Partagez | 
MISSION INTRIGUE N°1 - Now fear makes people do terrible things

(Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant)
Parchemin envoyé Dim 7 Fév - 23:33

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
« Hé bien mon cher frère, que vous arrive-t-il pour rater un tel sortilège ? » une grimace acerbe prit place sur les traits du jeune homme pendant quelques secondes alors que sa réplique fusait « Il vous faudrait apprendre à faire la différence entre un sortilège raté et une idiote un tant soit peu rapide, chère soeur » une grimace sardonique sur ses traits bruts. L'ivresse du combat était toujours bouillonnante en lui, telle une bombe prête à exploser et les taquineries de sa soeur ne l'aidaient en rien. Il était digne de son poste au sein des Mangemorts et il continuerait de monter, il en avait la certitude.

Le plus jeune des Black redirigea son attention sur les scènes de combat se déroulant sous ses yeux. En moins de temps qu'il ne put le réaliser, Antoinette avait lancé la dague dans le coeur de l'homme vacillant. Un air de surprise sur les traits du jeune homme devant un acte instinctif aussi violent de la part de son ancienne employée. Milles remarques acerbes lui vinrent en tête mais aucune ne passa la frontière sellée de ses lippes. La rouquine avait donc plus d'un tour dans son sac... Mais elle était toujours là sous la guerrière et même Erebos put sentir son envie de sauver les deux enfants alors qu'elle s'en approchait. Faiblesse. Et sous les yeux écarquillés de sa bien aimée et alors qu'Erebos retenait un souffle presque admiratif, Dvalinn se saisit de nouveau de sa dague et trancha la gorge d'un des enfants. « Ne t'en fais pas, ta mort servira d'exemple et de rappel, tu sais, c'est une bonne façon de partir. » Un exemple de violence brute qui fit bouillir le sang du cadet des Black alors que le le liquide rouge s'étalait sur la neige. Il avait beau avoir ses différents avec Dvalinn, la cruauté brute qui s'émanait de l'islandais fascinait le plus jeune des Black d'une façon morbide. L'encourageait toujours plus à dépasser les limites de sa propre barbarie.

L'autre enfant était toujours là, bien en vie - les pupilles dilatées par la peur et les membres tétanisés par la terreur. Les veines pleines de colère et d'une rage presque folle, Erebos s'avança vers l'enfant, le pas décidé laissant derrière lui des traces nettes dans la poudreuse. Ombre de la mort aux yeux au fond desquels brillait un éclat presque fou. De deux gestes précis et la main plus stable que jamais, il creva les yeux de l'enfant du bout de sa baguette. Ne s'arrêtant pas aux cris, non, jamais. L'enfant d'une dizaine d'années tomba à ses pieds - toujours vivant mais sûrement plus pour longtemps - alors qu'Erebos leva quelque peu sa baguette, détaillant d'une pupille dilatée par le plaisir de la terreur le liquide vermillon à l'aspect aussi noir que la nuit qui recouvrait le bois de sa baguette. L'essuyant ensuite contre sa cape, il se retourna d'un geste vif vers son lieutenant et prononça donc sa nouvelle idée. Toujours plus de vice, toujours plus de violence.

« Si vous voulez vraiment montrer l'exemple à tous les traitres et tous les sangs de bourbe, il faudrait amener celui là jusque la place centrale du village et le tuer là bas » une pause presque dramatique et un mouvement de la tête vers l'enfant toujours agonisant dans la poudreuse « Comme ça personne ne pourra plus ignorer le sort réservé aux gens comme lui » se délectant de la cruauté et attendant l'aval pour mettre son plan en action.
Parchemin envoyé Lun 8 Fév - 21:15

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
MISSION INTRIGUE N°1
- MANGEMORTS ET ASSIMILES -


Le blizzard levé à l'instar de sa bestialité – pupille rétractée, un topaze dantesque miroitant dans l'orbe, faciès sec et rembruni – il se dirige sans se hâter vers le village qu'ils assaillent. Le froid a drapé les lieux d'un épais manteau blanc ; c'est l'hémorragie blafarde qui s'abat sur les futurs moribonds. Le loup n'en a que faire néanmoins : sitôt transplané, Valko balaie son regard sur ses acolytes s'engonçant dans une grange, quand dans un grognement il consent à festoyer seul. Une soif de violence inassouvie fait de l'homme un égoïste. Greyback souhaiterait admirer l'oeuvre de ses comparses de loin, tel un prosélyte, amateur d'art à ses heures perdues, mais son estomac vociférant sa faim l'enjoint à gagner seul une maison ou deux. Les victuailles l'attendent, et la bête s'impatiente ; elle descend vers les sobres masures avec la convoitise du boucher. Et elle avalera dans sa gueule les cris, les larmes et les foies (fussent-il gorgés de sang, ni trop gras ni trop filandreux).

Lorsqu'il a poussé la porte de la maison (la façade, d'un bleu passé, a attiré l'oeil de notre affamé), Valko s'attendait à quelques acclamations. Des insultes, quelques sorts, une agitation fougueuse voire des plaintes pour la survie. Mais rien. Le verrou a sauté trop aisément, et c'est d'un plissement de nez outrecuidant qu'il pénètre le salon, d'une langueur morne. Alors, pour s'occuper, il inspecte les lieux, jette un œil dans le garage adjacent au cellier où une houe de jardin attire son attention, quand enfin le craquement sinistre du plancher annonce l'adversaire. C'est avec ce sourire goguenard ourlant sa lippe – diantre qu'il a faim ! Qu'on lui serve sa ripaille. Un jarret, un rognon, qu'importe pourvu qu'il se sustente – que Valko se retourne et fait face à sa victime. Un homme, d'une quarantaine d'années, a braqué sur lui sa baguette et le met en joue. Sa pupille striée de peur lui indique quelques précieuses indications : le quidam n'est pas couard, mais il craint pour sa vie et probablement celles qu'il protège à l'étage. Hélas pour lui, il a marqué l'hésitation et Greyback s'en saisit : agrippant sa baguette il susurre : « Expelliarmus ! »

Le sorcier a-t-il le temps de riposter ?
Spoiler:
 

Edit : Sans crier gare, parce qu'une ire le secoue sans le tarir, Valko pénètre le garage et s'empare de la houe. Le bec en métal de l'engin fera l'affaire, se dit-il comme il retourne auprès de la proie sonnée gisant sur le carrelage du cellier. Le coup est rude, la mise à mort est primitive et la décapitation s'opère lentement : il s'y prendra à plusieurs fois avant que les muscles les moins épais ne rompent et que l'os hyoïde ne cède. Il s'acharne, dément, affamé de sa carne. La tête peine à se détacher malgré la fureur du bourreau et, quand il sent sa colère s'étioler, tourne la tête vers le nouveau venu, le regard fou : un comparse mangemort, brun svelte et élégant. Valko donne un léger coup de tête vers le plafond ; il lui semble que l'étage n'est pas désert.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Lun 8 Fév - 21:15

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 866
malle
raise your wand
 
Le membre 'Valko L. Greyback' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mar 9 Fév - 2:39

avatar
avatar
profil
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 412 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : Hathaways . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
MISSION INTRIGUE N°1
- MANGEMORTS ET ASSIMILES -
L’oubli de la douleur. Essayer de ne plus jamais souffrir comme tu l’as fait depuis toutes ces années. À souffle court, tu observes ceux que l’on appelle tes congénères. Les Mangemorts sont à l’affut, plusieurs ont l’air d’avoir la bave qui coule de chaque côté de leur lèvres. Ils sont assoiffés de sang comme toi tu souhaites qu’on arrache ton cœur. Si tu perdais la vie ce soir, tu savais que personne ne pleurerait ta mort, mis à part ta douce Avia. Vous ne pouviez pas être ensemble de toute façon, alors tu n’avais plus vraiment envie de te battre. Tu ne savais pas vraiment pourquoi tu étais ici ce soir, sauf avec ces idées suicidaires en tête. « Il y a des moldus, des foutus moldus et ils les cachent. Fouillez chaque maison, chaque pièce, chaque remise, chaque garage, chaque cave et trouvez ces traitres, morts ou vifs. » On te demandait de tuer, moldus ou tous les sorciers traitres à leur sang. Tu ne savais même pas si ta rouquine était dans les rangs ce soir, mais tu savais qu’aucune âme ne périrait par ta faute ce soir. Si ce n’est la tienne. Il y a peu, tu étais si docile et usait de ta magie pour faire du mal aux autres sans scrupules, parce que c’était ce qu’on avait voulu de toi. On t’avait manipulé pour que tu deviennes une Vega sans aucune étincelle de vie. Maintenant, tu savais que ce n’était pas les moldus qui t’avaient privé de ton amour, mais bien ton père. Qu’à cela ne tienne, tu remontas la capuche de ta longue robe noire et partie seule dans les ruelles du village, sans savoir vraiment où tu t’en allais. Tu entras dans une des maisons, en tenant ta baguette bien fermement. Tu avais le choix entre faire croire aux autres que tu étais encore de leur côté pour survivre, ou de mourir. Il s’agissait d’un choix cornélien à l’heure qu’il était. Tu remarques qu’un autre de tes collègues noirs t’a suivi dans la maison. Aussitôt, les coups de sortilèges fusent et tu te jettes derrière l’une des rambardes. Ton souffle est court, tu laisses échapper un drôle de soupir. « Rackharrow. » Tu sais que les sorciers qui tirent sur toi font partie de l’Ordre, et tu ne les attaques pas. Au lieu de cela, ton visage est impassible lorsque tes prunelles se plantent dans celles de l’autre mage noir. Tu laisses tomber ta baguette, dans un but bien précis. Lorsque tu te lèves, tu es à la merci des sorts… Et l'un d'eux te rtransperce l'épaule, tu te dis que tu en as peut-être fini...

Spoiler:
 

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©endlesslove.



Parchemin envoyé Mar 9 Fév - 2:39

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 866
malle
raise your wand
 
Le membre 'Vega Greyback' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mar 9 Fév - 17:18

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Le feu illumine au loin, tandis que l'odeur âcre et étouffante de la fumée s'insinue jusqu'à mes narines. Certains n'arrivent décidément pas à se contrôler... Et qui ramassera les pots cassés après ? Moi. L'oubliator. J'imagine déjà la tonne de travail qui m'attend demain pour faire oublier aux moldus survivants et ceux des villages alentours, qu'il n'y a rien eu de plus qu'un incendie ayant mal tourné... D'un soupir, je suis mon frère jusqu'à une demeure voisine. Il semble avoir entendu un cri pendant que j'étais préoccupée par les frasques de mes collègues. L'adrénaline me fait alors oublier mes préoccupations pour le lendemain et ramène mes pensées sur ma mission. Mon jeune frère déverrouille l'entrée et j'entre à sa suite à l'intérieur d'un salon petit, mais cosy. Sur le buffet, tu vois une photo encadrée d'une famille. Les deux parents, sourire aux lèvres, tiennent dans leur bras une petite fille, tandis qu'un jeune garçon fait le clown à côté. Une image que je ne suis pas habituée à voir, car dans notre famille, du moins notre branche, l'amour n'est pas ce qui prime. Mais je me détourne bien vite de la photo, lorsque j'entend des pas à l'étage. Ils se cachent. Ils savent que nous sommes là. Alors je souris, car la partie commence enfin.

    « Tu ouvres les festivités, Freyja ? Ou bien je m’en charge ?
    - Avec plaisir !
    »

Alors je monte les marches de l'escalier une à une, baguette en main, prête à rejoindre ma proie. Tuer n'est pas un plaisir. Jouer avec les souvenirs des gens, voir la lueur dans leurs yeux lorsque leur mémoire s'envole, ça, c'est plaisant ! Tuer c'est sanglant. Vif. Brutal. Manipuler la mémoire c'est complexe. Long. Jouissif. Alors, lorsque j'ai le choix, je supprime simplement des souvenirs. Mais le choix, ici, je ne l'ai pas. Nous devons attraper l'Ordre à n'importe quel prix... Et ne pas obéir aux ordres, c'est signer notre arrêt de mort. Nous qui sommes déjà au bord du gouffre, ce ne serait pas bon de n'en faire qu'à notre tête. Alors je suis les ordres. Après tout, ils ne sont qu'un obstacle de plus pour accéder à notre gloire d'antan. Et je n'ai aucune pitié pour les obstacles. Peu importe ce qu'ils sont.
J'avance doucement dans le couloir, l'oreilles aux aguets, et arrive devant une première porte que je pousse sans ménagement. Mais ce n'est qu'une salle de bain vide. Je continue mon avancée à la porte suivante que j'ouvre d'un violent coup de pied, baguette en avant. Je tombe alors nez à nez avec un homme, baguette brandit vers moi qui hurle un sortilège que je ne prend pas le temps d'identifier, avant de lancer un sortilège de protection.

    « Protego ! »


Spoiler:
 

Résumé:
 
Parchemin envoyé Mar 9 Fév - 17:18

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 866
malle
raise your wand
 
Le membre 'Freyja Malfoy' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mar 9 Fév - 21:20

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
MISSION INTRIGUE N°1
- MANGEMORTS ET ASSIMILES -

Le mangemort resta immobile sur le seuil un instant alors qu'il tentait de se concentrer sur la maisonnée. Il n'était pour l'instant qu'une silhouette menaçante, drapée dans les ténèbres comme on se drape de fierté. Il referma précautionneusement la porte derrière lui, ne tournant le dos aux escaliers qu'un bref instant. Si des membres de l'ordre se cachaient dans cette maison, l'effet de surprise serait son meilleur allié.

Quelques bruits provenant de ce qui devait être le salon finirent par attirer son attention. Il se glissa dans l'angle d'un mur à peine quelques seconde avant de pouvoir apercevoir depuis sa cachette une silhouette qui s'y dirigeait également.

Il nota la démarche précautionneuse et légèrement hésitante de l'individu. Il n'avait cependant pas eu le temps de regarder si cette personne était armée. Serrant un peu plus sa propre baguette dans sa main, il attendit quelques secondes avant de se glisser à sa suite.

Il devait s'agir soit d'un des traître qu'ils chassaient, soit d'un partisan qui n'était pas certain de pouvoir accomplir son devoir. Dans les deux cas, Severin estima qu'il était intéressant de rester en retrais pour l'instant, histoire de voir ce qui allait se passer. Parce que, plus il approchait, plus il était clair qu'il y avait une troisième âme au rez-de-chaussée.

Le mangemort embrassa quelques secondes de silence, hésitant un bref instant à pénétrer à son tour dans le salon. Se tournant à demi, il jeta un dernier coup d’œil aux escalier pour s'assurer de ne pas être prit à revers. Il crut vaguement voir un mouvement et plissa les yeux pour mieux voir. Mais du coté du salon, les choses s'accéléraient.

« Expelliarmus ! »

Il n'avait de toute évidence plus le temps. Le sortilège avait été très rapidement suivit d'un bruit mat. Il lui fallait prendre une décision rapidement. Il choisit de s'assurer être bel et bien seul dans le hall avant de continuer son exploration.

Une fois qu'il fut sur que le dit hall d'entrée était bel et bien vide, il avança dans le salon, puis jusqu'au cellier pour découvrir la scène d'horreur que lui avait préparer Valko. Son regard froid glissa sur la scène sanglante et il réprima un frisson en notant l'état du cadavre. Son cou attira particulièrement son attention. La chaire y avait été sectionnée, arrachée et déchirée. Il n'aurait pas aimé être à sa place. Mais c'était tout ce que les traîtres méritaient après tout.

Finalement, le regard du bibliothécaire vint croiser celui plus qu'inquiétant de l'homme qu'il se souvenait avoir aperçus un peu plus tôt alors qu'il cherchait son frère. Il hocha la tête quand le sorcier taché de sang lui désigna le plafond.  

C'est l'air sérieux et déterminé que Severin fit signe à l'autre de le suivre, ne perdant pas plus de temps avant de tourner les talons et de revenir dans le hall d'entrée. Il gravit les escalier en brandissant sa baguette, prêt à réagir au moindre signe de résistance puisque le meurtre brutal du premier résident ne devait pas avoir manqué d'alerter le reste de la maisonnée. Une fois parvenu au premier étage, il alla ouvrir la première porte pour y découvrir une jeune sorcière, tout juste une adolescente qui pointait sur lui sa baguette d'une main tremblante. Il ne lui laissa pas le temps de rassembler son courage à deux main et attaqua le premier.

« Confringo ! »

Spoiler:
 

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Mar 9 Fév - 21:20

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 866
malle
raise your wand
 
Le membre 'Severin Peakes' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :
Parchemin envoyé Mer 10 Fév - 0:10

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
MISSION INTRIGUE N°1
- MANGEMORTS ET ASSIMILES -
L'obéissance n'a jamais été une option, mais plutôt une obligation. Si tu n'avais jamais souhaité t'acoquiner avec les partisan du mage noir, tu avais bien vite compris que ce n'était pas une proposition mais un ordre. C'était tuer ou être tué. Sacrifier des innocents ou perdre tout ce que ta famille avait mis des années à bâtir. Et les tiens ne te permettraient pas l'échec ; il n'y avait rien de pire que de perdre sa dignité. Alors, tu t'étais présenté au rassemblement, bien conscient qu'il te faudrait pour la première fois ôter la vie d'individus. La peur au ventre, tentant tant bien que mal de faire bonne figure. Tu avais toujours excellé dans l'art de cacher ton ressenti, de prétendre que tout allait bien mais il y avait quelque chose de différent cette fois. Des meurtres. Et tu ne pouvais t'empêcher de rire face à l'ironie de la situation. Sans doute subirais-tu le même sort que ces traitres si l'on venait à apprendre que tu n'étais qu'un usurpateur.

Une fois dans le village, tu te lanças à la suite d'un sorcier (Valko) qui semblait savoir où il se dirigeait, loin des flamme qui s'élevaient à quelques mètres de là, dans un lien que certains partisan semblaient déjà avoir sous contrôle. Le salon de la maison où le sorcier avait pénétré avant toi t'offrait un spectacle absolument atroce. Un corps, décapité, étendu sur le sol. Horrifié, tu continuas néanmoins à l'étage, où tu retrouvas la silhouette aperçu un peu plus tôt, accompagnée d'un autre sorcier (Severin). Un second meurtre avait été commis. Tu n'eus pas le loisir de t'approcher d'eux cependant : des pas résonnaient dans le couloir et bientôt un homme apparu dans ton champ de vision. L'envie de lui crier de s'en aller, d'alerter les autres. Parce que tu ne voulais pas le blesser, tu ne voulais pas lui faire du mal. Et pourtant, c'est l'instinct de survie qui pris le dessus et qui te poussa à lever ta baguette en direction de l'homme. Pour vous protéger, tes camarades et toi. Les yeux vides de toute émotion, ta voix résonnant faiblement. « Sectumsempra » Et la main tremblante, tu ne pouvais qu'espérer que celui-ci rate ta cible.

Lancer de dés:
 

HJ:
 
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Mer 10 Fév - 0:10

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 866
malle
raise your wand
 
Le membre 'Lycaon Snape' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mer 10 Fév - 11:52

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 



Pas un bruit ne régnait dans la maison, il venait de vérifier le hall d'entrée, le salon et s'enfonçait désormais dans la cuisine, ne trouvant que quatre tasses de thé et quelques biscuits à moitiés grignotés. Erlhing tendit sa main libre au-dessus du liquide pour savoir s'il devait s'inquiéter, mais il grimaça au souvenir de la présence de sa prothèse magique, incapable de lui offrir les mêmes sensations que celle d'une peau, de la chair et des muscles. S'avançant dans les couloirs, il remarqua de nombreux objets aux matières et utilités inconnues, entouré de photos bougeant dans un cadre et aussi statiques que la mort dans un autre. Une famille de moldus et sorciers. Différence qui lui paraissait incompatible au quotidien, même si les sourires sur les papiers glacés, figés ou non, avaient l'air heureux.
Arrivé à l'étage supérieur, guidé par le courant d'air qui s'infiltrait dans la cage d'escalier, Erlhing entrouvrit la porte d'une chambre, probablement celle d'un enfant à en croire les nombreux jouets. D'un pas prudent, il inspecta le lieu et s'avança vers la fenêtre ouverte. La famille devait avoir pris la fuite. Les lèvres pincées, Erlhing ne pu décider s'il était heureux ou non de n'avoir croisé personne, relevant la tête pour apercevoir dans la maison en face, à quelques mètres et un parterre de fleurs de là, ce qu'il crut reconnaître comme la silhouette de son frère à travers une explosion orangée, un sort visiblement réussi puis-qu’aucun autre dégât ne fut entendu. Erlhing se demanda s'il avait bien vu, tournant les talons pour quitter la maison et poursuivre leur mission. Mais il n'eut pas le temps de faire un pas que déjà un homme entra dans la chambre, le visage taillé dans la peur, la rage au corps et un petit objet ovale et sombre dans sa main, tandis qu'une femme aux cheveux en bataille se glissa près de lui, baguette en main.
L'instant ne dura qu'une seconde mais ce fut la seconde suffisante à Erlhing pour identifier ce que tenait le moldu comme une arme, une de ces explosions à retardement dont il avait croisé la route dans ses recherches historiques, engin de guerre, analyse approuvée par le geste que fit l'homme, dégoupillant dans un clic morbide l'objet. « Glacius ! » hurla Erlhing juste avant que le père de famille ne prenne l'élan pour effectuer un lancer, sa femme agitant exactement au même moment sa baguette en direction du Peakes. « Expulso ! »

Les deux sorts ont-ils réussis ?:
 
Erlhing fut violemment projeté en arrière à travers la fenêtre déjà ouverte, son corps heurtant violemment le sol glacé et à la couche de neige suffisamment généreuse pour que le peintre, même sous le choc, soit conscient de la chance qu'il venait d'avoir, l'explosion retentissant à l'étage supérieur et des débris de bois tombant près de lui alors qu'il rampait avec douleur pour s'appuyer contre la façade en face, aussi bleue que la trouille qu'il venait de se payer.

HJ et résumé:
 
Parchemin envoyé Mer 10 Fév - 11:52

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 866
malle
raise your wand
 
Le membre 'Erlhing Peakes' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mer 10 Fév - 14:40

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 


Le pouls s'affola sous la lame lorsque la morsure de la mort déchira la peau de l'enfant et qu'une élégante ligne de sang se dessina lentement sur son cou, se transformant doucement en flots rouges agités par la peur de mourir. Dvalinn ancra ses yeux dans celui du jeune garçon, lui volant alors son dernier regard, se délectant de ce qu'il y voyait. Il ne rendait pas qu'au honneur à la folie meurtrière qui dansait dans son esprit depuis toujours, ou à ses divinités, il voyait aussi un corps impur qui s'éteignait, une génération effacée pour plus de propreté. Et vengeance de l'injustice qu'il vivait.
Alors qu'il se pencha vers le corps, déjà deux doigts dans la chaude hémoglobine, Dvalinn aperçu l'oeuvre d'Erebos. Brutale. Sanglante et frissonnante. Si bien exécutée. S'il ne s'était pas promis de détester l'homme pour encore au moins une décennie il le lui aurait dit, que c'était remarquable. L'islandais se contenta donc d'un sourire amusé et écouta l'idée du Mangemort. « Si vous voulez vraiment montrer l'exemple à tous les traîtres et tous les sangs de bourbe, il faudrait amener celui là jusque la place centrale du village et le tuer là bas. » Il acquiesça, ayant bien l'intention de laisser un souvenir aux habitants, mais Erebos venait de choisir les meilleurs candidats et ça lui convenait. « Dommage que les autres n'aient pas été plus coriaces, ça aurait pu être amusant... » Il releva la tête vers le brasier, désormais convaincu que plus personne ne sortirait des flammes. L'islandais renifla en s'extirpant de cette contemplation et retourna à son oeuvre, portant ses doigts ensanglantés à son visage pour dessiner une ligne descendant sur son arcade sourcilière, contournant l’œil pour rejoindre sa pommette et exécuter un simple trait fondu sur le reste de sa joue. Il voulait garder l'autre côté pour sa dernière victime de la nuit.

Après avoir lancé un simple sourire plein de tendresse à sa compagne — contraste étonnant avec la barbarie rouge qui coulait dans la neige pure aux pieds du groupe de Mangemorts — il alla se saisir de l'enfant mutilé par Erebos, l'attrapant au col et le traînant à ses côtés sans lui adresser un regard, ne donnant pas une once d'intérêt à ses pleurs. Tournant un instant la tête vers une étable alors qu'ils quittaient la zone de la grande, Dvalinn entendit quelques bêlements, signe de pauvres bêtes désormais orphelines et eut un pincement au cœur. « Fíflingur, avance ! » maugréa-t-il en poussant l'enfant qui trébuchait, incapable de le suivre. Arrivés sur ce qui devait être le centre du village, un embranchement de rues, d'espaces verts et de pavés, entouré de maisons dont certaines étaient transpercées par les sorts et les cris, le lieutenant se tourna vers Erebos, lui désignant du bout de sa baguette le jeune garçon. « Mr Black nous ferait-il le plaisir de montrer son dévouement au Lord ? Je lui ferai de belles peintures ensuite. » dit-il en agitant sa main ensanglantée dans un signe de salutation amusée, sourire carnassier et mémoire ayant enterré une nouvelle fois son récent malheur qui aurait pu, peut-être, épargner la vie de cet innocent ayant à peine sept printemps.
Parchemin envoyé Mer 10 Fév - 16:58

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Il releva les yeux du corps agonisant de l'enfant en direction de Dvalinn qui avait déjà ses doigts dans le sang de celui qu'il venait d'égorger, liquide à l'apparence noire et brillante au clair de la lune, les portant à son visage afin d'y tracer un symbole funèbre. S'ils n'avaient pas chacun de leur côté fait serment de se détester, Erebos aurait presque pu lui dire qu'ils formaient un duo charmant. Baguettes dégainées et même appétit pour une bestialité à fleur de peau. « Dommage que les autres n'aient pas été plus coriaces, ça aurait pu être amusant... » un rictus sardonique prit momentanément place sur les lèvres du cadet des Black. En effet, cela aurait pu être amusant. Une lueur démoniaque brillait au fond des yeux du jeune sorcier alors que son supérieur s'emparait du corps de l'enfant au bord de la mort et se mettait à le trainer vers la place du village, bougon et râlant au long de leur courte marche du fait que l'enfant ne gardait pas leur cadence.

« Mr Black nous ferait-il le plaisir de montrer son dévouement au Lord ? Je lui ferai de belles peintures ensuite. » La place centrale du village aurait pu être un endroit paisible, joli même. Les maisons de brique les entourant gardaient un certain charme, même au coeur de cette nuit macabre. Mais à ce moment précis, Erebos avait d'autres préoccupations alors qu'il s'approchait, lentement du corps qui respirait difficilement. Presque mort. Être témoin de ce type de souffrance dilatait les pupilles du jeune homme un peu plus qu'à l'accoutumée, l'adrénaline du meurtre à venir émerveillant presque ses sens aiguisés. « Avec plaisir... » Il utilisait habituellement un sortilège pour tuer ses victimes mais ce soir, un éclat carnassier luisait au fond de ses yeux encore assombris la nuit et il voulait sentir la sensation de ce sang souillé couler le long de ses doigts. Il voulait ressentir le meurtre avec intensité dans toutes les fibres de son corps. Réfléchissant rapidement à comment explorer cette facette de sa personnalité qui se révélait, il fit rapidement apparaitre un couteau tout simple dans une de ses mains d'un geste rapide sa baguette.

Une lueur meurtrière au fond des pupilles, il s'avança vers l'enfant, plantant la lame aiguisée au niveau des entrailles; le sang s'écoulant de nouveau par flots sur la neige jusque là immaculée. Le liquide chaud piquant ses doigts gelés qu'il avait préalablement dégantés, Erebos leva quelques secondes la tête vers la lune, profitant de cet instant comme suspendu dans le temps ou la bête ne faisait plus qu'un avec l'homme. Il aurait probablement droit lui aussi à ces peintures à la signification mystique. Au fond de lui, il l'espérait car il voyait ça comme une marque de sa valeur. Une reconnaissance de ses talents de meurtrier, de son manque d'empathie et de sa cruauté qui ce soit semblait sans limites - exacerbée par cette pression de vouloir bien faire, de vouloir se montrer digne. D'écarter quelque peu l'attention de sa famille de son histoire avec Elizabeth dans un bain de sang salvateur. Laver tout ses pêchés dans du sang moldu.

L'exemple était maintenant montré pour les autres.

Une fois les marques faites sur le visage d'Erebos (si Dvalinn décide d'en faire), un homme ayant assisté à la scène sort-il d'une maison en hurlant sa colère, se précipitant sur eux dans une rage aveugle?
OUI: l'homme se dirige bel et bien vers eux, baguette levée donc il est évident qu'il s'agit là d'un membre isolé de l'Ordre du Phénix ayant perdu tous ses moyens en assistant au sacrifice de l'enfant.
NON: il s'agit d'un habitant moldu, probablement de la famille de l'enfant à l'air décomposé de son visage mais il ne sera pas un problème pour les deux sorciers étant donné qu'il n'est armé que d'une misérable pierre.

HRP: j'ai bien fait de ne pas jouer le meurtre en RP
Parchemin envoyé Mer 10 Fév - 16:58

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 866
malle
raise your wand
 
Le membre 'Erebos Black' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Erzsébet
mp Mererid + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mer 10 Fév - 19:47

avatar
avatar
profil
Je suis : Haeny , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/01/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 643 hiboux. J’incarne : Sam Riley , et l’avatar que je porte a été créé par : Eden Memories (Bazzart) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Cordelia Pevrell, Deimos Carrow Je parle en : color=#cc0000



Je suis âgé de : 32 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Fugitif, ancien brigadier pour le ministère J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Veuf, le fantôme de son ex-femme rôde quelque part sur une falaise du Pays de Galle
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
MISSION INTRIGUE N°1
- MANGEMORTS ET ASSIMILES -
Alastar venait juste de transplaner, le souffle court. Cette attaque tombait mal… Très mal. Lorsqu’il avait appris la nouvelle, il revenait tout juste du Pays de Galle où il s’était rendu pour renouveler le sortilège qui maintenait son fantôme de femme emprisonné, là où elle ne pourrait lui nuire en aucune façon. Cette incantation particulièrement ardue et capricieuse lui demandait force, endurance et surtout énergie vitale… Rackharrow baissa les yeux sur la plaie béante qui ornait sa paume droite. Le sang coulait toujours, malgré un sortilège de soin très primaire lancé à la sauvette.

Il leva les yeux sur le village enneigé. C’était donc ici qu’ils commettraient un massacre au nom du Lord. Anxieux, il observait en silence ses comparses mangemorts se répartir dans le village, comme autant de vautours fondant sur leurs proies. Lui resta un instant immobile. Sa situation était pour le moins embarrassante. Devrait-il vraiment tuer des Moldus et peut-être des Membres de l’Ordre ? Il espérait presque tomber sur Gabrielle dès la première maison pour lui donner l’alerte… mais il était déjà trop tard. Les premiers hurlements déchirèrent la nuit, comme autant d’éclairs verts jetés çà et là. Il aperçut Phobos tuer une gamine sans la moindre hésitation. Al’ se renfrogna. Ce soir, il devait faire passer sa survie avant tout le reste. Il ne pouvait prévenir personne, alors la seule solution était d’épargner un maximum de vies sans éveiller les soupçons. Et bon dieu, s’il fallait tuer eh bien, il le ferait. Ce ne serait pas la première fois…

Il s’éloigna et pénétra dans une maison où, pensait-il, il n’y avait personne. Grave erreur. Le seuil à peine franchi, des bruits de lutte s’élevèrent et Alastar eut à peine quelques secondes pour comprendre ce qu’il était en train de se passer. De l’autre côté de la pièce se tenaient plusieurs sorciers armés de baguette, certainement alertés par les cris et le fatras causé par les mangemorts. Il s’abrita derrière une cloison en bois qui ne tiendrait pas longtemps, c’est alors qu’il posa les yeux sur Vega. Elle faisait face aux sorciers. Seule. Greyback le reconnut sans mal et se releva pour attaquer. Du moins c’était ce qu’il croyait. Mais c’est alors que la brune lâcha sa baguette en signe de reddition. Dans un tel contexte, c’était un suicide. Purement et simplement.

"Non !" Un sortilège l’atteignit. Tout en pestant, Alastar se jeta se elle et tenta un sortilège de protection, domaine dans lequel il était plus que médiocre. "Protego !"

Le sortilège d'Alastar est-il réussi?

Oui / Oui : Le sortilège déclenche un bouclier étonnamment puissant, qui laisse à Vega et Alastar assez de temps pour se remettre de leurs émotions et échanger quelques mots, avant de se briser
Oui/ Non : Le sortilège réussit mais s'affaiblit très vite, menaçant de se rompre dans la seconde...
Non / Oui : Le sortilège échoue, mais Alastar n'est pas touché par les attaques adverses
Non / Non : Non seulement le protego échoue, mais en plus Alastar est blessé par un sortilège adverse.

EDIT main du destin :

C'est un fiasco... Non seulement le protego n'a pas fonctionné mais en plus Al' reçut une décharge sur le flanc droit et fut projeté de plein fouet. Certainement un expelliarmus...

"Vega fais quelque chose par Merlin!" Hurla-t-il, essoufflé et quelque peu sonné



CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Mer 10 Fév - 19:47

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 866
malle
raise your wand
 
Le membre 'Alastar Rackharrow' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :
Parchemin envoyé Ven 12 Fév - 2:35

avatar
avatar
profil
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 412 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : Hathaways . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
MISSION INTRIGUE N°1
- MANGEMORTS ET ASSIMILES -

Rackharrow se lève, dans un effort vain de protéger ta petite personne. Le sort ne fonctionne pas, une drôle d’aura se fait ressentir dans cette maison moldue. Peut-être est-ce là que vous signerez vos derniers jours? Il semblerait que le Destin soit de ton côté, pour une fois. Alors que le sort se dirigeait vers toi, tu pensas un moment que tu en aurais fini de cette maudite souffrance. Tu t’attendais à ne plus rien voir, à succomber aussi rapidement que le sort avait été lancé sur toi. Pourtant, c’est un cri que tu lâchas. Quelques centimètres plus à droite et ton cœur aurait été touché. Cette douleur est plus incandescente que jamais, ta main se plaque contre la plaie qui saigne à n’en plus finir. À tes côtés, Alastar est expulsé contre le mur sa tête embrassant la pierre. « Non! » Tu lâches, tes genoux lâchant et te permettant d’être camouflée à nouveau par le mur qui te sépare des autres sorciers. En rampant près de l’autre Mangemort, tes doigts se referment sur ta baguette et tu vas t’asseoir à ses côtés. Un drôle de rire mêlé à un gémissement de douleur sort de ta bouche. Les sors s’arrêtent pour le moment, vous laissant une, ou quinze seconds qui sait? « Le seul sortilège qui sortira de cette baguette sera un de protection. » Si tu n’étais pas avec Avia, si tu devais rester avec ton mari et le reste des Greyback, rien n’en valait la peine. Surtout pas tuer d’autres sorciers pour une cause que tu n’estimais plus. Tes prunelles observent un instant le tatouage qui noircit ton avant-bras. Ce dernier est désormais cerné d’un rouge flamboyant. S’en est presque artistique. « T’es mieux de dégager, Avia ne me pardonnera pas que je revienne sans toi. » Ton souffle est court, les sorciers peuvent arriver d’un moment à l’autre. « Je ne tuerai personne aujourd’hui, Rackharrow et je ne laisserai pas quelqu’un mourir pour moi non plus! » Que tu finis par lâcher. Tu venais de sceller ton Destin. Lui dévoiler que tu ne tuerais pas les sorciers de l’ordre du Phoenix. Mais après tout, si tu sortais de cette maison saine et sauve, il y aurait tes autres comparses qui te feraient vivre l’horreur, tout en te donnant ta fameuse délivrance!


CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.



 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©endlesslove.



Parchemin envoyé Sam 13 Fév - 15:53

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
MISSION INTRIGUE N°1
- MANGEMORTS ET ASSIMILES -


« Tu n’as pas le droit à l’erreur cette fois, Eden. Nous n’avons pas le droit à l’erreur. »

En transplanant pour rejoindre ses frères et sa sœur Lana, Eden repensa aux paroles de son frère Shylock, quelque temps auparavant, lors d’une conversation qu’ils avaient eue. Rassemblés à présent avec les autres Mangemorts, le message était plus que clair. Celui qui était incapable de choisir son camp méritait la mort. Les Rookwood, plus que jamais, devraient montrer leur allégeance à Lord Voldemort. Faisant un tour de cercle, le jeune homme repéra Valko, mais également d’autres qu’il avait au Ministère. Les Malfoy, les Black, tous ces visages qui reprenaient les grandes maisons pures. Eden n’en avait que faire, il était là pour se battre pour sa famille, un point c’est tout.

A l’arrivée dans le village anglais, Eden souhaitait rester avec sa sœur et son frère. Sa sœur n’avait jamais eu l’occasion de tuer qui que ce soit, et son visage affichait la peur autant qu’elle affichait la force dont elle était capable. « Je ne pense pas qu’il faille se séparer Shylock. Lana, reste avec nous, le mieux est se déplacer et de se défendre en tant qu’attaque. » Le mieux pour les Rookwood était surtout d’être vus des autres sans en faire vraiment partie. Malgré le fait qu’ils soient partisans de Lord Voldemort, officiellement, leur allégeance se faisait de plus en plus faible, et Shylock avait bien fait comprendre à son jeune frère que personne ne devait avoir le moindre doute. Alors qu’ils s’approchaient tous les trois des granges et habitations du village, un vieil homme sortit de derrière un mur et les menaça d’une longue fourche.

« Expulso » Eden dirigea sa baguette vers une barre de fer qui trainait au pied de la maisonnette, et la dirigea de sang froid vers l’homme qui tentait de l’éviter en se cachant à nouveau derrière le mur.

Expulso:
 

Sous le bruit sourd qu’avait produit la barre sur le moldu, Eden tourna la tête vers Shylock qui lui fit un signe. Il préféra ne pas croiser le regard de Lana. Il fallait être sans pitié, pour que personne n’ait le moindre doute. Il regarda la main au bout de sa baguette, puis l'autre. Sur son avant-bras, le foulard qui appartenait à Gabrielle et qui avait toujours recouvert la Marque de Ténèbre n'y était plus. Convaincu par son aîné, il l'avait laissé derrière lui.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Sam 13 Fév - 15:53

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 866
malle
raise your wand
 
Le membre 'Eden M. Rookwood' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :
Parchemin envoyé Sam 13 Fév - 23:12

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
    Lana regarda tour à tour ses frères, puis chacun des mangemorts dont elle reconnaissait le visage. Tous étaient insondables, on ne pouvait rien lire en eux. Mais personne ne pouvait mentir à Lord Voldemort. Le puissant mage noir parvenait à lire en chacun d'eux comme dans un livre ouvert, même le plus insondable de tout les sorciers. Lana ferma les yeux et tenta de se convaincre de sa raison ici. Elle portait allegeance au siens, et pour cela elle portait allegeance à lord Voldemort. Il n'y avait pas d'autres choix, pas d'echappatoir, l'allégeance ou la mort. Et si elle mourrait ? Alors que ferait-il, tous, sans elle pour s'occuper d'eux ?

    Remarquant que certains visages soupconneux observait son regard vague, Lana se concentra sur la grange qu'il atteignaient. Aucun doutes ne devaient paraitre. Elle devait être implacable, jouer son rôle de leader, Shylock avait été très clair la dessus.

    La jeune femme regarda avec fierté son frère s'avancer dans la bataille et, un sourire mauvais étalé sur le visage, enjamba le vieil homme comme s'il avait été une vulgaire poupée de chiffon. Elle se tourna vers ses frères, et lança d'une voix forte afin qu'un grand nombre puisse l'entendre.

    "Je parie que certains se cachent à l'intérieur, ce serait une cachette idéale, n'est-ce pas ? Allons y, il ne doit plus en rester aucun."

    Lana ne s'était malheureusement pas trompée. Elle ouvrit la porte de la grange en grand et s'avanca d'un pas assuré dans la pénombre. Le silence régnait en maître, lorsqu'un bruit fébrile retentit. Alertée, la jeune femme tendit l'oreille et tenta de refouler la panique qui s'empara d'elle à la pensée de devoir tuer quelqu'un. Un gémissement. Elle tourna la tête et vit une jeune femme et une petite fille recroquevillée derrière une botte de foin. "Vous voilà...." Lana s'apprêtait à dégainer sa baguette, mais, face à ces regards completement terrorisés, les sanglots qui commençaient a sortir de leurs gorges, la jeune femme essayait de gagner du temps. Elle attendait ses frères. Elle ne pouvait se résoudre, c'est pourquoi elle fit mine de prendre sa baguette dans sa robe avant de s'écrier:

    "J'en ai trouvé, ici, comme je l'avais prédit. Ils ne peuvent pas s'enfuir, de toute manière, je les tiens."
Parchemin envoyé Dim 14 Fév - 23:49

avatar
avatar
profil
Je suis : Haeny , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/01/2016 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 643 hiboux. J’incarne : Sam Riley , et l’avatar que je porte a été créé par : Eden Memories (Bazzart) . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Cordelia Pevrell, Deimos Carrow Je parle en : color=#cc0000



Je suis âgé de : 32 ans , et j’ai le sang : pur, mais, pensez-vous réellement que ça ait la moindre espèce d'importance ? Moi, je m'en fiche. Dans la vie je suis : Fugitif, ancien brigadier pour le ministère J’ai juré allégeance : à l'Ordre, et je me battrais pour celui-ci jusqu'à la mort. Mes idées ont fait de moi un fugitif et je ne regrette rien. Côté cœur, : Veuf, le fantôme de son ex-femme rôde quelque part sur une falaise du Pays de Galle
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
MISSION INTRIGUE N°1
- MANGEMORTS ET ASSIMILES -


Alastar gisait, complètement sonné, à l'autre bout de la pièce. Il venait de heurter le mur avec fracas et peinait à bouger. Il eut juste assez d'énergie pour s'adresser à Vega et lui hurler, presque implorant, de faire quelque chose. À deux, ils étaient déjà désavantagés face à ce groupe de sorciers, mais si en plus Greyback décidait de jouer les suicidaires, ils ne s'en sortiraient pas.

Il releva la tête et ressenti une douleur aiguë à l'épaule gauche. Al' comprit alors qu'il s'était sans doute cassé quelque chose, mais il devait surmonter la douleur pour sauver sa peau. Tant bien que mal, le mangemort se redressa, le coeur battant. Vega l'avait déjà rejoint. Elle lui annonça, presque agressive, qu'elle ne comptait pas se battre. Elle lui intima presque de déguerpir, car elle ne souhaitait intenter à la vie de personne et ne voulait pas qu'on meure pour elle. Abasourdi par ce qu'il venait d'entendre, Al' garda la silence et réfléchit à tout vitesse.

Soit Vega disait la vérité, soit elle bluffait pour le tester. Pourquoi Greyback refuserait de tuer des moldus? C'était inconcevable. Et pourtant, mentir dans une telle situation, blessée et à la merci des Phoenix, serait complètement stupide. Al' était véritablement déboussolé par ce que venait de lui annoncer Vega et ne savait quoi penser. "Comment tu veux qu'je dégage? On est coincés." Résolu, il prit la décision pour elle : "Je sais pas ce qui te prend, Vega, mais je ne compte pas crever aujourd'hui. Et je me fous de tes scrupules. On doit sortir d'ici vivants."

Vega avait évoqué Avia de façon amère et Al' ne releva pas vraiment ce détail. Il savait les deux jeunes femmes amies de longue date, mais était loin de se douter de la réelle relation qu'elles entretenaient. Cependant, il pensait lui-même à Avia en ce moment et comprit les sentiments de Vega. Ils devaient survivre. Le reste importait peu. Et que Vega le teste ou pas, Al' n'avait pas vraiment le choix. Pour sortir, il faudrait s'en prendre aux sorciers qui leur barraient la route, membres de l'Ordre ou pas. Il était de leur côté, mais comment leur expliquer la situation? Impossible. Al' rassembla toutes ses forces et visa le plafond situé juste au-dessus de leurs adversaires

"Confringo!"





La main du destin of the dead :

Oui : Le plafond explose au-dessus des opposants, et les débris les écrasent. Certains s'en tirent indemnes et sont toujours en état de se battre, mais d'autres sont terrassés par les gravas et meurent sur le coup.

Non : Le sort effleure le plafond et ricoche sur le mur du bâtiment qui s'effondre. Cela n'a aucun effet sur les combattants, mais crée une sortie potentielle pour Alastar et Vega


CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.
Parchemin envoyé Dim 14 Fév - 23:49

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 866
malle
raise your wand
 
Le membre 'Alastar Rackharrow' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :
Parchemin envoyé Jeu 18 Fév - 14:51

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Soudainement, Freyja est à terre, son dos ayant magistralement heurté le mur avec une force telle qu’un CRAC sonore s’est fait entendre. Une demi-seconde est tout ce qu’il te faut pour visualiser la scène. Click. Le sorcier, baguette en main, cri inarticulé au bout des lèvres dans un autre sortilège visant ta sœur. Click. Freyja, sonnée, vulnérable, tentant de reprendre la pleine capacité de son corps. Click. Le dos de ta cible, ta baguette se levant lentement, au ralenti. Click. Une seule option pour ceux t’en prenant à ta famille. Un simple froncement de sourcil.

« Avada Kedavra. »

Tu y penses, puis cela ne te semble pas suffisant. Il doit souffrir pour avoir osé s’en prendre à Freyja. Tu vises alors ses chevilles et leurs tendons, parties oh combien douloureuses.

« Diffinito. »

De dos à toi, il n’y a aucun moyen qu’il ait pu t’entendre ou te voir venir. Il n’y a aucun moyen qu’il échappe à ta sentence, à cette animalité réveillée de plein fouet. Tu seras sans pitié, tu seras cruel, tu seras sadique. Et tu y prendras goût, oui, tu jouiras de rabaisser cette larve plus bas que terre. Ne jamais toucher un seul cheveu des Malfoy en présence de l’un d’entre eux. C’était comme cela que le clan avait réussi à survivre : en éliminant quiconque représentait de loin ou de près une menace. En se protégeant mutuellement.

Ses cris de souffrance doivent résonner assez fort pour qu’un éventuel petit rat rapplique aussitôt ou prenne la fuite, au choix. Qu’ils viennent. Tu es prêt.

« Silencio. »

Tu t’assures qu’il ne puisse plus prononcer un seul mot à voix haute avant d’écraser impitoyablement sa main. Les os craquent dans une petite musique que tu commences à connaître par cœur ; merci à ton boulot.

« Tu vas connaître l’enfer, mon pote. Ne bouge surtout pas, je suis à toi dans cinq minutes. »

Tu lui souris, beau comme le Diable, puis tu t’écartes de lui afin d’aller prendre des nouvelles de Freyja.

« Ca va, rien de casser ? »

Tu t’agenouilles et écartes une mèche de son front, geste rare d’affection que tu ne te souviens pas avoir jamais fait, vérifiant si de possibles cicatrices parcourent son front. La voir si vulnérable – même si, en pure Malfoy, elle n’en laisse évidemment rien paraître – te bouleverse plus que tu ne l’aurais souhaité. Freyja, c’est cette statue inébranlable, ce bouclier derrière lequel tu t’abritais, petit, et qui continues, tu le sais, de te soutenir dans l’ombre. Voir la moindre fissure sur le corps de ta sœur te brise le cœur et te donne envie de détruire le monde pour ça.

« Il va le payer. Cher. Et je… »


Pas le temps de finir ta phrase qu’un sort siffle à tes oreilles et s’écrase contre le mur, laissant une coulée de sang frais s’échapper de ta tempe. Une grosse pierre déboule sur vous, pile sur la tête de ton aînée et accessoirement la tienne.

« Protego ! »

Spoiler:
 

suite

Ils étaient maintenant deux. L'homme toujours dans l'incapacité de se mouvoir mais désormais capable de parler puisque tu avais été désarçonné et n'avais pu maintenir le Silencio, et une femme à l'air désespéré. De loin la plus dangereuse des deux. Elle ne reculerait devant rien pour vous tuer.

"Freyja, il faut que tu te lèves, tu chochottes à ton aînée avant de te préparer à l'assaut imminent."
 

MISSION INTRIGUE N°1 - Now fear makes people do terrible things

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» Mission intrigue : La nuit ça change tout la nuit, c'est merveilleux la nuit [Livre II - Terminé]
» Mission Intrigue; La nuit, tous les chats sont gris [Livre 1 - Terminé]
» Mission intrigue : « Tous les hommes vivent ensemble, mais ils suivent des chemins différents. » [Livre II - Terminé]
» Mission Intrigue N°2 : Prise d'otages dans une banque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Grande Bretagne :: Écosse-