Partagez | 
Event #2 - Courez, pauvres fous

()
Parchemin envoyé Dim 20 Sep - 16:07

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 554
malle
raise your wand
 
COUREZ, PAUVRES FOUS
- VOUS FERIEZ MIEUX DE COURIR POUR VOTRE VIE -

FORÊT INTERDITE,   20 SEPTEMBRE 1989
Le matin les mangemorts en poste à Poudlard trouvaient que cette journée d’automne somme toute banale allait être ennuyeuse. La rentrée de Poudlard avait été repoussée suite au cadavre retrouvé non loin de Pré Au Lard – le ministère avait choisi de différer la date, le temps de sécuriser la zone. Alors que deux mangemorts se promenaient au sommet de la Tour d’Astronomie, à l’orée de la forêt interdite, une troupe se massait dans l’ombre, prête à donner l’assaut. Le Phénix avait réuni ses troupes prêts à se battre, prêt à donner leur vie pour un semblant de liberté. Le mangemort en poste pointa la forêt et dit alors : « C’est quoi là bas ? » Avant qu’il n’ait le temps de répondre, une alerte retentit, Poudlard était attaqué. Ils ne virent pas le coup venir, ni Poudlard tomber – à midi, Poudlard était libre sous le contrôle du Phénix.

(...)

Tel un coup de massue. La défaite était cuisante, la douleur était terrible. Jamais ils n’auraient pensé qu’il fut possible une seule seconde que Poudlard soit repris par l’Ordre du Phénix, jamais ils auraient cru les voir aussi nombreux. Après avoir perdu le château, la fureur du Lord était telle que plusieurs mangemorts y perdirent la vie – et c’est déterminé à en finir avec le problème de l’Ordre qu’il les avait renvoyés se battre, et récupérer ce qui leur revenait de droit : l’école de sorcellerie Poudlard.  Tous avaient été enrôlés dans ce combat, tous les partisans du Seigneur Noir, tous ceux qui partageaient ses idées et pas seulement les mangemorts marqués – ne pas s’y rendre serait synonyme de faiblesse et de défiance vis-à-vis du maître. La bataille avait duré jusque tard dans la nuit et c’est sous le feu de l’ennemi qu’un mangemort s’écria : « REPLIEZ-VOUS DANS LA FORET ! » Il était trop tard, Poudlard était pris – leur place forte, le symbole de la suprématie de l’enseignement sang pur, un mythe s’effondrait, et avec lui une partie de la grandeur du Lord, qui entraînerait surement plus d’un fidèle dans sa chute.  La nuit est sombre, la pleine lune voilée.  Ils se mirent à courir dans la forêt, poursuivis par des membres de l’Ordre, dans l’incapacité de transplaner car c’est bien connu, nul ne peut transplaner dans l’enceinte de Poudlard, pour y parvenir, il fallait atteindre le cœur le plus noir de la forêt. Mais y arriverez-vous ?

NOTES AUX JOUEURS : Ici ne peuvent participer que les mangemorts et les membres de famille fidèles à Voldemort enrôlés dans ce combat, pour la suite du rp vous allez devoir agir en équipe, tout comme vous allez devoir vous munir du système de dés. Pour ceux qui ne sauraient pas comment cela fonctionne, vous pouvez vous référer à ce sujet explicatif. Pour le moment, vous êtes dans la forêt courant pour votre vie, à vous de fuir, ou bien de faire le choix de travailler en équipe. Irez-vous droit devant sans vous retourner ou bien essaierez-vous de vous battre ? Le PNJ interviendra prochainement, Bonne chance !
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Lun 21 Sep - 13:27

avatar
avatar
profil
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 17/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 4198 hiboux. J’incarne : Emma Stone , et l’avatar que je porte a été créé par : vinyles idylles . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alienor Rosier, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange, Lorelei Zabini Je parle en : #66858D



Je suis âgé de : 29 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : gérante du Cercle de Jeu, en charge des comptes des impôts et je supervise les hommes de main. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : je suis célibataire
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
La chute de Poudlard. C’est sur un hurlement de rage de mon père que je me suis réveillée. Encore en pyjama, je suis descendue dans le salon pour voir mon père, debout, faisant les cent pas et fulminant. « Qu’avez-vous dit père ? » Je n’étais pas certaine d’avoir bien entendu la raison du hurlement qui avait fait trembler les murs de la vieille demeure familiale. « Cette vermine a mis nos mangemorts en déroute. » Un peu incertaine et mal réveillée, j’ai tenté une question. « Poudlard ? » Il cracha quelque chose que j’interprétais comme un oui. « Va t’habiller, réveille ceux qui ne sont pas debout, on va à Poudlard, remettre les choses dans l’ordre. » Un ordre de mon père ne se discutait pas. Et en remontant, je constatais que tout le monde était déjà debout. M’habillant, j’ai rapidement transplané à l’extérieur de l’école. Je ne savais pas vraiment si le reste de ma famille avait suivi ou s’il y avait des récalcitrants.

La bataille avait fait rage, je ne savais tout simplement pas comment j’avais fait pour être encore vivante. J’étais blessée, éreintée et lorsque j’entendis un mangemort ordonner de se replier vers la forêt, je ne me le fis pas dire deux fois. Prenant mes jambes à mon cou, j’espérais continuer de survivre en utilisant cette aptitude que je ne possédais pas vraiment, à savoir un bon sprint.  La seule raison pour laquelle nous étions en déroute était probablement que l’ordre était en surnombre par rapport à nous. Ou peut-être que nos rangs avaient été trop faibles. Ou qu’un chef quelconque pensait que les fourrés et les arbres pourraient jouer en notre faveur. Je n’étais pas tout à fait certaines que ce soit un bon argument. Après tout, ils nous entravaient pas mal dans notre fuite.

Les sorts volaient bas et dans ma tête je me maudissais. Pourquoi ne pas avoir emprunté mon autre apparence pour aller au sein de l’école ? Depuis l’intérieur, j’aurais pu faire quelque chose peut-être. J’aurais eu probablement moins de sorts rasant qu’ici. Mais s’était trop tard pour les lamentations et les regrets au niveau du camp. J’étais une mangemorte non marquée, mon allégeance allait à ma famille, la main noire et les idéaux de voldemort. Ma baguette était dans ma main, prête à servir, mais j’étais plus concentrée à courir et sauter par-dessus les obstacles que je voyais, que réfléchir à quel sort j’allais leur jeter. Chaque chose en son temps. Je n’étais pas si pressée…n’est-ce pas ?



Parchemin envoyé Lun 21 Sep - 23:56

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 


La défaite. L'échec. C'est ce qui dansait sous les yeux de Dvalinn, le narguant avec joie en montrant que chaque vague d'attaque avait été repoussée, qu'ils avaient sans cesse reculé en abandonnant un peu plus leur territoire à chaque fois. Il était furieux. L'islandais repoussait la fatigue et les douleurs de son corps, il se battait depuis plusieurs heures déjà, n'ayant connu que deux minutes de répit lorsqu'il avait chuté d'une muraille et qu'il avait défait son adversaire à coups de pierres, sa baguette à quelques mètres de lui. Ce soir là, il n'y avait pas de place pour le jeu, pour l'honneur des duels et de la mort, il avait à peine eu la possibilité de tremper ses doigts ensanglanté sur une joue avant de se redresser pour la suite des festivités. Si seulement on l'avait appelé directement, que Barrow n'avait pas insisté durant des heures pour que Dvalinn emmène un ou deux de ses dragons, il serait arrivé plus tôt et peut-être qu'il aurait été davantage utile, à pouvoir encore défendre un poste mieux protégé que celui de l'orée de la forêt qui comptait déjà trop de corps inertes du camp des Mangemorts. « REPLIEZ-VOUS DANS LA FORET ! » Comment ? Il n'en revenait pas, cherchant vainement autour de lui quel était le crétin qui avait balancé un tel ordre, bien décidé à lui envoyer un Stupefix en pleine tronche. Cela ne pouvait être qu'un lâche, un peureux, un sorcier qui n'en méritait pas le nom, et l'islandais n'en avait que faire s'il s'agissait d'un lieutenant, cette décision était la plus stupide qu'il ait entendu depuis des mois. Fuir était le summum de la honte, c'était cracher sur ses idées et donner une double victoires aux impurs. Le Lord ne leur pardonnerai jamais une telle trahison et Dvalinn en serait mort de colère bien avant. « Bandes de helvítis aumingi »  souffla-t-il à l'adresse de ceux qui couraient désormais vers la noirceur de la forêt pour seul salut accessible. C'était sa profonde conviction, s'il devait mourir c'était au combat. Et avant ça, il ferait tout pour reprendre ce qui lui avait été arraché. Dvalinn savait reconnaître la bravoure de ses ennemis, leur tactique et leur force, mais en revanche il refusait de plier, la peur de mourir n'était pas présente dans son esprit, bien au contraire, il s'était souvent laissé aller à sourire à son trépas, l'attendant avec curiosité. Alors fuir, jamais.

Soudain, au milieu de cette retraite qui lui donnait envie de vomir, une jeune femme passa à côté de lui, courant à toute allure pour sa vie, esquivant avec une certaine agilité les sorts qui pleuvaient de plus en plus dans leur direction et que Dvalinn accueillait avec un soupir de déception. « Pas si vite, dit-il calmement en lui faisant un croche-pieds pour la faire trébucher, c'est de l'autre côté que ça se passe... »  Il ne lui accorda même pas un regard attentif pendant qu'il s'abaissait pour la relever du sol sans ménagements, percevant juste une chevelure de feu qui aurait pu lui arracher un sourire intéressé s'ils n'avaient pas été dans ce contexte de guerre. Il affichait une mine froide, cherchant une once de calme dans les arrières lignes de son esprit pour faire face à une situation de chaos dans les rangs du Seigneur des Ténèbres, en vain. « On abandonne pas ses compagnons ainsi, c'est malpoli. Ta mort sera plus horrible et moins honorable si tu choisis la forêt, alors utilises ton cerveau et vas te battre ! » Dvalinn pestait, fusillant du regard les pleutres combattants qui abandonnaient les armes tandis que lui essayait de faire rebrousser chemin sa nouvelle amie, cherchant à distinguer au travers des fracas les entourant une formation de Mangemorts plus braves, prêts à riposter et tout tenter pour reprendre le pouvoir qui leur était dû.

Parchemin envoyé Mar 22 Sep - 11:11

avatar
avatar
profil
Je suis : Dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 20/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 443 hiboux. J’incarne : Torrance Coombs , et l’avatar que je porte a été créé par : © Dezaia . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.L. - P.L. - L.G. - Z.S. Je parle en : #663333



Je suis âgé de : trente cinq ans (02.01.56) , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Ambassadeur du Royaume-Uni Magique et Lieutenant des Mangemorts nouvellement nommé J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié à Adelina Meadowes. Cette femme qu'il a aimé et qu'il aime simplement de toute son âme. Brèvement fiancé à Artemisia Black lors de la disparition de Lynn. Champ Libre :
Père d'Isolde Meadowes, veuf éploré de Lynn Meadowes et Tristan Meadowes (Femme et Fils)

malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
En ligne


Les impur et les traitres à leur sang avaient donc voulu donner un coup de grâce à la puissance que représentait le Lord à travers la jeunesse. Si la marque de son bras l'avait brûlé, il n'avait pas attendu un instant avant de transplaner de son endroit de villégiature initial pour rejoindre ses frères déjà bien engagés dans un combat sans merci envers les forces d'un soi-disant bien qu'il ne comprenait pas. Vêtu de sombre, seule sa chevelure dorée ressortait dans l'immensité noir corbeau des mangemorts et de leur partisan aux abords de Poudlard cette journée-là. Si les éclaires de couleurs rouge ou vert allaient et venaient en direction d'un camp comme d'un autre, il espérait que malgré toute sa fouge, Laurlynn n'est pas priée sous les coups d'un membre de cet ordre de pacotille. I l’en rageait alors qu'il utilisait des sorts informulés plus vicieux les uns que les autres, voyant par moment les plus jeunes fuir un combat pour en reperdre un autre. Ils étaient trop désordonnés pour que leur combat donne quelque chose de cohérent et d'unitaire. Les membres de l'Ordre étaient, à son grand dam, bien mieux préparé stratégiquement qu'ils ne l'étaient par un réveil tardif ou bien désarmé par la surprise de l'appel. Mais Desmond fronçait les sourcils, articulant quand il le devait les pires incantations qu'il connaissait pour faire tomber des ennemis ce qui ne semblât pas suffisant pour l'heure, car ses compères perdaient des membres, mais aussi du terrain, passant des grilles de Poudlard à la forêt environnante de Pré-Au-Lard. Si les combats durèrent jusqu'à la tombée du jour et au début de la nuit, Desmond ne comptait pas s'arrêter avec ce changement. La stratégie pourrait être bien plus souple avec leurs vêtements sombres. Les prendre par surprise quand une voix grave le tira de ses pensées. « REPLIEZ-VOUS DANS LA FORET ! » Traître. Pensa-t-il instantanément, les fidèles ne pouvaient pas laisser cette place forte qu'était Poudlard à des traitres à leur sang ou à des Sangs de Bourdes, c'était impensable. Pourtant, les maigres mangemorts qui restaient à l'orée de la forêt pour se battre ne faisaient décidément plus le poids contre l'armée constituée par la pire des pourritures magiques. Dans l'intention de protéger une autre personne près de lui, il se posta derrière un arbre où il avait assez de vison pour couvrir les arrières de ceux qui partaient se cacher. Les pleutres. Ils seraient châtiés sans moins de ménagement qu'ils pourraient châtier les sangs de bourbes et les traitres à leur sang qu'ils capturaient vivants à l'issue de ce combat. Blesse de plus sieurs égratignures, le poignet endolori de tenir bien haut sa baguette afin de toucher le plus de monde, il regardait à gauche et à droite, prenant le temps de faire apparaître un lien dans ses cheveux pour les maintenir en arrière et s'ils ne collent pas sur son visage lui empêchant toute vision.

Il retourna son attention sur les personnes encore près du front en voyant une jeune femme maintenue par un homme, mais Desmond ne capta que quelques mots de leur conversation. « [...] moins honorable si tu choisis la forêt, alors utilises ton cerveau et vas te battre ! ». Un sort allait dans leur direction, quand il articula à haute voix sur le pied d'un chêne devant eux, qui pourraient les protéger. « Crac badaboum ». Alors qu'il voyait l’éclair partir il leur hurla de son avant poste « Dégagez par Merlin ! »

Le chêne tombe t'il ?
Oui : Il tombe et protège Dva et Arte du sort.
Non : Ils se démerdent pour éviter le sort et c'est un arbre plus loin qui tombe.




Adelina and Desmond ⊹ i need time to win back your love again. but i don't want love again. also for you, i can to try and he will rise my love and my hope into the future, i just need time to love you (by anaëlle)


Parchemin envoyé Mar 22 Sep - 11:11

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Desmond Meadowes' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mer 23 Sep - 4:46

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Brûlante, ardente, la sinistre marque ornant son bras l'a rappelé à ses devoirs et auprès de son maître. Lestrange, le prestige du nom masquant la ruine, la place privilégiée auprès du lord. Une place qui leur accorde au final autant d'avantages que d'inconvénients, et ne leur donne pas plus le droit d'échouer qu'à d'autres. La peau calcinée par la noirceur des ténèbres ne lui a pas laissé le choix, et il a aussitôt transplané aux pieds de son seigneur. La terrible annonce lui cloue le bec, l'assomme littéralement. Poudlard est tombé entre leurs mains impures, souillées par le sang des siens. Il enrage, Adonis, et craint aussi sans l'admettre la fureur qui ronge le visage du seigneur des ténèbres. S'ils n'agissent pas immédiatement, s'ils ne rétablissent pas l'honneur bafoué, ils en subiront tous les conséquences. Un par un, ils s'écraseront à ses pieds, rejoindront les cadavres de ces quelques mangemorts sans nom déjà tombés. Oh, certes, le fait d'être un Lestrange le protègera peut-être d'une mort impitoyablement accordée à d'autres, pauvres mêlés. Mais elle ne lui épargnera pas de porter sur ses épaules le poids de la honte suscitée par ce lamentable échec. Il leur faut reprendre ce qui leur appartient. Il transplane donc dès l'ordre lancé, autant par orgueil que par crainte, et lorsqu'il émerge de l'orée des arbres, il est rapidement aveuglé par la profusion de sorts fusant de toute part. L'orgueilleux Lestrange n'a jamais été un duelliste passionné, ni même un hyperactif avide de sensations fortes. Il ne maîtrise l'art du combat sorcier que par pure précaution, et préfère se complaire à un poste prestigieux derrière un bureau que de se jeter inconsciemment dans la mêlée, y risquant ainsi sa précieuse petite vie. Pourtant, la fureur glaciale du seigneur le rappelle inconsciemment à l'ordre, et les sorts mortels jaillissent de sa baguette, aussi tranchants que des lances aiguisées. Même s'il répugne à se salir les mains, il préfère encore mourir debout que de s'attirer les foudres imprévisibles du lord. Rageusement, Adonis s'acharne, et abat plus d'un ennemi tout en échappant miraculeusement à des sorts mortels. Pourtant, comme tout être humain, l'épuisement le gagne tout autant qu'un profond et désespéré découragement. En sous nombre,   bien trop confiants pour s'être réellement préparés, ils n'ont aucun espoir de prendre le dessus sur le phénix. Tiraillé entre la raison et l'orgueil, entre sa lâcheté et ses convictions, le Lestrange entend une voix familière résonner à ses oreilles, bien qu'il soit bien incapable d'identifier avec certitude l'individu dans une telle pagaille. « REPLIEZ-VOUS DANS LA FORET ! ». Bien que le cri soit le triste reflet de leur impuissance, il lui semble instinctivement qu'il s'agit de la solution la plus sage. Une trahison, pour certains. Un instinct de survie, pour d'autres. S'il est fermement convaincu que la cause qu'ils défendent vaut la peine de se battre, Adonis persiste à penser que sa vie vaut plus que celle du mangemort lambda. Le seigneur a besoin de lui ailleurs, au sommet de la société, à ses côtés. Crever comme un rat ne lui servira à rien, et surtout, terrorise bien plus le brun qu'il ne l'admet. Si la grandeur du lord a été largement atteinte par l'humiliation, elle ne le sera que d'autant plus si tous ses partisans tombent sous les assauts de l'ennemi. Alors, Adonis se dirige rapidement vers l'orée des bois tout en continuant à foudroyer d'éclairs verts tous ceux se trouvant sur son passage et menaçant ses arrières. Il est loin d'être le premier à s'y réfugier. Alors qu'il se glisse derrière un chêne, ses yeux sombres sont soudainement attirés par un éclair de lumière. La chevelure flamboyante l'envoûte, le fascine un instant, et il ne lui faut que quelques secondes pour reconnaître la demoiselle. Black. Artémisia. Il fréquente tant le Cercle de Jeux qu'il lui est impossible de ne pas la connaître, et il se souvient un instant de ses entrées arrogantes uniquement vouées à narguer leurs ennemis de toujours. Ainsi arrêtés, elle et l'homme qui l'a entravée dans sa course perdent de précieuses secondes et s'exposent à des sortilèges mortels. Discuter tranquillement au beau milieu d'un tel chaos ? Quelle idée.  « Dégagez par Merlin ! ». Au moins, quelqu'un doté d'un minimum de bon sens se trouve à proximité, et il lui suffit de tourner légèrement la tête pour l'apercevoir, quelques chênes plus loin. Bien qu'il n'ait absolument pas envie de rester quelques minutes de plus au milieu de ce bordel, Adonis se refuse à lâcher des yeux ces imbéciles, à perdre de vue les quelques têtes connues qu'il repère enfin dans la pénombre des bois. En cas de traquenard, ils s'en sortiront bien mieux à plusieurs que seul - et il sauvera ainsi sa peau tout en se débarrassant du déshonneur des fuyards. Puis, par pur orgueil, le Lestrange se met en tête de tirer la Black de ce mauvais pas. Rien ne peut être plus jouissif pour un arrogant que de sauver la peau de l'un de ses vieux ennemis, bien que la vieille querelle entre leurs deux familles ne l'empêche pas de fréquenter excessivement leurs établissements. Alors que le sort lancé par le sage vient fracasser un chêne bien trop proche à son goût, le maléfice redouté les frôle dangereusement. Dix centimètres, et l'un d'entre eux y passait. Alors qu'instinctivement, son regard scrute la pénombre du bois d'où vient le sort, il perçoit un mouvement, et un corps sombre qui se dirige vers eux. Ils ne sont certainement pas cernés que par un seul assaillant, mais celui-ci menace directement leur vie, et ses réflexes devancent ses pensées. « Avada Kedavra ». Le sortilège n'est que murmuré, presque informulé, et il transperce les feuillages.

Le sort atteint-il sa cible ?

+ Oui, et l'ennemi s'écroule, leur offrant quelques secondes supplémentaires de répit pour trouver une stratégie/se taper sur la gueule/paniquer
+ Non, le sort passe à plusieurs centimètres du phénix et ils restent exposés au danger/se font assommer par un énorme chêne à cause de Desmond/meurent dans d'atroces souffrances

C'est avec soulagement que le Lestrange voit l'adversaire s'effondrer, touché en pleine poitrine par l'éclair vert ayant jailli de sa baguette. Il n'a peut-être jamais été le meilleur de sa promotion en matière de duels, mais il sait toujours se défendre, et heureusement.

Spoiler:
 
Parchemin envoyé Mer 23 Sep - 4:46

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Adonis Lestrange' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :
Parchemin envoyé Mer 23 Sep - 12:40

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
« REPLIEZ-VOUS DANS LA FORET ! » Un grognement roque s'échappe de la gorge de Lilith. Elle n'est pas venue ici pour fuir au premier danger. Si elle doit mourir, elle veut que ce soit au combat, emportant avec elle un maximum de ces vermines. La marque ne lui a pas brûler le bras pour rien, elle n'a pas accepté de revenir dans cet endroit maudit pour simplement se mettre à courir comme le premier des couards. Elle s'obstine, Lilith, lance des sorts sur l'assaillant, sans vérifier s'ils touchent leur cible ou non. Elle veut se battre, Lilith, pas fuir. Mais une main puissante l'attrape par le bras et la force à prendre le direction opposée au combat. Et elle peste, elle grogne, se débat. Seul les lâches et les traîtres ont une bonne raison de fuir. Elle ne fait pas partie de ceux-là, Lilith.  Mais on ne lui a pas laissé le choix et elle se retrouver obligé de fuir. Elle maîtrise la course à pied, Lilith, regrette d'avoir laisser son fidèle animal au manoir. Mais, étrangement, elle craignait plus pour la vie de l'animal que pour la sienne. Idiote. On la lâche enfin et elle s'arrête net, Lilith. Il est trop tard pour retourner au combat. Elle prend quelques secondes pour reprendre son souffle. Elle ne s'était pas rendue compte des protestations de son corps, des blessures superficielles dont il est recouvert. Obstinée dans son désire de reprendre ce qui appartient au sien, elle avait fait taire douleur et fatigue. Elle accepte de s'accorder un peu de répits, Lilith. Mais l'ennemie lui refuse ce luxe. Un sort la frôle de justesse, elle rend la pareille et se remet à courir sans vérifier s'il a touché. Ses prunelles sombres scrutent la foret, cherchant du regard des camarades prés à se battre pour se joindre à eux. Elle aperçoit alors Desmond, son vieil ami, sûre qu'il n'est pas de ceux qui veulent fuir et décide de le rejoindre. Elle entend le craquement du bois qui se fend tout prés d'elle, attirant soudainement son attention, remarquant seulement à ce moment la présence de deux autres mangemorts. « Dégagez par Merlin ! ». Elle lève les yeux au ciel, Lilith. Elle a reconnu l'homme qui se trouve aux côtés de la Black, Lilith. Et si elle ne doute pas des capacités d'une Black, elle connaît assez la maladresse et la connerie de Dvalinn pour craindre de le voir finir écraser sous l'arbre qui les menace. Elle pousse un soupir Lilith, n'a pas vraiment le temps de se demander s'il vaut la peine de le sauver ou non. Leur rangs ont déjà bien été assez toucher, d'aussi fort qu'elle puisse le haïr, il fait partit des siens et il est de son devoir de l'aider. Elle dévie alors sa course, Lilith, se précipitant vers le danger et vers Dvalinn. Elle a sa baguette dans les mains, mais l'idiote n'a pas l'instinct de s'en servir. Parce que Lilith préfère bien souvent se servir de ses mains plutôt que de sa baguette. Arrivé à la hauteur de celui qu'elle considère comme une vermine -au même titre que les membres de l'ordre qui viennent de les mettre en déroute- elle se jette sur lui. Sans ménagement. Elle sent un sort la frôler de nouveau alors qu'ils percutent durement le sol. L'arbre tombe tout près d'eux. Elle pose un regard sévère sur l'islandais. « Mort écrasé par un arbre, on peut dire que c'est une mort digne de toi. ». Sans plus de considération, elle se relève, Lilith. Et qu'il se démerde pour en faire autant. Elle cherche des yeux la Black, cherchant à voir si celle-ci à réussit à se tirer d'affaire.
Parchemin envoyé Mer 23 Sep - 19:14

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Un ordre retentit au loin, quelque part. Une soupe de mots que Nyx fait semblant de ne pas comprendre, dont elle rejette le sens. De quelqu’un ou de personne. Des pleutres, des lâches, des couards. Ces gens-là peuvent s’habiller de tous les noms qu’ils veulent, ce sont tous des idiots. Même l’ennemi brille plus qu’eux aux yeux de la louve. Sa naïveté la surprend lorsqu’elle voit tous ces abrutis au bras tatoué la bousculer pour pouvoir se frayer un chemin dans la forêt, elle pensait ses camarades plus courageux que ça. Nyx ne gaspille même pas un peu de se énergie pour les insulter ou en retenir un au passage, aucun ne vaut la peine qu’elle se retourne ou qu’elle détourne le regard de l’horizon. Les combats ne sont pas terminés, des éclairs rouges et verts fusent dans toutes les directions. La lumière et les ténèbres, le blanc et le noir, le bien et le mal. Ridicule. Qui peut s’octroyer le droit de juger ce qui est bien et ce qui est mal ? Personne, parce que la plupart des gens pensent que ce qu’ils font est bien. Et il y a ceux, comme Nyx, qui savent que c’est mal et qui continuent quand même. Au-dessus de sa tête, il n’y a rien. Du gris, des ombres, des nuages. Cette lune qui devrait la transformer mais qui ne le fait pas. Pourtant, ses esprits sont brouillés, sa vision se trouble parfois et ses membres la démangent souvent, mais son corps refuse de se métamorphoser. Car de la pleine lune, on ne devine rien. Aucun rayon argenté ne s’ose à traverser l’épais voile nuageux de la nuit, aucune ombre menaçante ne se laisse voir aux yeux des meurtriers. Parce que tous ici sont des meurtriers, l’un et l’autre camp. Peut-être que finalement, le bien ça n’existe pas. Mais la lune qu’on devine haute dans le ciel n’a pas que des effets déstabilisants sur Nyx : ses sens s’aiguisent, son agilité aussi. Quelquefois, malheureusement pas toujours. La plupart du temps – comme maintenant – son propre corps lui devient étranger, elle a l’impression d’être ailleurs, comme une spectatrice fantôme du désastre de tout ceci, de la défaite cuisante des Mangemorts face aux Phénix. Elle trottine derrière Vega, qui lui jette de temps à autre un petit regard rapide. La plus jeune tend le bras et tire la plus âgée en arrière. Un rayon rouge les rate de peu. Le souffle de Nyx est rauque, elle est fatiguée de ce combat perdu d’avance. Et pourtant, elle n’est pas prête à abandonner, pas maintenant. « Vega. On reste. » Elle échange un long regard avec sa cousine, et bien que sa voix se soit voulue ferme et autoritaire, c’est en quelque sorte une requête qu’elle propose là. Elle demande la permission : si Vega refuse de se battre, Nyx la laissera partir sans rien dire, mais jamais elle ne risquera la vie d’une des seules personnes dont elle apprécie de voir le sourire pour ses envies de sang. Un crac soudain retentit non loin d’elles et Nyx se retourne, le souffle court. Un immense arbre vient de s’écraser, il y a du bruit à quelques chênes de là. En penchant légèrement la tête sur le côté, elle parvient à apercevoir des gens. Tous tatoués sur l’avant-bras. Un sourire malsain éclaire le visage de la brune. « On va là-bas. » Et sans attendre de savoir si Vega est d’accord ou pas, Greyback se lance dans une course folle. Derrière elle, elle entend les pas légers mais rapides de sa cousine qui la talonnent, mais également une autre foulée. Un seul regard en arrière lui suffit pour comprendre. « T’arrête pas ! » hurle-t-elle au vent. Les silhouettes aux sombres âmes se rapprochent, les pas de l’homme qui les pourchasse aussi. Nyx cherche à s’emparer de sa baguette, mais un voile brumeux d’une seconde à peine lui passe devant les yeux et la rend maladroite : le bout de bois magique lui glisse des mains et l’ennemi est presque sur elles. Les autres Mangemorts sont maintenant bien en vue, alors Nyx improvise un dérapage sur le côté, elle laisse la chevelue sombre de sa cousine la dépasser et des deux mains, elle empoigne une branche souple mais résistante. Du moins, c’est ce qu’elle pense. L’homme n’a que quelques foulées de retard sur Vega et il est plus rapide qu’elle. Greyback tire de toutes ses forces, tire comme si sa vie en dépendait. Et sûrement que, d’une certaine façon, elle en dépend. Soit ça passe, soit ça casse – et ce n’est pas rien de le dire.

La ruse de Nyx fonctionne-t-elle ?
OUI + La branche cingle violemment le visage de l'homme et l'assomme à moitié, laissant le temps à Nyx de ramasser sa baguette et de l'achever.
NON + La branche se casse avant que Nyx n'ait le temps de la lâcher, la faisant tomber par terre : l'homme se jette sur Vega, baguette en main, et c'est à elle de se débrouiller pour éviter les coups et rester en vie.
Parchemin envoyé Mer 23 Sep - 19:14

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Nyx Greyback' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mer 23 Sep - 21:49

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Les sorts fusent de partout, les cris en font de même. Des éclairs semblent zébrer le ciel. Elle n'a pas su ou n'a pas pu refuser l'appel Amalys. Elle se devait de venir défendre l'honneur de Voldemort et tenter de récupérer, par tous les moyens possibles, le contrôle de Poudlard. Poudlard qui quelques heures plus tôt était tombé sous les mains de l'Ordre du Phénix. Elle maudissait les idiots qui n'avaient pas su faire leur boulot Amalys, elle les aurait bien tués elle-même si elle avait su de qui il s'agissait. Néanmoins, elle avait vu là une chance pour elle de se faire valoir. Malheureusement pour elle, le tout ne serait pas aussi facile qu'elle l'avait cru au départ. Les membres de l'Ordre étaient nombreux, organisés et bien plus efficaces qu'eux. Cependant, ce n'est que lorsqu'elle entendit l'ordre de se replier qu'elle le réalisa réellement. Elle pesta, cherchant qui était l'idiot qui avait pu commander une telle chose. Se replier . Ils n'étaient pas des mauviettes après tout ! Certes, lorsque la majorité des partisans du Lord prirent la fuite en direction de la forêt, Amalys n'eut d'autres choix que de les suivre afin de ne pas être la prochaine cible potentielle de leurs ennemis, mais elle ne comptait pas aller bien loin Amalys. Elle cherchait simplement un endroit, pas très loin, sous le couvert des arbres où elle pourrait continuer de se battre sans mettre sa vie trop en danger. Ça, c'était sans compter les imbéciles qui se querellaient dans la forêt. Un bruit sourd la fit sursauter, alors que non loin, un arbre tombait. Un craquement, sur sa gauche attira son attention alors qu'un petit cri retentit. Elle choisit d'y aller, espérant débusquer l'un des membres de l'Ordre. Elle espérait en tuer le plus possible afin de donner une chance aux siens de s'en sortir, même si la plupart avaient déjà choisi de fuir. Elle s'approcha, à pas feutrés voulant le surprendre et elle ne fut pas déçue. Elle tomba sur un ennemi attaquant ce qu'elle supposait être l'un des partisans du Lord. Elle n'était pas vraiment du genre à sauver les innocents Amalys, mais plus ils étaient nombreux et plus ils avaient de chance de vaincre les usurpateurs. Elle soupira avant de pointer sa baguette sur l'homme qui s’apprêtait à tuer une alliée.« Avada Kedavra » Elle ne cherchait pas à laisser qui que ce soit en vie Amalys, elle n'attaquait que pour tuer et elle espérait que son sort atteigne sa cible, ayant été déconcentré lors du lancement de son sort. Elle n'a pas encore aperçu l'autre jeune femme, plus loin, dans les branchages

Citation :
Prenez en notre, ici, que c'est Vega qu'elle essaie de sauver ! L'intervention d'Amalys revient au même que celle de Nyx, mais j'avais besoin de trouver des amies ....

SI OUI : Vega est sauvé et Amalys trouve possiblement 2 alliées dans la forêt avec qui combattre puisque la majorité des partisans ont fui. (à voir)
Si NON : Vega doit trouver elle même un moyen de se tirer de ce mauvais pas et Amalys tentera probablement de la secourir à nouveau ne voulant perdre aucun ''appuie''.
Parchemin envoyé Mer 23 Sep - 21:49

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Amalys Malfoy' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Jeu 24 Sep - 4:45

avatar
avatar
profil
Je suis : CHIKAKA , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 09/04/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 446 hiboux. J’incarne : Crystal Reed , et l’avatar que je porte a été créé par : Lexie . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Quintus, Betty, Maggs et Ciena Je parle en : white



Je suis âgé de : 27 ans , et j’ai le sang : mêlé, honnêtement je ne pense pas que cela fasse une quelconque différence, je sais très bien me servir de ma baguette ! Dans la vie je suis : Créatrice de la Poudre d'Escampette et Chimiste pour la Main Noire J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres, je porte sa marque mais j'y ai été forcé, mes convictions sont bien plus nébuleuses et je ne sais pas quoi penser de tout cela. Côté cœur, : Elle est veuve depuis quelques mois seulement, mais son coeur appartient à jamais à une seule et unique femme.
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Vega n’avait pas envie d’être là. Si elle s’était déplacée, c’était seulement pour s’assurer de protéger une personne chère à sa vie. Vega n’avait aucune idée du fait que l’amour de sa vie, Avia, faisait partie du camp ennemi aux yeux des Greyback et des gens qui l’entouraient. Elle était terrifiée à l’idée de tomber sur son père et encore plus de rencontrer la femme qui faisait battre son cœur. Elle n’avait aucune idée des idéaux de la rouquine, après tout, à part avoir déposé ses lèvres sur les siennes, les deux jeunes femmes s’étaient évitées. Plus par raison qu’autre chose, parce que la seule chose qu’elle souhaitait c’était de la tenir dans ses bras. Elle devait clarifier bien des choses dans sa vie auparavant, s’assurer qu’elle ne perdrait pas la mémoire de sitôt. Elle était partie de chez elle trois jours plus tôt, laissant son mari à travers des cris, comme s’ils s’étaient enfin avoué tout ce qu’ils ressentaient. Désormais, elle était hébergée chez Nyx, ce qui n’était pas un endroit qu’on pouvait qualifier de « sain ». Par l’instabilité que représentait pour une simple sorcière de dormir entourée de deux louves. Ou peut-être était-elle plus protégée que jamais? Quoi qu’il en soit, elle était en quelque sorte immunisée pour le moment en se retrouvant chez sa cousine, prétextant une escapade pour se ressourcer. À tout moment, Hector pouvait débarquer pour ramener Vega à son mari, mais cela ne voulait pas dire qu’elle protesterait. Quoi qu’il en soit, si elle avait accepté cette mission des mangemorts, c’était bien à contrecœur. Lorsque le serpent sur son bras s’était agité, elle avait frémi jusque dans son âme. Si elle n’avait jamais perdu la mémoire, elle n’aurait jamais rejoint les rangs des Mangemorts ouvertement. La tache sur son bras était synonyme de sa faiblesse des huit dernières années. Elle se déplaçait pour protéger sa petite cousine. C’était la pleine lune, mais le ciel était voilé dans les hauts cieux qui bordaient Poudlard. Un sorcier normal aurait sans doute dis que c’était Vega qui devait être protégée, mais la brunette ne le voyait pas de la même manière. S’il arrivait quelque chose à Nyx quelle que soit sa forme, elle s’en voudrait surtout qu’elle faisait tout pour rendre sa vie plus facile ces derniers temps.

Vêtue de noir, elle restait proche de la lycan, en évitant les sorts envoyés par les sorciers de l’Ordre, sans pour autant en lancer. Certes, elle se défendait, mais prenait presque la totalité de son énergie à contrecarrer les sorts qui pourraient toucher Nyx. Ils étaient obligés de se replier dans la forêt, l’Ordre ayant pris possession de l’école de Sorcellerie. « Vega. On reste. » L’interpellée fronce les sourcils, hoche la tête en guise d’accord et la suit derrière les autres couillards. Elles doivent rejoindre les autres Mangemorts pour s’assurer de leur survie et si Nyx veut tant poursuivre l’attaque. Un bruit la fait sursauter, la sorcière est sur l’alerte. « On va là-bas. » « Attends! » Elle ne l’écoute pas du tout, sa jeune cousine. On les poursuit, alors elle n’attend pas davantage et se lance à sa suite. « T’arrête pas ! »  Derrière elles, l’homme se rapproche et Vega sent qu’elle devra bientôt se défendre. Vega ne remarque pas la ruse manquée de sa cousine, elle est renversée par un sorcier qui se démène sur son cas.  « Dégages! » Elle crie, tente de le repousser, dans la foulée elle met la main sur la baguette. Son sang ne fait plus qu’un tour, elle ne veut pas faire de mal à quiconque, mais au point où elle en est rendue… « Avada Kedavra » L’éclair jaillit près d’elle et pendant un instant, elle pense qu’il s’agit de ses derniers instants. Quand le corps de l’homme tombe à ses côtés, elle se relève aussitôt en essayant de replacer la capuche de sa cape. Elle essuie en même temps une lacération à son visage qui laisse le sang dégoutter. Elle plonge son regard dans celui d’une blonde qu’elle reconnait aussitôt comme une Malfoy, plus âgée qu’elle. «  Merci! » Souffle-t-elle. « Nyx! Tu sais repérer les autres? » Elle interpelle sa cousine. Désormais, elles sont trois sorcières prêtes à tout pour sauver leur peau. On doit se regrouper, c’est la seule façon de survivre. » Vega se met à courir, maintenant c’est aux autres de la suivre.

Arriveront-elles à rejoindre l’autre troupe à temps?
OUI : Le trio se rend en un morceau au groupe de mangemort restant, en prenant bien soin de contourner l’arbre.
NON : Elles sont interceptées par un créature de la forêt, qui se dévoile comme un partisan de l’Ordre…[/color]


 
+ SHE REMEMBERS IT ALL
Deny this emptiness, This hole that I'm inside.These tears, They tell their own story. Told me not to cry when you were gone, But the feeling's overwhelming, it's much too strong. Can I lay by your side? Next to you, you, And make sure you're alright. ©️endlesslove.



Parchemin envoyé Jeu 24 Sep - 4:45

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Vega Greyback' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 3 Oct - 11:38

avatar
avatar
profil
Je suis : Dezaia , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 20/08/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 443 hiboux. J’incarne : Torrance Coombs , et l’avatar que je porte a été créé par : © Dezaia . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : O.L. - P.L. - L.G. - Z.S. Je parle en : #663333



Je suis âgé de : trente cinq ans (02.01.56) , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : Ambassadeur du Royaume-Uni Magique et Lieutenant des Mangemorts nouvellement nommé J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : Marié à Adelina Meadowes. Cette femme qu'il a aimé et qu'il aime simplement de toute son âme. Brèvement fiancé à Artemisia Black lors de la disparition de Lynn. Champ Libre :
Père d'Isolde Meadowes, veuf éploré de Lynn Meadowes et Tristan Meadowes (Femme et Fils)

malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
En ligne


Le sort était un échec, cuisant échec même. Le blond se mordit rapidement la lèvre. Son absence du terrain l'avait rendu bien dédaigneux et incapable de faire quoi que ce soit dans l'urgence. Mais même si ce n'était pas la principale préoccupation dans sa vie à ce moment-là Desmond, voyait de plus en plus mal avec la pleine lune dissimulée dans le ciel qui aurait du être un peu plus opalescent si des cumulus ou autres conneries n'avaient pas caché le disque argenté. Cet ordre de se replier dans la forêt devenait de plus en plus grotesque et les vaines tentatives d'aller contre l'Ordre tout autant, mais il ne perdait pas espoir. Les cris et autres sorts qui volaient vers les insurgent du Ministère et du Lord montrait bien que d'une certaine façon, certains Mangemorts n'étaient pas que des lâches et des traîtres. Il y en avait tout de même quelques-uns qui croyaient encore vraiment et sincèrement à la victoire du Sang sur la tolérance et l'acceptation de la sous-race parmi les sorciers méritants. En tout cas, ce n'était pas son heure de gloire et il savait bien que beaucoup seraient ceux qui critiqueraient son geste si la fille Black, qu'il reconnut à sa chevelure auburn, mourait à cause de l'arbre qu'il avait déraciné. Et toutes explications concernant les raisons de ce geste seraient mal interprétés et les Meadowes traînés dans la boue. Il se mordit la lèvre. Malheureusement, il devrait y mettre un peu du sien s'il voulait que cette fille reste en vie et que le scénario dans sa tête reste un scénario dramatique de bon navet moldu. Pourtant, c'est une femme, une tempête brune qu'il vit aller vers l'arbre et les deux jeunes gens qui discutaient là pour savoir s'il était bon de fuir ou non. Les boucles brunes et la silhouette, mais surtout cette course de louve en rage... Il reconnut dans un des rares rayons la posture de Lilith dans les bois en souriant en coin. Pourtant, ce sourire partit tout aussi vite quand elle laissa la fille Black pour se rabattre sur l'homme au côté de cette dernière. Idiote. Pensa-t-il franchement envers cette femme qui devait être sa seule amie. Pourtant, c'est à son tour qu'il passa à travers les faisceaux de couleurs, rouges, vertes ou bleues, laissant aux champs de bataille une allure de feux d'artifice du Quatorze Juillet français. Et malgré tout ses efforts pour garder ses cheveux dans le dos, les mèches blondes revenaient sans cesse dans ses yeux, alors qu'un sort siffla contre son oreille et coupa la peau en passant près de sa joue. Il saignait, mais qu'importe, il ferait payer ça au traître qu'il l'avait fait quand il aurait sauvé la fille. Son honneur en dépendait bien plus qu'une simple blessure. Pourtant quand il prit place pour prendre la Black par le poignet de la tirer de ce mauvais pas, le tronc était bien trop proche pour qu'il puisse s'en soustraire ou attendre un renfort quelconque. « Protego ! » cracha-t-il dans la nuit éclairée par les sorts des deux camps et des pas pressés des traîtres vers eux et des leurs dans la profondeur des bois. S'il priait Merlin pour s'en sortir. Une chose était sure, il serait celui qui cracherait à la figure de l'homme qui avait fait tomber la Black et qui finalement l'avait mis dans un si mauvais faux pas.

Alors que le tronc se rapprochait finalement d'eux, Desmond la poussa aussi fort qu'il le pouvait, laissant le tronc rouler sur l'une de ses jambes restées pour prendre de l'élan. Dans un craquement sonore de ses os, il s'effondra dans l'humus d'automne.

Le sort protego fonctionne-t-il ?
Oui : L'arbre tombe contre le bouclier formé par Desmond est vole en éclat
Non : Arte est poussée par Desmond, et il se fait écraser une jambe par le tronc d'arbre. .




Adelina and Desmond ⊹ i need time to win back your love again. but i don't want love again. also for you, i can to try and he will rise my love and my hope into the future, i just need time to love you (by anaëlle)


Parchemin envoyé Sam 3 Oct - 11:38

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Desmond Meadowes' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Sam 17 Oct - 16:54

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 554
malle
raise your wand
 
COUREZ, PAUVRES FOUS
- VOUS FERIEZ MIEUX DE COURIR POUR VOTRE VIE -
Certains détallaient comme des lapins tandis que d'autres avaient rejoint l'orée de la forêt pour mieux se battre contre l'ordre du phénix. Les cœurs étaient braves et pleins de bonne volonté, mais ils avaient été pris au dépourvu faces à l'attaque de ces envahisseurs et la riposte tardait à venir. Elle tardait tant qu'ils en étaient même à s’entre-tuer.

Trois jeunes femmes discutaient un peu à l'écart des autres mangemorts, elles venaient de terrasser un sorcier, tandis que de l'autre côté, un mangemort se retrouvait coincé sous un arbre. Bientôt un cri se fit entendre et une intense lumière survint. Quelqu'un venait de mettre le feu à la forêt. Mais rapidement les sorciers ont dû se rendre à l'évidence, de par les formes visibles au sein du feu, ce n'était pas un banal incendie, mais un véritable feudeymon.

Le feu avance rapidement, les trois femmes ont rejoint rapidement les autres mangemorts. Un sortilège fut lancé, permettant à Desmond de se libérer. Mais le feu ne protégeait pas les mangemorts des autres sorciers. Les sortilèges fusaient à travers les flammes, touchant des cibles à l'aveuglette. Amalys fut fauchée par un sort de jambencoton. Lilith et Dvalinn commencent à se retrouver drôlement proches des flammes tandis qu'Artemisia, sauvée il y a peu de la chute d'un arbre se brise le poignet dans sa chute.

Plus loin, Adonis se retrouve plongé dans le noir, sa vue ayant été altérée par un sortilège. La jeune Vega se remettant de ses émotions voit sa jambe se couvrir de lacération, faute d'un sortilège perdu. Le vent se lève, le feu avance, forçant tout le monde à réagir pour sauver sa peau. Les nuages bougent, la lune se fait légèrement plus visible à travers les nuages. Nyx commence à ressentir l'appel de la lune. Les choses vont se corser.

NOTES AUX JOUEURS : Vous êtes volontairement tous rassembler. Malheureusement le feudeymon prend de l'ampleur et vous force à fuir un peu plus au cœur de la forêt. Petite particularité, certains membres de l'ordre sont également piégés par le feu et fuient à vos côtés. Les sortilèges peuvent être levés par un autre joueur. Il lui faudra avoir un oui. Plus d'informations sur le dé dans ce sujet.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Mer 21 Oct - 12:53

avatar
avatar
profil
Je suis : SleepingCookie , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 17/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 4198 hiboux. J’incarne : Emma Stone , et l’avatar que je porte a été créé par : vinyles idylles . Je possède plusieurs comptes, dont les suivants : Alienor Rosier, Irvin Rackharrow, Athelstan Lestrange, Lorelei Zabini Je parle en : #66858D



Je suis âgé de : 29 ans , et j’ai le sang : aussi pur qu'il puisse l'être. Nul besoin de dire que cela fait la fierté de ma famille, mais aussi la mienne. Dans la vie je suis : gérante du Cercle de Jeu, en charge des comptes des impôts et je supervise les hommes de main. J’ai juré allégeance : au Seigneur des Ténèbres car même dans sa mort, il reste mon Maître et mon Guide. Je porte fièrement sa marque. Côté cœur, : je suis célibataire
malle

Dossiers du ministère
‹ Relations du personnage:
‹ Inventaire:
raise your wand
 
Alors que je m’enfuyais, soyons honnête, je ne partais pas juste sous le couvert des arbres pour mieux attaquer, on me fit un croche-pied tout à fait traitre qui me fit m’étaler de tout mon long et de manière fort peu élégante pour une personne de mon rang. « On n’abandonne pas ses compagnons ainsi, c'est malpoli. Ta mort sera plus horrible et moins honorable si tu choisis la forêt, alors utilises ton cerveau et vas te battre ! » Sa remarque m’arracha un grognement alors que je me relevais en m’époussetant comme je pouvais. Je lui aurais bien répondu quelque chose à cet inconnu, mais je n’en eus pas le loisir. « Dégagez par Merlin ! »  Avant que je réalise, mon emmerdeur de tout à l’heure fini plaqué au sol par une femme. Qu’il se démerde pensais-je. Après tout je n’aurais pas été dans de sales draps sans son intervention. On jeta un avada kedavra dans une direction, je vis un Lestrange non loin de moi. Bientôt suivi par un homme à la chevelure presque luminescente dans cette obscurité, un Lovegood ou un Malfoy peut-être ? Aucune idée, je ne le connaissais pas. Il me tira par le poignet, jeta un protego, un arbre s’abattit dans notre direction et il me poussa au sol. Dans ma chute j’entendis un bruit sinistre et une douleur fulgurante envahit mon bras. Je ne pus retenir un hurlement de douleur et je compris bien vite que mon poignet était complètement brisé. Tout s’était passé tellement vite et prise par ma colère contre l’autre imbécile, je n’avais rien vu venir et avais tout subi de plein fouet.

Il y eut une sorte de crépitement intense, beaucoup de lumière, je m’efforçais de me relever pour être une cible moins évidente. Ma baguette était tombée au sol, indemne, je priais Merlin, Morgane et tous les grands sorciers pour l’avoir préservée. « Un feudeymon…il faut fuir. » Qui aurait pu entendre mes propos ? Peut-être celui qui m’avait sauvé de l’arbre et qui se trouvait à présent libéré de son poids par un sorcier de notre camp. Peut-être bien le Lestrange également, mais il semblait étrange, très étrange, comme si quelque chose n’allait pas. Mais il était bien connu que les Lestrange étaient nos pires ennemis, aussi me suis-je tournée vers mon sauveur. « Peux-tu te lever ? » Pas de vouvoiement malgré son probable grand âge, rien. De ma main libre je lui ai attrapé le bras afin de l’aider du mieux possible, j’espérais qu’il serait capable de se débrouiller seul, mon poignet me faisant horriblement souffrir. J’entendais des cris, des incitations à fuir le feu, il y avait toujours des sortilèges qui volaient dans toutes les directions. Mais quand je vis le Lestrange se diriger droit sur les flammes, je me suis découvert une âme généreuse. « Fuis le feu si tu le peux. » Je ne dis rien à mon sauveur pour le remercier, je le poussais simplement à la fuite, même si s’était lâche. Le délaissant, j’ai couru rattraper le Lestrange et de ma main valide je lui ai attrapé le bras. « C’est de l’autre côté qu’il faut aller Lestrange. » Mon ton était froid, qu’il ne croit pas que j’ai de la compassion pour lui. Je l’ai tiré à ma suite pour nous éloigné de la barrière, espérant qu’il serait plus coopératif avec une Black que les autres membres de sa famille.



Parchemin envoyé Mer 21 Oct - 22:19

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
courez pauvres fous
mangemorts
Athena n'a pas demandé à se retrouver à Poudlard, pas après toutes ces années loin de l'école de magie. Elle avait prévu de s'en débarrasser lorsqu’elle y a passé sa dernière année et de plus jamais y retourner. Pas qu'elle ait passé de si dures années que ça , elles ont été dans l'ordre du surmontable, sans être en quoique ce soit plaisante, elle né définirait pas ses années en tant qu'élève de l'école de sorcellerie comme étant celles d'un long fleuve tranquille. Crétins de Phénix! Ils se prennent pour des héros mais ne font que semer le trouble à chaque pas qu'ils font, à chacune de leur action, partout autour d'eux. A croire qu'ils ne sont bons qu'à ça! Récupérer Poudlard, en chasser les mangemorts. Des intentions aussi nobles que dérisoires. La grande purge ne leur a manifestement pas servi de leçon. La défaite leur va si bien à la peau et ça ne risque pas d'évoluer, pas dans leur sens, jamais. Ils ne sont qu'une bande de fous qui tentent de se raccrocher à un espoir hors de leur portée. Ils ne peuvent pas se contenter de rejoindre la bonne cause, de rester cacher ou simplement de mourir comme de misérables insectes. Mourir, ils ne sont bons qu'à ça! En plus d'attirer constamment l'attention sur eux, toujours dévorés par le besoin d'être le centre d’intérêt du monde. Athena déteste devoir être sur le terrain, se retrouver dans une situations d'action, dans laquelle elle est supposée se maintenir en action, être active et réactive. Avec les années, elle y est de plus en plus préparée mais le risque de mourir est aussi encombrant que celui d'être un boulet pour ses partenaires, ce n'est pas comme si leurs ennemis lui laissaient le temps de sortir son aide-vision pour y voir - façon de parler - plus clair. C'est dans genre de situation que son handicap peut lui être tellement fatal. En une seconde, elle peut perdre la vie. Ce n'est pas son aide-vison qui l'aidera. Dans le meilleur des cas, elle aurait besoin de quelqu'un de la guider, pour qu'elle évite de se fasse tuer pas ces bâtards de l'ordre du phénix mais l'idée d'être assistée plus qu'elle ne l'est déjà lui est totalement irritable. Elle ne peut que se contenter d'espérer que ses ennemis soient aussi aveugles qu'elle l'est et à ce que son ouïe hors-pair ne faiblisse jamais, car c'est la seule chose en cas de combat qui la permet de survivre.

Inutile d'être voyant pour comprendre la panique qui l'entoure. La chaleur, l'odeur du feu ardent du feudeymon qui les encercle, elle peut parfaitement l'imaginer. Elle se demande à quel point ils sont mal en point, à quel point ils peuvent se faire avoir par l'ordre, si c'est possible.« On doit se regrouper, c’est la seule façon de survivre. » Quand les mangemorts se la jouent esprit d'équipe. Sauver sa peau, c'est tout ce qui compte. Le travail d'équipe peut aider mais Athena estime ne devoir aucune loyauté aux autres mangemorts. Sauver sa peau, avant tout. Celle des autres comptent, après coup. Courir, s'enfuir, ne pas brûler vif. A cet instant, c'est tout ce qui semble véritablement compter mais ils régleront leur compte à l'ordre, le moment venu, bien plus tôt que les Phénix ne s'y attendront. Ils ont perdu la guerre depuis longtemps, ce ne sont que des actes de rebelles désespérés dont Athena ne s'inquiète pas réellement, tant qu'ils ne l'amènent pas à être brûlée vive. Alors Athena suit le bruit des pas des autres mangemorts, courant à leur suite, à une vitesse qui doit être semblable, espérant ne pas se prendre un arbre en pleine tête ou trébucher à cause d'une pierre, ce n'est clairement pas le moment de s’empêtrer encore davantage dans les soucis, et une potentielle mort. Ceux qui ne courent pas pour leur vie mourront, sans l'ombre d'un doute.
Parchemin envoyé Mer 11 Nov - 16:25

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Le feu. Qui les brûle, les étouffe, leur fait peur. Attisé par le vent qui se lève, le vent qui fait fuir les nuages pourtant si lourds dans le ciel, ces mêmes nuages qui emprisonnaient jusqu’alors la lune tout en haut, l’empêchant de transformer Nyx en ce qu’elle déteste devenir. Il lui faut moins d’une seconde pour se demander ce qu’elle fout là, ce que Vega fout là et ce que tous ici foutent là. On s’en fiche de Poudlard, on s’en fiche de l’Ordre, on s’en fiche de tout, merde. La lune lui fait mal et la chaleur du brasier fait bouillir le sang dans ses veines. Elle transpire, elle voudrait partir. Elle ne se sent pas à sa place ici, elle n’a pas l’impression de servir à grand-chose et pire encore : elle a peur de faire quelque chose de fâcheux, quelque chose qui irait à l’encontre de la tâche qui lui a été assignée. Mais il faut qu’elle reste, elle en est obligée. À cause de cette maudite Marque tatouée sur son avant-bras, à cause de son nom et de l’image qu’elle veut que l’on garde d’elle. Une Nyx Greyback qui fuit, c’est assez humiliant. Alors elle baisse pitoyablement l’échine, devenant alors seulement une honte pour la lune mais qu’importe, personne n’est au courant de la manière dont elle se défile. Pourtant, si elle parvient à se contrôler, c’est seulement parce les nuages ne se sont pas tous envolés. Car si l’astre argenté parvient à chasser le troupeau cotonneux, sa lutte sera vaine et la bête en elle dévorera la part d’humanité qu’il lui reste. Elle serre les dents, refusant l’héritage monstrueux qu’on voudrait la forcer à porter ce soir.

Elle a l’air faible vue comme ça, pliée sous la douleur que lui procurent les rayons lunaires, toussant comme une fumeuse professionnelle sous le joug de la fumée noirâtre qui émane de l’incendie. Elle a été incapable de sauver sa cousine, cassant lamentablement la branche qui aurait dû atteindre leur poursuivant de plein fouet et le ralentir de manière à ce que la louve puisse l’achever. Par chance – d’un certain point de vue du moins – une jolie blonde fort probablement Malfoy a mis fin à la vie de l’homme avant que celui-ci ne cause le moindre problème à Vega. C’est la faute de Nyx si sa brune de cousine a failli y rester, alors elle est redevable à Malfoy de lui avoir sauvé la mise. Encore une chose qu’elle n’aime pas, la liste se fait longue. L’air commence à devenir plus qu’oppressant pour Greyback, et le petit groupe tout récemment formé s’agite. Des sorts fusent de partout entre les flammes – les Mangemorts sont cernés, forcés de fuir cette fois-ci s’ils veulent espérer pouvoir survivre. Non loin, un feu follet roux est violemment projeté au sol. Les bras en avant pour amortir sa chute, le poignet d’Artemisia Black craque comme craquerait une feuille morte lorsque l’on y aurait marché dessus et se tord dans un angle étrange. Mais pas le temps de réfléchir s’il faut aller l’aider ou pas que la toute nouvelle alliée au sang pur des cousines se fait faucher par un sort joliment coloré et tombe à terre, manifestement incapable de se relever et ne semblant pourtant pas souffrir le martyre. Génial, de quoi les empêcher d’avancer. Si Nyx avait été seule, avec le si peu d’honneur qu’elle possède, elle l’aurait clairement abandonnée à son sort. Seulement Vega n’appréciera pas que l’on laisse pour morte sa sauveuse, c’est certain. Cette abrutie que la brune aime tant a un trop gros cœur pour cela. Alors soit, vaille que vaille, Nyx attrape Amalys par l’épaule et cale son bras au-dessus de sa nuque, intimant à l’autre Greyback de faire de même. Elles font quelques pas comme ça, mais bien vite une plus grande part du poids de la Malfoy fait plier la louve, déjà affaiblie par la lune qui produit cette si forte attraction sur elle. Obligée de laisser la blonde retrouver le sol, Nyx se penche vers Vega et effleure délicatement les profondes griffures qui maculent petit à petit ses jambes. « Ça te fait mal ? » questionne-t-elle, cachant du mieux qu’elle le peut son inquiétude. « On doit se regrouper, c’est la seule façon de survivre. » Celle qui vient de crier ces mots dépasse le trio en courant, et Nyx croise un instant son regard. Elle n’y voit que du vide. Seulement et exclusivement du vide. Prise d’on ne sait quelle pulsion, la brune se lève brusquement, laissant ses deux alliées à terre, et se met à poursuivre Athena dans la forêt, à travers arbres et pierres. Heureusement pour elle, elle ne met pas bien longtemps à la rattraper, s’emparant de son bras pour l’empêcher de continuer. « Faut… que tu m’aides. » Comment en être arrivée au stade des requêtes ? Nyx ne veut même pas y penser. Elle se sent ridicule, elle s’humilie lamentablement. Mais elle a besoin de l’aveugle, parce que sinon, elle perdra sa cousine et elle sera gênée par la présence dans son esprit de cette blonde à qui elle doit déjà pas mal et qu’elle a laissé tomber.

Un lancement dans les jambes la fait s’agenouiller au sol tandis qu’un cri de douleur lui échappe. Il lui suffit d’un regard vers les cieux pour comprendre que la lune ne lui est pas favorable. Pas maintenant, pas maintenant. Elle aurait aimé souffler sur les nuages pour qu’ils cachent de nouveau le fruit de toutes ces douleurs. Pourtant, seuls les vents décideront de la tournure que prendra son calvaire.

Nyx parvient-elle encore à retenir sa mutation ?
OUI + Le vent ramène les nuages devant la lune, si bien que les douleurs cessent momentanément et que Nyx reste humaine jusqu'à ce que la lune lui joue à nouveau des tours.
NON + Plus aucun nuage ne cache plus la lune, alors la mutation de Nyx s'active et en quelques instant, elle devient un animal. Sauve qui peut !
Parchemin envoyé Mer 11 Nov - 16:25

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Nyx Greyback' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

Parchemin envoyé Jeu 12 Nov - 18:33

avatar
avatar
profil
malle
raise your wand
Invité
 
Un feudeymon! C'est tout ce qu'elle a retenu, Lilith. Qu'il y a un putain de Feudeymon qui se dirige vers eux. Vers elle. Parce qu'il serait mentir que de dire qu'elle pense à la vie de ses camarades, si ce n'est une petite pensée pour Desmond, les autres, elle s'en contre fiche. Et pourtant, elle reste plantée là, le regard posé sur les flammes menaçantes. Elle a la rage au ventre, Lilith. Elle a envie de retourner dans l'école et d'exterminer le plus de vermines possible. Il n'ont pas le droit de reprendre du pouvoir. Elle s'y refuse, Lilith. Pour plusieurs raison, elle ne veut pas voir le phœnix renaître de ses cendres. Elle ne veut pas qu'il retrouver sa gloire d'antan. Mais elle ne peut pas y retourner sans risquer de perdre la vie, elle en a bien conscience. Cela dit, si elle reste plantée là, son sort ne sera pas plus joyeux, elle le sait bien. Alors elle regarde autour d'elle, à la recherche d'un échappatoire. Au moins, elle peut constater que Desmond n'a tué personne à cause de son incapacité à réussir un sort. Sa main se glisse sur sa propre baguette. Mais quel sort pourrait bien lui être utile à Lilith ? On n'arrête pas un feudeymon d'un coup de baguette, du moins pas à sa connaissance. Elle la sort quand même, au cas où. Bordel, réfléchis Lilith, tu t'es déjà sortie de situations aussi dangereuse par le passé. Se mettre à courir serait certainement une bonne idée. Mais pour aller où ? Et pendant combien de temps ? Elle n'aura pas la force de détaler pendant des heures, Lilith. Elle a donné tout ce qu'elle avait pendant le combat. Mais elle n'a pas vraiment le choix, Lilith, alors elle se met à courir. Ça lui donne envie de vomir, de fuir comme ça, de détaler comme le premier des lâches. Mais elle a pas envie de finir en barbecue la Yaxley. Ils paieront! Une promesse faite à elle même. Ils les chasseront de nouveau de Poudlard. Ils reprendront ce qui leur appartient. Parce que l'ordre du Phoenix peut bien gagner une bataille, il ne gagnera jamais la guerre. Mais elle ne fait pas attention où elle va Lilith et ses pieds se prennent dans des racines. Elle étouffe un cri avant de s'affaler sur le sol. « Putain... ». Un grognement. L'agacement, la colère, la fatigue. Mais parce qu'un malheur n'arrive jamais seul, elle se retrouve soudain face à un autre problème. Un idiot, un ennemi, qui pointe sa baguette vers elle. Alors elle ne réfléchit pas, Lilith, ça non, elle point sa baguette à son tour. « Avada Kedavra ».

Le sort réussit-il?
Oui: Le membre de l'ordre tombe mort et seul le feudeymon menace encore la vie de Lilith.
Non: Lilith est dans la merde et risque de crever incessamment sous peu et le monde magique sera débarrassé d'une folle furieuse .
Parchemin envoyé Jeu 12 Nov - 18:33

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 04/07/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 932
malle
raise your wand
 
Le membre 'Lilith A. Yaxley' a effectué l'action suivante : La main du destin

'Destinée' :
Parchemin envoyé Dim 29 Nov - 18:44

avatar
avatar
profil
Je suis : Les Supernanas de WDWF. , et je suis arrivé(e) en Angleterre le : 07/03/2015 , et depuis ce jour, j’ai envoyé : 554
malle
raise your wand
 
COUREZ, PAUVRES FOUS
- VOUS FERIEZ MIEUX DE COURIR POUR VOTRE VIE -
Le fait de savoir que le feu qui leur arrivait droit dessus était un feu magique et presque impossible à éteindre avait fait se remuer les mangemorts prit au piège. Bien rapidement, en plus des sorciers, toutes sortes de créatures prenaient la fuite, ne laissant au feu que des arbres plusieurs fois centenaires comme repas. La lune était pleine et visible, les loups-garous hurlaient pour la saluer, les sorciers avaient un ennemi de plus, une chose de plus à fuir pour survivre.

Une explosion lumineuse apparut dans le ciel. Sortilège jeté par un des lieutenants de Voldemort. Celui-ci annonçait la retraite, la défaite, la perte de Poudlard. Tous les mangemorts savaient désormais qu'ils n'avaient plus de raison de se trouver là. Le feu progressait, les sortilèges des ennemis les frôlaient toujours et les loups-garous se rapprochaient de l'autre côté. Bientôt ils seraient pris au piège. Les mangemorts s'entraidaient comme ils le pouvaient. Athena n'eut la vie sauve face à une Nyx transformée, que grâce à un sortilège qui l'envoya roule plus loin, lui faisant perdre sa baguette lui permettant de voir. Blessée, elle fut récupérée par Lilith qui fut quelques secondes plus tard, fauchée par un sortilège lui lacérant le dos. Nyx attirée par les odeurs du sang fut mise en déroute par les flammes toujours plus proche. Elle s'enfonça dans la forêt, loin des autres mangemorts.

Il y eut du bruit de l'autre côté des flammes, les autres mangemorts étaient revenus les aider, ils avaient abandonné le château et prêtaient main-forte à leurs collègues. Bientôt des objets aléatoires arrivèrent près d'eux, il s'agissait là de portoloin. Les mangemorts prisonniers des flammes s'en saisirent, il y avait parfois des dizaines de sorciers accrochés à un petit objet. Et si le voyage n'était pas agréable en direction de Pré-au-Lard, ils sauvaient au moins leur vie. Pas un n'était resté sur place, hormis les lyncanthropes qui pourront fuir par ailleurs. Tous les mangemorts encore vivant avaient été secourus et petit à petit les sortillèges ennemis perdirent d'intensité, les jambes d'Amalys retrouvaient leur contrôle et les yeux d'Adonis recommençaient à percevoir de la lumière.

NOTES AUX JOUEURS : L'évent se clôture donc. Il n'y a plus de mangemort à Poudlard, l'Ordre a remporté la partie. À vous de voir si vous souhaitez poursuivre les choses en petit groupe ou non. Merci de vos participations.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.


mp Skander + mp Alienor + mp Arsenius
- merci de ne pas mpotter le compte PNJ -

 

Event #2 - Courez, pauvres fous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fuyez pauvres fous.
» Floodez, pauvres fous !
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Environnement: Les pays riches doivent des billions aux pauvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WDWF - So we can learn to pick ourselves up. ::  :: Pré Au Lard :: Poudlard-