Partagez | 
MISSION INTRIGUE N°1 - Here we are, don't turn away now

(Aller à la page : Précédent  1, 2)
Parchemin envoyé Lun 8 Fév - 0:15

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 

Gabrielle levait la tête en tentant d'apercevoir autre chose qu'un point vaguement lumineux et des silhouette floues, plusieurs mètres au dessus d'elle. Elle entendit le cris de Skander. Il était inquiet. Elle n'avait aucune idée de ce qui se passait pour les autres au dessus, elle avait assez à faire avec sa jambes et elle se demandait sérieusement comment elle allait sortir d'ici. Ca va, mais il va falloir venir me chercher, je pourrais pas remonter seule ! Elle ne savait pas si les autres l'entendaient, probablement pas, elle n'osait pas parler trop fort, elle redoutait ce qui pouvait se cacher ici.

Elle attendit quelques secondes, pas beaucoup plus, il y avait du mouvement la haut. Quelqu'un avait l'air de descendre. Pas franchement une carrure de fille, une silhouette massive. Elle reconnut rapidement Skander et ne pu retenir un soupir de soulagement. Mais soudain, sa descente s'accéléra et avant qu'elle ai pu lancer un sort à son tour pour le ralentir, il s'écrasa non loin d'elle. Elle se précipita pour l'aider à se relever, et grimaça quand elle du s'appuyer sa sa jambe blessée. C'est gentil de passer me voir. Dit-elle avec un sourire avant d'ajouter d'une voix inquiète Rien de cassé ? Elle n'était pas surprise que se soit lui qui soit venu la chercher. Skander était plus qu'un ami, plus qu'un mentor, comme un grand frère ou un père qu'elle n'avait plus. Elle remarqua qu'il se tenait l'épaule. Laisse moi jeter un coup d'oeil, je peux te soigner.

Mais à présent, tous les deux se retrouvaient piégés en bas, remonter serait plus compliqué que descendre. Gabrielle jeta un coup d'oeil autour d'elle, la pièce dans laquelle ils avaient attéri n'était pas une pièce close, comme elle l'avait cru au premier coup d'oeil. Le pan gauche du mur en face d'eux était ouvert. Un couloir. Et sûrement d'autre couloir ensuite. Elle l'indiqua d'un geste à Skander.  Un couloir... On dirait qu'on a trouvé quelque chose... C'est pas un simple sous-sol. Ils devraient tous descendre. Elle n'aimait pas l'idée que les autres soit seuls en haut, pour protéger ceux qu'elle aimait, elle ne faisait pas confiance à grand monde. Onyx était en haut, et elle ne pourrait pas agir si elle était en danger, l'idée lui était insupportable.
Parchemin envoyé Lun 8 Fév - 8:56

avatar
avatar
profil
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 285 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Une fois enfermés, les choses se sont accélérées. Une blondinette alluma une boule de lumière et s’aventura seule d’un côté alors que Gabrielle et Onyx s’enfonçaient de l’autre côté. Lothar vit son frère entrer dans une belle colère et il crut que la jeune femme allait finir encastrée dans le mur. Il garda ses reproches pour lui, mais il devrait parler un peu à son frère après ce soir, ce n’était pas un comportement à avoir avec une femme…Même s’il était entièrement d’accord sur les risques encourut et qu’elle avait enfreint les consignes.

Il vit Gabrielle tomber et assista à l’échange entre Honoré et son frère. Il le vit descendre dans le trou pour rejoindre Gabrielle. Il entendit le son d’une chute et jeta un regard noir à Honoré. Elle ne semblait pas très douée en magie et avait la vie de son frère entre ses mains. Rien qui ne le rassurait grandement. « Ça va j'ai rien ! » voilà qui le rassurait déjà plus. Ne restait ici plus que les demoiselles et lui. « On pourrait chercher en faisant attention dans cette pièce en attendant qu’il nous demande de le remonter ? » Lothar vit Honoré fixer quelque chose sur le sol. Il vit que cela brillait et il choisit d’éviter soigneusement l’emplacement. « Il y a peut-être un coffre ou un endroit avec pleins de fioles, vous m’aidez à chercher ? » Ce n’était qu’une proposition, pour se rendre utile. Il s’approcha d’un meuble et jeta un sortilège afin de savoir s’il était piégé.

Le meuble est-il piégé ?
Oui : : En l’ouvrant une fumée se dégage.
Non : : Rien à signaler. Il y a simplement pleins de fioles qui s’alignes avec des substances aux couleurs étranges.

Il n’eut pas l’impression de voir quelque chose, aussi ouvrit-il le meuble. Bien mal lui en prit. Une épaisse fumée s’en dégage immédiatement. « Par les couilles de Merlin ! » Il respira la fumée et se mit à tousser. « Putain quel con ! » Il battit en retraite. « Au sol ! Si vous avez des idées pour évacuer la fumée sans ouvrir les fenêtres je suis preneur. » Oui, ouvrir les fenêtre servirait à dire à tout le monde, coucou on est là !



Parchemin envoyé Lun 8 Fév - 8:56

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 779
malle
raise your wand
 
Le membre 'Lothar Lupin' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 8 Fév - 16:41

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Here we are, don't turn away now
ft. Order of the phoenix

«It's time to fight... »
Après avoir échappé de peu à la lance, ma boule lumineuse disparut brusquement.  Je me relevais tant bien que mal, inspectant que personne ne soit blessé. Je fus soudainement retournée, brusquement et je fis face au leader du groupe: Skander. Ce dernier était visiblement furieux, puisqu'il me passa un sacré savon: « Qu’est ce que toi et sa cervelle de piaf n’a pas compris dans « discrétion absolue » ?» Je soupirais, il voulait de la discrétion absolue, alors qu'il levait le ton de sa voix et en plus, il ne comprenait même pas pourquoi j'avais fait cela. Certes, je n'avais pas été très maligne sur ce coup-là, mais lui non plus. Ne devait-on pas vérifier chaque bifurcation, chaque pièce, chaque étage ? N'était-ce pas ceci que l'on apprenait en espionnage ? Surtout lorsqu'on se retrouvait piégée dans une bicoque comme celle-ci ? Lorsqu'il m'attrapait par le col, je me débattis furieusement, pour qui se prenait-il ? J'avais fait une erreur, mais me traiter comme une vulgaire criminelle ça, jamais !

«Des gens ont mis leur vie en danger pour nous donner cette information, on met notre vie en danger ici. Et toi, tu actives ta putain de boule de lumière, autant dire au mangemorts « eh oh on est là. » Refait une fois quelque chose de stupide comme ça, et je te promets que tu vas le regretter, est-ce que c’est clair ? » Là c'était de trop pour moi. J'étais assez volcanique et surtout, je détestais les ordres dits sur ce genre de ton. Je répliquais furieusement et à voix basse: «- Parce que tu crois que je ne le sais pas ça ? Déjà de un, la boule de lumière n'est visible que par nous, pas pour les autres, et en plus de cela, cela éviterait de déclencher stupidement un piège !  Maintenant, lâche-moi !. » Lui crachais-je en chuchotant. Un silence pesant s'abattit sur le groupe, jusqu'à ce que j'entende la voix d'Onyx. Gabrielle avait des problèmes ! Je me précipitai à la suite de Skander, que j'aurais à réflexion faite, balancé dans le trou béant qui s'était formé dans le sol.

Je laissais débattre les autres, sur la manière à suivre, peu désireuse de me reprendre la tête avec le troll. Honoré réussit à acheminer ce dernier en bas, visiblement en un seul morceau !  Puisque ce dernier, précisa: « Ca va j'ai rien ! » .  De l'autre côté, Lothar proposa: « On pourrait chercher en faisant attention dans cette pièce en attendant qu’il nous demande de le remonter ? »  avant d'ajouter: « Il y a peut-être un coffre ou un endroit avec plein de fioles, vous m’aidez à chercher ?  »  Je réfléchis quelques instants, c'était peut-être une bonne idée. Je fis un tour sur moi-même pour repérer quelque chose du genre. Tandis que Lothar s'approchait d'un meuble. Une épaisse fumée commença à se répendre. « Au sol ! Si vous avez des idées pour évacuer la fumée sans ouvrir les fenêtres je suis preneur.» fit alors Lothar.  Je lançais un sort visant la fumée «- Aspiro Fumum»  fis-je en visualisant l'effet qu'aurait le sort. Soit que ma baguette aspirerait toute la fumée.

Le sort réussit-il ?
Oui : Je réussis à  aspirer l'entièreté de la fumée.
Non : Le sort échoue lamentablement et il faut réessayer le sort

La fumée est-elle toxique ?
Oui : Il va falloir se dépêcher de l'aspirer ou faire usage d'un sortilège de têtenbulle
Non : Elle n'est pas toxique, mais cela commence à devenir irrespirable

code by ORICYA.
Parchemin envoyé Lun 8 Fév - 16:41

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 779
malle
raise your wand
 
Le membre 'Savannah L. Marshall' a effectué l'action suivante : La main du destin

#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 13 Fév - 12:36

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 550
malle
raise your wand
 
MISSION INTRIGUE N°1
- ORDRE DU PHENIX -
A l’étage la fumée envahit alors la pièce, rendant l’air absolument irrespirable. Gabrielle et Skander arrivèrent donc à la conclusion que ce sous-sol n’en était pas réellement un. Ils commencèrent à voir descendre par le trou de la fumée leur indiquant qu’en haut – ce n’était pas simple. Soudain le plancher sous les pieds de Savannah, Lothar, Onyx et Honoré disparu comme par magie – les mettant alors face à face avec la gravité, amorçant une chute bien raide. Gabrielle et Skander levèrent alors leur baguette en même temps, jetant un sort pour interrompre leur chute. (dés numero 1 & 2) Y parviendront-ils à temps ? Quoi qu’il en soit, maintenant les voilà tous en bas, dans un couloir sombre et lugubre. Pourtant au bout, on peut voir qu’il y a une faible lumière. Et si ce n’était pas qu’un simple couloir conduisant à une cave – si finalement sans le vouloir ils avaient réussi à trouver l’entrée du QG et leur chance de mettre la main sur cette fameuse encre.

C’était un leurre, toute cette maison n’était qu’une mise en scène destinée à cacher le véritable QG. Les Mangemorts avaient investi cette cave moldue en expropriant de force (c’est-à-dire en les tuant de sang-froid) cette famille – se cacher dans un village moldu était répugnant mais la meilleure façon de ne pas attirer l’attention. Ce soir-là, le QG était presque vide car bon nombre de mangemorts avaient été réquisitionnés pour une mission se déroulant à des kilomètres de là, pour prendre d’assaut ce qu’ils pensaient être un bastion de la rébellion. Ils étaient cinq mangemorts en charge de la protection de l’encre ce soir là – l’une d’entre elle était KO à l’extérieur et Gabrielle avait pris son apparence. Trois d’entre eux jouent aux cartes autours d’une table dans un des coins de la pièce. Celle-ci est incroyablement encombrée de diverses caisses, cartons, et autres meubles. Le dernier mangemort monte la garde près de la porte.

Votre mission, si vous l’acceptez, vous introduire et dérober un peu – pas tout sinon ils s’apercevraient que cela a disparu – de l’encre magique. Sans elle, cette mission est un échec et si les mangemorts apprennent que vous êtes ici, également.  Pour l’instant, ils n’ont entendu que du bruit à l’étage, déclenché par les pièges qui ont été activé ; le mangemort près de la porte, donc le plus près de la position de l’équipe est le seul à s’affoler un peu, tentant tout en ne quittant pas sa position de voir ce qui ce passe dans l’obscurité du couloir. Il appelle alors, « Travers, c’est toi ? » Il faisait allusion à la femme partie faire une ronde dont l’Ordre avait subtilisé l’apparence par le biais du don de Gabrielle - mais ça ils l'ignoraient encore. Il allait falloir mettre en place une stratégie, et ce très rapidement, le temps leur était compté.


Dé n°1 : Gabrielle concentre son sort sur Onyx et Savannah, réussit-elle a les empêcher de chuter lourdement ?
oui, les deux jeunes femmes s'arrêtent à quelques centimètres du sol.
non, le sort fonctionne sur quelques mètres, et ensuite, elle les perd, certes la chute n'est pas très rapide, mais suffit à blesser Savannah au poignet, et Onyx à l'épaule tout en brisant sa baguette en deux, celle ci a amorti sa chute, hélas.

Dé n°2 : Skander quant à lui se concentre sur Honoré et Lothar, y arrive-t-il ?
oui, il arrive à faire stopper leur chute à temps, c'était moins une.
non, il parvient à les stabilisés à deux mètres de haut, quand soudain, la douleur à l'épaule du sorcier se réveille, le déconcentrant, faisant chuter Honoré et Lothar. Aucun blessé grave, si ce n'est Honoré qui retombe sur sa cheville qui lâche alors, et Lothar qui se retrouve juste un peu sonné.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 13 Fév - 12:36

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 779
malle
raise your wand
 
Le membre 'Why do we fall ?' a effectué l'action suivante : La main du destin

#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 13 Fév - 16:30

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1821 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
La chute avait été plutôt brutale. Au début lente, et tout s’était alors accéléré. Il était alors tombé sur son épaule – il ne put alors retenir une grimace de douleur. Bon sang, cela faisait mal et dieu sait qu’il n’était pas un douillet. C'est gentil de passer me voir. Il esquissa un sourire un peu douloureux avant d’essayer de se relever, par Merlin sa baguette était encore en un seul morceau. Rien de cassé ?  Il esquissa un sourire un peu douloureux avant d’essayer de se relever, par Merlin sa baguette était encore en un seul morceau. Laisse moi jeter un coup d'oeil, je peux te soigner. Bien sûr qu’elle le pouvait, s’était son job à elle. « Je dois avoir l’épaule déboité, j’suis tombé dessus, mais ça attendra. » dit-il alors, essayant de rassurer la jeune femme. Inutile de perdre du temps avec cela, il était capable de marcher, et visiblement encore capable de se servir de sa baguette, même si à chaque mouvement l’épaule lui faisait mal.  Pendant qu’ils étaient entrain d’observer leur environnement, il remarqua tout comme la jeune femme qu’il s’agissait là d’un couloir.  Un couloir... On dirait qu'on a trouvé quelque chose... C'est pas un simple sous-sol. Ils devraient tous descendre. Il allait répondre quelque chose, quand soudain de la fumé appru de l’étage du dessus. Par Merlin qu’avaient-ils encore déclenché comme piège ?

Il eut le temps de lever sa baguette avec Gabrielle pour tenter de ralentir la chute des quatre sorciers. Il y parvint, une poignée de seconde, avant de laisser Honoré et son frère chuter lourdement. Il baissa sa baguette, grimaçant alors de douleur. Gabrielle n’avait pas été plus adroite que lui, laissant Onyx et la blonde tomber sur le sol également.  S’approchant alors de son frère, il le vit sonné, mais visiblement en « bon état » d’un regard il pouvait jauger de sa douleur, il le connaissait par cœur. Il s’approcha alors d’Honoré, lui tendant alors la main pour l’aider à se relever – « Pas trop de mal ? » Demanda-t-il, tout de même inquiet. Il n’était pas qu’un type froid et sans cœur, ils étaient tous dans le même bateau, et s’il pouvait ramener tout le monde à bon port dans un état convenable, c’était encore mieux. Ils connaissaient normalement tous les bases des premiers secours, c’était la première mission que l’on vous confiait en tant que membre de l’Ordre. « Parlez le moins fort possible, je crois qu’on est proche de leur QG. » « Travers, c’est toi ? » La voix était inconnue, masculine et assez lointaine comme un écho au bout de ce long couloir. Il jeta un regard à Gabrielle, « C’est peut-être elle, Travers. » Il la pointait du doigt, enfin, l'autre elle. Il parlait à voix basse et invitait tout le monde à faire de même. Il fallait réagir vite, soigner les blessés et établir une stratégie.


It's good to be king like a conqueror

I can feel the weight, I can feel the weight of the world.I can feel the pressure, I know the pain and the hurt[...]I will not run when destiny comes, It's good to be king

Parchemin envoyé Mar 16 Fév - 15:09

avatar
avatar
profil
Je suis : Haribo , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 23/12/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 285 hiboux. J’incarne : Jack Falahee , et l’avatar que je porte a été créé par : Psyborg (Mahlah) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Ekaterina Flamel Je parle en : #cc9966;



Je suis âgé de : 31 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : un ex cuisinier, mais actuellement en fuite J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : c'est compliqué, très compliqué
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Il avait clairement merdé en ouvrant cette armoire. Mais ça, il n’irait certainement pas le dire à Skander. Que le leader ait un frangin qui n’était qu’un boulet…ça ne passait pas forcément très très bien. Surtout auprès du second leader. Le sortilège de Savannah échoua. Mais il n’avait rien, mais absolument rien fait pour que ce qui suivit se passe. Le sol a tout simplement disparu sous ses pieds et il s’est mis à chuter. Il sera les yeux de toutes ses forces, ainsi que les mâchoires, s’attendant au choc. Mais il ne sentit rien immédiatement. Il se permit d’ouvrir un œil pour se voir, presque, en lévitation, tenu par son frère. Il s’autorisa à respirer. Bien entendu, c’est lorsque l’on commence à prendre confiance que les choses merdes. Et cette fois, il chuta et avant d’avoir pu se préparer mentalement à l’impact, il touchait le sol et se cognait la tête.

Il n’était que sonné, tout allait bien. Mais il voyait des étoiles. Il vit son frère s’approcher et s’adresser à la jeune femme. Il grimaça. C’était bien son frère ça, toujours à s’inquiéter pour les femmes. Mais alors s’inquiéter pour son frère…Bon. Il était vrai qu’il n’allait pas trop mal, mais passons. Lothar se releva, se tenant à un mur et tenant sa tête de l’autre main. « Par Merlin, il s’est passé quoi ! » Il parlait doucement, mais on pouvait sentir poindre l’énervement. Plus les choses avançaient et moins elles se passaient bien. Lothar s’avança à son tour vers Honoré. « Fais voir ta cheville. » Il n’était pas medicomage. Mais il lui arrivait de soigner des coupures et des brûlures, maux courants en cuisine. Une cheville abîmée ne devait pas être très différente non ? Il commença son sortilège et se concentra dessus. Le jeune homme était tellement concentré qu’il n’a pas entendu le mangemort appelé.



Parchemin envoyé Mar 16 Fév - 15:28

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 

Après quelques seconde de flottement, Gabrielle elle distingua une fumée au dessus d'eux, dans la pièce où se trouvait Onyx, Savannah, Honoré et Lothar. Elle échangea un coup d'oeil inquiet avec Skander. Elle aurait voulu leur hurler de sauter, mais elle s'abstint, ne sachant pas qui pourrait entendre. C'est alors qu'elle vit quatre silhouettez sauter dans le trou et se diriger à une vitesse vertigineuse vers le sol. Elle leva aussitôt sa baguette et visa les deux silhouettes au dessus d'elle : Onyx et Savannah. Elle amortit la chute sur plusieurs mètres mais dans la confusion des silhouettes qui tombaient, elle perdit le contrôle de son sort et ses amies s'écrasèrent lourdement au sol. Gabrielle entendit un craquement sinistre – la baguette d'Onyx- et se précipita en avant vers sa meilleure amie. Oh non ! Je suis désolée, dans la confusion j'ai perdu le contrôle... Honteuse, elle aida les deux jeunes femmes à se relever, grimaçante en s'appuyant sur sa jambe blessée. Bougez pas, je vais vous soigner. Elle toucha sur bout de sa baguette l'épaule d'Onyx  et replaça l'épaule luxée en une seconde. Puis elle s'attaqua au poignet de Savannah. Elle avait l'habitude de ce genre de blessure. Elle avisa la baguette brisée en deux d'Onyx. On te trouvera une autre baguette, c'est promis. chuchota-t-elle.

Elle s'appuya sur un mur en soulageant sa jambe qui la lançait douloureusement. Elle observa Skander et Lothat qui s'occupait d'Honoré et profita de ces quelques secondes de répit pour toucher du bout de sa baguette les endroits les plus sensible de son genoux, et sa cheville et un point sur son tibia. Indéniablement mieux. Pas encore complètement ça, mais au moins elle pouvait marcher normalement sans hurler de douleur, même si sa jambe méritait un examen plus poussé. Son cœur rata un battement quand elle etntendit une voix appeler Travers, c’est toi ? Les sorciers retinrent le souffle. Ils étaient au bout du couloir. Gabrielle croisa le regard de Skander. C’est peut-être elle, Travers. murmura-t-il en faisant allusion à la sorcière blonde dont Gabrielle avait encore l'apparence. Cette dernière haussa les épaules en signe d'ignorance. Peut-être. Ou peut-être pas, mais de toute façon il fallait faire quelque chose. En l'absence de réponse, les mangemorts se dirigerait par ici et découvrirait les Phénix. Ce qui n'était pas souhaitable. On va vite le savoir... Je vais m'avancer vers eux, pour éviter qu'ils viennent fouiner ici. Travers ou pas, cette fille est des leurs. Il fallait faire vite, chaque secondes d'attente était une seconde qui rendait la situation plus suspecte et donc plus dangereuse. Débrouillez-vous pour remonter pendant que j'inspecte le QG comme je peux, essayez de me faire gagner un peu de temps. Elle guetta un coup d'oeil de Skander qui lui donnerait son feu vert pour ce semblant de plan. Il fallait agir dans l'urgence, ils peaufineraient les détails plus tard. Ils n'avaient pas vraiment le choix de toute façon. Gabrielle s'avança vers le couloir, elle entendit des pas qui s'approchaient, il ne fallait pas qu'il vienne plus près. Pour éviter qu'il ne s'approche, elle finit par se décider à répondre. Non, c'est le Baron Sanglant... répondit-elle d'un ton moqueur très convaincant.
Parchemin envoyé Mar 16 Fév - 17:27

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Here we are, don't turn away now
ft. Order of the phoenix

«It's time to fight... »
Je venais d'échouer lamentablement mon sortilège. Tu parles d'une sorcière ! Même pas capable de réussir un stupide sort d'aspiration songeais-je en voulant renouveler mon sort. Seulement, je ne pus malheureusement pas le faire, puisque à cet instant précis, le sol se déroba sous mes pieds. Je me retins de pousser un hurlement d'effroi. Tout se passa si vite que je ne réagis même pas. C'est Gabrielle qui prit le contrôle de la situation, en faisant ralentir ma chute et celle d'Onyx. Je soupirais de soulagement, bien contente, qu'on ne s'écrase pas face contre terre. Mais, il ne faut pas se réjouir trop vite. En effet, après quelques mètres, le sortilège de Gaby ne fonctionna plus et je chutais lourdement sur le sol. Tout mon poids fut sur mon poignet et celui-ci me lâcha. La jeune femme qui avait tenté de nous aider, se précipita vers nous.  Oh non ! Je suis désolée, dans la confusion j'ai perdu le contrôle... Fit-elle en nous aidant à nous relever.  «- Ce n'est rien...tu n'as pas à t'en vouloir, t'as essayé de nous aider.» lui répondis-je à voix basse avec un sourire. Une fois sur mes pieds, Gabrielle nous expliqua: Bougez pas, je vais vous soigner.

J'hochais la tête en guise d'affirmation. Elle s'occupa en premier d'Onyx, qui était beaucoup plus mal en point que moi. Puis vint mon tour. Je sentis une délicate chaleur se répandre dans mon poignet. Heureusement qu'elle connaissait elle aussi des sorts de soin, car c'était mon poignet droit qui avait été touché, celui avec lequel je tenais ma baguette. «- Merci Gabrielle. » fis-je avec gratitude en lui souriant à nouveau. J'inspectais ensuite les alentours du couloir. Il faisait beaucoup plus sombre ici qu'en haut. Cela risquait d'être pénible pour se repérer ici, mais on n'avait plus trop le choix, maintenant. Travers, c’est toi ? S'exclama une voix d'homme en provenant du fond du couloir. Je retins mon souffle. Et si la femme que nous avions attaquée tout à l'heure était cette Travers ? pensais-je. Visiblement, je n'étais pas la seule à avoir eu cette réfléxion, puisque Skander murmura: C’est peut-être elle, Travers. Il semblait logique que Gabrielle avance, mais était-ce prudent de la laisser y aller seule ? On va vite le savoir... Je vais m'avancer vers eux, pour éviter qu'ils viennent fouiner ici. Travers ou pas, cette fille est des leurs. Expliqua-t-elle très vite.

Certes chaque seconde était comptée, mais n'y avait-il pas une autre solution. Après tout, moi aussi, j'étais métamorphomage, même si je ne tenais qu'un quart d'heure, je pouvais peut-être l'accompagnée ? Mais est-ce que c'était une sage décision ? Débrouillez-vous pour remonter pendant que j'inspecte le QG comme je peux, essayez de me faire gagner un peu de temps. Lança Gabrielle en jetant un oeil à Skander. «- Ce n'est pas très safe non plus là haut. Le sol s'est carrément dérobé sous nos pieds. Sans votre intervention, on se serait brisé la nuque. Il faut trouver un autre moyen de sortir d'ici...» tentais-je d'expliquer à Gabrielle et Skander tout en chuchotant mes paroles. Je vis ensuite Gabrielle s'avancer, je croisais les doigts que tout marche comme prévu, car je ne souhaitais pas qu'elle soit blessée. C'était elle qui m'avait appris les rudiments de la médicomagie, il n'était pas question que je la laisse mourir. J'entendis la phrase de Gabrielle qui m'arracha un sourire amusé: Non, c'est le Baron Sanglant... répondit-elle d'un ton moqueur très convaincant.

code by ORICYA.
Parchemin envoyé Mar 16 Fév - 20:56

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Une fumée épaisse commençait à se former, ignorant si elle était toxique ou non ils ne pouvaient pas rester là. Sur les ordres de Lothar, ils se mirent à terre. Etrangement, Honoré ne sentait pas le sol pourtant, il se déroba sous elle. Elle se prépara à une chute très ride et à un atterrissage plutôt mouvementé. C’était sans compté sur Skander et Gabrielle qui mirent tout en œuvre pour les ralentir. Honoré se sentit alors plus légère, se prépara à mettre pied au sol. Le sortilège se brisa rapidement et elle n’eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait qu’une horrible douleur lui parvint de la cheville. « Pas trop de mal ? » Elle s’étonna de l’amabilité de Skander mais n’eut pas le courage d’user de cynisme. Lothar semblait être arrivé en un seul morceau quant à lui et il s’empressa de venir voir si Honoré n’avait rien, un geste qu’elle apprécia. Décidément, les deux frères semblaient d’humeur à aider aujourd’hui. Il sortit sa baguette et un sortilège suffit pour qu’elle ne sente plus rien du côté de sa cheville. « Merci. Tu m’aides ? » Sans plus tarder elle tendit sa main et se remit sur ses deux jambes. Elle ne vacilla même pas. De leurs côtés, Gabrielle, Savannah, Onyx et Skander semblaient être prêts à continuer de pénétrer dans le sous-sol, qui, elle devait l’avouer, n’avait rien d’un sous-sol ordinaire d’après ce qu’elle pouvait en voir. Plutôt un passage. Gabrielle était prête à se lancer pour aller fouiller le QG. La laisser seule ne la réjouissait pas mais elle devait avouer que pour le coup, il était difficile de faire autrement. Il fallait se presser et Gaby l’avait bien compris, déjà elle avait commencé son petit manège en répondant au mangemort. Elle l’encouragea d’un rapide coup d’œil et elle la vit commencer à avancer plus loin dans le couloir.

Elle était maintenant hors de vue et en plein danger, ils ne pouvaient pas attendre indéfiniment et remonter était impossible et trop dangereux aussi. Elle fit rapidement un signe à ses compagnons, les encourageant à la suivre. En cas de problème, il devait bien y avoir un moyen de sortir rapidement d’ici… Bingo ! A sa droite elle aperçut un passage. Elle resta à l’angle du second couloir, juste devant une faible lumière éclairait un peu leur chemin, elle entendait des voix mais ne percevait pas vraiment ce qu’ils disaient. Elle faisait confiance à Gabrielle. « Il y a un couloir juste ici. » elle murmura tout doucement, si bas que peut-être certains ne l’entendirent pas.
Parchemin envoyé Lun 22 Fév - 10:08

avatar
avatar
profil
Je suis : GALLIFREYS, aka Lexie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 02/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 1821 hiboux. J’incarne : Oscar - sexy - Isaac , et l’avatar que je porte a été créé par : moi-même, Gallifreys . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Gideon Peverell, Astraea Black, Avia Spdumore. Je parle en : #ff3333



Je suis âgé de : 36 années perdues dans la tourmente de la lune. , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Leader de L'Ordre Du Phénix, à plein temps. Je suis un ancien auror et ancien homme de main pour la Main Noire, mais surtout un ancien espion. J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : je suis en couple avec une blonde répondant au nom d'Odette Moody. Champ Libre : ancien alcoolique - ancien auror - leader de l'Ordre du phénix - fumeur - ancien drogué - papa de plein de gamins (Victoire,Orion, Antigone, Finlay, & Sirius)
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Tout le monde était plus  ou moins en un seul morceau, et c’était le plus important. Le couloir était sombre, et quand Gabrielle proposa d’avancer et d’entrer dans la danse, il donna son approbation non sans une certaine appréhension et si tout finissait par se passer mal ? Il avait u mal à tolérer l’échec surtout celui de sa propre mission. Il était dur avec les autres, mais il l’était d’avantage avec lui-même. « Non, c'est le Baron Sanglant... » Il ne doutait jamais de Gabrielle, encore moins quand elle sorti ces mots avec un ton moqueur si convainquant que s’il n’avait pas su que c’était elle, il l’aurait réellement prise pour une de ces foutues mangemortes. « Il y a un couloir juste ici. » Ce fut la voix d’Honoré qui le ramena à la réalité, un couloir ? Et si c’était l’entrée secrète des mangemorts ? « Hominium Revelio. » Murmura-t-il à voix basse, révélant ses camarades autours de lui les mangemorts dans la pièce où se trouvait Gabrielle. Et la voie était libre – c’était leur chance. « Allons-y – restez le plus silencieux possible. » Continua-t-il à dire à voix très basse. « Gabrielle sait se débrouiller. » Il en était certain mais ce n’est jamais facile de laisser l’un de ses hommes derrière soi.

Baguette au poing, levée pour être prêt à faire feu s’il le fallait, il s’avança le premier – doucement, mais surement. Le couloir était sombre, humide, mais les traces au sol dans la terre suggérait qu’il était plutôt très emprunté sinon celle-ci ne serait pas autant tassée. C’était la sortie, il en était certain. Quelques mètres plus loin il en eu la confirmation quand il poussa une petite porte de bois – celle-ci déboucha alors dans une cabane de jardin. Ils avaient bien caché l’entré de leur repère. Mais ils ne pouvaient pas attaquer par ici. Il fit sortir tout le monde de la petite cabane, refermant la porte derrière eux. « Il faut attaquer la maison – ce que l’on a pris pour leur QG, faire le plus de bruit possible, et donner à Gabrielle une chance de voler une partie de l’encre. » Il marqua une pause « On a une fenêtre limitée. » C’était terriblement vrai, cette opération avait un coût, un terrible coût que Skander n’était pas prêt de digérer, il le savait. Mais pas le moment d’occuper leur esprit avec cela. Il leur fit signe de le suivre, et quelques mètres plus loin, ils arrivèrent devant la maison, retour à la case départ.


It's good to be king like a conqueror

I can feel the weight, I can feel the weight of the world.I can feel the pressure, I know the pain and the hurt[...]I will not run when destiny comes, It's good to be king

Parchemin envoyé Lun 7 Mar - 4:11

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
La surprise. La chute. Et cette douleur lancinante qui la crispe, s’empare de son épaule toute entière alors qu’elle se redresse tant bien que mal de son bras indemne. Sous sa cuisse, le cadavre de sa baguette brisée en deux lui glace le sang, et elle serre les dents en s’efforçant de garder pour elle un gémissement sourd. Ce n’est pas le moment d’attirer l’attention sur eux, car instinctivement, elle sent qu’ils ne sont plus très loin du but. Lorsqu’elle voit enfin Gabrielle, sous la forme de l’odieuse mangemort qu’ils viennent de terrasser, débouler dans son champ de vision,  le soulagement qui l’envahit lui fait un instant oublier sa blessure. Il ne faut qu’une seconde à la demoiselle pour guérir l’épaule luxée, et la brunette échappe un long soupir alors qu’elle sent la douleur s’évaporer. Sa bouche a encore le goût du sang, blessure qu’elle s’est infligée à elle même lors de sa chute, sans même s’en rendre compte. « Merci » murmure-t-elle à l’encontre de celle qui a décidément toujours été la pour elle, même dans les pires moments. Lorsque Gabrielle évoque sa défunte baguette, elle grimace, secouant légèrement la tête. Au fond, le fait que sa baguette soit cassée n’a aucune importance. En revanche, elle enrage de se savoir désormais parfaitement inutile, désarmée, dépourvue de toute magie. « Tant pis pour la baguette, Gab. Reviens en vie, c’est tout ce que je te demande ». Sa main serre la sienne, puis la laisse s’échapper. Silencieusement, Onyx fronce les sourcils. Son amie ne dit rien, mais elle sait, elle sent qu’elle souffre, et cela ne la rassure aucunement.

« Travers, c’est toi ? ». Son sang ne fait qu’un tour, et elle hoche la tête lorsque Skander prend la parole. L’idée lui déplait fortement, mais c’est désormais à Gabrielle d’agir, et même si elle lui voue une entière confiance, elle ne peut s’empêcher d’être envahie par une angoisse sourde. Encore l’une des nombreuses raisons pour lesquelles elle déteste les missions collectives, Onyx, tant elle craint de se laisser dépasser par la crainte de voir un être aimé se mettre en danger. Pourtant, elle reste muette, et suit le groupe en jetant un bref regard derrière elle. Alors qu’ils traversent le couloir indiqué par Honoré, ses pensées vont à son amie et à la gueule du loup dans laquelle elle s’est jetée. « Gabrielle sait se débrouiller ». Une vérité, sans aucun doute. Lorsque finalement, le petit groupe débouche sur un jardin, elle laisse l’air glacé s’emparer brutalement de ses poumons, taisant légèrement l’anxiété dont elle se sait sujette. « Il faut attaquer la maison – ce que l’on a pris pour leur QG, faire le plus de bruit possible, et donner à Gabrielle une chance de voler une partie de l’encre ». « On a une fenêtre limitée ». Elle hoche la tête, analysant  méticuleusement chacune des paroles prononcées. Le plan lui semble périlleux, mais est peut-être l’unique moyen qu’ils auront de donner à Gabrielle quelques précieuses secondes pour qu’elle puisse s’emparer de l’encre. « En espérant qu’elle ne se retrouve pas prise au piège là-dedans », murmure-t-elle simplement, plus pour elle même que pour les autres. Ils ne sont pas arrivés jusqu’ici pour abandonner, et encore moins pour laisser Gabrielle livrée à elle-même à l’intérieur. Instinctivement, sa main fouille l’intérieur de la poche de son imperméable trop large, et elle grimace lorsque ses doigts effleurent les bouts de bois brisés. Inutile, elle l’est, sans sa baguette, ce précieux objet dont elle ne se sépare jamais. « Sans baguette, j’ai peur de ne vous être d’aucune utilité ». Consternée, elle se mord nerveusement la lèvre, et ajoute sur un ton neutre. « Ainsi désarmée, lors de l’attaque, je ne serai qu’un poids pour vous ». Sans arme, durant l’assaut, elle sait qu’elle ne pourra assurer ni sa protection, ni celle des autres. Silencieusement, la brunette se creuse les méninges, cherchant une quelconque manière de se rendre utile. L'assaut va probablement être donné d'une seconde à l'autre, et elle enrage de ne pas être aux côtés de son amie, de ne pas pouvoir faire quoi que ce soit pour lui venir en aide si elle en a besoin.

HRP:
 
Parchemin envoyé Lun 14 Mar - 18:28

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 550
malle
raise your wand
 
MISSION INTRIGUE N°1
- ORDRE DU PHENIX -
Alors que Gabrielle se rendait dans la salle, à la rencontre des mangemorts, le reste du groupe qui était dehors allait entrer en action. Skander prit la parole, distribuant les ordres à ses troupes. « Onyx, va chercher la mangemort, il faut lui faire oublier ce qu'elle a vu. » Alors que la jeune femme s'éloignait silencieusement, il poursuivit. « Quant à nous, action, plus de temps à perdre. » Aussitôt dit, aussitôt fait, les premiers sorts fusèrent, explosant des vitres, effritant la pierre. Le bruit du fracas résonnait dans la nuit.

Dans les souterrains, Gabrielle venait de passer le premier mangemort. La fiole était bien là, mais elle ne pourrait pas l'atteindre sans qu'ils posent des questions. La fumée commença à arriver, bientôt suivit du fracas des sortilèges. « On nous attaque ! Les chiens, s'ils croient arriver à leurs fins ainsi... » Le mangemort fulminait. Il sortit, bientôt suivit par tous les autres. « Toi, restes-là et tue le premier qui entre et qui n'est pas des nôtres. » Les ordres étaient donnés, elle avait le champ libre et pourrait en prélever une petite quantité.

Le gros de l'équipe se retrouva aux prises avec les mangemorts sortant de la maison, mais ils pouvaient entendre, d'autres mangemorts arrivés du village. « Va aider Onyx ! » Skander eut juste le temps de donner un ordre à son frère avant de voir ce qui se passait autour de lui. Non loin de là, Savannah se battait farouchement, mais le mangemort la fit tomber. Il leva à nouveau sa baguette, prêt à frapper.
Dé n°1 : Que se passe-t-il ?
oui, Skander est assez rapide et à le temps de s'interposer entre Savannah et le mangemort. Il se reçoit donc le sortilège qui le fait s'écrouler au sol, inanimé, la poitrine lacérée jusqu'à l'os. Savannah l'attrape rapidement et transplane à la station.
non, Savannah reçoit le sortilège lui lacérant une jambe jusqu'à l'os. En effet, le mangemort n'a pu mieux visé ayant été bousculé par un Skander trop lent à protéger totalement la jeune femme. Alors que le mangemort levait à nouveau sa baguette, il ordonne le replis et touche du bout des doigts Savannah pour transplaner à la station.
Honoré qui se battait de son côté vit Gabrielle sortir et lever le pouce en signe de victoire, elle avait donc réussi sa mission. D'un commun accord elles transplanèrent.
Dé n°2 : Que se passe-t-il ?
oui, les mangemorts voient Gabrielle et se doutent qu'il y a quelque chose de louche, ils l'attaquent et elle est touchée par un sortilège lors de son transplanage. Elle finira désartibulée au QG. Honoré s'en sort indemne.
non, Honoré fut frappée de plein fouet par un sort qui lui fit lâcher sa baguette et qui lui fit perdre les os de son bras. Hormis cet incident, elle arriva entière au QG, mais n'avait plus de baguette à sa portée. Gabrielle s'en sortit indemne, toujours sous son apparence de mangemort.
Un peu plus loin, Onyx s'était éloigné silencieusement avant que les explosions ne commencent. Elle finit par rejoindre la cachette de leur otage. Elle fut accueillie par un sortilège qu'elle évita de justesse.
Dé n°3 : Que se passe-t-il ?
oui, d'un coup de poing bien placé, elle put la surprendre et lui faire lâcher sa baguette. S'ensuivit une lutte intense entre les deux femmes. Lutte qui s'interrompit par un sortilège d'un autre mangemort blessant Onyx à la tête. Le nouvel arrivant est rapidement tué par Lothar qui vient d'arriver. Ce dernier finit par effacer la mémoire de la mangemort.
non, Lothar fait irruption et c'est lui qui se prend un sortilège jeté par réflexe par la mangemort. Il reçoit un sort qui va rouvrir une vieille blessure au flanc et le faire saigner abondamment. Il sera également désorienté et incapable de se mettre dans une autre position qu'à genoux. Onyx récupère la baguette de Lothar et jette le sort d'oublis sur Travers.
S'entraident finalement, ils transplanent jusqu'au QG ou ils rejoignent les autres. Tous seront prit en charge par des medicomages de l'ordre ou pour les cas les plus graves envoyés à Sainte Mangouste. Libre à vous de poursuivre en sujet au QG ou à Sainte Mangouste, mais n'y allez pas tous pour ne pas éveiller trop de soupçons ! Merci de votre participation et à bientôt pour des expéditions encore plus compliquées !
INTRIGUE TERMINEE
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 14 Mar - 18:28

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 779
malle
raise your wand
 
Le membre 'Why do we fall ?' a effectué l'action suivante : La main du destin


#1 'Destinée' :


--------------------------------

#2 'Destinée' :


--------------------------------

#3 'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet + mp Mererid
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

 

MISSION INTRIGUE N°1 - Here we are, don't turn away now

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» Mission intrigue : La nuit ça change tout la nuit, c'est merveilleux la nuit [Livre II - Terminé]
» Mission Intrigue; La nuit, tous les chats sont gris [Livre 1 - Terminé]
» Mission intrigue : « Tous les hommes vivent ensemble, mais ils suivent des chemins différents. » [Livre II - Terminé]
» Mission Intrigue N°2 : Prise d'otages dans une banque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Angleterre-