Partagez | 
 
-unhappy ending ❥ VEVIA-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


REBEL ❥ for your love.
avatar
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 400 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : luaneshë . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: unhappy ending ❥ VEVIA   Mar 9 Fév - 19:01


 
Fooling my selfish heart going through the motions
tumblr ~ travis.


Accepter l’inévitable, pleurer jusqu’à ce qu’aucune larme ne puisse rejoindre les autres. Agir comme une âme en peine, ne pas se rendre à la maison de jeux pour accomplir ton « travail » pour la Main Noire depuis trois jours. Vega aurait pu décider de couper totalement les ponts avec les Black en prétextant une incapacité, une maladie quelconque, comme elle avait fait pour aller habiter chez sa cousine. Elle savait aussi que son patron ne l’aurait jamais accepté, mais surtout qu’elle avait besoin de l’argent que ça lui procurait pour se garantir une sortie. Au départ, la sorcière souhaitait tout simplement avoir assez de gallions pour pouvoir s’enfuir à nouveau avec Avia. Mais depuis peu, son mari lui avait demandé de revenir à la maison et elle n’avait plus de raisons pour refuser. Lui partait pour son travail et la Greyback restait à effectuer les tâches qu’une femme était censée faire. Il ne passait pas une seconde où elle pensait à sa douce Avia, pas un seul instant où elle s’ennuyait d’elle. Si elle agissait si, c’était parce qu’elle commençait à accepter en quelque sorte qu’elles ne pourraient pas être ensemble. Elle avait appris de bouches abjectes à la maison de Jeux qu’on allait la fiancé à Alastar Rackharrow.

Son cœur qui chavire.

On lui privait une fois de plus de se rapprocher de son bonheur. Alastar était un Mangemort avec qui elle avait fait quelques missions dans son ‘’ancienne vie’’, il était quelqu’un de bien. Mais Vega espérait peut-être encore un peu qu’elles puissent être ensemble. Peut-être pourraient-elles se voir en secret? Déchirée, l’imaginer avec Alastar lui donnait des envies de meurtre. Avia lui avait déjà parlé de lui par le passé, après tout, ils étaient des amis d’enfance. Il était Mangemort, pas elle. Ça pouvait être très dangereux. Cette fin de soirée s’annonçait comme les précédentes, avant qu’elle ne se décide enfin à sortir de chez elle. Bien entendu, le seul endroit où elle voulait se trouver en cet instant précis était chez Avia. Vêtue d’un chemisier blanc d’une transparence notoire, elle n’avait pas donné un grand effort à avoir l’air présentable. En réalité, elle savait que ça ne servait à rien. Avia était l’une des seules personnes sur cette terre qui l’avait vu sous toutes ses coutures et qui l’aimait malgré tout.

Cela faisait des semaines qu’elles ne s’étaient pas vues. Vega savait qu’elle ne pourrait pas vivre plus longtemps sans la voir, donc elle transplana devant la porte de la sorcière aux cheveux de feu. Son souffle était irrégulier, elle songea une fois de plus qu’elles ne pourraient pas avoir leur fin heureuse comme elles l’auraient toujours souhaité. Elle aurait bien pleuré à nouveau si elle en était encore capable, pour l’heure, elle se contenta de toquer à la porte en attendant patiemment. Lorsque Avia ouvrit la porte, Vega lui offrit un sourire désolé, avant d’entrer sans attendre dans son appartement et fermer la porte derrière elle. Leur secret était toujours important après tout. Puis, elle se rapprocha d’Avia pour la prendre dans ses bras, elle plongea sa tête dans son coup pour pouvoir sentir son odeur qui lui manquait tant. C’était un doux bonjour, mais pourquoi est-ce que ça avait l’air d’un Adieu? « Tu m’as manqué… » Lâche-t-elle, comme incapable de mettre fin à leur étreinte.


 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Gallifreys aka Lexxie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 659 hiboux. J’incarne : Holland - la rouquine - Roden , et l’avatar que je porte a été créé par : un créateur de bazzart, merci . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Astra Black, Gideon Peverell, Skander Lupin. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 27 années brisée , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : prisonnière des mangemorts, ils tentent de m'exploiter pour mon don. Quand comprendront-ils enfin que je ne contrôle rien, qu'ils m'achèvent je n'en peux plus. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est plutôt complexe, je suis complètement perdue.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: unhappy ending ❥ VEVIA   Sam 13 Fév - 20:04


Elle détestait le mois de février, parce qu’il était froid, sombre, glacial, enneigé et parce que c’était doublement funeste pour la jeune femme. Depuis des mois, son père lui demandait de laisser son emploi au ministère et de venir travailler au sein d’Ellerby & Spudmore, lui assurant qu’elle pouvait commencer à prendre les rênes de la société désormais, qu’elle avait suffisamment mûrit pour y parvenir. Mais si chaque mois il avait insisté, il l’avait laissé seule en février, sachant qu’elle période elle traversait. Il y avait des années de cela, février avait été merveilleux, elle se souvenait de ce premier février quand on avait déposé au creux de ces bras cette petite fille dont quelques cheveux roux étaient déjà présent sur son crâne de nouveau-né. Elle était belle, sereine et malgré le père qu’elle avait, Avia s’était juré de ne jamais la laissé tomber, de ne jamais l’abandonner. Pourtant, à peine avait-elle commencé à dire « maman » que la vie récupérerait ce qu’elle lui avait donné un certain dix février. Ce mois rappelait à Avia combien la vie était dure, violente. Elle regrettait la Purge, Vega, mais il n’y avait jamais rien qu’elle ne regrettait plus que sa fille, que son bébé.  Ceux qui la connaissaient savaient pourquoi Avia était éteinte durant ce mois, elle vivait au jour le jour. Bien sûr, la vie continuait et son père lui avait parlé qu’un jour viendrait où elle devrait se remarier. L’annonce de fiançailles avec Alastar lui étaient arrivé aux oreilles, deux veufs sang purs – ils étaient tout indiqué l’un à l’autre. Ce n’était pas évident pour elle – mais au moins, il n’aurait rien à voir avec le monstre qu’elle avait épousé la première fois, rien à voir, du moins elle espérait.

A peine l’avait-elle retrouvé que tout se remettait à devenir compliqué dans sa vie. Elle se serait souvenu d’elle une année plus tôt, elle aurait libre et encore vulnérable aux yeux de son père qui ne l’avait pas encore fiancé. Une année plus tôt, et leur histoire aurait réellement eu une chance.  Elle ne l’avait pas vu depuis quelques semaines déjà, prétendant avoir du travail par-dessus la tête, et des obligations, mais elle avait en réalité juste envie d’être seule. Il n’y avait pas de photo chez elle, sauf une qui trônait sur la table basse du salon depuis presque trois semaines maintenant. Sa fille dans ses bras, elle tout sourire, heureuse. Une époque révolue qui lui manquait terriblement. Elle adorait entendre son rire, même ses pleurs elle aurait aimé les entendre à nouveau. Songeuse, un verre de vin à la main, elle restait muette et seule, quand soudain on frappa à sa porte.  Délaissant son verre qu’elle laissa sur la table basse, se levant mettant le petit châle en laine blanche sur ses épaules dénudées. La jeune femme portait un débardeur noir près du corps, et d’une jupe de la même couleur, elle se dirigea alors vers la porte, gardant sa baguette à portée de main, au cas où.  Quand elle vit qu’il s’agissait de Vega, elle laissa un sourire se dessiner sur ses lèvres, la laissant entrer, et referma la porte derrière elle.

Une fois la porte close, toujours désireuses de préserver les apparences, Vega se jeta dans les bras de la rousse. Vega avait un mari, et Avia serait un jour comme elle – leur relation interdite se devait de rester secrète. L’étreinte était douce, et fougueuse à la fois. Si l’instant d’avant Avia aurait été prête à noyé ses angoisses et des rêves brisés dans l’alcool, elle ne rêvait que de les noyés dans ses yeux et ses bras. « Tu m’as manqué… » Dit-elle alors, encore blottie dans ses bras. Pour rien au monde Avia avait envie que cela ne cesse – même si c’était voué à l’échec. Elle avait été ce qui lui avait manqué toutes ces années. « Je sais. » répondit-elle alors avec malice. Elle le savait, comme Vega devait savoir que c’était réciproque, elle savait aussi qu’Avia n’était pas de celle qui étalait ce qu’elle ressentait. Il fallait sans cesse aller chercher ce qu’elle ressentait. Elle se décolla alors doucement de la jeune femme, et pencha sa tête vers la sienne pour venir capturer ses lèvres dans un baiser doux et tendre. Elle aurait voulu ne jamais rompre ce baiser, cette étreinte, mais un jour, tout ceci devrait prendre fin. Rompant alors le baiser, elle regarda celle qui était face à elle. « Je suis désolée, j’avais… de choses à faire. » dit-elle comme pour se justifier de ne pas avoir tenté de la voir. Ces choses avaient été de se refermer sur elle même, de pleurer, de ne jamais relevé la tête, mais ça Vega n’avait pas besoin de le savoir, Avia n’avait pas envie de partager son chagrin, c’était son fardeau, sa faute.


"I take everything I am feeling, everything that matters to me… I push all of it into my fist, and I fight for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


REBEL ❥ for your love.
avatar
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 400 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : luaneshë . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: unhappy ending ❥ VEVIA   Mar 22 Mar - 18:04


 
Fooling my selfish heart going through the motions
tumblr ~ travis.


Elles devraient décider de ce qu’elles feraient. Vega voulait savoir si un avenir était possible avec sa douce. Elle était mariée, ce qui signifiait qu’elle ne pouvait pas lâcher ses obligations aussi facilement. Son père ne le lui laisserait jamais faire et en réalité, elle ne souhaitait pas faire de mal à Emrys. Vega avait vieilli et même si son amour pour Avia ne s’était pas tarit, elle avait énormément de responsabilités sur le dos. Elle était prête à faire des changements, prête à plein de choses pour elle et c’était pour cette raison qu’elle était venue la voir. La sorcière ne souhaitait plus être sous l’emprise cruelle de son père et de la Main Noire, mais comment pouvait-elle s’en sortir réellement? Elle était partagée, elle espérait qu’elle aurait les réponses qu’elle souhaitait ce soir. Une longue conversation était due et d’une certaine manière, elle savait que ça ne finirait sans doute pas très bien. Pleins de choses s’étaient passéent depuis la dernière fois qu’elle n’avait pas vu sa Douce. L’attaque des Mangemorts contre l’Ordre du Pheonix alors qu’ils étaient réfugiés dans un village Moldu. C’était cette peur infâme de pouvoir toucher Avia qui l’avait fait changer d’avis. On l’avait obligé à revêtir la marque des ténèbres dans ses années de lavage de cerveau. Désormais, elle ne voulait plus tuer des innocents. Le sang n’avait plus la même importance pour elle qu’auparavant. Tous ces gens ne méritaient pas la mort, cette guerre ne servait à rien.

Son corps contre le sien, c’était un endroit de choix et Vega profita du moment pour humer l’odeur d’Avia qui l’avait tant manqué. « Je sais. » Qu’elle répondit, comme une évidence. Elle savoura ses lèvres qui vinrent se poser doucement sur les siennes. Par Merlin qu’elle lui manquait. Tout chez elle la rendait folle, cela n’avait rien à voir à ce qu’elle ressentait pour son mari. Ça ne le sera jamais. « Je suis désolée, j’avais… de choses à faire. » Vega acquiesce, mais son sourire est forcé. Elle avait vu Alastar Rachharrow lors de cette fameuse attaque. Des pensées des rumeurs qu’on disait à son nom, des dires qui signifiaient une union possible entre lui et Avia… Elle se mord la lèvre inférieure, son regard déviant vers son bras. Désormais, elle ne retenait plus aucune trace des blessures qu’elle avait subie lors de l’attaque. Elle avait passé quelques heures à Ste-Mangouste puisque son bras avait était brisé lors de la bataille. Elle avait fait passé certains des autres mangemorts avant elle puisque son cas n’était pas grave et on l’avait guéri assez rapidement. Alastar l’avait sauvé d’une erreur momentanée, de l’envie de tout laisser tomber. Elle lui était reconnaissante, mais cela ne voulait pas dire qu’elle souhaitait perdre son avenir avec Avia pour autant. « Je comprends que tu sois occupée… J’aussi malheureusement avec cette maudite attaque dans ce village moldu. » Elle laise échapper un long soupire, ses deux mains se positionnant sur chacune de ses joues. « J’ai eu tellement peur que tu sois au mauvais endroit. Je n’ai jeté aucun sort mortel… En fait, c’est plutôt le contraire… » Elle fronce les sourcils, laissant tranquille son joli petit visage en croisant ses bras contre sa poitrine. « Alastar Racharrow m’a sauvé. » Elle finit par lâcher ses paroles, comme si elle insinue tout ce qui en suit. Elle se dirige vers le canapé et s’y assoit, prête à continuer la conversation jusqu’à ce qu’elle ait fourni tous les mots qu’elle souhaite. Elles ont besoin de s’ouvrir une fois pour toutes, pour savoir où elles s’en vont.

Spoiler:
 


 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©endlesslove.




Dernière édition par Vega Greyback le Sam 2 Avr - 3:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Gallifreys aka Lexxie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 659 hiboux. J’incarne : Holland - la rouquine - Roden , et l’avatar que je porte a été créé par : un créateur de bazzart, merci . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Astra Black, Gideon Peverell, Skander Lupin. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 27 années brisée , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : prisonnière des mangemorts, ils tentent de m'exploiter pour mon don. Quand comprendront-ils enfin que je ne contrôle rien, qu'ils m'achèvent je n'en peux plus. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est plutôt complexe, je suis complètement perdue.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: unhappy ending ❥ VEVIA   Dim 27 Mar - 22:26


Elle l’avait enlacé et l’avait embrassée. Tout lui revenait en mémoire depuis quelques temps déjà, ses souvenirs effacés, elle, la Purge, tout. Pendant des années elle s’était sentie « soulagée » de ne pas se souvenir de la Purge, ayant soit disant été « attaquée » par des membres de l’Ordre du Phénix, elle avait toujours trouvé cela étrange, maintenant elle savait que c’était faut, totalement faux. Elle était avec elle, le pêcher, l’interdit, le non conventionnel, à l’époque ça lui était totalement égale, aujourd’hui, tout était différent. Elle ressentait ce besoin d’être avec elle, comme pour ressentir l’écho d’un monde aujourd’hui disparu, pour ressentir une époque lointaine désormais révolue. Tout était plus compliquée désormais, elle était veuve en passe d’être à nouveau fiancé, car si rien n’était officiel, tout était déjà planifiée, et elle ne savait pas comment se défaire de tout cela. Du moins, en avait-elle réellement envie ? N’est-il pas plus simple de laisser aux autres le soin de planifier votre vie plutôt que de prendre des risques ?

Avia avait eu à faire, beaucoup à penser, des années après la mort de sa fille, le deuil n’était pas fait, et il le serait sans doute jamais. Elle n’en avait jamais parlé à Vega, préférant laisser sa fille dans ses souvenirs, en parler lui faisait mal. Pourtant, Vega devait avoir eu vent de cette tragique histoire, et avait dû remarquer les photos de la petite rousse et d’Avia un peu partout dans l’appartement. Par pudeur, elle avait dû se taire, et c’était mieux ainsi. « Je comprends que tu sois occupée… J’aussi malheureusement avec cette maudite attaque dans ce village moldu. »  Dit-elle alors. Avia écarquilla alors les yeux. Non, elle ne pouvait pas avoir été enrôlé dans tout ça, pas à cet endroit. Bien sûr qu’Avia y était, cachée, et masquée – elle avait été affectée à l’évacuation des moldus sur place, loin des combats. Son amante posa alors les mains sur ses joues, ses paumes étaient brulantes, réchauffant les joues souvent froide de la sorcière. « J’ai eu tellement peur que tu sois au mauvais endroit. Je n’ai jeté aucun sort mortel… En fait, c’est plutôt le contraire… » Heureusement qu’elle ne l’avait pas su sur le terrain, elle aurait sans doute commis une grave erreur en allant à sa rencontre pour la sortir de là, elle aurait pris le risque d’être découverte. Elle semblait saine et sauve,  « Alastar Racharrow m’a sauvé. » Ajouta-t-elle alors sonnant à la fois comme un reproche et une affirmation plutôt grave. Alastar était un type bien – Avia le savait, lui avait l’avait sauvé une fois quand elle était enfant, elle lui en serait reconnaissante toute sa vie, même si aujourd’hui elle ne comprenait pas son besoin et son choix d’être mangemort. Mais malgré tout, elle l’estimait, et l’appréciait.

Elle la regarda alors la laisser en plan, préférant aller s’installer sur le canapé, comme si elle estimait avoir besoin d’une conversation. Savait-elle pour Alastar, car rien de tout ceci n’était encore officiel, Avia avait peine à concevoir de devenir sa femme, car elle le considérait comme quelqu’un de sa famille – elle le connaissait depuis toujours. L’idée qu’elle puisse devenir une Rackharrow n’avait rien d’effrayant, au contraire, elle avait la curieuse impression d’avoir toujours fait partie de ce clan, d’une certaine manière. « Tu y étais ! » laissait-elle échapper, allant alors s’installer à côté d’elle, attrapant ses mains, « Tu n’as pas été blessée au moins ? » Elle la bombardait de question, « Oh bon sang, il aurait pu t’arriver quelque chose, nous avions l’ordre de ne laisser personne s’en sortir vivant, tu aurais pu mourir ! » L’ordre était plus radical que jadis, employant les mêmes armes que leur ennemi, user d’un sort impardonnable ne leur faisait désormais plus peur, Avia la première. Elle était déterminée à faire triompher ses idées. « Il t’a aidé ? » Demanda-t-elle, découvrant que derrière le mangemort qu’il était-il restait une part d’humanité, que le garçon qu’elle connaissait depuis toujours n’avait pas disparu.  « Il a fait de mauvais choix dans sa vie, mais il n’a pas mauvais fond malgré la marque qu’il porte. » dit-elle alors comme pour se rassurer elle-même avant tout. Elle n’avait pas lâché la main de la sorcière, pas tant qu’elle ne se serait pas assuré qu’elle n’avait pas été blessée.


"I take everything I am feeling, everything that matters to me… I push all of it into my fist, and I fight for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


REBEL ❥ for your love.
avatar
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 400 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : luaneshë . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: unhappy ending ❥ VEVIA   Sam 2 Avr - 4:11


Fooling my selfish heart going through the motions
tumblr ~ travis.


Elle devait oisir son camp. Choisir si elle décidait de rester avec Avia, peu important ce qui leur arriverait par la suite, ou de la quitter. C’était un choix cornélien et elle avait décidé d’arrêter sa décision ce soir, coute que coute. Elles devaient parler de leur avenir, Vega voudrait pouvoir passer le reste de ses jours avec Avia si elle le pouvait. Elle se cacherait des Greyback, de ceux qu’elle aimerait, de la Main Noire, des autres mangemorts. Elle rejoindrait l’Ordre sans hésiter si ça lui permettait de rester près de la rouquine. Désormais qu’elle avait retrouvé la mémoire elle ne se sentait bien que près d’elle et elle devait s’avouer que la perdre serait une douleur définitive. C’était tout ou rien. Lorsque la sorcière lui dévoila avoir été présente lors de l’attaque du village Moldu, elle pouvait sentir quelque chose en elle se briser. « Tu y étais ! Tu n’as pas été blessée au moins ? » Ses mains se joignirent aux siennes, elle fit non de la tête. Si seulement ce n’était que ça. Elle n’avait aucune blessure qui n’avait pas été guérie à Ste-Mangouste, mais il lui restait tout de même des maux psychologiques. Trop, même. « Oh bon sang, il aurait pu t’arriver quelque chose, nous avions l’ordre de ne laisser personne s’en sortir vivant, tu aurais pu mourir ! » Elle serre sa mâchoire, il en était effectivement fn du temps ou l’Ordre prenait la vie des autres au sérieux. Maintenant, ils attaquaient comme le faisaient les Mangemorts. Tuer pour leurs idéaux. C’était à se demander ce qui les différait à présent. Peut-être que la seule solution était de s’évader, de ne choisir aucun camp et comme elles avaient voulu le faire plus de huit ans plus tôt.

« Je m’en suis sortie avec un bras cassé. J’ai passé quelques heures à Ste-Mangouste sans plus, je voulais qu’ils soignent les autres d’abord. J’avais l’impression qu’ils précipitaient les choses, comme s’ils souhaitaient me voir retourner travailler pour Black au plus vite. » Vega finit par lâcher ses paroles comme une évidence. Elle venait tout juste d’y penser, de la manière dont les médicomages s’étaient attelés autour d’elle alors que d’autres Mangemorts étaient plus mal en point qu’elle. D’avoir un statut privilégier, celui de pouvoir faire du mal au plus de gens possible avec la Poudre d’Escampette… Ça lui donnait la nausée. Quand elle repensa à son éclair de folie, au fait qu’elle ne puisse plus vivre une seconde de plus sans Avia à ses côtés… Et Rackharrow qui l’avait sauvé. Des rumeurs, elle en avait entendu des tonnes à la maison de jeux, c’était le job des sorciers les plus malfamés. « Il t’a aidé ? Il a fait de mauvais choix dans sa vie, mais il n’a pas mauvais fond malgré la marque qu’il porte. » Vega serra les mains de son amie encore un peu plus fort et cette fois, elle évita son regard. « La vérité c’est que j’ai mis ma vie en danger, Avia. Je n’en peux plus, de me cacher, de travailler pour la Main Noire… De devoir prétendre suivre les ordres de Voldemort… On m’a forcé à être quelqu’un que je n’étais pas pendant les huit dernières années. J’ai cru que je ne pourrais jamais avoir mon bonheur. » Elle avale avec difficulté. « Rackharrow a un bon fond, je l’ai vu. Il… Il ferait un bon mari. » Sa voix se brise, elle ne peut la retenir davantage. Des larmes pointent au coin de ses paupières. N’y tenant plus, elle quitte les côtés d’Avia et passe avec désespoir sa main dans ses cheveux. « Je… Avia, je dois savoir. Nous devons prendre une décision. Si tu m’aimes toujours, si je compte encore à tes yeux…. Demandes-moi de rester près de toi. Je te choisirai toujours avant tout, tu le sais… » Désormais, c’était la rouquine qui avait la décision à prendre.


 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Gallifreys aka Lexxie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 659 hiboux. J’incarne : Holland - la rouquine - Roden , et l’avatar que je porte a été créé par : un créateur de bazzart, merci . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Astra Black, Gideon Peverell, Skander Lupin. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 27 années brisée , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : prisonnière des mangemorts, ils tentent de m'exploiter pour mon don. Quand comprendront-ils enfin que je ne contrôle rien, qu'ils m'achèvent je n'en peux plus. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est plutôt complexe, je suis complètement perdue.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: unhappy ending ❥ VEVIA   Mar 19 Avr - 23:32


Avia se battrait jusqu’au bout pour l’Ordre du Phénix, pour voir périr ces raclures qui se disaient supérieur à d’autre au nom d’un sang qu’Avia ne comprenait pas. Elle était sang pur, mais pour elle, ça n’avait jamais fait de différence : jamais. Elle était persuadé que chaque sorcier naissait avec le même potentiel de magie, et qu’il était à lui de décider du temps qui lui était impartie pour choisir quoi faire de sa vie, et de sa magie. Avia avait mis du temps à comprendre que la magie n’étai pas un don acquis, mais un don qui se travaillait.  Elle savait que chaque cadeau de la vie suivait le même principe, il fallait le chérir, s’en occuper, parfois même tout sacrifier pour le garder. La vie était parfois cruelle, reprenant ce qu’elle avait donné en un éclair. Elle l’avait vu avec sa fille, c’était à cause de son ex & défunt époux qu’elle s’était enrôlé dans l’Ordre, car mangemort fanatique, il avait tué leur fille sur un coup de tête, ivre, et sans doute drogué. Jamais plus elle ne voudrait que quelqu’un meurt de leur main, pourtant … chaque jour, les mangemorts continuaient leur œuvre néfaste et diabolique. « Je m’en suis sortie avec un bras cassé. J’ai passé quelques heures à Ste-Mangouste sans plus, je voulais qu’ils soignent les autres d’abord. J’avais l’impression qu’ils précipitaient les choses, comme s’ils souhaitaient me voir retourner travailler pour Black au plus vite. »  Les Black avaient la main mise sur tout. Elle le savait, et Vega faisait partie de leur « faiseur de miracle », en créant des drogues, en la produisant. Grâce à elle, ils s’en mettaient plein les poches, à cause d’elle, des centaines de sorciers étaient dépendant. Mais Avia ne remettait en cause aucun de ses choix, les choses que l’on fait pour survivre ne nous définisse pas.  « Tu aurais pu être tuée. » Dit alors Avia à voix basse, comme pour elle-même.

Les mains de Vega pressèrent alors un peu plus les siennes. Ce contact physique était grisant, nécessaire, agréable, et douloureux à la fois. Elle avait besoin d’elle, mais l’avoir près d’elle était douloureux car elle ne savait pas comment réagir, comment agir, elle ne savait rien. C'est alors que Vega se mit à fuir son regard. « La vérité c’est que j’ai mis ma vie en danger, Avia. Je n’en peux plus, de me cacher, de travailler pour la Main Noire… De devoir prétendre suivre les ordres de Voldemort… On m’a forcé à être quelqu’un que je n’étais pas pendant les huit dernières années. J’ai cru que je ne pourrais jamais avoir mon bonheur. » Elle ne pensait pas comme elle. Elle l’avait eu son bonheur, haute comme trois pommes, un sourire rieur, une chevelure rousse à ne plus savoir qu’en faire. Elle l’avait eu son bonheur, son petit bout de bonheur à elle. Avia n’espérait désormais plus grand-chose de la vie, ce qu’elle avait vécu l’avait brisée. « Rackharrow a un bon fond, je l’ai vu. Il… Il ferait un bon mari. »  Avia la fixa alors, comment pouvait-elle savoir ? Avia n’en avait parlé à personne. Personne. Etait-ce les Rackharrow ? Elle ne pouvait pas croire qu’Alastar aurait pu se vanter de cela. Elle vit alors des larmes poindre chez Vega, faisant naitre une boule au fond de sa gorge. « Je… Avia, je dois savoir. Nous devons prendre une décision. Si tu m’aimes toujours, si je compte encore à tes yeux…. Demandes-moi de rester près de toi. Je te choisirai toujours avant tout, tu le sais… » Choisir. Elle devait choisir.

L’idée de se marier de nouveau était effrayante. Terriblement effrayante, mais d’un côté épouser un mangemort était l’occasion rêver de s’infiltrer un peu plus loin pour le compte de l’Ordre du Phénix, cette cause qui lui tenait tant à cœur. Elle savait qu’il y avait du bon en Alastar, il y en avait toujours eu, depuis qu’il l’avait sauvé quand elle était douze ans à Pré Au Lard, jamais elle ne l’oublierait. Jamais. Mais elle aimait Vega, elle était certaine que ce nœud dans son estomac, cette boule dans sa gorge quand elle la voyait, c’était de l’amour qu’elle refoulait. « Je… Je… je tiens tellement à toi. » Dit-elle doucement. « Je t’ai retrouvée, je n’ai pas envie de te perdre encore une fois. » Elle esquissa un sourire doux, sincère, honnête. Elle avait eu cette vision de Vega blessé, c’était sans doute lors de cette attaque. Il fallait que cela soit cette attaque-là, et pas une autre. « Mais c’est compliqué, Al’ il… on est fiancé. Nos pères ont décidé de nous… » Elle marqua une pause, s’approchant alors un peu plus d’elle. De sa main libre, elle attrapa le menton de Vega pour la forcer à la regarder, en douceur. « Mais ça ne change rien à ce que je ressens, à nous. » Ca changeait bien des choses, mais Vega était mariée. Avia aurait aimé fuir avec elle le jour de la Purge. Désormais elles seraient loin d’ici, sans doute heureuses, peut-être ne seraient-elles plus ensemble ? Il était impossible de dire ce qui se serait passé. Mais Avia se serait battues pour elle. Elle était prête à se battre pour elle. « Je veux être avec toi, mais… c’est compliqué pour l’instant, je dois… je dois l’épouser. Je … Je dois le faire, pour mon père, il a besoin d’être fier de moi une dernière fois. Et Les choses vont changer et … et un jour il pourra y avoir un nous. Je l’espère. » Le changement s’annonçait, avec L’Ordre les choses allaient bouger, Avia le savait, elle faisait suffisamment confiance à son leader pour savoir qu’il avait envie de provoquer le changement quel qu’en soit le prix.


"I take everything I am feeling, everything that matters to me… I push all of it into my fist, and I fight for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


REBEL ❥ for your love.
avatar
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 400 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : luaneshë . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: unhappy ending ❥ VEVIA   Mer 4 Mai - 1:58


 
Fooling my selfish heart going through the motions
tumblr ~ travis.


C’était qu’elle ne voyait plus comment survivre, sans la présence d’Avia à ses côtés Ce n’était pas seulement ça. Elle aurait pu accepter bien des choses, mais elle n’en pouvait plus des mensonges de ses frères et de son père. La présence de son mari lui donnait l’impression d’être enfermée contre son gré. Cette pensée lui rappela que la rouquine avait déjà été mariée. Ce moment de sa vie était assez flou, puisqu’elle avait plutôt l’impression de n’être qu’un fantôme relégué en arrière-plan. Elle arrivait tout de même à se souvenir qu’elle avait eu un mari et même une petite fille, mais elles n’en avaient jamais parlé. À vrai dire Vega ne voulait pas lui rappeler la douleur qu’elle avait pu ressentir après la perte de son enfant. Elle respectait son passé, ce qu’elle avait fait alors qu’on l’avait marié à un autre. Elles ne se remémoraient pas tous leurs sentiments l’une pour l’autre, qu’auraient-elles pu faire autrement? Vega ne lui tiendrait jamais rigueur des choses qui s’étaient produites durant ce temps-là et elle savait qu’Avia en ferait de même. La sorcière était déjà mariée, ne pouvant plus revenir en arrière. Elle était avec un autre homme, même si son cœur tout entier lui appartenait. C’était pour cette raison qu’elle se retrouvait près d’elle ce soir encore, car elle ne se voyait pas ailleurs. « Tu aurais pu être tuée. » La peur d’Avia pouvait se lire dans sa voix et cela rassura la brunette qui se dit qu’elle avait bien fait de se battre. Elle n’avait aucune idée des pensées qui avaient traversé son esprit dans cette maison, lors de l’attaque contre l’Ordre du Phoenix. Si Alastar n’avait pas été présent, elle aurait été tuée, assurément. Elle finit par lui expliquer son histoire, puisque Vega ne voulait plus jamais lui mentir. À partir du moment où la mémoire lui était revenue, elle s’était jurée que chaque parole qui sortirait de sa bouche en présence de son aimée serait la vérité.

« Je… Je… je tiens tellement à toi. Je t’ai retrouvée, je n’ai pas envie de te perdre encore une fois. » Vega lui sourit, encore et toujours, pendue à ses lèvres. « Mais c’est compliqué, Al’ il… on est fiancé. Nos pères ont décidé de nous…» Son sourire s’effaça aussitôt, même si elle savait que les rumeurs qu’elle avait entendues pouvaient être vraies, rien ne changeait au fait que ça lui brisait le cœur de l’entendre le dire. Elle tente de mettre de l’ordre dans ses mots, pour savoir qu’est-ce qu’elle lui dira. Avia lui attrape le menton et aussitôt, toutes ses inquiétudes se dissipent. «  Mais ça ne change rien à ce que je ressens, à nous. » Vega acquiesce, jamais elle aurait pu trouver de meilleurs mots pour cette simple affirmation. « Tout comme mon mariage ne m’empêchera jamais de te voir. » Rien ne pourra plus les séparer, elles en étaient bien conscientes et sincèrement, c’était tout ce qui comptait. « Je veux être avec toi, mais… c’est compliqué pour l’instant, je dois… je dois l’épouser. Je … Je dois le faire, pour mon père, il a besoin d’être fier de moi une dernière fois. Et Les choses vont changer et … et un jour il pourra y avoir un nous. Je l’espère. » Un triste sourire, elles ne cessent de s’en lancer depuis qu’elle a mis les pieds dans son appartement. Tant que leurs vies ne seront pas plus stables, il sera difficile de créer une relation l’une avec l’autre. « Je comprends Avia, nous avons attendu huit ans pour ce moment et je serai patiente puisque je sais que l’on surpassera tout ça. » Des plans se mettaient en place dans sa tête, des idées qui fusaient sans qu’elle ne puisse décider ce qui était le meilleur. Elle devait en faire part à Avia pour avoir son avis, de toute façon. « Je ne sais pas si je pourrai me défaire de l’emprise des Black… De celle de ma famille. Tout ce que je sais, c’est que je ne veux plus tuer quiconque. Un mangemort, un partisan de l’Ordre… Je veux simplement vivre, attendre que nous nous retrouvions. » L’une de ses mains se perd dans la chevelure de la rouquine, pour entortiller l’une de ses mèches sur son doigt. « Je pourrais peut-être vous donner les informations qu’il faut pour sauver les vôtres… » Elle pourrait leur donner tous les secrets qu’elle entendrait chez les Black, parmi les mangemorts. Tout qui puisse arrêter cette foutue guerre au plus vite. Elle pouvait devenir espionne, tant et aussi longtemps qu’elle verrait Avia.


 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Gallifreys aka Lexxie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 659 hiboux. J’incarne : Holland - la rouquine - Roden , et l’avatar que je porte a été créé par : un créateur de bazzart, merci . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Astra Black, Gideon Peverell, Skander Lupin. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 27 années brisée , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : prisonnière des mangemorts, ils tentent de m'exploiter pour mon don. Quand comprendront-ils enfin que je ne contrôle rien, qu'ils m'achèvent je n'en peux plus. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est plutôt complexe, je suis complètement perdue.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: unhappy ending ❥ VEVIA   Jeu 5 Mai - 23:08


Tout s’arrangerait. Avia en avait la conviction. Elle le savait, comme si c’était un rêve. Elle avait vu cet avenir, elle en était certaine. Elle l’aimait, c’était une constante irrémédiable depuis trop d’années pour qu’un mariage arrangé vienne faire voler tout ceci en éclat. Mais dans le monde actuel, resté auprès d’un mari ou d’un fiancé restait la solution la plus sensée. Désormais liée à l’Ordre Avia ne pourrait plus fuir comme l’enfant qu’elle avait été le jour de la Purge celle qui avait voulu fuir main dans la main avec l’amour de sa vie, enivrée par les effluves de la passion, du désir et de la tendresse. Vega avait été la première personne qu’elle avait jamais aimée. La seule personne pour qui elle ressentait à la fois de l’affection, du désir, ce besoin de l’avoir près d’elle, ce besoin viscéral de la savoir en sécurité. Privé de ses souvenirs trop longtemps, elle se remémorait maintenant chacun de ces moments avec tendresse, et plaisir. Nostalgique de leur innocence, de leurs rêves et de cette fuite avortée. Maintenant présente dans ses pensées, elle avait besoin de l’avoir à ses côtés. Elle en avait besoin. Mais elles avaient besoin de la protection de leur mariage. Deux femmes à cette époque faisaient scandale dans une société moldue, alors dans leur monde, c’était purement et simplement contre nature, anormale, et puni par leurs pères. Elles avaient besoin de cette sécurité, jusqu’à ce que le monde soit prêt, et change. Et il était dans l’air du temps, Avia le savait. Le Phénix préparait une opération d’envergure, une opération coup de poing. Et elle s’assurerait que Vega ne puisse pas se trouver parmi les dommages collatéraux, avant tout, avant de s’assurer de la sécurité des autres personnes. Elle comptait, elle l’avait oublié huit ans, et ne voulait plus jamais la voir hors de sa vie. Plus jamais.

« Tout comme mon mariage ne m’empêchera jamais de te voir. » Dit-elle alors. Oh que non, plus on lui interdirait moralement de la voir, plus Avia aurait envie de la voir. Elle avait passé huit années à être dépourvue de ses souvenirs. Dépourvue de leur histoire, comme dénudée devant ses émotions. C’était avec Vega qu’elle avait découvert des sensations, des émotions et des plaisirs nouveaux. Rien plus jamais ne l’empêcherait de la voir. Sa raison lui disait que tout ceci était de l’hérésie, mais… elle s’en fichait. Cette fois ci, elle préférerait mourir plutôt que de l’oublier et de vivre à nouveau sans elle. « Je comprends Avia, nous avons attendu huit ans pour ce moment et je serai patiente puisque je sais que l’on surpassera tout ça. »Ce jour viendrait. Elle en avait l’intime conviction. Elle  sera alors un peu plus fort sa main. Sa main libre restait ballante le long de son corps. Elle n’avait pas l’intention de la laisser de sitôt, si elle avait réussi à cacher l’Ordre du Phénix à ses proches, Vega et elle pourraient vivre leur amour dans le secret, elle le savait. Il le fallait. « Je ne sais pas si je pourrai me défaire de l’emprise des Black… De celle de ma famille. Tout ce que je sais, c’est que je ne veux plus tuer quiconque. Un mangemort, un partisan de l’Ordre… Je veux simplement vivre, attendre que nous nous retrouvions. »  Les Black, les mangemorts. Ils avaient défiguré le monde magique, pourri la vie de tant de sorcier. Avia resta muette, quand Vega perdit une main dans ses cheveux, son cœur manqua alors le coche. Après tout ce temps, le contact était si électrique. Réveillant les vieux démons, les émotions enfouies. « Je pourrais peut-être vous donner les informations qu’il faut pour sauver les vôtres… » Elle n’était pas sérieuse. Elle ne pouvait pas vouloir jouer les agents doubles. Quoi qu’elle en savait déjà beaucoup à son sujet. Si quelqu’un venait à fouiller dans sa tête, elle devrait lâcher qu’elle faisait partie de l’Ordre, rien que cela la mettait terriblement en danger. Et c’était à cause d’elle.

« J’aime quand tu pends cet air si sérieux. » Dit-elle avec douceur, et malice. Sa main ballante se posa avec une douceur inouïe sur la joue de la brune. Glissant doucement dans sa nuque. « Ca ne sauverais pas que les miens, ça nous sauverais nous. » Dit-elle, réalisant que c’était le genre d’information qui permettaient peut être de mieux connaitre l’ennemis et d’accélérer sa chute, Elle savait que les infiltrés au sein de la Main Noire étaient à divers niveaux, mais elle n’était pas certaine qu’il y ai quelqu’un au niveau de l’alchimie, elle en parlerait à la personne qui serait intéressée par ces informations, c’était elle qui jugerait Vega digne ou indigne de confiance. Elle se battrait s’il le fallait pour leur prouver que sa parole avait de la valeur, plus que celle de n’importe qui. « Je sais que nous avons des infiltrés à la Main Noire, j’en parlerais, et nous verrons. » Sa voix était rassurante. Elle ne voulait plus la perdre. Elle la fixait, se perdant dans ces deux billes. Envoutante. « Pour ta famille… On trouvera. Tout ce que je veux, et tout ce que j’ai jamais voulu, c’est que nous soyons ensemble. » Ensemble, à jamais, pensa-t-elle alors.  « Un jour les choses changeront, et alors nous pourrons être pleinement et librement nous. Jusque-là, je crois que nous allons devoir user de subterfuge et de ruse, car je suis parfaitement incapable de me passer de toi. » Sous entendant un « je t’aime »  qu’elle gardait pour l’instant bloqué au fond de sa gorge. La main autour de la nuque de Vega se resserra avec douceur et force, contradictoire et pourtant complémentaire. Avia se rapprocha alors encore un peu, brisant l’espace qui les séparait. Refusant d’être séparée d’elle plus longtemps. Elle avait toujours eu besoin d’elle. C’était d’autant plus vrai après les épreuves qu’elle avait traversé. Lorsque ses lèvres rougies par le lipstick capturèrent celle de Vega avec une passion non camouflée, Avia oublia alors tous les problèmes. Le mari de Vega, son fiancé, son passé, son chagrin, leurs pères, cette guerre. Remède à tous ses maux, Vega était la seule chose dont elle avait besoin.


"I take everything I am feeling, everything that matters to me… I push all of it into my fist, and I fight for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


REBEL ❥ for your love.
avatar
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 400 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : luaneshë . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: unhappy ending ❥ VEVIA   Sam 7 Mai - 21:09


 
Fooling my selfish heart going through the motions
tumblr ~ travis.

Vega  ne peut pas s’empêcher de laisser lorgner son regard vers l’image qui séjourne sur la table basse du salon de son amour. Une enfant, une petite fille aux cheveux aussi roux que ceux de sa mère. Leur passé a été si mouvementé, de nombreuses années loin l’une de l’autre et elles avaient plus souffert qu’elle ne l’aurait jamais fait si on ne les avait séparés. Elle et son mari essayaient de concevoir depuis plusieurs années déjà, mais désormais qu’elle avait retrouvé la mémoire, elle était quasiment certaine que sa stérilité avait été causée par ses troubles psychologiques. Rien ne garantissait qu’elle ne tombe pas enceinte avec Hurley depuis qu’elle était retournée dans leur appartement. La sorcière n’avait plus les mêmes doutes concernant leur couple, du moins pas autant qu’auparavant. Elel avait toujours voulu être mère, même lorsqu’elle n’était que l’ombre d’elle-même, Vega se voyait la mère d’une maisonnée pleine de bambins. Bien qu’elle n’aimait pas Hurley, elle se disait qu’avoir un enfant avec lui pouvait ne pas être si mal. Surtout si elle pouvait continuer de voir Avia. Si jamais il lui arrivait quoi que ce soit, elles pourraient les élever ensemble. Malgré la perte de sa fille, Vega espérait que son amie voulait d’autres enfants et qu’elles pourraient vivre cela ensemble. Tout comme passer tout le reste de leur vie dans les bras l’une de l’autre. Cela finirait par arriver un jour, elle en était certaine et en vérité… Elle ferait tout ce qu’il fallait pour que cela arrive. L’amour qui unissait les deux femmes était si grand qu’elles ne pourraient pas rester éloignées trop longtemps. Nous l’avions vu, cela avait tout de même pris huit ans, mais elles s’étaient retrouvées malgré le puissant sort d’Oubliette que leur père leur avait lancé. Le cœur surpasse n’importe quel pouvoir et elles en avaient été les premières à le voir. Même si Vega avait longuement hésité, elle avait, maintenant la preuve que son amie éprouvait toujours les mêmes sentiments à son égard.

Ce soir, elles se disaient tout ce qu’elles souhaitaient et elles finiraient leur vie ensemble, il en était décidé ainsi. Elle la laisserait épouser qui elle voudrait, pour faire plaisir à son père. Au moins, elle avait encore une relation positive avec lui, contrairement à Hector. Jamais elle ne lui pardonnerait ce qu’il lui avait fait et un jour, elle espérait avoir la force de se venger, de lui faire comprendre que sa rebelle fille était de retour. Après tout, elle gardait encore son rapprochement avec Avia secret, mensonge qu’elle renforçait en retournant vivre avec son mari. Elle voulait que la guerre se termine et pour cela, elle pouvait donner toutes les informations qu’il fallait à Avia qui était parmi l’Ordre du Phoenix. Le sourire n’était plus présent dans les traits de la sorcière qui parlait avec sérieux du fait qu’elle espérait être espionne. Agent double pour sauver la vie du plus de gens possible. « J’aime quand tu pends cet air si sérieux. » Cette pique lui arrache un léger rire, il était en effet plutôt rare que l’ancienne serpentarde ne soit pas des plus enjouées. Elle avait toujours été une bombe d’énergie par le passé, une femme qui démontrait ouvertement son amour pour les autres même si ces derniers ne la désiraient pas vraiment. Elle avait passé toute sa vie à se donner pour les membres de sa famille et désormais, elle n’était plus certaine qu’elle pouvait leur faire confiance. La seule personne qui lui restait était Nyx, avec qui elle avait été le plus proche.   « Ca ne sauverais pas que les miens, ça nous sauverais nous. » Elle acquiesce à Avia, elles pourraient continuer de se voir à intervalle régulier pour qu’elle lui donne les informations qu’il faut. « Et c’est ce qui compte, au final. » La vie des autres, mais celle d’Avia en premier. Ça serait comme ça pour le reste de ses jours, elle devait s’y habituer. « Je sais que nous avons des infiltrés à la Main Noire, j’en parlerais, et nous verrons. » Vega essaie de trouver dans son esprit l’image de chacune des personnes qu’elle côtoie chez la Main Noire, mais elle n’est pas certaine de savoir de qui elle parle. « D’accord, si l’on veut me rencontrer, fais-le moi savoir et je me libérerai. » Pour prouver ma valeur, pour leur démontrer que la seule chose qui compte c’est Avia et que cette guerre nous laisse tranquille.

« Pour ta famille… On trouvera. Tout ce que je veux, et tout ce que j’ai jamais voulu, c’est que nous soyons ensemble. » Vega a l’impression que son cœur bat plus vite qu’il ne l’a pas fait depuis tant d’années. Elle se rappelle tous leurs moments de bons temps dans leur jeunesse. Elles avaient vieilli, muries. Même si personne n’aurait pu garantir qu’elle serait restée un couple uni si on ne les avait pas séparées, désormais elles étaient passées à autre chose et c’était ce qui comptait. « Un jour les choses changeront, et alors nous pourrons être pleinement et librement nous. Jusque-là, je crois que nous allons devoir user de subterfuge et de ruse, car je suis parfaitement incapable de me passer de toi. » Elle n’a pas besoin d’ajouter quoi que ce soit pour que Vega comprenne la pensée de son amoureuse. Un couple féminin, ça n’avait jamais été des plus acceptés dans la communauté sorcière et encore moins par des parents aussi tourné vers la pureté et la descendance. Même si elle était de sang-mêlé, le zèle des Black était si évident qu’elle se sentait encore et toujours dans cette prison de fer. Avia arriva à captiver son attention lorsque ses lèvres se collèrent aux siennes, dans un moment d’inattention. Il ne lui suffit que ça pour la ramener aussitôt au moment présent. Elle ne voulait plus penser à son mari, à sa famille, à la guerre. Tout ce qu’elle voulait, c’était de renouer avec la femme de sa vie. Elles n’avaient pas touché son corps depuis une éternité et chacune des parcelles de son corps l’invitait. Si le baiser fut parsemé de douceur, ce dernier changea du tout au tout lorsque la brunette comprit la grandeur de son manque. Aussitôt, sa langue chercha la sienne et elle approfondit l’échange en collant son corps au sien. Leur étreinte passionnée lui faisait violence, le corps de la sorcière bascula sur celui de la rouquine pour s’étendre sur le canapé. Pour prendre l’air qui lui manquait, sans quoi elles finiraient sans doute asphyxiées, les lèvres de Vega se rendirent dans son cou. Ses lippes laissant une trace brûlante sur sa peau, où elle en profita pour lui chuchoter à l’oreille. « Je t’aime tellement. » Ses mains parcourraient le corps de sa douce, découvrant chaque courbe qui n’était plus les mêmes qu’auparavant.


 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am Insurgent, and proud to be.
avatar
Je suis : Gallifreys aka Lexxie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 659 hiboux. J’incarne : Holland - la rouquine - Roden , et l’avatar que je porte a été créé par : un créateur de bazzart, merci . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Astra Black, Gideon Peverell, Skander Lupin. Je parle en : #??????



Je suis âgé de : 27 années brisée , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : prisonnière des mangemorts, ils tentent de m'exploiter pour mon don. Quand comprendront-ils enfin que je ne contrôle rien, qu'ils m'achèvent je n'en peux plus. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est plutôt complexe, je suis complètement perdue.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: unhappy ending ❥ VEVIA   Dim 22 Mai - 23:18


Le lendemain de la soirée où elle avait retrouvé ses souvenirs, Avia était resté des heures assise sur son lit, les jambes replié contre sa poitrine, les tenant si fermement avec ses mains qu’elle eut l’impression d’être incapable de les desserrer. Tout dans sa tête se bousculait. Vega – l’amour de sa vie, la femme de sa vie. Elle avait été la seule femme qu’avait jamais aimée la rousse, la seule qu’elle n’ait jamais désirée d’ailleurs. Dire qu’elle n’en avait jamais eu honte était un mensonge, aux prémices de leur histoire la rousse craignait d’aller contre sa propre nature, de décevoir un père, une famille, un avenir qu’on espérait pour elle. Mais Vega s’était imposée comme une évidence, quelque chose dont elle ne pourrait jamais se passer. Ses cheveux, ses yeux noisette, son sourire, sa voix, tout, elle s’était souvenue de tout, comme si elle ne l’avait jamais quitté. Elle avait passé une journée à essayer d’imaginer ce qu’aurait été leur vie si elles étaient parvenues à s’enfuir. Nul doute qu’elles auraient été heureuses, très heureuses, Avia en était certaine. Peut-être auraient-elles trouvé leur place chez les moldus, ou bien dans un autre pays du monde magique. Quoi qu’il en soit, elles auraient été ensemble et c’était ce qui importait, ce qui avait toujours importé. Bien sûr, Avia n’aurait pas eu le soleil de sa vie, cette petite fille aux cheveux roux qu’elle regrettait tous les jours. Mais quelques soient les regrets, ils n’effaceraient pas ce qui c’était passé.

Elles auraient le temps de penser à l’avenir, demain, ou un autre jour. L’Ordre du Phénix était dangereux, savoir Vega à ses côtés serait à la fois terrifiant et rassurant. Elle n’était pas certaine de savoir veiller sur elle, elle était à peine capable de veiller sur elle-même pendant les combats. Avia était une bonne sorcière, mais pas un as des duels, sa spécialité demeurait l’enchantement des objets. Les balais, c’était toute sa vie. Mais ce soir, elle n’avait que Vega à qui elle devait penser. Demain elle s’inquièterait pour elle. Elle n’avait qu’à profiter de la valse de leur corps, de leurs lèvres. Vega basculait sur elle, la faisant tomber dos sur le canapé, mais elle n’opposa aucune résistance. Pour elle, elle voulait bien se rendre. Elle se souvint alors de tout, de ce manque quand la brune déposa un baiser brulant dans son cou, chuchotant alors au creux de son oreille :« Je t’aime tellement. » Elle dû retenir son souffle quand les mains de Vega parcourir son corps. Elle avait presque oubliée ce que cela faisait de ressentir les choses, de se sentir aimer, et d’aimer en retour. Car au fond aimer et être aimé en retour, c’est la seule chose qui compte, c’est ce qui rend l’amour réel. « Et moi encore plus. » Elle laissa un sourire se dessiner sur ses lèvres, avant de se pencher de nouveau vers elle, de capturer ses lèvres d’un baiser brulant. Elle avait besoin de ses lèvres contre les siennes, de perdre le souffle à chaque baiser. Elle avait besoin de sa présence, comme si pendant huit ans elle lui avait manqué. Mais c’était le cas, chaque chose de Vega lui avait manqué.

Sur le dos, ses cheveux roux en pagailles s’éparpillaient sur les cousins. Elle était incapable de lâcher ses lèvres, incapable de s’en défaire bien longtemps. Ce n’était que l’obligation de respirer qui faisait cesser les baisers. Elle la voulait, elle l’avait toujours voulu, c’était comme si elle avait huit années à rattraper, bientôt neuf. Les mains d’Avia qui s’étaient perdu dans les cheveux bruns de la sorcière glissèrent alors sur ses hanches, attrapant le bas du t-shirt de celle-ci, déterminé à ne pas lui laisser le choix, de toute façon, c’était la même chose qu’elles voulaient. Elles n’avaient jamais eu besoin de mots pour se comprendre. En un regard, elle savait lire en elle. Et vice versa. Elle ne voulait garder que le bon, gardé que ce qui était agréable. Il fallait oublier les risques, leur famille, tout un instant. Il le fallait. Quand ses mains effleurèrent sa peau nue, Avia se figea. Pétrifiée. Une sensation de froid s’empara d’elle, et soudain Vega en face d’elle devint à la fois sombre, et son image devint flou. Les sons se dissipèrent alors, eux aussi. Quand dans son esprit des images défilèrent devant ses yeux. Il semblait que c’était une bataille, les sorts fusaient dans tous les sens. Elle s’entendit hruler, et la seconde suivante, elle vit Vega se faire frapper par un sort. Puis, la vision cessa brutalement. Elle gardait les yeux ouverts, le souffle haletant, ses mains avaient quitté Vega retombant sur le canapé. Elle donnait l’impression d’avoir vu un fantôme. C’était de pire en pire, elle n’arrivait pas à s’en défaire. Etait-ce la peur de la perdre, ou une réelle vision de l’avenir ?


"I take everything I am feeling, everything that matters to me… I push all of it into my fist, and I fight for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


REBEL ❥ for your love.
avatar
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 400 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : luaneshë . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.


Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
MessageSujet: Re: unhappy ending ❥ VEVIA   Lun 6 Juin - 3:10


 
Fooling my selfish heart going through the motions
tumblr ~ travis.


Il y avait deux parties de sa famille qui étaient complètement différentes l’une de l’autre. Ceux qui l’acceptaient, et ceux qui la détestaient. De sa famille proche, il n’y avait toujours eu que Marcus qui avait été de son côté. Du moins, l’avait-elle pensé. Il avait ignoré sa sœur à la suite de la purge alors qu’elle avait le plus besoin de lui. Il n’avait jamais eu les couilles de lui dire ce qui c’était produit. Pourtant, Vega aurait toujours tout fait pour lui, tout comme Cassia, mais c’était avant de se rendre compte qu’ils étaient tous des chiens comme leur père. Il y avait toujours Valko, Priam et Nyx qu’elle considérait encore plus comme ses proches. Ceux-là, bien que des idées plus noires que la nuit trottaient dans leur tête, avaient toujours accepté la sorcière pour ce qu’elle était. Une rebelle au grand cœur, un cœur qui battait pour Avia et non pour son mari. Ainsi, quand Vega décidait de devenir une espionne pour l’Ordre, elle trahissait les deux côtés des Greyback. Bon, elle ne voulait pas que personne d’autre ne meure, c’était tout ce qui comptait. Elle donnerait des informations judicieuses pour empêcher la mort de moldus et des sangs-de-bourbe. Jamais, par contre, elle ne donnerait la position des gens qu’elle aimait. Il y avait des choses qui étaient impossibles à dévoiler, malgré tout l’amour qu’elle éprouvait pour Avia. Elle l’avait d’ailleurs averti de ses intentions, à savoir qu’elle serait neutre dans le conflit qui brûlait déjà de toute part. Elle devrait sans doute rencontrer le leader de l’Ordre et se prouver, petit à petit, pour qu’ils la laissent tranquille. Par le fait même, elle pourrait voir Avia encore plus souvent, dans ce prétexte d’espionnage. Elle devrait quand même continuer de travailler pour la Main Noire, c’était là qu’elle apprendrait le plus de secrets, après tout.

Mais désormais, le temps n’était plus au futur. Avia et Vega voulaient profiter l’une de l’autre, c’était tout ce qui comptait. La sorcière faisait parcourir ses mains sur les courbes fines de son amour, tout en s’attardant sur sa poitrine. Avia avait un corps de rêve, jamais elle n’avait pu le douter et tout chez elle la rendait absolument dingue. Elle ne pouvait vivre sans elle, elle était sa drogue. « Et moi encore plus. » Un sourire en coin, le cœur qui bat à une vitesse fulgurante pour lui rappeler qu’elle est encore vivante. Malgré toutes ces années de malheur après la purge, elle se retrouvait là où elle devait être. Leurs lèvres ne pouvaient plus se quitter et elle n’était pas pour s’en plaindre. Rien n’était comparable à ce qu’elle ressentait lorsqu’elle était avec Avia. L’amour qu’elle éprouvait à son égard était si brûlant qu’elle avait du mal à respirer. Avia agrippa le bas de son t-shirt pour le lui enlever, elles pourraient profiter de leur peau nue collée l’une à l’autre… Quand tout s’arrêta. Ses lèvres se détachèrent, ses mains s’arrêtèrent à quelques millimètres de son corps. La rouquine était telle une statue de glace. Si Vega paniqua l’espace d’une seconde, elle se ravisa assez vite. Il lui était arrivé lors de leur dernière rencontre que la partisane de l’Ordre lui dévoile ses dons. Elle les avait déjà vues en action, lors de leurs retrouvailles. Elle attendit, doucement, ses prunelles fixées dans celles d’Avia qui étaient pourtant si vides. Quelques temps passa et Avia revint à la réalité. Vega était toujours au-dessus d’elle, mais ses deux mains entouraient son visage, ses pouces caressant ses joues. « Avia… Je suis là. Je ne te quitterai pas. » Qu’elle lui dit, sans savoir ce qu’elle voit dans ses visions. Ce sujet-là, n’a jamais été abordé. Vega ne voulait pas la bousculer. Sans plus attendre, elle sort sa baguette de la porche arrière de ses pantalons, pour soulever le corps d’Avia jusqu’à son lit, quelques mètres plus loin. Une fois bien en place, la brunette se rapproche pour déshabiller sa copine pour qu’elle soit plus à l’aise. « Je reste avec toi cette nuit, si jamais cela se reproduit… » Elle enlève ses vêtements à son tour et s’installe sous les couvertures, rapprochant son corps contre le sien de sorte que sa chaleur se rende jusqu’à son corps encore frigorifié. Leurs visages à quelques millimètres l’un de l’autre, sur le même oreiller, Vega murmure doucement une parole avant que son amie ne s’endorme profondément : « Un jour, tu me raconteras… »

THE END.


 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
 

unhappy ending ❥ VEVIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Opening et Ending de Code Geass.
» This is your life and it's ending one minute at a time. ▽ Jude
» Unhappy birthday | Edgard
» Black-Rolls ☺ Maybe if I was not who I am, I will be unhappy
» Animé Pokemon : Un Nouveau Trailer, et les Nouveaux Opening et Ending

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Londres Sorciers :: Habitations-