et son esprit avait été anesthésié depuis sa sortie d’Azkaban il y avait encore trois ans. Il semblait impossible de reprendre le cours de son existence après cinq années enfermés pour un crime à l’encontre de la nation magique, enfin quelque chose du genre lui avait-on dit. L’amour était une faiblesse, et plus jamais il ne retomberait dans ses travers. Il vivait au jour le jour, donnant de son temps pour aider des sorciers sans moyens dont les parents n’avaient pas les moyens de payer une scolarité à Poudlard. Bell avait toujours eu cette part pédagogue en lui, sans doute des vestiges d’un élève intéressé, passionné par l’apprentissage de la magie.  Il avait reçu une lettre un matin- il ne sut dire s’il connaissait au non son auteur, mais visiblement d’après le contenu de celle-ci, lui le connaissait plutôt bien. Il recevait des lettres si rarement que celle-ci attira son attention immédiatement. C’était ni plus ni moins qu’un rendez-vous pour lui proposer un travail – ou quelque chose du genre. Il vivait de son travail dans ce bar de Godric’s Hollow, cela mettait un peu de nourriture dans l’assiette mais l’envolé des prix depuis la Purge avait été telle qu’il ne pouvait faire guère d’autre chose que manger. C’était tout de même le plus important. Mais on ne crache pas sur une offre d’emploi. La lettre disait que cet homme avait besoin de lui pour enseigner la magie à des enfants, ne précisant pas s’il s’agissait des siens. C’était plutôt intriguant. Le lieu de rendez-vous l’était d’avantage encore. Le Londres moldu : c’était la seule réticence de Bellamy, il y avait mis les pieds une fois en trois ans et s’était retrouvé avec le cœur brisé.

Un café moldu sur une rue très fréquentée. Inutile de préciser que Bellamy se sentait mal entouré d’autant de personne, son séjour à Azkaban avait fait de lui un sorcier… craintif sur les gens. Il préférait la distance et la solitude à la foule et à la chaleur humaine. Intrigué, et regardant le nom du bar noté au bas de la lettre. Il était à l’heure. Il avait gardé un peu d’argent moldu sur lui – au cas où, sachant qu’il n’hésiterait jamais à s’enfuir du monde magique si l’une de ces purges venait à pointer de nouveau le bout de son nez, il ne voudrait avoir à revivre cela pour rien au monde. Le bar était plutôt bondé, et en entrant, il s’assit à l’une des tables du fond, commanda une bière, et attendit. Il gardait les yeux rivé sur l’horloge dont le tictac lancinant était parfaitement insupportable, tout comme l’était le brouhaha de la salle. Quand il travaillait au bar, il n’était pas dérangé par ces bruits car il avait l’esprit occupé, mais quand il ne faisait rien, il préférait un silence complet, total. Déjà presque un quart d’heure de retard, il décida donc de commencer à boire cette bière. Elle n’avait rien à voir avec les bières au beurre, mais ce n’était pas réellement mauvais. Soudain, la chaise en face de lui fut tirée par un homme. Un homme qu’il crut ne jamais revoir de toute sa vie. Celui-ci s’assit alors. Et Bellamy ne put s’empêcher de dire : « Evidemment que Skander Lupin n’est jamais à l’heure, j’aurais dû m’en douter. » Triste réalité. Celui-ci avait été un ami jadis, malgré les années de différences, ils s’étaient croisé quelque fois au ministère, et avaient fini par être amis. Enfin, Bellamy avait été plus proche de Ciena la petite amie de Skander – qui avait été une amie très proche pendant des années. « Ne me dit pas que c’est pour tes enfants, j’aurais peine à croire que tu aie trouvé une femme avec qui fonder une famille. » Il savait que Ciena était morte – et que Skander n’était pas du genre à se trouver une seule femme pour passer le restant de ses jours. Bellamy lui non plus n’était pas certaine de vouloir et d’être capable de fonder une famille un jour. C’était le genre de chose qui impliquait des sentiments ou dans le cas des sangs purs comme lui, un arrangement. Mais il avait laissé ses obligations de sang pur derrière lui, n’était pas du genre à se fiancer, son père se fichait de lui désormais, et vice versa. Continuer une lignée ne faisait plus partie de ses plans. Skander n’avait jamais eu cette pression en tant que sang mêlé, et il l’enviait sur ce point. « Un café moldu, c’est plutôt intrigant. » Dit-il alors, portant son verre à ses lèvres impatient de connaitre le fin mot de toute cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1818 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 35 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: YOU CHOOSE THE WRONG SIDE, ME OLD FRIEND + LUPIN & MALFOY   Lun 4 Avr - 20:59

Rendez-vous chez les Moldus, c’était plutôt risqué. Il ne savait pas comment était devenue Bellamy Malfoy, jadis il avait pu le considérer comme un de ces amis, disparu derrière les barreaux d’Azkaban au lendemain de la Purge, ce fut une peine pour l’exemple, dans l’espoir de dissuader les sorciers purs de défier l’autorité. Il avait condamné à cause de l’amour, Skander lui avait été incapable de défendre son amour le jour de la Purge, dans un sens il le respectait énormément pour cela. Bellamy enseignait la magie d’après ce qu’on lui avait dit, pour Skander cela prouvait qu’il avait encore « bon fond » mais il n’était pas encore certain de le désigner comme digne de confiance, peut-être avait-il reçu un lavage de cerveau pour rester à l’écart de tout depuis sa sortie.  Skander entra alors dans le bar, vêtu simplement, essayant de se fondre dans la masse moldue. Apercevant la tignasse rousse et discordante avec l’image de sa famille de Bellamy, Skander tira alors la chaise face à lui, s’y installant sans plus de manières. Il avait changé, beaucoup – tout comme lui d’ailleurs. « Evidemment que Skander Lupin n’est jamais à l’heure, j’aurais dû m’en douter. » Cette remarque fit sourire le phénix, c’était terriblement vrai. « Ne me dit pas que c’est pour tes enfants, j’aurais peine à croire que tu aie trouvé une femme avec qui fonder une famille. » Il avait trouvé une femme avec qui il avait voulu fonder une famille, mais elle n’était plus de ce monde, cette pensée brisa un peu ce qui restait de son cœur endolori sans pour autant se défaire de ce sourire de convenance. « Un café moldu, c’est plutôt intrigant. »  Il marquait un point.

Skander héla alors un des serveurs, commandant une bière avant de reporter son attention sur son ami,  « J’ai toujours été un homme intriguant aimant les intrigues Bellamy, je pensais que tu le savais. » Répondit-il d’un air amusé. Réparti à serpentard, Skander avait eu un penchant pour les intrigues durant toute sa scolarité à Poudlard, préférant prêcher le faux pour obtenir la vérité, mentir – c’était dans ses gênes. Et pourtant, avec ces « qualités » il se retrouvait à la tête de l’Ordre… comme quoi les temps ont bien changé, à temps désespéré, mesures désespérées.  « Ce n’est pas trouver une femme qui est un problème, c’est de la supporter. » Dit alors Skander en regardant cette vieille connaissance dont il avait – il devait l’avouer – presque oublié le visage, avec le temps, et l’alcool. Il était de notoriété publique de Skander était quelqu’un d’assez macho, pour ne pas dire misogyne ces derniers temps, l’alcool et la colère n’aidant pas toujours à maintenir ses idées et ses paroles claires. « Que Merlin me garde d’avoir une de ces repoussants créatures pleine de bave qui hurle. » Dit-il sur le ton de l’humour, il ne souhaitait pas être père parce qu’il savait qu’il en serait parfaitement incapable, qu’avoir un enfant serait infligé à ce dernier une immense peined’avoir un père qui ne serait pas à la hauteur. Jadis Skander avait eu un père indigne, et il ne voulait infliger cela à personne. « Je connais des enfants qui auraient besoin de cours de … magie. » Il prononça ce dernier mot à voix basse ne voulant pas attirer l’attention des autres moldus dans ce bar. « Juste des gamins, toi, tes cours et aucune question indiscrète. »


Then I’ll raise you like a phoenix

Strike a match and I’ll burn you to the ground  Put on your war paint Cross walks and crossed hearts and hope to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Bella , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/02/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 63 hiboux. J’incarne : Domhnall Gleeson , et l’avatar que je porte a été créé par : bazzart . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Circée Rackharrow et Meara Potter Je parle en : #ffcc33

Je suis âgé de : 29 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : en fuite, ex-taulard. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est très compliqué je dois l'admettre.

MessageSujet: Re: YOU CHOOSE THE WRONG SIDE, ME OLD FRIEND + LUPIN & MALFOY   Mar 5 Avr - 0:53



you chosse the wrong side, my old friend+ skander lupin & bellamy malfoy

C’était bien Skander Lupin qui était assis face à lui. L’homme avait bien changé, le jeune homme intrépide et prétentieux semblait avoir pris un bon coup de vieux, huit années de le nez et il trouvait encore le moyen d’être en retard. Certaines choses ne changeront jamais, et dans un sens c’était peut-être mieux ainsi.  Avant de parler à Bellamy, il prit le temps de commander une bière – comme si avoir quelque chose à boire était une chose importante avant de commencer quoi que ce soit. Bell était à des années lumières de se douter que son ancien ami avait une addiction maladive et maléfique à ces boissons alcoolisées. Lui c’était à peine s’il trempait les lèvres dedans, comme s’il craignait d’y devenir accro. Il avait toutes les raisons de tomber dans ce genre de dépendance, la dépression, la solitude, Azkaban, sa vie, l’absence de famille, la trahison et pourtant, il tenait bon.

« J’ai toujours été un homme intriguant aimant les intrigues Bellamy, je pensais que tu le savais. » C’était bien Skander, sarcastique et enjoué dans ses phrases. « Ce n’est pas trouver une femme qui est un problème, c’est de la supporter. » Le voilà qu’avec les années il avait gagné en machisme. Cette remarque sur le ton de l’humour ne put empêcher de faire rire de bon cœur Bellamy. Il ne riait pas souvent, et cela faisait longtemps qu’il n’avait pas ri aussi sincèrement. Il partageait son avis en un sens : les femmes étaient difficilement supportables parfois, celle qu’il avait aimé l’avait rejeté, comme une vieille merde, lui qui avait failli mourir pour elle, lui qui avait donné des années de sa vie à Azkaban pour elle.« Que Merlin me garde d’avoir une de ces repoussants créatures pleine de bave qui hurle. »  Bell ne méprisait pas les enfants, mais il ne tenait pas à en avoir, car il ne voulait pas voir naitre ces petits êtres dans un mariage sans amour. Il avait eu le cœur en miette, et semblait incapable d’aimer qui que ce soit de nouveau, anesthésié par la fourberie d’une femme qui avait préférer l’oublier plutôt que de l’attendre.

Tout ceci n’expliquait donc en rien sa présence en ces lieux. S’il n’avait pas d’enfant à qui donner des cours, à qui devait-il en donner ? Skander avait toujours été plutôt douée en sortilège, car il avait même été auror par le passé, d’ailleurs Bell ignorait s’il était encore auror, mais visiblement aucun changement n’avait eu lieu, il demeurait visiblement toujours en « bon état ». « Je connais des enfants qui auraient besoin de cours de … magie. »  Il fit bien de ne pas crier « magie » sur tous les toits, c’était plus prudent, il n’avait pas envie de croiser des moldus avec un regard suspicieux. Mais la requête de Skander semblait étrange, trop étrange pour être honnête. « Juste des gamins, toi, tes cours et aucune question indiscrète. » Aucune question ? Pourtant Bellamy en avait déjà des dizaines. Pourquoi Skander devait-il s’occuper de la scolarité de gamin qui n’était pas les siens ? Qui étaient ces gamins privés de scolarité à Poudlard ? Et pourquoi n’avait-il le droit de ne poser aucune question ? Tout ceci était bizarre, assez pour que Bellamy fronce les sourcils. Dans quoi son ami trempait-il ? Il n’était pas certain de vouloir le savoir.

Le sorcier attrapa alors son verre pour le porter à ses lèvres. Il n’avait ni soif, ni envie de boire c’était plus un moyen de meubler et de chercher ses mots. Ses orbites se posèrent alors sur Skander. Il avait des questions à lui poser mais il n’était pas sûr de vouloir en connaitre les réponses, se disant que son ami devait avoir une raison – que Bellamy savait ne pas être honorable ou digne de confiance – pour agir ainsi. Cela semblait être « interdit », et peut être même dangereux, car ce rendez-vous dans ce café moldu n’était pas un hasard non plus. « Je résume alors… Je dois donner des cours à des enfants que tu connais, sans savoir pourquoi, et je ne dois pas poser de question. » Répéta-il alors, un peu condescendant. « Je ne marche pas, Skander. » Dit-il alors, reposant son verre sur la table tandis que le serveur déposait celui de Skander face à lui, il le laissa alors partir avant de reprendre. « J’ai arrêté de trainer dans ces affaires, je suis surveillé perpétuellement par le ministère. » Il se mit alors à parler plus doucement, à voix basse pour que seul Skander entende au cas où des oreilles malveillantes traineraient dans le coin. « J’aimerais sincèrement pouvoir aider ces gosses, je suis sûr qu’il y a une bonne raison, mais si tu ne me dis pas ce qu’il en est, je ne peux pas t’aider. » Même s’il le lui disait, il ne pourrait moralement pas l’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1818 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 35 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: YOU CHOOSE THE WRONG SIDE, ME OLD FRIEND + LUPIN & MALFOY   Lun 9 Mai - 19:57

Un vieille ami, voici ce qu’était Bellamy à ses yeux. Ils s’étaient croisés plus jeune, avaient suivi des chemins bien différent. Skander se doutait que son passage à Azkaban avait dû le changer. Mais le jeune sorcier, intrépide, tête brûlé qui aurait fait n’importe quoi pour ses amis, ou pour les yeux de sa belle devait être encore ici, quelque part, et ça Skander le savait. C’était de ce type dont il avait besoin, c’était celui qui avait la rage de vaincre, celle de se battre. C’était ce type qu’il voulait, celui qui avait la foi de l’enseignement, et le sens de la justice. Il lui fallait le retrouver, l’Ordre avait besoin de lui, Skander avait besoin de retrouver cet ami. Mais il n’était pas certain de l’avoir présentement en face de lui. Il pouvait avoir à faire avec n’importe qui, un mangemort avait bien pu lui retourner la tête, tout comme sa famille.« Je résume alors… Je dois donner des cours à des enfants que tu connais, sans savoir pourquoi, et je ne dois pas poser de question. » Il avait tout compris. Il devait savoir s’il voulait en être avant de lui fournir d’autres informations. Il avait besoin de le savoir digne de confiance. En étudiant sa posture, son comportement. Il avait des doutes sur sa potentielle implication dans ce mouvement. Pourtant, un tas de jeune sorcier avait besoin de lui, il savait s’y prendre, c’était son job, la seule chose qu’il avait jamais voulu faire. « Je ne marche pas, Skander. »  Skander jeta alors un œil au serveur qui déposa alors sa bière, devant lui laissant un silence glaçant s’installer. Il s’en était douté, il n’avait plus grand-chose à avoir avec le Malfoy bien dans ses baskets qui refusait de suivre aveuglément les siens, et qui avait fait le choix de se battre pour ses idées. Il reprit alors, « J’ai arrêté de trainer dans ces affaires, je suis surveillé perpétuellement par le ministère. » Bientôt, le monde changerait. Skander le savait, et il fallait agir avant de se retrouver dans un feu croisé, et de devoir choisir sa place par défaut. Son ami reprit à voix basse, « J’aimerais sincèrement pouvoir aider ces gosses, je suis sûr qu’il y a une bonne raison, mais si tu ne me dis pas ce qu’il en est, je ne peux pas t’aider. » Des paroles, encore des paroles. Où était passé celui qui s’en fichait qui avait défié des raffleurs pour sa belle ?

Il semblait loin, très loin. Trop loin pour que les deux hommes puissent s’entendre à nouveau. Il espérait pour gagner sa confiance, regagner son estime. Il espérait pouvoir l’embaucher dans ses rangs. « Où est passé celui qui a défié l’autorité sans se soucier des conséquences de ses actes ? » Demanda-t-il, calmement. Puis délaissant sa bière il se pencha sur la table, parlant à voix basse pour que personne ne les entendent. « Ne veux-tu pas te battre pour tous ceux que nous avons perdu ? N’en as-tu pas marre de suivre aveuglément ce que l’on te dit de faire ? N’as-tu pas l’impression de faire les mauvais choix ? » Il marqua une pause. Skander avait fait les mauvais choix, il le savait mais ce n’était pas pour autant qu’il regrettait quoi que ce soit, non, au contraire, il espérait être capable d’apprendre de ses torts, même si les admettre lui faisait parfois mal. « Je ne peux pas te dire de quoi il en retourne, je voulais parler à l’homme qui s’est sacrifié pour ses idées, mais de toutes évidences, celui-ci n’est plus. » Sa voix était plus froide. Il avait perdu tant d’amis, physiquement, moralement parfois. Quinn était devenu un étranger, tout comme Cassia. Si maintenant Bellamy venait à le lâcher, il finirait par perdre foi en ces idées, ce en quoi il avait foi. Il le fixa, portant alors la bière à ses lèvres, comme si une gorgée pourrait faire passer l’amertume de cette rencontre. Puis, il finit sa bière, en plusieurs fois. Ajoutant tel un point final : « Si d’aventure tu recroise cet homme, fais-le moi savoir j’ai un travail pour lui. » Il se leva alors, sans un mot de plus. Et quitta le bar moldu, à la hâte, ne pouvant pas se permettre d’être aperçu ici, sans quoi des années de couvertures tomberaient en miettes. Il ne pouvait pas se le permettre, l’Ordre était tout ce qui lui restait.


Then I’ll raise you like a phoenix

Strike a match and I’ll burn you to the ground  Put on your war paint Cross walks and crossed hearts and hope to die.
Revenir en haut Aller en bas
 

YOU CHOOSE THE WRONG SIDE, ME OLD FRIEND + LUPIN & MALFOY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm on the wrong side of heaven and the righteous side of hell. + Teagan
» Where did i go wrong i lost a friend ("hot"ement drôle)
» Goodbye my old friend...
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» Hey my friend [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres moldus-